Dr Christian BEYER Élixirs floraux et décodage dentaire Elixirs_floraux_V1.pdf 3 06/09/ :29:09

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Dr Christian BEYER Élixirs floraux et décodage dentaire Elixirs_floraux_V1.pdf 3 06/09/2010 12:29:09"

Transcription

1 Dr Christian BEYER Élixirs floraux et décodage dentaire

2 INTRODUCTION Edward Bach naquit en 1886 et s éteignit à l âge de cinquante ans, après avoir laissé à l humanité les fruits de sa vie de travail : les élixirs de fleurs. Médecin, bactériologiste, c est à l Hôpital homéopathique de Londres qu il découvre les travaux d un de ses contemporains, Samuel Hahnemann. S il était nécessaire de relier ces deux techniques thérapeutiques, on pourrait avancer que Hahnemann extrait l esprit de la matière triturée, alors que Bach fait irradier cet esprit de la matière vivante en lui associant eau et soleil. Avec grande précaution, on peut avancer que Hahnemann élève la matière à la fréquence de l esprit, et que Bach rend accessible au corps la fréquence de l esprit L observation des deux médecines nous montre d ailleurs un système actif de dynamiques inverses, mais absolument pas opposées. La pratique qui fut mienne pendant vingt années de l art dentaire a toujours trouvé dans ces deux gammes de remèdes des alliés fidèles sur le chemin de la guérison des patients. Le choix entre l une ou l autre était à l époque intuitif. Aujourd hui, le Décodage Dentaire, qui m a permis de plonger les yeux ouverts dans le système vivant de l être humain, me permet de percevoir la différence entre l action centrifuge de l homéopathie et celle centripète des élixirs de fleurs, dynamiques appréciées dans un système sphérique de dimension trois Aujourd hui, les dents me demandent telle ou telle aide. De très nombreux ouvrages ont d ores et déjà été publiés sur les élixirs de fleurs, sur les remèdes du Dr Bach. J ai personnellement toujours recherché dans ces livres un langage moins hermétique, des écrits qui ne parleraient pas que de l Âme et ses souffrances, alors même que les élixirs du Dr Bach 9

3 Élixirs floraux et décodage dentaire sont présentés comme des remèdes de l Âme! Le Décodage Dentaire et les dents m ont offert de trouver une dialectique plus proche de notre quotidien et de notre réalité vécue, même si l Âme reste en point de mire. Les descriptions proposées pour chaque remède sont proches des réalités existentielles, et font référence à des problématiques dites psychiques de l humain. Comment nous nous sommes structurés sur du Père, de la Mère, du Papa et de la Maman, pour enfin offrir une structure à notre Homme ou à notre Femme, voilà ce que l esprit a, entre autres, en responsabilité. Équilibrer corps et esprit à travers notre strate émotionnelle le cœur est notre devoir face à notre Âme. Lorsque le Dr Bach observe les humeurs psychiques de ses patients, il tente bel et bien d amener dans cet esprit, siège de l activité mentale de l humain, un peu de calme et de soleil. Ce faisant, il sait qu alors le corps sera rééquilibré et que la santé physique est avant toute chose notion ou affaire d équilibre. En observant la structure physique de notre système nerveux central, on observe cette réalité. Le système neurovégétatif, issu du système limbique, a en charge l équilibre nécessaire à l adaptation de la biologie aux conditions extérieures de vie. Or, notre psychisme offre une description de cet extérieur. Les perceptions, les pensées et les mises en mots du monde dans notre mental informent notre biologie de ce à quoi elle doit s adapter. Nos pensées, nos mots deviennent maux parce que chacun d eux génère un état émotionnel. Chaque mot est une fréquence qui va correspondre à une fréquence émotionnelle, laquelle provoque la production d une protéine, écriture chimique de l émotion. Cette protéine est véhicule d information pour le corps cellulaire, pour la biologie. Les élixirs de fleurs sont des remèdes qui agissent sur la puissance morphogénétique du système mental, lequel possède lui aussi sa part d inconscient. Ces remèdes sont capables de rééquilibrer des zones mentales sous l emprise de pensées qui nous échappent, tant en terme de genèse que de contrôle. 10

4 Introduction Le Dr Bach, dont la spécialité médicale était les pathologies digestives, comprit vite que les microbes qu il s attachait à identifier pour guérir ses patients étaient moins importants que l état psychique. Il arriva un jour à ne plus avoir besoin de l étude microbienne pour déterminer ses traitements : les états pathologiques de l esprit, les troubles de l humeur, la répétition de certains états lui suffirent à deviner le microbe actif chez ses patients. Mais il dut attendre d être lui-même malade pour découvrir l action des fleurs et des arbres sur l état pathologique de son propre corps et se lancer dans la mise au point de sa nouvelle thérapie. Les ouvrages sur les élixirs de fleurs nous proposent une liste d états psychiques pour chaque remède. La correspondance opérée entre les élixirs de fleurs et le décodage dentaire m a permis d identifier des dents et des états bucco-dentaires typiques de chaque remède. La rubrique «dents typiques» des remèdes est un tableau de la bouche du patient s il correspond à l élixir décrit. Mais on peut aussi utiliser cette rubrique pour identifier un remède qui aidera une dent, mentionnée dans la rubrique, à se rééquilibrer. Prenons le cas d Agrimony. Ce remède a comme tableau de dents typiques les dents du maxillaire supérieur DCE (se reporter au lexique pour la signification des termes comme DCE) à plus de 80 %. Ce tableau dentaire est à tel point spécifique d Agrimony qu il nous suffit pour choisir ce remède, sans passer en revue les états émotionnels ou psychiques décrits dans d autres ouvrages. Mais aussi, si un patient semble prendre le chemin dentaire d un maxillaire supérieur majoritairement DCE, Agrimony sera LE remède capable d apporter une aide et de stopper ce processus. La rubrique «dents typiques» nous offre donc et un tableau dentaire de l élixir et les dents que le remède saura aider. La rubrique suivante, nommée «dents thérapeutiques», nous informe des dents qui, couplées, pourront soutenir l action du remède et lui ouvrir grandes les portes intérieures afin de 11

5 Élixirs floraux et décodage dentaire renforcer son action. L utilisation de cette rubrique demande à savoir toucher les dents pour les activer Poser un doigt sur une dent en plaçant sa conscience dans son cœur permet d offrir à la dent une stimulation. Les dents indiquées pour chaque remède sont à toucher en même temps. Toute personne qui se voit prescrire des élixirs de fleurs peut elle-même poser ses doigts sur ses dents. Mais il lui faudra seulement s assurer d une intériorisation de sa conscience dans l espace du cœur. C est pour cette raison que je considère préférable qu un thérapeute soit garant de ce geste Poser sa conscience en suivant le souffle dans son cœur demande un calme d esprit et une disponibilité de conscience, état qu un patient, parce que justement il est patient, peut momentanément ne pas être en mesure d accomplir. Il n y a pas grand-chose d autre qu une douleur dentaire, en termes de manifestation physique, hormis sans doute la colique néphrétique, qui accapare l attention de la conscience sur une douleur avec autant de puissance et de pouvoir. Lorsque les ouvrages sur les élixirs de fleurs nous proposent une liste de noms décrivant des états d humeur, émotionnels ou psychiques, il est toujours délicat d isoler tel ou tel remède, tant ils ont de mots en commun. La lecture dentaire des remèdes nous offre une liste moins perméable, gardant une individualité à chaque remède qui facilite grandement l identification d UN élixir. Si l homéopathie hahnemannienne postule pour un similimum, c'est-à-dire la prescription d un seul remède homéopathique, il n y a pas la même injonction dans l utilisation des élixirs de fleurs. Certains écrits originaux du Dr Bach montrent en effet qu il fut lui-même capable de prescrire des associations simultanées ou successives de plusieurs remèdes. L action d un remède, élixir de fleur, amenant la disparition d un état psychique ou émotionnel, peut être suivie de l apparition ou l émergence d un nouvel état qui, ce faisant, correspond à un autre élixir. La thérapie par les élixirs 12

