ASSURER L EFFICACITÉ DES RÉGIMES ENREGISTRÉS D ÉPARGNE-INVALIDITÉ

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ASSURER L EFFICACITÉ DES RÉGIMES ENREGISTRÉS D ÉPARGNE-INVALIDITÉ"

Transcription

1 ASSURER L EFFICACITÉ DES RÉGIMES ENREGISTRÉS D ÉPARGNE-INVALIDITÉ 1. Introduction L une des grandes préoccupations des parents et des grands-parents d un enfant gravement handicapé est de savoir comment assurer au mieux sa sécurité financière lorsqu ils ne seront plus en mesure de le faire. Le ministre des Finances a mis sur pied en juillet 2006 le Groupe d experts au sujet de la sécurité financière des enfants gravement handicapés afin qu il se penche sur cette question. Le Groupe d experts a présenté son rapport, intitulé Un nouveau départ, en décembre Le gouvernement a donné suite aux recommandations du Groupe d experts en annonçant dans le budget de 2007 l instauration d un nouveau programme de régimes enregistrés d épargne-invalidité (REEI) donnant droit à une aide fiscale, lesquels sont offerts depuis décembre Dans le budget de 2011, le gouvernement du Canada a annoncé qu il entreprendrait un examen du programme des REEI en 2011 conformément à l engagement pris dans le budget de 2008 de mener un examen du programme dans trois ans. Il était précisé dans le budget de 2011 que «bien que la structure globale et les conditions d admissibilité des REEI fassent l objet d un large consensus, l examen de programme permettra de recueillir les commentaires des particuliers, des familles, des groupes représentant les personnes handicapées et des institutions financières sur des caractéristiques précises» des REEI. (Plan budgétaire, p. 144) Le présent document de consultation expose les principaux éléments du programme des REEI. Il vise à recueillir les opinions des Canadiennes et des Canadiens sur des éléments importants du programme, y compris les problèmes liés à la mise sur pied des régimes, l accès à l épargne conservée dans les régimes, la cessation des régimes, ainsi que l administration du programme.

2 Le gouvernement invite les Canadiens intéressés à présenter leurs observations sur ces sujets et sur d autres questions pertinentes. 2. Les REEI au Canada aujourd hui Un régime enregistré d épargne-invalidité (REEI) peut être établi au bénéfice d un particulier admissible au crédit d impôt pour personnes handicapées (CIPH). Le bénéficiaire du régime doit être le particulier admissible au CIPH. Le titulaire de régime est, de façon générale, la personne qui ouvre le REEI et qui prend les décisions concernant les cotisations, les placements et les retraits. Le titulaire de régime peut être le bénéficiaire ou, si le régime est ouvert pour une personne mineure, un parent du bénéficiaire. Le titulaire peut aussi être un représentant juridique du bénéficiaire. Les trois principales composantes des régimes se décrivent comme suit : 1. Les parents, les bénéficiaires et les autres personnes qui veulent accumuler une épargne pour le bénéficiaire peuvent verser des cotisations au REEI avec la permission écrite du titulaire de régime. Les cotisations à un REEI sont assujetties à un plafond cumulatif de $ par bénéficiaire et elles peuvent être versées jusqu à la fin de l année au cours de laquelle le bénéficiaire atteint l âge de 59 ans. 2. Les cotisations annuelles à un REEI donnent droit à des versements de la Subvention canadienne pour l épargne-invalidité (SCEI). Ces versements, qui sont assujettis à un plafond cumulatif de $, peuvent représenter 100 %, 200 % ou 300 % des cotisations, selon le revenu familial du bénéficiaire et le montant des cotisations. Le tableau 1.1 indique les fourchettes de revenu familial et les maximums annuels correspondants des SCEI. Les nouvelles cotisations à un REEI peuvent donner droit à des SCEI jusqu à la fin de l année au cours de laquelle le bénéficiaire atteint l âge de 49 ans.

3 Tableau 1.1 Limite annuelle des Subventions canadiennes pour l épargne-invalidité Revenu familial* Taux d équivalence Jusqu à $ 300 % de la première tranche de 500 $ 200 % de la tranche suivante de $ Plus de $ 100 % de la première tranche de $ * Les seuils de revenu familial net sont ceux de 2011; ils sont indexés à l inflation. 3. Le gouvernement verse un montant pouvant atteindre $ par année en Bons canadiens pour l épargne-invalidité (BCEI) dans les REEI ouverts par les familles à revenu faible ou modeste, à concurrence d une limite cumulative de $. Le montant des BCEI commence à diminuer lorsque le revenu familial du bénéficiaire dépasse $ et tombe à zéro lorsqu il atteint $ (en 2011). Les BCEI peuvent être versés dans un REEI jusqu à la fin de l année au cours de laquelle le bénéficiaire atteint l âge de 49 ans. Le revenu de placement généré s accumule en franchise d impôt dans le REEI. Les cotisations à un REEI ne sont pas déductibles du revenu, et elles ne sont pas incluses dans le calcul du revenu du bénéficiaire lorsqu elles sont retirées du régime. Les SCEI et les BCEI versés ainsi que le revenu de placement du REEI sont inclus dans le calcul du revenu imposable du bénéficiaire au moment du retrait du REEI. Les SCEI et les BCEI versés dans le régime dans les 10 années précédant un retrait du régime doivent être remboursés au gouvernement (à l exception des cas où l espérance de vie du bénéficiaire est réduite, sous réserve de certaines conditions). Le versement de paiements provenant d un REEI doit commencer avant la fin de l année où le bénéficiaire atteint l âge de 60 ans.

4 Afin que les paiements versés d un REEI complètent plutôt qu ils ne remplacent les autres prestations fondées sur le revenu, ils ne sont pas pris en compte dans le calcul des prestations fédérales fondées sur le revenu accordées dans le cadre du régime d impôt sur le revenu, par exemple la Prestation fiscale canadienne pour enfants et le crédit pour la taxe sur les produits et services. De plus, les paiements versés d un REEI n ont aucune incidence sur le montant des prestations de Sécurité de la vieillesse ou d assurance-emploi. Le gouvernement a collaboré avec les provinces et les territoires afin que les REEI permettent de réaliser les objectifs visés. Terre- Neuve-et-Labrador, la Nouvelle-Écosse, l Ontario, le Manitoba, la Saskatchewan, l Alberta, la Colombie-Britannique, le Nunavut, les Territoires du Nord-Ouest et le Yukon ont indiqué que ni le revenu tiré d un REEI ni les actifs détenus dans un REEI n affecteraient le montant des prestations de soutien du revenu, tandis que le Québec, le Nouveau-Brunswick et l Île-du-Prince-Édouard ont annoncé que les paiements versés d un REEI ne réduiraient pas le soutien du revenu, à concurrence de certains montants. 3. Améliorations récentes Le REEI est généralement considéré comme une grande innovation en matière de politique publique et un nouveau mécanisme qui permet de mieux assurer la sécurité financière à long terme des enfants gravement handicapés. Le gouvernement a apporté de nombreuses améliorations au programme des REEI depuis son instauration afin de mieux satisfaire les besoins des bénéficiaires et d améliorer l efficacité du programme (voir le tableau 1.2).

5 Tableau 1.2 Améliorations apportées au programme des REEI depuis 2008 Année Changements 2008 Afin de clarifier la situation pour les parents qui prévoient ouvrir un REEI pour leur enfant, les règles ont été modifiées afin qu une liquidation obligatoire du régime ne survienne que lorsque l état du bénéficiaire s est effectivement amélioré de telle sorte que celui-ci n est plus admissible au CIPH. Les règles antérieures stipulaient que le régime devait être liquidé en cas de l annulation de l attestation d admissibilité au CIPH, même si le bénéficiaire continuait de satisfaire aux exigences du crédit. Pour veiller à ce que le plus grand nombre possible de personnes puissent ouvrir un compte REEI et avoir droit aux SCEI et aux BCEI à la première année du programme, la date limite d ouverture, de versement de cotisations et de demande de subventions ou de bons a été repoussée de deux mois pour l année Compte tenu du fait que les familles ayant un enfant handicapé pourraient ne pas être en mesure de cotiser régulièrement aux REEI, le report prospectif sur 10 ans des droits à la SCEI et au BCEI a été instauré. Afin d aider davantage les parents et les grands-parents à pourvoir aux besoins financiers à long terme d un enfant handicapé, les règles ont été assouplies afin de permettre que le produit d un régime enregistré d épargne-retraite (REER), d un fonds enregistré de revenu de retraite (FERR) ou, dans une certaine mesure, d un régime de pension agréé, d une personne décédée soit transféré en franchise d impôt au REEI d un enfant ou d un petit-enfant financièrement à charge et ayant une déficience.

