E-commerce Aspects pratiques et internationaux en ligne

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "E-commerce Aspects pratiques et internationaux en ligne"

Transcription

1 E-commerce Aspects pratiques et internationaux en ligne Présenté par: Xavier Van Overmeire Chef régional du secteur du commerce international (FMC) Chargé de cours à l Université de Montréal

2 Le commerce électronique dans un contexte transfrontalier 1. La publicité en ligne 2. Les contrats en ligne (B2B B2C) 3. La loi applicable sur la toile 2

3 1. La publicité en ligne (dans un contexte transfrontalier) Qu est-ce que la publicité? Un mode de communication commerciale Un moyen de promouvoir un produit et/ou des services commerciaux Un moyen de promouvoir une entreprise, un métier ou une profession Formes de publicité sur Internet Sites Web (bannières publicitaires, pop-up, Meta Tags, ) Courriers électroniques Forums de discussion et d échanges d information 3

4 1. La publicité en ligne (dans un contexte transfrontalier) Assurer le respect des lois sur la publicité dans toutes les juridictions Conformité aux normes de la juridiction où le prestataire est établi Livraisons effectuées au Québec Informer et respecter des normes d une juridiction particulière Livraisons effectuées au Québec + aviser Conformité aux lois de la juridiction la plus contraignante cyberespace 4

5 1. La publicité en ligne (dans un contexte transfrontalier) Législation sur la publicité Générale Particulière Spécifique au e- commerce Particulière S applique sans distinction à toute publicité qualifiée comme telle S applique avec distinction en raison des personnes qu elle protège (les consommateurs) S applique avec distinction en raison du secteur particulier qu elle entend régir (le e-commerce) Remarque : Caractère complémentaire et non dérogatoire 5

6 1. La publicité en ligne (dans un contexte transfrontalier) Exemple : le Canada Générale Particulière Spécifique au e- commerce (dispositions criminelles) Loi sur la concurrence (Article 52(1), Articles 74 et s) Loi sur la protection du consommateur (loi provinciale) (art 219, 239 LPC) Réglementation sur les produits spécifiques (ex: publicité sur l alcool ou publicité s adressant aux enfants) Bulletin d information émis par le bureau de la concurrence du Canada (2003) Projet de loi C-28 6

7 1. La publicité en ligne (dans un contexte transfrontalier) Exemple : L Union européenne Générale Directive sur la publicité trompeuse et comparative (2006) Particulière Directive sur les droits des consommateurs (2011) (B2C) Spécifique au e- commerce Directive sur le commerce électronique (2000) (B2B- B2C) Directive vie privée et communication électronique (2002) 7

8 1. La publicité en ligne (dans un contexte transfrontalier) Quelques recommandations (afin d instaurer un climat de confiance sur le réseau) La publicité ne peut pas être mensongère ou trompeuse Objectif : mettre fin aux pratiques déloyales La publicité doit être identifiable comme telle Objectif : clairement identifiable en comportant la mention publicité Transparence et loyauté (ex: identification du prestataire) Les offres promotionnelles (conditions claires et facilement accessibles) Objectif : instaurer la confiance des internautes Concours et jeux promotionnels (conditions de participation nonéquivoques) Objectif: susciter la confiance des internautes 8

9 1. La publicité en ligne (dans un contexte transfrontalier) La réglementation sur la publicité Publicité comparative La publicité comparative se définit souvent comme une pratique par laquelle une entreprise présente son produit comme étant supérieur à celui d un de ses concurrents Permise ou non? (Telus Communications Company vs. Rogers Communications Inc. (2009)) Évolution européenne Avis au concurrent (avant 2002) Directive en matière de publicité trompeuse et comparative (2006) 9

10 1. La publicité en ligne (dans un contexte transfrontalier) Cadre réglementaire propre à certaines formes de publicité Courrier électronique Opt-in Les entreprises doivent obtenir l assentiment des consommateurs avant de leur acheminer de la publicité commerciale Opt-out Les consommateurs peuvent demander à être retirés des listes marketing Analyse comparative (Canada, Europe, États-Unis) Projet de loi C-28 Directives 2002/58/CE CAN-SPAM Act 10

11 1. La publicité en ligne (dans un contexte transfrontalier) Cadre réglementaire propre à certaines formes de publicité (suite) Meta Tags Codes cachés employés par les moteurs de recherche utilisés pour déterminer le contenu des site Web et ainsi diriger les utilisateurs vers les sites pertinents Exemple : Playboy Entreprises Inc. v. Welles Les noms de domaines Uniform Domain Name Dispute Resolution Policy ( UDRP ) mandaté par l Internet Corporation for Assigned Names and Numbers (ICANN) Politiques de Canadian Internet Registration Authority (ACEI) Exemple : Black v. Molson Canada 11

12 2. Les contrats en ligne (B2B B2C) Difficultés d application Incertitude concernant le produit physique (risques de déception et de malentendus) Insécurité (vie privée, paiement à distance, identité du vendeur, ) Absence de lieu physique Incertitude quant aux lois applicables et à la juridiction compétente Quels remèdes a-t-on développé? 12

13 2. Les contrats en ligne (B2B B2C) Prescrits européens ou modèle à suivre dans la phase précontractuelle? Offre en ligne [UE] 1. Divulgation d information dans la phase précontractuelle Certaines juridictions imposent dans la phase précontractuelle de divulguer de plus amples renseignements. Cette obligation incombe à la partie détenant le plus d informations et concerne toute information pouvant influencer le consentement. 2. Transparence sur les réseaux a) Identification du prestataire b) Transparence du processus contractuel sur le web 13

14 2. Les contrats en ligne (B2B B2C) Offre en ligne 1. Divulgation d information dans la phase précontractuelle Information sur le produit ou sur le service (B2C) Prix Quantité Composition Dénomination Étiquetage (Remarque : au plus tard lors de l offre) 14

15 2. Les contrats en ligne (B2B B2C) Offre en ligne 2.Transparence sur les réseaux a) Identification du prestataire (Nom, adresse géographique de l établissement, numéro d entreprise, adresse électronique,..) Obligatoire pour tous CJUE, 16 octobre 2008 Par qui? Pourquoi? Comment? b) Processus contractuel (étapes à suivre pour conclure le contrat, archivage et accès, les langues proposées pour la conclusion du contrat, moyens techniques pour vérifier et corriger les erreurs, reproduire et conserver les conditions générales, accusé de réception, ) Obligatoire B2C Facultatif B2B exclus pour les contrats conclus par échanges de courriels 15

16 2. Les contrats en ligne (B2B B2C) Opposabilité des conditions générales- règles à suivre Droit commun : force obligatoire des CG subordonnée à une double condition : possibilité d en prendre connaissance avant la conclusion du contrat acceptation certaine quid dans le contexte de l internet? 16