6 Introduction de fleurs n est pas un dogme strict ni une technique rigide accompagnée d un protocole strict. La première qualité demandée au thérapeute est d être à l écoute du patient et de son évolution. Dans l utilisation en art dentaire, l élixir de fleur sera conseillé jusqu à disparition des symptômes, sans s attendre à ce qu un seul remède fasse cet effet. La succession des états du patient sera notre seul repère et guide, et notre intellect qui aimerait qu un remède soit efficace devra s incliner devant la dynamique de retour à l équilibre de santé que la structure du patient décidera de suivre. Car une des premières qualités du thérapeute est certainement de ne pas faire prévaloir son savoir sur les manifestations du vivant. Les mots proposés pour chaque élixir remplacent les descriptions habituelles de manifestations comportementales, émotionnelles et psychiques qui ont fait le cœur des ouvrages déjà parus en la matière. La terminologie utilisée ici (dans la rubrique intitulée «les mots») pour décrire les remèdes ne remplace pas ces études, puisque la liste des états reste la base de la technique du Dr Bach. Le décodage dentaire m a offert de découvrir et de mettre en mots certaines problématiques de nature inconsciente, placées dans la psyché et agissantes, de par leur nature inconsciente, à notre insu. Les dents typiques remplacent de ce fait la description psychique et/ou comportementale et/ou émotionnelle faite par les différents auteurs, sans pour autant et j insiste afin d être bien entendu refuser ou nier la valeur de ces études. En art dentaire, nous avons trop souvent peu de temps pour entrer en relation humaine avec nos patients, l urgence nous obligeant trop souvent à parer au plus pressé : la douleur. Mais un dentiste reste un être humain, quoi qu il transparaisse de son exercice professionnel. Et même si les mots ne sont pas prononcés, l acte relationnel se fait néanmoins. L étude proposée répond à une demande de simplicité et de rapidité d individualisation d un remède et à une sécurité de choix. La liste des dents typiques est 13

7 Élixirs floraux et décodage dentaire faite à ce propos. Connaissant les élixirs de fleurs depuis de nombreuses années, j ai trouvé dans l établissement de cette liste un atout précieux me garantissant le bon choix du remède. D autre part, la présence d indications sur les charges psychiques inconscientes me permet de mettre en mots de manière précise certains aspects obscurs qui ont conduit à l état dentaire qu il m est proposé d aider. La mise en mots de ces problématiques les sort de l espace inconscient pour les amener dans la lumière de l esprit, où notre conscience pourra les gérer. Il m a été montré depuis que l association des mots, des élixirs de fleurs et du toucher des dents offrait un effet démultiplié à la thérapie. La dialectique utilisée dans la liste des mots est certes propre à ce qui se nomme le Décodage Dentaire, mais ne lui est pas exclusive. Cette dialectique est la même utilisée dans les ouvrages précédents sur le Décodage dentaire, à savoir Décodage Dentaire, Ce que disent les dents des hommes, Le Chariot d Or, 2005, et Décodage Dentaire, Tome II, Les maladies buccales et les mots pour le dire, Le Chariot d Or, Vous trouverez dans ces ouvrages les explications nécessaires à la compréhension de cette phraséologie s il en était besoin. 14

8 LEXIQUE Abréviations : Afin de rendre plus légère la lecture à suivre, il a été décidé l utilisation d un nombre important d abréviations qui, depuis, sont entrées en tant que termes usuels dans les cours de Décodage Dentaire. La pathologie dentaire est enseignée aux dentistes ou chirurgiens-dentistes Ce qui suit ne remplace pas six années d enseignement, et même si les termes restent aisément compréhensibles, je souhaite avant tout que cet ouvrage soit un outil utilisé par des dentistes ATM : Articulation temporo-mandibulaire. DCE : Dévitalisée, Couronnée ou Extraite. Une dent peut être dans un de ces trois états, en comprenant que plus l état empire, plus le conflit inconscient associé a été long et/ou répété. IEA : Incluse, Extraite, Agénésique. Ce terme sera toujours consacré aux dents de sagesse. K. : cette lettre a été choisie pour remplacer le mot «carie». Elle est toujours suivie d une autre lettre désignant l emplacement de la carie sur la dent. Certaines caries vous sont énoncées en sens décodé. Mais l ensemble des caries possibles dans une bouche, soit environ 200, et leur mise en mots font l objet de quatre jours d enseignement. K.O. : carie occlusale, située sur le dessus de la dent, sur la face occlusale. 15

9 Élixirs floraux et décodage dentaire K.D. : carie distale, située sur la face arrière de la dent, face au contact de la dent suivante. K.M. : carie mésiale, carie située sur la face avant de la dent, au contact de la dent précédente. K.MOD. : carie étendue aux trois faces précédentes. K.V. : carie située sur la face vestibulaire de la dent, face au contact de la joue ou de la lèvre. Elle peut être K.V. collet, située le long de la gencive ou K.V. face, située au milieu de la face vestibulaire. K.P. : carie palatine, située sur la face de la dent en regard du palais. Elle sera considérée K.P. collet, située le long de la gencive, ou notée K.P. cingulum, située sur la face palatine de la dent qui sera alors une incisive. K.L. : carie linguale, située sur la face de la dent en contact avec la langue. Elle sera K.L. collet lorsque située le long de la gencive. : ce signe désigne la racine de la dent notée x ici. La forme particulière des racines est parfois annoncée. Le sens des différentes formes de racines ne pouvait être expliqué ici, faisant l objet de huit jours d enseignement du Décodage Dentaire dit «de base». Une racine en mémoire d avortement, en conflit aux liquides, en conflit de virginité, etc., représente des données que je sais n être accessibles qu aux personnes ayant suivi l enseignement du Décodage Dentaire. Cependant, leur importance dans l étude des élixirs de fleurs reste minime et aucun remède ne s identifie uniquement sur une forme de racine. Remarque : la mésalliance marquée au niveau des racines des incisives centrales supérieures se caractérise par une divergence des apex des 11 et 21 par rapport à la ligne médiane. Bien entendu, cela ne peut être relevé que par un regard habitué à la lecture des panoramiques dentaires, celui de l homme de l Art. 16

10 lexique Quelques mots techniques : Apex : extrémité de la racine. Diastème : un diastème est un espace entre deux dents, alors qu elles sont normalement toutes en contact proximal. Le plus connu est celui dit «des dents du bonheur», espace entre les deux incisives centrales supérieures Distale : face d une dent située vers l arrière de la bouche. La face distale de la dent n x est au contact de la dent n (x+1). Lingual : côté ou face d une dent au contact de la langue, du côté de la langue. Lingualée ou linguoversée : dent déplacée hors alignement du côté de la langue. Mésiale : face d une dent située vers l avant de la bouche. La face mésiale de la dent n x est au contact de la dent n (x-1). Une dent mésialée est une dent qui s est déplacée dans cette direction. Mégapulpe : aspect visible sur cliché radiologique, désignant une chambre pulpaire de dimension supérieure à la normale. Cet aspect n est pas forcément une taurodontie Pathognomonique : signe propre à un remède. Secteur : la bouche est divisée en quatre quadrants (ou cadrans) ou secteur. Le secteur 1 ou cadran (quadrant) 1 est situé en haut à droite se reporter au schéma de la bouche après le lexique. Taurodontie : aspect dentaire visible uniquement sur un cliché radiologique qui se caractérise par une dent aux proportions inversées. Un tiers de racine, deux tiers de 17

