T-NORM CGY 25 Régulateur physiologique naturel hormonal et musculaire

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "T-NORM CGY 25 Régulateur physiologique naturel hormonal et musculaire"

Transcription

1 T-NORM CGY 25 Régulateur physiologique naturel hormonal et musculaire La prévention du bien-être, de la forme et santé de l âge mûr masculin Testostérone et andropause De plus en plus d exposés médicaux récents font état d hommes d âge mûr, présentant des syndromes et des manifestations biologiques comparables à la ménopause féminine. Il est communément admis que ces manifestations sont liées à la diminution du taux de testostérone dans le sang, qui commence à se manifester à partir de la quarantaine. Produit T-NORM page 1

2 Les manifestations d une moindre concentration de testostérone sanguine peuvent être entre autre l impuissance, une perte de la libido, la fatigue, la faiblesse musculaire, l ostéoporose... Le traitement souvent préconisé est un traitement hormonal de synthèse de substitution pour corriger le déficit. Mais cette thérapie de remplacement hormonal peut avoir des effets secondaires importants, comme l hypertrophie de la prostate, problèmes cardiovasculaires, apnée du sommeil... ce qui ne favorise guère un traitement à long terme. De surcroît cette thérapie peut être difficile à réguler, l hormone de synthèse pouvant être activée par le foie et le taux de testostérone sanguin peut être excessif par rapport au taux physiologique. Les hormones androgènes sont synthétisées par les cellules de Leydig dans les testicules, dont 85 % sous forme de testostérone. Un adulte mâle a la capacité de synthétiser de 4 à 8 mg de testostérone, capacité qui diminue de 1,2% par an après 40 ans. Produit T-NORM page 2

3 Les mécanismes de synthèse de la testostérone Dans l organisme, la synthèse des hormones androgènes, en particulier la testostérone est contrôlée par l hypothalamus qui secrète une hormone induisant la conversion de cholestérol en testostérone. Le T-NORM, stimulant naturel de la testostérone Produit T-NORM page 3

4 Le T-NORM joue un rôle similaire à une hormone qui agit comme une molécule de signal biologique... Il est élaboré par hydrolyse de principes (polysaccharides) extraits des carapaces de crustacés et d algues marines. Ces principes naturels sont ensuite complexés avec des minéraux, des vitamines et des micro-nutriments pour obtenir un composé actif physiologiquement comme stimulant de la synthèse de la testostérone. A la différence de la thérapie de substitution par hormone de synthèse, le mécanisme d action du T-NORM, met en jeu l action d une substance naturelle stimulant la production de testostérone naturelle dans un cadre et dans les limites physiologiques. Différents essais et travaux ont montré que la consommation de 4 ml de T-NORM matin et soir pendant un mois augmentait le taux de testostérone sanguin de 20 à 50 % selon les individus. Les effets positifs de T-NORM sont ressentis tangiblement dès la première semaine. Domaine d utilisation T-NORM est le supplément recommandé à tout homme à partir de la cinquantaine pour prévenir les effets biologiques négatifs de la baisse du taux de testostérone. Sa consommation est particulièrement indiquée en cas de baisse du tonus et de la masse musculaire et du désir et de la puissance sexuel, d augmentation de la masse graisseuse corporelle, de diminution de la densité des cheveux, de fragilité osseuse, de décroissance de l acuité visuelle et auditive, et plus généralement de la vitalité. C est aussi un complément optimal de protection cardio-vasculaire, divers travaux scientifiques ayant établi une corrélation forte entre un taux de testostérone bas et le Produit T-NORM page 4

5 risque de maladie cardio-vasculaire. Mode d utilisation T-NORM est présenté en flacon muni d une pipette-doseuse. Le meilleur résultat est obtenu en consommant 2 pipettes (4 ml) le matin et 2 pipettes (4 ml) le soir. La durée de prise est de 3 mois minimum au départ puis en discontinu une semaine sur deux par la suite. Les premiers effets du produit sont ressentis à l issue de la première semaine. Produit T-NORM page 5

Chapitre 2 Les rôles des testicules et la régulation de l hormone sexuelle mâle.

Chapitre 2 Les rôles des testicules et la régulation de l hormone sexuelle mâle. Chapitre 2 Les rôles des testicules et la régulation de l hormone sexuelle mâle. I. Les deux rôles des testicules. 1) Le rôle exocrine. A la puberté, la paroi des tubes séminifères s épaissie car les spermatogonies

Plus en détail

La fonction de reproduction chez l homme. I. Le testicule produit des spermatozoïdes et une hormone : la testostérone.

La fonction de reproduction chez l homme. I. Le testicule produit des spermatozoïdes et une hormone : la testostérone. La fonction de reproduction chez l homme Introduction On étudie le fonctionnement de l appareil génital chez l homme adulte. Problématiques : Comment fonctionne l appareil génital de l homme adulte? Son

Plus en détail

AVIS DE LA COMMISSION. 3 avril 2002

AVIS DE LA COMMISSION. 3 avril 2002 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE République française AVIS DE LA COMMISSION 3 avril 2002 ANDROGEL 25mg, gel ANDROGEL 50mg, gel Boîte de 30 sachets Boîte de 100 sachets Laboratoires BESINS- International testostérone

Plus en détail

Physiologie des testicules

Physiologie des testicules Plan généralg Physiologie des testicules PC 2 Module endocrinologie J.O. Fortrat Explorations Fonctionnelles Vasculaires CHU d'angers 1. Androgè testiculaires 2. Régulation Axe hypothalamo-hypophysaire

