Corporation de développement communautaire Mékinac Plan d action BUT OBJECTIFS MOYENS PERSONNES REJOINTES PERSONNE(S) RESPONSABLE(S)

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Corporation de développement communautaire Mékinac Plan d action BUT OBJECTIFS MOYENS PERSONNES REJOINTES PERSONNE(S) RESPONSABLE(S)"

Transcription

1 1. 1. VOLET FORMATION Corporation de communautaire Mékinac Plan d action Aider les groupes à Session de formation sur Coordonnateurs (trices) Directrice et agente de comprendre les rôles, les les rôles, les fonctions et tâches et les les responsabilités des Membres des conseils responsabilités des membres d un conseil d administration membres d un conseil d administration. d administration. ORGANISER DES SESSIONS DE FORMATION Nouveaux travailleurs et travailleuses Développer des aptitudes pour animer des groupes Outiller les intervenants sur les clients vivant des multi-problématiques en santé mentale Outiller les membres sur la gestion des ressources humaines Formation sur l animation de groupe Formation sur l intervention multiproblématique en santé mentale Formation sur l évaluation du personnel Partenaires du milieu Travailleurs et travailleuses Travailleurs et travailleuses Travailleurs et travailleuses Agente de Agente de Agente de Automne 2012 Hiver 2013 Hiver

2 Outiller les intervenants en matière d intervention proximité concernant la solidarité et l inclusion sociale Formations sur : * L éducation populaire autonome dans une dynamique de lutte à la pauvreté/exclusion sociale. Travailleurs et travailleuses Directrice et agente de Automne 2012 CONSOLIDER NOS LIENS AVEC LE CENTRE DE FORMATION COMMUNAUTAIRE DE LA MAURICIE Permettre aux groupes membres de bénéficier des offres de formation du Centre de formation communautaire de la Mauricie * Comment favoriser la mobilisation/participatio n des pers. exclues ou démunies par «projet de vie»/«projet collectif» Diffusion des formations offertes par le CFCM à l ensemble des membres Participation au projet de focus groupe et de sondage régional des besoins de formation et agent de communication (renouvellement de l adhésion en juin) OUTILLER LES GROUPES MEMBRES DANS DIFFÉRENTS VOLETS DE LA FORMATION PARFAIRE LES CONNAISSANCES DU PERSONNEL DE LA Identifier les ressources pouvant offrir de la formation, des séances d informations ou des conférences Former le personnel sur des aspects touchant leur travail Renouvellement de l adhésion de la au CFCM Contact avec l équipe de travail de la Recherche de l agente de au besoin Participation aux formations offertes par la TN ou autres organisations Partenaires (selon le besoin) Personnel de la Administrateurs de la (selon les thèmes) et agent de communication Directrice 2

3 2. 2. VOLET PROMOTION Inter.Com mensuel Agent de produit selon un thème Partenaires du milieu communication et (enjeu, problématique agente de sociale ) en lien avec l action des groupes ASSURER LA VISIBILITÉ DE LA ET DES GROUPES MEMBRES Dynamiser les outils de communications de la afin d assurer un plus grand rayonnement de la corporation et de ses membres Utiliser des moyens de communication adéquats et efficaces pour la promotion des activités de la et des groupes Poursuivre la campagne de promotion et visibilité du comité fierté Optimiser la mise en jour du site Web en changeant de fournisseur (selon possibilité $$) Augmenter la présence de la sur Facebook au niveau du partage d information et la création d événements Communiqués de presse annonçant les activités; Conférences de presse; L Inter.Com; Publicité dans les médias papier Parution d un cahier communautaire publicitaire de Noël sous le thème de la fierté Continuité de la tournée :«Une vague de fierté un éclat de jeunesse!» sur l engagement social et communautaire Partenaires du milieu Partenaires du milieu Partenaires du milieu Élèves, enseignants et directions dans de l école secondaire Agent de communication et agente de Agent de communication et agente de Agent de communication Agent de communication Comité fierté Membres du CA de la Hiver

4 3. 3. VOLET INFORMATION Diffuser les Échanges d information Directrice et agente de informations sur les aux rencontres Partenaires du milieu dossiers qui touchent le régulières (selon le cas) secteur communautaire et l économie sociale ASSURER LA TRANSMISSION D INFORMATIONS AUX MEMBRES ET AUX PARTENAIRES Diversifier les sources d information Compte-rendus des représentations Rencontres thématiques Centre de documentation Bulletin mensuel l Inter.Com Site Internet de la 4

5 4. VOLET CONCERTATION ET DÉVELOPPEMENT DE LA SOLIDARITÉ PARTICIPER AUX Vulgariser les dossiers Participation à des Directrice ACTIVITÉS DE politiques qui touchent coalitions locales, REVENDICATION ET DE le régionales ou nationales MOBILISATION communautaire, l économie sociale et le local Analyser les sources possibles de financement pour les groupes communautaires et les entreprises d économie sociale (selon le cas) Être sensible aux impacts du financement des fondations privées pour les organismes communautaires Appuyer des revendications sectorielles ou territoriales Informations dans les lieux de concertation et de partenariat Recherche et mobilisation des groupes communautaires de Mékinac (si nécessaire) Informations aux partenaires sur les enjeux touchant le secteur communautaire DÉVELOPPER LES SENTIMENTS D APPARTENANCE ET DE FIERTÉ DES MEMBRES ET DES ADMINISTRATEURS Augmenter le sentiment de fierté des groupes face à leurs réalisations annuelles Consolider des liens entre les travailleurs et travailleuses des différents groupes Lettres d appui aux organismes Mise en place d un système-test de reconnaissance annuelle pour les bons coups des groupes membres Organiser des activités maillage comme la Rentrée communautaire et l activité de Noël Équipes de travail Équipes de travail, agent de communication, agent de communication Membres de la Printemps

6 5. 5. VOLET DÉVELOPPEMENT COMMUNAUTAIRE Assurer la visibilité des Campagne de Directrice et agente de groupes promotion et de communautaires et des visibilité sous le thème Partenaires entreprises d économie une vague de fierté sociale, membres de la TRAVAILLER À LA CONSOLIDATION ET AU DÉVELOPPEMENT DES ORGANISMES COMMUNAUTAIRES ET DES ENTREPRISES ÉCONOMIE SOCIALE ET DE LA Présenter les principales activités des groupes communautaires et des entreprises d économie sociale, membres de la Démontrer l originalité des pratiques dans le milieu communautaire Travailler au rehaussement du financement des organismes communautaires autonomes Développer et consolider le membership de la Favoriser le réseautage entre les entreprises d économie sociale du territoire Représentations et pressions politiques Participation aux mobilisations pour le rehaussement du financement Sollicitation des groupes communautaires et des entreprises d économie sociale du territoire Création d un événement annuel dans la Semaine de l économie sociale Groupes communautaires autonomes Appui des partenaires Membres potentiels de la Membres potentiels de la Partenaires en économie sociale (CRES, CLD, Chambre de commerce ) Directrice et agente de Directrice et agente de Directrice Automne

