Edito 2 Promulgation du Code du médicament et de la pharmacie 3

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Edito 2 Promulgation du Code du médicament et de la pharmacie 3"

Transcription

1 Newsletter - n 20 Sommaire Edito 2 Promulgation du Code du médicament et de la pharmacie 3 Innovations relatives aux médicaments 3 Innovations quant aux établissements pharmaceutiques 3 Prestations de services fournies par des non résidents aux centres d appels installés au 4 Opérations concernées 4 Modalités de transfert 5 Comparatif SARL de droit marocain/ de droit français 6 Newsletter CMS Bureau Francis Lefebvre 7, rue Assilah Casablanca n 20 Contact Casablanca : Frédéric Elbar Contact Paris : Jean-Pierre Andrieux

2 Edito Chers lecteurs, Ce numéro est consacré en partie à la promulgation d un Code du médicament et de la pharmacie publié au bulletin officiel le 7 décembre Une innovation majeure consiste en la suppression de la participation de pharmaciens dans le capital des sociétés qui exploitent un établissement pharmaceutique industriel ou un établissement pharmaceutique grossiste répartiteur. Auparavant, 51% du capital devaient être détenus par un ou plusieurs pharmaciens, 26% devant appartenir à des pharmaciens autorisés à exercer au. Désormais, cette condition «capitalistique» n est plus requise, mais il convient que l un des directeurs ou l un des gérants soit pharmacien exerçant au. Les deux autres articles sont consacrés à des précisions concernant la réglementation des changes au regard des call centers, ainsi qu à un comparatif entre les SARL de droit français et de droit marocain. Bonne lecture, Frédéric Elbar Avocat Associé Directeur du bureau de Casablanca Newsletter 2 CMS Bureau Francis Lefebvre n 20

3 Promulgation du Code du Médicament et de la Pharmacie : loi n du 22 novembre 2006 publiée au BO n 5480 du 7 décembre 2006 La profession de pharmacien a beaucoup évolué au ces dernières années, tant au regard du nombre de professionnels qui s est considérablement accru que de la formation avec la mise en place d une formation nationale. Par ailleurs, la fabrication des médicaments s est internationalisée nécessitant une meilleure accessibilité. C est dans ce contexte qu a été adopté le Code du médicament et de la pharmacie qui a abrogé les dispositions du dahir/loi de 1960 relatives aux pharmaciens. Innovations relatives aux médicaments Ce Code consacre le médicament générique dans un souci de développement de la politique de santé publique. Il étend le monopole pharmaceutique à des produits non médicamenteux, tels par exemple les objets de pansement, les produits et articles à usage médical présentés sous forme stérile. Innovations quant aux établissements pharmaceutiques Le Code distingue quant aux établissements pharmaceutiques : - L établissement pharmaceutique industriel qui dispose d un site de fabrication et effectue des opérations de fabrication, importation, exportation et de vente en gros des médicaments et le cas échéant, la distribution en gros ; - L établissement pharmaceutique grossiste répartiteur qui exerce les activités liées à l achat, la détention et la distribution en gros des médicaments aux officines de pharmacies et aux réserves de médicaments dans les cliniques. L autorisation d ouverture par l administration compétente se fait désormais en deux étapes : - Autorisation préalable au regard des installations et de la qualification du personnel ; - Autorisation définitive après visite de conformité. Lorsque l établissement appartient à une société, celle-ci doit être de droit marocain et comporter, en tant que pharmacien responsable et selon la forme qu elle revêt, soit un des directeurs généraux, soit un des gérants. Ainsi, aucune condition n est désormais exigée quant au capital. La seule contrainte se situe donc au niveau d un des dirigeants qui sera pharmacien responsable. Le pharmacien responsable d un établissement pharmaceutique industriel doit être titulaire du diplôme de spécialité pharmaceutique option «pharmacie industrielle» ou d un titre reconnu équivalent. A défaut, il doit justifier d une expérience minimale de trois années d exercice en tant que pharmacien assistant ou pharmacien délégué dans un établissement pharmaceutique industriel. Le pharmacien responsable d un établissement pharmaceutique grossiste répartiteur doit justifier d une expérience pratique d au moins un an en qualité de pharmacien assistant dans un ou plusieurs établissements pharmaceutiques ou de deux ans en qualité de pharmacien d officine. De plus, un pharmacien délégué doit être désigné sur chaque site. En fonction des effectifs présents dans un établissement, des pharmaciens assistants interviennent également pour seconder le pharmacien responsable ou délégué. Newsletter 3 CMS Bureau Francis Lefebvre n 20

4 Circulaire n 1710 du 19 juillet 2006 relative aux prestations de services fournies par des non résidents aux centres d appels installés au L activité de centres d appels est une activité en pleine expansion au. Un processus d encouragement de ladite activité a été enclenché par les autorités marocaines. Dans ce contexte, l Office des Changes a adopté une circulaire, la circulaire n 1710 du 19 juillet 2006, visant à libéraliser les règlements relatifs à certaines prestations de services rendues aux centres d appels installés au par des non résidents. Les opérations d'assistance technique étrangère sont déjà visées par les circulaires de l'office des Changes. En conséquence, les entreprises peuvent d ores et déjà conclure librement avec des non-résidents des marchés et contrats au titre d opérations d assistance technique et les banques peuvent transférer à la demande des intéressés les montants dus à ce titre. Pour autant, certains types d opérations spécifiques au secteur d activité concerné ne sont pas expressément visés par ces circulaires et peuvent donner lieu à blocage ou du moins à des interrogations de la part des banques qui constituent les intermédiaires agréés de l Office marocain des Changes. Afin d éviter ce type de blocage et pour que l information soit valablement reconnu par l ensemble des intermédiaires agréés, l Office des Changes a tenu à préciser les types de services pouvant donner lieu à une liberté de transfert. La circulaire est venue préciser les opérations (1.) pour lesquelles les règlements versés à l étranger peuvent s effectuer librement sous réserve du respect de certaines conditions (2.). Opérations concernées Les prestations de services rendues par des non résidents pour lesquelles le règlement, quel qu en soit le montant, peuvent s effectuer sans autorisation préalable de l Office des Changes sont listées par la circulaire. Il s agit des opérations suivantes : location de lignes spécialisées ou de segments satellitaires ; consommations au titre de l utilisation de lignes téléphoniques étrangères ; abonnements souscrits auprès d opérateurs étrangers de télécommunication ; hébergement, supervision et maintenance des équipements d interconnexion par des tiers installés à l étranger ; réservation de numéros téléphoniques spéciaux (numéros verts, numéros économiques, numéros à revenus partagés ) ; réservation de nom de domaine pour les sites Web sur Internet au profit des Centres d Appels ; conception et création de sites Web au profit des Centres d Appels ou de leur clientèle ; hébergement de sites Web pour le compte des Centres d Appels ou de leur clientèle ; fourniture d informations sur Internet ; location des équipements réseaux et télécommunications (Routeurs, Multiplexeurs, Modem, prises et câblages.) ; dépôt et enregistrement de marques commerciales à l étranger liées à l activité des Centres d Appels ; frais de publicité engagés au titre de l activité des Centres d Appels ; prestations d assistance technique étrangère en vue du recrutement de commerciaux, assistance et conseil dans l intégration de solutions centres d appels, assistance commerciale, etc. Ces prestations doivent répondre aux besoins réels du Centre d Appels pour l exercice de son activité et les montants dus à ce titre doivent correspondre au coût juste et réel des prestations fournies. Newsletter 4 CMS Bureau Francis Lefebvre N 20

