Une première présentation de l Univers. Thème : Univers

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Une première présentation de l Univers. Thème : Univers"

Transcription

1 Une première présentation de l Univers Thème : Univers

2 Objectifs Savoir que le remplissage de l espace par la matière est essentiellement lacunaire, aussi bien au niveau de l atome qu à l échelle cosmique Connaître les termes : Atome/la Terre/le Système Solaire/ la Galaxie/les autres Galaxies/Exoplanètes et Systèmes planétaires extrasolaires Savoir que la lumière se propage de manière rectiligne Connaître la valeur de la vitesse de la lumière dans le vide Connaître l intérêt et la définition de l année lumière Expliquer l expression «Voir loin, c est voir dans le passé» Utiliser les puissances de 10 dans l évaluation des ordres de grandeur

3 I. L Univers, du très petit au très grand ACTIVITE 1 : L Univers, du très petit au très grand Dans un atome, l espace dans lequel les électrons se déplacent autour du noyau est vide. Le système solaire est composé de 8 planètes: Mercure, Vénus, Terre, Mars, Jupiter, Saturne, Uranus et Neptune On y retrouve également d autres objets de différentes Moyen Mnémotechnique : Mon Vaisseau Te Mènera Jusque Sur Un Nuage tailles : poussières, astéroïdes, comètes

4 I. L Univers, du très petit au très grand Une galaxie est un regroupement d étoiles. Notre galaxie est la Voie Lactée

5 I. L Univers, du très petit au très grand Autour de certaines de ces étoiles se trouvent des planètes, appelées exoplanètes et des systèmes planétaires extrasolaire. De l atome aux galaxies, le remplissage de l espace par la matière est essentiellement lacunaire (constitué de vide).

6 II. La lumière pour mesurer les distances 1) Propagation de la lumière La lumière se propage en ligne droite dans un milieu homogène. 2) Vitesse de la lumière Extrait vidéo : L Histoire des mesures de la vitesse de la lumière La vitesse de la lumière dans le vide et dans l air est de 3, m.s -1 La distance d parcourue par la lumière pendant la durée Δt est : Unités : d en m c en m.s -1 Δt en s

7 II. La lumière pour mesurer les distances Pour mesurer des distances très grandes entre des astres, on utilise l année de lumière Définition : L année de lumière (notée a.l.) est la distance parcourue par la lumière dans le vide, en une année. Combien de mètres représente une année de lumière? 1 a.l. = 9, m

8 II. La lumière pour mesurer les distances 3) Voir loin, c est voir dans le passé ACTIVITE 2 : Activité documentaire Plus un objet cosmique est éloigné, plus sa lumière met de temps à nous parvenir. Nous le percevons alors tel qu il était au moment où il a émis de la lumière. La lumière est émise par des objets lointains témoigne du passé de l Univers

9 III. Unité et Ordre de grandeur 1) Unité de longueur L unité de longueur du Système International (S.I.) est : le mètre (m) 2) Ordre de grandeur L ordre de grandeur est égal à la puissance de 10 qui se rapproche le plus de sa valeur.

10 Spectres lumineux Thème : Univers

11 Objectifs Savoir qu un corps chaud émet un rayonnement continu, dont les propriétés dépendent de la température. Repérer, par sa longueur d onde dans un spectre d émission ou d absorption une radiation caractéristique d une entité chimique. Utiliser un système dispersif pour visualiser des spectres d émission et d absorption et comparer ces spectres à celui de la lumière blanche. Savoir que la longueur d onde caractérise dans l air et dans le vide une radiation monochromatique. Interpréter le spectre de la lumière émise par une étoile : température de surface et entités chimiques présentes dans l atmosphère de l étoile. Connaître la composition chimique du Soleil. Connaître les notions de spectres d émission et d absorption, continus et de raies.

12 I. Spectre continu d origine thermique Fortement chauffé, un corps solide, liquide ou gazeux sous forte pression émet un rayonnement d origine thermique, dont le spectre est continu. Le spectre d émission d un corps fortement chauffé dépend de sa température. Quand elle augmente, des radiations de longueurs d onde de plus en plus petites apparaissent. EXERCICE : 4 p 37

13 II. Spectres de raies 1) Spectres de raies d émission La lumière émise par un gaz excité est composée d une ou plusieurs radiations monochromatiques (c est-à-dire d une «seule couleur»). Elles sont déviées différemment selon leur couleur par un prisme. La figure observée sur un écran est un spectre de raies d émission.

14 II. Spectres de raies A chaque radiation monochromatique est associée une longueur d onde. Une longueur d onde lumineuse s exprime couramment en nanomètre (nm) ou en micromètre (µm). Elle est généralement notée λ (lambda).

15 II. Spectres de raies Chaque entité chimique a un spectre de raies d émission qui lui est propre. L observation des raies caractéristiques d une entité chimique dans la lumière émise par un gaz excité y révèle la présence de cette entité.

16 II. Spectres de raies 2) Spectres de raies d absorption Une entité chimique (atome ou ion) ne peut absorber que les radiations qu elle est capable d émettre. Les longueurs d onde de ses raies d absorption sont égales à celles de son spectre d émission. Le spectre d absorption permet donc de caractériser l entité chimique présente dans le gaz chaud. EXERCICES : 6 et 11 p 38

17 III. Spectres d étoiles 1) L émission de lumière La lumière d une étoile provient de sa photosphère. Cette couche de gaz chaud et dense émet un rayonnement thermique dont le spectre est continu. La couleur de l étoile dépend donc directement de la température de sa photosphère.

18 III. Spectres d étoiles 2) L absorption par l atmosphère Parmi les radiations de la lumière émise par la photosphère, certaines sont absorbées par les entités chimiques contenues dans l atmosphère de l étoile. L analyse des raies d absorption du spectre d une étoile renseigne donc sur la composition chimique de son atmosphère. Composition de l atmosphère du Soleil EXERCICES : 15 p 39 et 17 p

19 La gravitation universelle Thème : Univers

20 Objectifs Calculer la force d attraction gravitationnelle qui s exerce entre deux corps à répartition sphérique de masse. Savoir que la pesanteur terrestre résulte de l attraction terrestre. Comparer le poids d un même corps sur la Terre et sur la Lune. Analyser des documents scientifiques portant sur l observation du système solaire.

