CARNET DE VOYAGE. Formation-voyage d études en Catalogne : «Apprendre l anglais de la coopération» Réseau rural Auvergne 16 au 18 janvier 2012

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CARNET DE VOYAGE. Formation-voyage d études en Catalogne : «Apprendre l anglais de la coopération» Réseau rural Auvergne 16 au 18 janvier 2012"

Transcription

1 CARNET DE VOYAGE Formation-voyage d études en Catalogne : «Apprendre l anglais de la coopération» Réseau rural Auvergne 16 au 18 janvier 2012

2 SOMMAIRE I. CONTEXTE DE CE PROJET Se «décomplexer» dans la pratique de l anglais Présentation du contexte catalan...4 II. Bilan des trois jours Journée 1 : agriculture et produits locaux Journée 2 : tourisme, culture et jeunesse Journée 3 : environnement et gestion des ressources naturelles

3 I. CONTEXTE DE CE PROJET 1.1. Se «décomplexer» dans la pratique de l anglais Le concept L appréhension de parler l anglais ou la faible maitrise de cette langue, pourtant essentielle dans la coopération, limite le développement de projets de coopération transnationale. Pour surmonter cette difficulté, le réseau rural Auvergne a proposé un voyage d étudesformation à l anglais en Espagne. Pourquoi choisir l Espagne, plutôt qu un Pays anglophone? L idée est de «décomplexer» les acteurs des territoires dans la pratique de l anglais de la coopération en suivant une formation avec des homologues européens, ne maîtrisant pas non plus la langue anglaise Un partenariat franco-espagnol Les 13 GAL travaillent principalement sur les axes suivants : Le réseau rural Auvergne a lancé cette proposition auprès de plusieurs régions européennes et le choix s est finalement porté sur le réseau rural de Catalogne, très motivé par ce projet. Porté par l ARCA, ce réseau a ainsi mobilisé ses 13 animateurs de GAL et d autres acteurs de ces territoires. Les 13 GAL représentent 66% de Catalogne et 8% de la population. En moyenne, la densité de population de la zone rurale est de 27 hab./km2. - soutien à la transformation et à la commercialisation de produits agricoles - aide à la création au développement de micro-entreprises, soutien à l entrepreneuriat - promotion des activités touristiques - valorisation du patrimoine rural - amélioration de l emploi et notamment des jeunes et des femmes - développement d actions en faveur de l environnement : énergies renouvelables 3

4 Objectifs de cette formation/voyage d études Ce projet a combiné plusieurs objectifs : - apprendre l anglais lié au développement de projet de coopération entre territoires européens et aux thèmes du développement rural : circuits courts, produits locaux, stratégie touristique, politique jeunesse, environnement et gestion de la forêt Trois séances de formation ont été organisées par groupes de niveau (débutants/intermédiaires/avancé). Elles se sont basées principalement sur une pratique de l oral, sur des mises en situation, des témoignages et des présentations de projets. - découvrir des expériences concrètes mises en œuvres sur les territoires catalans via des visites de terrain. Toutes ont bénéficié de financements européens. - échanger sur les idées respectives de projets de coopération franco-catalans. La délégation auvergnate a été accueillie par le GAL Consorco per al desenvolupament rural de la Catalunya situé à 2h00 de Barcelone Présentation du contexte catalan Cf. note sur l organisation territoriale en Espagne. 4

5 II. Bilan des trois jours 2.1. Journée 1 : agriculture et produits locaux Première séance de formation Chaque groupe a abordé pendant la première matinée de formation les points suivants : - le développement rural en Auvergne et en Catalogne - la diversification de l agriculture : ventes directes, agri-tourisme - la commercialisation des produits locaux marchés locaux et vente directe /circuits courts - la dimension sociale dans l agriculture : travail avec les personnes handicapées Apport méthodologique : comment se présenter auprès de partenaires européens? Comment présenter son territoire? Quelle organisation des acteurs dans chacun des pays? Ces sujets ont fait l objet de présentations respectives des auvergnats et catalans et a permis de préparer les participants aux visites de terrain de l après midi A la découverte d un projet de coopération autour des produits locaux : «Gustum» Gustum est un projet de coopération entre territoires de Catalogne, du Pays basque et des Baléares. Il vise la promotion des produits agro-alimentaires et artisanaux de qualité, produits et fabriqués sur ces territoires ruraux. Ce projet a mobilisé l ensemble de la filière : les agriculteurs et artisans mais également les commerces et restaurateurs locaux. Tous contribuent à la valorisation des produits. Ainsi, les restaurants deviennent une vitrine des produits locaux qu ils utilisent dans leur cuisine, les commerçants les vendent A la découverte d une coopérative socialement responsable : visite de «l Oliveira» à Vallbona de les Monges Vallbona est, comme beaucoup de communes rurales, confrontée à un déclin démographique : la population est passée de 1176 habitants en 1920 à 249 habitants en 2007, dont 88 personnes au-dessus de 65 ans et 15 en dessous de 14 ans. 5

6 La coopérative Oliveira est née en 1974 à Vallbona avec l ambition de développer une nouvelle agriculture intégrant une dimension sociale et la valorisation de ressources locales. Les produits locaux fabriqués seront toujours plus chers que ceux que la population peut trouver dans les supermarchés. Il s agit donc de produire autrement. Produisant du vin et de l huile biologique, cette coopérative emploie de nombreux handicapés mentaux pour contribuer à la production, à la transformation, à l emballage et à la commercialisation des produits. Aujourd hui la coopérative compte 67 membres : 34 sont sur le site de Vallbona, dont 20 sont handicapés. Un travail étroit est fait avec des éducateurs et des psychologues et ce public bénéficie de logements sur place et d un programme de réinsertion personnalisé litres d huile d olive sont produits au sein de la coopérative dont 23% via les olives de l exploitation ellemême (les autres provenant des exploitations voisines). La coopérative bénéficie également de 20 ha de vignes. Tous les produits sont issus de l agriculture biologique. Les ventes d huile et de vin ont fortement augmenté et rapportent aujourd hui plus de euros/an. Le succès de ce projet? Les effets sont multiples. Tout d abord, il contribue à la dynamisation de l économie locale : maintien de la population, préservation et maintien des paysages, valorisation des produits des exploitations agricoles locales Par ailleurs, il amène une nouvelle vision de l agriculture sociale et contribue à l intégration des personnes handicapées. Enfin, il contribue à une amélioration de la qualité des produits. En effet, pour chaque fabrication, la coopérative mobilise des experts. A titre d exemple, elle travaille avec des universitaires, avec des spécialistes du marketing, des œnologues issus de différents pays Fort de ce succès, ce projet se reproduit aujourd hui à proximité de Barcelone (Can Calopa) Située dans la périphérie de Barcelone, en milieu péri-urbain, l exploitation offre 5 ha de vignes et se base sur les mêmes principes La coopérative Oliveira a fait des petits Cette coopérative appartient au réseau européen Slowfood et est référencée dans le guide des vins Parker. 6

