9 e Forum des jeunes de l UNESCO sur «Les jeunes citoyens du monde pour une planète durable»

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "9 e Forum des jeunes de l UNESCO sur «Les jeunes citoyens du monde pour une planète durable»"

Transcription

1 9 e Forum des jeunes de l UNESCO sur «Les jeunes citoyens du monde pour une planète durable» CONSULTATIONS EN LIGNE DES JEUNES SUR LES SOUS-THEMES DU FORUM RAPPORT SHS/2015/PI/H/4 Préparé par la Section de la jeunesse et des sports Division de l éthique, de la jeunesse et des sports Secteur des Sciences sociales et humaines Pour plus d informations, veuillez écrire à:

2 Table des matières Contexte ère PARTIE. Résultats de la consultation : sous-thèmes du 9 e Forum des jeunes de l UNESCO.4 1) RESULTATS MONDIAUX...5 2) RESULTATS VENTILES PAR GENRE.7 3) RESULTATS VENTILES PAR REGION 8 4) RESULTATS VENTILES PAR AGE 12 5) AUTRES OBSERVATIONS ET SUGGESTIONS e PARTIE. Caractéristiques des répondants...14

3 Contexte S appuyant sur les recommandations faites par les participants au 7 e Forum des jeunes, tenu en , et sur l expérience positive de la 8 e édition de ce dernier, tenue en , l UNESCO s engage, une fois de plus, à faire activement participer les jeunes femmes et hommes du monde entier à la préparation de la 9 e édition du principal mécanisme qu elle utilise pour associer les jeunes à la conception et à l exécution de son programme. Le 9 e Forum des jeunes de l UNESCO se tiendra du 26 au 28 octobre 2015 au Siège de l Organisation, à Paris, quelques semaines seulement après que l Assemblée générale des Nations Unies aura examiné et adopté les nouveaux objectifs de développement durable - ODD (septembre 2015) et un mois avant la 21 e Conférence des Parties à la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques - CCNUCC (30 novembre - 11 décembre 2015). Ce moment unique sera l occasion d offrir un cadre visible dans lequel les jeunes femmes et hommes pourront exprimer leurs opinions sur les questions soulevées par ces deux événements marquants. Dans le cadre du thème général «Les jeunes citoyens du monde pour une planète durable», le 9 e Forum des jeunes de l UNESCO se penchera sur la façon dont les jeunes peuvent, comme citoyens du monde, contribuer à créer une planète viable du niveau mondial au niveau local. Ce thème, qui se situe dans le droit fil de la Stratégie opérationnelle de l UNESCO pour la jeunesse , permettra d examiner les défis du développement durable tout en maintenant l accent sur le changement climatique et les débats autour de la 21 e Conférence des Parties. En vue du Forum, l UNESCO a commencé par lancer une consultation en ligne afin d établir l ordre du jour thématique de cette manifestation sur la base des contributions des jeunes femmes et hommes. Le questionnaire devait permettre aux jeunes participants de définir les sous-thèmes du Forum dans le cadre du mandat de l UNESCO et autour de deux principaux domaines thématiques : 1. Jeunes citoyens du monde dans l après-2015 et 2. Jeunes citoyens du monde relevant les défis du changement climatique. Ouvert aux jeunes du monde entier jusqu à l âge de 35 ans 4, il était disponible du 24 mars au 13 avril 2015 en anglais, français et espagnol. Pour la consultation, on a mis à profit tous les réseaux de jeunes de l UNESCO, les commissions nationales pour l UNESCO, le Réseau interinstitutions des Nations Unies pour l épanouissement des jeunes, les réseaux de partenaires et les médias sociaux. Au total, le questionnaire a reçu réponses. Le présent rapport décrit, de façon ventilée, les réponses reçues et les caractéristiques des répondants. Ces résultats aideront l UNESCO à spécifier l orientation thématique du Forum dans le cadre des deux principaux domaines de réflexion indiqués. 1 Dans le rapport final du 7 e Forum des jeunes de l UNESCO, les jeunes délégués ont demandé à la Conférence générale de garantir «la pleine participation de tous les délégués à l élaboration de l ordre du jour [du Forum], en mettant l accent sur une interaction accrue et des débats ouverts faisant appel à une plus large participation des ONG de jeunes spécialisées». Cette demande s est également reflétée dans l évaluation du Forum (en anglais) faite par ses jeunes participants en octobre D après l évaluation du 8 e Forum des jeunes de l UNESCO (en anglais), on a particulièrement apprécié les efforts faits pour associer le plus grand nombre de jeunes à la conception, à la préparation en ligne, au déroulement, aux événements et aux produits du Forum. 3 Voir 4 Afin de couvrir toutes les définitions de la cohorte de jeunes appliquée par les différentes institutions concernées. 3

4 1 re PARTIE. Résultats de la consultation : sous-thèmes du 9 e Forum des jeunes de l UNESCO Dans chacun des deux principaux domaines thématiques, l UNESCO a proposé neuf sous-thèmes liés à ses domaines de compétence : Pour le domaine «Jeunes citoyens du monde dans l après-2015», il a été proposé : 1. Jeunesse, droits et libertés : connaitre, réaliser et promouvoir les droits de l Homme, aborder le rôle des médias et des TIC de la liberté d expression à l accès à l information 2. L engagement des jeunes pour le changement dans l après-2015 : compétences, politiques, rôle des médias et des TIC 3. Les jeunes comme agents du savoir : rôle des jeunes scientifiques, chercheurs et innovateurs dans la production et l utilisation du savoir aux fins des objectifs de développement durable (ODD) 4. Sociétés d égalité des genres : lutter contre les stéréotypes et la violence fondés sur le genre, augmenter la participation des jeunes femmes dans la prise de décisions et la vie socio-économique 5. Diversité et culture de la paix : rôle des jeunes dans la promotion du dialogue, du respect mutuel et de la protection et valorisation du patrimoine dans des sociétés multiculturelles 6. Employabilité des jeunes : compétences, politiques, vulnérabilité sur le marché du travail, entreprenariat (économique, social, culturel), innovation, économie de la création et industries culturelles, STI (science, technologie et innovation) 7. Éducation pour le développement durable (EDD) : compétences, responsabilités et opportunités pour, avec et par les jeunes 8. Inclusion : lutte des jeunes contre la vulnérabilité et l exclusion, la violence et la discrimination 9. La mobilisation des jeunes pour des solutions accessibles, abordables et fiables pour l énergie durable. Pour le domaine «Jeunes citoyens du monde relevant les défis du changement climatique», il a été proposé : 1. Contribution des jeunes à la recherche et à l intégration de solutions sur les causes, l impact et l atténuation du changement climatique, ainsi que l adaptation à ce dernier 2. Rôle des jeunes dans la sensibilisation, par les médias traditionnels et sociaux, aux causes, à l impact et à l atténuation du changement climatique, ainsi qu à l adaptation à ce dernier 3. Solutions menées par les jeunes pour combattre le changement climatique et la perte de biodiversité et réduire les risques de catastrophe par les savoirs traditionnels et les pratiques locales de gestion de l environnement 4. Enseignement des sciences et promotion des carrières scientifiques comme stratégie de lutte contre le changement climatique 5. Participation des jeunes à la prévention et à l atténuation des catastrophes naturelles 6. Intégration d éléments d atténuation du changement climatique et d adaptation à ce dernier dans les politiques publiques nationales de jeunesse 7. Participation des jeunes à la gestion des ressources naturelles, de l eau et de l océan pour affronter le changement climatique 8. Opportunités pour les jeunes dans l économie verte dans un contexte de changement climatique 9. Rôle des jeunes femmes et hommes dans l élaboration de stratégies participatives et sexospécifiques d atténuation et d adaptation au changement climatique. 4

