Soins dentaires des enfants et des adolescents

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Soins dentaires des enfants et des adolescents"

Transcription

1 Soins dentaires des enfants et des adolescents Etat actuel de la prévention scientifique CM Saxer, HF Wolf und UP Saxer Publié par l Union Coopérative MIGROS En collaboration avec Mibelle AG Cosmetics Recherche dentaire CANDIDA 5033 Buchs Août 2007

2

3 Table des matières Introduction Prévention pour toute la vie Dents de lait Dents définitives Morphologie, différences 1 Nomenclature Identification des dents 2 4 Soins dentaires des enfants et des adolescents Caries Prévention / Prophylaxie Fluorures/fluor Hygiène bucco-dentaire Alimentation Fumer, tabac, nicotine 52 Le foetus 5 8 Le bébé 9 12 Le petit enfant L enfant préscolaire L enfant scolarisé L adolescent Accidents dentaires 53 Orthodontie Glossaire / Définition 57 Index / Expression 58 Edition 59 Produits 60 Le jeune adulte 35 40

4 Introduction Aujourd hui en Suisse, plus de la moitié des enfants n ont aucune carie à la fin de leur scolarité; comparé à 1960, 90% de caries en moins! A la fin de leur scolarité, encore 80% des jeunes n ont aucune carie sur les faces cachées de l espace interden - taire, où la brosse à dents n a pas accès. De même chez les jeunes de 20 ans, les dernières études effectuées dans les écoles de recrus montrent qu il y a en moyenne 80% de caries en moins. Ces données étayent le fait qu il est possible, avec de bonnes bases et connaissances, de grandir avec des dents et une gencive saines. Elles montrent toutefois également qu un relâchement d une hygiène bucco-dentaire optimale, fréquent chez les jeunes pubertaires après la scolarité loin de la maison des parents, aucun contrôle chez le dentiste peut de nouveau augmenter la fré quence des lésions carieuses. L objectif de cette brochure est d informer les parents, les responsables et les adolescents eux-mêmes, selon les connaissances modernes, anciennes et nouvelles, sur les soins nécessaires pour garder des dents saines des premières dents de lait (à 7 mois environ) à la denture complète (à partir de ans). Son but est également de permettre de rester bien après la 20 ème année avec une «bouche saine», avec un sourire éclatant. Structure de la brochure Candida Les sept chapitres de la première partie décrivent les différentes étapes de la vie d un enfant, de la conception à l adulte, avec toutes les connaissances sur les mesures préventives à l âge correspondant. Un poster récapitulatif, conçu spécialement pour une bonne vue d ensemble, est joint dans la pochette arrière de la dernière page de couverture de la brochure. La deuxième partie décrit les bases essentielles la prévention pour toute la vie. Les professions indiquées s appliquent indifféremment aux femmes et aux hommes. Les auteurs et éditeurs espèrent que les lecteurs liront avec plaisir cette brochure et penseront à l utilité de la prévention.

5 Dents de lait Dents définitives Dents de lait Dents définitives Morphologie, différences Dent couronne, émail Les dents, temporaires ou définitives, ont globalement la même structure. Les deux types de dents sont constitués d ivoire, dentine osseuse; les couronnes, visibles, sont recouvertes d émail, le matériau le plus dur et le plus résistant fabriqué par le corps humain. Racine cément dentaire, ligament, os maxillaire, gencive, pulpe La partie non visible de la dent la racine est recouverte d une couche de cément. Ce cément comprend d innom - brables fibres («tendon», ligament) qui relient intimement mais élastiquement la racine à son support, l os alvéolaire, appelées «syndesmos» dans le langage technique. Calfeutré à l intérieur de la dent dans le canal pulpaire veille le nerf de la dent, partie de la pulpe. Il va jusqu à l intérieur de la couronne (rose, fig. 2). Dents de lait/dents temporaires (DT) premières dents Les incisives et les canines sont globalement semblables mais plus petites que les définitives, avec une couche très blanche mais plus fine d émail (rose vif sur la fig. 2). Les molaires de lait sont différentes en forme. Elles n ont pas une seule racine comme les prémolaires qui leur succèdent mais ont deux branches très écartées sous lesquelles le germe de dent trouve sa place (fig. 1 et C dans fig. 2). Dents définitives (DD) deuxièmes dents Les dents de lait doivent rester de 6 à 9 ans uniquement jusqu à leur remplacement, contrairement aux dents «définitives» qui devraient «rester» jusqu à la fin de la vie. Fig. 1 Changement de dents denture mixte Radio panoramique (OPT) d un enfant de huit ans. Changement de dent détails A C Fig. 2 Changement de dents denture mixte A Dent de lait -V émail B Molaire -6 émail C Dent (de remplacement) définitive -5 émail B 1

6 Nomenclature Identification des dents Un émail plus épais, malheureusement légèrement moins blanc (fig. 2, bleu), murit après la percée de la dent (maturation) et peut bien entretenu et soigné atteindre un âge aussi avancé que l homme. La présente brochure est conçue dans ce but «une dent saine dans une assise saine, toute la vie». Les figures 3 et 4 indiquent les noms des principaux éléments; le glossaire de la page 57 contient d autres «mots étrangers» pour consulta - tion. Nomenclature Identification des dents Afin de désigner de façon univoque les dents humaines et leurs positions dans les mâchoires, non seulement les dents temporaires (DT) mais aussi les dents définitives (DD) sont munies de numéros individuels. Notation des dents codes 1. le code international FDI 2. le «code plus-moins» Il s avère préférable de commencer la notation des dents par le milieu du maxillaire et de la mandibule : les chiffres des unités 1 sont donc toujours les incisives du milieu. Dans la denture de lait (temporaire), les dents sont comptées selon la FDI de 1 à 5, mais en chiffres romains, I à V, dans le code plus-moins; Dans la denture définitive, les deux sys - tèmes emploient des chiffres arabes, de 1 à 8. Notation FDI Les positions des dents temporaires et définitives dans les quadrants de la denture (quadrant = Q; début, toujours maxillaire supérieur [MS] droit/ MS gauche, puis dans le sens horaire dans la mandibule inférieure [MI] gauche/ enfin droite) sont indiquées de la manière suivante: Dents définitives (DD): quadrants 1 à 4 (Q1 à Q4) Dents temporaires (DT): quadrants 5 à 8 (Q5 à Q8) Selon le système FDI généralement employé FDI (Fédération Dentaire Internationale), la dent de sagesse en bas à gauche p. ex. est la dent 38 (dent 3 8; la huitième dans le 3 ème quadrant; voir fig. 4). Le premier nombre (3) désigne donc le quadrant et le deuxième (8) le type de dent. Les représentations par ordina teur emploient pratiquement uniquement - l identification FDI. 2

7 Nomenclature Identification des dents Denture temporaire (DT) Denture définitive (DD) Types de dents dans la denture temporaire Dents I, II incisives Dent III canine de lait Dents IV, V molaires de lait R Q5 V+ IV+ V- Q8 II- IV- III+ III- II+ I+ +I I- -I II II -III +III -IV Q6 +IV -V +V Q7 Fig. 3 Denture temporaire / Denture de lait Constituée de 20 dents, soit 5 dents par quadrant. Les dents de lait sont conçues longtemps avant la naissance (voir p. 9, fig. 14) et ont toutes percé vers l âge de 2½ à 3 ans. Types de dents et leurs chiffres Dents 1,2 Incisives DT, DD Dent 3 Canine DT, DD Dents 4, 5 Prémolaires DD ou molaires de lait! DT Dents 6, 7, 8 Molaires DD La dent de sagesse, souvent manquante ou extraite, est donc «toujours la huitième». Notation dans les cabinets: numéro de dent + PLUS (maxillaire supérieur) ou MOINS (mandibule) Les figures 3 et 4 montrent le système +/-, simple, utilisé dans les cabinets: le signe plus (+) indique le centre du maxillaire, moins (-) le centre de la mandibule. Les numéros de dent avant ce signe sont des dents à droite du centre, après ce signe celles de gauche. Exemple: la dent 3+ est la canine supé - rieure droite (voir fig. 4). L Types de dents dans une denture adulte Dents 1, 2 incisives Dent 3 canine Dents 4, 5 prémolaires Dents 6, 7, 8 molaires R Q Q Fig. 4 Denture adulte Complète (avec 32 dents), elle compte 12 dents de plus que la denture de lait. Ces dernières ont été remplacées (20 dents de remplacement, denture mixte). En outre, la denture adulte a 3 molaires de plus, vers le fond, par quadrant (12 dents). Etant donné que les quatre dents de sagesse sont en général absentes, on ne compte normalement que 28 dents dans une denture adulte «complète». Particularité de ce système: Les dents définitives (DD) sont également indiquées par des chiffres arabes (1 à 8), mais les dents de lait par des chiffres romains (I à V). Exemple: la dent - V («moins 5») est la deuxième dent inférieure, la molaire tempo - raire gauche (voir fig. 3). Ce système, largement employé, sera utilisé tout au long de cette brochure Q Q