17 2. Les contrats en ligne (B2B B2C) Opposabilité des conditions générales Les différents niveaux d'engagement des consommateurs en terme d'acceptation «Clickwrap» (Specht v. Netscape Communications Corp.) Si la jurisprudence américaine et même canadienne semble accepter le principe de la validité des contrats formés par «clickwrap», l acceptation n est pas absolue ni inconditionnelle. Dans bien des cas, la validité du procédé paraît dépendre aux yeux des tribunaux, de la qualité des stipulations. «Schrinkwrap» Winn Bix compare le contrat d achat «Schrinkwrap» à l achat d un billet de concert ou d événement sportif où les consommateurs peuvent lire derrière leur billet qu il existe des renonciations et des limitations face à leur responsabilité «Browsewrap» Le fait même pour l utilisateur de demeurer sur le site web, constitue son consentement. On peut noter qu en droit des contrats traditionnels, le silence et l inaction ne pourront jamais être interprétés comme un consentement. 17

18 2. Les contrats en ligne (B2B B2C) Les contrats de consommation- PARTICULARITÉS EUROPÉENNES Confirmation [EU] Directive du 25 octobre 2011 sur les droits des consommateurs Bien qu aux États-Unis l échange de l offre et de l acceptation forme le contrat, lorsqu il sera question de contrat à distance, l Union européenne prévoit une troisième étape pour ce qui concerne les contrats conclus avec les consommateurs : la confirmation Droit de rétractation [EU] Directive du 25 octobre 2011 (Transposition avant décembre 2013) sur les droits des consommateurs Droit de rétractation = 14 jours Pas d info sur le dt de rétractation => DR de 12 mois 18

19 3. La loi applicable sur la toile Questions à considérer Choix exprès (3111 CCQ) Absence de choix ( CCQ) Convention de Vienne (droit matérielle ) Loi applicable aux contrats de consommation (3117 CCQ) La difficile interprétation de l article 3117 CCQ à l épreuve du e-commerce L approche européenne (Concept d activité dirigée) 19

20 Merci de votre attention! 20

Code des pratiques de marketing

Code des pratiques de marketing Information sur les produits Code des pratiques de marketing Produits de santé consommateurs du Canada est consciente de sa situation privilégiée comme partenaire dans l offre de produits de santé consommateurs

Plus en détail

Étape 2. Respecter les règles applicables aux relations commerciales entre professionnels et les droits du consommateur

Étape 2. Respecter les règles applicables aux relations commerciales entre professionnels et les droits du consommateur Étape 2 Respecter les règles applicables aux relations commerciales entre professionnels et les droits du consommateur n Les règles applicables aux relations entre professionnels (relations b to b) Des

Plus en détail

Arbitrage B2C : Zone grise?

Arbitrage B2C : Zone grise? Arbitrage B2C : Zone grise? Terrains d entente Arbitrabilité Commercialité Zones grises Clause compromissoire vs compromis Validité vs opposabilité Perspectives Encadrement législatif & institutionnel

Plus en détail

Table des matières. INTRODUCTION Du droit de la consommation au droit du commerce électronique... 15. PARTIE 1 La publicité

Table des matières. INTRODUCTION Du droit de la consommation au droit du commerce électronique... 15. PARTIE 1 La publicité Table des matières Remerciements... 7 Préface... 9 Abréviations utilisées... 13 INTRODUCTION Du droit de la consommation au droit du commerce électronique... 15 PARTIE 1 La publicité CHAPITRE 1 Définition

Plus en détail

«SITE E-COMMERCE»: MODE D EMPLOI

«SITE E-COMMERCE»: MODE D EMPLOI SÉMINAIRE E-COMMERCE 26.09.2012 «SITE E-COMMERCE»: MODE D EMPLOI Me Delforge Véronique Avocat Cabinet Ulys Maître de conférence à l Université de Liège [veronique.delforge@ulys.net] 28/09/2012 www.ulys.net

Plus en détail

Guide juridique de l'e-commerce et de l'e-marketing

Guide juridique de l'e-commerce et de l'e-marketing Choisir un nom de domaine et une marque 1. Introduction 13 2. Définitions et notions juridiques 14 2.1 Le nom de domaine 14 2.1.1 Qu est-ce qu un nom de domaine? 14 2.1.2 Un nom de domaine, pour quoi faire?

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES CHAPITRE 1 CRÉER ET EXPLOITER DES FICHIERS. SECTION 2 La Commission pour la protection de la vie privée... 10

TABLE DES MATIÈRES CHAPITRE 1 CRÉER ET EXPLOITER DES FICHIERS. SECTION 2 La Commission pour la protection de la vie privée... 10 TABLE DES MATIÈRES AVERTISSEMENT...5 INTRODUCTION...7 CHAPITRE 1 CRÉER ET EXPLOITER DES FICHIERS Le cadre légal... 9 La Commission pour la protection de la vie privée... 10 La notion de «données à caractère

Plus en détail

Acheter sur internet: réglementation et contrôle, pièges à éviter, conseils utiles

Acheter sur internet: réglementation et contrôle, pièges à éviter, conseils utiles Acheter sur internet: réglementation et contrôle, pièges à éviter, conseils utiles Journée de formation Clés pour consommer intelligemment Fraud Prevention Month 14 mars 2014 PROGRAMME Réglementation et

Plus en détail

Concours «Relevés en ligne» de BMO MD RÈGLEMENT

Concours «Relevés en ligne» de BMO MD RÈGLEMENT Concours «Relevés en ligne» de BMO MD RÈGLEMENT AUCUN ACHAT REQUIS. CONSULTEZ LA SECTION «ADMISSIBILITÉ» CI- DESSOUS POUR PLUS DE PRÉCISIONS. POUR COMPLÉTER VOTRE PARTICIPATION AU CONCOURS, VOUS DEVEZ

Plus en détail

LINDT & SPRÜNGLI (CANADA), INC. «Partagez votre véritable amour» RÈGLEMENTS DU CONCOURS (les «règlements»)

LINDT & SPRÜNGLI (CANADA), INC. «Partagez votre véritable amour» RÈGLEMENTS DU CONCOURS (les «règlements») LINDT & SPRÜNGLI (CANADA), INC. «Partagez votre véritable amour» RÈGLEMENTS DU CONCOURS (les «règlements») AUCUN ACHAT N EST REQUIS. 1. Durée du concours Le CONCOURS «Partagez votre véritable amour» de

Plus en détail

CONCOURS GAGNER GROS POUR L ÉDUCATION DE VOTRE ENFANT DE KELLOGG S* RÈGLEMENT COMPLET DU CONCOURS. (le «règlement du concours»)

CONCOURS GAGNER GROS POUR L ÉDUCATION DE VOTRE ENFANT DE KELLOGG S* RÈGLEMENT COMPLET DU CONCOURS. (le «règlement du concours») CONCOURS GAGNER GROS POUR L ÉDUCATION DE VOTRE ENFANT DE KELLOGG S* RÈGLEMENT COMPLET DU CONCOURS (le «règlement du concours») CE CONCOURS S ADRESSE AUX RÉSIDANTS EN RÈGLE DU CANADA QUI ONT ATTEINT L ÂGE

Plus en détail

Société par action Concours «Gagnez des places pour la Coupe Rogers de Montréal» Règlement officiel du Concours (ci-après, «Règlement du Concours»)

