Situation de l épidémie de fièvre hémorragique à virus Ebola en Guinée Professeur René Migliani Bilan des données disponibles le 22 février 2015

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Situation de l épidémie de fièvre hémorragique à virus Ebola en Guinée Professeur René Migliani Bilan des données disponibles le 22 février 2015"

Transcription

1 1 Situation de l épidémie de fièvre hémorragique à virus Ebola en Guinée Professeur René Migliani Bilan des données disponibles le 22 février 215 La situation de l épidémie doit être appréciée en tenant compte de la probable sous-déclaration qui n a pas été à ma connaissance évaluée Les données sont issues des rapports de situation quotidiens de la coordination nationale de lutte contre Ebola selon la date de déclaration Les données analysées dans ce document sont celles du 22 février 215. Certaines informations peuvent être postérieures à cette date. Depuis le début de l épidémie jusqu à la date du 22 février 215, le total des cas déclarés (suspects-probablesconfirmés) en Guinée est de 3155 cas dont 291 décès (66%) répartis comme suit : 2762 cas confirmés dont 174 décès (62%), 387 cas probables dont 387 décès (décès communautaires non sécurisés avec lien épidémiologique) et 6 cas suspects (en attente de résultat biologique). Au total 997 cas confirmés sont sortis guéris des centres de traitement Ebola (CTE) depuis le début de l épidémie. Le tableau 1 donne la répartition, le 22 février 215, du nombre cumulé de cas et de décès (suspects-probablesconfirmés) selon la date de déclaration, ainsi que l incidence pour 1, la létalité globale, la date de confirmation du dernier cas selon la préfecture de résidence. Tableau 1 Préfecture Cas cumulés Décès cumulés incidence cas p. 1 Létalité* Date confirmation dernier cas Date confirmation dernier cas + 42 jours Alerte pour suivi contacts Beyla ,13 58,7% 8/1/215 19/2/215 Boffa , 73,7% 22/2/215 5/4/214 Boké 1,22,% 9/1/214 21/11/ ,18 53,6% 21/2/215 4/4/ ,79 51,9% 21/2/215 4/4/215 Dabola ,11 1,% 24/12/214 4/2/215 Dalaba 9 2 6,6 22,2% 9/1/214 21/11/214 Dinguiraye 1 1,51 1,% < Août 214 ~Septembre 214 Dubréka ,49 6,% 2/2/215 3/4/215 Faranah ,95 78,6% 28/1/215 11/3/ ,52 64,5% 22/2/215 5/4/214 Fria 2 2 2,7 1,% 2/1/215 13/2/215 Gaoual, Guéckédou ,56 82,7% 2/12/214 31/1/215 Kankan ,78 65,6% 11/1/215 22/2/215 Kérouané ,3 6,9% 18/12/214 29/1/215 Kindia ,81 76,% 19/2/215 2/4/215 Kissidougou ,2 72,4% 7/2/215 21/3/215 Koubia, Koundara, Kouroussa ,46 65,% 29/12/214 9/2/215 Labé, Oui Lélouma, Lola ,92 75,% 21/2/215 4/4/215 Macenta ,9 67,4% 25/1/215 8/3/ ,72 6,% 19/2/215 2/4/215 Mamou, Mandiana, N'Zérékoré ,63 7,7% 23/1/215 6/2/215 Pita 8 4 2,89 5,% 5/1/214 17/11/214 Siguiri ,6 71,9% 1/2/215 15/3/215 Télimélé ,16 46,5% 3/12/214 1/2/215 Tougué 2 1 1,63 5,% 1/2/215 15/3/215 Yomou ,23 45,5% 7/9/214 19/1/214 Oui Guinée ,68 66,3% 22/2/215 5/4/215 2 préfectures * Apprécier la létalité en fonction du nombre de cas Rouge : Cas notifiés le jour de situation, Vert : Absence de cas au delà de 42 jours, Bleu : Aucune notification depuis le début de l épidémie Six préfectures (Gaoual, Koubia, Koundara, Lélouma, Mamou, Mandiana) n ont toujours notifié aucun cas depuis le début de l épidémie. Sept préfectures (Boké, Dalaba, Dinguiraye, Fria, Kérouané, Pita, Yomou) n ont pas notifié de cas depuis plus de 42 jours. Deux préfectures (Labé, Yomou) sont en alerte car des contacts venant d une autre préfecture sont suivis. Les autres préfectures ont notifié des cas depuis moins de 21 jours, dont celles de Boffa et le 22 février. 1

2 2 Figure 1 : Évolution mensuelle des cas, des décès confirmés par mois de confirmation et de la létalité par mois de décès de fièvre à virus Ebola en Guinée le 22 février 215 (Coordination nationale). 6 1% Nombre de cas et de décès confirmés déclarés Cas Décès Létalité Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre Janvier Février* *22 février 8% 6% 4% 2% % Létalité (%) 2

3 3 Figure 2 : Évolution du nombre de cas confirmés déclarés par les préfectures depuis le début de l épidémie (Coordination nationale) Un cas confirmé dans la préfecture de Lola en semaine 8 (figure 4u) Macenta Guéckédou N'Zérékoré Kérouané Beyla Lola Kissidougou Yomouh 5 4 Pas de nouveau cas cette semaine dans le foyer de Faranah (figure 4l) Un nouveau cas confirmé chez un contact suivi dans la préfecture de et un à Boffa (figures 4j et 4g) Dubréka Kindia Nouveaux cas confirmés dans la capitale et dans les préfectures de Basse Guinée ( +++, et Dubréka) (figures 4c-e ) Total de début à S49 Total de S5 à S2 Total de S3 à S Siguiri Kouroussa Dabola Kankan Faranah Dalaba Télimélé Pita Boké Fria Boffa Tougué La figure 3 indique l évolution des taux d incidence des cas confirmés dans la capitale et dans les préfectures proches. 3

4 4 Figure 3 : Évolution des taux d incidence pour 1 habitants des cas confirmés déclarés pour la capitale et les préfectures proches (Dubréka,, et Kindia) des semaines 39/214 à 8/215 (Coordination nationale) 12 Taux d'incidence déclarée des cas confirmés p Guinée Dubréka Kindia S39 S4 S41 S42 S43 S44 S45 S46 S47 S48 S49 S5 S51 S52 S1 S2 S3 S4 S5 S6 S7 S8 La baisse d incidence se poursuit dans la préfecture de. 4

5 5 Figures 4 (a-t) : Evolution hebdomadaire des cas confirmés déclarés dans les principales préfectures touchées par Ebola de la semaine 39/214 à la semaine 8/215 (Coordination nationale) Guinée S39 S41 S43 S45 S47 S49 S51 S1 S3 S5 S7 a S39 S41 S43 S45 S47 S49 S51 S1 S3 S5 S7 b S39 S41 S43 S45 S47 S49 S51 S1 S3 S5 S7 c Dubréka S39 S41 S43 S45 S47 S49 S51 S1 S3 S5 S7 d S39 S41 S43 S45 S47 S49 S51 S1 S3 S5 S7 e Kindia Boffa S39 S41 S43 S45 S47 S49 S51 S1 S3 S5 S7 f S39 S41 S43 S45 S47 S49 S51 S1 S3 S5 S7 g 5

6 6 Télimélé Dabola S39 S41 S43 S45 S47 S49 S51 S1 S3 S5 S7 h S39 S41 S43 S45 S47 S49 S51 S1 S3 S5 S7 i Tougué S39 S41 S43 S45 S47 S49 S51 S1 S3 S5 S7 j 1 2 S39 S41 S43 S45 S47 S49 S51 S1 S3 S5 S7 k Faranah Kouroussa S39 S41 S43 S45 S47 S49 S51 S1 S3 S5 S7 l S39 S41 S43 S45 S47 S49 S51 S1 S3 S5 S7 m Kankan Siguiri S39 S41 S43 S45 S47 S49 S51 S1 S3 S5 S7 n S39 S41 S43 S45 S47 S49 S51 S1 S3 S5 S7 o Kissidougou Kérouané S39 S41 S43 S45 S47 S49 S51 S1 S3 S5 S7 p S39 S41 S43 S45 S47 S49 S51 S1 S3 S5 S7 q 6

7 7 7 Guéckédou 7 67 Macenta S39 S41 S43 S45 S47 S49 S51 S1 S3 S5 S7 r S39 S41 S43 S45 S47 S49 S51 S1 S3 S5 S7 s N'Zérékoré Lola S39 S41 S43 S45 S47 S49 S51 S1 S3 S5 S7 t S39 S41 S43 S45 S47 S49 S51 S1 S3 S5 S7 u Beyla S39 S41 S43 S45 S47 S49 S51 S1 S3 S5 S7 v Préfecture active Préfecture sans cas notifié depuis moins de 3 semaines Préfecture sans cas notifié depuis au moins 3 semaines 7

8 8 Le compte à rebours de l initiative «Zéro Ébola en 6 jours» continue Figure 5 : Évolution de l épidémie depuis décembre 213 (incidence déclarée lissée) 6 5 Prévision fin février* Incidence déclarée** Incidence non déclarée Augmentation de novembre en rapport avec une extension de l'épidémie vers l'est de la Guinée forestière et en Haute Guinée Baisse de décembre atténuée par des enterrements non sécurisés dans la préfecture de Kissidougou à partir d'un seul cas contact décédé venant de Monrovia (78 cas dont 47 décès) Incidence déclarée * Si la tendance reste la même ** Situation au 25 février Cas suspects rétrospectifs (décembre à janvier) Baisse de janvier. Effet de l'intensification de la lutte +++. Autres co-facteurs : - Facteurs socio-culturels? - Facteur saisonnier (saison de l'harmattan)? - Baisse naturelle de l'épidémie ( Ro )? - Baisse de l'incidence au Libéria? - Autres facteurs? Augmentation de février liée à l'extension de l'épidémie en Basse Guinée (,,, Kindia, Dubréka, Boffa) avec des rebonds à la levée des réticences (augmentation des décès communautaires avec lien épidémiologique [cas probables], décès confirmés et cas confirmés à partir des villages et des quartiers qui deviennent accessibles aux équipes de lutte) Plan "Zéro Ebola en 6 jours" du 1 janvier au 1 mars Décembre Février Avril Juin Août Octobre Décembre Février Avril Juin Août Octobre Décembre 8

9 9 Figure 6 : Incidence déclarée des cas confirmés et probables en Guinée le 25 février Nombre de cas confirmés et probables (rouge) / Moyenne mobile sur 7 jours (bleu) a b c d e f g h i j k l m n o p q r s t u v w x y z aa adéclaration avec retard et regroupée le 15 janvier par le laboratoire de N'Zérékoré de 5 décès communautaires confirmés de Lola bquatre décès communautaires confirmés à cdeux nouveaux décès communautaires confirmés à et 5 cas confirmés dont un décès communautaire drebond (attendu) dans la préfecture de lié à la levée des réticences (7 cas confirmés) erebond (également attendu) dans la préfecture de Lola lié à la levée des réticences dans 2 sous-préfectures (11 cas confirmés) f Huit cas confirmés de la préfecture de lié à la levée des réticences gdeux décès communautaires à hquatre décès communautaires confirmés à i Douze cas confirmés de (levée de réticences?) jneuf cas à kdeux décès communautaires confirmés ( 1, 1) l 4 décès communautaires confirmés (Dubréka 2, 1, 1) mquatre décès communautaires confirmés (Dubréka 1, 1, 1, 1) n Deux décès communautaires confirmés à oun décès communautaire confirmé à ptrois décès communautaires confirmés ( 1, 1, Boffa 1) qdeux décès communautaires confirmés à rdeux décès communautaires confirmés ( 1, Dubréka 1) et deux cas confirmés chez des contacts suivis dans la préfecture de (mieux que des cas hors contacts) sun décès communautaire confirmé à tun décès communautaire confirmé à uun décès communautaire confirmé à vun décès communautaire confirmé à wun décès communautaire confirmé à Lola et 7 cas confirmés d'une même famille à qui ont accepté d'être pris en charge au CTE (mieux que décès communautaires) x Deux décès communautaires confirmés (Boffa 1, 1) ytrois décès communautaires confirmés ( 2, Dubréka 1) zdeux décès communautaures confirmés à aatrois décès communautaires confirmés à 9-jan 14-jan 19-jan 24-jan 29-jan 3-fév 8-fév 13-fév 18-fév 23-fév 28-fév 5-mar 1-mar en gris l incidence la veille du début de l initiative en rouge la surveillance de l incidence à compter du début de l initiative le 1 janvier 9

10 1 Figure 7 : Évolution quotidienne de l incidence déclarée des cas confirmés et probables pour les préfectures les plus actives de Guinée le 25 février Incidence déclarée des cas et des décès confirmés et probables jan 12-jan 15-jan 18-jan 21-jan 24-jan 27-jan 3-jan 2-fév 5-fév 8-fév 11-fév Jours de déclaration fév 17-fév 2-fév 7 23-fév 26-fév 7 1-mar 3 4-mar 5 7-mar Lola Dubréka Autres Kindia Lola Dubréka Kindia Autres 1

11 Si dans l Est du pays (haute Guinée et Guinée forestière, sauf dans la préfecture de Lola) nous sommes dans les «derniers mètres», ce n est pas le cas de la Basse Guinée où l épidémie persiste toujours, même si l incidence des cas cette semaine est en baisse (35 cas contre 66 en semaine 6 et 52 en semaine 7). Toutes les préfectures de Basse Guinée actives en semaine 7 le sont encore en semaine 8 (,, Kindia, Dubréka, Boffa et ). Les réticences reculent avec seulement 6 préfectures notifiant au moins une situation de réticence le 22 février contre 26 le 1 janvier lors du lancement de l initiative «zéro Ebola en 6 jours». Le premier objectif opérationnel de cette initiative, aucune réticence notifiée, n est donc pas encore atteint. Les réticences sont encore fortes dans les préfectures de Dubréka et surtout dans celle de Boffa (ville de Koba, île Kito et sous-préfecture de Tamita). Dans la préfecture de, la situation des réticences est apaisée. L incidence des cas et des décès y est forte (figures 3, 4 et 7). Dans la ville de, les décès communautaires sont encore très nombreux. J ai réalisé un focus sur la capitale à partir des données de la base nationale de surveillance et je rapporte les résultats d une étude de l équipe de l OMS qui éclaire sur ces décès

