Décision de la Chambre de Résolution des Litiges

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Décision de la Chambre de Résolution des Litiges"

Transcription

1 Décision de la Chambre de Résolution des Litiges ayant siégé, le 19 janvier 2017 à Zurich, en Suisse, composée comme suit: Geoff Thompson (Angleterre), Président Johan van Gaalen (Afrique du Sud), membre Wouter Lambrecht (Belgique), membre dans l affaire opposant le joueur, Joueur A, pays B, ci-après, le demandeur au club, Club C, pays D ci-après, le défendeur concernant un litige contractuel survenu entre les parties

2 I. Faits 1. Le 21 juillet 2014, le Joueur A du pays B (ci-après désigné «le joueur» ou «le demandeur») et le Club C du pays D (ci-après désigné «le club» ou «le défendeur») ont signé un contrat de travail valable du 20 juillet 2014 au 30 juin 2015 ainsi qu un avenant au contrat. 2. Sur la base des termes des articles 7 et 8 du contrat ainsi que de l avenant au contrat, le club s est engagé aux obligations suivantes : Payer au joueur un salaire mensuel équivalent à euros; Payer au joueur une prime annuelle garantie en équivalente à euros, i.e euros à la signature, euros le 31/12/2014 et euros le 30/04/2015; Fournir au joueur un appartement meublé; Fournir au joueur 2 billets d avion pour lui et sa famille. 3. Le 2 septembre 2015, le joueur a envoyé au club une mise en demeure par laquelle il demandait au club de lui verser euros, répartis comme suit : euros d arriérés de prime de signature, euros correspondant à 3 arriérés de salaires, au titre de prime de matchs, au titre «d un montant de location» et euros au titre de billets d avion. 4. Le 16 mars 2016, le joueur a déposé une plainte à l encontre du club devant la FIFA dans laquelle il expose que le club n a pas respecté ses engagements contractuels ni réagi à sa mise en demeure. En conséquence, le joueur estime que le club doit être condamné à lui payer les sommes précitées. Au soutien de ses demandes, le joueur a présenté les documents suivants : Une traduction officielle en français d un premier contrat de location au nom du joueur valable à partir du 7 octobre 2014, établissant un loyer mensuel d un montant de 1 350; Un second contrat de location au nom et signé par le joueur valable du 6 mars 2015 au 5 juin 2015 pour un appartement meublé et moyennant un loyer mensuel de 1 600; Deux factures émanant d une agence de voyage relatives à des billets d avion ville E-ville F-ville E correspondant à un total de euros. La première, datée du 23 septembre 2014 porte sur un montant de 900 euros pour trois billets d avion. Deux des trois passagers concernés portent le même nom de famille que le joueur. La seconde facture, datée du 5 mars 2015 et d un montant de 750 euros, concerne les trois même passagers que précédemment; En relation avec les primes de matchs et salaires, le joueur a présenté différents coupons de remise de chèques desquels il apparaît que le joueur recevait une rémunération mensuelle de ainsi que des primes de matchs. Joueur A, pays D / Club C, pays D 2/7

3 5. Bien qu il ait été invité à le faire, aucune réponse à la plainte du joueur n a été reçue de la part du club. II. Considérants de la Chambre de Résolution des Litiges 1. En premier lieu, la Chambre de Résolution des Litiges (ci-après : la Chambre) a analysé si sa compétence à traiter le présent litige était acquise. A cet égard, la Chambre a pris note que la présente demande a été soumise à la FIFA le 16 mars Par conséquent, la Chambre de Résolution des Litiges a conclu que le Règlement de la Commission du Statut du Joueur et de la Chambre de Résolution des Litiges (édition 2015; ci-après: le Règlement procédural) est applicable au présent litige (cf. l art. 21 du Règlement procédural). 2. Par la suite, les membres de la Chambre se sont référés à l art. 3 al. 1 du Règlement procédural et ont confirmé que, en application de l art. 24 al. 1 et al. 2 ainsi que de l art. 22 lit. (b) du Règlement du Statut et du Transfert des Joueurs (édition 2016), la Chambre de Résolution des Litiges est l organe décisionnel compétent pour connaître du présent litige, comportant une dimension internationale, qui concerne un litige relatif au travail entre un joueur du pays B et un club du pays D. 3. De plus, la Chambre a analysé quelle édition du Règlement du Statut et du Transfert des Joueurs devrait être appliquée quant au droit matériel. A cet égard, la Chambre s est référée à l art. 26 al. 1 et al. 2 du Règlement du Statut et du Transfert des Joueurs (édition 2026), en considérant que la présente demande a été introduite le 16 mars 2016, et a conclu que l édition 2016 du Règlement du Statut et du Transfert des Joueurs (ci-après: le Règlement) est applicable au présent litige quant au droit matériel. 4. Une fois sa compétence et la réglementation applicable établies, la Chambre de Résolution des Litiges a soigneusement pris en considération et analysé les arguments ainsi que tous les documents présentés lors de l instruction du présent dossier. Cependant, la Chambre a souhaité souligner que dans ses considérants à venir, elle ferait seulement référence aux faits, arguments et preuves qu elle considéra pertinents pour l analyse du litige. 5. En premier lieu, les membres de la Chambre ont considéré qu il était établi qu un contrat de travail ainsi qu un avenant à celui-ci avaient été signés entre les parties, tous deux mentionnant comme date d entrée en vigueur le 20 juillet 2014 et comme date d expiration le 30 juin En second lieu, les membres de la Chambre ont noté qu après l expiration de leur relation contractuelle, le demandeur a adressé le 2 septembre 2015 une mise en demeure au défendeur en relation avec un certain nombre d impayés se Joueur A, pays D / Club C, pays D 3/7