21 I. Gravitation universelle 1) Interaction gravitationnelle En 1687, Newton décrit dans l une de ses œuvres majeures, les mouvements des planètes et des satellites : il affirme que tous les corps s attirent mutuellement et parle d interaction gravitationnelle.

22 I. Gravitation universelle 2) Loi de l attraction universelle L interaction gravitationnelle entre deux corps ponctuels A et B, de masses respectives m A et m B séparés d une distance d, est modélisée par des forces d attraction gravitationnelle et dont les caractéristiques sont les suivantes : Direction : la direction de la droite AB Sens : vers le centre attracteur, A pour et B pour Valeur : Unités : Masses en kilogramme (kg), distance en mètre (m), forces en Newton (N) G = 6, N.m².kg -2

23 I. Gravitation universelle 3) Généralisation : application aux astres Un corps à répartition sphérique de masse est un corps dont la matière est répartie de façon uniforme ou un corps formé de couches concentriques homogènes de matière. La loi de l attraction gravitationnelle se généralise à des corps de répartition sphérique de masse. La loi de l attraction gravitationnelle a un caractère universel car elle s applique à tout l Univers, aussi bien aux interactions entre les astres qu aux interactions entre la Terre et les objets de son voisinage.

24 II. Poids et force d attraction gravitationnelle 1) Caractéristiques du poids A la surface de la Terre, un corps de masse m est soumis à la pesanteur. Son poids est représenté par un vecteur ayant les caractéristiques suivantes : Direction : celle de la verticale Sens : De haut en bas Valeur : Unités : Poids (en N), masse (en kg) et g (en N.kg -1 ) A Paris, g = 9,81 N.kg -1 2) Poids d un corps et attraction gravitationnelle On identifie le poids d un corps à la force d attraction gravitationnelle exercée par la Terre sur ce corps. La valeur du poids carie selon l altitude et la latitude du lieu où on se trouve.

25 II. Poids et force d attraction gravitationnelle 3) Poids terrestre et poids lunaire Le poids lunaire d un corps s identifie à la force gravitationnelle exercée par la Lune sur ce corps La valeur du poids d un objet sur la Lune est environ 6 fois plus faible que sur la Terre.

26 III. Observation du système solaire Depuis l espace la Terre est auscultée en permance par de nombreux satellites : Météostat, le système GPS (Global Positioning System), Galileo Le système solaire est lui aussi très observé de part les nombreuses explorations qui ont été mises en place.

U2: LA LUMIERE EMISE PAR LES OBJETS

U2: LA LUMIERE EMISE PAR LES OBJETS U2: LA LUMIERE EMISE PAR LES OBJETS 1. COMMENT DECOMPOSER LA LUMIERE? Newton, dès 1766, réussit à décomposer la lumière solaire avec un prisme : Placer la légende sur le schéma : lumière blanche, écran,

Plus en détail

Progression Physique Chimie 2de

Progression Physique Chimie 2de 1 PROPOSITION DE PROGRESSION TRONC COMMUN L UNIVERS Christophe.paul@ac-aix-marseille.fr 13/05/2010 Il est supposé dans cette progression que le cours de sciences physiques débute par le thème «l Univers»,

Plus en détail

ACTIVITES / TRAVAUX PRATIQUES / DEMARCHES D'INVESTIGATION / DOCUMENTS / AUTRES RESSOURCES ATTENDUES

ACTIVITES / TRAVAUX PRATIQUES / DEMARCHES D'INVESTIGATION / DOCUMENTS / AUTRES RESSOURCES ATTENDUES Melle Cousin - Lycée Ste Marie (59). Physique-Chimie - Version aménagée du programme de Seconde: ma progression en 2015-2016 établie le 01/9/2015 - Page 1/10 0 Les chiffres significatifs 1 Description

Plus en détail

PROGRAMME DE PHYSIQUE

PROGRAMME DE PHYSIQUE Liaison / 2 nde en Sciences Physiques PROGRAMME DE 2 nde et ACQUIS DU COLLEGE PROGRAMME DE PHYSIQUE I. Exploration de l'espace (5 TP, 10 heures en classe entière) 1. De l atome aux galaxies Connaissances

Plus en détail

CHAPITRE 2 : LUMIERE D ETOILE

CHAPITRE 2 : LUMIERE D ETOILE L UNIVERS Chapitre 2 : Lumière d étoile p1/5 CHAPITRE 2 : LUMIERE D ETOILE L analyse de la lumière provenant des étoiles donne des informations sur leur température et leur composition. Cette analyse nécessite

Plus en détail

La dispersion de la lumière blanche correspond à sa.

La dispersion de la lumière blanche correspond à sa. Chapitre 10 : La lumière des étoiles (Physique UNIVERS) Objectifs : Connaître la définition de l année de lumière et son intérêt ; Expliquer l expression «Voir loin c est voir dans le passé» ; Savoir qu

Plus en détail

Devoir de Sciences Physiques n 6 Restituer ses connaissances (3) Réaliser (6) Analyser (6) Nouveaux objectifs

Devoir de Sciences Physiques n 6 Restituer ses connaissances (3) Réaliser (6) Analyser (6) Nouveaux objectifs NOM / Prénom :.. 30/01/2014 Devoir de Sciences Physiques n 6 Restituer ses connaissances (3) Réaliser (6) Analyser (6) Nouveaux objectifs 11 12 13 14 15 16 12 13 16 17 13 14 16 Bilan Durée : 50 mn Com

Plus en détail

CHAPITRE 12 : LUMIERE D ETOILE

CHAPITRE 12 : LUMIERE D ETOILE L UNIVERS Chapitre 12 : Lumière d étoile p1/6 CHAPITRE 12 : LUMIERE D ETOILE L analyse de la lumière provenant des étoiles donne des informations sur leur température et leur composition. Cette analyse

Plus en détail

Chapitre 10 : La gravitation universelle

Chapitre 10 : La gravitation universelle Chapitre 10 : La gravitation universelle 1. L interaction gravitationnelle entre deux corps ( P n 15) 1.1. Définition u XVII e siècle, Isaac Newton affirme que deux corps quelconques et B sont en interaction

Plus en détail

SPECTROSCOPIE. I Analyser la lumière. II Spectres d émission. III Spectres d absorption. IV Applications de la spectroscopie.