5 1) RESULTATS MONDIAUX Au niveau mondial, les sous-thèmes suivants ont été sélectionnés par la plupart des répondants (figure 1) : - «Éducation pour le développement durable (EDD) : compétences, responsabilités et opportunités pour, avec et par les jeunes» (sous-thème 1A), sélectionné par 17,6 % (586) des répondants ; - «Diversité et culture de la paix : rôle des jeunes dans la promotion du dialogue, du respect mutuel et de la protection et valorisation du patrimoine dans des sociétés multiculturelles» (sous-thème 1B), choisi par 16,8 % (560) des répondants ; - «Employabilité des jeunes : compétences, politiques, vulnérabilité sur le marché du travail, entrepreneuriat (économique, social, culturel), innovation, économie de la création et industries culturelles, STI (science, technologie et innovation)» (sous-thème 1C), retenu par 16,6 % (552) des répondants - «Jeunesse, droits et libertés : connaitre, réaliser et promouvoir les droits de l Homme, aborder le rôle des médias et des TIC de la liberté d expression à l accès à l information» (sous-thème 1D), sélectionné par 12 % (401) des répondants 5. Figure 1. Résultats mondiaux pour les sous-thèmes retenus au titre du domaine thématique «Jeunes citoyens du monde dans l après-2015» 5 Dans le reste du présent document, par souci de commodité, le sous-thème «L éducation pour le développement durable (EDD) : compétences, responsabilités et opportunités pour, avec et par les jeunes» sera désigné sous-thème 1A ; «Diversité et culture de la paix : rôle des jeunes dans la promotion du dialogue, du respect mutuel et de la protection et valorisation du patrimoine dans des sociétés multiculturelles» sous-thème 1B ; «Employabilité des jeunes : compétences, politiques, vulnérabilité sur le marché du travail, entrepreneuriat (économique, social, culturel), innovation, économie de la création et industries culturelles, STI (science, technologie et innovation)» sous-thème 1C ; et «Jeunesse, droits et libertés : connaitre, réaliser et promouvoir les droits de l Homme, aborder le rôle des médias et des TIC de la liberté d expression à l accès à l information» sous-thème 1D. 5

6 Pour le domaine thématique «Jeunes citoyens du monde relevant les défis du changement climatique», les principaux sous-thèmes qui se distinguent sont (figure 2) : - «Rôle des jeunes dans la sensibilisation, par les médias traditionnels et sociaux, aux causes, à l impact et à l atténuation du changement climatique, ainsi qu à l adaptation à ce dernier» (sous-thème 2A), sélectionné par 23,8 % (792) des répondants ; - «Solutions menées par les jeunes pour combattre le changement climatique et la perte de biodiversité et réduire les risques de catastrophe par les savoirs traditionnels et les pratiques locales de gestion de l environnement» (sous-thème 2B), choisi par 18,7 % (622) des répondants ; - «Contribution des jeunes à la recherche et à l intégration de solutions sur les causes, l impact et l atténuation du changement climatique, ainsi que l adaptation à ce dernier» (sous-thème 2C), retenu par 14,1 % (469) des répondants 6. Figure 2. Résultats mondiaux pour les sous-thèmes retenus au titre du domaine thématique «Jeunes citoyens du monde relevant les défis du changement climatique» 6 Dans le reste du présent document, par souci de commodité, le sous-thème «Rôle des jeunes dans la sensibilisation, par les médias traditionnels et sociaux, aux causes, à l impact et à l atténuation du changement climatique, ainsi qu à l adaptation à ce dernier» sera désigné sous-thème 2A ; «Solutions menées par les jeunes pour combattre le changement climatique et la perte de biodiversité et réduire les risques de catastrophe par les savoirs traditionnels et les pratiques locales de gestion de l environnement» sous-thème 2B ; et «Contribution des jeunes à la recherche et à l intégration de solutions sur les causes, l impact et l atténuation du changement climatique, ainsi que l adaptation à ce dernier» sous-thème 2C. 6

7 2) RESULTATS VENTILES PAR GENRE Lorsqu on regarde la ventilation des résultats par genre, on voit que les réponses données par les jeunes femmes en ce qui concerne les sous-thèmes relatifs au programme de développement pour l après-2015 diffèrent des résultats mondiaux, car elles introduisent, parmi les sousthèmes principaux, celui axé sur des sociétés d égalité des genres 7, qui est le troisième le plus sélectionné, avec 15,7 % des répondants de sexe féminin (figure 3). Figure 3. Réponses des jeunes femmes pour les sous-thèmes relevant du domaine thématique «Jeunes citoyens du monde dans l après-2015» Chez les jeunes hommes, le sousthème 1C, employabilité des jeunes, vient en premier, tandis que le sous-thème 1B, diversité et culture de la paix, vient en dernier parmi les trois les plus sélectionnés (figure 4). Figure 4. Réponses des jeunes hommes pour les sous-thèmes relevant du domaine thématique «Jeunes citoyens du monde dans l après-2015» 7 Libellé intégral : «Sociétés d égalité des genres : lutter contre les stéréotypes et la violence fondés sur le genre, augmenter la participation des jeunes femmes dans la prise de décisions et la vie socioéconomique». 7

8 Figure 5. Réponses des jeunes femmes pour les sous-thèmes relevant du domaine thématique «Jeunes citoyens du monde relevant les défis du changement climatique» En ce qui concerne les préférences des jeunes femmes pour les sous-thèmes liés au changement climatique, elles correspondent pleinement aux résultats mondiaux (figure 5) ; c est également le cas pour les jeunes hommes (figure 6). Figure 6. Réponses des jeunes femmes pour les sous-thèmes relevant du domaine thématique «Jeunes citoyens du monde relevant les défis du changement climatique» 8

9 3) RESULTATS VENTILES PAR REGION Figure 7. Réponses reçues d Afrique pour les sous-thèmes relevant du domaine thématique «Jeunes citoyens du monde dans l après-2015» En ce qui concerne les sousthèmes relevant du domaine thématique de l après-2015, les résultats de l Afrique (figure 7) sont intéressants en ce qu ils introduisent, parmi les premiers, un nouveau sous-thème, à savoir «L engagement des jeunes pour le changement dans l après-2015 : compétences, politiques, rôle des médias et des TIC», qui est le troisième le plus sélectionné. Le sousthème le plus sélectionné dans la région est le 1C, à savoir l employabilité des jeunes. Ceux des droits et des libertés (sous-thème 1D), ainsi que de la diversité et de la culture de la paix (1B) sont relégués respectivement à la 5 e et 6 e place. En ce qui concerne la Région arabe, le sousthème le plus sélectionné est 1D sur les droits et les libertés. Le sous-thème 1A sur EDD est le 3 e le plus choisi, tandis que le 1C (employabilité des jeunes) est relégué par les jeunes de la région à la 6 e place (figure 8). Figure 8. Réponses reçues de la Région arabe pour les sousthèmes relevant du domaine thématique «Jeunes citoyens du monde dans l après- 2015» 9

10 En ce qui concerne les choix des répondants d Europe et d Amérique du Nord, une proportion relativement importante de préférences va au sous-thème relatif à l égalité des genres, qui, placés en 4 e position, reléguant 1D relatif aux droits et liberté à la 5 e place, même si la différence en nombre absolu de sélections est minimale à savoir d un vote seulement (figure 9). Figure 9. Réponses reçues d Europe et d Amérique du Nord pour les sousthèmes relevant du domaine thématique «Jeunes citoyens du monde dans l après- 2015» Tandis que les résultats de l Asie et du Pacifique correspondent pleinement aux résultats mondiaux, l image que donnent les réponses d Amérique latine et des Caraïbes est également révélatrice (figure 10). Le 3 e sous-thème le plus sélectionné est un nouveau, à savoir «Les jeunes comme agents du savoir : rôle des jeunes scientifiques, chercheurs et innovateurs dans la production et l utilisation du savoir aux fins des objectifs de développement durable (ODD)». Le 4 e sous-thème le plus choisi, par une faible différence, est l égalité des genres, tandis que l éducation pour le développement durable (1A), qui est le plus choisi au niveau mondial, est relégué par les répondants de la région à la 5 e place. Le sous-thème 1D sur les droits et les libertés est ici en 6 e position. Figure 10. Réponses reçues d Amérique latine et des Caraïbes pour les sous-thèmes relevant du domaine thématique «Jeunes citoyens du monde dans l après- 2015» 10

11 En ce qui concerne les sous-thèmes relevant du domaine thématique du changement climatique, les résultats de l Afrique, de l Asie et du Pacifique, ainsi que ceux de l Europe et de l Amérique du Nord, sont pleinement conformes aux résultats mondiaux. En ce qui concerne la Région arabe, le sousthème le plus sélectionné, à savoir sensibilisation par les médias (2A), vient en premier également dans cette région, mais la priorité des deux autres sous-thèmes les plus sélectionnés est inversée, le sous-thème 2C (contribution des jeunes à la recherche et à l intégration de solutions au changement climatique) prenant la 2 e place devant le 2B (connaissances traditionnelles et pratiques de gestion locale de l environnement) (figure 11). Figure 11. Réponses reçues de la Région arabe pour les sous-thèmes relevant du domaine thématique «Jeunes citoyens du monde relevant les défis du changement climatique» En Amérique latine et dans les Caraïbes, de même, la hiérarchie des sous-thèmes les plus sélectionnés dans le monde est modifiée. Le sous-thème le plus sélectionné est le 2B (connaissances traditionnelles et pratiques de gestion locale de l environnement), tandis que le 2A (sensibilisation par les médias), qui est le plus choisi au niveau mondial, est relégué à la 3 e place (figure 12). Figure 12. Réponses reçues d Amérique latine et des Caraïbes pour les sous-thèmes relevant du domaine thématique «Jeunes citoyens du monde relevant les défis du changement climatique» 11

