LE SOMMEIL CHEZ L ENFANT

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LE SOMMEIL CHEZ L ENFANT"

Transcription

1 N 2 SEPTEMBRE 2017 «MIEUX COMPRENDRE VOTRE ENFANT» LE SOMMEIL CHEZ L ENFANT LE RYTHME ALIMENTAIRE DES TOUT PETITS

2 LE SOMMEIL CHEZ L ENFANT Les besoins de chacun et le «Train du sommeil» Selon leur âge les enfants, ont des besoins en sommeil différents. Un enfant entre 0 et 6 mois aura besoin d environ 16 heures de sommeil, vers 1 an il aura besoin de 14h de sommeil, alors qu un enfant de 3 ans aura besoin de 12 heures par jour environ. Si ce quota n est pas atteint, une «dette de sommeil» sera accumulée. Chaque période de sommeil est divisée en plusieurs temps au cours desquels : - Le corps se repose et l organisme fabrique des anticorps et des hormones de croissance lors du sommeil lent, lent léger et lent profond. - Le cerveau recharge les batteries et enregistre ce qu il a appris dans la journée pendant la phase du sommeil paradoxal. - Le train du sommeil illustre les phases rencontrées selon l âge des enfants. Les troubles du sommeil les plus courants Difficultés d endormissement et les réveils multiples. Il est nécessaire d en rechercher les causes afin de tenter d y remédier (parents qui ont peur de la mort subite du nourrisson, problèmes dans le couple, deuil familial, sentiment de culpabilité, perte du travail, déménagement, changement du mode de garde).

3 Les terreurs nocturnes. Elles peuvent survenir chez des enfants introvertis qui ont du mal à exprimer dans la journée leur ressenti et surtout des affects tels que la jalousie ou l agressivité à l égard d un petit(e) frère/sœur qui vient de naitre. Une activité trop importante le soir, un couché tardif, une privation de sommeil, la perte de la sieste ou une source de stress peuvent aussi induire des terreurs nocturnes. Il est inutile de le réveiller ou consoler l enfant car il dort profondément et n est pas accessible aux paroles de consolation. Elles surviennent généralement avant minuit pendant le sommeil lent profond, le lendemain l enfant n en a plus le souvenir. Les cauchemars. Ils apparaissent pendant le sommeil paradoxal, en fin de nuit. L enfant est réveillé par son cauchemar, il se rappelle de son rêve terrifiant et peut le raconter. Il doit vraiment être consolé. Il existe des formes plus graves de troubles du sommeil tels que l hypersomnie et la narcolepsie mais elles sont rares avant 6 ans. Quelques pistes pour aider à anticiper les troubles : La régularité du rythme de vie : instaurer un rituel de coucher, privilégier les réveils à heures fixes, et un repas qui lui permettra de tenir toute la nuit sans ressentir la faim. Un enfant qu on empêche de faire la sieste s habitue à lutter contre les signes de fatigue. Bien différencier le coucher du soir (il fait nuit) et la sieste (il fait jour). L ostéopathie et l homéopathie peuvent être utiles dans certaines situations Si ces troubles du sommeil persistent, le psychologue peut parfois aider à rendre du recul sur la situation et nous apporter des conseils. Pour aller plus loin : Attention aux punitions dans le lit : En effet, l enfant ne sera plus capable de faire la distinction entre le temps de punition et celui du sommeil. Selon l âge et les capacités de l enfant il peut être intéressant de l asseoir sur une chaise près de soi et lui demander de se poser. Jennifer M. (EJE)

4 LE RYTHME ALIMENTAIRE DES TOUT PETITS Une question de rythme A partir de 6-8 mois, le rythme recommandé est de 4 repas par jour : petit déjeuner, déjeuner, goûter et dîner. Ce rythme, le fait d instaurer des repas à heures fixes et la portion des repas fait partie intégrante d une alimentation équilibrée, instaurant un repère pour l organisme. La régularité des repas et l absence de grignotage permet de diminuer le risque d obésité, ce sont des bonnes habitudes à transmettre dès le plus jeune âge. Quoi penser des collations? Il est conseillé d éviter de donner des aliments en dehors des repas même si votre enfant a peu mangé. La collation du matin n est pas nécessaire si un petit déjeuner équilibré a été consommé. Cette collation risque d apporter un excès de sucres ou de graisses et de couper la faim. L idéal est d offrir une collation au moins deux heures avant le repas de midi ou du soir. Les collations doivent compléter les apports de la journée et permettre d inclure des aliments qui n ont pas été servis au repas. Celle du matin doit rester exceptionnelle (lorsque l enfant a déjeuné tôt par exemple) et être plus légère, celle de l après-midi plus rassasiante. Les petits écarts Sucreries et chocolat, aliments riches en graisse, fritures, sodas et sirops sont à limiter et éviter. Les anniversaires et autres fêtes, lorsqu elles gardent un caractère exceptionnel, permettent d offrir une collation supplémentaire et offrent un moment de convivialité et de partage. Le saviez-vous? 250 ml de sodas ou jus de fruit contient 5 morceaux de sucres, l eau est la seule boisson recommandée pour les enfants, les jus de fruits (même avec la mention «sans sucres ajoutés») sont à proposer occasionnellement. Le «syndrome du biberon» est caractérisé par l apparition précoce de caries chez le jeune enfant due à l utilisation de biberons sucrés riches (jus, eau sucré, lait) en particulier avant le coucher. Ce processus est amplifié selon la fréquence et le moment des prises. Les biberons donnés à heures fixes, un bon équilibre alimentaire et un brossage des dents réguliers permettent de l éviter. Mélanie W. (Puéricultrice)