12 12 Focus sur la ville de Contrairement aux capitales, Monrovia et Free Town, des autres pays fortement touchés par l épidémie à virus Ébola,, ville densément peuplée (1 million 67 habitants au recensement 214, sans doute plus probablement deux millions d habitants), a été peu atteinte. Au 9 février on comptait en incidence cumulée depuis le 14 mars 214, 463 cas confirmés et probables dont 227 décès, soit un taux d incidence de 27,8 pour 1 et une létalité de 5,8%. Les décès communautaires probables et confirmés, c'est-à-dire des sujets décédés de l infection hors des structures de soins, représentaient 42,3% des décès. La létalité pour les malades pris en charge dans le Centre de traitement Ebola (CTE) de MSF situé dans l enceinte de l hôpital Donka était égale à 37,3% (figure 8). Il est prudent de nuancer ces chiffres par sans doute une dose de sous-déclaration. Sous-déclaration qui n a pas été estimée. L incidence par commune est dans une certaine mesure en rapport avec le nombre d habitants. Ainsi c est dans les communes de Matoto et Ratoma, avec respectivement plus de 67 habitants et 65 habitants, que les incidences cumulées ont été les plus importantes (162 et 128 cas déclarés). En taux d incidence pour 1 on observe un gradient décroissant des deux communes les plus peuplées de Matoto et Ratoma vers la commune la moins peuplée située au bout de la presqu île de, la commune de Kaloum (figure 8). Les létalités variaient d une commune à l autre entre 45% (Dixinn) et 71,4% (Matam). Les proportions de décès communautaires, témoins d une mauvaise prise en charge des cas dans la communauté, variaient de 27% (Ratoma) à 56% (Dixinn et Kaloum) (figure 8). Figure 8 : Répartition des cas et des décès cumulés de fièvre Ebola selon la commune à du 14 mars 214 au 9 février 215 (Coordination nationale). 463 cas (27,8 p 1 ) 227 décès (Létalité 5,8%**) Décès communautaires : 42,3% Létalité CTE : 37,3%** 16 évolutions en cours Océan Atlantique (Coordination nationale) Commune de Ratoma 128 cas* (19,6 p 1 ) 66 décès (Létalité 52,%**) Décès communautaires : 27% 1 évolution en cours Quelques malades venant des préfectures de Kindia, Kankan et C C Port de pêche CTE Donka (MSF) CTS Gbéssia (SSA) CTE : Centre de traitement Ébola Centre de traitement des soignants Commune de Dixinn 4 cas* (29,1p 1 ) 18 décès (Létalité 45,%) Décès communautaires : 56% C Commune de Matoto 162 cas* (24,2 p 1 ) 91 décès (Létalité 61,5%*) Décès communautaires : 46% 14 évolutions en cours Quelques malades venant des préfectures de Dabola, Guéckédou et R Migliani Commune de Kaloum 46 cas* (73,4 p 1 ) 22 décès (Létalité 47,8%) Décès communautaires : 56% Iles de Los C Commune de Matam 43 cas* (29,9 p 1 ) 3 décès (Létalité 71,4%**) Décès communautaires : 43% 1 évolution en cours * Cas avec indication de commune ** Létalité calculée sur les cas dont l évolution est connue Taux d incidence p 1 ] 24] [25 49] [5 74] [75 1] 4 km La figure 9 montre l évolution mensuelle de l incidence déclarée des cas et des décès dans la ville et ses communes depuis le début de l épidémie, ainsi que l évolution des taux d incidence pour 1 habitants. On note globalement dans la ville deux pics d incidence en septembre et en décembre 214. Toutes les communes ont été touchées par l épidémie dès mars 214, avec des importances variables. A Kaloum, Matam et Matoto la situation s est calmée ensuite avant que l on observe une recrudescence à partir de juillet pour Matoto et Matam, et en octobre pour Kaloum. Dans les communes de Dixinn et Ratoma l épidémie sévit sans interruption depuis mars 214. Le pic d incidence pour 1 le plus élevé a été constaté en octobre dans la commune de Kaloum (31,9 p 1 habitants). Kaloum est la commune la moins peuplée de la capitale (62675 habitants au recensement 214). Les baisses d incidence observées en février sont liées au fait que les données concernent la période du 1 er au 9 février. 12

13 Figure 9 : Evolution mensuelle de l incidence des cas, des décès et des taux d incidence pour 1 de fièvre Ebola à et dans ses 5 communes du 14 mars 214 au 9 février 215 (Coordination nationale). 13 CONAKRY 12 1 Incidence déclarée des cas et décès ,4 6,1 5 Taux d'incidence p 1 Incidence déclarée (Coordination nationale) 3 5 4,4 RATOMA 3,8 MAR14 MAI14 JUL14 SEP14 NOV14 JAN15 Tx d'incidence p 1 CAS RATOMA DECES RATOMA TAUX INCIDENCE P 1 MAR14 MAI14 JUL14 SEP14 NOV14 JAN15 CAS CONAKRY DECES CONAKRY TAUX D'INCIDENCE P KALOUM 31,9 4 Incidence déclarée 6 3 DIXINN 4,4 7,3 7,3 1 5 Taux d'incidence p 1 Incidence déclarée Taux d'incidence p 1 MAR14 MAI14 JUL14 SEP14 NOV14 JAN15 CAS DIXINN DECES DIXINN TAUX INCIDENCE P 1 Incidence déclarée 6 1 MATOTO 7,8 3 5 MAR14 MAI14 JUL14 SEP14 NOV14 JAN15 CAS MATOTO DECES MATOTO TAUX INCIDENCE P 1 Taux d'incidence p Incidence déclarée 3 MATAM 4,9 7, 5 Taux d'incidence p 1 R Migliani MAR14 MAI14 JUL14 SEP14 NOV14 JAN15 CAS KALOUM DECES KALOUM TAUX INCIDENCE P 1 Iles de Los Océan Atlantique MAR14 MAI14 JUL14 SEP14 NOV14 JAN15 CAS MATAM DECES MATAM TAUX INCIDENCE P 1 Port de pêche 4 km 13

14 14 Une analyse des 27 décès communautaires survenus entre le 1 er janvier et le 1 février 215 dans la ville de, réalisée par l OMS (Mariame Kanté, Emmanuel Hélèze, Laurel Delayo, Dominique Jeannel) apporte des renseignements précieux pour renforcer la lutte, en particulier l identification des malades suspects par les structures de santé de première ligne. Cette analyse montre les résultats suivants : 59% de ces décès étaient survenus dans la commune de Matoto ; 74% de ces décès ont bénéficié d un enterrement digne, rassurant et sécurisé (EDRS) (2 informations manquantes) ; 78% de ces décès ont été biologiquement confirmés (1 décès avec prélèvement salivaire confirmé sans EDRS) ; 11% de ces défunts étaient des contacts connus mais non suivis ; 59% de ces défunts avaient eu un recours aux soins médicaux dont 44% dans une clinique privée, 11% dans un hôpital et 7% dans un établissement public +++ ; 6 défunts ont eu plus d un recours à des soins médicaux ; deux décès ont eu lieu dans une structure de soins (clinique privée et hôpital Donka) ; le tableau infectieux durait depuis au moins 7 jours pour 15 de ces décès ; les symptômes présentés étaient une asthénie dans 9% des cas, de la fièvre dans 84%, de la diarrhée et des vomissements dans 5%, des saignements dans six cas et une mort fœtale dans deux cas ; cinq de ces défunts résidaient dans d autres préfectures de Basse Guinée ; douze défunts avaient été contaminés hors de la ville de dont un en Sierra Léone ; 48% des défunts avaient participé à des funérailles non sécurisées ; 59% des défunts avaient eu un contact avec un cas suspect identifié a posteriori ; 2 décès avaient la capitale comme origine de la chaine de transmission, 16 décès la Basse Guinée ; 55% des décès n ont fait l objet d aucune menace à l encontre des équipes de la Croix Rouge Guinéenne pour procéder au prélèvement salivaire puis à l EDRS ; 22% des décès ont fait l objet de manifestations d hostilité (agressions physiques, menaces avec arme ou menace de mort) et 22% ont fait l objet de réticences ; 32 refus ont été essuyés par les équipes d intervention : 5 refus de sécurisation du corps, 4 refus de prélèvement, 7 refus de pulvérisation de l environnement, 8 refus d investigation et 12 refus de suivi des contacts. Cette étude montre que les décès communautaires depuis le 1 er janvier 215 étaient les plus fréquents dans la commune de Matoto, la plus peuplée de la capitale. Les Trois quarts de ces décès ont pu bénéficier d un enterrement digne, rassurant et sécurisé par les équipes de la Croix Rouge Guinéenne (CRG). Les réticences, les manifestations d hostilité et les refus ont cependant été fréquents. Ceci indique le contexte souvent difficile dans lequel se déroulent les stratégies de contrôle de l infection. Le résultat le plus intéressant est sans doute que près des deux tiers de ces décès communautaires sont survenus après un recours aux soins dans des cliniques privées de la capitale (44%) et dans des établissements publics (18%) sans que les patients ne soient identifiés comme suspects de fièvre à virus Ébola et orientés vers les structures de diagnostic et de prise en charge adéquates. Les malades ne meurent pas isolés sans tentative de recours aux structures de santé de première ligne. Il est indispensable de revoir dans les meilleurs délais les procédures de triage et d isolement des patients suspects dans l ensemble des structures de santé publiques et privées. A cette occasion des formations au triage et à la protection contre l infection seront nécessaires, ainsi que la mise en place des moyens de protection individuelle. Remerciements à l équipe de l OMS de m avoir autorisé à rapporter les résultats de leur étude. «L épidémie ne sera vaincue que lorsque après le dernier cas des 3 pays épidémiques il se sera écoulé plus de 42 jours.» 14

15 Figure 1 : Répartition des cas (suspects-probables-confirmés [S-P-C]) cumulés de fièvre Ebola selon la préfecture le 22 février 215 (Coordination nationale). 15 Guinée Bissau Gaoual () Koundara () Sénégal Lélouma () Labé () (5) Koubia () Tougue (2) Dinguiraye (1) Siguiri (32) R Migliani Boké (1) Boffa (38) Fria (2) Télimélé (43) Dubréka (11) Kindia (1) Pita (8) Dalaba (9) Mamou () Dabola (13) Faranah (7) Kouroussa (2) Kankan (32) Mandiana () Iles de Los (47) Route nationale (47) Chef-lieu de Préfecture Capitale régionale (187) Forécariah (197) (187) (Coordination nationale 22 février 215) Forécariah (197) Sierra Léone Nombre cumulé de cas Cas récents et + Guéckédou (381) Kissidougou (15) Libéria 1 Km Kérouané (161) Macenta (743) Yomou (11) N Zérékoré (256) Beyla (46) Lola (112) Côte d Ivoire Figure 11 : Répartition des taux d incidence p. 1 des cas (S-P-C) cumulés de fièvre Ebola selon la préfecture le 22 février 215 (Coordination nationale). Guinée Bissau Gaoual () Koundara () Sénégal Lélouma () Labé () (1,7) Koubia () Tougué (1,6) Dinguiraye (,5) Siguiri (4,6) R Migliani Boké (,2) Boffa (18,) Fria (2,1) Télimélé (15,2) Dubréka (33,5) Kindia (22,8) Pita (2,9) Dalaba (6,6) Mamou () Dabola (7,1) Faranah (25,) Kouroussa (7,5) Kankan (6,8) Mandiana () Guinée : 29,7 p 1 (8,5) Sierra Léone Kissidougou (37,) (28,2) Route nationale Chef-lieu de Préfecture Capitale régionale (7,8) Forécariah (8,5) (Coordination nationale 22 février 215) Taux d incidence cumulé p. 1 (valeur du taux),1 9,9 Cas récents 1, 19,9 2, 29,9 3, 99,9 1, 149,9 15, et + Guéckédou (13,6) Libéria 1 Km Kérouané (76,3) Macenta (249,1) Yomou (6,2) N Zérékoré (64,6) Beyla (14,1) Lola (63,9) Côte d Ivoire 15