6 Tableau 1.2 Améliorations apportées au programme des REEI depuis 2008 Année Changements 2011 Afin de tenir compte des besoins immédiats plus grands d accéder à l épargne accumulée qui surviennent dans le cas des bénéficiaires dont l espérance de vie est réduite, les règles ont été modifiées afin de donner à ces bénéficiaires une plus grande latitude pour retirer les actifs détenus dans leur REEI sans avoir à rembourser les SCEI ou les BCEI. 4. Éléments de l examen triennal du REEI La présente section est divisée en cinq volets : paramètres de base, établissement de régimes et représentation juridique, accumulation de l épargne et accès à l épargne, cessation d un régime, et amélioration de l administration et réduction des formalités administratives. Des questions paraissent à la fin de chaque volet afin d obtenir le point de vue des intervenants. PARAMÈTRES DE BASE Les paramètres de base du REEI, expliqués dans la section «Les REEI au Canada aujourd hui»du présent document, incluent : un plafond cumulatif des cotisations de $, un régime de subventions de contrepartie visant à encourager les cotisations, le paiement de bons afin d accorder un soutien aux bénéficiaires à revenu faible ou modeste, un revenu de placement s accumulant en franchise d impôt, et des exigences concernant l âge du bénéficiaire visant à favoriser l épargne à long terme et à faire en sorte que les actifs détenus dans un régime profitent au bénéficiaire. Les paramètres actuels soutiennent-ils efficacement les objectifs du programme des REEI? Y a-t-il des aspects de ces paramètres à améliorer?

7 ÉTABLISSEMENT DE RÉGIMES ET REPRÉSENTATION JURIDIQUE Comme pour les autres régimes enregistrés, il existe certaines conditions à remplir afin de pouvoir ouvrir un compte REEI au nom d un bénéficiaire. Par exemple, le bénéficiaire doit être admissible au CIPH, avoir moins de 60 ans et résider au Canada. Ces règles visent à ce que les REEI servent à satisfaire les besoins d épargne à long terme de Canadiens gravement handicapés. Il existe aussi des règles concernant le titulaire d un REEI. Le titulaire est la personne qui ouvre le compte REEI et qui prend les décisions concernant le fonctionnement du régime, y compris, par exemple, l autorisation des cotisations au régime et les retraits au nom du bénéficiaire. Si le bénéficiaire est une personne mineure au moment où le REEI est établi, un parent légalement reconnu, un tuteur ou un curateur du bénéficiaire (ou un particulier, un ministère, un organisme ou un établissement public autorisé par la loi à agir en son nom) peut ouvrir un REEI pour la personne mineure et devenir un titulaire de régime. Dans les cas où le régime est ouvert par un parent, celui-ci peut demeurer titulaire du régime quand le bénéficiaire a atteint l âge de la majorité. Quand le bénéficiaire devient un adulte et que la loi l autorise à conclure un contrat, le parent peut choisir de demeurer le seul titulaire du REEI, inscrire le bénéficiaire comme titulaire conjoint, ou céder la fonction de titulaire au bénéficiaire, qui devient alors l unique titulaire. Si un régime est ouvert par une personne ou une entité autre que le bénéficiaire ou un parent du bénéficiaire, cette personne ou entité doit en général cesser d être titulaire du régime quand le bénéficiaire atteint l âge de la majorité. Si le bénéficiaire a atteint l âge de la majorité au moment où le régime est établi et si la loi l autorise à conclure des contrats, il doit être le titulaire du régime.

8 Si le bénéficiaire a atteint l âge de la majorité et que la loi ne l autorise pas à conclure des contrats quand le régime est établi, une autre personne admissible doit ouvrir le REEI pour la personne et devenir le titulaire. Cette personne admissible peut être soit le tuteur ou le curateur du bénéficiaire, soit un particulier ou un ministère, organisme ou établissement public qui est légalement autorisé à agir au nom du bénéficiaire. Ces règles donnent le plus de contrôle possible au bénéficiaire en ce qui a trait aux décisions concernant le REEI, en reconnaissance du fait que la priorité du programme réside dans les intérêts du bénéficiaire, tout en permettant aux parents de demeurer titulaires d un REEI établi pour une personne mineure lorsque cette personne atteint l âge de la majorité. Dans les cas où un bénéficiaire a atteint l âge de la majorité et qu il n est pas apte à conclure un contrat, les règles ne permettent qu au représentant juridique du bénéficiaire d être titulaire du régime. Cette règle contribue à protéger les intérêts du bénéficiaire, mais elle peut aussi empêcher certaines personnes de devenir titulaires de régime. À cet égard, certains adultes handicapés ont eu de la difficulté à ouvrir un REEI parce que la nature de leur handicap les rendait inaptes à conclure un contrat. Les questions liées à la représentation juridique appropriée dans de tels cas relèvent de la compétence des provinces et des territoires. Dans plusieurs provinces et territoires, un REEI peut être établi pour une personne qui a atteint l âge de la majorité et qui n est pas apte à conclure un contrat dans les seuls cas où cette personne est déclarée légalement inapte et qu une autre personne est désignée pour lui servir de tuteur une démarche à laquelle les proches de la personne handicapée peuvent devoir consacrer beaucoup de temps et d argent. Certaines provinces, dont la Colombie-Britannique, ont mis en place des processus simplifiés afin de pouvoir charger une personne de confiance par exemple, un parent ou un ami de gérer les biens de la personne handicapée. Le gouvernement du Canada encourage les

9 autres provinces et les territoires à déterminer si cette approche leur conviendrait. Certains intervenants ont appuyé la simplification des processus provinciaux et territoriaux de nomination de tuteurs; d autres ont plaidé en faveur d une solution qui emprunterait des voies différentes. Toute proposition envisagée devra être examinée sous l angle des coûts, de la faisabilité administrative, de la responsabilité légale, de la surveillance et de la responsabilisation. Les règles générales liées à l établissement de REEI fonctionnent-elles bien? Les bénéficiaires et leurs familles sont-ils confrontés à des obstacles à l établissement d un REEI et, dans l affirmative, comment peut-on éliminer ces obstacles? En particulier, quelle approche devrait-on adopter pour régler les problèmes de représentation juridique? Quels éléments devraient faire partie d une solution qui satisferait les besoins des bénéficiaires et de leurs familles, ainsi qu aux besoins des institutions émettrices de REEI? ACCUMULATION DE L ÉPARGNE ET ACCÈS À L ÉPARGNE Les règles concernant les REEI sont généralement conçues pour faciliter l accumulation d épargne pour faire en sorte que les bénéficiaires puissent constituer une épargne privée qui, de concert avec l aide publique qui leur est accordée, contribue de façon importante à leur sécurité financière à long terme. Il importe que ces règles accordent une latitude adéquate aux bénéficiaires tout en appuyant l objectif d épargne à long terme des REEI. Opérations de roulement Des modifications annoncées dans le budget de 2010 ont prévu, pour la première fois, le transfert des fonds d un autre régime enregistré à un REEI en franchise d impôt (une «opération de roulement»), afin de donner aux parents et aux grands-parents