SPECTROSCOPIE. I Analyser la lumière. II Spectres d émission. III Spectres d absorption. IV Applications de la spectroscopie. SPECTROSCOPIE I Analyser la lumière. II Spectres d émission. III Spectres d absorption. IV Applications de la spectroscopie. I Analyser la lumière. Que signifie analyser la lumière? Analyser la lumière

Plus en détail

La dispersion de la lumière blanche correspond à sa décomposition en ses différentes lumières constitutives.

La dispersion de la lumière blanche correspond à sa décomposition en ses différentes lumières constitutives. Chapitre 10 : La lumière des étoiles (Physique UNVERS) Objectifs : Connaître la définition de l année de lumière et son intérêt ; Expliquer l expression «Voir loin c est voir dans le passé» ; Savoir qu

Plus en détail

Chapitre 3 : Les sources de lumières colorées (p. 45)

Chapitre 3 : Les sources de lumières colorées (p. 45) PARTIE 1 - OBSERVER : COULEURS ET IMAGES Chapitre 3 : Les sources de lumières colorées (p. 45) Compétences attendues : Distinguer une source polychromatique d une source monochromatique caractérisée par

Plus en détail

U2 - Etude de l étoile GLIESE

U2 - Etude de l étoile GLIESE U2 - Etude de l étoile GLIESE PARTIE 1 : COMPOSITION DE LA CHROMOSPHERE DE L ETOILE GLIESE Les zouzous ont profité de leur voyage sur Terre pour faire une analyse spectrale de leur étoile à l aide d un

Plus en détail

Nombre nucléons Chlore Cl Cuivre 29 35

Nombre nucléons Chlore Cl Cuivre 29 35 Accompagnement 2 Exercice I Composition et formation des ions L oxygène O est un élément chimique contenant 8 protons et 8 neutrons. 1) Quelle est la valeur de son numéro atomique? Justifiez. 2) Quel est

Plus en détail

Chapitre 05. La gravitation universelle.

Chapitre 05. La gravitation universelle. Chapitre 05 La gravitation universelle. I La gravitation Universelle. 1) Introduction. 2) La gravitation Universelle. III Effet d une force sur le mouvement d un corps. 1) Peutil y avoir mouvement sans

Plus en détail

Document provenant de l académie de Limoges :

Document provenant de l académie de Limoges : Document provenant de l académie de Limoges : Cette progression a été conçue ainsi : Tout le thème santé est traité dans l ordre de lecture du programme (à une exception près), en alternant chimie et physique

Plus en détail

LA PHYSIQUE DES SPECTRES : COMMENT FAIRE PARLER LA LUMIÈRE?

LA PHYSIQUE DES SPECTRES : COMMENT FAIRE PARLER LA LUMIÈRE? Travaux Pratiques Séance 5 Thème : L Univers Chapitre n 3 (La lumière des étoiles) LA PHYSIQUE DES SPECTRES : COMMENT FAIRE PARLER LA LUMIÈRE? Objectifs : Savoir qu un corps chaud émet un rayonnement continu,

Plus en détail

Accompagnement 2 Élément chimique Numéro atomique Z Nombre de nucléons A Exercice I L atome de chlore Exercice II La famille du chlore

Accompagnement 2 Élément chimique Numéro atomique Z Nombre de nucléons A Exercice I L atome de chlore Exercice II La famille du chlore Accompagnement 2 Données : Masse d un nucléon : m n = 1,67.10-27 kg masse d un électron :9,1.10-31 kg Charge élémentaire : e = 1,6.10-19 C Élément chimique Numéro atomique Z Nombre de nucléons A Cl 17

Plus en détail

Chapitre VI SPECTRES DE LA LUMIERE

Chapitre VI SPECTRES DE LA LUMIERE Chapitre VI SPECTRES DE LA LUMIERE 1. Qu'est- ce que la lumière? La lumière est l ensemble des ondes électromagnétiques visibles (entre 400 et 800 nm). Décomposition de la lumière blanche La lumière solaire,

Plus en détail

Les ondes électromagnétiques L architecture de l Univers

Les ondes électromagnétiques L architecture de l Univers Les ondes électromagnétiques L architecture de l Univers L astronomie L astronomie est essentiellement une science d observation Toute l information sur l univers provient de la lumière qui arrive jusqu

Plus en détail

Seconde EVALUATION N 4.2 (1h)

Seconde EVALUATION N 4.2 (1h) Nom, Prénom, Classe :... Seconde EVALUATION N 4.2 (1h) Toutes les réponses doivent être rédigées et justifiées!! Partie A : Le système «Gliesien» Document 1. 581g, 1ère exoplanète potentiellement habitable?

Plus en détail

Définition d une planète tellurique : une planète tellurique est principalement constituée de roches (Mercure, Vénus, Terre, Mars).

