Chapitre C2 L AIR. Mélanges : LAVOISIER et la composition de l air

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Chapitre C2 L AIR. Mélanges : LAVOISIER et la composition de l air"

Transcription

1 Chapitre C2 L AIR Dans ce chapitre, nous allons : - Apprendre la composition de l atmosphère - Mesurer la masse d 1 litre d air - Etudier la force exercée par l air : la pression atmosphérique. I. LA COMPOSITION DE L AIR 1. L atmosphère terrestre. L atmosphère terrestre est une couche d air qui entoure la Terre sur une épaisseur de 600 km environ. L air de l atmosphère se raréfie à mesure que l altitude augmente. On distingue 5 couches : - La troposphère : contient les ¾ de l air atmosphérique qui permettent la vie sur Terre. - La stratosphère : c est là que se trouve la couche d ozone, bouclier protecteur contre la majorité des rayons ultraviolets (UV) - La mésosphère : - La thermosphère et l ionosphère (non représentée sur le schéma) : dans ces zones, les températures sont très élevées. 1. Qu est-ce que l atmosphère terrestre? c est une couche d air. 2. Dans quelle couche de l atmosphère vivons-nous? Nous vivons dans la troposphère. 3. Comment appelle-t-on la couche protectrice contre les rayons UV? elle s appelle la couche d ozone. 4. Pourrions-nous vivre dans une autre couche de l atmosphère? non. 2. La composition de l air. Activité vidéo Lesitetv : «Mélanges : Lavoisier et la composition de l air» Mélanges : LAVOISIER et la composition de l air Questions : 1) Quel est le nom du père de la chimie moderne? Son nom est Antoine Laurent de Lavoisier 2) Quels sont son lieu et son année de naissance? Il est né à paris en ) En quelle année est-il décédé? Et comment? Il est guillotiné le 8 mai ) Sous le règne de quel Roi a-t-il vécu? Il a vécu sous le règne de Louis XVI.

2 5) Avant Lavoisier, on pensait que la matière était composée de quatre éléments. Lesquels? Les 4 éléments étaient le feu, l air, la terre et l eau. 6) Dans sa célèbre expérience, quel liquide utilise-t-il? Il utilise du mercure. 7) Après 12 jours d expérience, quels changements apparaissent? - Des parcelles rouges apparaissent dans la cornue. - La quantité d air a diminué. 8) Quel est l effet de l air résiduel de la cloche sur les animaux? Quel nom lui donne-t-il alors? L air résiduel tue les animaux. Il l appelle azote. 9) Quel est le nom du second gaz? pourquoi le nomme-t-il ainsi? Le second gaz est appelé oxygène, car il attaque les métaux (du grec «oxys» = acide). Bilan : L air est un mélange de gaz : - dioxygène (20%) - diazote (80 %) Il y a 4 fois plus de diazote que de dioxygène. Le gaz indispensable à la vie est le dioxygène. Activité : Dans le chapitre précédent, on a vu que l état gazeux est un état désordonné et dispersé. En déduire une schématisation de l air dans le récipient ci-contre (celui de gauche) Dioxygène Diazote

3 II. LES PROPRIETES DE L AIR (TP propriétés de l air) 1. La pression de l air Voir vidéo lesitetv : pression et baromètre PRESSION : Le baromètre E. TORRICELLI ( ) Blaise PASCAL ( ) Questions : 1) En 1640, quel était le problème rencontré par les fontainiers de Florence? Il était impossible de pomper de l eau à plus de 10 m de hauteur 2) Qui s intéressa à ce problème? Evangelista TORRICELLI 3) De qui était-il le disciple? De Galileo GALILEE 4) Dans son expérience, quel liquide utilise-t-il? Il utilise du mercure 5) Quelle expérience réalise d E. TORRICELLI? Il retourne un tube de mercure dans une cuve remplie de mercure 6) Qu observe-t-il alors? comment l explique-t-il? Il observe que le mercure du tube ne tombe pas dans la cuve et observe une hauteur de 76 cm de mercure dans le tube. 7) Quel scientifique français s intéresse alors aux travaux de d E. TORRICELLI? BLAISE PASCAL 8) Quelle est son idée? Son idée est de réaliser l expérience en altitude 9) Quel résultat obtient-il? La hauteur de mercure dans le tube dépend de l altitude 10) Quel nom donne-t-on au tube d E. TORRICELLI? on le nomme BAROMETRE 11) Quel hommage est rendu à Blaise PASCAL? On donne son nom à l unité de la Pression

4 Activité : Comment évolue la pression pendant la compression d un gaz? Rends-toi sur le blog de sciences physiques : Dans la partie du blog dédiée aux 4èmes, rends-toi sur le chapitre C2 L air et ses propriétés. Pour accéder à la simulation, clique sur l image : Déplace le piston, et mesure la pression obtenue pour différents volumes : Pour V 1 = 50 ml, P 1 = 1000 hpa Pour V 2 = 30 ml, P 2 = 1666 hpa Pour V 3 = 10 ml, P 3 = 5000 hpa 1. Lorsqu on appuie sur le piston de la seringue : - Comment varie le volume?.il diminue - comment varie la pression?..elle augmente 2. Lorsqu on tire le piston : - comment varie le volume? il augmente - comment varie la pression? elle diminue 3. De quoi peut dépendre la pression d un gaz? a) de la température b) du nombre de molécules Bilan : La pression d un gaz est due aux chocs des molécules contre des surfaces. La pression d un gaz dépend : - Du volume - De la température - Du nombre de molécules Quand le volume diminue, la pression augmente Quand le volume augmente, la pression diminue La pression se mesure avec un manomètre en Pascal. La pression atmosphérique normale est : P = 1013 hpa = Pa

