POINT DE CONTACT ET LIMITE CERVICO-PROXIMALE DES RESTAURATIONS OCCLUSO-PROXIMALES A L AMALGAME Evaluation clinique

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "POINT DE CONTACT ET LIMITE CERVICO-PROXIMALE DES RESTAURATIONS OCCLUSO-PROXIMALES A L AMALGAME Evaluation clinique"

Transcription

1 POINT DE CONTACT ET LIMITE CERVICO-PROXIMALE DES RESTAURATIONS OCCLUSO-PROXIMALES A L AMALGAME Evaluation clinique GAYE F., MBAYE M., KANE A. W., DIAGNE A., DIOP-THIAW F., SARR M. 1 - INTRODUCTION La restauration occluso-proximale (classe Il de BLACK), intéressant à la fois la zone cervicale et la zone de contact i n t e r-dentaire, constitue selon HESS «un monument d Odontologie Conservatrice» (7). Pour reconstituer les fossettes, les crêtes, les bombés proximaux et le point de contact inter-proximal, l emploi systématique d une matrice, d un porte-matrice, de coins inter-dentaires, et de procédés écarteurs sont obligatoires (11). Dans le cadre de l évaluation clinique immédiate des restaurations occluso-proximales à l amalgame, réalisées par les étudiants de 4ème et 5ème années à l Institut d OdontoStomatologie de Dakar, nous vérifions le rétablissement du point de contact et de la limite cervicoproximale, corrélativement à l utilisation des matrices, porte-matrices et coins inter-dentaires. Notre objectif est d identifier les facteurs iatrogènes des obturations incorrectes et d apprécier l apport de la radiographie rétro-alvéolaire comme critère d évaluation postopératoire des restaurations occluso-proximales à l amalgame. 2 - MATERIEL ET METHODE Matériel De mars à juin 1994, un total de 55/119 obturations occluso-proximales réalisées à l Institut d Odontologie et de Stomatologie et jugées cliniquement acceptables : - sur 28 dents (dont 7 prémolaires et 21 molaires), - et 27 dents dé (dont 14 prémolaires et 13 molaires) ont constitué notre échantillon d étude. Les critères de sélection pour l acceptation clinique de la restauration occluso-proximale sont : - une restauration de la morphologie occluso-proximale, Service d odontologie conservatrice endodontie Institut &Odontologie et de Stomatologie -Université Cheikh Anta DIOP DAKAR - (Sénégal). - une finition de l état de surface - et une étanchéité du joint marginal au moment du contrôle endo-buccal. La fiche clinique comportait les critères de jugement : - le type et la vitalité pulpaire de la dent, - le type de coffrage avec des matrices ciconférencielles [ Tofflemire, Méba.] et non circonférencielles, sans séparateur [Ivory 1] ou avec séparateur [Ivory 14], - l utilisation ou non de coins inter-dentaires, - et le cliché radiographique rétro-alvéolaire post-opératoire de l obturation occluso-proximale Méthode L ensemble des restaurations occluso-proximales exécutées par les étudiants à l Institut d Odonto-stomatologie de Dakar a été examiné de mars à juin A la séance de restauration à l amalgame : la fiche clinique avec le type de dent, le moyen de coffrage et l utilisation ou non de coins inter-dentaires était remplie par l étudiant. Le contrôle clinique a été effectué par l enseignant superviseur grâce à un contrôle visuel et tactile au niveau de la morphologie occluso-proximale (papier à articuler), de l état de surface, du joint marginal, du joint cervical et du point de contact (1/3 vestibulaire occlusal) à l inspection avec un miroir et des sondes n 8, n 17 ou du fil de soie. Après l acceptation clinique de la restauration selon les critères de sélection et de jugement, une radiographie rétro-alvéolaire a été réalisée pour évaluer le rétablissement du point de contact et de la limite cervicoproximale de l obturation à l amalgame (profil proximal de la restauration). L évaluation immédiate des restaurations occluso-proximales à l amalgame à l aide du cliché radiographique et la qualité de la restauration ont été jugées avec les critères suivants : - obturation correcte, quand il n existe aucune anomalie au niveau du contact inter-dentaire et ou au niveau du joint cervico-proximal, - obturation incorrecte quand il existe au moins une anomalie du contact inter-dentaire et ou du joint cervico-proximal.

2 3 - RESULTATS Photo 2 : Surface de contact trop grand Qualité des restaurations occluso-proximales à l amalgame L analyse des 55 clichés radiographiques post-opératoires a permis de juger la qualité des obturations avec : 20 obturations occluso-proximales correctes soit 36,37 % et 35 obturations incorrectes: 63,63 % [Tableau 1]. Tableau 1 : Evaluation radiographique des restaurations occluso-proximales à l amalgame Obturations correctes Absence Large Hiatus Débordement N = Prévalence 36,37 % Contact interdentaire Obturations incorrectes Limite cervico-proximale 14,54% 10,91% 16,36% 21,82% 100% Pour les obturations incorrectes, nous avons relevé : le défaut de restauration du contact interdentaire avec une surface de contact trop grande ou une absence de contact entre la dent restaurée et la dent adjacente ; ainsi que l absence de joint dent-obturation au niveau cervico-proximal (hiatus) ou le débordement de l amalgame dans l embrasure cervicale par rapport à la limite cervico-proximale de la cavité. Ces obturations incorrectes se répartissent comme suit : - une absence de contact interdentaire dans 14,54 % des cas et une surface de contact large pour une proportion de 10,91 % au niveau de la zone de contact inter-dentaire (Photo 1), - 16,36 % de hiatus et 21,82 % de débordement de la restauration, au niveau de l embrasure cervicale à la limite cervico-proximale (Photo 2). Photo 1 : Obturations incorrectes : zone de contact interdentaire - Absence de point de contact interdentaire Utilisation des matrices Selon la sélection des matrices Sur les 35 obturations incorrectes, 26 obturations (74,29 %) ont été réalisées avec des matrices circ o n f é - rencielles, et la Tofflemire en particulier (18 obturations incorrectes). Matrices obt. incorrectes Tableau 2 : Obturation incorrectes et utilisation des matrices Circonférencielles Non circonférencielles Meba Tofflemire Ivory 1 Ivory 14 Absence Large Hiatus Débordement Absence = absence de contact inter-dentaire Large = Contact inter-dentaire large Hiatus/Débordement = au niveau de la limite cervico-proximale Dans la moitié des cas, les coins inter-dentaires n ont pas été utilisés. L absence de contact inter-dentaire et le débordement de la restauration à la limite cervico-proximale représentaient 57,14 % des obturations incorrectes. Pour les matrices non circonférencielles, l Ivory 1 qui est sans séparateur est utilisé sans coins inter-dentaires alors que l Ivory 14, avec séparateur intégré n a pas entraîné de débordement [25,71 % des cas (9 obturations incorrectes)]. 36

