Les complications post-opératoires d extractions dentaires : diagnostics et traitements

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les complications post-opératoires d extractions dentaires : diagnostics et traitements"

Transcription

1 dentaires : diagnostics et traitements Il existe plusieurs complications post-opératoires secondaires aux extractions dentaires dont les principales sont les paresthésies, les infections, les saignements post-opératoires et les perforations sinusales. Il est possible grâce à des techniques appropriées et une bonne évaluation des risques envisageables de contourner ces imprévus. Il existe également des protocoles à suivre pour arrêter ou diminuer l effet des complications. Nous aimerions à l aide d histoires de cas et d une revue de la littérature présenter les principales complications post-opératoires rencontrées lors des extractions dentaires ainsi qu un résumé des principes de base pour prévenir ces situations. Étudiants Olivier Leblond Pierre Martin Consultants Dre Lise Payant Dr Domenic Morielli

2 Introduction -> L extraction dentaire en situation normale sur l arcade est un acte de pratique quotidienne dans notre activité professionnelle, qui procède en même temps l art de guérir et l habilité manuelle du praticien. -> Toutefois une dent incluse ou enclavée, par exemple, nécessite souvent une intervention chirurgicale parfois difficile. -> Les difficultés rencontrées causent des perturbations locales et générales indépendantes de toutes considérations de situations anatomiques ou du savoirfaire du praticien. Ceci est particulièrement vrai chez les patients à risque. -> Une anamnèse approfondie, une information sérieuse du patient, une bonne préparation psychologique de ce dernier ainsi qu un acte opératoire bien réfléchi constituent les conditions du succès

3 Plan Les différentes complications d extractions dentaires. Quelques complications en détails; comment les identifier, les traiter et parfois les prévenir : Les paresthésies permanentes et temporaires. Les fractures radiculaires. Les alvéolites

4 Les différentes complications d extractions dentaires Per-op Atteintes des dents voisines Projections iatrogènes de dents, de fragments de dents dans les tissus mous Blessures nerveuses Fractures d instruments Hémorragie Complications sinusiennes Traumatismes des tissus mous Fractures osseuses Fractures radiculaires Choc opératoire vaso-vagal Anatomie et malformations dentaires Post-op Hémorragies post-opératoires Infections Hématomes Alvéolites - 4 -

5 Les paresthésies Il est important tout d abord de distinguer le terme paresthésie de dysesthésie, d hypoesthésie, d hyperesthésie et d anesthésie. Paresthésie : Trouble de la sensibilité se traduisant par la perception anormale et incomplète de sensations. Dysesthésie : Sensations d engourdissement, de picotements, de fourmillements ou de brûlures accompagnées de douleurs. Il existe deux sous catégories dans les dysesthésies : Hypoesthésie : Sensibilité affaiblie et très peu dérangeantes. Hyperesthésie : Sensibilité exagérée et pathologique souvent associée à de l hyperesthésie au toucher. Anesthésie : Perte d un des modes de la sensibilité ou de la sensibilité générale et de la douleur obtenue par l emploi des anesthésiques

6 INCIDENCE : Les blessures nerveuses intéressent principalement les nerfs infraalvéolaires, les nerfs linguaux et les nerfs mentonniers. Les lésions permanentes sont néanmoins rares, les statistiques allant de 1,7 %-5,2 % 1 pour le nerf alvéolaire inférieur et environ 2,6 % 2 pour le nerf lingual. Plusieurs études démontrent également une association entre l âge et la fréquence des blessures nerveuses 2. Dans une autre étude, on a dénombré une fréquence de 11,3 % dans les approches chirurgicales des dents de sagesse inférieures par voie linguale sur un total de 687 patients 3. ÉTIOLOGIE : Elle est souvent liée à l étroitesse des rapports anatomiques entre la dent et le nerf qui ne peuvent pas toujours être mis en évidence même à l aide de l examen radiographique approfondi

7 ÉTIOLOGIE (suite): Les traumatismes du nerf mandibulaire surviennent lors d avulsions de racines résiduelles ou lors d apectomie portant sur les dents mandibulaires principalement à cause des instruments ou des techniques utilisées par le praticien. Le paquet vasculo-nerveux est à ce niveau très souvent en rapport étroit avec les apex. Certaines études 4 indiquent une distance moyenne de 1 à 2 mm dans la zone molaire, 2 à 3 mm dans celle prémolaire, d autres études démontrent la trajectoire supra-apical du nerf près de la troisième molaire et rarement une trajectoire interradiculaire

8 Les tracés d incision peuvent aussi être la cause de blessures nerveuses. La région la plus concernée est la région du coussin rétromolaire du côté interne du corps mandibulaire principalement. Le nerf lingual et le canal de la glande sous-mandibulaire passent près de la corticale linguale. Les procédures d ostéotomie sont très dangereuses dans cette région. Le nerf long buccal peut aussi être atteint lors du décollement de grands lambeaux du côté vestibulaire. Finalement, la région du trou mentonnier peut aussi être atteinte et encore plus facilement lorsqu il y a eu résorption osseuse conséquemment à une parodontite ou à l âge du patient. Au maxillaire supérieur, il est très rare, mais il peut arriver de traumatiser les nerfs grands palatins

9 ÉTIOLOGIE (suite) : Les compressions nerveuses par suffusion sanguine dans le canal mandibulaire conduisent également à des irritations temporaires qui disparaissent spontanément après la résorption de l hématome. TRAITEMENT : Application de gelfoam dans l alvéole dentaire. Prescription stéroïdes à haute dose. Réapproximation du nerf lésé (guide avec le fil à suture soie.08). Greffe du nerf auriculo-temporal. Gore Tex et greffes de veines??? - 9 -

10 Les fractures radiculaires Lors des procédures d extractions, il arrive parfois que la racine se fracture, nous incitant ainsi à trouver un moyen pour la retirer. Ceci se produit le plus souvent lorsque la racine a une forme autre que conique, quand la dent est pluriradiculée, quand il y a dilacération, courbure excessive, lorsqu il y a des zones d hypercémentose sur la racine ou qu il y a eu des phénomènes physiopathologiques comme la fusion ou la concrescence. Il est donc très important de vérifier l apex des dents extraites pour déterminer s il y a eu fracture ou non lors de l extraction