Société par action Concours «Gagnez des places pour la Coupe Rogers de Montréal» Règlement officiel du Concours (ci-après, «Règlement du Concours») Société par action Concours «Gagnez des places pour la Coupe Rogers de Montréal» Règlement officiel du Concours (ci-après, «Règlement du Concours») Le Concours est régi par les lois canadiennes. 1. Le

Plus en détail

25 000 $ de rénos pour une maison intelligente! LE PRÉSENT CONCOURS S ADRESSE UNIQUEMENT AUX RÉSIDENTS DU CANADA ET IL EST RÉGI PAR LA LOI CANADIENNE

25 000 $ de rénos pour une maison intelligente! LE PRÉSENT CONCOURS S ADRESSE UNIQUEMENT AUX RÉSIDENTS DU CANADA ET IL EST RÉGI PAR LA LOI CANADIENNE 25 000 $ de rénos pour une maison intelligente! LE PRÉSENT CONCOURS S ADRESSE UNIQUEMENT AUX RÉSIDENTS DU CANADA ET IL EST RÉGI PAR LA LOI CANADIENNE 1. PÉRIODE DU CONCOURS : Le concours 25 000 $ de rénos

Plus en détail

CODE DE CONDUITE DES AGENTS IMMOBILIERS CHARTE DE DÉONTOLOGIE

CODE DE CONDUITE DES AGENTS IMMOBILIERS CHARTE DE DÉONTOLOGIE CODE DE CONDUITE DES AGENTS IMMOBILIERS ET CHARTE DE DÉONTOLOGIE 26 AVENUE VICTOR HUGO 75116 PARIS Tél.: 01-53-64-91-91 Fax.: 01-53-64-91-92 www.snpi.com PRÉAMBULE Le SNPI, organisme professionnel national

Plus en détail

«Coca-Cola MD Le calendrier de la Brigade partie 3 2014» Règlement officiel du Concours

«Coca-Cola MD Le calendrier de la Brigade partie 3 2014» Règlement officiel du Concours AUCUN ACHAT REQUIS «Coca-Cola MD Le calendrier de la Brigade partie 3 2014» Règlement officiel du Concours 1. Admissibilité : Le concours «Coca-Cola MD Le calendrier de la Brigade 2014» (le «Concours»)

Plus en détail

CONCOURS PHOTOS ÉTUDIANTS

CONCOURS PHOTOS ÉTUDIANTS RÈGLEMENT OFFICIEL CONCOURS PHOTOS ÉTUDIANTS Le Concours de photos des étudiants (le «concours») débute à minuit une HE le 23 avril 2015 («date de début du concours») et se termine à 23 h 59 HE le 26 juin

Plus en détail

présente un plan d'action pour une croissance équilibrée du commerce en ligne respectueuse du consommateur et des professionnels

présente un plan d'action pour une croissance équilibrée du commerce en ligne respectueuse du consommateur et des professionnels Frédéric LEFEBVRE secrétaire d'etat chargé du Commerce, de l Artisanat, des Petites et moyennes entreprises, du Tourisme, des Services, des Professions libérales et de la Consommation présente un plan

Plus en détail

Concours «Les Membres ont droit à une location de MINI 2015»

Concours «Les Membres ont droit à une location de MINI 2015» Concours «Les Membres ont droit à une location de MINI 2015» Règlement du Concours 1. PÉRIODE DU CONCOURS Le concours «Les Membres ont droit à une location de MINI 2015» (le «concours») est organisé par

Plus en détail

Directrice, Politiques et affaires réglementaires Téléphone : 416-943-5838 Courriel : pward@mfda.ca. Bulletin de l ACFM. Politique

Directrice, Politiques et affaires réglementaires Téléphone : 416-943-5838 Courriel : pward@mfda.ca. Bulletin de l ACFM. Politique Personne-ressource : Paige Ward Directrice, Politiques et affaires réglementaires Téléphone : 416-943-5838 Courriel : pward@mfda.ca Bulletin de l ACFM BULLETIN N o 0494 P Le 3 octobre 2011 Politique Aux

Plus en détail

RÈGLEMENT DU CONCOURS «Les 30 surprises de novembre» «Le concours»

RÈGLEMENT DU CONCOURS «Les 30 surprises de novembre» «Le concours» RÈGLEMENT DU CONCOURS «Les 30 surprises de novembre» «Le concours» 1. PÉRIODE DU CONCOURS a. Le Concours est organisé par l entité suivante («Organisateur du concours») : Le Club de football des Alouettes

Plus en détail

RÈGLEMENTS OFFICIELS DU CONCOURS «ET SI VOTRE PROJET D AMÉNAGEMENT VOUS FAISAIT GAGNER 10 000 $ EN ARGENT?»

RÈGLEMENTS OFFICIELS DU CONCOURS «ET SI VOTRE PROJET D AMÉNAGEMENT VOUS FAISAIT GAGNER 10 000 $ EN ARGENT?» RÈGLEMENTS OFFICIELS DU CONCOURS «ET SI VOTRE PROJET D AMÉNAGEMENT VOUS FAISAIT GAGNER 10 000 $ EN ARGENT?» CE CONCOURS S'ADRESSE AUX RÉSIDENTS DU QUÉBEC RESPECTANT LES CONDITIONS DE PARTICIPATION INDIQUÉES

Plus en détail

CONTRAT DE GESTION DE NOMS DE DOMAINE

CONTRAT DE GESTION DE NOMS DE DOMAINE CONTRAT DE GESTION DE NOMS DE DOMAINE Entre les soussignés : La SARL ASPSERVEUR RCS MARSEILLE 451 777 254 ZAC ATHELIA III 13600 LA CIOTAT Représentée par Monsieur Stéphane MUTEL, gérant en exercice d'une

Plus en détail

COMMERCE ELECTRONIQUE

COMMERCE ELECTRONIQUE COMMERCE ELECTRONIQUE La pénétration de l informatique et des nouvelles technologies de l information et de la communication (NTIC) est particulièrement importante au Luxembourg. Le Luxembourg offre les

Plus en détail

CONVENTION DE DISTRIBUTION FONDS FÉRIQUE

CONVENTION DE DISTRIBUTION FONDS FÉRIQUE CONVENTION DE DISTRIBUTION FONDS FÉRIQUE La présente Convention entre en vigueur en date du 12 juin 2006. ENTRE : PLACEMENTS BANQUE NATIONALE INC., agissant et représentée aux présentes par l intermédiaire

Plus en détail

Concours «Cliquez pour une chance de gagner de l essence»

Concours «Cliquez pour une chance de gagner de l essence» Concours «Cliquez pour une chance de gagner de l essence» RÈGLEMENTS DU CONCOURS Voici les règles complètes, la règlementation et les conditions (les «Règlements») du concours «Cliquez pour une chance

Plus en détail

Conditions Générales de Vente (site e- commerce)

Conditions Générales de Vente (site e- commerce) Conditions Générales de Vente (site e- commerce) Préambule Les présentes conditions générales de vente sont conclues : ENTRE : - La société SARL MAGUY domiciliée 35 rue St Jacques 58200 Cosne cours sur