8 Age Calcification des dents permanentes Percée des dents / Denture mixte Avant la naissance Maxillaire droit Maxillaire droit Maxillaire gauche Etat à la naissance non développée Etat à la naissance Encore aucune percée Mandibule droite Mandibule droite Mandibule gauche 0 7 mois Etat à la naissance Développement de 0 7 mois non développée naissance 7 mois 0 à 7 mois Percée à 7 mois env mois 3 ans Etat à 7 mois Développement 7 mois 6 ans non développée 7 mois 3 ans 7 mois à 3 ans Percée à 7 13 mois env. Percée à 16 mois env. Percée à 20 mois env. Percée à 30 mois env ans Etat à 3 ans Développement de 3 6 ans non développée 3 ans 6 ans 3 à 6 ans Etat à 3 ans env. (DT) Percée à 6 ans env. (DD) ans à 8 ans Etat à 6 ans env. (DT) Percée à 6 ans env. (DD) Percée à 7 8 ans env. (DD) Etat à 6 ans Développement de 6 9 ans Développement de 9 12 ans non développée 6 à 8 ans 9 à 12 ans 9 à 12 ans Etat à env. 9 ans (DD) Percée à ans env. Percée à ans env. Percée à 12 ans env ans Etat à 12 ans Développement de ans non développée 12 ans 16 ans 12 à 16 ans Etat peu avant 12 ans Percée à 12 ans env ans Etat à 16 ans Développement de ans non développée 16 ans 19 ans 16 à 19 ans Etat à 16 ans Percée très variable de ans

9 Le foetus

10 Le foetus maxillaire droit maxillaire gauche Etat à la naissance Encore aucune percée mandibule droite mandibule gauche maxillaire droit Calcification des dents définitives à la naissance Etat à la naissance non développée mandibule droite

11 Le foetus Le foetus Le foetus se développe dans le ventre de la mère. Son état, physique et psychique, est directement lié à l alimentation et à la consommation (alcool, fumer, médicaments) de la mère. Même l hygiène buccodentaire de la mère avant la naissance du bébé a une influence à ne pas sous-estimer. Développement de la dent Très tôt au cours de la grossesse, les éléments de base de toutes les dents sont mis en place: la lame dentaire se développe au cours de la 6ème semaine de grossesse, les structures sommeillent jusqu à leur développement en temps utile. La cloche dentaire (début de la formation des tissus durs, fig. 14, p. 9) se développe de la manière suivante: 3 ème et 4 ème mois de grossesse (MG) I, II, III 4 ème et 5 ème MG IV, V 6 ème MG 6 8 ème et 9 ème MG 1, 2, 3, 4 Début de la calcification: les premiers signes de calcification des dents, visibles sur les radiographies, sont: 4 ème et 5 ème MG I, II 5 ème et 6 ème MG III, IV, V 9 ème MG 6 Prévention La santé de la mère est un facteur essentiel pour le bon développement du foetus. La santé concerne également la bouche, la gencive et les dents. Une inflammation de la gencive (gingivite) se développe plus rapidement chez les femmes enceintes en raison du changement hormonal dû à la maternité mais peut être évitée par une bonne hygiène bucco-dentaire. Une gingivite non-traitée peut entraîner une affection du parodonte (paro dontite), avec risque de naissances de bébés prématurés et de faibles poids (voir p. 6 8). Une bonne hygiène bucco-dentaire empêche une inflammation de la gencive et réduit le nombre de bactéries, très important pour la santé bucco-dentaire et la santé en général. Le fait de fumer entraîne également à court ou long terme des affections du parodonte ainsi que la perte de dents, il est néfaste tant pour la mère que pour l enfant. Hygiène bucco-dentaire La bonne hygiène bucco-dentaire d une femme enceinte se présente de la manière suivante: 2 x/jour avec dentifrice fluoré et brosse à dents souple 1 x/jour soin interdentaire neutralisation de l acidité de la cavité buccale après les goûters et les vomissements (p. 45 et suiv.). Fluor recommandé: sel fluoré dentifrice fluoré en fonction des «nouvelles» habitudes alimentaires et du risque de caries, comprimés de fluor tous les jours et/ou gel fluoré 1 x par semaine (p. 47 et suiv.). 5

12 Le foetus Fig. 5 Grossesse et alimentation Les femmes enceintes ont souvent de fortes envies d aliments les plus divers. Ces envies doivent être respectées dans la mesure du possible et l hygiène bucco-dentaire adaptée en conséquence. Alimentation En raison du changement hormonal, mais aussi en raison de la pression de plus en plus forte sur l estomac, la femme en - ceinte mange plus souvent, parfois par convoitise et les aliments ne sont pas toujours les plus sains. Malgré les «vitamines de grossesse», la future maman devrait es - sayer d avoir une alimentation équilibrée et de préférence aucun goûter cario - gène. Le bébé et la mère ont besoin de plus de fer et de vitamine C; la prise de fer peut être difficile pour différentes raisons. Il est connu et avéré que les fumeuses connaissent des problèmes de fixation de ces deux substances. Contrôle chez le dentiste/ chez l hygiéniste dentaire 1 à 2 contrôles sont recommandés pendant la grossesse. L hygiène bucco-dentaire est alors contrôlée et optimisée, des mesures précoces peuvent également être prises dans le cas d une gingivite de grossesse. Orthodontie Pour le foetus: réfléchir dès maintenant à une souscription d une assurance complémentaire pour les dents avec un conseiller en assurance aucune information générale ne peut être donnée car les conditions des caisses maladies varient constamment et les forfaits proposés sont différents. Informations, comparaisons, avis d un dentiste ou d un orthodontiste SSO peuvent faciliter la décision. Particularités Vomissements: l acide stomacal peut attaquer l émail dentaire. Un brossage de dents immédiatement après une nausée endommagerait sensiblement les dents. Une neutralisation soigneuse avec d autres moyens doit donc être effectuée (voir «Neutralisation de l acide», p. 45 et suiv.). Affections du parodonte de la mère conséquence pour l enfant: c est connu que les accumulations de bactéries (plaque) sont respon sables de l inflam - mation de la gencive. Sans nettoyage suffisant, les bactéries restent surtout au bord 6

13 Le foetus Fig. 6 Femme enceinte chez l hygiéniste dentaire santé parodontale Il est conseillé de faire au minimum un contrôle, de préférence deux, pendant la grossesse, chez le dentiste ou l hygiéniste dentaire. Les affections du parodonte doivent être traitées pendant la grossesse. de la gencive et dans l espace inter - dentaire. Les dessins ci-dessous (fig. 7 10) montrent les phases allant d une gen cive saine jusqu à une parodontite. Gingivite: une inflammation apparaît en réaction contre la plaque. La gencive saigne au contact, même lors du brossage des dents. Si la plaque et par suite le tartre reste longtemps, le processus se poursuit et se développe en une hyperplasie ou en une parodontite, en fonction de la réaction du système immunitaire de la mère. Hyperplasie gingivale: les facteurs de risque de gonflement de la gencive sont entre autres les médicaments et les hormones (femelles), (voir p. 40 et la brochure Candida «Parodontite» 2005). Parodontite: l inflammation entraîne dans ce cas une atrophie de l ensemble de l appareil de rétention d une dent, l os se résorbe lentement au début, la dent devient mobile et tombe. Des indices tels que la formation de poches sont souvent déjà constatés chez les jeunes (fig. 13). Sain Gingivite Hyperplasie Parodontite Fig. 7 Gencive saine La gencive est ferme, rose pale et ne saigne pas. Fig. 8 Gingivite «Saignement de la gencive». Saignement et rougeurs de légères à prononcées. Fig. 9 Hyperplasie gingivale Symptôme «gonflement de la gencive». Formation de pseudopoches. Abb. 10 Parodontitie Symptômes: poches au sondage, infection purulente, résorption de l os. 7

14 Le foetus Grossesse saine Grossesse avec complications Fig. 11 Foetus intra-utérin Foetus dans l utérus sain (liquide amniotique stérile), d une mère enceinte avec une gencive saine. Fig. 12 Liquide amniotique infecté Certaines bactéries, et surtout des métabolites nuisibles tels que la prostaglandine, se sont introduites dans le liquide amniotique provenantes des poches parodontales de la gencive. Bébé prématuré faible poids: les inflammations, les poches suppurantes, les paro - dontites sont des déclencheurs (in di rects) d après le résultat des dernières études. Le risque chez les femmes enceintes avec parodontite est augmenté d un facteur 1 à 7, celui des patientes traitées est environ 80 % inférieur. Ceci confirme que certaines bactéries buccales déclenchent les mêmes réactions dans le corps que celles responsables d une naissance prématurée (fig. 11, 12). Thérapie pendant une grossesse L idéal est d éviter toutes thérapies et radiographies pendant la grossesse. Si de nouvelles caries sont constatées lors de contrôles, leur développement peut souvent être freiné par une prophylaxie intensive chez un/une hygiéniste dentaire et la nécessité d une thérapie peut être retardée. Toutefois, certaines situations nécessitent un traitement. Dans ce cas, il devrait avoir lieu du 4 ème au 6 ème mois de la grossesse. Si un cas d urgence se présente, c est extrêmement contrariant mais ce n est pas une catastrophe. Peu de médicaments, mais correctement employés, sont toujours pré férables pour le fœtus que des douleurs ou une poussée d adrénaline (stress). Fig. 13 Sondage des poches (parodontite) Le dentiste mesure la profondeur de pénétration de son instrument entre la gencive et la dent (3 mm par repère). La mesure maximale est de 3 mm dans une gencive saine. On voit sur la radio (à gauche) la résorption d une grande partie de l os et la présence d une poche profonde. 8

