FORMATION INTERMÉDIAIRE BIO 2011 CAHIER 9 ET CORRIGÉ

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "FORMATION INTERMÉDIAIRE BIO 2011 CAHIER 9 ET CORRIGÉ"

Transcription

1 FORMATION INTERMÉDIAIRE BIO 2011 ET CORRIGÉ

2 TABLE DES MATIÈRES 1-07 I 1.0 INTRODUCTION L'ANATOMIE DU SYSTÈME REPRODUCTEUR FÉMININ Les glandes génitales Les voies génitales LA PUBERTÉ CHEZ L'ADOLESCENTE Le déclenchement de la puberté Les transformations de la puberté... Exercice LE CYCLE MENSTRUEL Le cycle ovarien L'ovulation Le cycle utérin et la menstruation Résumé L'HYGIÈNE FÉMININE Quelques règles d'hygiène L'hygiène lors de la menstruation...20 Exercice DI-LL BA-PG/8-04

3 TABLE DES MATIÈRES 1-07 II 6.0 L'ANATOMIE DU SYSTÈME REPRODUCTEUR MASCULIN Les glandes génitales Les voies génitales Les glandes accessoires LA PUBERTÉ CHEZ L'ADOLESCENT L'action des hormones Les transformations de la puberté LA PHYSIOLOGIE DU SYSTÈME REPRODUCTEUR MASCULIN Les spermatozoïdes L'érection et l'éjaculation Le trajet du sperme L'HYGIÈNE MASCULINE La circoncision...37 Exercice Mots-clés...40

4 1-07 INTRODUCTION INTRODUCTION Jusqu'ici, tu as étudié les différents systèmes et organes qui assurent les fonctions de nutrition et de relation. L'étude de ces fonctions t'incite peut-être à croire que le fonctionnement de ton organisme est indépendant de celui des autres. Et cela est vrai jusqu'à un certain point. Si tu étais seul sur une île déserte, tu continuerais à digérer, à respirer, à voir, à entendre, à bouger,... Tu vas maintenant entreprendre l'étude de la fonction de reproduction et tu vas vite découvrir que celle-ci est un peu différente. En effet, contrairement aux autres systèmes de l'organisme, le système reproducteur n'est pas complet en lui-même. Pour que la fonction physiologique de reproduction se réalise, il faut la participation des deux sexes : mâle et femelle. Les systèmes reproducteurs mâle et femelle se complètent pour réaliser la procréation, assurant ainsi la survivance de l'espèce humaine. En somme, la reproduction est la propriété de l'être vivant de transmettre la vie. Tu verras dans ce cahier que les systèmes reproducteurs féminin et masculin se ressemblent beaucoup, même si extérieurement, ils te semblent complètement différents. En effet, ils comprennent des organes homologues. La femme possède cependant un organe spécial dont l'homme est privé, l'utérus. C'est ici que se fait le développement de l'enfant.

5 1-07 L'ANATOMIE DU 2 SYSTÈME REPRODUCTEUR FÉMININ 2.0 L'ANATOMIE DU SYSTÈME REPRODUCTEUR FÉMININ Le rôle de la femme dans la reproduction est d'une importance capitale. En plus de produire les cellules reproductrices, le système reproducteur féminin, ou appareil génital féminin, est le lieu où commence une vie humaine. Il est conçu de façon à assurer le développement, la nutrition et la protection d'un nouvel être humain. Le système reproducteur féminin est composé des glandes génitales, aussi nommées ovaires et des voies génitales qui comprennent les trompes de Fallope, l'utérus, le vagin et la vulve. Ces principaux organes génitaux féminins sont situés dans la cavité abdominale, au creux du bassin. Fig..1 : Le système reproducteur féminin

6 1-07 LES GLANDES GÉNITALES LES GLANDES GÉNITALES Les glandes génitales femelles, appelées communément ovaires, sont des organes de forme ovale et de la grosseur d'une noix. Ils sont situés de chaque côté de l'utérus, juste sous les trompes de Fallope (Fig..1). Le rôle principal des ovaires est de produire l'ovule qui est la cellule reproductrice féminine. Celle-ci est une cellule exceptionnelle puisqu'elle ne contient que 23 chromosomes (les autres cellules en contiennent 46). Elle a une durée de vie moyenne de 48 heures. Dès la naissance, chaque ovaire contient environ ovules immatures. Sur ce nombre, environ 400 se rendront à maturité. Cela représente un ovule en moyenne à toutes les quatre semaines pendant la période fertile de la femme (de la puberté à la ménopause). L'ovule mûrit lentement dans une sorte de petit sac nommé follicule. Normalement, un seul follicule vient à maturité chaque mois. C'est le phénomène qu'on appelle ovulation. Après la libération de l'ovule, le follicule prend une coloration jaunâtre. C'est pourquoi on le nomme corps jaune. Une fois libéré par l'ovaire, l'ovule est recueilli par les voies génitales.

7 1-07 LES VOIES GÉNITALES LES VOIES GÉNITALES Comme tu as pu le constater dans la Figure.1, les voies génitales ont la forme d'un Y. Les trompes de Fallope en constituent les deux branches et l'utérus et le vagin, le pied. Elles débouchent à l'extérieur dans la vulve. Les trompes de Fallope sont deux conduits étroits qui relient les ovaires à l'utérus. L'extrémité de chaque trompe forme le pavillon qui recueille l'ovule au moment de l'ovulation. La paroi interne des trompes est tapissée de cils qui assurent la progression de l'ovule jusqu'à l'utérus. C'est dans les trompes que s'effectue la fécondation. L'utérus est un organe en forme de poire renversée et dont les parois sont épaisses. Il est situé dans la région inférieure de la cavité abdominale, entre la vessie et le rectum. Sa muqueuse est riche en vaisseaux sanguins et en glandes. La partie inférieure de l'utérus constitue le col de l'utérus qui s'ouvre dans le vagin. L'utérus est reconnu comme l'organe de gestation puisque son rôle principal consiste à recevoir l'ovule fécondé. Le vagin est un conduit en forme de cylindre aplati, long de 7 à 8 cm et qui s'étend de la vulve à l'utérus. Grâce aux fibres élastiques de sa paroi, c'est un organe extensible. Au cours d'une relation sexuelle, le vagin reçoit le sperme provenant du pénis. Il permet également l'évacuation du flux menstruel et le passage du foetus lors de l'accouchement. C'est l'organe de copulation chez la femme. Lors de l'orgasme, des contractions rythmées se font sentir aux niveaux du vagin et de l'utérus. Le vagin s'ouvre à l'extérieur par l'orifice vaginal, qui est l'une des parties de la vulve. Celle-ci constitue l'ensemble des organes génitaux externes féminins. L'ouverture du vagin est partiellement fermée par l'hymen, membrane qui se brise durant les premiers rapports sexuels. Les petites lèvres et les grandes lèvres sont deux paires de replis de la peau qui cachent l'orifice vaginal. La partie antérieure de la vulve est formée d'un organe très sensible, le clitoris. On retrouve aussi les glandes de Bartholin qui débouchent de chaque côté de l'orifice vaginal.

8 1-07 LES VOIES GÉNITALES 5 Fig..2 : La vulve

9 1-07 LA PUBERTÉ CHEZ L'ADOLESCENTE LA PUBERTÉ CHEZ L'ADOLESCENTE Les organes génitaux féminins sont complètement formés à la naissance, mais ils ne deviennent physiologiquement actifs qu'à une certaine étape du développement de la jeune fille, plus précisément à la puberté. La puberté est l'ensemble des changements physiologiques et psychologiques qui accompagne le passage de l'enfance à l'adolescence. La puberté est un phénomène tout à fait normal dans la vie d'une femme. L'âge auquel elle se manifeste peut varier d'une adolescente à l'autre. Elle peut débuter à neuf ans aussi bien qu'à seize ans. De nombreux facteurs tels que le climat, la nutrition et les habitudes de vie peuvent influencer le déclenchement de la puberté. Par exemple, dans les pays industrialisés, l'âge moyen de la puberté s'est abaissé d'environ deux ans en un siècle. Cette tendance est probablement reliée à l'amélioration des conditions de vie. La puberté féminine est marquée par de nombreux changements que nous allons maintenant étudier.

10 1-07 LE DÉCLENCHEMENT DE LA PUBERTÉ LE DÉCLENCHEMENT DE LA PUBERTÉ La physiologie sexuelle, autant chez l'homme que chez la femme, est sous le contrôle de substances chimiques nommées hormones. Ces substances apparaissent dans le sang au moment de la puberté. Elles proviennent d'une petite glande endocrine située à la base du cerveau, l'hypophyse. Tu as déjà vu que cette glande joue un rôle important dans la croissance et le développement. Une hormone est donc une substance sécrétée par une glande endocrine et qui diffuse directement dans le sang. Ce dernier la distribue dans tout l'organisme où elle exerce son action sur des organes spécifiques. Au moment de la puberté, l'hypophyse sécrète deux hormones qui sont indispensables au développement et au fonctionnement des organes sexuels féminins : - l'hormone folliculostimulante ou FSH (Follicule Stimulating Hormone); - l'hormone lutéinisante ou LH (Luteinizing Hormone). Ces deux hormones hypophysaires agissent sur les ovaires qui vont sécréter à leur tour des hormones. C'est ainsi que l'hypophyse et les ovaires sont considérés comme les glandes qui gouvernent la physiologie sexuelle féminine. L'hormone folliculostimulante stimule le développement et la maturation des follicules qui contiennent les ovules. Par la suite, l'hormone lutéinisante fait éclater le follicule mûr afin d'expulser l'ovule dans la trompe de Fallope. La LH stimule aussi la formation du corps jaune.

11 1-07 LE DÉCLENCHEMENT DE LA PUBERTÉ 8 Suite à l'action des hormones FSH et LH, les ovaires se comportent à leur tour comme des glandes endocrines et sécrètent eux aussi des hormones. Lorsque l'ovaire est stimulé par la FSH, le follicule sécrète dans le sang des hormones sexuelles femelles nommées oestrogènes. Ces hormones ovariennes sont responsables des principaux changements de la puberté. Une autre hormone ovarienne, le progestérone, est sécrétée par le corps jaune. Cette hormone prépare l'organisme féminin à la maternité. C'est donc les ovaires qui, stimulés par les hormones hypophysaires, contrôlent la progression de la puberté. Les hormones ovariennes ont de nombreux effets sur l'organisme de l'adolescente. En particulier, elles déclenchent le cycle menstruel, qui fera l'étude de la prochaine section.

