160 pôles de services intermédiaires en zone rurale

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "160 pôles de services intermédiaires en zone rurale"

Transcription

1 160 pôles de services intermédiaires en zone rurale Les villes bretonnes 1 sont nombreuses mais relativement petites dans leur ensemble. On en compte 120 au dernier recensement. Seules sept unités urbaines dépassent habitants et beaucoup de petites villes de moins de habitants parsèment l espace rural. Ce tissu urbain assez régulier permet le maintien des principaux services et équipements à proximité de la majorité de la population bretonne. Ces petites villes sont de véritables «pôles de services» rayonnant sur un territoire plus ou moins étendu. Comme l ont mis en évidence les inventaires communaux successifs, les services et équipements ont tendance à se concentrer par gamme d équipements. S intéresser à des équipements rares comme l hôpital, le lycée, conduit à définir un nombre restreint de pôles de services, souvent des grandes villes, polarisant de vastes territoires correspondant plutôt à des espaces de projet et de développement. C est la démarche adoptée dans l article sur «les 25 principaux pôles de services bretons et leur aire d influence», dans ce même numéro. Le présent article explore les pôles de services intermédiaires 2, lieux de consommation d une large palette de services et d équipements de la vie quotidienne, autour desquels se sont créés des bassins de vie. Les habitants des communes environnantes viennent y faire leurs courses au supermarché, y disposent de services de santé, consultent le notaire ou les services fiscaux pôles de services dans l espace rural 250 communes bretonnes, soit 20 % des communes contre 10 % au niveau national, disposent d un niveau d équipement suffisant pour être «pôles de services intermédiaires». On y trouve au moins les huit équipements «intermédiaires» requis, et systématiquement des services plus fréquents dits de «proximité», comme le bureau de poste, la boulangerie... Si on excepte les 26 communes situées dans les sept agglomérations de plus de habitants, il reste 224 communes susceptibles d être pôles de services intermédiaires dans l espace rural. (1) au sens «unités urbaines» INSEE (2) voir définitions p

2 Mais 64 communes n ont pas d aire d influence Parmi ces 224 communes, 64 n exercent pas de réelle polarisation sur les communes environnantes, malgré leur bon niveau d équipement en services de la gamme intermédiaire. Elles sont nombreuses près des grandes agglomérations, en particulier une dizaine près de Rennes dont Bédée, Pacé, Saint-Gilles et Le Rheu. Leur bon niveau d équipement est dû à leur taille, et l absence d aire d influence s explique par la concurrence de la grande ville proche. On en trouve également dans de plus petites agglomérations : Saint-Martin-des-Champs près de Morlaix ou Pleurtuit et Ploubalay près de Dinard. C est aussi le cas sur le littoral, notamment entre Concarneau et Auray. Le développement d activités liées au tourisme permet ce bon niveau d équipement. Par contre, les communes bien équipées, mais sans aire d influence, sont beaucoup plus rares dans les zones rurales : Sizun, Scaër dans le Finistère, Guiscriff, Plouray, Pluméliau dans le Morbihan, Plénée- Jugon, Plessala, Maël-Carhaix dans les Côtes-d Armor, en Ille-et-Vilaine, Bazouges-la- Pérouse, et Châtillon-en-Vendelais qui a la particularité d être à la limite des aires d influence de Vitré et de Fougères. L étendue de la commune ou son enclavement peuvent expliquer qu il ne se dégage pas de réelle aire d influence autour du pôle. Scaër, par exemple dispose de tous les services de la gamme intermédiaire, ils sont cependant très peu fréquentés par les habitants des communes voisines. Parmi les 17 équipements présents à Scaër, seuls quatre, - le collège, la perception, le supermarché et la gendarmerie - ont une petite aire d attraction. Scaër est en fait le relais des pôles de Quimper ou Bannalec. Tableau 1 : Les 250 communes bretonnes bien pourvues en «équipements intermédiaires» En zone rurale : pôles ruraux et habitants (soit 24 % de la population bretonne) 933 communes et habitants (soit 31 % de la population bretonne) dans leur aire d influence - 64 communes bien équipées et habitants (soit 9 % de la population bretonne) sans aire d influence En zone urbaine : - 26 communes bien équipées (parmi les 30) dans les 7 agglomérations qui dépassent les habitants soit habitants (soit 29 % de la population bretonne) 81 communes et habitants (soit 7 % de la population bretonne) dans leur aire d influence Tableau 2 : «Les 58 équipements de l analyse par famille» : part des communes équipées en Bretagne en 1998 Alimentation générale, supérette (74 %) Bureau de tabac (91 %) Café (97 %) Boucherie charcuterie (54 %) Boulangerie pâtisserie (68 %) Restaurant (75 %) Commerces Droguerie quincaillerie (26 %) Librairie papeterie (23 %) Supermarché ou hypermarché (22 %) Magasin d électroménager (29 %) Magasin de meubles (16 %) Magasin de chaussures (15 %) Marché hebdomadaire (20 %) Grande surface non alimentaire (12 %) Magasin de vêtements (21 %) Services aux particuliers Maçon (64 %) Menuisier, charpentier ou plombier (88 %) Garage automobile (71 %) Office religieux hebdomadaire (98 %) Station-service (54 %) Salon de coiffure (54 %) Electricien (63 %) Plâtrier ou peintre (69 %) Vétérinaire (17 %) Banque ou caisse d épargne (30 %) Notaire (20 %) Maison de retraite (26 %) Infirmier (54 % ) Médecin généraliste (52 %) Pharmacie (43 %) Santé Ambulance (31 %) Dentiste (37 %) Masseur kinésithérapeute (40 %) Hôpital ou clinique non spécialisé (4 %) Laboratoire d analyses médicales (7 %) Ecole primaire (82 %) Bureau de poste (49 %) Centre de secours des pompiers (21 %) Services administratifs Collège (17 %) Gendarmerie ou police (15 %) Perception (12 %) Lycée d enseignement général (4 %) Institut de formation continue (6 %) ANPE (3 %) Installation sportive couverte (46 %) Terrain de tennis (74 %) Terrain de sport (90 %) Sports et loisirs Piscine (9 %) Base de plein air ( 26 % ) Base nautique (16 %) Plage aménagée pour la baignade (17 %) Bibliothèque (70 %) Cinéma (8 %) Salle de spectacle (17 %) Culture Centre culturel (9 %) Ecole de musique (24 %) Musée (12 %) Salle polyvalente (86 %) 14

3 160 pôles ruraux centres d un véritable bassin de vie Seuls 160 pôles de services ruraux apportent aux habitants des communes voisines les équipements et services intermédiaires absents sur place. Plus de habitants vivent dans les pôles ruraux répartis régulièrement sur le territoire. En général, le pôle est fréquenté par une dizaine de communes situées pour les trois quarts à moins de dix kilomètres. Au total, un peu plus de personnes habitant dans 933 communes fréquentent des pôles ruraux. C est près du tiers de la population bretonne. La population attirée, vivant hors du pôle, dépend de la taille du pôle. En dehors des pôles de moins de habitants, peu nombreux, elle dépasse rarement le double de celle du pôle. Dans 135 pôles sur les 160, soit plus de 80 %, plus de la moitié des équipements et services présents au pôle sont utilisés par des habitants des communes environnantes. Cela confirme l existence de petits territoires du point de vue de la consommation de services de la vie quotidienne. 134 chefs-lieux de cantons parmi les 160 pôles ruraux Le statut administratif semble prédisposer à la fonction de pôle en zone rurale. On trouve 134 chefs-lieux de cantons parmi les 160 pôles ruraux. Cela s explique par le rôle commercial du pôle, qui fait resurgir le poids de l histoire, la fréquentation du marché ayant servi à l origine au découpage en cantons. Rares sont les chefs-lieux de cantons ruraux qui ne sont pas pôles. On en compte seulement onze, souvent peu peuplés. Leur rôle de pôle est repris par une commune proche, plus grosse, qui grâce à ses nombreux services privés (santé, commerces) compense l absence des services administratifs. Ainsi, seulement quatre équipements intermédiaires, la gendarmerie, la perception, le notaire, la caserne de pompiers sont situés au chef-lieu de canton de 160 pôles ruraux en Bretagne Famille d équipements Rochefort-en-Terre. Ce n est pas suffisant pour faire un pôle de Rochefort-en-Terre qui compte à peine 700 habitants. Malansac, commune voisine plus peuplée (1900 habitants) vient suppléer son chef-lieu de canton et est pôle rural grâce à ses dix équipements de la gamme intermédiaire dont les plus polarisants sont le supermarché, la banque, le collège, le vétérinaire, le service d ambulance. L aire d influence est cependant peu étendue : Malansac n attire que quatre communes. D autres chefs-lieux de canton trop proches d une ville perdent aussi le rôle de pôle de services. C est le cas de La Chèze au Sud des Côtesd Armor, inclus dans l aire d influence de Loudéac situé à seu- Tableau 3 : L équipement des 160 pôles ruraux par famille Nombre moyen d équipements Pôles très* bien équipés Services aux particuliers (12) Commerces (15) Santé (8) 6 65 Sports et loisirs (7) 4 32 Administratifs (9) 6 28 Culturels (7) 4 26 * un équipement absent au plus Lecture : 65 pôles disposent de 7 ou 8 équipements de santé parmi les 8 retenus (tableau 2) Répartition de la population totale de l aire d influence lement 10 kilomètres. C est également le cas de Pont-Sorff dans le Morbihan, qui malgré ses 2600 habitants, n est pas un pôle de services. L absence de plusieurs commerces spécialisés (chaussures, vêtements), fait que cette commune se retrouve dans l aire d influence de Lorient tout proche. % 15