5 Application : Le baromètre est utilisé en météorologie pour mesurer la pression de l air atmosphérique. Cette pression donne une indication sur le temps qu il fait. a. Que mesure un baromètre? La pression atmosphérique b. Quel est son rôle? Indiquer le temps qu il fait. c. D après la photo : - Compare la pression atmosphérique par beau temps à la pression atmosphérique normale (rappel : 1013 hpa)? Elle est supérieure à 1013 hpa - Compare la pression atmosphérique par mauvais temps à la pression atmosphérique normale (rappel : 1013 hpa)? Elle est inférieure à 1013 hpa Un peu d histoire : La pression atmosphérique peut se mesurer avec le baromètre de TORRICELLI. Evangelista TORRICELLI remplit de mercure un tube de verre de 1m et le retourna au-dessus d une cuve de mercure. A la pression atmosphérique normale, la colonne de mercure a une hauteur de 76 cm. d. Comment varie la hauteur de la colonne de mercure par beau temps? explique. Elle augmente car la pression atmosphérique étant élevée, l air pousse sur le mercure. 2. L air a-t-il une masse? Pour répondre à cette question, nous allons utiliser la technique de la «récupération d un gaz par déplacement d eau». 1) Mesurer la masse du ballon avant : m 1 = 603 g 2) Mesurer la masse du ballon après : m 2 = 599 g 3) Pourquoi peut-on déduire de ces 2 mesures (Q. 1 et 2) que l air a une masse? car le ballon a perdu de l air et sa masse a alors diminué. 4) Quel est le volume de l air récupéré dans la bouteille? 3 L 5) Quelle est la masse de l air récupéré dans la bouteille? = 4 g 6) En déduire la masse de 1 L d air : 4/3 =1,33 g Image récupéré sur le manuel Hachette. Bilan : 1L d air a une masse de 1,2 g

6

Valider Percevoir la différence entre réalité et simulation. Domaines travaillés du socle commun

Valider Percevoir la différence entre réalité et simulation. Domaines travaillés du socle commun Objectifs du chapitre 2 : L air qui nous entoure. Livre p 32 et p46 à 47 Mobiliser ses connaissances Connaître la composition de l air en volume. Autoévaluation Acquis Non-acquis Remédiation (I)-N 2-14

Plus en détail

Chapitre 1 : L air qui nous entoure

Chapitre 1 : L air qui nous entoure Version élèves Chapitre 1 : L air qui nous entoure. L atmosphère terrestre Document A p14 Réponses aux questions en cours, sauf la numéro 5 : 1/ Qu est ce que l atmosphère terrestre? Où se situe t-elle?

Plus en détail

DES PHÉNOMÈNES ET DES HOMMES : PRESSION LE BAROMÈTRE

DES PHÉNOMÈNES ET DES HOMMES : PRESSION LE BAROMÈTRE DES PHÉNOMÈNES ET DES HOMMES : PRESSION LE BAROMÈTRE Conception : Roland Cros et Jacques-Olivier Baruch Réalisation : Michel Vérot CNDP, La Cinquième, 1998 Durée: 04min 49 s L histoire met en scène Galilée,

Plus en détail

CH12: PROPRIETES DE L'AIR

CH12: PROPRIETES DE L'AIR CH12: PROPRIETES DE L'AIR Exercices: 7,8,10,13,15,16,17 et 19 p23-25 ED et FM p 21-22 Les exercices du livre «sais-tu l essentiel?»de chaque cours sont à faire automatiquement au brouillon pendant toute

Plus en détail

Chapitre 1 : Qu est ce que l air qui nous entoure?

Chapitre 1 : Qu est ce que l air qui nous entoure? Chapitre 1 : Qu est ce que l air qui nous entoure? Plan : 1. Qu est ce que l atmosphère terrestre? 2. De quoi est constitué l air qui nous entoure? 3. Qu est ce que le dioxygène? a. Le dioxygène dans la

Plus en détail

P = F S S.BINET FORCES PRESSANTES 1/5. relation Pression / Force / Surface. forces pressantes : Les solides : Cas n 1 : cas n 2 :

P = F S S.BINET FORCES PRESSANTES 1/5. relation Pression / Force / Surface. forces pressantes : Les solides : Cas n 1 : cas n 2 : ACTIVITE 1 : relation Pression / Force / Surface. forces pressantes : Les solides : Cas n 1 : cas n 2 : Mousse Mousse 1. Placez la masse sur le morceau de mousse. Que se passe t-il à l équilibre? La mousse

Plus en détail

4 ème PHYSIQUE-CHIMIE TRIMESTRE 1. Sylvie LAMY Agrégée de Mathématiques Diplômée de l École Polytechnique. PROGRAMME 2008 (v2.4)

4 ème PHYSIQUE-CHIMIE TRIMESTRE 1. Sylvie LAMY Agrégée de Mathématiques Diplômée de l École Polytechnique. PROGRAMME 2008 (v2.4) PHYSIQUE-CHIMIE 4 ème TRIMESTRE 1 PROGRAMME 2008 (v2.4) Sylvie LAMY Agrégée de Mathématiques Diplômée de l École Polytechnique Les Cours Pi e-mail : lescourspi@cours-pi.com site : http://www.cours-pi.com

Plus en détail

Sommaire. Séquence 2. La pression des gaz. Séance 1. Séance 2. Séance 3 Peut-on comprimer de l eau? Séance 4 Je fais le point sur la séquence 2

Sommaire. Séquence 2. La pression des gaz. Séance 1. Séance 2. Séance 3 Peut-on comprimer de l eau? Séance 4 Je fais le point sur la séquence 2 Sommaire La pression des gaz Séance 1 Comprimer de l air Séance 2 Mesurer la pression d un gaz Séance 3 Peut-on comprimer de l eau? Séance 4 Je fais le point sur la séquence 2 24 Cned, Physique - Chimie

Plus en détail

Chapitre 4 Statique des fluides

Chapitre 4 Statique des fluides Chapitre 4 Statique des fluides Un fluide est corps liquide (état compact et désordonné) ou gazeux (état dispersé et désordonné). On ne s intéresse ici qu à une partie de la statique des fluides : la notion

Plus en détail

Daniel Bernoulli 1700 1782

Daniel Bernoulli 1700 1782 Capacités C1 mesurer la pression à l aide d un manomètre ; C2 calculer une pression et la convertir en bar ou en pascal ; C3 vérifier expérimentalement la loi de Boyle-Mariotte (pv = n RT ); C4 calculer

Plus en détail

4. LA PRESSION ATMOSPHÉRIQUE II. Mécanique des liquides et des gaz

4. LA PRESSION ATMOSPHÉRIQUE II. Mécanique des liquides et des gaz 4 La pression atmosphérique 4.1 L atmosphère La Terre est entourée d une couche d air qui nous permet de respirer et de vivre. Cette couche d air s élève à une grande altitude en devenant de moins en moins

Plus en détail

La pression. 1. Trois personnes qui ont le même poids, marchent sur une couche de neige fraîchement tombée

La pression. 1. Trois personnes qui ont le même poids, marchent sur une couche de neige fraîchement tombée Unité 3 LA PREION Un corps peut se déformer s il est soumis à une force pressante, c est-à-dire, une action de contact répartie sur sa surface. Ainsi, si on fixe une affiche sur un mur à l aide d une punaise,

Plus en détail

Qu est-ce que l atmosphère?