3 Les difficultés de la chirurgie Selon la dent Au niveau des prémolaires Les restaurations ont été exécutées avec des matrices c i rconférencielles sur des prémolaires dé du maxillaire avec la Tofflemire en particulier, malgré le volume coronaire moins important et une ouverture proximale de la cavité plus réduite (11 restaurations incorrectes) [Tableau 3]. Tableau 3 : Utilisation des matrices au niveau des obturations incorrectes sur les prémolaires Matrices prémolaires dé dé Meba Tofflemire Ivory 1 Ivory Les matrices non circonférencielles de type Ivory sont peu utilisées. Quand les matrices sont sans séparateur : Méba, Tofflemire ou Ivory 1, l usage de coins inter-dentaires n était pas systématique. Au niveau des molaires Plus de la moitié des restaurations incorrectes ont été effectuées sur des dents à pulpe vivante (dents ) [Tableau 4]. Tableau 4 : Utilisation des matrices au niveau des obturations incorrectes sur les molaires Matrices molaires dé dé Circonférencielles Circonférencielles Non circonférencielles Non circonférencielles Meba Tofflemire Ivory 1 Ivory Dans 25 % des cas, les matrices non circ o n f é r e n c i e l l e s sans séparateur : Ivory 1, et Ivory 14 avec séparateur intégré étaient employées. Les matrices circonférencielles (75 % des restaurations incorrectes : 15/24) ont été souvent utilisées sans coins inter-dentaires (3 fois sur 4) Selon la vitalité pulpaire Le tiers des restaurations incorrectes (12/35) sont des débordements au niveau de la limite cervico-proximale, principalement sur les molaires à pulpe vivante (7 dents ). Le sertissage cervical de la matrice est mis en cause avec l absence de coins inter- dentaires ou leur défaut d adaptation cervicale [Tableau 5]. Dents obtur. Incorrectes Tableau 5 : Obturations incorrectes selon le type de dents et la vitalité pulpaire 4 - DISCUSSION Pulpées Dé Prémolaires Molaires Prémolaires Molaires Absence Large Hiatus Débordement Nous avons relevé des fautes iatrogènes portant sur le choix des matrices, l absence ou la mauvaise utilisation des coins inter-dentaires, le défaut de serrage des matrices et une insuffisance ou un excès de condensation de l amalgame. Les étudiants utilisent surtout des matrices circ o n f é r e n - cielles de type Tofflemire, sans coins inter-dentaires dans plus de la moitié des cas, aussi bien pour les prémolaires que les molaires. Et le serrage insuffisant des porte-matrices (To f f l e m i r e, Meba, Ivory 14) associé à une condensation excessive de l amalgame ont entraîné un débordement de la restauration (21,82 %) au niveau de l embrasure cervicale (diamètre fouloir supérieur à la largeur de la paroi cervicale de la cavité) Le volume coronaire moins important des prémolaires et l ouverture proximale de la cavité militent en faveur de l utilisation : 37

4 - de matrices non circonférencielles (avec séparateur: Ivory 14, Mac Kean ou sans séparateur et avec des coins inter-dentaires : Ivory 1, - et de fouloirs à amalgame de petits diamètres pour réduire les débordements à la limite cervico-proximale. Dans l ensemble, la vitalité pulpaire n est pas un facteur déterminant par rapport à la qualité de la restauration occluso-proximale (18 dents /17 dents dé), ce qui est un reflet des préparations cavitaires non iatrogènes. L interposition de ciment entre le rebord cervical de la dent et l amalgame, la condensation insuffisante de l amalgame lors de sa mise en place sont à l origine du hiatus à la limite cervico-proximale (16,36 %) que seule la radiographie peut mettre en évidence. La préparation cavitaire des dents dé ne doit pas laisser de ciment entre le rebord cervical de la dent et l amalgame. Dans les cas d absence de contact inter-dentaire (14,54 %), la matrice n a pas été galbée, avec usage de matrices sans séparateurs (Méba, Tofflemire, Ivory 1) et sans coins inter-dentaires. Lorsque la surface de contact est grande (10,91 %), le défaut de serrage de la matrice est associé ou non à l absence d écartement des dents contiguës (coins inter-dentaires) Dans tous les cas, le contrôle radiographique a été déterminant pour identifier la plupart des défauts des restaurations occluso-proximales à l amalgame. L évaluation clinique immédiate permet de procéder à la correction des obturations débordantes, et de certaines surfaces de contact grandes alors qu en cas de hiatus ou d absence de contact inter-dentaire, la reprise de la restauration est impérative. De nombreuses études cliniques et expérimentales ont montré que les restaurations dentaires occluso-proximales incorrectes provoquent des altérations du parodonte allant de l atteinte gingivale mineure à la formation de poches parodontales (3, 4, 9, 13, 15) Les fautes iatrogènes que nous avons relevées peuvent être à l origine de lésions anatomiques : syndrome du septum inter-dentaire, l hypertrophie gingivale, la gingivite simple et les parodontites avec poches parodontales supra ou infra- osseuses localisées ainsi qu une alvéolyse horizontale, verticale ou complexe selon SVOBODA J.M. (13) et MILCENT P. (9). L empiétement de l obturation sur l espace biologique de GARGUILO (6) dans les débordements de la limite cervicale particulièrement pour les cavités sous gingivales ; sont les causes de lésions parodontales sévères. L étude de WOJTOWICZ et coll. en 1974, portant sur radiographies buccales a montré que l absence de contact inter-dentaire, constitue la cause majeure des 73,3 % des anomalies d obturations occluso-proximales à l amalgame (15). Pour obtenir un point de contact inter-dentaire de qualité, il faudra compenser l épaisseur de la matrice en la galbant (brunissoir olive sur bloc à spatuler) et maintenir avec souplesse le porte-matrice (Tofflemire, Nyström, Morphident...) par des coins inter-dentaires engagés dans l embrasure pour réaliser un écartement suffisant (11). Le «Mac Kean separator«n est efficace que pour les cavités à ouverture proximale peu importante dans le sens vestibulo-lingual (les prémolaires) [14]. La connaissance des exigences de chaque type de système matriciel orientera le choix et l utilisation des principaux procédés (écartement des dents contiguës, serrage matrice) [4-14]. Il n existe pas de système de matrice universel. L ajustage de la matrice au niveau cervical devra tenir compte des particularités anatomiques de la face mésiale des prémolaires maxillaires et des molaires mandibulaires (1, 2) ; cas où la suppression de l arête dorsale du coin interdentaire au bistouri et l insertion latérale du coin conviendront au profil cervical concave de ces dents. Dans tous les cas, toute la hauteur du coin inter-dentaire doit s appuyer un millimètre en dessous de la marc h e cervicale de la cavité. Le dégagement latéral de la bande matrice préservera l intégrité de la crête marginale reconstituée par soustraction à l amalgame et dont le versant périphérique participe au contact avec la dent contiguë (2). 38

5 La restauration du point de contact inter-dentaire, tout en assurant la continuité des dents sur l arcade et la protection des septa inter-dentaires osseux et papillaires selon GLICKMAN (1978 ainsi que le maintien de la limite cervicale (supra ou juxta-gingivale) ; participera à la préservation de la santé parodontale (4, 10) Après la restauration complète de la face proximale, TOFFENETTI (13) propose de réaliser un cliché radiographique rétro-alvéolaire afin de s assurer de l adaptation cervicale et contrôler le profil proximal de l obturation. En raison des contraintes économiques, nos étudiants ne disposent que de matrices circonférencielles dans leur trousse. Il serait souhaitable de mettre à leur disposition dans la salle de stérilisation 2 à 4 jeux de matrices c i rconférencielles de type Nyström, Morphident ; de «Mac Kean separator«, ainsi que des coins inter-dentaires avec des précelles crantées pour faciliter leur mise en place. En outre une grille de notation dans le carnet de l étudiant avec le choix du système matriciel en fonction de la dent et l utilisation de coins inter-dentaires, amélioreraient le contrôle clinique et l évaluation des restaurations occluso-proximales. 5 - CONCLUSION Notre étude met en évidence la nécessité d une évaluation des obturations coronaires occluso-proximales à l amalgame afin d en limiter le caractère iatrogène. L identification des fautes iatrogènes ainsi que leurs facteurs étiologiques pourraient réduire le taux d échec des restaurations occluso-proximales. La correction du débordement et de certaines surfaces de contact larg e (36,37 %) ; sans reprise de l obturation a amélioré le taux de succès de 20 % à l évaluation clinique immédiate. La radiographie rétro-alvéolaire sera préconisée si la mise en place et le maintien des matrices ont été laborieux voire difficiles. Si l analyse radiographique ne peut être envisagée de manière systématique, par contre, le contrôle de la zone proximale de ces obturations coronaires au fil de soie apparaît primordial et doit être obligatoire. La véritable difficulté de ces reconstitutions occluso-proximales réside aussi bien dans l enchaînement et la maîtrise des phases successives, avec l évaluation de l anatomie de la dent et de l espace inter-proximal après une préparation cavitaire adéquate, que dans le choix et l utilisation des moyens de coffrages diversifiés. Il ne faut pas sous évaluer le temps nécessaire à ces types de restaurations à l amalgame. RESUME Les restaurations occluso-proximales doivent rétablir une morphologie coronaire permettant une physiologie normale. L évaluation radiologique de 55 restaurations occluso-proximales à l amalgame réalisées par les étudiants de 4ème et 5ème années à l Institut d Odontologie et de Stomatologie et jugées cliniquement acceptables, a montré 63,63 % de restaurations incorrectes avec des défauts : du contact inter-dentaire (absence de contact ou grande surface de contact) et de la limite cervico-proximale (hiatus ou débordement). Les fautes iatrogènes identifiées vont du choix du matériel de coffrage selon le type de dents, à l utilisation d écarteurs et de coins inter-dentaires. Le contrôle radiographique de ces restaurations a permis une correction immédiate des débordements et de certaines grandes surfaces de contact en améliorant sensiblement le score de réussite (jusqu à 20% sans reprendre l obturation à l amalgame). La radiographie rétro-alvéolaire est un instrument d évaluation clinique indispensable pour une meilleure intégration parodontale des restaurations occluso-proximales dans l espace biologique et l espace inter-proximal. Mots-clés : Restauration occluso-proximale, matrices, amalgame, radiographie rétro-alvéolaire. 39