10 une plus grande latitude pour assurer la sécurité financière à long terme d un enfant handicapé. En particulier, le produit du régime enregistré d épargne-retraite (REER) ou du fonds enregistré de revenu de retraite (FERR), tout comme certains éléments du produit d un régime de pension agréé, d une personne décédée peut être transféré au REEI d un enfant ou d un petit-enfant financièrement à charge ayant une déficience, dans les limites des droits de cotisation inutilisés du REEI du bénéficiaire. L opération de roulement a pour effet de réduire les droits de cotisation inutilisés du même montant, sans donner droit à des versements au titre des SCEI. Certains parents ont fait observer que la capacité de transférer des fonds d un régime enregistré d épargne-études (REEE) pourrait augmenter le potentiel d épargne des REEI. Y aurait-il lieu d autoriser les opérations de roulement d un REEE à un REEI? Dans l affirmative, comment une telle opération pourrait-elle être conforme aux objectifs des deux types de régimes, tout en offrant la souplesse voulue pour tenir compte de l évolution de la situation des titulaires? La règle des 10 ans La possibilité que le bénéficiaire puisse accéder à son épargne quand il en a besoin est essentielle au succès du programme des REEI. La latitude qu offre cette option doit toutefois être conciliée à la nécessité de promouvoir l épargne à long terme. La «règle des 10 ans» constitue une exigence en ce sens. En vertu de cette règle, quand un retrait est prélevé sur le REEI, quand un bénéficiaire n est plus admissible au CIPH, ou quand un bénéficiaire décède, les SCEI et les BCEI versés dans le régime dans les 10 années précédentes doivent être remboursés au gouvernement. Le revenu de placement accumulé dans le régime, y compris le produit des SCEI et des BCEI, n a pas à être remboursé.

11 Même si la règle des 10 ans vise à favoriser l épargne à long terme, certains intervenants ont suggéré qu elle pourrait aussi empêcher certains bénéficiaires dont l espérance de vie est réduite d obtenir un soutien du revenu, sous forme de retraits de leur REEI, quand ils en ont besoin. Afin de tenir compte des besoins plus immédiats de ces bénéficiaires d accéder à leur épargne, dans le budget de 2011, le gouvernement a exempté de la règle des 10 ans les bénéficiaires dont l espérance de vie est réduite, sous réserve de certaines conditions. Même si cette nouvelle mesure accorde une plus grande latitude aux personnes dont l espérance de vie est réduite pour répondre à leurs besoins immédiats, il pourrait y avoir d autres bénéficiaires pour qui la règle des 10 ans ne tient pas compte des besoins particuliers. Dans quelles circonstances devrait-on accorder des dérogations à la règle des 10 ans? Quelles solutions de rechange pourraient être envisagées afin d améliorer l accès à l épargne tout en soutenant l objectif d épargne à long terme des REEI? CESSATION D UN RÉGIME Il existe un certain nombre de facteurs qui peuvent entraîner la cessation d un REEI, en général le décès du bénéficiaire, la fermeture volontaire du régime ou de la fin de l admissibilité au CIPH. La cessation d un REEI entraîne de nombreuses répercussions. Parmi celles-ci, tous les SCEI et les BCEI versés dans le régime dans les 10 années précédant sa fermeture doivent être remboursés au gouvernement, et les fonds restant dans le REEI doivent être versés au bénéficiaire; certains de ces fonds sont imposables et doivent être inclus dans le revenu du bénéficiaire dans l année où le paiement lui est versé. Ces règles visent à ce que les REEI ne servent qu à satisfaire les besoins d épargne à long terme des personnes ayant un handicap grave. Fin de l admissibilité au CIPH Selon les règles actuelles, si le bénéficiaire d un REEI cesse d être admissible au CIPH, le REEI doit être fermé avant la fin de l année suivant la première année civile complète où le

12 bénéficiaire n a pas une déficience grave et prolongée. (Cela signifie par exemple que si un bénéficiaire a cessé d avoir une déficience grave en 2011, le REEI devra être fermé avant la fin de 2013, étant donné que 2012 serait la première année complète mentionnée ci-dessus.) Cette règle tient compte des situations où un bénéficiaire cesse d avoir un handicap grave et prolongé pour l avenir prévisible. Il peut toutefois y avoir certains bénéficiaires de REEI qui cessent d avoir une déficience dont les effets les rendent admissibles au CIPH, mais qui ont aussi la probabilité médicale de redevenir admissibles au CIPH dans un avenir prévisible par exemple, les personnes atteintes d une maladie épisodique. Dans ces cas, l exigence de fermer le REEI et de rembourser les SCEI et les BCEI peut limiter l utilité du REEI pour satisfaire les besoins d épargne à long terme du bénéficiaire. Que doit-il arriver à un REEI quand un bénéficiaire cesse d être admissible au CIPH (surtout s il existe une probabilité médicale que le bénéficiaire redevienne admissible au CIPH dans un avenir prévisible)? Des modifications doivent-elles être apportées afin d assouplir les règles dans ces circonstances? AMÉLIORATION DE L ADMINISTRATION ET RÉDUCTION DES FORMALITÉS ADMINISTRATIVES Afin que les opérations relatives à un REEI puissent s effectuer de façon pratique et en temps opportun, les bénéficiaires, les titulaires de régime et les institutions financières sont tenus de se conformer à diverses règles administratives prévues dans la Loi de l impôt sur le revenu et dans le Règlement sur l'épargneinvalidité.

13 En général, les règles administratives soutiennent les objectifs stratégiques du programme des REEI en établissant des normes de conformité. Ces règles portent sur des questions qui incluent les transferts de REEI entre institutions financières, la tenue de documents et la communication de l information, les dates limites pour présenter des demandes de SCEI ou de BCEI et la collecte des renseignements autorisés. Même si ces règles sont essentielles au fonctionnement efficace des REEI, il est important de veiller à ce qu elles soient simples et à ce que les bénéficiaires et leurs parents en comprennent les conséquences, de manière à ne pas nuire à la prise de décisions. De plus, les règles administratives concernant les REEI ne doivent pas constituer un fardeau inutile pour les émetteurs, conformément au principe que l offre de ces régimes devrait être attrayante pour les institutions financières. Les règles administratives actuelles soutiennent-elles efficacement les objectifs du programme des REEI? Dans le cas contraire, quelles modifications doivent être apportées? Les règles administratives actuelles peuvent-elles être facilement comprises par les bénéficiaires et leurs familles? Dans le cas contraire, quelles mesures peuvent être adoptées pour réduire les formalités administratives pour les bénéficiaires et pour simplifier les règles? Les règles administratives actuelles constituent-elles un fardeau administratif inutile pour les émetteurs de REEI? Dans l affirmative, comment ce fardeau peut-il être allégé?

14 FAITES CONNAÎTRE VOTRE OPINION Toute personne peut participer à ces consultations. Celles-ci prendront fin le 16 décembre Les observations peuvent être envoyées par courriel à l adresse Les observations écrites devraient être transmises à l adresse suivante : Examen des REEI Direction de la politique de l impôt Ministère des Finances L Esplanade Laurier 16e étage, tour Est 140, rue O Connor Ottawa (Canada) K1A 0G5 Télécopieur : Les présentations reçues par le ministère des Finances seront assujetties à la Loi sur l accès à l information, et elles pourront être divulguées conformément à cette loi. Si le Ministère reçoit une demande d accès à l information concernant une présentation, il communiquera avec l auteur de celle ci conformément à l article 27 de cette même loi.