15 Le bébé de 0 à 7 mois

16 Le bébé (0 à 7 mois) maxillaire droit maxillaire gauche À la naissance 7 mois Percée à 7 mois env. mandibule droite I- -I mandibule gauche maxillaire droit Calcification des dents définitives, de 0 à 7 mois Etat à la naissance Développement de 0 7 mois non développée mandibule droite

17 Le bébé Le bébé (de 0 à 7 mois) Le bébé* sans dent demande un soin général important mais ne nécessite aucune hygiène buccoden taire particulière cela change dès la première dent. Cependant avant la première dent les voies d une denture sans carie et d une vie saine sont déjà tracées. Développement des dents A ce jeune âge, la nature travaille intensivement «dans l invisible» aux dents définitives. Les dents suivantes sont déjà au stade de cloche dentaire (fig. 14). 2 mois 5 6 mois 7 Début de la calcification: La radiographie révèle la calcification des dents suivantes: 0 mois 6 6 mois Percée: de la première dent de lait: 7 mois I-I c.-à-d. la sucette puis plus tard la cuiller et autres ustensiles ne doivent pas être «léchés» par les parents, ni par l entourage (fig. 16). Il est de plus préférable que ces derniers, qui passent beaucoup de temps avec le bébé, pratiquent une bonne hygiène bucco-dentaire, qui réduit le nombre de bactéries dans la bouche. L entourage doit être informé sur ces types de transmission. «Cloche dentaire» stade de la cloche dentaire E A 11 mois environ, la formation des couronnes de toutes les dents de lait à l intérieur de la mâchoire est terminée. Prudence: une forte diarrhée de longue durée peut nuire à la calcification chez le bébé. Les dents définitives peuvent en porter les traces mais celles-ci, rares, ne sont malheureusement visibles qu après la percée des dents. E E Prévention Il faudrait éviter, autant que possible et encore mieux totalement, de transmettre des bactéries cariogènes à l enfant: Fig. 14 Stade de la cloche dentaire L épithélium (E) et le tissu conjonctif forment le «moule» de la future couronne dentaire. L émail (bleu) et la dentine (jaune) sont formés dans cette cloche. Toute la différenciation des cellules, formation de la racine et de la pulpe comprise, est déjà préparée à ce stade. * Le terme «bébé» de cette partie de chapitre, sur cet âge, est employé pour l enfant sans dent. Le terme «petit enfant» est utilisé dès que l enfant a sa première dent, dans le chapitre 3. 9

18 Le bébé Fig. 15 Attention aux produits préparés! Les thés commerciaux, laits en poudre, petits pots et purées en poudre contiennent souvent des sucres fermentescibles. La succion permanente de tels produits peut facilement provoquer des caries (du biberon) (fig. 26, p. 16). Hygiène bucco-dentaire L enfant sans dent ne nécessite aucun soin dentaire. Il faut toutefois être attentif à la percée de la première dent (en général, en bas, devant), afin d entreprendre dès lors l hygiène bucco-dentaire (voir «Petit enfant», p. 13). Alimentation Ne jamais mettre de miel sur la sucette ou la tétine du biberon aucune dent n est visible mais il est préférable de ne pas habituer l enfant au sucré dès le début. Le sucre n altère pas que les dents, il sensibilise également le corps aux infections et entraîne un surpoids en cas de surconsommation. Ne pas oublier: les thés commerciaux contiennent des sucres fermentescibles. Même les produits avec l inscription «sans sucre ajouté» ou «sans sucre» peuvent contenir des glucides fermentescibles, donc nuisibles (voir «Alimentation» p. 50). Préparer soi-même le thé permet de savoir ce qu il contient (fig. 15). Il en est de même pour le lait en poudre, petits pots, purées en poudre ou autres produits pour bébés: toujours bien regarder les indications sur le contenu ou mieux, les faire soi-même. Contrôle chez le dentiste Aucun contrôle des dents n est nécessaire pour le bébé. Orthodontie Le bébé a un fort besoin de succion un reflexe naturel auquel le bébé doit sa survie. Avant la naissance, il «sait» comment il faut sucer et le fait, par exemple avec le Fig. 16 Transmission de bactéries cariogènes Les cuillers (sucettes et autres) ne doivent jamais être «léchées» par les parents ou l entourage afin de réduire au maximum la transmission de bactéries. 10

19 Le bébé pouce ou les doigts. Ceci est souvent observé pendant une échographie. Téter le sein ou la «tétine du biberon» ne suffit pas à de nombreux bébés, ceux-ci cherchent alors une compensation. Le nourrisson peut ainsi s apaiser dans certaines situations. Dans la mesure du possible, il vaut mieux habituer le bébé à la sucette plutôt qu attendre trop longtemps jusqu à ce que le pouce ou les doigts deviennent la situation de remplacement sucer en permanence les doigts et la sucette peut fortement influer sur le développement de la mâchoire et des dents. Il est plus difficile de déshabituer un bébé de son pouce ou de ses doigts comme sucette, car ceux-ci sont toujours «à portée». L idéal est de désha - bituer l enfant de la sucette ou du pouce avant le 3 ème anniversaire car une éventuelle béance de la denture se rétracte en général spontanément (voir «Petit enfant», p. 16, fig. 25). Les règles suivantes relatives à la sucette devraient être suivies (fig. 17). Ne donner la sucette au bébé que s il en a réellement besoin. S il est satisfait sans sucette, l enlever. Retirer la sucette, surtout pour le grand bébé/petit enfant de son champ de vision pendant la journée, afin que occupé par le jeu la sucette ne lui vienne pas à «l idée». Poser des règles dès que possible: ne permettre la sucette que dans la chambre. Si l enfant parle déjà, ne le comprendre que s il parle sans sucette à la bouche. Avoir pour but de retirer la sucette au 3 ème anniversaire. Il existe des théories selon lesquelles la succion contribue à favoriser le développement des mâchoires. Téter le sein stimule Fig. 17 Sucette Pour satisfaire le réflexe de succion, la sucette est préférable au pouce. Mais ne donner la sucette au bébé que s il en a vraiment besoin (voir les règles sur la sucette). Fig. 18 Allaitement/alimentation la nuit Même le lait maternel contient beaucoup de sucre, le lactose. Afin d éviter les caries, un bébé ayant des dents ne devrait plus être allaité, ni nourri la nuit. 11

20 Le bébé Fig. 19 Soulagement lors de la percée des dents Un anneau réfrigéré de dentition peut soulager le bébé. Le fluide dans l anneau est d une fraîcheur agréable à la sortie du réfrigérateur. l irritation du siège, les joues rouges, voire la fièvre et la diarrhée. L enfant doit être consolé mais en aucun cas avec des sucreries. Un peu plus d attention, un anneau de dentition réfrigéré (il en existe dont le contenu peut être refroidi, fig. 19), compresses de tisane à la camomille ou à la sauge peuvent agir sur la plaie. Certains parents jurent sur l effet de la chaîne d ambre (attention, la chaîne doit être courte afin que le bébé ne puisse pas s étrangler ni la mordre). D autres aides sont des granules de dentition homéopathiques (impérativement sans sucre) ou l application d un gel (acheté en pharmacie et sans sucre). Attention: les gels dentaires contiennent généralement des substances calmantes, le dosage doit donc être impérativement respecté. Un massage augmente l effet du gel. Fig. 20 Kyste d éruption (oedème de percée) Un kyste d éruption (oedème bleuâtre) peut empêcher la percée de la dent. les muscles jusqu à 60 fois plus que téter le biberon. Ceci n est pas garanti scientifiquement. Particularités Eruption des dents: (dents de lait) La science affirme que les dents qui percent ne font pas mal. Cependant, pratiquement toutes les mères parlent de problèmes de percée des dents. Elles relatent la salivation plus intense, l état grognon, Kyste d éruption: dans de rares cas, il se forme sur la dent en train de percer, un petit «ballon» qui peut avoir une couleur de rouge à bleue et empêcher la percée de la dent (fig. 20). Ce kyste (sous réserve que cela en soit un) n est pas douloureux et peut être percé ou incisé sans anesthésie. La dent de lait percera alors en peu de temps. Thérapie Aucun traitement dentaire n est néces - saire pour un enfant sans dent. Si une visite urgente s avérait nécessaire pour d autres raisons, il faudrait se rendre dans une cli nique universitaire. 12

21 Le petit enfant 7 mois à 3 ans

22 Le petit enfant (7 mois à 3 ans) maxillaire droit I+ +I maxillaire gauche II+ +II III+ +III IV+ +IV V+ +V 7 mois 3 ans Percée à 7 13 mois env. Percée à 16 mois env. Percée à 20 mois env. Percée à 30 mois env. V- -V IV- -IV mandibule droite I- -I III- II- I- -I -II -III mandibule gauche maxillaire droit Calcification des dents définitives, de 7 mois à 3 ans Etat à 7 mois Développement de 7 mois 3 ans non développée mandibule droite