12 4) RESULTATS VENTILES PAR AGE Lorsqu on analyse les résultats par groupe d âge, dans le domaine thématique de l après- 2015, on constate que les répondants âgés de 15 à 18 ans accordent la priorité au sous-thème 1D (droits et libertés), tandis que respectivement, tandis que l employabilité (1C) n arrive qu en 7 e position (figure 13). Le sous-thème sur l égalité des genres est ici parmi ceux les plus sélectionnés. Figure 13. Réponses reçues des jeunes de 15 à 18 ans pour les sous-thèmes relevant du domaine thématique «Jeunes citoyens du monde dans l après-2015» En ce qui concerne les répondants âgés de 19 à 25 ans, leurs choix correspondent pleinement aux résultats mondiaux. Pour les répondants âgés de 26 à 30 ans, l employabilité des jeunes, 3 e dans les résultats mondiaux (1C), est le sousthème qui prévaut, tandis que droits et libertés (1D) est relégué à la 7 e place. Comme pour les répondants de l Amérique latine et des Caraïbes le sous-thème sur les jeunes comme agents du savoir est parmi les plus sélectionnés, se situant à la 4 e place (figure 14). Figure 14. Réponses reçues des jeunes de 26 à 30 ans pour les sous-thèmes relevant du domaine thématique «Jeunes citoyens du monde dans l après- 2015» 12

13 Figure 15. Réponses reçues des jeunes de 31 à 35 ans pour les sousthèmes relevant du domaine thématique «Jeunes citoyens du monde dans l après-2015» Pour les répondants âgés de 31 à 35 ans, l employabilité des jeunes (1C), est encore une fois le sousthème qui prévaut, tandis que celui relatif aux droits et libertés (1D) est 5 e, laissant la 4 e position au sous-thème relatif à l égalité des genres (figure 15). Pour les jeunes de 15 à 18 ans, les sous-thèmes prioritaires liés au changement climatique sont similaires aux résultats mondiaux : le sous-thème 2A (sensibilisation par les médias, y compris les médias sociaux) est de loin le plus sélectionné, tandis que les priorités sont inversées entre la contribution des jeunes à la recherche et à l intégration de solutions, à savoir le sous-thème 2C, et la mobilisation des savoirs traditionnels et des pratiques locales pour combattre le changement climatique (figure 16). Quant aux jeunes de 19 à 25 ans, de 26 à 30 ans et de 31 à 35 ans, leurs priorités sont conformes à celles indiquées par l ensemble des répondants. Figure 16. Réponses reçues des jeunes de 15 à 18 ans pour les sousthèmes relevant du domaine thématique «Jeunes citoyens du monde relevant les défis du changement climatique» 13

14 5) AUTRES OBSERVATIONS ET SUGGESTIONS L enquête a également permis aux jeunes de formuler d autres suggestions de sous-thèmes que le 9 e Forum des jeunes de l UNESCO pourrait aborder en plus de ceux proposés. Tous les commentaires qualitatifs fournis seront traités et synthétisés afin d alimenter le débat autour des résultats du Forum, notamment pour ce qui est de la formulation de ses recommandations. 2e PARTIE. Caractéristiques des répondants En ce qui concerne le sexe des répondants, 53,7 % étaient des femmes et 46,3 % des hommes. Le groupe d âge qui a le plus répondu à l enquête est celui des femmes et des hommes âgés de 19 à 25 ans (52,7 %), suivis de ceux âgés de 26 à 30 ans (24,7 %). Ceux qui ont le moins répondu sont ceux âgés de 15 à 18 ans (10 %) (figure 17). En ce qui concerne la représentation régionale, la majeure partie des répondants sont originaires d Asie et du Pacifique (27,6 %), suivis de près par ceux d Afrique (24,7 %) et d Europe et d Amérique du Nord (23,2 %). Les jeunes d Amérique latine et des Caraïbes représentent 14,7 %. Le plus faible pourcentage de répondants est observé dans la Région arabe, avec 9,6 % (figure 18). Figure 17. Répartition des répondants par âge Figure 18. Répartition des répondants par région 14

15 Concernant les réponses de certains pays des différentes régions, pour l Afrique, la plupart des répondants sont originaires du Nigéria (11,7 % des répondants de la région), de Madagascar (6,3 %) et de Maurice (6,3 %). La plupart des répondants de la Région arabe sont originaires du Maroc (10,1 %), de l Égypte (8,75 %) et de la Tunisie (8,2 %). En Asie et dans le Pacifique, 17 % des répondants sont originaires d Indonésie, suivie de l Inde (15,5 %) et des Philippines (10,7 %). En Europe et en Amérique du Nord, la plupart des répondants sont originaires des États-Unis (17,3 %), suivis de la France (9,6 %) et du Canada (7,3 %), tandis qu en Amérique latine et dans les Caraïbes, la majorité des répondants sont originaires du Mexique (29,6 %), suivi de l Argentine (10 %) et de la Colombie (7,6 %). Quant à la profession ou le statut des répondants, la majeure partie (47,4 %) sont des élèves ou des étudiants, suivis des membres d une organisation de la société civile travaillant sur ou avec les jeunes (16,4 %), ainsi que des jeunes employés (13,6 %). Les pourcentages les plus faibles correspondent aux jeunes membres d une Commission nationale pour l UNESCO (1,3 %) et d une entité du système des Nations Unies qui travaille sur les jeunes (1,4 %) (figure 19). Figure 19. Répartition des répondants par profession/statut Indépendamment de la profession ou du statut actuel des répondants, la majorité absolue d entre eux (79,3 %) sont actifs dans des organisations de jeunes ou de la société civile (figure 20). Figure 20. Répartition des répondants par activité dans des organisations de jeunes ou de la société civile 15

CONCLUSIONS DU FORUM DES JEUNES

CONCLUSIONS DU FORUM DES JEUNES 38 e session, Paris 2015 38 C 38 C/19 1 er novembre 2015 Original anglais Point 4.5 de l ordre du jour provisoire CONCLUSIONS DU FORUM DES JEUNES Du 26 au 28 octobre 2015, environ 500 jeunes femmes et

Plus en détail

[ENFANTS NON SCOLARISÉS : DE

[ENFANTS NON SCOLARISÉS : DE [ENFANTS NON SCOLARISÉS : DE NOUVELLES DONNÉES SOULIGNENT LES DÉFIS PERSISTANTS Cette fiche d information présente de nouvelles données relatives à l année scolaire qui s est achevée en sur le nombre d

Plus en détail

Bienvenue sur la page du questionnaire de l UNESCO consacré à la Stratégie à moyen terme 2014 2021 (37 C/4)!

Bienvenue sur la page du questionnaire de l UNESCO consacré à la Stratégie à moyen terme 2014 2021 (37 C/4)! 1. Introduction Bienvenue sur la page du questionnaire de l UNESCO consacré à la Stratégie à moyen terme 2014 2021 (37 C/4)! Veuillez noter ce qui suit : (1) Chaque État membre est invité à soumettre une

Plus en détail

Conseil exécutif Cent quatre-vingt-dix-septième session

Conseil exécutif Cent quatre-vingt-dix-septième session Conseil exécutif Cent quatre-vingt-dix-septième session 197 EX/PG/Recommandations PARIS, le 24 septembre 2015 Original anglais/français RECOMMANDATIONS ADRESSÉES PAR LE GROUPE PRÉPARATOIRE À LA 197 e SESSION

Plus en détail

60 ans du Réseau des Ecoles associées de l UNESCO (réseau)

60 ans du Réseau des Ecoles associées de l UNESCO (réseau) Rencontre annuelle Berne, 10 décembre 2013 60 ans du Réseau des Ecoles associées de l UNESCO (réseau) Livia Saldari Coordination internationale du réseau, UNESCO La création des Ecoles associées En 1952,

Plus en détail

Le Conseil d administration. L Article VI du Statut du PAM définit comme suit les fonctions du Conseil:

Le Conseil d administration. L Article VI du Statut du PAM définit comme suit les fonctions du Conseil: 1. L E C O N S E I L D A D M I N I S T R A T I O N E T S E S F O N C T I O N S 1er janvier 1996, suite à l adoption de résolutions parallèles par l Assemblée générale des Nations Unies et la Conférence