Plus en détail

CHAPITRE 1 : L ACTIVITE GENITALE DE L HOMME ET SON CONTROLE

CHAPITRE 1 : L ACTIVITE GENITALE DE L HOMME ET SON CONTROLE CHAPITRE 1 : L ACTIVITE GENITALE DE L HOMME ET SON CONTROLE I] La production des spermatozoïdes Rappel : Les premiers signes du fonctionnement de l appareil génital masculin sont les premières émissions

Plus en détail

Item 120 (Item 55) Andropause Collège Français des Urologues

Item 120 (Item 55) Andropause Collège Français des Urologues Item 120 (Item 55) Andropause Collège Français des Urologues 2014 1 Table des matières 1. Pour comprendre... 3 1.1. Physiologie de l axe gonadotrope...3 1.2. Différentes fractions de la testostérone...3

Plus en détail

Dosages hormonaux chez l homme. Sophie Christin-Maitre Hôpital Saint-Antoine Paris

Dosages hormonaux chez l homme. Sophie Christin-Maitre Hôpital Saint-Antoine Paris Dosages hormonaux chez l homme Sophie Christin-Maitre Hôpital Saint-Antoine Paris Dosages hormonaux Ambiguité sexuelle Impubérisme Hypogonadisme acquis / Impuissance Infertilité Gynécomastie Tumeur testiculaire

Plus en détail

A. AMH B. Testostérone C. Canaux de Wolff D. Canaux de Muller E. Gène SRY F. Protéine TDF G. Ovaire H. Testicule PROCREATION

A. AMH B. Testostérone C. Canaux de Wolff D. Canaux de Muller E. Gène SRY F. Protéine TDF G. Ovaire H. Testicule PROCREATION PROCREATION DU SEXE GENETIQUE AU SEXE PHENOTYPIQUE A. AMH B. Testostérone C. Canaux de Wolff D. Canaux de Muller E. Gène SRY F. Protéine TDF G. Ovaire H. Testicule 1 A. AMH B. Testostérone C. Canaux de

Plus en détail

Schématiser et légender un spermatozoïde observé au plus fort grossissement. Indiquer le rôle des différents constituants et parties.

Schématiser et légender un spermatozoïde observé au plus fort grossissement. Indiquer le rôle des différents constituants et parties. PRODUCT IION ET RÔLE DE LA TESTOSTÉRONE TP 2 - Régulation de la fonction reproductrice chez l homme Compétences mises en œuvre et évaluées (A B C) Observation au microscope : choix de la région à observer,

Plus en détail

L ANDROPAUSE Mythe ou Réalité? Richard Combes François Combes

L ANDROPAUSE Mythe ou Réalité? Richard Combes François Combes L ANDROPAUSE Mythe ou Réalité? Richard Combes François Combes Les Acteurs DEFINITION Terme «d andropause» impropre Déficit androgénique partiel lié à l âge = DALA DALA MENOPAUSE Très progressif Inconstant

Plus en détail

RAPPORT PUBLIC D EVALUATION (décembre 2006) FORTIGEL 2 % gel

RAPPORT PUBLIC D EVALUATION (décembre 2006) FORTIGEL 2 % gel REUNION COMMISSION N 409 DU 19 OCTOBRE 2006 RAPPORT PUBLIC D EVALUATION (décembre 2006) FORTIGEL 2 % gel INTRODUCTION Le 23 novembre 2006, une Autorisation de Mise sur le Marché (AMM) a été octroyée au

Plus en détail

Androgènes et fertilité dans le syndrome de Klinefelter

Androgènes et fertilité dans le syndrome de Klinefelter Androgènes et fertilité dans le syndrome de Klinefelter Pr Sophie Christin-Maitre Hôpital Saint-Antoine INSERM U 933 Université Pierre et Marie Curie, Paris Androgènothérapie et fertilité Rôle des androgènes

Plus en détail

LE DIABETE Qu est ce que c est? Définition Un peu de physiopathologie Quels sont les symptômes d une hyperglycémie? Le traitement du diabète

LE DIABETE Qu est ce que c est? Définition Un peu de physiopathologie Quels sont les symptômes d une hyperglycémie? Le traitement du diabète LE DIABETE Qu est ce que c est? Définition Le diabète est une pathologie chronique, c'est-à-dire dont on ne guéri pas, qui se définit comme une hyperglycémie constante. Cela veut dire que le taux de sucre

Plus en détail

DURISGuillaume@Fotolia.com. P A R T I E 1 Biologie appliquée

DURISGuillaume@Fotolia.com. P A R T I E 1 Biologie appliquée DURISGuillaume@Fotolia.com 1 P A R T I E 1 Biologie appliquée Glycémie TD 1 OBJECTIFS 1 Définitions Définir la glycémie et la glycosurie. Indiquer les variations de la glycémie au cours de la journée

Plus en détail

DEFICIENCES METABOLIQUES ET TROUBLES DE L ALIMENTATION. OBESITE DIABETE I et II

DEFICIENCES METABOLIQUES ET TROUBLES DE L ALIMENTATION. OBESITE DIABETE I et II DEFICIENCES METABOLIQUES ET TROUBLES DE L ALIMENTATION OBESITE DIABETE I et II 1 OBESITE 2 OBESITES DE GRADE III ou MORBIDE, espérance de vie limitée 3 INTRODUCTION 4 1. ELEMENTS DE PHYSIOLOGIE L adipocyte

Plus en détail

Les Guides Visuels du Patient Le traitement hormonal du cancer de la prostate

Les Guides Visuels du Patient Le traitement hormonal du cancer de la prostate Les Guides Visuels du Patient Le traitement hormonal du cancer de la prostate Avec le soutien de Les Guides Visuels du Patient sont une publication ViVio ViVio sprl Rue Rodenbach, 70 1190 Bruxelles Tél.:

Plus en détail

I.6 PROCREATION (6 semaines)