11 Pour récupérer le fragment de racine nous disposons de plusieurs techniques. Nous tenterons d expliquer les méthodes les plus fréquemment employées. On peut insérer un élévateur dans l espace du ligament parodontal et luxer la racine de l alvéole. Lorsqu un fragment d une dent pluriradiculée demeure en place on peut utiliser un élévateur triangulaire pour retirer le fragment avec un mouvement de rotation de l instrument. Parfois il est préférable d effectuer une extraction ouverte afin de minimiser les traumatismes possibles aux tissus voisins lorsque la dent semble poser un problème par extraction fermée, par exemple lorsqu il y a possibilité de fracture de la racine et/ou de l os. Effectuer un lambeau nous permettra d avoir un meilleur accès et un meilleur champ de vision. Avec une fraise à os on enlève environ le tiers de l os qui recouvre la racine, on luxe la dent avec un élévateur et on la retire avec des précelles. Si la racine ne s enlève pas on peut enlever le reste de l os buccal, faire une encoche sur la racine avec une fraise et la retirer avec un élévateur inséré dans l encoche

12 Les fractures radiculaires Si le fragment de racine fracturé est petit (2 à 4mm) il possible de l enlever en : Se servant d un pic à l apex pour luxer le fragment et le retirer. Se servant d une lime endodontique. Si le fragment est plus gros on peut utiliser une fraise boule #4 pour creuser un trou dans la racine en passant par le canal, arrêter le moteur et retirer le fragment avec la force de friction entre la fraise et la racine

13 Les fractures radiculaires Quand laisser un fragment de racine en place? Quand l approche fermée n a pas réussi et qu une extraction ouverte serait trop traumatisante on peut considérer de laisser le fragment en place. On doit respecter 4 facteurs 1-Le fragment doit être petit, pas plus que 4 à 5mm. 2-Le fragment doit être bien emprisonné dans l os. 3-Le fragment ne doit pas être infecté. 4-Aucune radiotranslucidité autour de la racine. «Le coût biologique d enlever la racine est plus grand que de la laisser là.»

14 L alvéolite «dry socket» -L alvéolite est la complication post-opératoire la plus fréquente après les extractions simples (2-5 %) et les extractions chirurgicales (20-35 %) 6. Elle atteint plus souvent les dents postérieures à la mandibule ainsi que les personnes qui fument, qui font du diabète ou les femmes qui prennent la pilule contraceptive. -Elle apparaît deux à trois jours après l extraction et peut durer de 10 à 40 jours. -Elle est caractérisée par de violentes douleurs et la douleur peut irradiée jusqu à l oreille du même côté. Cette douleur ne peut être soulagée par des analgésiques conventionnels. -Pour le diagnostic, on doit vérifier s il y a douleur au toucher, s il y a mauvaise haleine ou de mauvais goût dans la bouche. Il est parfois important de prendre une radiographie pour vérifier s il n y a pas de racines résiduelles ou de débris emprisonnés dans l alvéole qui délogent le caillot

15 L alvéolite «dry socket» Prévention Plusieurs procédures peuvent être utiles pour éviter l alvéolite: Pratiquer de bonnes mesures d hygiène buccale. Nettoyer les dents adéquatement avant l extraction. Ne pas boire avec une paille ou cracher régulièrement après l extraction, cela crée une pression négative qui déloge le caillot. Si une troisième molaire est incluse, si vous avez un système immunitaire affaibli ou une histoire de gingivite ulcérative ou une péricoronite (vos gencives deviendront enflammées autour de la dent en éruption), votre dentiste peut vous donner des antibiotiques avant l extraction pour minimiser les risques d infection

16 L alvéolite «dry socket» Si vous fumez, essayer d arrêter avant la chirurgie pendant deux semaines puisque le tabagisme augmente le temps nécessaire à la guérison. Si vous utilisez des contraceptifs oraux, essayer de «céduler» votre chirurgie pendant les jours 23 à 28 de votre cycle. Éviter d utiliser les rince-bouches de façon trop vigoureuse pour les premières 24 heures suite à la chirurgie et brosser vos dents délicatement pour la prochaine semaine. Votre dentiste peut vous prescrire un rince-bouche antibactérien pour réduire les risques d infections

17 L alvéolite «dry socket» Traitement -Rincer l alvéole avec une solution saline ou antiseptique pour déloger les débris. -Anesthésie au besoin. -Compacter un pansement ou une pâte médicamentée (gelfoam) dans l alvéole, que l on doit remplacer chaque jour ou au besoin jusqu à ce que l alvéole guérisse et que la douleur arrête. -On peut prescrire des analgésiques narcotiques ou recommander des antidouleur sans prescription. -Lorsque les pansements ne sont plus nécessaires, donner les instructions au patient pour irriguer son alvéole. Pronostic Une fois le traitement initié, l alvéolite régresse dans l espace de quelques semaines

18 Bibliographie 1. Howe, G.L., Poyton, H.G.: Prevention of damage to the inferior dental nerve during the extraction of mandibular third molars. Brit. Dent. J. 109, 355 (1960). 2. Anwar B. Bataineh : Sensory Nerve Impairment Following mandibular third molar surgery. J Oral Maxillofac Surg. 59, (2001). 3. D.Gulicher, K.L. Gerlach : Sensory impairment of the lingual and inferior alveolar nerves following removal of impacted mandibular third molars, J Oral Maxillofac Surg. 30, (2001). 4. Kubik, S. : Anatomische Grundlagen der Implantologie. Dent. Rev. 1 (1984), Tetsch, P., Wagner, W.: Die operative Weisheitszahnentfernung. Hanser, Munchen- Wien Charles Richard Bloomer : Alveolar osteitis prevention by immediate placement of medicated packing, Oral Surg Oral Med Oral Pathol Oral Radiol Endod 2000; 90:

Dents de sagesse : quand les enlever?