7 2.2. Journée 2 : tourisme, culture et jeunesse Seconde séance de formation Pour préparer à ces nouveaux thèmes, cette deuxième séance a permis aux participants d échanger et d aborder les thèmes suivants : - politique jeunesse et citoyenneté - patrimoine culturel en zone rurale - accueil de nouvelles populations et entreprises dans les zones rurales Apport méthodologique : rédaction d une annonce de coopération, jeux de rôles autour de la première rencontre entre des partenaires de coopération transnationale La route des châteaux : stratégie touristique locale a) une initiative privée : découverte du château de Pallargues Ce château, propriété d un particulier, a été rénové et offre des visites au public. Il s intègre dans une volonté de valoriser le patrimoine rural et d assurer une promotion commune de l ensemble des châteaux du territoire («la route des châteaux»). 7

8 b) une initiative publique : découverte du château de Concabella, centre social et culturel communal La commune de Concabella rénove son château et y regroupe un ensemble de services pour la population. Sa stratégie est en effet de maintenir la population en zone rurale et d offrir des services sociaux. On trouve ainsi dans ce lieu : un centre médical, le centre social, un musée présentant l histoire de la commune, du château et plus largement de la route des châteaux, une salle dédiée aux jeunes et aux loisirs, le service «jeunesse» mettant en œuvre la politique jeunesse sur la zone La politique jeunesse de la commune de Plans de Sio Au sein du château de Concabella se trouve le service jeunesse mettant en œuvre un plan d actions pour les jeunes à l échelle de la Comarca (équivalant de l arrondissement en France). Trois techniciens ont été recrutés par l ensemble des communes de la Comarca pour proposer des actions destinées aux jeunes et contribuer ainsi à faire que ce public partant du territoire pour aller étudier dans les grandes villes, revienne sur le territoire. Ces techniciens ont été confrontés à plusieurs difficultés au lancement du programme jeunesse : - le dispersement des jeunes sur les communes rurales - la méconnaissance des besoins de ce public La méthode choisie s est donc déclinée en plusieurs phases : - recensement des besoins des jeunes (diagnostic) : organisation de réunions avec les jeunes trois fois par an, utilisation des réseaux sociaux (Facebook, ) pour toucher notamment les jeunes du territoire étant partis étudier à l extérieur. - rédaction d un plan d action local pour la jeunesse par les techniciens, en collaboration avec les élus en charge de ce public. Ce plan d actions est régulièrement actualisé et comprend une liste d activités : formations, voyages, sorties, organisation de fêtes, sports de pleine nature, événements culturels, concerts Ces activités contribuent à la cohésion des jeunes et à leur rencontre. 8

9 - hiérarchisation des activités prioritaires à financer en fonction du budget : travail réalisé par les jeunes eux-mêmes, en collaboration avec les techniciens «jeunesse» ; - évaluation de chaque activité par les jeunes qui donne lieu à une évaluation annuelle et à une actualisation du diagnostic et du plan d action jeunesse. Ce plan d actions jeunesse est financé par les municipalités et la région de Catalogne Atelier d échange coopération Autour de 3 thèmes principaux (le tourisme et le développement culturel, les produits locaux et l agriculture, l environnement et les énergies renouvelables), les participants ont échangé autour de leurs idées de projets à développer dans un partenariat franco-espagnol Quelques pistes devraient se concrétiser et donner lieu à de nouvelles rencontres : biomasse et forêt, cultures en milieu rural 9

10 2.3. Journée 3 : environnement et gestion des ressources naturelles Troisième séance de formation Cette dernière séance de formation a donné lieu à une présentation et à des échanges entre les participants autour des thèmes suivants : - diversification de l activité forestière - énergies renouvelables et éco-construction - innovation et entreprises liées à la forêt Apports méthodologiques : vérification de l acquisition de vocabulaire, débat sur l avenir du développement rural Le centre technologique forestier de Catalogne Ce lieu réunit des activités de recherche, de transfert d innovation, de formation et d expertise autour de la forêt. Il est le résultat d un partenariat étroit entre des acteurs publics et privés et regroupe ainsi des chercheurs (universités), des collectivités, des acteurs de toute la filière forêt (propriétaires, scieries ). L objectif est de contribuer à la modernisation et à la compétitivité du secteur de la forêt, au développement rural et à la gestion durable des ressources naturelles à travers des activités de recherche, de formations, de transfert de technologies et de connaissance. Il vise à devenir un lieu de référence pour la foret et le développement rural aux niveaux local, national et international. Il réunit aujourd hui 120 employés et bénéficie d un budget de 8M en 2012, dont 88% est de l auto-financement. Le centre technologique s inscrit notamment dans de nombreux projets européens, cofinançant ainsi ses projets et ses activités. Les activités de recherche se basent sur des exigences sociales et des problèmes à résoudre afin de produire des articles scientifiques, des guides, des recommandations, des plans d actions, des prototypes Les thèmes sont très variés : la multifonctionnalité dans des systèmes sylvopastoraux méditerranéens, le Tuber Melanosporum, comme moyen de développement rural, la biomasse, comme énergie renouvelable. 10

11 Les transferts de technologies concernent des activités de formation, les demandes spécifiques de structures ou collectivités (méthodologie pour mettre en place des plans de gestion de la ressource forestière, des plan de gestion et d aménagement ) ou encore des publications. Le centre technologique soutient également de nombreux projets et initiatives comme par exemple l association des producteurs dérivés de champignons et de truffes. Il s inscrit dans de nombreux projets européens (Interreg, 7 ième PCRD, programme de formation et d éducation tout au long de la vie, Energie Intelligente Europe, Life et Europeaid). 3 sous-groupes ont été ensuite organisés pour approfondir 3 dimensions complémentaires : a) Eco-construction et énergies renouvelables Le bâtiment de 3500 m2 s intègre parfaitement dans le paysage local et réunit des caractéristiques écologiques : récupération de l eau de pluie, utilisation du bois et de la pierre locale pour la construction, panneaux solaires, systèmes d allumage des lampes Un système de biomasse a été mis en place pour assurer le chauffage du lieu. Celui-ci fonctionne avec des copeaux de bois passant dans une cuve de 60m3. b) Diversification des activités liées à la forêt : source de développement économique Le centre technologique s investit aussi beaucoup dans les productions forestières non liées au bois. Cet atelier a été l occasion de présenter le travail réalisé depuis plusieurs années concernant la culture, la cueillette de plantes sauvages, la transformation, la commercialisation et le marché des plantes aromatiques et médicinales, produits secondaires de la forêt. Les travaux mettant en perspective la cueillette de ces plantes a permis de montrer une véritable méthode de cueillette de la gentiane et de son possible marketing. Ce projet a été développé sous plusieurs facettes : - l acquisition de compétences via des formations et les échanges de pratiques à travers le programme européen Gruntvig avec des partenaires français - l amélioration de la valorisation économique des produits forestiers non liés aux bois via le programme III A - l exploitation commerciale des plantes médicinales à travers un programme porté par la Région de Catalogne - l utilisation durable des ressources végétales forestières pour la conservation et le développement économique des zones de montagne 11