Le régime enregistré d épargne-invalitidé Le régime enregistré d épargne-invalidité

Le régime enregistré d épargne-invalitidé Le régime enregistré d épargne-invalidité Le régime enregistré d épargne-invalitidé Le régime enregistré d épargne-invalidité ISSD-059-12-10 Vous pouvez obtenir cette publication en communiquant avec : Services des publications Ressources humaines

Plus en détail

RÉGIME ENREGISTRÉ D ÉPARGNE-INVALIDITÉ

RÉGIME ENREGISTRÉ D ÉPARGNE-INVALIDITÉ EXPERTISE ACCOMPAGNEMENT SOLIDITÉ RÉGIME ENREGISTRÉ D ÉPARGNE-INVALIDITÉ EXPERTISE ACCOMPAGNEMENT SOLIDITÉ QUELS SONT LES AVANTAGES DU REEI? En cotisant à un REEI ouvert pour vous-même ou pour un proche

Plus en détail

Pour les Canadiens atteints d un handicap. Régime enregistré d épargne-invalidité (REEI)

Pour les Canadiens atteints d un handicap. Régime enregistré d épargne-invalidité (REEI) Pour les Canadiens atteints d un handicap Régime enregistré d épargne-invalidité (REEI) Fonds d investissement BMO 1 Découvrez les avantages du REEI Le régime enregistré d épargne-invalidité (REEI) offre

Plus en détail

Pour les Canadiens atteints d un handicap

Pour les Canadiens atteints d un handicap BMO Fonds d investissement Régime enregistré d épargne-invalidité (REEI) Pour les Canadiens atteints d un handicap Le REEI met à la disposition des personnes handicapées un instrument d épargne et de placement

Plus en détail

Régime enregistré d épargne-invalidité, Bon canadien pour l épargne-invalidité et Subvention canadienne pour l épargneinvalidité

Régime enregistré d épargne-invalidité, Bon canadien pour l épargne-invalidité et Subvention canadienne pour l épargneinvalidité Régime enregistré d épargne-invalidité, Bon canadien pour l épargne-invalidité et Subvention canadienne pour l épargneinvalidité Présentation à la rencontre des Jeux Olympiques spéciaux Ottawa Le 2 octobre

Plus en détail

Vous pouvez obtenir des exemplaires (imprimés) supplémentaires aux :

Vous pouvez obtenir des exemplaires (imprimés) supplémentaires aux : Vous pouvez obtenir des exemplaires (imprimés) supplémentaires aux : Services des publications Ressources humaines et Développement des compétences Canada 140, Promenade du Portage Phase IV, 12 e étage

Plus en détail

Régime enregistré d épargneinvalidité. Aider les Canadiens handicapés à mettre de l argent de côté pour l avenir

Régime enregistré d épargneinvalidité. Aider les Canadiens handicapés à mettre de l argent de côté pour l avenir Régime enregistré d épargneinvalidité Aider les Canadiens handicapés à mettre de l argent de côté pour l avenir Aider les Canadiens handicapés à mettre de l argent de côté pour l avenir Le régime enregistré

Plus en détail

Régimes enregistrés d épargne-invalidité (REEI)

Régimes enregistrés d épargne-invalidité (REEI) Régimes enregistrés d épargne-invalidité (REEI) Fonds d investissement BMO 2 Régimes enregistrés d épargne-invalidité (REEI) Depuis de nombreuses années, les personnes handicapées et leur famille cherchent

Plus en détail

Tableau Comparatif CELI ET REER

Tableau Comparatif CELI ET REER Tableau Comparatif CELI ET REER Y a-t-il un âge minimal pour ouvrir un compte ou un régime? Il faut avoir 18 ans. (La législation sur l âge de la majorité peut s appliquer à certains placements.) Il n

Plus en détail

Le 15 juillet 2015. This document is also available in English

Le 15 juillet 2015. This document is also available in English s du Régime enregistré d épargne-invalidité, de la Subvention canadienne pour l épargne-invalidité et du Bon canadien pour l épargne-invalidité This document is also available in English Table des matières

Plus en détail

Planification successorale pour les familles ayant une personne à charge handicapée

Planification successorale pour les familles ayant une personne à charge handicapée Planification successorale pour les familles ayant une personne à charge handicapée Pour bien des gens, la planification financière consiste notamment à rassembler les ressources financières nécessaires

Plus en détail

budget fédéral09 A n a l y s e d u

budget fédéral09 A n a l y s e d u fédéral09 A n a l y s e d u budget Budget fédéral de 2009 Résumé rédigé par Invesco Trimark Chef de file de la préparation opportune d information fiscale approfondie sur un éventail de sujets, Invesco

Plus en détail

GUIDE DU RÉGIME ENREGISTRÉ D ÉPARGNE-INVALIDITÉ

GUIDE DU RÉGIME ENREGISTRÉ D ÉPARGNE-INVALIDITÉ VIE IMPOSITION VOLATILITE REVENU EROSION GUIDE DU RÉGIME ENREGISTRÉ D ÉPARGNE-INVALIDITÉ ÉPARGNER POUR UN AVENIR SÉCURITAIRE Les personnes handicapées et leurs proches font face à des défis financiers

Plus en détail

Bâtir l avenir pour les Canadiens Budget 1997. Investir dans l enseignement supérieur

Bâtir l avenir pour les Canadiens Budget 1997. Investir dans l enseignement supérieur Bâtir l avenir pour les Canadiens Budget 1997 Investir dans l enseignement supérieur Février 1997 «Les Canadiennes et les Canadiens savent qu une meilleur e instruction est synonyme de meilleurs emplois.»

Plus en détail

Régime enregistré d'épargne-invalidité

Régime enregistré d'épargne-invalidité REEI! Régime enregistré d'épargne-invalidité Le financement de ce1e séance d informa9on est fourni par le gouvernement du Canada. Informa9on in English is available upon request. 1 Aperçu de l atelier

Plus en détail

Notes explicatives concernant la Loi de l impôt sur le revenu, la Loi de 2001 sur l accise et la Loi sur la taxe d accise

Notes explicatives concernant la Loi de l impôt sur le revenu, la Loi de 2001 sur l accise et la Loi sur la taxe d accise Notes explicatives concernant la Loi de l impôt sur le revenu, la Loi de 2001 sur l accise et la Loi sur la taxe d accise Publiées par L honorable James M. Flaherty, c.p., député Ministre des Finances

Plus en détail

Le budget de 1998. Bâtir le Canada pour le XXI e siècle. Stratégie canadienne pour l égalité des chances. Aider à gérer la dette d études

Le budget de 1998. Bâtir le Canada pour le XXI e siècle. Stratégie canadienne pour l égalité des chances. Aider à gérer la dette d études Le budget de 1998 Bâtir le Canada pour le XXI e siècle Stratégie canadienne pour l égalité des chances Aider à gérer la dette d études février 1998 «Il est inutile de rappeler aux Canadiens que l endettement

Plus en détail

PARAMÈTRES DU RÉGIME D IMPOSITION DES PARTICULIERS POUR L ANNÉE D IMPOSITION 2015. novembre 2014

PARAMÈTRES DU RÉGIME D IMPOSITION DES PARTICULIERS POUR L ANNÉE D IMPOSITION 2015. novembre 2014 PARAMÈTRES DU RÉGIME D IMPOSITION DES PARTICULIERS POUR L ANNÉE D IMPOSITION 2015 novembre 2014 4. COMPARAISON DES TAUX D INDEXATION DES RÉGIMES D IMPOSITION QUÉBÉCOIS, FÉDÉRAL ET PROVINCIAUX En 2015,

Plus en détail

Taux et montants des crédits d impôt fédéraux et provinciaux non remboursables pour 2015 1

Taux et montants des crédits d impôt fédéraux et provinciaux non remboursables pour 2015 1 non remboursables pour 2015 1 indépendants affiliés à KPMG non remboursables pour 2015 1 Voir les notes aux pages suivantes. Remb. = crédit remboursable (voir note correspondante). 6 / Fédéral C.-B. Alb.

Plus en détail

trouvent; Le FERR est plus possible facteur assujetti

trouvent; Le FERR est plus possible facteur assujetti Fonds enregistrés de revenu de retraite Fonds enregistréss de revenu de retraite La plupart des Canadiens connaissent le régime enregistré d épargne-retraite (REER). Ils sont nombreux à s en servir pendant

Plus en détail

Taux et montants des crédits d impôt fédéraux et provinciaux non remboursables pour 2014 1

Taux et montants des crédits d impôt fédéraux et provinciaux non remboursables pour 2014 1 non remboursables pour 2014 1 non remboursables pour 2014 1 Voir les notes aux pages suivantes. Remb. = crédit remboursable (voir note correspondante). 6 / Fédéral C.-B. Alb. Sask. Man. 2 Taux d imposition

Plus en détail

Les régimes d avantages sociaux au Canada

Les régimes d avantages sociaux au Canada Les régimes d avantages sociaux au Canada Les Canadiens vivent de plus en plus longtemps et doivent plus que jamais faire face à leur responsabilité d épargner pour la retraite. Leur espérance de vie étant

Plus en détail

Exemples de crédits d'impôt fédéral non remboursables. Le montant personnel de base. Le montant en raison de l âge. Le montant pour invalidité.

