QR Code, urbi et orbi! Esprit d équipe, es-tu là? edito. Mobile. Le Grand Café des Négoc. Evasol. hiver Automne

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "QR Code, urbi et orbi! Esprit d équipe, es-tu là? edito. Mobile. Le Grand Café des Négoc. Evasol. hiver 2011. Automne"

Transcription

1 L Rhô 1990 f E A è E A ( F 2000 V -A P Rhô-A hô-m E E R Mî h- F B E R L ô- z : Rhô) P Rhô wz f f hô P R PLV) f f ( x f Rhô j h Pè ff U y j 5 x V E H (x OPA V) D f A h f wz x x E f ô F ff F y ff f h U x» (h «R h ê f ) x ff A ff : «) (D» x h L ) ( F x f ( x) h Ax IARD f ( ) ( : fh ff ) Ax IARD ô è () h ( f «f f f») h œ L h L h x A y Ax IARD j - h fff ( ) Ax IARD f A f h f f j f h ( f) D ff f â y P f y fç f j h 9 f f -f h 18 è 5 % f AOP f F F ( F D P L f V z f f ) f wz f û F j f f f hx x f f fç E ffh h f ff j j f è h x f T H Lè F x F h wz f G OD P wz x ô f? Q f» x S j ê y 3 f 2 S h è I «( h y L? œ E f ) L h f I h h ff Q f I? U k ê ( h ) ( y h x x G Ay) f f f f ù h jf x h x w f B k f ff f f x E f x y f f Pz ê f jf L x x f f è ê M f L G L G f fh f L û x ê x h ( f) L j E L L h h j û L è k 2011 x h I B x ô GDF Sz K QR O O I Dz f QR 4 j OOO SILK h 100 % REYLÉ x f FS L y O2 25 % f DUGAS-IP f f FS - PEF - ISO IMPRIM VERT x Sf : QR f Qk R -- T L QR è f U : P x Iz j fy I QR h è j I F : ç QR P S Q y M T - x : j f QRG (079 ) è -QR (h://www-/---h) E QR h h z k T : : wwwwzf E -? y wz y P h «P Bff» 100 % y Ly A x 2 3 ( k) f h è f Mh ff hè 2 : j À ff Hk L Hk h Eyz z Rz Rz- - ffh E z- j z f h h P f hz wz î L f : f j A h 2011 Tj f wz -ê hz F f H â ff f x h h h T è F x H è h fç hw y A k PLV h

2 Pè ff U y j 5 x V E H (x OPA V) D f A h f wz x x E f ô F ff F y ff f h U x (h» «R h ê f ) x ff A f f «: ) (D» x h L ) ( x f ( x) h Ax IARD f ( ) ( : fh ff ) Ax IARD ô è () h ( f «f f f») h œ L h L h x A y Ax IARD j - h fff ( ) Ax IARD f A f h f f j f h ( f) F D ff f â y L Rhô 1990 A f E è E A ( F A V P Rhô-A -M hô E R î E - M Fh B E R L ô- z Rhô) : P Rhô z w f f hô PLV) f P R Rhô f ( f x j h P f y fç f j h 9 f f -f h 18 è 5 % f AOP f F F ( F D P L f V z f f ) f wz f û F j f f f hx x f f fç E ffh h f ff j j f è h x f T H è L F x F h wz f G D O ô x f P z w? Q» f x S ê y j f S 2 3 h è «I ( h y? L œ ) L h I f Q f I? U k ê ( h ) y h x x f f ù h jf x h w B k f ff f x x f Pz jf f f ê E f h h ff M ( G Ay) f f x f f E f y f ê f L x x è f L G E L L h h j û L è k 2011 x h I B x ô GDF Sz K L G f fh f L û x ê x h ( f) L j QR O O I Dz f QR 4 j OOO SILK h 100 % REYLÉ x f FS L y O2 25 % f DUGAS-IP f f FS - PEF - ISO IMPRIM VERT x Sf : QR f Qk R -- T L QR è f U : P x Iz j fy I QR h è j I A E -? h 2011 Tj f y wz y P h «P Bff» 100 % y Ly A x 2 3 ( k) f h è f Mh ff hè 2 : j À ff Hk L Hk h Eyz z Rz Rz- - ffh E z- j z f h h P f hz wz î L f : f j wz -ê hz F f H â ff f x h h h T è x F H è h fç w h y A k PLV h F : ç QR P S Q y M T - x : j f QRG (079 ) è -QR (h://www-/---h) E QR h h z k T : : wwwwzf

3 Pè ff U y j 5 x V E H (x OPA V) D f A h f wz x x E f ô F ff F y ff f h U x (h» «R h ê f ) x ff A f f «: ) (D» x h L ) ( x f ( x) h Ax IARD f ( ) ( : fh ff ) Ax IARD ô è () h ( f «f f f») h œ L h L h x A y Ax IARD j - h fff ( ) Ax IARD f A f h f f j f h ( f) F D ff f â y L Rhô 1990 A f E è E A ( F A V P Rhô-A -M hô E R î E - M Fh B E R L ô- z Rhô) : P Rhô z w f f hô PLV) f P R Rhô f ( f x j h P f y fç f j h 9 f f -f h 18 è 5 % f AOP f F F ( F D P L f V z f f ) f wz f û F j f f f hx x f f fç E ffh h f ff j j f è h x f T H è L F x F h wz f G D O ô x f P z w? Q» f x S ê y j f S 2 3 h è «I ( h y? L œ ) L h I f Q f I? U k ê ( h ) y h x x f f ù h jf x h w B k f ff f x x f Pz jf f f ê E f h h ff M ( G Ay) f f x f f E f y f ê f L x x è f L G E L L h h j û L è k 2011 x h I B x ô GDF Sz K L G f fh f L û x ê x h ( f) L j QR O O I Dz f QR 4 j OOO SILK h 100 % REYLÉ x f FS L y O2 25 % f DUGAS-IP f f FS - PEF - ISO IMPRIM VERT x Sf : QR f Qk R -- T L QR è f U : P x Iz j fy I QR h è j I A E -? h 2011 Tj f y wz y P h «P Bff» 100 % y Ly A x 2 3 ( k) f h è f Mh ff hè 2 : j À ff Hk L Hk h Eyz z Rz Rz- - ffh E z- j z f h h P f hz wz î L f : f j wz -ê hz F f H â ff f x h h h T è x F H è h fç w h y A k PLV h F : ç QR P S Q y M T - x : j f QRG (079 ) è -QR (h://www-/---h) E QR h h z k T : : wwwwzf