7 6. 6. VOLET DÉVELOPPEMENT LOCAL L ET RÉGIONAL REPONSABLE(S) Se faire reconnaître comme des acteurs de (selon au plan Partenaires les représentations) local, régional et Regroupements provincial ASSURER LA REPRÉSENTATION DU MILIEU COMMUNAU- TAIRE DE MÉKINAC À DES INSTANCES LOCALES, RÉGIONALES ET PROVINCIALES Assurer la présence et l influence du milieu communautaire dans les lieux de concertation et de partenariat Délégation des représentants de la et/ou du secteur communautaire par le conseil d administration aux instances suivantes : Table des directions générales de la MRC Mékinac Membres du CA de la Assurer une meilleure retransmission des informations aux membres Comité local d analyse des projets FQIS Substitut au Forum de la société civile de la CRÉ Mauricie Comité territorial de social de Mékinac Inter- de la Mauricie Table nationale des ÊTRE UN LEADER EN MATIÈRE DE LUTTE À LA PAUVRETÉ ET D EXCLUSION SOCIALE DANS UNE APPROCHE GLOBALE, ALTERNATIVE ET SOLIDAIRE Développer des outils, techniques et approches concertés et consensuels novateurs Porteur du dossier mobilisateur «Centre d éducation populaire ambulant Mékinac» Participation au comité local d analyse des projets FQIS Sensibilisation aux Élus Partenaires milieu Directrice et comité d orientation 7

8 EXPOSER LE LEADERSHIP DU MILIEU COMMUNAUTAIRE EN MATIÈRE D ENTREPRENEURIAT FAIRE RECONNAÎTRE LE MILIEU COMMUNAU- TAIRE COMME UN ACTEUR INCONTOURNABLE DU DÉVELOPPEMENT LOCAL Travailler au et au rayonnement de la Communauté Entrepreneuriale de la MRC Mékinac Sensibiliser les jeunes à l entrepreneuriat communautaire et citoyen Soutenir les initiatives territoriales en matière d immigration Travailler en partenariat au suivi du plan d action de la politique de social de la MRC Mékinac Participation au comité de travail (Table des DG) Sensibilisation générale à l entrepreneuriat Création d une plaque commémorative en entrepreneuriat communautaire Tournée «Une vague de fierté un éclat de jeunesse!» implantée au deuxième cycle du secondaire (stage en organismes) Soutien et maillage avec Partenaires Actions Jeunesse Mékinac, en lien avec les comités jeunesse municipaux Participation à la table locale d immigration Volonté publique de porter le projet de portrait des communautés culturelles (si $$ du MICC) Participation au comité exécutif sur suivi du plan d action Participation au souscomité «Mentalité de fierté» Soutien et participation au groupe de travail relatif à l incorporation du CTDSM Partenaires du milieu Partenaires milieu Élèves, personnel, directions de l école secondaire Partenaires milieu Partenaires, agent de communication. Membres du CA, agent de communication Directrice et agent de communication Membres du CA Hiver 2013 Automne

9 Promouvoir et appuyer (selon le cas) des projets socioéconomiques dans le cadre du Pacte rural ou autres programmes Informations aux groupes Support technique en collaboration avec le CLD et la MRC Directrice avec la collaboration de l agent rural Susciter la réalisation d activités dans notre territoire Promotion des attraits de la MRC lors des rencontres locales, régionales et provinciales Participation au projet «Place aux jeunes!» Regroupements régionaux et provinciaux Partenaires Directrice 9

10 7. 7. VOLET SERVICES AUX MEMBRES MBRES ASSURER DES SERVICES Créer un outil de Mise sur pied d une et Agente de AUX GROUPES référence en matière table d animation l ensemble de leur MEMBRES DE LA d animations d ateliers/ équipe de travail conférences/caférencontre Informer les groupes membres sur les enjeux et les différents dossiers touchant le secteur communautaire et l économie sociale Offrir de la documentation sur différents aspects touchant le secteur communautaire Déjeuner-échange saisonnier portant sur des réalités, enjeux pouvant être vécus par différents membres d une équipe de travail (possibilité de présence d expert pour animer les discussions) Consultations Références Rencontres avec les groupes Inter.Com Informer les groupes sur le régime de retraite des organismes communautaires et groupes de femmes Centre de documentation et l ensemble de leur équipe de travail et l ensemble de leur équipe de travail Partenaires (selon le besoin) Directrice Directrice et agente de À partir d automne 2012 Directrice Automne 2012 Directrice et agente de 10

11 Offrir du soutien technique et une banque d outils de travail aux groupes membres Accompagnement et support en promotion, gestion, organisation et recherche de financement Directrice et agente de Animation de réunions et d assemblées générales Mise en commun outils de travail entre organismes Location et prêt de matériel (local 217) 11

12 8. VOLET GESTION DE LA 8. BUT OBJECTIFS MOYENS PERSONNE(S) PERSONNE(S) REJOINTE(S) Augmenter les Vérifier la possibilité de Équipe de la Directrice Automne 2012 possibilités de rétention se munir d un régime de de main-d œuvre de la retraite ASSURER UNE SAINE GESTION DE LA EN OPTIMISANT LE FONCTIONNEMENT INTERNE Accompagner les groupes aspirants vers le statut de membre régulier à la Comité de marrainage Membres aspirants Directrice Au besoin Assurer l évaluation annuelle du personnel de la Réajuster les politiques de travail et échelle salariale des employés et de la direction selon le besoin Évaluer et de réajuster le fonctionnement de la Grilles d évaluation du personnel Comité évaluation de la direction Mise à jour du manuel de l employé Rassemblement des membres Mise à jour des règlements généraux de la Corporation Assemblée générale extraordinaire (selon le besoin) Conseil d administration de la Personnel de la Conseil d administration Personnel de la Personnel de la Directrice et le conseil d administration Directrice et le conseil d administration Directrice et le conseil d administration Printemps 2013 Automne 2012 Outiller les nouveaux membres du conseil d administration de la Remise des documents de fonctionnement interne Session de formation et/ou rencontres d information pour les nouveaux administrateurs Administrateurs de la Directrice et le conseil d administration 12

13 9. VOLET FINANCEMENT DE LA LA BUT OBJECTIFS MOYENS PERSONNE(S) REJOINTE(S) ASSURER LE MAINTIEN Travailler en Participation aux ET LE REHAUSSEMENT concertation avec la TN rencontres de la TN DU FINANCEMENT DE LA et l Inter- pour et de l Inter- le suivi de notre bailleur de fonds SACAIS Lecture des dossiers pertinents Vérifier les possibilités de financement des activités de la. Inventaire des sources de financement possibles selon le type d activité PERSONNE(S) Directrice et le conseil d administration Directrice Vérifier les possibilités de financement pour le de la. Cotisation annuelle des membres Participation financière des organismes membres selon leur capacité financière Préparation et dépôt des demandes 13

Conseil régional. Plan d action régional Outaouais 2014-2017

Conseil régional. Plan d action régional Outaouais 2014-2017 Conseil régional Plan d action régional Outaouais 2014-2017 Dans ce tableau, la numérotation est utilisée afin de faciliter le suivi de la présentation. Légende Palier N signifie national R signifie régional

Plus en détail

Politique de soutien aux entreprises MRC de La Nouvelle Beauce

Politique de soutien aux entreprises MRC de La Nouvelle Beauce Politique de soutien aux entreprises MRC de La Nouvelle Beauce Préparé par : Pour : 1 Table des matières 1. FONDEMENT DE LA POLITIQUE... 2 2. CLIENTÈLES ADMISSIBLES... 2 3. LES SERVICES OFFERTS... 3 3.1

Plus en détail

De par ses actions structurantes, le CLDVG a contribué à renforcer le partenariat entre les divers organismes.