5 Les banques sont en outre habilitées à émettre à la demande du Centre d Appels, des cautions en faveur des partenaires étrangers, destinées à garantir le paiement des prestations. Il est précisé que la mise en jeu de ces cautions ne doit intervenir qu après constatation, à l échéance contractuelle, du défaut de règlement par le Centre d Appels. Les banques sont également autorisées à transférer au profit des prestataires étrangers les deposits garantissant le paiement des prestations par les centres d appels et les acomptes dus au titre de ces prestations et ce, dans la limite de 20% du montant total à régler. Modalités de transfert Les règlements vers l étranger des opérations susvisées pourront s effectuer uniquement sur présentation à la banque d une copie des documents suivants : Accord de l Agence Nationale de Règlementation des Télécommunications (ANRT) autorisant le centre d appels à fournir des services d information on-line ; Contrat de prestations de services signé par les parties et précisant la nature des prestations et les rémunérations correspondantes ; Facture ou note de débit établie par le prestataire étranger. Avant tout transfert de fonds vers l étranger, les banques doivent s assurer du paiement des impôts et taxes afférents à la prestation considérée ainsi que de la conformité des montants à transférer aux modalités de paiement prévues par le contrat ou la facture. La circulaire précise que les centres d appels sont tenus d utiliser, en priorité, le cas échéant, leur compte convertible de promotion des exportations de services ou de comptes en devises pour effectuer les règlements à leurs prestataires étrangers. Newsletter 5 CMS Bureau Francis Lefebvre n 20

6 Comparatif entre SARL de droit marocain et de droit français Capital minimum : MAD Le capital est divisé en parts sociales égales dont la valeur ne peut être inférieure à 10 MAD et qui doivent être souscrites en totalité par les associés. : pas de capital minimum. Valeur nominale des parts sociales librement fixée par les associés. Apports en nature Désignation du commissaire aux apports facultative, exception à l unanimité des associés, à une double condition: - La valeur d aucun apport en nature n excède dirhams ; - La valeur totale de l ensemble des apports en nature n excède pas la moitié du capital social. Désignation du commissaire aux apports facultative, exception à l unanimité des associés, à une double condition : - La valeur d aucun apport en nature n excède euros ; - La valeur totale de l ensemble des apports en nature n excède pas la moitié du capital social. Apports en numéraire Libération des parts sociales représentant des apports en numéraire d au moins le quart de leur montant. Lorsqu il n a pas été procédé dans le délai de cinq ans aux appels de fonds pour réaliser la libération intégrale du capital, tout intéressé peut demander au président du tribunal de commerce statuant en référé soit d enjoindre sous astreinte au gérant de procéder à ces appels de fonds, soit de désigner un mandataire chargé de procéder à cette formalité Libération des apports en numéraire doivent être libérées d au moins un cinquième de leur montant. Nombre minimum d associés : 1 à 50 Dissolution automatique en cas de dépassement du plafond légal si dans le délai de 2 ans, le nombre d associés n est pas réduit ou si la société ne s est pas transformée en société anonyme. : 1 à 100 Dissolution automatique en cas de dépassement du plafond légal si dans le délai d un an, le nombre d associés n est pas réduit ou si la société ne s est pas transformée en une autre forme commerciale. Cession de parts sociales - Libre transmission par voie de succession et libre cession entre conjoints, parents et alliés jusqu au deuxième degré inclusivement. - Libre cession entre associés. - Cession aux tiers avec le consentement de la majorité des associés, représentant au moins les trois-quarts des parts sociales. - Libre transmission par voie de succession ou en cas de liquidation de communauté de biens entre époux et librement cessibles entre conjoints et entre ascendants et descendants - Libre cession entre associés. - Cession aux tiers avec le consentement de la majorité des associés représentant au moins la moitié des parts sociales à moins que les statuts prévoient une majorité plus forte. Newsletter 6 CMS Bureau Francis Lefebvre N 20

7 Régime des valeurs mobilières Principe selon lequel il est interdit pour la SARL d émettre des valeurs mobilières, à peine de nullité de l émission. A peine de nullité de la garantie, il lui est également interdit de garantir une émission de valeurs mobilières. L ordonnance du 25 mars 2004 autorise désormais les SARL de grande taille à émettre des obligations nominatives, sous réserve de respecter certaines conditions : - Si elle est tenue, en vertu de l article L du Code de commerce de désigner un commissaire aux comptes ; - Si ses comptes des trois derniers exercices de douze mois ont été régulièrement approuvés par les associés ; - L émission des obligations doit se faire sans qu il soit fait appel public à l épargne - Un ou plusieurs associés représentant au moins le quart du capital social, soit 25 %, peuvent demander la nomination du commissaire aux comptes au Président du tribunal statuant en référé. - Droit de poser des questions écrites deux fois par exercice ; - Un ou plusieurs associés représentant au moins le dixième au moins du capital, soit 10%, peuvent soit individuellement, soit en se groupant sous quelque forme que ce soit, demander au président du tribunal, statuant en référé, la désignation d un ou plusieurs experts chargés de présenter un rapport sur plusieurs opérations de gestion (article L ). - Un ou plusieurs associés représentant au moins le dixième du capital social, soit 10 %, peuvent demander la nomination du commissaire aux comptes en justice. Organe de gestion Gérant nommé pour une durée de 3 ans en l absence de disposition statutaire. Nommé et révoqué par les associés représentant au moins les trois-quarts des parts sociales. Gérant nommé pour la durée de la société en l absence de disposition statutaire, soit 99 ans. Nommé et révoqué par les associés représentant plus de la moitié des parts sociales Droits des associés - Droit de poser des questions écrites deux fois par exercice ; - -Un ou plusieurs associés représentant au moins le quart du capital social, soit 25 %, peuvent soit individuellement, soit en se groupant sous quelque forme que ce soit, demander au président du tribunal, statuant en référé, la désignation d un ou plusieurs experts chargés de présenter un rapport sur plusieurs opérations de gestion. Commissaire aux comptes Désignation obligatoire d un Commissaire aux comptes pour les SARL dont le chiffre d affaires, à la clôture d un exercice social, dépasse le montant de cinquante millions de dirhams, hors taxes Désignation d au moins un commissaire aux comptes si, à la clôture d un exercice, la SARL dépasse deux au moins des trois seuils suivants : - Total du bilan : euros ; - Chiffre d affaires hors taxe : euros ; - Nombre moyen de salariés : 50. Newsletter 7 CMS Bureau Francis Lefebvre n 20

8 Avertissement légal Cette lettre d information ne peut se substituer à des recommandations ou des conseils de nature juridique ou fiscale. Titularité des droits Cette lettre d information est la propriété de CMS Bureau Francis Lefebvre. Toute reproduction et/ou diffusion, en tout ou partie, par quelque moyen que ce soit, est interdite sans autorisation préalable. Toute infraction constitue un acte de contrefaçon engageant les responsabilités civile et pénale de son auteur. Directeur de la publication Pierre-Sébastien Thill vre CMS Bureau Francis Lefebvre 7, rue Assilah, Casablanca, Tel. : Fax : CMS Bureau Francis Lefebvre est membre de CMS, alliance de grands cabinets d'avocats européens offrant aux entreprises un éventail complet de services juridiques et fiscaux en Europe et dans le reste du monde. Fort de plus de 3800 collaborateurs, dont plus de 2000 avocats et 575 associés, CMS s'appuie sur 47 implantations dans le monde. CMS Bureau Francis Lefebvre is a member of CMS, the alliance of major European law firms providing businesses with legal and tax services across Europe and beyond. Operating in 47 business centres around the world, CMS has over 575 partners, more than 2,000 legal and tax advisers and a total complement of over 3,800 staff. Cabinets membres de CMS / CMS member firms: CMS Adonnino Ascoli & Cavasola Scamoni, CMS Albiñana & Suárez de Lezo, CMS Bureau Francis Lefebvre, CMS Cameron McKenna LLP, CMS DeBacker, CMS Derks Star Busmann, CMS von Erlach Henrici, CMS Hasche Sigle, CMS Reich-Rohrwig Hainz. Implantations mondiales principales et secondaires de CMS / CMS offices and associated offices worldwide: Berlin, Brussels, London, Madrid, Paris, Rome, Utrecht, Vienna, Zurich, Aberdeen, Amsterdam, Antwerp, Arnhem, Beijing, Belgrade, Bratislava, Bristol, Bucharest, Budapest, Buenos Aires, Casablanca, Chemnitz, Cologne, Dresden, Dusseldorf, Edinburgh, Frankfurt, Hamburg, Hilversum, Hong Kong, Leipzig, Lyon, Marbella, Milan, Montevideo, Moscow, Munich, New York, Prague, Sao Paulo, Seville, Shanghai, Sofia, Strasbourg, Stuttgart, Warsaw and Zagreb.