11 Élixirs floraux et décodage dentaire couronne, et une chambre pulpaire très importante avec deux cornes pulpaires donnant l image d une tête de bête à cornes. Vestibulaire : face de la dent au contact des joues ou des lèvres, du côté de la joue ou de la lèvre. Vestibulée ou vestibuloversée : position d une dent située hors alignement de l arcade du côté de la joue ou de la lèvre. Notation des dents : 8 1 Indique les dents 8 et 1 du maxillaire supérieur (bilatérales). 6 Indique les dents 6 du maxillaire inférieur (bilatérales) *1* Indique les dents numéros 3 supérieures et 4 inférieures droite et gauche (bilatérales) *2* Indique la dent 2 en haut à gauche en bouche (gauche du patient) et la dent 4 en bas à gauche *3* Indique la dent 1 en haut à droite en bouche (droite du patient) et la dent 6 en bas à droite *4* Signale l espace interdentaire entre 6 et 7 du maxilaire inférieur (cette notation apparaît parfois, voir black eyed susan) Bilatérales signale les deux côtés en même temps. Dans le cas contraire, cela est précisé, et se dit «homolatéral». 18

12 TABLEAU DENTAIRE 19

13

14 FLEURS À FLEURS 21

15

16 Fleurs à fleurs AGRIMONY* Agrimony (Aigremoine) Élixir de Bach MOTS : Indifférence à soi. Illusion mensongère d être bien. Masque spirituel pour paraître. Avec ou sans addiction ALCOOL. Enfermement dans déontologie sociale. DENTS TYPIQUES : Dents supérieures DCE ex : les 4 incisives + les 5 et les 6. (Illusion préférable à réalité Alice au pays des merveilles.) Couple 6-7 supérieures DCE et 6 inférieures DCE. (Tentatives de paraître comme eux.) Inclusion ou enclavement des 8 et/ou 5 DCE. DENTS THÉRAPEUTIQUES : 3 et 8 4 et 8 23

17 Élixirs floraux et décodage dentaire MOTS : ALOE VERA Élixir nord-américain Excès de «faire». Survie dans «réussir». Absence de recevoir, négligence du «jour de repos». Mépris du physique et du cœur. MANQUE : MAMAN MÈRE. DENTS TYPIQUES : Problématique de déséquilibre occlusal avec : anomalie gauche + normale droite ; proglissement mandibulaire (par perte de la D.V.O. suite à l absence 6 et/ou 7. Atteinte du bloc incisif inférieur : les 4 dévitalisées couronnées extraites (DCE) ; les 31 et/ou 32 DCE. Carie de l épuisement (V. de 43). Atteinte (DCE). Espace interdentaire apex 4 5. DENTS THÉRAPEUTIQUES : ou

18 TABLE DES MATIÈRES DU MEME AUTEUR... 5 REMERCIEMENTS... 7 INTRODUCTION... 9 LEXIQUE TABLEAU DENTAIRE FLEURS À FLEURS AGRIMONY* ALOE VERA ALPINE LILY ANGEL S TRUMPET ANGELICA ARNICA ASPEN BABY BLUE EYES BASIL BEECH BLACK BERRY BLACK COHOSH BLACK EYED SUSAN BLEEDING HEART BORAGE BUTTERCUP CALENDULA CALIFORNIA PITCHER PLANT CALIFORNIA POPPY CALIFORNIA WILD ROSE CALLA LILY CANYON DUDLEYA CAYENNE CENTAURY* CERATO*

19 Élixirs floraux et décodage dentaire CAMOMILE CHAPPARAL CHERRY PLUM CHESNUT BUD CHICORY* CHRYSATHEMUM CLEMATIS* CORN COSMOS CRAB APPLE DANDELION DEERBRUSH DILL DOGWOOD EASTER LILY ECHINACEA ELM EVENING PRIMROSE FAIRY LANTERN FAWN LILY FILAREE FIVE-FLOWER FORMULA FORGET-ME-NOT FUCHSIA GARLIC GENTIAN* GOLDEN EAR DROPS GOLDEN YARROW GOLDENROD GORSE HAETHER HIBISCUS HOLLY HONEYSUCKLE HORNBEAM HOUND S TONGUE

20 Table des matières IMPATIENS INDIAN PAINTBRUSH INDIAN PINK IRIS LADY S SLIPPER LARCH LARKSPUR LAVENDER LOTUS LOVE-LIES-BLEEDING MADIA MALLOW MANZANITA MARIPOSA LILY MILLKWEED MIMULUS* MORNING GLORY MOUNTAIN PENNYROYAL MOUNTAIN PRIDE MUGWORT MULLEIN MUSTARD NASTURTIUM NICOTIANA OAK OLIVE OREGON GRAPE PENSTEMON PEPPERMINT PINE PINK MONKEYFLOWER PINK YARROW POISON OAK POMEGRANATE PRETTY FACE PURPLE MONKEYFLOWER

21 Élixirs floraux et décodage dentaire QUAKINK GRASS QUEEN ANNE S LACE QUINCE RABBITBRUSH RED CHESNUT RED CLOVER ROCK ROSE* ROCK WATER ROSEMARY SAGE SAGEBRUSH SAGUARO SAINT JOHN S WORT SCARLET MONKEYFLOWER SCLERANTHUS SCOTCH BROOM SELF-HEAL SHASTA DAISY SHOOTING STAR SNAPDRAGON STAR OF BETHLEHEM STAR THISTLE STAR TULIP (CAT S EARS) STICKY MONKEYFLOWER SUNFLOWER SWEET CHESNUT SWEET PEA TANSY TIGER LILY TRILLIUM TRUMPET VINE VERVAIN* VINE VIOLET WALNUT WATER VIOLET*

22 Table des matières WHITE CHESNUT WILD OAT WILD ROSE WILLOW YARROW YARROW SPECIAL FORMULA YELLOW STAR TULIP YERBA SANTA ZINNIA CLASSEMENT DE REMÈDES PAR PATHOLOGIES BUCCALES REMÈDES DE L ARTICULATION TEMPORO-MANDIBULAIRE (A.T.M.) DOULEURS LUXATIONS de l A.T.M ANOMALIES d OCCLUSION BRUXISME et BRUXOMANIE PATHOLOGIES D OCCLUSION BÉANCES ANTERIEURES : GUIDE CANIN PALAIS OGIVAL DÉSORDRES ORTHODONTIQUES PROGNATHIE (Classe III osseuse en orthodontie) RÉTROGNATHIE (Classe II osseuse) DENTS DE SAGESSE ACCIDENTS D ÉRUPTION CARIES DES DENTS DE SAGESSE DIVERS LES CANINES CANINE 13 (supérieure droite) CANINE 23 (supérieure gauche) DEUXIÈME PRÉMOLAIRE MALADIES PARODONTALES MALADIES PARODONTALES GÉNÉRALISÉES PATHOLOGIES PARODONTALES LOCALISÉES ou SECTORIELLES DIVERS BIBLIOGRAPHIE TABLE DES MATIÈRES

Les thèmes du mois : ANAHATA CHAKRA. Parution : mensuelle, chaque 15 du mois

Les thèmes du mois : ANAHATA CHAKRA. Parution : mensuelle, chaque 15 du mois WWW.harmonisation-energetique.eu Parution : mensuelle, chaque 15 du mois Chaque mois, je vous propose de découvrir des articles sur les notions énergétiques, la gestion de notre santé, des exercices pratiques,

Plus en détail

DENTURE ET DENTITIONS.

DENTURE ET DENTITIONS. DENTURE ET DENTITIONS. Deux termes souvent confondus. 1. Définitions a. Dentition Terme dynamique Ensemble des phénotypes de développement des arcades (origine, minéralisation, croissance, éruption ) Développement

Plus en détail

- Les 2 parties sont délimitées par une zone rétrécie formant autour de la dent une ligne sinueuse, le collet.

