10 raisons d investir en France Juillet 2012

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "10 raisons d investir en France Juillet 2012"

Transcription

1 10 raisons d investir en France Juillet 2012

2 1 La France : Une puissance économique de rang mondial 2 ème puissance économique de l Union européenne. Source : FMI, ème exportateur mondial de biens et 5 ème exportateur mondial de services. Source : OMC, entreprises françaises parmi les 500 premières mondiales (Allemagne: 32, Royaume- Uni : 26). Source : Fortune Global 500, 2012 Une base industrielle diversifiée et performante : - Industrie pharmaceutique : 2 ème en Europe et 3 ème mondiale Source : LEEM, Industrie aéronautique : 1 ère en Europe Source : GIFAS, Industrie chimique : 2 nde en Europe Source : SESSI, Industrie agroalimentaire : 3 ème en Europe et 4 ème mondiale Source : Ministère de l Agriculture, TIC : 3 ème en Europe Source : EITO, Nucléaire : 1 er en Europe Source : CEA, TOP 5 des puissances économiques de l Union européenne PIB 2012 (prix courant en milliards de dollars) Source: Fond Monétaire International, Base de données «World Economic Outlook», estimations : mai 2012

3 2 Un pays ouvert à l investissement international 3 ème terre d accueil de l Union européenne pour les flux d IDE, avec 41 Mds $ de flux entrants en Source : CNUCED, World Investment Report ème destination européenne pour le nombre d investissements étrangers créateurs d emplois et 1 ère destination pour les projets dans l industrie. Source : Ernst &Young, 2012 Chiffres clés : 13 : le nombre d entreprises étrangères qui décident, chaque semaine, en moyenne, d investir en France. 40 : le nombre de pays d origine des entreprises étrangères implantées en France : le nombre d investissements étrangers créateurs d emplois en France depuis 10 ans. Plus de entreprises étrangères présentes en France, qui : emploient plus de 2 millions de personnes, réalisent 20% du total de la R&D développée par les entreprises en France, assurent 1/3 des exportations françaises, détiennent 42,4% du capital des sociétés du CAC 40 (pour un montant de 404,5 Mds ). Source : ORBIS Tableau de bord de l attractivité de la France, Edition Banque de France, 2010 Source : Bilan AFII 2011

4 3 Un marché dynamique, porte d accès à la zone EMEA La France, au cœur d un marché unique européen de plus de 500 millions de consommateurs. Source : Eurostat, nd marché d Europe : plus de 65 millions d habitants - 1 ère destination touristique : 79,5 millions de touristes étrangers - 2 nd pays européen pour le taux de fécondité, derrière l Irlande. Sources : Eurostat, 2012 Organisation du Tourisme, 2012 La France figure parmi les pays d Europe qui épargnent le plus (taux d épargne de 16,8% en 2011 de leur revenu disponible brut contre 13,2% en moyenne dans l'ue à 27 en 2010). Source : INSEE 2012, Eurostat banques françaises dans le top 50 des banques les plus sûres au monde. Source Classement du Global Finance Magazine 2012 Paris, 3 ème ville au monde pour l accueil des quartiers généraux des 500 plus grandes entreprises mondiales. Source : Fortune Global 500, Tokyo : 48 - Pékin: 44 - Paris : 19 - Londres : 16 - Madrid : 5

5 4 Des connexions performantes avec l Europe et le reste du monde Roissy Charles-de-Gaulle : 2 ème aéroport de passagers et 1 er aéroport de fret en Europe Source : ACI, 2012 Paris Le Bourget : 1 er aéroport d aviation d affaires en Europe Source : ADP, 2012 Taux de pénétration du haut débit (2011)* 2 ports dans le «TOP 10» européen en tonnage : Marseille (5 ème ) et Le Havre (8 ème ) en Source : Port de Rotterdam, nde place en Europe pour les lignes de chemin de fer à grande vitesse (1 896 kms de lignes TGV). Source : Union Internationale des Chemins de Fer, ème réseau autoroutier après l Espagne et l Allemagne (avec plus de kms de routes). Source : Eurostat, 2012 * Nombre d accès pour 1000 habitants (OCDE)

6 5 Un site très compétitif Des coûts d implantation et d exploitation* moins élevés en France : au 4 ème rang devant l Italie, les Etats-Unis ou encore l Allemagne. Source: Choix concurrentiels, Le guide de KPMG sur la localisation des entreprises à l échelle internationale, Edition 2012 Indice des coûts (Indice de référence : Etats-Unis) L électricité : une des plus compétitives d Europe. *Coûts pris en compte: Main d œuvre, installation, transport, services publics (électricité, gaz naturel, télécommunications), impôts sur les bénéfices. Prix de l électricité pour l industriels Au 2 ème semestre 2011 Royaume-Uni : 9,9 c /kwh - HT Allemagne : 8,9 c /kwh - HT France : 6,6 c /kwh - HT Consommation entre 500 et MWh Le coût du travail, en moyenne par employé, est inférieur en France à celui de l Italie, des Pays-Bas, des Etats-Unis, de l Allemagne et du Japon. Source : KPMG, Choix concurrentiels, 2011 L empreinte carbone de la France est très inférieure à celle de l Allemagne, du Royaume- Uni et de l Italie. La France est la 5 ème pays au monde qui émet le moins de gaz carbonique par rapport à son PIB. Source : IMD World Competitiveness Yearbook, 2012 Source: Eurostat, juin 2012

7 Une main d œuvre qualifiée et productive 6 La France fait partie des pays qui investissent le plus dans leur système éducatif (6,1% du PIB consacré aux dépenses d éducation, quand la moyenne de l OCDE est à 5,9%) Source : OCDE, Regards sur l Education, 2011 France est au 4 ème rang européen pour la productivité horaire de la main d œuvre derrière les pays du Bénélux et devant l Allemagne et le Royaume-Uni. Source : Conference Board, 2012 Ressources humaines en Sciences et Technologie Part de diplômés dans la population des ans (2009) Population issue de l enseignement supérieur Part dans la population des ans (2009) ,2% 19% 17,5% 17,2% 15 14,3% 14,2% 13,5% 12,5% 12% 10 10,3% 8,9% 5 0 Source : Eurostat, 2012 Source : Regards sur l éducation 2011 OCDE, 2011