6 ABSTRACT Point of contact and cervico-proximal limit of occluso-proximal restorations with the amalgam Clinical evaluation The occluso-proximal restorations should restore a coronary morphology pemitting a normal physiology. The radiological evaluation of 55 occluso-proximal restorations with the amalgam done by 4th and 5th years students at the Odonto-Stomatology Institute, and judged clinically acceptable, has shown 63,63 % of incorrect restorations with faults : of inter-dental contact (absence of contact or large contact area) and of cervico-proximal limit (hiatus or excess). The identified iatrogenic faults come from the choice of matrixing material in accordance with the clinical situation, to the use of separators or inter-dental wedges. The radiographic control of theses restorations has permit an immediate correction of excesses and some big areas of contacts, by improving appreciably the success score (up to 20% without re-doing the obtrusion with the amalgam). The retro-alveolar radiography is a clinical evaluation instrument for a better periodontal integration of occlusoproximal restorations in the biological space and inter-proximal space. Key-words : Occluso-proximal restoration, matrix, amalgam, Retro-alveolar radiography. BIBLIOGRAPHIE 1 - COLON P., TAVERNIER B. Intégration fonctionnelle des restaurations de la face proximale en Odontologie Conservatrice. Revue d Odont. Stomat., Paris, 1992 ; 21, (5). 2 - CORNILLAC - BOTTERO M. J., AMORY G., BONIN J. J. Principes de l obturation des cavités relatifs à la reconstitution des faces proximales. Encycl. Méd. Chir., Paris, Stomatologie-Odontologie Il, A30, 1995 ; 7p. 3 - DANIEL A. L espace inter-dentaire : aspects parodontaux. Réalités cliniques, Paris, 1990 ; (1), DEMOLON I. Atteintes parodontales en rapport avec la reconstitution des faces proximales. Revue d Odont. Stom., Paris, 1992 ; 21, (5). 5 - DIAGNE A. Contribution à l étude de la reconstitution du point de contact à l amalgame. Thèse Chir., Dent., Dakar, 1994 ; 14/bis. 6 - GARGIULO A., WENTZ F., ORBAN B. Dimensions of the dento-gingival junction in humans. Periodont., 1961 ; (32), HESS J. C. Préparation des dents en vue de leur restauration : principes généraux. Encycl. Méd. Chir., Paris, Stomatologie-Odontologie I, 23070C 10, 1977 ; 6p. 8 - MILCENT P. Anatomie, histologie, physiologie et pathologie de l espace interdentaire. Revue d Odont. Stomat., Paris, 1993 ; (22), POMMEL L., MIRANDA Y., BROUILLET J. L. Généralités sur les restaurations des faces proximales des dents postérieures. Encycl. Méd. Chir., Paris, Stomatologie-Odontologie, A1O, 1992 ; 8p POMMEL L. Choix et utilisation du système de matrice dans les restaurations occluso-proximales à l amalgame. Revue d Odont. Stomat., Paris, 1992 ; 21, (5), ROTH F. et Coll. La restauration du point de contact par les matériaux plastiques. Evaluation des mouvements, mise en œuvre. Odontologia, 1985 ; 6, (2), SVOBODA J. M. Dentisterie restauratrice et parodonte. Revue d Odont. Stomat., Paris, 1992 ; 21, (5), TOFFENETTI F. Atlas pratique d Odontologie Conservatrice. Editions S.N.P.M.D., Paris, WOJTOWICZ D., OLSOWY H. Les effets des obturations à l amalgame sur le parodonte. Information Dentaire, 1974 ; 51,

Savoir détecter les fêlures et les fractures verticales

Savoir détecter les fêlures et les fractures verticales SOCIÉTÉ ODONTOLOGIQUE DE PARIS Document réalisé pour la journée du jeudi 16 octobre 2008 Savoir détecter les fêlures et les fractures verticales DOMINIQUE MARTIN Les premiers signes La démarche diagnostique

Plus en détail

Examen de la face et de la cavité buccale

Examen de la face et de la cavité buccale La face est la première séquence anatomique que toute personne malade présente au médecin. Cette «figure», qui transcrit si abruptement les émotions et souvent l angoisse du patient, représente une mine

Plus en détail

- TD de pathologie et chirurgie buccale -

- TD de pathologie et chirurgie buccale - - TD de pathologie et chirurgie buccale - Définitions : Radiographie: C est l image photographique d un objet obtenu par l emploi de rayon X. Elle donne des renseignements sur les structures internes «invisibles»

Plus en détail

- Les 2 parties sont délimitées par une zone rétrécie formant autour de la dent une ligne sinueuse, le collet.

- Les 2 parties sont délimitées par une zone rétrécie formant autour de la dent une ligne sinueuse, le collet. ANATOMIE DENTAIRE LES DENTS PERMANENTES Caractères généraux Chaque dent est constituée de 2 parties principales. - Une partie visible, au niveau de la cavité buccale, plus ou moins massive, la couronne

Plus en détail

Examen de la face et de la cavité buccale

Examen de la face et de la cavité buccale Examen de la face et de la cavité buccale Date de création du document 2008-2009 Table des matières * Introduction... 1 1 Examen exobuccal...1 2 Examen endobuccal... 2 2. 1 Examen de la muqueuse...1 2.

Plus en détail

PROGRAMME DU CONCOURS D ACCES AU RESIDANAT DE CHIRURGIE DENTAIRE

PROGRAMME DU CONCOURS D ACCES AU RESIDANAT DE CHIRURGIE DENTAIRE MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE UNIVERSITE D ALGER DEPARTEMENT DE 1- SPECIALITE : PROTHESE 1 Anatomie dentaire 2 Les matériaux à empreinte 3 Les traitements pré-prothetiques

Plus en détail

L Examen clinique. et radiographique en parodontie. Interrogatoire médical et interrogatoire spécifique. L examen péri buccal et buccal

L Examen clinique. et radiographique en parodontie. Interrogatoire médical et interrogatoire spécifique. L examen péri buccal et buccal clinic analyse L examen clinique et radiographique en parodontie Dr Joël ITIC L Examen clinique L examen clinique est un impératif avant tout traitement. Il a pour but de définir un diagnostic et un plan

Plus en détail

ODF. Analyse de Steiner. Analyse de Sassouni. Analyse de Ricketts. Analyse de Biggerstaff. Analyse de Downs.