23 Le petit enfant Le petit enfant (7 mois à 3 ans) L enfant est en moyenne âgé de 6 à 8 mois lorsque la première dent perce. La dernière dent de lait apparaît à l âge de 30 mois environ (2½ ans). Le soin régulier des dents commence avec la première dent. Celui qui habitue son enfant à une hygiène bucco-dentaire journalière pose les premières pierres inestimables d une vie saine. Développement des dents La denture de lait/ temporaire d un enfant est complète à 30 mois. Bien que les racines des dents temporaires ne soient pas en core totalement formées, les dents définitives se développent déjà sous les dents de lait. Les accidents et les coups sur les dents de lait peuvent déjà à cet âge provoquer des lésions sur les dents définitives (voir fig. 27, p. 17, fig. 50 et 51, p. 30 et «Accidents dentaires» p. 53). Début de la calcification: 12 mois mois mois 4 36 mois 5 Percée: 7 mois I-I 10 mois I+I 12 mois II+II 13 mois II-II 16 mois IV 20 mois III 30 mois V Prévention De bonnes habitudes doivent être données dès la petite enfance. C est dans cette tranche d âge que le petit enfant est très intéressé par tout ce que font les parents, les frères et soeurs. Il faut exploiter ces imitations et particulièrement important en être le modèle. C est-à-dire veiller à une alimentation faible en sucres, ne donner aucun biberon la nuit au lit (hormis de l eau). Eviter de plus la transmission des bactéries buccales (fig. 16), nettoyer régulièrement les dents et utiliser peu, mais quotidiennement, du fluor. La toute nouvelle dent de lait est particulièrement sensible aux acides et est beaucoup plus rapidement cariée qu une dent percée depuis quelques temps. L émail de la dent atteint une certaine résistance à l acide seulement après l éruption, entre autres grâce au dé pôt du fluor (maturation de l émail ceci s applique également pour les dents définitives). Hygiène bucco-dentaire La première année, nettoyage des dents 1 x/jour avec un petit pois de dentifrice fluoré pour enfants (fig. 21). La deuxième année 2x/jour (fig. 22). A partir de trois ans 3 x/ jour et après chaque goûter. A la crèche également, dans les garderies ou chez les grands-parents, les dents de l enfant doivent être brossées. 13

24 Le petit enfant Fig. 21 Aide au dosage Brosse à dents pour petits enfants avec aide au dosage. La partie colorée permet d employer la quantité correcte de dentifrice: taille d un petit pois. Recommandations en fluor dentifrice fluoré pour enfants. employer du sel fluoré pour la cuisine (une toute petite pincée dans une purée de légumes faite maison). Alimentation La réduction du sucre et des produits sucrés est tout aussi importante que le brossage correct et régulier des dents. Les thés commerciaux, les boissons sucrées, les purées en poudre, les petits pots et le lait en poudre peuvent contenir une grande quantité de sucre. Une inscription «sans sucre» ne signifie pas toujours que les produits ne contiennent pas de glucides fermentescibles, cariogènes. Dans la deuxième partie «Prévention/ alimentation», page 50, une liste non exhaustive indique les différents sucres et leur noms, car souvent, les termes techniques (p. ex. saccharose pour sucre) ne sont pas compréhensibles pour les profanes. A un an, l enfant est assez grand pour totalement renoncer au biberon et boire au gobelet. Il ne faut donner aucun biberon dans le lit, surtout la nuit. Les enfants, comme les adultes, forment en dormant environ 10 x moins de salive «anticaries»; même le lait (sucre du lait = lactose) peut provoquer des caries la nuit malgré le calcium fortement neutralisant. Seule l eau est autorisée après le dernier brossage des dents avant le coucher. Il est conseillé d habituer l enfant, dès l âge d un an, à deux goûters au plus par jour, repas mis à part; ne pas l autoriser à se servir et ne donner que de l eau à boire pendant la journée. Même les très petits enfants peuvent apprendre ludiquement que les chewing-gums et les bonbons avec le «bonhomme SYMPADENT» ne sont pas nocifs pour les dents et donc «autorisés». Contrôle Il est recommandé d aller chez le dentiste ou l hygiéniste dentaire (fig. 23) dès la percée de la première molaire (de 18 à 24 mois). Des moyens simples (compresses, air) permettent de vérifier l absence de Fig. 22 Brossage des dents du petit enfant Les parents/l entourage doivent brosser les dents de l enfant au moins une fois par jour. On se place derrière l enfant, les mouvements de la brosse sont plus faciles à contrôler et le brossage des dents est plus agréable pour l enfant. 14

Carnet de suivi bucco-dentaire

Carnet de suivi bucco-dentaire Carnet de suivi bucco-dentaire Les dents sont des organes vivants, destinés à nous accompagner tout au long de notre vie. Ce document a été réalisé par la Mutualité Fonction Publique et la Confédération

Plus en détail

Prévention bucco-dentaire. Avoir de belles dents ce n est pas qu une question de chance ou d âge!

Prévention bucco-dentaire. Avoir de belles dents ce n est pas qu une question de chance ou d âge! Prévention bucco-dentaire Avoir de belles dents ce n est pas qu une question de chance ou d âge! Mise à jour mai 2010 CCAS - Prévention bucco-dentaire - Par le Docteur Dominique Mané-Valette, chirurgien-dentiste

Plus en détail

PAS DE CARIE, même sur mes dents de lait

PAS DE CARIE, même sur mes dents de lait PAS DE CARIE, même sur mes dents de lait 2 Avoir de belles dents pour montrer un sourire éclatant, garder de bonnes dents pour conserver un capital santé optimal très longtemps... un défi qui commence

Plus en détail

Pour des dents de lait saines

Pour des dents de lait saines Pour des dents de lait saines Les dents de lait sont importantes pour le développement de l enfant Des dents de lait saines sont importantes pour la mastication et la santé générale de l enfant. La prévention

Plus en détail

Prévenir... les caries dentaires

Prévenir... les caries dentaires Prévenir... les caries dentaires 7 Comment prévenir les Prendre de bonnes habitudes le plus tôt possible 1. Préférer l eau aux boissons sucrées. 2. Eviter les grignotages au cours de la journée. 3. A chacun

Plus en détail

Dents et Hygiène dentaire

Dents et Hygiène dentaire Dents et Hygiène dentaire Compétences : - Connaître les fondements d une hygiène dentaire. - Savoir qu il y a succession de deux dentitions. - Avoir compris et retenu quelques caractéristiques du fonctionnement

Plus en détail

Le monde du vivant : les dents

Le monde du vivant : les dents SEANCE 6 Evaluation SEANCE 5 L hygiène dentaire Téléchargé gratuitement sur http://orpheecole.com SEANCE 4 Le différent rôle des dents SEANCE 3 Nos dents sontelles identiques? EANCE 2 Combien avonsnous

Plus en détail

Le protecteur buccal : tout à fait génial!

Le protecteur buccal : tout à fait génial! Le scellement des puits et fissures : bien sûr! Les crevasses des surfaces masticatrices emprisonnent facilement les débris d aliments et les bactéries, favorisant ainsi la carie. Dès que les premières

Plus en détail

PLAN. 1. Description d une dent 2. Nombre de dents 3. Sortes de dents 4. Les caries 5. L hygiène dentaire 6. Lexique 7. Questionnaire 8.

PLAN. 1. Description d une dent 2. Nombre de dents 3. Sortes de dents 4. Les caries 5. L hygiène dentaire 6. Lexique 7. Questionnaire 8. LES DENTS PLAN 1. Description d une dent 2. Nombre de dents 3. Sortes de dents 4. Les caries 5. L hygiène dentaire 6. Lexique 7. Questionnaire 8. Bibliographie Voici tous les secrets pour garder de belles

Plus en détail

Soins dentaires pour tous

Soins dentaires pour tous Soins dentaires pour tous Conseils, traitements et remboursements MUTUALITE CHRETIENNE La solidarité, c est bon pour la santé. Les dents, c est important! Il s agit d un capital santé qu il est primordial

Plus en détail

LA DENTITION BASSOM.FRANCOISE.ACADEMIE.DE.LILLE

LA DENTITION BASSOM.FRANCOISE.ACADEMIE.DE.LILLE LA DENTITION Objectifs BAC PRO + Certification BEP Etre capable d annoter le schéma d une dent Etre capable d indiquer l ordre chronologique d apparition des dents (dentition temporaire, dentition définitive)

Plus en détail

Pourquoi des soins dentaires scolaires? Les objectifs des soins dentaires scolaires

Pourquoi des soins dentaires scolaires? Les objectifs des soins dentaires scolaires Pourquoi des soins dentaires scolaires? Dans tous les cantons des lois, des ordonnances et des décrets régissent l organisation et la mise en œuvre des soins dentaires scolaires; il s agit pour partie

Plus en détail

Information pour le patient

Information pour le patient Information pour le patient Plus de qualité de vie avec des implants dentaires SWISS PRECISION AND INNOVATION. 1 Table des matières Quelle est l importance des dents pour notre qualité de vie? 4 Qu est-ce

Plus en détail

Brochure Patients. Les implants dentaires : Une solution naturelle et élégante pour retrouver confiance en soi.