4 L Rhô 1990 f E A è E A ( F 2000 V -A P Rhô-A hô-m E E R Mî h- F B E R L ô- z : Rhô) P Rhô wz f f hô P R PLV) f f ( x f Rhô j h Pè ff U y j 5 x V E H (x OPA V) D f A h f wz x x E f ô F ff F y ff f h U x» (h «R h ê f ) x ff A ff : «) (D» x h L ) ( F x f ( x) h Ax IARD f ( ) ( : fh ff ) Ax IARD ô è () h ( f «f f f») h œ L h L h x A y Ax IARD j - h fff ( ) Ax IARD f A f h f f j f h ( f) D ff f â y P f y fç f j h 9 f f -f h 18 è 5 % f AOP f F F ( F D P L f V z f f ) f wz f û F j f f f hx x f f fç E ffh h f ff j j f è h x f T H Lè F x F h wz f G OD P wz x ô f? Q f» x S j ê y 3 f 2 S h è I «( h y L? œ E f ) L h f I h h ff Q f I? U k ê ( h ) ( y h x x G Ay) f f f f ù h jf x h x w f B k f ff f f x E f x y f f Pz ê f jf L x x f f è ê M f L G L G f fh f L û x ê x h ( f) L j E L L h h j û L è k 2011 x h I B x ô GDF Sz K QR O O I Dz f QR 4 j OOO SILK h 100 % REYLÉ x f FS L y O2 25 % f DUGAS-IP f f FS - PEF - ISO IMPRIM VERT x Sf : QR f Qk R -- T L QR è f U : P x Iz j fy I QR h è j I F : ç QR P S Q y M T - x : j f QRG (079 ) è -QR (h://www-/---h) E QR h h z k T : : wwwwzf E -? y wz y P h «P Bff» 100 % y Ly A x 2 3 ( k) f h è f Mh ff hè 2 : j À ff Hk L Hk h Eyz z Rz Rz- - ffh E z- j z f h h P f hz wz î L f : f j A h 2011 Tj f wz -ê hz F f H â ff f x h h h T è F x H è h fç hw y A k PLV h

5

ILT. Interfacultair Instituut voor Levende Talen. T@@lvaardig. Actes de communication. Serge Verlinde Evelyn Goris. Katholieke Universiteit Leuven

ILT. Interfacultair Instituut voor Levende Talen. T@@lvaardig. Actes de communication. Serge Verlinde Evelyn Goris. Katholieke Universiteit Leuven IL If I L S V Ey G Khk U L 13/02/02 pé? xp qé xp pz à pz p héhq pé p à q z p à p héhq fé à p à q pz xp q 'p (è) f, '-à- p. x. ' é ff. N xp à py qq' q z b ( f) P xp pô pp L p - pé pz ': z qq', q -? Bj,

Plus en détail

2012 écoles. International. Graines d artistes. les appelle

2012 écoles. International. Graines d artistes. les appelle L x p j é y 2012 é D q é - pé jx 2011/2012? Déz- é, éx, w, b h, égg, pè, éé p CLEMI. I C? pp p p O., b I p. b p- q J. f R N L J T 15, j 2012, é Chp, P 3 (75) A : Réé P/J Pg é Chp (P 3), L J T pé é q éè

Plus en détail

Corrigé Exercice 1 : BRIDE HYDRAULIQUE AVEC HYPOTHÈSE PROBLÈME PLAN.

Corrigé Exercice 1 : BRIDE HYDRAULIQUE AVEC HYPOTHÈSE PROBLÈME PLAN. TD 6 corrigé - PFS Résolution analytique (Loi entrée-sortie statique) Page 1/1 Corrigé Exercice 1 : BRIDE HYDRAULIQUE AVEC HYPOTHÈSE PROBLÈME PLAN. Question : Réaliser le graphe de structure, puis compléter

Plus en détail

SAV ET RÉPARATION. Savoir-faire. www.jarltech.fr

SAV ET RÉPARATION. Savoir-faire. www.jarltech.fr i & V : SA E b i i 1 3 2 0 1 Ai 0800 9 h P i iè P i i i i S j C i Si E ) i Ti (i ib i Q,. bq i, FA V k, Pi b h iè i Si b, D Z, P E q Si-i SAV ET RÉPARATION S hiq : E q SSII VAR, i hiq Jh i h 0800 910 231.

Plus en détail

Les équations différentielles

Les équations différentielles Les équations différentielles Equations différentielles du premier ordre avec second membre Ce cours porte exclusivement sur la résolution des équations différentielles du premier ordre avec second membre

Plus en détail

Liste des variables du Fichier Activité professionnelle des individus (localisation à la zone d'emploi du lieu de travail)

Liste des variables du Fichier Activité professionnelle des individus (localisation à la zone d'emploi du lieu de travail) Liste des variables du Fichier Activité professionnelle des individus (localisation à la zone d'emploi du lieu de travail) Nom de variable ZELT Libellé Zone d'emploi du lieu de travail Précisions sur modalités

Plus en détail

ISAN System: 5 Œuvre à épisodes ou en plusieurs parties

ISAN System: 5 Œuvre à épisodes ou en plusieurs parties sm: 5 Œ à épsds pss ps Wb f B Rs s: E b W B bs d mdè Vs j www.sb. B ss Psfh B 7 T. +4 5 Fx +4 7 EM: f@sb. www.sb. B ss Psfh B 7 T. +4 5 Fx +4 7 EM: f@sb. wzd 5 Œ à épsds pss ps mm: TRODUTO DEMRE. OEXO.