Exemples de crédits d'impôt fédéral non remboursables. Le montant personnel de base. Le montant en raison de l âge. Le montant pour invalidité. Chapitre 1 Le cadre fiscal canadien et québécois 19 Exemples de crédits d'impôt fédéral non remboursables Le montant personnel de base. Le montant en raison de l âge. Les montants pour conjoint et pour

Plus en détail

Le 7 mai 2013. This document is available in English

Le 7 mai 2013. This document is available in English s du Régime enregistré d épargne-invalidité, de la Subvention canadienne pour l épargne-invalidité et du Bon canadien pour l épargne-invalidité Le 7 mai 2013 This document is available in English Table

Plus en détail

Préparez la retraite que vous voulez

Préparez la retraite que vous voulez Préparez la retraite que vous voulez Vous méritez une retraite agréable La retraite est l un des événements les plus importants de votre vie. Elle marque le passage vers une nouvelle étape merveilleuse

Plus en détail

Crédits d impôt non remboursables et remboursables du Québec offerts aux particuliers pour 2012

Crédits d impôt non remboursables et remboursables du Québec offerts aux particuliers pour 2012 Crédits d impôt non remboursables et remboursables du Québec offerts aux particuliers pour 2012 du Québec pour 2012 Taux d imposition s appliquant aux crédits 1 20,00 % Facteur d indexation 2 2,66 % Montant

Plus en détail

Les régimes de retraite enregistrés et votre succession

Les régimes de retraite enregistrés et votre succession conseils fiscaux Les régimes de retraite enregistrés et votre succession Ce que vous ne savez peut-être pas au sujet des REER et des FERR La plupart des Canadiens connaissent les avantages fiscaux des

Plus en détail

MISE À JOUR DES Pré PROJECTIONS ÉCONOMIQUES ET BUDGÉTAIRES FÉDÉRAL

MISE À JOUR DES Pré PROJECTIONS ÉCONOMIQUES ET BUDGÉTAIRES FÉDÉRAL MISE À JOUR DES Pré PROJECTIONS ÉCONOMIQUES ET BUDGÉTAIRES FÉDÉRAL Le 12 novembre 2014 Préparé par : TABLE DES MATIÈRES Introduction Mesures visant l impôt sur le revenu des particuliers Mesures visant

Plus en détail

Bâtir l avenir pour les Canadiens Budget 1997. Aider les Canadiens handicapés

Bâtir l avenir pour les Canadiens Budget 1997. Aider les Canadiens handicapés Bâtir l avenir pour les Canadiens Budget 1997 Aider les Canadiens handicapés Février 1997 «La plupart d entre nous sommes en mesure de surmonter les nombreuses difficultés que nous rencontrons dans la

Plus en détail

Le budget de 1998. Bâtir le Canada pour le XXI e siècle. Stratégie canadienne pour l égalité des chances

Le budget de 1998. Bâtir le Canada pour le XXI e siècle. Stratégie canadienne pour l égalité des chances Le budget de 1998 Bâtir le Canada pour le XXI e siècle Stratégie canadienne pour l égalité des chances Aider les Canadiens à parfaire leurs compétences février 1998 «Les Canadiens savent que, pour bien

Plus en détail

Investir dans le savoir.

Investir dans le savoir. Investir dans le savoir. Il faut commencer dès aujourd hui à économiser en vue des études postsecondaires de votre enfant. C est le meilleur moment pour le faire. Et le meilleur moyen de le faire est un

Plus en détail

PROJET DE LOI N 39 LOI SUR LES RÉGIMES VOLONTAIRES D ÉPARGNE-RETRAITE

PROJET DE LOI N 39 LOI SUR LES RÉGIMES VOLONTAIRES D ÉPARGNE-RETRAITE Le 21 mai 2013 PROJET DE LOI N 39 LOI SUR LES RÉGIMES VOLONTAIRES D ÉPARGNE-RETRAITE Le gouvernement du Québec a déposé le projet de loi n 39 Loi sur les régimes volontaires d épargne-retraite (le «projet

Plus en détail

Régime enregistré d épargne-invalidité

Régime enregistré d épargne-invalidité Régime enregistré d épargne-invalidité RC4460 (F) Rév. 13 Qu est-ce qu un régime enregistré d épargne-invalidité? Un régime enregistré d épargne-invalidité (REEI) est un régime d épargne visant à aider

Plus en détail

Colloque - Question Retraite 2 octobre 2014. Simon Beauchemin, CPA, CA Consultant en fiscalité

Colloque - Question Retraite 2 octobre 2014. Simon Beauchemin, CPA, CA Consultant en fiscalité Colloque - Question Retraite 2 octobre 2014 Simon Beauchemin, CPA, CA Consultant en fiscalité 1 Bilan Budget Sources de revenus à la retraite Revenus de sources publiques Revenus de sources privées Revenus

Plus en détail

Facteur d équivalence et facteur d équivalence pour services passés

Facteur d équivalence et facteur d équivalence pour services passés Facteur d équivalence et facteur d équivalence pour services passés Objectifs du présent article : Établir la différence entre le facteur d équivalence (FE) et le facteur d équivalence pour services passés

Plus en détail

Guide du Compte d épargne libre d impôt

Guide du Compte d épargne libre d impôt PLACEMENTS Compte d épargne libre d impôt Guide du Compte d épargne libre d impôt L épargne est un élément important de tout plan financier. L atteinte de vos objectifs en dépend, qu il s agisse d objectifs

Plus en détail

Notes explicatives relatives à la Loi de l impôt sur le revenu

Notes explicatives relatives à la Loi de l impôt sur le revenu Notes explicatives relatives à la Loi de l impôt sur le revenu Publiées par le ministre des Finances l honorable William Francis Morneau, c.p., député Décembre 2015 Préface Les présentes notes explicatives

Plus en détail

CONSULTATION DU FÉDÉRAL SUR LES RÉGIMES DE RETRAITE À PRESTATIONS CIBLES

CONSULTATION DU FÉDÉRAL SUR LES RÉGIMES DE RETRAITE À PRESTATIONS CIBLES Le 25 avril 2014 CONSULTATION DU FÉDÉRAL SUR LES RÉGIMES DE RETRAITE À PRESTATIONS CIBLES Le 24 avril 2014, le ministère des Finances du Canada a publié un document de consultation intitulé Innover en

Plus en détail

Module 5 - L épargne Document 5-7

Module 5 - L épargne Document 5-7 Document 5-7 Outils d épargne (notions détaillées) Compte d épargne à intérêt élevé Il s agit d un type de compte de dépôt, sur lequel la banque vous verse un intérêt. Ce taux d intérêt, qui est variable,

Plus en détail

Regroupement Mauricie

Regroupement Mauricie Regroupement Mauricie Actions politiques non partisanes Mobilisation sociale Représentation Éducation populaire Réseautage Défense des droits Soutien technique Développement de projets Éditions communautaires

Plus en détail

Régime enregistré d épargne-études (REEE) Le REEE, un jeu d enfant

Régime enregistré d épargne-études (REEE) Le REEE, un jeu d enfant Régime enregistré d épargne-études (REEE) Le REEE, un jeu d enfant Pour un avenir de classe Conçu pour vous aider à financer des études postsecondaires à temps plein ou à temps partiel, le REEE vous donne

Plus en détail

Mesures visant l impôt sur le revenu des particuliers

Mesures visant l impôt sur le revenu des particuliers Mesures visant l impôt sur le revenu des particuliers Compte d épargne libre d impôt Le compte d épargne libre d impôt (CELI) est un compte enregistré souple et d usage général qui a été instauré en 2009