4 rattachant aux contrats précités, laquelle serait restée, d après le demandeur, sans effet. 7. Ensuite, la Chambre a constaté que si le demandeur a postérieurement déposé une demande devant la FIFA à l encontre du défendeur en relation avec ces mêmes impayés, le défendeur, bien qu y ayant été invité, n a pour sa part présenté aucune réponse aux demandes et arguments présentés par le demandeur. 8. En ce sens, la Chambre a considéré qu en l absence de réponse de la part du défendeur, celui-ci était réputé avoir renoncé à son droit de se défendre. 9. De plus, et sur la base des dispositions de l art. 9 par. 3 du règlement procédural, la Chambre a considéré que dans une telle situation, il lui appartenait de rendre une décision sur la base des éléments à sa disposition, en d autres termes sur la seule base des arguments et preuves présentés par le demandeur. 10. Dans ce contexte, la Chambre s est premièrement attachée à l analyse des réclamations du demandeur portant sur le non-paiement d une partie de ses salaires et de sa prime annuelle garantie. 11. En ce sens la Chambre a pu noter qu en vertu de l article 7 du contrat et de l article unique de l avenant en cause, le défendeur s était engagé à payer au demandeur un salaire mensuel en équivalent à euros et une prime garantie en équivalant à euros. Dans ce contexte, la Chambre a rappelé que conformément aux documents soumis par le demandeur, ce dernier a reçu une rémunération mensuelle dans le montant de Cependant, la Chambre a pris bonne note de la déclaration du demandeur selon laquelle le défendeur restait à s acquitter envers lui d un montant équivalent à euros au titre de la prime garantie et d un montant équivalent à euros au titre de trois salaires mensuels. 13. Au vu de ce qui précède, et en vertu du principe juridique «pacta sunt servanda», lequel dispose que les conventions entre parties doivent être respectées, la Chambre a décidé que le défendeur doit payer au demandeur l équivalent en à la somme de euros, c est-à-dire la somme de Le demandeur ayant également présenté une réclamation au titre du nonpaiement par le défendeur d un montant de correspondant à des primes de match, la Chambre se tourna de nouveau vers le contrat et son avenant liant les parties et a pu noter à cet égard qu aucun des deux accords en question ne prévoyait le paiement par le défendeur de sommes au demandeur au titre de primes de match. De plus, la Chambre a observé que les coupons de remise de chèques mentionnés ci-dessus ne permettaient pas non plus d établir une Joueur A, pays D / Club C, pays D 4/7

5 obligation contractuelle du défendeur envers le demandeur relative à des primes de matchs. 15. En vertu de ce qui précède, la Chambre considéra qu il ne pouvait être faire droit à cette demande du demandeur, laquelle se trouvait donc rejetée. 16. Ensuite, les membres de la Chambre délibérèrent sur la demande du demandeur de se voir attribuer une somme de du pays D au titre «d un montant de location». 17. A cet égard, la Chambre a premièrement souhaité souligner que d après le contenu de l article 8 du contrat, les parties avaient convenu de ce que le demandeur bénéficierait d un «appartement meublé», et non de ce que le défendeur devrait payer au demandeur tout ou partie du montant du loyer de l appartement de son choix, ainsi que semble le considérer le demandeur. 18. Ensuite, la Chambre a également souligné à cet endroit que dans sa plainte, le demandeur n a fourni aucune explication sur les causes ayant abouti à la conclusion des deux contrats de location transmis en tant que pièces jointes à sa plainte. 19. Enfin, la Chambre remarqua que non seulement les durées respectives des deux contrats ne correspondent pas intégralement à la durée du contrat de travail du demandeur mais que, de surcroît, le premier contrat de location présenté ne consistait qu en une traduction d un contrat dont l original signé par le bailleur et le locataire/demandeur n a pas été transmis. 20. En vertu de ce qui précède, la Chambre considéra que la demande du demandeur était non seulement dépourvue de base contractuelle mais également dépourvue de force probante, d où il suit que la Chambre considéra qu elle devait être rejetée. 21. Enfin, la Chambre tourna son attention vers la requête du demandeur de se voir attribuer la somme de euros au titre de billets d avion. 22. A cet égard, la Chambre a premièrement souhaité souligner que d après le contenu de l article 8 du contrat, les parties avaient effectivement convenu de ce que le demandeur bénéficierait de deux billets d avion pour lui-même et sa famille. 23. Ensuite, la Chambre a pu vérifier sur pièces, en l occurrence deux factures présentées par le demandeur, que celui-ci a payé les sommes de et en rapport avec six billets d avion ville E-ville F-ville E. 24. En revanche, et après examen desdites factures, la Chambre a noté qu alors que le contrat précité stipule que les billets d avion en question étaient attribués au Joueur A, pays D / Club C, pays D 5/7

6 demandeur et sa famille, l un des passagers desdits vols, en la personne de M. G, n a pas le même nom de famille que le demandeur et les deux autres passagers mentionnés sur les factures, i.e. Mme H et Mme I. 25. Ensuite, et malgré un examen attentif des informations présentées par le demandeur dans ses écrits, les membres de la Chambre n ont pu trouver aucune explication par le demandeur relativement à l identité de M. G et donc relativement au point se son lien familial avec le demandeur. 26. Au vu de ce qui précède, et se référant à cet égard au principe énoncé à l art. 12 par. 3 des règles de procédure en vertu duquel la charge de la preuve incombe à la partie invoquant un droit découlant d un fait qu elle allègue, la Chambre a considéré que le demandeur n avait pas prouvé que le défendeur était débiteur vis-à-vis du demandeur du coût des billets d avion achetés par le demandeur pour M. G. 27. Par conséquent, et après déduction des sommes correspondant aux billets d avion de M. G mentionnées sur les factures présentées, la Chambre a jugé que le défendeur était redevable du paiement de la somme de au demandeur au titre des billets d avion contractuellement payables pour deux voyages en avion pour le demandeur ainsi que sa famille. 28. Enfin, la Chambre a conclu ses délibérations en décidant que toute autre demande du demandeur contre le défendeur était rejetée. III. Décision de la Chambre de Résolution des Litiges 1. La demande du demandeur, Joueur A, est partiellement acceptée. 2. Le défendeur, Club C, doit payer au demandeur, dans un délai de 30 jours à compter de la date de notification de la présente décision, les sommes de et à titre d arriérés de rémunération. 3. Dans l hypothèse où les sommes susmentionnées ne sont pas payées dans le délai imparti, un intérêt à hauteur de 5% par année sera appliqué et ce dès l échéance du délai mentionné précédemment, et le cas sera soumis, sur demande, à la Commission de Discipline de la FIFA pour considération et décision. 4. Toute autre demande formulée par le demandeur est rejetée. 5. Le demandeur s engage à communiquer immédiatement et directement au défendeur le numéro de compte bancaire sur lequel le virement des sommes précitées sera effectué et d informer la Chambre de Résolution des Litiges de chaque paiement reçu. Joueur A, pays D / Club C, pays D 6/7

7 ***** Note concernant la décision motivée (Voie de droit) : Conformément à l article 58 alinéa 1 des Statuts de la FIFA, cette décision est susceptible d un appel au Tribunal Arbitral du Sport (TAS). L appel devra être interjeté dans un délai de 21 jours à compter de la notification de la décision et devra comprendre tous les éléments figurant au point 2 des directives émanant du TAS, dont copie est jointe à la présente. L appelant dispose de 10 jours supplémentaires à compter de l expiration du délai de recours pour déposer son mémoire d appel contenant une description des faits et des arguments légaux fondant le recours (cf. point 4 des directives annexées). L'adresse complète du Tribunal Arbitral du Sport est la suivante : Avenue de Beaumont 2, 1012 Lausanne, Suisse Tél : Fax : Au nom de la Chambre de Résolution des Litiges : Marco Villiger Secrétaire Général Adjoint Annexe : Directives du TAS Joueur A, pays D / Club C, pays D 7/7