Dents de sagesse : quand les enlever? 45èmes Journées de Formation Médicale M Continue Jeudi 13 septembre 2007 Dents de sagesse : quand les enlever? Florent Sury Service de Chirurgie Maxillo-faciale et Stomatologie Pr D.Goga,, Dr B. Hüttenberger

Plus en détail

LETTRE INFORMATION PATIENT EXTRACTIONS DENTAIRES MULTIPLES

LETTRE INFORMATION PATIENT EXTRACTIONS DENTAIRES MULTIPLES LETTRE INFORMATION PATIENT EXTRACTIONS DENTAIRES MULTIPLES Cher Patient voici une feuille explicative en rapport avec l intervention chirurgicale dont vous allez bénéficier. Si vous avez la moindre question,

Plus en détail

La présence de troisièmes molaires en

La présence de troisièmes molaires en Images CLINIQUES L importance de reconnaître la pathologie associée à des troisièmes molaires incluses Albert J. Haddad, DMD, MSc, FRCD(C), FADSA; Reena M. Talwar, DDS, PhD; Cameron M.L. Clokie, DDS, PhD,

Plus en détail

une poche de 1-2 mm est considérée normale; une poche de 3 à 4 mm désigne une parodontite débutante;

une poche de 1-2 mm est considérée normale; une poche de 3 à 4 mm désigne une parodontite débutante; Parodontite La parodontite est une maladie inflammatoire qui affecte le parodonte, c'est-à-dire l'ensemble des tissus qui supportent et qui soutiennent les dents. Parmi ces tissus, le parodonte se compose

Plus en détail

Swiss International Academy of Osseo-Integration and Maxillo-Facial Research

Swiss International Academy of Osseo-Integration and Maxillo-Facial Research S I A O Swiss International Academy of Osseo-Integration and Maxillo-Facial Research Cycle de formation clinique en implantologie Ce Cycle de formation organisé par Infodental Algérie sous la responsabilité

Plus en détail

LETTRE INFORMATION PATIENT IMPLANTS DENTAIRES VIA CHIRURGIE GUIDEE

LETTRE INFORMATION PATIENT IMPLANTS DENTAIRES VIA CHIRURGIE GUIDEE LETTRE INFORMATION PATIENT IMPLANTS DENTAIRES VIA CHIRURGIE GUIDEE Cher Patient voici une feuille explicative en rapport avec l intervention chirurgicale dont vous allez bénéficier. Si vous avez la moindre

Plus en détail

A ce stade tout est réversible, vous pouvez retrouver une bonne santé gingivale avec un détartrage et une bonne hygiène dentaire.

A ce stade tout est réversible, vous pouvez retrouver une bonne santé gingivale avec un détartrage et une bonne hygiène dentaire. L'atteinte des gencives et de l'os et est une affection qui évolue à bas bruits et ne se manifeste pour le patient que lorsque le mal est déjà fait. Ces pathologies proviennent de la prolifération bactérienne.

Plus en détail

LETTRE D INFORMATION PATIENT GREFFE DE CALVARIA

LETTRE D INFORMATION PATIENT GREFFE DE CALVARIA LETTRE D INFORMATION PATIENT GREFFE DE CALVARIA Cher Patient voici une feuille explicative en rapport avec l intervention chirurgicale dont vous allez bénéficier. Si vous avez la moindre question, n hésitez

Plus en détail

Conseil péri opératoire : Greffe osseuse

Conseil péri opératoire : Greffe osseuse Conseil péri opératoire : Greffe osseuse AVANT L INTERVENTION CHIRURGICALE DE GREFFE OSSEUSE Afin de vous préparer à votre intervention chirurgicale de greffe osseuse, d assurer votre confort et d obtenir

Plus en détail

Responsabilité Civile Professionnelle > Chirurgiens-dentistes

Responsabilité Civile Professionnelle > Chirurgiens-dentistes Responsabilité Civile Professionnelle > Chirurgiens-dentistes Dr Philippe POMMAREDE Chirurgien-dentiste conseil, MACSF Les 25 732 chirurgiens-dentistes sociétaires de la MACSF et du contrat groupe CNSD

Plus en détail

Foyers Infectieux Dentaires : Conduite à tenir

Foyers Infectieux Dentaires : Conduite à tenir Service d Odontologie Foyers Infectieux Dentaires : Conduite à tenir Dr Laurent Nawrocki MCU-PH J.A.M.A. 25 janvier 2014 Aucun conflit d intérêt Rappels anatomiques 10 10 9 9 8 8 7 7 6 6 5 4 5 4 Cellulite

Plus en détail

LETTRE D INFORMATION PATIENT SINUS LIFT

LETTRE D INFORMATION PATIENT SINUS LIFT LETTRE D INFORMATION PATIENT SINUS LIFT Cher Patient voici une feuille explicative en rapport avec l intervention chirurgicale dont vous allez bénéficier. Si vous avez la moindre question, n hésitez surtout

Plus en détail

Prendre soin. de vos prothèses implanto-portées. *En faire plus tout simplement

Prendre soin. de vos prothèses implanto-portées. *En faire plus tout simplement Informations aux patients sur les soins post-opératoires des prothèses implanto-portées Prendre soin de vos prothèses implanto-portées. *En faire plus tout simplement * Plus qu une restauration. Une nouvelle

Plus en détail

LE CONTRÔLE DU FACTEUR BACTERIEN 3-POUR LE TRAITEMENT DES PARODONTITES

LE CONTRÔLE DU FACTEUR BACTERIEN 3-POUR LE TRAITEMENT DES PARODONTITES LE CONTRÔLE DU FACTEUR BACTERIEN 3-POUR LE TRAITEMENT DES PARODONTITES Le Diagnostic : Il repose sur l écoute du patient, l examen clinique, le sondage, la radiographie. L inflammation gingivale peut être

Plus en détail

ANALGESIE EN ODONTOLOGIE

ANALGESIE EN ODONTOLOGIE ANALGESIE EN ODONTOLOGIE GENERALITES SUR L ANESTHESIE L anesthésie est le premier temps de toute intervention odontologique. Elle permet de supprimer la sensibilité. L anesthésie permet une amélioration

Plus en détail

Les techniques diploïques, en première intention, peuvent-elles anesthésier les dents présentant une pulpite?

Les techniques diploïques, en première intention, peuvent-elles anesthésier les dents présentant une pulpite? Alain Villette*, Thierry Collier**, Thierry Delannoy*** *DSO **docteur en chirurgie dentaire ***docteur en chirurgie dentaire Les techniques diploïques, en première intention, peuvent-elles anesthésier

Plus en détail

Annexe I Conclusion scientifiques et motifs de la modification des termes des autorisations de mise sur le marché

Annexe I Conclusion scientifiques et motifs de la modification des termes des autorisations de mise sur le marché Annexe I Conclusion scientifiques et motifs de la modification des termes des autorisations de mise sur le marché Conclusions scientifiques Compte tenu du rapport d évaluation du PRAC sur les PSUR concernant

Plus en détail

Cette intervention aura donc été décidée par votre chirurgien pour une indication bien précise.