I.6 PROCREATION (6 semaines) I.6 PROCREATION (6 semaines) Les mécanismes de la méiose et de la fécondation sont apparus au cours du temps en association avec des phénomènes physiologiques et comportementaux (reproduction sexuée et

Plus en détail

Des propriétés nutritionnelles uniques

Des propriétés nutritionnelles uniques P 1 Des propriétés nutritionnelles uniques Composé d un extrait d algues brunes de haute qualité, ID-alG est un ingrédient naturel alliant minceur et bien-être. Une action minceur complète Une source naturelle

Plus en détail

AU-DELÀ DE 50 ANS, LE SEXE EST TOUJOURS D ACTUALITÉ HORMONES ET SEXE POUR ELLE ET LUI

AU-DELÀ DE 50 ANS, LE SEXE EST TOUJOURS D ACTUALITÉ HORMONES ET SEXE POUR ELLE ET LUI AU-DELÀ DE 50 ANS, LE SEXE EST TOUJOURS D ACTUALITÉ HORMONES ET SEXE POUR ELLE ET LUI Dr C. Waeber Stephan, FMH endocrinologie Spéc. endocrinologie de la reproduction, ménopause, andropause DR C. WAEBER

Plus en détail

Androgenothérapie chez l homme

Androgenothérapie chez l homme Androgenothérapie chez l homme Hervé Lejeune Département de Médecine de la Reproduction Hôpital E. Herriot, Lyon Androgènes utilisables en thérapeutique Esters de testostérone, formes "retard", voie intramusculaire

Plus en détail

Explorations hormonales en pédiatrie. Ingrid Plotton 10 decembre 2010

Explorations hormonales en pédiatrie. Ingrid Plotton 10 decembre 2010 Explorations hormonales en pédiatrie Ingrid Plotton 10 decembre 2010 Dosage d hormones Une hormone : molécule informative extracellulaire, agit sur des cellules éloignées Reflet un statut à un moment précis:

Plus en détail

Nicolas Palmié Mardi 21 Septembre 2010

Nicolas Palmié Mardi 21 Septembre 2010 Nicolas Palmié Mardi 21 Septembre 2010 Plan 1. Les Stéroïdes Anabolisants Androgènes 2. Dopage et Mésusage 3. Phénomène de dépendance 4. Enquête «Écoute Dopage» 1. Les Stéroïdes Anabolisants Androgènes

Plus en détail

Démarche suivie pour justifier les allégations d un complément alimentaire. Cas d étude : isoflavones de soja

Démarche suivie pour justifier les allégations d un complément alimentaire. Cas d étude : isoflavones de soja Démarche suivie pour justifier les allégations d un complément alimentaire. Cas d étude : isoflavones de soja Théo Efstathiou Laboratoire d Analyses et Recherche NUTRINOV Sommaire Corrélations entre la

Plus en détail

Information consommateur. Vous et les phyto-estrogènes. Juillet 2005

Information consommateur. Vous et les phyto-estrogènes. Juillet 2005 Juillet 2005 Information consommateur Vous et les phyto-estrogènes En mars 2005, l Agence française de sécurité sanitaire des aliments (Afssa) et l Agence française de sécurité sanitaire des produits de

Plus en détail

TP2. Pb: Quel sont les rôles des testicules chez l Homme? Comment est régulée la fonction de reproduction chez l Homme?

TP2. Pb: Quel sont les rôles des testicules chez l Homme? Comment est régulée la fonction de reproduction chez l Homme? TP2 Pb: Quel sont les rôles des testicules chez l Homme? Comment est régulée la fonction de reproduction chez l Homme? Lycée E. Delacroix 1 ère S Programme 2011 Activité 1 : diagnostic d un cas de stérilité

Plus en détail

Colloque cyclisme fémininf Besancon 02.12.2006. Docteur gérard nicolet comité de Franche-comté Avec jocelyne beillot et fabrice michel

Colloque cyclisme fémininf Besancon 02.12.2006. Docteur gérard nicolet comité de Franche-comté Avec jocelyne beillot et fabrice michel Colloque cyclisme fémininf Besancon 02.12.2006 Besançon 02 décembre d 2006 Docteur gérard nicolet comité de Franche-comté Avec jocelyne beillot et fabrice michel Besançon 02 décembre d 2006 CYCLISME FEMININ

Plus en détail

Dé nitions et généralités

Dé nitions et généralités Chapitre 1 Dé nitions et généralités 1. L andropause, un terme polémique Le terme d andropause est de nature polémique, il suggère euphoniquement, qu à l instar de la ménopause il y aurait chez l homme,

Plus en détail

La femme et le sport

La femme et le sport Généralités : Filles: Restent à la maison Faibles, frêles Garçons: Athlétiques et forts Doit faire du sport pour son développement La femme et le sport Les filles avaient une éducation sportive différente

Plus en détail

De l énergie pour toute la journée!

De l énergie pour toute la journée! De l énergie pour toute la journée! Une portion de couvre 100 % des besoins journaliers d un adulte en nutriments précieux Vitamines, sels minéraux et oligoéléments à l extrait de malt d orge Calcium,

Plus en détail

Thérapie anti-âge. Revitalisation cellulaire

Thérapie anti-âge. Revitalisation cellulaire Thérapie anti-âge Revitalisation cellulaire La qualité du fonctionnement de notre organisme diminue avec l âge, en particulier les systèmes physiologiques importants tels que : Le système immunitaire,

Plus en détail

Exploration biochimique du testicule endocrine

Exploration biochimique du testicule endocrine Exploration biochimique du testicule endocrine Professeur Layachi Chabraoui Cours de biochimie 2ème Année Médecine Rabat 2010-2011 1- Les hormones testiculaires Le testicule représente la glande endocrine

Plus en détail

TEST D ÉQUILIBRE HORMONAL POUR LES FEMMES

TEST D ÉQUILIBRE HORMONAL POUR LES FEMMES TEST D ÉQUILIBRE HORMONAL Basé sur un test élaboré par le D r John R. Lee, M.D. Ce bilan peut vous aider à découvrir si vos symptômes sont causés par un déséquilibre hormonal. Instructions 1. Lisez attentivement

Plus en détail

Thème 3 A: Féminin, masculin. Sexualité et procréation.