12 - zoom sur des plantes locales à l échelle des comarcas L ensemble de ces travaux a aussi donné lieu à la publication de livres et magazines concernant ces plantes, de guides et manuels autour de la gestion durable et de la commercialisation de ces produits, à des formations, visites d études, séminaires, foires et conférences... Un autre projet présenté concerne une culture expérimentale de la truffe en vue d accroitre sa production, sa commercialisation, avec toutes les étapes pour garantir sa réussite. c) Innovation et entreprises Cet atelier a consisté à présenter les activités du centre technologique forestier en matière d innovation visant à une amélioration de la compétitivité des produits, des process, des services, des technologies pour les collectivités, la société et les marchés. La présentation s est focalisée sur ibosc, groupe de travail des entreprises forestières innovantes créé fin 2011 dont l objectif est d identifier les besoins en innovation des entreprises forestières de Catalogne pour créer des recherches adaptées au marché et développer des nouveaux produits et services afin d apporter de nouvelles solutions aux entreprises du secteur. L ambition du centre technologique est d améliorer la capacité d innovation des entreprises forestières, stimuler des relations entre le centre et les entreprises forestières, augmenter le nombre de projets innovants en faisant coïncider les besoins des entreprises et l offre du centre technologique. Plusieurs actions sont prévues : - actions de marketing pour diffuser le projet auprès de toutes les entreprises catalanes : création d un blog d informations, utilisation des réseaux sociaux (Facebook, twitter ), base de données géo-localisée, newsletter - conférences et expositions : mise en place d ateliers sur le financement, sur le transfert de technologies pour les entreprises forestières. - identification d entreprises ou autres structures forestières ayant un potentiel d innovation (entreprises avec des brevets, entreprises participant à des foires, ayant une capacité financière suffisante pour innover ou présentant un intérêt pour les activités du centre technologique ). Cela a donné lieu à un répertoire des entreprises. - services offerts : a) identification des besoins et opportunités pour l innovation : visites au sein des entreprises pour repérer les opportunités d innovation, diagnostics et plans stratégiques, organisation et participation à des foires commerciales, contacts avec d autres structures technologiques b) recherche d options technologiques : conseils technologiques spécialisés, veille technologique c) développer des solutions : accompagnement des entreprises dans la recherche de financements, solutions innovantes via des nouvelles méthodes de marketing, des nouveaux produits d) recherche de partenaires potentiels 12

13 Communiquer en anglais, échanger sur des pistes de coopération et comprendre le développement rural dans un autre Etat membre ont été les 3 clés de succès de ce projet! Un projet qui devrait se poursuivre en 2012/2013 avec la venue des catalans en Auvergne! CONTACTS RESEAU RURAL AUVERGNE Marianne BRUN Nicolas SOLLIER EURÊKA 21 (accompagnement technique) Séverine BRESSAUD

Formation en immersion «Apprendre l anglais de la coopération et du développement local» - Seconde édition -

Formation en immersion «Apprendre l anglais de la coopération et du développement local» - Seconde édition - Formation en immersion «Apprendre l anglais de la coopération et du développement local» - Seconde édition - PROGRAMME 23-24-25 janvier 2013 au Chambon-sur-Lignon (43) Organisateurs : Réseau rural Auvergne

Plus en détail

N et nom du dispositif 2.3. : Construire une filière biologique

N et nom du dispositif 2.3. : Construire une filière biologique N et nom du dispositif 2.3. : Construire une filière biologique PDRH Mesure 121 : «Modernisation des exploitations agricoles» C. Dispositifs régionaux complémentaires d aides à la modernisation 121 C4.

Plus en détail

Note de contexte relative aux propositions de modifications du plan de développement Programme Leader Terres Romanes en Pays Catalan

Note de contexte relative aux propositions de modifications du plan de développement Programme Leader Terres Romanes en Pays Catalan Note de contexte relative aux propositions de modifications du plan de développement Programme Leader Terres Romanes en Pays Catalan Terres Romanes en Pays Catalan est porteur, en partenariat avec le Pnr

Plus en détail

SIGNATURE DU PROTOCOLE D AIDE À LA RENOVATION THERMIQUE DES LOGEMENTS PRIVÉS

SIGNATURE DU PROTOCOLE D AIDE À LA RENOVATION THERMIQUE DES LOGEMENTS PRIVÉS SIGNATURE DU PROTOCOLE D AIDE À LA RENOVATION THERMIQUE DES LOGEMENTS PRIVÉS Entre Valérie LÉTARD, Secrétaire d Etat auprès du Ministre de l Ecologie, de l Energie, du Développement Durable et de la Mer,

Plus en détail

LEADER... LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : UN OBJECTIF FORT : LEADER ACCOMPAGNE : LES 4 THÉMATIQUES : POUR VOUS ACCOMPAGNER

LEADER... LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : UN OBJECTIF FORT : LEADER ACCOMPAGNE : LES 4 THÉMATIQUES : POUR VOUS ACCOMPAGNER LE DISPOSITIF DE FINANCEMENT EUROPÉEN LEADER AU SERVICE DE L ATTRACTIVITÉ TERRITORIALE LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : Le programme LEADER est un outil au service de la mise en œuvre du projet de territoire

Plus en détail

Le Conseil général élabore un agenda 21

Le Conseil général élabore un agenda 21 J e u d i 1 7 n o v e m b r e 2 0 1 1 dossier de presse Le Conseil général élabore un agenda 21 pour le département de la Loire Par Bernard BONNE, Président du Conseil général et Jean GILBERT, Conseiller

Plus en détail

Atelier forum participatif Concertation Leader 2014-2020 I Montlosier I 21 octobre 2014

Atelier forum participatif Concertation Leader 2014-2020 I Montlosier I 21 octobre 2014 Atelier forum participatif Concertation Leader 2014-2020 I Montlosier I 21 octobre 2014 DEROULE DE LA MATINEE : 9h30 : accueil et introduction par Bernard Delcros, Président du GAL Leader 1. Le programme

Plus en détail

Association Planète Chanvre

Association Planète Chanvre Fiche de capitalisation d expérience «des projets, des acteurs, un réseau» Association Planète Chanvre Partie 1 : Présentation synthétique du projet Thématiques : Production agricole innovante, organisation

Plus en détail

De par ses actions structurantes, le CLDVG a contribué à renforcer le partenariat entre les divers organismes.

De par ses actions structurantes, le CLDVG a contribué à renforcer le partenariat entre les divers organismes. Présent dans la Vallée-de-la-Gatineau depuis 1998, le Centre local de développement s est impliqué fortement dans son milieu pour combler les besoins collectifs. De par ses actions structurantes, le CLDVG

Plus en détail

MARQUE PARC NATUREL REGIONAL

MARQUE PARC NATUREL REGIONAL MARQUE PARC NATUREL REGIONAL La présente fiche traite du cas concret du PNR du Morvan. C est un exemple méthodologique transférable à d autres territoires pour l éligibilité du processus de marquage «Parc

Plus en détail

LA VALORISATION ECONOMIQUE des PATRIMOINES PATRIMOINES. Un nouveau modèle pour notre territoire LEADER THUR DOLLER 2009-2015

LA VALORISATION ECONOMIQUE des PATRIMOINES PATRIMOINES. Un nouveau modèle pour notre territoire LEADER THUR DOLLER 2009-2015 LEADER THUR DOLLER 2009-2015 1. UTILISER LES RICHESSES DE NOTRE TERRITOIRE POUR CONSTRUIRE NOTRE AVENIR LA VALORISATION ECONOMIQUE des PATRIMOINES Un nouveau modèle pour notre territoire 2. INNOVER POUR