8 La fiscalité mise au service de la compétitivité entreprises étrangères parmi les entreprises qui ont déclaré du CIR en ,7 Mds : avantage fiscal retiré du CIR par les entreprises au titre 2009 Source : MESR, 2011 MINEFI 2010 Deux initiatives majeures: La refonte du crédit d impôt recherche (CIR) en fait le dispositif d incitation fiscale à la R&D le plus attractif d Europe : - avantage fiscal : 40% des dépenses de R&D la 1 ère année, 35% la 2 ème année, 30% les années suivantes, jusqu à 100 M, et 5% au-delà de ce seuil; - base : crédit d impôt calculé sur le volume annuel de toutes les dépenses de R&D (salaires, charges sociales, fonctionnement, amortissements, brevets ); - incitations supplémentaires : le taux du CIR est doublé pour la R&D réalisée avec un acteur public et quadruplé pour la R&D effectuée par des jeunes docteurs pendant 2 ans Le Crédit d'impôt jeu vidéo : dispositif unique en Europe qui permet une économie de 20 % sur les dépenses de création d un jeu vidéo si celui-ci répond à un certain nombre de critères. Le 25 avril 2012, la Commission Européenne a autorisé sa reconduction pour six nouvelles années. L analyse de KPMG sur les taux effectifs* d imposition des bénéfices place la France : - au 1 er rang pour les activités de R&D, devant le Royaume-Uni (5 ème ) et l Allemagne (11 ème ) ; - au 6 ème rang pour les activités de production, devant l Allemagne (10 ème ) et l Italie (13 ème ). *taux qui tient compte des différences d assiette selon les pays Source : KPMG, Choix concurrentiels, 2012

9 8 La R&D et l innovation, priorités nationales La France au 2 ème rang européen et au 4 ème rang mondial pour le dépôt de brevets internationaux. Source : OMPI, juin 2012 La France est le 3 ème pays d accueil et d origine des étudiants Erasmus. Elle compte, en , plus de étudiants étrangers dans ses universités Source : Campus France Rapport d activité 2011 Dynamique des investissements étrangers dans la R&D : 154: le nombre d investissements étrangers créateurs d emplois dans la R&D depuis 2008, dont 42 en 2009, 51 en 2010, et 40 en Source : Bilan AFII pôles de compétitivité (dont 6 dédiés aux éco-technologies) stimulent la R&D au travers de partenariats publics/privés. 512 entreprises étrangères en sont membres. Source : DGCIS, 2012 La France se place au 3 ème rang européen en termes d accueil des projets de R&D. Source : Ernst & Young, pôles de recherche et d enseignement supérieur (PRES) permettent la mutualisation des activités et des moyens des universités, grandes écoles et organismes de recherche. Source : MESR, mai Médailles Fields décernées à des mathématiciens français, sur un total de 52 depuis Source : International Mathematical Union (IMU), ,3 : le nombre de chercheurs en France pour actifs, devant l Allemagne (7,9), la Belgique (7,7) et le Royaume-Uni (7,5). Source : OCDE PIST, 2011

10 9 Des Cap sur la croissance durable et l économie de la connaissance initiatives déjà engagées en faveur de l attractivité : La croissance verte et le «Grenelle de l Environnement» qui fixent le cadre du développement des éco-constructions, des énergies renouvelables, des écotechnologies et du transport durable. Répartition des investissements d avenir Source : Loi «Grenelle 2» - Ministère de l écologie, développement durable, Transports & Logement, Le projet du «Grand Paris» visant à faire de la Région Capitale une "ville-monde" dynamique, attractive et performante : - Plus de 32 Mds investis dans les réseaux transports, - 2 Md consacrés au plateau de Saclay (Sud du Grand Paris) pour bâtir le plus important campus scientifique et technologique d Europe. Source : Plan d'action national en faveur des énergies renouvelables : objectif global de 23% d énergies renouvelables dans la consommation d énergie d ici 2020 (contre 10% en 2009) (MEDDTL, 2010) Les investissements d avenir, programme national qui consacre 35 Mds à 5 domaines stratégiques. (Portail du gouvernement, 2010

11 10 Une qualité de vie reconnue 2 nd rang en Europe pour la qualité de vie, après Malte. 1 ère destination touristique mondiale (devant les Etats-Unis et la Chine Hors Hong- Kong et Macau - en nombre de visiteurs). Source : UNWTO, 2012 Inscription, en novembre 2010, du «repas gastronomique des Français» au patrimoine culturel immatériel de l humanité de l Unesco. Source : Unesco 2010 Paris, «ville lumière», est aussi «ville monde» : - au cœur de l un des 1 ères régions économiques d Europe, avec un PIB de 552 Mds Source : ARD IdF, ème ville mondiale la plus innovante et créative Source : Innovation Cities TM Top 100 Index, ème capitale la plus attractive d Europe pour les investisseurs Source : European Cities Monitor, Cushman & Wakefield, la 2 ème ville pour le nombre de congrès (derrière Vienne) Source : ICCA (International Congress and Convention Association), critères pris en compte par International Living : Coût de la vie (15%) Culture et Loisirs (10%) Economie (15%) Environnement (10%) Liberté (10%) Santé (10%) Infrastructure (10%) Sécurité et Risques (10%) Climat (10%) Source : International Living, 2011 Top 5 des pays européens qui offrent la meilleure qualité de vie Pays Rang (score final) Malte 1 France 2 Belgique 2 Allemagne 3 Autriche 3

10 raisons d investir en France Octobre 2012

10 raisons d investir en France Octobre 2012 10 raisons d investir en France Octobre 2012 1 La France : Une puissance économique de rang mondial 2 ème puissance économique de l Union européenne. Source : FMI, 2012 6 ème exportateur mondial de biens

Plus en détail

POURQUOI INVESTIR EN FRANCE

POURQUOI INVESTIR EN FRANCE POURQUOI INVESTIR EN FRANCE UN PAYS SITUÉ AU CŒUR DU MARCHÉ EUROPÉEN AVEC UNE PORTE D ACCÈS À LA ZONE EMEA 10 L ESSENTIEL EN POINTS 1 UNE PUISSANCE ÉCONOMIQUE DE RANG MONDIAL La France est la 2 e puissance

Plus en détail

L investissement japonais en France 2011 et l attractivité de l environnement des affaires en France

L investissement japonais en France 2011 et l attractivité de l environnement des affaires en France SYMPOSIUM CCIFJ-GREATER NAGOYA, le 30 mai 2012 L investissement japonais en France 2011 et l attractivité de l environnement des affaires en France Christophe GRIGNON, Directeur de l AFII Japon 1.Le service

Plus en détail

10 RAISONS D INVESTIR EN FRANCE

10 RAISONS D INVESTIR EN FRANCE 1 RAISONS D INVESTIR EN FRANCE Janvier 28 LE MARCHE 1. L Europe, 1 er marché mondial PIB 27 (estimation - en milliards de Dollars) 18 16 14 12 1 14 69,8 16 574,4 13 794,2 13 194,7 GDP 26 GDP 27 8 6 4 4