ODF. Analyse de Steiner. Analyse de Sassouni. Analyse de Ricketts. Analyse de Biggerstaff. Analyse de Downs. ODF 1) Embryologie dento faciale et croissance crânio faciale. 2) Rythme et direction de croissance. 3) Le modelage osseux. 4) Morphogenèse des arcades dentaires et établissement de l occlusion. 5) Notions

Plus en détail

7 AS ODONTOLOGIA. 7 AS Odontologia. Les crêtes hypertrophiques en prothèse complète amovible. Réunion du 2103/07

7 AS ODONTOLOGIA. 7 AS Odontologia. Les crêtes hypertrophiques en prothèse complète amovible. Réunion du 2103/07 7 AS ODONTOLOGIA La 5e réunion du 7AS s est déroulée le 21 Mars 2007 au club de Golf. Nouvelles conférences, nouveau thème. Cette fois-ci, c est la gestion des tissus mous. C est aussi un nouveau lieu,

Plus en détail

Les Tissus Dentaires

Les Tissus Dentaires Les Tissus Dentaires L'émail L'émail, qui recouvre les couronnes dentaires, est le tissu le plus minéralisé de l'organisme. L'émail est essentiellement constitué de cristaux d'hydroxyapatite, et dans une

Plus en détail

Université Saint Joseph Faculté de Médecine Dentaire Epreuves de sélection CES/Master Spécialisation Année universitaire 2015-2016

Université Saint Joseph Faculté de Médecine Dentaire Epreuves de sélection CES/Master Spécialisation Année universitaire 2015-2016 Université Saint Joseph Faculté de Médecine Dentaire Epreuves de sélection CES/Master Spécialisation Année universitaire 2015-2016 Orthodontie Ma. 07/07/2015 Je. 09/07/2015 Ve. 10/07/2015 Sa. 11/07/2015

Plus en détail

Séance de bibliographie du 03/12/2012 Emmanuel MERCELAT ( Interne)

Séance de bibliographie du 03/12/2012 Emmanuel MERCELAT ( Interne) Séance de bibliographie du 03/12/2012 Emmanuel MERCELAT ( Interne) Rappel Nomination commune des dents: 32 dents au total chez l adulte Depuis la ligne médiane: 2 incisives 1canine 2 prémolaires 3 molaires

Plus en détail

Concours d Internat et de Résidanat

Concours d Internat et de Résidanat Concours d Internat et de Résidanat Ce programme a pour but d aider à la préparation des concours d internat et de résidanat. Il ne constitue en aucun cas un répertoire de «questions d examen» mais une

Plus en détail

Pour toute ma famille En hommage à mon père En souvenir de sa destinée

Pour toute ma famille En hommage à mon père En souvenir de sa destinée 2 Pour toute ma famille En hommage à mon père En souvenir de sa destinée 1 Qu il me soit permis d exprimer ici aux Professeurs Pierre Baehni et Urs Belser, toute ma gratitude et ma profonde reconnaissance

Plus en détail

Cavité buccale et système dentaire

Cavité buccale et système dentaire Cavité buccale et système dentaire I. Introduction La cavité buccale forme la 1 ère cavité du tube digestif. Les dents ont un rôle : Fonctionnel : mastication, déglutition, phonation Esthétique : expression

Plus en détail

TRAITEMENT ENDODONTIQUE. Texte court du rapport d évaluation technologique. Service évaluation des actes professionnels

TRAITEMENT ENDODONTIQUE. Texte court du rapport d évaluation technologique. Service évaluation des actes professionnels TRAITEMENT ENDODONTIQUE Texte court du rapport d évaluation technologique SEPTEMBRE 2008 Service évaluation des actes professionnels 2 avenue du Stade-de-France 93218 Saint-Denis-la-Plaine CEDEX Tél. :

Plus en détail

Manuel d hygiène bucco-dentaire Destiné à la formation de prophylaxistes

Manuel d hygiène bucco-dentaire Destiné à la formation de prophylaxistes Manuel d hygiène bucco-dentaire Destiné à la formation de prophylaxistes élaboré pour le SDI par Graziella Secci hygiéniste dentaire g_secci@bluewin.ch SDI 2006 / 2007; Ed. n 1 La cavité buccale - Anatomie

Plus en détail

Facettes composites préformées Componeer : utilisation chez un enfant présentant une amélo - genèse imparfaite

Facettes composites préformées Componeer : utilisation chez un enfant présentant une amélo - genèse imparfaite Facettes composites préformées Componeer : utilisation chez un enfant présentant une amélo - genèse imparfaite Avec la mise au point des facettes composites préformées, le chirurgien-dentiste a à sa disposition

Plus en détail

Chapitre 3 : Anatomie dentaire. Professeur Muriel BRIX Professeur Jacques LEBEAU

Chapitre 3 : Anatomie dentaire. Professeur Muriel BRIX Professeur Jacques LEBEAU UE Odontologie Chapitre 3 : Anatomie dentaire Professeur Muriel BRIX Professeur Jacques LEBEAU Année universitaire 2011/2012 Université Joseph Fourier de Grenoble - Tous droits réservés. Plan A- L organe

Plus en détail

Syllabus de la médecine bucco-dentaire

Syllabus de la médecine bucco-dentaire Syllabus de la médecine bucco-dentaire 37 ème JNS Nantes 2 avril 2015 Isabelle Hyon - PH Chirurgien-Dentiste Centre de Soins Dentaires - CHU hôtel-dieu de Nantes Un peu d histoire Homo habilis, il y a

Plus en détail

UNIVERSITE HASSAN II AIN CHOCK FACULTE DE MEDECINE DENTAIRE CACABLANCA NOUVEAU PROGRAMME DU CONCOURS D INTERNAT EN MEDECINE DENTAIRE

UNIVERSITE HASSAN II AIN CHOCK FACULTE DE MEDECINE DENTAIRE CACABLANCA NOUVEAU PROGRAMME DU CONCOURS D INTERNAT EN MEDECINE DENTAIRE UNIVERSITE HASSAN II AIN CHOCK FACULTE DE MEDECINE DENTAIRE CACABLANCA NOUVEAU PROGRAMME DU CONCOURS D INTERNAT EN MEDECINE DENTAIRE Année universitaire 2008-2009 1 PROGRAMME DU CONCOURS D INTERNAT EN

Plus en détail

Foyers Infectieux Dentaires : Conduite à tenir

Foyers Infectieux Dentaires : Conduite à tenir Service d Odontologie Foyers Infectieux Dentaires : Conduite à tenir Dr Laurent Nawrocki MCU-PH J.A.M.A. 25 janvier 2014 Aucun conflit d intérêt Rappels anatomiques 10 10 9 9 8 8 7 7 6 6 5 4 5 4 Cellulite

Plus en détail

Prise en charge d une canine incluse Recommandations de Bonne Pratique Juillet 2015

Prise en charge d une canine incluse Recommandations de Bonne Pratique Juillet 2015 Prise en charge d une canine incluse Recommandations de Bonne Pratique Juillet 2015 Promoteurs Société Française de Stomatologie, Chirurgie Maxillo-Faciale et Chirurgie Orale Société Médicale d Orthopédie

Plus en détail

mandibule atrophique :

mandibule atrophique : chirurgie/prothèse Réhabilitation d une mandibule atrophique : les nouvelles perspectives de l implantologie basale Antoine MONIN* Jean Claude MONIN** Henri COMBALUZIER*** La réhabilitation implanto-prothétique

Plus en détail

Dr FOUGERAIS Guillaume, formateur Génération Implant, Nantes.

Dr FOUGERAIS Guillaume, formateur Génération Implant, Nantes. La photographie intra buccale : méthode de réalisation. Dr FOUGERAIS Guillaume, formateur Génération Implant, Nantes. La photographie numérique est un formidable outil de communication pour nos patients

Plus en détail

LE CONTRÔLE DU FACTEUR BACTERIEN 3-POUR LE TRAITEMENT DES PARODONTITES

LE CONTRÔLE DU FACTEUR BACTERIEN 3-POUR LE TRAITEMENT DES PARODONTITES LE CONTRÔLE DU FACTEUR BACTERIEN 3-POUR LE TRAITEMENT DES PARODONTITES Le Diagnostic : Il repose sur l écoute du patient, l examen clinique, le sondage, la radiographie. L inflammation gingivale peut être

Plus en détail

Université Européenne Miguel de Cervantes DIPLÔME UNIVERSITAIRE CLINIQUE DE PARODONTIE

Université Européenne Miguel de Cervantes DIPLÔME UNIVERSITAIRE CLINIQUE DE PARODONTIE Université Européenne Miguel de Cervantes DIPLÔME UNIVERSITAIRE CLINIQUE DE PARODONTIE www.uemc.es Année universitaire 2016-2017 OBJECTIFS DE LA FORMATION Connaitre les disciplines théoriques et maîtriser

Plus en détail

ÉTUDE DESCRIPTIVE DE L ÉTAT BUCCO-DENTAIRE D UN ÉCHANTILLON DE LA POPULATION MAROCAINE

ÉTUDE DESCRIPTIVE DE L ÉTAT BUCCO-DENTAIRE D UN ÉCHANTILLON DE LA POPULATION MAROCAINE ÉTUDE DESCRIPTIVE DE L ÉTAT BUCCO-DENTAIRE D UN ÉCHANTILLON DE LA POPULATION MAROCAINE F. ZAOUI*, S. HAMDANI, M.J. BELHAD, J.L. MIQUEL Introduction L évaluation de l état de santé bucco-dentaire d une

Plus en détail

Sommaire. La médecine dentaire du cheval...10. Les dents du cheval...12. Développement et fonction des dents et des structures environnantes...