Plus en détail

Les contributions des acteurs territoriaux à la promotion de la cohésion sociale et du développement durable aux niveaux local, national et mondial

Les contributions des acteurs territoriaux à la promotion de la cohésion sociale et du développement durable aux niveaux local, national et mondial Note conceptuelle Forum Social Mondial 2015 - Tables rondes Les contributions des acteurs territoriaux à la promotion de la cohésion sociale et du développement durable aux niveaux local, national et mondial

Plus en détail

Organisation des Nations Unies pour le développement industriel

Organisation des Nations Unies pour le développement industriel Organisation des Nations Unies pour le développement industriel Distr. générale 11 mars 2010 Français Original: anglais Conseil du développement industriel Trente-septième session Vienne, 10-12 mai 2010

Plus en détail

24 ème réunion du Conseil de Coordination du Programme de l ONUSIDA Genève, Suisse 22-24 juin 2009

24 ème réunion du Conseil de Coordination du Programme de l ONUSIDA Genève, Suisse 22-24 juin 2009 1 avril 2009 24 ème réunion du Conseil de Coordination du Programme de l ONUSIDA Genève, Suisse 22-24 juin 2009 Déclaration de l Association du Personnel du Secrétariat de l ONUSIDA Document préparé par

Plus en détail

INVESTISSEMENTS MONDIAUX EN R-D

INVESTISSEMENTS MONDIAUX EN R-D INVESTISSEMENTS MONDIAUX EN R-D BULLETIN D'INFORMATION DE L'ISU DECEMBRE 2012, N 22 Ce bulletin d information présente les dernières données de l ISU sur la science et la technologie disponibles en octobre

Plus en détail

Résolution adoptée par l Assemblée générale. [sur la base du rapport de la Troisième Commission (A/60/503)]

Résolution adoptée par l Assemblée générale. [sur la base du rapport de la Troisième Commission (A/60/503)] Nations Unies A/RES/60/138 Assemblée générale Distr. générale 7 février 2006 Soixantième session Point 64 de l ordre du jour Résolution adoptée par l Assemblée générale [sur la base du rapport de la Troisième

Plus en détail

L IMMATÉRIEL DES PAYS, AVANTAGE COMPÉTITIF DANS LA MONDIALISATION?

L IMMATÉRIEL DES PAYS, AVANTAGE COMPÉTITIF DANS LA MONDIALISATION? L IMMATÉRIEL DES PAYS, AVANTAGE COMPÉTITIF DANS LA MONDIALISATION? W, Havas Design, HEC Paris, Ernst & Young et Cap présentent un classement inédit des pays : (enquête réalisée par l institut Harris Interactive)

Plus en détail

Cadre général du Forum sur les questions relatives aux minorités

Cadre général du Forum sur les questions relatives aux minorités Nations Unies Assemblée générale Distr. générale 17 septembre 2012 Français Original: anglais A/HRC/FMI/2012/2 Conseil des droits de l homme Forum sur les questions relatives aux minorités Cinquième session

Plus en détail

Réf : EO/SGB/JA/TO Le 5 décembre 2012

Réf : EO/SGB/JA/TO Le 5 décembre 2012 Réf : EO/SGB/JA/TO Le 5 décembre 2012 Notification du Directeur exécutif Vingt-septième session du Conseil d administration/forum ministériel mondial sur l environnement (Nairobi, 18-22 février 2013) 1.

Plus en détail

Propositions et recommandations

Propositions et recommandations «Culture et développement durable dans l agenda de développement post-2015» Propositions et recommandations Troisième édition du Forum mondial de l UNESCO sur la culture et les industries culturelles -

Plus en détail

Cadre de compétences de la FAO

Cadre de compétences de la FAO Cadre de compétences de la FAO Cadre de compétences de la FAO La FAO remercie le Secrétariat de l ONUSIDA qui a bien voulu lui permettre de réutiliser, et d adapter, si nécessaire, le texte explicatif

Plus en détail

Titre du Poste Jeune Expert Associé Unité Bureau Exécutif du PNUE Emplacement Nairobi Durée 2 ans (possibilité d extension pour une troisième année)

Titre du Poste Jeune Expert Associé Unité Bureau Exécutif du PNUE Emplacement Nairobi Durée 2 ans (possibilité d extension pour une troisième année) FICHE DE POSTE DE JEA FRANÇAIS AU PNUE POUR L EQUIPE POST-2015 TEAM/ BUREAU EXECUTIF Information Générale Titre du Poste Jeune Expert Associé Unité Bureau Exécutif du PNUE Emplacement Nairobi Durée 2 ans

Plus en détail

Expérience du Réseau EFOI

Expérience du Réseau EFOI Expérience du Réseau EFOI 10 ème Forum Economique des Iles de l Océan Indien, Moroni Comores 25 octobre 2014 Sylvia Pagès Présidente Régionale EFOI 25,5 millions d habitants : 13 millions moins de 20

Plus en détail

2006-2015 INITIATIVE POUR LA FORMATION DES ENSEIGNANTS EN AFRIQUE SUBSAHARIENNE

2006-2015 INITIATIVE POUR LA FORMATION DES ENSEIGNANTS EN AFRIQUE SUBSAHARIENNE INITIATIVE POUR LA FORMATION DES ENSEIGNANTS EN AFRIQUE SUBSAHARIENNE 2006-2015 Augmenter les effectifs et améliorer la qualité du corps enseignant en Afrique subsaharienne Les besoins La pénurie aiguë

Plus en détail

NOMADÉIS. Pionnier du conseil durable E N V I RONNE M ENT DÉVELOPPEMENT DURABLE COOPÉRAT I ON I N T E R N AT I ONA LE

NOMADÉIS. Pionnier du conseil durable E N V I RONNE M ENT DÉVELOPPEMENT DURABLE COOPÉRAT I ON I N T E R N AT I ONA LE E N V I RONNE M ENT DÉVELOPPEMENT DURABLE COOPÉRAT I ON I N T E R N AT I ONA LE NOMADÉIS Pionnier du conseil durable 2 1 R U E G E O R G E S A N D 7 5 0 1 6 P A R I S, F R A N C E + 3 3 ( 0 ) 1 4 5 2 4

Plus en détail

SAFIRLAB 2015. Programme. Tunisie 2015

SAFIRLAB 2015. Programme. Tunisie 2015 SAFIRLAB 2015 Programme Tunisie 2015 PROGRAMME SAFIRLAB SafirLab accompagne les initiatives des jeunesses du Maroc, de Tunisie, de Libye, d Egypte, du Yémen et de Jordanie. Actions en faveur de la défense

Plus en détail

LA DIVERSITÉ LINGUISTIQUE DES FILMS DE LONG MÉTRAGE

LA DIVERSITÉ LINGUISTIQUE DES FILMS DE LONG MÉTRAGE LA DIVERSITÉ LINGUISTIQUE DES FILMS DE LONG MÉTRAGE BULLETIN D'INFORMATION DE L'ISU FÉVRIER 202, N 7 Cette fiche d information de l ISU présente les dernières données de l enquête sur les films de long

Plus en détail

CONSEIL DE COORDIN AT I O N DU PROGRAM M E DE L ONUSID A

CONSEIL DE COORDIN AT I O N DU PROGRAM M E DE L ONUSID A CONSEIL DE COORDIN AT I O N DU PROGRAM M E DE L ONUSID A ONUSIDA/CCP (36)/15.12 Date de publication : 24 juin 2015 TRENTE-SIXIÈME RÉUNION Date : 30 juin - 2 juillet 2015 Lieu : Salle du conseil exécutif,

Plus en détail

QUATRE-VINGT-DIX-NEUVIEME SESSION

QUATRE-VINGT-DIX-NEUVIEME SESSION Original : anglais 1 er juillet 2010 QUATRE-VINGT-DIX-NEUVIEME SESSION RAPPORT SUR LA CENT SEPTIEME SESSION DU COMITE EXECUTIF Genève 25 juin 2010 Page i TABLE DES MATIERES Page OUVERTURE DE LA SESSION.........

Plus en détail

Directives pour la formulation des plans de travail du 36 C/5 Programme ordinaire (exercice biennal 2012 2013) (Activité/Office 5)

Directives pour la formulation des plans de travail du 36 C/5 Programme ordinaire (exercice biennal 2012 2013) (Activité/Office 5) BSP/RBM/2012/2 REV.8 Paris, juillet 2012 Original : Anglais Directives pour la formulation des plans de travail du 36 C/5 Programme ordinaire (exercice biennal 2012 2013) (Activité/Office 5) Ces directives

Plus en détail

PRESENTATION. Objet : Règlement relatif à la classification d ensemble des diverses catégories de réunions convoquées par l UNESCO.