Plus en détail

EN FINIR AVEC LES IDÉES REÇUES L ESSENTIEL EN

EN FINIR AVEC LES IDÉES REÇUES L ESSENTIEL EN EN FINIR AVEC LES IDÉES REÇUES 10 L ESSENTIEL EN POINTS 1 LA FRANCE EST EN PERTE DE VITESSE La France est la 5 e puissance économique mondiale et la 2 e europé enne en termes de PIB, avec un marché de

Plus en détail

Innovation Industrie. Santé. Culture. Développement durable. Energie FRANCE. Agriculture. Haute technologie. Santé. Investissements Education

Innovation Industrie. Santé. Culture. Développement durable. Energie FRANCE. Agriculture. Haute technologie. Santé. Investissements Education DOCUMENT D INFORMATION SUR L ATTRACTIVITÉ COMMERCIALE ET ÉCONOMIQUE DE LA FRANCE 2015 Innovation Industrie Santé Développement durable Culture FRANCE Energie Haute technologie Santé Agriculture Investissements

Plus en détail

LA FRANCE ATTIRE LES INVESTISSEMENTS ETRANGERS

LA FRANCE ATTIRE LES INVESTISSEMENTS ETRANGERS LA FRANCE ATTIRE LES INVESTISSEMENTS ETRANGERS La France : 4 e destination mondiale Une croissance du nombre de projet Après trois années de stabilité, le nombre des projets d investissements étrangers

Plus en détail

Investir en France. investinfrance.org

Investir en France. investinfrance.org Investir en France investinfrance.org La France réunit TOUTES LES CONDITIONS DE SUCCÈS pour votre investissement Une destination privilégiée pour les investisseurs internationaux. Depuis 2002, plus de

Plus en détail

Faits et chiffres sur les facteurs d attractivité de la France

Faits et chiffres sur les facteurs d attractivité de la France Faits et chiffres sur les facteurs d attractivité de la France En concurrence avec les pays européens pour l accueil des projets d investissement étrangers, la France détient de nombreux atouts déterminants

Plus en détail

10 BONNES RAISONS D ÉTUDIER EN FRANCE

10 BONNES RAISONS D ÉTUDIER EN FRANCE 10 BONNES RAISONS D ÉTUDIER EN FRANCE LA FRANCE, PAYS D ACCUEIL DES ÉTUDIANTS INTERNATIONAUX 10 L ESSENTIEL EN POINTS 1 DES FORMATIONS FINANCÉES ET GARANTIES PAR L ÉTAT La France finance une part très

Plus en détail

INVESTIR EN FRANCE : Réalisation

INVESTIR EN FRANCE : Réalisation INVESTIR EN FRANCE LA FRANCE RÉUNIT TOUTES LES CONDITIONS DE SUCCÈS POUR VOTRE INVESTISSEMENT En 2014, 1 014 décisions d investissement en France ont créé ou maintenu 26 535 emplois. 1 er pays en Europe

Plus en détail

Octobre raisons d investir en France

Octobre raisons d investir en France Octobre 2009 10 raisons d investir en France Keys to understanding the new France 2 1 Une économie ouverte sur le monde 23 000 implantations étrangères, employant 2,8 millions de salariés, dont: La France

Plus en détail

La France en Europe. éléments de comparaison à partir d études institutionnelles récentes 06_2009 1/10

La France en Europe. éléments de comparaison à partir d études institutionnelles récentes 06_2009 1/10 1/10 Les déterminants de l économie font l objet de comparaisons internationales régulières par des institutions indépendantes et des entreprises de conseil. Ces études apportent un éclairage intéressant

Plus en détail

INVESTIR EN FRANCE s 2015 mar Réalisation :

INVESTIR EN FRANCE s 2015 mar Réalisation : INVESTIR EN FRANCE LA FRANCE RÉUNIT TOUTES LES CONDITIONS DE SUCCÈS POUR VOTRE INVESTISSEMENT Une grande économie au cœur de l Europe, une porte d accès vers la Méditerranée et l Afrique : 5 e économie

Plus en détail

IFA BENELUX Intervention Luxembourg 24 mai 2012

IFA BENELUX Intervention Luxembourg 24 mai 2012 IFA BENELUX Intervention Luxembourg 24 mai 2012 Invest in France Agency Benelux Stadionweg 137 avenue Louise, 475 1077 SL Amsterdam 1050 Bruxelles Tel.+31(0)20 662 20 39 Tel+32 2646 59 40 1 Sommaire I.

Plus en détail

EXPORTER, INVESTIR, S INTERNATIONALISER...

EXPORTER, INVESTIR, S INTERNATIONALISER... EXPORTER, INVESTIR, S INTERNATIONALISER... SIMPLIFIER ET ACCÉLÉRER LA RÉALISATION DE VOS PROJETS WWW.BUSINESSFRANCE.FR CHIFFRES-CLÉS 1 500 collaborateurs expérimentés à votre écoute et prêts à se mobiliser

Plus en détail

w 1 INVESTIR EN FRANCE 2014

w 1 INVESTIR EN FRANCE 2014 w 1 INVESTIR EN FRANCE 2014 3 LA FRANCE : LA PORTE D ENTRÉE D UN VASTE MARCHÉ EN EXPANSION 4 La France est au cœur d un marché de plus de 500 millions de consommateurs 5 Au cœur de la zone EMEA : 32 %

Plus en détail

INVESTIR EN FRANCE s 2015 mar Réalisation :

INVESTIR EN FRANCE s 2015 mar Réalisation : INVESTIR EN FRANCE LA FRANCE RÉUNIT TOUTES LES CONDITIONS DE SUCCÈS POUR VOTRE INVESTISSEMENT En 2014, 1 014 décisions d investissement en France ont créé ou maintenu 26 535 emplois (Bilan 2014 des investissements

Plus en détail

100 % 8 e rang LA FRANCE RÉUNIT TOUTES LES CONDITIONS DE SUCCÈS POUR VOTRE INVESTISSEMENT

100 % 8 e rang LA FRANCE RÉUNIT TOUTES LES CONDITIONS DE SUCCÈS POUR VOTRE INVESTISSEMENT INVESTIR EN FRANCE LA FRANCE RÉUNIT TOUTES LES CONDITIONS DE SUCCÈS POUR VOTRE INVESTISSEMENT Une destination privilégiée pour les investisseurs internationaux. Depuis 2002, plus de 8 500 nouveaux investissements