Sommaire. La médecine dentaire du cheval...10. Les dents du cheval...12. Développement et fonction des dents et des structures environnantes... Sommaire 1 2 3 La médecine dentaire du cheval...................10 Les dents du cheval............................12 Quelles sont les dents que possède le cheval?..........................12 Quelles sont

Plus en détail

DOCUMENT DE SYNTHESE. Les grands principes de la CCAM pour l activité bucco-dentaire SOMMAIRE

DOCUMENT DE SYNTHESE. Les grands principes de la CCAM pour l activité bucco-dentaire SOMMAIRE 1 er juin 2014 DOCUMENT DE SYNTHESE Les grands principes de la CCAM pour l activité bucco-dentaire SOMMAIRE Introduction I. Textes officiels page 2 II. Les principes du codage page 3 A - Acte global..

Plus en détail

Restauration d incisives mandibulaire manquantes avec des implants : qu est-ce qui vous fait hésiter?

Restauration d incisives mandibulaire manquantes avec des implants : qu est-ce qui vous fait hésiter? Restauration d incisives mandibulaire manquantes avec des implants : qu est-ce qui vous fait hésiter? Auteurs_ Dr Chonghwa Kim & Sangwoo Lee, Korea La préparation des piliers sur incisives mandi - bulaires

Plus en détail

DENTURE ET DENTITIONS.

DENTURE ET DENTITIONS. DENTURE ET DENTITIONS. Deux termes souvent confondus. 1. Définitions a. Dentition Terme dynamique Ensemble des phénotypes de développement des arcades (origine, minéralisation, croissance, éruption ) Développement

Plus en détail

Intérêt de la TDM hélicoïdale dans les sinusites d origine dentaire : A propos de 16 cas

Intérêt de la TDM hélicoïdale dans les sinusites d origine dentaire : A propos de 16 cas Intérêt de la TDM hélicoïdale dans les sinusites d origine dentaire : A propos de 16 cas R Benboubker, N Moussali, H Belgadir, N El Benna, A Gharbi, A Abdelouafi Service de Radiologie 20 Août CHU Ibn Rochd

Plus en détail

Tuméfaction douloureuse

Tuméfaction douloureuse Santé bucco-dentaire Médecin de 1 er recours et problèmes dentaires fréquents Dre May SALMAN, médecin dentiste HUG Dr Jean-Pierre RIEDER, médecin interniste HUG Plan de présentation Santé bucco-dentaire

Plus en détail

Guide de 2014 des tarifs des actes buccodentaires de l Alberta Praticiens généralistes et spécialistes

Guide de 2014 des tarifs des actes buccodentaires de l Alberta Praticiens généralistes et spécialistes Guide de 2014 des tarifs des actes buccodentaires de l Alberta Praticiens et Nota : Le tableau ci-dessous été élaboré par la Financière Manuvie, les renseignements sont fondés sur les résultats techniques

Plus en détail

Le point sur la nomenclature en 2008

Le point sur la nomenclature en 2008 .. Modification de la nomenclature : Le point sur la nomenclature en 2008 Curetage péri-apical avec ou sans résection apicale : Par décision du 13 décembre 2007 de l UNCAM relative à la liste des actes

Plus en détail

Spécialisation en Parodontologie Programme de formation postgraduée 1)

Spécialisation en Parodontologie Programme de formation postgraduée 1) Spécialisation en Parodontologie Programme de formation postgraduée 1) Par ce qui suit la société suisse des médecins-dentistes (SSO) approuve l entrée en vigueur du programme révisé de formation postgraduée

Plus en détail

Département de chirurgie dentaire Service de parodontologie Dr ZAGHEZ M. Polycopies de parodontologie

Département de chirurgie dentaire Service de parodontologie Dr ZAGHEZ M. Polycopies de parodontologie Université BADJI Mokhtar Département de chirurgie dentaire Service de parodontologie Faculté de Médecine Dr ZAGHEZ M. Polycopies de parodontologie Introduction : 1. Définitions 2. Objectifs 3. Classification

Plus en détail

Reconstitution tridimensionnelle d un site antérieur fortement résorbé

Reconstitution tridimensionnelle d un site antérieur fortement résorbé PAS À PAS Coordonné par Gérard Zuck pratique Reconstitution tridimensionnelle d un site antérieur fortement résorbé Présentation du cas La mise en place d un implant unitaire dans le secteur antérieur

Plus en détail

Classe II sévère. de mini-vis en une séance. extractions et implantation ODF R&S

Classe II sévère. de mini-vis en une séance. extractions et implantation ODF R&S ODF R&S Classe II sévère extractions et implantation de mini-vis en une séance Les mini-vis sont utilisées couramment comme renfort d ancrage au cours des traitements d orthodontie chez l adulte. Elles

Plus en détail

LES OBJECTIFS DES RENDEZ-VOUS DE MAINTENANCE Pourquoi? Comment?

LES OBJECTIFS DES RENDEZ-VOUS DE MAINTENANCE Pourquoi? Comment? LES OBJECTIFS DES RENDEZ-VOUS DE MAINTENANCE Pourquoi? Comment? Si la prophylaxie était auparavant vue comme des mesures de prévention locales, elle est aujourd hui devenue un facteur du style de vie de

Plus en détail

Relations PARODONTO-PROTHEQUES

Relations PARODONTO-PROTHEQUES UNIVERSITE BADJI Mokhtar - ANNABA FACULTE DE MEDECINE DEPARTEMENT DE CHIRURGIE DENTAIRE SERVICE DE PARODONTOLOGIE Dr M.ZAGHEZ http://zaghez.net76.net/ Polycopie de Parodontologie 4 ème Année Relations

Plus en détail

5 ème ANNEE DE MEDECINE DENTAIRE EPREUVE ECRITE D'ODONTOLOGIE CONSERVATRICE (DUREE : 1H30) Nom (en caractères d'imprimerie):. Prénom:.

5 ème ANNEE DE MEDECINE DENTAIRE EPREUVE ECRITE D'ODONTOLOGIE CONSERVATRICE (DUREE : 1H30) Nom (en caractères d'imprimerie):. Prénom:. UNIVERSITE DE MONASTIR - FACULTE DE MEDECINE DENTAIRE. MONASTIR ANNEE UNIVERSITAIRE 2013/2014 SESSION PRINCIPALE- MARS- 2014 5 ème ANNEE DE MEDECINE DENTAIRE EPREUVE ECRITE D'ODONTOLOGIE CONSERVATRICE

Plus en détail

à Mesdames et Messieurs les Directeurs Agents Comptables Médecins Conseils Régionaux Chef de service Pour mise en oeuvre immediate

à Mesdames et Messieurs les Directeurs Agents Comptables Médecins Conseils Régionaux Chef de service Pour mise en oeuvre immediate CIRCULAIRE CIR-10/2014 Document consultable dans Médi@m Date : 27/05/2014 Domaine(s) : gestion des prestations en nature gestion du risque à Mesdames et Messieurs les Directeurs Agents Comptables CPAM