- Les 2 parties sont délimitées par une zone rétrécie formant autour de la dent une ligne sinueuse, le collet. ANATOMIE DENTAIRE LES DENTS PERMANENTES Caractères généraux Chaque dent est constituée de 2 parties principales. - Une partie visible, au niveau de la cavité buccale, plus ou moins massive, la couronne

Plus en détail

RESCUE Le mélange de Fleurs de Bach Original! Serein et confiant toute la journée

RESCUE Le mélange de Fleurs de Bach Original! Serein et confiant toute la journée RESCUE Le mélange de Fleurs de Bach Original! Serein et confiant toute la journée Dans les années 1930, l Anglais Edward Bach a conçu le célèbre mélange RESCUE Original, composé de 5 essences de Fleurs

Plus en détail

Beaucoup de défauts de denture sont génétiquement transmissibles, donc graves, sinon même éliminatoires.

Beaucoup de défauts de denture sont génétiquement transmissibles, donc graves, sinon même éliminatoires. (Jean-Louis Ainardi, février 2012) ARTICLE N 1: Nous savons, maintenant, ce que les juges entendent par DCC. Beaucoup de défauts de denture sont génétiquement transmissibles, donc graves, sinon même éliminatoires.

Plus en détail

des transformer les mauvais jours en belles journées LES ELIXIRS FLEURS DE BACH D APRÈS EDWARD BACH Nº1 - Nº38

des transformer les mauvais jours en belles journées LES ELIXIRS FLEURS DE BACH D APRÈS EDWARD BACH Nº1 - Nº38 abc des transformer les mauvais jours en belles journées LES ELIXIRS FLEURS DE BACH D APRÈS EDWARD BACH Nº1 - Nº38 LES JOURS SE SUIVENT ET NE SE RESSEMBLENT PAS Angoisses, nervosité, épuisement ou pensées

Plus en détail

Séance de bibliographie du 03/12/2012 Emmanuel MERCELAT ( Interne)

Séance de bibliographie du 03/12/2012 Emmanuel MERCELAT ( Interne) Séance de bibliographie du 03/12/2012 Emmanuel MERCELAT ( Interne) Rappel Nomination commune des dents: 32 dents au total chez l adulte Depuis la ligne médiane: 2 incisives 1canine 2 prémolaires 3 molaires

Plus en détail

RÔLE DE LA PREVENTION EN ORTHODONTIE Atelier Presse du jeudi 20 mars Avec la participation du Dr Jacqueline Kolf

RÔLE DE LA PREVENTION EN ORTHODONTIE Atelier Presse du jeudi 20 mars Avec la participation du Dr Jacqueline Kolf RÔLE DE LA PREVENTION EN ORTHODONTIE Atelier Presse du jeudi 20 mars Avec la participation du Dr Jacqueline Kolf Contact presse : BV CONSEiL Santé Emmanuelle Klein - Olivier Bordy Tél : 01 42 68 83 40

Plus en détail

Examen de la face et de la cavité buccale

Examen de la face et de la cavité buccale La face est la première séquence anatomique que toute personne malade présente au médecin. Cette «figure», qui transcrit si abruptement les émotions et souvent l angoisse du patient, représente une mine

Plus en détail

Cavité buccale et système dentaire

Cavité buccale et système dentaire Cavité buccale et système dentaire I. Introduction La cavité buccale forme la 1 ère cavité du tube digestif. Les dents ont un rôle : Fonctionnel : mastication, déglutition, phonation Esthétique : expression

Plus en détail

Examen de la face et de la cavité buccale

Examen de la face et de la cavité buccale Examen de la face et de la cavité buccale Date de création du document 2008-2009 Table des matières * Introduction... 1 1 Examen exobuccal...1 2 Examen endobuccal... 2 2. 1 Examen de la muqueuse...1 2.

Plus en détail

Morphologie Comparée des Dents Humaines

Morphologie Comparée des Dents Humaines ACADEMIE d AIX-MARSEILLE Université de la Méditerranée Morphologie Comparée des Dents Humaines POLYCOPIE P2 Faculté d Odontologie de MARSEILLE Sébastien BRUN, Sylva RAFFO, Jean-pierre PROUST Morphologie

Plus en détail

Questions courantes à l orthodontiste?

Questions courantes à l orthodontiste? Questions courantes à l orthodontiste? Qu est ce que L orthodontie? L orthodontie désigne le réalignement de dents et le correction de l occlusion afin de rétablir l harmonie du visage et la fonction dentaire.

Plus en détail

ANALGESIE EN ODONTOLOGIE

ANALGESIE EN ODONTOLOGIE ANALGESIE EN ODONTOLOGIE GENERALITES SUR L ANESTHESIE L anesthésie est le premier temps de toute intervention odontologique. Elle permet de supprimer la sensibilité. L anesthésie permet une amélioration

Plus en détail

SOLIDAIRE CÔTÉ social.

SOLIDAIRE CÔTÉ social. L e s G U I d e s P R É V e n t I O n PERFORMANTE CÔTÉ santé SOLIDAIRE CÔTÉ social. Il est actuellement admis que seules 3 % des personnes âgées conservent une denture saine. Il s agit d un véritable constat

Plus en détail

PROGRAMME DU CONCOURS D ACCES AU RESIDANAT DE CHIRURGIE DENTAIRE

PROGRAMME DU CONCOURS D ACCES AU RESIDANAT DE CHIRURGIE DENTAIRE MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE UNIVERSITE D ALGER DEPARTEMENT DE 1- SPECIALITE : PROTHESE 1 Anatomie dentaire 2 Les matériaux à empreinte 3 Les traitements pré-prothetiques

Plus en détail

L hygiène bucco-dentaire de l enfant

L hygiène bucco-dentaire de l enfant L hygiène bucco-dentaire de l enfant mardi 8 mars 2005 imprimer l'article envoyer à un ami taille du texte en discuter sur les forums La prévention de la carie dentaire débute dès le plus jeune âge. Les

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES Décision du 2 juillet 2015 de l Union nationale des caisses d assurance maladie relative

Plus en détail

Manuel d hygiène bucco-dentaire Destiné à la formation de prophylaxistes

Manuel d hygiène bucco-dentaire Destiné à la formation de prophylaxistes Manuel d hygiène bucco-dentaire Destiné à la formation de prophylaxistes élaboré pour le SDI par Graziella Secci hygiéniste dentaire g_secci@bluewin.ch SDI 2006 / 2007; Ed. n 1 La cavité buccale - Anatomie

Plus en détail

Sommaire. La médecine dentaire du cheval...10. Les dents du cheval...12. Développement et fonction des dents et des structures environnantes...

Sommaire. La médecine dentaire du cheval...10. Les dents du cheval...12. Développement et fonction des dents et des structures environnantes... Sommaire 1 2 3 La médecine dentaire du cheval...................10 Les dents du cheval............................12 Quelles sont les dents que possède le cheval?..........................12 Quelles sont

Plus en détail

Prise en charge d une canine incluse Recommandations de Bonne Pratique Juillet 2015

Prise en charge d une canine incluse Recommandations de Bonne Pratique Juillet 2015 Prise en charge d une canine incluse Recommandations de Bonne Pratique Juillet 2015 Promoteurs Société Française de Stomatologie, Chirurgie Maxillo-Faciale et Chirurgie Orale Société Médicale d Orthopédie

Plus en détail

Assurances de Personnes

Assurances de Personnes Assurances de Personnes Les principaux traitements dentaires U.E.S. Capgemini Sommaire Le schéma dentaire Les actes dentaires 2 Les soins dentaires 1. Les soins conservateurs (exemple) 2. Les inlays-onlays

Plus en détail

Le bonheur, un peu, beaucoup, passionnément. Fleurs de Bach Original

Le bonheur, un peu, beaucoup, passionnément. Fleurs de Bach Original Le bonheur, un peu, beaucoup, passionnément Fleurs de Bach Original The Dr Edward Bach Centre La philosophie du Docteur Bach : «Pour être en bonne santé, il faut être en harmonie avec son âme.» P arce

Plus en détail

DIASTEME. Article publié notamment dans une revue de dentistes humains. Les équidés comme preuve que les quadrupèdes ont six pattes