Plus en détail

L investissement direct étranger à Taïwan en 2012

L investissement direct étranger à Taïwan en 2012 Résumé L investissement direct étranger à Taïwan en 212 L Union Européenne est le premier investisseur étranger à Taïwan (31,9 Mds USD en 212). Dans l autre sens, Taïwan est à l origine d environ 226 Mds

Plus en détail

Dîner Maroc Entrepreneurs

Dîner Maroc Entrepreneurs Entrepreneurs Conseil Dîner Maroc Entrepreneurs Enjeux et tendances des investissements directs étrangers au Maroc 19 avril 2004 1 Sommaire 1. Synthèse des enjeux et des tendances 2. Chiffres clefs Importations

Plus en détail

LA FRANCE, DESTINATION TOURISTIQUE PHARE POINTS L ESSENTIEL EN

LA FRANCE, DESTINATION TOURISTIQUE PHARE POINTS L ESSENTIEL EN LA FRANCE, DESTINATION TOURISTIQUE PHARE 10 L ESSENTIEL EN POINTS 1 LA FRANCE SÉDUIT LES TOURISTES ÉTRANGERS La France est la 1 e destination touristique au monde avec 84,7 millions de touristes étrangers

Plus en détail

Qu est-ce que la compétitivité?

Qu est-ce que la compétitivité? Qu est-ce que la compétitivité? Le but de ce dossier pédagogique est d expliquer la notion de compétitivité d une entreprise, d un secteur ou d un territoire. Ce concept est délicat à appréhender car il

Plus en détail

Le Sud de la France est bien connu pour ses atouts touristiques...découvrez maintenant une destination économique dynamique

Le Sud de la France est bien connu pour ses atouts touristiques...découvrez maintenant une destination économique dynamique Le Sud de la France est bien connu pour ses atouts touristiques...découvrez maintenant une destination économique dynamique 13 millions d habitants dans le Sud-Est de la France autant que dans la province

Plus en détail

UNE FISCALITÉ ADAPTÉE

UNE FISCALITÉ ADAPTÉE UNE FISCALITÉ ADAPTÉE AU SERVICE DE LA COMPÉTITIVITÉ ET DE L INVESTISSEMENT 10 L ESSENTIEL EN POINTS 1 UN 2 3 4 TAUX EFFECTIF D IMPOSITION COMPÉTITIF L étude KPMG Competitive Alternative (2014) compare

Plus en détail

Discours de Maurice Leroy Ministre de la ville, chargé du Grand Paris

Discours de Maurice Leroy Ministre de la ville, chargé du Grand Paris Discours de Maurice Leroy Ministre de la ville, chargé du Grand Paris Paris, mardi 12 juillet 2011 SEMINAIRE «THE GREATER PARIS PROJECT : FINANCIAL AND REAL ESTATE INVESTMENT OPPOTUNITIES» LONDRES, ROYAUME

Plus en détail

Les chiffres du MEDEF. Analyse de la compétitivité des entreprises françaises

Les chiffres du MEDEF. Analyse de la compétitivité des entreprises françaises Les chiffres du MEDEF Analyse de la compétitivité des entreprises françaises 2 12 arts de marché 1 - oids de la dans les exportations mondiales 5 4,7 Exportations françaises/exportations mondiales (marchandises,

Plus en détail

Les pépinières d Entreprises en Seine-et-Marne NOM DE L ENTREPRISE

Les pépinières d Entreprises en Seine-et-Marne NOM DE L ENTREPRISE Les pépinières d Entreprises en Seine-et-Marne NOM DE L ENTREPRISE Sommaire 3 La Seine-et-Marne en Ile-de-France 8 Nos offres 14 Seine-et-Marne Développement 2 La Seine-et-Marne Au centre d un marché de

Plus en détail

Journées de l économie Lyon 10 novembre 2011. La soutenabilité de la croissance

Journées de l économie Lyon 10 novembre 2011. La soutenabilité de la croissance Journées de l économie Lyon 10 novembre 011 La soutenabilité de la croissance Quel business plan pour la politique économique de la France? 1 La France en 00 suivant les tendances actuelles Le business

Plus en détail

440 hectares 2 milliards d euros

440 hectares 2 milliards d euros EUROSITY EUROSITY, UNE PLATEFORME SINO-EUROPéENNE UNIQUE EN EUROPE Une plateforme innovante de coopération industrielle, commerciale et académique, d une ampleur sans précédent, entre la France et la Chine,

Plus en détail

2 % de l emploi en France

2 % de l emploi en France L impact socio-économique des aéroports Paris-Charles de Gaulle, Paris-Orly, Paris-Le Bourget 2 % de l emploi en France @ aeroportsdeparis.fr Un observatoire en mesure d'élargir le champ de son analyse

Plus en détail

2 % de l emploi en France

2 % de l emploi en France L impact socio-économique des aéroports Paris-Charles de Gaulle, Paris-Orly, Paris-Le Bourget 2 % de l emploi en France @ aeroportsdeparis.fr Un observatoire en mesure d'élargir le champ de son analyse

Plus en détail

Evaluation des impacts économique et social des aéroports Paris-Charles de Gaulle, Paris-Orly, Paris-Le Bourget pour l'année 2010

Evaluation des impacts économique et social des aéroports Paris-Charles de Gaulle, Paris-Orly, Paris-Le Bourget pour l'année 2010 Evaluation des impacts économique et social des aéroports Paris-Charles de Gaulle, Paris-Orly, Paris-Le Bourget pour l'année 2010 AEROPORTS DE PARIS 15 Février 2012 BIPE 2012 1 Evaluation des impacts économique

Plus en détail

Les perspectives économiques des différents analystes prévoient une faible croissance du PIB en

Les perspectives économiques des différents analystes prévoient une faible croissance du PIB en Relancer l investissement en France, un impératif pour la croissance. Les perspectives économiques des différents analystes prévoient une faible croissance du PIB en 2015 surement inférieur à 1%. Ce n

Plus en détail

les facilités d approvisionnement en matières premières la proximité du marché acheteur les infrastructures (ports, aéroports, routes, )

les facilités d approvisionnement en matières premières la proximité du marché acheteur les infrastructures (ports, aéroports, routes, ) Chap 12 : Les firmes multinationales dans l économie mondiale Les entreprises qui produisaient et se concurrençaient autrefois sur leur marché national agissent désormais au niveau mondial. La plupart

Plus en détail

Négociations entre le Maroc et l Union Européenne relatives à la libéralisation du commerce des services et du droit d établissement