4 Tableau 4 : Comparaison des équipements dans les pôles ruraux et dans l ensemble des communes bretonnes Présence partout en Bretagne Présents dans plus de 80 % des communes bretonnes Equipements présents dans plus de 70 % des poles ruraux Présents dans 60 à 80 % Présents dans 40 à 60 % Présents dans 20 à 40 % des communes bretonnes des communes bretonnes des communes bretonnes Présence quasi exclusive dans les pôles Présents dans moins de 20 % des communes bretonnes Office religieux régulier Restaurant Infirmier Dentiste Collège Bureau de tabac Epicerie, supérette Station-service Ambulance Vétérinaire Café, débit de boisson Bibliothèque fixe Boucherie, charcuterie Magasin d'électroménager Gendarmerie Ecole primaire Plâtrier, peintre Salon de coiffure Banque Trésorerie Menuisier, plombier Garage Médecin généraliste Droguerie, quincaillerie Magasin de chaussures Terrain de sport Maçon Installation sportive couverte Maison de retraite Salle polyvalente Tennis Bureau de poste Librairie, papeterie Boulangerie Pharmacie Magasin de vêtements Electricien Masseur kinésithérapeute Caserne de pompiers Supermarché Marché hebdomadaire Notaire Ecole de musique Les équipements présents dans tous les pôles Une grande majorité des pôles ruraux sur possèdent quasiment tous les services aux particuliers (tableau p 15). Bien sûr parmi ces services figurent des services de proximité, comme les artisans très présents sur tout le territoire breton. Mais le pôle rural dispose d une véritable «exclusivité» pour des services moins répandus, comme le notaire, la banque, le vétérinaire, la maison de retraite. Ainsi la maison de retraite est présente dans 88 % des pôles ruraux. De même l équipement commercial des pôles ruraux est également bon, avec en moyenne 13 des 15 commerces considérés dans l inventaire communal. Ainsi 91 % des pôles ruraux ont un supermarché, 92 % un marché hebdomadaire. Les taux d équipement en commerce sont rarement inférieurs à 70 %. Le pôle rural bénéficie également d une gamme assez large d équipements de santé, en moyenne six parmi les huit équipements. Ainsi tous les pôles ruraux ont un kinésithérapeute, alors que le taux de présence n est que de 40 % dans l ensemble des communes de Bretagne. Parmi les équipements administratifs, le collège, la gendarmerie, la perception se retrouvent dans de très nombreux pôles ruraux, venant s ajouter à d autres équipements administratifs plus courants, comme le bureau de poste, l école primaire. Pour l équipement culturel et de loisirs, les pôles ruraux assurent plutôt un service minimum. Le terrain de sport, le tennis, l installation sportive couverte et l école de musique sont présents dans plus de 70 % des pôles ruraux. Les équipements plus rares En fait, une quinzaine d équipements plus rares permettent de hiérarchiser les pôles ruraux. Ils sont un peu plus présents dans les pôles ruraux que dans l ensemble des communes bretonnes. Cependant on ne les trouve pas dans tous les pôles ruraux. La grande surface non alimentaire, le magasin de meubles, le laboratoire d analyses médicales, les salles de cinéma, les piscines, se généralisent (plus de 80 % de présence) dans les pôles ruraux de Tableau 5 : Les équipements souvent absents des pôles ruraux Présents dans moins de 10 % Présents dans 10 à 30 % des communes bretonnes des communes bretonnes (% de pôles ruraux équipés) (% de pôles ruraux équipés) ANPE (16 %) Plage ou baignade aménagée (25 %) Institut de formation continue (21 %) Musée (32 %) Hôpital (23 %) Base nautique (36 %) Lycée général (23 %) Base de plein air et de loisirs (43 %) Centre culturel (28 %) Salle de spectacle (43 %) Laboratoire médical (36 %) Grande surface non alimentaire (44 %) Piscine (38 %) Magasin de meubles (57 %) Salle de cinéma (46 %) Ainsi, tous les pôles ruraux n offrent pas le même niveau de services dans leur aire d influence. Certains, les moins peuplés s arrêtent au rôle de fournisseurs de services courants, plus de habitants. Pour des équipements plus rares, l hôpital, le lycée, l ANPE, le centre culturel, la salle de spectacle, l équipement atteint un taux de présence de 80 % à partir d une taille de habitants. tels que les commerces, les services privés aux particuliers et les professionnels de la santé. D autres, plus peuplés, assure des gammes plus larges de services culturels et de loisirs. 16

5 Une typologie des pôles en quatre groupes 4 types de pôles ruraux Les petits pôles ruraux peu équipés, avec une aire d influence de moins de 2000 habitants. Le pôle est le lieu de consommation de presque tous les services, mais il y a peu de polarisation audelà. Le pôle regroupe souvent les trois quarts des emplois sur l aire d influence. Ce premier groupe comprend 35 pôles ruraux avec de petites aires d influence, qui attirent moins de habitants. La population du pôle lui-même est comprise entre 1000 et habitants, ce qui ne lui permet pas d atteindre un niveau d équipement élevé. La polarisation exercée par le pôle Groupe 1 est toutefois importante : au moins 60 % des équipements du pôle sont fréquentés par les habitants d autres communes. lorsqu un équipement est absent d une commune c est au pôle qu on va chercher l équipement une fois sur deux voire plus. En fait dans ces aires d influence les communes sont peu équipées : il n y a en général aucun pôle de proximité parmi les communes attirées. On trouve dans ce groupe des pôles situés dans des zones rurales éloignées des villes et fournissant à la fois peu d emplois, moins de 2000, mais la plupart des emplois de l aire d influence. Mûr-de-Bretagne est l exemple d un pôle de services en zone rurale peu peuplée qui, malgré un niveau de population assez faible mais grâce à son statut de chef-lieu de canton garde un bon niveau d équipement, ceci afin de compenser l absence totale d équipement alentour. Commune rurale du sud des Côtes-d Armor, Mûrde-Breta-gne est situé à 20 km à l ouest de Loudéac. En 1999 cette commune compte environ 2000 habitants. Entre 1990 et 1999, sa population a légèrement augmenté, de 0,2 % par an, inversant la tendance négative observée depuis Ce pôle dispose d une gamme assez étendue de services, à l exception des équipements les moins répandus, comme l hôpital, le lycée, le cinéma. Ce bon niveau d équipement ne lui assure toutefois pas une aire d influence étendue. Constituée de seulement quatre communes, Caurel, Saint-Connec, Saint-Gilles- Vieux-Marché et Saint-Guen, elle se limite en fait au canton. Le chef-lieu de canton demeure plus que jamais la commune pôle de services du canton. En effet en dix ans, les autres communes du canton ont perdu la moitié des équipements dont elles disposaient en Toutes ont moins de 500 habitants, elles ne disposent que de très peu de services et commerces : toujours le café-tabac-restaurant, la salle polyvalente, quelques artisans, parfois l école primaire, parfois un dépôt de pain, une station-service à Saint- Guen, un infirmier à Saint- Gilles, un espace aménagé pour la baignade à Caurel. Les habitants de ces communes trouvent à Mûr-de-Bretagne les commerces alimentaires et le supermarché, le salon de coiffure, la banque, le collège. Cependant, pour les commerces non alimentaires, Mûrde-Bretagne n est pas toujours la commune fréquentée. La proximité de pôles plus grands, comme Loudéac et Pontivy, vient limiter son aire d influence. A l inverse, les espaces aménagés pour les loisirs en particulier la baignade, sont fréquentés par les habitants de nombreuses communes situées dans un rayon de 30 kilomètres, sans doute grâce à la proximité du Lac de Guerlédan qui apporte à Mûrde-Bretagne une activité touristique notable. 17

6 Tableau 6 : Caractéristiques des quatre groupes de pôles ruraux Groupe 1 Groupe 2 Groupe 3 Groupe 4 Nombre de pôles Part des emplois de l aire d influence dans le pôle % % % % Population du pôle variable variable > NIVEAU D EQUIPEMENT DU POLE Equipements administratifs parmi les Equipements de santé parmi les Equipements culturels parmi les Equipements de loisirs parmi les AIRE D INFLUENCE (sans le pôle) Nombre de communes Population totale < variable > Nombre de pôles de proximité Part des communes pôles de proximité 0 % 0 à 30 % > 50 % 10 à 40 % POLARISATION EXERCEE Fréquentation globale des équipements du pôle > 60 % > 60 % variable 80 à 100 % Fréquentation du pôle par les communes de l aire 30 à 80 % 30 à 70 % 20 à 60 % 40 à 60 % d influence Tableau 7 : Caractéristiques des quatre exemples Mûr-de-Bretagne Pleyben Hennebont Fougères Population du pôle Rurale isolée Rurale isolée Dans la couronne Pôle urbain de plus Type de commune d un pôle urbain de emplois d emploi Part des emplois au pôle 68 % = 740/ % = 1 090/ % = 4 341/ % = / NIVEAU D EQUIPEMENT DU POLE Equipements administratifs parmi les Equipements de santé parmi les Equipements culturels parmi les Equipements de loisirs parmi les AIRE D INFLUENCE (sans le pôle) Nombre de communes Population totale Population moyenne par commune Nombre de pôles de proximité POLARISATION EXERCEE Fréquentation globale des équipements du pôle 35/36 = 97 % 23/34 = 67 % 23/40 = 57 % 43/43 = 100 % Fréquentation du pôle par 25/36 = 69 % 11/34 = 32 % 12/40 = 30 % 26/43 = 60 % les communes de l aire d influence L'inventaire communal L inventaire communal est une enquête réalisée par le Service Central des Enquêtes et Etudes Statistiques (SCEES) du Ministère de l Agriculture et de la Pêche et l Institut National de la Statistique et des Etudes Economiques (INSEE) avec le soutien de la Délégation à l Aménagement du Territoire et à l Action Régionale (DATAR). C est une enquête à thèmes multiples : les services et les commerces, l eau et l assainissement, les transports et les déplacements, la santé et l action sociale, les sports, les loisirs et la culture, la capacité d accueil des équipements touristiques et les activités saisonnières. Dans la lignée des inventaires de 1970, 1979 et 1988, celui de 1998 offre une vision synthétique des services et équipements existant dans les communes. L inventaire communal n est pas une enquête auprès des habitants euxmêmes. Il permet surtout de rendre compte de comportements d ensemble des habitants d une 18