Edito 2 Projet de loi de finances pour 2007 3

Edito 2 Projet de loi de finances pour 2007 3 Newsletter Maroc - n 18 Sommaire Edito 2 Projet de loi de finances pour 2007 3 Impôt sur les sociétés 3 Impôt sur le revenu 3 Taxe sur la valeur ajoutée 4 Droits d enregistrement 5 Cotisation minimale

Plus en détail

Edito 2 Lutte contre le blanchiment de capitaux 3

Edito 2 Lutte contre le blanchiment de capitaux 3 Newsletter Maroc - n 22 Sommaire Edito 2 Lutte contre le blanchiment de capitaux 3 Champ d application 3 Les obligations des personnes assujetties et le rôle de l organe habilité 4 Les sanctions en cas

Plus en détail

Edito 2 Loi relative à la gestion des déchets et à leur élimination 3 Réduction de capital non motivée par des pertes 6

Edito 2 Loi relative à la gestion des déchets et à leur élimination 3 Réduction de capital non motivée par des pertes 6 Newsletter Maroc - n 21 Sommaire Edito 2 Loi relative à la gestion des déchets et à leur élimination 3 Réduction de capital non motivée par des pertes 6 Newsletter Maroc CMS Bureau Francis Lefebvre Maroc

Plus en détail

Newsletter Maroc. Sommaire. Mars 2008 - n 24. Edito 2 Loi relative à la fiscalité des collectivités locales 3

Newsletter Maroc. Sommaire. Mars 2008 - n 24. Edito 2 Loi relative à la fiscalité des collectivités locales 3 Newsletter Maroc - n 24 Sommaire Edito 2 Loi relative à la fiscalité des collectivités locales 3 Taxe professionnelle 3 Taxe d'habitation 5 Taxe de services communaux 6 Newsletter Maroc CMS Bureau Francis

Plus en détail

Newsletter Maroc REGLEMENTATION DES CHANGES 3

Newsletter Maroc REGLEMENTATION DES CHANGES 3 www.bfl-avocats.com, f.elbar@cmsbfl.ma EDITO 2 3 Assouplissement des modalités de transfert des comptes convertibles à terme 3 Précédente circulaire 3 Récente circulaire 3 4 La société anonyme simplifiée

Plus en détail

Nos avocats présents sur le salon FISCAP. 30 et 31 mars 2010 Palais des Congrès de Paris

Nos avocats présents sur le salon FISCAP. 30 et 31 mars 2010 Palais des Congrès de Paris Nos avocats présents sur le salon FISCAP 30 et 31 mars 2010 Palais des Congrès de Paris Pierre Dedieu Avocat associé, département Fiscal. En matière de fiscalité patrimoniale, il intervient plus particulièrement

Plus en détail

Nos avocats présents sur le salon FISCAP. 5 et 6 avril 2011 Palais des Congrès de Paris

Nos avocats présents sur le salon FISCAP. 5 et 6 avril 2011 Palais des Congrès de Paris Nos avocats présents sur le salon FISCAP 5 et 6 avril 2011 Palais des Congrès de Paris Benoît Bailly Avocat, département Fiscal. En matière de fiscalité des particuliers, il conseille notamment les personnes

Plus en détail

Un plan de relance de la sauvegarde?

Un plan de relance de la sauvegarde? Un plan de relance de la sauvegarde? Jeudi 19 mars 2009 Park Hyatt Paris Vendôme de 8 h 30 à 10 h 30 Comment sauver les entreprises en difficulté? En cette période de crise, cette question toujours actuelle

Plus en détail

Newsletter Maroc NOUVELLE LOI BANCAIRE 3

Newsletter Maroc NOUVELLE LOI BANCAIRE 3 http://www.cms-bfl.com, f.elbar@cmsbfl.ma EDITO 2 NOUVELLE LOI 3 Opérations de crédit-bail : nouveautés 3 Opérations connexes 3 Instance chargée de l octroi de l agrément 3 Implantation des établissements

Plus en détail

Newsletter Maroc. Nouvelle loi de Finances LIVRE DES PROCEDURES FISCALES 3 IS ET IGR 5

Newsletter Maroc. Nouvelle loi de Finances LIVRE DES PROCEDURES FISCALES 3 IS ET IGR 5 www.bfl-avocats.com, f.elbar@cmsbfl.ma Nouvelle loi de Finances EDITO 2 3 5 Impôt sur les sociétés 5 Impôt général sur le revenu 5 Télédéclaration et télépaiement 5 CMS Bureau Francis Lefebvre 106 rue

Plus en détail

juillet 2010 Actualité du département de Droit social

juillet 2010 Actualité du département de Droit social juillet 2010 Actualité du département de Droit social CMS Bureau Francis Lefebvre vient de coopter 2 nouveaux associés au sein du département de Droit social Vincent DELAGE, 39 ans, a rejoint le département

Plus en détail

Newsletter Maroc LA REGLEMENTATION DES CHANGES AU REGARD DES DEPLACEMENTS DE SALARIES A L ETRANGER 3

Newsletter Maroc LA REGLEMENTATION DES CHANGES AU REGARD DES DEPLACEMENTS DE SALARIES A L ETRANGER 3 http://www.cms-bfl.com, f.elbar@cmsbfl.ma EDITO 2 LA REGLEMENTATION DES AU REGARD DES DEPLACEMENTS DE SALARIES A L ETRANGER 3 1. Moyens offerts aux exportateurs de biens et de services 3 2. Moyens offerts

Plus en détail

Nos avocats présents au SIMI. 1 er, 2 et 3 décembre 2010 Palais des Congrès de Paris

Nos avocats présents au SIMI. 1 er, 2 et 3 décembre 2010 Palais des Congrès de Paris Nos avocats présents au SIMI 1 er, 2 et 3 décembre 2010 Palais des Congrès de Paris Annabelle BAILLEUL-MIRABAUD Avocat en fiscalité internationale. Dans le secteur de l immobilier, elle intervient tant

Plus en détail

Droit Fiscal 5 Déduction des charges afférentes aux prestations intragroupe Ventes en état futur d'achèvement et TVA

Droit Fiscal 5 Déduction des charges afférentes aux prestations intragroupe Ventes en état futur d'achèvement et TVA La Lettre de Lyon Décembre 2008 Droit Social 4 CondamnationduPrésidentd'unesociétémèreanglaisepourdélitd'entrave aufonctionnementrégulierducomitéd'entreprisedelafilialefrançaise Droit Fiscal 5 Déductiondeschargesafférentesauxprestationsintragroupe

Plus en détail

Nos avocats présents au SIMI 2, 3 et 4 décembre 2009 Palais des Congrès de Paris

Nos avocats présents au SIMI 2, 3 et 4 décembre 2009 Palais des Congrès de Paris Nos avocats présents au SIMI 2, 3 et 4 décembre 2009 Palais des Congrès de Paris Gaëtan BERGER-PICQ Avocat associé, spécialisé dans les questions de TVA notamment liées à l immobilier. T +33 1 47 38 55

Plus en détail

La Lettre de Lyon. Février 2009. Dossier : Un point sur le crédit d impôt recherche. Pages 3 & 4. Droit Social 4 A travail égal, salaire égal

La Lettre de Lyon. Février 2009. Dossier : Un point sur le crédit d impôt recherche. Pages 3 & 4. Droit Social 4 A travail égal, salaire égal Dossier : Un point sur le crédit d impôt recherche Pages 3 & 4 Droit Social 4 A travail égal, salaire égal Droit Fiscal 5 Taxe professionnelle : dégrèvement pour investissements nouveaux Relèvement temporaire

Plus en détail

Réforme majeure de la fiscalité immobilière. Cession de droits d auteur : Belote et Rebelote