DIASTEME. Article publié notamment dans une revue de dentistes humains. Les équidés comme preuve que les quadrupèdes ont six pattes DIASTEME Article publié notamment dans une revue de dentistes humains Les équidés comme preuve que les quadrupèdes ont six pattes Il y a plus de deux cents ans Baucher disait que, pour qu un cheval engage

Plus en détail

I F S. Module de Psycho-énergétique. Module de Perfectionnement en M.T.C.. Retour sur les bases fondamentales en M.T.C. Les bases fondamentales de la

I F S. Module de Psycho-énergétique. Module de Perfectionnement en M.T.C.. Retour sur les bases fondamentales en M.T.C. Les bases fondamentales de la CYCLE «Pour aller plus loin» en Huiles Essentielles. Module de Perfectionnement en M.T.C.. Retour sur les bases fondamentales en M.T.C. Module «Bilans énergétiques». Pratique des techniques de repérage

Plus en détail

4 Le traitement chez le sportif. Préventif Curatif : soins et équilibration de l appareil manducateur

4 Le traitement chez le sportif. Préventif Curatif : soins et équilibration de l appareil manducateur 4 Le traitement chez le sportif Préventif Curatif : soins et équilibration de l appareil manducateur Préventif Examen annuel Support de la radio panoramique obligatoire Prévoir d agir bien avant les compétitions

Plus en détail

Agénésie et prothèse implanto-portée

Agénésie et prothèse implanto-portée Agénésie et prothèse implanto-portée Dr Thierry ROUACH Lʼagénésie dentaire est une pathologie plus ou moins handicapante en fonction du nombre et de la position des dents absentes. Certaines agénésie sont

Plus en détail

Dents de sagesse : quand les enlever?

Dents de sagesse : quand les enlever? 45èmes Journées de Formation Médicale M Continue Jeudi 13 septembre 2007 Dents de sagesse : quand les enlever? Florent Sury Service de Chirurgie Maxillo-faciale et Stomatologie Pr D.Goga,, Dr B. Hüttenberger

Plus en détail

Chapitre 3 : Anatomie dentaire. Professeur Muriel BRIX Professeur Jacques LEBEAU

Chapitre 3 : Anatomie dentaire. Professeur Muriel BRIX Professeur Jacques LEBEAU UE Odontologie Chapitre 3 : Anatomie dentaire Professeur Muriel BRIX Professeur Jacques LEBEAU Année universitaire 2011/2012 Université Joseph Fourier de Grenoble - Tous droits réservés. Plan A- L organe

Plus en détail

26 - troubles associés. 27 - Film. 28 - La déglutition dite «primaire»

26 - troubles associés. 27 - Film. 28 - La déglutition dite «primaire» 26 - troubles associés La persistance, au-delà de l'âge de cinq à six ans, de cette forme de déglutition pourra être à l'origine de dysmorphoses dento maxillaires, de perturbation de la croissance crâniofaciale

Plus en détail

Mode d emploi Instruments de précision pour le positionnement des brackets orthodontiques

Mode d emploi Instruments de précision pour le positionnement des brackets orthodontiques Mode d emploi Instruments de précision pour le positionnement des brackets orthodontiques Produit en exclusivité a l usage professionnel Rev 1.0 Tous les droits sont réservés; la réprodution de ce manuel,

Plus en détail

Livret d information aux patients La Chirurgie Orthognatique

Livret d information aux patients La Chirurgie Orthognatique Livret d information aux patients La Chirurgie Orthognatique 2 Sommaire Dans ce livret d information à destination des patients, vous pourrez trouver les réponses aux questions que vous vous posez à propos

Plus en détail

mandibule atrophique :

mandibule atrophique : chirurgie/prothèse Réhabilitation d une mandibule atrophique : les nouvelles perspectives de l implantologie basale Antoine MONIN* Jean Claude MONIN** Henri COMBALUZIER*** La réhabilitation implanto-prothétique

Plus en détail

Service Consommateurs Colgate 92270 Bois Colombes. www.colgate.fr

Service Consommateurs Colgate 92270 Bois Colombes. www.colgate.fr Service Consommateurs Colgate 92270 Bois Colombes www.colgate.fr Mon carnet de santé dentaire Prendre soin de ses dents, c est préserver son capital dentaire le plus longtemps possible : nos dents sont

Plus en détail

UNE SOLUTION DURABLE ET EFFICACE!

UNE SOLUTION DURABLE ET EFFICACE! UNE SOLUTION DURABLE ET EFFICACE! TABLE DES MATIÈRES REMERCIEMENTS... LA SUSCEPTIBILITÉ... LA MALADIE PARODONTALE... L ATTRITION DENTAIRE... L ÉROSION DENTAIRE... LA CARIE DENTAIRE... LE SOURIRE... STRUCTURE

Plus en détail

Dr FOUGERAIS Guillaume, formateur Génération Implant, Nantes.

Dr FOUGERAIS Guillaume, formateur Génération Implant, Nantes. La photographie intra buccale : méthode de réalisation. Dr FOUGERAIS Guillaume, formateur Génération Implant, Nantes. La photographie numérique est un formidable outil de communication pour nos patients

Plus en détail

Le monde du vivant : les dents

Le monde du vivant : les dents SEANCE 6 Evaluation SEANCE 5 L hygiène dentaire Téléchargé gratuitement sur http://orpheecole.com SEANCE 4 Le différent rôle des dents SEANCE 3 Nos dents sontelles identiques? EANCE 2 Combien avonsnous

Plus en détail

à Mesdames et Messieurs les Directeurs Agents Comptables Médecins Conseils Régionaux Chef de service Pour mise en oeuvre immediate

à Mesdames et Messieurs les Directeurs Agents Comptables Médecins Conseils Régionaux Chef de service Pour mise en oeuvre immediate CIRCULAIRE CIR-10/2014 Document consultable dans Médi@m Date : 27/05/2014 Domaine(s) : gestion des prestations en nature gestion du risque à Mesdames et Messieurs les Directeurs Agents Comptables CPAM

Plus en détail

Quelle transformation de l état dentaire et quels principaux actes réalisés? OBJECTIFS ET MÉTHODES

Quelle transformation de l état dentaire et quels principaux actes réalisés? OBJECTIFS ET MÉTHODES OBJECTIFS ET MÉTHODES L évaluation de l action a pour objectif de mesurer l efficacité de la campagne en termes de santé, l intérêt financier à engager une telle action, d appréhender le degré de compréhension

Plus en détail

Service d évaluation et de contrôle médicaux. RAPPORT Le cliché panoramique chez les licenciés en sciences dentaires

Service d évaluation et de contrôle médicaux. RAPPORT Le cliché panoramique chez les licenciés en sciences dentaires Service d évaluation et de contrôle médicaux RAPPORT Le cliché panoramique chez les licenciés en sciences dentaires 31 mai 2013 1 2 Table des matières INTRODUCTION... 4 CONTEXTE... 4 A. ORIGINE DE L ÉTUDE...

Plus en détail

Aperçu des recommandations concernant le service dentaire scolaire avant sa communalisation

Aperçu des recommandations concernant le service dentaire scolaire avant sa communalisation Aperçu des recommandations concernant le service dentaire scolaire avant sa communalisation Les conditions-cadres régissant le service dentaire scolaire avant sa communalisation (le 1 er janvier 2002),

Plus en détail

CONSENTEMENT ECLAIRE ET ACCEPTATION D UN TRAITEMENT D ORTHOPEDIE DENTOFACIALE (ODF)

CONSENTEMENT ECLAIRE ET ACCEPTATION D UN TRAITEMENT D ORTHOPEDIE DENTOFACIALE (ODF) CONSENTEMENT ECLAIRE ET ACCEPTATION D UN TRAITEMENT D ORTHOPEDIE DENTOFACIALE (ODF) L ODF est l art de prévenir et de corriger les malpositions dentaires, les déformations et malpositions maxillo-faciales.