Plus en détail

BMO 2012 - Synthèse bassin de Montpellier : 13847 projets de recrutement

BMO 2012 - Synthèse bassin de Montpellier : 13847 projets de recrutement BMO 2012 - Synthèse bassin de Montpellier : 13847 projets de Principaux métiers par volume de s envisagés en 2012 Les 10 premiers métiers représentent : 4511 projets de s 32,6% des projets de du bassin

Plus en détail

ISAN System: 3 Création d un V-ISAN

ISAN System: 3 Création d un V-ISAN sm: é d V Wb f B Rs s: E b W B bs d mdè Vs j www.sb. B ss Psfh B 7 T. +4 5 Fx +4 7 EM: f@sb. www.sb. B ss Psfh B 7 T. +4 5 Fx +4 7 EM: f@sb. wzd é d V mm: TRODUTO DEMRE. OEXO. RETO D U V 4 FORMTO UPPLEMETRE

Plus en détail

RDV E-commerce 2013 Mercredi 6 Mars, Technopark

RDV E-commerce 2013 Mercredi 6 Mars, Technopark RDV E-mm 2013 Md 6 M, Thpk Smm 1 P q E 2 Q x p? 3 Q v? 4 d é d 2 0 1 5 p 2 0 1 3 6 h g 7 d f é 1 Pq E-mm? Pq S E-Cmm? D d d Md IT XCOM gé dp 2009 phé E-mm.m F à mhé p, XCOM h d déd E-mm, Pm éq, E-Mkg Chff

Plus en détail

Théorème du point fixe - Théorème de l inversion locale

Théorème du point fixe - Théorème de l inversion locale Chapitre 7 Théorème du point fixe - Théorème de l inversion locale Dans ce chapitre et le suivant, on montre deux applications importantes de la notion de différentiabilité : le théorème de l inversion

Plus en détail

Annexe A. Annexe A. Tableaux et données relatifs à la vérification par Eurocode 3 A.3

Annexe A. Annexe A. Tableaux et données relatifs à la vérification par Eurocode 3 A.3 Annexes Annexe A : Tableaux et données relatifs à la vérification par Eurocode 3... A.2 Annexe B : Format des fichiers générés et utilisés par CADBEL... A.11 Annexe C : Calcul de la résistance au flambement

Plus en détail

Zone d'emploi de Lyon

Zone d'emploi de Lyon Lyon - Zone d'emploi Territoire de référence (TR): FicheOMPREL Somme des 8 zones d'emploi de la RUL Edition 2012 / 2013 Cette fiche socio-économique est générée à partir de l observatoire Baseco Rhône-Alpes

Plus en détail

Bougez, protégez votre liberté!

Bougez, protégez votre liberté! > F a Bgz, pégz v bé! www.a-. CAT.ELB.a240215 - Cé ph : Fa Daz à v p aé N az p a v gâh a v! Aj h, p g évq v ; Pa, p 4 aça q, v, éq qaé v. Ca ax é ç, b pa évé ax p âgé a h a p j. E pè v, h pa épagé. Pa

Plus en détail

Cryptographie RSA. Introduction Opérations Attaques. Cryptographie RSA NGUYEN Tuong Lan - LIU Yi 1

Cryptographie RSA. Introduction Opérations Attaques. Cryptographie RSA NGUYEN Tuong Lan - LIU Yi 1 Cryptographie RSA Introduction Opérations Attaques Cryptographie RSA NGUYEN Tuong Lan - LIU Yi 1 Introduction Historique: Rivest Shamir Adleman ou RSA est un algorithme asymétrique de cryptographie à clé

Plus en détail

supports métalliques basse fréquence gamme "Polycal-Ressort" standard définition R P 3 5-4 1

supports métalliques basse fréquence gamme Polycal-Ressort standard définition R P 3 5-4 1 supports métalliques basse fréquence définition E V K J L D e Ød (x2) U G R M Ho série RP3 Isolateurs de vibrations basses fréquences à chargement vertical entièrement métallique. Endurance et fiabilité

Plus en détail

Les joints Standards COMPOSANTS LEANTEK ET UTILISATIONS. Tous nos joints standards sont disponibles en version ESD. Vis de fixation : S1-S4

Les joints Standards COMPOSANTS LEANTEK ET UTILISATIONS. Tous nos joints standards sont disponibles en version ESD. Vis de fixation : S1-S4 COMPOSANTS LEANTEK ET UTILISATIONS Les joints Standards F-A Joint pour liaison à 90 F-A se combine avec F-B, F-A et F-C 51 mm 51 mm 90 F-B Joint d angle à 90 Il se combine à un autre F-B ou à 2 F-A. 47

Plus en détail

Calcul intégral élémentaire en plusieurs variables

Calcul intégral élémentaire en plusieurs variables Calcul intégral élémentaire en plusieurs variables PC*2 2 septembre 2009 Avant-propos À part le théorème de Fubini qui sera démontré dans le cours sur les intégrales à paramètres et qui ne semble pas explicitement

Plus en détail

Tutoriel Clôture Comptable. API Compta Huit V6

Tutoriel Clôture Comptable. API Compta Huit V6 Tutoriel Clôture Comptable API Compta Huit V6 Version Date Auteur Révisions V1 08/04/2008 J.Oliveira Création V2 08/04/2008 JF Lartigue Mise en forme V3 21/10/2009 JF Lartigue Ajout préambule sauvegardes

Plus en détail

Chapitre 2. Matrices

Chapitre 2. Matrices Département de mathématiques et informatique L1S1, module A ou B Chapitre 2 Matrices Emmanuel Royer emmanuelroyer@mathuniv-bpclermontfr Ce texte mis gratuitement à votre disposition a été rédigé grâce

Plus en détail

Exercices Alternatifs. Une fonction continue mais dérivable nulle part

Exercices Alternatifs. Une fonction continue mais dérivable nulle part Eercices Alternatifs Une fonction continue mais dérivable nulle part c 22 Frédéric Le Rou (copyleft LDL : Licence pour Documents Libres). Sources et figures: applications-continues-non-derivables/. Version

Plus en détail

«Les Variabilistes II» Mission T60

«Les Variabilistes II» Mission T60 «Les Variabilistes II» Mission T60 du lundi 23 au samedi 28 février 2009 Sommaire Les missionnaires Les cibles programmées Les observations effectuées Remerciements Les résultats obtenus Les missionnaires