Réforme majeure de la fiscalité immobilière. Cession de droits d auteur : Belote et Rebelote LE DOSSIER Cession d actions aux salariés à tarifs préférentiels Page 3 Droit Fiscal 4 Droit Fiscal 4 Droit de la 4 Propriété Industrielle Droit 5 des Affaires Droit 5 Des Contrats Droit Public 6 des Affaires

Plus en détail

Vous accompagner en Algérie Supporting your business in Algeria

Vous accompagner en Algérie Supporting your business in Algeria Vous accompagner en Algérie Supporting your business in Algeria Les enjeux En mutation profonde depuis plus de 10 ans, l espace des affaires algérien est, à juste titre, réputé complexe et nécessite une

Plus en détail

Newsletter Maroc DROIT DES SOCIETES 3. Les conventions entre les sociétés anonymes et leurs dirigeants 3 DROIT SOCIAL 5

Newsletter Maroc DROIT DES SOCIETES 3. Les conventions entre les sociétés anonymes et leurs dirigeants 3 DROIT SOCIAL 5 http://www.cms-bfl.com, f.elbar@cmsbfl.ma EDITO 2 3 Les conventions entre les sociétés anonymes et leurs dirigeants 3 5 Assurance maladie obligatoire 5 7 Fixation pour l année 2005 du taux maximum des

Plus en détail

La Lettre de Lyon. Nov 2009 LE DOSSIER. Clause de non concurrence et de non débauchage. Page 3. Droit Social 4

La Lettre de Lyon. Nov 2009 LE DOSSIER. Clause de non concurrence et de non débauchage. Page 3. Droit Social 4 Nov 2009 LE DOSSIER Clause de non concurrence et de non débauchage Page 3 Droit Social 4 Droit Social 4 Droit Fiscal 5 Droit Fiscal 5 Contentieux 5 Des Affaires Droit de la 6 Propriété Industrielle Droit

Plus en détail

Newsletter Newsletter

Newsletter Newsletter Financial Financial Services Services Newsletter Newsletter 21/03/2008 28/03/2008 n 2 I - REGULATORY Position de l'autorité des Marchés Financiers concernant la mise en place de schémas de délégation de

Plus en détail

Edito 2. Le dossier 3 Loi pour la modernisation de l économie : du nouveau pour les sociétés commerciales 3

Edito 2. Le dossier 3 Loi pour la modernisation de l économie : du nouveau pour les sociétés commerciales 3 LaLettredeLyon Juin 2008 Sommaire Edito 2 Le dossier 3 Loi pour la modernisation de l économie : du nouveau pour les sociétés commerciales 3 Droit des Affaires 4 SA / Fixation de la rémunération par un

Plus en détail

Edito 2. Le dossier 3 Engagement collectif de conservation (sociétés non cotées) 3

Edito 2. Le dossier 3 Engagement collectif de conservation (sociétés non cotées) 3 LaLettredeLyon Mars 2007 Sommaire Edito 2 Le dossier 3 Engagement collectif de conservation (sociétés non cotées) 3 Fiscalité 4 Entrée en vigueur des nouvelles règles de sous-capitalisation 4 Plus-values

Plus en détail

Accompagner les entreprises dans leurs problématiques douanières. Providing assistance to companies on customs matters

Accompagner les entreprises dans leurs problématiques douanières. Providing assistance to companies on customs matters Accompagner les entreprises dans leurs problématiques douanières Providing assistance to companies on customs matters 1 LES ENJEUX Le développement du commerce international, phénomène global et inéluctable,

Plus en détail

La Lettre de Lyon SPECIAL " LME " LOI DE MODERNISATION DE L'ECONOMIE. Septembre 2008. Sommaire. Edito 2. Fiscalité 3. Droit des sociétés 4

La Lettre de Lyon SPECIAL  LME  LOI DE MODERNISATION DE L'ECONOMIE. Septembre 2008. Sommaire. Edito 2. Fiscalité 3. Droit des sociétés 4 LaLettredeLyon Septembre2008 SPECIAL " LME " LOI DE MODERNISATION DE L'ECONOMIE Sommaire Edito 2 Fiscalité 3 Droit des sociétés 4 Droit des baux 5 Droit du commerce 6 Droit social 7 La Lettre de Lyon Septembre2008174ruedecréqui,69003Lyon

Plus en détail

Vous accompagner dans vos émissions de titres de dette

Vous accompagner dans vos émissions de titres de dette Vous accompagner dans vos émissions de titres de dette Mars 2015 Vos enjeux Les marchés de capitaux sont caractérisés par la grande diversité de leur offre (titres de capital, titres de dette, produits

Plus en détail

La commercialisation des médicaments et de dispositifs médicaux par Internet

La commercialisation des médicaments et de dispositifs médicaux par Internet CMS Adonnino Ascoli & Cavasola Scamoni CMS Albiñana & Suárez de Lezo CMS Bureau Francis Lefebvre CMS Cameron McKenna CMS DeBacker CMS Derks Star Busmann CMS von Erlach Henrici CMS Hasche Sigle CMS Reich-Rohrwig

Plus en détail

CMS_LawTax_Negative_28-100.ep. Join the team

CMS_LawTax_Negative_28-100.ep. Join the team CMS_LawTax_Negative_28-100.ep Join the team Septembre 2013 CMS DeBacker Entreprenant et proactif, vous aimez l efficacité et la réussite. Vous attendez d un cabinet d avocats qu il vous donne d emblée

Plus en détail

Les cotisations d impôts locaux ou d impôt sur le revenu excédant 30 000 doivent être payées par prélèvement.

Les cotisations d impôts locaux ou d impôt sur le revenu excédant 30 000 doivent être payées par prélèvement. Agenda fiscal Décembre 2015 Généralité des contribuables Du 1 er au 31 décembre (délai échelonné) : Impositions directes mises en recouvrement au cours de la période 17 octobre 2015-16 novembre 2015, à

Plus en détail

Edito 2. Le dossier 3 Projet de loi de finances pour 2008 : Présentation des principales dispositions 3

Edito 2. Le dossier 3 Projet de loi de finances pour 2008 : Présentation des principales dispositions 3 LaLettredeLyon Décembre 2007 Sommaire Edito 2 Le dossier 3 Projet de loi de finances pour 2008 : Présentation des principales dispositions 3 Propriété industrielle 4 La France transpose la directive européenne

Plus en détail

Vous accompagner dans vos projets patrimoniaux Wealth and estate planning

Vous accompagner dans vos projets patrimoniaux Wealth and estate planning Vous accompagner dans vos projets patrimoniaux Wealth and estate planning Les enjeux L organisation du patrimoine : une affaire complexe Dans une époque marquée par la mobilité géographique des personnes,

Plus en détail

Edito 2. Le dossier 3 Réforme du marché du travail 3. Propriété industrielle 4 Le programme ADWORDS de GOOGLE une nouvelle fois sanctionné 4

Edito 2. Le dossier 3 Réforme du marché du travail 3. Propriété industrielle 4 Le programme ADWORDS de GOOGLE une nouvelle fois sanctionné 4 LaLettredeLyon Février 2008 Sommaire Edito 2 Le dossier 3 Réforme du marché du travail 3 Propriété industrielle 4 Le programme ADWORDS de GOOGLE une nouvelle fois sanctionné 4 Droit social 4 Retraite supplémentaire

Plus en détail

A U D I K A G R O U P E

A U D I K A G R O U P E Page 1 sur 8 A U D I K A G R O U P E Société anonyme au capital de 283 500 Siège social : 58 avenue Hoche 75008 Paris SIREN : 310 612 387, R.C.S. Paris Ordre du jour de l assemblée générale ordinaire et

Plus en détail

La Lettre de Lyon. La réforme de la TVA immobilière est entrée en vigueur le 11 mars 2010. Sous-capitalisation des sociétés

La Lettre de Lyon. La réforme de la TVA immobilière est entrée en vigueur le 11 mars 2010. Sous-capitalisation des sociétés NOV 2010 LE DOSSIER La garde à vue censurée Page 4 DOSSIER SPECIAL Une nouvelle étape dans la lutte contre les risques psycho-sociaux Page 3 Taxe sur la 5 valeur ajoutée Taxe sur la 5 valeur ajoutée Impôt

Plus en détail

Edito 2. Le dossier 3 La fiducie 3

Edito 2. Le dossier 3 La fiducie 3 LaLettredeLyon Juillet 2007 Sommaire Edito 2 Le dossier 3 La fiducie 3 Fiscalité 4 Réforme des règles de déduction de la TVA 4 Retenue à la source sur dividendes versés à une société mère de la 4 Communauté

Plus en détail

L Allemagne se dote d un nouveau régime de société immobilière 5

L Allemagne se dote d un nouveau régime de société immobilière 5 France Allemagne Lettre bimestrielle d information sur l actualité juridique et fiscale allemande II / 2007 l Mars / Avril Table des Matières Droit des Sociétés 1. Cour Fédérale allemande : la compensation

Plus en détail

Newsletter Maroc. Nouvelle loi de Finances EDITO 2 IMPÔT SUR LES SOCIÉTÉS 3 TAXE SUR LA VALEUR AJOUTÉE 5 IMPOT GENERAL SUR LE REVENU.