Décision du juge de la Chambre de Résolution des Litiges (CRL)

Décision du juge de la Chambre de Résolution des Litiges (CRL) Décision du juge de la Chambre de Résolution des Litiges (CRL) rendue le 13 octobre 2015, par Theo van Seggelen (Pays-Bas), juge de la CRL dans l affaire opposant le joueur, Joueur A, pays B ci-après,

Plus en détail

Décision du juge unique de la Commission du Statut du Joueur

Décision du juge unique de la Commission du Statut du Joueur Décision du juge unique de la Commission du Statut du Joueur rendue le 15 janvier 2014 à Zurich, Suisse par Geoff Thompson (Angleterre) Juge unique de la Commission du Statut du Joueur, au sujet d une

Plus en détail

Décision du juge de la Chambre de Résolution des Litiges (CRL)

Décision du juge de la Chambre de Résolution des Litiges (CRL) Décision du juge de la Chambre de Résolution des Litiges (CRL) rendue le 24 avril 2015, à Zurich, Suisse, par M. Philippe Diallo (France), juge de la CRL, au sujet d une plainte soumise par le joueur,

Plus en détail

Décision du juge unique de la Commission du Statut du Joueur

Décision du juge unique de la Commission du Statut du Joueur Décision du juge unique de la Commission du Statut du Joueur rendue le 26 mars 2015 à Zurich, Suisse, par M. Geoff Thompson (Angleterre) Juge unique de la Commission du Statut du Joueur au sujet d une

Plus en détail

Décision du Juge Unique de la Commission du Statut du Joueur

Décision du Juge Unique de la Commission du Statut du Joueur Décision du Juge Unique de la Commission du Statut du Joueur rendue le 14 janvier 2015 à Zurich, Suisse, par M. Geoff Thompson (Angleterre) Juge Unique de la Commission du Statut du Joueur au sujet d une

Plus en détail

Décision du juge de la Chambre de Résolution des Litiges (CRL)

Décision du juge de la Chambre de Résolution des Litiges (CRL) Décision du juge de la Chambre de Résolution des Litiges (CRL) rendue à Zurich, Suisse, le 7 avril 2016, par Philippe Diallo (France), juge de la CRL, au sujet d une plainte soumise par le joueur, Joueur

Plus en détail

Décision de la Chambre de Résolution des Litiges

Décision de la Chambre de Résolution des Litiges Décision de la Chambre de Résolution des Litiges ayant siégé à Zurich, Suisse, le 21 janvier 2015, dans la composition suivante: Thomas Grimm (Suisse), Vice-président Eirik Monsen (Norvège), membre Zola

Plus en détail

Décision du juge de la Chambre de Résolution des Litiges (CRL)

Décision du juge de la Chambre de Résolution des Litiges (CRL) Décision du juge de la Chambre de Résolution des Litiges (CRL) rendue à Zurich, Suisse, le 24 novembre 2016, par Philippe Diallo (France), juge de la CRL, au sujet d une plainte soumise par le joueur,

Plus en détail

Décision de la Chambre de Résolution des Litiges

Décision de la Chambre de Résolution des Litiges Décision de la Chambre de Résolution des Litiges ayant siégé le 10 août 2007, à Zurich, Suisse dans la composition suivante: Slim Aloulou (Tunisie), Président Michele Colucci (Italie), membre Mick McGuire

Plus en détail

Décision de la Chambre de Résolution des Litiges

Décision de la Chambre de Résolution des Litiges Décision de la Chambre de Résolution des Litiges ayant siégé le 27 avril 2006, à Zurich, Suisse dans la composition suivante: Slim Aloulou (Tunisie), Président Carlos Soto (Chili), membre Philippe Piat

Plus en détail

Décision du juge de la Chambre de Résolution des Litiges (CRL)

Décision du juge de la Chambre de Résolution des Litiges (CRL) Décision du juge de la Chambre de Résolution des Litiges (CRL) rendue lors de la réunion du 27 août 2014, à Zurich, Suisse, par Philippe Diallo (France), juge de la CRL: au sujet d une plainte soumise

Plus en détail

Décision de la Chambre de Résolution des Litiges

Décision de la Chambre de Résolution des Litiges Décision de la Chambre de Résolution des Litiges ayant siégé le 30 mai 2006, à Zurich, Suisse dans la composition suivante: Slim Aloulou (Tunisie), Président Gerardo Movilla (Espagne), membre John Didulica

Plus en détail

Décision du juge unique de la. Commission du Statut du Joueur

Décision du juge unique de la. Commission du Statut du Joueur Décision du juge unique de la Commission du Statut du Joueur rendue le 26 mars 2015 à Zurich, Suisse, par M. Geoff Thompson (Angleterre) juge unique de la Commission du Statut du Joueur au sujet d une

Plus en détail

Décision de la Chambre de Résolution des Litiges

Décision de la Chambre de Résolution des Litiges Décision de la Chambre de Résolution des Litiges ayant siégé le 17 juin 2016, à Zurich, en Suisse, composée comme suit: Geoff Thompson (Angleterre), Président Theodore Giannikos (Grèce), membre Carlos

Plus en détail

Décision du juge de la Chambre de Résolution des Litiges (CRL)

Décision du juge de la Chambre de Résolution des Litiges (CRL) Décision du juge de la Chambre de Résolution des Litiges (CRL) rendue le 7 juillet 2015, par Theo van Seggelen (Pays-Bas), juge de la CRL dans l affaire opposant le club, Club A, pays B ci-après, le demandeur

Plus en détail

Décision de la Chambre de Résolution des Litiges

Décision de la Chambre de Résolution des Litiges Décision de la Chambre de Résolution des Litiges ayant siégé à Zurich, Suisse, le 21 janvier 2015, dans la composition suivante: Thomas Grimm (Suisse), Vice-président Eirik Monsen (Norvège), membre Zola

Plus en détail

Décision de la Chambre de Résolution des Litiges

Décision de la Chambre de Résolution des Litiges Décision de la Chambre de Résolution des Litiges ayant siégé le 26 octobre 2006, à Zurich, Suisse dans la composition suivante: Slim Aloulou (Tunisie), Président Gerardo Movilla (Espagne), membre Joaquim

Plus en détail

Décision de la Chambre de Résolution des Litiges

Décision de la Chambre de Résolution des Litiges Décision de la Chambre de Résolution des Litiges ayant siégé le 15 février 2008, à Zurich, Suisse, dans la composition suivante: Slim Aloulou (Tunisie), Président Philippe Piat (France), membre Carlos