PRESENTATION. Objet : Règlement relatif à la classification d ensemble des diverses catégories de réunions convoquées par l UNESCO. U Conférence générale 32e session, Paris 2003 32 C 32 C/19 10 juillet 2003 Original français Point 6.1 de l'ordre du jour provisoire ADAPTATION AUX BESOINS DE L ORGANISATION DU "REGLEMENT RELATIF A LA

Plus en détail

ORGANISATION DES NATIONS UNIES POUR L ÉDUCATION, LA SCIENCE ET LA CULTURE

ORGANISATION DES NATIONS UNIES POUR L ÉDUCATION, LA SCIENCE ET LA CULTURE Distribution limitée IFAP-2008/COUNCIL.V/3 4 février 2008 Original anglais ORGANISATION DES NATIONS UNIES POUR L ÉDUCATION, LA SCIENCE ET LA CULTURE Conseil intergouvernemental du Programme Information

Plus en détail

Benchmarking & Analyse de la Microfinance au Maroc

Benchmarking & Analyse de la Microfinance au Maroc Colloque national : «Contribution de la Microfinance au développement humain au Maroc Bilan & perspectives» Vendredi 2 mars 215 Benchmarking & Analyse de la Microfinance au Maroc Youssef ERRAMI y.errami@cmsms.org.ma

Plus en détail

POLITIQUE 2500-031. ADOPTÉE PAR : Conseil d administration Résolution : CA-2013-05-27-11. MODIFICATION : Conseil d administration Résolution :

POLITIQUE 2500-031. ADOPTÉE PAR : Conseil d administration Résolution : CA-2013-05-27-11. MODIFICATION : Conseil d administration Résolution : POLITIQUE 2500-031 TITRE : Politique de gestion intégrée des risques ADOPTÉE PAR : Conseil d administration Résolution : CA-2013-05-27-11 MODIFICATION : Conseil d administration Résolution : ENTRÉE EN

Plus en détail

Commission des finances

Commission des finances Autorité internationale des fonds marins ISBA/21/FC/5 Commission des finances Distr. limitée 4 juin 2015 Français Original : anglais Vingt et unième session Kingston (Jamaïque) 13-24 juillet 2015 État

Plus en détail

PUBLICATIONS ET DOCUMENTATION DU HCDH

PUBLICATIONS ET DOCUMENTATION DU HCDH III. PUBLICATIONS ET DOCUMENTATION DU HCDH A. Publications du HCDH Le programme de publications du Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l homme (HCDH) vise à sensibiliser le public à la question

Plus en détail

ETUDE SUR LE GENRE AU SAHEL : LES CONDITIONS SOCIO- ECONOMIQUES DES FEMMES DANS LA REGION DU SAHEL

ETUDE SUR LE GENRE AU SAHEL : LES CONDITIONS SOCIO- ECONOMIQUES DES FEMMES DANS LA REGION DU SAHEL ETUDE SUR LE GENRE AU SAHEL : LES CONDITIONS SOCIO- ECONOMIQUES DES FEMMES DANS LA REGION DU SAHEL AVIS À MANIFESTATION D INTÉRÊT (SERVICES DE CONSULTANT) BANQUE AFRICAINE DE DEVELOPPEMENT Département

Plus en détail

COMITE EXECUTIF DU PROGRAMME. EC/60/SC/CRP.16 9 juin 2009 RAPPORT INTERIMAIRE SUR LE FINANCEMENT DES PRESTATIONS A ET APRES LA CESSATION DE SERVICE

COMITE EXECUTIF DU PROGRAMME. EC/60/SC/CRP.16 9 juin 2009 RAPPORT INTERIMAIRE SUR LE FINANCEMENT DES PRESTATIONS A ET APRES LA CESSATION DE SERVICE COMITE EXECUTIF DU PROGRAMME DU HAUT COMMISSAIRE Distr. RESTREINTE EC/60/SC/CRP.16 9 juin 2009 COMITE PERMANENT FRANCAIS 45 e réunion Original : ANGLAIS RAPPORT INTERIMAIRE SUR LE FINANCEMENT DES PRESTATIONS

Plus en détail

Gouvernance de l environnement. Programme des Nations Unies pour l environnement

Gouvernance de l environnement. Programme des Nations Unies pour l environnement Gouvernance de l environnement Programme des Nations Unies pour l environnement Aperçu Gérer la richesse et la diversité des ressources naturelles de notre planète est un défi dont la complexité va croissant.

Plus en détail

Les Jeunes, Acteurs du Développement

Les Jeunes, Acteurs du Développement Nations Unies Commission économique pour l Afrique Bureau pour l Afrique du Nord Les Jeunes, Acteurs du Développement Le dialogue et la compréhension mutuelle Note conceptuelle UNFPA Tunis (Tunisie), 8-10

Plus en détail

PROJET CONFERENCE CONJOINTE CHEFS DE DELEGATIONS DU G77 ET DU MOUVEMENT DES NON-ALIGNES DURANT LA 37EME SESSION DE LA CONFERENCE GENERALE DE L UNESCO

PROJET CONFERENCE CONJOINTE CHEFS DE DELEGATIONS DU G77 ET DU MOUVEMENT DES NON-ALIGNES DURANT LA 37EME SESSION DE LA CONFERENCE GENERALE DE L UNESCO PROJET CONFERENCE CONJOINTE CHEFS DE DELEGATIONS DU G77 ET DU MOUVEMENT DES NON-ALIGNES DURANT LA 37EME SESSION DE LA CONFERENCE GENERALE DE L UNESCO Nous, Chefs de Délégations des États membres du Groupe

Plus en détail

Flash Eurobaromètre du Parlement européen (EP EB395) LA JEUNESSE EUROPEENNE EN 2014 SYNTHESE ANALYTIQUE

Flash Eurobaromètre du Parlement européen (EP EB395) LA JEUNESSE EUROPEENNE EN 2014 SYNTHESE ANALYTIQUE Directorate-General for Communication PUBLIC OPINION MONITORING UNIT Bruxelles, 28 avril 2014 Flash Eurobaromètre du Parlement européen (EP EB395) LA JEUNESSE EUROPEENNE EN 2014 SYNTHESE ANALYTIQUE Couverture

Plus en détail

DÉCISION DE LA COMMISSION

DÉCISION DE LA COMMISSION L 15/12 Journal officiel de l Union européenne 20.1.2011 DÉCISIONS DÉCISION DE LA COMMISSION du 19 janvier 2011 relative à l équivalence des d enquête et de sanctions auxquels sont soumis les contrôleurs

Plus en détail

COMITÉ INTERGOUVERNEMENTAL POUR LA PROTECTION ET LA PROMOTION DE LA DIVERSITÉ DES EXPRESSIONS CULTURELLES

COMITÉ INTERGOUVERNEMENTAL POUR LA PROTECTION ET LA PROMOTION DE LA DIVERSITÉ DES EXPRESSIONS CULTURELLES 7 IGC CE/13/7.IGC/INF.4 Paris, 15 novembre 2013 Original : anglais COMITÉ INTERGOUVERNEMENTAL POUR LA PROTECTION ET LA PROMOTION DE LA DIVERSITÉ DES EXPRESSIONS CULTURELLES Septième session ordinaire Paris,

Plus en détail

Distribution: Limitée SHS-09/CONF.203/6c Original: Anglais. 9 E SESSION DU CONSEIL INTERGOUVERNEMENTAL Paris, 28-30 septembre 2009

Distribution: Limitée SHS-09/CONF.203/6c Original: Anglais. 9 E SESSION DU CONSEIL INTERGOUVERNEMENTAL Paris, 28-30 septembre 2009 Distribution: Limitée SHS-09/CONF.203/6c Original: Anglais 9 E SESSION DU CONSEIL INTERGOUVERNEMENTAL Paris, 28-30 septembre 2009 MOST dans le Projet de Programme et de Budget 2010-2011 35/C5 MP III Sciences

Plus en détail

Portrait de l immigration, de la diversité culturelle et linguistique dans la MRC de Thérèse-De Blainville

Portrait de l immigration, de la diversité culturelle et linguistique dans la MRC de Thérèse-De Blainville Portrait de l immigration, de la diversité culturelle et linguistique dans la MRC de Thérèse-De Blainville 10 décembre 2013 Par : Sonia Charbonneau, agente de planification, de programmation et de recherche

Plus en détail

Formations et. http://fr.iofc.org/projets/education/formations

Formations et. http://fr.iofc.org/projets/education/formations Formations et ACCOMPAGNEMENT 2015-2016 http://fr.iofc.org/projets/education/formations Notre démarche Fondé en 2005, le programme Education à la Paix s inscrivait dans la «Décennie internationale de promotion

Plus en détail

Second communiqué 1 Conférence mondiale 2015 sur la réduction des risques de catastrophe (3 e édition)

Second communiqué 1 Conférence mondiale 2015 sur la réduction des risques de catastrophe (3 e édition) Second communiqué 1 Conférence mondiale 2015 sur la réduction des risques de catastrophe (3 e édition) Introduction Le 20 décembre 2013, l'assemblée générale des Nations unies a adopté une résolution en

Plus en détail

Les objectifs, les orientations et les actions de la FAO

Les objectifs, les orientations et les actions de la FAO Les objectifs, les orientations et les actions de la FAO Assemblée générale Ensemble Contre la Faim et la Malnutrition 6 mai 2015, Paris Cristina Petracchi Chargée du renforcement des capacités (E-Learning)

Plus en détail

Ghana, de l Inde, de la Jordanie, du Kenya, du Mexique, de New Zélande, du Portugal, de Serbie et du Royaume Uni.