Newsletter Maroc. Nouvelle loi de Finances EDITO 2 IMPÔT SUR LES SOCIÉTÉS 3 TAXE SUR LA VALEUR AJOUTÉE 5 IMPOT GENERAL SUR LE REVENU. www.bfl-avocats.com, f.elbar@cmsbfl.ma Nouvelle loi de Finances EDITO 2 IMPÔT SUR LES SOCIÉTÉS 3 Exonérations 3 Vérification de comptabilité 3 Avantages 3 Opérations de pension 3 TAXE SUR LA VALEUR AJOUTÉE

Plus en détail

Vous accompagner dans vos projets patrimoniaux Wealth and estate planning

Vous accompagner dans vos projets patrimoniaux Wealth and estate planning Vous accompagner dans vos projets patrimoniaux Wealth and estate planning Les enjeux L organisation du patrimoine : une affaire complexe Dans une époque marquée par la mobilité géographique des personnes,

Plus en détail

Sommaire EDITO. NEWSLETTER Novembre 14 th, 2008. English version

Sommaire EDITO. NEWSLETTER Novembre 14 th, 2008. English version NEWSLETTER Novembre 14 th, 2008 Sommaire EDITO English version 411-34 du règlement général de Textes récents de l'amf, du CESR A l heure où la crise financière a déjà affecté la réglementation française

Plus en détail

TAXE D'APPRENTISSAGE

TAXE D'APPRENTISSAGE Avocats www.cms-bfl.com Série Fiscale 11 février 2008 - N 3 TAXE D'APPRENTISSAGE Obligations et possibilités d'exonération des employeurs RESUME Les employeurs doivent, le 29 février 2008 au plus tard,

Plus en détail

Vous accompagner dans vos émissions de titres de dette

Vous accompagner dans vos émissions de titres de dette Vous accompagner dans vos émissions de titres de dette Octobre 2015 Vos enjeux Les marchés de capitaux sont caractérisés par la grande diversité de leur offre (titres de capital, titres de dette, produits

Plus en détail

Vous accompagner dans le cadre de vos projets immobiliers

Vous accompagner dans le cadre de vos projets immobiliers Vous accompagner dans le cadre de vos projets immobiliers 1 Les enjeux du secteur immobilier La complexité croissante de la réglementation et de la jurisprudence impose d appréhender dans les meilleures

Plus en détail

CONVOCATIONS AUDIKA GROUPE

CONVOCATIONS AUDIKA GROUPE CONVOCATIONS ASSEMBLÉES D'ACTIONNAIRES ET DE PORTEURS DE PARTS AUDIKA GROUPE Société anonyme au capital de 283 500 Siège social : 12 rue de Presbourg 75116 Paris 310 612 387 R.C.S. Paris Avis de réunion

Plus en détail

EOS IMAGING Société anonyme au capital de 183.778,78 euros Siège social : 10 rue Mercoeur 75011 Paris 349 694 893 R.C.S. Paris ORDRE DU JOUR

EOS IMAGING Société anonyme au capital de 183.778,78 euros Siège social : 10 rue Mercoeur 75011 Paris 349 694 893 R.C.S. Paris ORDRE DU JOUR EOS IMAGING Société anonyme au capital de 183.778,78 euros Siège social : 10 rue Mercoeur 75011 Paris 349 694 893 R.C.S. Paris ASSEMBLÉE GÉNÉRALE À CARACTÈRE MIXTE DES ACTIONNAIRES DU 17 JUIN 2014 - ORDRE

Plus en détail

Transferts illégaux de devises : nécessité d une convergence entre les administrations douanière et fiscale

Transferts illégaux de devises : nécessité d une convergence entre les administrations douanière et fiscale Transferts illégaux de devises : nécessité d une convergence entre les administrations douanière et fiscale Etude réalisée par Samir Sayah, Local Partner et Mourad Nabil Abdessemed, Chef du département

Plus en détail

LES CONDITIONS REQUISES POUR CREER UNE SARL

LES CONDITIONS REQUISES POUR CREER UNE SARL LES CONDITIONS REQUISES POUR CREER UNE SARL Hôtel Consulaire Nouveau-Port 20293 BASTIA Tél : 04.95.54.44.44 Fax : 04.95.54.44.47 DIRECTION DES SERVICES AUX ENTREPRISES CCI Bastia Haute Corse DSE Sous réserve

Plus en détail

CONVOCATIONS ASSEMBLÉES D'ACTIONNAIRES ET DE PORTEURS DE PARTS AREVA

CONVOCATIONS ASSEMBLÉES D'ACTIONNAIRES ET DE PORTEURS DE PARTS AREVA CONVOCATIONS ASSEMBLÉES D'ACTIONNAIRES ET DE PORTEURS DE PARTS AREVA Société anonyme au capital de 1 456 178 437,60 euros. Siège social : TOUR AREVA 1 Place Jean Millier 92400 COURBEVOIE. 712 054 923 R.C.S.

Plus en détail

ASSEMBLEE GENERALE MIXTE DU 29 JUILLET 2014. Ordre du jour. À caractère ordinaire :

ASSEMBLEE GENERALE MIXTE DU 29 JUILLET 2014. Ordre du jour. À caractère ordinaire : ORCHESTRA-PREMAMAN Société anonyme au capital de 19 203 558 Siège social : 200 avenue des Tamaris, Zac Saint Antoine, 34130 Saint-Aunès 398 471 565 R.C.S. MONTPELLIER ASSEMBLEE GENERALE MIXTE DU 29 JUILLET

Plus en détail

MODIFICATIONS APPORTÉES PAR LA LOI DU 15 MAI 2001

MODIFICATIONS APPORTÉES PAR LA LOI DU 15 MAI 2001 MODIFICATIONS APPORTÉES PAR LA LOI DU 15 MAI 2001 SARL EURL et SASU SAS SAS D EXERCICE LIBÉRAL SELAS LES MODIFICATIONS AVANT LA LOI DU 18 MAI 2001 1. libération du capital : libération des apports de numéraire

Plus en détail

Loi en faveur du travail, de l emploi et du pouvoir d achat

Loi en faveur du travail, de l emploi et du pouvoir d achat Avocats www.cms-bfl.com Série Fiscale 25 septembre 2007 - N 13 Loi en faveur du travail, de l emploi et du pouvoir d achat (loi n 2007-1223 du 21 août 2007) RESUME C est sur les personnes physiques que

Plus en détail

Les Guides des Avocats de France LA SOCIÉTÉ PAR ACTIONS SIMPLIFIÉE

Les Guides des Avocats de France LA SOCIÉTÉ PAR ACTIONS SIMPLIFIÉE Les Guides des Avocats de France LA SOCIÉTÉ PAR ACTIONS SIMPLIFIÉE 2 2005 Les Guides des Avocats de France LA SOCIETE PAR ACTIONS SIMPLIFIEE Page 4 INTRODUCTION Page 6 DÉFINITION Page 7 CARACTÉRISTIQUES