Plus en détail

Du Premier au Second Degré

Du Premier au Second Degré Du Premier au Second Degré Première Bac Pro 3 ans November 26, 2011 Première Bac Pro 3 ans Du Premier au Second Degré Sommaire 1 Fonction Polynôme du second degré 2 Fonction Polynôme du Second Degré: Synthèse

Plus en détail

!" #$#% #"& ' ( &)(*"% * $*' )#""*(+#%(' $#),")- '(*+.%#"'#/* "'") $'

! #$#% #& ' ( &)(*% * $*' )#*(+#%(' $#),)- '(*+.%#'#/* ') $' !" #$#% #"& ' ( &)(*"% * $*' )#""*(+#%(' $#),")- '(*+.%#"'#/* "'") $' &!*#$)'#*&)"$#().*0$#1' '#'((#)"*$$# ' /("("2"(' 3'"1#* "# ),," "*(+$#1' /&"()"2$)'#,, '#' $)'#2)"#2%#"!*&# )' )&&2) -)#( / 2) /$$*%$)'#*+)

Plus en détail

publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques

publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques Dares Indicateurs mars 2013 N 016 publication de la direction de l'animation de la recherche, étu et statistiques Les tensions sur le marché du travail au 4 E 2012 Au 4 e 2012, l indicateur de tension

Plus en détail

Annexe 1 Bordereau des prix unitaires

Annexe 1 Bordereau des prix unitaires Annexe 1 Bordereau des prix unitaires Ce bordereau est communiqué à titre indicatif. D'autres produits ou formats pourront être demandés, ils feront alors l'objet de devis. Lot 1 : Magazine «Palais» Descriptif

Plus en détail

Théorie de l estimation et de la décision statistique

Théorie de l estimation et de la décision statistique Théorie de l estimation et de la décision statistique Paul Honeine en collaboration avec Régis Lengellé Université de technologie de Troyes 2013-2014 Quelques références Decision and estimation theory

Plus en détail

3 : «L amitié éternelle» 4 : «L amour» 5 à 11 : Le Dossier 12 : Loisirs 13 : Fin d année en beauté

3 : «L amitié éternelle» 4 : «L amour» 5 à 11 : Le Dossier 12 : Loisirs 13 : Fin d année en beauté L c - 3 : «L mé é» 4 : «L m» 5 à 11 : L D 12 : L 13 : F é bé L J éèv Lycé L P, èm égé éèv, é f é c 2013-2014, D éc ccé à c ; x c ô, c éê vfé qq é. L - émé chz j? C mé év qq, é à c m q... B... c! LC, c.

Plus en détail

+, -. / 0 1! " #! $ % % %! &' ( &))*

+, -. / 0 1!  #! $ % % %! &' ( &))* !"#!$%% +,-. /01 %!&'(&))* 23%#!! " # " " " "$! 4 5-6 4! 1! " # - 5! " # 6 3! " # 7! " # " 8! 9 : ; 5 7 4! 1! # 42 5! 5 < 44 3! # " 7! 41 5 8 '9 4! " $ = " > 4!4 *% 43 4!1? 48 4 4!5 $ 9 4!3 4@ 4!7 $ #

Plus en détail

1348 Louvain-la-Neuve TVA BE0428.750.985 RPM Nivelles

1348 Louvain-la-Neuve TVA BE0428.750.985 RPM Nivelles I I I S S C C 1348 Louvain-la-Neuve TVA BE0428.750.985 RPM Nivelles Louvain-la-Neuve, le 13 avril 2015 Cher Actionnaire, Concerne: Assemblée Générale Ordinaire et Spéciale du 13 mai 2015 à 10h00 Nous avons

Plus en détail

Dares Analyses. publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques

Dares Analyses. publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques Dares Analyses octobre 2012 N 074 publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques Les salaires par secteur et par branche professionnelle en 2010 : une accélération

Plus en détail

Résolution d équations non linéaires

Résolution d équations non linéaires Analyse Numérique Résolution d équations non linéaires Said EL HAJJI et Touria GHEMIRES Université Mohammed V - Agdal. Faculté des Sciences Département de Mathématiques. Laboratoire de Mathématiques, Informatique

Plus en détail

9 rue Georges Besse BP 47 78330 FONTENAY LE FLEURY FRANCE Tél.:(33) 1 30 58 90 09 fax:(33) 1 30 58 21 33 http://www.adas.fr

9 rue Georges Besse BP 47 78330 FONTENAY LE FLEURY FRANCE Tél.:(33) 1 30 58 90 09 fax:(33) 1 30 58 21 33 http://www.adas.fr CARTE D'ACQUISITION MULTIFONCTIONS ECHANTILLONNAGES SIMULTANES PCI 160 Carte d'usage général 16 entrées analogiques différentielles isochrones protégées à ± 40V VIN = +/- 10VPE (G = 1) 32 Entrées/Sorties

Plus en détail

INFO DEFENSIE NOVEMBRE 2010

INFO DEFENSIE NOVEMBRE 2010 Nos craintes se confirment! 2 Le congé et le degré de parenté 4 Stop à l exode à la Défense! 5 Près de 60 % des militaires belges sont en surpoids 6 Notre sécurité sociale : une caisse sans fond? 7 Déblocage

Plus en détail

Dérivées d ordres supérieurs. Application à l étude d extrema.

Dérivées d ordres supérieurs. Application à l étude d extrema. Chapitre 5 Dérivées d ordres supérieurs. Application à l étude d extrema. On s intéresse dans ce chapitre aux dérivées d ordre ou plus d une fonction de plusieurs variables. Comme pour une fonction d une

Plus en détail

Corrigé du baccalauréat S Asie 21 juin 2010

Corrigé du baccalauréat S Asie 21 juin 2010 Corrigé du baccalauréat S Asie juin 00 EXERCICE Commun à tous les candidats 4 points. Question : Le triangle GBI est : Réponse a : isocèle. Réponse b : équilatéral. Réponse c : rectangle. On a GB = + =

Plus en détail

Hormis pour les aides à domicile, aides ménagères et assistantes maternelles...