Plus en détail

La loi relative au commerce électronique

La loi relative au commerce électronique La loi relative au commerce électronique 1. Généralités L'objectif de la loi du 14 août 2000 relative au commerce électronique telle que modifiée est d'instituer au Grand-Duché de Luxembourg un cadre légal

Plus en détail

CODE DE DÉONTOLOGIE DU CONSEIL. Le 30 octobre 2012

CODE DE DÉONTOLOGIE DU CONSEIL. Le 30 octobre 2012 CODE DE DÉONTOLOGIE DU CONSEIL Le 30 octobre 2012 GROUPE TMX LIMITÉE (auparavant, Corporation d Acquisition Groupe Maple) ET SES FILIALES DÉSIGNÉES CODE DE DÉONTOLOGIE DU CONSEIL APPLICATION Ce code de

Plus en détail

L INSPECTION PRÉACHAT DANS LE DOMAINE IMMOBILIER ÀSSOIÀTION PES CONSOMMATEURS POUR LA QUALITÉ PANS LÀ CONSTRUCTION POUR UNE MEILLEURE PROTECTION

L INSPECTION PRÉACHAT DANS LE DOMAINE IMMOBILIER ÀSSOIÀTION PES CONSOMMATEURS POUR LA QUALITÉ PANS LÀ CONSTRUCTION POUR UNE MEILLEURE PROTECTION POUR LA QUALITÉ PANS LÀ CONSTRUCTION ÀSSOIÀTION PES CONSOMMATEURS DES ACHETEURS ET DES VENDEURS POUR UNE MEILLEURE PROTECTION IMMOBILIER DANS LE DOMAINE PRÉACHAT L INSPECTION L INSPECTION PRÉACHAT DANS

Plus en détail

UTILISATION DU SITE COLLECTIMMO

UTILISATION DU SITE COLLECTIMMO UTILISATION DU SITE COLLECTIMMO CONDITIONS D'UTILISATION Ce document a pour objet de définir les conditions d'utilisation du site Internet www.collectimmo.fr (ci-après désigné par " le site internet ")

Plus en détail

«PLIEZ BAGAGES AVEC HEINEKEN!»

«PLIEZ BAGAGES AVEC HEINEKEN!» Règlements officiels du concours «PLIEZ BAGAGES AVEC HEINEKEN!» (collectivement le «Concours») Bâton Rouge Steakhouse & Bar (le «Commanditaire du Concours») et «Client» (la «Personne» ou Personnes»). LES

Plus en détail

RÈGLEMENTS DU CONCOURS

RÈGLEMENTS DU CONCOURS CONCOURS MAKEUP GENIUS DE L ORÉAL PARIS RÈGLEMENTS DU CONCOURS 1. Le concours Makeup Genius est tenu par L Oréal Paris produit grand public, une division de L Oréal Canada Inc. (après appelé le «commanditaire»)

Plus en détail

Conditions régissant les demandes en ligne de RBC Banque Royale

Conditions régissant les demandes en ligne de RBC Banque Royale Conditions régissant les demandes en ligne de RBC Banque Royale Veuillez passer en revue les conditions ci-après régissant les demandes en ligne de RBC Banque Royale (les «conditions»). Vous devez les

Plus en détail

Règlement du concours

Règlement du concours Règlement du concours AUCUN ACHAT NÉCESSAIRE POUR PARTICIPER OU POUR GAGNER. UN ACHAT N AUGMENTERA PAS VOS CHANCES DE GAGNER. UNE ENTENTE D ACCEPTATION DU PRIX EST REQUISE. CE CONCOURS S ADRESSE UNIQUEMENT

Plus en détail

Université Laval, Québec, 28 mai 2014

Université Laval, Québec, 28 mai 2014 La criminalité économique Dispositions de la Loi sur la concurrence et de la loi canadienne anti-pourriel applicables aux indications fausses ou trompeuses Bureau de la concurrence Université Laval, Québec,

Plus en détail

CONCOURS VOUS POURRIEZ GAGNER 1 DES 3 AVENTURES INCROYABLES DE VOTRE CHOIX RÈGLEMENT COMPLET DU CONCOURS. (le «règlement du concours»)

CONCOURS VOUS POURRIEZ GAGNER 1 DES 3 AVENTURES INCROYABLES DE VOTRE CHOIX RÈGLEMENT COMPLET DU CONCOURS. (le «règlement du concours») CONCOURS VOUS POURRIEZ GAGNER 1 DES 3 AVENTURES INCROYABLES DE VOTRE CHOIX RÈGLEMENT COMPLET DU CONCOURS (le «règlement du concours») CE CONCOURS S ADRESSE UNIQUEMENT AUX RÉSIDANTS EN RÈGLE DU CANADA QUI

Plus en détail

CONDITIONS GÉNÉRALES DE VENTE ET D UTILISATION DE LA BOUTIQUE D ATLANTIDE

CONDITIONS GÉNÉRALES DE VENTE ET D UTILISATION DE LA BOUTIQUE D ATLANTIDE CONDITIONS GÉNÉRALES DE VENTE ET D UTILISATION DE LA BOUTIQUE D ATLANTIDE Les présentes conditions sont conclues entre, d une part ATLANTIDE société à responsabilité limitée au capital de 2 000, dont le

Plus en détail

RAPPORT SUR LA PROPOSITION DE REFORME DU REGIME DE L «EQUITY CROWDFUNDING» EN FRANCE

RAPPORT SUR LA PROPOSITION DE REFORME DU REGIME DE L «EQUITY CROWDFUNDING» EN FRANCE RAPPORT SUR LA PROPOSITION DE REFORME DU REGIME DE L «EQUITY CROWDFUNDING» EN FRANCE SOMMAIRE Première partie - les normes de source nationale : le démarchage financier I. Analyse synthétique des difficultés

Plus en détail

Politique d enregistrement du.bzh

Politique d enregistrement du.bzh Table des matières Politique d enregistrement du.bzh Introduction... 2 I. L acceptation de la présente Politique d'enregistrement... 2 II. L enregistrement de Votre Nom de domaine en.bzh... 3 1. Les conditions

Plus en détail

Encadrement juridique de l e-assurance en France et en Europe

Encadrement juridique de l e-assurance en France et en Europe Les rencontres de l argus de l assurance, 23 octobre 2008 Encadrement juridique de l e-assurance en France et en Europe Cathie-Rosalie Joly Avocat au barreau de Paris Docteur en droit Cabinet ULYS 251

Plus en détail

CONCOURS MON DÉMÉNAGEMENT BMO (le «Concours»)

CONCOURS MON DÉMÉNAGEMENT BMO (le «Concours») CONCOURS MON DÉMÉNAGEMENT BMO (le «Concours») CE CONCOURS S ADRESSE UNIQUEMENT AUX RÉSIDENTS DU CANADA QUI RÉSIDENT DANS LA PROVINCE DE QUÉBEC ET EST SOUMIS AUX LOIS APPLICABLES AU QUÉBEC. AUCUN ACHAT

Plus en détail

Le Privilège du secret professionnel des conseillers juridiques en entreprise

Le Privilège du secret professionnel des conseillers juridiques en entreprise Le Privilège du secret professionnel des conseillers juridiques en entreprise MODÉRATEUR : Eric Simard Fasken Martineau PANÉLISTES : Martin Sheehan Fasken Martineau Anne Granger Fasken Martineau 3e Symposium

Plus en détail

LCEN, loi Chatel et LME : quelles conséquences pour les PME?