De par ses actions structurantes, le CLDVG a contribué à renforcer le partenariat entre les divers organismes. Présent dans la Vallée-de-la-Gatineau depuis 1998, le Centre local de développement s est impliqué fortement dans son milieu pour combler les besoins collectifs. De par ses actions structurantes, le CLDVG

Plus en détail

PLAN D ACTION 2014-2015 Présenté à l assemblée générale annuelle du 18 juin 2014

PLAN D ACTION 2014-2015 Présenté à l assemblée générale annuelle du 18 juin 2014 PLAN D ACTION 2014-2015 Présenté à l assemblée générale annuelle du 18 juin 2014 NOTE Il faut considérer que le CV est constitué d une petite équipe et de finances limitées. Il faut conserver de l espace

Plus en détail

POLITIQUE DE SOUTIEN AUX ENTREPRISES DE LA MRC DE LOTBINIÈRE

POLITIQUE DE SOUTIEN AUX ENTREPRISES DE LA MRC DE LOTBINIÈRE POLITIQUE DE SOUTIEN AUX ENTREPRISES DE LA MRC DE LOTBINIÈRE Adoptée par la résolution # 2015-11-109 du conseil d administration du CLD de la MRC de Lotbinière le 17 novembre 2015 Adoptée par la résolution

Plus en détail

Vision stratégique du développement culturel, économique, environnemental et social du territoire

Vision stratégique du développement culturel, économique, environnemental et social du territoire Vision stratégique du développement culturel, économique, environnemental et social du territoire PROJET D ÉNONCÉ DE VISION STRATÉGIQUE OCTOBRE 2014 TABLE DES MATIÈRES POURQUOI UN ÉNONCÉ DE VISION STRATÉGIQUE?...

Plus en détail

4 engagements 13 objectifs. 31 moyens pour y arriver 2014-2015. Plan d action de développement durable. SADC de la Vallée de la Batiscan

4 engagements 13 objectifs. 31 moyens pour y arriver 2014-2015. Plan d action de développement durable. SADC de la Vallée de la Batiscan SADC de la Vallée de la Batiscan Plan d action de développement durable 2014-2015 4 engagements 13 objectifs Rédigé par le comité de développement durable de la SADC de la Vallée de la Batiscan Adopté

Plus en détail

VISION TRIENNALE. Cour du Québec Vision triennale 2015 2016 2017 1

VISION TRIENNALE. Cour du Québec Vision triennale 2015 2016 2017 1 VISION TRIENNALE 2015 2016 2017 Cour du Québec Vision triennale 2015 2016 2017 1 MESSAGE DE LA JUGE EN CHEF La Cour du Québec prend régulièrement un temps d arrêt pour réfléchir aux actions à poursuivre

Plus en détail

Agir auprès des personnes, soutenir ceux qui aident, préparer l avenir.

Agir auprès des personnes, soutenir ceux qui aident, préparer l avenir. La solidarité : UNE RICHESSE POUR LE QUÉBEC Agir auprès des personnes, soutenir ceux qui aident, préparer l avenir. Depuis la Révolution tranquille, l État québécois a grandement contribué à bâtir une

Plus en détail

La réalisation de ce scénario de revitalisation a été rendu possible grâce à :

La réalisation de ce scénario de revitalisation a été rendu possible grâce à : La réalisation de ce scénario de revitalisation a été rendu possible grâce à : Comité de travail Céline Parr, présidente, Nicolet Denis Jutras, conseiller municipal, Ville de Nicolet Ginette Germain, agente

Plus en détail

Corridor Châteauguay-Léry

Corridor Châteauguay-Léry Corridor Châteauguay-Léry Historique Problématique sociopolitique Corridor Châteauguay-Léry Printemps 2008 : alerte au développement Documentation Développement de réseaux de contacts Élaboration d une

Plus en détail

Initiative locale, Concertation, Leadership : le cas du Forum économique de Verdun à Montréal

Initiative locale, Concertation, Leadership : le cas du Forum économique de Verdun à Montréal Initiative locale, Concertation, Leadership : le cas du Forum économique de Verdun à Montréal par Juan-Luis Klein, professeur à l UQÀM Hajiba Akartit, étudiante à la maîtrise en géographie Colloque CRISES

Plus en détail

Consultation publique

Consultation publique Consultation publique PROJET DE REDÉVELOPPEMENT DU SITE DES ANCIENS ATELIERS DU CN Mémoire déposé par le Club populaire des consommateurs de Pointe-Saint-Charles dans le cadre des consultations publique

Plus en détail

Devis d intention de la MRC de Rivière-du-Loup 2011-2016

Devis d intention de la MRC de Rivière-du-Loup 2011-2016 Devis d intention de la MRC de Rivière-du-Loup 2011-2016 présenté à L APPUI BAS-SAINT-LAURENT par de la MRC de Rivière-du-Loup Mars 2013 VISION Les proches aidants d une personne aînée en perte d autonomie

Plus en détail

La relève. Notre région

La relève. Notre région 1 Montréal est le milieu de vie de 575 000 jeunes 1, qu ils soient étudiants ou travailleurs, qu ils viennent des régions ou des quatre coins du globe, ils contribuent à leur manière au développement de

Plus en détail

SERVICES AUX ENTREPRISES ET AUX PROMOTEURS

SERVICES AUX ENTREPRISES ET AUX PROMOTEURS 1. Service d'aide technique aux entreprises et aux promoteurs SERVICES AUX ENTREPRISES ET AUX PROMOTEURS ACTIONS Accueillir et orienter les entreprises et les promoteurs. Analyser la faisabilité des dossiers

Plus en détail

Guide de demande d aide financière au Fonds culturel

Guide de demande d aide financière au Fonds culturel Préambule Guide de demande d aide financière au Fonds culturel Le présent fonds est l un des projets contenus dans l entente de développement culturel, signée conjointement par la MRC Robert-Cliche et

Plus en détail

Valoris en Mauricie Des retombées hautement significatives au primaire et au secondaire

Valoris en Mauricie Des retombées hautement significatives au primaire et au secondaire Valoris en Mauricie Des retombées hautement significatives au primaire et au secondaire Denis Morin Directeur-conseil en entrepreneuriat Commission scolaire de l Énergie 1 er forum sur les retombées de

Plus en détail

Politique de soutien aux entreprises de la MRC de Rouville

Politique de soutien aux entreprises de la MRC de Rouville Politique de soutien aux entreprises de la MRC de Rouville Adoptée par la résolution numéro 15-09-9769 du conseil de la MRC de Rouville le 2 septembre 2015 Table des matières 1. fondements de la politique...3

Plus en détail

Instance de Concertation

Instance de Concertation Instance de Concertation PAYS HORTE ET TARDOIRE Jeudi 03 février 2011 Instance de Concertation 03/02/2011 1 Le projet de développement culturel 2009 2010 Oct Nov Déc Janv Fév Mars Avr Mai Juin Juil Août

Plus en détail

PLAN D ACTION COMMUNICATIONNEL 2013-2014. Réseau des ARRÊTS gourmands de la Chaudière-Appalaches (RAG)

PLAN D ACTION COMMUNICATIONNEL 2013-2014. Réseau des ARRÊTS gourmands de la Chaudière-Appalaches (RAG) PLAN D ACTION COMMUNICATIONNEL 2013-2014 Réseau des ARRÊTS gourmands de la Chaudière-Appalaches (RAG) COMPOSANTE 1 : COMMUNICATION INTERNE - Éduquer, mobiliser & réseauter Objectif 1.1 : Favoriser la communication