Hormis pour les aides à domicile, aides ménagères et assistantes maternelles... Dares Analyses avril 215 N 28 publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques En 3 ans, forte progression de l emploi dans les métiers qualifiés et dans certains

Plus en détail

EN PRIVÉ La psychologie du Trading LE MAGAZINE DES PRODUITS DE BOURSE COMMERZBANK

EN PRIVÉ La psychologie du Trading LE MAGAZINE DES PRODUITS DE BOURSE COMMERZBANK LE MAGAZINE DES PRODUITS DE BOURSE COMMERZBANK N 157- avril 2015 EN PRIVÉ La psychologie du Trading Retrouvez les Produits de Bourse et leurs caractéristiques sur le site www.bourse.commerzbank.com ou

Plus en détail

Al attention du praticien et des étudiants, nous avons développé

Al attention du praticien et des étudiants, nous avons développé Chapitre 15 Applications informatiques Al attention du praticien et des étudiants, nous avons développé deux applications informatiques téléchargeables gratuitement sur le site www.digilex.ch. La première

Plus en détail

Fonctions linéaires et affines. 1 Fonctions linéaires. 1.1 Vocabulaire. 1.2 Représentation graphique. 3eme

Fonctions linéaires et affines. 1 Fonctions linéaires. 1.1 Vocabulaire. 1.2 Représentation graphique. 3eme Fonctions linéaires et affines 3eme 1 Fonctions linéaires 1.1 Vocabulaire Définition 1 Soit a un nombre quelconque «fixe». Une fonction linéaire associe à un nombre x quelconque le nombre a x. a s appelle

Plus en détail

Présentation Bpifrance Prêt Numérique Juin 2015

Présentation Bpifrance Prêt Numérique Juin 2015 Présentation Bpifrance Prêt Numérique Juin 2015 01. Qui nous sommes NÉ EN 2013 Du besoin de simplifier l accès au financement pour les PME, d apporter des réponses globales à leurs besoins financiers,

Plus en détail

CAF et ISO L expérience du Service d audit interne du Ministère de la Communauté française de Belgique

CAF et ISO L expérience du Service d audit interne du Ministère de la Communauté française de Belgique 5QC CAF Centre CAF et ISO L expérience du Service d audit interne du Ministère de la Communauté française de Belgique Jean-Michel CASSIERS et Léon ZAKS 1. Présentation du Service 2. Missions du Service

Plus en détail

POLYOFFICE Plus / POLYACTE Plus Liste des nouvelles fonctionnalités et améliorations Janvier 2015. IFU s

POLYOFFICE Plus / POLYACTE Plus Liste des nouvelles fonctionnalités et améliorations Janvier 2015. IFU s POLYOFFICE Plus / POLYACTE Plus Liste des nouvelles fonctionnalités et améliorations Janvier 2015 Rappels et informations importantes IFU s Le taux du PFO est de 21% lorsqu il s agit des dividendes ou

Plus en détail

Actualités financières fiscales et patrimoniales 2014 LFR 2013 et LF2014

Actualités financières fiscales et patrimoniales 2014 LFR 2013 et LF2014 Sumatra Patrimoine Actualités financières fiscales et patrimoniales 2014 LFR 2013 et LF2014 Mardi 25 Mars 2014 Les Mardis d Athélia Qui sommes nous? Cabinet Conseil en Gestion de Patrimoine Indépendant

Plus en détail

Manutentions manuelles Statistique nationale / Ile de France 1992

Manutentions manuelles Statistique nationale / Ile de France 1992 Unité d Ergonomie Faculté de Médecine Pitié-Salpêtrière 91, bd de l Hôpital 75 634 Paris cedex 13 www.ergonomie.chups.jussieu.fr DIPLÔME D ERGONOMIE ET DE PHYSIOLOGIE DU TRAVAIL option1 Ergonomie du travail

Plus en détail

Diagnostic Gaz à effet de serre de l Institut National de Recherche en Sécurité (INRS)

Diagnostic Gaz à effet de serre de l Institut National de Recherche en Sécurité (INRS) Diagnostic Gaz à effet de serre de l Institut National de Recherche en Sécurité (INRS) 1. Description de la personne morale concernée Raison sociale : INRS, Association loi 1901 Code NAF : 7219Z Code SIREN

Plus en détail

Exercices - Fonctions de plusieurs variables : corrigé. Pour commencer

Exercices - Fonctions de plusieurs variables : corrigé. Pour commencer Pour commencer Exercice 1 - Ensembles de définition - Première année - 1. Le logarithme est défini si x + y > 0. On trouve donc le demi-plan supérieur délimité par la droite d équation x + y = 0.. 1 xy

Plus en détail

Analyse des trajectoires acceptables en approche de virage assistance aux conducteurs

Analyse des trajectoires acceptables en approche de virage assistance aux conducteurs DIVAS Analyse des trajectoires acceptables en approche de virage assistance aux conducteurs N 3.C.1 Décembre 2008 Projet financé par l Agence Nationale de la Recherche Responsable : S. Espié Projet ANR

Plus en détail

IMPÔT SUR LES SOCIÉTÉS

IMPÔT SUR LES SOCIÉTÉS IMPÔT SUR LES SOCIÉTÉS Détermination du résultat fiscal : éléments d information pour établir la liasse fiscale et la déclaration de résultat SOMMAIRE I La liasse fiscale et la détermination du résultat

Plus en détail

!"#$$%&'('('('(! "))* * * '+',

!#$$%&'('('('(! ))* * * '+', !"#$$%&'('('('(! "))* * * '+', -... /0...'(! "!# $%!! %!&' ( +'! -12... & ( ) *! & $ +!!,-!! % -./. 01 2-345+...' +...'( 3333333333 33333333 33333333 1 !!4444 56! 444 7 8 8!! 9 $44: :;!44! < %!! =!!> )

Plus en détail

publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques

publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques Dares Analyses MARS 2012 N 022 publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques LES MÉTIERS EN : progression et féminisation des emplois les plus qualifiés ; dynamisme

Plus en détail

Fonctions de plusieurs variables. Sébastien Tordeux

Fonctions de plusieurs variables. Sébastien Tordeux Fonctions de plusieurs variables Sébastien Tordeux 22 février 2009 Table des matières 1 Fonctions de plusieurs variables 3 1.1 Définition............................. 3 1.2 Limite et continuité.......................