16 16 Figure 12 : Répartition des préfectures selon la date de dernière notification des cas confirmés de fièvre Ebola en Guinée le 22 février 215 (Coordination nationale) Guinée Bissau Boké Gaoual Koundara Sénégal Koubia Lélouma Labé Tougue Dinguiraye Siguiri R Migliani Télimélé Pita Dalaba Kouroussa Mandiana Fria Dabola Boffa Mamou Dubreka Kindia Faranah Kankan Coya Cumul des cas confirmés dans les 21 jours 1-4 Kissidougou et + Sierra Léone Kérouané Macenta Beyla Guéckédou Cas confirmés dans les 21 jours En alerte avec contacts à suivre Pas de cas confirmés depuis > 21 j. -< 42 jours Pas de cas confirmés depuis 42 jours Aucun cas notifiés (Source Situation épidémiologique 22 février 215) Route nationale Chef-lieu de Préfecture Capitale régionale Libéria 1 Km N Zérékoré Yomou Lola Côte d Ivoire Figure 13 : Létalité cumulée des cas (S-P-C) d Ebola selon la préfecture en Guinée le 22 février 215 (Coordination nationale). Guinée Bissau Létalité Guinée (66,3%) [291/3155] Iles de Los Gaoual (-) Boké (,%) [/1] Télimélé (46,5%) [2/43] (53,6%) [252/47] Route nationale Boffa (73,7%) [28/38] Chef-lieu de Préfecture Capitale régionale (51,9) [97/187] (64,5%) [127/197] Fria* (1,%) [2/2] Dubréka (6,%) [66/11] (Coordination nationale 22 février 215) Koundara (-) Kindia (76,8%) [76/99] Pita (5,%) [4/8] Sénégal Lélouma (-) Labé (-) * (6,%) [3/5] Dalaba (22,2%) [2/9] Koubia (-) Mamou (-) Tougué* (5,%) [1/2] Létalité (%) [Décès cumulés/cas cumulés] Cas,1 récents % 24,9% <5 cas Sierra Léone Absence de cas, % 25, % 49,9% 5, % 74,9 % 75, % 1, % * A interpréter en tenant compte des très faibles effectifs Dabola (1,%) [13/13] Dinguiraye* (1,%) [1/1] Faranah (78,6%) [55/7] Guéckédou (82,7%) [315/381] Kouroussa (65,%) [13/2] Kissidougou (72,4%) [76/15] Libéria 1 Km Siguiri (71,9%) [23/32] Kérouané (6,9%) [98/161] Kankan (63,6%) [21/33] Macenta (67,4%) [51/743] Yomou (45,5%) [5/11] Mandiana (-) N Zérékoré (7,7%) [181/256] Beyla (58,7%) [27/46] Lola (75,%) [84/112] R Migliani Côte d Ivoire 16

17 17 Données concernant les professionnels de santé La figure 14 indique l évolution des cas confirmés et décès cumulés de fièvre hémorragique à virus Ébola des personnels de santé en Guinée. Après une stabilisation pendant deux semaines, l incidence chez les professionnels de santé a augmenté légèrement en fin de semaine 5 et se poursuit en semaine 6. Les deux cas confirmés de la semaine 5 ont été hospitalisés dans le CTS. La figure 15 indique les professions des personnels de santé contaminés. Les médecins et les infirmiers ont payé le plus lourd tribut à l épidémie (54% des infectés), ainsi que de nombreux agents techniques de santé (21%). Figure 14 : Évolution des cas confirmés et décès cumulés de fièvre Ébola des personnels de santé des semaines 39/214 à 8/215 (coordination nationale) 2 1% Nombre de cas et de décès % 8% 7% 6% 5% 4% 3% 2% Létalité S39 S4 S41 S42 S43 S44 S45 S46 S47 S48 S49 S5 S51 S52 S1 S2 S3 S4 S5 S6 S7 S8 Cas confirmés Décès confirmés et probables Létalité (%) 1% % Figure 15 : Répartition des professionnels de santé contaminés par le virus Ébola en Guinée selon la profession le 22 février 215 (n=17) (Coordination nationale) Médecin (5) 3% Infirmier (4) 24% Agent technique de santé (35) 22% Brancardier (8) 5% Hygiéniste (8) 5% Laborantin (8) 5% Sage-femme (4) 2% Pharmacien (2) 1% Croix-rouge Guinée (1) 1% Autres et non spécifiés (1) 6% % 5% 1% 15% 2% 25% 3% 35% 17

18 18 Le tableau 2 indique l évolution de l épidémie chez les personnels de santé depuis le 12 octobre* (source OMS) Tableau 2 12/1/214 22/2/215 12/1/214 22/2/215 Évolution Population Soignants Évolution Guinée Cas (S-P-C) Décès (létalité) (57%) (66%) +114% +148% 76 4 (53%) 17** 14 (61%)** +124% +16% Sierra Leone Cas (S-P-C) Décès (létalité) (36%) (31%) +248% +193% (74%) (77%) +129% +133% Libéria Cas (S-P-C) Décès (létalité) (58%) (44%) +117% +64% (46%) (48%) +78% +88% *Jour d arrivée en Guinée. ** Cas confirmés / décès confirmés et probables cas C / Décès C Cas C / Décès C+P+S 18

19 19 Données concernant les structures de prise en charge Ebola en Guinée Le tableau 3 indique la capacité en lits d hospitalisation pour l ensemble des centres de traitements Ebola en Guinée. Tableau 3 Capacité en lits des Centres de traitement en Guinée le 22 février 215 Centres Section Suspects (Lits) Section Probable (Lits) Section Confirmé (Lits) Total (Lits) CTE Donka CTE Guéckédou CTE CTE Macenta CTE N'Zérékoré CTE Beyla CTS 1 1 CDT ForéKariah CDT Siguiri CDT Kérouané Total La figure 16 montre l impact des évolutions de l épidémie, des événements épidémiologiques majeurs sur l activité des centres de prise en charge et de l amélioration de l offre de soins. Ainsi l anadémie de Kissidougou a entrainé une augmentation de l activité du CTE de Guéckédou (MSF), la recrudescence des cas dans la préfecture de Lola a entrainé une augmentation de l activité du CTE de N Zérékoré (Alima) et l ouverture du CTE de permet une prise en charge de proximité pour les cas de Basse Guinée (,, Dubréka, Kindia) avec une baisse concomitante de l activité du CTE de. Après une baisse en semaine 4, la levée des réticences dans les préfectures de et de Lola ont été à l origine d une augmentation de l activité des CTE de, de et de N Zérékoré ainsi que du CT de. L activité des laboratoires est fortement influencée par l incidence de l épidémie (figure 17). 19

20 2 Figure 16 : Evolution de l activité hebdomadaire moyenne des centres de soins Ebola en Guinée des semaines 39/214 à 8/215 (Coordination nationale) 9 Diffusion à l'est et au Nord de la Guinée forestière et en Haute Guinée Levée de réticences et des cas à des cas pris en charge au CTE de par prise en charge descas de Basse Guinée au CTE de Anadémie après enterrements non sécurisés dans la préfecture de Kissidougou et des cas à Lola de l'activité des CTE et CT en lien avec la de l'incidence des cas de l'activité des CTE de et, du CT de et du CTE de N'Zérékoré liée à lalevée des réticences de et de Lola CTS entre en activité Nombre moyen d'hospitalisés par semaine CTE (MSF) CTE Guéckédou (MSF) CT Macenta (MSF) CTE Macenta (CRF) CTE N'Zérékoré (Alima) CTE (Guinée) CTE Beyla (Waha) CT (CRF) CT Kérouané (Guinée) CT Siguiri (Guinée) CTS (SSA) S39 S41 S43 S45 S47 S49 S51 S1 S3 S5 S7 2

21 Figure 17 : Évolution de l activité hebdomadaire moyenne des laboratoires des centres de prise en charge Ebola en Guinée des semaines 39/214 à 8/215 (Coordination nationale) Nombre moyen d'échantillons analysés S39 S4 S41 S42 S43 S44 S45 S46 S47 S48 S49 S5 S51 S52 S1 S2 S3 S4 S5 S6 S7 S8 Figure 18 : Répartition des structures de prise en charge Ebola en Guinée (Coordination nationale) Sénégal (Situation du 22 février 215) Route nationale Guinée Bissau Gaoual Koundara Lélouma Koubia Tougue Dinguiraye Kourémalé Siguiri Chef-lieu de Préfecture Capitale régionale R Migliani Boké Labé Télimélé Pita Dalaba Kouroussa Mandiana Fria Dabola Boffa Dubreka Kindia Russe Mamou Faranah Kankan MSF Labo SSA Labo IP Dakar CTE actif SSA MSF CTE en construction CT/CPT actif CTCOM actif CTCOM à venir CT/CPT à mettre en place rapidement Laboratoire actif Laboratoire à venir Coya GUI CRF Labo mobile européen CTE : Centre de Traitement Ebola CT : Centre de Transit CPT : Centre Provisoire de Transit CTCOM : Centre Transit Communautaire Sierra Léone Une partie du labo mobile Européen est restée en appui du CTE MSF Guéckédou MSF Kissidougou Libéria 1 Km Macenta Kérouané CRF Labo Belge Labo IP Paris Yomou CRF N Zérékoré ALIMA Beyla WAHA Labo K-Plan Lola Labo K-Plan Côte d Ivoire Le centre de traitement des soignants (CTS) dont le fonctionnement est assuré par le Service de santé des armées français (SSA), inauguré le 19 janvier, fonctionne depuis le 23 janvier. Dix-huit soignants ont été admis au CTS depuis son ouverture : 6 confirmés et 12 suspects négatifs. Les trois premiers patients confirmés pris en charge sont sortis guéris. Le CTS utilise la Favipiravir. Les prélèvements du CTE de étaient analysés jusqu en semaine 6 par le laboratoire de l Institut Pasteur de Dakar à l hôpital Donka de. Compte-tenu de l afflux de patients en provenance du CT de lié à la levée des réticences et de l inclusion du CTE de dans l essai thérapeutique mené par l Inserm sur l antiviral Favipiravir, le laboratoire mobile européen de Guéckédou est mis en place au CTE (fonctionnel depuis le 18 février). Le laboratoire K-Plan avec son équipe de techniciens a été mis en place à Beyla. 21

22 22 Données concernant le suivi des décès communautaires La figure 19 présente l évolution de la surveillance des décès communautaires (mise en place depuis la semaine 46). La proportion de décès sécurisés avec prélèvement salivaire positif est connue depuis la semaine 48 (Rapport de situation hebdomadaire OMS Guinée). Les objectifs pour la riposte Ebola sont d obtenir 1% d enterrements communautaires sécurisés face à des décès suspects et 1% de sujets décédés suspects prélevés (prélèvements salivaires). Ces deux objectifs ont été réaffirmés dans le cadre de l initiative «Zéro Ebola en 6 jours». Le premier objectif n est pas atteint pour le moment. Des décès communautaires en semaine 7 sont prélevés et non sécurisés par refus des familles. La confirmation de l infection par le virus Ebola dans ces cas permet de lister les sujets contacts pour leur suivi quotidien. Figure 19 : Evolution des décès communautaires suspects notifiés en Guinée selon le mode de sécurisation et la proportion de décès sécurisés prélevés positifs pour Ebola (Coordination nationale*) 1 1% 1% 1% 94% 1% 93% 96% 1% 1% 1% 1% Nombre de décès % % 71% 22 29% 65% 62% % 41% % 62% % 64% 15 47% % 8% 6% 4% 2% Proportion de décès sécurisés prélevés et positifs % S46 S47 S48 S49 S5 S51 S52 S1 S2 S3 S4 S5 S6 S7 S8 % Décès communautaires sécurisés Décès communautaires non sécurisés % de décès sécurisés prélevés % de décès prélevés positifs * Des modifications sont apportées aux données journalières dans la base de données par l OMS/CDC. Les données présentées sont celles qui figurent dans les bulletins hebdomadaires de la situation en Guinée édités par l OMS de Guinée. La Croix Rouge Guinéenne Les équipes de la Croix Rouge Guinéenne (CRG) ont en charge la sécurisation des enterrements communautaires. Ainsi depuis le début de l épidémie à la date du 2 février, leur bilan est éloquent : ces équipes ont réalisé 2564 enterrements dignes, rassurants et sécurisés et désinfecté habitations (source : Combined Ebola Operations Update No 16, 2 February, 215, IFRC). Depuis quelques semaines plusieurs équipes de la CRG ont été la cible de communautés villageoises et de quartiers de la capitale. La CRG a même été accusée par une rumeur sans fondement de venir dans les écoles pour pulvériser les enfants afin d en tuer plusieurs dizaines. Plusieurs actions médiatiques et démentis ont permis de calmer la situation. 22

23 23 Données concernant le suivi des contacts en Guinée La figure 2 présente l état du suivi des contacts déclaré par les équipes préfectorales. Cette situation ne tient pas compte de quelques malades non identifiés dans les zones de réticences (malades cachés et refus de transfert vers les centres de soins Ebola) et donc de sujets contacts de ces malades. On observe une baisse importante du nombre de sujets contacts à suivre ces dernières semaines. Mais l objectif de 1% de contacts suivis n est pas atteint. Cela reste une priorité, mais les réticences contribuent à la non atteinte de l objectif. Par ailleurs tous les cas confirmés ne sont pas des contacts suivis. La proportion des contacts parmi les cas confirmés ne progresse pas (figure 19). L objectif est là encore que 1% des cas confirmés soient des contacts suivis. Figure 2 : Distribution géographique des contacts suivis par préfecture le 22 février 215 (Coordination nationale). Guinée Bissau Boké Guinée [1525/1654] Iles de Los Ile Kito? Suivi insuffisant Suivi très récent Un contact localisé en Guinée Bissau (57/522) Boffa (16/83) (58/6) (456/482) [1/1] [contact suivi/ à suivre] Gaoual Fria (1/1) Télimélé Dubréka (123/141) Koundara Kindia (58/58) (456/482) (Source Coordination nationale 22 février 215) Pita Sénégal Lélouma Labé (1/1) (69/69) Dalaba Koubia Mamou Tougué (12/13) Sierra Léone Nombre de contacts Cas 2 récents et + Dabola Dinguiraye Faranah Kouroussa Guéckédou Kissidougou (19/19) Libéria 1 Km Siguiri Kankan Kérouané Macenta Yomou Mandiana N Zérékoré (21/21) Route nationale Chef-lieu de Préfecture Capitale régionale Beyla Lola (257/271) R Migliani Côte d Ivoire 23