Plus en détail

Décision de la Chambre de Résolution des Litiges

Décision de la Chambre de Résolution des Litiges Décision de la Chambre de Résolution des Litiges ayant siégé le 27 avril 2006, à Zurich, Suisse dans la composition suivante: Slim Aloulou (Tunisie), Président Carlos Soto (Chili), membre Philippe Piat

Plus en détail

Décision de la Chambre de Résolution des Litiges

Décision de la Chambre de Résolution des Litiges Décision de la Chambre de Résolution des Litiges ayant siégé, le 21 mai 2015 à Zurich, en Suisse, composée comme suit: Geoff Thompson (Angleterre), Président Damir Vrbanovic (Croatie), membre Alejandro

Plus en détail

Décision du juge unique de la. Commission du Statut du Joueur

Décision du juge unique de la. Commission du Statut du Joueur Décision du juge unique de la Commission du Statut du Joueur rendue le 22 novembre 2016 à Zurich, Suisse, par M. Geoff Thompson (Angleterre) Juge unique de la Commission du Statut du Joueur concernant

Plus en détail

Décision de la Chambre de Résolution des Litiges

Décision de la Chambre de Résolution des Litiges Décision de la Chambre de Résolution des Litiges rendue à Zurich, Suisse, le 9 février 2017, composée de la façon suivante : Thomas Grimm (Suisse), Président adjoint Eirik Monsen (Norvège), membre Joaquim

Plus en détail

Décision de la Chambre de Résolution des Litiges

Décision de la Chambre de Résolution des Litiges Décision de la Chambre de Résolution des Litiges ayant siégé à Zurich, Suisse, le 7 avril 2011, dans la composition suivante: Geoff Thompson (Angleterre), Président ad interim Michele Colucci (Italie),

Plus en détail

Décision de la Chambre de Résolution des Litiges

Décision de la Chambre de Résolution des Litiges Décision de la Chambre de Résolution des Litiges rendue le 24 novembre 2011 à Zurich, Suisse, dans la composition suivante : Geoff Thompson (Angleterre), Président Carlos Soto (Chili), membre Takuya Yamazaki

Plus en détail

Décision de la Chambre de Résolution des Litiges

Décision de la Chambre de Résolution des Litiges Décision de la Chambre de Résolution des Litiges ayant siégé, le 27 mai 2014 à Zurich, en Suisse, composée comme suit: Thomas Grimm (Suisse), vice-président Mario Gallavotti (Italie), membre Joaquim Evangelista

Plus en détail

Décision de la Chambre de Résolution des Litiges

Décision de la Chambre de Résolution des Litiges Décision de la Chambre de Résolution des Litiges ayant siégé, le 24 novembre 2016 à Zurich, en Suisse, composée comme suit: Geoff Thompson (Angleterre), Président Philippe Diallo (France), membre Takuya

Plus en détail

Décision du juge unique de la Chambre de Résolution des Litiges (CRL)

Décision du juge unique de la Chambre de Résolution des Litiges (CRL) Décision du juge unique de la Chambre de Résolution des Litiges (CRL) rendue le 16 novembre 2012, par M. Theo van Seggelen (Pays-Bas), juge unique de la CRL, au sujet d une plainte soumise par le joueur,

Plus en détail

Décision de la Chambre de Résolution de Litiges

Décision de la Chambre de Résolution de Litiges Décision de la Chambre de Résolution de Litiges rendue à Zurich, Suisse, le 4 février 2005, par la composition suivante: Slim Aloulou (Tunisie), Président Michele Colucci (Italie), Membre Philippe Piat

Plus en détail

Décision de la Chambre de Résolution des Litiges

Décision de la Chambre de Résolution des Litiges Décision de la Chambre de Résolution des Litiges rendue le 31 octobre 2013 à Zurich, Suisse, dans la composition suivante: Geoff Thompson (Angleterre), Président Ivan Gazidis (Angleterre), membre Joaquim

Plus en détail

Décision du Juge Unique de la Commission du Statut du Joueur

Décision du Juge Unique de la Commission du Statut du Joueur Décision du Juge Unique de la Commission du Statut du Joueur rendue le 30 janvier 2012 à Zurich, Suisse, par M. Geoff Thompson (Angleterre) Juge Unique de la Commission du Statut du Joueur, au sujet d

Plus en détail

Décision de la Chambre de Résolution des Litiges

Décision de la Chambre de Résolution des Litiges Décision de la Chambre de Résolution des Litiges ayant siégé, le 13 août 2015 à Zurich, en Suisse, composée comme suit: Geoff Thompson (Angleterre), Président Mario Gallavotti (Italie), membre Jon Newman

Plus en détail

Décision de la Chambre de Résolution des Litiges

Décision de la Chambre de Résolution des Litiges Décision de la Chambre de Résolution des Litiges ayant siégé à Zurich, Suisse, le 8 septembre 2016, dans la composition suivante: Thomas Grimm (Switzerland), Vice-Président Eirik Monsen (Norvège), membre

Plus en détail

Décision de la Chambre de Résolution de Litiges

Décision de la Chambre de Résolution de Litiges Décision de la Chambre de Résolution de Litiges rendue à Zurich, Suisse, le 13 mai 2005, par la composition suivante: Slim Aloulou (Tunisie), Président Maurice Watkins (Angleterre), membre Paulo Amoretty

Plus en détail

Décision de la Chambre de Résolution des Litiges

Décision de la Chambre de Résolution des Litiges Décision de la Chambre de Résolution des Litiges ayant siégé le 16 avril 2009, à Zurich, Suisse dans la composition suivante: Slim Aloulou (Tunisie), Président Theo van Seggelen (Pays-Bas), membre David

Plus en détail

Décision de la Chambre de Résolution des Litiges

Décision de la Chambre de Résolution des Litiges Décision de la Chambre de Résolution des Litiges ayant siégé à Zurich, Suisse, le 4 février 2005, dans la composition suivante : Slim Aloulou (Tunisie), Président (n a pas participé aux délibérations)

Plus en détail

Décision de la Chambre de Résolution des Litiges

Décision de la Chambre de Résolution des Litiges Décision de la Chambre de Résolution des Litiges ayant siégé le 14 septembre 2007, à Zurich, Suisse dans la composition suivante: Slim Aloulou (Tunisie), Président Theo van Seggelen (Pays-Bas), membre

Plus en détail

Décision de la Chambre de Résolution des Litiges

Décision de la Chambre de Résolution des Litiges Décision de la Chambre de Résolution des Litiges ayant siégé le 25 août 2006, à Zurich, Suisse dans la composition suivante: Slim Aloulou (Tunisie), Président Michele Colucci (Italie), membre Carlos Soto