7 Des pôles peu équipés, mais fréquentés par 2 à 7000 habitants. Une forte polarisation exercée par le pôle, souvent grâce aux services administratifs. Groupe 2 Le deuxième groupe comprend 54 pôles ruraux dont la population est comprise entre et habitants pour la majorité d entre eux. Ce groupe se distingue du premier groupe par une aire d influence un peu plus étendue et un peu plus peuplée, mais aussi peu équipée et comprenant de très rares relais de proximité. Le niveau d équipement du pôle est moyen pour les services administratifs et les équipements de santé, et faible pour les équipements de loisirs et culturels. La polarisation exercée sur les communes de l aire d influence est forte, avec un taux de recours aux services du pôle montant jusqu à 70 %. On trouve dans ce groupe une grande majorité de pôles ruraux situés loin des zones urbanisées. Un exemple est Pleyben dans le Finistère. Ce chef-lieu de canton de près de habitants possède la plupart des équipements que son niveau de population laisse espérer. En sont absents une quinzaine d équipements, en fait ceux que l on ne trouve que dans les pôles ruraux les plus peuplés, comme l hôpital, le cinéma, la piscine, le laboratoire médical. Ce niveau d équipement moyen n empêche pas Pleyben d être le centre d un bassin de vie de près de habitants. En effet les habitants de sept communes - une grande partie du canton - viennent en priorité à Pleyben chercher des services qu ils n ont pas chez eux : Brasparts, Le Cloître-Pleyben, Gouézec, Lannédern, Lennon, Loqueffret, Saint-Rivoal. Seules deux communes du canton en sont exclues : Lothey rattachée au pôle de Châteaulin et Brennilis dépendante du pôle de Huelgoat. Une seule commune, Brasparts, dispose d un bon niveau d équipement et est pôle de proximité, ses 1000 habitants le lui permettant sans doute. Dans les autres communes, souvent moins peuplées, on retrouve plutôt des équipements de base, comme l école primaire, la petite épicerie, le café. A la différence de l aire d influence de Mûr-de- Bretagne décrite précédemment, les communes de l aire d influence de Pleyben bénéficient d un bon niveau d équipements de base, situation générale dans le Finistère, à la différence des Côtes-d Armor. Les équipements les plus polarisants de Pleyben sont la perception, le notaire, le vétérinaire, le collège, la banque, les services de santé, la salle de sport. Parmi les commerces de la gamme intermédiaire, seul le supermarché attire des habitants de communes environnantes. La propre aire d attraction de chacun des équipements de Pleyben déborde rarement les sept communes de l aire d influence du pôle. Des pôles très bien équipés mais fréquentés par peu de communes souvent ellesmêmes bien équipées, d où une polarisation moins nette exercée par le pôle. Groupe 3 Dans ce troisième groupe figurent 33 pôles ruraux, bénéficiant d un bon niveau d équipement culturel et de loisirs, et dans la moyenne pour ce qui est des équipements administratifs et de santé. Les équipements sont plus à la disposition des habitants du pôle luimême que des communes environnantes : en effet peu de communes forment l aire d influence. Souvent bien équipées - plus de la moitié sont pôles de proximité - elles sont plus faiblement polarisées par le pôle que dans les autres groupes. On trouve dans ce groupe la plupart des villes du littoral comme Auray, Pontl Abbé, Fouesnant, Dinard, des communes moins peuplées, mais également très touristiques comme Quiberon, Sarzeau. Y figurent également des pôles de services proches d une grande ville. Hennebont en est un exemple. Commune périurbaine de Lorient, Hennebont dépasse les habitants. L aire d influence bénéficie d un bon niveau d équipement. C est en fait un éclatement de l aire d influence de Lorient. Les seuls services absents sont la piscine et le cinéma. Les six communes attirées vers ce pôle sont elles aussi bien équipées grâce à un niveau de population suffisant. Les deux communes les moins peuplées, Branderion et Nostang, qui ont environ de 1000 habitants disposent de tous les équipements de base et de quelques équipements de proximité. Les quatre autres communes de l aire d influence de Hennebont - Inzinzac-Lochrist, Landévant, Languidic, Merlevenez - sont pôles de proximité. Languidic dispose même d un niveau d équipement de pôle intermédiaire, mais n attire aucune commune. En dix ans, l équipement commercial de ces communes a un peu baissé, mais parallèlement les services de santé se sont développés. Habituellement dans les zones rurales situées à proximité d une grande ville, les équipements se concentrent au pôle au détriment des communes voisines. Au contraire ici, la gamme des équipements s élargit, la croissance de la population aidant. commune lorsqu un équipement y fait défaut et de dresser la carte des bourgs et villes pôles de services et leur bassin d influence. Le questionnaire a été rempli par une commission communale composée du maire ou de son représentant, du secrétaire de mairie et de quelques habitants de la commune ayant une bonne connaissance des équipements existants et des habitudes de la population. En l absence d un équipement, il était demandé de se prononcer sur la commune généralement fréquentée par les habitants pour trouver cet équipement. Centrée sur les équipements les plus courants, cette enquête permet d appréhender plus spécifiquement le monde rural. La plupart des communes appartenant à des grandes agglomérations (comptant plus de habitants) n ont été enquêtées que sur une gamme restreinte de services, excluant le volet commerce de l inventaire. Les communes de plus de habitants n ont pas été enquêtées. Toutes les informations non collectées par l enquête ont été imputées a priori à partir de fichiers d origine administrative. 19

8 Des pôles ruraux très bien équipés, polarisant un large espace. Le quatrième groupe comprend 38 pôles ruraux. La population du pôle est en général supérieure à habitants, ce qui permet un bon niveau d équipement administratif et de santé. Les niveaux d équipement culturel et de loisirs sont un peu plus variés. L aire d influence est étendue et dépasse souvent habitants, d où la présence de quelques pôles Groupe 4 de proximité, mais dans un nombre restreint. La fréquentation des services du pôle est moyenne de la part des communes attirées, il existe donc des concurrents au pôle, certainement aux périphéries de l aire d influence souvent étendue. Elle peut compter jusqu à 26 communes. A l inverse, la plupart des équipements du pôle sont fréquentés par des personnes résidant en dehors de l aire. On peut donc en déduire un fort potentiel de polarisation de ces pôles, leur excellent niveau d équipement leur assurant une importante renommée. On trouve dans ce groupe de nombreuses villes moyennes de Bretagne qui, sans toutefois concentrer la majorité des emplois de l aire d influence, en compte souvent plus de Fougères est une grande ville pôle de services en zone rurale peu peuplée. Sous-préfecture de près de habitants et troisième ville d Ille-et-Vilaine, Fougères bénéficie d un excellent niveau d équipement. Tous les équipements de la gamme intermédiaire y sont présents, et on y trouve également les équipements rares qui sont l apanage des grandes villes : hôpital, lycée, cinéma. Ne lui manquent que quelques équipements de loisirs dépendant plus des configurations naturelles que du niveau de population de la commune ou de son statut administratif. Son aire d influence est très étendue, sur 21 communes, au sud jusqu à Parcé, au nord jusqu à Parigné et compte peu de communes pôles de proximité : seulement Lécousse à côté de Fougères. Les autres sont plus éloignés : La Chapelle-Janson, Saint- Germain-en-Coglès, Romagné, Landéan, Luitré. L essentiel des équipements de ces pôles de proximité sont des services aux particuliers ou des commerces. Javené est un cas rare : malgré sa plus forte progression de population entre 1990 et 1999 dans l aire d influence de Fougères et avec 1500 habitants, ce n est pas un pôle de proximité. Par contre les équipements de base sont présents dans la plupart des communes polarisées par Fougères, à l exception des moins peuplées comme par exemple La Selle-en-Luitré (425 habitants), Combourtillé (401 habitants), Le Châtellier (393 habitants). Encore une exception, Laignelet malgré ses 789 habitants, n a que deux équipements de base. Définitions Espace rural : dans cet article, on intègre par convention dans l espace rural», toutes les communes situées en dehors des 7 agglomérations de plus de habitants. Pôle de services intermédiaires : commune disposant d au moins neuf services parmi supermarché, droguerie, librairie, magasin de chaussures, magasin de meubles, magasin d électroménager, magasin de vêtements, centre de secours, collège, gendarmerie ou police, perception, ambulance, dentiste, kinésithérapeute, vétérinaire, banque, notaire. Aire d influence d un pôle de services intermédiaires : ensemble des communes fréquentant en général le pôle pour les services intermédiaires dont elles ne disposent pas elles-mêmes. Chaque commune non pôle est affectée au pôle pour lequel le score est le plus élevé. Pôle de services de proximité : commune disposant d au moins huit services parmi boucherie, boulangerie, bureau de poste, salon de coiffure, station-service, infirmier, médecin, pharmacie, électricien, plâtrier ou peintre. Polarisation exercée par le pôle : plusieurs indicateurs sont utilisés. Pouvoir d attraction du pôle : c est le rapport entre la population des communes de l aire d influence et la population du pôle. Une valeur de 2 signifie que la population des communes attirées représente deux fois celle du pôle. Fréquentation globale des équipements du pôle : parmi l ensemble des équipements et services présents dans le pôle, c est la part de ceux qui sont «polarisants», c est-à-dire fréquentés par au moins une commune qui n en dispose pas. On ne s arrête pas aux limites de l aire d influence du pôle. Une valeur proche de 100 % indique que les équipements et services du pôle ne servent que rarement aux seuls habitants du pôle. Le pôle est un centre de services. Fréquentation du pôle par les communes de l aire d influence : parmi l ensemble des équipements et services présents dans le pôle, c est la part de ceux que les communes de l aire d influence fréquentent. On peut ainsi mesurer le lien plus ou moins fort entre le pôle et les communes de son aire d influence. Une valeur proche de 100 % souligne la fréquentation systématique du pôle. On a un réel bassin de vie autonome, et on peut en déduire la complémentarité presque parfaite des équipements du pôle et de ceux des communes de son aire d influence. Part des emplois au pôle : c est la part des emplois de l aire d influence qui étaient localisés au pôle au recensement de la population de