Plus en détail

LE SOUTIEN A L INNOVATION TOURISTIQUE

LE SOUTIEN A L INNOVATION TOURISTIQUE LE SOUTIEN A L INNOVATION TOURISTIQUE Les actions de soutien à l innovation touristique du Conseil régional du Centre Innovation Touristique : Thème inscrit dans la Stratégie Régionale du Tourisme Durable

Plus en détail

Groupe d Action Local (G.A.L) «Pays SUD : une terre d accueil, des montagnes de Services»

Groupe d Action Local (G.A.L) «Pays SUD : une terre d accueil, des montagnes de Services» Groupe d Action Local (G.A.L) «Pays SUD : une terre d accueil, des montagnes de Services» PROGRAMME LEADER 2007-2013 2013 LEADER 2007-2013 : une terre d accueil, des montagnes de services 1 Présentation

Plus en détail

Les Rencontres Européennes de Cluj - Transylvanie. 2E3D «eau, énergie, déchets et développement durable» 9, 10, 11 mai 2013

Les Rencontres Européennes de Cluj - Transylvanie. 2E3D «eau, énergie, déchets et développement durable» 9, 10, 11 mai 2013 Les Rencontres Européennes de Cluj - Transylvanie 2E3D «eau, énergie, déchets et développement durable» 9, 10, 11 mai 2013 Cluj-Napoca / Transylvanie http://www.institutfrancais-roumanie.com Appel à contribution

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. le 29 septembre 2011. au Domaine de Fond Saint Jacques (Sainte-Marie)

DOSSIER DE PRESSE. le 29 septembre 2011. au Domaine de Fond Saint Jacques (Sainte-Marie) Pour un développement concerté du milieu rural Martiniquais www.réseaurural.fr DOSSIER DE PRESSE «Assemblée du Réseau Rural Martinique» le 29 septembre 2011 au Domaine de Fond Saint Jacques (Sainte-Marie)

Plus en détail

les pauses du renouvellement urbain NOTE DE CADRAGE Programme de travail 2013

les pauses du renouvellement urbain NOTE DE CADRAGE Programme de travail 2013 les pauses du renouvellement urbain NOTE DE CADRAGE Programme de travail 2013 CONTEXTE Les «pauses du renouvellement urbain», temps d'échange multipartenarial, se sont tenues tout au long de l année 2012.

Plus en détail

1. Dénomination : Le jardin des Savoirs. 2. Co-responsable, mél, tél : Didier Galet didier.galet@evous.fr 06 76 53 92 36

1. Dénomination : Le jardin des Savoirs. 2. Co-responsable, mél, tél : Didier Galet didier.galet@evous.fr 06 76 53 92 36 Tourisme A. Chantier type 1. Dénomination : Le jardin des Savoirs Responsable, mél, tél : SAMUEL COQUIN - 01 64 04 06 68 - samuel.coquin@la-ferte-gaucher.org 2. Co-responsable, mél, tél : Didier Galet

Plus en détail

Espace-test maraichage bio Les Prés d'amont (41)

Espace-test maraichage bio Les Prés d'amont (41) Thème Territoire Fiche-bonne pratique Sol Blois Référence : 41_S_01 Date : janvier 2013 Espace-test maraichage bio Les Prés d'amont (41) http://www.centre.developpement-durable.gouv.fr/ 1 Historique/Contexte

Plus en détail

Présentation du projet

Présentation du projet Séminaire mi-parcours SNB du 28/11/2013 à Paris Présentation du projet «Mise en œuvre d une animation territoriale en faveur de l intégration de la biodiversité dans les Chartes Forestières de Territoire

Plus en détail

ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS

ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS Compte rendu de la réunion - 22 novembre 2012 - L atelier se déroule dans les locaux de la Maison des Associations à Riom ATELIER 1 : Social : insertion, jeunesse, seniors,

Plus en détail

Le partenaire responsable du projet

Le partenaire responsable du projet FICHE PROJET POUR UN CHARGE DE PROJET Le partenaire responsable du projet 1- Nom et coordonnées de la structure partenaire responsable de la mise en oeuvre du projet sur le terrain et nom et fonction du

Plus en détail

Les programmes européens 2014-2020 en Languedoc Roussillon Zoom sur les Fonds européens structurels et d investissement (FESI)

Les programmes européens 2014-2020 en Languedoc Roussillon Zoom sur les Fonds européens structurels et d investissement (FESI) Les programmes européens 2014-2020 en Languedoc Roussillon Zoom sur les Fonds européens structurels et d investissement (FESI) De la citoyenneté active à l environnement en passant par la santé, la recherche,

Plus en détail

d action, auxquels s ajoutent des priorités territoriales identifiées par les parties prenantes :

d action, auxquels s ajoutent des priorités territoriales identifiées par les parties prenantes : Axes et priorités Les quatre enjeux deviennent les axes de développement à la base du plan d action, auxquels s ajoutent des priorités territoriales identifiées par les parties prenantes : Axe 1 - Agir

Plus en détail

Le cahier des charges du 2 ème appel à projets d Alter Incub Rhône-Alpes, l incubateur régional d entreprises sociales, précise le contexte dans

Le cahier des charges du 2 ème appel à projets d Alter Incub Rhône-Alpes, l incubateur régional d entreprises sociales, précise le contexte dans Le cahier des charges du 2 ème appel à projets d Alter Incub Rhône-Alpes, l incubateur régional d entreprises sociales, précise le contexte dans lequel s inscrit Alter Incub ainsi que les modalités et

Plus en détail

Du CLD de L Érable. Adopté par le conseil d administration le 18 décembre 2012.

Du CLD de L Érable. Adopté par le conseil d administration le 18 décembre 2012. * Du CLD de L Érable Adopté par le conseil d administration le 18 décembre 2012. 2 *Pour le CLD de L Érable, le développement économique et social passe par la réalisation concrète de projets menés par

Plus en détail

Refondation de l Ecole De la République. Contribution des CCI de France

Refondation de l Ecole De la République. Contribution des CCI de France Refondation de l Ecole De la République Contribution des CCI de France Octobre 2012 Etablissements publics dirigés par des chefs d entreprises élus par leurs pairs, les CCI de France assurent globalement

Plus en détail

Paquet Mobilité Urbaine Soutien aux actions des autorités locales dans l élaboration de plans de mobilité locale durables

Paquet Mobilité Urbaine Soutien aux actions des autorités locales dans l élaboration de plans de mobilité locale durables Paquet Mobilité Urbaine Soutien aux actions des autorités locales dans l élaboration de plans de mobilité locale durables COM(2013) 913 final - Ensemble vers une mobilité urbaine compétitive et économe

Plus en détail

SEMINAIRE n 2 09 septembre 2014. Compte-rendu

SEMINAIRE n 2 09 septembre 2014. Compte-rendu SEMINAIRE n 2 09 septembre 2014 Compte-rendu Atelier 1 : Comment créer de la valeur ajoutée et de la richesse à partir des ressources territoriales? Ressources territoriales : agriculture diversifiée (mais

Plus en détail

PLAN D'ACTION NOUS JOINDRE SOCIÉTÉ DE DÉVELOPPEMENT DU TÉMISCAMINGUE

PLAN D'ACTION NOUS JOINDRE SOCIÉTÉ DE DÉVELOPPEMENT DU TÉMISCAMINGUE SOCIÉTÉ DE DÉVELOPPEMENT DU TÉMISCAMINGUE PLAN 2015 D'ACTION Le présent document propose des priorités d aux membres du conseil d administration de la SDT (SADCT CLDT) pour 2015 uniquement. Ces s ont été