Cette intervention aura donc été décidée par votre chirurgien pour une indication bien précise. Qu est-ce qu une arthroscopie? Il s agit d une intervention chirurgicale mini-invasive dont le but est d explorer l articulation du genou et de traiter la lésion observée dans le même temps. Comment se

Plus en détail

Prendre soin de vos implants dentaires

Prendre soin de vos implants dentaires Renseignements à l intention du patient sur les soins pour les implants dentaires Prendre soin de vos implants dentaires Plus que des nouvelles dents. Une nouvelle qualité de vie. Félicitations pour votre

Plus en détail

Urgences dentaires. Diagnostic, cas #1. Plan d action. Faites votre choix. Dre Thérèse Lanthier

Urgences dentaires. Diagnostic, cas #1. Plan d action. Faites votre choix. Dre Thérèse Lanthier Urgences dentaires Dre Thérèse Lanthier Diagnostic, cas #1 1. Avulsion de la gencive et de la muqueuse buccale 2. Avulsion dentaire: incisives 3. Fracture dentaire dent 101: racine retenue Plan d action

Plus en détail

PRESCRIPTION DES ANTIBIOTIQUES EN ODONTOLOGIE ET STOMATOLOGIE RECOMMANDATIONS

PRESCRIPTION DES ANTIBIOTIQUES EN ODONTOLOGIE ET STOMATOLOGIE RECOMMANDATIONS PRESCRIPTION DES ANTIBIOTIQUES EN ODONTOLOGIE ET STOMATOLOGIE RECOMMANDATIONS Agence Française de Sécurité Sanitaire des Produits de Santé, juillet 2001 RECOMMANDATIONS INTRODUCTION Afin de limiter la

Plus en détail

Dans la grande majorité des cas sans traitement, le support os-gencive continue de se détruire et les dents touchées vont être perdues.

Dans la grande majorité des cas sans traitement, le support os-gencive continue de se détruire et les dents touchées vont être perdues. Les maladies parodontales sont la cause principale d'environ 70% des pertes de dents chez les adultes. Elles affectent trois personnes sur quatre à un moment donné de leur existence. Dans les premiers

Plus en détail

UNE BOUCHE. EN BONNE SANTé A TOUT ÂGE

UNE BOUCHE. EN BONNE SANTé A TOUT ÂGE UNE BOUCHE EN BONNE SANTé A TOUT ÂGE La muqueuse buccale Couche de cellules très fine et fragile qui tapisse l intérieur de la bouche. Les dents Servent à mâcher et prononcer correctement. Les papilles

Plus en détail

L anesthésie dentaire : A propos d un système électronique d injection

L anesthésie dentaire : A propos d un système électronique d injection Muriel Wagner-Foresti Docteur en chirurgie dentaire Article paru dans «Le Chirurgien-Dentiste de France» du 20-27 janvier 2011 L anesthésie dentaire : A propos d un système électronique d injection Chaque

Plus en détail

FORMATION 5 JOURS. 1ère SESSION

FORMATION 5 JOURS. 1ère SESSION FORMATION 5 JOURS La formation a pour objectif la transmission des bases fondamentales de l implantologie ainsi que la maîtrise des protocoles innovants qui autorisent le remplacement immédiat des dents

Plus en détail

Consentement éclairé en orthodontie

Consentement éclairé en orthodontie 1. Résultats du traitement Consentement éclairé en orthodontie Nom du patient : Parent accompagnateur : Dans la majorité des cas, le traitement orthodontique procède tel que prévu et nous avons l intention

Plus en détail

Protocoles Clinique et de Nettoyage AIR-N-GO PERIO

Protocoles Clinique et de Nettoyage AIR-N-GO PERIO Protocoles Clinique et de Nettoyage AIR-N-GO PERIO Page 1 sur 16 Page 2 sur 16 Protocole d utilisation et de nettoyage de la buse AIR-N-GO PERIO SATELEC SOMMAIRE I - TABLEAU DE RESUME... 4 II - L UTILISATION

Plus en détail

Soins de la bouche. Informations destinées aux personnes sous chimiothérapie ou greffées de cellules hématopoïétiques

Soins de la bouche. Informations destinées aux personnes sous chimiothérapie ou greffées de cellules hématopoïétiques Soins de la bouche Informations destinées aux personnes sous chimiothérapie ou greffées de cellules hématopoïétiques L intérieur de la bouche est tapissé de cellules sensibles aux traitements contre le

Plus en détail

Concours d Internat et de Résidanat

Concours d Internat et de Résidanat Concours d Internat et de Résidanat Ce programme a pour but d aider à la préparation des concours d internat et de résidanat. Il ne constitue en aucun cas un répertoire de «questions d examen» mais une

Plus en détail

Quand le médecin généraliste joue au dentiste

Quand le médecin généraliste joue au dentiste Quand le médecin généraliste joue au dentiste Mardi 16 Avril 2002 Expert : Patrice BATICLE (Chirurgien-Dentiste à Bray sur Somme) Animateur : Jean-Yves BORGNE Chronologie de la dentition Dents de lait

Plus en détail

Brochure Patients. Les implants dentaires : Une solution naturelle et élégante pour retrouver confiance en soi.

Brochure Patients. Les implants dentaires : Une solution naturelle et élégante pour retrouver confiance en soi. Brochure Patients Les implants dentaires : Une solution naturelle et élégante pour retrouver confiance en soi. Les implants dentaires : la meilleure option de traitement. Qu est-ce qu un implant dentaire?

Plus en détail

Livret d information aux patients La Chirurgie Orthognatique

Livret d information aux patients La Chirurgie Orthognatique Livret d information aux patients La Chirurgie Orthognatique 2 Sommaire Dans ce livret d information à destination des patients, vous pourrez trouver les réponses aux questions que vous vous posez à propos

Plus en détail

Un tout nouveau regard sur vos patients.

Un tout nouveau regard sur vos patients. Un tout nouveau regard sur vos patients. Système de radiographie numérique à faisceau conique 3D Réduire les coûts tout en améliorant les résultats. La toute dernière technologie 3D offre des images de

Plus en détail

Le mythe : on traite tout avec l endodontie. La réalité : certains cas dépassent notre domaine de compétence.