9 Tableau 8 : Les 160 pôles ruraux par groupe et par département Groupe 1 Groupe 2 Groupe 3 Groupe 4 Côtes-d Armor Côtes-d Armor Côtes-d Armor Côtes-d Armor Bourbriac Bégard Erquy Dinan Jugon-Les-Lacs Belle-Isle-en-Terre Etables-sur-Mer Guingamp Lézardrieux Broons Perros-Guirec Lamballe Mûr-de-Bretagne Callac Pléneuf-Val-André Lannion Plélan-Le-Petit Caulnes Plouha Loudéac Plémet Châtelaudren Merdrignac Plestin-Les-Grèves Collinée Finistère Paimpol Pleubian Corlay Le Conquet Plancoët Plouguenast Evran Crozon Quintin Saint-Quay-Portrieux Gouarec Fouesnant Rostrenen Lanvollon Guilvinec Tréguier Finistère Matignon Plabennec Bannalec Moncontour Pleyber-Christ Finistère Guerlesquin Ploeuc-sur-Lié Ploudalmézeau Carhaix Plomodiern Plouaret Plouescat Châteaulin Plonéour-Lanvern Pontrieux Pont-Aven Douarnenez Plougasnou La Roche-Derrien Pont-l'Abbé Huelgoat Plouigneau Saint-Nicolas-du-Pélem Rosporden Landerneau Pont-de-Buis-Les-Quimerch Uzel Landivisiau Ille-et-Vilaine Lesneven Ille-et-Vilaine Finistère Cancale Morlaix Gévezé Audierne Châteaugiron Quimperlé Grand-Fougeray Briec Dinard Saint-Pol-de-Léon Hédé Châteauneuf-du-Faou Guichen Martigné-Ferchaud Daoulas Guipry Ille-et-Vilaine Mordelles Le Faou Bain-de-Bretagne Romillé Lanmeur Morbihan Combourg Saint-Georges-de-Reintembault Lannilis Auray Dol-de-Bretagne Vern-sur-Seiche Pleyben Baud Fougères Plouzévédé Bubry La Guerche-de-Bretagne Morbihan Pont-Croix Carnac Montfort-sur-Meu Carentoir Saint-Renan Le Faouet Redon Cléguérec Gourin Saint-Méen-Le-Grand Elven Ille-et-Vilaine Hennebont Vitré Grand-Champ Antrain Malansac Guer Argentré-Du-Plessis Quiberon Morbihan Mauron Bécherel Riantec Guémené-sur-Scorff Pluvigner Châteaubourg Rohan Josselin Saint-Jean-Brévelay Janzé Sarzeau Locminé Theix Liffré Malestroit LaTrinité-Porhoët Louvigné-du-Désert Muzillac Maure-de-Bretagne Ploërmel Montauban Pontivy Noyal-sur-Vilaine Questembert Pipriac Pleine-Fougères Plélan-Le-Grand Retiers Saint-Aubin-d Aubigné Saint-Aubin-du-Cormier Saint-Brice-en-Coglès Sens-de-Bretagne Tinténiac Morbihan Allaire La Gacilly Le Palais Plouay La Roche-Bernard Nicole ALLAIN 21

Points d achat et de retrait des billets électroniques FRANCE BILLET & TICKETNET

Points d achat et de retrait des billets électroniques FRANCE BILLET & TICKETNET Points d achat et de retrait des billets électroniques FRANCE BILLET & TICKETNET Côtes d Armor Binic Broons Dinan Etables Guingamp Lamballe - Espace culturel (Rte de Guingamp) Lannion - Espace culturel

Plus en détail

L emploi de la région en baisse en 2013

L emploi de la région en baisse en 2013 Bilan n 4 Année 2013 L emploi de la région en baisse en 2013 En 2013, le secteur concurrentiel représente en 779 400 salariés et 19,7 milliards d euros de masse salariale. Pour la deuxième année consécutive,

Plus en détail

CONSULTATION SERVICES PUBLIES CANDIDATS : SAISIE DES VŒUX

CONSULTATION SERVICES PUBLIES CANDIDATS : SAISIE DES VŒUX APPLICATION EPP- PRIVE (Emplois - Postes - Personnels) Division des Personnels Des Etablissements Privés CONSULTATION SERVICES PUBLIES CANDIDATS : SAISIE DES VŒUX Mars 2014 I CONSULTATION DES SERVICES

Plus en détail

LES CHIFFRES DE LA RENTREE SCOLAIRE DE L ENSEIGNEMENT BILINGUE EN 2011

LES CHIFFRES DE LA RENTREE SCOLAIRE DE L ENSEIGNEMENT BILINGUE EN 2011 LES CHIFFRES DE LA RENTREE SCOLAIRE DE L ENSEIGNEMENT BILINGUE EN 2011 POLE ETUDE ET DEVELOPPEMENT OBSERVATOIRE DES PRATIQUES LINGUISTIQUES NOVEMBRE 2011 Les chiffres de la rentrée scolaire de l enseignement

Plus en détail

Les 25 principaux pôles de services bretons et leur aire d influence

Les 25 principaux pôles de services bretons et leur aire d influence Les 25 principaux pôles de services bretons et leur aire d influence Une nouvelle exploitation de l inventaire communal de 1998, portant sur une gamme d équipements rares et structurants a permis de dégager

Plus en détail

BROCELIANDE LANNILIS OFFICE DE TOURISME DU PAYS DES ABERS FREHEL OFFICE DE TOURISME DU PAYS DE FREHEL PLENEUF VAL ANDRE

BROCELIANDE LANNILIS OFFICE DE TOURISME DU PAYS DES ABERS FREHEL OFFICE DE TOURISME DU PAYS DE FREHEL PLENEUF VAL ANDRE Bretagne La Bretagne est un pays unique. Partez à sa rencontre! Parcourez ses plages, falaises, landes, îles et autres cités de caractère. Embarquez pour une journée à bord d un voilier du patrimoine,

Plus en détail

LES CHIFFRES DE LA RENTREE SCOLAIRE DE L ENSEIGNEMENT BILINGUE EN 2012

LES CHIFFRES DE LA RENTREE SCOLAIRE DE L ENSEIGNEMENT BILINGUE EN 2012 LES CHIFFRES DE LA RENTREE SCOLAIRE DE L ENSEIGNEMENT BILINGUE EN 2012 POLE ETUDE ET DEVELOPPEMENT OBSERVATOIRE DES PRATIQUES LINGUISTIQUES SEPTEMBRE 2012 Les chiffres de la rentrée scolaire de l enseignement

Plus en détail

CINÉMA Aperçu des offres

CINÉMA Aperçu des offres CINÉMA Aperçu des offres 19/05/2015 Nos conseils : 1) Vérifiez la disponibilité de l'offre de billetterie auprès de nos partenaires ou Loisirs&Tourisme Bretagne par téléphone ou sur leur site internet.