Plus en détail

Modèle d évaluation des pratiques sociales des festivals et événements

Modèle d évaluation des pratiques sociales des festivals et événements Modèle d évaluation des pratiques sociales des festivals et événements Conférence annuelle du loisir municipal 9 octobre 2014 Luce Proulx, Coordonnatrice Recherche Qui sommes-nous SATQ-FEQ Regroupement

Plus en détail

POLITIQUE DE SOUTIEN AUX PROJETS STRUCTURANTS POUR AMÉLIORER LES MILIEUX DE VIE. Dans le cadre de l Entente relative au

POLITIQUE DE SOUTIEN AUX PROJETS STRUCTURANTS POUR AMÉLIORER LES MILIEUX DE VIE. Dans le cadre de l Entente relative au POLITIQUE DE SOUTIEN AUX PROJETS STRUCTURANTS POUR AMÉLIORER LES MILIEUX DE VIE Dans le cadre de l Entente relative au Fonds de développement des territoires (FDT) 2015-2016 Présentée au Ministère des

Plus en détail

LES ÉCO-QUARTIERS, POUR UNE QUALITÉ DE VIE DURABLE

LES ÉCO-QUARTIERS, POUR UNE QUALITÉ DE VIE DURABLE LES ÉCO-QUARTIERS, POUR UNE QUALITÉ DE VIE DURABLE Par définition, un éco-quartier est un milieu de vie, circonscrit dans un territoire donné, qui respecte et applique les principes du développement durable.

Plus en détail

PLAN D ACTION TRIENNAL 2014-2017 DES SCOUTS DU MONTRÉAL MÉTROPOLITAIN

PLAN D ACTION TRIENNAL 2014-2017 DES SCOUTS DU MONTRÉAL MÉTROPOLITAIN PLAN D ACTION TRIENNAL 04-07 DES SCOUTS DU MONTRÉAL MÉTROPOLITAIN Enjeu En lien avec les communications IMAGE NOTORIÉTÉ * Abréviations $ Fonds à trouver COMMIS COM GR RAB DÉV PROG J DG ADM Priorité Faire

Plus en détail

Commentaires de la FQM Cible de réduction d émissions de gaz à effet de serre du Québec pour 2030

Commentaires de la FQM Cible de réduction d émissions de gaz à effet de serre du Québec pour 2030 Commentaires de la FQM Cible de réduction d émissions de gaz à effet de serre du Québec pour 2030 22 octobre 2015 (Date) LA FÉDÉRATION QUÉBÉCOISE DES MUNICIPALITÉS Fondée en 1944, la Fédération québécoise

Plus en détail

RENOUVELLEMENT DE LA POLITIQUE QUÉBÉCOISE DE LA JEUNESSE AVIS DE L AILE RELÈVE

RENOUVELLEMENT DE LA POLITIQUE QUÉBÉCOISE DE LA JEUNESSE AVIS DE L AILE RELÈVE RENOUVELLEMENT DE LA POLITIQUE QUÉBÉCOISE DE LA JEUNESSE AVIS DE L AILE RELÈVE RENOUVELLEMENT DE LA POLITIQUE QUÉBÉCOISE DE LA JEUNESSE Avis de l Aile Relève de la Chambre de commerce et d industrie MRC

Plus en détail

Le projet sur l Avenir de l éducation médicale au Canada

Le projet sur l Avenir de l éducation médicale au Canada Le projet sur l Avenir de l éducation médicale au Canada Rapport du programme de médecine du 1 er cycle de la Faculté de médecine de l Université de Montréal Le projet sur l Avenir de l éducation médicale

Plus en détail

RÉSUMÉ. Rapport d évaluation du Pacte rural 2007-2014 Plan de travail 2014-2015 Engagements généraux MRC de Charlevoix

RÉSUMÉ. Rapport d évaluation du Pacte rural 2007-2014 Plan de travail 2014-2015 Engagements généraux MRC de Charlevoix RÉSUMÉ Rapport d évaluation du Pacte rural 2007-2014 Plan de travail 2014-2015 Engagements généraux MRC de Charlevoix Septembre 2014 TABLE DE MATIÈRES RAPPORT D ÉVALUATION DU PACTE RURAL 2007-2014...

Plus en détail

FAVORISER L EXPRESSION DE LA CULTURE EN MILIEU RURAL. Conférence dans le cadre de l Université rurale québécoise 2003

FAVORISER L EXPRESSION DE LA CULTURE EN MILIEU RURAL. Conférence dans le cadre de l Université rurale québécoise 2003 FAVORISER L EXPRESSION DE LA CULTURE EN MILIEU RURAL Conférence dans le cadre de l Université rurale québécoise 2003 Patrick Bouillé, 18 août 2003 1 Description du territoire de la MRC de Portneuf : -

Plus en détail

ACTIONS RÉSULTATS ATTENDUS INDICATEURS D ÉVALUATION. Développer des réseaux de contacts et d'intérêts autour de l économie sociale.

ACTIONS RÉSULTATS ATTENDUS INDICATEURS D ÉVALUATION. Développer des réseaux de contacts et d'intérêts autour de l économie sociale. OBJECTIF 1 PROMOUVOIR L'ÉCONOMIE SOCIALE COMME MODÈLE D'AFFAIRES ET OUTIL DE DÉVELOPPEMENT SOCIAL 1.1 Élaborer des stratégies de communication internes et externes 1. Création comité de travail communications

Plus en détail

Plan d action 2014-2019 Ville de Cap Chat. Dernière mise à jour décembre 2013

Plan d action 2014-2019 Ville de Cap Chat. Dernière mise à jour décembre 2013 Plan d action 2014-2019 Ville de Cap Chat Dernière mise à jour décembre 2013 TABLE DES MATIÈRES Mise en contexte 3 La vision stratégique de développement de la MRC de La Haute-Gaspésie..4 Constats..5 Recommandations.7

Plus en détail

Présentation. Cette formation est possible grâce à :

Présentation. Cette formation est possible grâce à : Présentation Cette formation est possible grâce à : Sommaire de la formation L entreprise collective Le tableau de bord : c est quoi? Le tableau de bord : pour qui? Les indicateurs L implantation Démo

Plus en détail

FONDS LABORATOIRE JEUNESSE 2014-2015 Forum jeunesse de la Vallée-du-Haut-Saint-Laurent

FONDS LABORATOIRE JEUNESSE 2014-2015 Forum jeunesse de la Vallée-du-Haut-Saint-Laurent FONDS LABORATOIRE JEUNESSE 2014-2015 Forum jeunesse de la Vallée-du-Haut-Saint-Laurent GUIDE EXPLICATIF Le Fonds régional d investissement jeunesse (FRIJ) est géré en collaboration avec la Conférence régionale

Plus en détail

Offre de la Caisse des Dépôts sur le développement économique des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville. Août 2014

Offre de la Caisse des Dépôts sur le développement économique des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville. Août 2014 Offre de la Caisse des Dépôts sur le développement économique des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville Août 2014 2014, année de la nouvelle loi de programmation pour la ville et la cohésion

Plus en détail

PLAN STRATÉGIQUE 2015-2018. Version finale

PLAN STRATÉGIQUE 2015-2018. Version finale Version finale 6. PISTES D ACON À METTRE EN ŒUVRE POUR CHAQUE ORIENTAON STRATÉGIQUE (SUITE) PLAN D ACON TRIENNAL L ébauche de plan d action présentée aux pages suivantes expose, pour chacune des priorités

Plus en détail

GUIDE DE GESTION L IMAGE DE MARQUE DES ENTREPRISES D ÉCONOMIE SOCIALE AU BAS-SAINT-LAURENT

GUIDE DE GESTION L IMAGE DE MARQUE DES ENTREPRISES D ÉCONOMIE SOCIALE AU BAS-SAINT-LAURENT GUIDE DE GESTION L IMAGE DE MARQUE DES ENTREPRISES D ÉCONOMIE SOCIALE AU BAS-SAINT-LAURENT DÉCEMBRE 2009 1 Table des matières 1. Mise en contexte... 3 2. Qu est-ce qu une entreprise d économie sociale?...