12 1-07 LES TRANSFORMATIONS DE LA PUBERTÉ 3.2 LES TRANSFORMATIONS DE LA PUBERTÉ Au cours de la puberté, le corps de l'adolescente subit de nombreuses transformations : - le développement des seins; - l'apparition de poils dans la région pubienne et aux aisselles; - l'arrondissement des hanches; - l'apparition des boutons d'acné; - le développement de l'appareil génital. En somme, le corps de l'adolescente se transforme lentement en un corps de femme qui est alors apte à se reproduire. Cette capacité de reproduction entraîne des changements sur le plan psychologique. Ainsi se développent : - l'attirance physique; - le désir sexuel; - le besoin d'autonomie; - le besoin d'être aimée et respectée; - l'esprit critique; - le besoin de communication. Il est donc important que l'adolescente trouve dans son milieu la compréhension, la confiance, le support et la sécurité dont elle a besoin pour bien vivre cette étape importante de sa vie.

13 EXERCICE Vrai ou Faux a) L'hypophyse et les ovaires sont les deux glandes qui gouvernent la physiologie sexuelle féminine. b) La puberté rend les organes génitaux fonctionnels. c) L'hypophyse est située à la base de l'utérus. d) Le cycle menstruel est déclenché par les hormones ovariennes. e) Le corps jaune sécrète les oestrogènes. 2. À quelles structures correspondent les lettres majuscules dans le schéma ci-contre? 3. Qui suis-je? a) Petit sac dans lequel se trouve l'ovule. b) Structure qui se forme à partir du follicule après l'ovulation. c) Extrémité des trompes de Fallope. d) Partie inférieure de l'utérus qui s'ouvre dans le vagin. e) Substance sécrétée directement dans le sang par une glande endocrine.

14 EXERCICE Nomme les deux hormones hypophysaires et les deux hormones ovariennes. 5. Énumère cinq changements physiques qui apparaissent chez l'adolescente à la puberté. 6. Associe les fonctions de gauche aux structures de droite. a) Je produis les ovules A. trompe de Fallope b) Je reçois l'ovule fécondé. B. vagin c) Je recueille l'ovule et le conduis C. ovaire jusqu'à l'utérus. d) Je reçois le sperme lors de la D. vulve copulation. e) Je protège l'orifice vaginal. E. utérus 7. Identifie les structures indiquées dans la figure ci-dessous.

15 LE CYCLE MENSTRUEL Le cycle menstruel est un ensemble de transformations physiologiques qui se répètent périodiquement et avec une certaine régularité. C'est un phénomène normal dans la vie de toute femme, se déroulant de la puberté à la ménopause. Il a une durée moyenne de 28 jours au cours de laquelle plusieurs modifications se produisent. La manifestation la plus évidente du cycle menstruel est l'apparition des menstruations ou règles. Ce phénomène est caractérisé par l'écoulement de sang provenant de l'utérus. Il dure environ 4 jours et se répète en moyenne à tous les 28 jours, c'est-à-dire au début de chaque cycle. L'ovulation est un autre phénomène qui se produit habituellement au milieu du cycle menstruel. C'est le but ultime du cycle menstruel puisque c'est le phénomène qui rend la femme fertile. Il est donc important de bien comprendre le cycle menstruel afin de déterminer à quel moment une femme est féconde. Nous nous arrêterons principalement sur les aspects du cycle relatifs à l'ovaire et à l'utérus, c'est-à-dire sur le cycle ovarien et le cycle utérin.

16 1-07 LE CYCLE OVARIEN LE CYCLE OVARIEN L'ovaire subit de nombreuses transformations au cours d'un cycle menstruel. On peut diviser le cycle ovarien en deux phases : le développement d'un follicule et la formation du corps jaune. Ces deux phases sont séparées par l'ovulation. À partir de la puberté, l'hypophyse sécrète la FSH qui stimule le développement des follicules ovariens. Ceux-ci sécrètent à leur tour des oestrogènes. Plus l'hypophyse produit de FSH, plus les follicules grossissent et sécrètent des oestrogènes. Les follicules n'arrivent pas tous ensemble à maturité. En moyenne, un follicule atteint la maturité à tous les 28 jours et habituellement, il y a alternance des ovaires. Lorsque la quantité d'oestrogènes devient trop grande, l'hypophyse cesse de produire la FSH et se met à sécréter la LH. Celle-ci provoque la rupture du follicule mûr qui libère alors l'ovule. C'est l'ovulation dont nous reparlerons un peu plus loin. L'ovule libéré est alors recueilli par une trompe de Fallope. Après l'ovulation, la LH transforme le follicule éclaté en une autre structure, le corps jaune. Celui-ci fabrique de la progestérone et des oestrogènes qui préparent l'utérus à recevoir l'ovule fécondé. Si l'ovule libéré dans les trompes n'est pas fécondé, le corps jaune se désagrège. Fig..3 : Transformations du follicule durant le cycle menstruel

17 1-07 LE CYCLE OVARIEN L'ovulation Puisque l'ovulation est le but ultime du cycle menstruel, il est important que tu t'y arrêtes. L'ovulation est le phénomène par lequel le follicule éclate et libère l'ovule sous l'effet de la LH. Dès que celui-ci est libéré, il est apte à être fécondé. S'il n'est pas fécondé, il meurt dans les 24 heures suivant l'ovulation (au plus tard dans les 48 heures). L'ovulation, qui passe généralement inaperçue, est assez difficile à détecter. Une légère élévation de température et une brève douleur abdominale accompagne habituellement l'ovulation. Cependant, ces deux indices sont peu fiables. On peut déterminer approximativement le moment de l'ovulation lorsqu'on connaît bien son cycle menstruel. Normalement, l'ovulation se produit l4 jours avant le début des menstruations. Dans un cycle de 28 jours, e l'ovulation a lieu vers le l4 jour. Si le cycle est long, par exemple 34 jours, e l'ovulation aura lieu vers le 20 jour. Puisque c'est à partir de l'ovulation que la femme est fertile et peut devenir enceinte, il serait très utile de pouvoir déterminer exactement la date de l'ovulation. Le calcul de cette date est un élément important dans certaines méthodes contraceptives. Nous en reparlerons.

18 1-07 LE CYCLE UTÉRIN ET LA MENSTRUATION LE CYCLE UTÉRIN ET LA MENSTRUATION L'utérus subit aussi des transformations lors du cycle menstruel, en réagissant aux hormones sexuelles. En effet, la progestérone et les oestrogènes agissent sur la muqueuse de l'utérus et la préparent à recevoir l'ovule fécondé. À chaque cycle, le corps jaune produit de la progestérone et des oestrogènes qui stimulent le développement de la muqueuse utérine. Celle-ci s'épaissit et devient spongieuse et pleine de capillaires sanguins afin d'être en bonne condition pour accueillir l'ovule fécondé. Si la fécondation a lieu, l'ovule devenu oeuf vient se loger dans la muqueuse utérine. Le corps jaune ne se désagrège pas et continue de sécréter des oestrogènes et de la progestérone. Cette dernière bloque la sécrétion de la FSH afin d'éviter qu'un nouveau follicule parvienne à maturité. Par contre, si l'ovule n'est pas fécondé, le corps jaune se désagrège. Ceci entraîne une diminution de la progestérone et des oestrogènes qui assuraient le développement de la muqueuse. Privée de ces deux hormones, la muqueuse utérine dépérit et se détache et est expulsée par le vagin : c'est la menstruation. Les ovaires et l'utérus sont maintenant prêts à entreprendre un nouveau cycle. C'est pourquoi on fixe le début du cycle menstruel au premier jour de la menstruation. Celle-ci dure de 3 à 5 jours et se répète de 300 à 500 fois durant les 30 à 40 années que les ovaires sont actifs. Elle cesse à la ménopause, qui survient généralement entre 45 et 55 ans.

19 1-07 RÉSUMÉ RÉSUMÉ Afin de faciliter ton étude du cycle menstruel, le schéma suivant en résume les principales étapes. La Figure.4 t'aidera aussi à mieux comprendre ce phénomène complexe. +)))))))))), *Hypophyse *.)))))))))) FSH ovaire (follicule) production d'oestrogènes trop d'oestrogènes ovaire (follicule) arrêt de FSH hypophyse sécrétion de LH rupture du follicule (ovulation) follicule éclaté trompe de Fallope ovule recueilli par une corps jaune production d'oestrogènes et de progestérone muqueuse utérine développement de la Si l'ovule n'est pas fécondé : - le corps jaune se désagrège; - la production d'oestrogènes et de progestérone diminue; - la muqueuse utérine se détache; Si l'ovule est fécondé : - le corps jaune persiste; - la production d'oestrogènes et de progestérone continue; - la muqueuse utérine demeure

20 1-07 RÉSUMÉ 17 intacte; MENSTRUATION pas de MENSTRUATION

21 1-07 RÉSUMÉ 18 Fig..4 : Le cycle menstruel

22 1-07 L'HYGIÈNE FÉMININE L'HYGIÈNE FÉMININE Pour longtemps, les organes sexuels et tout ce qui avait trait à ceux-ci étaient considérés comme des sujets tabous. Encore aujourd'hui, certaines personnes considèrent leurs organes génitaux comme des *parties honteuses+ de leur corps. Ces personnes ont tendance à négliger ces parties du corps. Pourtant, les organes génitaux ont autant besoin de soins que les autres parties du corps. Les soins de propreté des organes génitaux externes ne diffèrent pas de ceux qui s'appliquent aux autres parties du corps. Le meilleur moyen de garder son corps propre et de prévenir les odeurs désagréables est de se laver quotidiennement avec de l'eau et du savon.