Qu est-ce que l atmosphère? 1. QUE SAIS-TU? 4 5 6 7 8 9 10 L air, l atmosphère, la pollution Qu est-ce que l atmosphère? Un verre vide ne contient rien. VRAI FAUX L atmosphère est composée de plusieurs gaz. VRAI FAUX L atmosphère

Plus en détail

QCM5 - P H Y S I Q U E

QCM5 - P H Y S I Q U E QCM5 - P H Y S I Q U E 1. Une pression de 3 bars équivaut à : (Pa : Pascal) a. 300 Pa b. 3000 Pa c. 30000 Pa d. 300000 Pa 2. La pression atmosphérique vaut : a. 25 bars b. 1 bar c. 10 bars d. 100 bars

Plus en détail

Collège Pablo Picasso Concours C Génial année 2013

Collège Pablo Picasso Concours C Génial année 2013 François Mathieu Victor Théo Antoine Bastien Anthony Maxime Clément Collège Pablo Picasso Concours C Génial année 2013 Intervenant : Mme Lemeur, ingégieur à Air Normand Choisir un sujet On s est réuni

Plus en détail

Activité 2 Comment séparer 2 liquides mélangés l'un à l'autre?

Activité 2 Comment séparer 2 liquides mélangés l'un à l'autre? Cité scolaire du Maréchal Lannes Place Brossolette 32700 LECTOURE Club Sciences des élèves de 4 ème Activité 2 Comment séparer 2 liquides mélangés l'un à l'autre? 1. Introduction: les espèces chimiques

Plus en détail

Activités numériques et graphiques. Les conversions des mesures des grandeurs physiques

Activités numériques et graphiques. Les conversions des mesures des grandeurs physiques Les conversions des mesures des grandeurs physiques I. Grandeurs physiques et unités Activités numériques et graphiques 1. Qu'appelle-t-on pression atmosphérique? Notre planète est entourée d'une couche

Plus en détail

Chapitre 11: L ATMOSPHÈRE

Chapitre 11: L ATMOSPHÈRE Chapitre 11: L ATMOSPHÈRE 1) a) Qu est-ce que l atmosphère? L atmosphère c est l enveloppe gazeuse qui entoure la Terre. b) Quelles sont les 4 couches de l atmosphère? 1 ) La troposphère qui se situe de

Plus en détail

THEME 2. LE SPORT CHAP 1. MESURER LA MATIERE: LA MOLE

THEME 2. LE SPORT CHAP 1. MESURER LA MATIERE: LA MOLE THEME 2. LE SPORT CHAP 1. MESURER LA MATIERE: LA MOLE 1. RAPPEL: L ATOME CONSTITUANT DE LA MATIERE Toute la matière de l univers, toute substance, vivante ou inerte, est constituée à partir de particules

Plus en détail

COMPOSITION DE L AIR

COMPOSITION DE L AIR COMPOSITION DE L AIR NOTIONS DE PRESSION ATMOSPHERIQUE I- De quoi est composé l air? Activité 1 : Expérience de LAVOISIER. Activité 2 : L air qui nous entoure (livre p14) Je retiens : L air est un mélange

Plus en détail

Section 2.2 Le comportement des gaz

Section 2.2 Le comportement des gaz 6. Dans un gaz, les particules sont très espacées et se déplacent librement dans toutes les directions, ce qui fait que le désordre dans cette phase est extrêmement élevé. ar contre dans un liquide ou

Plus en détail

FICHE EXPERIMENTALE : LA PRESSION

FICHE EXPERIMENTALE : LA PRESSION Diffusion de NO 2 : FICHE EXPERIMENTALE : LA PRESSION Quatre ballon de petite taille reliés à deux supports (noix + pinces) dont deux munis de bouchons ; tournure de cuivre ; acide nitrique concentré ;

Plus en détail

MÉCANIQUE : (4,5 points)

MÉCANIQUE : (4,5 points) La plupart des voitures de demain devront respecter certaines caractéristiques, si l on veut réduire l impact environnemental et ainsi préserver la planète. MÉCANIQUE : (4,5 points) Partie 1 : Étude du

Plus en détail

Les gaz: caractéristiques

Les gaz: caractéristiques Les gaz Les gaz: caractéristiques les gaz épousent le volume et la forme de leurs contenants les gaz sont compressibles alors que les liquides et les solides le sont très peu des gaz déversés dans un même

Plus en détail

Test d auto-évaluation 2010

Test d auto-évaluation 2010 SwissPhO Olympiade Suisse de Physique 2010 Test d auto-évaluation 2010 Ce test permet aux intéressés d évaluer leurs capacités à résoudre des problèmes et de reconnaître des lacunes dans certaines notions.