Plus en détail

Ionolux. Ionolux. Matériau d obturation verre ionomère, photopolymérisable

Ionolux. Ionolux. Matériau d obturation verre ionomère, photopolymérisable Ionolux Matériau d obturation verre ionomère, photopolymérisable Les matériaux verre ionomère de VOCO des produits éprouvés, vous aidant chaque jour lors de vos soins pratiqués auprès du patient. Depuis

Plus en détail

L interrogatoire. Etat Civil. Documents administratifs 15/01/2013. 1 ère Consultation. Odontologie Pédiatrique. La Première Consultation

L interrogatoire. Etat Civil. Documents administratifs 15/01/2013. 1 ère Consultation. Odontologie Pédiatrique. La Première Consultation Odontologie Pédiatrique La Première Consultation 1 ère Consultation Etape incontournable, Nombreux renseignements Dr MOULIS D2 2011 1 2 1 ère Consultation Motif de consultation : Urgence?? Etat de Santé

Plus en détail

F-SPLINT-AID SLIM de POLYDENTIA SA BANDE EN FIBRE DE VERRE PRÉ-IMPRÉGNÉE POUR LA PARODONTOLOGIE

F-SPLINT-AID SLIM de POLYDENTIA SA BANDE EN FIBRE DE VERRE PRÉ-IMPRÉGNÉE POUR LA PARODONTOLOGIE Résumé F-SPLINT-AID SLIM de POLYDENTIA SA BANDE EN FIBRE DE VERRE PRÉ-IMPRÉGNÉE POUR LA PARODONTOLOGIE F-Splint-Aid Slim est une bande en fibre de verre, pré-imprégnée d'un adhésif dentaire. La nouvelle

Plus en détail

Agénésie des latérales et canines incluses Mise en place chirurgico-orthodontique

Agénésie des latérales et canines incluses Mise en place chirurgico-orthodontique formation Orthodontie Agénésie des latérales et canines incluses Mise en place chirurgico-orthodontique Alireza Seyed Movaghar, Benoît Brochery, Réza Movaghar L inclusion et l agénésie de dents permanentes

Plus en détail

Morphologie Comparée des Dents Humaines

Morphologie Comparée des Dents Humaines ACADEMIE d AIX-MARSEILLE Université de la Méditerranée Morphologie Comparée des Dents Humaines POLYCOPIE P2 Faculté d Odontologie de MARSEILLE Sébastien BRUN, Sylva RAFFO, Jean-pierre PROUST Morphologie

Plus en détail

SOLIDAIRE CÔTÉ social.

SOLIDAIRE CÔTÉ social. L e s G U I d e s P R É V e n t I O n PERFORMANTE CÔTÉ santé SOLIDAIRE CÔTÉ social. Il est actuellement admis que seules 3 % des personnes âgées conservent une denture saine. Il s agit d un véritable constat

Plus en détail

EAST : Easy Surgical Template Suivez le guide!

EAST : Easy Surgical Template Suivez le guide! Industrie Innovation EXTRAIT DE TITANE VOL.5 - N 3- SEPTEMBRE 2008 - P. 74-77 EAST : Easy Surgical Template Suivez le guide! PAR Sylvain Cazalbou 11 bis, rue d Aguesseau, 75008 Paris Tél. 01 43 12 88 11

Plus en détail

Gestion du secteur maxillaire antérieur par prothèse implanto et dento-portée

Gestion du secteur maxillaire antérieur par prothèse implanto et dento-portée Gestion du secteur maxillaire antérieur par prothèse implanto et dento-portée Dr Thierry ROUACH D.U d Implantologie Chirurgicale et Prothétique Paris 7 Attaché, service de Prothèse, Université Paris 5

Plus en détail

Un concept prothétique implanto-porté d avant-garde pour une réussite et une stabilité tissulaire à long terme Auteur_Dr Fred Bergmann, Allemagne

Un concept prothétique implanto-porté d avant-garde pour une réussite et une stabilité tissulaire à long terme Auteur_Dr Fred Bergmann, Allemagne Un concept prothétique implanto-porté d avant-garde pour une réussite et une stabilité tissulaire à long terme Auteur_Dr Fred Bergmann, Allemagne Fig. 1 Fig. 2a Fig. 1_Radiographie (OPG) de la situation

Plus en détail

Service évaluation des actes professionnels

Service évaluation des actes professionnels TRAITEMENT DES AGÉNÉSIES DENTAIRES MULTIPLES LIÉES AUX DYSPLASIES ECTODERMIQUES OU À D'AUTRES MALADIES RARES, CHEZ L ENFANT ATTEINT D OLIGODONTIE, AVEC POSE DE 2 IMPLANTS (VOIRE 4 MAXIMUM) UNIQUEMENT DANS

Plus en détail

Les techniques diploïques, en première intention, peuvent-elles anesthésier les dents présentant une pulpite?

Les techniques diploïques, en première intention, peuvent-elles anesthésier les dents présentant une pulpite? Alain Villette*, Thierry Collier**, Thierry Delannoy*** *DSO **docteur en chirurgie dentaire ***docteur en chirurgie dentaire Les techniques diploïques, en première intention, peuvent-elles anesthésier

Plus en détail

ANALGESIE EN ODONTOLOGIE

ANALGESIE EN ODONTOLOGIE ANALGESIE EN ODONTOLOGIE GENERALITES SUR L ANESTHESIE L anesthésie est le premier temps de toute intervention odontologique. Elle permet de supprimer la sensibilité. L anesthésie permet une amélioration

Plus en détail

Techniques de chirurgie parodontale

Techniques de chirurgie parodontale CHAPITRE 4 Techniques de chirurgie parodontale PLAN DU CHAPITRE GINGIVECTOMIE DISTAL WEDGE LAMBEAU DE WIDMAN MODIFIÉ LAMBEAU ESTHÉTIQUE D ACCÈS ALLONGEMENT CORONAIRE ET LAMBEAU POSITIONNÉ APICALEMENT FRÉNECTOMIES

Plus en détail

PEDODONTIE 2012-2013

PEDODONTIE 2012-2013 UNIVERSITE SAINT-JOSEPH FACULTE DE MEDECINE DENTAIRE 3ème Cycle PEDODONTIE 2012-2013 Compétence Théorique (examen écrit) - Psychologie de l enfant (anxiété, douleur, techniques simples du comportement)

Plus en détail

Vous donner les moyens d en faire +

Vous donner les moyens d en faire + Vous donner les moyens d en faire + Programme détaillé Chère Consœur, Cher Confrère, Vous trouverez ci-après le programme détaillé de notre formation en parodontologie 2008. Il s agit du programme détaillé

Plus en détail

Traumatologie en odontostomatologie du sport

Traumatologie en odontostomatologie du sport Bull. Acad. Natle Chir. Dent., 2002, 45-4 95 Traumatologie en odontostomatologie du sport Alain GARUET * Au XX e siècle le sport a été àla fois un facteur de paix, de distraction et de divertissement.

Plus en détail

MUSÉE DE VAYRAC. Fragments osseux

MUSÉE DE VAYRAC. Fragments osseux 1 PUYd ISSOLUD (Fontaine de Loulié) Étude des dents humaines en provenance des fouilles d Antoine LaurentBruzy aux musées de Vayrac et de Martel par JeanClaude VergerPratoucy (*) Ces restes, assez hétéroclites,

Plus en détail

Remplacement d une incisive latérale supérieure dans un espace réduit

Remplacement d une incisive latérale supérieure dans un espace réduit XX cas complexes en implantologie 11 Remplacement d une incisive latérale supérieure dans un espace réduit Philippe Russe, Patrick Missika 84 1. Vue initiale Présentation La patiente est une jeune fille

Plus en détail

l implantologie basale

l implantologie basale Plaquette n 17 6/11/08 11:04 Page 1 Apport de l implantologie basale dans les reconstructions implantaires fixes : une alternative aux greffes osseuses? Denis DOUGNAC-GALANT L omnipraticien est, dans son

Plus en détail

Docteur j ai mal aux dents et mon dentiste ne peut pas me recevoir!