23 1-07 QUELQUES RÈGLES D'HYGIÈNE QUELQUES RÈGLES D'HYGIÈNE La région génitale de la femme est un milieu favorable à la prolifération des microbes qui peuvent être à l'origine des odeurs désagréables. En effet, les proliférations microbiennes sont alimentées par les sécrétions provenant du vagin (mucus du vagin et du col de l'utérus) et des glandes de Bartholin. Lorsque ces sécrétions s'accumulent, elles produisent des odeurs désagréables et peuvent devenir le foyer d'infections. Un lavage quotidien de la vulve au savon et à l'eau enlève ces sécrétions. La peau de la région génitale et des aisselles renferme des glandes sudoripares spéciales. Celles-ci sécrètent une sueur caractéristique qui doit aussi être enlevée afin d'éviter les mauvaises odeurs. De plus, le flot menstruel, constitué de sang et de débris de la muqueuse utérine, vient s'ajouter à toutes ces sécrétions. Il est donc important que les organes génitaux externes, les régions avoisinantes, ainsi que les aisselles soient lavés à chaque jour. Ceci éliminera une part importante des odeurs corporelles.

24 1-07 L'HYGIÈNE LORS DE LA MENSTRUATION L'HYGIÈNE LORS DE LA MENSTRUATION Comme nous l'avons déjà mentionné, la menstruation est un phénomène physiologique normal chez la femme. Cependant, certains malaises peuvent accompagner la menstruation. Les malaises physiques qui peuvent être liés à la menstruation sont des maux de tête et de dos, de légères crampes et des lourdeurs abdominales et un gonflement et une sensibilité des seins. La femme peut aussi se sentir déprimée ou de mauvaise humeur. Habituellement, ces symptômes n'empêchent pas la femme de mener une vie normale. Si ces malaises perturbent ses activités normales, elle devrait consulter un médecin. Afin de réduire les malaises liés à la menstruation, la femme doit se tenir en forme et pratiquer des exercices physiques. En effet, l'exercice physique soulage la tension et la congestion des organes. De plus, il fait oublier l'indisposition. Il est donc important que la femme continue de pratiquer ses activités préférées lors de ses menstruations. Les règles d'hygiène au cours de la menstruation ne sont pas différentes de celles pratiquées quotidiennement. Le lavage quotidien de la région génitale demeure le meilleur moyen d'éliminer les odeurs corporelles liées à la menstruation. La femme dispose de deux moyens pour absorber le flot menstruel. Elle peut se servir de serviettes sanitaires appliquées contre la vulve ou de tampons insérés dans le vagin. Les serviettes sanitaires et les tampons sont disponibles en divers formats, selon les besoins. Il est important de noter qu'une maladie microbienne nommée syndrome du choc toxique est associée à l'usage de certains tampons. Cette maladie, qui peut être mortelle, est caractérisée par une forte fièvre, des vomissements et une diarrhée. Toute femme chez qui surviennent ces symptômes lors de l'utilisation de tampons ou peu de temps après devrait consulter un médecin immédiatement.

25 EXERCICE Donne les deux principales caractéristiques de l'ovule. 2. Nomme deux indices permettant de déterminer le moment de l'ovulation. 3. Remplis les tirets. a) Chaque cycle menstruel débute avec la. b) La menstruation peut causer certains tels que les maux de tête et de, des crampes abdominales et une sensibilité des. c) L' au cours de la menstruation soulage la tension et la congestion des organes. d) L' est le but ultime de cycle menstruel. e) Le a une durée moyenne de 28 jours. 4. Quelle est la principale règle d'hygiène pour les organes génitaux féminins? 5. Vrai ou Faux a) L'ovulation est caractérisée par une décharge de FSH qui provoque la rupture de follicule. b) Lorsque l'ovule n'est pas fécondé, le corps jaune de désagrège. c) Le follicule éclaté est transformé en corps jaune par la LH. d) L'usage des tampons est associé à une maladie microbienne nommée syndrome du choc toxique. e) La menstruation est une maladie qui empêche les femmes de fonctionner normalement.

26 1-07 L'ANATOMIE DU SYSTÈME REPRODUCTEUR MASCULIN L'ANATOMIE DU SYSTÈME REPRODUCTEUR MASCULIN Tu viens de voir que le système reproducteur féminin est le lieu où se déroulent les phénomènes essentiels à la reproduction. Mais cette fonction ne serait pas possible sans la collaboration du système reproducteur masculin. En effet, ces deux systèmes se complètent. Chez la femme, les organes du système reproducteur se trouvent essentiellement à l'intérieur. Le système reproducteur masculin est, au contraire, situé à l'extérieur. Il comprend les glandes génitales, ou testicules, les voies génitales (pénis, canaux déférents) et les glandes accessoires (prostate, vésicules séminales, glandes de Cowper). Le rôle spécifique de ces organes est de produire des spermatozoïdes et de les introduire dans les organes génitaux de la femme afin qu'ils puissent féconder l'ovule. Fig..5 : Le système reproducteur masculin

27 1-07 LES GLANDES GÉNITALES LES GLANDES GÉNITALES Les glandes génitales mâles sont nommées testicules. Ce sont deux petites glandes en forme d'oeufs aplatis, mesurant de 4 à 5 cm chez l'homme adulte. Ils sont situés à l'extérieur de l'abdomen dans un sac appelé scrotum. Ils sont situés à l'extérieur du corps puisqu'ils ne peuvent fonctionner qu'à une température inférieure à celle du corps, soit 36EC. Chaque testicule est formé de petits canaux, les tubes séminifères, qui se réunissent pour former l'épididyme. Celui-ci se prolonge dans le canal déférent. Fig..6 : Coupe d'un testicule Les testicules sont responsables de produire les cellules reproductrices masculines nommées spermatozoïdes. De la puberté jusqu'à l'extrême vieillesse, l'homme peut produire environ l00 millards de spermatozoïdes. En plus de produire les spermatozoïdes, les testicules sécrètent également des hormones, que tu étudieras un peu plus loin.

28 1-07 LES VOIES GÉNITALES LES VOIES GÉNITALES Les voies génitales sont des conduits qui relient les testicules à l'extérieur. Elles comprennent les canaux déférents et le pénis. Les canaux déférents, au nombre de deux (un par testicule), sont des conduits solides qui font suite aux épididymes. Chaque canal pénètre dans la cavité abdominale, contourne la vessie et rejoint l'urètre au niveau du pénis. C'est à l'intérieur de ces canaux que voyagent les spermatozoïdes. Comme tu l'as vu dans l'étude des voies urinaires (Cahier 6), l'urètre s'engage dans le pénis. Ce dernier constitue l'organe copulateur masculin. Il est formé de tissu érectile qui lui permet de se redresser lors d'une excitation sexuelle. On dit qu'il est en érection. L'extrémité du pénis, nommé gland, est très sensible. Celui-ci est recouvert d'un repli de la peau, le prépuce. Le pénis a pour rôle d'introduire les spermatozoïdes dans le vagin de la femme en vue de féconder l'ovule.

29 1-07 LES GLANDES ACCESSOIRES LES GLANDES ACCESSOIRES Dans le système reproducteur masculin, on retrouve des glandes qui procurent un milieu de vie nutritif aux spermatozoïdes par leurs sécrétions. Ce sont les glandes accessoires, dont les sécrétions forment le liquide séminal. Celui-ci se mélange avec les spermatozoïdes pour former le sperme. Spermatozoïdes + liquide séminal = sperme La prostate est une glande accessoire située sous la vessie, autour de l'urètre. C'est la plus volumineuse de toutes les glandes accessoires. Elle sécrète un liquide blanchâtre qui est responsable de la couleur laiteuse du sperme. Chaque canal déférent est muni d'une glande accessoire nommée vésicule séminale. Ces deux glandes, situées près de la prostate, sécrètent un liquide transparent et visqueux qui contient un sucre essentiel pour les spermatozoïdes. Sous la prostate, on retrouve deux autres petites glandes, les glandes de Cowper, annexées à l'urètre. Elles sécrètent aussi un liquide qui constitue le sperme.

30 1-07 LA PUBERTÉ CHEZ L'ADOLESCENT LA PUBERTÉ CHEZ L'ADOLESCENT La puberté est une étape normale du développement chez tous les humains. Ces transformations se manifestent plus ou moins tôt selon les individus et le sexe. Normalement, la puberté apparaît un peu plus tard chez le garçon que chez la fille. Comme chez la fille, la puberté chez le garçon est déclenchée par des signaux chimiques provenant du cerveau. Les transformations qui surviennent alors dans l'organisme masculin sont semblables à celles observées chez l'adolescente. Le début de la puberté chez l'adolescent est cependant un peu plus difficile à situer puisqu'il n'existe pas de cycle menstruel chez le garçon. Les organes génitaux de l'homme sont complètement formés dès la naissance. Cependant, ils ne peuvent assurer la reproduction avant la puberté. Entre 12 et 14 ans, l'adolescent est habituellement en mesure de participer à la reproduction.

31 1-07 L'ACTION DES HORMONES L'ACTION DES HORMONES La puberté est déclenchée chez le garçon quand deux glandes reliées à la physiologie sexuelle masculine deviennent actives. Ces glandes sont l'hypophyse et les testicules. Chez l'homme, l'hypophyse sécrète les mêmes deux hormones que chez la femme, soit l'hormone folliculostimulante (FSH) et l'hormone lutéinisante (LH). Cependant, celles-ci sont sécrétées continuellement chez l'homme et non de façon cyclique comme chez la femme. L'hormone folliculostimulante agit sur les testicules et déclenche la production des cellules reproductrices mâles, les spermatozoïdes. L'hormone lutéinisante stimule également les testicules pour leur faire produire des hormones sexuelles mâles (hormones testiculaires) nommées androgènes. Ceux-ci sont essentiels à l'apparition des caractères sexuels masculins et à la production des spermatozoïdes. La testostérone est la principale hormone testiculaire. Le schéma de la page suivante résume l'action des hormones hypophysaires et testiculaires.