Ghana, de l Inde, de la Jordanie, du Kenya, du Mexique, de New Zélande, du Portugal, de Serbie et du Royaume Uni. Principes de Belgrade sur la relation entre les Institutions nationales des droits de l Homme et les Parlements (Belgrade, Serbie, les 22-23 février 2012) Le séminaire international de février 2012 sur

Plus en détail

CONSEIL DES DROITS DE L HOMME COMITÉ CONSULTATIF

CONSEIL DES DROITS DE L HOMME COMITÉ CONSULTATIF CONSEIL DES DROITS DE L HOMME COMITÉ CONSULTATIF QU EST-CE QUE LE COMITÉ CONSULTATIF DU CONSEIL DES DROITS DE L HOMME? Le Comité consultatif du Conseil des droits de l homme a été créé par la résolution

Plus en détail

CONSEIL DE COORDIN AT I O N DU PROGRAM M E DE L ONUSID A

CONSEIL DE COORDIN AT I O N DU PROGRAM M E DE L ONUSID A CONSEIL DE COORDIN AT I O N DU PROGRAM M E DE L ONUSID A ONUSIDA/CCP (34)/14.14 Date de publication: 27 juin 2014 TRENTE-QUATRIEME REUNION Date: 1 er -3 juillet 2014 Lieu: Salle du Conseil exécutif, OMS,

Plus en détail

Commission pour le développement de la Science et de la Technologie Seizième session Genève, du 3 au 7 juin 2013

Commission pour le développement de la Science et de la Technologie Seizième session Genève, du 3 au 7 juin 2013 E/CN/16/2013/CRP.2 Distr: 30 mai 2013 Commission pour le développement de la Science et de la Technologie Seizième session Genève, du 3 au 7 juin 2013 Le secrétariat de la Commission pour le développement

Plus en détail

w w w. a i l e s. c h

w w w. a i l e s. c h Croisière The Oberoi Vrinda L'Oberoi Motor Vessel Vrinda vous emporte dans un merveilleux voyage le long des eaux tranquilles du «God s Own country». Laissez-vous bercer au fil de l eau à mesure que le

Plus en détail

de présenter une optique commune de solutions aux problèmes de développement qui se posent dans ces pays.

de présenter une optique commune de solutions aux problèmes de développement qui se posent dans ces pays. PLAN DU SÉMINAIRE Guide de bonnes pratiques en matière de développement dans les pays les plus défavorisés de l environnement Euro méditerranéen Education, Egalité entre hommes et femmes et Etat de droit

Plus en détail

PROPOSITIONS POUR LE PLAN TRIENNAL REGIONAL 2015 2018 (v.7) (Pour examen par les Organisations Scoutes Nationales)

PROPOSITIONS POUR LE PLAN TRIENNAL REGIONAL 2015 2018 (v.7) (Pour examen par les Organisations Scoutes Nationales) Document 9 PROPOSITIONS POUR LE PLAN TRIENNAL REGIONAL 2015 2018 (v.7) (Pour examen par les Organisations Scoutes Nationales) *******************************************************************************

Plus en détail

LES MICRO SIMULATIONS ONU

LES MICRO SIMULATIONS ONU LES MICRO SIMULATIONS ONU LES OBJECTIFS DE LA MICRO SIMULATION ONU - Se familiariser avec les règles de procédure qu il sera nécessaire de maîtriser lors de l exercice final : LA SIMULATION ONU DU 15 MAI

Plus en détail

Huitième session. Conseil intergouvernemental du Programme Information pour tous

Huitième session. Conseil intergouvernemental du Programme Information pour tous IFAP-2014/COUNCIL.VIII/Inf.10 Paris, le 27 mars 2014 Original anglais Distribution limitée Huitième session Conseil intergouvernemental du Programme Information pour tous 19-20 mai 2014 Maison de l UNESCO,

Plus en détail

L EVALUATION DU CENTRE DE RECHERCHE INNOCENTI RESUME ANALYTIQUE

L EVALUATION DU CENTRE DE RECHERCHE INNOCENTI RESUME ANALYTIQUE L EVALUATION DU CENTRE DE RECHERCHE INNOCENTI RESUME ANALYTIQUE Contexte et historique L évaluation du Centre de recherche Innocenti (IRC) a été effectuée d octobre 2004 à janvier 2005 à la demande du

Plus en détail

RAPPORT RÉGIONAL SUR

RAPPORT RÉGIONAL SUR TOUS À L ÉCOLE MOYEN-ORIENT ET AFRIQUE DU NORD INITIATIVE MONDIALE EN FAVEUR DES ENFANTS NON SCOLARISÉS RÉSUMÉ RAPPORT RÉGIONAL SUR LES ENFANTS NON SCOLARISÉS OCTOBRE 2014 2015 UNICEF Bureau régional,

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social Nations Unies E/CN.15/2014/1/Add.1 * Conseil économique et social Distr. générale 2 octobre 2014 Français Original: anglais Commission pour la prévention du crime et la justice pénale Reprise de la vingt-troisième

Plus en détail

Programme des Nations Unies pour le développement. Conférence-débat à l Université de Kinshasa

Programme des Nations Unies pour le développement. Conférence-débat à l Université de Kinshasa Programme des Nations Unies pour le développement DISCOURS Conférence-débat à l Université de Kinshasa «L IMPACT DE L AUTONOMISATION DE LA FEMME SUR LE DÉVELOPPEMENT DE LA RDC» M me Priya Gajraj, Directeur

Plus en détail

Comité de coordination de l OMPI

Comité de coordination de l OMPI F WO/CC/71/1 ORIGINAL : ANGLAIS DATE : 7 JUILLET 2015 Comité de coordination de l OMPI Soixante et onzième session (46 e session ordinaire) Genève, 5 14 octobre 2015 APPROBATION D ACCORDS Mémorandum du

Plus en détail

L utilisation et l application du CDSE 2013 au niveau national

L utilisation et l application du CDSE 2013 au niveau national L utilisation et l application du CDSE 2013 au niveau national 6. Protection, gestion et engagement en matière d environnement 2. Ressources environnementales et leur utilisation 5. Etablissements humains

Plus en détail

Décision IPBES-2/6 : État des contributions et des dépenses à ce jour et budget pour l exercie biennal 2014-2015

Décision IPBES-2/6 : État des contributions et des dépenses à ce jour et budget pour l exercie biennal 2014-2015 Décision IPBES2/6 : État des contributions et des dépenses à ce jour et budget pour l exercie biennal 20142015 La Plénière, Se félicitant des contributions reçues depuis le lancement de la Plateforme intergouvernementale

Plus en détail

BASSE-NORMANDIE RELATIF A LA LUTTE CONTRE L ILLETTRISME ET A L ACCES AUX COMPETENCES DE BASE PREFECTURE DE REGION BASSE-NORMANDIE

BASSE-NORMANDIE RELATIF A LA LUTTE CONTRE L ILLETTRISME ET A L ACCES AUX COMPETENCES DE BASE PREFECTURE DE REGION BASSE-NORMANDIE PROTOCOLE D ACCORD ETAT- REGION BASSE-NORMANDIE RELATIF A LA LUTTE CONTRE L ILLETTRISME ET A L ACCES AUX COMPETENCES DE BASE PREFECTURE DE REGION BASSE-NORMANDIE LE 20 MARS 2007 PROTOCOLE D ACCORD ETAT-

Plus en détail

Commission Communication et information. 37 e session de la Conférence générale OUVERTURE. Jānis Kārkliņš, ADG/CI