Définition d une planète tellurique : une planète tellurique est principalement constituée de roches (Mercure, Vénus, Terre, Mars). Chapitre 1 : ASTRONOMIE Définition d un astre : corps célestes, incluant les étoiles, les planètes, les satellites, les comètes et les astéroïdes. Il s'agit de tout objet céleste naturel visible. I- Le

Plus en détail

Progression Univers-Santé-Sport-Univers

Progression Univers-Santé-Sport-Univers Progression Univers-Santé-Sport-Univers L'UNIVERS L Homme a de tout temps observé les astres afin de se situer dans l Univers. L analyse de la lumière émise par les étoiles lui a permis d en connaître

Plus en détail

Seconde EVALUATION N 4 (1h30)

Seconde EVALUATION N 4 (1h30) Nom, Prénom, Classe :... Seconde EVALUATION N 4 (1h30) Toutes les réponses doivent être rédigées et justifiées!! Exercice 1 : (11,5pts) La sonde Voyager en 2012 La sonde Voyager 1 a décollé en 1977 pour

Plus en détail

SCIENCES PHYSIQUES Le ciel et la terre L'UNIVERS ET LE SYSTEME SOLAIRE. A. l Univers. 1. Unités spécifiques de longueurs

SCIENCES PHYSIQUES Le ciel et la terre L'UNIVERS ET LE SYSTEME SOLAIRE. A. l Univers. 1. Unités spécifiques de longueurs SCIENCES PHYSIQUES Le ciel et la terre L'UNIVERS ET LE SYSTEME SOLAIRE A. l Univers 1. Unités spécifiques de longueurs - Unité astronomique : 150 millions de km (distance moyenne Terre/Soleil) - Année

Plus en détail

Révision. Épreuves communes

Révision. Épreuves communes Révision Épreuves communes Chapitre 1 Propagation de la lumière Comment se propage la lumière dans le vide ou dans l air? Dans un milieu transparent et homogène, la lumière se propage en ligne droite.

Plus en détail

LE SYSTÈME SOLAIRE, LA GRAVITATION UNIVERSELLE

LE SYSTÈME SOLAIRE, LA GRAVITATION UNIVERSELLE LE SYSTÈME SOLAIRE, LA GRAVITATION UNIVERSELLE I Action mécanique et modélisation 1. Notion d action mécanique Lorsqu un objet agit sur un autre objet, on parle d action mécanique. Une action mécanique

Plus en détail

La lumière des étoiles

La lumière des étoiles La lumière des étoiles Quelles informations peut-on obtenir en analysant la lumière venant des étoiles? 1) Lumière monochromatique et lumière polychromatique T.P. : décomposition de la lumière émise par

Plus en détail

2) A l aide d un réseau :

2) A l aide d un réseau : T.P.15 OBJECTIFS : LES SPECTRES, MESSAGES DE LA LUMIERE - Découvrir et comparer différents systèmes dispersifs. - Observer, comparer et classer. les spectres produits par de la lumière émise par différentes

Plus en détail

Spectroscopie du Soleil

Spectroscopie du Soleil Spectroscopie du Soleil Niveau - Seconde Objectif Déterminer les longueurs d onde de certaines raies d absorption dans une partie du spectre du Soleil. Identifier les entités chimiques présentes dans la

Plus en détail

Physique Sources de lumières colorées et photon Chap.4-5

Physique Sources de lumières colorées et photon Chap.4-5 1 ère S Thème : Couleurs et images Activités Physique Sources de lumières colorées et photon Chap.4-5 I. La lumière 1. Les ondes électromagnétiques - Voir Document 1 Connaissances exigibles : Distinguer

Plus en détail

ACTIVITE 1 : Décomposition de la lumière blanche. A. Décomposition par un prisme

ACTIVITE 1 : Décomposition de la lumière blanche. A. Décomposition par un prisme Document élève 1/5 Nom : Prénom : Classe : Date : Physique Chimie Thème : L Univers SPECTRES D ÉMISSION ET D ABSORPTION Objectifs : Utiliser un système dispersif pour visualiser des spectres d émission

Plus en détail

2 nd 9. Interrogation écrite n 2. Durée : 1h. I. La machine à remonter le temps. (7 points). Cours. (5 points).

2 nd 9. Interrogation écrite n 2. Durée : 1h. I. La machine à remonter le temps. (7 points). Cours. (5 points). 2 nd 9. Interrogation écrite n 2. Durée : 1h. I. La machine à remonter le temps. (7 points). Le document suivant est extrait du livre d Hubert Reeves «Patience dans l azur», le Seuil (1996) «Nous savons

Plus en détail

Chapitre 1 : Description de l Univers

Chapitre 1 : Description de l Univers Chapitre 1 : Description de l Univers 1. La mesure des objets de l Univers 1.1. L unité de longueur Dans le système international d unité, une longueur se note l ou L et s exprime en mètre (symbole : m).

Plus en détail

Sources de lumière colorée

Sources de lumière colorée Sources de lumière colorée " Que la lumière soif Et la lumière but. " André Beucler, poète, romancier et scénariste français du XX e siècle Prérequis : Le Soleil, les étoiles et les lampes sont des sources

Plus en détail

PROGRAMME ANNEE SCOLAIRE 2012/2013

PROGRAMME ANNEE SCOLAIRE 2012/2013 Classe : Seconde PROGRAMME ANNEE SCOLAIRE 2012/2013 Section linguistique : toutes Matière : Physique et Chimie Nom de l enseignant : Mme GOULARD Langue d enseignement : français Nombre d heures hebdomadaires

Plus en détail

Les objets astronomiques et leur observation

Les objets astronomiques et leur observation Les objets astronomiques et leur observation Option M1 Master Sciences, option Physique 20h cours + 8h TD S. Derrière B. Vollmer R. Ibata L astronomie L astronomie est essentiellement une science d observation

Plus en détail

Attendu de fin de cycle : modéliser une interaction par une force caractérisée par un point d application, une direction, un sens et une valeur.

Attendu de fin de cycle : modéliser une interaction par une force caractérisée par un point d application, une direction, un sens et une valeur. Séquence 5 Modéliser une interaction Attendu de fin de cycle : modéliser une interaction par une force caractérisée par un point d application, une direction, un sens et une valeur. Des pictos indiquent

Plus en détail

PHYSIQUE SECONDE. PHYSIQUE & DNL Physique en Anglais

PHYSIQUE SECONDE. PHYSIQUE & DNL Physique en Anglais PHYSIQUE SECONDE http://pagesperso-orange.fr/nremy/ TRAVAUX PRATIQUES TP1 LENGTH MEASUREMENTS (PARALLAX METHOD AND APPARENT DIAMETER METHOD) TP2 ESTIMATING THE SIZE OF A MOLECULE TP3 REFRACTION OF LIGHT