Plus en détail

CINÉMA Aperçu des offres

CINÉMA Aperçu des offres CINÉMA Aperçu des offres 20/06/207 Nos conseils : ) Vérifiez la disponibilité de la billetterie auprès de nos partenaires Cezam ou Loisirs Tourisme par téléphone ou sur leur site internet. 2) Regarder

Plus en détail

Données Trafic Les rapports. Réseau Routier National. service de l'exploitation. direction interdépartementale des routes ouest

Données Trafic Les rapports. Réseau Routier National. service de l'exploitation. direction interdépartementale des routes ouest direction interdépartementale des routes ouest service de l'exploitation pôle ingénierie du trafic Les rapports Données Trafic 27 Réseau Routier National Mars 28 Historique des versions du document Version

Plus en détail

PORTRAITS RÉGIONAUX DE L INTERCOMMUNALITÉ. Région BRETAGNE. Au 1er janvier 2017, le nombre d EPCI à

PORTRAITS RÉGIONAUX DE L INTERCOMMUNALITÉ. Région BRETAGNE. Au 1er janvier 2017, le nombre d EPCI à PORTRAITS RÉGIONAUX DE L INTERCOMMUNALITÉ Région BRETAGNE Au er janvier, le nombre d EPCI à fiscalité propre de la région Bretagne est passé de à 9, soit une baisse de % par rapport à. Cette diminution

Plus en détail

Liste des canaux par émetteurs

Liste des canaux par émetteurs 22 Côte d'armor BELLE-ISLE-EN-TERRE Agglomération 43 58 39 30 34 43 58 39 30 34 46 37 H CHATELAUDREN Agglomération 43 58 35 39 59 34 43 58 35 39 59 34 46 37 H DINAN Agglomération 21 40 49 55 24 21 40 49

Plus en détail

Équipements et services

Équipements et services Équipements et services DES EFFECTIFS SCOLAIRES EN BAISSE SUR LE LONG TERME DÉFINITION Les données utilisées dans ce chapitre sont issues de l Observatoire des collèges du Finistère réalisé par l ADEUPa

Plus en détail

L ENSEIGNEMENT OPTIONNEL

L ENSEIGNEMENT OPTIONNEL Diazezadur publik a genlabour sevenadurel Établissement public de coopération culturelle L ENSEIGNEMENT OPTIONNEL ANNÉE SCOLAIRE 21-211 OFFICE PUBLIC DE LA LANGUE BRETONNE PÔLE ÉTUDE ET DÉVELOPPEMENT OBSERVATOIRE

Plus en détail

Offres emploi alternance au 22 juin 2015

Offres emploi alternance au 22 juin 2015 BAC PRO ELEEC Electrotechnique Energie Equipements Communicants 22 MAEL-CARHAIX BAC PRO ELEEC Electrotechnique Energie Equipements Communicants 22 PLAINE-HAUTE BAC PRO ELEEC Electrotechnique Energie Equipements

Plus en détail

LES CHIFFRES DE LA RENTREE SCOLAIRE DE L ENSEIGNEMENT BILINGUE EN 2016

LES CHIFFRES DE LA RENTREE SCOLAIRE DE L ENSEIGNEMENT BILINGUE EN 2016 LES CHIFFRES DE LA RENTREE SCOLAIRE DE L ENSEIGNEMENT BILINGUE EN 2016 POLE ETUDE ET DEVELOPPEMENT OBSERVATOIRE DES PRATIQUES LINGUISTIQUES SEPTEMBRE 2016 Les chiffres de la rentrée scolaire de l enseignement

Plus en détail

LES CHIFFRES DE LA RENTREE SCOLAIRE DE L ENSEIGNEMENT BILINGUE EN 2015

LES CHIFFRES DE LA RENTREE SCOLAIRE DE L ENSEIGNEMENT BILINGUE EN 2015 LES CHIFFRES DE LA RENTREE SCOLAIRE DE L ENSEIGNEMENT BILINGUE EN 2015 POLE ETUDE ET DEVELOPPEMENT OBSERVATOIRE DES PRATIQUES LINGUISTIQUES SEPTEMBRE 2015 Les chiffres de la rentrée scolaire de l enseignement

Plus en détail

Lycée Félix Le Dantec Lannion

Lycée Félix Le Dantec Lannion BASSIN DE GUINGAMP LANNION PÔLE LANNION BRETON Félix Le Dantec Lannion Term 10 1ère 15 2nde 13 Hist-Géo 3ème 12 Hist-Géo 3ème 5 3ème 5 Maths 4ème 22 4ème 1 4ème 1 Musique Le Goffic 5ème 27 François Clech

Plus en détail

IMMOBILIER : Tendances et prix des notaires

IMMOBILIER : Tendances et prix des notaires Journée de l immobilier breton IMMOBILIER : Tendances et prix des notaires 14 janvier 2016 Le parc immobilier 82 % de maisons 18 % d appartements 350.943 logements 70,8 % des costarmoricainssont propriétaires

Plus en détail

Le polycentrisme breton, un modèle territorial d avenir?

Le polycentrisme breton, un modèle territorial d avenir? Le polycentrisme breton, un modèle territorial d avenir? Synthèse de l étude réalisée par les agences d urbanisme et de développement en Bretagne Conseil régional de Bretagne, 15 novembre 2012 12/338 1

Plus en détail

LE CONCOURS REGIONAL DES VILLES ET VILLAGES FLEURIS

LE CONCOURS REGIONAL DES VILLES ET VILLAGES FLEURIS LE CONCOURS REGIONAL DES VILLES ET VILLAGES FLEURIS Le label «villes et villages fleuris» est placé sous le signe de la qualité de vie et de l accueil. Il est ouvert à toutes les communes et constitue

Plus en détail

Nbre de Bassins de vie Communes Zonage Dept

Nbre de Bassins de vie Communes Zonage Dept Bassins de vie Communes Zonage Dept Antrain Acigne Intermédiaire 35 Antrain Amanlis Intermédiaire 35 Antrain Andouille-Neuville Intermédiaire 35 Antrain Antrain Sous doté 35 Antrain Arbrissel Très sous

Plus en détail

LES ÉTUDES DE L'ARS BRETAGNE - N 11 11/2015 MAINTENIR UN ACCÈS DE PROXIMITÉ AUX PHARMACIES D OFFICINE : UN ENJEU POUR

LES ÉTUDES DE L'ARS BRETAGNE - N 11 11/2015 MAINTENIR UN ACCÈS DE PROXIMITÉ AUX PHARMACIES D OFFICINE : UN ENJEU POUR LES ÉTUDES DE L'ARS BRETAGNE - N 11 11/2015 MAINTENIR UN ACCÈS DE PROXIMITÉ AUX PHARMACIES D OFFICINE : UN ENJEU PR EN LA BRETAGNE Édito L un des principaux enjeux de la stratégie nationale de santé lancée

Plus en détail

Rencontre 6 : Le commerce de proximité 12 novembre 2015 Janville

Rencontre 6 : Le commerce de proximité 12 novembre 2015 Janville Rencontre 6 : Le commerce de proximité 12 novembre 2015 Janville Qu entendons-nous par «commerce de proximité»? Commerces pour lesquels les achats des consommateurs sont quotidiens ou très fréquents :

Plus en détail

Résultats au DNB par établissement - session Juin 2017

Résultats au DNB par établissement - session Juin 2017 COTES D'ARMOR BEGARD 0221518F CLG FRANCOIS CLECH 107 102 95,3% BELLE-ISLE-EN-TERRE 0221539D CLG DU PRAT ELES 41 39 95,1% BOURBRIAC 0220003J CLG JULES FERRY 57 55 96,5% BROONS 0221127F CLG JEAN MONNET 127

Plus en détail

LE CONCOURS REGIONAL DES VILLES ET VILLAGES FLEURIS

LE CONCOURS REGIONAL DES VILLES ET VILLAGES FLEURIS LE CONCOURS REGIONAL DES VILLES ET VILLAGES FLEURIS Le label «Villes et Villages Fleuris» est placé sous le signe de la qualité de vie et de l accueil. Il est ouvert à toutes les communes et constitue

Plus en détail

UNITÉS DE LA COMPAGNIE DE GENDARMERIE DÉPARTEMENTALE DES CÔTES-DU-NORD ( )

UNITÉS DE LA COMPAGNIE DE GENDARMERIE DÉPARTEMENTALE DES CÔTES-DU-NORD ( ) UNITÉS DE LA COMPAGNIE DE GENDARMERIE DÉPARTEMENTALE DES CÔTES-DU-NORD (1887-1946) Répertoire numérique détaillé de la sous-série 22 E 5 Gendarmerie nationale Service historique Répertoire de la sous-série

Plus en détail

ETAT DES LIEUX DES EFFECTIFS MEDICAUX DANS LES STRUCTURES D URGENCES BRETONNES. 18 novembre 2015 Journée du Collège de Médecine d Urgence de Bretagne

ETAT DES LIEUX DES EFFECTIFS MEDICAUX DANS LES STRUCTURES D URGENCES BRETONNES. 18 novembre 2015 Journée du Collège de Médecine d Urgence de Bretagne ETAT DES LIEUX DES EFFECTIFS MEDICAUX DANS LES STRUCTURES D URGENCES BRETONNES 18 novembre 2015 Journée du Collège de Médecine d Urgence de Bretagne PLAN Données démographiques et spécificités bretonnes

Plus en détail

La Filière. en Bretagne

La Filière. en Bretagne La Filière Équine en Bretagne Equidés de Bretagne ce du Champ de Foire 22400 LAMBALLE 00 33 6 98 19 18 81 l-bretagne.com e-bretagne @wanadoo.fr Le Conseil des Equidés de Bretagne rassemble les socioprofessionnels

Plus en détail

Comparaison public privé rentrée 2004 TAILLE DES COLLEGES ET NOMBRE D ELEVES PAR CLASSE (E/D):

Comparaison public privé rentrée 2004 TAILLE DES COLLEGES ET NOMBRE D ELEVES PAR CLASSE (E/D): Dotation Collège : Comparaison public privé rentrée 2004 Réseau Réseau Nbr d'élèves 26583 19208 DGH 33419,95 25204,08 H/E 1,25719257 1,31216576 IL y a une différence de : 1,31216576-1,25719257 = 0,0549732

Plus en détail

Le bouclier rural. Favoriser le maintien de services publics et d intérêt général dans les territoires ruraux. Rennes, le 22 janvier 2015

Le bouclier rural. Favoriser le maintien de services publics et d intérêt général dans les territoires ruraux. Rennes, le 22 janvier 2015 Rennes, le 22 janvier 2015 Le bouclier rural Favoriser le maintien de services publics et d intérêt général dans les territoires ruraux Qu est-ce que le bouclier rural? Le Département favorise l aménagement

Plus en détail

IMMOBILIER : TENDANCES & PRIX PAR LES NOTAIRES. Journée de l immobilier 12 janvier 2017