Plus en détail

Décision de la Chambre de Résolution des Litiges

Décision de la Chambre de Résolution des Litiges Décision de la Chambre de Résolution des Litiges ayant siégé le 27 avril 2006, à Zurich, Suisse dans la composition suivante: Slim Aloulou (Tunisie), Président Carlos Soto (Chili), membre Philippe Piat

Plus en détail

Décision de la Chambre de Résolution de Litiges

Décision de la Chambre de Résolution de Litiges Décision de la Chambre de Résolution de Litiges rendue à Zurich, Suisse, le 9 novembre 2004, par la composition suivante: Slim Aloulou (Tunisie), Président Philippe Piat (France), Membre Philippe Diallo

Plus en détail

Décision de la Chambre de Résolution des Litiges

Décision de la Chambre de Résolution des Litiges Décision de la Chambre de Résolution des Litiges ayant siégé le 23 mars 2006, à Zurich, Suisse dans la composition suivante: Slim Aloulou (Tunisie), Président Mario Gallavotti (Italie), membre Peter Friend

Plus en détail

Décision de la Chambre de Résolution des Litiges (CRL)

Décision de la Chambre de Résolution des Litiges (CRL) Décision de la Chambre de Résolution des Litiges (CRL) ayant siégé à Zurich, Suisse, le 1 février 2012, dans la composition suivante: Geoff Thompson (Angleterre), Président Rinaldo Martorelli (Brésil),

Plus en détail

Décision du juge unique de la Commission du Statut du Joueur

Décision du juge unique de la Commission du Statut du Joueur Décision du juge unique de la Commission du Statut du Joueur rendue le 30 janvier 2012 à Zurich, Suisse, par M. Geoff Thompson (Angleterre) Juge unique de la Commission du Statut du Joueur au sujet d une

Plus en détail

Décision de la Chambre de Résolution de Litiges

Décision de la Chambre de Résolution de Litiges Décision de la Chambre de Résolution de Litiges rendue à Zurich, Suisse, le 9 novembre 2004, par la composition suivante: Slim Aloulou (Tunisie), Président Philippe Piat (France), Membre Philippe Diallo

Plus en détail

GARANTIE AUTONOME A PREMIERE DEMANDE (Article 2321 du Code civil)

GARANTIE AUTONOME A PREMIERE DEMANDE (Article 2321 du Code civil) GARANTIE AUTONOME A PREMIERE DEMANDE (Article 2321 du Code civil) EMISE PAR : [ ], Etablissement de crédit au capital de [ ] Euros, dont le Siège Social est à [ ], dont le numéro d identification unique

Plus en détail

Conditions générales d assurance (CGA)/

Conditions générales d assurance (CGA)/ Conditions générales d assurance (CGA)/ Assurance de garantie de loyer Edition 01.2014 C&P 4179 Fr 08.14 Table des matières Votre assurance en bref................. 2 Conditions générales d assurance...........

Plus en détail

Décision du juge unique de la Commission du Statut du Joueur

Décision du juge unique de la Commission du Statut du Joueur Décision du juge unique de la Commission du Statut du Joueur rendue le 11 mai 2012 à Zurich, Suisse par Geoff Thompson (Angleterre) Juge unique de la Commission du Statut du Joueur, au sujet d une plainte

Plus en détail

Zurich Caution de bail à loyer pour logements privés

Zurich Caution de bail à loyer pour logements privés Édition 01.2017 Zurich Caution de bail à loyer pour logements privés Information client selon la LCA et Conditions générales d assurances (CGA) Appelez-nous! Nous sommes là pour vous. Help Point 0800 80

Plus en détail

TRIBUNAL DE RECOURS DE LA SWISS FOOTBALL LEAGUE RECOURS FC ABC. contre

TRIBUNAL DE RECOURS DE LA SWISS FOOTBALL LEAGUE RECOURS FC ABC. contre TRIBUNAL DE RECOURS DE LA SWISS FOOTBALL LEAGUE RECOURS FC ABC contre La décision rendue le 9 juin 2009 par la Commission des mutations de la Swiss Football League dans le litige opposant le FC XY au FC

Plus en détail

INTERET DE L ARGENT. Mém. 2004, 978 Modifiée par la Loi du 10 juin 2005, Mém. 2005, p et la Loi du 29 mars 2013, Mém. 2013, p. 861.

INTERET DE L ARGENT. Mém. 2004, 978 Modifiée par la Loi du 10 juin 2005, Mém. 2005, p et la Loi du 29 mars 2013, Mém. 2013, p. 861. INTERET DE L ARGENT Loi du 18 avril 2004 relative aux délais de paiement et aux intérêts de retard portant transposition de la directive 2000/35/CE du Parlement européen et du Conseil du 29 juin 2000 concernant

Plus en détail

Règlement sur les taxes de l Institut Fédéral de la Propriété Intellectuelle

Règlement sur les taxes de l Institut Fédéral de la Propriété Intellectuelle Règlement sur les taxes de l Institut Fédéral de la Propriété Intellectuelle (IPI-RT) 232.148 du 28 avril 1997 (Etat le 1 er juillet 2016) Approuvé par le Conseil fédéral le 17 septembre 1997 L Institut

Plus en détail

du Grand-Duché de Luxembourg Inscrit le 24 juillet e chambre Audience publique extraordinaire du 12 décembre 2014

du Grand-Duché de Luxembourg Inscrit le 24 juillet e chambre Audience publique extraordinaire du 12 décembre 2014 Tribunal administratif N 33110 du rôle du Grand-Duché de Luxembourg Inscrit le 24 juillet 2013 3 e chambre Audience publique extraordinaire du 12 décembre 2014 Recours formé par Monsieur..., contre deux

Plus en détail

CONVENTION CADRE POUR LES TRANSPORTS INTERNATIONAUX DE MARCHANDISES PAR ROUTE REVISEE LE 3 NOVEMBRE 2011

CONVENTION CADRE POUR LES TRANSPORTS INTERNATIONAUX DE MARCHANDISES PAR ROUTE REVISEE LE 3 NOVEMBRE 2011 CONVENTION CADRE POUR LES TRANSPORTS INTERNATIONAUX DE MARCHANDISES PAR ROUTE REVISEE LE 3 NOVEMBRE 2011 Convention Cadre pour les Transports Internationaux de Marchandises par Route Les Parties soussignées

Plus en détail

Vu la requête, enregistrée le 6 novembre 2002, présentée par Mme B... A... demeurant.. ; Mme A... demande au tribunal :