Plus en détail

DOCUMENT DE SYNTHESE. Les grands principes de la CCAM pour l activité bucco-dentaire SOMMAIRE

DOCUMENT DE SYNTHESE. Les grands principes de la CCAM pour l activité bucco-dentaire SOMMAIRE 1 er juin 2014 DOCUMENT DE SYNTHESE Les grands principes de la CCAM pour l activité bucco-dentaire SOMMAIRE Introduction I. Textes officiels page 2 II. Les principes du codage page 3 A - Acte global..

Plus en détail

Concours d Internat et de Résidanat

Concours d Internat et de Résidanat Concours d Internat et de Résidanat Ce programme a pour but d aider à la préparation des concours d internat et de résidanat. Il ne constitue en aucun cas un répertoire de «questions d examen» mais une

Plus en détail

Les techniques diploïques, en première intention, peuvent-elles anesthésier les dents présentant une pulpite?

Les techniques diploïques, en première intention, peuvent-elles anesthésier les dents présentant une pulpite? Alain Villette*, Thierry Collier**, Thierry Delannoy*** *DSO **docteur en chirurgie dentaire ***docteur en chirurgie dentaire Les techniques diploïques, en première intention, peuvent-elles anesthésier

Plus en détail

Quand le médecin généraliste joue au dentiste

Quand le médecin généraliste joue au dentiste Quand le médecin généraliste joue au dentiste Mardi 16 Avril 2002 Expert : Patrice BATICLE (Chirurgien-Dentiste à Bray sur Somme) Animateur : Jean-Yves BORGNE Chronologie de la dentition Dents de lait

Plus en détail

I Epreuve E 1: TECHNOLOGIE ET DESSIN I Durée : 4 heures l

I Epreuve E 1: TECHNOLOGIE ET DESSIN I Durée : 4 heures l SESSION 2005 I I Epreuve E 1: TECHNOLOGIE ET DESSIN I Durée : 4 heures l I Code examen : / Sous épreuve U 11 : TECHNOLOGIE l Coefficient : 4 Feuille : 106 Ce sujet comprend 16 pages numérotées de 1 B 16.

Plus en détail

LES PSYCHOTHÉRAPIES. Filipe Galvão

LES PSYCHOTHÉRAPIES. Filipe Galvão LES PSYCHOTHÉRAPIES Filipe Galvão PLAN Introduction / définitions Psychothérapie de soutien Thérapies comportementales et cognitives Psychanalyse Hypnose Thérapies à médiation corporelle Thérapies collectives

Plus en détail

PREVENTION DES TRAUMATISMES DENTAIRES LORS DE L ACCES AUX VOIES AERIENNES SUPERIEURES

PREVENTION DES TRAUMATISMES DENTAIRES LORS DE L ACCES AUX VOIES AERIENNES SUPERIEURES PREVENTION DES TRAUMATISMES DENTAIRES LORS DE L ACCES AUX VOIES AERIENNES SUPERIEURES Patrick-Georges Yavordios Clinique Convert 01000 Bourg en Bresse Introduction L es traumatismes dentaires représentent

Plus en détail

- TD de pathologie et chirurgie buccale -

- TD de pathologie et chirurgie buccale - - TD de pathologie et chirurgie buccale - Définitions : Radiographie: C est l image photographique d un objet obtenu par l emploi de rayon X. Elle donne des renseignements sur les structures internes «invisibles»

Plus en détail

prévention hygiène bucco-dentaire Mes quenottes en bonne santé

prévention hygiène bucco-dentaire Mes quenottes en bonne santé prévention hygiène bucco-dentaire Mes quenottes en bonne santé histoire de dents des dents, pour quoi faire? et la salive? Mes dents assurent des fonctions essentielles à la vie : elles permettent la mastication

Plus en détail

Savoir détecter les fêlures et les fractures verticales

Savoir détecter les fêlures et les fractures verticales SOCIÉTÉ ODONTOLOGIQUE DE PARIS Document réalisé pour la journée du jeudi 16 octobre 2008 Savoir détecter les fêlures et les fractures verticales DOMINIQUE MARTIN Les premiers signes La démarche diagnostique

Plus en détail

Indices en épidémiologie dentaire

Indices en épidémiologie dentaire Indices en épidémiologie dentaire 1. OBJECTIFS DE LA PRISE DES INDICES Lorsqu on veut évaluer l état de santé buccodentaire d une population, d un groupe d individus ou même d individus, il est indispensable

Plus en détail

La fabrication des LE PROTÈGE-DENTS PRÉVENTION ET PROTECTION FONCTIONNALITÉ DE LA PATE À MODELER TECHNIQUE

La fabrication des LE PROTÈGE-DENTS PRÉVENTION ET PROTECTION FONCTIONNALITÉ DE LA PATE À MODELER TECHNIQUE LE PROTÈGE-DENTS PRÉVENTION ET PROTECTION FONCTIONNALITÉ DE LA PATE À MODELER Hugues BORY Maître artisan Diplômé en kinésiologie Maître conférencier Benoit GOBERT Prothésiste dentaire Diplômé en technique

Plus en détail

ANNEXE A : technique invisalign

ANNEXE A : technique invisalign ANNEXE A : technique invisalign INFORMATIONS GÉNÉRALES, RISQUES POTENTIELS, LIMITATIONS DE L ORTHODONTIE ET DE L ORTHOPÉDIE DENTO-FACIALE. Bien qu il soit de plus en plus reconnu qu un traitement d orthodontie

Plus en détail

Correction de l occlusion pour réduire les sourires gingivaux : deux cas rapportés

Correction de l occlusion pour réduire les sourires gingivaux : deux cas rapportés Correction de l occlusion pour réduire les sourires gingivaux : deux cas rapportés Auteur_ Dr David S. Frey, États-Unis Fig. 1a Fig. 1b _La méthode traditionnelle pour corriger un sourire gingival avec

Plus en détail

LES POUVOIRS DE LA MÉDITATION. Anita Rossier Thérapeute & Guide de méditation

LES POUVOIRS DE LA MÉDITATION. Anita Rossier Thérapeute & Guide de méditation LES POUVOIRS DE LA MÉDITATION Anita Rossier Thérapeute & Guide de méditation Biographie Formation de base en sciences appliquées, biologie médicale et moléculaire, diplôme d ingénieure chimiste Expérience

Plus en détail

Depuis le début de l utilisation des appareils fixés, l ancrage dentaire

Depuis le début de l utilisation des appareils fixés, l ancrage dentaire 10 - CAS DE TRANSPOSITION DENTAIRE DDr Étienne LABASSY Depuis le début de l utilisation des appareils fixés, l ancrage dentaire a toujours été crucial. Classiquement on évoque les principes d ancrage différentiel

Plus en détail

Remarque :...47 TABLE DES MATIÈRES III...37

Remarque :...47 TABLE DES MATIÈRES III...37 INTRODUCTION... 7 Comprendre son enfant par le langage des dents... 7 La bouche : un théâtre qui révèle des secrets... 7 Une dent, une phase... 7 Avertissement... 9 Comment lire ce livre?... 10 Mise en

Plus en détail

La nouvelle interprétation de la carie

La nouvelle interprétation de la carie Dr Christian BEYER La nouvelle interprétation de la carie Les origines psycho-émotionnelles par le décodage dentaire La nouvelle interprétation de la carie Le phénomène carieux au sein de la dynamique

Plus en détail

Responsabilité Civile Professionnelle > Chirurgiens-dentistes

Responsabilité Civile Professionnelle > Chirurgiens-dentistes Responsabilité Civile Professionnelle > Chirurgiens-dentistes Dr Philippe POMMAREDE Chirurgien-dentiste conseil, MACSF Les 25 732 chirurgiens-dentistes sociétaires de la MACSF et du contrat groupe CNSD

Plus en détail

LA LANGUE est l organe clé de la croissance bucco- dentaire

LA LANGUE est l organe clé de la croissance bucco- dentaire LA LANGUE est l organe clé de la croissance buccodentaire Elle est le plus souvent responsable è de ce qui va bien quand la boite à langue est bien fermée et la langue en position haute (au repos et dans

Plus en détail

Séries de Considérations Cliniques. Votre support pour traiter en toute confiance. Encombrement.