Commission Communication et information. 37 e session de la Conférence générale OUVERTURE. Jānis Kārkliņš, ADG/CI Commission Communication et information 37 e session de la Conférence générale OUVERTURE Jānis Kārkliņš, ADG/CI CI en bref LIBERTÉ D EXPRESSION ET DÉVELOPPEMENT DES MÉDIAS (FEM) DIVISION DES SOCIÉTÉS DU

Plus en détail

INDIVIDUAL CONSULTANT PROCUREMENT NOTICE REF 03-04-2014 REPORT

INDIVIDUAL CONSULTANT PROCUREMENT NOTICE REF 03-04-2014 REPORT INDIVIDUAL CONSULTANT PROCUREMENT NOTICE REF 03-04-2014 REPORT Date 22/05/2014 Pays: Maroc Description de la mission: Consultant(e) National(e): Évaluation nationale du cadre juridique et institutionnel

Plus en détail

Admissions en formation initiale sous statut étudiant. Guide du candidat international. Session 2014

Admissions en formation initiale sous statut étudiant. Guide du candidat international. Session 2014 Admissions en formation initiale sous statut étudiant Guide du candidat international Session 2014 Version du 18 décembre 2013 Table des matières I. Baccalauréat Scientifique (ou équivalent)... 3 II. Classe

Plus en détail

TROISIÈME CONFÉRENCE DES NATIONS UNIES SUR LE LOGEMENT ET LE DÉVELOPPEMENT URBAIN DURABLE (HABITAT III)

TROISIÈME CONFÉRENCE DES NATIONS UNIES SUR LE LOGEMENT ET LE DÉVELOPPEMENT URBAIN DURABLE (HABITAT III) TROISIÈME CONFÉRENCE DES NATIONS UNIES SUR LE LOGEMENT ET LE DÉVELOPPEMENT URBAIN DURABLE (HABITAT III) DIRECTIVES ET FORMAT POUR LA PRÉPARATION DE RAPPORTS NATIONAUX SUR SIX SUJETS PRINCIPAUX, TRENTE

Plus en détail

Sport et financements européens : état des lieux des fonds à disposition des porteurs de projets

Sport et financements européens : état des lieux des fonds à disposition des porteurs de projets Sport et financements européens : état des lieux des fonds à disposition des porteurs de projets Think tank Sport et Citoyenneté www.sportetcitoyennete.com 1 Introduction Pourquoi un document sur les subventions

Plus en détail

Adapter la sécurité sociale aux changements démographiques de manière durable. Le Cap, Afrique du Sud Le mercredi 1 er décembre 2010 L ÉNONCÉ FAIT FOI

Adapter la sécurité sociale aux changements démographiques de manière durable. Le Cap, Afrique du Sud Le mercredi 1 er décembre 2010 L ÉNONCÉ FAIT FOI Allocution de monsieur Jean-Claude Ménard, actuaire en chef Bureau de l actuaire en Chef Bureau du surintendant des institutions financières (BSIF), Canada à l occasion du Forum mondial de la sécurité

Plus en détail

PROCEDURE DE DESIGNATION

PROCEDURE DE DESIGNATION PROCEDURE DE DESIGNATION Appel à candidatures de 2015 1. À travers le programme des villes créatives, l UNESCO reconnaît l engagement manifeste des villes pour mettre la créativité au centre de leurs stratégies

Plus en détail

Quel est le temps de travail des enseignants?

Quel est le temps de travail des enseignants? Quel est le temps de travail des enseignants? Dans les établissements publics, les enseignants donnent, en moyenne et par an, 779 heures de cours dans l enseignement primaire, 701 heures de cours dans

Plus en détail

Rapport du Comité exécutif du Mécanisme international. aux incidences des changements climatiques*

Rapport du Comité exécutif du Mécanisme international. aux incidences des changements climatiques* Nations Unies Convention-cadre sur les changements climatiques Distr. générale 17 novembre 2015 Français Original : anglais FCCC/SB/2015/3 Organe subsidiaire de conseil scientifique et technologique Quarante-troisième

Plus en détail

# MWC15MP. Stimuler l innovation pour une société entièrement connectée. A Propos du Programme Ministériel

# MWC15MP. Stimuler l innovation pour une société entièrement connectée. A Propos du Programme Ministériel Programme Ministériel 2015 1 Stimuler l innovation pour une société entièrement connectée En 2015, le Programme Ministériel mettra l accent sur les valeurs fondamentales d innovation du secteur de la téléphonie

Plus en détail

90 ans au service de l'excellence en éducation!

90 ans au service de l'excellence en éducation! Genève, le 19 janvier 2015 Original : anglais 90 ans au service de l'excellence en éducation! SOIXANTE-QUATRIÈME SESSION DU CONSEIL DU BUREAU INTERNATIONAL D ÉDUCATION Genève, 28 30 janvier 2015 VISIBILITÉ

Plus en détail

INDIVIDUAL CONSULTANT PROCUREMENT NOTICE

INDIVIDUAL CONSULTANT PROCUREMENT NOTICE INDIVIDUAL CONSULTANT PROCUREMENT NOTICE Date: 10 Novembre 2014 Pays: TUNISIE Description de la consultation: RECRUTEMENT D UN CONSULTANT NATIONAL EXPERT SOCIETE CIVILE Nom du projet: JUSTICE TRANSITIONNELLE

Plus en détail

SUIVI DES DÉCISIONS ET RÉSOLUTIONS ADOPTÉES PAR LE CONSEIL EXÉCUTIF ET LA CONFÉRENCE GÉNÉRALE À LEURS SESSIONS ANTÉRIEURES PARTIE I

SUIVI DES DÉCISIONS ET RÉSOLUTIONS ADOPTÉES PAR LE CONSEIL EXÉCUTIF ET LA CONFÉRENCE GÉNÉRALE À LEURS SESSIONS ANTÉRIEURES PARTIE I Conseil exécutif Cent quatre-vingt-quatorzième session 194 EX/5 Partie I PARIS, le 3 mars 2014 Original anglais/français Point 5 de l'ordre du jour provisoire SUIVI DES DÉCISIONS ET RÉSOLUTIONS ADOPTÉES

Plus en détail

UNESCO FONDATION CULTURE & DIVERSITE PRESENTATION AUX ETUDIANTS

UNESCO FONDATION CULTURE & DIVERSITE PRESENTATION AUX ETUDIANTS PROGRAMME VOYAGER POUR APPRENDRE LES METIERS D ART UNESCO FONDATION CULTURE & DIVERSITE PRESENTATION AUX ETUDIANTS ETAPE 1 2014-2015 PRESENTATION GLOBALE DU PROGRAMME L UNESCO et la Fondation Culture &

Plus en détail

GESTION DES INSTITUTS DE CATÉGORIE 1 RELATIFS À L ÉDUCATION. Résumé

GESTION DES INSTITUTS DE CATÉGORIE 1 RELATIFS À L ÉDUCATION. Résumé Conseil exécutif Cent quatre-vingt-dix-septième session 197 EX/15 PARIS, le 10 août 2015 Original anglais Point 15 de l'ordre du jour provisoire GESTION DES INSTITUTS DE CATÉGORIE 1 RELATIFS À L ÉDUCATION

Plus en détail

Programme Jeunesse 2007-2013 Jeunesse en Action

Programme Jeunesse 2007-2013 Jeunesse en Action Programme Jeunesse 2007-2013 Jeunesse en Action 1 Les objectifs : Promotion de la citoyenneté active des jeunes en général et de leur citoyenneté européenne en particulier; Développement de la solidarité

Plus en détail

information Flux internationaux d étudiants : note d quatre fois plus nombreux qu en 1975 11.11 Enseignement supérieur & Recherche JUILLET

information Flux internationaux d étudiants : note d quatre fois plus nombreux qu en 1975 11.11 Enseignement supérieur & Recherche JUILLET note d information Enseignement supérieur & Recherche 11.11 JUILLET En 27-28, 3,3 millions d étudiants suivent une formation hors de leur pays d origine dont 2,7 dans un pays de l OCDE. Leur nombre a quadruplé

Plus en détail

EMPLOYABILITE DES JEUNES AU MAROC

EMPLOYABILITE DES JEUNES AU MAROC EMPLOYABILITE DES JEUNES AU MAROC L emploi L emploi est une forme d insertion sociale, un levier qui permet l amélioration des conditions de vie. L emploi est un paramètre révélateur dans l évaluation

Plus en détail

Termes de référence des études diaspora-pays Programme DIAPODE (Diasporas pour le Développement)