Plus en détail

UNIVERSITÉE KASDI MERBAH OUARGLA

UNIVERSITÉE KASDI MERBAH OUARGLA UNIVERSITÉE KASDI MERBAH OUARGLA FACULTE DES SCIENCES APPLIQUÉES Département de Génie des Procédés Phénomènes de transferts Travaux pratiques de mécanique des fluides CHAOUCH Noura et SAIFI Nadia 2013

Plus en détail

Exemples d utilisation de G2D à l oral de Centrale

Exemples d utilisation de G2D à l oral de Centrale Exemples d utilisation de G2D à l oral de Centrale 1 Table des matières Page 1 : Binaire liquide-vapeur isotherme et isobare Page 2 : Page 3 : Page 4 : Page 5 : Page 6 : intéressant facile facile sauf

Plus en détail

S O 2H O S SO 3H O. une solution de thiosulfate de sodium de concentration en ion thiosulfate [S 2

S O 2H O S SO 3H O. une solution de thiosulfate de sodium de concentration en ion thiosulfate [S 2 PARTIE 3 : Réactions chimiques et milieux biologiques TP 15 La chimie des facteurs cinétiques OBJECTIFS : Mettre en œuvre une démarche expérimentale pour mettre en évidence quelques paramètres influençant

Plus en détail

LA COMBUSTION DES CARBURANTS

LA COMBUSTION DES CARBURANTS LA COMBUSTION DES CARBURANTS D où provient l énergie qui fait tourner les moteurs? De quoi se composent les hydrocarbures? Pourquoi faut-il de l air pour brûler du carburant? Quelle est la quantité d énergie

Plus en détail

Initiation à la Mécanique des Fluides. Mr. Zoubir HAMIDI

Initiation à la Mécanique des Fluides. Mr. Zoubir HAMIDI Initiation à la Mécanique des Fluides Mr. Zoubir HAMIDI Chapitre I : Introduction à la mécanique des fluides 1 Introduction La mécanique des fluides(mdf) a pour objet l étude du comportement des fluides

Plus en détail

Qu est-ce que la température?

Qu est-ce que la température? Qu est-ce que la température? Hélène Perrin, Laboratoire de physique des lasers, Paris 13 et CNRS Résumé : Nous avons tous l expérience du chaud et du froid. Mais qu est-ce qui fait la différence entre

Plus en détail

1- LA TEMPÉRATURE influence-t-elle le volume?

1- LA TEMPÉRATURE influence-t-elle le volume? 1 NDC : 1.4: LES FACTEURS QUI INFLUENCENT LE VOLUME D UN GAZ 1- LA TEMPÉRATURE influence-t-elle le volume? a) conversion d UDM car ds le module des gaz, il FAUT qu elle soit en K!! 0 C + 273,15 K 20 293,15

Plus en détail

Physique - Chimie 4 e Livret de corrigés

Physique - Chimie 4 e Livret de corrigés Physique - Chimie 4 e Livret de corrigés Rédaction : Jean Jandaly Relecture : Mickaël Jue Coordination : Annie Deshayes Ce cours est la propriété du Cned. Les images et textes intégrés à ce cours sont

Plus en détail

NOTIONS DE PHYSIQUE TABLE DES MATIÈRES

NOTIONS DE PHYSIQUE TABLE DES MATIÈRES NOTIONS DE PHYSIQUE TABLE DES MATIÈRES 1 CORRESPONDANCES ENTRE LES UNITÉS DE BASE 2 2 LA FORCE 2 3 LA MASSE 3 4 LE POIDS 3 5 LA MASSE VOLUMIQUE 4 6 LA DENSITÉ 4 7 LA PRESSION 4 8 NOTIONS D HYDROSTATIQUE

Plus en détail

LES MOLECULES: REPRESENTATION CORRECTION

LES MOLECULES: REPRESENTATION CORRECTION LES MOLECULES: REPRESENTATION CORRECTION I REPRESENTATION DE LEWIS DES MOLECULES 1) Les atomes Les atomes sont représentés conventionnellement par des boules de couleur. A chaque élément chimique correspond

Plus en détail

I.M.A Institut de Maintenance Aéronautique Rue Marcel Issartier 33700 MERIGNAC. Propriétés de l atmosphère et aéronautique

I.M.A Institut de Maintenance Aéronautique Rue Marcel Issartier 33700 MERIGNAC. Propriétés de l atmosphère et aéronautique I.M.A Institut de Maintenance Aéronautique Rue Marcel Issartier 33700 MERIGNAC Propriétés de l atmosphère et aéronautique Janvier 2007 O.LOSEILLE Plan du cours I. Atmosphère réelle I.1 Chimiquement I.2

Plus en détail

PHYSIQUE. 1re année. VISA pour la 1 re année Santé. Santé. 2 e édition. Salah Belazreg. Préparer et réussir son entrée en PACES/L1 Santé 100%

PHYSIQUE. 1re année. VISA pour la 1 re année Santé. Santé. 2 e édition. Salah Belazreg. Préparer et réussir son entrée en PACES/L1 Santé 100% 100% 1re année Santé Médecine harmacie Dentaire Sage-Femme Salah Belazreg HYSIQUE ISA pour la 1 re année Santé réparer et réussir son entrée en ACES/L1 Santé Toutes les notions du Lycée requises Des QCM

Plus en détail

Extraire l information d un texte, d un tableau, d un graphique, d un schéma,

Extraire l information d un texte, d un tableau, d un graphique, d un schéma, 1 1. Savoir-faire du module 3 S informer Modéliser Extraire l information d un texte, d un tableau, d un graphique, d un schéma, Utiliser un modèle Élaborer un modèle Sélectionner des données Choisir,

Plus en détail

F.1 Propriétés des fluides: a. États de la matière (Rappel): il y a 3 états de la matière.

F.1 Propriétés des fluides: a. États de la matière (Rappel): il y a 3 états de la matière. F.1 Propriétés des fluides: a. États de la matière (Rappel): il y a 3 états de la matière. Solide: Particules rapprochées Particules ordonnées Grandes forces entre les particules Les particules vibrent

Plus en détail

THEME 1 : LA TERRE DANS L UNIVERS, LA VIE ET L EVOLUTION : UNE PLANETE HABITEE

THEME 1 : LA TERRE DANS L UNIVERS, LA VIE ET L EVOLUTION : UNE PLANETE HABITEE THEME 1 : LA TERRE DANS L UNIVERS, LA VIE ET L EVOLUTION : UNE PLANETE HABITEE Chapitre 1 : Les conditions de la vie : une particularité de la Terre? Intro : Photo de l environnement du lycée : De quoi

Plus en détail

Recrutement des techniciens classe normale. BAP C Technicien en instrumentation scientifique, expérimentation et mesure Epreuve écrite d admissibilité