Brochure Patients. Les implants dentaires : Une solution naturelle et élégante pour retrouver confiance en soi. Brochure Patients Les implants dentaires : Une solution naturelle et élégante pour retrouver confiance en soi. Les implants dentaires : la meilleure option de traitement. Qu est-ce qu un implant dentaire?

Plus en détail

LE CONTRÔLE DU FACTEUR BACTERIEN 3-POUR LE TRAITEMENT DES PARODONTITES

LE CONTRÔLE DU FACTEUR BACTERIEN 3-POUR LE TRAITEMENT DES PARODONTITES LE CONTRÔLE DU FACTEUR BACTERIEN 3-POUR LE TRAITEMENT DES PARODONTITES Le Diagnostic : Il repose sur l écoute du patient, l examen clinique, le sondage, la radiographie. L inflammation gingivale peut être

Plus en détail

CONSENTEMENT ECLAIRE ET ACCEPTATION D UN TRAITEMENT D ORTHOPEDIE DENTOFACIALE (ODF)

CONSENTEMENT ECLAIRE ET ACCEPTATION D UN TRAITEMENT D ORTHOPEDIE DENTOFACIALE (ODF) CONSENTEMENT ECLAIRE ET ACCEPTATION D UN TRAITEMENT D ORTHOPEDIE DENTOFACIALE (ODF) L ODF est l art de prévenir et de corriger les malpositions dentaires, les déformations et malpositions maxillo-faciales.

Plus en détail

Les gencives et la santé générale. Qu est-ce qu une maladie des gencives? d autres types de problèmes de santé ou en causer de nouveaux.

Les gencives et la santé générale. Qu est-ce qu une maladie des gencives? d autres types de problèmes de santé ou en causer de nouveaux. Les gencives et la santé générale Nous savons tous que la prévention est l une des clés du maintien de la santé générale. Nous faisons de l exercice et nous surveillons notre alimentation pour nous aider

Plus en détail

L hygiène buccale et dentaire chez la personne âgée

L hygiène buccale et dentaire chez la personne âgée L hygiène buccale et dentaire chez la personne âgée Un constat En France Si les Français déclarent user 1,5 6 brosses à 4,4 dents et 22 tubes de dentifrice par an, Journée CCLIN Paris Nord ARELIN NPC 10

Plus en détail

La prévention de la carie dentaire

La prévention de la carie dentaire NEWSLETTER n 8 PARTIE 1 septembre 2010 Le pédiatre au cœur de l environnement bucco-dentaire La prévention de la carie dentaire PARTIE 1 (Ce sujet fera l objet de 2 newsletters) ÉDITO La carie dentaire

Plus en détail

Correction de l occlusion pour réduire les sourires gingivaux : deux cas rapportés

Correction de l occlusion pour réduire les sourires gingivaux : deux cas rapportés Correction de l occlusion pour réduire les sourires gingivaux : deux cas rapportés Auteur_ Dr David S. Frey, États-Unis Fig. 1a Fig. 1b _La méthode traditionnelle pour corriger un sourire gingival avec

Plus en détail

KIT (de soins) POUR IMPLANT APORIS

KIT (de soins) POUR IMPLANT APORIS KIT (de soins) POUR IMPLANT APORIS KIT (de soins) POUR IMPLANT APORIS Soins et nettoyage d implant Les implants peuvent résister toute une vie De nouvelles dents peuvent représenter une amélioration de

Plus en détail

La carie dentaire. Chaque fois que tu manges, les bactéries transforment les sucres en acide.

La carie dentaire. Chaque fois que tu manges, les bactéries transforment les sucres en acide. La carie dentaire Halte au grignotage! Chaque fois que tu manges, les bactéries transforment les sucres en acide. Cet acide peut ronger et abîmer l émail de tes dents. Si cette attaque par l acide se renouvelle

Plus en détail

Cavité buccale et système dentaire

Cavité buccale et système dentaire Cavité buccale et système dentaire I. Introduction La cavité buccale forme la 1 ère cavité du tube digestif. Les dents ont un rôle : Fonctionnel : mastication, déglutition, phonation Esthétique : expression

Plus en détail

Séance de bibliographie du 03/12/2012 Emmanuel MERCELAT ( Interne)

Séance de bibliographie du 03/12/2012 Emmanuel MERCELAT ( Interne) Séance de bibliographie du 03/12/2012 Emmanuel MERCELAT ( Interne) Rappel Nomination commune des dents: 32 dents au total chez l adulte Depuis la ligne médiane: 2 incisives 1canine 2 prémolaires 3 molaires

Plus en détail

Se sentir soi-même. Comment la restauration de vos dents peut changer votre vie.

Se sentir soi-même. Comment la restauration de vos dents peut changer votre vie. Se sentir soi-même. Comment la restauration de vos dents peut changer votre vie. Évitez-vous de sourire parce qu'il vous manque une ou plusieurs dents? À quand remonte la dernière fois où vous avez croqué

Plus en détail

Atelier n 4 : La carie 1. Matériel utilisé :

Atelier n 4 : La carie 1. Matériel utilisé : Atelier n 4 : La carie 1. Matériel utilisé : Dents en plâtre. Papier aluminium. Terre. Acide Instruments pour nettoyer les dents. 2. La carie : Tu viens de voir dans la partie précédente, l importance

Plus en détail

Assurances de Personnes

Assurances de Personnes Assurances de Personnes Les principaux traitements dentaires U.E.S. Capgemini Sommaire Le schéma dentaire Les actes dentaires 2 Les soins dentaires 1. Les soins conservateurs (exemple) 2. Les inlays-onlays

Plus en détail

Appareil d expansion palatine

Appareil d expansion palatine Appareil d expansion palatine Les types de problèmes orthodontiques causés par un manque de croissance en largeur du palais sont plutôt fréquents. Dans certains cas, on constate un manque d'espace pour

Plus en détail

Retrouvez votre Sourire! Les implants dentaires peuvent vous aider à retrouver un sourire naturel.

Retrouvez votre Sourire! Les implants dentaires peuvent vous aider à retrouver un sourire naturel. Retrouvez votre Sourire! Les implants dentaires peuvent vous aider à retrouver un sourire naturel. La Valeur d un Sourire 2 Qu est ce qu un implant dentaire? 3 Comparaison entre implant et dent naturelle

Plus en détail

Rapport statistique : Résultats du Programme de santé buccodentaire en milieu scolaire des Services de santé du Timiskaming

Rapport statistique : Résultats du Programme de santé buccodentaire en milieu scolaire des Services de santé du Timiskaming Rapport statistique : Résultats du Programme de santé buccodentaire en milieu scolaire des Services de santé du Timiskaming Publié en septembre 13 À propos du rapport Introduction Le présent rapport vise

Plus en détail

Concours d Internat et de Résidanat

Concours d Internat et de Résidanat Concours d Internat et de Résidanat Ce programme a pour but d aider à la préparation des concours d internat et de résidanat. Il ne constitue en aucun cas un répertoire de «questions d examen» mais une

Plus en détail

la santé de la personne handicapée mentale VOLUME 1 Les dents prévention et soins

la santé de la personne handicapée mentale VOLUME 1 Les dents prévention et soins la santé de la personne handicapée mentale VOLUME 1 Les dents prévention et soins Remerciements Professeur Martine HENNEQUIN Professeur Corinne TARDIEU Docteur Éric-Nicolas BORY UNION NATIONALE DES ASSOCIATIONS

Plus en détail

GUIDE DES PARENTS. Les soins dentaires des enfants. Des dents de lait à l adolescence, Un sourire à la fois.

GUIDE DES PARENTS. Les soins dentaires des enfants. Des dents de lait à l adolescence, Un sourire à la fois. GUIDE DES PARENTS Les soins dentaires des enfants. Des dents de lait à l adolescence, Un sourire à la fois. Les soins dentaires en Amérique LA PROBLÉMATIQUE Crest vient À LA RESCOUSSE En mai 2001, le Bureau

Plus en détail

Tuméfaction douloureuse

Tuméfaction douloureuse Santé bucco-dentaire Médecin de 1 er recours et problèmes dentaires fréquents Dre May SALMAN, médecin dentiste HUG Dr Jean-Pierre RIEDER, médecin interniste HUG Plan de présentation Santé bucco-dentaire

Plus en détail

Comment garder. des dents en bonne santé? Les réponses à vos questions. A lire. avec vos enfants. ENFANCE les dents

Comment garder. des dents en bonne santé? Les réponses à vos questions. A lire. avec vos enfants. ENFANCE les dents ENFANCE les dents Comment garder des dents en bonne santé? Les réponses à vos questions A lire avec vos enfants Pourquoi a-t-on des dents? Nous avons des dents...... pour manger bien sûr les dents servent

Plus en détail

Manuel d hygiène bucco-dentaire Destiné à la formation de prophylaxistes

Manuel d hygiène bucco-dentaire Destiné à la formation de prophylaxistes Manuel d hygiène bucco-dentaire Destiné à la formation de prophylaxistes élaboré pour le SDI par Graziella Secci hygiéniste dentaire g_secci@bluewin.ch SDI 2006 / 2007; Ed. n 1 La cavité buccale - Anatomie