Plus en détail

Politique de soutien aux entreprises MRC de La Nouvelle Beauce

Politique de soutien aux entreprises MRC de La Nouvelle Beauce Politique de soutien aux entreprises MRC de La Nouvelle Beauce Préparé par : Pour : 1 Table des matières 1. FONDEMENT DE LA POLITIQUE... 2 2. CLIENTÈLES ADMISSIBLES... 2 3. LES SERVICES OFFERTS... 3 3.1

Plus en détail

Fiche de capitalisation ADEMA Séminaire ID-DL Bénin Novembre 2013

Fiche de capitalisation ADEMA Séminaire ID-DL Bénin Novembre 2013 Fiche de capitalisation ADEMA Séminaire ID-DL Bénin Novembre 2013 1. L expérience analysée L animation de la concertation dans le processus d élaboration du Plan Communal de Développement (PCD) de Jean

Plus en détail

Village des Métiers, de la Formation et de l Emploi Du 26 au 28 Septembre 2014 Au Parc des expositions de Nancy

Village des Métiers, de la Formation et de l Emploi Du 26 au 28 Septembre 2014 Au Parc des expositions de Nancy Village des Métiers, de la Formation et de l Emploi Du 26 au 28 Septembre 2014 Au Parc des expositions de Nancy Conférence de presse lundi 22 septembre 2014 à l Hôtel de Région, 1/10 Sommaire : Introduction...

Plus en détail

Kit d organisation des rencontres académiques

Kit d organisation des rencontres académiques Concertation nationale sur le numérique pour l éducation Kit d organisation des rencontres académiques Ce kit a été réalisé en coopération avec 1 Comment organiser une rencontre au sein de mon académie

Plus en détail

Les Fiches Agricoles du Pays du Velay

Les Fiches Agricoles du Pays du Velay du Pays du Velay Objectif N 1 => Qualité des produits - Recherche sur de nouveaux produits Fiche n 1. Coopération vers de nouvelles filières agricoles (124) Bénéficiaires : Enseignement, Agriculteurs,

Plus en détail

Vers une définition des ambitions et orientations de la charte du Parc national

Vers une définition des ambitions et orientations de la charte du Parc national Vers une définition des ambitions et orientations de la charte du Parc national Ce document constitue la synthèse de la première phase des travaux d élaboration de la charte du Parc national des Cévennes.

Plus en détail

L Association Française des AIDANTS et le Groupe PRO BTP, partenaires pour soutenir les aidants

L Association Française des AIDANTS et le Groupe PRO BTP, partenaires pour soutenir les aidants DOSSIER DE PRESSE L Association Française des AIDANTS et le Groupe PRO BTP, partenaires pour soutenir les aidants PARIS Mercredi 29 février 2012 Communiqué de presse p.2 L Association Française des AIDANTS

Plus en détail

Les ateliers du développement durable Les financements européens

Les ateliers du développement durable Les financements européens Les ateliers du développement durable Les financements européens 1 er juin 2010 Hôtel de département de l Essonne NB - La présente fiche de synthèse a été élaborée par les services du Conseil général de

Plus en détail

Convention de partenariat Bilan 2012 06/12/2012

Convention de partenariat Bilan 2012 06/12/2012 Convention de partenariat Bilan 2012 06/12/2012 La présente note établit le bilan pour l année 2012 de la convention entre la Région et la Safer Rhône- Alpes. S agissant de la première année d application,

Plus en détail

Fiche emploi-cible GPEC Accompagnateur de démarches de développement durable

Fiche emploi-cible GPEC Accompagnateur de démarches de développement durable Fiche emploi-cible GPEC Accompagnateur de démarches de développement durable Le tableau ci-après décline : - dans la colonne «Tronc commun», le profil de base, à travers la finalité du poste, les missions,

Plus en détail

Stratégie de la filière légumes régionale

Stratégie de la filière légumes régionale Introduction et contexte Stratégie de la filière légumes régionale Une filière régionale diversifiée La région Centre compte 1745 exploitations légumières (dont 1436 exploitations professionnelles), ce

Plus en détail

Pour qui? 30 établissements de santé accompagnés par l ANAP et les ARS. Activités réalisées jusqu à fin 2010

Pour qui? 30 établissements de santé accompagnés par l ANAP et les ARS. Activités réalisées jusqu à fin 2010 2010 11 projets de l ANAP Dans le cadre de son programme de travail 2010, l ANAP a lancé onze projets. Cette brochure présente un point d étape sur ces projets à fin 2010. METTRE EN ŒUVRE DES PROJETS PERFORMANCE

Plus en détail

Emploi : Causes et conséquences des tendances futures

Emploi : Causes et conséquences des tendances futures Emploi : Causes et conséquences des tendances futures Horizon 2020 30 50 Impact sur la Métropole lilloise Les prix se font ailleurs (1) Libéralisation de la PAC Mondialisation - Doha Les marchés régulent

Plus en détail

Communiqué de presse

Communiqué de presse 1 «Le Perche souhaite accueillir de nouveaux arrivants et met en place une politique volontariste et des actions. La session d accueil s adresse à tous les porteurs de projet souhaitant créer ou reprendre

Plus en détail

Classement du stage par rapport aux domaines de politique de développement (numéros): 11,13

Classement du stage par rapport aux domaines de politique de développement (numéros): 11,13 Argentine Développement d itinéraires de randonnées dans la Réserve de Biosphère des Yungas Veuillez bien noter que ce stage fait partie du programme GLEN GéCo. La langue de travail sur les séminaires

Plus en détail

Pérenniser les actions et préparer parer l aprl base de l auto-auto-évaluation

Pérenniser les actions et préparer parer l aprl base de l auto-auto-évaluation Pérenniser les actions et préparer parer l aprl après-leader sur base de l auto-auto-évaluation RAPPEL AUTO-EVALUATION 2005 Travail «collégial» (16 personnes): _ Appui technique et interface _ 2 chargés

Plus en détail

Le programme européen pour l éducation, la formation, la jeunesse et le sport. l éducation. des adultes en europe!