Vu la requête, enregistrée le 6 novembre 2002, présentée par Mme B... A... demeurant.. ; Mme A... demande au tribunal : MV TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE MELUN N 02-4051/4 Mme B... A... REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS Le magistrat désigné par le président du tribunal, 1 M. Auvray Rapporteur Mlle Mullié Commissaire

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE VENTE ENTRE PROFESSIONNELS PARIS GASTRONOMY DISTRIBUTION

CONDITIONS GENERALES DE VENTE ENTRE PROFESSIONNELS PARIS GASTRONOMY DISTRIBUTION CONDITIONS GENERALES DE VENTE ENTRE PROFESSIONNELS PARIS GASTRONOMY DISTRIBUTION SA à conseil d administration au capital de 60.000 RCS CRETEIL n 408 980 027 Siège social : 3, rue de la Corderie. CENTRA

Plus en détail

Décision de la Chambre de Résolution des Litiges

Décision de la Chambre de Résolution des Litiges Décision de la Chambre de Résolution des Litiges ayant siégé le 12 janvier 2007, à Zurich, Suisse dans la composition suivante: Slim Aloulou (Tunisie), Président Philippe Piat (France), membre Rinaldo

Plus en détail

RÈGLEMENT SUR LA QUALIFICATION DES JOUEURS DE LA SFL

RÈGLEMENT SUR LA QUALIFICATION DES JOUEURS DE LA SFL RÈGLEMENT SUR LA QUALIFICATION DES JOUEURS DE LA SFL 1 RÈGLEMENT SUR LA QUALIFICATION DES JOUEURS DE LA SFL Vu le Règlement de jeu de l ASF et les Statuts de la SFL ainsi qu en tenant compte de clubcorner.ch

Plus en détail

9. Evacuation pour non paiement de loyer procédure sommaire 39

9. Evacuation pour non paiement de loyer procédure sommaire 39 9. Evacuation pour non paiement de loyer procédure sommaire 39 Art. 257 al. 1 CPC Art. 257 d CO 9. Evacuation pour nonpaiement de loyer procédure sommaire Il est admis que la procédure d évacuation postérieure

Plus en détail

OFFICE ÉGYPTIEN DES BREVETS

OFFICE ÉGYPTIEN DES BREVETS PCT Guide du déposant Phase nationale Chapitre national Page OFFICE ÉGYPTIEN DES BREVETS EN TANT QU OFFICE DÉSIGNÉ (OU ÉLU) TABLE DES MATIÈRES L OUVERTURE DE LA PHASE NATIONALE RÉSUMÉ LA PROCÉDURE LORS

Plus en détail

Accord. (texte en vigueur à partir du 8 mars 2017) *

Accord. (texte en vigueur à partir du 8 mars 2017) * Accord entre l Office turc des brevets et des marques et le Bureau international de l Organisation Mondiale de la Propriété Intellectuelle concernant les fonctions de l Office turc des brevets et des marques

Plus en détail

Décision de la Chambre de Résolution des Litiges

Décision de la Chambre de Résolution des Litiges Décision de la Chambre de Résolution des Litiges ayant siégé le 30 mai 2006, à Zurich, Suisse dans la composition suivante: Slim Aloulou (Tunisie), Président Gerardo Movilla (Espagne), membre John Didulica

Plus en détail

ARTICLE 1 OBJET DU REGLEMENT Le Règlement «RENTO» a pour objet de définir le jeu «RENTO» et spécifier ses conditions et modalités de participation.

ARTICLE 1 OBJET DU REGLEMENT Le Règlement «RENTO» a pour objet de définir le jeu «RENTO» et spécifier ses conditions et modalités de participation. Règlement Août 2014 ARTICLE 1 OBJET DU REGLEMENT Le Règlement «RENTO» a pour objet de définir le jeu «RENTO» et spécifier ses conditions et modalités de participation. ARTICLE 2 DEFINITION DU JEU 2.1 Le

Plus en détail

Accord. (texte en vigueur à partir du 1 er avril 2017)*

Accord. (texte en vigueur à partir du 1 er avril 2017)* Accord entre l Organisation européenne des brevets et le Bureau international de l Organisation Mondiale de la Propriété Intellectuelle concernant les fonctions de l Office européen des brevets en qualité

Plus en détail

CONVENTION D AFFILIATION AU DISPOSITIF DU CONSEIL GENERAL DU NORD «CHEQUIER JEUNES EN NORD»

CONVENTION D AFFILIATION AU DISPOSITIF DU CONSEIL GENERAL DU NORD «CHEQUIER JEUNES EN NORD» Ne rien inscrire dans ce cadre Numéro de Convention :... Numéro d immatriculation :... CONVENTION D AFFILIATION AU DISPOSITIF DU CONSEIL GENERAL DU NORD «CHEQUIER JEUNES EN NORD» ENTRE Le Département du

Plus en détail

ETUDE PREALABLE A L INSTAURATION D UNE TARIFICATION INCITATIVE (TI)

ETUDE PREALABLE A L INSTAURATION D UNE TARIFICATION INCITATIVE (TI) ETUDE PREALABLE A L INSTAURATION D UNE TARIFICATION INCITATIVE (TI) CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES (.) 6 D avenue de Verdun 55700 STENAY Tél. 03 29 80 31 81 Fax 03 29 80 28 99 - E-mail

Plus en détail

SECTION VI ADAPTATION DES CONTRATS

SECTION VI ADAPTATION DES CONTRATS SECTION VI ADAPTATION DES CONTRATS GENERALITES Article 1 Champ d application 1. La section VI s applique si une ou les parties veulent recourir à un tiers dont la mission consiste à parfaire le contrat

Plus en détail

CONTRAT DE FOURNITURE DE PRODUITS ALIMENTAIRES

CONTRAT DE FOURNITURE DE PRODUITS ALIMENTAIRES ENTRE : CONTRAT DE FOURNITURE DE PRODUITS ALIMENTAIRES La société à responsabilité de droit monégasque MR BELLI FOODS, dont le siège social est sis 35 boulevard du Jardin Exotique, rez de chaussée, à Monaco,

Plus en détail

PLAN CIGOGNE II. Convention de Collaboration «Employeur Milieu d accueil et ONE»

PLAN CIGOGNE II. Convention de Collaboration «Employeur Milieu d accueil et ONE» PLAN CIGOGNE II Convention de Collaboration «Employeur Milieu d accueil et ONE» N : A compléter par l ONE Base légale : Arrêté du 27 février 2003 du Gouvernement de la Communauté française portant réglementation

Plus en détail

1 JO L 3 du , p JO L 11 du , p JO L 349 du , p. 83.

1 JO L 3 du , p JO L 11 du , p JO L 349 du , p. 83. RÈGLEMENT (CE) Nº 2246/2002 DE LA COMMISSION du 16 décembre 2002 concernant les taxes à payer à l'office de l'harmonisation dans le marché intérieur (marques, dessins et modèles) au titre de l'enregistrement