32 1-07 L'ACTION DES HORMONES 28 +))))))))))), * Hypophyse *.))))))))))) +))))), +)))), * FSH * * LH *.)))))-.)))) +)))))))))), *testicules*.)))))))))) +))))))))))))))), * androgènes * *(testostérone) *.))))))))))))))) +)))))))))))))))), +)))))))))))))))))))), * * * * * formation des * * caractères sexuels * * spermatozoïdes * * secondaires * * * * *.))))))))))))))))-.))))))))))))))))))))

33 1-07 LES TRANSFORMATIONS DE LA PUBERTÉ LES TRANSFORMATIONS DE LA PUBERTÉ Sous l'influence des hormones sexuelles, le corps de l'adolescent se modifie progressivement. Vers 13 ans, les premières transformations font leur apparition : - les poils apparaissent (pubis, aisselles, thorax); - la voix devient plus grave; - la barbe commence à pousser; - les organes génitaux se développent; - la silhouette générale change; - les boutons d'acné apparaissent. À mesure que ces changements se manifestent, le corps de l'adolescent se transforme en un corps d'homme. Il est alors apte à se reproduire. La puberté entraîne aussi des changements psychologiques qui sont du même ordre chez le garçon que chez la fille. Ainsi se développent : - l'attirance physique; - le désir sexuel; - le besoin d'autonomie; - le besoin d'être aimé et respecté; - l'esprit critique; - le besoin de communication.

34 1-07 LA PHYSIOLOGIE DU SYSTÈME 30 REPRODUCTEUR MASCULIN 8.0 LA PHYSIOLOGIE DU SYSTÈME REPRODUCTEUR MASCULIN Maintenant que tu as étudié les principaux organes du système reproducteur masculin, nous allons voir comment ils fonctionnent ensemble pour remplir leur rôle principal : la reproduction. Puisque les spermatozoïdes sont les cellules reproductrices mâles, il sera intéressant de voir quelques-unes de leurs caractéristiques. Tu verras aussi le trajet qu'ils doivent parcourir afin de se rendre à l'extérieur et les phénomènes qui favorisent leur expulsion.

35 1-07 LES SPERMATOZOÏDES LES SPERMATOZOÏDES Comme tu l'as vu antérieurement, la principale fonction du système reproducteur masculin est de former des spermatozoïdes en vue d'une éventuelle fécondation de l'ovule. En apparence, les spermatozoïdes sont très différents de leurs homologues féminins, c'est-à-dire les ovules; mais au point de vue physiologique, ces cellules reproductrices se ressemblent beaucoup. Le spermatozoïde est une petite cellule constituée d'une tête et d'une queue (ou flagelle). La tête est ovale et aplatie. Elle contient un noyau où se trouvent les 23 chromosomes portant les caractères héréditaires. Le flagelle est rattaché à la tête et c'est grâce à ses mouvements ondulatoires que le spermatozoïde est mobile. Sa durée de vie dans les voies génitales féminines est de 48 à 72 heures. Fig..7 : Structure d'un spermatozoïde La production des spermatozoïdes à l'intérieur des testicules est continue. Elle débute avec la puberté et diminue ou cesse habituellement entre 50 et 70 ans. Cependant, il se peut qu'elle existe encore à 0 ans. Une fois constitués, les spermatozoïdes voyagent dans les canaux déférents, propulsés par les mouvements de leur flagelle et aidés par les cils vibratiles des canaux déférents. Ils se mélangent au liquide séminal, c'est-à-dire aux sécrétions des vésicules séminales, de la prostate et des glandes de Cowper, pour ainsi former le sperme.

36 1-07 L'ÉRECTION ET L'ÉJACULATION L'ÉRECTION ET L'ÉJACULATION L'expulsion du sperme hors de l'organisme est provoquée par deux phénomènes physiologiques : l'érection et l'éjaculation. Le pénis est ordinairement un organe mou et pendant. Pour assurer la relation sexuelle, c'est-à-dire pour pénétrer dans le vagin pour y déposer le sperme, il doit devenir rigide. C'est le phénomène de l'érection. L'érection est le phénomène de redressement, de gonflement et de raidissement du pénis dû à la dilatation des vaisseaux sanguins. Ce phénomène est contrôlé par le système nerveux et souvent, il échappe au contrôle de la volonté. Une excitation de la région génitale suffit généralement à provoquer l'érection. Le pénis devient alors assez rigide pour pénétrer dans le vagin de la femme. Fig..8 : L'érection

37 1-07 L'ÉRECTION ET L'ÉJACULATION 33 Pendant le rapport sexuel, l'excitation atteint un sommet que l'on nomme orgasme. À ce moment, des contractions brusques et vigoureuses du pénis projettent le sperme dans le vagin de la femme : c'est l'éjaculation. L'éjaculation est l'expulsion du sperme hors du pénis. L'éjaculation s'accompagne normalement de jouissances sexuelles. Par après, le pénis reprend sa forme normale. Il est à noter qu'une érection n'est pas toujours suivie d'une éjaculation. Par contre, une éjaculation s'accompagne généralement d'une érection. À chaque éjaculation, le pénis libère de 2 à 7 ml de sperme. En moyenne, chaque millilitre de sperme renferme 120 millions de spermazoïdes.

38 1-07 LE TRAJET DU SPERME LE TRAJET DU SPERME Les spermatozoïdes qui quittent les testicules passent par l'épididyme et pénètrent dans les canaux déférents où ils sont emmagasinés. Lors d'une excitation sexuelle, les vésicules séminales, la prostate et les glandes de Cowper expulsent leurs sécrétions qui se mélangent aux spermatozoïdes. Le sperme ainsi formé pénètre dans l'urètre pour être expulsé lors de l'éjaculation. Fig.. : Trajet du sperme Les organes du système reproducteur masculin et du système urinaire sont situés côte à côte dans l'organisme. Certains organes tel que l'urètre font même partie des deux systèmes. En effet, l'urètre est la voie de sortie du sperme et de l'urine. Il doit donc exister un système de valves qui empêche le sperme de se mélanger à l'urine.

39 1-07 LE TRAJET DU SPERME 35 En effet, il existe deux sphincters (muscles en forme d'anneau) qui empêchent le mélange de l'urine et du sperme. Le premier est situé juste au-dessous de la vessie et le second entoure l'urètre sous la prostate (Fig..). Pendant l'érection du pénis, ces deux sphincters bloquent l'urètre. Il est alors impossible d'uriner et le sperme ne peut pas s'écouler à l'extérieur. C'est seulement au moment de l'orgasme que le sphincter inférieur s'ouvre pour permettre l'expulsion du sperme. Fig..10 : Trajet de l'urine

40 1-07 L'HYGIÈNE MASCULINE 36.0 L'HYGIÈNE MASCULINE Il semble évident que l'homme doit garder ses organes génitaux propres, tout comme les autres régions de son corps. Pour leur santé et leur bien-être et pour celui des autres, les hommes doivent se laver chaque jour avec du savon et de l'eau. En plus, l'hygiène corporelle favorise l'épanouissement sexuel et l'harmonie d'un couple. Les soins hygiéniques que l'homme doit apporter à sa personne sont simples. Un lavage quotidien du pénis et du scrotum est de règle. Il doit veiller particulièrement à nettoyer la base du gland où s'accumule le smegma. Celui-ci est une substance pâteuse sécrétée par le prépuce et qui dégage des odeurs désagréables. Pour nettoyer cette région, il suffit de repousser le prépuce à l'arrière du gland et de le laver avec de l'eau et du savon. Si le smegma s'accumule, il peut causer des infections. Celles-ci peuvent entraîner la contamination des organes génitaux de la femme au cours des relations sexuelles. Le smegma a aussi été associé au cancer du col de l'utérus. C'est pourquoi il est très important de bien nettoyer la base du gland.

41 1-07 LA CIRCONCISION 37.1 LA CIRCONCISION Autrefois, pour faciliter l'hygiène des organes génitaux masculins, on pratiquait la circoncision. Cette opération chirurgicale consiste à enlever le prépuce. Fig..11 : La circoncision Parfois, cette opération mineure est nécessaire au point de vue médical, par exemple lorsque le prépuce est fermé et empêche la miction. Dans certaines religions, la circoncision est obligatoire. Dans la religion juive, le bébé doit être circoncis le septième jour suivant sa naissance. Dans la religion musulmane, elle est pratiquée vers l'âge de huit ans. Autrefois, en Amérique du Nord, on pratiquait la circoncision sur tous les garçons nouveaux-nés. Aujourd'hui, cette coutume est presque disparue. Du point de vue hygiénique, la circoncision n'est plus nécessaire. De bonnes habitudes d'hygiène sont aussi efficaces que cette pratique.

42 EXERCICE Identifie sur le schéma ci-dessous les structures indiquées par des majuscules. 2. Donne les trois principales caractéristiques des spermatozoïdes. 3. Associe les structures de droite aux rôles de gauche. a) Introduction des spermatozoïdes dans le vagin. A. Prostate b) Production des spermatozoïdes. B. Canaux déférents c) Sécrétion d'un liquide blanchâtre donnant la couleur laiteuse au sperme. d) Passage des spermatozoïdes des testicules à l'urètre. e) Sécrétion d'un liquide transparent contenant un sucre essentiel pour les spermatozoïdes. C. Pénis E. Testicules D. Vésicules séminales

43 MOTS-CLÉS Distingue entre érection et éjaculation. reproduction ovulation glandes génitales menstruation 5. voies génitales syndrome du choc toxique Identifie dans le bon ordre le trajet effectué par les spermatozoïdes lors de l'éjaculation. ovaire glandes accessoires ovule testicules 6. follicule scrotum Remplis les tirets. corps jaune tubes séminifères trompes de Fallope épididyme a) La est l'ablation du prépuce. pavillon spermatozoïdes utérus canaux déférents b) Le sperme est constitué des et du. col de l'utérus pénis vagin gland c) Le est une sécrétion pâteuse du prépuce. vulve prépuce hymen liquide séminal d) L' et les sont les deux glandes reliées à la physiologie sexuelle petites lèvres sperme masculine. grandes lèvres prostate clitoris vésicule seminale e) Chaque ml de sperme renferme en moyenne 120 millions de glandes de Bartholin glandes de Cowper. puberté androgènes 7. hormone testostérone Qui suis-je? hypophyse érection hormone folliculostimulante éjaculation a) Hormone hypophysaire qui stimule la production des hormones sexuelles mâles. hormone lutéinisante orgasme oestrogènes urètre b) Ensemble des hormones sexuelles mâles. progestérone smegma cycle menstruel circoncision c) Hormone hypophysaire qui déclenche le développement des testicules. d) Hormone testiculaire essentielle à l'apparition des caractères sexuels masculins. 8. Nomme quatre changements physiques qui se manifestent chez le garçon à la puberté.. Quelle mesure d'hygiène l'homme doit-il apporter à ses organes génitaux?