Plus en détail

Flash Impôt. Faits saillants du budget fédéral 2015

Flash Impôt. Faits saillants du budget fédéral 2015 Flash Impôt Faits saillants du budget fédéral 2015 Le 21 avril 2015, le ministre fédéral des Finances Joe Oliver, déposait son premier budget, intitulé Plan d action économique de 2015. L annonce confirmait

Plus en détail

Directives du programme Ontario au travail

Directives du programme Ontario au travail Directives du programme Ontario au travail 4.7 Régimes de retraite, REER et REEE Compétence Législative Paragraphe 7 (3) de la Loi. Paragraphe 14 (1), article 15.1, paragraphe 17 (2), articles 32, 38,39,

Plus en détail

FÉDÉRAL MISE À JOUR DES PROJECTIONS ÉCONOMIQUES ET BUDGÉTAIRES

FÉDÉRAL MISE À JOUR DES PROJECTIONS ÉCONOMIQUES ET BUDGÉTAIRES FÉDÉRAL MISE À JOUR DES PROJECTIONS ÉCONOMIQUES ET BUDGÉTAIRES Le 12 novembre 2014 Mise à jour des projections économiques et budgétaires Fédéral LP TABLE DES MATIÈRES Introduction Mesures visant l impôt

Plus en détail

RÉSUMÉ DES BAISSES D IMPÔTS ET DES CHANGEMENTS FISCAUX

RÉSUMÉ DES BAISSES D IMPÔTS ET DES CHANGEMENTS FISCAUX PRB 06-40F RÉSUMÉ DES BAISSES D IMPÔTS ET DES CHANGEMENTS FISCAUX FÉDÉRAUX INTRODUITS ENTRE 1998 ET 2005 Alexandre Laurin Alexandre Martin Division de l économie Le 28 août 2006 PARLIAMENTARY INFORMATION

Plus en détail

Une nouvelle vision de l épargne-retraite collective ÉPARGNE-RETRAITE COLLECTIVE. Produits d épargne-retraite collective

Une nouvelle vision de l épargne-retraite collective ÉPARGNE-RETRAITE COLLECTIVE. Produits d épargne-retraite collective Une nouvelle vision de l épargne-retraite collective ÉPARGNE-RETRAITE COLLECTIVE Produits d épargne-retraite collective Comment choisir votre régime d épargne-retraite collective? Si vous êtes à l étape

Plus en détail

PRESTATIONS GOUVERNEMENTALES POUR INVALIDITÉ GRAVE

PRESTATIONS GOUVERNEMENTALES POUR INVALIDITÉ GRAVE 2016 PRESTATIONS GOUVERNEMENTALES Une blessure grave et prolongée, provoquant des changements sur les plans de la santé, de la famille et des finances, entre autres, peut avoir des conséquences néfastes

Plus en détail

VIP+ Actifs enregistrés et bénéficiaires handicapés. Vol. 13, N o 09

VIP+ Actifs enregistrés et bénéficiaires handicapés. Vol. 13, N o 09 VIP+ Bulletin sur les ventes, l impôt, la planification successorale, la tarification et les produits Actifs enregistrés et bénéficiaires handicapés Les parents et les familles de personnes handicapées

Plus en détail

Retirer des fonds d un régime immobilisé

Retirer des fonds d un régime immobilisé Retirer des fonds d un régime immobilisé S T R A T É G I E S P L A C E M E N T S E T F I S C A L I T É N o 5 Les fonds de pension constituent une source importante de revenu de retraite, mais les restrictions

Plus en détail

Les avantages du CELI Franklin Templeton

Les avantages du CELI Franklin Templeton INVESTIR SANS JAMAIS PAYER D IMPÔTS Qu est-ce que le CELI? Le compte d épargne libre d impôts (CELI), qui sera ouvert au public à compter du 2 janvier 2009, est un nouveau type de compte d épargne enregistré

Plus en détail

Cours 4 Régimes d épargne (I2001IP- 3-915-85)

Cours 4 Régimes d épargne (I2001IP- 3-915-85) Régimes fiscaux Impôt sur le revenu Cours 4 Régimes d épargne (I2001IP- 3-915-85) Michel Maher Copyright Université Ottawa, 2007 Touts droits réservés pour tous pays. Toute traduction ou reproduction sous

Plus en détail

3 Les droits de cotisation inutilisés peuvent être reportés indéfiniment

3 Les droits de cotisation inutilisés peuvent être reportés indéfiniment Le Compte d épargne libre d impôt (CELI) donne aux Canadiens un nouveau moyen d épargner en franchise d impôt. Lorsque vous cotisez à un CELI, votre placement fructifie à l abri de l impôt et vous n aurez

Plus en détail

FERR, FRV et FRRI Conseils et éléments à considérer

FERR, FRV et FRRI Conseils et éléments à considérer SOYEZ MAÎTRE DE VOTRE RETRAITE FERR, FRV et FRRI Conseils et éléments à considérer Nous comprenons que la retraite n est pas qu une question d argent. Il est important de réfléchir aux aspects tant financiers

Plus en détail

Impôt des particuliers Québec 2015

Impôt des particuliers Québec 2015 des particuliers Québec 2015 Tableau P1 Québec (2015) Taux Taux marginal imposable Québec Total effectif Québec Total $ $ $ $ 10 000 - - - 0,0 0,0 0,0 0,0 11 000 - - - 0,0 8,4 0,0 8,4 12 000 84-84 0,7

Plus en détail

ALERT U.S. TAX. Juin 2015. Partager maintenant

ALERT U.S. TAX. Juin 2015. Partager maintenant Cet article est le deuxième d une série de quatre visant à examiner les implications fiscales canadiennes et états-uniennes dans le cadre d une affectation temporaire d un employé du Canada aux États-Unis.

Plus en détail

Sommaire du budget fédéral de 2011

Sommaire du budget fédéral de 2011 Sommaire du budget fédéral de 2011 Le budget fédéral 2011 a été déposé le 22 mars 2011. Cependant, le Parlement a été dissous avant que le budget ne soit adopté. Le 6 juin, le budget fédéral a été déposé

Plus en détail

Bulletin d information

Bulletin d information Aon Hewitt Bulletin d information Le 21 avril 2015 Dans cette édition Budget fédéral de 2015 1 Introduction 1 Retraite et investissements 3 Remises et retenues patronales 4 Autres sujets Budget fédéral

Plus en détail

Document d information n o 4 sur les pensions

Document d information n o 4 sur les pensions Document d information n o 4 sur les pensions Épargnes privées de retraite Partie 4 de la série La série complète des documents d information sur les pensions se trouve dans Pensions Manual, 4 e édition,

Plus en détail

Jamie Golombek Budget fédéral de 2012

Jamie Golombek Budget fédéral de 2012 Le 29 mars 2012 Jamie Golombek CA, CPA, CFP, CLU, TEP Directeur général de la planification fiscale et successorale Gestion privée de patrimoine CIBC Jamie.Golombek@cibc.com Le budget fédéral de mars 2012

Plus en détail

Plein de bonnes raisons d épargner pour la retraite QU EST-CE QU UN RVER? ET SURTOUT POUR DES RAISONS FINANCIÈRE SUN LIFE POUR DES RAISONS FINANCIÈRES

Plein de bonnes raisons d épargner pour la retraite QU EST-CE QU UN RVER? ET SURTOUT POUR DES RAISONS FINANCIÈRE SUN LIFE POUR DES RAISONS FINANCIÈRES G UI D E EMPL YÉ POUR DES RAISONS FINANCIÈRES Plein de bonnes raisons d épargner pour la retraite Dans certaines grandes entreprises, des milliers de Québécois participent déjà à un régime d épargneretraite

Plus en détail

Le Plan libéral pour les soins familiaux

Le Plan libéral pour les soins familiaux Le Plan libéral pour les soins familiaux 1 Le Plan libéral pour les soins familiaux AUX CÔTÉS DES FAMILLES CANADIENNES Les membres d une famille s appuient entre eux. Les familles canadiennes veulent s

Plus en détail

Il ne nous reste maintenant qu à attendre pour voir si le gouvernement aura l occasion de mettre en application les mesures annoncées

Il ne nous reste maintenant qu à attendre pour voir si le gouvernement aura l occasion de mettre en application les mesures annoncées Maintenir le cap Bulletin fiscal Budget fédéral, 22 mars 2011 Le ministre des Finances du Canada, M. James M. Flaherty, a prononcé aujourd hui son sixième discours sur le budget, intitulé «Des impôts bas

Plus en détail

Fort de son mandat majoritaire, le gouvernement peut maintenant mettre en application les mesures annoncées.