Plus en détail

Activité 3 : Observation de l univers sur Terre et dans l espace

Activité 3 : Observation de l univers sur Terre et dans l espace Ondes et matière Activité 3 : Observation de l univers sur Terre et dans l espace I Détections des ondes électromagnétiques Objectif : Extraire et exploiter des informations sur l absorption de rayonnements

Plus en détail

La gravitation Universelle

La gravitation Universelle Lycee Imam Al Boukhari TEMARA Professeur : JAMIL Rachid La gravitation Universelle I Echelle des longueurs : 1)- Unité de longueur : - Dans le S.I, l unité de longueur est le mètre ; symbole m. - On exprime

Plus en détail

Nom : Classe : Professeur de sciences physiques : M. Chamelot Prénom : Année scolaire :

Nom : Classe : Professeur de sciences physiques : M. Chamelot Prénom : Année scolaire : Lycée Racine - Classe de seconde - Grille de connaissances et de compétences en sciences physiques Nom : Classe : Professeur de sciences physiques : M. Chamelot Prénom : Année scolaire : 2011-2011 Compétences

Plus en détail

DS SECONNDE DS ) Spectre continu B. 3) Spectre de bandes d absorption A. 4) Spectre de raies d absorption D

DS SECONNDE DS ) Spectre continu B. 3) Spectre de bandes d absorption A. 4) Spectre de raies d absorption D I. SAVOIR RECONNAITRE LES DIFFÉRENTS SPECTRES (4 PTS) Compléter la légende, en indiquant la lettre majuscule qui désigne le spectre sur le document ci contre 1) Spectre de raies d émission C 2) Spectre

Plus en détail

THÈME 1 : LA TERRE DANS L UNIVERS, LA VIE ET L ÉVOLUTION DU VIVANT : UNE PLANÈTE HABITÉE. CHAPITRE 1 : A la recherche de la

THÈME 1 : LA TERRE DANS L UNIVERS, LA VIE ET L ÉVOLUTION DU VIVANT : UNE PLANÈTE HABITÉE. CHAPITRE 1 : A la recherche de la 1 THÈME 1 : LA TERRE DANS L UNIVERS, LA VIE ET L ÉVOLUTION DU VIVANT : UNE PLANÈTE HABITÉE. CHAPITRE 1 : A la recherche de la vie 2 Actuellement on note la présence de vie que sur Terre. Y- a-t-il de la

Plus en détail

Ondes et particules Thème : Observer

Ondes et particules Thème : Observer Les rayonnements dans l univers Les ondes dans la matière Ondes et particules Thème : Observer Pierre-Henry Suet Les Francs-Bourgeois Année scolaire 2015-2016 Les rayonnements dans l univers Les ondes

Plus en détail

LYCEE DE MECKHE ANNEE SCOLAIRE JOOBPC SERIE SUR LA GRAVITATION TERMINALE S

LYCEE DE MECKHE ANNEE SCOLAIRE JOOBPC SERIE SUR LA GRAVITATION TERMINALE S --------------------------------------------------------------------------------------------------------------- Exercice n 1 La loi d attraction universelle est de la forme F = ε m 1 m /d² ε est une constante

Plus en détail

THÈME 1 : LA TERRE DANS L UNIVERS, LA VIE ET L ÉVOLUTION DU VIVANT : UNE PLANÈTE HABITÉE.

THÈME 1 : LA TERRE DANS L UNIVERS, LA VIE ET L ÉVOLUTION DU VIVANT : UNE PLANÈTE HABITÉE. 1 THÈME 1 : LA TERRE DANS L UNIVERS, LA VIE ET L ÉVOLUTION DU VIVANT : UNE PLANÈTE HABITÉE. CHAPITRE 1 : Les conditions de la vie : une particularité de la Terre? Problème : Quelles sont les conditions

Plus en détail

DS SECONNDE DS ) Spectre continu... 3) Spectre de bandes d absorption... 4) Spectre de raies d absorption...

DS SECONNDE DS ) Spectre continu... 3) Spectre de bandes d absorption... 4) Spectre de raies d absorption... I. SAVOIR RECONNAITRE LES DIFFÉRENTS SPECTRES Compléter la légende, en indiquant la lettre majuscule qui désigne le spectre sur le document ci contre 1) Spectre de raies d émission... 2) Spectre continu...

Plus en détail

Physique quantique. , d étant la distance entre les deux masses. , d étant la distance entre les deux masses.

Physique quantique. , d étant la distance entre les deux masses. , d étant la distance entre les deux masses. Physique quantique 15 CHAPITRE Jusqu'au début du XX ème siècle, la physique s'est développée dans le cadre de la mécanique créée par Newton. Connaître, à un instant donné, la position du corps et toutes

Plus en détail

Séance 1 : Le système solaire. Les élèves réfléchissent sur une feuille rose, partage des conceptions et la maitresse note au tableau leurs idées.

Séance 1 : Le système solaire. Les élèves réfléchissent sur une feuille rose, partage des conceptions et la maitresse note au tableau leurs idées. Séance 1 : Le système solaire 1. Représentations initiales : qu est-ce que le système solaire? Les élèves réfléchissent sur une feuille rose, partage des conceptions et la maitresse note au tableau leurs

Plus en détail

Chap1 : structure thermique de l'atmosphère

Chap1 : structure thermique de l'atmosphère Chap1 : structure thermique de l'atmosphère I - Température de surface des planètes du système solaire 0 structure générale du S.S 1 comment mesurer la température des planètes du S.S? 2 impact de l'atmosphère

Plus en détail

Le système Solaire : Les étoiles :

Le système Solaire : Les étoiles : Astronomie Le système Solaire Le système Solaire : Un système stellaire (aussi appelé système planétaire) est composé d une étoile et de tout ce qui est à porté d attraction de cette étoile. C'est-à-dire

Plus en détail

Sources de lumière colorée Séance 3 I Les différentes sources 1) Les sources à haute température Incandescence 2) Les corps à basse température

Sources de lumière colorée Séance 3 I Les différentes sources 1) Les sources à haute température Incandescence 2) Les corps à basse température Sources de lumière colorée Accompagnement 1 ère S Séance 3 I Les différentes sources 1) Les sources à haute température Incandescence Tout corps chaud émet des rayonnements. Au début, ces derniers appartiennent