Le mythe : on traite tout avec l endodontie. La réalité : certains cas dépassent notre domaine de compétence. La sélection du cas en endodontie Le mythe : on traite tout avec l endodontie. La réalité : certains cas dépassent notre domaine de compétence. 1a 1b Dr David C. BENSOUSSAN n Chirurgien dentiste n CES

Plus en détail

mandibule atrophique :

mandibule atrophique : chirurgie/prothèse Réhabilitation d une mandibule atrophique : les nouvelles perspectives de l implantologie basale Antoine MONIN* Jean Claude MONIN** Henri COMBALUZIER*** La réhabilitation implanto-prothétique

Plus en détail

LE GLAUCOME. Questions et réponses en vue d une chirurgie. Pour vous, pour la vie

LE GLAUCOME. Questions et réponses en vue d une chirurgie. Pour vous, pour la vie LE GLAUCOME Questions et réponses en vue d une chirurgie Pour vous, pour la vie Cette brochure contient des informations générales sur la chirurgie que vous devrez subir. Votre chirurgien pourra vous donner

Plus en détail

Esthétique et déficits osseux multiples

Esthétique et déficits osseux multiples XX cas complexes en implantologie 16 Esthétique et déficits osseux multiples Philippe Russe 1. Radiographie panoramique initiale du patient 184 Présentation Monsieur H., âgé de 65 ans lors de sa consultation

Plus en détail

L EXPÉRIENCE POUR L AUTONOMIE

L EXPÉRIENCE POUR L AUTONOMIE L EXPÉRIENCE POUR L AUTONOMIE Depuis plus de 10 ans, l association Actis dentaire formation a pour objectif de former des praticiens à la chirurgie orale, parodontale et implantaire. L expérience pour

Plus en détail

Cas cliniques. Lésion apicale. L incisive inférieure latérale gauche. Deux canaux radiculaires qui bifurquent dans le sens vestibulo-lingual.

Cas cliniques. Lésion apicale. L incisive inférieure latérale gauche. Deux canaux radiculaires qui bifurquent dans le sens vestibulo-lingual. 34 Cas cliniques L extraordinaire sensibilité et la haute résolution du Veraviewepocs 3D permettent d obtenir une image de qualité supérieure, tant pour les tissus durs que les tissus mous. Les images

Plus en détail

- TD de pathologie et chirurgie buccale -

- TD de pathologie et chirurgie buccale - - TD de pathologie et chirurgie buccale - Définitions : Radiographie: C est l image photographique d un objet obtenu par l emploi de rayon X. Elle donne des renseignements sur les structures internes «invisibles»

Plus en détail

Séance de bibliographie du 03/12/2012 Emmanuel MERCELAT ( Interne)

Séance de bibliographie du 03/12/2012 Emmanuel MERCELAT ( Interne) Séance de bibliographie du 03/12/2012 Emmanuel MERCELAT ( Interne) Rappel Nomination commune des dents: 32 dents au total chez l adulte Depuis la ligne médiane: 2 incisives 1canine 2 prémolaires 3 molaires

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES Décision du 2 juillet 2015 de l Union nationale des caisses d assurance maladie relative

Plus en détail

MIMI & COCI & Mise en charge immédiate

MIMI & COCI & Mise en charge immédiate 1 MIMI & COCI & Mise en charge immédiate La mise en charge immédiate signifie que les implants sont mis en charge en occlusion directement après l implantation. La mise en place immédiate des s dentaires

Plus en détail

INFORMATION POUR LE PATIENT

INFORMATION POUR LE PATIENT INFORMATION POUR LE PATIENT Une meilleure qualité de vie avec les implants dentaires. «UN CONCEPT SIMPLE, BIEN PENSE ET COMPLET.» DR U. GRUNDER, ZURICH-ZOLLIKON SOMMAIRE Le processus de la réussite. Quel

Plus en détail

Appareil d expansion palatine

Appareil d expansion palatine Appareil d expansion palatine Les types de problèmes orthodontiques causés par un manque de croissance en largeur du palais sont plutôt fréquents. Dans certains cas, on constate un manque d'espace pour

Plus en détail

Conservez vos dents pour la vie

Conservez vos dents pour la vie Conservez vos dents pour la vie Les maladies de gencive sont évitables! A l heure actuelle la gingivite et le déchaussement dentaire peuvent être traités efficacement à condition d être diagnostiqués suffisamment

Plus en détail

Script pour écoles professionnelles d assistantes dentaires : Chirurgie

Script pour écoles professionnelles d assistantes dentaires : Chirurgie Script pour écoles professionnelles d assistantes dentaires : Chirurgie Dr. med. Dr. med. dent. Dominic Albrecht Dr. med. dent. Michèle Graber Dr. med. dent. Alen Kordic Impressum Directeur de projet Urs

Plus en détail

René Caissie, DMD, MSc Jacques Goulet, DMD, FRCD(C) Michel Fortin, DMD, PhD, FRCD(C) Domenic Morielli, BSc, DDS

René Caissie, DMD, MSc Jacques Goulet, DMD, FRCD(C) Michel Fortin, DMD, PhD, FRCD(C) Domenic Morielli, BSc, DDS R E C H E R C H E A P P L I Q U É E Les paresthésies iatrogéniques de la troisième division du trijumeau : 12 ans d expérience clinique René Caissie, DMD, MSc Jacques Goulet, DMD, FRCD(C) Michel Fortin,

Plus en détail

Questions courantes à l orthodontiste?

Questions courantes à l orthodontiste? Questions courantes à l orthodontiste? Qu est ce que L orthodontie? L orthodontie désigne le réalignement de dents et le correction de l occlusion afin de rétablir l harmonie du visage et la fonction dentaire.

Plus en détail

Laurent Dorey. Introduction à l implantologie. Journée d échange d'information sur l implantologie mardi 23 juin 2009. 09h00-09h55.

Laurent Dorey. Introduction à l implantologie. Journée d échange d'information sur l implantologie mardi 23 juin 2009. 09h00-09h55. Journée d échange d'information sur l implantologie mardi 23 juin 2009 09h00-09h55 10h00-10h55 11h00-11h55 13h00-13h55 14h00-14h55 15h00-16h00 A) B) Le marché, les acteurs, les tendances produits C) Stratégie

Plus en détail

Déficit en tissu kératinisé Que faire? Information des patients Gain de tissu kératinisé

Déficit en tissu kératinisé Que faire? Information des patients Gain de tissu kératinisé Déficit en tissu kératinisé Que faire? Information des patients Gain de tissu kératinisé Que se passe-t-il si vous n avez pas assez de tissu kératinisé? Un manque de tissu kératinisé peut entraîner plusieurs

Plus en détail

quotidienne : chirurgie implantologie sans greffe, ni membrane, ni biomatériaux Implantologie et réalité Introduction Long NGUYEN

quotidienne : chirurgie implantologie sans greffe, ni membrane, ni biomatériaux Implantologie et réalité Introduction Long NGUYEN Implantologie et réalité quotidienne : implantologie sans greffe, ni membrane, ni biomatériaux Long NGUYEN Introduction La demande en Implantologie est croissante, mais beaucoup de nos patients, souvent

Plus en détail

Tuméfaction douloureuse

Tuméfaction douloureuse Santé bucco-dentaire Médecin de 1 er recours et problèmes dentaires fréquents Dre May SALMAN, médecin dentiste HUG Dr Jean-Pierre RIEDER, médecin interniste HUG Plan de présentation Santé bucco-dentaire

Plus en détail

Chirurgie extractive :

Chirurgie extractive : Chirurgie extractive : subtilités et avantages de la CCAM Pour éviter les erreurs et parfaitement comprendre la CCAM, notre spécialiste Me Rudyard Bessis a décortiqué toute la Classification commune médicaux.