5 POUR ALLER PLUS LOIN LE SOMMEIL CHEZ L ENFANT Brochure Fondation Mustela, «Les troubles du sommeil» : ans_1.pdf - LE RYTHME ALIMENTAIRE DES TOUT PETITS INPES. Livret «La santé vient en mangeant». Disponible sur : [En ligne]. INSEE. Le temps de l alimentation en France. Thibaut de Saint Pol, Laboratoire de sociologie quantitative, Crest - Layla Ricroch, division Conditions de vie des ménages. INSEE Première, N 1417,

L essentiel en un coup d œil

L essentiel en un coup d œil L essentiel en un coup d œil Un bon sommeil est essentiel pour mener une vie saine et équilibrée. Un trouble dans le cycle du sommeil peut perturber le rythme d une vie et devenir rapidement ingérable,

Plus en détail

LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE

LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE 28 SOMMAIRE Les collations Evolution du comportement alimentaire Définitions Intérêts d une collation Comment lutter contre le grignotage? Cas pratiques A

Plus en détail

LE SOMMEIL. La journée on est actif (on travaille, on sort, on fait des activités ), et la nuit,

LE SOMMEIL. La journée on est actif (on travaille, on sort, on fait des activités ), et la nuit, LE SOMMEIL Pourquoi a-t-on besoin de dormir?. Pour se reposer, pour recharger nos batteries. Le sommeil est indispensable à la vie. Si on ne dormait pas on finirait par s épuiser. Pourquoi dort-on la nuit?

Plus en détail

mon enfant en surpoids?

mon enfant en surpoids? Comment doit s'alimenter mon enfant en surpoids? De mauvaises habitudes alimentaires (trop de calories, grignotages toute la journée) ainsi qu une trop grande sédentarité contribuent au surpoids et à l

Plus en détail

6 ÈME RENCONTRE DÉPARTEMENTALE DES ASSISTANTS MATERNELS. «comment accueillir l enfant au quotidien?» -1,2, 3, SOMMEIL

6 ÈME RENCONTRE DÉPARTEMENTALE DES ASSISTANTS MATERNELS. «comment accueillir l enfant au quotidien?» -1,2, 3, SOMMEIL 6 ÈME RENCONTRE DÉPARTEMENTALE DES ASSISTANTS MATERNELS «comment accueillir l enfant au quotidien?» -1,2, 3, SOMMEIL CONSEIL DÉPARTEMENTAL DE L ALLIER CMS de CERILLY Mme Patricia PHILIPPE, Infirmière ff

Plus en détail

Rituel du sommeil du bébé-

Rituel du sommeil du bébé- Rituel du sommeil du bébé- Dr DAHOUN Le site du Docteur Mustapha DAHOUN, pédiatre Adresse du site : www.docvadis.fr/drmustapha-dahoun gestion du sommeil du bébé- comment le préparer pour avoir un bon sommeil,

Plus en détail

DOCTEUR, IL NE VEUT PAS DORMIR!

DOCTEUR, IL NE VEUT PAS DORMIR! DOCTEUR, IL NE VEUT PAS DORMIR! Le sommeil est une des grandes fonctions de l organisme puisqu il occupe les 2/3 de la vie du nourrisson, la moitié de la vie de l enfant et un tiers de celle d un adulte.

Plus en détail

La Gazouille. De Bisous d Esquimaux

La Gazouille. De Bisous d Esquimaux La Gazouille De Bisous d Esquimaux Janvier 2016 Comité de rédaction : Elodie PETREMANT et Alexandra DURAND-ROGER C est quoi ça? Bisous d Esquimaux propose de vous raconter à travers La Gazouille, sa pédagogie,

Plus en détail

Souvenirs de. chez ma Nounou. Il était une fois...

Souvenirs de. chez ma Nounou. Il était une fois... Souvenirs de chez ma Nounou Il était une fois... Illustrations : Samuel Ribeyron Destiné à l enfant, ce livret constituera l histoire vraie d une vie qui commence. Il lui permettra de se rappeler ses premiers

Plus en détail

RYTHMES BIOLOGIQUES. Définir la notion de rythme biologique. Rythmes sociaux. Réunions repas. Rythmes professionnels

RYTHMES BIOLOGIQUES. Définir la notion de rythme biologique. Rythmes sociaux. Réunions repas. Rythmes professionnels B1 RYTHMES BIOLOGIQUES Activité 1 Définir la notion de rythme biologique 1- Surligner la définition de rythme biologique. Les différents rythmes humains Ce sont des phénomènes biologiques naturels qui

Plus en détail

Proposé par Les Relais Assistant(e)s Maternel(le)s du Gard

Proposé par Les Relais Assistant(e)s Maternel(le)s du Gard Fiche 16 (version 5) Le présent document est donné à titre d information et n engage aucune responsabilité du RAM : Proposé par Les Relais Assistant(e)s Maternel(le)s du Gard Ram fiche technique 16 mise

Plus en détail

Connaître son sommeil

Connaître son sommeil Connaître son sommeil Le sommeil occupe le tiers de notre vie à 60 ans, on a dormi 20 ans, dont 5 ans de rêves! Dormir n est pas une perte de temps Le sommeil est un état physiologique périodique de l

Plus en détail

PRÉVENTION de l OBÉSITÉ

PRÉVENTION de l OBÉSITÉ PRÉVENTION de l OBÉSITÉ JIJL- Familles et accompagnants 26 mars 2011 Dr C. Mircher - Institut Jérôme Lejeune L ALIMENTATION...PLAISIR : SEUL ET PARTAGÉ Alimentation: vie, croissance Mais se nourrir est