Le programme européen pour l éducation, la formation, la jeunesse et le sport. l éducation. des adultes en europe! Le programme européen pour l éducation, la formation, la jeunesse et le sport Faisons grandir l éducation et la formation des adultes en europe! European Plateform for Adult Learning in Europe (EPALE),

Plus en détail

Les priorités de Sylvia PINEL pour le secteur de la restauration & Le bilan du contrat d avenir. Dossier de presse

Les priorités de Sylvia PINEL pour le secteur de la restauration & Le bilan du contrat d avenir. Dossier de presse Les priorités de Sylvia PINEL pour le secteur de la restauration & Le bilan du contrat d avenir Dossier de presse Vendredi 23 novembre 2012 Contact presse : Cabinet de Sylvia PINEL Nadhéra BELETRECHE 01

Plus en détail

ANGERS LOIRE TOURISME Service Presse Olivier Bouchereau 02 41 23 50 25 olivier.bouchereau@angersloiretourisme.com

ANGERS LOIRE TOURISME Service Presse Olivier Bouchereau 02 41 23 50 25 olivier.bouchereau@angersloiretourisme.com DOSSIER DE PRESSE La Ville d ANGERS, Angers Loire Métropole, Angers Loire Tourisme, Angers Expo Congrès et la Chambre de Commerce et d Industrie de Maine et Loire ont décidé de créer à ANGERS un BUREAU

Plus en détail

Prix de l inclusion. 1ère édition. Prix de l inclusion

Prix de l inclusion. 1ère édition. Prix de l inclusion Prix de l inclusion 2014 1ère édition Prix de l inclusion p.2 Sommaire Communiqué presse p.3 Le projet p.4 Les partenaires p.6 Porteur du projet p.7 Communiqué Le Prix de l inclusion souhaite encourager,

Plus en détail

LETTRE de MISSION d EXPERT sur le PROJET XXXXXXX XXXXX DREIC

LETTRE de MISSION d EXPERT sur le PROJET XXXXXXX XXXXX DREIC o CONVENTION DE PARTENARIAT POUR LA CREATION D UN CENTRE D'EXCELLENCE FRANCO xxxxxxxxxxxx DE FORMATION AUX METIERS DE XXXXXXXXXX LETTRE de MISSION d EXPERT sur le PROJET XXXXXXX XXXXX DREIC A) MISSION

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE PAISES

DOSSIER DE PRESSE PAISES DOSSIER DE PRESSE PAISES Mercredi 13 mai 2009 Qu est ce que PAISES? Le projet PAISES est une Plateforme d Accompagnement, d Information et de Sensibilisation sur les Echanges Solidaires. C est un centre

Plus en détail

COOPERATION ENTRE LE PAYS DE GALLES ET LA BRETAGNE PLAN D ACTION

COOPERATION ENTRE LE PAYS DE GALLES ET LA BRETAGNE PLAN D ACTION COOPERATION ENTRE LE PAYS DE GALLES ET LA BRETAGNE PLAN D ACTION Le Pays de Galles et la Bretagne ont signé le 15 janvier 2004 à Rennes un Protocole d Accord en trois versions (anglaise, française et galloise).

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. Site Internet Filière Bois du Cher

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. Site Internet Filière Bois du Cher COMMUNIQUÉ DE PRESSE Site Internet Filière Bois du Cher Le 1 er site internet départemental de la région Centre à destination du grand public! Susciter l envie des consommateurs à utiliser et découvrir

Plus en détail

Compte rendu de la journée technique du mardi 23 septembre organisée par ODIT France à la Maison du Tourisme 75014 Paris

Compte rendu de la journée technique du mardi 23 septembre organisée par ODIT France à la Maison du Tourisme 75014 Paris Compte rendu de la journée technique du mardi 23 septembre organisée par ODIT France à la Maison du Tourisme 75014 Paris Thème : Commercialiser la campagne : les questions de base posées aux territoires

Plus en détail

Réunion territoriale sur le projet de Parc Naturel Régional

Réunion territoriale sur le projet de Parc Naturel Régional Réunion territoriale sur le projet de Parc Naturel Régional 12 réunions d octobre à décembre 2013 Un PNR c est quoi? C est un label réservé aux territoires remarquables (paysages/nature/patrimoine culturel)

Plus en détail

Assises en territoires dès 2012 en France Rassemblement à Lyon du 5 au 7 mars 2013

Assises en territoires dès 2012 en France Rassemblement à Lyon du 5 au 7 mars 2013 Assises en territoires dès 2012 en France Rassemblement à Lyon du 5 au 7 mars 2013 Co-organisation : CFEEDD et GRAINE Rhône-Alpes www.assises-eedd.org L Education à l Environnement et au Développement

Plus en détail

MOTIVATION DE L ACTION

MOTIVATION DE L ACTION Contrat de territoire 2007 2013 Programme d action pluriannuel_ Agglomération de Nevers, Pays de Nevers Sud Nivernais, villes intermédiaires Agir pour les personnes âgées FICHE ACTION N 22 Répondre aux

Plus en détail

Gaz de France et le développement durable

Gaz de France et le développement durable Gaz de France et le développement durable L engagement pour des territoires durables Groupe de pilotage «Entreprises Collectivités» Comité 21 20 juin 2006 Isabelle ARDOUIN DIRECTION DU DEVELOPPEMENT DURABLE

Plus en détail

L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE

L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE L économie sociale et solidaire désigne une manière d entreprendre qui place l être Humain au cœur de la démarche économique - Elle regroupe des milliers d initiatives pour

Plus en détail

Profil professionnel. Section : Bachelier en construction

Profil professionnel. Section : Bachelier en construction Section : Page 1/6 1. Introduction L enseignement de la Haute Ecole Louvain en Hainaut donne la place centrale à l étudiant. Celui-ci trouvera durant ses études de nombreuses occasions qui, d une part

Plus en détail

Document G. Stratégie de valorisation Modèles de propriété intellectuelle Relations avec les pôles de compétitivité

Document G. Stratégie de valorisation Modèles de propriété intellectuelle Relations avec les pôles de compétitivité Document G Stratégie de valorisation Modèles de propriété intellectuelle Relations avec les pôles de compétitivité Page 1 sur 7 Parmi les objectifs des Instituts de recherche technologique (IRT) figurent

Plus en détail

AGENDA 21: MIEUX ENSEMBLE. BRAY-SUR-SEINE 27 janvier 2015

AGENDA 21: MIEUX ENSEMBLE. BRAY-SUR-SEINE 27 janvier 2015 AGENDA 21: MIEUX ENSEMBLE BRAY-SUR-SEINE 27 janvier 2015 La conscience qu il faut agir autrement? Une conscience inscrite dans le projet de la nouvelle équipe municipale Un acte fondateur avec la délibération

Plus en détail

Tournée régionale ADCF / ADGCF. Etat des lieux des coopérations existantes entre le Conseil régional et les communautés. Lorraine

Tournée régionale ADCF / ADGCF. Etat des lieux des coopérations existantes entre le Conseil régional et les communautés. Lorraine Tournée régionale ADCF / ADGCF Etat des lieux des coopérations existantes entre le Conseil régional et les communautés Lorraine 1. Caractéristiques géographiques et démographiques 1 1. Caractéristiques

Plus en détail

Pour aller à l essentiel

Pour aller à l essentiel PREPARONS NOTRE AVENIR AVEC LE SYNDICAT MIXTE POUR LE SUNDGAU Comment développer notre Sundgau? Le Syndicat Mixte pour le Sundgau, qui regroupe les 112 communes et 7 communautés, lance un grand temps de

Plus en détail

La Région investit sur ses territoires

La Région investit sur ses territoires Dossier de presse Contrats Auvergne + Aménagement du territoire La Région investit sur ses territoires 5,9 millions d euros pour le Pays de la Vallée de la Dore La troisième génération (2015-2018) de Contrats

Plus en détail

Économie et développement durable : Quelles stratégies pour les territoires?