Termes de référence des études diaspora-pays Programme DIAPODE (Diasporas pour le Développement) Termes de référence des études diaspora-pays Programme DIAPODE (Diasporas pour le Développement) Sommaire 1. Cadre de l étude...1 2. Objectif de l étude...2 3. Questionnements à étudier...2 4. Méthodologie...3

Plus en détail

Dr Ndèye Arame Boye FAYE

Dr Ndèye Arame Boye FAYE Dr Ndèye Arame Boye FAYE Introduction I Plan Contexte historique de la coopération scientifique entre l Europe et l Afrique II Instruments actuels de la coopération Europe-Afrique III II. 1 Les Accords

Plus en détail

FORUM AFRICAIN SUR L ECONOMIE VERTE et L ECO-MANAGEMENT & SALON DE L INNOVATION et DES METIERS VERTS EN AFRIQUE

FORUM AFRICAIN SUR L ECONOMIE VERTE et L ECO-MANAGEMENT & SALON DE L INNOVATION et DES METIERS VERTS EN AFRIQUE Le réseau Panafricain AIDE21 en partenariat avec le cabinet de conseil S2 Services Sarl Avec le soutien du Gouvernement Camerounais, le réseau panafricain AIDE21 présente le : FORUM AFRICAIN SUR L ECONOMIE

Plus en détail

Dossier de présentation

Dossier de présentation Dossier de présentation l Exposition : galerie de portraits «Etrangers, immigrés mais Angevins» Parcours de migrants Participative, pédagogique, citoyenne et culturelle. Angers accueille sur son territoire,

Plus en détail

Termes de référence Activité 1

Termes de référence Activité 1 1 Termes de référence Activité 1 Atelier de formation thématique au journalisme d investigation Projet Médias d Afrique centrale contre le VIH PROJET MA-VIH VOLET 1 N D ACTION / ACTIVITE CODE 1 /1 MAUEA4111F30

Plus en détail

Actualisation du mandat du Comité Directeur du patrimoine culturel (CDPAT) Observations du Secrétariat

Actualisation du mandat du Comité Directeur du patrimoine culturel (CDPAT) Observations du Secrétariat Délégués des Ministres / Groupes de rapporteurs GR-C Groupe de rapporteurs sur l'education, la Culture, le Sport, la Jeunesse et l Environnement GR-C(2007) 2007 1 Actualisation du mandat du Comité Directeur

Plus en détail

INSTITUT INTERNATIONAL DES DROITS DE L HOMME INTERNATIONAL INSTITUTE OF HUMAN RIGHTS

INSTITUT INTERNATIONAL DES DROITS DE L HOMME INTERNATIONAL INSTITUTE OF HUMAN RIGHTS INSTITUT INTERNATIONAL DES DROITS DE L HOMME INTERNATIONAL INSTITUTE OF HUMAN RIGHTS Fondé par / Founded by René Cassin (1969) L ENFANT ET LE DROIT INTERNATIONAL DES DROITS DE L HOMME 46 ème Session annuelle

Plus en détail

ACCORD A LA CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES AVOCATS SALARIES DU 17 FEVRIER 1995 EGALITE PROFESSIONNELLE ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES

ACCORD A LA CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES AVOCATS SALARIES DU 17 FEVRIER 1995 EGALITE PROFESSIONNELLE ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES ACCORD A LA CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES AVOCATS SALARIES DU 17 FEVRIER 1995 EGALITE PROFESSIONNELLE ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES ENTRE LES SOUSSIGNÉS : Le Confédération Nationale des Avocats

Plus en détail

Consultation du HLPE sur l instabilité des prix alimentaires. Synthèse

Consultation du HLPE sur l instabilité des prix alimentaires. Synthèse Consultation du HLPE sur l instabilité des prix alimentaires A propos de ce document Ce document résume les résultats d une discussion en ligne organisé sur le Forum Global sur la Sécurité alimentaire

Plus en détail

SOLUTIONS COP21. Un dispositif pour mobiliser et élargir l audience autour des solutions climat

SOLUTIONS COP21. Un dispositif pour mobiliser et élargir l audience autour des solutions climat SOLUTIONS COP21 PARIS 2015 Un dispositif pour mobiliser et élargir l audience autour des solutions climat Participation des membres du réseau Ville durable / Vivapolis La France accueillera en décembre

Plus en détail

DOSSIER D ADMISSION MASTER 1 MANAGEMENT SECTORIEL ANTENNE DE MENDE

DOSSIER D ADMISSION MASTER 1 MANAGEMENT SECTORIEL ANTENNE DE MENDE Année universitaire 2015/2016 DOSSIER D ADMISSION MASTER 1 MANAGEMENT SECTORIEL ANTENNE DE MENDE Information importante : Compte tenu de la capacité d accueil limitée, l établissement ne pourra donner

Plus en détail

Admissions en formation initiale sous statut étudiant. Guide de candidature des candidats internationaux

Admissions en formation initiale sous statut étudiant. Guide de candidature des candidats internationaux Admissions en formation initiale sous statut étudiant Guide de candidature des candidats internationaux Session 2013 Table des matières I. Baccalauréat Scientifique (ou équivalent)...3 II. Classe Préparatoire

Plus en détail

CONFERENCE ANNUELLE. Dossier de presse. Groupe de Travail International des Banques Centrales pour la Gestion des Risques Opérationnels

CONFERENCE ANNUELLE. Dossier de presse. Groupe de Travail International des Banques Centrales pour la Gestion des Risques Opérationnels Groupe de Travail International des Banques Centrales pour la Gestion des Risques Opérationnels Dossier de presse 24-26 Avril 2013 Rabat - MAROC COMMUNIQUE DE PRESSE Bank Al-Maghrib organise la huitième

Plus en détail

Fiche «Politique culturelle européenne»

Fiche «Politique culturelle européenne» Fiche «Politique culturelle européenne» Prospective appliquée à la définition d'une politique nationale dans le domaine de la culture et de la communication Fiche variable sur les facteurs de l environnement

Plus en détail

ANNOTATIONS À L ORDRE DU JOUR PROVISOIRE

ANNOTATIONS À L ORDRE DU JOUR PROVISOIRE Distr. LIMITÉE LC/L.3659(CRM.12/2) 7 août 2013 FRANÇAIS ORIGINAL: ESPAGNOL Douzième Conférence régionale sur les femmes de l Amérique latine et des Caraïbes Saint-Domingue, 15-18 octobre 2013 ANNOTATIONS

Plus en détail

LA DIVERSITÉ DANS LES FILMS LONGS MÉTRAGES

LA DIVERSITÉ DANS LES FILMS LONGS MÉTRAGES LA DIVERSITÉ DANS LES FILMS LONGS MÉTRAGES BULLETIN D INFORMATION DE L ISU JUIN 2013, N 24 Ce bulletin d information fournit les dernières données sur les films de longs métrages obtenues par l Institut

Plus en détail

I. CONTEXTE DE LA BUDGÉTISATION SENSIBLE AU GENRE à L UNIFEM

I. CONTEXTE DE LA BUDGÉTISATION SENSIBLE AU GENRE à L UNIFEM I. CONTEXTE DE LA BUDGÉTISATION SENSIBLE AU GENRE à L UNIFEM Le rôle de la Budgétisation Sensible au Genre (BSG) dans le respect des engagements à réaliser l égalité entre les sexes et les droits des femmes

Plus en détail

REPUBLIQUE TUNISIENNE ************************** Ministère de l Environnement et de Développement Durable *******************

REPUBLIQUE TUNISIENNE ************************** Ministère de l Environnement et de Développement Durable ******************* REPUBLIQUE TUNISIENNE ************************** Ministère de l Environnement et de Développement Durable ******************* STRATEGIE NATIONALE EN MATIERE D EDUCATION POUR LE DEVELOPPEMENT DURABLE **************************

Plus en détail

Enquête Nationale des Passagers Aériens 2011. Résultats de l enquête pour l ensemble des aéroports de métropole DGAC/DTA/SDE

Enquête Nationale des Passagers Aériens 2011. Résultats de l enquête pour l ensemble des aéroports de métropole DGAC/DTA/SDE DGAC/DTA/SDE Sous-direction des Etudes, des Statistiques et de la Prospective Bureau de la Prospective et de la Veille Stratégique Août 2012 Enquête Nationale des Passagers Aériens 2011 Résultats de l

Plus en détail

Termes de référence REF : MAR/UNW/2016/003

Termes de référence REF : MAR/UNW/2016/003 Termes de référence Appel à consultation pour l organisation d un Team Building à l intention du personnel du Bureau Multi-Pays pour le Maghreb de l ONU Femmes 1. Contexte REF : MAR/UNW/2016/003 L entité

Plus en détail