44 FORMATION INTERMÉDIAIRE BIO 2011 CORRIGÉ (Cahier )

45 CORRIGÉ EXERCICE 1, PAGE a) Vrai d) Vrai b) Vrai e) Faux c) Faux 2. A. trompe de Fallope D. vagin B. ovaire E. vulve C. utérus 3. a) follicule d) col de l'utérus b) corps jaune e) hormone c) pavillon 4. Hormones hypophysaires : - hormone folliculostimulante (FSH); - hormone lutéinisante (LH). Hormones ovariennes : - oestrogènes; - progestérone. 5. Changements physiques apparaissant à la puberté : - le développement des seins; - l'apparition de poils dans la région pubienne et aux aisselles; - l'arrondissement des hanches; - l'apparition des boutons d'acné; - le développement de l'appareil génital.

46 CORRIGÉ a) C d) B b) E e) D c) A 7. A. grande lèvre D. clitoris B. petite lèvre E. orifice vaginal C. hymen F. glande de Bartholin EXERCICE 2, PAGE L'ovule contient 23 chromosomes et elle a une durée de vie moyenne de 24 heures. 2. L'ovulation est habituellement accompagnée d'une légère élévation de température et d'une brève douleur abdominale. 3. a) menstruation b) malaises, dos, seins c) exercice physique d) ovulation e) cycle menstruel 4. La principale règle d'hygiène pour les organes génitaux féminins est le lavage quotidien avec de l'eau et du savon. 5. a) Faux d) Vrai b) Vrai e) Faux c) Vrai

47 CORRIGÉ EXERCICE 3, PAGE A. urètre E. glande de Cowper B. pénis F. canal déférent C. vésicule séminale G. testicule D. prostate H. scrotum 2. Caractéristiques des spermatozoïdes : - contiennent 23 chromosomes; - sont mobiles grâce à leur flagelle; - ont une durée de vie de 48 à 72 heures. 3. a) C d) B b) E e) D c) A 4. L'érection est le redressement, le gonflement et le raidissement du pénis, tandis que l'éjaculation est l'explusion du sperme hors du pénis. 5. testicule 6 épididyme 6 canal déférent 6 urètre \ extérieur

48 CORRIGÉ a) circoncision b) spermatozoïdes, liquide séminal c) smegma d) hypophyse, testicules e) spermatozoïdes 7. a) LH c) FSH b) androgènes d) testostérone 8. Changements physiques se manifestant à la puberté : - les poils apparaissent au pubis, aux aisselles et sur le thorax; - la voix devient plus grave; - la barbe commence à pousser; - les organes génitaux se développent; - la silhouette générale change; - les boutons d'acné apparaissent.. L'homme doit laver quotidiennement ses organes génitaux avec de l'eau et du savon.

Chapitre 5 : devenir apte à se reproduire

Chapitre 5 : devenir apte à se reproduire Chapitre 5 : devenir apte à se reproduire Mais, que dois-je savoir? Pour rattraper un cours manquant, retrouve-le sur le site du collège dans la rubrique «enseignements» : Contrat-élève 4 ème Chapitre

Plus en détail

Chap. 6 : ÊTRE CAPABLE DE TRANSMETTRE LA VIE

Chap. 6 : ÊTRE CAPABLE DE TRANSMETTRE LA VIE Chap. 6 : ÊTRE CAPABLE DE TRANSMETTRE LA VIE La puberté est une période de transition entre l enfance et l âge adulte. Elle est caractérisée par un ensemble de transformations qui vont faire d un enfant

Plus en détail

puberté, UN MONDE DE CHANGEMENTS! JOURNAL DE L ÉLÈVE Vers une meilleure connaissance de mon corps RENCONTRE 2

puberté, UN MONDE DE CHANGEMENTS! JOURNAL DE L ÉLÈVE Vers une meilleure connaissance de mon corps RENCONTRE 2 La puberté, UN MONDE DE CHANGEMENTS! RENCONTRE 2 Vers une meilleure connaissance de mon corps JOURNAL DE L ÉLÈVE Les organes génitaux internes et externes Les organes génitaux sont les organes du corps

Plus en détail

Partie 2 : La reproduction humaine La reproduction humaine

Partie 2 : La reproduction humaine La reproduction humaine Partie 2 : La reproduction humaine La reproduction humaine Qu est ce que la reproduction humaine? Quelles sont les étapes nécessaires à la conception d un enfant? L' Homme est-il toujours en capacité de

Plus en détail

La système génital et reproducteur. Esteban Gonzalez Biologie Humaine_A12

La système génital et reproducteur. Esteban Gonzalez Biologie Humaine_A12 La système génital et reproducteur Esteban Gonzalez Biologie Humaine_A12 Les gonades Gonade Semences Testicules chez l homme et ovaire chez la femme Élaboration de gamètes (époux) n Fonction de production

Plus en détail

Le système reproducteur

Le système reproducteur Le système reproducteur et la périnatalité chez l humain Cours en ligne BIO-5062-2 Corrigé de l autoévaluation Juin 2005 L autoévaluation a été produite par la Société de formation à distance des commissions

Plus en détail

Chapitre 4 : devenir apte à se reproduire

Chapitre 4 : devenir apte à se reproduire Chapitre 4 : devenir apte à se reproduire Quelles transformations se produisent à la puberté? I/ A la puberté apparaissent les caractères sexuels secondaires et la capacité de se reproduire. Voir activité

Plus en détail

ORGANISATION DU PREMIER TRIMESTRE

ORGANISATION DU PREMIER TRIMESTRE Extrait cours svt 4e ORGANISATION DU PREMIER TRIMESTRE SEMAINES LEÇONS DEVOIRS À SOUMETTRE 1 Partie 1 : La transmission de la vie chez l homme Chapitre 1 : De l enfance à l âge adulte Activités 1 et 2

Plus en détail

Partie II La transmission de la vie chez l homme

Partie II La transmission de la vie chez l homme Partie II La transmission de la vie chez l homme Chapitre 6 : Devenir un homme ou une femme. Introduction : L adolescence est une étape très importante dans la vie d un individu. Le corps change, la personnalité

Plus en détail

Les fonctions du système génital chez l homme

Les fonctions du système génital chez l homme 1 Les fonctions du système génital chez l homme Une fonction exocrine : production des spermatozoïdes (= spermatogenèse) Une fonction endocrine : sécrétion de testostérone Spermatogenèse La spermatogenèse

Plus en détail

Le fonctionnement de l'appareil reproducteur féminin.

Le fonctionnement de l'appareil reproducteur féminin. Chapitre 3 : Le fonctionnement de l'appareil reproducteur féminin. OC : A partir de la puberté, le fonctionnement des organes reproducteurs est cyclique chez la femme jusqu à la ménopause. A chaque cycle,

Plus en détail

Thème 3: Féminin, masculin. Chapitre 1: devenir un homme ou une femme

Thème 3: Féminin, masculin. Chapitre 1: devenir un homme ou une femme Thème 3: Féminin, masculin Chapitre 1: devenir un homme ou une femme L identité sexuelle ou identité de genre L identité sexuelle est le fait de se sentir totalement homme ou femme. Cette identité de genre

Plus en détail

Notes d'études secondaires. Sciences et technologie 316 Le système reproducteur masculin

Notes d'études secondaires. Sciences et technologie 316 Le système reproducteur masculin Notes d'études secondaires Sciences et technologie 316 Le système reproducteur masculin Nom: Prénom: Groupe: Date: Anatomie du système reproducteur masculin 2 On retrouve dans l appareil génital masculin

Plus en détail

Le maintien de la vie. 6. Capuchon du clitoris Repli de peau qui protège le clitoris Situé à la jonction supérieure des petites lèvres

Le maintien de la vie. 6. Capuchon du clitoris Repli de peau qui protège le clitoris Situé à la jonction supérieure des petites lèvres Le maintien de la vie J apprends Les organes externes de la femme : Ces organes forment la Vulve Méat urinaire 1. Grandes lèvres Replis de peau qui entourent les petites lèvres. 2. petites lèvres Replis

Plus en détail

A. AMH B. Testostérone C. Canaux de Wolff D. Canaux de Muller E. Gène SRY F. Protéine TDF G. Ovaire H. Testicule PROCREATION

A. AMH B. Testostérone C. Canaux de Wolff D. Canaux de Muller E. Gène SRY F. Protéine TDF G. Ovaire H. Testicule PROCREATION PROCREATION DU SEXE GENETIQUE AU SEXE PHENOTYPIQUE A. AMH B. Testostérone C. Canaux de Wolff D. Canaux de Muller E. Gène SRY F. Protéine TDF G. Ovaire H. Testicule 1 A. AMH B. Testostérone C. Canaux de

Plus en détail

5 e année. Feuilles reproductibles

5 e année. Feuilles reproductibles 5 e année Feuilles reproductibles 5-1.1 : Le cycle menstruel 5-1.2 : Le système reproducteur : questionnaire et corrigé 5-2.1 : Changements à la puberté et corrigé 5-2.3 : Parlons de changements Interrogation

Plus en détail

Comprendre la fécondité

Comprendre la fécondité Comprendre la fécondité 6 Introduction La fécondité est la capacité de concevoir un enfant, à savoir pour la femme de tomber enceinte et pour l homme de causer une grossesse. Il est important de connaître

Plus en détail

Anatomie physiologique de l appareil génital

Anatomie physiologique de l appareil génital Anatomie physiologique de l appareil génital Définition : L appareil génital assure la fonction de reproduction grâce aux spermatozoïdes produits par les testicules chez l homme et aux ovules chez la femme.