Négociations entre le Maroc et l Union Européenne relatives à la libéralisation du commerce des services et du droit d établissement Conseil National du Commerce Extérieur Négociations entre le Maroc et l Union Européenne relatives à la libéralisation du commerce des services et du droit d établissement Anticiper Partager Agir www.cnce.org.ma

Plus en détail

Stabilisation de l activité. Perspectives de reprise. Enjeux énergétiques

Stabilisation de l activité. Perspectives de reprise. Enjeux énergétiques 2012 Stabilisation de l activité 2013 Perspectives de reprise Enjeux énergétiques Paris, le 21 mars 2013 UIC - Contacts presse Hélène MEJEAN - Directeur de la Communication - UIC 01.46.53.11.65 / 06.71.06.72.49

Plus en détail

REPERES SUR L ANNEE TOURISTIQUE 2014 EN ILE-DE-FRANCE

REPERES SUR L ANNEE TOURISTIQUE 2014 EN ILE-DE-FRANCE Pôle entreprises, emploi, économie Département Développement Economique, Compétitivité et International (DECI) / Février 2015 REPERES SUR L ANNEE TOURISTIQUE 2014 EN ILE-DE-FRANCE www.idf.direccte.gouv.fr

Plus en détail

Le tourisme international en France MÉMENTO DU TOURISME 2007

Le tourisme international en France MÉMENTO DU TOURISME 2007 6 Le tourisme international en France 99 Le tourisme international en France 6 Touristes non-résidents en France Dans ce chapitre sont présentées : les arrivées en France des touristes non-résidents (toute

Plus en détail

ACCOMPAGNER L INNOVATION www.parlonsentreprise.com

ACCOMPAGNER L INNOVATION www.parlonsentreprise.com ACCOMPAGNER L INNOVATION www.parlonsentreprise.com Sommaire INTRODUCTION ET DEFINITIONS Soutenir la recherche et developpement : une volonte politique La mission de l Expert-Comptable Table ronde 2 Une

Plus en détail

L immobilier dans l économie

L immobilier dans l économie ETUDE EN BREF Janvier 29 L immobilier dans l économie Avec 2 % de la valeur ajoutée en 27 et 45 % de l investissement, l immobilier a une place prépondérante dans l économie française. Phénomène nouveau?

Plus en détail

MEDEF Actu-Eco. Semaine du 10 au 14 mars 2014 n 153 SOMMAIRE

MEDEF Actu-Eco. Semaine du 10 au 14 mars 2014 n 153 SOMMAIRE MEDEF Actu-Eco Semaine du 1 au 14 mars 214 n 153 SOMMAIRE FRANCE 1. Production industrielle en janvier 214 : +,7% sur un mois, +,4% en moyenne mobile sur trois mois 2. Balance commerciale en janvier 214

Plus en détail

Indicateurs Science et Technologie (S-T) en Suisse

Indicateurs Science et Technologie (S-T) en Suisse Indicateurs Science et Technologie (S-T) en Suisse Neuchâtel, 2008 Formation de degré tertiaire La population âgée de 25 à 64 ans ayant achevé une formation de degré tertiaire 1 constitue un réservoir

Plus en détail

Economie et opportunités d affaires en Tanzanie

Economie et opportunités d affaires en Tanzanie Economie et opportunités d affaires en Tanzanie Présentation àla Chambre de Commerce et d Industrie de la Réunion 17 décembre 2014 Un positionnement stratégique Des disparités territoriales Des potentiels

Plus en détail

5.3 5.3 5.2 5.1 5.1 5.1 5.0 4.9 4.8 4.6 4.6 4.6 4.5 4.5 4.5 4.1 3.3 3.1. Comparaisons internationales

5.3 5.3 5.2 5.1 5.1 5.1 5.0 4.9 4.8 4.6 4.6 4.6 4.5 4.5 4.5 4.1 3.3 3.1. Comparaisons internationales 3.1 INFORMATIONS GÉNÉRALES 3.1.1 Etat de développement des clusters Le développement des clusters est élevé et généralisé dans l économie (sur une échelle de 1 à 7, le score le plus élevé étant le meilleur).

Plus en détail

LUXEMBOURG, VOTRE PARTENAIRE AU CŒUR DE L EUROPE. Jeannot Erpelding, le 25 septembre 2015

LUXEMBOURG, VOTRE PARTENAIRE AU CŒUR DE L EUROPE. Jeannot Erpelding, le 25 septembre 2015 CHAMBRE DE COMMERCE DU GRAND-DUCHÉ DE LUXEMBOURG LUXEMBOURG, VOTRE PARTENAIRE AU CŒUR DE L EUROPE Jeannot Erpelding, le 25 septembre 2015 11 CHAMBRE DE COMMERCE DU GRAND-DUCHÉ DE LUXEMBOURG LA CHAMBRE

Plus en détail

L Autriche localisation stratégique: Un pays «industriel» fort en R&D Plaque tournante pour l Europe orientale

L Autriche localisation stratégique: Un pays «industriel» fort en R&D Plaque tournante pour l Europe orientale L Autriche localisation stratégique: Un pays «industriel» fort en R&D Plaque tournante pour l Europe orientale Martina Hölbling FORUM DE L INTERNATIONAL ABA-Invest in Austria Lyon, 24.3.2015 1 Vous connaissez

Plus en détail

La compétitivité de l économie luxembourgeoise s améliore

La compétitivité de l économie luxembourgeoise s améliore IMD World Competitiveness Yearbook 2007 La compétitivité de l économie luxembourgeoise s améliore Selon le World Competitiveness Yearbook 2007, publié par l institut suisse IMD (International Institute

Plus en détail

11 SEPTEMBRE 2015 NOTE SUR L ÉCONOMIE ET LE COMMERCE LA CHINE

11 SEPTEMBRE 2015 NOTE SUR L ÉCONOMIE ET LE COMMERCE LA CHINE 11 SEPTEMBRE 2015 NOTE SUR L ÉCONOMIE L ÉCONOMIE CHINOISE Chine Principaux indicateurs, 2014 Population (en millions) 1 367,8 PIB (en G$ US courants) 10 380,4 PIB par habitant (en $ US courants) 7 589,0

Plus en détail

Mise à jour sur l Irlande T2 2015. Les atouts de l Irlande font de l Irlande un grand pays pour les affaires

Mise à jour sur l Irlande T2 2015. Les atouts de l Irlande font de l Irlande un grand pays pour les affaires Mise à jour sur l Irlande T2 2015 Les atouts de l Irlande font de l Irlande un grand pays pour les affaires Pourquoi l Irlande? Les entreprises sont attirées par l Irlande pour diverses raisons Irlande,