Recrutement des techniciens classe normale. BAP C Technicien en instrumentation scientifique, expérimentation et mesure Epreuve écrite d admissibilité Concours externe Recrutement des techniciens classe normale du ministère de l enseignement supérieur et de la recherche BAP C Technicien en instrumentation scientifique, expérimentation et mesure Epreuve

Plus en détail

Etude d un cycle frigorifique avec compresseur

Etude d un cycle frigorifique avec compresseur Etude d un cycle frigorifique avec compresseur Cycle frigorifique Le principe de la pompe à chaleur est ancien (Thomson 1852), mais il a fallu attendre 1927 pour voir da première pompe à chaleur fonctionner

Plus en détail

Diesel. Véhicules légers, suivez le bon itinéraire! DÉCOUVREZ LA SOLUTION ADBLUE

Diesel. Véhicules légers, suivez le bon itinéraire! DÉCOUVREZ LA SOLUTION ADBLUE Diesel Véhicules légers, suivez le bon itinéraire! DÉCOUVREZ LA SOLUTION ADBLUE Sommaire # 02 L ESSENTIEL Qu est-ce qu AdBlue?.... 3 À quoi ça sert?.... 4 Comment ça marche?.... 5 ADBLUE EN PRATIQUE Quelles

Plus en détail

Physique Chimie. Utiliser les langages scientifiques à l écrit et à l oral pour interpréter les formules chimiques

Physique Chimie. Utiliser les langages scientifiques à l écrit et à l oral pour interpréter les formules chimiques C est Niveau la représentation 4 ème 2. Document du professeur 1/6 Physique Chimie LES ATOMES POUR COMPRENDRE LA TRANSFORMATION CHIMIQUE Programme Cette séance expérimentale illustre la partie de programme

Plus en détail

obs.1 Calculs de Quantités de matière exercices

obs.1 Calculs de Quantités de matière exercices obs.1 Calculs de Quantités de matière exercices Alcool à 90% Un fluidifiant : Lors d une séance de TP, le professeur demande de préparer 250 ml d une solution d alcool à 90,0 % en volume. a) Calculer le

Plus en détail

Application à l astrophysique ACTIVITE

Application à l astrophysique ACTIVITE Application à l astrophysique Seconde ACTIVITE I ) But : Le but de l activité est de donner quelques exemples d'utilisations pratiques de l analyse spectrale permettant de connaître un peu mieux les étoiles.

Plus en détail

Extraction, séparation et identification d espèces chimiques

Extraction, séparation et identification d espèces chimiques Extraction, séparation et identification d espèces chimiques Préambule : Depuis la plus haute Antiquité, l homme utilise des colorants, des parfums et des arômes. Ceux-ci ont d abord été extraits de produits

Plus en détail

La Fontaine de Héron : Une fontaine im-pression-ante!

La Fontaine de Héron : Une fontaine im-pression-ante! BUTAYE Guillaume Lycée des Flandres DUHAMEL Chloé HAZEBROUCK SOUZA Alix La Fontaine de Héron : Une fontaine im-pression-ante! Comment une fontaine au principe de fonctionnement simple peut-elle élever

Plus en détail

Chapitre 7: Dynamique des fluides

Chapitre 7: Dynamique des fluides Chapitre 7: Dynamique des fluides But du chapitre: comprendre les principes qui permettent de décrire la circulation sanguine. Ceci revient à étudier la manière dont les fluides circulent dans les tuyaux.

Plus en détail

La chimie c est extrêmement élémentaire :

La chimie c est extrêmement élémentaire : La chimie c est extrêmement élémentaire : Les états de la matière : Toute la matière qui nous entoure, de nos vêtements à nos maisons, en passant par les feuilles des arbres, le sol et notre propre corps,

Plus en détail

SOMMAIRE. 1- La Terre dans le système solaire...2. 1-1- Le système solaire : localisation...2. 1-2- Le soleil, l étoile du système solaire...

SOMMAIRE. 1- La Terre dans le système solaire...2. 1-1- Le système solaire : localisation...2. 1-2- Le soleil, l étoile du système solaire... Chapitre 1 Les conditions de la vie : une particularité de la Terre? SOMMAIRE 1- La Terre dans le système solaire...2 1-1- Le système solaire : localisation...2 1-2- Le soleil, l étoile du système solaire...2

Plus en détail

TD de thermodynamique n o 3 Le premier principe de la thermodynamique Bilans d énergie

TD de thermodynamique n o 3 Le premier principe de la thermodynamique Bilans d énergie Lycée François Arago Perpignan M.P.S.I. 2012-2013 TD de thermodynamique n o 3 Le premier principe de la thermodynamique Bilans d énergie Exercice 1 - Influence du chemin de transformation. Une mole de

Plus en détail

Sommaire. Séquence 4. La combustion du méthane La combustion du butane. Séance 1. Séance 2. Séance 3. Séance 4 Je fais le point sur la séquence 4

Sommaire. Séquence 4. La combustion du méthane La combustion du butane. Séance 1. Séance 2. Séance 3. Séance 4 Je fais le point sur la séquence 4 Sommaire La combustion du méthane La combustion du butane Séance 1 La combustion du méthane Séance 2 Les atomes pour comprendre la combustion du méthane Séance 3 La combustion du butane Séance 4 Je fais

Plus en détail

PCSI 2013/2014. Corrigé du Devoir Surveillé de chimie n 1. I) L éther de diéthyle. La phase liquide contient n E = 4,82 mol d éther.

PCSI 2013/2014. Corrigé du Devoir Surveillé de chimie n 1. I) L éther de diéthyle. La phase liquide contient n E = 4,82 mol d éther. PCSI 2013/2014 Corrigé du Devoir Surveillé de chimie n 1 I) L éther de diéthyle Conservation de l éther dans une bouteille hermétique 1) La bouteille a une capacité de V = 1,000 L. On la remplit avec un

Plus en détail

Notions physiques Niveau 2

Notions physiques Niveau 2 14 novembre 2011 Contenu 1. Les pressions Les différentes pressions 2. La loi de Mariotte (Autonomie en air) 2.1. Principes 2.2. Applications à la plongée 3. Le théorème d Archimède (Flottabilité) 3.1.