Thème 3 A: Féminin, masculin. Sexualité et procréation. Thème 3 A: Féminin, masculin Sexualité et procréation. I- La double fonction des glandes génitales A- l activité testiculaire. Les testicules sont constitués de nombreux tubes séminifères et d un tissu

Plus en détail

Énergie et nutrition. Le corps humain et vieillissement. 101-1AA-JQ Esteban Gonzalez

Énergie et nutrition. Le corps humain et vieillissement. 101-1AA-JQ Esteban Gonzalez Énergie et nutrition Le corps humain et vieillissement. 101-1AA-JQ Esteban Gonzalez L alimentation dans le monde Bcp de maladies liées à notre type d alimentation Malnutrition Excès ou carence de nutriments

Plus en détail

LES HUILES ALIMENTAIRES

LES HUILES ALIMENTAIRES Vous trouverez dans cette fiche une présentation des différentes huiles alimentaires, de leurs propriétés et de la façon de les utiliser en cuisine. Huile d arachide Convient pour les fritures. - riche

Plus en détail

Épreuves du concours

Épreuves du concours Épreuves du concours 1. Quelle est l épreuve écrite d admissibilité? 2. Quelle est l épreuve orale d admission? 3. Quel est le programme des épreuves? Les épreuves de sélection du concours d entrée en

Plus en détail

2. www.expair-sante.fr

2. www.expair-sante.fr La luminothérapie L horlogerie pour comprendre les troubles du Sommeil Le corps humain possède une horlogerie minutieuse. Dans les couches profondes du cerveau se trouve une horloge biologique interne

Plus en détail

1. Système nerveux et système endocrinien. Sécrétion d hormones dans le sang Action lente, mais soutenue

1. Système nerveux et système endocrinien. Sécrétion d hormones dans le sang Action lente, mais soutenue HOMÉOSTASIE 1. Système nerveux et système endocrinien 589 Maintien de l homéostasie par : Système endocrinien (hormonal) : Sécrétion d hormones dans le sang Action lente, mais soutenue Système nerveux

Plus en détail

Le corps humain contient 2 à 4 grammes de zinc, les plus fortes concentrations se trouvant dans la prostate et certaines parties de l œil.

Le corps humain contient 2 à 4 grammes de zinc, les plus fortes concentrations se trouvant dans la prostate et certaines parties de l œil. Zinc EN BREF Introduction Le zinc (Zn) est un oligoélément essentiel à toutes les formes de vie et que l on trouve dans près de 100 enzymes spécifiques. Après le fer, le zinc est l oligoélément le plus

Plus en détail

Thème 3: Féminin, masculin. Chapitre 1: devenir un homme ou une femme

Thème 3: Féminin, masculin. Chapitre 1: devenir un homme ou une femme Thème 3: Féminin, masculin Chapitre 1: devenir un homme ou une femme L identité sexuelle ou identité de genre L identité sexuelle est le fait de se sentir totalement homme ou femme. Cette identité de genre

Plus en détail

Régulation physiologique de l'axe gonadotrope chez l'homme. Coupe de testicule de rat observée au microscope, grossissement x 400

Régulation physiologique de l'axe gonadotrope chez l'homme. Coupe de testicule de rat observée au microscope, grossissement x 400 Régulation physiologique de l'axe gonadotrope chez l'homme Coupe de testicule de rat observée au microscope, grossissement x 400 Cortex cérébral Hypothalamus ige pituitaire Hypophyse antérieure Bulbe rachidien

Plus en détail

Ménopause? Les bouffées de chaleur ne sont pas une fatalité.

Ménopause? Les bouffées de chaleur ne sont pas une fatalité. Ménopause? Les bouffées de chaleur ne sont pas une fatalité. La ménopause une phase naturelle, mais souvent désagréable de la vie Symptôme numéro 1 : les bouffées de chaleur La ménopause commence dès le

Plus en détail

CH1 LA PROCREATION PLAN I. PRODUCTION DES SPERMATOZOÏDES COMMUNICATION HORMONALE II. PRODUCTION DES OVULES

CH1 LA PROCREATION PLAN I. PRODUCTION DES SPERMATOZOÏDES COMMUNICATION HORMONALE II. PRODUCTION DES OVULES CH1 LA PROCREATION INTRODUCTION Les organes génitaux produisent des gamètes, ovules et spermatozoïdes qui se rencontrent lors de la fécondation, dans les trompes utérines. Chez la femme, le cycle menstruel

Plus en détail

Professeur Diane GODIN-RIBUOT

Professeur Diane GODIN-RIBUOT UE3-2 - Physiologie rénale Chapitre 5 : Mesure de la fonction rénale : la clairance rénale Professeur Diane GODIN-RIBUOT Année universitaire 2011/2012 Université Joseph Fourier de Grenoble - Tous droits

Plus en détail

La formation de l appareil reproducteur

La formation de l appareil reproducteur CHAPITRE 5 LA PROCRÉATION 1 La formation de l appareil reproducteur Le sexe des individus est déterminé génétiquement mais la différenciation des appareils génitaux a lieu au cours du développement. Selon

Plus en détail

Le petit-déjeuner. Base de l équilibre alimentaire

Le petit-déjeuner. Base de l équilibre alimentaire Le petit-déjeuner Base de l équilibre alimentaire Quelques faits 7 visites sur 10 à un médecin sont directement ou indirectement lié à la nutrition Ces 20 dernières années ont témoigné une croissance rapide