Plus en détail

PETI DÉJEUNER & GOÛTER

PETI DÉJEUNER & GOÛTER PETI DÉJEUNER & GOÛTER 3 Sommaire INTRODUCTION LA PYRAMIDE LE PETIT DÉJEUNER -LE TRADITIONNEL -LE LÉGER -LE CAMPAGNARD -LE RAPIDE MON ENFANT NE VEUT PAS PRENDRE DE PETIT DÉJEUNER LE GOÛTER DE L APRÈS -

Plus en détail

Le Travail de nuit. Tout travail effectué entre 21h et 6h du matin est considéré comme travail de nuit CONSEILS D HYGIÈNE DE VIE

Le Travail de nuit. Tout travail effectué entre 21h et 6h du matin est considéré comme travail de nuit CONSEILS D HYGIÈNE DE VIE CONSEILS D HYGIÈNE DE VIE Organiser sa vie familiale et sociale sans écourter son. La double journée est dangereuse TRAVAIL DE NUIT, EFFETS SUR LA SANTE Manger équilibré aux heures traditionnelles. Éviter

Plus en détail

Les Glucides. Session 4

Les Glucides. Session 4 Les Glucides Session 4 Challenge de la semaine Faisons le point sur notre semaine 2 Répartition de l énergie Dans le cadre d'un programme de contrôle de poids, il est recommandé d'augmenter la proportion

Plus en détail

Salut, viens découvrir. mes astuces dans ce livret. Tony Parker

Salut, viens découvrir. mes astuces dans ce livret. Tony Parker Salut, viens découvrir mes astuces dans ce livret. Tony Parker Être en forme, qu est ce que c est? Certains jours, tout te semble plus fatiguant. Ces jours-là, tu entends autour de toi : "Ohlala, il n

Plus en détail

BESOIN DE DORMIR ET SE REPOSER SATISFACTION DU BESOIN

BESOIN DE DORMIR ET SE REPOSER SATISFACTION DU BESOIN BESOIN DE DORMIR ET SE REPOSER SATISFACTION DU BESOIN Définition : Dormir et se reposer est une nécessité pour tout être humain de prendre du sommeil et du repos dans de bonnes conditions, en quantité

Plus en détail

Le livret pour en savoir plus

Le livret pour en savoir plus Le livret pour en savoir plus Bioviva : à la découverte de Soi et du Monde Chers parents, grands-parents, éducateurs et enseignants, Vous souhaitez aider votre enfant à bien grandir et s accomplir. Nombreux

Plus en détail

L objectif 5 de mon Défi Santé

L objectif 5 de mon Défi Santé L objectif 5 de mon Défi Santé Manger au moins 5 portions de fruits et légumes par jour* Une portion, c est quoi? 1 fruit ou 1 légume moyen (grosseur d une balle de tennis) ½ tasse (125 ml) de fruits ou

Plus en détail

Le sommeil de l enfant

Le sommeil de l enfant Le sommeil de l enfant A quoi ça sert de dormir? A maintenir les fonctions d apprentissage, de mémorisation et d adaptation à des circonstances nouvelles. Le sommeil joue également un rôle-clé pour l état

Plus en détail

Pourquoi prendre un petit déjeuner?

Pourquoi prendre un petit déjeuner? Pourquoi prendre un petit déjeuner? 3 raisons pour ne pas zapper le p tit déj Faire le plein d énergie Équilibrer l alimentation Être en pleine forme toute la matinée page 1 Comment ça fonctionne? La nuit,

Plus en détail

-> Point de repère : Le programme national nutrition santé (PNNS) recommande de consommer 5 fruits et légumes par jour.

-> Point de repère : Le programme national nutrition santé (PNNS) recommande de consommer 5 fruits et légumes par jour. I OUI! Riz, pâtes, pommes de terre, pain, légumes secs, les féculents sont la base de notre alimentation et sont nécessaires à chaque repas, en quantités adaptées à l âge et de l appétit de chacun des

Plus en détail

Voyage au pays du sommeil

Voyage au pays du sommeil Voyage au pays du sommeil Séance 1 : Le soir à la maison 1- En GS, votre enfant a besoin de 11h de sommeil chaque nuit. Cependant, il existe des petits et des gros dormeurs. Un enfant qui ne dort pas assez

Plus en détail

Bien dormir, c est important

Bien dormir, c est important Bien dormir, c est important Le vivant Fiche n 1 1 Notre question : Pourquoi faut-il bien dormir? Nos hypothèses : 2 J observe l affiche et je coche la (ou le$) bonne($) réponse$. a) Où va ce petit garçon?

Plus en détail

ALIMENTATION DU JEUNE JOUEUR DE TENNIS

ALIMENTATION DU JEUNE JOUEUR DE TENNIS ALIMENTATION DU JEUNE JOUEUR DE TENNIS LES ENFANTS QUI FONT DU SPORT ET SONT EN PÉRIODE DE CROISSANCE ONT-ILS DES BESOINS NUTRITIONNELS PARTICULIERS? Croissance + Sport = Besoins énergétiques Besoins en

Plus en détail

BESOIN FONDAMENTAL DORMIR, SE REPOSER

BESOIN FONDAMENTAL DORMIR, SE REPOSER PROMOTION AIDE-SOIGNANTE Année 2014-2015 Module 1 : Accompagnement de la personne dans les gestes de la vie quotidienne BESOIN FONDAMENTAL DORMIR, SE REPOSER Définition : Dormir et se reposer est une nécessité

Plus en détail

SCIENCES. Alimentation. Colle ici ta fleur NOM

SCIENCES. Alimentation. Colle ici ta fleur NOM SCIENCES Alimentation Colle ici ta fleur NOM 1. Les produits sucrés : à limiter Les produits sucrés font grossir. Ils peuvent aussi entrainer la formation de caries dentaires lorsqu on ne se brosse pas