Fort de son mandat majoritaire, le gouvernement peut maintenant mettre en application les mesures annoncées. Maintenir le cap Bulletin fiscal Budget fédéral, 6 juin 2011 Le ministre des Finances du Canada, M. James M. Flaherty, a déposé aujourd hui son deuxième budget de l année 2011. Tel que prévu, ce budget

Plus en détail

Voici la plus récente édition de notre bulletin fiscal. Nous vous proposerons des idées de planification et un suivi de l actualité fiscale.

Voici la plus récente édition de notre bulletin fiscal. Nous vous proposerons des idées de planification et un suivi de l actualité fiscale. Voici la plus récente édition de notre bulletin fiscal. Nous vous proposerons des idées de planification et un suivi de l actualité fiscale. 1) Nouveau régime d imposition des dividendes Désignation tardive

Plus en détail

MODIFICATIONS APPORTÉES À LA RÉGLEMENTATION FÉDÉRALE SUR LES RÉGIMES DE RETRAITE

MODIFICATIONS APPORTÉES À LA RÉGLEMENTATION FÉDÉRALE SUR LES RÉGIMES DE RETRAITE Le 20 mars 2015 MODIFICATIONS APPORTÉES À LA RÉGLEMENTATION FÉDÉRALE SUR LES RÉGIMES DE RETRAITE Le texte définitif des modifications apportées aux règlements (les règlements) de la Loi de 1985 sur les

Plus en détail

Respecter ses engagements. budget. Forger une économie productive et durable. le 23 février 2005

Respecter ses engagements. budget. Forger une économie productive et durable. le 23 février 2005 Respecter ses engagements Le budget de 2005 Forger une économie productive et durable le 23 février 2005 Les résultats économiques et financiers remarquables du Canada Depuis l élimination du déficit en

Plus en détail

Comment tirer le maximum de votre CELI

Comment tirer le maximum de votre CELI SERVICE FISCALITÉ, RETRAITE ET PLANIFICATION SUCCESSORALE STRATÉGIE PLACEMENTS ET FISCALITÉ N O 17 Comment tirer le maximum de votre CELI Le Compte d épargne libre d impôt (CELI) peut être un excellent

Plus en détail

Juillet 2008 1. Compte d épargne libre d impôt (CELI), le nouveau régime en ville!

Juillet 2008 1. Compte d épargne libre d impôt (CELI), le nouveau régime en ville! Régimes d épargne et de retraite collectifs Propos législatifs Bulletin de la Standard Life sur la législation et la gouvernance Juillet 2008 1 Compte d épargne libre d impôt (CELI), le nouveau régime

Plus en détail

255, rue Albert Ottawa, Canada K1A 0H2

255, rue Albert Ottawa, Canada K1A 0H2 Bureau du surintendant des institutions financières Canada 255, rue Albert Ottawa, Canada K1A 0H2 Office of the Superintendent of Financial Institutions Canada 255 Albert Street Ottawa, Canada K1A 0H2

Plus en détail

MÉMOIRE CONSEIL QUÉBÉCOIS DU COMMERCE DE DÉTAIL SUR LE DOCUMENT DE CONSULTATION VERS UN RÉGIME DE RENTES DU QUÉBEC RENFORCÉ ET PLUS ÉQUITABLE

MÉMOIRE CONSEIL QUÉBÉCOIS DU COMMERCE DE DÉTAIL SUR LE DOCUMENT DE CONSULTATION VERS UN RÉGIME DE RENTES DU QUÉBEC RENFORCÉ ET PLUS ÉQUITABLE MÉMOIRE DU CONSEIL QUÉBÉCOIS DU COMMERCE DE DÉTAIL SUR LE DOCUMENT DE CONSULTATION VERS UN RÉGIME DE RENTES DU QUÉBEC RENFORCÉ ET PLUS ÉQUITABLE PRÉSENTÉ À LA COMMISSION DES AFFAIRES SOCIALES AOÛT 2009

Plus en détail

Organismes de bienfaisance et organismes à but non lucratif

Organismes de bienfaisance et organismes à but non lucratif Organismes de bienfaisance et organismes à but non lucratif Dons de fonds de terre écosensibles Le Programme des dons écologiques offre aux Canadiens qui possèdent des fonds de terre écosensibles un moyen

Plus en détail

Les régimes enregistrés d épargne-études

Les régimes enregistrés d épargne-études Les régimes enregistrés d épargne-études Qu est-ce qu un régime enregistré d épargne-études? Un régime enregistré d épargne-études (REEE) est un contrat entre un particulier (le souscripteur) et une personne

Plus en détail

LE COMPTE D ÉPARGNE LIBRE D IMPÔT

LE COMPTE D ÉPARGNE LIBRE D IMPÔT LE COMPTE D ÉPARGNE LIBRE D IMPÔT LA LECTURE DE CE DOCUMENT VOUS PERMETTRA : De connaître les différentes caractéristiques du CELI; De maîtriser les différences entre une contribution au REER ou au CELI;

Plus en détail

T R AT É G I E S P L A C E M E N T S E T F I S C A L I T É

T R AT É G I E S P L A C E M E N T S E T F I S C A L I T É Service Fiscalité et SFR Retraite STRATÉGIES PLACEMENTS ET FISCALITÉ 17 PROFITER AU MAXIMUM DE VOTRE CELI LOUISE GUTHRIE B. Math, FLMI, ACS, CAM, CFP, EPC, FDS Vice-présidente adjointe Service Fiscalité

Plus en détail

Comment tirer le maximum de votre CELI

Comment tirer le maximum de votre CELI Comment tirer le maximum de votre CELI STRATÉgie placements et fiscalité n o 17 Le Compte d épargne libre d impôt (CELI) est un excellent instrument d épargne, mais il faut savoir dans quelles circonstances

Plus en détail

Protéger les familles. Protéger les personnes.

Protéger les familles. Protéger les personnes. Solutions de placement Protéger les familles. Protéger les personnes. Amorcez dès maintenant votre planification à long terme; n attendez pas à demain Une approche stratégique de placement pour l avenir

Plus en détail

SERVICE FISCALITÉ, RETRAITE ET PLANIFICATION SUCCESSORALE STRATÉGIE PLACEMENTS ET FISCALITÉ N O 9. REEE Plus seulement pour les enfants

SERVICE FISCALITÉ, RETRAITE ET PLANIFICATION SUCCESSORALE STRATÉGIE PLACEMENTS ET FISCALITÉ N O 9. REEE Plus seulement pour les enfants SERVICE FISCALITÉ, RETRAITE ET PLANIFICATION SUCCESSORALE STRATÉGIE PLACEMENTS ET FISCALITÉ N O 9 REEE Plus seulement pour les enfants Pour la majorité des gens, un régime enregistré d épargne-études (REEE)

Plus en détail

Comparaison des régimes d épargne-retraite :

Comparaison des régimes d épargne-retraite : Comparaison des régimes : où se situe le RVER? enregistré retraite Qui peut offrir ce régime? Les organisations à ou sans but lucratif, les syndicats et les associations sont admissibles. Les sociétés

Plus en détail

SERVICE FISCALITÉ, RETRAITE ET PLANIFICATION SUCCESSORALE. Régimes enregistrés d épargne-études (REEE) LES FAITS

SERVICE FISCALITÉ, RETRAITE ET PLANIFICATION SUCCESSORALE. Régimes enregistrés d épargne-études (REEE) LES FAITS SERVICE FISCALITÉ, RETRAITE ET PLANIFICATION SUCCESSORALE Régimes enregistrés d épargne-études (REEE) LES FAITS Les régimes enregistrés d épargne-études (REEE) sont des régimes donnant droit à une aide