Plus en détail

Médicaux. Association Marocaine des Gaz Industriels et Médicaux AMGIM

Médicaux. Association Marocaine des Gaz Industriels et Médicaux AMGIM Conditionnement t des Gaz Médicaux Hafid CHAFIK Pharmacien Responsable Maghreb Oxygène 1 Schéma type d un centre de remplissage des GM Tank de Stockage N 2 Remplissage N 2 O Remplissage O 2 Remplissage

Plus en détail

cours n 2 : Travail et diagrammes P(V).

cours n 2 : Travail et diagrammes P(V). er cycle universitaire. BT. c.haouy@ac-nancy-metz.fr Cours de Thermodynamique n : travail et diagrammes P(). Mise à jour du 5/4/6. Colonne de gauche = discours fait au élèves, pas forcément écrit au tableau

Plus en détail

Présentation des modules de formation

Présentation des modules de formation Sciences et technologies à l'école Présentation des modules de formation Chaque module a vocation à être créé au niveau des écoles sur le temps de formation statutaire (formations pédagogiques). Il débouche

Plus en détail

Réalisé par : Marianne Merrien, Léa Lebon, Rachel Gence et Naïma Joussa

Réalisé par : Marianne Merrien, Léa Lebon, Rachel Gence et Naïma Joussa Réalisé par : Marianne Merrien, Léa Lebon, Rachel Gence et Naïma Joussa Année scolaire 2011-2012 Table des matières EN QUOI UNE VOITURE A ESSENCE POLLUE?... 3 COMPOSANT RELACHE PAR UN MOTEUR A ESSENCE....

Plus en détail

Journée d information & d échanges des fontainiers. La désinfection de l eau

Journée d information & d échanges des fontainiers. La désinfection de l eau Journée d information & d échanges des fontainiers La désinfection de l eau La désinfection de l eau Le but de la désinfection La désinfection par le Chlore Les méthodes Le dosage Mesurer la teneur en

Plus en détail

C3PRSMO01. Distribuer les documents puis le questionnaire, sans commenter. Ne répondre à aucune question d élève.

C3PRSMO01. Distribuer les documents puis le questionnaire, sans commenter. Ne répondre à aucune question d élève. NIVEAU : CLLEGE : Cycle d orientation (3 e ) DISCIPLINE : Sciences Physiques et Chimiques CAPACITE : REALISER : Choisir CMPETENCE Choisir des informations pertinentes pour atteindre un objectif MTS CLÉS

Plus en détail

MANUEL DU CONDUCTEUR. www.fogmaker.com Art. No. 8012-006. Édition 2.1

MANUEL DU CONDUCTEUR. www.fogmaker.com Art. No. 8012-006. Édition 2.1 MANUEL DU CONDUCTEUR www.fogmaker.com Art. No. 8012-006 Édition 2.1 1. Description général Ce bus est équipé d'un système automatique d'extinction d'incendie et de chauffage du moteur. Le système est activé

Plus en détail

Le rôle d un thermomètre est d assurer la liaison entre la grandeur thermométrique et la matière dont on veut repérer la température.

Le rôle d un thermomètre est d assurer la liaison entre la grandeur thermométrique et la matière dont on veut repérer la température. COURS DE THERMODYNAMIQUE de Mme F. Lemmini, Professeur STU-SVI CHAPITRE I : TEMPERATURE ET CHALEUR I.1 Température I.1.1 Notion de température La température est liée à la sensation physiologique du chaud

Plus en détail

BTS BAT 1 Notions élémentaires de chimie 1

BTS BAT 1 Notions élémentaires de chimie 1 BTS BAT 1 Notions élémentaires de chimie 1 I. L ATOME NOTIONS EÉLEÉMENTAIRES DE CIMIE Les atomes sont des «petits grains de matière» qui constituent la matière. L atome est un système complexe que l on

Plus en détail

Le calorimètre de Junkers et la mesure de la masse moléculaire par effusiométrie

Le calorimètre de Junkers et la mesure de la masse moléculaire par effusiométrie Manipulation 1 Le calorimètre de Junkers et la mesure de la masse moléculaire par effusiométrie Consignes de sécurité Soyez prudent en utilisant le gaz naturel. Dans le cas d une odeur de gaz, fermez la

Plus en détail

Monitoring de surface de sites de stockage de CO 2 SENTINELLE. (Pilote CO2 de TOTAL Lacq-Rousse, France) Réf. : ANR-07-PCO2-007

Monitoring de surface de sites de stockage de CO 2 SENTINELLE. (Pilote CO2 de TOTAL Lacq-Rousse, France) Réf. : ANR-07-PCO2-007 Monitoring de surface de sites de stockage de CO 2 (Pilote CO2 de TOTAL Lacq-Rousse, France) SENTINELLE Réf. : ANR-07-PCO2-007 Ph. de DONATO (INPL-CNRS) (Coordonnateur) PARTENAIRES Durée : 3 ans + 7 mois

Plus en détail

Physique Niveau Ⅳ Première Partie

Physique Niveau Ⅳ Première Partie Physique Niveau Ⅳ Première Partie Les pressions. La Flottabilité Archimède. La compressibilité des gaz Mariotte. Le gonflage des bouteilles. Son et Lumière en plongée. Exercices d application. Les pressions

Plus en détail

Les molécules. 1 Représentez la structure électronique d un atome d hydrogène H. 3 Combien lui manque-t-il d électrons pour saturer sa couche externe?

Les molécules. 1 Représentez la structure électronique d un atome d hydrogène H. 3 Combien lui manque-t-il d électrons pour saturer sa couche externe? Les molécules I Introduction : Dans de nombreux composés chimiques, les atomes forment des édifices possédant un nombre d atomes déterminé. Une molécule est une particule électriquement neutre formé d

Plus en détail

Faire des calculs entre distance, vitesse et durée. Expliquer le décalage temporel entre le tonnerre et l éclair lors de la foudre.