LCEN, loi Chatel et LME : quelles conséquences pour les PME? Conférence APECA : La dématérialisation, réelle opportunité pour les PME? LCEN, loi Chatel et LME : quelles conséquences pour les PME? 7 avril 2009 Denise Lebeau-Marianna Avocat, Baker & McKenzie SCP denise.lebeau_marianna@bakernet.com

Plus en détail

Guide pour e-commerçants

Guide pour e-commerçants Guide pour e-commerçants Explications claires des obligations légales des e-commerçants Conseils pratiques pour mettre votre site en conformité Modèles de textes faciles à adapter Mars 2015 Glynnis Makoundou

Plus en détail

RÈGLEMENT OFFICIEL. AUCUN ACHAT N EST NÉCESSAIRE POUR PARTICIPER AU CONCOURS. UN ACHAT NE FAIT PAS AUGMENTER VOS CHANCES DE GAGNER.

RÈGLEMENT OFFICIEL. AUCUN ACHAT N EST NÉCESSAIRE POUR PARTICIPER AU CONCOURS. UN ACHAT NE FAIT PAS AUGMENTER VOS CHANCES DE GAGNER. RÈGLEMENT OFFICIEL. AUCUN ACHAT N EST NÉCESSAIRE POUR PARTICIPER AU CONCOURS. UN ACHAT NE FAIT PAS AUGMENTER VOS CHANCES DE GAGNER. 1) INSTRUCTIONS RELATIVES AU CALENDRIER DU CONCOURS : Concours Del Monte

Plus en détail

Créer et gérer un site de e-commerce

Créer et gérer un site de e-commerce 2015 Créer et gérer un site de e-commerce Assistant-juridique.fr Sommaire I Création d un site de e-commerce... 5 A) Toutes les activités sont-elles permises?... 5 B) Qui peut créer un site de e-commerce?...

Plus en détail

Problématique. Aucun spécialiste du marketing ne peut aujourd'hui ignorer le cadre juridique complexe du commerce électronique

Problématique. Aucun spécialiste du marketing ne peut aujourd'hui ignorer le cadre juridique complexe du commerce électronique Problématique Aucun spécialiste du marketing ne peut aujourd'hui ignorer le cadre juridique complexe du commerce électronique Europe: CA e-commerce 246 Milliards d euros. Plus grand marché e-commerce devant

Plus en détail

PROGRAMME DES IMMIGRANTS INVESTISSEURS CONVENTION D INVESTISSEMENT. entre

PROGRAMME DES IMMIGRANTS INVESTISSEURS CONVENTION D INVESTISSEMENT. entre PROGRAMME DES IMMIGRANTS INVESTISSEURS CONVENTION D INVESTISSEMENT entre Monsieur/Madame NOM NOM À LA NAISSANCE PRÉNOM DATE DE NAISSANCE ADRESSE PERMANENTE ADRESSE DE CORRESPONDANCE NUMÉRO DE TÉLÉPHONE

Plus en détail

TABLE DES MATIERES. MON COMMERCE guide pratique

TABLE DES MATIERES. MON COMMERCE guide pratique PRÉFACE 5 ADRESSES 6 i. LES PRATIQUES DU COMMERCE 10 1. QUE VISE LA REGLEMENTATION? 10 1.1 Tout vendeur 10 1.2 Les produits et les services 10 1.3 En relation avec le consommateur 11 2. L INFORMATION DU

Plus en détail

FORMULAIRE DE DÉCLARATION ET D EXONÉRATION Concours «2015 Expérience d un week-end à Osheaga»

FORMULAIRE DE DÉCLARATION ET D EXONÉRATION Concours «2015 Expérience d un week-end à Osheaga» DÉCLARATION DE L INVITÉ DU GAGNANT Je, (Prénom et nom de l invité du gagnant), résidant à l adresse indiquée au bas de ce formulaire, déclare et affirme ce qui suit : 1. Je reconnais que le gagnant a participé

Plus en détail

Concours 2013 Appelez, cliquez ou passez nous voir de Co-operators Prix en argent de 15 000 $

Concours 2013 Appelez, cliquez ou passez nous voir de Co-operators Prix en argent de 15 000 $ Concours 2013 Appelez, cliquez ou passez nous voir de Co-operators Prix en argent de 15 000 $ SEULS LES RÉSIDENTS CANADIENS SONT ADMISSIBLES À CE CONCOURS RÉGI PAR LES LOIS CANADIENNES. 1. PÉRIODE DU CONCOURS

Plus en détail

3.1 Les cartes-cadeaux Harnois et Le magasin sont disponibles pour un montant au choix entre 20 $ et 500 $ et ne sont pas rechargeables.

3.1 Les cartes-cadeaux Harnois et Le magasin sont disponibles pour un montant au choix entre 20 $ et 500 $ et ne sont pas rechargeables. CONCOURS «Une carte-cadeau pour toi, 2 500 $ de crédit-voyage pour moi» organisé par Harnois Groupe pétrolier Règlement du concours 1. Le concours «Une carte-cadeau pour toi, 2 500 $ de crédit-voyage pour

Plus en détail

MD Marque déposée d Interac Inc. Utilisée sous licence.

MD Marque déposée d Interac Inc. Utilisée sous licence. Conditions Veuillez lire la présente convention attentivement avant d utiliser les Services bancaires par Internet. Elle renferme des exclusions et des limitations de responsabilité de même que d autres

Plus en détail

Traiter avec un AGENT IMMOBILIER La relation de mandataire

Traiter avec un AGENT IMMOBILIER La relation de mandataire Traiter avec un AGENT IMMOBILIER La relation de mandataire En droit immobilier, il y a différentes formes possibles de relation de mandataire : 1. Représentation du vendeur Lorsqu une société de courtage

Plus en détail

POLITIQUE EUROPÉENNE APPLIQUÉE AUX SITES INTERNET DES ENTREPRENEURS INDÉPENDANTS AMWAY

POLITIQUE EUROPÉENNE APPLIQUÉE AUX SITES INTERNET DES ENTREPRENEURS INDÉPENDANTS AMWAY BIEN- ÊTRE MAISON BEAUTÉ VOTRE ACTIVITÉ VOTRE ACTIVITÉ MAISON BEAUTÉ BIEN- ÊTRE VOTRE ACTIVITÉ MAISON BEAUTÉ POLITIQUE EUROPÉENNE APPLIQUÉE AUX BIEN- ÊTRE SITES INTERNET DES ENTREPRENEURS INDÉPENDANTS

Plus en détail

Règles et Règlements Concours «Gagnez deux (2) billets pour le Japon» (ci-après le «Concours»)