24 24 Figure 21 : Evolution du nombre moyen hebdomadaire de sujets contacts à suivre et de contacts suivis déclarés par les préfectures des semaines 39/214 à 8/215 ainsi que la proportion de contacts parmi les cas confirmés (Coordination nationale). 4 1% 36 9% 32 8% Nombre de sujets-contacts % 5% 32% 23% 33% 53% 3% 3% 32% 32% 49% 7% 6% 5% 4% 3% Proportion(%) % 15% 1% 2% 1% S39 S4 S41 S42 S43 S44 S45 S46 S47 S48 S49 S5 S51 S52 S1 S2 S3 S4 S5 S6 S7 S8 % contacts à suivre contacts suivis Proportion de contacts parmi les cas confirmés (sem. 47 à 3), parmi les cas confirmés et probables (à partir sem. 4) Les proportions de contacts parmi les cas confirmés sont issues des bulletins hebdomadaires de l OMS Guinée. A partir de la semaine 4 cette proportion concerne les cas confirmés et probables. Des modifications de l indicateur ont été apportées par l OMS Guinée à partir de cette même semaine. 24

25 25 Données concernant les réticences en Guinée Les figures 22 et 23 indiquent les zones de réticences les plus importantes depuis novembre et l évolution du nombre de sous-préfectures où des réticences sont signalées. La baisse enregistrée fin janvier et début février finalement se confirme. Le signalement des réticences dans la capitale au niveau des communes ne permet pas de se faire une idée exacte du phénomène. Le signalement de réticences selon le quartier permettrait une observation plus exacte des réticences de la capitale. Figure 22 : Importance des réticences par préfecture entre le 1 novembre et le 23 février (Coordination nationale). Guinée Bissau Boké [,9%] Boffa [11,3%] Gaoual [,%] Fria [,9%] Dubréka [27,2%] Télimélé [9,4%] Koundara [,%] Kindia [37,7%] Pita [,%] Sénégal Lélouma [,%] Labé [1,9%] [,%] Dalaba [1,9%] Koubia [,%] Mamou [,%] Tougue [,%] Dinguiraye [,%] Dabola [14,%] Faranah [19,1%] Kouroussa [1,%] Siguiri [5,7%] Kankan [4,%] Mandiana [,%] Route nationale Chef-lieu de Préfecture Capitale régionale R Migliani [19,3%] [43,5%] Sierra Léone Kissidougou [5,3%] Kérouané [5,3%] Ratoma [,%] Dixinn [14,2%] Kaloum [24,5%] Matam Matoto [38,7%] [25,5%] 1 Km Dubréka [27,2%] [4,1%] [43,5%] [49,5%] Proportion de journées avec réticence sur la période* >% - 4% Cas récents 5% - 9% 1% - 29% 3% - 49% 5% et + * Moyenne sur 16 jours dans les sous-préfectures avec réticence (Coordination nationale SitReps du 1 novembre 214 au 23 février 215) Guéckédou [,9%] Libéria 1 Km Macenta [3,8%] Yomou [6,6%] N Zérékoré [14,6%] Beyla [1,7%] Lola [22,9%] Côte d Ivoire Figure 23: Evolution quotidienne du nombre de sous-préfectures où des réticences ont été signalées depuis le 1 novembre 214 (Coordination nationale) [données du 1 novembre 214 au 23 février 215]. 35 Nmbre de sous-préfectures avec réticence(s) Impact de l'action des ressortissants dont des ministres en Guinée forestière et en Haute Guinée en décembre Impact conjugué des leaders, des ressortissants, du ministre de la Communication (ministre "parrain") et des forces de l'ordre à l'encontre des fauteurs de troubles graves à l'ordre public dans la préfecture de Mais résultat instable Finalementfort impact des actions d'apaisement dans la préfecture de en particulier nov. 14-nov. 18-nov. 22-nov. 26-nov. 3-nov. 4-déc. 8-déc. 12-déc. 16-déc. 2-déc. 24-déc. 28-déc. 1-janv. 5-janv. 9-janv. 13-janv. 17-janv. 21-janv. 25-janv. 29-janv. 2-févr. 6-févr. 1-févr. 14-févr. 18-févr. 22-févr. 25

26 Les communautés réticentes en Basse Guinée ont fortement diminuée excepté dans la préfecture de Boffa (souspréfecture de Koba et île Kito). Ces réticences sont toujours des freins à la lutte, notamment le suivi des contacts (figure 24). 26 Figure 24: Evolution des réticences signalées quotidiennement par préfecture depuis le 1 novembre (Coordination nationale) [données du 1 novembre 214 au 23 février 215]. 35 Nombre de sous-préfectures avec réticence(s) Autres Macenta Beyla Lola N'Zérékoré Kouroussa Dabola Faranah Boffa Dubréka Kindia 1-nov. 16-nov. 22-nov. 28-nov. 4-déc. 1-déc. 16-déc. 22-déc. 28-déc. 3-janv. 9-janv. 15-janv. 21-janv. 27-janv. 2-févr. 8-févr. 14-févr. 2-févr. Dans la capitale on observe des réticences dans la commune de Matam. La mobilisation des plus hautes autorités de l Etat, des élus, des religieux, des associations, de l ensemble des leaders influents et crédibles se poursuit. Le travail des anthropologues n est toujours pas terminé en Basse Guinée et dans la capitale. Les rumeurs visant les établissements scolaires sont terminées. Dans la préfecture de Faranah, où plusieurs sous-préfectures sont restées réticentes depuis mi-janvier, la situation s est nettement améliorée en lien avec les efforts de mobilisation sur le terrain. «Entre coercitif et compréhensif», un sujet de réflexion proposé par Alain Epelboin lors d un échange. Il s agit en effet d un sujet brûlant d'actualité : «Humanisation de la réponse versus Emploi de la Force». La Guinée fait son chemin et reste sur sa position première et principale : la réponse humanisée avec négociation. Mais pour prévenir les troubles engendrés par les interventions des équipes de lutte et même parfois les autorités, avec agression physique quelques fois dans certaines localités ou quartiers urbains, la coordination utilise à des fins dissuasives et de protection les forces de sécurité (gendarmerie et police). Les partenaires sont partagés par cet emploi, certains refusent toute intervention de forces de l ordre, d autres l acceptent et même le demandent pour être protégés. Enfin pour punir les fauteurs de troubles et ne pas donner un sentiment d impunité, les forces de l ordre procèdent à des arrestations et les sujets sont traduits en justice. Certains se demandent s il ne faudrait pas parfois «retourner» ces fauteurs de troubles, surtout lorsque ces troubles à l ordre public ne sont pas très importants, au profit de la lutte en arrivant à convaincre ces sujets de devenir des auxiliaires de la lutte, en particulier les jeunes. L'impunité est un facteur favorisant des réticences comme le sont les rumeurs et sans doute les tensions sociales et politiques. Les populations souhaitent probablement qu'on les aide dans ces moments de peur et d'ignorance face à une maladie grave, stigmatisante et qui tue mais dont la réponse sanitaire hygiéniste se heurte de plein fouet avec des traditions fortement enracinées. C'est au total un exercice difficile qui se doit de toute façon de respecter le choix des patients suspects, quitte à les isoler à domicile avec des soins de base autant qu il est possible. La réponse est sans doute entre les deux positions extrêmes. C est principalement cette position faite d un mélange entre négociation compréhensive et coercition mesurée qui a obtenu de bons résultats dans la préfecture de, dont les réticences étaient fortement enkystées depuis plusieurs mois. René Migliani. 26

27 27 Données concernant les comités de veille villageois (CVV) La figure 25 indique la situation de la mise en place des comités de veille villageois (CVV). Le CVV est une structure communautaire de sensibilisation et de mobilisation sociale, qui s appuie sur les structures traditionnelles, composée en principe de 5 à 7 membres (1 représentant des religieux, 1 représentante des femmes, 1 représentant des jeunes, 1 représentant du comité de santé, 1 agent de santé communautaire, 1 représentant des tradithérapeutes) issus de la localité villageoise. Ses attributions, définies par une circulaire de la coordination nationale en décembre, sont : - protection et prévention ; - identification communautaire des cas suspects et des contacts ; - promotion des services de prise en charge disponible au niveau communautaire ; - organisation des enterrements dignes, rassurants et sécurisés ; - appui aux enfants vulnérables et personnes guéries ; - participation à la gestion des rumeurs, dénis et réticences ; - notification des décès communautaires ; - surveillance des mouvements de population. Figure 25 : Mise en place des comités de veille villageois selon les préfectures à la date du 8 février (Coordination nationale) Guinée Bissau Boké [] Boffa [119] Gaoual [] Fria [] Dubréka [127] Télimélé [] Koundara [] Kindia [71] Lélouma [] Pita [] Sénégal Labé [] [] Dalaba [74] Koubia [] Mamou [38] Tougue [] Dinguiraye [] Dabola [/9] Faranah [135] Kouroussa [13] Siguiri [175] Kankan [19] Mandiana [] Route nationale Chef-lieu de Préfecture Capitale régionale R Migliani Guinée 1869 CVV] Ratoma Dixinn Kaloum 1 Km Matam Matoto [126] [51] [118] Coya (Coordination nationale 8 février 215) [118] Sierra Léone Nombre de comités fonctionnels 1-29 Cas récents et + Guéckédou [1] Kissidougou [15] Libéria 1 Km Macenta [161] Kérouané [8] Yomou [7] N Zérékoré [122] Beyla [132] Lola [9] Côte d Ivoire La situation globale des comités mis en place n a pas évolué depuis le 1 er février. La fonctionnalité de nombreux CVV n est toujours pas acquise, en particulier en Basse Guinée. Des actions de correction sont toujours en cours. En zone forestière les CVV fonctionnent en général mieux. 27

28 28 Quelques données sur les orphelins d Ébola L Unicef a commencé un recensement des enfants orphelins d Ébola en Guinée. Certaines préfectures sont encore à recenser. Ces premiers éléments montrent l importance en nombre de ces orphelins (un peu plus de 34 recensés). La carte du nombre des orphelins (figure 26) se superpose grossièrement avec la carte de l incidence cumulée de l infection. Le poids le plus lourd est supporté par les préfectures forestières, cette observation est nuancée en particulier par la structure des ménages (nombre d enfants, personnes sans enfant), en particulier dans la capitale. Les données sont celles indiquées dans les précédents bulletins hebdomadaires. La mise à jour des données de recensement sera faite dès que possible. L Unicef continue le recensement. Figure 26 : Carte de répartition des orphelins d Ebola selon la préfecture de résidence le 2 février (Unicef) Guinée Bissau Boké Gaoual Koundara Sénégal Lélouma Labé (/44) Koubia Tougué Dinguiraye Siguiri (35) Route nationale Chef-lieu de Préfecture Capitale régionale R Migliani Fria Télimélé (1) Pita (5) Dalaba Dabola Kouroussa (21) Mandiana Boffa [56] Dubréka [18] Kindia Mamou Faranah Kankan Guinée [3427] Iles de Los [237] (Source Unicef 2 février 215) Sierra Léone Nombre d orphelins ou ND* Cas 2 récents et + *ND : non défini Guéckédou (89) Kissidougou [224] Libéria 1 Km Kérouané (442) Macenta (987) Yomou (48) N Zérékoré (163) Beyla (86) Lola (286) Côte d Ivoire 28

29 29 Situation dans la sous-région L inflexion de l épidémie se confirme dans les trois pays, avec cependant une légère recrudescence en Guinée cette semaine (figures 27 et 28). Figure 27 : Répartition des cas et décès cumulés (S-P-C) en Sierra Leone, au Libéria et en Guinée le 22 février 215 (OMS). Nombre de cas et de décès déclarés Cas Guinée Cas Sierra Léone Cas Libéria Décès Guinée Décès Sierra Léone Décès Libéria (OMS 22 février) 26/3/214 25/4/214 25/5/214 24/6/214 24/7/214 23/8/214 22/9/214 22/1/214 21/11/214 21/12/214 2/1/215 19/2/215 Figure 28 : Répartition des cas (S-P-C) et décès cumulés de fièvre Ebola au 22 février 215 selon la préfecture (districts) et la date de dernière notification dans les 3 pays épidémiques de l Afrique de l ouest (Guinée, Sierra Leone, Libéria) (OMS 25 février 215). Guinée Bissau Koundara Gaoual Sénégal Lélouma Labé Préfecture de le 23 janvier : 1 décès communautaire confirmé d un malade venant du Libéria; trois contacts suivis Koubia sont devenus malades confirmés Tougue Dinguiraye Siguiri R Migliani Guinée Boké Cas cumulés (début épidémie) Boffa Télimélé Fria Freetown Western Area Urban Dubreka Coya Western Area Rural Sierra Léone (OMS 22 février 215) Forécariah Kambia Cas cumulés (21 derniers jours) 1 3 Kindia 4 7 Pita Port Loko 8 22 Moyamba Dalaba Bombali Bonthe Mamou Tonkolili Bo Koinadugu Pujehun Montserrado Kono Kenema Monrovia Dabola Faranah Kailahun Grand Cape Mount Bomi Margibi Atlantique Kiouroussa Kissidougou Guékédou Gbarpolu Libéria Lofa Grand Bassa Macenta Bong 1 Km Kankan River Cess Kérouané N Zérékoré Yomou Nimba Sinoe Mandiana Beyla Lola Grand Gedeh Côte d Ivoire River Gee Maryland Grand Kru 29