Plus en détail

PHONE MARKETING. 14 Octobre 2005 BULLETIN DES ANNONCES LÉGALES OBLIGATOIRES 24655

PHONE MARKETING. 14 Octobre 2005 BULLETIN DES ANNONCES LÉGALES OBLIGATOIRES 24655 14 Octobre 2005 BULLETIN DES ANNONCES LÉGALES OBLIGATOIRES 24655 société au plus tard trois jours avant l assemblée. Dans ce cas, il n aura plus la possibilité de se faire représenter ou de participer

Plus en détail

Assemblée Générale Ordinaire et Extraordinaire. Neopost SA

Assemblée Générale Ordinaire et Extraordinaire. Neopost SA Assemblée Générale Ordinaire et Extraordinaire 1 er juillet 2015 Neopost SA Société Anonyme au capital de 34 562 604 euros Siège social : 113, rue Jean-Marin Naudin 92220 Bagneux RCS Nanterre 402 103 907

Plus en détail

CONVOCATIONS ASSEMBLÉES D'ACTIONNAIRES ET DE PORTEURS DE PARTS ACCOR

CONVOCATIONS ASSEMBLÉES D'ACTIONNAIRES ET DE PORTEURS DE PARTS ACCOR CONVOCATIONS ASSEMBLÉES D'ACTIONNAIRES ET DE PORTEURS DE PARTS ACCOR Société anonyme au capital de 695 509 197 Euros. Siège social : 110, avenue de France 75013 Paris. 602 036 444 R.C.S. Paris. Avis de

Plus en détail

AUDIENCE LABS Société Anonyme Au capital de : 3 485 820 euros Siège social : 2, Place Louis Pradel, 69001 Lyon RCS 533.030.698

AUDIENCE LABS Société Anonyme Au capital de : 3 485 820 euros Siège social : 2, Place Louis Pradel, 69001 Lyon RCS 533.030.698 AUDIENCE LABS Société Anonyme Au capital de : 3 485 820 euros Siège social : 2, Place Louis Pradel, 69001 Lyon RCS 533.030.698 ASSEMBLEE GENERALE DU 17 septembre 2015 Projet de texte des résolutions Première

Plus en détail

AVIS DE CHANGE N 5 DU MINISTRE DU PLAN ET DES FINANCES RELATIF AUX COMPTES DE NON-RESIDENTS. ( Publié au J.O.R.T. du 5 octobre 1982 )

AVIS DE CHANGE N 5 DU MINISTRE DU PLAN ET DES FINANCES RELATIF AUX COMPTES DE NON-RESIDENTS. ( Publié au J.O.R.T. du 5 octobre 1982 ) AVIS DE CHANGE N 5 DU MINISTRE DU PLAN ET DES FINANCES RELATIF AUX COMPTES DE NON-RESIDENTS ( Publié au J.O.R.T. du 5 octobre 1982 ) Le présent texte pris dans le cadre de l'article 19 du décret n 77-608

Plus en détail

ALTEN Société Anonyme au capital de 33 271 807,83 euros Siège Social : 40 Avenue André Morizet 92100 Boulogne Billancourt 348 607 417 RCS Nanterre

ALTEN Société Anonyme au capital de 33 271 807,83 euros Siège Social : 40 Avenue André Morizet 92100 Boulogne Billancourt 348 607 417 RCS Nanterre ALTEN Société Anonyme au capital de 33 271 807,83 euros Siège Social : 40 Avenue André Morizet 92100 Boulogne Billancourt 348 607 417 RCS Nanterre RAPPORT A l ASSEMBLEE GENERALE EXTRAORDINAIRE L Assemblée

Plus en détail

PrOPriÉtÉs intellectuelles

PrOPriÉtÉs intellectuelles PrOPriÉtÉs intellectuelles 5 la lettre Juillet 2011 Au sommaire Dessins et modèles Signes distinctifs PAGE 2 Droits d auteurs Droits voisins PAGE 3 Protection des données personnelles PAGE 4 Informatique

Plus en détail

Créer une SAS (Société Anonyme Simplifiée)

Créer une SAS (Société Anonyme Simplifiée) Créer une SAS (Société Anonyme Simplifiée) Ecrit par Pierre F. le 25 mai 2011 La SAS est une forme de société assez récente.l un des principales caractéristiques de cette forme de société est que son mode

Plus en détail

Successions internationales

Successions internationales Your World First Successions internationales Règlement européen n 650/2012 Des changements fondamentaux à compter du 17 août 2015 "Your World First" : Votre Monde, Notre Priorité Juillet 2015 Successions

Plus en détail

SOCIETE ANONYME (sans appel public à l'épargne)

SOCIETE ANONYME (sans appel public à l'épargne) SOCIETE ANONYME (sans appel public à l'épargne) 25/09/2015 La société anonyme (SA) est une société dont le capital est divisé en actions. Ce capital social doit être au moins égal à 37 000 euros. Les associés,

Plus en détail

Il est institué aux investisseurs étrangers réalisés au Maroc en devises, un régime de convertibilité.

Il est institué aux investisseurs étrangers réalisés au Maroc en devises, un régime de convertibilité. REGIME DES INVESTISSEMENTS ETRANGERS 1. Définition On entend par investissements étrangers, les investissements réalisés par les personnes physiques ou morales de nationalité étrangère, non-résidentes

Plus en détail

Fiche : Société à Responsabilité Limitée (SARL)

Fiche : Société à Responsabilité Limitée (SARL) Date de mise à jour : mars 2013 Fiche : Société à Responsabilité Limitée (SARL) La S.A.R.L est la forme de société la plus répandue en France. Elle a pour caractéristique essentielle de limiter la responsabilité

Plus en détail

RESOLUTIONS DE L ASSEMBLEE GENERALE MIXTE (ORDINAIRE ET EXTRAORDINAIRE) DU 11 DECEMBRE 2015

RESOLUTIONS DE L ASSEMBLEE GENERALE MIXTE (ORDINAIRE ET EXTRAORDINAIRE) DU 11 DECEMBRE 2015 Vilmorin & Cie SA Société Anonyme à Conseil d Administration au capital de 317 717 005,50 euros Siège social : 4, Quai de la Mégisserie 75001 PARIS R.C.S. Paris 377 913 728 Exercice social du 1 er juillet

Plus en détail

Vous accompagner au Maroc Supporting your business in Morocco

Vous accompagner au Maroc Supporting your business in Morocco Vous accompagner au Maroc Supporting your business in Morocco The second largest economic power in Africa, with a strong internal market, Morocco has a population of 32 million inhabitants. The country

Plus en détail

ASSEMBLEE GENERALE MIXTE DU 21 MARS 2012 --------------------------------- TEXTE DE RESOLUTIONS

ASSEMBLEE GENERALE MIXTE DU 21 MARS 2012 --------------------------------- TEXTE DE RESOLUTIONS Société anonyme à directoire et conseil de surveillance au capital de 467 226 960 euros RCS PARIS n 493 455 042 Siège social : 50, avenue Pierre Mendès France 75201 PARIS Cedex 13 ASSEMBLEE GENERALE MIXTE

Plus en détail

Projets de résolutions soumis à l Assemblée générale ordinaire et extraordinaire du 25 avril 2013

Projets de résolutions soumis à l Assemblée générale ordinaire et extraordinaire du 25 avril 2013 Ipsos Société anonyme au capital de 11 331 646,75 euros 35, rue du Val de Marne - 75013 Paris 304 555 634 RCS Paris Projets de résolutions soumis à l Assemblée générale ordinaire et extraordinaire du 25

Plus en détail

1. faciliter la création des sociétés à responsabilité limitée (SARL) :

1. faciliter la création des sociétés à responsabilité limitée (SARL) : Note de présentation du projet de loi modifiant et complétant la loi n 5-96 sur la société en nom collectif, la société en commandite simple, la société en commandite par actions, la société à responsabilité