Plus en détail

PRISE EN CHARGE ENDOCRINIENNE DES CRANIOPHARYNGIOMES DE L ADULTE

PRISE EN CHARGE ENDOCRINIENNE DES CRANIOPHARYNGIOMES DE L ADULTE Centre DEFHY Association Craniopharyngiome Solidarité PRISE EN CHARGE ENDOCRINIENNE DES CRANIOPHARYNGIOMES DE L ADULTE Frédéric CASTINETTI Chef de clinique - Assistant Endocrinologie Adulte, Hopital de

Plus en détail

Épreuves du concours

Épreuves du concours Épreuves du concours 1. Quelles peuvent être les épreuves écrites d admissibilité? 2. Quelle est l épreuve orale d admission? 3. Quel est le programme des épreuves? Les épreuves de sélection du concours

Plus en détail

Hypogonadisme. Axe gonadotrope

Hypogonadisme. Axe gonadotrope Hypogonadisme Axe gonadotrope Différentiation sexuelle pré-natale chez le fœtus male Activité de l axe Gonadotrope Testostérone Période fœtale 1 à 6 mois «mini puberté» 29 Septembre 2010 Puberté / Adulte

Plus en détail

Moi ou mon enfant sous cortisone

Moi ou mon enfant sous cortisone Moi ou mon enfant sous cortisone Quelles conséquences? Isabelle Koné-Paut Pédiatrie Générale, Rhumatologie CHU de Bicêtre 94270 Le Kremlin-Bicêtre La cortisone, une hormone H H Organe 1 Organe 2 H Sang

Plus en détail

BACCALAUREAT TECHNOLOGIQUE SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LA SANTE ET DU SOCIAL BIOLOGIE ET PHYSIOPATHOLOGIE HUMAINES SESSION 2010

BACCALAUREAT TECHNOLOGIQUE SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LA SANTE ET DU SOCIAL BIOLOGIE ET PHYSIOPATHOLOGIE HUMAINES SESSION 2010 BACCALAUREAT TECHNOLOGIQUE SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LA SANTE ET DU SOCIAL BIOLOGIE ET PHYSIOPATHOLOGIE HUMAINES SESSION 2010 Durée : 3 h 30 Coefficient : 7 Avant de composer, le candidat s assurera

Plus en détail

Prévenir... les effets du viellissement

Prévenir... les effets du viellissement Prévenir... les effets du viellissement 3 Les quatre clés du bien vieillir 1 Bien s alimenter Les besoins évoluent avec l âge En prenant de l âge, on a tendance à manger avec moins d appétit. Il est vrai

Plus en détail

L FE. Votre meilleure. assurance vie. MorEPA PLATINUM

L FE. Votre meilleure. assurance vie. MorEPA PLATINUM Votre meilleure L FE assurance vie MorEPA PLATINUM Probablement la meilleure assurance que vous puissiez prendre pour le maintien d une circulation saine, d une humeur positive et d une meilleure endurance.

Plus en détail

Aptitude physique de l enfant L enfant et le sport

Aptitude physique de l enfant L enfant et le sport Aptitude physique de l enfant L enfant et le sport 1-Introduction: La motricité Évolution des aptitudes motrices avec la croissance amélioration jusqu à 18 ans chez amélioration jusqu à la puberté chez

Plus en détail

Apport quotidien moyen recommandé 2200 à 2800 kcal. Ces besoins sont variables selon l'âge, le sexe, le poids et l'activité physique.

Apport quotidien moyen recommandé 2200 à 2800 kcal. Ces besoins sont variables selon l'âge, le sexe, le poids et l'activité physique. POUR UNE ALIMENTATION EQUILIBREE, BESOINS ET RYTHMES ALIMENTAIRES I- BESOINS NUTRITIONNELS L'alimentation de l'adolescent doit : - Respecter la répartition et l équilibre entre les principaux nutriments

Plus en détail

NOUVEAUTÉS de la gamme Inovance

NOUVEAUTÉS de la gamme Inovance NOUVEAUTÉS de la gamme Inovance SEPTEMBRE 2013 Nutrition - Santé THYROVANCE - CA133 Complémentation alimentaire à base d iode, Q10, tyrosine, vitamines et minéraux La thyroïde participe aux fonctions vitales

Plus en détail

Dans ce chapitre : L équation de l équilibre énergétique 298 Les besoins énergétiques du corps 300 L activité physique et le contrôle du poids 300

Dans ce chapitre : L équation de l équilibre énergétique 298 Les besoins énergétiques du corps 300 L activité physique et le contrôle du poids 300 Dans ce chapitre : L équation de l équilibre énergétique 298 Les besoins énergétiques du corps 300 L activité physique et le contrôle du poids 300 La composition corporelle 302 La masse maigre 303 La masse

Plus en détail

Physiologie de la surrénale

Physiologie de la surrénale Anatomie Biochimie de la surrénale, des ovaires et des testicules Paris-Diderot Paris 7. DCEM1 2008 Embryologie de la surrénale Embryologie de la surrénale Histologie Physiologie de la surrénale Synthèse

Plus en détail

suppléments naturels Le caractère distinctif des femmes ne se manifeste pas uniquement au niveau de notre apparence physique.

suppléments naturels Le caractère distinctif des femmes ne se manifeste pas uniquement au niveau de notre apparence physique. suppléments naturels POUR LA FEMME Le caractère distinctif des femmes ne se manifeste pas uniquement au niveau de notre apparence physique. Les besoins de notre organisme et nos complexités émotionnelles