Plus en détail

Politique d investissement du Fonds de développement de la Matawinie (FDM)

Politique d investissement du Fonds de développement de la Matawinie (FDM) Politique d investissement du Fonds de développement de la Matawinie (FDM) Préambule La politique d investissement du CLD de la Matawinie repose sur deux (2) bases fondamentales : La première base, celle

Plus en détail

Coup d œil sur la sécurité alimentaire dans les territoires de la Mauricie. Juillet 2015

Coup d œil sur la sécurité alimentaire dans les territoires de la Mauricie. Juillet 2015 Juillet 2015 LA TABLE DE CONCERTATION EN SÉCURITÉ ALIMENTAIRE DE TROIS-RIVIÈRES La Table de concertation en sécurité alimentaire de Trois-Rivières (TCSATR) a été créée en mai 2008, après 1 an de travail

Plus en détail

Financement pour les entreprises d économie sociale

Financement pour les entreprises d économie sociale Financement pour les entreprises d économie sociale Nom : Pacte rural Nom du produit Nature MRC Abitibi Pour un projet local, le projet se doit d être en lien avec le plan d action de la municipalité.

Plus en détail

LE RÉSEAU ÉCOLES-MÉDIAS DU QUÉBEC

LE RÉSEAU ÉCOLES-MÉDIAS DU QUÉBEC LE RÉSEAU ÉCOLES-MÉDIAS DU QUÉBEC DOCUMENT DE PRÉSENTATION LE RÉSEAU ÉCOLES-MÉDIAS DU QUÉBEC Document de présentation Équipe Stéphane Lévesque Directeur général Valérie Giffard Infographiste Francis Julien

Plus en détail

PLAN STRATÉGIQUE 2013-2018 RÉSOLUMENT VERS L AVENIR!

PLAN STRATÉGIQUE 2013-2018 RÉSOLUMENT VERS L AVENIR! PLAN STRATÉGIQUE 2013-2018 RÉSOLUMENT VERS L AVENIR! INTRODUCTION : «Il n est pas de vent favorable à celui qui ne sait où il va.» Sénèque Un an avant le terme de notre Plan stratégique 2009-2014, il nous

Plus en détail

94 Service Internet avec ordinateurs

94 Service Internet avec ordinateurs NNOOUUVVEELLLLEESS TTEECCHHNNOOLLOOGGI IIEESS DDEE LL I IINNFFOORRMAATTI IIOONN EETT DDEESS CCOOMMUUNNI IICCAATT IIOONNSS I Organisme porteur et statut légal Ville de La Tuque Objectifs 94 Service Internet

Plus en détail

Mot du maire. Chères citoyennes, chers citoyens,

Mot du maire. Chères citoyennes, chers citoyens, Mot du maire Chères citoyennes, chers citoyens, En mon nom personnel et au nom des conseillères et conseillers municipaux, je vous présente notre politique familiale. Nous en sommes très fiers, d autant

Plus en détail

Agence de développement économique de la collectivité de Kings. Présentation à la FCM Le 10 décembre 2008

Agence de développement économique de la collectivité de Kings. Présentation à la FCM Le 10 décembre 2008 Agence de développement économique de la collectivité de Kings Présentation à la FCM Le 10 décembre 2008 Aperçu de la présentation Qui sommes-nous? Prêcher par l exemple Établir des liens Faire appel à

Plus en détail

PRIORITÉS D ACTION PLAN D ACTION POUR L AMÉLIORATION DE LA SÉCURITÉ EN MILIEU URBAIN. Agir Pour des LiEux PubLicS SécuritAirES.

PRIORITÉS D ACTION PLAN D ACTION POUR L AMÉLIORATION DE LA SÉCURITÉ EN MILIEU URBAIN. Agir Pour des LiEux PubLicS SécuritAirES. PLAN D ACTION POUR L AMÉLIORATION DE LA SÉCURITÉ EN MILIEU URBAIN octobre 2015 PRIORITÉS D ACTION Agir Pour des LiEux PubLicS SécuritAirES PLAn d Action Pour L AméLiorAtion de LA Sécurité En milieu urbain

Plus en détail

Le processus de mise en place de projets/démarches en développement social dans la région du Centre-du-Québec

Le processus de mise en place de projets/démarches en développement social dans la région du Centre-du-Québec Le processus de mise en place de projets/démarches en développement social dans la région du Centre-du-Québec Recherche et rédaction : Monica Jekovska, agente de recherche au CRDS 22 e Colloque du RQVVS,

Plus en détail

Projets régionaux : suivi de la rencontre d appel d intérêt

Projets régionaux : suivi de la rencontre d appel d intérêt Février 2009 Édition 1 Numéro 3 Projets régionaux : suivi de la rencontre d appel d intérêt Le 11 novembre dernier, près d une soixantaine de représentants d organismes intersectoriels ont participé à

Plus en détail

APPEL À PRESTATAIRES

APPEL À PRESTATAIRES APPEL À PRESTATAIRES CAHIER DES CHARGES Le secteur bancaire Place et spécificités des banques coopératives Avril 2011 Dossier suivi par l Observatoire Régional de l Économie Sociale et Solidaire 42 rue

Plus en détail

SYNTHÈSE DES PROPOSITIONS EN MATIÈRE D ORGANISATION DE DÉVELOPPEMENT SOCIO-ÉCONOMIQUE POUR LA MRC D ABITIBI 21 SEPTEMBRE 2015

SYNTHÈSE DES PROPOSITIONS EN MATIÈRE D ORGANISATION DE DÉVELOPPEMENT SOCIO-ÉCONOMIQUE POUR LA MRC D ABITIBI 21 SEPTEMBRE 2015 SYNTHÈSE DES PROPOSITIONS EN MATIÈRE D ORGANISATION DE DÉVELOPPEMENT SOCIO-ÉCONOMIQUE POUR LA MRC D ABITIBI 21 SEPTEMBRE 2015 ACRONYMES ADL : Agent de développement local (à l emploi des municipalités)

Plus en détail

PLANS DE PARTENARIAT ANNUEL 2015-2016 PILIER, MAJEUR ET RELÈVE

PLANS DE PARTENARIAT ANNUEL 2015-2016 PILIER, MAJEUR ET RELÈVE PLANS DE PARTENARIAT ANNUEL 2015-2016 PILIER, MAJEUR ET RELÈVE SOYEZ UN LEADER DANS VOTRE COMMUNAUTÉ! «S'associer à la CCI2M à titre de partenaire annuel, c'est bénéficier d'une synergie d'affaires incomparable