Plus en détail

Cours de Physique-Chimie seconde générale

Cours de Physique-Chimie seconde générale http://fabbrospc.fr/ Cours de Physique-Chimie seconde générale Jean-Baptiste Fabbro Professeur certifié de Physique-Chimie Tome I : L Univers ii sur 26 M.Fabbro TABLE DES MATIÈRES TABLE DES MATIÈRES 1

Plus en détail

HISTOIRE D UNIVERS QUIZ DU BIG BANG AU GRAIN DE SABLE ANS. 1. Que peut-on trouver dans le Système solaire? Entoure les bonnes réponses :

HISTOIRE D UNIVERS QUIZ DU BIG BANG AU GRAIN DE SABLE ANS. 1. Que peut-on trouver dans le Système solaire? Entoure les bonnes réponses : HISTOIRE D UNIVERS 11-12 ANS QUIZ DU BIG BANG AU GRAIN DE SABLE NIVEAU 1 - SALLE SYStème solaire 1. Que peut-on trouver dans le Système solaire? Entoure les bonnes réponses : une étoile la Terre des galaxies

Plus en détail

Mécanique. Chapitre 1 : LA GRAVITATION

Mécanique. Chapitre 1 : LA GRAVITATION Mécanique Chapitre 1 : LA GRAVITATION Notre Terre comme toutes les planètes du système solaire tourne autour du Soleil ; la Lune elle-même tourne autour de la Terre. Quelles trajectoires sont associées

Plus en détail

Une lumière monochromatique est constituée d une seule couleur. La lumière blanche est dite polychromatique.

Une lumière monochromatique est constituée d une seule couleur. La lumière blanche est dite polychromatique. ① OBJECTIF Connaître le spectre de la lumière solaire et le spectre électromagnétique. 1- Décomposition du rayonnement visible solaire On obtient une plage multicolore s étalant du rouge au violet en passant

Plus en détail

Spectres lumineux. L étude des spectres lumineux permet d évaluer la température des astres ainsi que de connaître leur composition chimique.

Spectres lumineux. L étude des spectres lumineux permet d évaluer la température des astres ainsi que de connaître leur composition chimique. TP Physique N 6 Spectres lumineux L étude des spectres lumineux permet d évaluer la température des astres ainsi que de connaître leur composition chimique. Poste N 1 : Matériel: source lumineuse, fente,

Plus en détail

Partie 1 : Constitutions de la matière

Partie 1 : Constitutions de la matière Partie 1 : Constitutions de la matière Exercice 1: Propositions VRAI FAUX Le noyau de l atome est chargé d électricité positive La charge électrique du noyau est opposée à celle de l ensemble des électrons

Plus en détail

TP 11 Composition chimique de l atmosphère des étoiles. Regardons de plus près le spectre d une étoile, le Soleil par exemple :

TP 11 Composition chimique de l atmosphère des étoiles. Regardons de plus près le spectre d une étoile, le Soleil par exemple : TP 11 Composition chimique de l atmosphère des étoiles Physique Regardons de plus près le spectre d une étoile, le Soleil par exemple : (voir livre p. 26 Document 1) Qu observe-t-on? Les raies de Fraunhofer

Plus en détail

Jean Roche CCSTI Drôme

Jean Roche CCSTI Drôme La couleur des étoiles Jean Roche CCSTI Drôme La couleur des étoiles Jean Jean Roche - CCSTI Drôme de la Drôme Les corps incandescents émettent un spectre continu Jean Roche CCSTI Drôme La

Plus en détail

Diamètre des objets du système solaire en fonction de leur masse volumique

Diamètre des objets du système solaire en fonction de leur masse volumique DIAMÈTRE (KM) Thème 2 : La dans l Univers, la vie et l évolution du vivant : une planète habitée Chapitre 1 : La, une planète habitée Quelles sont les caractéristiques de la permettant le développement

Plus en détail

SECONDE / PHYSIQUE-CHIMIE

SECONDE / PHYSIQUE-CHIMIE SECONDE / PHYSIQUE-CHIMIE L UNIVERS Chapitre 7 : Description de l univers I. Introduction sur l Univers 1. Définition On notera que de nombreuses recherches sont encore en cours sur «l Univers» et que

Plus en détail

Seconde Résumé de cours de physique

Seconde Résumé de cours de physique 1 Généralités 1.1 Mesure Seconde Résumé de cours de physique Il est impossible d'obtenir la valeur exacte d'une grandeur physique que l'on mesure. La mesure ne fournit qu'un encadrement de cette valeur,

Plus en détail

CONTROLE COMMUN DE PHYSIQUE DE SECONDE Durée 2h Calculatrice autorisée L énoncé est à rendre avec la copie. Indiquez votre classe sur la copie

CONTROLE COMMUN DE PHYSIQUE DE SECONDE Durée 2h Calculatrice autorisée L énoncé est à rendre avec la copie. Indiquez votre classe sur la copie Classe : CONTROLE COMMUN DE PHYSIQUE DE SECONDE Durée 2h Calculatrice autorisée L énoncé est à rendre avec la copie. Indiquez votre classe sur la copie EXERCICE I : (4,5 points) 1. Ajoutez chacun des 3

Plus en détail

Reconna tre et classer les différents objets du système solaire

Reconna tre et classer les différents objets du système solaire 1 Reconna tre et classer les différents objets du système solaire 1 Quand on ne sait pas! Le système solaire est constitué des objets suivants qu il faut savoir identifier : étoiles, planètes gazeuses,

Plus en détail

COURS DE SCIENCES PHYSIQUES Classe de BAC STAV

COURS DE SCIENCES PHYSIQUES Classe de BAC STAV NOM et Prénom de l élève : COURS DE SCIENCES PHYSIQUES Classe de BAC STAV ACTIVITÉS 1 LE SPECTRE ÉLECTROMAGNÉTIQUE 2 ASPECT ONDULATOIRE DE LA LUMIÈRE 3 ASPECT CORPUSCULAIRE DE LA LUMIÈRE 1 Activité 1 OBJECTIF