IMMOBILIER : TENDANCES & PRIX PAR LES NOTAIRES. Journée de l immobilier 12 janvier 2017 IMMOBILIER : TENDANCES & PRIX PAR LES NOTAIRES Journée de l immobilier 12 janvier 2017 LE PARC IMMOBILIER EN 2016 dans les Côtes-d Armor 82 % de maisons 18 % d appartements 354.438 logements 76% de résidences

Plus en détail

Du café au cinéma, la hiérarchie des équipements selon leur seuil d'apparition

Du café au cinéma, la hiérarchie des équipements selon leur seuil d'apparition Numéro 42 : octobre 2000 Du café au cinéma, la hiérarchie des équipements selon leur seuil d'apparition Boulangerie Café Cinéma Epicerie La probabilité de trouver tel commerce ou service sur le territoire

Plus en détail

Prolongation de certaines conventions cadres signées dans le cadre du 1 er PPI. Délibération n C-15-27

Prolongation de certaines conventions cadres signées dans le cadre du 1 er PPI. Délibération n C-15-27 Prolongation de certaines s cadres cadre Délibération n C-15-27 Le Conseil d administration, réuni 24 novembre 2015, Vu décret n 2009-636 du 8 juin 2009 portant création de l Etablissement Public Foncier

Plus en détail

LIGNE DE CAR N 1. ATTENTION, INFORMATION LIGNE 1 en date du 6 novembre 2015 :

LIGNE DE CAR N 1. ATTENTION, INFORMATION LIGNE 1 en date du 6 novembre 2015 : LIGNE DE CAR N 1 LYCEE POMMERIT TEL : 02 96 91 35 63. LIEU D ARRET VEND. LUNDI LYCEE POMMERIT 15H50 8H45 01 LANNION : ROND POINT ( GEANT ) 16h10 8H25 02 LANNION : CASERNE DES POMPIERS 16H15 8H20 03 LANNION

Plus en détail

LIGNE DE CAR N 2 VOYAGES MERER TEL : LIGNE DE CAR N 1 LYCEE POMMERIT TEL :

LIGNE DE CAR N 2 VOYAGES MERER TEL : LIGNE DE CAR N 1 LYCEE POMMERIT TEL : LIGNE DE CAR N 1 LYCEE POMMERIT TEL : 02 96 91 35 63. LYCEE POMMERIT BRETAGNE. 15H50 8H45 01 LANNION : ROND POINT ( GEANT ) 16h10 8H25 02 LANNION : CASERNE DES POMPIERS 16H15 8H20 03 LANNION : VENDREDI

Plus en détail

Ce prospectus est valable 12 mois. Ce Prospectus se compose du résumé et du présent document.

Ce prospectus est valable 12 mois. Ce Prospectus se compose du résumé et du présent document. Prospectus mis à la disposition du public à l occasion de l émission de parts sociales «B» des Caisses de Crédit Mutuel de Bretagne affiliées au Crédit Mutuel Arkéa La présente émission est réalisée par

Plus en détail

Bouclier rural. 13 mai 2014 journée départementale lecture publique

Bouclier rural. 13 mai 2014 journée départementale lecture publique Bouclier rural 13 mai 2014 journée départementale lecture publique 1/ Rappel des enjeux - Mobiliser les principaux acteurs publics et privés pour garantir la présence de services en zone rurale et «contrer

Plus en détail

Décliné en deux orientations stratégiques

Décliné en deux orientations stratégiques Elaboration et mise en œuvre d une stratégie marketing et de communication touristique partagée en Bretagne 2013-2015 Assemblée Générale de la FROTSI 11 juin 2013 1 L acte 2 du schéma régional de développement

Plus en détail

Population recensée depuis Population en 99

Population recensée depuis Population en 99 EVOLUTION DE LA POPULATION DU PAYS CENTRE OUEST BRETAGNE Le recensement général de la population effectué en 2004, 2005, 2006 et 2007 concerne 87 communes sur les 108 du Centre Ouest Bretagne soit 80,5

Plus en détail

BMP du 22 par discipline

BMP du 22 par discipline BMP du 22 par discipline Collège BOURBRIAC Allemand 2,5 Collège CALLAC Allemand 5 Collège CORLAY Allemand 2,5 Lycée DINAN La Fontaine des Eaux Allemand 9 Stagiaire 9h Collège ERQUY Allemand 2,5 Collège

Plus en détail

des remplaçants des établissements privés sous contrat d'association

des remplaçants des établissements privés sous contrat d'association des remplaçants des établissements privés sous contrat d'association année 2015/2016 Guide à l usage des remplaçants - p 1 Vous allez enseigner dans un établissement privé sous contrat d association (sous

Plus en détail

Observatoire de l économie et des entreprises de la CCIT Rennes Bretagne

Observatoire de l économie et des entreprises de la CCIT Rennes Bretagne Le commerce de détail d du Pays de Vitré Porte de Bretagne Juin 2012 Le Pays de Vitré Porte de Bretagne c est : 63 communes regroupées en 3 EPCI (1) : Vitré Communauté (36 communes) Pays de la Roche-aux-Fées

Plus en détail

SECTIONS SPORTIVES LABELLISEES A LA RENTREE 2013 (par activité sportive) 311 sections

SECTIONS SPORTIVES LABELLISEES A LA RENTREE 2013 (par activité sportive) 311 sections 31s N RNE ETABLISSEMENT DPT Code matière ACTIVITE SPORTIVE 0290314J Collège St Stanislas ST RENAN 29 105000 AEROBIC 2008 * 6è à 3è 01126E Collège Jean Richepin PLENEUF VAL ANDRE 100700 ATHLETISME 2005

Plus en détail

L accessibilité aux services par bassin de vie

L accessibilité aux services par bassin de vie Thème : Cohésion sociale et territoriale Orientation : Organiser des pôles de vie accessibles à tous L accessibilité aux services par bassin de vie Les habitants des bassins de vie se situent en moyenne

Plus en détail

COMPETITIONS

COMPETITIONS COMPETITIONS 1967-1968 Cette saison, une nouvelle ligue est créée. Cette dernière, appelée «Ligue de l Atlantique», regroupe les districts suivants : - District de Loire Atlantique - District d Anjou -

Plus en détail

Liste des formations ouvertes à la pré inscription 2014

Liste des formations ouvertes à la pré inscription 2014 Liste des formations ouvertes à la pré inscription 2014 22 DINAN - F. des Eaux 2 nde pro Technicien du froid et du conditionnement d air 22 GUINGAMP - J. Verne Employé de vente option : produits équipements

Plus en détail

Les offres d emploi collectées en Bretagne Juillet 2013

Les offres d emploi collectées en Bretagne Juillet 2013 Août 2013 SERVICE STATISTIQUES, ETUDES & EVALUATIONS. Les offres d emploi collectées en Bretagne Juillet 2013 Direction régionale Bretagne Offres collectées en juillet : -7% sur un an En juillet 2013,

Plus en détail

Etablissements retenus dans le cadre de l'appel à candidatures "CLACT" en EHPAD 2016

Etablissements retenus dans le cadre de l'appel à candidatures CLACT en EHPAD 2016 290000892 EHPAD STV PLOUGASTEL DAOULAS PLOUGASTEL-DAOULAS 220020739 HOSPITALITE SAINT THOMAS DE VILLENEUVE 35 400-35 400 290032689 EHPAD STV DE L'HOTEL DIEU PONT-L'ABBE 220020739 HOSPITALITE SAINT THOMAS

Plus en détail

Les coordonnées des SPANC

Les coordonnées des SPANC Les coordonnées des SPANC SPANC Adresse Code postal Commune Tél ARGOL Mairie -1, place de la Mairie 29560 ARGOL 02.98.27.75.30 AUDIERNE ESQUIBIEN BERRIEN BEUZEC-CAP-SIZUN BOLAZEC BOTMEUR Mairie - Bourg

Plus en détail

Association des Médecins Généralistes du Kreiz Breizh

Association des Médecins Généralistes du Kreiz Breizh Association des Médecins Généralistes du Kreiz Breizh DOSSIER DE PRESSE Vendredi 6 juillet 2012 Carhaix accueillle la maison médicale de garde du Kreiz Breizh Les maisons médicales de garde constituent

Plus en détail

LES 54 CONSEILLERS GENERAUX DU FINISTERE

LES 54 CONSEILLERS GENERAUX DU FINISTERE PREFECTURE DU FINISTERE Cabinet - 02.98.76.27.60 Arr.Brest Arr. Quimp. Arr.Chât. Arr. Morl. PRESIDENCE : - - Tél. : 02.98.76.20.20 Président du Conseil Général du Finistère : M. Pierre MAILLE LES 54 CONSEILLERS

Plus en détail

TOURISME CHIFFRES Clés

TOURISME CHIFFRES Clés TOURISME CHIFFRES Clés 2011 www.acteurs-tourismebretagne.com GÉNÉRALITÉS 2 700 km de côtes soit 42% du littoral français > Modes d hébergement Modes d hébergement touristique Nombre Capacité en lits touristiques

Plus en détail

Département Zone Fréquence Programme Statut particulier

Département Zone Fréquence Programme Statut particulier 22 CALLAC 102.9 RADIO KREIZ BREIZH 22 CHATELAUDREN 88.6 FRANCE INTER 22 CHATELAUDREN 91.6 FRANCE MUSIQUE 22 CHATELAUDREN 93.3 FRANCE BLEU 22 CHATELAUDREN 94.2 FRANCE CULTURE 22 COLLINEE 95.2 RADIO EVASION

Plus en détail

Analyse des flux de consommation des ménages. Louvigné Communauté

Analyse des flux de consommation des ménages. Louvigné Communauté Analyse des flux de consommation des ménages Louvigné 5 février 2014 Présentation de l Observation Economique du Commerce et de la Consommation Périmètre de l étude 1 zone d enquête sur le canton de Pontorson

Plus en détail

Ce prospectus est valable 12 mois. Ce Prospectus se compose : o du résumé, o du présent document.