Plus en détail

Orthodontie chirurgicale chez l adulte : Le pouvoir rajeunissant des mâchoires bien alignées

Orthodontie chirurgicale chez l adulte : Le pouvoir rajeunissant des mâchoires bien alignées Syndicat des Spécialistes Français en Orthopédie Dento Faciale COMMUNIQUE DE PRESSE Le 31 mai 2012 Orthodontie chirurgicale chez l adulte : Le pouvoir rajeunissant des mâchoires bien alignées Des lèvres

Plus en détail

La langue, constituant la majeure partie de la partie inférieure de la cavité orale,

La langue, constituant la majeure partie de la partie inférieure de la cavité orale, LES «ANNEXES» DE LA CAVITE ORALE La Langue La langue, constituant la majeure partie de la partie inférieure de la cavité orale, occupe l espace dans cette cavité orale, dans la concavité de l arche mandibulaire,

Plus en détail

Mieux informé sur la maladie de reflux

Mieux informé sur la maladie de reflux Information destinée aux patients Mieux informé sur la maladie de reflux Les médicaments à l arc-en-ciel Mise à jour de l'information: septembre 2013 «Maladie de reflux» Maladie de reflux La maladie de

Plus en détail

LETTRE INFORMATION PATIENT IMPLANTS DENTAIRES VIA CHIRURGIE GUIDEE

LETTRE INFORMATION PATIENT IMPLANTS DENTAIRES VIA CHIRURGIE GUIDEE LETTRE INFORMATION PATIENT IMPLANTS DENTAIRES VIA CHIRURGIE GUIDEE Cher Patient voici une feuille explicative en rapport avec l intervention chirurgicale dont vous allez bénéficier. Si vous avez la moindre

Plus en détail

LA BONNE PROPHYLAXIE DES DENTS SAINES, UNE VIE DURANT

LA BONNE PROPHYLAXIE DES DENTS SAINES, UNE VIE DURANT CHEF DE FILE EN BROSSESÀ DENTS CHEF DE FILE EN BROSSETTES INTERDENTAIRES CHEF DE FILE EN ÉDUCATION LA BONNE PROPHYLAXIE DES DENTS SAINES, UNE VIE DURANT Un savoir qui motive Un savoir-faire qui assure

Plus en détail

promotion santé réflexes pour des dents saines!

promotion santé réflexes pour des dents saines! promotion santé 7 réflexes pour des dents saines! Une publication des Mutualités Libres Rue Saint-Hubert, 19-1150 Bruxelles T 02 778 92 11 promotionsante@mloz.be www.mloz.be > Coordination & rédaction

Plus en détail

Un sourire éclatant. comment nous allons y arriver ORTHODONTIE

Un sourire éclatant. comment nous allons y arriver ORTHODONTIE Un sourire éclatant comment nous allons y arriver ORTHODONTIE Votre sourire Notre priorité! Traitement orthodontique à tout âge Il n est jamais trop tard ni trop tôt pour penser à l orthodontie. Que votre

Plus en détail

Prendre soin de ma bouche, pourquoi? comment? Une démarche quotidienne à ne pas négliger

Prendre soin de ma bouche, pourquoi? comment? Une démarche quotidienne à ne pas négliger Prendre soin de ma bouche, pourquoi? comment? Une démarche quotidienne à ne pas négliger La bouche est un acteur essentiel des fonctions vitales : alimentation, langage et communication. Elle participe

Plus en détail

EPIDEMIOLOGIE DES PATHOLOGIES BUCCO- DENTAIRES DES ENFANTS DE 6 ANS ET DE 12 ANS EN CORSE

EPIDEMIOLOGIE DES PATHOLOGIES BUCCO- DENTAIRES DES ENFANTS DE 6 ANS ET DE 12 ANS EN CORSE EPIDEMIOLOGIE DES PATHOLOGIES BUCCO- DENTAIRES DES ENFANTS DE 6 ANS ET DE 12 ANS EN CORSE Dans le cadre d un programme d observation du vivant en Corse (Bioscope Corse-Méditerranée), l INSERM a mené, en

Plus en détail

La dent des animaux est la même que celle de l'homme. EMAIL GENCIVE DENTINE DENT SAINE

La dent des animaux est la même que celle de l'homme. EMAIL GENCIVE DENTINE DENT SAINE LES DENTS (1/6) C'est quoi cette odeur? Beurk! C'est Paulo! C'est lui! C'est une infection! Bob boude ses croquettes. Il ne veut pas de boite non plus. Que se passe-t-il? Il a une dent contre nous? Sortez

Plus en détail

lire les Étiquettes et trouver les sucres cachés

lire les Étiquettes et trouver les sucres cachés lire les Étiquettes et trouver les sucres cachés Objectif : Sensibiliser les élèves à ce qui se trouve dans leur nourriture et les aider à se méfi er des sucres cachés. Matériel Feuille à imprimer : Chaîne

Plus en détail

Retrouver une qualité de vie. Les implants dentaires : la meilleure solution naturelle. Education des patients

Retrouver une qualité de vie. Les implants dentaires : la meilleure solution naturelle. Education des patients Retrouver une qualité de vie. Les implants dentaires : la meilleure solution naturelle. Education des patients Les implants dentaires : la meilleure option de traitement. Qu est-ce qu un implant dentaire?

Plus en détail

EN COLLABORATION AVEC LE SERVICE INFIRMIER DE LA SANTE SCOLAIRE DE L INSPECTION ACADEMIQUE DU DOUBS

EN COLLABORATION AVEC LE SERVICE INFIRMIER DE LA SANTE SCOLAIRE DE L INSPECTION ACADEMIQUE DU DOUBS EN COLLABORATION AVEC LE SERVICE INFIRMIER DE LA SANTE SCOLAIRE DE L INSPECTION ACADEMIQUE DU DOUBS UN DISPOSITIF : 3 OBJECTIFS COMPLEMENTAIRES Apprendre... et habituer les enfants aux Apprendre... bonnes

Plus en détail

LETTRE D INFORMATION PATIENT SINUS LIFT

LETTRE D INFORMATION PATIENT SINUS LIFT LETTRE D INFORMATION PATIENT SINUS LIFT Cher Patient voici une feuille explicative en rapport avec l intervention chirurgicale dont vous allez bénéficier. Si vous avez la moindre question, n hésitez surtout

Plus en détail

Les dents, une attention de chaque instant Dossier réalisé par Alain Moreau

Les dents, une attention de chaque instant Dossier réalisé par Alain Moreau Les dents, une attention de chaque instant Dossier réalisé par Alain Moreau Bien vivantes, nos dents constituent un véritable capital sur lequel nous devons veiller avec soin. D autant plus que leur détérioration

Plus en détail

IMPLANTS DENTAIRES. Informations destinées aux patientes et aux patients

IMPLANTS DENTAIRES. Informations destinées aux patientes et aux patients FONDATION IMPLANTS SUISSE POSTE DE DOCUMENTATION c/o Secrétariat SSIO/SSOS Marktgasse 7 3011 Berne Téléphone +41 (0)31 311 94 84 Téléfax +41 (0)31 312 43 14 dok@fondationimplants.ch www.fondationimplants.ch

Plus en détail

J ai choisi d allaiter...

J ai choisi d allaiter... Nous vous souhaitons un bon allaitement. J ai choisi d allaiter... Mes numéros : Pédiatre. Sage-femme. Médecin traitant... PMI Pharmacie... Brochure réalisée par les bénévoles de l AREAM. Juin 2009 L allaitement

Plus en détail

INTERVENTIONS INAMI au 1 er janvier 2013

INTERVENTIONS INAMI au 1 er janvier 2013 INTERVENTIONS INAMI au 1 er janvier 2013 HONO. INTERVENTION Prestations jusqu'au 18 e anniversaire CONSULTATIONS DG 37 101 1 N 5 consultation du dentiste généraliste, MSS ou MD au cabinet 21,31 = = 37

Plus en détail

Liste nationale des codes de service de l ACHD

Liste nationale des codes de service de l ACHD Liste nationale des codes de service de l ACHD Préparée et publiée par L Association canadienne des hygiénistes dentaires Première édition 1998 Révisée 2012 La présente liste est destinée à l usage exclusif

Plus en détail

Dr FOUGERAIS Guillaume, formateur Génération Implant, Nantes.