30 3 La surveillance des contacts et les activités transfrontalières doivent s intensifier (figure 29). Plusieurs préfectures ont initiées sous l égide de l OMS des réunions transfrontalières (Guéckédou, Macenta, Siguiri, ). Une grande réunion transfrontalière réunissant la Guinée, le et le Sénégal vient de se tenir les 25 et 26 février dans la ville de Labé en Guinée. Des recommandations ont été élaborées, notamment l intensification des échanges d informations concernant la situation épidémique et le suivi des contacts avec lancement d alerte en cas de sujets contacts perdus de vue. Figure 29 : Niveaux des activités transfrontalières. Niveaux des activités transfrontalières 2 Pays frontaliers 1 Pays épidémiques 3 Autres pays africains rené migliani 4 Autres continents Les proportions de cas suspects, qui sont cumulées, restent hétérogènes (45% au Libéria [9 laboratoires], 24% en Sierra Leone [12 laboratoires] et <1% en Guinée [5 laboratoires]) ainsi que les létalités brutes (Sierra Leone 31%, Libéria 44% et Guinée 66%). La létalité des patients hospitalisés dont l évolution est connue est un indicateur qui permet de mieux comparer les trois pays épidémiques. Elle est égale à 66% en Guinée, 64% en Sierra Leone et 54% au Libéria (OMS 25 février 215) (Tableau 4). Tableau 4 : Données du 22 février Pays Définition de cas Cas cumulés (%) Décès cumulés (%) Nombre de guéris Confirmé Guinée Probable Suspect 6 (<1) Ensemble (66) 997 Sierra Léone Confirmé Probable Suspect 2725 (24) 158 Ensemble (31)? Confirmé 3153 Libéria Probable 1888 Suspect 4197 (45) Ensemble (44)? Total (4)? 3

31 31 Le est libre d Ébola («Ebola free») depuis le 18 Janvier 215 (figure 3). Figure 3 : Répartition des cas et des décès (S-P-C) en lien avec l épidémie des pays de l Afrique de l ouest le 22 février 215 (OMS). Cap Vert Dakar Gambie Absence de notification Pays épidémiques Contacts < 21 jours Contacts > 21 j. / < 42 j. Sénégal (1/) Sierra Leone (1131/3461) Absence de cas > 42 jours (8/6) Cas [S-P-C]/Décès Guinée (3155/291) Libéria (9238/437) Mauritanie Kayes Bamako (8/6) Côte d Ivoire Atlantique (OMS 25 février 215) Burkina Ghana Togo Bénin Lagos Nigéria (2/8) Guinée équatoriale Niger Cameroun Gabon R Migliani Tchad Centrafrique Congo 31

32 32 Stratégies de lutte La lutte contre le virus Ebola est globale (annexe) et associe plusieurs stratégies : - Mobilisation sociale et sensibilisation des populations et des enfants en milieu scolaire à l aide de supports de communication adaptés (messages radiodiffusés en langues vernaculaires au niveau des radios rurales, distribution de dépliants, utilisation d une boite à images [en cours de duplication avant diffusion], ) avec prévention et contrôle des réticences par la négociation avec l appui des ressortissants (personnalités ne vivant plus dans la localité) des localités réticentes et l adaptation des protocoles d intervention des équipes de sensibilisation et d investigation ; l emploi des forces de gendarmerie n est mis en œuvre qu en dernier recours dans les situations les plus graves de troubles à l ordre public ; l initiative de remobilisation intitulée «Zéro Ebola en 6 jours» est mis en œuvre à partir de la semaine 2/ mise en place d un système d alerte précoce par les agents communautaires, les tradipraticiens et les comités de veille villageois (CVV), qui sont en cours de mise en place, lors de l apparition de cas et/ou de décès communautaires suspects ; - enterrements sécurisés par les équipes de la croix rouge guinéenne en présence de membres de la famille associés à des mesures d accompagnement (sensibilisation préalable par les CVV et les autorités traditionnelles villageoises, condoléances, offrandes) ; l objectif de 1% d enterrements suspects sécurisés est un des objectifs de l inititative «Zéro Ebola en 6 jours» ; - identification des sujets contacts et suivi à 1% de ces contacts pendant une durée de 21 jours au maximum (incubation maximale de l infection à virus Ebola [IVE]) avec mesures d incitation au maintien à domicile par la fourniture de denrées alimentaires adaptées (riz, ) ; le suivi à 1% des contacts est un objectif majeur pour contrôler la transmission et atteindre l objectif d élimination de l IVE en Guinée ; - alerte par l entourage, le CVV ou les agents communautaires en cas de départ effectif (ou suspicion par non présentation au contrôle quotidien pendant 2 jours consécutifs) de la préfecture d un sujet contact par tous les moyens possibles (coursier vers le centre de santé le plus proche, téléphone ou appel au 115, alerte auprès des services de l aéroport de ) en indiquant l identité du contact et autant que possible le lieu probable de destination et les coordonnées de la famille d accueil ; - prise en charge médicale rapide des contacts présentant des signes d IVE avec transport médical sécurisé vers le centre de transit/centre provisoire de transit (CT/CPT) ou le centre de traitement Ebola (CTE) le plus proche. Le pronostic des patients infectés est influencé par la rapidité et la qualité de la prise en charge. 32

33 33 Annexe 2 : Schéma synthétique des stratégies de lutte contre l infection hémorragique à virus Ebola Une approche globale, complexe à mettre en œuvre. À risque Non à risque Gestion des corps Enterrement digne, rassurant et sécurisé Notification DC com. Mesures accompagnement Virus Alerte Comité de veille Décédé Guéri Soutien psychosocial Population (village/quartier urbain) Malade Décédé Transport sécurisé médicalisé Négatif Centre de traitemnt traitement Suivi comme contact Gestion des malades Soutien psychologique Laboratoire Non malade Environnement Transport sécurisé médicalisé Malade en phase de début Notification Contacts Mesures accompagnement Non malade après 21 jours de surveillance Mobilisation sociale Sensibilisation Assainissement «Sanitation» Surveillance et Suivi des contacts Suivi 21 jours Education pour la santé R Migliani 33

Situation de l épidémie de fièvre hémorragique à virus Ebola en Guinée Professeur René Migliani Bilan des données disponibles le 24 mai 2015

Situation de l épidémie de fièvre hémorragique à virus Ebola en Guinée Professeur René Migliani Bilan des données disponibles le 24 mai 2015 1 Situation de l épidémie de fièvre hémorragique à virus Ebola en Guinée Professeur René Migliani Bilan des données disponibles le 24 mai 215 La situation de l épidémie doit être appréciée en tenant compte

Plus en détail

Guinée - Epidémie de la Maladie à virus Ebola Rapport de la Situation Epidémiologique Maladie à Virus Ebola en Guinée 23/01/2016

Guinée - Epidémie de la Maladie à virus Ebola Rapport de la Situation Epidémiologique Maladie à Virus Ebola en Guinée 23/01/2016 Rapport de la Situation Epidémiologique Maladie à Virus Ebola en Guinée 23/1/216 I. Points saillants J 26/9 depuis le démarrage des activités de surveillance intensive de la phase 3. II. Dynamique de l

Plus en détail

Guinée - Epidémie de la Maladie à virus Ebola Rapport de la Situation Epidémiologique Maladie à Virus Ebola en Guinée 30/01/2016

Guinée - Epidémie de la Maladie à virus Ebola Rapport de la Situation Epidémiologique Maladie à Virus Ebola en Guinée 30/01/2016 Rapport de la Situation Epidémiologique Maladie à Virus Ebola en Guinée 3/1/216 I. Points saillants J 33/9 depuis le démarrage des activités de surveillance intensive de la phase 3. II. Dynamique de l

Plus en détail

Carte 1: Classification des préfectures selon le niveau d alerte, 07/11/ /11/2015 (21 jours), Guinée

Carte 1: Classification des préfectures selon le niveau d alerte, 07/11/ /11/2015 (21 jours), Guinée Rapport de la Situation Epidémiologique Maladie à Virus Ebola en Guinée Compte à rebours : J 12/42 28/11/215 I. Points saillants Zéro () nouveau cas confirmé notifié ce jour dans le pays ; J 3 avec zéro

Plus en détail

Guinée - Epidémie de la Maladie à virus Ebola Rapport de la Situation Epidémiologique Maladie à Virus Ebola en Guinée 14/04/2016

Guinée - Epidémie de la Maladie à virus Ebola Rapport de la Situation Epidémiologique Maladie à Virus Ebola en Guinée 14/04/2016 Rapport de la Situation Epidémiologique Maladie à Virus Ebola en Guinée 14/4/216 I. Points saillants Pas de nouveau cas confirmé Taux de suivi des contacts 96% (27/281 contacts) Poursuite de la mise en

Plus en détail

Guinée - Epidémie de la Maladie à virus Ebola Rapport de la Situation Epidémiologique Maladie à Virus Ebola en Guinée 08 nov. 2015

Guinée - Epidémie de la Maladie à virus Ebola Rapport de la Situation Epidémiologique Maladie à Virus Ebola en Guinée 08 nov. 2015 Rapport de la Situation Epidémiologique Maladie à Virus Ebola en Guinée 8 nov. 215 I. Points saillants Zéro () nouveau cas confirmé notifié ce jour dans le pays ; Soixante-deux (62) décès communautaires

Plus en détail

Situation Epidémiologique Hebdomadaire Epidémie d Ebola en Guinée

Situation Epidémiologique Hebdomadaire Epidémie d Ebola en Guinée Situation Epidémiologique Hebdomadaire Epidémie d Ebola en Guinée Semaine 46, 215 Table des matières Table des matières...2 Note technique...3 Résumé...4 1. Guinée...6 2. Conakry... 16 3. Forécariah...

Plus en détail

Situation de l épidémie de maladie à virus Ébola (MVE) en Guinée Professeur René Migliani Bilan des données disponibles le 16 août 2015

Situation de l épidémie de maladie à virus Ébola (MVE) en Guinée Professeur René Migliani Bilan des données disponibles le 16 août 2015 1 Situation de l épidémie de maladie à virus Ébola (MVE) en Professeur René Migliani Bilan des données disponibles le 16 août 15 La situation de l épidémie doit être appréciée en tenant compte de la probable

Plus en détail

Guinée - Surveillance Hebdomadaire

Guinée - Surveillance Hebdomadaire - MINISTERE DE LA SANTE ET DE L HYGIENE PUBLIQUE DIRECTION NATIONALE DE LA PREVENTION ET DE LA SANTE COMMUNAUTAIRE DIVISION PREVENTION ET LUTTE CONTRE LA MALADIE Guinée - Surveillance Hebdomadaire Epidémiologique

Plus en détail

Guinée - Surveillance Hebdomadaire

Guinée - Surveillance Hebdomadaire - MINISTERE DE LA SANTE ET DE L HYGIENE PUBLIQUE DIRECTION NATIONALE DE LA PREVENTION ET DE LA SANTE COMMUNAUTAIRE DIVISION PREVENTION ET LUTTE CONTRE LA MALADIE Guinée - Surveillance Hebdomadaire Epidémiologique

Plus en détail

Guinée - Epidémie de la Maladie à virus Ebola Rapport de la Situation Epidémiologique Maladie a Virus Ebola en Guinée 11 Août 2015

Guinée - Epidémie de la Maladie à virus Ebola Rapport de la Situation Epidémiologique Maladie a Virus Ebola en Guinée 11 Août 2015 Rapport de la Situation Epidémiologique Maladie a Virus Ebola en Guinée 11 Août 215 I. Points saillants Un (1) nouveau cas confirmé a été notifié ce jour dans le quartier Hèrèmakono mosquée, Matam, Conakry.

Plus en détail

Rapport de la Situation Epidémiologique Guinée, Epidémie de la Fièvre Hémorragique Ebola Situation au 25 Septembre 2014 à 18h00

Rapport de la Situation Epidémiologique Guinée, Epidémie de la Fièvre Hémorragique Ebola Situation au 25 Septembre 2014 à 18h00 Rapport de la Situation Epidémiologique Guinée, Epidémie de la Fièvre Hémorragique Ebola Situation au 25 Septembre 24 à 8h Points saillants: Pour la journée du 25 sept 24, la situation épidémiologique

Plus en détail

Guinée - Epidémie de la Maladie à virus Ebola Rapport de la Situation Epidémiologique Maladie a Virus Ebola en Guinée 24 Janvier 2015

Guinée - Epidémie de la Maladie à virus Ebola Rapport de la Situation Epidémiologique Maladie a Virus Ebola en Guinée 24 Janvier 2015 Rapport de la Situation Epidémiologique Maladie a Virus Ebola en Guinée 24 Janvier 215 I. Points saillants Tenue de la conférence de presse sur Ebola à la maison de presse en présence de l équipe technique

Plus en détail

Situation de l épidémie de maladie à virus Ébola (MVE) en Guinée Professeur René Migliani Bilan des données disponibles le 20 décembre 2015

Situation de l épidémie de maladie à virus Ébola (MVE) en Guinée Professeur René Migliani Bilan des données disponibles le 20 décembre 2015 1 Situation de l épidémie de maladie à virus Ébola (MVE) en Professeur René Migliani Bilan des données disponibles le 2 décembre 215 J-8 1 2 La situation de l épidémie doit être appréciée en tenant compte

Plus en détail

Rapport de la Situation Epidémiologique Guinée, Epidémie de la Fièvre Hémorragique Ebola Situation au 12 août 2014 à 18h00 Points saillants:

Rapport de la Situation Epidémiologique Guinée, Epidémie de la Fièvre Hémorragique Ebola Situation au 12 août 2014 à 18h00 Points saillants: Rapport de la Situation Epidémiologique Guinée, Epidémie de la Fièvre Hémorragique Ebola Situation au août 4 à 8h Points saillants: Pour la journée du août 4, la situation épidémiologique se présente comme

Plus en détail

Rapport de la Situation Epidémiologique Guinée, Epidémie de la Fièvre Hémorragique Ebola Situation au 14 août 2014 à 18h00 Points saillants:

Rapport de la Situation Epidémiologique Guinée, Epidémie de la Fièvre Hémorragique Ebola Situation au 14 août 2014 à 18h00 Points saillants: Rapport de la Situation Epidémiologique Guinée, Epidémie de la Fièvre Hémorragique Ebola Situation au 4 août 4 à 8h Points saillants: Formation de 6 agents de santé pour le contrôle sanitaire aux frontières

Plus en détail

Guinée - Epidémie de la Maladie à virus Ebola Rapport de la Situation Epidémiologique Maladie a Virus Ebola en Guinée 05 Mai 2015.