Docteur j ai mal aux dents et mon dentiste ne peut pas me recevoir! Docteur j ai mal aux dents et mon dentiste ne peut pas me recevoir! Que faire? Dr Marc SIMON Chirurgien Dentiste LOUVIERS RAPPELS ANATOMIQUES Origine 1. Traumatique 2. Post chirurgicale 3. Endodontique

Plus en détail

Swiss International Academy of Osseo-Integration and Maxillo-Facial Research

Swiss International Academy of Osseo-Integration and Maxillo-Facial Research S I A O Swiss International Academy of Osseo-Integration and Maxillo-Facial Research Cycle de formation clinique en implantologie Ce Cycle de formation organisé par Infodental Algérie sous la responsabilité

Plus en détail

SOLUTIONS TRAITEMENTENDODONTIQUE

SOLUTIONS TRAITEMENTENDODONTIQUE CHIRURGIEN DENTISTE LABORATOIRE SPECIALISTE ENDODONTIE 3 1 SOLUTIONS TRAITEMENTENDODONTIQUE cas cliniques Cas N 1 Deuxième molaire maxillaire nécessitant un traitement endodontique suite à une pulpite.

Plus en détail

La CCAM pour l activité bucco-dentaire. Cahier d exercices. au quotidien, quelques exemples

La CCAM pour l activité bucco-dentaire. Cahier d exercices. au quotidien, quelques exemples La CCAM pour l activité bucco-dentaire Cahier d exercices au quotidien, quelques exemples Obturation 3 faces sur 46 NGAP Cavité composée, traitement global intéressant trois faces et plus SC 17 CCAM HBMD038

Plus en détail

Depuis le début de l utilisation des appareils fixés, l ancrage dentaire

Depuis le début de l utilisation des appareils fixés, l ancrage dentaire 10 - CAS DE TRANSPOSITION DENTAIRE DDr Étienne LABASSY Depuis le début de l utilisation des appareils fixés, l ancrage dentaire a toujours été crucial. Classiquement on évoque les principes d ancrage différentiel

Plus en détail

La fabrication des LE PROTÈGE-DENTS PRÉVENTION ET PROTECTION FONCTIONNALITÉ DE LA PATE À MODELER TECHNIQUE

La fabrication des LE PROTÈGE-DENTS PRÉVENTION ET PROTECTION FONCTIONNALITÉ DE LA PATE À MODELER TECHNIQUE LE PROTÈGE-DENTS PRÉVENTION ET PROTECTION FONCTIONNALITÉ DE LA PATE À MODELER Hugues BORY Maître artisan Diplômé en kinésiologie Maître conférencier Benoit GOBERT Prothésiste dentaire Diplômé en technique

Plus en détail

Pourquoi et quand faire un inlay-onlay? Lucile Dahan, Frédéric Raux

Pourquoi et quand faire un inlay-onlay? Lucile Dahan, Frédéric Raux Restauratrice ADDA Académie De Dentisterie Adhésive, coordination Frédéric Raux Pourquoi et quand faire un inlay-onlay? Lucile Dahan, Frédéric Raux Le rapport 2004 de l Organisation mondiale de la santé

Plus en détail

La technique de moulage pour les restaurations directes en composite

La technique de moulage pour les restaurations directes en composite Bibliographie voir texte allemand, page 120 Pratique quotidienne et formation complémentaire La technique de moulage pour les restaurations directes en composite Mots-clés: technique de moulage, «stamp

Plus en détail

Traumatismes alvéolo-dentaires

Traumatismes alvéolo-dentaires Traumatismes alvéolo-dentaires Dr Annie BERTHET Faculté d Odontologie, Université de Reims Champagne Ardenne Parodonte = - ligament alvéolo-dentaire (LAD) - os alvéolaire - gencive cément Pulpe Dentine

Plus en détail

Radiographie 8 SWISS MADE

Radiographie 8 SWISS MADE Radiographie 8 PORTE-CAPTEURS POUR FILMS RADIOLOGIQUES ET PLAQUES PHOSPHORES 8.3 PORTE-CAPTEURS POUR RADIOGRAPHIE NUMÉRIQUE DIRECTE 8.6 DISPOSITIFS DE CENTRAGE 8.9 ANNEAUX DE CENTRAGE RADIOGRAPHIQUES 8.9

Plus en détail

Notons les trois situations dans lesquelles. Le canal latéral. de l incisive centrale maxillaire

Notons les trois situations dans lesquelles. Le canal latéral. de l incisive centrale maxillaire Le canal latéral de l incisive centrale maxillaire une source d échec et une indication de la microchirurgie endodontique Ely Mandel CPEA coordination Pierre Machtou et Dominique Martin En présence d un

Plus en détail

Parodontologie - Implantologie - Prothèse. CYCLE DE 4 SÉMINAIRES DE 2 JOURS Jeudis et Vendredis

Parodontologie - Implantologie - Prothèse. CYCLE DE 4 SÉMINAIRES DE 2 JOURS Jeudis et Vendredis Docteurs Paul et Catherine MATTOUT Parodontologie - Implantologie - Prothèse CYCLE DE 4 SÉMINAIRES DE 2 JOURS Jeudis et Vendredis Séminaire I Les maladies parodontales Du contrôle de l infection à la reconstruction

Plus en détail

UNIVERSITE BADJI MOKHTAR - ANNABA FACULTE DE MEDECINE DEPARTEMENT DE CHIRURGIE DENTAIRE SERVICE DE PARODONTOLOGIE. Polycopie de Parodontologie

UNIVERSITE BADJI MOKHTAR - ANNABA FACULTE DE MEDECINE DEPARTEMENT DE CHIRURGIE DENTAIRE SERVICE DE PARODONTOLOGIE. Polycopie de Parodontologie UNIVERSITE BADJI MOKHTAR - ANNABA FACULTE DE MEDECINE DEPARTEMENT DE CHIRURGIE DENTAIRE SERVICE DE PARODONTOLOGIE Polycopie de Parodontologie LA CONTENTION Dr M.ZAGHEZ 1. INTRODUCTION 2. TERMINOLOGIE 3.

Plus en détail

En partenariat avec www.dentalformation.com Le grand portail de la formation dentaire

En partenariat avec www.dentalformation.com Le grand portail de la formation dentaire En partenariat avec www.dentalformation.com Le grand portail de la formation dentaire Faculté de Chirurgie Dentaire de Garancière PAROdOnTOLOgiE de 2 jours Modules 1 et 2 [Paris], Modules 3 et 4 [Marselle]

Plus en détail

I Epreuve E 1: TECHNOLOGIE ET DESSIN I Durée : 4 heures l

I Epreuve E 1: TECHNOLOGIE ET DESSIN I Durée : 4 heures l SESSION 2005 I I Epreuve E 1: TECHNOLOGIE ET DESSIN I Durée : 4 heures l I Code examen : / Sous épreuve U 11 : TECHNOLOGIE l Coefficient : 4 Feuille : 106 Ce sujet comprend 16 pages numérotées de 1 B 16.

Plus en détail

UNIVERSITE PARIS 7 DENIS DIDEROT FACULTE DE CHIRURGIE DENTAIRE. 5, Rue Garancière 75006 Paris THESE. Pour le DIPLOME D ETAT DE DOCTEUR

UNIVERSITE PARIS 7 DENIS DIDEROT FACULTE DE CHIRURGIE DENTAIRE. 5, Rue Garancière 75006 Paris THESE. Pour le DIPLOME D ETAT DE DOCTEUR UNIVERSITE PARIS 7 DENIS DIDEROT FACULTE DE CHIRURGIE DENTAIRE 5, Rue Garancière 75006 Paris 2007 Thèse N : N attribué par la bibliothèque : THESE Pour le DIPLOME D ETAT DE DOCTEUR En Chirurgie Dentaire

Plus en détail

Intégration de la CFAO globale au quotidien :

Intégration de la CFAO globale au quotidien : Intégration de la CFAO globale au quotidien : implantologie guidée par CEREC Guide et couronne usinée sur TiBase Auteur_Dr Amandine Para, France Fig. 1a Fig. 1b Figs. 1a & b_situation initiale de l édentement

Plus en détail

Les sealants 12/03/2013. Epidémiologie en France Réduction de la prévalence des caries. Epidémiologie en France Réduction de la prévalence des caries