Plus en détail

MAÎTRISE DE LA PROCRÉATION

MAÎTRISE DE LA PROCRÉATION MAÎTRISE DE LA PROCRÉATION Cours 1 ère ES Enseignement scientifique APPAREIL GÉNITAL HOMME APPAREIL GÉNITAL HOMME APPAREIL GÉNITAL HOMME Méat urinaire et prépuce APPAREIL GÉNITAL HOMME Anus Méat urinaire

Plus en détail

Thème 3 Transmission de la vie chez l Homme Chapitre 2 L origine et le développement du nouveau-né

Thème 3 Transmission de la vie chez l Homme Chapitre 2 L origine et le développement du nouveau-né Thème 3 Transmission de la vie chez l Homme Chapitre 2 L origine et le développement du nouveau-né Que se passe-t-il pour que ce nouveau-né puisse voir le jour? rencontre de l ovule et du spermatozoïde,

Plus en détail

Activité sur le système reproducteur (Masculin et féminin) 1. Sur le schéma ci-dessous, identifie les structures indiquées.

Activité sur le système reproducteur (Masculin et féminin) 1. Sur le schéma ci-dessous, identifie les structures indiquées. Activité sur le système reproducteur (Masculin et féminin) 1. Sur le schéma ci-dessous, identifie les structures indiquées. A B C D G H I E F A) Pavillon de la trompe de Fallope B) Ovaire C) Trompe de

Plus en détail

Grossesse et naissance

Grossesse et naissance Grossesse et naissance Objectif : Les élèves décriront le processus de la grossesse et de la naissance Structure : Jumelage deux par deux Durée : 25 minutes Matériel : Cartes «Grossesse et naissance» Marche

Plus en détail

DS Procréation. Correction OBLIGATOIRE.

DS Procréation. Correction OBLIGATOIRE. DS Procréation. Correction 04/09 Partie 2.1 : (3 points) Procréation OBLIGATOIRE. La différenciation sexuelle débute au cours de la vie embryonnaire et se termine à la puberté. Elle est sous contrôle génétique

Plus en détail

CHAPITRE 1 : L ACTIVITE GENITALE DE L HOMME ET SON CONTROLE

CHAPITRE 1 : L ACTIVITE GENITALE DE L HOMME ET SON CONTROLE CHAPITRE 1 : L ACTIVITE GENITALE DE L HOMME ET SON CONTROLE I] La production des spermatozoïdes Rappel : Les premiers signes du fonctionnement de l appareil génital masculin sont les premières émissions

Plus en détail

Les filles et la puberté

Les filles et la puberté Les filles et la puberté Objectif : Les élèves décriront les transformations internes et externes vécues par les filles à la puberté Structure : Exposé de l enseignant suivi d une discussion de groupe

Plus en détail

I.6 PROCREATION (6 semaines)

I.6 PROCREATION (6 semaines) I.6 PROCREATION (6 semaines) Les mécanismes de la méiose et de la fécondation sont apparus au cours du temps en association avec des phénomènes physiologiques et comportementaux (reproduction sexuée et

Plus en détail

Bilan cours Féminin, masculin

Bilan cours Féminin, masculin Bilan cours Féminin, masculin Objectifs de cette partie du programme : - (TD n 1) Exploiter diverses expériences afin de retrouver les caractéristiques du fonctionnement de l appareil reproducteur féminin

Plus en détail

La formation de l appareil reproducteur

La formation de l appareil reproducteur CHAPITRE 5 LA PROCRÉATION 1 La formation de l appareil reproducteur Le sexe des individus est déterminé génétiquement mais la différenciation des appareils génitaux a lieu au cours du développement. Selon

Plus en détail

PHYSIOLOGIE DE LA REPRODUCTION. Introduction. 1. Anatomie de l'appareil génital féminin

PHYSIOLOGIE DE LA REPRODUCTION. Introduction. 1. Anatomie de l'appareil génital féminin PHYSIOLOGIE DE LA REPRODUCTION 1. Anatomie de l'appareil génital féminin 2. Formation des ovocytes et ovulation 3. Anatomie de l'appareil génital masculin 4. Formation des spermatozoïdes et éjaculation

Plus en détail

Nous aborderons dans cette section les sujets suivants : Pour obtenir plus de renseignements, vous pouvez visiter

Nous aborderons dans cette section les sujets suivants : Pour obtenir plus de renseignements, vous pouvez visiter Nous aborderons dans cette section les sujets suivants : Qu est ce que la puberté? À quel moment les filles subissent elles des changements? Quels sont les organes sexuels? Qu est ce que les menstruations

Plus en détail

Bibliographie La grossesse : de la conception à la naissance

Bibliographie La grossesse : de la conception à la naissance Bibliographie La grossesse : de la conception à la naissance Clausener-Petit, M. 2003. La sexualité expliquée aux ados. Paris : De La Martinière jeunesse. 106 p. Dumont, V. et Montagnat, S. 2004. Questions

Plus en détail

Devoir de contrôle n 1

Devoir de contrôle n 1 Lycée Gaafour 2 Professeur : MESSAOUDI Mohsen Devoir de contrôle n 1 Matière : S.V.T 12/11/2011 4 ème Sc.Exp Durée : 2 heures Partie I (12 points) Exercice I Sur votre copie, reportez le numéro de chaque

Plus en détail

Leçon 4 : Rencontre des gamètes et début de grossesse

Leçon 4 : Rencontre des gamètes et début de grossesse Leçon 4 : Rencontre des gamètes et début de grossesse I. LES PROCESSUS BIOLOGIQUES ABOUTISSANT A UNE GROSSESSE. A. Comportement reproducteur. 1) Chez les mammifères non hominidés. Chez les mammifères non

Plus en détail

Thème 3 A: Féminin, masculin. Sexualité et procréation.

Thème 3 A: Féminin, masculin. Sexualité et procréation. Thème 3 A: Féminin, masculin Sexualité et procréation. I- La double fonction des glandes génitales A- l activité testiculaire. Les testicules sont constitués de nombreux tubes séminifères et d un tissu

Plus en détail

CH1 LA PROCREATION PLAN I. PRODUCTION DES SPERMATOZOÏDES COMMUNICATION HORMONALE II. PRODUCTION DES OVULES

CH1 LA PROCREATION PLAN I. PRODUCTION DES SPERMATOZOÏDES COMMUNICATION HORMONALE II. PRODUCTION DES OVULES CH1 LA PROCREATION INTRODUCTION Les organes génitaux produisent des gamètes, ovules et spermatozoïdes qui se rencontrent lors de la fécondation, dans les trompes utérines. Chez la femme, le cycle menstruel

Plus en détail

Docteur, je voudrais un bébé!

Docteur, je voudrais un bébé! Dr Martine Philippe Claude-Annie Duplat Docteur, je voudrais un bébé! Le couple face à l infertilité Groupe Eyrolles, 2007 ISBN 978-2-212-53661-4 L objet de ce chapitre est de rappeler les principaux mécanismes

Plus en détail

La contraception Ne laissez pas l imprévu décider à votre place.

La contraception Ne laissez pas l imprévu décider à votre place. La contraception Ne laissez pas l imprévu décider à votre place. Premiers émois, rupture, coup de foudre, arrivée de bébé, retrouvailles passionnées Tout au long de sa vie, une femme, un homme connaît

Plus en détail

Chapitre 2 : La maitrise de la procréation

Chapitre 2 : La maitrise de la procréation Chapitre 2 : La maitrise de la procréation 1 INTRODUCTION : La capacité de procréer implique de prendre en charge de façon responsable et conjointe sa vie sexuelle. Il existe des méthodes permettant de

Plus en détail

ANATOMIE ET PHYSIOLOGIE DU BAS APPAREIL URINAIRE

ANATOMIE ET PHYSIOLOGIE DU BAS APPAREIL URINAIRE ANATOMIE ET PHYSIOLOGIE DU BAS APPAREIL URINAIRE 1 L APPAREIL URINAIRE 2 L APPAREIL URINAIRE Le haut appareil urinaire (les deux reins, les deux uretères) Le bas appareil urinaire (vessie et urètre). 3

Plus en détail

Celui-ci est unique par la combinaison des informations héréditaires contenues dans le spermatozoïde et l'ovule et réunies lors de la fécondation.

Celui-ci est unique par la combinaison des informations héréditaires contenues dans le spermatozoïde et l'ovule et réunies lors de la fécondation. Tu apprends le fonctionnement de la reproduction humaine La reproduction La reproduction assure la continuité de l'espèce par la transmission de la vie et la formation d'un nouvel être. La reproduction

Plus en détail

Sommaire de la séquence 9

Sommaire de la séquence 9 Sommaire de la séquence 9 Tu viens de voir dans les deux séquences précédentes les mécanismes qui permettent à un couple d avoir un enfant. Toutefois, on peut souhaiter avoir des rapports sexuels sans

Plus en détail

L appareil reproducteur

L appareil reproducteur L appareil reproducteur I. Généralités * les organes reproducteurs sont appelés : les gonades. homme = testicule. femme = ovaires *pour les 2 sexes, 2 fonctions des gonades : - Etre des cellules reproductrices

Plus en détail

Dans ce document tu trouveras des éléments pour faire le point sur la pilule, moyen de contraception simple et efficace.