Dr FOUGERAIS Guillaume, formateur Génération Implant, Nantes. La photographie intra buccale : méthode de réalisation. Dr FOUGERAIS Guillaume, formateur Génération Implant, Nantes. La photographie numérique est un formidable outil de communication pour nos patients

Plus en détail

INTERVENTIONS INAMI au 1 er janvier 2014

INTERVENTIONS INAMI au 1 er janvier 2014 INTERVENTIONS INAMI au 1 er janvier 2014 HONO. INTERVENTION Prestations jusqu'au 18 e anniversaire CONSULTATIONS DG 37 101 1 N 5 3 consultation du dentiste généraliste, MSS ou MD au cabinet 21,60 = = 37

Plus en détail

Brûlures d estomac. Mieux les comprendre pour mieux les soulager

Brûlures d estomac. Mieux les comprendre pour mieux les soulager Brûlures d estomac Mieux les comprendre pour mieux les soulager Définition et causes Brûlures d estomac Mieux les comprendre pour mieux les soulager Vous arrive-t-il de ressentir une douleur à l estomac

Plus en détail

Stratégies de prévention de la carie dentaire

Stratégies de prévention de la carie dentaire RECOMMANDATIONS EN SANTÉ PUBLIQUE Stratégies de prévention de la carie dentaire Synthèse et Recommandations Mars 2010 1 Les recommandations et synthèse de cette évaluation sont téléchargeables sur www.has-sante.fr

Plus en détail

Mais, si l'on intervient souvent dans la bouche d'un chien, on le fait moins

Mais, si l'on intervient souvent dans la bouche d'un chien, on le fait moins AFFECTIONS DE LA BOUCHE CHEZ LE CHAT : On l'oublie souvent, mais le premier organe de la nutrition... la bouche! Ainsi, le chat qui ne mange plus (et Dieu si c'est fréquent!) doit avant tout faire l'objet

Plus en détail

Contenu. Soins des dents

Contenu. Soins des dents Contenu Soins des dents 134 Comment le professionnel procède-t-il pour se faire rembourser des soins dentaires? 137 Pourquoi le professionnel/fournisseur demande-t-il à votre client de payer pour son service?

Plus en détail

LA CARIE DE LA PETITE ENFANCE JASP 2005 Dr Roger Bélanger Dre Suzanne Hébert DRSP Québec Déroulement de la présentation Définition Carie de la petite enfance sévère Connaissances actuelles Recommandations

Plus en détail

Traumatismes alvéolo-dentaires. Dr Annie BERTHET Faculté d odontologie, Reims

Traumatismes alvéolo-dentaires. Dr Annie BERTHET Faculté d odontologie, Reims Traumatismes alvéolo-dentaires Dr Annie BERTHET Faculté d odontologie, Reims Parodonte = - ligament alvéolo-dentaire (LAD) - os alvéolaire - gencive Pulpe Dentine cément Email Odonte (dent) 2 Dent immature

Plus en détail

Formulaire pour médecine dentaire Prestations complémentaires AVS/AI Examens, diagnostic, planification, devis

Formulaire pour médecine dentaire Prestations complémentaires AVS/AI Examens, diagnostic, planification, devis V S Ausgleichskasse des Kantons Bern Caisse de compensation du canton de Berne www.akbern.ch Chutzenstrasse 10 3007 Bern Formulaire pour médecine dentaire Prestations complémentaires AVS/AI Examens, diagnostic,

Plus en détail

LES SOINS D HYGIENE l hygiène bucco dentaire. Formation en Hygiène des EMS de la Somme EOH CH ABBEVILLE JUIN 2015

LES SOINS D HYGIENE l hygiène bucco dentaire. Formation en Hygiène des EMS de la Somme EOH CH ABBEVILLE JUIN 2015 LES SOINS D HYGIENE l hygiène bucco dentaire Formation en Hygiène des EMS de la Somme EOH CH ABBEVILLE JUIN 2015 1 SOINS DE BOUCHE ENTRETIEN DES PROTHESES DENTAIRES L état bucco-dentaire est souvent préoccupant

Plus en détail

"L ACCES AUX SOINS DENTAIRES DES PERSONNES DEMUNIES"

L ACCES AUX SOINS DENTAIRES DES PERSONNES DEMUNIES "L ACCES AUX SOINS DENTAIRES DES PERSONNES DEMUNIES" LE RAPPORTEUR : LE PRESIDENT : LES VICE-PRESIDENTS : M. BRUNO HUSS M. ANDRE DESCAMPS M. BERNARD HOLASSIAN M. GILBERT CHAUVET LE JEUDI 19 JANVIER 2012

Plus en détail

Le contexte de mise en place

Le contexte de mise en place Le contexte de mise en place Depuis 2006, l Ecole des mines de Saint-Etienne collabore avec la main à la pâte, la direction des services départementaux de l éducation nationale de la Loire, et les autorités

Plus en détail

LES DENTS. Séance 1 : Introduction

LES DENTS. Séance 1 : Introduction LES DENTS Séance 1 : Introduction Progression de séquences réalisées avec des GS Pour déterminer les représentations initiales des enfants : «Dessine ce que l on trouve dans notre bouche» (après en avoir

Plus en détail

4 Le traitement chez le sportif. Préventif Curatif : soins et équilibration de l appareil manducateur

4 Le traitement chez le sportif. Préventif Curatif : soins et équilibration de l appareil manducateur 4 Le traitement chez le sportif Préventif Curatif : soins et équilibration de l appareil manducateur Préventif Examen annuel Support de la radio panoramique obligatoire Prévoir d agir bien avant les compétitions

Plus en détail

1. Examen buccal. Entreprise d assurances Nom et adresse : Date de l accident : Date de l examen : Données de la victime

1. Examen buccal. Entreprise d assurances Nom et adresse : Date de l accident : Date de l examen : Données de la victime Attestation : Constat des lésions bucco-dentaires résultant d un accident du travail (Veuillez faire remplir ce formulaire par un dentiste de votre choix de la façon la plus complète et correcte possible

Plus en détail

PROGRAMME DU CONCOURS D ACCES AU RESIDANAT DE CHIRURGIE DENTAIRE

PROGRAMME DU CONCOURS D ACCES AU RESIDANAT DE CHIRURGIE DENTAIRE MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE UNIVERSITE D ALGER DEPARTEMENT DE 1- SPECIALITE : PROTHESE 1 Anatomie dentaire 2 Les matériaux à empreinte 3 Les traitements pré-prothetiques

Plus en détail

Docteur Bruno Meymandi-Nejad, Chirurgien Dentiste LA CARIE DU PETIT ENFANT PRISE EN CHARGE PREVENTION

Docteur Bruno Meymandi-Nejad, Chirurgien Dentiste LA CARIE DU PETIT ENFANT PRISE EN CHARGE PREVENTION Docteur Bruno Meymandi-Nejad, Chirurgien Dentiste LA CARIE DU PETIT ENFANT PRISE EN CHARGE PREVENTION LA CARIE DU BIBERON SCHEMA DE KEYES Carie Alimentation LES en DENTS Incisives de 6 à 16 mois Premières

Plus en détail

GUIDE D INFORMATIONS A LA PREVENTION DE L INSUFFISANCE RENALE

GUIDE D INFORMATIONS A LA PREVENTION DE L INSUFFISANCE RENALE GUIDE D INFORMATIONS A LA PREVENTION DE L INSUFFISANCE RENALE SOURCES : ligues reins et santé A LA BASE, TOUT PART DES REINS Organes majeurs de l appareil urinaire, les reins permettent d extraire les

Plus en détail

Technique opératoire. Système d ancrage osseux orthodontique (OBA). Implants squelettique pour le mouvement orthodontique des dents.

Technique opératoire. Système d ancrage osseux orthodontique (OBA). Implants squelettique pour le mouvement orthodontique des dents. Technique opératoire Système d ancrage osseux orthodontique (OBA). Implants squelettique pour le mouvement orthodontique des dents. Table des matières Introduction Système d ancrage osseux orthodontique

Plus en détail

Santé bucco-dentaire (principales données)

Santé bucco-dentaire (principales données) Santé bucco-dentaire (principales données) La grande fréquence des affections bucco-dentaires, leur retentissement sur l état général et sur la qualité de vie, ainsi que leur répartition très inégale dans

Plus en détail

RÉFÉRENTIELS DE PRISE EN CHARGE Prise en charge de la santé bucco-dentaire des personnes âgées dépendantes

RÉFÉRENTIELS DE PRISE EN CHARGE Prise en charge de la santé bucco-dentaire des personnes âgées dépendantes RÉFÉRENTIEL RÉFÉRENTIELS DE PRISE EN CHARGE Prise en charge de la santé bucco-dentaire des personnes âgées dépendantes Reference management systems: Management of the oral health of dependent elderly people

Plus en détail

Document du 11 février 2014. Contacts : Dr. Sophie Dartevelle, Présidente de l UFSBD. sophiedartevelle@ufsbd.fr / 0144907280

Document du 11 février 2014. Contacts : Dr. Sophie Dartevelle, Présidente de l UFSBD. sophiedartevelle@ufsbd.fr / 0144907280 Document du 11 février 2014. Contribution de l Union Française pour la Santé Bucco-Dentaire à la réflexion préparatoire au projet de loi d adaptation de la société au vieillissement Contacts : Dr. Sophie

Plus en détail

4chienssur 5deplus de 3ans ontdes problèmes dentaires

4chienssur 5deplus de 3ans ontdes problèmes dentaires 4chienssur 5deplus de 3ans ontdes problèmes dentaires D E S S O MOIS SUISSE I N S I R E S D E N TA En coopération avec des vétérinaires suisses RECOMMANDÉ PAR LES VÉTÉRINAIRES 77% des vétérinaires recommandentdentastix