Règles et Règlements Concours «Gagnez deux (2) billets pour le Japon» (ci-après le «Concours») Règles et Règlements Concours «Gagnez deux (2) billets pour le Japon» (ci-après le «Concours») Le Concours est réservé pour les résidents du Canada seulement et sera interprété et régi selon les lois applicables

Plus en détail

CONCOURS 2015 «Vis au rythme d OSHEAGA» DE MOLSON CANADIAN MC (le «concours»)

CONCOURS 2015 «Vis au rythme d OSHEAGA» DE MOLSON CANADIAN MC (le «concours») Page 1 de 7 CONCOURS 2015 «Vis au rythme d OSHEAGA» DE MOLSON CANADIAN MC (le «concours») RÈGLEMENTS OFFICIELS DU CONCOURS 1. PÉRIODE DU CONCOURS : Le concours 2015 «Vis au rythme d OSHEAGA» de Molson

Plus en détail

GAGNEZ l ACHAT DE VOTRE VÉHICULE Du 1 er août 2013 au 31 juillet 2014

GAGNEZ l ACHAT DE VOTRE VÉHICULE Du 1 er août 2013 au 31 juillet 2014 Montréal 1751, rue Richardson bur. 4.311, QC H3K 1G6 514.798.1752 Québec 2600, boul. Laurier bur. 925, QC G1V 4W2 418.692.7777 Trois-Rivières 1609, boul. des Forges QC G8Z 1T7 819.841.0158 Sherbrooke 4645,

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE VENTE ET D UTILISATION DU SITE DREAMJET

CONDITIONS GENERALES DE VENTE ET D UTILISATION DU SITE DREAMJET CONDITIONS GENERALES DE VENTE ET D UTILISATION DU SITE DREAMJET Article 1 - Champ d application La société DreamJet est une société par action simplifiée à associé unique, ayant son siège social situé

Plus en détail

DROIT DU COMMERCE ÉLECTRONIQUE

DROIT DU COMMERCE ÉLECTRONIQUE DROIT DU COMMERCE ÉLECTRONIQUE SECTION N DE LA PUBLICATION FAIRE DES AFFAIRES AU CANADA DE STIKEMAN ELLIOTT Stikeman Elliott S.E.N.C.R.L., s.r.l. Droit des affaires canadien. Partout dans le monde. Stikeman

Plus en détail

LE CONCOURS «LA VIE VOUS APPELLE AVEC JEEP 2015» DE FCA CANADA

LE CONCOURS «LA VIE VOUS APPELLE AVEC JEEP 2015» DE FCA CANADA LE CONCOURS «LA VIE VOUS APPELLE AVEC JEEP 2015» DE FCA CANADA CE CONCOURS EST OUVERT AUX RÉSIDENTS DU CANADA SEULEMENT ET EST RÉGI PAR LA LOI CANADIENNE 1. PÉRIODE DU CONCOURS : Le concours «La vie vous

Plus en détail

Les bases de données clients dans le cadre du commerce B2B : Quelques aspects juridiques

Les bases de données clients dans le cadre du commerce B2B : Quelques aspects juridiques Atelier EBG - mardi 16 mars 2010 Les bases de données clients dans le cadre du commerce B2B : Quelques aspects juridiques Cathie-Rosalie JOLY Avocat au barreau de Paris Docteur en droit Cabinet ULYS http://www.ulys.net

Plus en détail

Accord économique et commercial global entre le Canada et l Union européenne : chapitre sur les marchés publics

Accord économique et commercial global entre le Canada et l Union européenne : chapitre sur les marchés publics Accord économique et commercial global entre le Canada et l Union européenne : chapitre sur les marchés publics Webinaire FCM/MAECD 18 juin 2015 IB : 6713055 1 Aperçu Le 5 août 2014, le Canada et l Union

Plus en détail

Quelles sont les informations légales à faire figurer sur un site Internet?

Quelles sont les informations légales à faire figurer sur un site Internet? > Accueil > Le Droit en pratique > Fiches pratiques Quelles sont les informations légales à faire figurer sur un site Internet? Le site Internet est un vecteur d informations. Mais il en collecte également,

Plus en détail

ARRANGEMENT EN VUE DE LA RECONNAISSANCE MUTUELLE DES QUALIFICATIONS PROFESSIONNELLES ENTRE L AUTORITÉ DES MARCHÉS FINANCIERS DU QUÉBEC

ARRANGEMENT EN VUE DE LA RECONNAISSANCE MUTUELLE DES QUALIFICATIONS PROFESSIONNELLES ENTRE L AUTORITÉ DES MARCHÉS FINANCIERS DU QUÉBEC ARRANGEMENT EN VUE DE LA RECONNAISSANCE MUTUELLE DES QUALIFICATIONS PROFESSIONNELLES ENTRE L AUTORITÉ DES MARCHÉS FINANCIERS DU QUÉBEC ET L AUTORITÉ DES MARCHÉS FINANCIERS DE LA FRANCE ARRANGEMENT EN VUE

Plus en détail

LA VENTE ET SES CONDITIONS

LA VENTE ET SES CONDITIONS LA VENTE ET SES CONDITIONS I - LES PRINCIPES GENERAUX Le refus de vente au consommateur (article L. 122-1 du Code de la consommation) A- Le principe Lorsqu un consommateur demande des produits ou des services

Plus en détail

CONCOURS «DITES À VOTRE BELLE-MÈRE DE FAIRE SES VALISES» DE WESTJET

CONCOURS «DITES À VOTRE BELLE-MÈRE DE FAIRE SES VALISES» DE WESTJET CONCOURS «DITES À VOTRE BELLE-MÈRE DE FAIRE SES VALISES» DE WESTJET RÈGLEMENT DU «CONCOURS» Le concours «Dites à votre belle-mère de faire ses valises» de WestJet (le «concours») est organisé par WestJet,

Plus en détail

Régime de réinvestissement de dividendes et d achat d actions

Régime de réinvestissement de dividendes et d achat d actions Régime de réinvestissement de dividendes et d achat d actions Circulaire d offre Compagnie Pétrolière Impériale Ltée Aucune commission de valeurs mobilières ni organisme similaire ne s est prononcé de

Plus en détail

RÈGLEMENT OFFICIELS DU CONCOURS («RÈGLEMENTS»)

RÈGLEMENT OFFICIELS DU CONCOURS («RÈGLEMENTS») CONCOURS PABST BLUE RIBBON PBR CANETTE ÉDITION LIMITÉE («CONCOURS») 1. PÉRIODE DU CONCOURS RÈGLEMENT OFFICIELS DU CONCOURS («RÈGLEMENTS») Le Concours débute le 5 juin 2015 à 12:00 et se termine à 23:59

Plus en détail

CONCOURS. Cordon Bleu «Un chalet. Tes chums. Un chef.» Règlement officiel de participation

CONCOURS. Cordon Bleu «Un chalet. Tes chums. Un chef.» Règlement officiel de participation CONCOURS Cordon Bleu «Un chalet. Tes chums. Un chef.» Règlement officiel de participation 1. Le concours «Un chalet. Tes chums. Un chef.» (ci- après le «Concours») est tenu par Aliments Ouimet- Cordon