Plus en détail

De même, le périmètre P d un cercle de rayon 1 vaut P = 2π (par définition de π). Mais, on peut démontrer (difficilement!) que

De même, le périmètre P d un cercle de rayon 1 vaut P = 2π (par définition de π). Mais, on peut démontrer (difficilement!) que Introduction. On suppose connus les ensembles N (des entiers naturels), Z des entiers relatifs et Q (des nombres rationnels). On s est rendu compte, depuis l antiquité, que l on ne peut pas tout mesurer

Plus en détail

Licence de Mathématiques 3

Licence de Mathématiques 3 Faculté des sciences et techniques Département de mathématiques 2004-2005 Licence de Mathématiques 3 M62 : Fonctions réelles de plusieurs variables Laurent Guillopé www.math.sciences.univ-nantes.fr/~guillope/m62/

Plus en détail

prévues par la législation belge et les frais. le versement diminué des frais et des éventuelles taxes ou cotisations.

prévues par la législation belge et les frais. le versement diminué des frais et des éventuelles taxes ou cotisations. Conditions Générales Les présentes conditions générales décrivent le fonctionnement et les possibilités offertes par votre contrat Article 1 QUE FAUT-IL ENTENDRE PAR? LA COMPAGNIE : contrat est souscrit.

Plus en détail

Assembleur. Faculté I&C, André Maurer, Claude Petitpierre

Assembleur. Faculté I&C, André Maurer, Claude Petitpierre Assembleur Faculté I&C, André Maurer, Claude Petitpierre INTRODUCTION Logiciel utilisé Faculté I&C, André Maurer, Claude Petitpierre MEMOIRE Mémoire Faculté I&C, André Maurer, Claude Petitpierre Mémoire

Plus en détail

ESPACE CLIENTS SUR NOTRE SITE WEB

ESPACE CLIENTS SUR NOTRE SITE WEB ESPACE CLIENTS SUR NOTRE SITE WEB Nous avons rajouté sur notre site Internet un espace clients où vous pourrez visualiser les commandes relatives à vos achats auprès des magasins poltronesofà. Dans ce

Plus en détail

Méthodes de quadrature. Polytech Paris-UPMC. - p. 1/48

Méthodes de quadrature. Polytech Paris-UPMC. - p. 1/48 Méthodes de Polytech Paris-UPMC - p. 1/48 Polynôme d interpolation de Preuve et polynôme de Calcul de l erreur d interpolation Étude de la formule d erreur Autres méthodes - p. 2/48 Polynôme d interpolation

Plus en détail

>> TECHNIQUES DE COMPTABILITÉ ET DE GESTION 410.B0

>> TECHNIQUES DE COMPTABILITÉ ET DE GESTION 410.B0 Pondération : le 1 er chiffre représente le nombre d heures de théorie, le 2 e chiffre représente le nombre d heures de laboratoire et le 3 e chiffre représente le nombre d heures de travail personnel.

Plus en détail

EI - EXERCICES DE PROBABILITES CORRIGES

EI - EXERCICES DE PROBABILITES CORRIGES EI 1 EI - EXERCICES DE PROBABILITES CORRIGES Notations 1 Les coefficients du binôme sont notés ( n p 2 Un arrangement de n objets pris p à p est noté A p n 3 Si A est un ensemble fini, on notera A ou card

Plus en détail

TD1 Signaux, énergie et puissance, signaux aléatoires

TD1 Signaux, énergie et puissance, signaux aléatoires TD1 Signaux, énergie et puissance, signaux aléatoires I ) Ecrire l'expression analytique des signaux représentés sur les figures suivantes à l'aide de signaux particuliers. Dans le cas du signal y(t) trouver

Plus en détail

[Le Canada a 10 ans pour changer ses politiques économiques et sociales Paul Martin

[Le Canada a 10 ans pour changer ses politiques économiques et sociales Paul Martin G G à É FÉ 0 ppç pp g Q [ 0 p g pq éq è gé g p éé q QÉB Qéb y qq p bé éé pp éà p pp g bé Qéb épé ég Qéb pé bé éé «é ppy épé x «p q ép âg 7 pq p 5 é q p 88 é épp b p égq pp b pp Fç pp g Q x b ég Qéb «Bp

Plus en détail

Correction du Baccalauréat S Amérique du Nord mai 2007

Correction du Baccalauréat S Amérique du Nord mai 2007 Correction du Baccalauréat S Amérique du Nord mai 7 EXERCICE points. Le plan (P) a une pour équation cartésienne : x+y z+ =. Les coordonnées de H vérifient cette équation donc H appartient à (P) et A n

Plus en détail

Votre succès notre spécialité!

Votre succès notre spécialité! V ccè pécé! C Cchg Fm Igé Rcm V ccè pécé! L p mbx mché. E MPS I C g démq p ff pé pf d chq c : p é. N Fc: EMPSI Cg éé céé 2010 P Bddd Bchb q pé p d 8 d md d p. I dévpp N cmp xgc d é d. N c pfm mé d q gg

Plus en détail

E-REPUTATION ET IDENTITE

E-REPUTATION ET IDENTITE E-REPUTATION ET IDENTITE NUMERIQUE DES ORGANISATION Typologie des menaces et identification des modes de traitement applicables La gestion de l'identité numérique, appelée également e-réputation, constitue

Plus en détail

Programmation linéaire

Programmation linéaire 1 Programmation linéaire 1. Le problème, un exemple. 2. Le cas b = 0 3. Théorème de dualité 4. L algorithme du simplexe 5. Problèmes équivalents 6. Complexité de l Algorithme 2 Position du problème Soit

Plus en détail

Intégrales doubles et triples - M

Intégrales doubles et triples - M Intégrales s et - fournie@mip.ups-tlse.fr 1/27 - Intégrales (rappel) Rappels Approximation éfinition : Intégrale définie Soit f définie continue sur I = [a, b] telle que f (x) > 3 2.5 2 1.5 1.5.5 1 1.5