Plus en détail

LOTION CAPILLAIRE 1- INTRODUCTION

LOTION CAPILLAIRE 1- INTRODUCTION LOTION CAPILLAIRE 1- INTRODUCTION Le follicule capillaire est le tissu de notre corps qui a la croissance cellulaire la plus intense. Il présente un métabolisme ultra-rapide, ce qui le rend très sensible

Plus en détail

Inter-Beauté Bio : des produits issus de la dermo-cosmétique de luxe

Inter-Beauté Bio : des produits issus de la dermo-cosmétique de luxe Inter-Beauté Bio : des produits issus de la dermo-cosmétique de luxe Inter-Beauté vient de créer sa propre marque : Inter-Beauté Bio. La puissance de la lumière associée aux produits Inter-Beauté Bio donne

Plus en détail

LA PREMIÈRE GAMME D ALOE VERA CONCENTRÉE LA NATURE 2X PLUS EFFICACE

LA PREMIÈRE GAMME D ALOE VERA CONCENTRÉE LA NATURE 2X PLUS EFFICACE LA PREMIÈRE GAMME D ALOE VERA CONCENTRÉE LA NATURE 2X PLUS EFFICACE L ALOE VERA UNE PLANTE CAPABLE DE RÉGULER SA PROPRE HYDRATATION L aloe vera, ou Aloe Barbadensis Miller est une plante succulente vivace

Plus en détail

DOCUMENTS COMPLEMENTAIRES AUX REUNIONS PATIENTS

DOCUMENTS COMPLEMENTAIRES AUX REUNIONS PATIENTS DOCUMENTS COMPLEMENTAIRES AUX REUNIONS PATIENTS Octobre 2012 Décembre 2012 Avril 2013 Prostate Androgènes Anti-androgènes Professeur Pierre FOSSATI Mai 2013 Autres documentations sur le site de l Association

Plus en détail

Bioxsine Forte sérum spray et Bioxsine Forte shampooing pour chutes sévères à intenses résultats ConFirmés CLiniQuement

Bioxsine Forte sérum spray et Bioxsine Forte shampooing pour chutes sévères à intenses résultats ConFirmés CLiniQuement Bioxsine Forte sérum spray et Bioxsine forte shampooing pour chutes sévères à intenses La gamme Bioxsine forte est particulièrement adaptée au traitement des chutes de cheveux sévères à intenses. 8 fois

Plus en détail

PRISE DE POIDS LORS D UN CANCER DU SEIN: QUEL EST L ACCOMAPAGNEMENT IDÉAL?

PRISE DE POIDS LORS D UN CANCER DU SEIN: QUEL EST L ACCOMAPAGNEMENT IDÉAL? PRISE DE POIDS LORS D UN CANCER DU SEIN: QUEL EST L ACCOMAPAGNEMENT IDÉAL? PLAN DE L EXPOSÉ 1. INTRODUCTION 1.1 ÉPIDÉMIOLOGIE 1.2 FACTEURS ENTRAÎNANT UNE PRISE DE POIDS 2. RISQUES LIÉS AU SURPOIDS ET À

Plus en détail

CANCERS : TRAITEMENTS SYSTEMIQUES. Pierre KERBRAT

CANCERS : TRAITEMENTS SYSTEMIQUES. Pierre KERBRAT CANCERS : TRAITEMENTS SYSTEMIQUES Pierre KERBRAT CANCERS : TRAITEMENTS SYSTEMIQUES CIBLES METHODES - ADN chimiothérapie - Récepteurs hormonaux hormonothérapie - Voies d'activation thérapies ciblées Processus

Plus en détail

Que savez-vous de la ménopause?

Que savez-vous de la ménopause? Que savez-vous de la ménopause? La ménopause est synonyme de bouleversements dans la vie affective et physique de la femme. Quels en sont les symptômes et les conséquences? Faut-il suivre des traitements

Plus en détail

Item 55 : Andropause

Item 55 : Andropause Item 55 : Andropause Collège des Enseignants d'endocrinologie, Diabète et Maladies Métaboliques (CEEDMM) Date de création du document 2010-2011 Table des matières ENC :...2 I Introduction... 2 II Bases

Plus en détail

Chapitre 5 : devenir apte à se reproduire

Chapitre 5 : devenir apte à se reproduire Chapitre 5 : devenir apte à se reproduire Mais, que dois-je savoir? Pour rattraper un cours manquant, retrouve-le sur le site du collège dans la rubrique «enseignements» : Contrat-élève 4 ème Chapitre

Plus en détail

TD La régulation de la glycémie

TD La régulation de la glycémie TD La régulation de la glycémie Comme nous l avons vu dans le chapitre 1, le milieu intérieur subit en permanence des modifications dues à l activité cellulaire ou aux apports extérieurs. Cependant, un

Plus en détail

Maîtriser les années de transition grâce à la chronobiologie. Andropause Ménopause

Maîtriser les années de transition grâce à la chronobiologie. Andropause Ménopause Maîtriser les années de transition grâce à la chronobiologie Andropause Ménopause Maîtriser les années de transition grâce à la chronobiologie Andropause Ménopause Maîtriser les années de transition grâce

Plus en détail

2010 - Nouvelle Calédonie. Le complexe hypothalamo-hypophysaire est impliqué dans un grand nombre de régulations dans l'organisme.