Faire des calculs entre distance, vitesse et durée. Expliquer le décalage temporel entre le tonnerre et l éclair lors de la foudre. Connaissances Capacités Propositions d activités A- OPTIQUE I- La vision : pourquoi? comment? 1- Introduction généralités a- Source propagation récepteur b- Milieux transparents, homogènes, opaques vide

Plus en détail

Chimie atmosphérique 1. Concepts fondamentaux et ozone stratosphérique

Chimie atmosphérique 1. Concepts fondamentaux et ozone stratosphérique Chimie atmosphérique 1. Concepts fondamentaux et ozone stratosphérique Christian Seigneur Cerea Laboratoire commun École des Ponts ParisTech / EDF R&D Ce chapitre présente d abord les concepts fondamentaux

Plus en détail

2. Responsable principal de l effet de serre : le dioxyde de carbone CO 2.

2. Responsable principal de l effet de serre : le dioxyde de carbone CO 2. Etude d une maladie Patient : climat mondial Diagnostic : réchauffement excessif de la planète Terre Cause principale : le gaz carbonique Remède : les énergies renouvelables Un cours d introduction au

Plus en détail

Transmission de l énergie solaire au travers de l atmosphère. Spectres d absorption. Appauvrissement du rayonnement

Transmission de l énergie solaire au travers de l atmosphère. Spectres d absorption. Appauvrissement du rayonnement Transmission de l énergie solaire au travers de l atmosphère Réception du rayonnement solaire à la limite de l atmosphère Processus d appauvrissent du rayonnement solaire par les différentes couches atmosphérique

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LA SANTÉ ET DU SOCIAL ÉPREUVE DE SCIENCES PHYSIQUES ET CHIMIQUES

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LA SANTÉ ET DU SOCIAL ÉPREUVE DE SCIENCES PHYSIQUES ET CHIMIQUES Session 2015 BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LA SANTÉ ET DU SOCIAL ÉPREUVE DE SCIENCES PHYSIQUES ET CHIMIQUES Durée de l épreuve : 2 heures Coefficient : 3 Mercredi 09 septembre

Plus en détail

Comprendre l Univers grâce aux messages de la lumière

Comprendre l Univers grâce aux messages de la lumière Seconde / P4 Comprendre l Univers grâce aux messages de la lumière 1/ EXPLORATION DE L UNIVERS Dans notre environnement quotidien, les dimensions, les distances sont à l échelle humaine : quelques mètres,

Plus en détail

EXPOSE SUR LA POLLUTION ATMOSPHERIQUE

EXPOSE SUR LA POLLUTION ATMOSPHERIQUE EXPOSE SUR LA POLLUTION ATMOSPHERIQUE SOMMAIRE Introduction 1) Les polluants 2) 2) Les causes 3) Les conséquences 4) Les solutions Conclusion ---------------------------------------------------------------

Plus en détail

prérequis 1. ÉLÉMENTS USUELS DE LA CHIMIE ORGANIQUE

prérequis 1. ÉLÉMENTS USUELS DE LA CHIMIE ORGANIQUE chapitre i prérequis 1. ÉLÉMENTS USUELS DE LA CHIMIE ORGANIQUE La chimie organique a pour objet l'étude des composés du carbone. Restreinte à l'origine aux composés du carbone que l'on pouvait extraire

Plus en détail

Olympiade francophone de chimie 2009 : 1 ère épreuve Niveau 1 Correctif

Olympiade francophone de chimie 2009 : 1 ère épreuve Niveau 1 Correctif Olympiade francophone de chimie 2009 : 1 ère épreuve Niveau 1 Correctif 1. Question 1 Etant donné que le germanium (Ge) est dans la même colonne que le carbone, cela implique qu il possède 4 électrons

Plus en détail

Toujours utiliser une seringue propre et sèche pour prélever le réactif

Toujours utiliser une seringue propre et sèche pour prélever le réactif MODE D EMPLOI NAOCL, HTH, NADCC ET EAU DE JAVEL Le contrôle de la qualité de la solution d hypochlorite de sodium produite par WATA est indispensable afin de déterminer le dosage à appliquer en fonction

Plus en détail

Intervention à télécharger sur : Lien avec le site / la page Objectif : réduction des consommations de papier Certifié ISO 14001

Intervention à télécharger sur : Lien avec le site / la page Objectif : réduction des consommations de papier Certifié ISO 14001 DR FORMATION INFOMA DR R.Vezin 15 et 16 décembre 2009 Partie 2 Principe intrants technique Lionel TRICOT Intervention à télécharger sur : Lien avec le site / la page Objectif : réduction des consommations

Plus en détail

Stérilisation 1) DÉFINITION:

Stérilisation 1) DÉFINITION: Stérilisation 1) DÉFINITION: La stérilisation est une opération qui a pour but de priver un objet ou un produit des microorganismes vivants qui le souillent 1 Ce qui doit être stérile en pharmacie: - préparations

Plus en détail

Partie chimie Chapitre 2 : La constitution de la matière, et la transformation chimique.

Partie chimie Chapitre 2 : La constitution de la matière, et la transformation chimique. Chapitre 2 : La constitution de la matière, et la transformation chimique. I- Introduction : atomes et molécules 1) La matière à la loupe Toute la matière est constituée de particules microscopiques que

Plus en détail

PHYSIQUE (8 points) PARTIE 1 - Sécurité à l'aéroport Explosifs : Les rayons X inefficaces Et les rayons T?

PHYSIQUE (8 points) PARTIE 1 - Sécurité à l'aéroport Explosifs : Les rayons X inefficaces Et les rayons T? Le sujet comporte 8 pages numérotées de 1/8 à 8/8 L annexe, page 8/8, est à rendre avec la copie Page sur Afin de se rendre dans un pays étranger à l occasion d un séjour linguistique, un élève prend l

Plus en détail

ENERGIE SOLAIRE FICHE TECHNIQUE.

ENERGIE SOLAIRE FICHE TECHNIQUE. ENERGIE SOLAIRE FICHE TECHNIQUE. I. LE RAYONNEMENT SOLAIRE. La puissance du rayonnement solaire reçu par la Terre est en moyenne de 1KW/m 2. Pour vérifier l ordre de grandeur, on peut réaliser un pyrhéliomètre

Plus en détail

L aurore polaire : un phénomène spectaculaire. (extrait de la Revue de météorologie aéronautique du service météorologique de l AM 1 )

L aurore polaire : un phénomène spectaculaire. (extrait de la Revue de météorologie aéronautique du service météorologique de l AM 1 ) L aurore polaire : un phénomène spectaculaire (extrait de la Revue de météorologie aéronautique du service météorologique de l AM 1 ) Un mystère fascinant aux yeux des hommes Pendant des siècles, les hommes

Plus en détail

Qu est-ce une Déclaration Environnementale de Produit (EPD)?