Plus en détail

BACHELIER EN INFORMATIQUE DE GESTION : ACTIVITES PROFESSIONNELLES DE FORMATION

BACHELIER EN INFORMATIQUE DE GESTION : ACTIVITES PROFESSIONNELLES DE FORMATION MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION BACHELIER

Plus en détail

Cultiver le goût d entreprendre à l école Le Carrefour jeunesse-emploi de Shawinigan vous présente son

Cultiver le goût d entreprendre à l école Le Carrefour jeunesse-emploi de Shawinigan vous présente son Cultiver le goût d entreprendre à l école Le Carrefour jeunesse-emploi de Shawinigan vous présente son Guide d ateliers pédagogiques pour les élèves du secondaire 2013-2014 Informations générales En 2004,

Plus en détail

Description des différents comités et fonds liés au développement local et entrepreneurial

Description des différents comités et fonds liés au développement local et entrepreneurial SERVICE DE DÉVELOPPEMENT LOCAL ET ENTREPRENEURIAL (SDLE) Description des différents comités et fonds liés au développement local et entrepreneurial 28 septembre 2015 1 Mise en contexte À la suite de l

Plus en détail

RÉPERTOIRE DES BOURSES

RÉPERTOIRE DES BOURSES RÉPERTOIRE DES BOURSES décernées par La Fondation du Cégep de La Pocatière et Le Cégep de La Pocatière Dernière mise à jour : 13 janvier 2015 Table des matières Bourses d accueil... 2 Bourses du Gouverneur

Plus en détail

Mobiliser la communauté pour prévenir l abandon scolaire : l exemple du Saguenay Lac-Saint-Jean

Mobiliser la communauté pour prévenir l abandon scolaire : l exemple du Saguenay Lac-Saint-Jean Rencontre régionale de mobilisation, Comité mauricien sur la persévérance et la réussite scolaires, Cap-de-la-Madeleine, 11 novembre 2009 Mobiliser la communauté pour prévenir l abandon scolaire : l exemple

Plus en détail

1. BUTS DU PROGRAMME ET INTENTIONS ÉDUCATIVES LOCALES

1. BUTS DU PROGRAMME ET INTENTIONS ÉDUCATIVES LOCALES ATTESTATION D'ÉTUDES COLLÉGIALES DÉVELOPPEMENT ET GESTION D ENTREPRISES COLLECTIVES (JWW.0M) Résumé du programme d études 1. BUTS DU PROGRAMME ET INTENTIONS ÉDUCATIVES LOCALES 1.1 INTRODUCTION Les entreprises

Plus en détail

RENOUVELLEMENT DE LA POLITIQUE QUÉBÉCOISE

RENOUVELLEMENT DE LA POLITIQUE QUÉBÉCOISE 29 SEPTEMBRE 2015 RENOUVELLEMENT DE LA POLITIQUE QUÉBÉCOISE DE LA JEUNESSE TABLE DES MATIÈRES TABLE DES MATIÈRES... i PRÉSENTATION DE L UNION DES MUNICIPALITÉS DU QUÉBEC (UMQ)... 1 INTRODUCTION... 2 1

Plus en détail

Découverte professionnelle européenne à travers des stages en entreprise au Portugal

Découverte professionnelle européenne à travers des stages en entreprise au Portugal Découverte professionnelle européenne à travers des stages en entreprise au Portugal Académie : Poitiers Nom et adresse complète de l'école ou l'établissement :Clg Georges Clémenceau, rue des voûtes 79140

Plus en détail

Faits saillants et recommandations. Rédaction : Julie Campeau Christine Sirois Mars 2013

Faits saillants et recommandations. Rédaction : Julie Campeau Christine Sirois Mars 2013 Faits saillants et recommandations Rédaction : Julie Campeau Christine Sirois Mars 2013 1. Faits saillants Les rejoints (78 personnes étaient présentes lors de la rencontre): Directions régionales d Emploi-Québec

Plus en détail

Forum sur le développement social de Roussillon. Assurer l équilibre. 4 juin 2009. Manoir d Youville Île Saint-Bernard, Châteauguay

Forum sur le développement social de Roussillon. Assurer l équilibre. 4 juin 2009. Manoir d Youville Île Saint-Bernard, Châteauguay Forum sur le développement social de Roussillon Assurer l équilibre 4 juin 2009 Manoir d Youville Île Saint-Bernard, Châteauguay Assurer l équilibre Le CLD de Roussillon compte parmi ses instances la commission

Plus en détail

RÉSUMÉ DES NORMES ET MODALITÉS D ÉVALUATION AU SECONDAIRE

RÉSUMÉ DES NORMES ET MODALITÉS D ÉVALUATION AU SECONDAIRE , chemin de la côte Saint-Antoine Westmount, Québec, HY H7 Téléphone () 96-70 RÉSUMÉ DES NORMES ET MODALITÉS D ÉVALUATION AU SECONDAIRE À TRANSMETTRE AU PARENTS Année scolaire 0-0 Document adapté par Tammy

Plus en détail

Prestation rédactionnelle : Réalisation de portraits d entrepreneuses lauréates du concours «Initiative au Féminin»

Prestation rédactionnelle : Réalisation de portraits d entrepreneuses lauréates du concours «Initiative au Féminin» CAHIER DES CHARGES Prestation rédactionnelle : Réalisation de portraits d entrepreneuses lauréates du concours «Initiative au Féminin» Initiative Doubs Territoire de Belfort Juin 2015 Philippe VOGNE Directeur

Plus en détail

Présentation IMS Luxembourg 13 Mai 2015

Présentation IMS Luxembourg 13 Mai 2015 Présentation IMS Luxembourg 13 Mai 2015 Qui sommes-nous? Catalyseur d innovation sociale, IMS est le réseau luxembourgeois qui accompagne les organisations dans leur engagement en matière de Responsabilité

Plus en détail

PLANIFICATION STRATÉGIQUE. 2014 à 2016. Planification stratégique Consortium en foresterie Version avril 2014 Page 1

PLANIFICATION STRATÉGIQUE. 2014 à 2016. Planification stratégique Consortium en foresterie Version avril 2014 Page 1 PLANIFICATION STRATÉGIQUE 2014 à 2016 Version avril 2014 Page 1 1. INTRODUCTION La forêt occupe une place importante pour la région de la Gaspésie et des Îles-de-la- Madeleine. Par conséquent, les besoins

Plus en détail

1. Conditions de travail et autres droits

1. Conditions de travail et autres droits 29 août 2013 1.1 La négociation nationale 1.2 La négociation locale 1.3 Santé et sécurité au travail 1. Conditions de travail et autres droits Assurer une participation aux instances du Conseil général

Plus en détail

Cadre de gestion pour le fonds de développement régional (FDR) et guide à l usage des organismes admissibles pour la présentation de projets régionaux

Cadre de gestion pour le fonds de développement régional (FDR) et guide à l usage des organismes admissibles pour la présentation de projets régionaux 16 septembre 2011 guide à l usage des organismes admissibles pour la présentation de projets régionaux Le présent cadre de gestion précise les règles d attribution du FDR à l égard du financement de projets

Plus en détail

CONGO DR_Format de rapport pour la notation finale (REF. 4) - RDC

CONGO DR_Format de rapport pour la notation finale (REF. 4) - RDC Processus 1 : Rassembler les parties prenantes autour d'un même espace Donner une note à chaque étape : 0 (ne s'applique pas), 1 (lancé), 2 (en cours), 3 (presque terminé), 4 (terminé) ÉTAPE 1. Choisir