2010 - Nouvelle Calédonie. Le complexe hypothalamo-hypophysaire est impliqué dans un grand nombre de régulations dans l'organisme. PROCREATION Leçon 2 : REGULATION DE L'AXE PHYSIOLOGIQUE GONADOTROPE CHEZ L HOMME ROC 2010 - Nouvelle Calédonie Le complexe hypothalamo-hypophysaire est impliqué dans un grand nombre de régulations dans

Plus en détail

Biologie 12 Examen de référence D Guide de notation

Biologie 12 Examen de référence D Guide de notation Biologie 12 Examen de référence D Guide de notation Utilise le schéma ci-dessous pour répondre à la question 1. Organite 1 Organite 2 1. Identifie les organites 1 et 2 et compare leurs fonctions d au moins

Plus en détail

TÉLÉCONFÉRENCE NOUVEAUX PRODUITS AOÛT2015

TÉLÉCONFÉRENCE NOUVEAUX PRODUITS AOÛT2015 TÉLÉCONFÉRENCE NOUVEAUX PRODUITS AOÛT2015 Par: Martin Provençal Éducation des produits NOW Canada Puresource Huile macadamia 100 % pur 473mL NOW92826 Huile de noix de karité pure 118mL Disglycinate de

Plus en détail

Demandeur Nom de fantaisie Dosage Forme pharmaceutique Voie d administration Danemark Valera Pharmaceuticals

Demandeur Nom de fantaisie Dosage Forme pharmaceutique Voie d administration Danemark Valera Pharmaceuticals ANNEXE I LISTE REPRENANT LES NOMS, LA FORME PHARMACEUTIQUE, LE DOSAGE DU MÉDICAMENT, LA VOIE D ADMINISTRATION, LE DEMANDEUR, LE TITULAIRE DE L AUTORISATION DE MISE SUR LE MARCHÉ DANS LES ÉTATS MEMBRES

Plus en détail

LA SANTÉ, C EST AU BOUT DE VOTRE FOURCHETTE QUE VOUS LA TROUVEREZ!!!

LA SANTÉ, C EST AU BOUT DE VOTRE FOURCHETTE QUE VOUS LA TROUVEREZ!!! LA SANTÉ, C EST AU BOUT DE VOTRE FOURCHETTE QUE VOUS LA TROUVEREZ!!! Il est essentiel que le chemin qui mène à la santé et au bonheur soit accessible à tous. Le taux d obésité augmente à un rythme effarant.

Plus en détail

15 ème Journée du Sommeil. 27 mars 2015 NUTRITION ET SOMMEIL

15 ème Journée du Sommeil. 27 mars 2015 NUTRITION ET SOMMEIL 15 ème Journée du Sommeil 27 mars 2015 NUTRITION ET SOMMEIL v1 Syndrome dépressif saisonnier et Alain-François RICHARD Technicien-Infirmier Unité d Explorations Fonctionnelles Laboratoire de Sommeil C

Plus en détail

Activité physique et Santé : sur quelles bases physiologiques et biologiques?

Activité physique et Santé : sur quelles bases physiologiques et biologiques? Activité physique et Santé : sur quelles bases physiologiques et biologiques? AX Bigard Institut de Recherche Biomédicale des Armées 38702 La Tronche - 91220 Brétigny / Orge Activité physique et prévention

Plus en détail

Fiche de présentation

Fiche de présentation Fiche de présentation Classe : 1 ère ou Terminale Enseignement : Chimie-biochimie-sciences du vivant THEME du programme : 3 Sous-thème : 3.2 Les systèmes vivants utilisent deux grandes voies de communication

Plus en détail

Régulation. des fonctions testiculaires. Année Universitaire 2007-2008

Régulation. des fonctions testiculaires. Année Universitaire 2007-2008 1 er cycle PCEM 2 MI5 Endocrinologie de la reproduction ( des fonctions testiculaires ) Module Développement D Endocrinologie du développementd Objectifs du cours A l issu de ce cours, vous devrez être

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 29 novembre 2006. Date de l'amm (procédure de reconnaissance mutuelle) : 21 janvier 2005

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 29 novembre 2006. Date de l'amm (procédure de reconnaissance mutuelle) : 21 janvier 2005 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 29 novembre 2006 NEBIDO 1 000 mg / 4 ml, solution injectable B/1 ampoule (CIP: 367 582-7) Laboratoire SCHERING S.A undécanoate de testostérone Liste I Date de l'amm (procédure

Plus en détail

Chapitre II La régulation de la glycémie

Chapitre II La régulation de la glycémie Chapitre II La régulation de la glycémie Glycémie : concentration de glucose dans le sang valeur proche de 1g/L Hypoglycémie : perte de connaissance, troubles de la vue, voire coma. Hyperglycémie chronique

Plus en détail

THEME 3A FEMININ, MASCULIN TP3 La fonction testiculaire et sa régulation chez l homme

THEME 3A FEMININ, MASCULIN TP3 La fonction testiculaire et sa régulation chez l homme THEME 3A FEMININ, MASCULIN TP3 La fonction testiculaire et sa régulation chez l homme Nous avons vu que la mise en place des organes génitaux est liée à un déterminisme génétique mais également à la production

Plus en détail

QUI PEUT CONTRACTER LA FA?

QUI PEUT CONTRACTER LA FA? MODULE 1 : COMPRENDRE LA FIBRILLATION AURICULAIRE 16 QUI PEUT CONTRACTER LA FA? La FA est plus fréquente chez les personnes âgées. Par contre, la FA dite «isolée» (c.-à-d. sans qu il y ait de maladie du

Plus en détail

Véronique de Saint Front Coach Nutritionniste à Ramonville et Toulouse-centre. STOP au YOYO!

Véronique de Saint Front Coach Nutritionniste à Ramonville et Toulouse-centre. STOP au YOYO! VU à La télé! FR 2 «Toute une histoire» Véronique de Saint Front Coach Nutritionniste à Ramonville et Toulouse-centre Mon poids : toute une histoire STOP au YOYO! Il est temps de comprendre ce que c est

Plus en détail

Le cancer des glandes surrénales Corticosurrénalome

Le cancer des glandes surrénales Corticosurrénalome Le cancer des glandes surrénales Corticosurrénalome Vous avez appris que vous avez un cancer des glandes surrénales. Cette fiche vous aidera à mieux comprendre la maladie et les traitements possibles.