Guinée - Epidémie de la Maladie à virus Ebola Rapport de la Situation Epidémiologique Maladie a Virus Ebola en Guinée 05 Mai 2015. Rapport de la Situation Epidémiologique Maladie a Virus Ebola en Guinée 5 Mai 215 I. Points saillants Tenue d une rencontre transfrontalière à Pamalap entre les coordinations nationales de la riposte de

Plus en détail

Rapport de la Situation Epidémiologique Guinée, Epidémie de la Fièvre Hémorragique Ebola Situation au 08 Septembre 2014 à 18h00

Rapport de la Situation Epidémiologique Guinée, Epidémie de la Fièvre Hémorragique Ebola Situation au 08 Septembre 2014 à 18h00 Rapport de la Situation Epidémiologique Guinée, Epidémie de la Fièvre Hémorragique Ebola Situation au 8 Septembre 214 à 18h Points saillants: Villages toujours réticents : Tonota et Yekini, Yomou. Tenue

Plus en détail

Rapport de la Situation Epidémiologique Guinée, Epidémie de la Fièvre Hémorragique Ebola Situation au 18 Octobre 2014 à 18h00

Rapport de la Situation Epidémiologique Guinée, Epidémie de la Fièvre Hémorragique Ebola Situation au 18 Octobre 2014 à 18h00 Guinée - Epidémie de la Maladie à virus Ebola Rapport de la Situation Epidémiologique Guinée, Epidémie de la Fièvre Hémorragique Ebola Situation au 18 Octobre 1 à 18h Points saillants: Arrivée de superviseurs

Plus en détail

Districts sanitaires touchés par la FHV-Ebola, Guinée, 20 aout 2014

Districts sanitaires touchés par la FHV-Ebola, Guinée, 20 aout 2014 Rapport de la Situation Epidémiologique Guinée, Epidémie de la Fièvre Hémorragique Ebola Situation au 2 août 24 à 8h Points saillants: Pour la journée du 2 août 24, la situation épidémiologique se présente

Plus en détail

Guinée - Epidémie de la Maladie à virus Ebola Rapport de la Situation Epidémiologique Maladie a Virus Ebola en Guinée 03 Avril 2015

Guinée - Epidémie de la Maladie à virus Ebola Rapport de la Situation Epidémiologique Maladie a Virus Ebola en Guinée 03 Avril 2015 Rapport de la Situation Epidémiologique Maladie a Virus Ebola en Guinée 3 Avril 215 I. Points saillants Sept (7) nouveaux cas confirmés ont été notifiés ce jour provenant des préfectures de Conakry (3

Plus en détail

Guinée - Epidémie de la Maladie à virus Ebola Rapport de la Situation Epidémiologique Maladie a Virus Ebola en Guinée 09 Mars 2015

Guinée - Epidémie de la Maladie à virus Ebola Rapport de la Situation Epidémiologique Maladie a Virus Ebola en Guinée 09 Mars 2015 Rapport de la Situation Epidémiologique Maladie a Virus Ebola en Guinée 9 Mars 215 I. Points saillants Un nouveau médecin travaillant à l hôpital Donka a été testé positif ce jour portant à 174 cas confirmé

Plus en détail

Guinée - Epidémie de la Maladie à virus Ebola Rapport de la Situation Epidémiologique Maladie a Virus Ebola en Guinée 26 Mars 2015

Guinée - Epidémie de la Maladie à virus Ebola Rapport de la Situation Epidémiologique Maladie a Virus Ebola en Guinée 26 Mars 2015 Rapport de la Situation Epidémiologique Maladie a Virus Ebola en Guinée 26 Mars 215 I. Points saillants Quatre (4) nouveaux agents de santé ont été testés positifs ce jour dont un (1) infirmier, une (1)

Plus en détail

Guinée - Epidémie de la Maladie à virus Ebola Rapport de la Situation Epidémiologique Maladie a Virus Ebola en Guinée 22 Novembre 2014

Guinée - Epidémie de la Maladie à virus Ebola Rapport de la Situation Epidémiologique Maladie a Virus Ebola en Guinée 22 Novembre 2014 Rapport de la Situation Epidémiologique Maladie a Virus Ebola en Guinée 22 Novembre 24 I. Points saillants Mission de la logistique nationale de coordination, de l UNMEER, et de la FICR à Kissidougou et

Plus en détail

Pour la journée du 01 sep 2014, la situation épidémiologique se présente comme suit:

Pour la journée du 01 sep 2014, la situation épidémiologique se présente comme suit: Rapport de la Situation Epidémiologique Guinée, Epidémie de la Fièvre Hémorragique Ebola Situation au 2 Septembre 24 à 8h Points saillants: Pour la journée du sep 24, la situation épidémiologique se présente

Plus en détail

Guinée - Epidémie de la Maladie à virus Ebola Rapport de la Situation Epidémiologique Maladie a Virus Ebola en Guinée 02 Novembre 2014

Guinée - Epidémie de la Maladie à virus Ebola Rapport de la Situation Epidémiologique Maladie a Virus Ebola en Guinée 02 Novembre 2014 Rapport de la Situation Epidémiologique Maladie a Virus Ebola en Guinée Novembre 4 I- Points saillants: Les préfectures de Dubréka et Kouroussa sont passée de foyers en alerte à foyers actif après la confirmation

Plus en détail

Rapport de la Situation Epidémiologique Guinée, Epidémie de la Fièvre Hémorragique Ebola Situation au 09 Septembre 2014 à 18h00

Rapport de la Situation Epidémiologique Guinée, Epidémie de la Fièvre Hémorragique Ebola Situation au 09 Septembre 2014 à 18h00 Rapport de la Situation Epidémiologique Guinée, Epidémie de la Fièvre Hémorragique Ebola Situation au 9 Septembre 24 à 8h Points saillants: Tenue de la réunion d information et d orientation du comité

Plus en détail

Guinée - Epidémie de la Maladie à virus Ebola Rapport de la Situation Epidémiologique Maladie a Virus Ebola en Guinée 06 Mars 2015

Guinée - Epidémie de la Maladie à virus Ebola Rapport de la Situation Epidémiologique Maladie a Virus Ebola en Guinée 06 Mars 2015 Rapport de la Situation Epidémiologique Maladie a Virus Ebola en Guinée 6 Mars 215 I. Points saillants Le dernier malade hospitalisé au de N zérékoré est sorti guéri. Le cas provenait de la préfecture

Plus en détail

NB : Les autres foyers n ont notifié aucun nouveau cas.

NB : Les autres foyers n ont notifié aucun nouveau cas. Rapport de la Situation Epidémiologique Guinée, Epidémie de la Fièvre Hémorragique Ebola Situation au 6 Septembre 214 à 18h Points saillants: Manifestations des jeunes de la sous-préfecture de Palé, préfecture

Plus en détail

Guinée - Epidémie de la Maladie à virus Ebola Rapport de la Situation Epidémiologique Maladie a Virus Ebola en Guinée 13 Novembre 2014

Guinée - Epidémie de la Maladie à virus Ebola Rapport de la Situation Epidémiologique Maladie a Virus Ebola en Guinée 13 Novembre 2014 Rapport de la Situation Epidémiologique Maladie a Virus Ebola en Guinée 13 Novembre 2014 I. Points saillants Remise de soixante-six (66) véhicules à la Cellule Nationale de Lutte contre Ebola par la Banque

Plus en détail

Rapport de la Situation Epidémiologique Guinée, Epidémie de la Fièvre Hémorragique Ebola Situation du 11 Septembre 2014 à 18h00

Rapport de la Situation Epidémiologique Guinée, Epidémie de la Fièvre Hémorragique Ebola Situation du 11 Septembre 2014 à 18h00 Rapport de la Situation Epidémiologique Guinée, Epidémie de la Fièvre Hémorragique Ebola Situation du Septembre 24 à 8h Points saillants: Arrivée du Directeur régional de l UNICEF pour l Afrique de l Ouest

Plus en détail

Guinée - Epidémie de la Maladie à virus Ebola Rapport de la Situation Epidémiologique Maladie a Virus Ebola en Guinée 14 Janvier 2015

Guinée - Epidémie de la Maladie à virus Ebola Rapport de la Situation Epidémiologique Maladie a Virus Ebola en Guinée 14 Janvier 2015 Rapport de la Situation Epidémiologique Maladie a Virus Ebola en Guinée 14 Janvier 215 I. Points saillants Le pays a notifié Zéro () cas confirmé ce jour Détection et acheminement au CTE de Coyah d un

Plus en détail

Rapport de la Situation Epidémiologique Maladie a Virus Ebola en Guinée 31 octobre 2014

Rapport de la Situation Epidémiologique Maladie a Virus Ebola en Guinée 31 octobre 2014 Rapport de la Situation Epidémiologique Maladie a Virus Ebola en Guinée 31 octobre 214 I- Points saillants: Arrivée de l envoyé spécial du Secrétaire général des nations unies accompagné du Directeur général

Plus en détail

Guinée - Epidémie de la Maladie à virus Ebola Rapport de la Situation Epidémiologique Maladie a Virus Ebola en Guinée 18 Juin 2015

Guinée - Epidémie de la Maladie à virus Ebola Rapport de la Situation Epidémiologique Maladie a Virus Ebola en Guinée 18 Juin 2015 Rapport de la Situation Epidémiologique Maladie a Virus Ebola en Guinée 18 Juin 215 I. Points saillants Deux (2) nouveaux cas confirmés ont été notifiés ce jour dans les préfectures de Boké et de Forécariah

Plus en détail

Situation Epidémiologique Hebdomadaire Epidémie d Ebola en Guinée

Situation Epidémiologique Hebdomadaire Epidémie d Ebola en Guinée Situation Epidémiologique Hebdomadaire Epidémie d Ebola en Guinée Semaine 15, 2016 Tableau des matières Tableau des matières...2 Note technique...3 Résumé...4 Guinée...5 Note technique Définition de cas

Plus en détail

Prise en charge de la coinfection VIH/TB et renforcement d un système de gestion des données VIH

Prise en charge de la coinfection VIH/TB et renforcement d un système de gestion des données VIH Prise en charge de la coinfection VIH/TB et renforcement d un système de gestion des données VIH Stéphanie Tchiombiano, Grégoire Lurton, Dr Aimé Kourouma, Mouslihou Diallo, Dr Florence Huber Solthis en

Plus en détail

Guinée - Epidémie de la Maladie à virus Ebola Rapport de la Situation Epidémiologique Maladie a Virus Ebola en Guinée 13 Juil 2015.

Guinée - Epidémie de la Maladie à virus Ebola Rapport de la Situation Epidémiologique Maladie a Virus Ebola en Guinée 13 Juil 2015. Rapport de la Situation Epidémiologique Maladie a Virus Ebola en Guinée 13 Juil 215 I. Points saillants Trois (3) nouveaux cas confirmés notifiés dans la ville de Conakry, tous des contacts suivis, dont

Plus en détail

II. Dynamique de l épidémie: Table 1. Répartition des cas notifiés par préfecture le 17/01/2015, Guinée

II. Dynamique de l épidémie: Table 1. Répartition des cas notifiés par préfecture le 17/01/2015, Guinée Rapport de la Situation Epidémiologique Maladie a Virus Ebola en Guinée 17 Janvier 215 I. Points saillants Inauguration du centre de recherche en épidémiologie, microbiologie et soins médicaux de Pastoria

Plus en détail

Épidémie d Ébola en Afrique de l Ouest : aspects épidémiologiques et perspectives, exemple de la Guinée

Épidémie d Ébola en Afrique de l Ouest : aspects épidémiologiques et perspectives, exemple de la Guinée Colloque EBODAKAR 19 Mai 2015 -Dakar Épidémie d Ébola en Afrique de l Ouest : aspects épidémiologiques et perspectives, exemple de la Guinée René Migliani 1,2, SakobaKeita 2, BoubacarDiallo 3, William

Plus en détail

REUNION DU COMITE NATIONAL DE CRISE 09 Juillet 2014

REUNION DU COMITE NATIONAL DE CRISE 09 Juillet 2014 REUNION DU COMITE NATIONAL DE CRISE 09 Juillet 2014 Ordre du jour 1- Revue des Recommandations 5 mn 2. Situation Epidémiologique 20 mn 3- Intervention des partenaires 15 mn 4- Divers 5 mn REVUE DES RECOMMANDATIONS

Plus en détail

Guinée - Epidémie de la Maladie à virus Ebola Rapport de la Situation Epidémiologique Maladie a Virus Ebola en Guinée 14 Sept 2015

Guinée - Epidémie de la Maladie à virus Ebola Rapport de la Situation Epidémiologique Maladie a Virus Ebola en Guinée 14 Sept 2015 Rapport de la Situation Epidémiologique Maladie a Virus Ebola en Guinée 14 Sept 215 I. Points saillants Zéro () cas confirmé dans le pays ce jour; Le pays est au treizième (13 ieme ) jour avec zéro cas

Plus en détail

II. Dynamique de l épidémie: Table 1. Répartition des cas notifiés par préfecture le 01/01/2015, Guinée

II. Dynamique de l épidémie: Table 1. Répartition des cas notifiés par préfecture le 01/01/2015, Guinée Rapport de la Situation Epidémiologique Maladie a Virus Ebola en Guinée 1 Janvier 215 I. Points saillants Formation de 176 prestataires des hôpitaux nationaux (Donka et Ignace Deen) et des districts sanitaires

Plus en détail

Pour la journée du 03 sep 2014, la situation épidémiologique se présente comme suit:

Pour la journée du 03 sep 2014, la situation épidémiologique se présente comme suit: Rapport de la Situation Epidémiologique Guinée, Epidémie de la Fièvre Hémorragique Ebola Situation au 3 Septembre 24 à 8h Points saillants: Requête appuyée du Gouvernement pour la mise en place d un centre

Plus en détail

Guinée (Afrique de l'ouest)

Guinée (Afrique de l'ouest) Guinée (Afrique de l'ouest) Population (2005) : 9'402'000 % de population urbaine : 36,5 Nombre total de cas (n) : 959 Nombre total de décès (n) : 299 Létalité moyenne (%) : 31 Année d'introduction du

Plus en détail

Situation Epidémiologique Hebdomadaire Epidémie d Ebola en Guinée

Situation Epidémiologique Hebdomadaire Epidémie d Ebola en Guinée Situation Epidémiologique Hebdomadaire Epidémie d Ebola en Guinée Semaine 13, 2016 Tableau des matières Tableau des matières...2 Note technique...3 Résumé...4 Guineé...5 Note technique Définition de cas

Plus en détail

REUNION DU COMITE NATIONAL DE CRISE 18 Avril 14

REUNION DU COMITE NATIONAL DE CRISE 18 Avril 14 REUNION DU COMITE NATIONAL DE CRISE 18 Avril 14 Ordre du jour 1- Revue des Recommandations 5 mn 2- Niveau de mise en œuvre du Plan de réponse 35 mn 3. Situation Epidémiologique 10 mn 4- Autres Interventions

Plus en détail

Guinée - Epidémie de la Maladie à virus Ebola Rapport de la Situation Epidémiologique Maladie a Virus Ebola en Guinée 03 Sept 2015

Guinée - Epidémie de la Maladie à virus Ebola Rapport de la Situation Epidémiologique Maladie a Virus Ebola en Guinée 03 Sept 2015 Rapport de la Situation Epidémiologique Maladie a Virus Ebola en Guinée 3 Sept 215 I. Points saillants Zéro () cas confirmé dans le pays ce jour ; Dernier jour de suivi de tous les contacts (59) de Matam

Plus en détail

BULLETIN EPIDEMIOLOGIQUE HEBDOMADAIRE DE LA GUINEE

BULLETIN EPIDEMIOLOGIQUE HEBDOMADAIRE DE LA GUINEE BULLETIN EPIDEMIOLOGIQUE HEBDOMADAIRE DE LA GUINEE SEMAINE 32 du 7 Août au 13 Août 217 Date de parution : 19 Août 217 Sommaire : 1. Les Points saillants 2. La Complétude des rapports des districts sanitaires

Plus en détail

Situation Epidémiologique Hebdomadaire Epidémie d Ebola en Guinée

Situation Epidémiologique Hebdomadaire Epidémie d Ebola en Guinée Situation Epidémiologique Hebdomadaire Epidémie d Ebola en Guinée Semaine 12, 2016 Tableau des matières Tableau des matières...2 Note technique...3 Résumé...4 Guineé...5 Note technique Définition de cas

Plus en détail

Situation Epidémiologique Hebdomadaire Epidémie d Ebola en Guinée

Situation Epidémiologique Hebdomadaire Epidémie d Ebola en Guinée Situation Epidémiologique Hebdomadaire Epidémie d Ebola en Guinée Semaine 11, 216 J76/9 du démarrage de la surveillance intensive. Tableau des matières Tableau des matières...2 Note technique...3 Résumé...4

Plus en détail

OMS : Feuille de route de la riposte au virus Ebola, rapport de situation, 5 septembre 2014

OMS : Feuille de route de la riposte au virus Ebola, rapport de situation, 5 septembre 2014 Nombre de cas 1 OMS : Feuille de route de la riposte au virus Ebola, rapport de situation, 5 septembre 2014 Voici le second numéro d une série de bulletins d information réguliers sur la feuille de route

Plus en détail

BULLETIN EPIDEMIOLOGIQUE HEBDOMADAIRE DE LA GUINEE

BULLETIN EPIDEMIOLOGIQUE HEBDOMADAIRE DE LA GUINEE S- S- S- S- S- S- S-7 S- S-9 S- S- S- S- S- S- S- S-7 S- S-9 S- S- S- S- S- S- S- S- S-7 S- S-9 S- S- S- S- S- S- S- S-7 S- S-9 S- S- BULLETIN EPIDEMIOLOGIQUE HEBDOMADAIRE DE LA GUINEE SEMAINE du au 9

Plus en détail

Guinée - Epidémie de la Maladie à virus Ebola Rapport de la Situation Epidémiologique Maladie a Virus Ebola en Guinée 04 Novembre 2014

Guinée - Epidémie de la Maladie à virus Ebola Rapport de la Situation Epidémiologique Maladie a Virus Ebola en Guinée 04 Novembre 2014 Rapport de la Situation Epidémiologique Maladie a Virus Ebola en Guinée 04 Novembre 2014 I- Points saillants: Recrutement et formation de 30 médecins supplémentaires chargés de la surveillance et suivi

Plus en détail

II. Dynamique de l épidémie: Table 1. Répartition des cas notifiés par préfecture le 04/01/2015, Guinée

II. Dynamique de l épidémie: Table 1. Répartition des cas notifiés par préfecture le 04/01/2015, Guinée Rapport de la Situation Epidémiologique Maladie a Virus Ebola en Guinée 4 Janvier 15 I. Points saillants L'équipe de la riposte de la préfecture de Coyah attaquée par la communauté lors du transfèrement

Plus en détail

Évolution de l épidémie d Ébola en Guinée ( )

Évolution de l épidémie d Ébola en Guinée ( ) rené migliani Actualités du Pharo - 5 au 7 octobre 216 - Marseille Évolution de l épidémie d Ébola en Guinée (213-216) René Migliani migliani.rene@gmail.com 1 Bilan de la maladie à virus Ébola (MVE) en

Plus en détail

Construire l avenir que nous voulons

Construire l avenir que nous voulons Construire l avenir que nous voulons 1+4.indd 1 05/02/15 17:56 Ebola : les enseignements d une épidémie Christophe PAQUET, AFD Clémence VERGNE, AFD Le premier diagnostic d infection par le virus Ebola

Plus en détail

l Habitat de 2014 (RGDH-3) : Décryptage d une supercherie!

l Habitat de 2014 (RGDH-3) : Décryptage d une supercherie! Recensement Général de la Population et de l Habitat de 2014 (RGDH-3) : Décryptage d une supercherie! Les résultats préliminaires du 3 ème Recensement Général de la Population et de l Habitat (RGPH-3)

Plus en détail

REPUBLIQUE DE GUINEE Ministère des Transports

REPUBLIQUE DE GUINEE Ministère des Transports REPUBLIQUE DE GUINEE Ministère des Transports Direction Nationale de la Météorologie THEME DEFIS ET STRATEGIES DE GESTION DU SERVICE METEOROLOGIQUE NATIONAL DE GUINEE PAR: Mme HALIMATOU DIALLO INGENIEUR

Plus en détail

Catégorisation de l épidémie de la Maladie àvirus d Ebola en Afrique de l Ouest

Catégorisation de l épidémie de la Maladie àvirus d Ebola en Afrique de l Ouest RAPPORT HEBDOMADAIRE DE LA SITUATION SUR LA PREPARATION DE LA RIPOSTE A L EPIDEMIE DE LA MALADIE A VIRUS EBOLA. Catégorisation de l épidémie Maladie àvirus d Ebola en Afrique de l Ouest Pays qui n ont

Plus en détail

GENERALITES: Depuis janvier 2014, une épidémie d EBOLA touche l Afrique de l ouest, GUINEE, SIERRA-LEONE, LIBERIA, NIGERIA. Apparue pour la première

GENERALITES: Depuis janvier 2014, une épidémie d EBOLA touche l Afrique de l ouest, GUINEE, SIERRA-LEONE, LIBERIA, NIGERIA. Apparue pour la première GENERALITES: Depuis janvier 2014, une épidémie d EBOLA touche l Afrique de l ouest, GUINEE, SIERRA-LEONE, LIBERIA, NIGERIA. Apparue pour la première fois au SOUDAN et au ZAIRE( actuelle RDC) en 1976, cette

Plus en détail

Situation des interventions WASH dans les structures de santé en République de Guinée 14 Mai 2015

Situation des interventions WASH dans les structures de santé en République de Guinée 14 Mai 2015 1.Introduction Situation des interventions WASH dans les structures de santé en République de Guinée 14 Mai 2015 Le Ministère possède un inventaire des structures de santé. La base de données GeoNode Ebola

Plus en détail

Epidémie d Ebola: Chronologie & Apports de la modélisation en temps réel. Anton Camacho

Epidémie d Ebola: Chronologie & Apports de la modélisation en temps réel. Anton Camacho Epidémie d Ebola: 2014-2015 Chronologie & Apports de la modélisation en temps réel Anton Camacho 1000 750 500 250 0 Chronologie de l épidémie d Ebola en Afrique de l Ouest Mar 14 Apr 14 May 14 Jun 14

Plus en détail

AGIR SUR LES PRATIQUES SEXUELLES À RISQUE: ARRIMAGE APCOM/SANTE EXPERIENCE SIDA3 - GUINEE ARRIMAGE APCOM/SANTE

AGIR SUR LES PRATIQUES SEXUELLES À RISQUE: ARRIMAGE APCOM/SANTE EXPERIENCE SIDA3 - GUINEE ARRIMAGE APCOM/SANTE AGIR SUR LES PRATIQUES SEXUELLES À RISQUE: ARRIMAGE APCOM/SANTE EXPERIENCE SIDA3 - GUINEE Dre AISSATOU TINKA BAH Dre DIANE MORIN Dr SOUMAILA DIAKITE Dr SELIM RACHED Mme SYLVIE CHARRON JASP Montréal, 1er

Plus en détail

Guinée, Epidémie de la Fièvre Hémorragique Ebola

Guinée, Epidémie de la Fièvre Hémorragique Ebola PRESENTATION Guinée, Epidémie de la Fièvre Hémorragique Ebola 16 JUILLET 2014 Par Elhadj Sékou DIAKITE Chef Division Navigation Aérienne et Infrastructures Membre du comité de mise en œuvre opérationnelle

Plus en détail

GUINÉE RIPOSTE EBOLA

GUINÉE RIPOSTE EBOLA RAPPORT DE SITUATION Du 9 au 31 mai 2016 GUINÉE RIPOSTE EBOLA ORGANISATION INTERNATIONALE POUR LES MIGRATIONS En bref Premier exercice de simulation de gestion d un cas de MVE au Point d entrée de Madina

Plus en détail

Analyse de l impact de l'épidémie d'ebola sur la prise en charge de l'infection à VIH en Guinée

Analyse de l impact de l'épidémie d'ebola sur la prise en charge de l'infection à VIH en Guinée Analyse de l impact de l'épidémie d'ebola sur la prise en charge de l'infection à VIH en Guinée Dr Ndawinz Jacques jacques.ndawinz@solthis.org Séminaire ED 393 Pierre Louis de santé publique, Saint Malo,

Plus en détail

UNICEF sur le terrain Lutte contre la maladie à virus Ebola

UNICEF sur le terrain Lutte contre la maladie à virus Ebola UNICEF sur le terrain Lutte contre la maladie à virus Ebola Bulletin d information de l UNICEF Guinée Dans ce numéro Juin 2015 L UNICEF en première ligne de la riposte P. 2 P. 3 P. 3 P. 4 P. 4 P. 5 P.

Plus en détail

Initiatives de développement régional liées au Projet Simandou

Initiatives de développement régional liées au Projet Simandou Initiatives de développement régional liées au Projet Simandou 1 Presentation title 27/02/2008 CONAKRY du 11 au 12 FEVRIER 2008 Impact et bénéfices de l activité minière et les perspectives. 2 Presentation

Plus en détail

Recommandations de la Réunion des Ministres de la Santé à Accra, 2-3 Juillet 2014

Recommandations de la Réunion des Ministres de la Santé à Accra, 2-3 Juillet 2014 5 ème Réunion régionale de l Arrangement de Coopération pour la Prévention et la gestion des évènements de santé publique en Aviation Civile (CAPSCA) de l OACI Nouaktchott (Mauritanie), 14 17 juillet 2014

Plus en détail

OMS : Feuille de route pour la riposte au virus Ebola, rapport de situation N 5 24 septembre 2014

OMS : Feuille de route pour la riposte au virus Ebola, rapport de situation N 5 24 septembre 2014 1 OMS : Feuille de route pour la riposte au virus Ebola, rapport de situation N 5 24 septembre 2014 APERÇU GÉNÉRAL Au 21 septembre 2014 (fin de journée), le nombre total de cas probables, confirmés ou

Plus en détail

Séminaires itinérants sur les Applications Météorologiques destinées aux paysans en Guinée

Séminaires itinérants sur les Applications Météorologiques destinées aux paysans en Guinée Séminaires itinérants sur les Applications Météorologiques destinées aux paysans en Guinée PRÉSENTÉ PAR: MME HALIMATOU DIALLO DIRECTION NATIONALE DE LA METEOROLOGIE POINT FOCAL MÉTAGRI - GUINÉE Introduction

Plus en détail

FONDS AFRICAIN DE DEVELOPPEMENT

FONDS AFRICAIN DE DEVELOPPEMENT FONDS AFRICAIN DE DEVELOPPEMENT MULTINATIONAL PROPOSITION VISANT L OCTROI D UN DON DE 2 000 000 UC AU TITRE DE L ASSISTANCE A CARACTERE EXCEPTIONNEL ET URGENT POUR LA LUTTE CONTRE L EPIDEMIE DE FIEVRE