Plus en détail

CHAPITRE 9 Le management à la japonaise : au-delà des mythes et des folklores

CHAPITRE 9 Le management à la japonaise : au-delà des mythes et des folklores CHAPITRE 9 Le management à la japonaise : au-delà des mythes et des folklores Page 336 TABLEAU 9-1 Une appréciation de la performance économique du Japon Accroissement du volume du PIB Accroissement du

Plus en détail

BIENVENUE A SYDNEY. 01 Septembre 2014

BIENVENUE A SYDNEY. 01 Septembre 2014 BIENVENUE A SYDNEY 01 Septembre 2014 1 DONNÉES GÉOGRAPHIQUES Population australienne: 23 millions 4000 kilomètres L Australie : 12 ème puissance économique mondiale, notée AAA Taux de croissance prévisionnel

Plus en détail

Ulrike MAYRHOFER, Professeur des Universités, IAE Lyon, Université Jean Moulin Lyon 3. Club d Affaires Franco-Allemand, Lyon, 12.09.

Ulrike MAYRHOFER, Professeur des Universités, IAE Lyon, Université Jean Moulin Lyon 3. Club d Affaires Franco-Allemand, Lyon, 12.09. Ulrike MAYRHOFER, Professeur des Universités, IAE Lyon, Université Jean Moulin Lyon 3 Club d Affaires Franco-Allemand, Lyon, 12.09.2011 Présentation du livre Quelques constats 1. Le management international

Plus en détail

Indicateurs Science et Technologie (S -T) en Suisse

Indicateurs Science et Technologie (S -T) en Suisse Indicateurs Science et Technologie (S -T) en Suisse Neuchâtel, 2005 Doctorats Les nouveaux docteurs en sciences exactes et naturelles et sciences techniques représentent des ressources humaines hautement

Plus en détail

Compétitivité française : Quelques constats

Compétitivité française : Quelques constats Compétitivité française : Quelques constats Gilbert Cette Banque de France et Université d Aix-Marseille Gilbert Cette 1 Sommaire 1.1 Dégradation alarmante 1.2 Dégradation stoppée 1.3 En particulier vis-à-vis

Plus en détail

GRANDS INDICATEURS ÉCONOMIQUES ET L AGROALIMENTAIRE. Yvon Boudreau Ministère de l Agriculture, des Pêcheries et de l Alimentation 25 novembre 2015

GRANDS INDICATEURS ÉCONOMIQUES ET L AGROALIMENTAIRE. Yvon Boudreau Ministère de l Agriculture, des Pêcheries et de l Alimentation 25 novembre 2015 GRANDS INDICATEURS ÉCONOMIQUES ET L AGROALIMENTAIRE Yvon Boudreau Ministère de l Agriculture, des Pêcheries et de l Alimentation 25 novembre 2015 PLAN DE LA PRÉSENTATION Cadre d interprétation Indicateurs

Plus en détail

La crise 2008/2009 a-t-elle redistribué les cartes du commerce mondial? Une analyse croisée par secteurs et pays Conférence de presse Paris - 17 mai

La crise 2008/2009 a-t-elle redistribué les cartes du commerce mondial? Une analyse croisée par secteurs et pays Conférence de presse Paris - 17 mai La crise 2008/2009 a-t-elle redistribué les cartes du commerce mondial? Une analyse croisée par secteurs et pays Conférence de presse Paris - 17 mai 2011 La crise 2008/2009 a-t-elle redistribué les cartes

Plus en détail

LE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE

LE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE Dossier de Presse : Grand Paris, le temps des réalisations Fiche 4 LE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE Placer le Grand Paris au service de la croissance et de l emploi, en élément moteur de l économie nationale.

Plus en détail

composition de la consommation marchande des FranÇais entre 1960 et 2010

composition de la consommation marchande des FranÇais entre 1960 et 2010 Données actualisées 1 composition de la consommation marchande des FranÇais entre 1960 et 2010 En pourcentage Nature de la dépense 1960 2010 Produits alimentaires et produits non alcoolisés 26,5 13,3 Boissons

Plus en détail

Revenu par habitant le plus élevé de toutes les grandes économies de la région (9.670 dollars en 2007).

Revenu par habitant le plus élevé de toutes les grandes économies de la région (9.670 dollars en 2007). Sandra Fuentes-Berain Ambassadeur Ambassade du Mexique en Belgique et au Luxembourg Mission du Mexique auprès de l Union européenne. I. Introduction Mexique : 13 ème économie du monde (PIB), 8 ème importateur,

Plus en détail

Rôle de CampusFrance

Rôle de CampusFrance Réunion d'information 20 novembre 2012 La vie d un étudiant en France Institut français du Rôle de CampusFrance Le suivi de la procédure CampusFrance est obligatoire pour tout projet d étude diplômant

Plus en détail

Le Crédit d impôt recherche. CCI Rennes 27 février 2014 Jean LE TRAON, DRRT Bretagne

Le Crédit d impôt recherche. CCI Rennes 27 février 2014 Jean LE TRAON, DRRT Bretagne Le Crédit d impôt recherche CCI Rennes 27 février 2014 Jean LE TRAON, DRRT Bretagne Les grandes étapes du Crédit d impôt recherche Créé en 1983, le CIR est devenu un élément clé de la compétitivité pour

Plus en détail

UIA Séminaire d Istanbul Istanbul / Turquie 27 28 septembre 2013 NOM DE LA COMMISSION OU DU THEME PRINCIPAL THEME DE LA SESSION

UIA Séminaire d Istanbul Istanbul / Turquie 27 28 septembre 2013 NOM DE LA COMMISSION OU DU THEME PRINCIPAL THEME DE LA SESSION UIA Séminaire d Istanbul Istanbul / Turquie 27 28 septembre 2013 NOM DE LA COMMISSION OU DU THEME PRINCIPAL Samedi 28 septembre 2013 THEME DE LA SESSION LA FRANCE, UN PAYS OUVERT AUX INVESTISSEMENTS ET

Plus en détail

RENCONTRE AVEC LES ACTIONNAIRES. 10 décembre 2014

RENCONTRE AVEC LES ACTIONNAIRES. 10 décembre 2014 RENCONTRE AVEC LES ACTIONNAIRES 10 décembre 2014 ENVIRONNEMENT ÉCONOMIQUE ET FINANCIER «LE MONDE D APRÈS» OLIVIER GARNIER Chef économiste DU MONDE D AVANT AU MONDE D APRÈS Quatre grandes ruptures : Modèle