Plus en détail

3. RAPPORT DU DIRECTOIRE SUR LES RÉSOLUTIONS PRÉSENTÉES À L ASSEMBLÉE GÉNÉRALE MIXTE

3. RAPPORT DU DIRECTOIRE SUR LES RÉSOLUTIONS PRÉSENTÉES À L ASSEMBLÉE GÉNÉRALE MIXTE 3. RAPPORT DU DIRECTOIRE SUR LES RÉSOLUTIONS PRÉSENTÉES À L ASSEMBLÉE GÉNÉRALE MIXTE 3.1. RELEVANT DE L ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ORDINAIRE Approbation des comptes 2014 et affectation du résultat Par le vote

Plus en détail

STATUTS D'UNE SOCIETE A RESPONSABILITE LIMITEE UNIPERSONNELLE (SARL UNIPERSONNELLE)

STATUTS D'UNE SOCIETE A RESPONSABILITE LIMITEE UNIPERSONNELLE (SARL UNIPERSONNELLE) Ce document est un simple modèle Des commentaires sont apportés sur certains points (entre parenthèse ou en pied de page). Ils n ont bien sûr pas à figurer sur le texte définitif. En outre, dans certains

Plus en détail

La Société par Actions Simplifiée (SAS) : Un fonctionnement dicté par les statuts

La Société par Actions Simplifiée (SAS) : Un fonctionnement dicté par les statuts La Société par Actions Simplifiée (SAS) : Un fonctionnement dicté par les statuts CE QUE VOUS DEVEZ SAVOIR A l origine, la Société par Actions Simplifiée (SAS) a été créée (par la loi n 94-1 du 13 novembre

Plus en détail

ASSEMBLEE GENERALE MIXTE DU 10 JUIN 2011 ORDRE DU JOUR ET TEXTE DES RESOLUTIONS ORDRE DU JOUR. A titre ordinaire

ASSEMBLEE GENERALE MIXTE DU 10 JUIN 2011 ORDRE DU JOUR ET TEXTE DES RESOLUTIONS ORDRE DU JOUR. A titre ordinaire ALTRAN TECHNOLOGIES Société Anonyme à Conseil d Administration au capital de 71.852.266 euros 58 Boulevard Gouvion Saint-Cyr 75017 Paris 702 012 956 RCS Paris ASSEMBLEE GENERALE MIXTE DU 10 JUIN 2011 ORDRE

Plus en détail

xxxxxxx SOCIETE A RESPONSABILTE LIMITEE ASSOCIE UNIQUE CAPITAL SOCIAL: 100.000,00 DIRHAMS. SIEGE SOCIAL: STATUTS TITRE I

xxxxxxx SOCIETE A RESPONSABILTE LIMITEE ASSOCIE UNIQUE CAPITAL SOCIAL: 100.000,00 DIRHAMS. SIEGE SOCIAL: STATUTS TITRE I xxxxxxx SOCIETE A RESPONSABILTE LIMITEE ASSOCIE UNIQUE CAPITAL SOCIAL: 100.000,00 DIRHAMS. SIEGE SOCIAL: STATUTS TITRE I FORME DENOMINATION OBJET-SIEGE-DUREE ARTICLE 1 : FORME Il est formé entre les soussignés,

Plus en détail

PHILOGERIS Hexagone II Société par actions simplifiée au capital de 1 414 704 Siège social : 23 Rue d Antin 75002 PARIS 534 861 182 RCS Paris

PHILOGERIS Hexagone II Société par actions simplifiée au capital de 1 414 704 Siège social : 23 Rue d Antin 75002 PARIS 534 861 182 RCS Paris PHILOGERIS Hexagone II Société par actions simplifiée au capital de 1 414 704 Siège social : 23 Rue d Antin 75002 PARIS 534 861 182 RCS Paris PROJET DE TEXTE DES RESOLUTIONS SOUMISES A L ASSEMBLÉE GÉNÉRALE

Plus en détail

CONVOCATIONS ITESOFT

CONVOCATIONS ITESOFT CONVOCATIONS ASSEMBLÉES D'ACTIONNAIRES ET DE PORTEURS DE PARTS ITESOFT Société Anonyme au capital de 341 783,40 Siège Social : Parc d Andron Le Séquoia 30470 AIMARGUES 330 265 323 R.C.S. NÎMES Avis de

Plus en détail

Augmentation de capital par souscription en numéraire de 37.126 actions au prix de 29,41 Euros chacune

Augmentation de capital par souscription en numéraire de 37.126 actions au prix de 29,41 Euros chacune NOTE D INFORMATION Complétant : Le document de référence du Crédit Lyonnais déposé auprès de la COB le 18 mars 2002 sous la référence D02-122 La note d opération visée par la COB le 12 avril 2002 sous

Plus en détail

Propriétés intellectuelles LA LETTRE

Propriétés intellectuelles LA LETTRE 1 Juillet 2009 Sommaire Édito Signes distinctifs Inventions Dessins et modèles page 2 Une question se pose avant que vous ne tourniez la première page. Droits d auteurs Droits voisins page 3 Informatique

Plus en détail

Introduction. Objectifs du nouveau décret. Print this page Please consider the environment before printing this page.

Introduction. Objectifs du nouveau décret. Print this page Please consider the environment before printing this page. Print this page Please consider the environment before printing this page. Introduction Le Parlement de la Région wallonne a voté, le mercredi 3 décembre 2008, un nouveau décret relatif à la gestion des

Plus en détail

Les marchés de l immobilier à l international. Évolutions, structures et performances

Les marchés de l immobilier à l international. Évolutions, structures et performances Les marchés de l immobilier à l international Évolutions, structures et performances Séminaire d actualité 22 mai 2015 Montants investis en immobilier d entreprise milliards d euros 50 45 40 35 30 Données

Plus en détail

ROYAUME DU MAROC OFFICE DES CHANGES GUIDE DES MAROCAINS RESIDANT A L'ETRANGER EN MATIERE DE CHANGE. Juillet 2012 www.oc.gov.ma

ROYAUME DU MAROC OFFICE DES CHANGES GUIDE DES MAROCAINS RESIDANT A L'ETRANGER EN MATIERE DE CHANGE. Juillet 2012 www.oc.gov.ma ROYAUME DU MAROC OFFICE DES CHANGES GUIDE DES MAROCAINS RESIDANT A L'ETRANGER EN MATIERE DE CHANGE Juillet 2012 www.oc.gov.ma S O M M A I R E INTRODUCTION ---------------------------------------------------------------3

Plus en détail

Résolutions à titre ordinaire

Résolutions à titre ordinaire COFACE SA CONSEIL D ADMINISTRATION DU 17 FEVRIER 2015 Rapport du Conseil d administration sur les résolutions présentées à l Assemblée Générale Mixte Le rapport a pour objet de présenter les résolutions

Plus en détail

COMPTES ETRANGERS EN DINARS ET COMPTES ETRANGERS EN DEVISES CONVERTIBLES. sont subordonnés à l'autorisation de la Banque Centrale de Tunisie (1).