Plus en détail

L endormissement, phase 0

L endormissement, phase 0 N ous sommes tous affectés par la fatigue : on a besoin de sommeil pour vivre. Mais vous êtes vous déjà demandé pourquoi avions-nous besoin de sommeil? Comment fonctionne ce système qui nous force à dormir

Plus en détail

Le sommeil, un art de vivre

Le sommeil, un art de vivre Le sommeil, un art de vivre Qu est ce qu un bon sommeil? Un bon sommeil doit être réparateur et préparer à une bonne journée, en pleine forme et détendu. Un endormissement naturel 30 minutes après le coucher,

Plus en détail

LIVRET D ACCUEIL. Bien préparer l accueil de l enfant. chez son Assistante Maternelle

LIVRET D ACCUEIL. Bien préparer l accueil de l enfant. chez son Assistante Maternelle LIVRET D ACCUEIL Bien préparer l accueil de l enfant chez son Assistante Maternelle Relais Assistantes Maternelles de la Communauté de Communes du canton d Oulchy-le-Château 1, ruelle de la Fausse porte

Plus en détail

DEROULEMENT D UNE JOURNEE A LA CRECHE

DEROULEMENT D UNE JOURNEE A LA CRECHE DEROULEMENT D UNE JOURNEE A LA CRECHE 1. Moments-clé d une journée à la crèche 6h30-7h30-8h45 8h00 8h45-9h15 9h15-11h00 11h00 11h15-11h45 11h45-12h00 12h00-12h15 12h15-15h00 12h00-12h30 13h30-14h00 14h00

Plus en détail

LIVRET D ACCUEIL. Exemple proposé de COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS DE CRUSEILLES RELAIS ASSISTANTS MATERNELS. De l enfant :.

LIVRET D ACCUEIL. Exemple proposé de COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS DE CRUSEILLES RELAIS ASSISTANTS MATERNELS. De l enfant :. COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS DE CRUSEILLES RELAIS ASSISTANTS MATERNELS Exemple proposé de LIVRET D ACCUEIL De l enfant :. Au domicile de l assistant(e) maternel(le) :. Nom et prénom des parents de l

Plus en détail

Doc 1 : Des exemples de diversité alimentaire dans le monde

Doc 1 : Des exemples de diversité alimentaire dans le monde Alimentation et santé Le nombre de personnes en surpoids et en obésité a augmenté depuis ces dernières années. Ce phénomène s accompagne également d une augmentation des maladies nutritionnelles (ex :

Plus en détail

Le goûter et le développement durable

Le goûter et le développement durable Salle, extérieur Les repas 40 à 50 min. Le goûter et le développement durable Objectifs de l atelier : Découvrir l empreinte écologique des produits consommés dans leur quotidien. Comprendre l équilibre

Plus en détail

être étudiant-e et manger sainement, c est possible!

être étudiant-e et manger sainement, c est possible! être étudiant-e et manger sainement, c est possible! Santé et alimentation 2 «Que ta nourriture soit ton médicament et que ton médicament soit ta nourriture» HIPPOCRATE Par manque de temps et/ou d argent,

Plus en détail

Cette exposition est proposée par le Service Santé Enfance et la Direction Petite Enfance de la Ville de Rennes. Les illustrations ont été réalisées

Cette exposition est proposée par le Service Santé Enfance et la Direction Petite Enfance de la Ville de Rennes. Les illustrations ont été réalisées Cette exposition est proposée par le Service Santé Enfance et la Direction Petite Enfance de la Ville de Rennes. Les illustrations ont été réalisées par Emmanuelle Houssais. Le choix du lait maternel ou

Plus en détail

POURQUOI S INTERESSER AU SOMMEIL?

POURQUOI S INTERESSER AU SOMMEIL? QUIZZ SOMMEIL POURQUOI S INTERESSER AU SOMMEIL? Près de 70% des Français se plaignent de leur sommeil. La France est la première consommatrice de somnifères en Europe. La somnolence au volant est responsable

Plus en détail

Hygiène de vie et travail de nuit

Hygiène de vie et travail de nuit Hygiène de vie et travail de nuit Réglementation travail de nuit Tout travail effectué entre 21h00 et 6h00 du matin est considéré comme travail de nuit. Article L. 3122-29 du Code du travail Article L.

Plus en détail

RYTHMES DE L ENFANT en maternelle. 13/10/2010 Rythmes de l'enfant. J BENOIT

RYTHMES DE L ENFANT en maternelle. 13/10/2010 Rythmes de l'enfant. J BENOIT RYTHMES DE L ENFANT en maternelle Quelques définitions (1) «Un rythme est un phénomène qui se reproduit à l identique au bout d un temps prévisible, et peut ainsi être caractérisé par une période». Sa

Plus en détail

Les produits spécifiques pour sportifs Pertinence de leur utilisation?

Les produits spécifiques pour sportifs Pertinence de leur utilisation? Les produits spécifiques pour sportifs Pertinence de leur utilisation? RRMES Vevey 3 mars 2016 Ressort Sport d élite - Nutrition du Sport L alimentation du sportif Gammes, offre, marché ENORME! 2 Patrouille

Plus en détail

Troubles du sommeil de l adulte Q43. Psychiatrie adulte Module D Pr Jean Louis Senon Année Universitaire

Troubles du sommeil de l adulte Q43. Psychiatrie adulte Module D Pr Jean Louis Senon Année Universitaire Troubles du sommeil de l adulte Q43 Psychiatrie adulte Module D Pr Jean Louis Senon Année Universitaire 2002-2003 Plans et objectifs Sommeil normal, stades du sommeil Examen d un trouble du sommeil Dyssomnies

Plus en détail

Fiche Pratique - Les collations Les Collations

Fiche Pratique - Les collations Les Collations Les Collations Pourquoi sont-elles importantes? Quand les prendre? Que manger? L équilibre alimentaire de la femme enceinte implique de manger deux fois mieux et non pas deux fois plus. Pendant la grossesse