Plus en détail

AU CŒUR DE LA SOCIÉTÉ

AU CŒUR DE LA SOCIÉTÉ VADE-MECUM DE L UTILITÉ DE L INVESTISSEMENT EN INFRASTRUCTURES 02 LE CERCLE VERTUEUX DES INFRASTRUCTURES FINANCEMENT MOBILITÉ EAU ÉNERGIE EMPLOI CROISSANCE RÉSEAUX DU FUTUR PROTECTION CONTRE LES ALÉAS

Plus en détail

PROVENCE-ALPES-CÔTE-D AZUR UNE PRODUCTION CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE DE REGION

PROVENCE-ALPES-CÔTE-D AZUR UNE PRODUCTION CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE DE REGION PROVENCE-ALPES-CÔTE-D AZUR UNE PRODUCTION CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE DE REGION SOMMAIRE TERRITOIRE... 3 ACTIVITES ECONOMIQUES... 4 EMPLOI... 5 ENSEIGNEMENT- FORMATION - APPRENTISSAGE... 6 INTERNATIONAL...

Plus en détail

La Fédération des Les Industries Mécaniques

La Fédération des Les Industries Mécaniques La Fédération des Industries Mécaniques Les Industries Mécaniques Chi fres clés 2010 et enjeux Les Industries Mécaniques en chiffres 11 000 Entreprises* 101,2 milliards d euros de Chiffre d affaires 6

Plus en détail

Dispositif PINEL* Zone A

Dispositif PINEL* Zone A Villa Cirta Nice (06) PROGRAMME IMMOBILIER / Dispositif PINEL* Zone A *Selon les conditions de la Loi de finances LOI no 2014-1654 du 29 décembre 2014 de finances pour 2015 (articles 5, 6 et 82). RÉGION,

Plus en détail

Investissements et R & D

Investissements et R & D Investissements et R & D Faits marquants en 2008-2009 - L investissement de l industrie manufacturière marque le pas en 2008 et se contracte fortement en 2009 - Très fort recul de l utilisation des capacités

Plus en détail

Desk Chine en France Votre lien privilégié avec la Chine

Desk Chine en France Votre lien privilégié avec la Chine Desk Chine en France Votre lien privilégié avec la Chine Pourquoi la France est-elle le pays à privilégier pour s implanter en Europe? * La France est l une des grandes économies de la zone euro : Deuxième

Plus en détail

11 AOÛT 2015 NOTE SUR L ÉCONOMIE ET LE COMMERCE LE MEXIQUE

11 AOÛT 2015 NOTE SUR L ÉCONOMIE ET LE COMMERCE LE MEXIQUE 11 AOÛT 2015 NOTE SUR L ÉCONOMIE L ÉCONOMIE MEXICAINE Mexique Principaux indicateurs, 2014 Population (en millions) 119,7 PIB (en G$ US courants) 1 282,7 PIB par habitant (en $ US courants) 10 714,8 Taux

Plus en détail

INVESTIR EN FRANCE s 2015 mar Réalisation :

INVESTIR EN FRANCE s 2015 mar Réalisation : INVESTIR EN FRANCE LA FRANCE RÉUNIT TOUTES LES CONDITIONS DE SUCCÈS POUR VOTRE INVESTISSEMENT En 2014, 1 014 décisions d investissement en France ont créé ou maintenu 26 535 emplois. 1 er pays en Europe

Plus en détail

Hôtel Concorde Lafayette, 6 juin 2006. En partenariat avec

Hôtel Concorde Lafayette, 6 juin 2006. En partenariat avec Hôtel Concorde Lafayette, 6 juin 2006 En partenariat avec 1 Plan Syntec Logiciel pour les Éditeurs Jean-Pierre Brulard, Président du Comité Éditeurs Journée «Croissance Éditeurs Syntec informatique», 6

Plus en détail

CADRE D INTERPRÉTATION

CADRE D INTERPRÉTATION GRANDS INDICATEURS ÉCONOMIQUES ET L AGROALIMENTAIRE Yvon Boudreau Ministère de l Agriculture, des Pêcheries et de l Alimentation 25 novembre 2015 PLAN DE LA PRÉSENTATION Cadre d interprétation Indicateurs

Plus en détail

Investissements directs étrangers (IDE) en France : principaux constats

Investissements directs étrangers (IDE) en France : principaux constats DG Trésor - Pôle commerce extérieur 24/07/2014 Investissements directs étrangers (IDE) en France : principaux constats - Si la France se situe aux premiers rangs mondiaux en termes de stock d IDE (4 ème

Plus en détail

Choix concurrentiels 2008 Comparaison des coûts d implantation des entreprises à l échelon international KPMG SA

Choix concurrentiels 2008 Comparaison des coûts d implantation des entreprises à l échelon international KPMG SA Choix concurrentiels 2008 Comparaison des coûts d implantation des entreprises à l échelon international KPMG SA Sommaire 1. A propos de l étude Choix concurrentiels 2008 2. Comparaison entre pays 3. Résultats

Plus en détail

Chiffres de Catalogne

Chiffres de Catalogne www.idescat.cat Chiffres de Generalitat de Catalunya Gouvernement de la POPULATION Population (1.000) (1) 7 434 46 508 507 417 hommes 49,1 49,3 48,8 femmes 50,9 50,7 51,2 Structure (%) 0-14 ans 15,9 15,2

Plus en détail

Atelier sur l investissement des migrants en milieu rural au Sénégal

Atelier sur l investissement des migrants en milieu rural au Sénégal Atelier sur l investissement des migrants en milieu rural au Sénégal Session plénière : Séance introductive De l'importance de l'investissement productif des migrants en milieu rural Stéphane Gallet (Ministère

Plus en détail

Les politiques climatique et énergétique de la France

Les politiques climatique et énergétique de la France Les politiques climatique et énergétique de la France Rouen, le 11 avril 2011 Domitille BONNEFOI Domitille.bonnefoi@developpement-durable.gouv.fr DGEC Ministère de l'écologie, du Développement durable

Plus en détail

Le tourisme international en France

Le tourisme international en France Le tourisme international en France Le tourisme international en France 6 L enquête auprès des visiteurs venant de l étranger (EVE) L enquête Dgcis - Banque de France auprès des visiteurs venant de l

Plus en détail

Investissement au Maroc

Investissement au Maroc Investissement au Maroc Pourquoi le Maroc La compétitivité des coûts A seulement 14 km de l Europe, le Maroc se positionne comme une plateforme compétitive à l export: o Des charges salariales réduites