Économie et développement durable : Quelles stratégies pour les territoires? Économie et développement durable : Quelles stratégies pour les territoires? Atelier de l Observatoire, 24 et 25 septembre 2009, Créteil Le développement durable appelle les territoires à préserver et

Plus en détail

05 novembre 2015 IREV - Lille

05 novembre 2015 IREV - Lille 05 novembre 2015 IREV - Lille 1. OBJECTIFS GENERAUX Objectifs généraux Objectifs généraux Présenter le club d entreprises FACE MEL, ses actions et spécificités Présenter notre méthodologie de développement

Plus en détail

Profil professionnel Section : Bachelier en informatique & systèmes finalité informatique industrielle

Profil professionnel Section : Bachelier en informatique & systèmes finalité informatique industrielle Section : Bachelier en informatique & systèmes Page 1/6 1. Introduction L enseignement de la Haute Ecole Louvain en Hainaut donne la place centrale à l étudiant. Celui-ci trouvera durant ses études de

Plus en détail

Accord partiel élargi sur le sport (EPAS) Séminaire sur le bénévolat pour les grandes manifestations sportives

Accord partiel élargi sur le sport (EPAS) Séminaire sur le bénévolat pour les grandes manifestations sportives Strasbourg, 15 mars 2011 Accord partiel élargi sur le sport (EPAS) Séminaire sur le bénévolat pour les grandes manifestations sportives organisé conjointement par le Conseil de l Europe et le Ministère

Plus en détail

La Maison du Fromage - Vallée de Munster, Un espace vivant, authentique, ludique, ouvert à tous

La Maison du Fromage - Vallée de Munster, Un espace vivant, authentique, ludique, ouvert à tous 1 2 La Maison du Fromage - Vallée de Munster, Un espace vivant, authentique, ludique, ouvert à tous Connue au-delà des frontières pour son illustre fromage, la vallée de Munster entend bien le mettre à

Plus en détail

VetAgro Sup. Campus agronomique de Clermont. www.vetagro-sup.fr

VetAgro Sup. Campus agronomique de Clermont. www.vetagro-sup.fr VetAgro Sup Campus agronomique de Clermont www.vetagro-sup.fr VetAgro Sup Campus agronomique de Clermont 400 étudiants 120 ingénieurs diplômés par an 4 masters et 3 licences professionnelles 35 enseignants-chercheurs

Plus en détail

PAYS DE LA LOIRE. Fiche d analyse PROGRAMME OPÉRATIONNEL RÉGIONAL FEDER-FSE : QUELLE PLACE POUR L ESS?

PAYS DE LA LOIRE. Fiche d analyse PROGRAMME OPÉRATIONNEL RÉGIONAL FEDER-FSE : QUELLE PLACE POUR L ESS? Fiche d analyse PROGRAMME OPÉRATIONNEL RÉGIONAL FEDER-FSE : QUELLE PLACE POUR L ESS? Version étudiée : version adoptée par la Commission européenne le 16/12/2014. PAYS DE LA LOIRE STRUCTURE GLOBALE DU

Plus en détail

Programme européen LEADER 2020

Programme européen LEADER 2020 Programme européen LEADER 2020 Pays du Perche ornais PROGRAMME D ACTIONS FICHES ACTIONS INNOVATION NUMERIQUE p.3 EXPERIMENTATION LOGEMENTS p.4 COORDINATION DES TRANSPORTS p.5 ACTIONS AGRICOLES COLLECTIVES

Plus en détail

Sommaire SOMMAIRE 3 UN CADRE DE VIE ET UN ENVIRONNEMENT PRESERVE ET VALORISE 13 INTRODUCTION 5

Sommaire SOMMAIRE 3 UN CADRE DE VIE ET UN ENVIRONNEMENT PRESERVE ET VALORISE 13 INTRODUCTION 5 Sommaire SOMMAIRE 3 INTRODUCTION 5 UN CENTRE BOURG REDYNAMISE 7 CONFORTER LA VOCATION D HABITAT 7 METTRE EN PLACE UNE POLITIQUE DE STATIONNEMENT AMBITIEUSE ET COHERENTE 7 RENFORCER L OFFRE EN EQUIPEMENTS,

Plus en détail

Les Contrats Paysages Ruraux en Vendée. Outil de valorisation et de gestion de l espace rural. Colloque DREAL 10 Janvier 2014 Paysages, tous acteurs!

Les Contrats Paysages Ruraux en Vendée. Outil de valorisation et de gestion de l espace rural. Colloque DREAL 10 Janvier 2014 Paysages, tous acteurs! Colloque DREAL 10 Janvier 2014 Paysages, tous acteurs! Contrat Les Contrats Paysages Ruraux en Vendée Outil de valorisation et de gestion de l espace rural I. Enjeux des Contrats Paysages Ruraux. Une démarche

Plus en détail

le Congrès annuel de l Union sociale pour l habitat : un événement d ampleur nationale

le Congrès annuel de l Union sociale pour l habitat : un événement d ampleur nationale Lille du 24 au 26 septembre 2013 74 e Congrès de l Union sociale pour l habitat le Congrès annuel de l Union sociale pour l habitat : un événement d ampleur nationale La préparation et l organisation du

Plus en détail

SEMINAIRE REGARDS CROISES ECHANGES D EXPERIENCES [Année 2014-2015]

SEMINAIRE REGARDS CROISES ECHANGES D EXPERIENCES [Année 2014-2015] SEMINAIRE REGARDS CROISES ECHANGES D EPERIENCES [Année 2014-2015] Termes de références Appel à candidatures auprès des membres du FORIM pour l organisation du prochain séminaire Regards croisés portant

Plus en détail

TRAVAIL SOCIAL COMMUNAUTAIRE LOGEMENT PUBLIC

TRAVAIL SOCIAL COMMUNAUTAIRE LOGEMENT PUBLIC TRAVAIL SOCIAL COMMUNAUTAIRE ET LOGEMENT PUBLIC 8 points de repère pour l action communautaire* Concerner un réseau Habitants, professionnels, élus, institutions. Se définit autour d un espace géographique,

Plus en détail

Dossier de presse. Solar Decathlon 2014 à Versailles. Paris, le 15 octobre 2012

Dossier de presse. Solar Decathlon 2014 à Versailles. Paris, le 15 octobre 2012 Dossier de presse Solar Decathlon 2014 à Versailles Paris, le 15 octobre 2012 Contact presse : Marielle Chaumien - marielle.chaumien@developpement-durable.gouv.fr - 01 40 81 15 96 www.territoires.gouv.fr

Plus en détail

Portefeuille. Liste des compétences. Pour tous les bénévoles

Portefeuille. Liste des compétences. Pour tous les bénévoles Bénévolat Portefeuille de compétences Liste des compétences Pour tous les bénévoles 1. S engager, prendre position 2. Travailler en équipe 3. Communiquer 4. Organiser 5. Être force de proposition Selon

Plus en détail

Carrefour Rural Européen des Acteurs Normands Coordination générale et animation du réseau rural bas-normand

Carrefour Rural Européen des Acteurs Normands Coordination générale et animation du réseau rural bas-normand Carrefour Rural Européen des Acteurs Normands Coordination générale et animation du réseau rural bas-normand Réseau rural de Basse-Normandie Groupe de travail thématique : «Bien gérer l'espace en milieu

Plus en détail

CHARTE DE L EXPERT DU COMITE FRANÇAIS DE L UICN

CHARTE DE L EXPERT DU COMITE FRANÇAIS DE L UICN CHARTE DE L EXPERT DU COMITE FRANÇAIS DE L UICN (approuvée par le 8 ème congrès français de la nature 26 mai 2008) L Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN) est le plus important