Plus en détail

Implants dentaires. Informations sur la maintenance implantaire à destination des professionnels dentaires GUIDE DESTINÉ AUX PROFESSIONNELS DENTAIRES

Implants dentaires. Informations sur la maintenance implantaire à destination des professionnels dentaires GUIDE DESTINÉ AUX PROFESSIONNELS DENTAIRES Implants dentaires Informations sur la maintenance implantaire à destination des professionnels dentaires GUIDE DESTINÉ AUX PROFESSIONNELS DENTAIRES Introduction La réussite d une thérapeutique implantaire

Plus en détail

Docteur Jean-Pierre Toubol LES DENTS SOURIRE, ÉQUILIBRE ET SANTÉ. Une approche globale de la dentisterie

Docteur Jean-Pierre Toubol LES DENTS SOURIRE, ÉQUILIBRE ET SANTÉ. Une approche globale de la dentisterie Docteur Jean-Pierre Toubol LES DENTS SOURIRE, ÉQUILIBRE ET SANTÉ Une approche globale de la dentisterie Chapitre 1 LA RELATION PATIENT-PRATICIEN De tout temps, les images et les histoires sur les dents

Plus en détail

Ma vie Mon plan. Cette brochure appartient à :

Ma vie Mon plan. Cette brochure appartient à : Ma vie Mon plan Cette brochure est pour les adolescents(es). Elle t aidera à penser à la façon dont tes décisions actuelles peuvent t aider à mener une vie saine et heureuse, aujourd hui et demain. Cette

Plus en détail

L eau et la santé sont indissociables

L eau et la santé sont indissociables L eau, indispensable à notre hygiène quotidienne L hygiène repose sur le respect de règles de conduites quotidiennes qui permettent de préserver sa santé. L être humain est porteur de nombreux micro-organismes

Plus en détail

Les tarifs des prestations dentaires étaient déjà indexés linéairement de 1,577% le 1er janvier 2012.

Les tarifs des prestations dentaires étaient déjà indexés linéairement de 1,577% le 1er janvier 2012. I.N.A.M.I. Institut National d'assurance Maladie-Invalidité Soins de Santé Circulaire OA n 2012/168 du 26 avril 2012 3910/1091 En vigueur à partir du 1 mai 2012 Tarifs; soins dentaires;. Les tarifs des

Plus en détail

Chaque jour, "vous avez 1 nouveau message" Exposition de prévention bucco-dentaire pour parents et enfants. réalisée dans le cadre de

Chaque jour, vous avez 1 nouveau message Exposition de prévention bucco-dentaire pour parents et enfants. réalisée dans le cadre de Chaque jour, "vous avez 1 nouveau message" Exposition de prévention bucco-dentaire pour parents et enfants réalisée dans le cadre de Par un groupe de travail multiprofessionnel : l'ufr d odontologie, le

Plus en détail

Le test de dépistage qui a été pratiqué à la

Le test de dépistage qui a été pratiqué à la élever CommenT UN enfant ayant une drépanocytose Q Le test de dépistage qui a été pratiqué à la maternité vient de révéler que votre bébé est atteint de drépanocytose. Aujourd hui, votre enfant va bien,

Plus en détail

LA DENTISTERIE PÉDIATRIQUE

LA DENTISTERIE PÉDIATRIQUE Programme de formation dentaire continue 2011-2012 LA DENTISTERIE PÉDIATRIQUE Dre Stéphane R. Schwartz ou Dr Duy-Dat Vu 1 LA DENTISTERIE PÉDIATRIQUE Introduction Tous les cours en dentisterie pédiatrique

Plus en détail

Réflexions sur les possibilités de réponse aux demandes des chirurgiens orthopédistes avant arthroplastie

Réflexions sur les possibilités de réponse aux demandes des chirurgiens orthopédistes avant arthroplastie Bull. Acad. Natle Chir. Dent., 2007, 50 113 Commission de l exercice professionnel et Groupe de réflexion Réflexions sur les possibilités de réponse aux demandes des chirurgiens orthopédistes avant arthroplastie

Plus en détail

ÉPIDÉMIOLOGIE DENTAIRE. MDD-20072 Dentisterie communautaire et Épidémiologie

ÉPIDÉMIOLOGIE DENTAIRE. MDD-20072 Dentisterie communautaire et Épidémiologie ÉPIDÉMIOLOGIE DENTAIRE MDD-20072 Dentisterie communautaire et Épidémiologie Épidémiologie : TERMINOLOGIE Discipline qui étudie les différents facteurs intervenant dans l apparition des maladies ainsi que

Plus en détail

Installation des boîtiers

Installation des boîtiers André Ruest, B.Sc., D.M.D., Cert. Ortho, Orthodontiste 1615, boul. Jacques Cartier est, bureau 340, Longueuil, Qc., J4M 2X1 Tél: (450) 448-6644, Fax: (450) 448-4022, Internet: www.orthodontisteruest.com

Plus en détail

Un mainteneur d espace est traditionnellement. Du maintien à la gestion de l espace. Odontologie pédiatrique. gestion de l espace.

Un mainteneur d espace est traditionnellement. Du maintien à la gestion de l espace. Odontologie pédiatrique. gestion de l espace. Odontologie pédiatrique gestion de l espace formation Du maintien à la gestion de l espace Amir CHAFAIE Un mainteneur d espace est un dispositif, souvent prothétique, permettant la conservation de l espace

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Juillet 2008

DOSSIER DE PRESSE Juillet 2008 DOSSIER DE PRESSE Juillet 2008 Un dentifrice pas comme les autres... le 1er dentifrice nomade CONTACT PRESSE Laboratoire PharmMatt 19 chemin de Sironis 31130 Balma 05.61.24.21.36 infos@frescoryl.com SOMMAIRE

Plus en détail

BESOIN DE MANGER ET BOIRE chez BB. Besoin d'eau : 125cc/kg/jour Maximum 1 litre.

BESOIN DE MANGER ET BOIRE chez BB. Besoin d'eau : 125cc/kg/jour Maximum 1 litre. BESOIN DE MANGER ET BOIRE chez BB Besoin d'eau : 125cc/kg/jour Maximum 1 litre. Besoin alimentaire Allaitement maternelle : 1er jour=colostrum riche en protéines et en glucides Contient des AC Laxatif

Plus en détail

Dossier Administratif du Patient

Dossier Administratif du Patient Handident Franche-Comté CHBM - service ORL (Docteur LEGER) Cadre réservé Handident FC N adhérent au réseau Handident FC 2, rue du Docteur Flamand 25209 MONTBELIARD Cedex Dossier Administratif du Patient

Plus en détail

Brossage des dents en milieu de garde

Brossage des dents en milieu de garde Brossage des dents en milieu de garde Dre Elisabeth Giraudo Dentiste conseil de la Mauricie et du Centre-du-Québec Décembre 2013 Objectif de la présentation Offrir un projet de l Agence que l on souhaite

Plus en détail

Règlement sur le Service dentaire scolaire

Règlement sur le Service dentaire scolaire Règlement sur le Service dentaire scolaire du 15 mai 2003 RDCo 430.42 Le Conseil de ville de Bienne, se fondant sur l'article 40, chiffre 2, lettre b du Règlement de la Ville de Bienne du 9 juin 1996 1,

Plus en détail

EXEMPLES DE TROUBLES PROPRIOCEPTIFS

EXEMPLES DE TROUBLES PROPRIOCEPTIFS EXEMPLES DE TROUBLES PROPRIOCEPTIFS Les exemples montrés dans ce document ne sont qu un vague reflet de la complexité clinique des troubles proprioceptifs qui peuvent donner des dysfonctions partout où

Plus en détail

La drépanocytose. Sikkelcelziekte (Frans)

La drépanocytose. Sikkelcelziekte (Frans) La drépanocytose Sikkelcelziekte (Frans) Qu est-ce que la drépanocytose? La drépanocytose est une maladie causée par un changement héréditaire du pigment rouge dans les globules rouges : l hémoglobine.

Plus en détail

Infection à Candida ou muguet du mamelon et du sein Document à l intention des patients

Infection à Candida ou muguet du mamelon et du sein Document à l intention des patients Centre de médecine familiale Herzl, Clinique d allaitement Goldfarb Infection à Candida ou muguet du mamelon et du sein Document à l intention des patients Définition Le Candida albicans est un type de

Plus en détail

La CCAM pour l activité bucco-dentaire. Cahier d exercices. au quotidien, quelques exemples

La CCAM pour l activité bucco-dentaire. Cahier d exercices. au quotidien, quelques exemples La CCAM pour l activité bucco-dentaire Cahier d exercices au quotidien, quelques exemples Obturation 3 faces sur 46 NGAP Cavité composée, traitement global intéressant trois faces et plus SC 17 CCAM HBMD038

Plus en détail

Acné (acné vulgaire) Acne (Acne Vulgaris) (French)

Acné (acné vulgaire) Acne (Acne Vulgaris) (French) Acné (acné vulgaire) Acne (Acne Vulgaris) (French) L acné, dont le nom scientifique est l acné vulgaire, est la maladie de la peau la plus répandue. Elle survient chez 85 % des adolescents, parfois dès

Plus en détail