Séries de Considérations Cliniques. Votre support pour traiter en toute confiance. Encombrement. Séries de Considérations Cliniques. Votre support pour traiter en toute confiance. Encombrement. Le traitement de l encombrement avec les aligners Invisalign est plus prédictible si les dents antérieures

Plus en détail

EAST : Easy Surgical Template Suivez le guide!

EAST : Easy Surgical Template Suivez le guide! Industrie Innovation EXTRAIT DE TITANE VOL.5 - N 3- SEPTEMBRE 2008 - P. 74-77 EAST : Easy Surgical Template Suivez le guide! PAR Sylvain Cazalbou 11 bis, rue d Aguesseau, 75008 Paris Tél. 01 43 12 88 11

Plus en détail

Les Tissus Dentaires

Les Tissus Dentaires Les Tissus Dentaires L'émail L'émail, qui recouvre les couronnes dentaires, est le tissu le plus minéralisé de l'organisme. L'émail est essentiellement constitué de cristaux d'hydroxyapatite, et dans une

Plus en détail

Photographie numérique dentaire Partie II

Photographie numérique dentaire Partie II Photographie numérique dentaire Partie II Proposition de protocole de prises de vues pour des bilans plus pratiques, plus rapides et plus efficaces en dentisterie cosmétique Auteur_Dr François Grossetti,

Plus en détail

LETTRE INFORMATION PATIENT IMPLANTS DENTAIRES VIA CHIRURGIE GUIDEE

LETTRE INFORMATION PATIENT IMPLANTS DENTAIRES VIA CHIRURGIE GUIDEE LETTRE INFORMATION PATIENT IMPLANTS DENTAIRES VIA CHIRURGIE GUIDEE Cher Patient voici une feuille explicative en rapport avec l intervention chirurgicale dont vous allez bénéficier. Si vous avez la moindre

Plus en détail

Table des Matières. ChapitreI. La langue et la gustation... 4. A. La langue...4 B. Sensibilité de la langue aux saveurs...5

Table des Matières. ChapitreI. La langue et la gustation... 4. A. La langue...4 B. Sensibilité de la langue aux saveurs...5 LE GOUT Table des Matières ChapitreI. La langue et la gustation... 4 A. La langue...4 B. Sensibilité de la langue aux saveurs...5 ChapitreII. LA DENTITION... 7 ChapitreIII. LES GLANDES SALIVAIRES...9 ChapitreIV.

Plus en détail

Réhabilitation globale esthétique par implants dentaires et prothèse fixée

Réhabilitation globale esthétique par implants dentaires et prothèse fixée Réhabilitation globale esthétique par implants dentaires et prothèse fixée Présentation du cas clinque : Un homme de 60 ans se présente pour des douleurs à la mandibule et une instabilité de sa prothèse

Plus en détail

Une technicité invisible Une simplicité visible CS 8100. Découvrez toute la simplicité de l'imagerie panoramique compacte

Une technicité invisible Une simplicité visible CS 8100. Découvrez toute la simplicité de l'imagerie panoramique compacte Une technicité invisible Une simplicité visible CS 8100 Découvrez toute la simplicité de l'imagerie panoramique compacte Présentation du CS 8100 Principaux avantages : Parfait pour vos examens panoramiques

Plus en détail

Objectifs : Connaître les grands principes de la relation médecin-malade. Connaître les principes de l annonce d une maladie grave.

Objectifs : Connaître les grands principes de la relation médecin-malade. Connaître les principes de l annonce d une maladie grave. CHAPITRE 1 LA RELATION MÉDECIN-MALADE L ANNONCE D UNE MALADIE GRAVE. L INFORMATION DU PATIENT ATTEINT DE MALADIE CHRONIQUE. LA PERSONNALISATION DE LA PRISE EN CHARGE MÉDICALE Module 1 : «Apprentissage

Plus en détail

Etude «santé bucco-dentaire»

Etude «santé bucco-dentaire» Etude «santé bucco-dentaire» M.A. Costa 1, M. GIRARD 2, M. HUMEL 3, Dr S. MICHLOVSKY 4 1 Laboratoire hygiène, 2 D.R.D, 3 Diététique, 4 Stomatologie Pourquoi? Santé mentale Nutrition Hygiène corporelle

Plus en détail

LES MINI-VIS, AUXILIAIRES DU TRAITEMENT ORTHODONTIQUE ENFANT ET ADULTE

LES MINI-VIS, AUXILIAIRES DU TRAITEMENT ORTHODONTIQUE ENFANT ET ADULTE 4 ORTODONŢIE LES MINI-VIS, AUXILIAIRES DU TRAITEMENT ORTHODONTIQUE ENFANT ET ADULTE Dr. Alice Marie Pambuccian Grigorian Hôpital Robert Debré Paris, Hôpital Européen La Roseraie Aubervillier s RÉSUMÉ Les

Plus en détail

Règlement sur le Service dentaire scolaire

Règlement sur le Service dentaire scolaire Règlement sur le Service dentaire scolaire du 15 mai 2003 RDCo 430.42 Le Conseil de ville de Bienne, se fondant sur l'article 40, chiffre 2, lettre b du Règlement de la Ville de Bienne du 9 juin 1996 1,

Plus en détail

Cognitivo-comportementale

Cognitivo-comportementale Approches psycho-sexuelles Cognitivo-comportementale Cette thérapie qui porte sur les cognitions (manière de penser), mais aussi sur les sensations et les comportements, apprend à modifier sa manière de

Plus en détail

Journée e de Prévention du Risque Infectieux en FAM, MAS, IME. Bron Jeudi 2 octobre 2014 Dr Eric-Nicolas BORY CH Le Vinatier - SOHDEV

Journée e de Prévention du Risque Infectieux en FAM, MAS, IME. Bron Jeudi 2 octobre 2014 Dr Eric-Nicolas BORY CH Le Vinatier - SOHDEV Journée e de Prévention du Risque Infectieux en FAM, MAS, IME Bron Jeudi 2 octobre 2014 Dr Eric-Nicolas BORY CH Le Vinatier - SOHDEV Les principales pathologies orales liées à la présence de la plaque

Plus en détail

Nos patients appartiennent à l ère d Internet. Ils

Nos patients appartiennent à l ère d Internet. Ils Stratégie esthétique : comprendre pour simplifier Mithridade Davarpanah, Serge Szmukler-Moncler, Philippe Rajzbaum, Thierry Degorce Le but de cet article est de montrer deux cas a priori similaires qui

Plus en détail

Foyers Infectieux Dentaires : Conduite à tenir

Foyers Infectieux Dentaires : Conduite à tenir Service d Odontologie Foyers Infectieux Dentaires : Conduite à tenir Dr Laurent Nawrocki MCU-PH J.A.M.A. 25 janvier 2014 Aucun conflit d intérêt Rappels anatomiques 10 10 9 9 8 8 7 7 6 6 5 4 5 4 Cellulite

Plus en détail

de bonnes dents pour bébé

de bonnes dents pour bébé l atelier santé ville présente avec le soutien de de bonnes dents pour bébé Conseils bucco-dentaires aux parents de jeunes enfants www.la-crea.fr l apparition des premières dents Les dents permettent la

Plus en détail

Un sourire éclatant. comment nous allons y arriver ORTHODONTIE

Un sourire éclatant. comment nous allons y arriver ORTHODONTIE Un sourire éclatant comment nous allons y arriver ORTHODONTIE Votre sourire Notre priorité! Traitement orthodontique à tout âge Il n est jamais trop tard ni trop tôt pour penser à l orthodontie. Que votre

Plus en détail

MUSÉE DE VAYRAC. Fragments osseux

MUSÉE DE VAYRAC. Fragments osseux 1 PUYd ISSOLUD (Fontaine de Loulié) Étude des dents humaines en provenance des fouilles d Antoine LaurentBruzy aux musées de Vayrac et de Martel par JeanClaude VergerPratoucy (*) Ces restes, assez hétéroclites,

Plus en détail

Quiz. Dentitions. Savais-tu que? Problèmes dentaires. Soins des dents. Cette image t amènera toujours à la page suivante.