COMPTES ETRANGERS EN DINARS ET COMPTES ETRANGERS EN DEVISES CONVERTIBLES. sont subordonnés à l'autorisation de la Banque Centrale de Tunisie (1). AVIS DE CHANGE N 5 DU MINISTRE DU PLAN ET DES FINANCES RELATIF AUX COMPTES DE NON-RESIDENTS ( Publié au J.O.R.T. du 5 octobre 1982 ) * * * * * Le présent texte pris dans le cadre de l'article 19 du décret

Plus en détail

La Société Anonyme (SA)

La Société Anonyme (SA) Les différents types de sociétés commerciales reconnus au Maroc Les sociétés de personnes : société en nom collectif société en commandite simple société en participation. Ces sociétés se caractérisent

Plus en détail

Propriétés intellectuelles LA LETTRE

Propriétés intellectuelles LA LETTRE Propriétés intellectuelles Janvier 2010 Sommaire Signes distinctifs Inventions page 2 Droits d auteurs Droits voisins page Informatique Protection des données personnelles Actualité page 4 Dossiers Droits

Plus en détail

AUSY ASSEMBLEE GENERALE MIXTE 16 JUIN 2015 EXERCICE 2014

AUSY ASSEMBLEE GENERALE MIXTE 16 JUIN 2015 EXERCICE 2014 AUSY ASSEMBLEE GENERALE MIXTE 16 JUIN 2015 EXERCICE 2014 ***** ORDRE DU JOUR ET PROJET DE RESOLUTION ORDRE DU JOUR À caractère ordinaire : Approbation des comptes annuels de l exercice clos le 31 décembre

Plus en détail

LA SAS SANS COMMISSAIRE AUX COMPTES Maison de l Amérique latine 9 Février 2011. Jack DEMAISON Avocat-Associé Simon-Associés

LA SAS SANS COMMISSAIRE AUX COMPTES Maison de l Amérique latine 9 Février 2011. Jack DEMAISON Avocat-Associé Simon-Associés LA SAS SANS COMMISSAIRE AUX COMPTES Maison de l Amérique latine 9 Février 2011 Jack DEMAISON Avocat-Associé Simon-Associés Avant la Loi du 4 Août 2008 : POURQUOI LES PME CHOISISSAIENT-ELLES LA SAS? - Pour

Plus en détail

Propriétés intellectuelles LA LETTRE

Propriétés intellectuelles LA LETTRE Octobre 2009 Sommaire Signes distinctifs Inventions page 2 Droits d auteurs Droits voisins page 3 Informatique Protection des données personnelles page 4 Dossier Loi HADOPI : quelques incidences concrètes

Plus en détail

RESULTAT DU VOTE DES RESOLUTIONS DE L ASSEMBLEE GENERALE MIXTE (ORDINAIRE ET EXTRAORDINAIRE) DU 11 DECEMBRE 2015

RESULTAT DU VOTE DES RESOLUTIONS DE L ASSEMBLEE GENERALE MIXTE (ORDINAIRE ET EXTRAORDINAIRE) DU 11 DECEMBRE 2015 Vilmorin & Cie SA Société Anonyme à Conseil d Administration au capital de 317 717 005,50 euros Siège social : 4, Quai de la Mégisserie 75001 PARIS R.C.S. Paris 377 913 728 Exercice social du 1 er juillet

Plus en détail

CONVOCATIONS GENOMIC VISION

CONVOCATIONS GENOMIC VISION CONVOCATIONS ASSEMBLÉES D'ACTIONNAIRES ET DE PORTEURS DE PARTS GENOMIC VISION Société anonyme à directoire et conseil de surveillance au capital de 445 190,70 euros Siège social : 80-84 rue des Meuniers,

Plus en détail

Associations Dossiers pratiques

Associations Dossiers pratiques Associations Dossiers pratiques La loi ESS, enjeux et opportunités (Dossier réalisé par Michèle Lorillon, In Extenso) La loi relative à l Economie Sociale et Solidaire (ESS), qui était tant attendue par

Plus en détail

Préparation de l'assemblée générale annuelle de 2009

Préparation de l'assemblée générale annuelle de 2009 Etude juridique Préparation de l'assemblée générale annuelle de 2009 2 7 mars 2009 Résumé 1. L'assemblée générale ordinaire annuelle des actionnaires des sociétés anonymes et des sociétés en commandite

Plus en détail

ROYAUME DU MAROC OFFICE DES CHANGES GUIDE DES MAROCAINS RESIDANT A L'ETRANGER EN MATIERE DE CHANGE. Juin 2011 www.oc.gov.ma

ROYAUME DU MAROC OFFICE DES CHANGES GUIDE DES MAROCAINS RESIDANT A L'ETRANGER EN MATIERE DE CHANGE. Juin 2011 www.oc.gov.ma ROYAUME DU MAROC OFFICE DES CHANGES GUIDE DES MAROCAINS RESIDANT A L'ETRANGER EN MATIERE DE CHANGE Juin 2011 www.oc.gov.ma S O M M A I R E INTRODUCTION ---------------------------------------------------------------3

Plus en détail

CHINE CONTINENTALE ET HONG KONG : LA REFORME DE LA FISCALITÉ S INTENSIFIE

CHINE CONTINENTALE ET HONG KONG : LA REFORME DE LA FISCALITÉ S INTENSIFIE De nombreuses réformes fiscales sont en cours en Chine afin d encadrer une économie mature et en phase de consolidation. Ces réformes sont profondes et fondamentales mais n en sont pas moins d abord testées

Plus en détail

TAXE ANNUELLE SUR LES VOITURES DES SOCIETES

TAXE ANNUELLE SUR LES VOITURES DES SOCIETES Avocats www.cms-bfl.com Série Fiscale 9 novembre 2007 - N 14 TAXE ANNUELLE SUR LES VOITURES DES SOCIETES RESUME Déclaration et paiement le 30 Novembre au plus tard C'est au plus tard le 30 novembre prochain

Plus en détail

V I E L & C i e Société anonyme au capital de 15 423 348 Siège social : 253 Boulevard Péreire 75017 Paris RCS Paris 622 035 749

V I E L & C i e Société anonyme au capital de 15 423 348 Siège social : 253 Boulevard Péreire 75017 Paris RCS Paris 622 035 749 V I E L & C i e Société anonyme au capital de 15 423 348 Siège social : 253 Boulevard Péreire 75017 Paris RCS Paris 622 035 749 TEXTE DES RESOLUTIONS PROPOSEES A L ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE ANNUELLE

Plus en détail

ALSTOM. Société Anonyme au capital de 2 061 735 760 Siège social : 3, avenue André Malraux 92300 Levallois-Perret N 389 058 447 R.C.S.

ALSTOM. Société Anonyme au capital de 2 061 735 760 Siège social : 3, avenue André Malraux 92300 Levallois-Perret N 389 058 447 R.C.S. ALSTOM Société Anonyme au capital de 2 061 735 760 Siège social : 3, avenue André Malraux 92300 Levallois-Perret N 389 058 447 R.C.S. Nanterre Avis de réunion Mesdames et Messieurs les actionnaires seront

Plus en détail

CONVOCATIONS WEBORAMA

CONVOCATIONS WEBORAMA CONVOCATIONS ASSEMBLÉES D'ACTIONNAIRES ET DE PORTEURS DE PARTS WEBORAMA Société anonyme à conseil d administration au capital social de 385.922,79 euros Siège social : 15, rue Clavel - 75019 Paris 418

Plus en détail

Présentation de la SAS au regard des nouvelles règles envisagées par le projet OHADA relatif au droit des sociétés. Aspects de droit comparé

Présentation de la SAS au regard des nouvelles règles envisagées par le projet OHADA relatif au droit des sociétés. Aspects de droit comparé COLLOQUE AEDJ 30 ET 31 JANVIER 2013 - DOUALA 6 ET 7 FEVRIER 2013 - YAOUNDE Présentation de la SAS au regard des nouvelles règles envisagées par le projet OHADA relatif au droit des sociétés Aspects de

Plus en détail

TITRE I : FORME, DENOMINATION, SIEGE, OBJET ET DUREE

TITRE I : FORME, DENOMINATION, SIEGE, OBJET ET DUREE Entre : 1. Marc-Nicolas MAMBU, de nationalité congolaise, né à Kinshasa, le 13 mars 1983, résidant au n 257, avenue Loups, Quartier Salongo, dans la Commune de Lemba ; 2. François KAKESE KIMAZA, de nationalité

Plus en détail

SOCIETE FRANCAISE DE CASINOS Société Anonyme au capital de 14.004.292,50 Siège social : 14 rue d Antin - 75002 PARIS 393 010 467 R.C.S.

SOCIETE FRANCAISE DE CASINOS Société Anonyme au capital de 14.004.292,50 Siège social : 14 rue d Antin - 75002 PARIS 393 010 467 R.C.S. SOCIETE FRANCAISE DE CASINOS Société Anonyme au capital de 14.004.292,50 Siège social : 14 rue d Antin - 75002 PARIS 393 010 467 R.C.S. Paris TEXTE DES RESOLUTIONS PROPOSEES A L ASSEMBLEE GENERALE MIXTE

Plus en détail