Plus en détail

Thème 1 : Onde et matière

Thème 1 : Onde et matière Thème 1 : Onde et matière Chapitre 1 : Ondes et particules, support d information Activité 1 : Atmosphère et rayonnement dans l univers p16 1) a) La grandeur portée en ordonnée représente la proportion

Plus en détail

Selon la théorie du Big Bang, l univers serait apparu il a 13,7 GA : Tout sur l univers :

Selon la théorie du Big Bang, l univers serait apparu il a 13,7 GA : Tout sur l univers : La planète Terre : une planète habitable et habitée. Dans ce chapitre, nous allons essayer de comprendre - En quoi la Terre apparaît comme une planète originale dans le système solaire, et a permis l apparition

Plus en détail

Thèmes et attendus de fin de cycle :

Thèmes et attendus de fin de cycle : Proposition de progression sur le cycle 4 Thèmes et attendus de fin de cycle : Organisation et transformations de la matière. Décrire la constitution et les états de la matière Décrire et expliquer des

Plus en détail

Planète. Notre. Sciences 3 e cycle. Document. de l enseignant

Planète. Notre. Sciences 3 e cycle. Document. de l enseignant Notre Sciences 3 e cycle Planète - Les couches de l atmosphère - Les couches de la Terre - La révolution et la rotation - La Terre dans le système solaire. Ce cahier appartient à Document de l enseignant

Plus en détail

CHAPITRE M1 LA GRAVITATION FICHE DE PROGRESSION

CHAPITRE M1 LA GRAVITATION FICHE DE PROGRESSION CHAPITRE M1 LA GRAVITATION FICHE DE PROGRESSION Cette fiche doit vous permettre d évaluer les objectifs à atteindre dans ce chapitre. Il faudra donc cocher, au fur et à mesure de votre progression, les

Plus en détail

TP-comprendre notions de champs scalaires et vectoriels 1S Notions de champs scalaires et vectoriels

TP-comprendre notions de champs scalaires et vectoriels 1S Notions de champs scalaires et vectoriels Notions de champs scalaires et vectoriels OBJECTIFS : Savoir ce qu est un champ en physique. Savoir caractériser un champ. Connaître les caractéristiques de quelques champs. Introduction : Approche historique

Plus en détail

«L éclairage dans l habitat»

«L éclairage dans l habitat» 1STL-TC Date : «L éclairage dans l habitat» Thème du programme : Habitat Type d activités : Point cours Extrait BOEN : Sources lumineuses. Flux lumineux ; longueur d onde ; couleur et spectre. Sous-thème

Plus en détail

Proposition de progression cycle 4 (Claire) 1 / 5

Proposition de progression cycle 4 (Claire) 1 / 5 Proposition de progression cycle 4 (Claire) 1 / 5 Organisation et transformations de la matière. Attendus de fin de cycle Décrire la constitution et les états de la matière Décrire et expliquer des transformations

Plus en détail

Activité expérimentale AE 13 : La lumière, messagère des étoiles

Activité expérimentale AE 13 : La lumière, messagère des étoiles Activité expérimentale AE 13 : La lumière, messagère des étoiles I. Spectre continu et température Starlord est un explorateur de l espace. Il a pris plusieurs photographies d arc-en-ciel sur différentes

Plus en détail

1CHAPITRE 1 TABLE DES MATIÈRES. Les premiers pas de l astronomie

1CHAPITRE 1 TABLE DES MATIÈRES. Les premiers pas de l astronomie TABLE DES MATIÈRES 1CHAPITRE 1 Les premiers pas de l astronomie 1.1 Les mégalithes préhistoriques.................... 3 1.2 Les Mésopotamiens............................... 3 1.3 Les Égyptiens....................................

Plus en détail

Chapitre 4 : Rayonnements et particules

Chapitre 4 : Rayonnements et particules 1. Définitions Chapitre 4 : Rayonnements et particules Un rayonnement (ou radiation) est l émission ou la transmission d'énergie transportée par une onde électromagnétique (ou OEM) ou une particule (proton,

Plus en détail

Nouveau programme de seconde Entrées par thèmes SANTÉ SPORT UNIVERS. Objectifs (préambule du BO)

Nouveau programme de seconde Entrées par thèmes SANTÉ SPORT UNIVERS. Objectifs (préambule du BO) Nouveau programme de seconde Entrées par thèmes SANTÉ SPORT UNIVERS Objectifs (préambule du BO) Aider durablement les élèves à observer, réfléchir, raisonner (former à l esprit scientifique) Mettre en

Plus en détail

La lumière. Exemple : La Lune, les planètes et un miroir sont des sources secondaires de lumière.

La lumière. Exemple : La Lune, les planètes et un miroir sont des sources secondaires de lumière. La lumière I- Les sources de lumière La lumière est émise par des sources de lumière. Certaines sources produisent leur propre lumière, ce sont les sources primaires de lumière. Il existe deux types de

Plus en détail

1ere S Chapitre 4 : Les sources de lumières colorées 1/5

1ere S Chapitre 4 : Les sources de lumières colorées 1/5 1 ere S Chapitre 4 : Les émissions de lumières colorées Thème Observer BO Notions et contenus Sources de lumière colorée Différentes sources de lumière : étoiles, lampes variées, laser, DEL, etc. Domaines

Plus en détail

Contrôle de SVT n 1 : La planète Terre dans le système solaire CORRECTION

Contrôle de SVT n 1 : La planète Terre dans le système solaire CORRECTION Contrôle de SVT n 1 : La planète Terre dans le système solaire CORRECTION Durée : 50 minutes. Vous pouvez faire les exercices dans l ordre de votre choix. Bon courage! Exercice n 1 : La formation et l

Plus en détail

Progression cycle 4 - Proposition

Progression cycle 4 - Proposition 4 thèmes à traiter dans le cycle : Organisation et transformations de la matière : Mouvements et interactions L énergie et ses conversions Des signaux pour observer et communiquer Progression cycle 4 -

Plus en détail

Sc9.4.2 : Le système solaire et plus loin!