Plus en détail

Restitution de l enquête «sommeil & rythmes de vie des jeunes enfants de 1 à 3 ans»

Restitution de l enquête «sommeil & rythmes de vie des jeunes enfants de 1 à 3 ans» Restitution de l enquête «sommeil & rythmes de vie des jeunes enfants de 1 à 3 ans» Introduction Le Codes de Vaucluse, avec le soutien financier du Conseil général, à réalisé une enquête sur le sommeil

Plus en détail

Les points clés à retenir Basé sur l intervention de madame Péréna, puéricultrice du service PMI, Conseil Général 41

Les points clés à retenir Basé sur l intervention de madame Péréna, puéricultrice du service PMI, Conseil Général 41 Comprendre les différents comportements alimentaires du jeune enfant Les points clés à retenir Basé sur l intervention de madame Péréna, puéricultrice du service PMI, Conseil Général 41 Introduction La

Plus en détail

C.2. Fiches «Alimentation»

C.2. Fiches «Alimentation» C.2. Fiches «Alimentation» Fiche 1 : Comment manges-tu? Fiche 1 : Test 1 1- Le matin, tu ne déjeunes pas. Vrai Faux 2 - Tu manges souvent des aliments riches en graisses cachées comme les fritures, les

Plus en détail

Alimentation 2 4 Ans. Dr Decline

Alimentation 2 4 Ans. Dr Decline Alimentation 2 4 Ans Dr Decline 14/12/2016 Répartition des repas chez l'enfant de 1 à 3 ans Répartition de la Valeur Energétique 30% 15% 408 Kcal 204 Kcal 340 Kcal 408 Kcal 25% 30% Petit Déjeuner Déjeuner

Plus en détail

ENQUÊTE ALIMENTAIRE. Si non : Retraité Invalide Sans profession Autres : Si oui : Quelle est votre profession? Quelles sont vos horaires?

ENQUÊTE ALIMENTAIRE. Si non : Retraité Invalide Sans profession Autres : Si oui : Quelle est votre profession? Quelles sont vos horaires? ENQUÊTE ALIMENTAIRE Date: IDENTIFICATION: NOM et prénom : Date de naissance : Adresse : Téléphone : Mail : Comment m avez-vous connu? Pourquoi faites-vous appel à moi : Programme choisi : ACTIVITÉS SOCIOPROFESSIONNELLES

Plus en détail

Sommeil d or. Spheria Val de France, sur mesure. la mutuelle. www.prevention-sante.com. www.prevention-sante.com

Sommeil d or. Spheria Val de France, sur mesure. la mutuelle. www.prevention-sante.com. www.prevention-sante.com Le sommeil Guide Prévention MUTUELLE SPHERIA VAL DE FRANCE Service Prévention Tél. : 02 38 78 74 00 e-mail : prevention@svf.fr Pour en savoir plus sur les actions menées par le service prévention, rendez-vous

Plus en détail

MODULE 1 SANTE ET EQUILIBRE DE VIE

MODULE 1 SANTE ET EQUILIBRE DE VIE 1.1 MAITRISER SON EQUILIBRE DE VIE 1.1.1 ADOPTER UN RYTHME BIOLOGIQUE COHERENT Définition biorythmes ou rythmes biologiques : C est une suite de variations du fonctionnement de l organisme, régulières

Plus en détail

- Votre lettre d information n 24 - Juillet 2014 Caisse primaire d Assurance Maladie de l Allier

- Votre lettre d information n 24 - Juillet 2014 Caisse primaire d Assurance Maladie de l Allier AM@llier - Votre lettre d information n 24 - Juillet 2014 Caisse primaire d Assurance Maladie de l Allier U ne alimentation variée et équilibrée, associée à une activité physique régulière, aide à rester

Plus en détail

Le matin, on fait le "plein"

Le matin, on fait le plein Pour le "PETIT" déjeuner voyez "GRAND" www.cramif.fr Le matin, on fait le "plein" Ce n est pas parce que l on dort que la vie s arrête : notre corps respire, digère, rêve... et consomme de l énergie. Un

Plus en détail

5. Pourquoi est-il important de faire des pauses?

5. Pourquoi est-il important de faire des pauses? 5. Pourquoi est-il important de faire des pauses? Tu dois prévoir de faire des pauses pour te ressourcer et te remettre en forme. Nous possédons en nous 3 sortes de batteries : - physique, - mentale, -

Plus en détail

SOMMEIL GUIDE DU RÔLE, CONSEILS & SOLUTIONS PRÉVENTION SANTÉ

SOMMEIL GUIDE DU RÔLE, CONSEILS & SOLUTIONS PRÉVENTION SANTÉ GUIDE DU SOMMEIL RÔLE, CONSEILS & SOLUTIONS SIÈGE SOCIAL ET ADMINISTRATIF : 12, quai de la Tournette CS 90417-74013 ANNECY CEDEX Tél: 04 50 45 13 56 - Fax: 04 50 45 74 40 LE SOMMEIL occupe près d un tiers

Plus en détail

POLITIQUE SUR LE SOMMEIL CHEZ LES ENFANTS

POLITIQUE SUR LE SOMMEIL CHEZ LES ENFANTS POLITIQUE SUR LE SOMMEIL CHEZ LES ENFANTS CENTRE DE LA PETITE ENFANCE LA GIROUETTE INC. PERMIS NO : 2416-1895 DOCUMENT APPROUVÉ PAR LE CONSEIL D ADMINISTRATION ET EN VIGUEUR DEPUIS LE 21 SEPTEMBRE 2010