Dans ce document tu trouveras des éléments pour faire le point sur la pilule, moyen de contraception simple et efficace. Dans ce document tu trouveras des éléments pour faire le point sur la pilule, moyen de contraception simple et efficace. La pilule, prise régulièrement, prévient d une grossesse non désirée mais ne protège

Plus en détail

Chapitre 2 : régulation des cycles sexuels chez la femme

Chapitre 2 : régulation des cycles sexuels chez la femme Partie 2 : reproduction Chapitre 2 : régulation des cycles sexuels chez la femme I l aspect de certains organes varie avec le temps 1- Observations directes 2- Observations microscopiques 3- Interactions

Plus en détail

DEVENIR CAPABLE DE TRANSMETTRE LA VIE

DEVENIR CAPABLE DE TRANSMETTRE LA VIE DEVENIR CAPABLE DE TRANSMETTRE LA VIE Ce que j'ai déjà vu : Chez la femme seule une partie de l appareil reproducteur est visible le reste se trouve à l intérieur du corps. Chez l homme l appareil reproducteur

Plus en détail

Partie 2 TRANSMISSION DE LA VIE CHEZ L HOMME

Partie 2 TRANSMISSION DE LA VIE CHEZ L HOMME Partie 2 TRANSMISSION DE LA VIE CHEZ L HOMME Se questionner Qu'est-ce la reproduction humaine pour toi? Partie 2 Chapitre 1 DEVENIR CAPABLE DE TRANSMETTRE LA VIE Introduction : La reproduction humaine

Plus en détail

Fille ou garçon? Le développement des organes génitaux LIVRET D INFORMATION

Fille ou garçon? Le développement des organes génitaux LIVRET D INFORMATION Fille ou garçon? Le développement des organes génitaux LIVRET D INFORMATION POURQUOI CE LIVRET? Un enfant peut naître avec une anomalie des organes génitaux. Cette anomalie est dans certains cas suspectée

Plus en détail

Activité 7 : Des méthodes contraceptives, permettent de choisir le moment d avoir ou non un enfant.

Activité 7 : Des méthodes contraceptives, permettent de choisir le moment d avoir ou non un enfant. Activité 7 : Des méthodes contraceptives, permettent de choisir le moment d avoir ou non un enfant. La contraception représente l ensemble des méthodes ayant pour but d empêcher une grossesse en cas de

Plus en détail

Chapitre 5 : donner la vie

Chapitre 5 : donner la vie Chapitre 5 : donner la vie Mais, que dois-je savoir? Pour rattraper un cours, retrouvele sur le site du collège dans la rubrique «enseignements» : Contrat-élève 4 ème Chapitre 5 : donner la vie. Je dois

Plus en détail

Les courbes traduisent les variations des taux plasmatiques des hormones observées au cours de l'expérience.

Les courbes traduisent les variations des taux plasmatiques des hormones observées au cours de l'expérience. PROCRÉATION SUJET 1 Chez la femelle de Mammifères, les gonadostimulines sont sécrétées de façon cyclique. On observe un taux très bas de gonadostimulines durant presque tout le cycle, excepté un pic de

Plus en détail

Connaissances Capacités Attitudes - maîtriser des connaissances sur l'homme : l'organisation et le fonctionnement du corps humain.

Connaissances Capacités Attitudes - maîtriser des connaissances sur l'homme : l'organisation et le fonctionnement du corps humain. PRÉPARER UNE «SITUATION COMPLEXE DISCIPLINAIRE», SITUATION D APPRENTISSAGE ET/OU D ÉVALUATION TITRE : L'origine des règles classe : 4ème durée : 50 minutes I - Choisir des objectifs dans les textes officiels.

Plus en détail

Chapitre 2 Les rôles des testicules et la régulation de l hormone sexuelle mâle.

Chapitre 2 Les rôles des testicules et la régulation de l hormone sexuelle mâle. Chapitre 2 Les rôles des testicules et la régulation de l hormone sexuelle mâle. I. Les deux rôles des testicules. 1) Le rôle exocrine. A la puberté, la paroi des tubes séminifères s épaissie car les spermatogonies

Plus en détail

La reproduction humaine

La reproduction humaine La reproduction humaine Les appareils reproducteurs mâle et femelle Activité 1 1. L appareil génital mâle Document 1 : Schéma de l appareil génital chez l homme 1. Localisez les organes de l appareil reproducteur

Plus en détail

PROCRÉATION. 1. Le sexe génétique détermine la mise en place du sexe phénotypique au cours du développement d un mammifère

PROCRÉATION. 1. Le sexe génétique détermine la mise en place du sexe phénotypique au cours du développement d un mammifère PROCRÉATION 1. Le sexe génétique détermine la mise en place du sexe phénotypique au cours du développement d un mammifère 1.1. Le sexe est génétiquement défini à la fécondation par la présence des chromosomes

Plus en détail

4/5. www.physiologie.staps.univ-mrs.fr

4/5. www.physiologie.staps.univ-mrs.fr 4/5 Tissus et Organes Les Tissus Un ensemble de cellules qui ont une structure semblable et qui remplissent la même fonction constitue un tissu. Quatre tissus primaires s enchevêtrent pour former la «trame»

Plus en détail

Lexique du cours de 1ère L La procréation

Lexique du cours de 1ère L La procréation Lexique du cours de 1ère L La procréation Ablation : suppression d'un organe. Amniocentèse : analyse du caryotype de cellules embryonnaires prélevées dans le liquide amniotique. Elle permettra de détecter

Plus en détail

HAMEL Coralie 3 C LAMACHE Anne-Sophie CHOISIR LE BON MOMENT POUR DEVENIR PARENTS : QUELLES SOLUTIONS?

HAMEL Coralie 3 C LAMACHE Anne-Sophie CHOISIR LE BON MOMENT POUR DEVENIR PARENTS : QUELLES SOLUTIONS? HAMEL Coralie 3 C LAMACHE Anne-Sophie CHOISIR LE BON MOMENT POUR DEVENIR PARENTS : QUELLES SOLUTIONS? I. Ce qu'est la contraception SOMMAIRE II. A chacun sa contraception 1. Le préservatif masculin 2.

Plus en détail

L APPAREIL GENITAL FEMININ ET MASCULIN

L APPAREIL GENITAL FEMININ ET MASCULIN L APPAREIL GENITAL FEMININ ET MASCULIN Equipe pédagogique IFAS 2013-2014 Anatomie-physiologie de l appareil génital féminin Anatomie de la vulve Descriptif et physiologie de l appareil génital externe

Plus en détail

VALISE "CONTRACEPTION"

VALISE CONTRACEPTION VALISE "CONTRACEPTION" Cette valise a pour objectif d être une aide au professeur de biologie pour traiter du sujet de la contraception à tous niveaux. Elle pourra également être utilisée pour des informations

Plus en détail

REGULATION DE LA FONCTION REPRODUCTRICE CHEZ LA FEMME

REGULATION DE LA FONCTION REPRODUCTRICE CHEZ LA FEMME 8 REGULATION DE LA FONCTION REPRODUCTRICE CHEZ LA FEMME Objectifs : à partir d'expériences, dégager les rôles des oestrogènes et de la progestérone en relation avec les cycles sexuels présenter les cycles

Plus en détail

Lexique. Cellule endocrine : Cellule qui libère (sécrète) une hormone dans le sang.

Lexique. Cellule endocrine : Cellule qui libère (sécrète) une hormone dans le sang. Lexique Bioéthique : Morale concernant les questions posées par les innovations médicales qui impliquent une manipulation du vivant comme les expérimentations sur l Homme, les greffes d organes, la procréation

Plus en détail

Fertilité et Infertilité. Thongdam,P5,IFMT 1

Fertilité et Infertilité. Thongdam,P5,IFMT 1 Fertilité et Infertilité Thongdam,P5,IFMT 1 Définition: La fertilité ou fécondité: capacité de procréer que possède normalement toute personne en santé et sexuellement mature. Ou classification québécoise

Plus en détail

Partie 3: La transmission de la vie chez l Homme

Partie 3: La transmission de la vie chez l Homme Partie 3: La transmission de la vie chez l Homme Chapitre 6: L acquisition de la capacité à se reproduire I- La puberté Problème: Quelles sont les transformations qui surviennent à la puberté, en quoi

Plus en détail

Santé de la femme L insémination artificielle avec don de sperme Santé de la femme DÉPARTEMENT D'OBSTETRIQUE, GYNÉCOLOGIE ET RÉPRODUCTION Ref. 123 / 2009 Service de Médecine de la Reproduction Servicio

Plus en détail

Devenir apte à se reproduire : la puberté

Devenir apte à se reproduire : la puberté chapitre 7 Devenir apte à se reproduire : la puberté Manuel élève : p. 131 à 148 Programme officiel (application rentrée 2007) Connaissances L être humain devient apte à se reproduire à la puberté. Durant

Plus en détail

Thème 3 La transmission de la vie chez l Homme. Chapitre 1 Le fonctionnement des organes reproducteurs

Thème 3 La transmission de la vie chez l Homme. Chapitre 1 Le fonctionnement des organes reproducteurs Thème 3 La transmission de la vie chez l Homme Chapitre 1 Le fonctionnement des organes reproducteurs Introduction : Chacun sait aujourd hui que tout être vivant issu de la reproduction sexuée provient

Plus en détail

La fonction de reproduction chez l homme. I. Le testicule produit des spermatozoïdes et une hormone : la testostérone.

La fonction de reproduction chez l homme. I. Le testicule produit des spermatozoïdes et une hormone : la testostérone. La fonction de reproduction chez l homme Introduction On étudie le fonctionnement de l appareil génital chez l homme adulte. Problématiques : Comment fonctionne l appareil génital de l homme adulte? Son

Plus en détail

EXAMEN FORMATIF PHYSIOLOGIE HUMAINE

EXAMEN FORMATIF PHYSIOLOGIE HUMAINE EXAMEN FORMATIF PHYSIOLOGIE HUMAINE Ceci est un outil pour réviser mais surtout pour voir quel est le TYPE DE QUESTIONS que je pourrais vous poser à l examen Dans le vrai examen, il y aura une plus grande

Plus en détail

I. Les relations structure-fonction des appareils sexuels mâle et femelle

I. Les relations structure-fonction des appareils sexuels mâle et femelle Du sexe génétique au sexe phénotypique. La reproduction sexuée (méiose, fécondation) apparaît dès les eucaryotes unicellulaires. Dans le groupe des vertébrés chez les mammifères placentaires, elle se caractérise

Plus en détail

changement. Le mot clé de la puberté est Tu grandis bien!

changement. Le mot clé de la puberté est Tu grandis bien! Le mot clé de la puberté est changement. Ton corps change, tes sentiments changent et les relations avec ton entourage changent. Tu grandis et tu deviens adulte. Cette transition entre l enfance et le

Plus en détail

Après la stérilisation, les femelles n'ont plus de cycle sexuel et par conséquence n ont plus de chaleurs.