Plus en détail

GUIDE SUR L UTILISATION DES VÉHICULES DE GARANTIE

GUIDE SUR L UTILISATION DES VÉHICULES DE GARANTIE PROJET GUIDE SUR L UTILISATION DES VÉHICULES DE GARANTIE Juillet 2013 Guide sur l utilisation des véhicules de garantie Autorité de marchés financiers Page 1 Juillet 2013 Introduction Ce guide présente

Plus en détail

Bertrand Siffert LLM, Titulaire du brevet d'avocat Conseil en Propriété Intellectuelle

Bertrand Siffert LLM, Titulaire du brevet d'avocat Conseil en Propriété Intellectuelle Aperçu des questions liées au droit des marques au droit d'auteur et aux noms de domaine LLM, Titulaire du brevet d'avocat Conseil en Propriété Intellectuelle 28 - Petit Déjeuner des PME et des Start-up

Plus en détail

Conditions d utilisation du site fim@ktabati d Algérie Télécom

Conditions d utilisation du site fim@ktabati d Algérie Télécom Conditions d utilisation du site fim@ktabati d Algérie Télécom Les conditions générales d utilisation de la bibliothèque numérique en ligne fim@ktabati d Algérie Télécom (désigné ci-après le «site») détaillées

Plus en détail

PRATIQUES DÉLOYALES PROVENANT DE LA SUISSE

PRATIQUES DÉLOYALES PROVENANT DE LA SUISSE PRATIQUES DÉLOYALES PROVENANT DE LA SUISSE NOTAMMENT EN MATIÈRE DE COMMERCIALISATION DE LISTES D ADRESSES VENTE PAR CORRESPONDANCE JEUX-CONCOURS PUBLICITAIRES EDITION JUIN 2001 DE QUOI S AGIT-IL? Il n

Plus en détail

Litige et règlement de différends

Litige et règlement de différends Bulletin 23 septembre 2014 Litige et règlement de différends La Cour suprême se prononce sur l application de la réglementation provinciale à l égard des banques et sur la qualité pour agir en contexte

Plus en détail

CONTRAT DE VENTE ET ROULEMENT D ACTIONS TABLE DES MATIÈRES

CONTRAT DE VENTE ET ROULEMENT D ACTIONS TABLE DES MATIÈRES CONTRAT DE TABLE DES MATIÈRES PAGE 0.00 INTERPRÉTATION... 16 0.01 Terminologie... 16 0.01.01 Actions... 16 0.01.02 Contrat... 17 0.02 Préséance... 17 0.03 Juridiction... 18 0.03.01 Assujettissement...

Plus en détail

TITRE IX- Des noms de domaine

TITRE IX- Des noms de domaine TITRE IX- Des noms de domaine Présentation des textes Les noms de domaine sur l'internet ont à la fois une fonction technique et une fonction d'identification des services de communication en ligne. Le

Plus en détail

Atelier 5. La conception de la réglementation. Cristina BUETI (UIT) Marie DEMOULIN (Université Belgique) Didier GOBERT (SPF Economie Belgique)

Atelier 5. La conception de la réglementation. Cristina BUETI (UIT) Marie DEMOULIN (Université Belgique) Didier GOBERT (SPF Economie Belgique) Atelier 5 La conception de la réglementation Cristina BUETI (UIT) Marie DEMOULIN (Université Belgique) Didier GOBERT (SPF Economie Belgique) Introduction Le spam est un thème «transversal» qui touche à

Plus en détail

Modalités d utilisation du service Mastercard Secure Code

Modalités d utilisation du service Mastercard Secure Code Modalités d utilisation du service Mastercard Secure Code Bienvenue et merci d avoir choisi d utiliser le service de code sécurisé MasterCard SecureCode (le «service MasterCard SecureCode») qui vous est

Plus en détail

CE CONCOURS S ADRESSE UNIQUEMENT AUX RÉSIDENTS DU CANADA QUI RÉSIDENT DANS LA PROVINCE DE QUÉBEC ET EST SOUMIS AUX LOIS DU QUÉBEC APPLICABLES.

CE CONCOURS S ADRESSE UNIQUEMENT AUX RÉSIDENTS DU CANADA QUI RÉSIDENT DANS LA PROVINCE DE QUÉBEC ET EST SOUMIS AUX LOIS DU QUÉBEC APPLICABLES. CONCOURS JOURNÉE DE RÊVE À LAVAL (le «Concours») CE CONCOURS S ADRESSE UNIQUEMENT AUX RÉSIDENTS DU CANADA QUI RÉSIDENT DANS LA PROVINCE DE QUÉBEC ET EST SOUMIS AUX LOIS DU QUÉBEC APPLICABLES. AUCUN ACHAT

Plus en détail

LES SIGNAUX D ALARME : CE QU IL FAUT SURVEILLER 6

LES SIGNAUX D ALARME : CE QU IL FAUT SURVEILLER 6 LES SIGNAUX D ALARME : CE QU IL FAUT SURVEILLER 6 6. LES SIGNAUX D ALARME : CE QU IL FAUT SURVEILLER Les erreurs de gouvernance commises par les administrateurs de fondation sont rares au Canada. Celles

Plus en détail

CONCOURS ADIDAS RÈGLEMENT OFFICIEL

CONCOURS ADIDAS RÈGLEMENT OFFICIEL CONCOURS ADIDAS RÈGLEMENT OFFICIEL AUCUN ACHAT NÉCESSAIRE POUR PARTICIPER OU GAGNER. UN ACHAT N AUGMENTE PAS VOS CHANCES DE GAGNER. Le concours Adidas (le «concours») est commandité par Coty Canada Inc.

Plus en détail

les bulletins de participation admissibles reçus dans chacune des régions décrites ci-après entre le

les bulletins de participation admissibles reçus dans chacune des régions décrites ci-après entre le Règlement Concours de Cooperators 2015 Prix en argent de 57 000 $ Aucun achat requis. Le concours commence le 1 er janvier 2015 à 0 h 1 s HNE et se termine le 31 décembre 2015 à 23 h 59 min 59 s HNE (la

Plus en détail

Convention d enregistrement Titulaires Version 2.0 du 12 octobre 2010

Convention d enregistrement Titulaires Version 2.0 du 12 octobre 2010 Convention d enregistrement Titulaires Version 2.0 du 12 octobre 2010 La présente Convention d enregistrement Titulaires (la «Convention») intervient entre vous (le «titulaire») et l Autorité canadienne

Plus en détail

Concours 25 000 $ de prix en argent offerts par le Programme d assurance automobile et habitation CIBC (le «Concours»)

Concours 25 000 $ de prix en argent offerts par le Programme d assurance automobile et habitation CIBC (le «Concours») Concours 25 000 $ de prix en argent offerts par le Programme d assurance automobile et habitation CIBC (le «Concours») EN PRENANT PART AU CONCOURS, CHAQUE PARTICIPANT ACCEPTE D ÊTRE LIÉ PAR LE RÈGLEMENT