Plus en détail

Probabilités avancées. Florin Avram

Probabilités avancées. Florin Avram Probabilités avancées Florin Avram 24 janvier 2014 Table des matières 1 Mise en scène discrète 3 1.1 Espace des épreuves/résultats possibles, événements, espace probabilisé, mesure de probabilités, variables

Plus en détail

NOMBRES COMPLEXES. Exercice 1 :

NOMBRES COMPLEXES. Exercice 1 : Exercice 1 : NOMBRES COMPLEXES On donne θ 0 un réel tel que : cos(θ 0 ) 5 et sin(θ 0 ) 1 5. Calculer le module et l'argument de chacun des nombres complexes suivants (en fonction de θ 0 ) : a i( )( )(1

Plus en détail

Recueil d éditions Sage FRP 1000 Comptabilité

Recueil d éditions Sage FRP 1000 Comptabilité Recueil d éditions Sage FRP 1000 Comptabilité Dernière mise à jour : 30 avril 2013 Sommaire Comptabilité générale TVA Etat préparatoire de TVA 10 Etat préparatoire de TVA avec détail de la déclaration

Plus en détail

AMADEUS ELECTRONIC TICKETING DIRECT

AMADEUS ELECTRONIC TICKETING DIRECT AMADEUS ELECTRONIC TICKETING DIRECT E-TKT d MANUEL DE FORMATION Customer Solutions Amadeus e-tkt d Memorandum Amadeus Algeria SARL 2007 Amadeus IT Group SA 2007 Amadeus IT Group SA Mohamed ADNANE JANVIER

Plus en détail

Probabilités III Introduction à l évaluation d options

Probabilités III Introduction à l évaluation d options Probabilités III Introduction à l évaluation d options Jacques Printems Promotion 2012 2013 1 Modèle à temps discret 2 Introduction aux modèles en temps continu Limite du modèle binomial lorsque N + Un

Plus en détail

a et b étant deux nombres relatifs donnés, une fonction affine est une fonction qui a un nombre x associe le nombre ax + b

a et b étant deux nombres relatifs donnés, une fonction affine est une fonction qui a un nombre x associe le nombre ax + b I Définition d une fonction affine Faire l activité 1 «une nouvelle fonction» 1. définition générale a et b étant deux nombres relatifs donnés, une fonction affine est une fonction qui a un nombre x associe

Plus en détail

EXERCICE 4 (7 points ) (Commun à tous les candidats)

EXERCICE 4 (7 points ) (Commun à tous les candidats) EXERCICE 4 (7 points ) (Commun à tous les candidats) On cherche à modéliser de deux façons différentes l évolution du nombre, exprimé en millions, de foyers français possédant un téléviseur à écran plat

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE D AVANCE : NOTICE D UTILISATION

DOSSIER DE DEMANDE D AVANCE : NOTICE D UTILISATION DOSSIER DE DEMANDE D AVANCE : NOTICE D UTILISATION Le dossier de demande d avance est composé : - d un formulaire électronique de demande à compléter par la librairie - de pièces complémentaires indispensables

Plus en détail

VILLE DE VILLEURBANNE CONSEIL MUNICIPAL 5 JUILLET 2010. -ooo-

VILLE DE VILLEURBANNE CONSEIL MUNICIPAL 5 JUILLET 2010. -ooo- VILLE DE VILLEURBANNE CONSEIL MUNICIPAL 5 JUILLET 2010 -ooo- La s é a n c e e s t o u v e r t e s o u s l a p r é s i d e n c e d e M o n s i e u r J e a n - P a u l BR E T, M a i r e d e V i l l e u r

Plus en détail

!"" # $%%&'())) * + ' # ()))'()),!"" -. /

! # $%%&'())) * + ' # ()))'()),! -. / !"" #$%%&'()))*+'#()))'()),!"" -. / Table des matières 1 Introduction...4 2 Les propriétés du compte...9 3 Les préférences de l'application...16 4 Les comptes multiples...20 5 Protection des comptes par

Plus en détail

Découvrez la nouvelle géneration de système de gestion de file d attente!

Découvrez la nouvelle géneration de système de gestion de file d attente! Découvrez la nouvelle géneration de système de gestion de file d attente! timeacle est un système de gestion de file d attente extensible comme «Software as a Service» diretement à partir du cloud! Il

Plus en détail

DOSSIER N 1 MISE EN PLACE DE TOUS LES FICHIERS NÉCESSAIRES À LA GESTION COMMERCIALE

DOSSIER N 1 MISE EN PLACE DE TOUS LES FICHIERS NÉCESSAIRES À LA GESTION COMMERCIALE C I L G ST I C C I A L CIL GSTI CCIAL DSSI 1 IS PLAC D TUS LS FICHIS ÉCSSAIS À LA GSTI CCIAL. Date des travaux : 5 novembre. Fiches techniques : n 8, 9. La modification de la «date machine» s effectue

Plus en détail

Guide du site Bmm en ligne

Guide du site Bmm en ligne Guide du site Bmm en ligne page 1 SOMMAIRE I Accès au service page 3 II Menu Consultation page 4 Comptes page 4 Cartes bleues page 5 RIB page 7 Titres page 7 Assurance vie page 11 III Menu Bourse en ligne

Plus en détail

Calendrier des collectes 2015

Calendrier des collectes 2015 N j t t hgé? O! g! Tz, t f! C t 2015 O mégè, mbg, mbt, éht t, t txt, éhtt D pt ptq Ctt bh t p m m tmt à, m pté q j pét tt q m jt hgé mt t. L tâh q m t fé t mpt mx hbtt t pépt mj t pmt é. E t ff à m té

Plus en détail

MCMC et approximations en champ moyen pour les modèles de Markov

MCMC et approximations en champ moyen pour les modèles de Markov MCMC et approximations en champ moyen pour les modèles de Markov Gersende FORT LTCI CNRS - TELECOM ParisTech En collaboration avec Florence FORBES (Projet MISTIS, INRIA Rhône-Alpes). Basé sur l article:

Plus en détail

Université du Burundi, Faculté des Sciences, Département de Mathématiques, B.P. 2700 Bujumbura, Burundi. E-mail: gbang@avu.org.