Plus en détail

Plan. stratégique 2015-2020

Plan. stratégique 2015-2020 Plan stratégique 2015-2020 Table des matières 1 2 3 5 Mot du recteur par intérim Mission Vision Valeurs Enjeu 1 Leadership et positionnement Enjeu 2 Études et formations distinctives 7 9 11 13 Enjeu 3

Plus en détail

DEES. Cycle de Formation de Dirigeant d Entreprise de l Économie Sociale DOSSIER DE PRÉSENTATION

DEES. Cycle de Formation de Dirigeant d Entreprise de l Économie Sociale DOSSIER DE PRÉSENTATION Cycle de Formation de Dirigeant d Entreprise de l Économie Sociale DEES * DOSSIER DE PRÉSENTATION *Certification Professionnelle Dirigeant d Entreprise de l Économie Sociale Niveau I -enregistré au RNCP

Plus en détail

L accès à l alimentation dans Centre-Sud

L accès à l alimentation dans Centre-Sud L accès à l alimentation dans Centre-Sud Présenté par Sophie Pétré, chargée de concertation RUI à la CDC Centre-Sud juin 2015. ENJEUX ET INITIATIVES DANS LE QUARTIER CENTRE-SUD Quelques faits sur l accès

Plus en détail

Proposition de structure de transition Vers un modèle renouvelé de structure de développement économique

Proposition de structure de transition Vers un modèle renouvelé de structure de développement économique Proposition de structure de transition Vers un modèle renouvelé de structure de développement économique Préparée par : Centre local de développement Abitibi Août 2015 Table des matières MISE EN CONTEXTE

Plus en détail

EPREUVE INTEGREE DE LA SECTION : BACHELIER EN INFORMATIQUE DE GESTION

EPREUVE INTEGREE DE LA SECTION : BACHELIER EN INFORMATIQUE DE GESTION MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION EPREUVE

Plus en détail

Réseau d expertises de la SSF: Outil incontournable pour la prise en charge de la santé par les communautés francophones du Canada

Réseau d expertises de la SSF: Outil incontournable pour la prise en charge de la santé par les communautés francophones du Canada Réseau d expertises de la SSF: Outil incontournable pour la prise en charge de la santé par les communautés francophones du Canada Présentation à l ARUC, Le mardi, 24 août 2010 Claudine Côté Directrice

Plus en détail

CADRE POUR L'ÉDUCATION ET LA FORMATION PROFESSIONNELLE DES AUTOCHTONES. Vue d ensemble

CADRE POUR L'ÉDUCATION ET LA FORMATION PROFESSIONNELLE DES AUTOCHTONES. Vue d ensemble CADRE POUR L'ÉDUCATION ET LA FORMATION PROFESSIONNELLE DES AUTOCHTONES Vue d ensemble Le Cadre pour l'éducation et la formation professionnelle des Autochtones vise trois objectifs : = augmenter les taux

Plus en détail

PLAN D ACTION LOCAL SUR L ÉCONOMIE ET L EMPLOI DE LA MRC DE L ISLET 2014-2018

PLAN D ACTION LOCAL SUR L ÉCONOMIE ET L EMPLOI DE LA MRC DE L ISLET 2014-2018 PLAN D ACTION LOCAL SUR L ÉCONOMIE ET L EMPLOI DE LA MRC DE L ISLET 2014-2018 Préambule Conformément au mandat qui lui est dévolu, le CLD L Islet a élaboré, planifié et supervisé la réalisation du Plan

Plus en détail

POLITIQUE POUR UNE SAINE ALIMENTATION ET UN MODE DE VIE PHYSIQUEMENT ACTIF (Adoptée le 12 décembre, 2008)

POLITIQUE POUR UNE SAINE ALIMENTATION ET UN MODE DE VIE PHYSIQUEMENT ACTIF (Adoptée le 12 décembre, 2008) POLITIQUE POUR UNE SAINE ALIMENTATION ET UN MODE DE VIE PHYSIQUEMENT ACTIF (Adoptée le 12 décembre, 2008) 1. INTRODUCTION En octobre 2006, le gouvernement du Québec lançait son Plan d action gouvernemental

Plus en détail

Plan de Classification

Plan de Classification Le plan de classification est une structure hiérarchique et logique constituée de rubriques dans lesquelles sont présentés les processus et les activités de la Société. Il s'agit par le fait même d'un

Plus en détail

POLITIQUE D'ÉGALITÉ ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES DANS LA VILLE DE SAINT-PASCAL

POLITIQUE D'ÉGALITÉ ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES DANS LA VILLE DE SAINT-PASCAL POLITIQUE D'ÉGALITÉ ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES DANS LA VILLE DE SAINT-PASCAL PROPOSÉ PAR LE COMITÉ FEMMES ET VILLE SOUS-COMITÉ DE SAINT-PASCAL VILLE EN SANTÉ PRÉAMBULE : L égalité des femmes et des

Plus en détail

Plan d action stratégique 2014-2015-2016. Vision. Chantiers. Au terme du plan d action 2014-2015-2016

Plan d action stratégique 2014-2015-2016. Vision. Chantiers. Au terme du plan d action 2014-2015-2016 Plan d action stratégique 2014-2015-2016 Au terme du plan d action 2014-2015-2016 Vision Chantiers Le GRT Habitation Lévy aura consolidé sa position de leader indispensable et incontournable en immobilier

Plus en détail

Par: Yves Dubeau, ing. Consultant et Vice-président du CRAIM Le 23 novembre 2010

Par: Yves Dubeau, ing. Consultant et Vice-président du CRAIM Le 23 novembre 2010 Bilan de l'étude du CRAIM sur les meilleures pratiques observées pour la concertation locale en gestion des risques industriels majeurs - L'expérience des CMMI. Par: Yves Dubeau, ing. Consultant et Vice-président

Plus en détail

Plan de transfert de connaissance sur l intervention de proximite en CSSS

Plan de transfert de connaissance sur l intervention de proximite en CSSS Plan de transfert de connaissance sur l intervention de proximite en CSSS Communauté de pratique sur l intervention de quartier du CSSS-IUGS et les interventions de proximité en CSSS Auteurs : Jean-François

Plus en détail

Conférence sur l employabilité 24 mars 2006

Conférence sur l employabilité 24 mars 2006 Projet INSPIRAtion Conférence sur l employabilité 24 mars 2006 L autisme est un trouble vastement incompris au Québec, entre autres à cause d un manque d expertise dans la province. Parallèlement, le nombre

Plus en détail

Commentaires de l ICÉA à la Commission canadienne de l UNESCO - Suivi de CONFITEA VI page 2

Commentaires de l ICÉA à la Commission canadienne de l UNESCO - Suivi de CONFITEA VI page 2 Commentaires de l ICÉA à la Commission canadienne de l UNESCO concernant le suivi de la mise en œuvre des engagements de CONFINTEA VI Le 19 janvier 2012 Commentaires de l ICÉA à la Commission canadienne

Plus en détail

Plan d action développement durable 2014-2016

Plan d action développement durable 2014-2016 Plan d action développement durable 2014-2016 Orientations 1. Informer, sensibiliser, éduquer, innover (information/éducatio n et formation / recherche et innovation). ORIENTATION PRIORITAIRE 1. Mieux

Plus en détail

Plan d action municipal triennal Comité municipal «Ma santé en valeur» de Harrington 2011-2014