Plus en détail

CORPORATION CANADIENNE DE COMPENSATION DE PRODUITS DÉRIVÉS CODE DE CONDUITE DU CONSEIL

CORPORATION CANADIENNE DE COMPENSATION DE PRODUITS DÉRIVÉS CODE DE CONDUITE DU CONSEIL CORPORATION CANADIENNE DE COMPENSATION DE PRODUITS DÉRIVÉS CODE DE CONDUITE DU CONSEIL APPLICATION Le présent code de conduite (le «code du conseil») s applique à vous si vous êtes membre du conseil d

Plus en détail

Guide d accompagnement à l intention des entreprises désirant obtenir ou renouveler une autorisation pour contracter/souscontracter avec un organisme

Guide d accompagnement à l intention des entreprises désirant obtenir ou renouveler une autorisation pour contracter/souscontracter avec un organisme Guide d accompagnement à l intention des entreprises désirant obtenir ou renouveler une autorisation pour contracter/souscontracter avec un organisme public Juin 2015 1 INTRODUCTION... 4 À QUI S ADRESSE

Plus en détail

POLITIQUE D ENREGISTREMENT EN.PARIS 1

POLITIQUE D ENREGISTREMENT EN.PARIS 1 POLITIQUE D ENREGISTREMENT EN.PARIS 1 POLITIQUE D ENREGISTREMENT EN.PARIS 2 Politique d'enregistrement en.paris Sommaire 1. L acceptation de la présente Politique d'enregistrement 2. L enregistrement de

Plus en détail

CARTES PRÉPAYÉES AU CANADA : IDENTIFICATION DES ENJEUX JURIDIQUES ET GESTION DU RISQUE. Institut Canadien 28 novembre 2012 Nicolas Faucher

CARTES PRÉPAYÉES AU CANADA : IDENTIFICATION DES ENJEUX JURIDIQUES ET GESTION DU RISQUE. Institut Canadien 28 novembre 2012 Nicolas Faucher CARTES PRÉPAYÉES AU CANADA : IDENTIFICATION DES ENJEUX JURIDIQUES ET GESTION DU RISQUE Institut Canadien 28 novembre 2012 Nicolas Faucher LA RÉGLEMENTATION APPLICABLE AUX CARTES PRÉPAYÉES 1. INTRODUCTION

Plus en détail

LES NOMS DE DOMAINE (Notes) TABLE DES MATIÈRES 0.00 GÉNÉRALITÉS... 2 1.00 NOMS DE DOMAINES GÉNÉRIQUES INTERNATIONAUX... 3

LES NOMS DE DOMAINE (Notes) TABLE DES MATIÈRES 0.00 GÉNÉRALITÉS... 2 1.00 NOMS DE DOMAINES GÉNÉRIQUES INTERNATIONAUX... 3 LES NOMS DE DOMAINE (Notes) TABLE DES MATIÈRES 0.00 GÉNÉRALITÉS... 2 1.00 NOMS DE DOMAINES GÉNÉRIQUES INTERNATIONAUX... 3 2.00 NOMS DE DOMAINES À SUFFIXE DE DÉSIGNATION NATIONALE (cctld)... 4 3.00 PROCÉDURE

Plus en détail

RÔLES DE LA CONFORMITÉ ET DE LA SURVEILLANCE

RÔLES DE LA CONFORMITÉ ET DE LA SURVEILLANCE Négociation - Dérivés sur taux d intérêt Négociation - Dérivés sur actions et indices Back-office - Contrats à terme Back-office - Options Technologie Réglementation CIRCULAIRE Le 30 novembre 2006 AVIS

Plus en détail

Règlements de concours LASIK MD

Règlements de concours LASIK MD Règlements de concours LASIK MD RÈGLEMENTS OFFICIELS DU CONCOURS «GAGNEZ UNE CHIRURGIE GRATUITE» DE LASIK MD (le «Concours») Veuillez lire en entier les règlements de concours suivants («Règlements de

Plus en détail

1. Administration du Salon

1. Administration du Salon Manuel de l exposant Pour toute information : Donald Cantin Coordonnées avant le montage (jusqu au 16 octobre 2015) : Tél. : 514-286-1522 Coordonnées pendant le montage (à partir du 19 octobre 2015) :

Plus en détail

CATALOGUE ELECTRONIQUE " Colossal Sport Nutrition " Préambule

CATALOGUE ELECTRONIQUE  Colossal Sport Nutrition  Préambule Vous n'êtes pas complètement rassurés à l'idée d'acheter sur Internet. Nous souhaitons attirer votre attention sur les garanties Colossal Sport Nutrition listées dans votre contrat de vente (pour les connaître

Plus en détail

Karl Delwaide, associé et responsable du groupe de pratique national Protection de l information et de la vie privée de Fasken Martineau

Karl Delwaide, associé et responsable du groupe de pratique national Protection de l information et de la vie privée de Fasken Martineau La protection des renseignements personnels en entreprise en vertu des lois fédérale et québécoise en la matière L Institut des Secrétaires et des Administrateurs Agréés du Canada Division Québec Le 6

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES D ENREGISTREMENT ET DE GESTION D UN NOM DE DOMAINE NFRANCE CONSEIL

CONDITIONS GENERALES D ENREGISTREMENT ET DE GESTION D UN NOM DE DOMAINE NFRANCE CONSEIL CONDITIONS GENERALES D ENREGISTREMENT ET DE GESTION D UN NOM DE DOMAINE NFRANCE CONSEIL ARTICLE 1 - DEFINITIONS Nom de domaine : Nom unique désignant un ou plusieurs sites ou services sur Internet Adresse

Plus en détail

Énoncé relatif à la Protection des Renseignements Personnels des Comptes Espace santé TELUS MC

Énoncé relatif à la Protection des Renseignements Personnels des Comptes Espace santé TELUS MC Énoncé relatif à la Protection des Renseignements Personnels des Comptes Espace santé TELUS MC (Dernière mise à jour : Août 2011) TELUS Solutions en santé S.E.N.C. (ci-après désignée «TELUS Santé») s engage

Plus en détail

Conditions générales de vente Nom de domaine

Conditions générales de vente Nom de domaine Conditions générales de vente Nom de domaine DT-Comm-Cond-Gen-Domaine Préambule La société Internet Fr est une société commerciale proposant des prestations de services dans les technologies internet et

Plus en détail

DIRECTIVE SUR LES DROITS DES CONSOMMATEURS Bilan et présentation des nouvelles règles

DIRECTIVE SUR LES DROITS DES CONSOMMATEURS Bilan et présentation des nouvelles règles DIRECTIVE SUR LES DROITS DES CONSOMMATEURS Bilan et présentation des nouvelles règles La directive 2011/83/UE sur les droits des consommateurs du 25 octobre 2011 visant à accroitre la protection des consommateurs

Plus en détail

Les termes suivants, dont la première lettre est en majuscule, répondent de la définition suivante :

Les termes suivants, dont la première lettre est en majuscule, répondent de la définition suivante : CONDITIONS GENERALES DE VENTE Article préliminaire : Définitions Les termes suivants, dont la première lettre est en majuscule, répondent de la définition suivante : CGV : les présentes Conditions Générales

Plus en détail