Plus en détail

SYNTHÈSE DE LA REUNION du 10/01/2014

SYNTHÈSE DE LA REUNION du 10/01/2014 SYNTHÈSE DE LA REUNION du 10/01/2014 Thème du jour : «Sophrologie et sommeil chez les personnes âgées» Présenté par Mireille BARREAU et Clémence PEIX LAVALLEE. Sophrologues formées à l Académie de Sophrologie

Plus en détail

Projet pédagogique du groupe Nursery (3-18 mois)

Projet pédagogique du groupe Nursery (3-18 mois) Projet pédagogique du groupe Nursery (3-18 mois) Tables des matières Principes pédagogiques... 1 Personne de référence... 2 Accueil des enfants... 2 Petit-déjeuner... 2 Les repas... 2 Sieste... 4 Activités

Plus en détail

Grignotage et collations

Grignotage et collations Grignotage et collations Grignotage et collations CRIOC, septembre 2006 Etude réalisée avec le soutien de la Région wallonne Agenda 1. Introduction 2. Objectifs 3. Méthodologie 4. Le grignotage (qui, quand,

Plus en détail

Alimentation et santé

Alimentation et santé Alimentation et santé Questionnaire pour l entrevue individuelle 2 Thème 1 : L épicerie 1. D habitude, qu'est-ce que tu achètes à l épicerie? (En commençant par le plus important) 2. Est-ce que tu achètes

Plus en détail

Tout savoir sur le sommeil de 0 à 6 ans AU DODO, MIKALOU!

Tout savoir sur le sommeil de 0 à 6 ans AU DODO, MIKALOU! Tout savoir sur le sommeil de 0 à 6 ans AU DODO, MIKALOU! Récit PAS DE DODO SANS DOUDOU! Comme Mikalou a beaucoup joué, il se sent fatigué. Il bâille un peu et se frotte les yeux. Papa Loup sourit : «Après

Plus en détail

Travail de nuit et travail posté

Travail de nuit et travail posté Référence Référence : : Version : Date : Travail de nuit et travail posté DOSSIER Sommaire : I. Introduction II. Qu entend-on par travail de nuit et travail posté? III. IV. Rythmes biologiques Effets sur

Plus en détail

Pour rester en bonne santé, limiter sa consommation de produits sucrés est essentiel. Faut-il pour autant renoncer à toute gourmandise?

Pour rester en bonne santé, limiter sa consommation de produits sucrés est essentiel. Faut-il pour autant renoncer à toute gourmandise? Pour rester en bonne santé, limiter sa consommation de produits sucrés est essentiel Faut-il pour autant renoncer à toute gourmandise? Heureusement non Apprenons à connaître les produits sucrés pour mieux

Plus en détail

Dormir, ça sert à quoi? Z ZZ. Adolescents et sommeil : conseils et trucs pratiques. Centre de promotion de la santé

Dormir, ça sert à quoi? Z ZZ. Adolescents et sommeil : conseils et trucs pratiques. Centre de promotion de la santé Dormir, ça sert à quoi? Adolescents et sommeil : conseils et trucs pratiques Z ZZ Centre de promotion de la santé F-2510 GRM : 30008444 (REV.09-2016) 2 3 Z ZZ Dormir Bon pour la santé, pour le corps et

Plus en détail

Principes du régime hypocalorique chez le sujet âgé. A. Baptiste et L. Gindre-Poulvelarie* *réseau LINUT Réunion LINUT du 15 mai 2008 Bonnac la Côte

Principes du régime hypocalorique chez le sujet âgé. A. Baptiste et L. Gindre-Poulvelarie* *réseau LINUT Réunion LINUT du 15 mai 2008 Bonnac la Côte Principes du régime hypocalorique chez le sujet âgé A. Baptiste et L. Gindre-Poulvelarie* *réseau LINUT Réunion LINUT du 15 mai 2008 Bonnac la Côte A qui s adresse t-il? ➄ Aux sujets âgés souffrant d obésité,

Plus en détail

Messages nutrition santé

Messages nutrition santé Fiche A1 Des éléments de connaissance Les avancées de la recherche précisent le rôle que joue tant l inadéquation des apports alimentaires que l insuffisance d activité physique et la sédentarité dans

Plus en détail

Quelles que soient les raisons de ces perturbations, vous pouvez suivre les conseils de cette brochure pour mieux dormir.

Quelles que soient les raisons de ces perturbations, vous pouvez suivre les conseils de cette brochure pour mieux dormir. Troubles du sommeil Beaucoup de réfugiés connaissent par périodes des troubles du sommeil, et cela chaque nuit pour certains, tandis que d autres n en sont affectés que par intermittence. Vous pouvez avoir

Plus en détail

TRAITEMENT DIETETIQUE DU DIABETE SUCRE. Prof. Ag. THOT O Amani Sroboua

TRAITEMENT DIETETIQUE DU DIABETE SUCRE. Prof. Ag. THOT O Amani Sroboua TRAITEMENT DIETETIQUE DU DIABETE SUCRE Prof. Ag. THOT O Amani Sroboua I. INTRODUCTION (1) L OMS définit le diabète sucré comme étant un état d hyperglycémie chronique en rapport avec des facteurs, les

Plus en détail

Feuille de route pour le sommeil au CPE

Feuille de route pour le sommeil au CPE Feuille de route pour le sommeil au CPE Les objectifs L objectif de cette feuille de route est d assurer une cohérence de la part de tous les intervenants au niveau des interventions qui entourent la période

Plus en détail

Ai-je un problème de sommeil? Bien dormi? Vous avez un vrai problème de sommeil si, au moins trois fois par semaine, vous :

Ai-je un problème de sommeil? Bien dormi? Vous avez un vrai problème de sommeil si, au moins trois fois par semaine, vous : Bien dormi? Ai-je un problème de sommeil? Pour une partie non négligeable de la population, bien dormir et se réveiller parfaitement reposé est un rêve inaccessible. Selon les estimations, un Belge sur