Université du Burundi, Faculté des Sciences, Département de Mathématiques, B.P. 2700 Bujumbura, Burundi. E-mail: gbang@avu.org. Analyse discrète. Gaspard Bangerezako Université du Burundi, Faculté des Sciences, Département de Mathématiques, B.P. 700 Bujumbura, Burundi. E-mail: gbang@avu.org. Avant propos. Nous discutons des questions

Plus en détail

4eme Edition du Trophée Handbike Roger Gouvart / Cappelle la Grande

4eme Edition du Trophée Handbike Roger Gouvart / Cappelle la Grande 4eme Edition du Trophée Handbike Roger Gouvart / Cappelle la Grande Accueil Le Trophée Handbike Roger Gouvart est organisé par le Club S.D Handbike Team en collaboration avec la Ville de Cappelle la Grande.

Plus en détail

Concours EPITA 2009 Epreuve de Sciences Industrielles pour l ingénieur La suspension anti-plongée de la motocyclette BMW K1200S

Concours EPITA 2009 Epreuve de Sciences Industrielles pour l ingénieur La suspension anti-plongée de la motocyclette BMW K1200S Concours EPIT 2009 Epreuve de Sciences Industrielles pour l ingénieur La suspension anti-plongée de la motocyclette MW K1200S Durée : 2h. Calculatrices autorisées. Présentation du problème Le problème

Plus en détail

MUTATIONS ÉCONOMIQUES DANS LE DOMAINE AUTOMOBILE. Démarche méthodologique et synthèse

MUTATIONS ÉCONOMIQUES DANS LE DOMAINE AUTOMOBILE. Démarche méthodologique et synthèse MUTATIONS ÉCONOMIQUES DANS LE DOMAINE AUTOMOBILE Démarche méthodologique et synthèse AVRIL 2010 Démarche méthodologique et synthèse Premier ministre Ministère de l espace rural et de l aménagement du

Plus en détail

Fonctions de plusieurs variables

Fonctions de plusieurs variables Maths MP Exercices Fonctions de plusieurs variables Les indications ne sont ici que pour être consultées après le T (pour les exercices non traités). Avant et pendant le T, tenez bon et n allez pas les

Plus en détail

Chap 4. La fonction exponentielle Terminale S. Lemme : Si est une fonction dérivable sur R telle que : = et 0! = 1 alors ne s annule pas sur R.

Chap 4. La fonction exponentielle Terminale S. Lemme : Si est une fonction dérivable sur R telle que : = et 0! = 1 alors ne s annule pas sur R. Lemme : Si est une fonction dérivable sur R telle que : = et 0! = 1 alors ne s annule pas sur R. Démonstration : Soit la fonction %:& %&!= &!, elle est dérivable sur R et & R, %. &!= &! = &! = %&! gaelle.buffet@ac-montpellier.fr

Plus en détail

Logique : ENSIIE 1A - contrôle final

Logique : ENSIIE 1A - contrôle final 1 Logique : ENSIIE 1A - contrôle final - CORRIGÉ Mardi 11 mai 2010 - Sans documents - Sans calculatrice ni ordinateur Durée : 1h30 Les exercices sont indépendants. Exercice 1 (Logique du premier ordre

Plus en détail

Glossaire. Activité mixte. Catégorie socioprofessionnelle. Auto-entrepreneur. Centile. Décile

Glossaire. Activité mixte. Catégorie socioprofessionnelle. Auto-entrepreneur. Centile. Décile Glossaire Activité mixte Dans le dossier «Les revenus d activité des médecins libéraux récemment installés : évolutions récentes et contrastes avec leurs aînés» de cet ouvrage, ce terme s applique aux

Plus en détail

Les fonction affines

Les fonction affines Les fonction affines EXERCICE 1 : Voir le cours EXERCICE 2 : Optimisation 1) Traduire, pour une semaine de location, chaque formule par une écriture de la forme (où x désigne le nombre de kilomètres parcourus

Plus en détail

Chapitre 2 Le problème de l unicité des solutions

Chapitre 2 Le problème de l unicité des solutions Université Joseph Fourier UE MAT 127 Mathématiques année 2011-2012 Chapitre 2 Le problème de l unicité des solutions Ce que nous verrons dans ce chapitre : un exemple d équation différentielle y = f(y)

Plus en détail

SDLS08 - Modes propres d'une plaque carrée calculés sur base réduite

SDLS08 - Modes propres d'une plaque carrée calculés sur base réduite Titre : SDLS08 - Modes propres d'une plaque carrée calculé[...] Date : 03/08/2011 Page : 1/6 SDLS08 - Modes propres d'une plaque carrée calculés sur base réduite Résumé : Ce cas test a pour objectif de

Plus en détail

Fonctions Analytiques

Fonctions Analytiques 5 Chapitre Fonctions Analytiques. Le plan complexe.. Rappels Soit z C, alors!(x,y) IR 2 tel que z = x + iy. On définit le module de z comme z = x 2 + y 2. On peut aussi repérer z par des coordonnées polaires,

Plus en détail

Conditions générales relatives à l offre d adoption d Office 365

Conditions générales relatives à l offre d adoption d Office 365 Page 1 sur 29 Conditions générales relatives à l offre d adoption d Office 365 Le présent document expose en détail l offre d adoption d Office 365 («Offre»). Il prévoit notamment des exigences et obligations

Plus en détail

Agence Centrale. Foire aux questions. Version du 12/12/14

Agence Centrale. Foire aux questions. Version du 12/12/14 Agence Centrale Foire aux questions Version du 12/12/14 1 Table des matières 1. Modalités pratiques de mobilité bancaire... 4 1.1. Quelles démarches dois-je entreprendre pour fermer mon compte?... 4 1.2.

Plus en détail

Codifications dans le fichier des fournisseurs pour le traitement SWIFT + IBAN

Codifications dans le fichier des fournisseurs pour le traitement SWIFT + IBAN Codifications dans le fichier des fournisseurs pour le traitement SWIFT + IBAN Morges, le 28.12.2006/PLI 1 Généralités L activation des possibilités de paiement au moyen de no IBAN nécessite quelques adaptations

Plus en détail