Plus en détail

La révolution anti-âge dans les soins du corps!

La révolution anti-âge dans les soins du corps! La révolution anti-âge dans les soins du corps! NIANCE soin du corps anti-âge de luxe Pour compléter la gamme de soins raffinés du visage, NIANCE Anti-âge de luxe, NIANCE a développé la ligne de soins

Plus en détail

Recommandations pour la prise en charge du déficit androgénique lié à l âge

Recommandations pour la prise en charge du déficit androgénique lié à l âge Progrès en Urologie (2004), 14, 859-865 Recommandations pour la prise en charge du déficit androgénique lié à l âge D. ROSSI, J. TOSTAIN L International Society for the Study of the Aging Male (ISSAM)

Plus en détail

L ARGI+ Bouger avec Forever

L ARGI+ Bouger avec Forever L ARGI+ Bouger avec Forever Bouger avec le stimulant naturel ARGI+ L ARGI+ est un complément alimentaire unique pour les sportifs souhaitant donner un coup de pouce à leur corps pour atteindre des résultats

Plus en détail

Les courbes traduisent les variations des taux plasmatiques des hormones observées au cours de l'expérience.

Les courbes traduisent les variations des taux plasmatiques des hormones observées au cours de l'expérience. PROCRÉATION SUJET 1 Chez la femelle de Mammifères, les gonadostimulines sont sécrétées de façon cyclique. On observe un taux très bas de gonadostimulines durant presque tout le cycle, excepté un pic de

Plus en détail

IFSI de Versailles : 1 ère année Promotion 2001-2004. La thermorégulation

IFSI de Versailles : 1 ère année Promotion 2001-2004. La thermorégulation La thermorégulation L homme est un homéotherme : capable de maintenir sa T centrale constante malgré les variations de T ambiante : 37 C Seuls les viscères profonds (foie, cerveau, sont a T constante.

Plus en détail

Les effets de l alcool sur l embryon et le fœtus

Les effets de l alcool sur l embryon et le fœtus Les effets de l alcool sur l embryon et le fœtus I/ L alcool, ennemi du fœtus p2 II/ Les dommages causés par l alcool sur l embryon et le fœtus III/ L atteinte du système nerveux IV/ Les structures cérébrales

Plus en détail

Diabète Type 2. Épidémiologie Aspects physiques Aspects physiologiques

Diabète Type 2. Épidémiologie Aspects physiques Aspects physiologiques Diabète Type 2 Épidémiologie Aspects physiques Aspects physiologiques Épidémiologie 90% de tous les cas de diabètes Environ 1 personne sur 20 est atteinte Diabète gras Facteur de risque majeur pour les

Plus en détail

Le Surentraînement. Définition, Prévention, Détection, Traitement

Le Surentraînement. Définition, Prévention, Détection, Traitement Le Surentraînement Définition, Prévention, Détection, Traitement Sommaire I Introduction II Définition du surentraînement et notion de fatigue III Différentes formes de surentraînement IV Accidents physiques

Plus en détail

LE TRAITEMENT HORMONAL SUBSTITUTIF DE LA MENOPAUSE THS

LE TRAITEMENT HORMONAL SUBSTITUTIF DE LA MENOPAUSE THS LE TRAITEMENT HORMONAL SUBSTITUTIF DE LA MENOPAUSE THS Dr TSINGAING KAMGAING Jacques Gynécologue-Obstétricien Hôpital Général de Douala Postgraduate Training in Reproductive Health Research Faculty of

Plus en détail

OPTIMISATION SOMMEIL

OPTIMISATION SOMMEIL OPTIMISATION DU SOMMEIL Copyright 2009 Bio.Form.Gym Tout droits réservés pour tous pays Table des matières Introduction...3 Les 8 bénéfices du sommeil...3 Objectifs...3 Possibilités...4 Résultats...4 Explications...4

Plus en détail

ACTIVITÉS PHYSIQUES ET SANTÉ. Docteur Francis LEPAGE DDJS

ACTIVITÉS PHYSIQUES ET SANTÉ. Docteur Francis LEPAGE DDJS ACTIVITÉS PHYSIQUES ET SANTÉ Docteur Francis LEPAGE DDJS MORTALITÉ LIÉE A L ENVIRONNEMENT ET AU COMPORTEMENT AUX USA EN 2000 CAUSES NOMBRES DE MORTS TABAC 400.000 38 INACTIVITÉ PHYSIQUE+ALIMENT ATION INAPROPRIÉE

Plus en détail

Prise en charge de la ménopause

Prise en charge de la ménopause Prise en charge de la ménopause Z. SADI Maternité CHU Mustapha Alger 5ème FORUM Est de l Omnipraticien Oum El Bouaghi, le 4 Novembre 2010 La ménopause signifie littéralement arrêt des règles. En fait,

Plus en détail

Pratique du traitement hormonal dans le cancer de la prostate en France en 2012

Pratique du traitement hormonal dans le cancer de la prostate en France en 2012 Pratique du traitement hormonal dans le cancer de la prostate en France en 2012 Enquête AFU Ferring Coordinateur Pr Laurent Salomon L Association Française d Urologie (AFU) en partenariat avec les Laboratoires

Plus en détail

Mercredi 4 avril 2007 Sexualité et vieillissement au masculin : au-delà de cette limite votre ticket est toujours valable?

Mercredi 4 avril 2007 Sexualité et vieillissement au masculin : au-delà de cette limite votre ticket est toujours valable? 1 à 20 H 30 au Muséum Mercredi 4 avril 2007 Sexualité et vieillissement au masculin : au-delà de cette limite votre ticket est toujours valable? Conférence/débat avec : Dr Dominique DELAVIERRE, médecin

Plus en détail