Plus en détail

Attitudes et interventions à privilégier dans les moments de vie

Attitudes et interventions à privilégier dans les moments de vie Attitudes et interventions de l éducatrice au moment de l accueil et du départ 2010 reception_rome Lavigne pour le CPE Au pied de l échelle 14/02/2012 Pour répondre aux besoins des enfants : Dire bonjour

Plus en détail

Augmenter la température de la chambre à coucher

Augmenter la température de la chambre à coucher A ne pas faire avant de dormir Une bonne nuit de sommeil est essentielle tant pour notre santé que notre bien-être. Dormir dans de bonnes conditions permet de se sentir mieux dans la journée et renforce

Plus en détail

C est l enfer à table!

C est l enfer à table! Laurence Haurat Anne Krispil C est l enfer à table! Quand les repas de l enfant sont difficiles, 2012 ISBN : 978-2-212-54947-8 Table des matières Introduction... 1 Chapitre 1 Quand bébé n accepte que le

Plus en détail

CONTRAT D ACCUEIL Parents Assistant(e)s Maternel(le)s

CONTRAT D ACCUEIL Parents Assistant(e)s Maternel(le)s Modèle de CONTRAT D ACCUEIL Parents Assistant(e)s Maternel(le)s ENFANT :... ENFANT Proposé par les Relais Assistant(e)s Maternel(le)s le)s du Gard CONTRAT D ACCUEIL Parents, assistant(e) maternel(le),

Plus en détail

Quelle collation choisir pour votre enfant?

Quelle collation choisir pour votre enfant? Quelle collation choisir pour votre enfant? QUELLE PLACE SUR LES REPAS DE LA JOURNEE? Une journée alimentaire idéale = 4 repas (dont le goûter) + 1 collation. La collation ne doit représenter que 5% des

Plus en détail

Nursery Garderie Pinocchio

Nursery Garderie Pinocchio 06.30 08.45 Déroulement d une journée Deux personnes ouvrent la crèche. Une pour la nurserie et une pour le groupe trotteursgrands. Moment d accueil Les bébés vont à la nurserie. Les trotteurs et les grands

Plus en détail

La composition du goûter

La composition du goûter Les repas Salle avec tableau extérieur Durée : 30 à 40 minutes La composition du goûter Objectifs de l atelier : Déterminer l origine des aliments et en établir une classification. Identifier et reconnaître

Plus en détail

Journal alimentaire de 3 jours

Journal alimentaire de 3 jours Journal alimentaire de 3 jours NOM : PRÉNOM : DN (j/m/a): ÂG : POIDS : kg TAILL : cm Objectif : Dresser un portrait de vos habitudes alimentaires et évaluer la qualité de votre alimentation pour mieux

Plus en détail

LE SOMMEIL. 1/3 de notre vie...

LE SOMMEIL. 1/3 de notre vie... LE SOMMEIL 1/3 de notre vie... Siège Social et Administratif : ANNECY SANTE AU TRAVAIL 12 quai de la Tournette 74000 ANNECY - Tél : 04 50 45 13 56 - Fax : 04 50 45 91 09 Site web : www.ast74.fr e-mail

Plus en détail

Alimentation du jeune enfant

Alimentation du jeune enfant Alimentation du jeune enfant I. Alimentation des nourrissons 1. Les besoins alimentaires Besoins nutritionnels moyens : Nouveau-né : 80 cal / Kg 1 er : 120 cal / Kg 3 ème mois : 120 cal / Kg 6 ième : 100

Plus en détail

Les Grands Principes du Contrôle de Poids. Session 1

Les Grands Principes du Contrôle de Poids. Session 1 Les Grands Principes du Contrôle de Poids Session 1 Challenge de la semaine Faisons le point sur notre semaine 2 Un poids stable Un poids stable, c est un équilibre entre : Apports Alimentaires Dépenses

Plus en détail

Hydratation. L alliée indispensable du sportif : L EAU. Au quotidien : 1,5 litre pour les femmes 2,5 litres pour les hommes

Hydratation. L alliée indispensable du sportif : L EAU. Au quotidien : 1,5 litre pour les femmes 2,5 litres pour les hommes Hydratation L alliée indispensable du sportif : L EAU Au quotidien : 1,5 litre pour les femmes 2,5 litres pour les hommes Composant majoritaire de notre organisme... 1 Qu est ce que je risque si je ne

Plus en détail

PROTOCOLE TRAVAIL DE NUIT

PROTOCOLE TRAVAIL DE NUIT Référentiel protocole infirmier proposé par le groupe interrégional ISTNF/DIRECCTE/SST B. QUESTIONNAIRE À REMPLIR PAR LE SALARIÉ EN SALLE D ATTENTE PROTOCOLE TRAVAIL DE NUIT (ENTRETIEN DE NUIT) ESTI =

Plus en détail

Sommeil et Parkinson

Sommeil et Parkinson Sommeil et Parkinson Jean-François Gagnon Professeur Département de psychologie Université du Québec à Montréal Chercheur Centre d Études Avancées en Médecine du Sommeil Hôpital du Sacré-Coeur de Montréal

Plus en détail

Régulations circadienne et homéostasique du sommeil

Régulations circadienne et homéostasique du sommeil Régulations circadienne et homéostasique du sommeil DIU Veille-Sommeil Novembre 2005 Processus de régulation 3 processus: - circadienne (processus C) - homéostasie (accumulation d une dette de sommeil)

Plus en détail

Intervention Clermont Foot Mercredi 25 février Fanny OLLIER Diététicienne_Professeur APA