Ce prospectus est valable 12 mois. Ce Prospectus se compose : o du résumé, o du présent document. Prospectus mis à la disposition du public à l occasion de l émission de parts sociales «B» des Caisses de Crédit Mutuel de Bretagne affiliées au Crédit Mutuel Arkéa La présente émission est réalisée par

Plus en détail

Offres emploi alternance au 30 juin 2015

Offres emploi alternance au 30 juin 2015 BAC PRO ELEEC Electrotechnique Energie Equipements Communicants 22 MAEL-CARHAIX BAC PRO ELEEC Electrotechnique Energie Equipements Communicants 22 PLAINE-HAUTE BAC PRO ELEEC Electrotechnique Energie Equipements

Plus en détail

SUBVENTIONS RECUES en COTISATIONS PAYEES en

SUBVENTIONS RECUES en COTISATIONS PAYEES en RAPPORT FINANCIER SUBVENTIONS RECUES en 2016-2017 NATURE TOTAL PRIMAIRE SECONDAIRE Conseil Général - Fonctionnement 14000,00 14000,00 Conseil Général - Déplacements 6 000,00 6 000,00 Conseil Général -

Plus en détail

l eunammer EIH RT E B

l eunammer EIH RT E B BERTHIER Emmanuel 2 700 km de côtes soit 42 du littoral français Modes d hébergement Modes d hébergement touristique Nombre Capacité en lits touristiques Résidences secondaires 231 770 1 158 850 Terrains

Plus en détail

PREFET DU MORBIHAN RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS

PREFET DU MORBIHAN RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS PREFET DU MORBIHAN RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS SPECIAL N 19 - JUILLET 2012 http:// www.morbihan.territorial.gouv.fr/ actes3/ web SOMMAIRE 5610 Délégation territoriale de l'agence régionale de la santé

Plus en détail

SECTIONS SPORTIVES LABELLISEES A LA RENTREE 2017 (par activité sportive) 316 sections

SECTIONS SPORTIVES LABELLISEES A LA RENTREE 2017 (par activité sportive) 316 sections En gras : sections labellisées Sections Sportives Passerelles vers le haut niveau N RNE ETABLISSEMENT DPT Code matière ACTIVITE SPORTIVE année Niveaux concernés p r ouv. i v 00142K Collège Sacré Cœur LAMBALLE

Plus en détail

18 BOURGES BTS TM Traitement des Matériaux BINIC BTS MS - Option : SP Maintenance des Systèmes - Option Systèmes de Production 1

18 BOURGES BTS TM Traitement des Matériaux BINIC BTS MS - Option : SP Maintenance des Systèmes - Option Systèmes de Production 1 18 BOURGES BTS TM Traitement des Matériaux 1 22 BINIC BTS MS - Option : SP Maintenance des Systèmes - Option Systèmes de Production 1 22 CAULNES BTS MS - Option : SP Maintenance des Systèmes - Option Systèmes

Plus en détail

SECTIONS SPORTIVES LABELLISEES A LA RENTREE 2008 (par activité sportive) 255 sections

SECTIONS SPORTIVES LABELLISEES A LA RENTREE 2008 (par activité sportive) 255 sections ETABLISSEMENT DPT ACTIVITE SPORTIVE année ouv. p r i v Niveau concerné Collège St Stanislas ST RENAN 29 AEROBIC 2008 * 6è à 3è NON Collège Jean Richepin PLENEUF VAL ANDRE 22 ATHLETISME 2005 6è,5è Collège

Plus en détail

Repères & analyses. Le chômage des femmes. Le chômage des femmes en hausse. - Bilan de l année SERVICE STATISTIQUES, ETUDES & EVALUATIONS

Repères & analyses. Le chômage des femmes. Le chômage des femmes en hausse. - Bilan de l année SERVICE STATISTIQUES, ETUDES & EVALUATIONS Janvier 2013 SERVICE STATISTIQUES, ETUDES & EVALUATIONS Repères & analyses Le chômage des femmes - Bilan de l année 2012 - Direction régionale Bretagne Le chômage des femmes en hausse Fin décembre 2012,

Plus en détail

Bretagne Sud R E P È R E S NOVEMBRE 2016

Bretagne Sud R E P È R E S NOVEMBRE 2016 Sud REPÈRES NOVEMBRE 2016 Novembre 2016 REPÈRES Sud un projet commun SOMMAIRE 04 chiffres clés 06 Population 10 Enseignement supérieur 12 Emploi 18 Fonctions métropolitaines 20 Flux Lannion Brest Morlaix

Plus en détail

COTER volet Soins palliatifs et accompagnement. Le 26 mars 2008

COTER volet Soins palliatifs et accompagnement. Le 26 mars 2008 COTER volet Soins palliatifs et accompagnement Le 26 mars 2008 DISPOSITIF D ORGANISATION OPPOSABLE VOLET SOINS PALLIATIFS ET ACCOMPAGNEMENT Une graduation des soins nécessaire Une organisation territoriale

Plus en détail

2/ Les secteurs : l agriculture comme secteur dominant, et les secteurs du commerce et des services bien représentés pour un espace rural

2/ Les secteurs : l agriculture comme secteur dominant, et les secteurs du commerce et des services bien représentés pour un espace rural 2/ Les secteurs : l agriculture comme secteur dominant, et les secteurs du commerce et des services bien représentés pour un espace rural L agriculture conserve com mme dans le reste du département, une

Plus en détail

Quelle trajectoire pour le «Nord Bretagne»? Diagnostic - Enjeux - Projets

Quelle trajectoire pour le «Nord Bretagne»? Diagnostic - Enjeux - Projets Quelle trajectoire pour le «Nord Bretagne»? Diagnostic - Enjeux - Projets 1 Synthèse de différentes études conduites par le réseau des agences d urbanisme et de développement de Bretagne : Armature urbaine

Plus en détail

Données Trafic Réseau Routier National RAPPORTS. Mars 2009

Données Trafic Réseau Routier National RAPPORTS. Mars 2009 RAPPORTS Direction interdépartementale des routes Ouest Service de l'exploitation Pôle Ingénierie trafic Données Trafic 28 Réseau Routier National Mars 29 Ministère de l Écologie, de l Énergie, Du Développement

Plus en détail

Schéma régional de raccordement au réseau des énergies renouvelables de la BRETAGNE

Schéma régional de raccordement au réseau des énergies renouvelables de la BRETAGNE Schéma régional de raccordement au réseau des énergies renouvelables de la BRETAGNE État Technique et Financier de la mise en œuvre du schéma à fin 2016 Page 2 sur 21 Table des matières 1. Préambule...

Plus en détail

Liste des libraires de la région Bretagne avec lesquels Edilivre a déjà travaillé Nom Adresse Code postal Ville Librairie papeterie 6 place de

Liste des libraires de la région Bretagne avec lesquels Edilivre a déjà travaillé Nom Adresse Code postal Ville Librairie papeterie 6 place de Liste des libraires de la région Bretagne avec lesquels Edilivre a déjà travaillé Nom Adresse Code postal Ville Librairie papeterie 6 place de l'église 56610 Arradon Super U Centre commercial La Brèche

Plus en détail

Opérations 2009 Jobs d été

Opérations 2009 Jobs d été Opérations 2009 Le Réseau Information Jeunesse Bretagne vous informe sur les et 22 - COTES D ARMOR (,, PIJ LAMBALLE «Emplois saisonniers» Objectif : - informer sur la démarche de recherche d emplois saisonniers

Plus en détail

Etablissements publics et privés du second degré

Etablissements publics et privés du second degré ANNUAIRE des Médecins de l Education Nationale Académie de Rennes Département des Côtes d Armor ooo Etablissements publics et privés du second degré Edition 2007-2008 BBEGARD 22140 Collège François Clec

Plus en détail

Réflexion «Réforme territoriale» Territoire Est-Costarmoricain

Réflexion «Réforme territoriale» Territoire Est-Costarmoricain Réflexion «Réforme territoriale» Territoire Est-Costarmoricain Synthèse du Diagnostic Territorial Communauté de Communes Arguenon-Hunaudaye Communauté de Communes Côte de Penthièvre Communauté de Communes

Plus en détail

Observatoire des personnes en situation de fragilité

Observatoire des personnes en situation de fragilité Observatoire des personnes en situation de fragilité B La Bretagne Côte de Granit rose Côte d Émeraude Île d Ouessant Pte du Raz Guingamp Morlaix Brest St-Brieuc Finistère Côtes-d Armor Quimper Pontivy

Plus en détail

Offres emploi Alternance par département au 10 mai 2016 1 / 11

Offres emploi Alternance par département au 10 mai 2016 1 / 11 Offres emploi Alternance par département au 10 mai 2016 1 / 11 Bac pro Traitement de Surface BAC PRO TS 1 16 ANGOULEME ST NICOLAS DE REDON Apprentissage BTS Traitement des Matériaux BTS TM 1 16 L'ISLE

Plus en détail

BAIE DU MONT ST MICHEL ET ZH DE PLEINE FOUGERES

BAIE DU MONT ST MICHEL ET ZH DE PLEINE FOUGERES Communes Zones à risque particulier ACIGNE NORD EST DU DEPARTEMENT 35 ANTRAIN ARGENTRE DU PLESSIS AVAILLES SUR SEICHE BAGUER PICAN BAILLE NORD EST DU DEPARTEMENT 35 BAINS SUR OUST BAIS NORD EST DU DEPARTEMENT