Plus en détail

Syllabus de la médecine bucco-dentaire

Syllabus de la médecine bucco-dentaire Syllabus de la médecine bucco-dentaire 37 ème JNS Nantes 2 avril 2015 Isabelle Hyon - PH Chirurgien-Dentiste Centre de Soins Dentaires - CHU hôtel-dieu de Nantes Un peu d histoire Homo habilis, il y a

Plus en détail

Une meilleure qualité de vie avec les implants dentaires.

Une meilleure qualité de vie avec les implants dentaires. Une meilleure qualité de vie avec les implants dentaires. SOMMAIRE Quel rôle jouent nos dents pour notre qualité de vie? 4 Qu est-ce qu un implant dentaire? 4 De quelles possibilités disposons-nous pour

Plus en détail

Une meilleure qualité de vie avec les implants dentaires.

Une meilleure qualité de vie avec les implants dentaires. Une meilleure qualité de vie avec les implants dentaires. SOMMAIRE Quel rôle jouent nos dents pour notre qualité de vie? 4 Qu est-ce qu un implant dentaire? 4 De quelles possibilités disposons-nous pour

Plus en détail

IMPLANTS DENTAIRES. Informations destinées aux patientes et aux patients

IMPLANTS DENTAIRES. Informations destinées aux patientes et aux patients IMPLANTS DENTAIRES Informations destinées aux patientes et aux patients Présentation: la Fondation Implants Suisse La Fondation Implants Suisse a pour objectif de fournir à la population suisse des informations

Plus en détail

Les tumeurs osseuses

Les tumeurs osseuses Janvier 2014 Fiche tumeur Prise en charge des adolescents et jeunes adultes Les tumeurs osseuses LE SARCOME D EWING Auteurs L OSTEOSARCOME Dr Perrine MAREC-BERARD Tous droits réservés. Reproduction interdite.

Plus en détail

Syndrome du canal carpien

Syndrome du canal carpien Syndrome du canal carpien Dr Xavier Martinache Qu est ce que le syndrome du canal carpien? Le syndrome du canal carpien correspond à une compression d un gros nerf situé dans la paume de votre main :le

Plus en détail

CONE BEAM ET ENDODONTIE

CONE BEAM ET ENDODONTIE CONE BEAM ET ENDODONTIE L endodontie est le traitement et la prévention des parodontites apicales dans le but de la conservation de la dent. Ces dernières années, le cone beam (ou CBCT pour Cone Beam Computed

Plus en détail

Quelle santé bucco-dentaire pour les personnes agées? Pourquoi est-ce important? Que faire pour la maintenir et même l améliorer?

Quelle santé bucco-dentaire pour les personnes agées? Pourquoi est-ce important? Que faire pour la maintenir et même l améliorer? Quelle santé bucco-dentaire pour les personnes agées? Pourquoi est-ce important? Que faire pour la maintenir et même l améliorer? Les dents participent au bien être Outil d alimentation fonctionnelle et

Plus en détail

Bouche sèche. Parfois, l eau ne suffit pas. Guide pour les patients qui suivent un traitement contre le cancer. Spécialiste de la bouche sèche

Bouche sèche. Parfois, l eau ne suffit pas. Guide pour les patients qui suivent un traitement contre le cancer. Spécialiste de la bouche sèche Bouche sèche Guide pour les patients qui suivent un traitement contre le cancer Parfois, l eau ne suffit pas Spécialiste de la bouche sèche La bouche sèche : un effet indésirable fréquent lors du traitement

Plus en détail

Le protecteur buccal : tout à fait génial!

Le protecteur buccal : tout à fait génial! Le scellement des puits et fissures : bien sûr! Les crevasses des surfaces masticatrices emprisonnent facilement les débris d aliments et les bactéries, favorisant ainsi la carie. Dès que les premières

Plus en détail

l implantologie basale

l implantologie basale Plaquette n 17 6/11/08 11:04 Page 1 Apport de l implantologie basale dans les reconstructions implantaires fixes : une alternative aux greffes osseuses? Denis DOUGNAC-GALANT L omnipraticien est, dans son

Plus en détail

INTERVENTION CANAL CARPIEN LIBÉRATION ENDOSCOPIQUE

INTERVENTION CANAL CARPIEN LIBÉRATION ENDOSCOPIQUE INTERVENTION CANAL CARPIEN LIBÉRATION ENDOSCOPIQUE L'atteinte dite " du canal carpien" est une compression du nerf médian dans une canal étroit, non extensible, fermé par un ligament épais appelé le ligament

Plus en détail

La troisième molaire, quand elle évolue. Extraction des molaires inférieures. Proposition de 10 commandements. extraction

La troisième molaire, quand elle évolue. Extraction des molaires inférieures. Proposition de 10 commandements. extraction Région molaire l Mandiulaire extraction Extraction des molaires inférieures Proposition de 10 commandements Jean-Luc Charrier MCU-PH Faculté de chirurgie dentaire Université Paris Descartes Service Odontologie

Plus en détail

Université Européenne Miguel de Cervantes DIPLÔME UNIVERSITAIRE CLINIQUE DE PARODONTIE

Université Européenne Miguel de Cervantes DIPLÔME UNIVERSITAIRE CLINIQUE DE PARODONTIE Université Européenne Miguel de Cervantes DIPLÔME UNIVERSITAIRE CLINIQUE DE PARODONTIE www.uemc.es Année universitaire 2016-2017 OBJECTIFS DE LA FORMATION Connaitre les disciplines théoriques et maîtriser

Plus en détail

GESTION DES COMPLICATIONS

GESTION DES COMPLICATIONS GESTION DES COMPLICATIONS PREMIER TEMPS OPÉRATOIRE PROBLÈMES CAUSES POSSIBLES SOLUTIONS Saignement lors du forage. Lésion d une artériole. Le placement de I implant arrête Ie saignement. Implant instable

Plus en détail

Retrouver une qualité de vie. Les implants dentaires : la meilleure solution naturelle. Education des patients

Retrouver une qualité de vie. Les implants dentaires : la meilleure solution naturelle. Education des patients Retrouver une qualité de vie. Les implants dentaires : la meilleure solution naturelle. Education des patients Les implants dentaires : la meilleure option de traitement. Qu est-ce qu un implant dentaire?