Plus en détail

FEUILLE DE ROUTE POUR LA RIPOSTE AU VIRUS EBOLA, RAPPORT DE SITUATION

FEUILLE DE ROUTE POUR LA RIPOSTE AU VIRUS EBOLA, RAPPORT DE SITUATION FAITS MARQUANTS FEUILLE DE ROUTE POUR LA RIPOSTE AU VIRUS EBOLA, RAPPORT DE SITUATION FEUILLE DE ROUTE POUR LA RIPOSTE AU VIRUS EBOLA, RAPPORT DE SITUATION 3 DECEMBRE 2014 Il y a eu 17 145 cas notifiés

Plus en détail

RAPPORT DE SITUATION SUR LA FLAMBEE DE MALADIE A VIRUS EBOLA

RAPPORT DE SITUATION SUR LA FLAMBEE DE MALADIE A VIRUS EBOLA RAPPORT DE SITUATION SUR LA FLAMBEE DE MALADIE A VIRUS EBOLA RAPPORT DE SITUATION SUR LA FLAMBÉE DE MALADIE À VIRUS EBOLA 28 JANVIER 2015 CAS/DÉCÈS (données au 25 janvier 2015) Guinea Guinée Liberia Libéria

Plus en détail

RESAOLAB/ GUINEE. Appui à la lutte contre l Epidémie des Fièvres Hémorragiques à Virus EBOLA TERMES DE REFERENCES

RESAOLAB/ GUINEE. Appui à la lutte contre l Epidémie des Fièvres Hémorragiques à Virus EBOLA TERMES DE REFERENCES RESAOLAB/ GUINEE Appui à la lutte contre l Epidémie des Fièvres Hémorragiques à Virus EBOLA TERMES DE REFERENCES Activité : Ateliers de Formation du Personnel de Laboratoire sur I/ Contexte et Justification

Plus en détail

Epidémiologie du choléra en Sierra Léone et Guinée. Contexte

Epidémiologie du choléra en Sierra Léone et Guinée. Contexte Epidémiologie du choléra en Sierra Léone et Guinée Contete Contete géographique Littoral vs Inland Climat Population Capitale littorale Voie de communications Plateau guinéen Activités commerciales 2 ou

Plus en détail

Sylvain Cherkaoui/Cosmos EBOLA FAITS & CHIFFRES. Réponse de MSF à l épidemie en Afrique de l Ouest - Principales données budgétaires

Sylvain Cherkaoui/Cosmos EBOLA FAITS & CHIFFRES. Réponse de MSF à l épidemie en Afrique de l Ouest - Principales données budgétaires Sylvain Cherkaoui/Cosmos EBOLA 2014-2015 FAITS & CHIFFRES Réponse de MSF à l épidemie en Afrique de l Ouest - Principales données budgétaires INTRODUCTION La gravité de l épidémie d Ebola en Afrique de

Plus en détail

Ndawinz Jacques, Katumba K, Kamara V, Wogba K, Bangura L, Kamara V, Nabieu N, Guillard E, Yaradouno P, Cissé M, Sidibé T, Breton G, Guillard E

Ndawinz Jacques, Katumba K, Kamara V, Wogba K, Bangura L, Kamara V, Nabieu N, Guillard E, Yaradouno P, Cissé M, Sidibé T, Breton G, Guillard E Faible accès des personnes vivant avec le VIH au traitement antirétroviral durant l'épidémie Ebola de 214-215: le cas de la Guinée et de la Sierra Leone Ndawinz Jacques, Katumba K, Kamara V, Wogba K, Bangura

Plus en détail

Opération EBOLA. Centre de Traitement Ebola Macenta. 21 mars 2015

Opération EBOLA. Centre de Traitement Ebola Macenta. 21 mars 2015 Centre de Traitement Ebola Macenta 21 mars 2015 Historique Déc. 13 : début de l épidémie en région 2 forestière de Guinée Mars 14 : Déclaration officielle d une épidémie de fièvre virale hémorragique de

Plus en détail

FEUILLE DE ROUTE POUR LA RIPOSTE AU VIRUS EBOLA, RAPPORT DE SITUATION

FEUILLE DE ROUTE POUR LA RIPOSTE AU VIRUS EBOLA, RAPPORT DE SITUATION FAITS MARQUANTS FEUILLE DE ROUTE POUR LA RIPOSTE AU VIRUS EBOLA, RAPPORT DE SITUATION FEUILLE DE ROUTE POUR LA RIPOSTE AU VIRUS EBOLA, RAPPORT DE SITUATION 24 DECEMBRE 2014 On compte désormais 19 497 cas

Plus en détail

OMS : Feuille de route pour la riposte au virus Ebola, rapport de situation N 4 18 septembre 2014

OMS : Feuille de route pour la riposte au virus Ebola, rapport de situation N 4 18 septembre 2014 1 OMS : Feuille de route pour la riposte au virus Ebola, rapport de situation N 4 18 septembre 2014 Voici le quatrième numéro d une série de rapports réguliers sur la feuille de route pour la riposte au

Plus en détail

RAPPORT DE SITUATION SUR LA FLAMBEE DE MALADIE A VIRUS EBOLA

RAPPORT DE SITUATION SUR LA FLAMBEE DE MALADIE A VIRUS EBOLA RAPPORT DE SITUATION SUR LA FLAMBEE DE MALADIE A VIRUS EBOLA RAPPORT DE SITUATION SUR LA FLAMBÉE DE MALADIE À VIRUS EBOLA 14 JANVIER 2015 CAS/DÉCÈS (données au 11 janvier 2015) Guinea Guinée Liberia Libéria

Plus en détail

Rapport de la Situation Epidémiologique Maladie a Virus Ebola en Guinée 20 Octobre 2014 à 18h00 I- Points saillants:

Rapport de la Situation Epidémiologique Maladie a Virus Ebola en Guinée 20 Octobre 2014 à 18h00 I- Points saillants: Rapport de la Situation Epidémiologique Maladie a Virus Ebola en Guinée 20 Octobre 2014 à 18h00 I- Points saillants: Rencontre du Chef de l Etat avec les anciens fonctionnaires du Ministère de la santé

Plus en détail

onfirmé Rapport de la Situation Epidémiologique de la Maladie à Virus Ebola dans la préfecture de FORECARIAH Situation au 03 Juin 2015 A 18H

onfirmé Rapport de la Situation Epidémiologique de la Maladie à Virus Ebola dans la préfecture de FORECARIAH Situation au 03 Juin 2015 A 18H onfirmé Rapport de la Situation Epidémiologique de la Maladie à Virus Ebola dans la préfecture de FORECARIAH Situation au 03 Juin 2015 A 18H I- SOMMAIRE: Situation des cas : Aucun nouveau cas confirmé

Plus en détail

FEUILLE DE ROUTE POUR LA RIPOSTE AU VIRUS EBOLA, RAPPORT DE SITUATION

FEUILLE DE ROUTE POUR LA RIPOSTE AU VIRUS EBOLA, RAPPORT DE SITUATION FEUILLE DE ROUTE POUR LA RIPOSTE AU VIRUS EBOLA, RAPPORT DE SITUATION FEUILLE DE ROUTE POUR LA RIPOSTE AU VIRUS EBOLA, RAPPORT DE SITUATION 29 OCTOBRE 2014 FAITS MARQUANTS Au 27 octobre en fin de journée,

Plus en détail

10 avril avril 2015

10 avril avril 2015 10 avril 2015 1 Depuis le début de l épidémie Ebola, la France s est mobilisée pour apporter, aux côtés de ses partenaires, une réponse adaptée à cette crise. En mars 2014, des instituts de recherche français

Plus en détail

SITUATION EPIDEMIOLOGIQUE DE LA ROUGEOLE ET DE LA MENINGITE. EN GUINEE EN 2015 (M A J du 31/03/2015)

SITUATION EPIDEMIOLOGIQUE DE LA ROUGEOLE ET DE LA MENINGITE. EN GUINEE EN 2015 (M A J du 31/03/2015) SITUATION EPIDEMIOLOGIQUE DE LA ROUGEOLE ET DE LA MENINGITE EN GUINEE EN 2 (M A J du 3/3/2) SITUATION EPIDEMIOLOGIQUE DE LA ROUGEOLE A la date du 3 mars de 2 (semaine 3, 2), le cumul des cas suspects de

Plus en détail

SITUATION EPIDEMIOLOGIQUE DE LA ROUGEOLE ET DE LA MENINGITE EN GUINEE AU 15/04/2015

SITUATION EPIDEMIOLOGIQUE DE LA ROUGEOLE ET DE LA MENINGITE EN GUINEE AU 15/04/2015 SITUATION EPIDEMIOLOGIQUE DE LA ROUGEOLE ET DE LA MENINGITE SITUATION EPIDEMIOLOGIQUE DE LA ROUGEOLE EN GUINEE AU // A la date du avril (semaine ), le cumul des cas suspects de rougeole notifiés par les

Plus en détail

Situation Epidémiologique Hebdomadaire Epidémie d Ebola en Guinée

Situation Epidémiologique Hebdomadaire Epidémie d Ebola en Guinée Situation Epidémiologique Hebdomadaire Epidémie d Ebola en Guinée 31, 1 Ebola en Guinée: SitRep par préfecture, semaine 31, 1 (27 Juillet 2 Aout 1) Table des matières Table des matières...2 Note technique...3

Plus en détail

RAPPORT DE SITUATION SUR LA FLAMBÉE DE MALADIE À VIRUS EBOLA

RAPPORT DE SITUATION SUR LA FLAMBÉE DE MALADIE À VIRUS EBOLA RAPPORT DE SITUATION SUR LA FLAMBEE DE MALADIE A VIRUS EBOLA RAPPORT DE SITUATION SUR LA FLAMBÉE DE MALADIE À VIRUS EBOLA 29 JUILLET 2015 Nombre total de cas confirmés (par semaine, 2015) GUINÉE LIBÉRIA

Plus en détail

RAPPORT DE SITUATION SUR LA FLAMBÉE DE MALADIE À VIRUS EBOLA

RAPPORT DE SITUATION SUR LA FLAMBÉE DE MALADIE À VIRUS EBOLA RAPPORT DE SITUATION SUR LA FLAMBEE DE MALADIE A VIRUS EBOLA RAPPORT DE SITUATION SUR LA FLAMBÉE DE MALADIE À VIRUS EBOLA Nombre total de cas confirmés (par semaine, 2015) GUINÉE LIBÉRIA SIERRA LEONE 26

Plus en détail

Vue aérienne de la zone 12 du camp de réfugiés de Kuankan (Guinée). MSF. Un camp de déplacés au Liberia. Geneviève Libeau / MSF Liberia.

Vue aérienne de la zone 12 du camp de réfugiés de Kuankan (Guinée). MSF. Un camp de déplacés au Liberia. Geneviève Libeau / MSF Liberia. Vue aérienne de la zone 12 du camp de réfugiés de Kuankan (Guinée). MSF. Un camp de déplacés au Liberia. Geneviève Libeau / MSF Liberia. Tougue Camps de réfugiés du HCR, camps de déplacés Lelouma et centres

Plus en détail

Situation Epidémiologique Hebdomadaire Epidémie d Ebola en Guinée

Situation Epidémiologique Hebdomadaire Epidémie d Ebola en Guinée Situation Epidémiologique Hebdomadaire Epidémie d Ebola en Guinée Semaine 12, 215 Table des matières Table des matières...2 Note technique...3 Résumé...4 1. Guinée...6 2. Conakry... 13 3. Boffa... 21 4.

Plus en détail

Situation Epidémiologique Hebdomadaire Epidémie d Ebola en Guinée

Situation Epidémiologique Hebdomadaire Epidémie d Ebola en Guinée Situation Epidémiologique Hebdomadaire Epidémie d Ebola en Guinée Semaine 13, 215 Table des matières Table des matières...2 Note technique...3 Résumé...4 1. Guinée...6 2. Conakry... 13 3. Boffa... 21 4.

Plus en détail

Points saillants. Maladie à virus Ebola 16 Décembre Rapport de la Situation au MALI #52

Points saillants. Maladie à virus Ebola 16 Décembre Rapport de la Situation au MALI #52 Rapport de la Situation au MALI #52 Maladie à virus Ebola 16 Décembre 2014 Points saillants Les 13 derniers contacts ont terminé leur suivi le 15 décembre à minuit. Au total, 433 contacts ont été identifiés

Plus en détail

LA FLAMBÉE DE MALADIE A VIRUS EBOLA

LA FLAMBÉE DE MALADIE A VIRUS EBOLA RAPPORT DE SITUATION EBOLA REPORT SUR LA FLAMBÉE DE MALADIE A VIRUS EBOLA Nombre total de cas confirmés (par semaine, 2015) GUINÉE LIBÉRIA SIERRA LEONE 2 SEPTEMBRE 2015 RÉSUMÉ Au total, 3 cas confirmés

Plus en détail

FEUILLE DE ROUTE POUR LA RIPOSTE AU VIRUS EBOLA, RAPPORT DE SITUATION

FEUILLE DE ROUTE POUR LA RIPOSTE AU VIRUS EBOLA, RAPPORT DE SITUATION FAITS MARQUANTS FEUILLE DE ROUTE POUR LA RIPOSTE AU VIRUS EBOLA, RAPPORT DE SITUATION FEUILLE DE ROUTE POUR LA RIPOSTE AU VIRUS EBOLA, RAPPORT DE SITUATION 5 NOVEMBRE 2014 Au 2 novembre en fin de journée,

Plus en détail

1 - SOUTIEN A LA GUINÉE

1 - SOUTIEN A LA GUINÉE Depuis le début de l épidémie Ebola, la France s est mobilisée pour apporter, aux côtés de ses partenaires, une réponse adaptée à cette crise. Dès le mois de mars 2014, des instituts de recherche français

Plus en détail