Sc9.4.2 : Le système solaire et plus loin! Sciences 9 e année Nom classe Sc9.4.2 : Le système solaire et plus loin! Plan du carnet et guide d étude 1. Le soleil (p.390-394, 397) a. L importance du soleil à la vie sur la Terre. b. Les réactions

Plus en détail

Chap 13: Champs et forces

Chap 13: Champs et forces Chap 13: Champs et forces I-Notion de champ 1 )Activité documentaire p202 Exploitation des cartes météo. 1-Ces lignes représentent des ensembles de points qui sont à la même pression atmosphérique; elles

Plus en détail

Organisation et transformations de la matière

Organisation et transformations de la matière Organisation et transformations de la matière Décrire la constitution et les états de la matière Caractériser les différents états de la matière (solide, liquide et gaz). Espèce chimique et mélange. Notion

Plus en détail

GÉOLOGIE : LE MINIMUM VITAL

GÉOLOGIE : LE MINIMUM VITAL GÉOLOGIE : LE MINIMUM VITAL Première partie : La Terre, ses composants, son évolution I - La Terre dans le système solaire Hubert Bril, Université de Limoges 1 AVERTISSEMENT Ceci est une introduction à

Plus en détail

FICHE PÉDAGOGIQUE ACTIVITÉ PRÉPARATOIRE Sommes-nous seuls dans l univers?

FICHE PÉDAGOGIQUE ACTIVITÉ PRÉPARATOIRE Sommes-nous seuls dans l univers? FICHE PÉDAGOGIQUE ACTIVITÉ PRÉPARATOIRE Sommes-nous seuls dans l univers? Jeudi 8 décembre 6, 3h Robert Lamontagne, Université de Montréal Alors qu il n y a pas si longtemps, nous ne connaissions que huit

Plus en détail

Science 9 Astronomie Système solaire et galaxie Questions 1. Qu est-ce que ça prend pour générer de la gravité? 2. Pourquoi l atmosphère reste-t-elle

Science 9 Astronomie Système solaire et galaxie Questions 1. Qu est-ce que ça prend pour générer de la gravité? 2. Pourquoi l atmosphère reste-t-elle Science 9 Astronomie Système solaire et galaxie Questions 1. Qu est-ce que ça prend pour générer de la gravité? 2. Pourquoi l atmosphère reste-t-elle sur la Terre et ne s envole pas dans l espace? 3. Pourquoi

Plus en détail

C EST PARTICULIER (CONSIGNES)

C EST PARTICULIER (CONSIGNES) Observer 1 C EST PARTICULIER (CONSIGNES) BUT : Comprendre qu'un rayonnement permet d'obtenir des informations de l Univers Connaitre des sources de rayonnement radio, infrarouge et ultraviolet. Découvrir

Plus en détail

1-Découverte de l interaction attractive : la gravitation.

1-Découverte de l interaction attractive : la gravitation. Chapitre 2 : LA GRAVITATION Définition d une force : Une force désigne l'interaction entre deux objets, une action mécanique capable d'imposer un mouvement à un objet (ou corps). On distingue les forces

Plus en détail

Quelques mots sur l évolution stellaire et la matière dans

Quelques mots sur l évolution stellaire et la matière dans Quelques mots sur l évolution stellaire et la matière dans l Univers Loïc Villain LUTH, Paris-Meudon Observatory, France University of Alicante, Spain Loïc Villain (LUTH/DFA) November 2005 1 / 1 1 Sur

Plus en détail

A/ Quels sont les plus petits constituants de la matière?

A/ Quels sont les plus petits constituants de la matière? COMP1 Cohésion de la matière 1S La matière qui compose notre univers est très diversifiée. Comment admettre que des particules de matière, puissent coexister malgré des caractéristiques physiques différentes?

Plus en détail

Seconde Le Soleil, une étoile

Seconde Le Soleil, une étoile Fiche à destination des enseignants Type d'activité Résolution de problème Objectifs Seconde Le Soleil, une étoile A partir du spectre de la lumière solaire et des documents mis à disposition : identifier

Plus en détail

TP SPECTRES. ATELIER n 1 : EFFET D UN FILTRE

TP SPECTRES. ATELIER n 1 : EFFET D UN FILTRE 1 TP SPECTRES Certaines étoiles nous apparaissent plutôt bleu (cas de Rigel), d autres plutôt rouge (cas de Bételgeuse). Les lumières émises par les étoiles sont donc différentes. Dans ce TP on cherche

Plus en détail

Les ondes progressives périodiques

Les ondes progressives périodiques Les ondes progressives périodiques I. Notion d ondes progressives périodiques Définitions : Un phénomène est périodique dans le temps s il se répète, identique à lui même, régulièrement au cours du temps.

Plus en détail

Thème : L UNIVERS Séquence : la constitution Problématique : les éléments constitutifs?

Thème : L UNIVERS Séquence : la constitution Problématique : les éléments constitutifs? 2 nde @ F. Rouillé Le Système Solaire Thème : L UNIVERS Séquence : la constitution Problématique : les éléments constitutifs? Version Professeur A partir des activités précédentes et de fiches Mémos Indiquez

Plus en détail

Chapitre 03. Réfraction et dispersion dans l atmosphère.

Chapitre 03. Réfraction et dispersion dans l atmosphère. Chapitre 03 Réfraction et dispersion dans l atmosphère. I- Réfraction de la lumière (en relation avec le TP physique N 4). 1)- Mise en évidence. 2)- Définition. 3)- Première loi de Descartes. 4)- Deuxième

Plus en détail

Les documents utiles à la résolution sont rassemblés en fin d exercice. Donnée : 1 Å = 0,1 nm

Les documents utiles à la résolution sont rassemblés en fin d exercice. Donnée : 1 Å = 0,1 nm NOM - PRÉNOM : Exercice 3 : L'effet doppler en Astrophysique (6,5 + 1 points) L effet Doppler constitue un moyen d investigation utilisé en astrophysique Il permet de déterminer la vitesse des astres à

Plus en détail