Plus en détail

Les implants. Lorsque l on demande à un patient ce qu il n aime pas dans son sourire, il répond bien souvent : «il me manque des dents».

Les implants. Lorsque l on demande à un patient ce qu il n aime pas dans son sourire, il répond bien souvent : «il me manque des dents». Les implants Problèmes liés aux dents manquantes : Lorsque l on demande à un patient ce qu il n aime pas dans son sourire, il répond bien souvent : «il me manque des dents». Les dents qui sont manquantes

Plus en détail

Ablation de la vésicule biliaire ou cholécystectomie. Des réponses à vos questions

Ablation de la vésicule biliaire ou cholécystectomie. Des réponses à vos questions Ablation de la vésicule biliaire ou cholécystectomie Des réponses à vos questions Introduction A quoi sert la vésicule biliaire? La vésicule biliaire est un petit sac d environ 10 cm de longueur. Elle

Plus en détail

L hygiène bucco-dentaire de l enfant

L hygiène bucco-dentaire de l enfant L hygiène bucco-dentaire de l enfant mardi 8 mars 2005 imprimer l'article envoyer à un ami taille du texte en discuter sur les forums La prévention de la carie dentaire débute dès le plus jeune âge. Les

Plus en détail

Utilisation de l arc droit pour le traitement des malocclusions de Classe III Traitemnent non-extractions

Utilisation de l arc droit pour le traitement des malocclusions de Classe III Traitemnent non-extractions Utilisation de l arc droit pour le traitement des malocclusions de Classe III Traitemnent non-extractions Publié dans Le Journal du Dentiste, Janvier 2009 Dans le cadre d une pratique de dentisterie générale,

Plus en détail

A propos d un cas d un kyste radiculo dentaire

A propos d un cas d un kyste radiculo dentaire A propos d un cas d un kyste radiculo dentaire Dr Amar Hubert - Paris Photo 1 Florence P se présente en consultation fin Novembre 2012 pour un kyste au niveau du menton complètement asymptomatique, découvert

Plus en détail

Techniques de chirurgie parodontale

Techniques de chirurgie parodontale CHAPITRE 4 Techniques de chirurgie parodontale PLAN DU CHAPITRE GINGIVECTOMIE DISTAL WEDGE LAMBEAU DE WIDMAN MODIFIÉ LAMBEAU ESTHÉTIQUE D ACCÈS ALLONGEMENT CORONAIRE ET LAMBEAU POSITIONNÉ APICALEMENT FRÉNECTOMIES

Plus en détail

Soins buccodentaires chez les enfants ayant une déficience physique et/ou mentale

Soins buccodentaires chez les enfants ayant une déficience physique et/ou mentale Soins buccodentaires chez les enfants ayant une déficience physique et/ou mentale Les enfants ayant une déficience physique et/ou mentale ont souvent un triste état de santé buccodentaire.. Selon certains

Plus en détail

va être opéré d un hypospadias

va être opéré d un hypospadias Votre enfant va être opéré d un hypospadias Introduction Le chirurgien urologue pédiatrique vous a confirmé le diagnostic d hypospadias et expliqué les avantages ainsi que les risques et complications

Plus en détail

CURE DE HERNIE INGUINALE OU OMBILICALE

CURE DE HERNIE INGUINALE OU OMBILICALE 23 CURE DE HERNIE INGUINALE OU OMBILICALE Recommandations à suivre après la chirurgie Pour vous, pour la vie Vous venez de subir une cure de hernie. Cette brochure contient les principales réponses aux

Plus en détail

STENOSE LOMBAIRE DU CANAL RACHIDIEN OU CANAL LOMBAIRE ETROIT

STENOSE LOMBAIRE DU CANAL RACHIDIEN OU CANAL LOMBAIRE ETROIT STENOSE LOMBAIRE DU CANAL RACHIDIEN OU CANAL LOMBAIRE ETROIT Madame, Monsieur, Vous souffrez d une sténose du canal lombaire, une intervention chirurgicale est envisagée. Afin de prendre une décision en

Plus en détail

Urgences dentaires. Nicolas SIMON DAU Poissy

Urgences dentaires. Nicolas SIMON DAU Poissy Urgences dentaires Nicolas SIMON DAU Poissy Entendu aux urgences Comment ça : il n y a pas de dentiste de garde? Bonjour docteur, je viens pour arracher cette dent. J ai appelé mon dentiste, il n est pas

Plus en détail

Traumatologie en odontostomatologie du sport

Traumatologie en odontostomatologie du sport Bull. Acad. Natle Chir. Dent., 2002, 45-4 95 Traumatologie en odontostomatologie du sport Alain GARUET * Au XX e siècle le sport a été àla fois un facteur de paix, de distraction et de divertissement.

Plus en détail

La beauté d un sourire en santé. Découvrez les options de dentisterie conçues pour restaurer votre sourire naturel.

La beauté d un sourire en santé. Découvrez les options de dentisterie conçues pour restaurer votre sourire naturel. La beauté d un sourire en santé Découvrez les options de dentisterie conçues pour restaurer votre sourire naturel. Pourquoi se préoccuper de la perte de dents? Lorsqu on s imagine perdre nos dents, la

Plus en détail

Première partie. Article scientifique. Traumatismes des dents antérieures primaires et permanentes. Classification

Première partie. Article scientifique. Traumatismes des dents antérieures primaires et permanentes. Classification Robert Charland 1, Paule Salvail 2, Marie Champagne 3, Richard Mercier 4, Sylvain Gagnon 5, Élise Shoghikian 6, Pierre Mackay 7 et Normand Aubre 8 Traumatismes des dents antérieures primaires et permanentes

Plus en détail

Votre traitement anticoagulant par AVK (antivitamines K) Conseils pour le suivi à domicile