Plan d action municipal triennal Comité municipal «Ma santé en valeur» de Harrington 2011-2014 Objectifs Doter la municipalité de Harrington de mesures permettant de diminuer l exposition des citoyens à la fumée secondaire et de motiver les fumeurs à abandonner le tabagisme. Résultats du portrait

Plus en détail

SERVICES JURIDIQUES COMMUNAUTAIRES DE POINTE-SAINT-CHARLES ET PETITE-BOURGOGNE COMMUNITY LEGAL SERVICES OF POINT-SAINT-CHARLES AND LITTLE-BURGUNDY

SERVICES JURIDIQUES COMMUNAUTAIRES DE POINTE-SAINT-CHARLES ET PETITE-BOURGOGNE COMMUNITY LEGAL SERVICES OF POINT-SAINT-CHARLES AND LITTLE-BURGUNDY SERVICES JURIDIQUES COMMUNAUTAIRES DE POINTE-SAINT-CHARLES ET PETITE-BOURGOGNE COMMUNITY LEGAL SERVICES OF POINT-SAINT-CHARLES AND LITTLE-BURGUNDY RAPPORT D ACTIVITÉS 2013-2014 Un mandat à plusieurs facettes

Plus en détail

POLITIQUE INTERNE. Gestion des demandes de représentation et des demandes d appui moral, politique et/ou financier. de la MRC de Charlevoix-Est

POLITIQUE INTERNE. Gestion des demandes de représentation et des demandes d appui moral, politique et/ou financier. de la MRC de Charlevoix-Est Gestion des demandes de représentation et des demandes d appui moral, politique et/ou financier POLITIQUE INTERNE de la MRC de Charlevoix-Est Contexte À chaque année, la MRC de Charlevoix-Est doit traiter

Plus en détail

Voir plus loin que la photo : la consultation comme outil de mobilisation

Voir plus loin que la photo : la consultation comme outil de mobilisation Voir plus loin que la photo : la consultation comme outil de mobilisation Sébastien Béchard, TACA Dominic Simard, UQAR Mission : Jeunesse 12 novembre 2014 Plan de la présentation 1- Mise en contexte :

Plus en détail

STATUTS DU SERVICE COMMUN UNIVERSITAIRE D INFORMATION, D ORIENTATION ET D INSERTION PROFESSIONNELLE DES ETUDIANTS DE L UNIVERSITE DE MONTPELLIER

STATUTS DU SERVICE COMMUN UNIVERSITAIRE D INFORMATION, D ORIENTATION ET D INSERTION PROFESSIONNELLE DES ETUDIANTS DE L UNIVERSITE DE MONTPELLIER STATUTS DU SERVICE COMMUN UNIVERSITAIRE D INFORMATION, D ORIENTATION ET D INSERTION PROFESSIONNELLE TABLE DES MATIERES TITRE I : DISPOSITIONS GENERALES... 3 Article 1 : Création... 3 Article 2 : Missions...

Plus en détail

Plan d action triennal 2012-2015

Plan d action triennal 2012-2015 Plan d action triennal 0-0 Adopté à l assemblée générale annuelle, le 08 juin 0 MISSION Regrouper les corporations de développement communautaire (CDC) du Québec et les soutenir dans leur mission tout

Plus en détail

AIDE-MÉMOIRE CONCERNANT LES ÉLÉMENTS DU RAPPORT D ACTIVITÉS MAINTIEN DE LA RECONNAISSANCE AU PROGRAMME DE SOUTIEN AUX ORGANISMES COMMUNAUTAIRES

AIDE-MÉMOIRE CONCERNANT LES ÉLÉMENTS DU RAPPORT D ACTIVITÉS MAINTIEN DE LA RECONNAISSANCE AU PROGRAMME DE SOUTIEN AUX ORGANISMES COMMUNAUTAIRES AIDE-MÉMOIRE CONCERNANT LES ÉLÉMENTS DU RAPPORT D ACTIVITÉS MAINTIEN DE LA RECONNAISSANCE AU PROGRAMME DE SOUTIEN AUX ORGANISMES COMMUNAUTAIRES Créé en juillet 2008 Mise à jour avril 2015 AIDE-MÉMOIRE

Plus en détail

UTILISATION D OUTILS CARTOGRAPHIQUES POUR CONNAÎTRE, INFORMER ET PASSER À L ACTION

UTILISATION D OUTILS CARTOGRAPHIQUES POUR CONNAÎTRE, INFORMER ET PASSER À L ACTION UTILISATION D OUTILS CARTOGRAPHIQUES POUR CONNAÎTRE, INFORMER ET PASSER À L ACTION La problématique de l agrile du frêne Présenté par le Centre de la Nature Mont Saint-Hilaire Utilisation d outils cartographiques

Plus en détail

Consultation publique «Un regard neuf sur le patrimoine culturel» Révision de la Loi sur les biens culturels

Consultation publique «Un regard neuf sur le patrimoine culturel» Révision de la Loi sur les biens culturels Consultation publique «Un regard neuf sur le patrimoine culturel» Révision de la Loi sur les biens culturels Mémoire intitulé : «Le patrimoine bâti : une autre approche» Présenté par : Le Service d aide-conseil

Plus en détail

Cultiver le goût d entreprendre à l école

Cultiver le goût d entreprendre à l école DÉFI DE L ENTREPRENEURIAT JEUNESSE OFFRE DE SERVICE Cultiver le goût d entreprendre à l école Le Carrefour jeunesse-emploi de Shawinigan vous présente son Guide d ateliers pédagogiques pour les élèves

Plus en détail

Animation de la manifestation de remise des prix de la 10 ème édition du concours «Initiative au Féminin»

Animation de la manifestation de remise des prix de la 10 ème édition du concours «Initiative au Féminin» 1er réseau de financement des créateurs d entreprise 228 plateformes d accompagnement dans toute la France 16 200 entreprises et 38 500 emplois créés ou maintenus en 2014 CAHIER DES CHARGES Animation de

Plus en détail

Sous le signe de l engagement pour un Québec apprenant. Suivi de la démarche de consultation et de l événement 24 heures!

Sous le signe de l engagement pour un Québec apprenant. Suivi de la démarche de consultation et de l événement 24 heures! Sous le signe de l engagement pour un Québec apprenant Suivi de la démarche de consultation et de l événement 24 heures! Adopté à l assemblée annuelle des membres Le 10 octobre 2013 La version finale,

Plus en détail

Le partenariat : indispensable pour supporter le plan d aménagement de l offre de formation

Le partenariat : indispensable pour supporter le plan d aménagement de l offre de formation Le partenariat : indispensable pour supporter le plan d aménagement de l offre de formation Association des cadres scolaires du Québec Le 7 février 2008 Caroline Dion, responsable FPT MELS et Hélène Fortin,

Plus en détail

Agir collectivement pour développer les capacités d action

Agir collectivement pour développer les capacités d action Agir collectivement pour développer les capacités d action de toute la population au Québec Perspectives et plan de travail de l ICÉA 2014-2015 2015 Version 3 11 septembre 2014 Document de travail discuté,

Plus en détail

Activités entrepreneuriales. Primaire. Primaire 2 ième Cycle

Activités entrepreneuriales. Primaire. Primaire 2 ième Cycle Activités entrepreneuriales Primaire Primaire 2 ième Cycle Mot d introduction Chers enseignantes et enseignants, C est avec grand plaisir que nous vous proposons cette offre de service pour la réalisation

Plus en détail