Quiz. Dentitions. Savais-tu que? Problèmes dentaires. Soins des dents. Cette image t amènera toujours à la page suivante. Quiz Savais-tu que? Dentitions Cette image te ramènera toujours à cette page. Problèmes dentaires Soins des dents Cette image t amènera toujours à la page suivante. TES DENTITIONS Apparition des dents

Plus en détail

I. HISTORIQUE - PRINCIPES DE BASE. Véronique SANS 27/01/11

I. HISTORIQUE - PRINCIPES DE BASE. Véronique SANS 27/01/11 I. HISTORIQUE - PRINCIPES DE BASE Véronique SANS 27/01/11 Le père de l homéopathie est Samuel Friedrich Hahnemann: médecin Allemand né en 1755 En traduisant un ouvrage il découvre l observation suivante

Plus en détail

L interrogatoire. Etat Civil. Documents administratifs 15/01/2013. 1 ère Consultation. Odontologie Pédiatrique. La Première Consultation

L interrogatoire. Etat Civil. Documents administratifs 15/01/2013. 1 ère Consultation. Odontologie Pédiatrique. La Première Consultation Odontologie Pédiatrique La Première Consultation 1 ère Consultation Etape incontournable, Nombreux renseignements Dr MOULIS D2 2011 1 2 1 ère Consultation Motif de consultation : Urgence?? Etat de Santé

Plus en détail

Démarche d évaluation des risques professionnelles à travers le Document unique - MFAM. Québec octobre 2014 Sylvie Abline, Responsable qualité MFAM

Démarche d évaluation des risques professionnelles à travers le Document unique - MFAM. Québec octobre 2014 Sylvie Abline, Responsable qualité MFAM Démarche d évaluation des risques professionnelles à travers le Document unique - MFAM Québec octobre 2014 Sylvie Abline, Responsable qualité MFAM Le contexte règlementaire L évaluation des risques professionnels

Plus en détail

LETTRE INFORMATION PATIENT EXTRACTIONS DENTAIRES MULTIPLES

LETTRE INFORMATION PATIENT EXTRACTIONS DENTAIRES MULTIPLES LETTRE INFORMATION PATIENT EXTRACTIONS DENTAIRES MULTIPLES Cher Patient voici une feuille explicative en rapport avec l intervention chirurgicale dont vous allez bénéficier. Si vous avez la moindre question,

Plus en détail

Guide de 2014 des tarifs des actes buccodentaires de l Alberta Praticiens généralistes et spécialistes

Guide de 2014 des tarifs des actes buccodentaires de l Alberta Praticiens généralistes et spécialistes Guide de 2014 des tarifs des actes buccodentaires de l Alberta Praticiens et Nota : Le tableau ci-dessous été élaboré par la Financière Manuvie, les renseignements sont fondés sur les résultats techniques

Plus en détail

Jeu éducatif PAS MAL LES DENTS! Règles du jeu

Jeu éducatif PAS MAL LES DENTS! Règles du jeu Jeu éducatif PAS MAL LES DENTS! Règles du jeu INTRODUCTION Le jeu éducatif Pas mal les dents! a pour but d expliquer aux utilisateurs l anatomie d une arcade dentaire (les différentes dents présentées

Plus en détail

Méthodes thérapeutiques

Méthodes thérapeutiques Méthodes thérapeutiques Dr AKA ANY-GRAH Sandrine Pharmacotechnie armelleci@yahoo.fr 1 Plan INTRODUCTION I. L Allopathie II. L homéopathie CONCLUSION 2 Objectifs Objectif principal :Connaitre les bases

Plus en détail

Spécialisation en Parodontologie Programme de formation postgraduée 1)

Spécialisation en Parodontologie Programme de formation postgraduée 1) Spécialisation en Parodontologie Programme de formation postgraduée 1) Par ce qui suit la société suisse des médecins-dentistes (SSO) approuve l entrée en vigueur du programme révisé de formation postgraduée

Plus en détail

Veraviewepocs 3De Le Panoramique dentaire qui répond à tous vos besoins en imagerie tridimensionnelle (3D)

Veraviewepocs 3De Le Panoramique dentaire qui répond à tous vos besoins en imagerie tridimensionnelle (3D) Veraviewepocs 3De Le Panoramique dentaire qui répond à tous vos besoins en imagerie tridimensionnelle (3D) Thinking ahead. Focused on life. Veraviewepocs 3De Le générateur à Rayons X pour tous vos besoins

Plus en détail

Chirurgie maxillo-faciale et stomatologie

Chirurgie maxillo-faciale et stomatologie Chirurgie maxillo-faciale et stomatologie Sémiologie : étude des signes 1) 1 er signe (motif de consultation fréquent) : la douleur Topographie : à quel endroit elle se situe. Intensité : importante, modérée

Plus en détail

Article scientifique. Traumatismes des dents antérieures primaires : traitement des tissus de soutien parodontaux

Article scientifique. Traumatismes des dents antérieures primaires : traitement des tissus de soutien parodontaux Robert Charland 1, Marie Champagne 2, Paule Salvail 3, Normand Aubre 4, Richard Mercier 5, Sylvain Gagnon 6, Élise Shoghikian 7 et Pierre Mackay 8 Traumatismes des dents antérieures primaires : traitement

Plus en détail

DES PERSONNES ÂGÉES DÉPENDANTES

DES PERSONNES ÂGÉES DÉPENDANTES SANTÉ BUCCO-DENTAIRE DES PERSONNES ÂGÉES DÉPENDANTES Dr Benoît PERRIER Chirurgien dentiste (Saint Jean de Boiseau) Secrétaire Général de l UFSBD 1 L UFSBD en quelques mots Une Association loi 1901 Née

Plus en détail

Agénésie des latérales et canines incluses Mise en place chirurgico-orthodontique

Agénésie des latérales et canines incluses Mise en place chirurgico-orthodontique formation Orthodontie Agénésie des latérales et canines incluses Mise en place chirurgico-orthodontique Alireza Seyed Movaghar, Benoît Brochery, Réza Movaghar L inclusion et l agénésie de dents permanentes

Plus en détail

Consentement éclairé en orthodontie

Consentement éclairé en orthodontie 1. Résultats du traitement Consentement éclairé en orthodontie Nom du patient : Parent accompagnateur : Dans la majorité des cas, le traitement orthodontique procède tel que prévu et nous avons l intention

Plus en détail

LA DENTITION BASSOM.FRANCOISE.ACADEMIE.DE.LILLE

LA DENTITION BASSOM.FRANCOISE.ACADEMIE.DE.LILLE LA DENTITION Objectifs BAC PRO + Certification BEP Etre capable d annoter le schéma d une dent Etre capable d indiquer l ordre chronologique d apparition des dents (dentition temporaire, dentition définitive)

Plus en détail

Le Projet de soins. c a l m e. Première formalisation dans le cadre du Projet d établissement. Fondements du Projet de Soins

Le Projet de soins. c a l m e. Première formalisation dans le cadre du Projet d établissement. Fondements du Projet de Soins Le Projet de soins c a l m e Première formalisation dans le cadre du Projet d établissement. L article L.6143-2 du CSP prévoit que le Projet d établissement «comporte un projet de prise en charge des patients

Plus en détail