Plus en détail

Introduction FISCALITÉ

Introduction FISCALITÉ Introduction 51 Impôt sur le revenu 53 Exercer une activité au Canada par l intermédiaire d une filiale 54 Exercer une activité au Canada par l intermédiaire d une succursale 56 Mesures de contrôle des

Plus en détail

Régime d accession à la propriété (RAP)

Régime d accession à la propriété (RAP) Régime d accession à la propriété (RAP) Introduction Les fonds retirés d un REER sont habituellement imposables l année du retrait. Toutefois, dans le cadre de certains programmes, le retrait n entraîne

Plus en détail

Rachat de services passés Enrichir votre pension

Rachat de services passés Enrichir votre pension Que trouve-t-on dans ce feuillet d information? Ce feuillet d information explique le rachat de services et donne des exemples de situations de rachat. Pour en savoir davantage, communiquez avec le Service

Plus en détail

Gardez plus d argent dans vos poches grâce à votre. compte d épargne libre d impôt collectif

Gardez plus d argent dans vos poches grâce à votre. compte d épargne libre d impôt collectif Gardez plus d argent dans vos poches grâce à votre compte d épargne libre d impôt collectif Le compte d épargne libre d impôt (CELI) est un compte d épargne-placement flexible qui vous permet de gagner

Plus en détail

Impôt des particuliers 2014 1

Impôt des particuliers 2014 1 Impôt des particuliers 0 Impôt des particuliers 0 TABLEAU P QUÉBEC (0) TABLE D IMPÔT Revenu Impôt Taux Taux marginal imposable Fédéral Québec Total effectif Fédéral Québec Total $ $ $ $ 0 000 - - - 0,0

Plus en détail

Quel service puis-je racheter?

Quel service puis-je racheter? PARLONS VOLUME 1, NUMÉRO 4 JUILLET 2000 Combien cela coûte-t-il? Voir page 4 Quel service puis-je racheter? Voir page 3 Pourquoi est-ce une bonne idée de racheter du service? Voir page 2 Comment décider

Plus en détail

Compte d épargne libre d impôt (CELI)

Compte d épargne libre d impôt (CELI) Compte d épargne libre d impôt (CELI) MD Marque déposée de L Empire, Compagnie d Assurance-Vie. Les polices sont établies par L Empire, Compagnie d Assurance-Vie. Compte d'épargne libre d'impôt «Les Canadiens

Plus en détail

Mémoire de l AMC présenté à Finances Canada au sujet des modifications proposées à la Loi de l impôt sur le revenu. Le 14 février 2012

Mémoire de l AMC présenté à Finances Canada au sujet des modifications proposées à la Loi de l impôt sur le revenu. Le 14 février 2012 Mémoire de l AMC présenté à Finances Canada au sujet des modifications proposées à la Loi de l impôt sur le revenu Le 14 février 2012 L Association médicale canadienne (AMC) est le porte-parole national

Plus en détail

Bulletin fiscal. Novembre 2012

Bulletin fiscal. Novembre 2012 Bulletin fiscal Novembre 2012 Ce bulletin présente certains éléments de planification qui devraient être envisagés d ici la fin de l année ainsi que d autres éléments qui peuvent être considérés pour l

Plus en détail

Journée Portes ouvertes de l ASDEQ Finances Canada 1er novembre 2010

Journée Portes ouvertes de l ASDEQ Finances Canada 1er novembre 2010 Journée Portes ouvertes de l ASDEQ Finances Canada 1er novembre 2010 Le système canadien de revenu de retraite appuyé par l État PILIER 1 PILIER 2 PILIER 3 Sécurité de la vieillesse (SV) Supplément de

Plus en détail

Fractionnement du revenu. Les faits

Fractionnement du revenu. Les faits Fractionnement du revenu Les faits Le fractionnement du revenu sert à réduire le fardeau fiscal d une famille. Une personne imposée à un taux élevé transfère une partie de son revenu à un autre membre

Plus en détail

Veuillez noter que les dispositions législatives mentionnées dans le présent bulletin entrent en vigueur le 31 mai 2010.

Veuillez noter que les dispositions législatives mentionnées dans le présent bulletin entrent en vigueur le 31 mai 2010. Bulletin de politique n 1 Date de publication : le 21 avril 2010 Dernière mise à jour : le 25 mai 2010 Compte de retraite immobilisé (CRI) Veuillez noter que les dispositions législatives mentionnées dans

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES 1. INTRODUCTION...1. 2. LE REVENU D EMPLOI...4 2.1 Les inclusions...5 2.2 Les déductions...8

TABLE DES MATIÈRES 1. INTRODUCTION...1. 2. LE REVENU D EMPLOI...4 2.1 Les inclusions...5 2.2 Les déductions...8 TABLE DES MATIÈRES Paragraphe 1. INTRODUCTION...1 2. LE REVENU D EMPLOI...4 2.1 Les inclusions...5 2.2 Les déductions...8 3. REVENU OU PERTE PROVENANT D UNE ENTREPRISE OU D UN BIEN ET AUTRES REVENUS ET

Plus en détail

Novembre 2008 PLANIFICATION FISCALE DE FIN D ANNÉE. Pertes en capital latentes

Novembre 2008 PLANIFICATION FISCALE DE FIN D ANNÉE. Pertes en capital latentes Novembre 2008 Ce bulletin présente certains éléments de planification qui devraient être envisagés d ici la fin de l année ainsi que d autres éléments qui peuvent être considérés pour l an prochain. PLANIFICATION

Plus en détail

DIRECTIVE DU COMMISSAIRE

DIRECTIVE DU COMMISSAIRE DIRECTIVE DU COMMISSAIRE SUJET: PROCESSUS INTERNE DE RÈGLEMENT DES DIFFÉRENDS N O: DC-12 DATE DE PUBLICATION: 10 AVRIL 2013 DATE D ENTRÉE EN VIGUEUR : 2 SEPTEMBRE 2013 INTRODUCTION Le gouvernement du Canada

Plus en détail

Foire aux questions sur le compte d épargne libre d impôt (CELI)

Foire aux questions sur le compte d épargne libre d impôt (CELI) PLANIFICATION FISCALE Foire aux questions sur le compte d épargne libre d impôt (CELI) Le compte d épargne libre d impôt (CELI) est un instrument d épargne lancé en 2009 permettant aux résidents canadiens

Plus en détail

Guide d instruction - Version provisoire

Guide d instruction - Version provisoire Guide d instruction - Version provisoire Objet : Ligne directrice sur la divulgation des renseignements des régimes de retraite à cotisations déterminées Date : Septembre 2009 Introduction La présente

Plus en détail

LE FRACTIONNEMENT DU REVENU DE PENSION

LE FRACTIONNEMENT DU REVENU DE PENSION MC Retraiteréfléchie PRÉSERVATION DU CAPITAL FISCALEMENT AVANTAGEUSE LE FRACTIONNEMENT DU REVENU DE PENSION Le fractionnement du revenu de pension constitue l une des modifications les plus importantes

Plus en détail

Le gouvernement fédéral publie la version finale de son règlement sur les pensions

Le gouvernement fédéral publie la version finale de son règlement sur les pensions 2 avril 2015 Le gouvernement fédéral publie la version finale de son règlement sur les pensions L e 25 mars 2015, le gouvernement fédéral a publié son Règlement modifiant certains règlements sur les pensions

Plus en détail

PROGRAMME DES PRESTATIONS D AIDE AU TRAVAIL INDÉPENDANT DE L ONTARIO (PATIO)

PROGRAMME DES PRESTATIONS D AIDE AU TRAVAIL INDÉPENDANT DE L ONTARIO (PATIO) PROGRAMME DES PRESTATIONS D AIDE AU TRAVAIL INDÉPENDANT DE L ONTARIO (PATIO) EXIGENCES EN MATIÈRE DE VÉRIFICATION ET DE RESPONSABILITÉ POUR LA PÉRIODE ALLANT DU 1ER AVRIL 2015 AU 31 MARS 2016 1 PROGRAMME

Plus en détail