Intervention Clermont Foot Mercredi 25 février Fanny OLLIER Diététicienne_Professeur APA Intervention Clermont Foot Mercredi 25 février 2016 Fanny OLLIER Diététicienne_Professeur APA Aliments essentiels PROTEINES MUSCLE (récupération) -Viande -Poisson -Œuf -Laitages -Légumes secs OS, CONTRACTION

Plus en détail

TA PETITE HISTOIRE TA PETITE HISTOIRE LE RELAIS D ASSISTANTS MATERNELS DE LONGPONT-SUR-ORGE. Le Relais Assistants Maternels de Longpont-sur-Orge

TA PETITE HISTOIRE TA PETITE HISTOIRE LE RELAIS D ASSISTANTS MATERNELS DE LONGPONT-SUR-ORGE. Le Relais Assistants Maternels de Longpont-sur-Orge À bientôt. TA PETITE HISTOIRE TA PETITE HISTOIRE LE RELAIS D ASSISTANTS MATERNELS DE LONGPONT-SUR-ORGE Le Relais Assistants Maternels de Longpont-sur-Orge Elisabeth Bigot animatrice Horaires d ouverture

Plus en détail

LE MOT DE LA DIÉTÉTICIENNE

LE MOT DE LA DIÉTÉTICIENNE LE MOT DE LA DIÉTÉTICIENNE 1. Et si on goûtait! L apprentissage du goût passe par la découverte des aliments. Il est important de prendre le temps de faire découvrir à votre enfant les aliments entiers

Plus en détail

Sommeil-Insomnie: Guide

Sommeil-Insomnie: Guide Sommeil-Insomnie: Guide Docteur Isabelle CIBOIS-HONNORAT Adresse du site : www.docvadis.fr/dr.ciboishonnorat Ne pas dormir, c'est épuisant. les médicaments ne sont la plupart du temps pas une bonne solution;

Plus en détail

les troubles du sommeil chez l enfant de 0 à 5 ans. Con seils pour l aider à bien dormir

les troubles du sommeil chez l enfant de 0 à 5 ans. Con seils pour l aider à bien dormir les troubles du sommeil chez l enfant de 0 à 5 ans. Con seils pour l aider à bien dormir Introduction Fondation Mustela 1 place des Saisons 92048 Paris La Défense Cedex www.fondationmustela.com Le sommeil

Plus en détail

Le diabète. Qu est- ce que le

Le diabète. Qu est- ce que le Le diabète Le diabète est une maladie insidieuse et sournoise. La plupart des personnes qui entendent le mot diabète pensent tout de suite aux conséquences négatives que le diabète non contrôlé apporte.

Plus en détail

Sommeil et l'âge : physiologie et pathologie

Sommeil et l'âge : physiologie et pathologie Sommeil et l'âge : physiologie et pathologie Dr Katerina Espa Cervena Laboratoire du sommeil Contenu Aperçue général: structure et régulation du sommeil Sommeil et l âge : physiologie (structure et régulation

Plus en détail

Les plus : Plus de temps pour bricoler, s occuper des enfants Plus d'avantages financiers Plus d'autonomie dans l organisation de mon travail

Les plus : Plus de temps pour bricoler, s occuper des enfants Plus d'avantages financiers Plus d'autonomie dans l organisation de mon travail Le travail en horaires décalés + - Les plus : Plus de temps pour bricoler, s occuper des enfants Plus d'avantages financiers Plus d'autonomie dans l organisation de mon travail Les moins : Moins de vie

Plus en détail

REPÈRES MÉDICAUX. Annexe n 1 Le mot de la Diet

REPÈRES MÉDICAUX. Annexe n 1 Le mot de la Diet REPÈRES MÉDICAUX Activités Physiques et Sportives et Alimentation Annexe n 1 Le mot de la Diet 1. Et si on goûtait! Après un séjour dans le liquide amniotique, l allaitement constitue pour le bébé une

Plus en détail

Grille de correction du questionnaire préalable aux capsules d aide

Grille de correction du questionnaire préalable aux capsules d aide Grille de correction du questionnaire préalable aux capsules d aide À l intention des intervenants qui soutiennent les élèves dans l utilisation des capsules d aide. Ce questionnaire a été conçu pour aider

Plus en détail

Questionnaire de départ

Questionnaire de départ Questionnaire de départ Prénom du client : A GESTION DE POIDS 1. À quand remonte ton premier régime? Enfance / Adolescence / jeune adulte 2. À quand remonte ton dernier régime? 6 mois / moins 6 à 12 mois

Plus en détail

Mémento du baby-sitter

Mémento du baby-sitter Mémento du baby-sitter Mémento du baby-sitter Faire du baby-sitting est une responsabilité qui nécessite des connaissances dans le domaine de la petite enfance. Ce mémento rédigé par les puéricultrices

Plus en détail

Le sommeil. des seniors

Le sommeil. des seniors Le sommeil des seniors 1 Le sommeil évolue avec l âge... Outre son vieillissement naturel, il est susceptible d être modifié par de multiples facteurs : maladies, médicaments, modifications du rythme de

Plus en détail

Habitudes alimentaires L1 STAPS

Habitudes alimentaires L1 STAPS Pourcentage d'étudiants 90 80 70 60 50 40 30 20 10 0 Habitudes alimentaires L1 STAPS Aliments Jamais Moins d'une fois /mois Entre 1 et 3 fois/mois Une fois/semaine Entre 2 et 5/semaine Une fois/jour Plusieurs

Plus en détail

Livret d accueil. pour l enfant

Livret d accueil. pour l enfant Livret d accueil pour l enfant Ce livret d accueil est un support d échanges entre les parents et l assistante maternelle. Il permet aux parents d indiquer les habitudes de l enfant, de faire connaître

Plus en détail