Plus en détail

DIRECTION GÉNÉRALE DE L ENREGISTREMENT (LESOTHO)

DIRECTION GÉNÉRALE DE L ENREGISTREMENT (LESOTHO) PCT Guide du déposant Phase nationale Chapitre national Page 1 DIRECTION GÉNÉRALE DE L ENREGISTREMENT (LESOTHO) EN TANT QU OFFICE DÉSIGNÉ (OU ÉLU) TABLE DES MATIÈRES L OUVERTURE DE LA PHASE NATIONALE LA

Plus en détail

Accord. (texte en vigueur à partir du 5 février 2016) *

Accord. (texte en vigueur à partir du 5 février 2016) * Accord entre le Service d État de la propriété intellectuelle de l Ukraine et le Bureau international de l Organisation Mondiale de la Propriété Intellectuelle concernant les fonctions de l entreprise

Plus en détail

Qu'est ce que le mandat de facturation?

Qu'est ce que le mandat de facturation? Qu'est ce que le mandat de facturation? Click and Truck vous permet de générer vos factures. Ces factures sont créées en votre nom et pour le compte de votre société. C est plus pratique pour vous car

Plus en détail

TRIBUNAL DU CONTENTIEUX

TRIBUNAL DU CONTENTIEUX TRIBUNAL DU CONTENTIEUX ADMINISTRATIF DES NATIONS UNIES Cas n : UNDT/GVA/2009/28 Jugement n : UNDT/2009/037 Date : 14 octobre 2009 Original : français Devant : Greffe : Greffier : Juge Jean-François Cousin

Plus en détail

République Française, Au nom du peuple français, La Cour,

République Française, Au nom du peuple français, La Cour, PREMIERE CHAMBRE ------- Première section ------- Arrêt n 72609 Audience publique du 7 juillet 2015 Prononcé du 8 septembre 2015 DIRECTION REGIONALE DES FINANCES PUBLIQUES DU LANGUEDOC- ROUSSILLON ET DU

Plus en détail

Règlement de la FLF sur la collaboration avec les Intermédiaires

Règlement de la FLF sur la collaboration avec les Intermédiaires Règlement de la FLF sur la collaboration avec les Intermédiaires 1) Introduction et définitions Activité(s) : chaque activité ayant pour but de conclure, prolonger ou renouveler un contrat de travail,

Plus en détail

Loi fédérale sur la taxe d exemption de l obligation de servir

Loi fédérale sur la taxe d exemption de l obligation de servir Délai référendaire: 23 janvier 2003 Loi fédérale sur la taxe d exemption de l obligation de servir (LTEO) Modification du 4 octobre 2002 L Assemblé fédérale de la Confédération suisse, vu le message du

Plus en détail

l usage autorisé par le bail principal. Le bailleur peut s adresser directement au sous-locataire à l effet de l y obliger.

l usage autorisé par le bail principal. Le bailleur peut s adresser directement au sous-locataire à l effet de l y obliger. Publié par Pascal Stouder, agent d affaires breveté à Lausanne LA SOUS-LOCATION Bibliographie : LACHAT David, Le bail à loyer, 2 e édition, 2008, p. 566s et jurisprudence citée. DEFINITION ET CONDITIONS

Plus en détail

Domaine public : sur la prise en charge des frais de déplacement ou de modification des ouvrages

Domaine public : sur la prise en charge des frais de déplacement ou de modification des ouvrages Domaine public : sur la prise en charge des frais de déplacement ou de modification des ouvrages Le bénéficiaire de l autorisation doit-il prendre en charges ces frais? Le bénéficiaire d une autorisation

Plus en détail

Exercices : 2007 REPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS. La Chambre régionale des comptes de Lorraine,

Exercices : 2007 REPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS. La Chambre régionale des comptes de Lorraine, Audience publique du 4 novembre 2010 Jugement n 2010-0011 Lecture publique du 3 décembre 2010 Commune de BOULAY-MOSELLE N du compte : 057102097 Poste comptable : trésorerie de Boulay-Moselle Exercices

Plus en détail

CONTRAT DE SOUS-LOCATION Appartement associatif

CONTRAT DE SOUS-LOCATION Appartement associatif CONTRAT DE SOUS-LOCATION Appartement associatif Le présent contrat est conclu entre : Monsieur/Madame Né(e) le : Demeurant au D une part, Dénommé ci-après «le sous-locataire» Le Service d Hébergement et

Plus en détail

CONTRAT DE LOCATION SAISONNIERE. D AUTRE PART Il a été convenu entre les parties que le bailleur loue au Preneur le logement que décrit ci-dessous aux

CONTRAT DE LOCATION SAISONNIERE. D AUTRE PART Il a été convenu entre les parties que le bailleur loue au Preneur le logement que décrit ci-dessous aux CONTRAT DE LOCATION SAISONNIERE ENTRE LES SOUSSIGNES : Monsieur STEPHAN, né le 04 / 03 /1973 à EPINAL, Demeurant à 160 chemin de Belbriette 88230 BAN SUR MEURTHE CLEFCY. Numéro téléphone portable : 06.11.23.37.67

Plus en détail

Règlement amendé de la FIFA concernant le Statut et le Transfert des Joueurs Indemnités de formation

Règlement amendé de la FIFA concernant le Statut et le Transfert des Joueurs Indemnités de formation Aux associations nationales affiliées à la FIFA Circulaire n 826 Zurich, le 31 octobre 2002 SG/gmo/clu-clo Règlement amendé de la FIFA concernant le Statut et le Transfert des Joueurs Indemnités de formation

Plus en détail

L accélération du procès par des délais de procédure devant les juridictions administratives

L accélération du procès par des délais de procédure devant les juridictions administratives COUR SUPREME DU TCHAD L accélération du procès par des délais de procédure devant les juridictions administratives L exemple des juridictions statuant en matière de contentieux administratif au Tchad 1

Plus en détail

CONVENTION COMPTE A TERME SOLIDAIRE (CATS) Etablissement public administratif d aide sociale N siren

CONVENTION COMPTE A TERME SOLIDAIRE (CATS) Etablissement public administratif d aide sociale N siren CONVENTION COMPTE A TERME SOLIDAIRE (CATS) POUR LES PERSONNES PHYSIQUES Etablissement public administratif d aide sociale N siren 260 600 796 Siège social 43, rue Gioffredo - 06046 NICE cedex 1 Téléphone

Plus en détail

ACCORD DU 15 JUILLET 2015

ACCORD DU 15 JUILLET 2015 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Convention collective départementale IDCC : 960. INDUSTRIES MÉTALLURGIQUES, MÉCANIQUES ET

Plus en détail

PROCURATION Version Révisée février 2009

PROCURATION Version Révisée février 2009 PROCURATION Version 03-2005 Révisée février 2009 2 PROCURATION RELATIVE À LA DEMANDE DE CERTIFICAT DE SÉLECTION DU QUÉBEC ET AUX TRANSACTIONS FINANCIÈRES DÉCOULANT DE LA CONVENTION DE DÉPÔT ET DE PLACEMENT

Plus en détail

l'assurance Maladie des salariés sécurité sociale caisse nationale

l'assurance Maladie des salariés sécurité sociale caisse nationale l'assurance Maladie des salariés sécurité sociale caisse nationale Date : 15/12/1999 Origine : AC MMES et MM les Agents Comptables - des Caisses Primaires d'assurance Maladie - des Caisses Régionales d'assurance

Plus en détail

Le risque découlant du contrat de cautionnement est intégralement pris en charge par Generali en tant que caution.