Votre traitement anticoagulant par AVK (antivitamines K) Conseils pour le suivi à domicile Votre traitement anticoagulant par AVK (antivitamines K) Conseils pour le suivi à domicile Introduction Qu est-ce qu un traitement anticoagulant par AVK? La vitamine K joue un rôle dans la coagulation

Plus en détail

Une bonne hygiène buccodentaire : la clé pour prévenir les caries

Une bonne hygiène buccodentaire : la clé pour prévenir les caries Les principales fonctions de la salive Lubrification : lubrifie les membranes, les gencives et les dents Nettoyage : participe au mécanisme de nettoyage Dégustation : permet de bien goûter les aliments

Plus en détail

Parodontologie - Implantologie - Prothèse. CYCLE DE 4 SÉMINAIRES DE 2 JOURS Jeudis et Vendredis

Parodontologie - Implantologie - Prothèse. CYCLE DE 4 SÉMINAIRES DE 2 JOURS Jeudis et Vendredis Docteurs Paul et Catherine MATTOUT Parodontologie - Implantologie - Prothèse CYCLE DE 4 SÉMINAIRES DE 2 JOURS Jeudis et Vendredis Séminaire I Les maladies parodontales Du contrôle de l infection à la reconstruction

Plus en détail

Implants et alternatives : solutions de réhabilitation dentaire

Implants et alternatives : solutions de réhabilitation dentaire www.maxillo-paris.com Docteur Didier ERNENWEIN Chirurgie maxillo-faciale Chirurgien des Hôpitaux de Paris N 75 1 69 606 3 RPPS : 10001571255 Les chirurgiens sont tenus aujourd'hui de donner à leurs patients

Plus en détail

RACINES. (cf ankylose, cf ligament alvéolo dentaire, cf rhizalyse, cf fracture radiculaire, cf extraction dentaire, cf sinus)

RACINES. (cf ankylose, cf ligament alvéolo dentaire, cf rhizalyse, cf fracture radiculaire, cf extraction dentaire, cf sinus) RACINES (cf ankylose, cf ligament alvéolo dentaire, cf rhizalyse, cf fracture radiculaire, cf extraction dentaire, cf sinus) Les dents sont constituées, comme les plantes, de racines invisibles à l'œil

Plus en détail

Aussi de nombreuses situations cliniques imposeraient

Aussi de nombreuses situations cliniques imposeraient Nouvelle greffe osseuse pré-implantaire : «l Ulna Proximal» Aujourd hui la fiabilité des traitements implantaires ne se discute plus. Un volume osseux déficient est le seul obstacle chez certains patients.

Plus en détail

Risques liés à l explantation des DMIA de cardiologie : données bibliographiques (références bibliographiques disponibles en Annexe IV)

Risques liés à l explantation des DMIA de cardiologie : données bibliographiques (références bibliographiques disponibles en Annexe IV) Risques liés à l explantation des DMIA de cardiologie : données bibliographiques (références bibliographiques disponibles en Annexe IV) Les points importants de la littérature sur les risques liés à l

Plus en détail

Journées des Bonnes Pratiques/Maxillorisq

Journées des Bonnes Pratiques/Maxillorisq Indications orthodontiques d avulsion des troisièmes molaires Pour lesquels des items sous-jacents pensez vous que l avulsion des dents de sagesse soit indiquée? 1) Début de traitement orthodontique en

Plus en détail

Technique opératoire. Système d ancrage osseux orthodontique (OBA). Implants squelettique pour le mouvement orthodontique des dents.

Technique opératoire. Système d ancrage osseux orthodontique (OBA). Implants squelettique pour le mouvement orthodontique des dents. Technique opératoire Système d ancrage osseux orthodontique (OBA). Implants squelettique pour le mouvement orthodontique des dents. Table des matières Introduction Système d ancrage osseux orthodontique

Plus en détail

Des os plus solides pour garder de belles dents Information patient I La régénération osseuse avec Geistlich Bio-Oss et Geistlich Bio-Gide

Des os plus solides pour garder de belles dents Information patient I La régénération osseuse avec Geistlich Bio-Oss et Geistlich Bio-Gide Des os plus solides pour garder de belles dents Information patient I La régénération osseuse avec Geistlich Bio-Oss et Geistlich Bio-Gide Table des matières Rire est la plus belle façon de montrer ses

Plus en détail

Leucémies de l enfant et de l adolescent

Leucémies de l enfant et de l adolescent Janvier 2014 Fiche tumeur Prise en charge des adolescents et jeunes adultes Leucémies de l enfant et de l adolescent GENERALITES COMMENT DIAGNOSTIQUE-T-ON UNE LEUCEMIE AIGUË? COMMENT TRAITE-T-ON UNE LEUCEMIE

Plus en détail

acide zolédronique Autre nom(s): Zometa MD Présentation: Solution incolore pour injection mélangé dans les (plus) grands sacs de

acide zolédronique Autre nom(s): Zometa MD Présentation: Solution incolore pour injection mélangé dans les (plus) grands sacs de Fiche d'information sur les médicaments (acide zo lé dro ni que) Ce document fournit des renseignements généraux à propos de votre médicament. Il ne remplace pas les conseils de votre équipe de spécialistes

Plus en détail

L'Analyse Critique de Documentation Clinique

L'Analyse Critique de Documentation Clinique L'Analyse Critique de Documentation Clinique L'analyse critique de la documentation clinique portera sur des patients que le candidat ou la candidate aura traités durant ou après ses études de cycles supérieurs.

Plus en détail

Radio Anatomie Dentaire Généralités

Radio Anatomie Dentaire Généralités BAC 3 Sémiologie & Pathologie Dentaire y compris la Radiologie Radio Anatomie Dentaire Généralités TP 1 Marc Hermans Maître de conférence ULB 1 Présenté le 18/09/14 2 Anatomie Radiographique Normale Basée

Plus en détail

Savoir détecter les fêlures et les fractures verticales

Savoir détecter les fêlures et les fractures verticales SOCIÉTÉ ODONTOLOGIQUE DE PARIS Document réalisé pour la journée du jeudi 16 octobre 2008 Savoir détecter les fêlures et les fractures verticales DOMINIQUE MARTIN Les premiers signes La démarche diagnostique

Plus en détail

UNE CURE DE HERNIE. Informations générales

UNE CURE DE HERNIE. Informations générales UNE CURE DE HERNIE Informations générales Cette brochure contient les réponses aux questions plus souvent posées à propos de la cure de hernie. Il est donc recommandé de garder cette brochure à la portée

Plus en détail