Les sealants 12/03/2013. Epidémiologie en France Réduction de la prévalence des caries. Epidémiologie en France Réduction de la prévalence des caries Les sealants Epidémiologie en France Réduction de la prévalence des caries Recommandations Société Française d Odontologie Pédiatrique sur la pratique de scellement des puits et fissures Journal d odonto-stomatologie

Plus en détail

Quand le médecin généraliste joue au dentiste

Quand le médecin généraliste joue au dentiste Quand le médecin généraliste joue au dentiste Mardi 16 Avril 2002 Expert : Patrice BATICLE (Chirurgien-Dentiste à Bray sur Somme) Animateur : Jean-Yves BORGNE Chronologie de la dentition Dents de lait

Plus en détail

Agénésie et prothèse implanto-portée

Agénésie et prothèse implanto-portée Agénésie et prothèse implanto-portée Dr Thierry ROUACH Lʼagénésie dentaire est une pathologie plus ou moins handicapante en fonction du nombre et de la position des dents absentes. Certaines agénésie sont

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE. Inscription de l activité : / Type d autorisation : Agrément délivré par la Direction des Services de Santé de la Wilaya

FICHE TECHNIQUE. Inscription de l activité : / Type d autorisation : Agrément délivré par la Direction des Services de Santé de la Wilaya FICHE TECHNIQUE Intitulé du métier ou de l activité : Chirurgie Dentaire Codification NAA : NN8514 Codification ONS : 85.12 Codification Agriculture : / Codification Artisanat : / Codification CNRC : /

Plus en détail

CIRCULAIRE CIR-21/2007. Document consultable dans Médi@m. Date : 04/05/2007 Domaine(s) : à Mesdames et Messieurs les.

CIRCULAIRE CIR-21/2007. Document consultable dans Médi@m. Date : 04/05/2007 Domaine(s) : à Mesdames et Messieurs les. CIRCULAIRE CIR-21/2007 Document consultable dans Médi@m Date : 04/05/2007 Domaine(s) : Contentieux et affaires juridiques à Mesdames et Messieurs les Directeurs Agents Comptables CPAM CRAM URCAM UGECAM

Plus en détail

UNIVERSITE CHEIKH ANTA DIOP DE DAKAR

UNIVERSITE CHEIKH ANTA DIOP DE DAKAR UNIVERSITE CHEIKH ANTA DIOP DE DAKAR FACULTE DE MEDECINE, DE PHARMACIE ET D ODONTO-STOMATOLOGIE ANNEE 2005 N 14 ETUDE DE LA RELATION ENTRE L ETAT DE SANTE BUCCO-DENTAIRE DES PARENTS ET CELUI DE LEURS ENFANTS:

Plus en détail

La santé bucco-dentaire au cabinet OMS. Problèmes majeurs. Santé bucco-dentaire et santé générale. Santé. Déterminants sociaux et santé bucco-dentaire

La santé bucco-dentaire au cabinet OMS. Problèmes majeurs. Santé bucco-dentaire et santé générale. Santé. Déterminants sociaux et santé bucco-dentaire La santé bucco-dentaire au cabinet Santé OMS Déterminants sociaux et santé bucco-dentaire Colloque MPr 14 septembre 2011 Dr J-P Carrel Division de stomatologie, chirurgie orale et radiologie dento-maxillo-faciale

Plus en détail

Bureau national d examen d assistance dentaire (BNEAD) DESCRIPTION DES DOMAINES D ASSISTANCE DENTAIRE

Bureau national d examen d assistance dentaire (BNEAD) DESCRIPTION DES DOMAINES D ASSISTANCE DENTAIRE Bureau national d examen d assistance dentaire (BNEAD) DESCRIPTION DES DOMAINES D ASSISTANCE DENTAIRE Date d entrée en vigueur le premier janvier 2017 1 BNEAD D esc ri pti on proposée des dom a i nes d

Plus en détail

Traumatismes alvéolo-dentaires. Dr Annie BERTHET Faculté d odontologie, Reims

Traumatismes alvéolo-dentaires. Dr Annie BERTHET Faculté d odontologie, Reims Traumatismes alvéolo-dentaires Dr Annie BERTHET Faculté d odontologie, Reims Parodonte = - ligament alvéolo-dentaire (LAD) - os alvéolaire - gencive Pulpe Dentine cément Email Odonte (dent) 2 Dent immature

Plus en détail

Photographie numérique dentaire Partie II

Photographie numérique dentaire Partie II Photographie numérique dentaire Partie II Proposition de protocole de prises de vues pour des bilans plus pratiques, plus rapides et plus efficaces en dentisterie cosmétique Auteur_Dr François Grossetti,

Plus en détail

Indices en épidémiologie dentaire

Indices en épidémiologie dentaire Indices en épidémiologie dentaire 1. OBJECTIFS DE LA PRISE DES INDICES Lorsqu on veut évaluer l état de santé buccodentaire d une population, d un groupe d individus ou même d individus, il est indispensable

Plus en détail

Normes pour la reconnaissance d'institut pour études d'hygiénisme dentaire

Normes pour la reconnaissance d'institut pour études d'hygiénisme dentaire Normes pour la reconnaissance d'institut pour études d'hygiénisme dentaire 1. Généralités: L'institut d'études censé préparer l'hygiéniste dentaire à un travail autonome selon les limitations des réglementations

Plus en détail

Esthétique et déficits osseux multiples

Esthétique et déficits osseux multiples XX cas complexes en implantologie 16 Esthétique et déficits osseux multiples Philippe Russe 1. Radiographie panoramique initiale du patient 184 Présentation Monsieur H., âgé de 65 ans lors de sa consultation

Plus en détail

Supplément spécial Synthèses de publications scientifiques. Implants BIOMET 3i PREVAIL. Publication officielle de

Supplément spécial Synthèses de publications scientifiques. Implants BIOMET 3i PREVAIL. Publication officielle de Supplément spécial Synthèses de publications scientifiques Implants BIOMET 3i PREVAIL Publication officielle de The Institute for Implant and Reconstructive Dentistry est un centre de formation et d'enseignement

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES Décision du 2 juillet 2015 de l Union nationale des caisses d assurance maladie relative

Plus en détail

D.E.SU. «Parodontologie en Pratique Clinique» (2015-2016)

D.E.SU. «Parodontologie en Pratique Clinique» (2015-2016) D.E.SU. «Parodontologie en Pratique Clinique» (2015-2016) 1 er Séminaire : UE 1 : Les maladies parodontales : étiopathogénie, diagnostic et plan de traitement. UE 2 : La phase étiologique de la thérapeutique

Plus en détail

Examens écrits Mai 2009/2010 - D2

Examens écrits Mai 2009/2010 - D2 Examens écrits Mai 2009/2010 - D2 Examens anticipés ECONOMIE ET GESTION Mr Masingue (1 heure) Vous répondrez en quelques lignes (5 minimum) aux questions suivantes : 1- Qu est-ce qu une devise? 2- Quels

Plus en détail

Il faut avant de détailler ces différentes. Lésions. infra osseuses. Stratégie de traitement. Parodontologie. Gepi. Gepi

Il faut avant de détailler ces différentes. Lésions. infra osseuses. Stratégie de traitement. Parodontologie. Gepi. Gepi Gepi Gepi 3w 2w 2 * 1 2 * 1 3 Lésions infra osseuses 1. Lésion infra osseuses à 3 et 2 parois. Stratégie de traitement Catherine Mattout Rubrique Gepi Une meilleure compréhension des mécanismes de la cicatrisation

Plus en détail

Recherche alphabétique : A-B-C-D-E-F-G-I-M-O-P-R-S-T

Recherche alphabétique : A-B-C-D-E-F-G-I-M-O-P-R-S-T lexiquedentaire Recherche alphabétique : A-B-C-D-E-F-G-I-M-O-P-R-S-T A Adjointe Prothèse adjointe : Prothèse amovible, totale ou partielle, caractérisée par la présence d une plaquebase ; Amovible Prothèse

Plus en détail