Plus en détail

L agence pour le développement économique du Land de Bade-Wurtemberg

L agence pour le développement économique du Land de Bade-Wurtemberg L-Bank : bénéficiant d une garantie explicite L agence pour le développement économique du Land de Bade-Wurtemberg depuis le 1 er décembre 1998 www.l-bank.de Bloomberg : LBANK Téléphone : +49-721-150-3644

Plus en détail

Le Tourisme en Provence-Alpes-Côte d Azur. CCI commission Tourisme le 4 février 2016

Le Tourisme en Provence-Alpes-Côte d Azur. CCI commission Tourisme le 4 février 2016 Le Tourisme en Provence-Alpes-Côte d Azur CCI commission Tourisme le 4 février 2016 Une destination de proximité de plus en plus accessible! La Méditerranée, 1 ière destination touristique au Monde Réseau

Plus en détail

Thème 1 : La coordination des décisions économiques par l échange. Chapitre 4 : L ouverture des économies

Thème 1 : La coordination des décisions économiques par l échange. Chapitre 4 : L ouverture des économies Thème 1 : La coordination des décisions économiques par l échange Sous thème 1.2 : La dimension internationale de l échange Chapitre 4 : L ouverture des économies Problématique(s) du sous thème : Les conséquences

Plus en détail

Le tourisme international en France

Le tourisme international en France Le tourisme international en France Le tourisme international en France 6 L enquête auprès des visiteurs venant de l étranger (EVE) L enquête DGCIS-Banque de France auprès des visiteurs venant de l étranger

Plus en détail

Maroc Etat des lieux de la coopération internationale et des investissements étrangers

Maroc Etat des lieux de la coopération internationale et des investissements étrangers Maroc Etat des lieux de la coopération internationale et des investissements étrangers U Etude réalisée sous la direction d IDEFIE par Charline Jacob-Nassimian Juillet 2010 UI. La situation économique

Plus en détail

du numérique Édition 2015

du numérique Édition 2015 ÉTUDES ÉCONOMIQUES CHIFFRES CLÉS du numérique Édition 2015 DIRECTION GÉNÉRALE DES ENTREPRISES Secteur producteur - Emploi Nombre d entreprises dans le secteur des TIC* Nombre d unités légales en 2013 Industrie

Plus en détail

UK Trade & Investment

UK Trade & Investment UK Trade & Investment Présentation avril 2011 Le Royaume-Uni et l Irlande à votre portée Un excellent dossier pour attirer les investissements directs à l'étranger Le «stock» cumulatif des IDE du R.-U.

Plus en détail

ENSAE, 1A Maths. Roland Rathelot roland.rathelot@ensae.fr. Septembre 2010

ENSAE, 1A Maths. Roland Rathelot roland.rathelot@ensae.fr. Septembre 2010 Initiation à l économie ENSAE, 1A Maths Roland Rathelot roland.rathelot@ensae.fr Septembre 2010 Les ménages (1/2) Les ressources des ménages La consommation L épargne Les ménages comme agents économiques

Plus en détail

AUVERGNE & 2016 RHONE-ALPES. Naissance d un nouveau pays touristique

AUVERGNE & 2016 RHONE-ALPES. Naissance d un nouveau pays touristique AUVERGNE & 2016 RHONE-ALPES Naissance d un nouveau pays touristique 2 2016 : 13 REGIONS. 2015 : 22 REGIONS. 3 Un nouveau pays touristique 4 7 ème Région Européenne. 70 000 km2 3 ème région 7,7 millions

Plus en détail

Réalisée avec Ernst & Young. Choix d implantation d fiscalité locale

Réalisée avec Ernst & Young. Choix d implantation d fiscalité locale Réalisée avec Ernst & Young Choix d implantation d et fiscalité locale Présentation A la demande de Paris-Ile de France Capitale Economique, l objet de cette étude est de procéder à la mise à jour de l

Plus en détail

Bilan de l activité touristique 2015. Résultats du 1 er semestre et de l été

Bilan de l activité touristique 2015. Résultats du 1 er semestre et de l été Bilan de l activité touristique 2015 Résultats du 1 er semestre et de l été Analyse de la conjoncture économique Contexte international En raison d un ralentissement de l activité au cours du 1 er trimestre

Plus en détail

LE Fonds EN EUROS DE Cardif assurance vie. DONNÉES au 30 juin 2014

LE Fonds EN EUROS DE Cardif assurance vie. DONNÉES au 30 juin 2014 LE Fonds EN EUROS DE Cardif assurance vie DONNÉES au 30 juin 2014 La garantie d un groupe solide AEP - Assurance épargne Pension AEP - Assurance épargne Pension, marque commerciale de BNP Paribas Cardif,

Plus en détail

CRÉDIT D IMPÔT RECHERCHE

CRÉDIT D IMPÔT RECHERCHE Ministère de la recherche CRÉDIT D IMPÔT RECHERCHE Option 1999-2003 Le crédit d impôt recherche est une mesure fiscale créée par la loi de finances pour 1983 Objectif : Aider les entreprises à accroître

Plus en détail

Innovation Investissement International Trésorerie Création Transmission oseo.fr

Innovation Investissement International Trésorerie Création Transmission oseo.fr OSEO et le soutien de l innovation Innovation Investissement International Trésorerie Création Transmission oseo.fr Notre mission Soutenir l innovation et la croissance des entreprises Par nos trois métiers

Plus en détail

Eutelsat Communications

Eutelsat Communications Eutelsat Communications Réunion Actionnaires à Aix les Bains Le 17 juin 2013 Lisa Finas Relations Investisseurs Agenda Eutelsat et le monde du satellite L activité du Groupe Eutelsat Une performance financière

Plus en détail

Monnaie, finance et économie réelle

Monnaie, finance et économie réelle Monnaie, finance et économie réelle Anton Brender, Florence Pisani et Émile Gagna Paris, 5 juin 15 TABLE DES MATIÈRES 1. La contrainte monétaire. Impulsion monétaire et réponse de l économie 3. Information

Plus en détail

Les relations économiques franco-allemandes

Les relations économiques franco-allemandes Les relations économiques franco-allemandes Chambre Franco-Allemande de Commerce et d Industrie Margarete Riegler-Poyet 1 1970 1980 1990 2000 2001 2003 2005 2006 2007 2008 Mrds d' Commerce bilatéral (en

Plus en détail

Avenant àla Convention avec l Etat

Avenant àla Convention avec l Etat Avenant àla Convention avec l Etat 14 septembre 2010 1 20 années d un partenariat sans précédent : 1987 à aujourd hui Une Convention signée le 24 mars 1987 entre TWDC, l Etat français, la Région Ile de

Plus en détail