Plus en détail

TOURISME CHIFFRES Clés

TOURISME CHIFFRES Clés TOURISME CHIFFRES Clés GLADU Ronan 2012 www.acteurs-tourismebretagne.com GÉNÉRALITÉS 2 700 km de côtes soit 42 du littoral français > Modes d hébergement Modes d hébergement touristique Nombre Capacité

Plus en détail

RENNES <> VITRÉ <> LAVAL <> LE MANS <> PARIS/Lille/Strasbourg/Marseille/Montpellier samedi 23 et 30 janvier 2016

RENNES <> VITRÉ <> LAVAL <> LE MANS <> PARIS/Lille/Strasbourg/Marseille/Montpellier samedi 23 et 30 janvier 2016 RENNES VITRÉ LAVAL LE MANS PARIS/Lille/Strasbourg/Marseille/Montpellier 30 janvier 2016 TGV TGV TGV TGV TGV TER TGV TGV TER TGV TGV TER TGV AUTOCAR AUTOCAR TGV AUTOCAR AUTOCAR TGV AUTOCAR AUTOCAR

Plus en détail

Les points de vente délivrant des titres SNCF en Bretagne (hors gares)

Les points de vente délivrant des titres SNCF en Bretagne (hors gares) Les points de vente délivrant en Bretagne (hors gares) Boutiques Côtes-d Armor (22) Adresse Horaires d ouverture Plancoët des 1 rue des Venelles 22130 PLANCOET 02 96 84 00 57 Lundi, mardi, jeudi et samedi

Plus en détail

Liste des postes vacants du Morbihan 01/09/2017

Liste des postes vacants du Morbihan 01/09/2017 Liste des postes vacants du Morbihan 01/09/2017 Commune VI N Ets ALLAIRE Dénomination établissement Discipline Quotité à pourvoir LA 0560870S ECOLE PRIMAIRE PRIVEE(E.E.PR) - STE ANNE AMBON MB 0560871T

Plus en détail

Le Pays de Redon Bretagne Sud, un bassin de vie et d activité au cœur de trois territoires métropolitains

Le Pays de Redon Bretagne Sud, un bassin de vie et d activité au cœur de trois territoires métropolitains Le Pays de Redon Bretagne Sud, un bassin de vie et d activité au cœur de trois territoires métropolitains Edition 2012 Sommaire Contexte, objectifs et méthodologie de l étude... 3 Définition et structuration

Plus en détail

Emploi public en Bretagne et dans le Morbihan. Atelier départemental de la Mobilité à Vannes 12 septembre 2017

Emploi public en Bretagne et dans le Morbihan. Atelier départemental de la Mobilité à Vannes 12 septembre 2017 Emploi public en Bretagne et dans le Morbihan Atelier départemental de la Mobilité à Vannes 12 septembre 2017 Chiffres de la fonction publique en France FPE FPT FPH 2 269 733 1 702 228 1 069 173 45,1 %

Plus en détail

PSTG 18,00 18,00 OUI PSTG 8,00 8,00 OUI PSTG 7,50 7,50 OUI PSTG 9,00 9,00 OUI

PSTG 18,00 18,00 OUI PSTG 8,00 8,00 OUI PSTG 7,50 7,50 OUI PSTG 9,00 9,00 OUI PSTG : 89 0000J CLG JULES FERRY BOURBRIAC PSTG 8,00 8,00 OUI 0007760 L800 ARTS PLASTIQUES PSTG 8,00 8,00 OUI 000786 000V LYC DE LA FONTAINE DES EAUX DINAN CEDEX PSTG 8,00 8,00 OUI 000776 PSTG 8,00 8,00

Plus en détail

Implantation des postes FSTG à la date d'observation du 01/09/12

Implantation des postes FSTG à la date d'observation du 01/09/12 Nombre : 322 E0030 EDUCATION (CE,CPE) 0220023F LYC FELIX LE DANTEC LANNION CEDEX 22 FSTG,0 000267589 022007H LP EUGENE FREYSSINET ST BRIEUC CEDEX 22 FSTG,0 000267590 0290068S CLG DE LA TOUR D'AUVERGNE

Plus en détail

Schéma Directeur. Réseau des Chambres de Commerce et d Industrie de Bretagne

Schéma Directeur. Réseau des Chambres de Commerce et d Industrie de Bretagne Schéma Directeur Réseau des Chambres de Commerce et d Industrie de Bretagne Assemblée Générale du 13 décembre 2006 Sommaire Préambule Page 2 A - La situation actuelle en Bretagne 1. Circonscription territoriale

Plus en détail

La pré inscription 2011

La pré inscription 2011 La pré inscription 2011 Pour faire connaître et valoriser les spécialités de la voie professionnelle spontanément moins retenues par les élèves, la démarche de pré inscription est reconduite dans les sections

Plus en détail

Inventaire communal 1998 : Tarn-et-Garonne

Inventaire communal 1998 : Tarn-et-Garonne Numéro 30- : avril 1999 Inventaire communal 1998 : Tarn-et-Garonne Concentration des équipements sur les grands axes de circulation Bourg-de-Visa D60 D2 Montaigu-de-Quercy Lauzerte N20 A20 Caylus D926

Plus en détail

Répartition des secteurs des enseignants référents

Répartition des secteurs des enseignants référents Répartition des secteurs des enseignants référents Enseignement catholique / 2013-32014 SECTEUR 1 : HELENE VOURCH Liste des écoles Bégard Anne Leroy Perros St Yves Pommerit le Vicomte Ste Anne Binic Sacré

Plus en détail

COMMUNES DU DEPARTEMENT D'ILLE ET VILAINE EN ZONE A RISQUE PARTICULIER PRIORITAIRE

COMMUNES DU DEPARTEMENT D'ILLE ET VILAINE EN ZONE A RISQUE PARTICULIER PRIORITAIRE COMMUNES DU DEPARTEMENT D'ILLE ET VILAINE EN ZONE A RISQUE PARTICULIER PRIORITAIRE (Arrêté du 24 janvier 2008 relatif aux niveaux de risque) Département INSEE Commune Zone ILLE-ET-VILAINE 35001 ACIGNE.

Plus en détail

Calendriers par journée

Calendriers par journée U7 Dh Ligue / Phase Unique Poule A Début été : 5H30 Début hiver : 5H30 565 * Match lever de rideau Auray Football Club Brest A.S Concarneau Us Lannion Fc Lorient Cep Montagnarde Us Plouzane A. C. F. 0

Plus en détail

Hachette Tourisme 2017

Hachette Tourisme 2017 Hachette Tourisme 2017 Hachette Tourisme 2017 R 2 TABE DES MATIÈRES Nous avons divisé cette région en deux titres, la grande majorité d entre vous ne parcourant pas toute la région au cours d un même séjour.

Plus en détail

Aides. aux collégiens Conseil général des Côtes d Armor. (un dossier par famille) Nom de la famille

Aides. aux collégiens Conseil général des Côtes d Armor. (un dossier par famille) Nom de la famille Conseil général des Côtes d Armor Aides aux collégiens (un dossier par famille) 2012-2013 u Aides aux collégiens Cette aide est accordée, sous condition de ressources, aux familles résidant en Côtes d

Plus en détail

Jean-Michel Boucheron Ille-et-Vilaine (1 ère circonscription)

Jean-Michel Boucheron Ille-et-Vilaine (1 ère circonscription) 1 Rue de Toulouse, Jean-Michel Boucheron Ille-et-Vilaine (1 ère circonscription) 35000 Rennes Téléphone : 02 99 79 54 52 Télécopie : 02 99 78 10 92 www.jmboucheron.fr Circonscription d'élection : Ille-et-Vilaine

Plus en détail

Calendriers par journée

Calendriers par journée Poule A 606 Begard Cs Brest Stade 2 Plougastel Daoul Esg Quimper Kerf Fc Aller 7/09/2 Retour 233. 3963308 Quimper Kerf Fc Brest Stade 2 2332. 3963309 Begard Cs Plougastel Daoul Esg Aller Retour 2333. 2334.

Plus en détail

Calendriers par journée

Calendriers par journée U5 Dh Elite Ligue / Phase Unique Poule 0 Début été : 5H30 Début hiver : 5H30 573 * Match lever de rideau Brest Stade Concarneau Us Guingamp Ea Lorient Fc Plouzane A. C. F. Quimper Kerf Fc Ren. Cpb Breq

Plus en détail

BRETAGNE. UFFEJ BRETAGNE Laurence DABOSVILLE. 18, rue Abbé Vallée SAINT-BRIEUC. Tél / fax :

BRETAGNE. UFFEJ BRETAGNE Laurence DABOSVILLE. 18, rue Abbé Vallée SAINT-BRIEUC. Tél / fax : UFFEJ BRETAGNE Laurence DABOSVILLE 18, rue Abbé Vallée 22000 SAINT-BRIEUC Tél / fax : 02 96 61 11 76 uffejbretagne@gmail.com www.uffej.net/bretagne TERRITOIRES 24 COMMUNES Côtes-d Armor (22) : Lamballe,

Plus en détail

Le pôle de santé de CHABRIS recherche ses médecins généralistes

Le pôle de santé de CHABRIS recherche ses médecins généralistes Le pôle de santé de CHABRIS recherche ses médecins généralistes Au sud de Paris, au bord du Cher, à 15 km de Romorantin et de l autoroute A85 (Paris Bourges), à 50 km de Blois et de Châteauroux, à 80 km

Plus en détail