Après la stérilisation, les femelles n'ont plus de cycle sexuel et par conséquence n ont plus de chaleurs. Castration 1- Généralités 2- Stérilisation des chiennes 3- Castration des chiens 4- Castration des chats 5- Castration des lapins et des cobayes 1- Généralité s La castration consiste à enlever les glandes

Plus en détail

TP-TD 5 : Applications des connaissances dans la maîtrise de la procréation

TP-TD 5 : Applications des connaissances dans la maîtrise de la procréation Partie 4 - Chapitre 4 TaleS TP-TD 5 : Applications des connaissances dans la maîtrise de la procréation Objectifs et compétences : - saisir des informations ( I ) - analyser des résultats expérimentaux

Plus en détail

premier thème 1- La fonction reproductrice chez l'homme - Organisation de l'appareil génital de l'homme.

premier thème 1- La fonction reproductrice chez l'homme - Organisation de l'appareil génital de l'homme. premier thème 1- La fonction reproductrice chez l'homme - Organisation de l'appareil génital de l'homme. Appareil génital masculin L'appareil génital masculin comprend des organes externes (testicules

Plus en détail

V ÉRONIQUE VIVET-MOURATIAN L E GUIDE NATUREL DE LA GROSSESSE. De la conception à l allaitement

V ÉRONIQUE VIVET-MOURATIAN L E GUIDE NATUREL DE LA GROSSESSE. De la conception à l allaitement V ÉRONIQUE VIVET-MOURATIAN L E GUIDE NATUREL DE LA GROSSESSE De la conception à l allaitement Collection «Santé Pratique au quotidien» sous la direction d Alain Rossette Cazel 2010 - Éditions Quintessence

Plus en détail

Cette brochure concerne votre nouvelle pilule contraceptive Yaz. Lisez attentivement son contenu avant de commencer votre première plaquette de

Cette brochure concerne votre nouvelle pilule contraceptive Yaz. Lisez attentivement son contenu avant de commencer votre première plaquette de Information sur Cette brochure concerne votre nouvelle pilule contraceptive Yaz. Lisez attentivement son contenu avant de commencer votre première plaquette de pilules. Pour de plus amples détails sur

Plus en détail

Chapitre 5 : donner la vie

Chapitre 5 : donner la vie Chapitre 5 : donner la vie Comment un spermatozoïde et un ovule peuvent-ils créer un futur être humain? I/ Les spermatozoïdes et les ovules fusionnent lors de la fécondation créant ainsi la cellule-œuf.

Plus en détail

AMH et testostérone chez l homme de l âge fœtal à l âge adulte, dosage plasmatique

AMH et testostérone chez l homme de l âge fœtal à l âge adulte, dosage plasmatique cristal de proprionate de testostérone Différenciation sexuelle embryonnaire et fœtale La Recherche hors série n nov.00 homme semaines /: différenciation des cordons séminifères et des cellules de Sertoli

Plus en détail

REGULATION DE LA FONCTION REPRODUCTRICE CHEZ LA FEMME

REGULATION DE LA FONCTION REPRODUCTRICE CHEZ LA FEMME 8 REGULATION DE LA FONCTION REPRODUCTRICE CHEZ LA FEMME Objectifs : à partir d'expériences, dégager les rôles des oestrogènes et de la progestérone en relation avec les cycles sexuels présenter les cycles

Plus en détail

Buvez, buvez... éliminez!!!

Buvez, buvez... éliminez!!! Buvez, buvez... éliminez!!! 1. L'urine: produit d'une régulation. Afin que les cellules fonctionnent à plein rendement, le milieu intérieur dans lequel elles baignent doit présenter une composition aussi

Plus en détail

Fécondation et début de grossesse. Maîtrise de la procréation

Fécondation et début de grossesse. Maîtrise de la procréation Chapitre 16 Fécondation et début de grossesse. Maîtrise de la procréation Elle est enceinte, ils le voulaient. Quels sont les processus biologiques qui permettent d aboutir à une grossesse? Comment assurer

Plus en détail

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur... les règles.... sans jamais oser le demander.

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur... les règles.... sans jamais oser le demander. Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur... les règles... sans jamais oser le demander. Sommaire Les organes génitaux féminins 4 Le cycle menstruel 6 Les caractéristiques des règles 8 Les modifications

Plus en détail

Reproduction Campbell chapitre 46

Reproduction Campbell chapitre 46 Reproduction Campbell chapitre 46 http://www.courtauld.ac.uk/gallery/exhibitions/2007/cranach/adam-eve5.jpg Reproduction Reproduction Asexuée Descendants proviennent d un seul individu Sexuée Fusion de

Plus en détail

Edition 2011. La puberté. Des changements, un passage, une évolution

Edition 2011. La puberté. Des changements, un passage, une évolution Edition 2011 La puberté Des changements, un passage, une évolution FEDERATION LAÏQUE DE CENTRES DE PLANNING FAMILIAL 34 rue de la Tulipe 1050 Bruxelles Tél. 02 502 82 03 Fax 02 503 30 93 flcpf@planningfamilial.net

Plus en détail

Pistes pédagogiques «Transmission de la vie chez les humains»

Pistes pédagogiques «Transmission de la vie chez les humains» Objectifs : Pistes pédagogiques «Transmission de la vie chez les humains» Niveaux : Cycle 3 (CE2 - CM1 - CM2) Domaine : Sciences expérimentales Objectif de l application: Découvrir les principes de la

Plus en détail

GRATUIT. 3e édition. petit manue. de la contraception

GRATUIT. 3e édition. petit manue. de la contraception 3e édition GRATUIT petit manue de la contraception Page 2 Petit manuel de la contraception 3e édition, mars 1975 Premières éditions publiées en février 1970 et février 1971. sous le nom de Pour un contrôle

Plus en détail

Chapitre 1 : Devenir capable de se reproduire

Chapitre 1 : Devenir capable de se reproduire Chapitre 1 : Devenir capable de se reproduire Ce que je sais : à la naissance et pendant son enfance l être humain n est pas capable de transmettre la vie. Son organisme doit se transformer pour devenir

Plus en détail

Méthodes de contraception naturelles

Méthodes de contraception naturelles Méthodes de contraception naturelles Il existe des méthodes de contraception naturelles et anciennes. Elles sont ni mécaniques, ni chimiques : Le coït interrompu Procédé le plus ancien qui consiste à un

Plus en détail

LEXIQUE DU COURS DE. THEME Procréation

LEXIQUE DU COURS DE. THEME Procréation LEXIQUE DU COURS DE 1ERE ES SVT THEME Procréation Remarque préliminaire : ce lexique n'a pas la prétention ni l'objectif d'être encyclopédique ou exhaustif sur le thème. Il est simplifié et pourrait représenter

Plus en détail

LA TRANSMISSION DE LA VIE DANS L ESPECE HUMAINE.

LA TRANSMISSION DE LA VIE DANS L ESPECE HUMAINE. C est à l école primaire que sont mises en place les bases de la transmission de la vie chez les êtres humains. L'être humain devient apte à se reproduire à la puberté. Durant la puberté, les caractères

Plus en détail

1. L appareil digestif chez l homme.

1. L appareil digestif chez l homme. 1. L appareil digestif chez l homme. Beaucoup d êtres vivants nous entourent, tous se caractérisent par des propriétés et des caractères communs. comme la nutrition le transport la respiration l excrétion

Plus en détail

Section A La procréation

Section A La procréation La reproduction Section A La procréation 1. FécondationF Un seul spermatozoïde transperce la membrane de l ovule. Un mécanisme empêche tous les autres d entrer. La fécondation a lieu dans le 1 er tiers

Plus en détail

Partie 2 : Féminin Masculin

Partie 2 : Féminin Masculin Partie 2 : Féminin Masculin Fiche 1 : Différences à différentes échelles entre sexes féminin et masculin L appareil génital de la femme Ovaires : lieu de production des ovocytes. Chaque mois, un ovocyte

Plus en détail

Chapitre 5 : La maîtrise de la reproduction

Chapitre 5 : La maîtrise de la reproduction I] Régulation des naissances Chapitre 5 : La maîtrise de la reproduction 1) Méthodes de contraception et de contragestion Activité 1 : Décrire le mode d'action de différents moyens de contraception, comparer

Plus en détail

Chapitre 9 : Le fonctionnement et la régulation des appareils génitaux.

Chapitre 9 : Le fonctionnement et la régulation des appareils génitaux. Chapitre 9 : Le fonctionnement et la régulation des appareils génitaux. A partir de la puberté, les appareils génitaux deviennent fonctionnels. Ce fonctionnement est régulé et permet une activité continue

Plus en détail

Sujet 8: Choisir le moment de concevoir un enfant,effets contraceptifs et abortifs. La maîtrise de la reproduction

Sujet 8: Choisir le moment de concevoir un enfant,effets contraceptifs et abortifs. La maîtrise de la reproduction Sujet 8: Choisir le moment de concevoir un enfant,effets contraceptifs et abortifs La maîtrise de la reproduction Avoir un enfant? Tous les jeunes couples rêvent d avoir des enfants, mais ils peuvent contracter

Plus en détail

Un anneau contraceptif chaque mois. Les aspects géniaux de NuvaRing! Pourquoi un contraceptif dans le vagin?

Un anneau contraceptif chaque mois. Les aspects géniaux de NuvaRing! Pourquoi un contraceptif dans le vagin? Franska Un anneau contraceptif chaque mois Le NuvaRing étonogestrel/éthinyloestradiol, est un anneau de plastique souple que vous insérez vousmême dans votre vagin et que vous conservez pendant trois semaines.

Plus en détail

Le diabète : une véritable épidémie

Le diabète : une véritable épidémie Le diabète : une véritable épidémie Le diabète frappe 150 millions de gens dans le monde. Deux millions sont canadiens. Ils seront deux fois plus nombreux dans 20 ans. Ceux qui en souffrent voient leur

Plus en détail

Comment l œuf devient-il un bébé?

Comment l œuf devient-il un bébé? 1. QUE SAIS-TU? 4 5 6 Le fonctionnement du corps humain et l éducation à la santé ( 2 ) Comment l œuf devient-il un bébé? Dans le ventre de la maman, le fœtus suce son pouce. VRAI FAUX Dans le ventre de

Plus en détail