Plus en détail

Atlas agricole de l Auvergne

Atlas agricole de l Auvergne Atlas agricole de l Auvergne 5 ème assemblée des utilisateurs CRAIG 4 décembre 2012 Seán HEALY Nicolas VENY DRAAF Auvergne Service Régional de l'information Statistique et Economique (S.R.I.S.E.) PLAN

Plus en détail

PRESENTATION DU 08/03/07

PRESENTATION DU 08/03/07 PRESENTATION DU 08/03/07 1 RAPPEL DES 5 ENJEUX STRATEGIQUES IDENTIFIES A PARTIR DU DIAGNOSTIC PARTAGE 1 - UNE REGION SOLIDAIRE : Promouvoir un développement équilibré qui concilie efficacité économique,

Plus en détail

La démarche numérique de l office de tourisme du Pays de Saint-Galmier

La démarche numérique de l office de tourisme du Pays de Saint-Galmier La démarche numérique de l office de tourisme du Pays de Saint-Galmier Une démarche numérique intégrée à notre démarche qualité Depuis 2 ans l Office de Tourisme du Pays de Saint-Galmier s est engagé dans

Plus en détail

vendredi 17 et samedi 18 octobre 2014 niort / salle de l acclameur Rendez-vous national innover et entreprendre créer son emploi

vendredi 17 et samedi 18 octobre 2014 niort / salle de l acclameur Rendez-vous national innover et entreprendre créer son emploi vendredi 17 et samedi 18 octobre 2014 niort / salle de l acclameur Rendez-vous national de S l économie ociale & olidaire entrée libre innover et entreprendre créer son emploi FondeR son association epargner

Plus en détail

Plan Pluriannuel contre la Pauvreté et pour l Inclusion Sociale

Plan Pluriannuel contre la Pauvreté et pour l Inclusion Sociale PREFET DU CANTAL Plan Pluriannuel contre la Pauvreté et pour l Inclusion Sociale Réunion territoriale - Arrondissement d Aurillac autour du VIVRE ENSEMBLE à la Préfecture d Aurillac Vendredi 17 octobre

Plus en détail

APAMAC/ISM/ MR /nov 2007 1

APAMAC/ISM/ MR /nov 2007 1 LES PROPOSITIONS DE L ARTISANAT POUR LE PROGRAMME OPERATIONNEL DU MASSIF CENTRAL APAMAC/ISM/ MR /nov 2007 1 «L artisanat, acteur central du massif» Première entreprise de France Première entreprise du

Plus en détail

Compte rendu par atelier : forum de la transition

Compte rendu par atelier : forum de la transition Compte rendu par atelier : forum de la transition Chaque restitution est détaillée de façon à respecter la fiche cadre remplie lors de la journée. L intérêt de ce compte rendu est de permettre à tous les

Plus en détail

FAIRE LA RECHERCHE: À PROPOS DES

FAIRE LA RECHERCHE: À PROPOS DES Site Pitié-Salpêtrière FAIRE LA RECHERCHE: À PROPOS DES OBSTACLES RENCONTRES PAR LA DÉMARCHE D OBJECTIVATION SUR LE TERRAIN L expérience du pôle MSN Bourmaleau. J Lefebvre. S LES MOTIVATIONS - L institution:

Plus en détail

Séance publique du 21 juin 2005. Délibération n 2005-2739

Séance publique du 21 juin 2005. Délibération n 2005-2739 Séance publique du 21 juin 2005 Délibération n 2005-2739 commission principale : développement économique objet : Démarche Lyon ville de l'entrepreneuriat - Soutien à l'association Action'elles pour son

Plus en détail

DISPOSITIF «ASCENSEUR POUR LA REUSSITE» DOSSIER DE PRESSE. Lundi 6 juin 2011

DISPOSITIF «ASCENSEUR POUR LA REUSSITE» DOSSIER DE PRESSE. Lundi 6 juin 2011 DISPOSITIF «ASCENSEUR POUR LA REUSSITE» DOSSIER DE PRESSE Lundi 6 juin 2011 SOMMAIRE Communiqué de presse Le dispositif «Ascenseur pour la réussite» en détails Contexte : les grandes écoles et l ouverture

Plus en détail

Un projet Bois Energie Citoyen?

Un projet Bois Energie Citoyen? Un projet Bois Energie Citoyen? Filière bois énergie : les attendus les entrants Filière usuelle : circuit long Filière d avenir : circuit court Chaîne de production d énergie thermique HQE : Analyse systèmique

Plus en détail

Charte des musées muséomixés

Charte des musées muséomixés Charte des musées muséomixés Les fondamentaux de Museomix Museomix propose d imaginer le musée et de se l approprier : ouvrir de nouvelles perspectives, construire d autres représentations du musée et

Plus en détail

REJOIGNEZ LE RESEAU DES VILLES DE L EDUCATION PAR LE SPORT!!!

REJOIGNEZ LE RESEAU DES VILLES DE L EDUCATION PAR LE SPORT!!! REJOIGNEZ LE RESEAU DES VILLES DE L EDUCATION PAR LE SPORT!!! «Construire une société plus juste et solidaire par le sport» Trouver des solutions au décrochage éducatif des jeunes Permettre à tous les

Plus en détail

APPEL A PROPOSITION 2015 USAGES NUMERIQUES

APPEL A PROPOSITION 2015 USAGES NUMERIQUES APPEL A PROPOSITION 2015 USAGES NUMERIQUES Dispositif : USAGES NUMERIQUES (7.2.C) Fonds européen concerné : FEDER Objectif spécifique : Augmenter l usage des services numériques. 1. Actions éligibles :

Plus en détail

Formation - VAE TITRES PROFESSIONNELS VAE. Trois nouveaux titres professionnels accessibles par la VAE sont créés

Formation - VAE TITRES PROFESSIONNELS VAE. Trois nouveaux titres professionnels accessibles par la VAE sont créés Formation - VAE TITRES PROFESSIONNELS VAE Trois nouveaux titres professionnels accessibles par la VAE sont créés Arrêtés du 21 et 22 octobre 2003, JO du 08/11/03 Pour rappel les titres professionnels constituent

Plus en détail

L innovation dans l entreprise numérique

L innovation dans l entreprise numérique L innovation dans l entreprise numérique Toutes les entreprises ne sont pas à l aise avec les nouvelles configurations en matière d innovation, notamment avec le concept d innovation ouverte. L idée de

Plus en détail

POUR DIFFUSION AUX AGENTS

POUR DIFFUSION AUX AGENTS MESDAMES ET MESSIEURS LES DIRECTEURS ET CHEFS DE SERVICE PPRS/SEC/BR/LL/FG/DEJ/SPEJ/N 12-15 Lila LALAM 01 43 93 89 65 POUR DIFFUSION AUX AGENTS POSTE A POURVOIR : CHARGE DE LA MUTUALISATION DES ACHATS

Plus en détail

Le projet Sûres d Elles

Le projet Sûres d Elles Le projet Sûres d Elles Expérience et apprentissages Contrat de ville - 2006 1 L ÉVALUATION PARTICIPER À UNE ÉVALUATION, c est se donner un temps / espace pour regarder le passé et le présent pour mieux

Plus en détail