Le risque découlant du contrat de cautionnement est intégralement pris en charge par Generali en tant que caution. Conditions générales de l assurance de cautionnement de garantie de loyer pour baux à usage d habitation. (Edition 02.2013) Contrat collectif "SmartCaution" Generali Assurances Générales SA, Nyon. Préambule

Plus en détail

DELIBERATION N CP

DELIBERATION N CP CONSEIL REGIONAL D ILE DE FRANCE 1 CP 15-689 DELIBERATION N CP 15-689 DU 8 OCTOBRE 2015 LYCEE LEONARD DE VINCI A LEVALLOIS-PERRET TRAVAUX DE REMISE EN ETAT DES MENUISERIES EXTERIEURES HABILITATION DU PRESIDENT

Plus en détail

du Grand-Duché de Luxembourg Inscrit le 4 janvier 2005 Audience publique du 15 juin 2005

du Grand-Duché de Luxembourg Inscrit le 4 janvier 2005 Audience publique du 15 juin 2005 Tribunal administratif N 19101 du rôle du Grand-Duché de Luxembourg Inscrit le 4 janvier 2005 Audience publique du 15 juin 2005 Recours formé par Monsieur..., en matière d employé de l Etat JUGEMENT Vu

Plus en détail

7. Modification du bail à loyer - Nullité

7. Modification du bail à loyer - Nullité 7. Modification du bail à loyer - Nullité 23 Art. 269 d al. 2 et 3 CO 7. Modification du bail à loyer - Nullité La notification d une modification du bail à loyer doit répondre à des critères de clarté

Plus en détail

Le cadre général du dispositif «Contrat enfance et jeunesse»

Le cadre général du dispositif «Contrat enfance et jeunesse» LES CONDITIONS GENERALES Prestation de service Contrat enfance et jeunesse Octobre 2013 Le cadre général du dispositif «Contrat enfance et jeunesse» Sont éligibles à la Psej, les nouveaux développements

Plus en détail

Contrat d agent commercial

Contrat d agent commercial Contrat d agent commercial Entre......... représenté par... ci-après dénommé «le commettant», d une part, et......... ci-après dénommé «l agent commercial», d autre part, il est convenu ce qui suit: Article

Plus en détail

MODELE DE CONTRAT DE TRAVAIL à durée déterminée d usage SAISON 2014 / 2015 Entraîneur pluriactif 1 à Temps partiel

MODELE DE CONTRAT DE TRAVAIL à durée déterminée d usage SAISON 2014 / 2015 Entraîneur pluriactif 1 à Temps partiel FEDERATION FRANCAISE DE RUGBY Commission du Statut de Fédérale de la FFR 3-5, rue Jean de Montaigu 91463 MARCOUSSIS Cedex Numéro d enregistrement : Cadre réservé à la F.F.R Enregistré par la Commission

Plus en détail

Composé comme suit : M. Mayer Gabay, Premier Vice-Président, assurant la. présidence; Mme Deborah Taylor Ashford, Deuxième Vice-Présidente;

Composé comme suit : M. Mayer Gabay, Premier Vice-Président, assurant la. présidence; Mme Deborah Taylor Ashford, Deuxième Vice-Présidente; TRIBUNAL ADMINISTRATIF Jugement No 876 Affaire No 977 : TINKL Contre : Le Secrétaire général de l'organisation des Nations Unies LE TRIBUNAL ADMINISTRATIF DES NATIONS UNIES, Composé comme suit : M. Mayer

Plus en détail

NOUVELLE PROCÉDURE SIMPLIFIÉE DE RECOUVREMENT DES CRÉANCES B2B

NOUVELLE PROCÉDURE SIMPLIFIÉE DE RECOUVREMENT DES CRÉANCES B2B NOUVELLE PROCÉDURE SIMPLIFIÉE DE RECOUVREMENT DES CRÉANCES B2B La loi du 19 octobre 2015 instaure une procédure simplifiée et partiellement déjudiciarisée de recouvrement de sommes dues en vertu d engagements

Plus en détail

Procédure de déclaration pour dividendes de source suisse versés à des sociétés étrangères détenant des participations importantes

Procédure de déclaration pour dividendes de source suisse versés à des sociétés étrangères détenant des participations importantes Division principale de l impôt fédéral direct, de l impôt anticipé, des droits de timbre Eidgenössische Steuerverwaltung ESTV Administration fédérale des contributions AFC Amministrazione federale delle

Plus en détail

COMMISSION PARITAIRE NATIONALE POUR LE SPORT

COMMISSION PARITAIRE NATIONALE POUR LE SPORT COMMISSION PARITAIRE NATIONALE POUR LE SPORT C.C.T. du 18 decembre 2009 CONDITIONS DE TRAVAIL DES JOUEURS DE VOLLEY-BALL REMUNERES CHAPITRE I : Champ d application Article 1. La présente C.C.T. s applique

Plus en détail

Ces conditions générales de vente peuvent être modifiées à tout moment par Thibault VIGUIER.

Ces conditions générales de vente peuvent être modifiées à tout moment par Thibault VIGUIER. Objet Les présentes conditions générales de vente régissent les relations contractuelles entre le dessinateur Thibault VIGUIER (Plan B Aveyron) et les clients souhaitant bénéficier des prestations proposées.

Plus en détail

Vu la délibération communautaire n 2007/0122 du 23 février 2007 instituant le nouveau dispositif d aide communautaire en faveur du logement social,

Vu la délibération communautaire n 2007/0122 du 23 février 2007 instituant le nouveau dispositif d aide communautaire en faveur du logement social, Convention portant attribution d une subvention pour surcharge foncière dans le cadre de l opération de construction de 70 logements collectifs financés en PLUS CD située rue Lucien Faure sur la commune

Plus en détail