Qu est-ce une Déclaration Environnementale de Produit (EPD)? Qu est-ce une Déclaration Environnementale de Produit (EPD)? Dans une Déclaration Environnementale de Produit ou EPD, 11 catégories d impact sur l environnement sont exprimées en chiffres. Il s agit d

Plus en détail

DR1 Fiche introduction Comment améliorer son habitat? ACTIVITE DECOUVRIR ET ANALYSER : Le rôle clé du secteur du bâtiment

DR1 Fiche introduction Comment améliorer son habitat? ACTIVITE DECOUVRIR ET ANALYSER : Le rôle clé du secteur du bâtiment DR1 Fiche introduction Comment améliorer son habitat? ACTIVITE DECOUVRIR ET ANALYSER : Le rôle clé du secteur du bâtiment Objectif : Découvrir les enjeux sociaux liés à l amélioration de l habitat 1. Questionnaire

Plus en détail

PREMIERE PARTIE LA PLANETE TERRE ET SON ENVIRONNEMENT

PREMIERE PARTIE LA PLANETE TERRE ET SON ENVIRONNEMENT PREMIERE PARTIE LA PLANETE TERRE ET SON ENVIRONNEMENT II LE RAYONNEMENT SOLAIRE Introduction : Le soleil est une étoile. La fusion thermonucléaire de l hydrogène en hélium lui fournit toute son énergie,

Plus en détail

Fiche 1 : Enoncé destiné à l élève

Fiche 1 : Enoncé destiné à l élève Nicolas di Scala TP de quatrième (4 ème ) qui rentre dans la partie du programme : «A. De l air qui nous entoure à la molécule». Il s agit d un TP évalué où les élèves doivent réaliser une expérience par

Plus en détail

La chimie atmosphérique

La chimie atmosphérique La chimie atmosphérique Régions et caractéristiques de l atmosphère Multitude de composés chimiques sont présents dans la troposphère La composition de l air de la troposphère Les gaz O 2, N 2, Ar gaz

Plus en détail

Exercices sur les écoulements compressibles

Exercices sur les écoulements compressibles Exercices sur les écoulements compressibles IUT - GTE - Marseille 2012-13 1 Exercice 1 Calculer la température et la pression d arrêt sur le bord d attaque de l aile d un avion volant à Mach Ma = 0.98

Plus en détail

Documentation & Informations.

Documentation & Informations. Documentation & Informations. Nos chaudières peuvent être raccordées sur le différents types de chauffage, il est aussi possible de les coupler avec d autres chaudières. Pour tout renseignement, n hésitez

Plus en détail

LA MESURE DE LA PRESSION

LA MESURE DE LA PRESSION LA MESURE DE LA PRESSION La mesure de la pression s effectue à l aide d un baromètre. Il s agit d un instrument permettant de repérer la pression de l atmosphère dans laquelle il se trouve et ses variations

Plus en détail

D où viennent les couleurs de l arc en ciel?

D où viennent les couleurs de l arc en ciel? Matériel : Lampe lumière blanche, prisme, lentille convergente, moteur, disque de Newton. Playmobil de différentes couleurs, lampe et filtres colorés. D où viennent les couleurs de l arc en ciel? 1. Observations

Plus en détail

THEME : SPORT TP 8 : mise en orbite d un satellite

THEME : SPORT TP 8 : mise en orbite d un satellite TP 8 : mise en orbite d un satellite I. Introduction : Le but de cette activité est, dans un premier temps, de réussir à simuler la mise en orbite d un satellite. Pour cela : - ouvrez «communlogiciels»

Plus en détail

Thème n 19 : Europe, L un des satellites de Jupiter

Thème n 19 : Europe, L un des satellites de Jupiter Thème n 19 : Europe, L un des satellites de Jupiter ( math / SVT/physique; Mmes Nély et Boyer et Mrs Grenier et Amalric) Partie 1 : A la recherche des satellites de Jupiter et de leurs trajectoires I-

Plus en détail

L éclairage au cours du temps

L éclairage au cours du temps L éclairage au cours du temps Créer une lumière de manière artificielle jojo Les fonctions Créer lumière fiabilité luminosité Couleur blanche économie pollution Objet éclairant encombrement autonomie sécurité

Plus en détail

ECHANGE DE CHALEUR: LA CONDUCTION

ECHANGE DE CHALEUR: LA CONDUCTION ECHANGE DE CHALEUR: LA CONDUCTION Nous n étudierons dans ce chapitre que la conduction en régime permanent, c'est-à-dire lorsque l équilibre thermique est atteint ce qui se caractérise par des températures

Plus en détail

Usage personnel uniquement. 2008 R. BALDERACCHI Page 1 DICTIONNAIRE DES TERMES UTILISES EN SCIENCES PHYSIQUES AU COLLEGE

Usage personnel uniquement. 2008 R. BALDERACCHI Page 1 DICTIONNAIRE DES TERMES UTILISES EN SCIENCES PHYSIQUES AU COLLEGE Abscisse : dans un graphique, l abscisse est l axe parallèle au bord inférieur de la feuille ou au horizontal au tableau. On représente généralement le temps sur l abscisse. Air : l air est un mélange

Plus en détail

Mécanique. Figure 2 Bille en acier et aimant

Mécanique. Figure 2 Bille en acier et aimant 4 e - AL Mécanique 1 Mécanique 1 Forces 1.1 Effets de forces Expérience 1.1 Une voiture jouet est au repos. Lorsqu on lui donne un petit coup (figure 1), elle se met en mouvement. En fait, en lui donnant

Plus en détail

Étanchéité prévue d au moins 50 ans

Étanchéité prévue d au moins 50 ans CAOUTCHOUC EPDM Étanchéité prévue d au moins 50 ans 50 ans plus tard, aussi étanche qu au premier jour Pas de feu sur le toit. L EPDM s applique sans flamme Respectueuse de l environnement et recyclable

Plus en détail