La prévention des conduites à risque en milieu scolaire : Accompagnement des communautés éducatives à sa mise en œuvre

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La prévention des conduites à risque en milieu scolaire : Accompagnement des communautés éducatives à sa mise en œuvre"

Transcription

1 La prévention des conduites à risque en milieu scolaire : Accompagnement des communautés éducatives à sa mise en œuvre Promouvoir la prévention des conduites à risque et notamment la consommation de substances psychoactives chez les jeunes est une priorité de santé publique. L établissement scolaire en tant que cadre de vie et lieu d apprentissage est un espace privilégié pour renforcer les ressources et compétences individuelles des jeunes afin de leur permettre d appréhender les comportements à risque avec responsabilité. L ensemble de la communauté éducative (personnels de direction, d éducation, d enseignement, d orientation, personnels administratifs, techniques et de service, personnels de santé et de l action sociale en faveur des élèves et parents d élèves) peut jouer un rôle préventif des conduites à risque auprès des adolescents et futurs adultes. Pour ce faire, la mobilisation et l implication d une équipe ainsi que certains savoirs sont primordiaux pour influer une démarche de prévention intégrée au projet d établissement. C est pourquoi l A.N.P.A.A. 35 se propose, depuis 2009, au travers de ce dispositif d accompagner les communautés éducatives et de développer certaines de leurs compétences afin qu elles accèdent à une plus grande autonomie dans la mise en place de démarches de prévention et une meilleure compréhension des conduites à risque (notamment les conduites addictives). Objectifs de l accompagnement : Permettre à des adultes d une même communauté éducative de : mieux comprendre les conduites à risque à l adolescence pour faciliter la relation éducative, mettre en œuvre un projet de prévention des conduites à risque auprès des jeunes. Modalités de l accompagnement : L A.N.P.A.A. 35 propose trois possibilités d accompagnement personnalisé : un programme d accompagnement à une meilleure compréhension des conduites à risque des jeunes pour faciliter la relation éducative, la mise en œuvre d un projet de prévention par le développement des compétences psychosociales des jeunes, la mise en œuvre d un projet spécifique : prévention par les pairs, gestion des risques professionnels, projet prenant appui sur l animation d un support pédagogique (Armorisk s) Chaque établissement choisit parmi ces axes celui qui lui convient le mieux, en réponse aux attentes, difficultés et problématiques rencontrées au quotidien. Pour faciliter la mise en œuvre de cet accompagnement, une aide peut être proposée à l équipe pour mobiliser les adultes de la communauté éducative.

2 Programme : «Mieux comprendre les conduites à risque à l adolescence pour faciliter la relation éducative» Quand vient l adolescence, période de bouleversements multiples, les jeunes font l expérience de situations nouvelles. Prendre des risques répond alors à diverses motivations : recherche de sensations, évacuation des tensions, confrontation aux limites sociales ou personnelles. Ils en tirent aussi des avantages : affirmer leur personnalité, dominer une anxiété, appartenir à un groupe ou ressentir du plaisir. Certains de ces comportements excès de vitesse, usage de substances psychoactives, absentéisme scolaire, incivilité, actes délictueux - posent cependant plus particulièrement problème aux adultes. A partir des interrogations et difficultés ressenties par les adultes avec les jeunes qu ils encadrent, ce programme propose quelques repères sur les comportements à risque et les éléments permettant de renforcer notre rôle éducatif. Le programme s organise de la manière suivante : Formation de deux jours ayant pour objectifs de : - comprendre les processus qui sous-tendent les comportements à risque, - repérer les éléments facilitant la communication. Quatre demi- journées d échange de pratique ayant pour objectifs de permettre à l équipe éducative à partir des situations qu elle rencontre : - de repérer les éléments facilitant le changement, - découvrir des outils et techniques soutenant et facilitant le changement et/ou l orientation des jeunes

3 La mise en œuvre d un projet de prévention par le développement des compétences psychosociales des jeunes Les connaissances actuelles en éducation pour la santé montrent qu'une personne ne peut faire un choix de vie ou de comportement favorable à sa santé que si elle en a les capacités. Il s agit d être capable de résister à la pression sociale, de gérer efficacement son stress, de s'exprimer et de se faire comprendre, d être autonome, de demander de l'aide, d avoir confiance en soi, etc. En fonction du public (collège ou lycée) les équipes éducatives peuvent se former à l utilisation des deux programmes de prévention suivant. Ces programmes permettent aux jeunes de développer leurs compétences psychosociales. Pour les collégiens : Programme «Calypso» Ce programme est inspiré de l outil «Piste de vie» développé par l association «Couples et Familles». Il a été repris par l A.N.P.A.A. 22 puis 35. Il se donne pour objectifs de permettre aux collégiens d avoir une meilleure connaissance de soi, une meilleure estime de soi et de développer des capacités à faire des choix éclairés et responsables. Il propose l animation par des personnes de l établissement de six ateliers auprès des élèves sur les thèmes suivants : avoir conscience de l autre, partager des valeurs, avoir une meilleure conscience de soi, de ses qualités, de ses compétences, exprimer ses émotions, accueillir celles de l autre, s affirmer en exprimant ses opinions et s ouvrir à celles des autres, reconnaître les influences externes dans les choix que l on fait, identifier les éléments de pression dans une situation. Une formation de deux jours ainsi que des réunions de suivi sont nécessaires pour la mise en place de ce programme. Une co-animation de ces ateliers est envisageable. Pour les lycéens : Programme «Ateliers de parole» Ce programme s inspire de la démarche développée par Edith Tartar Goddet, psychologue clinicienne et psychosociologue. L atelier de parole n est pas un groupe de parole à vocation thérapeutique ou rééducative. Il se donne pour objectif d aider les jeunes à réactiver ou à développer leurs compétences sociales. Cet atelier est un espace d échange et de discussion sur des thèmes généraux. Il propose l animation par des personnes de l établissement scolaire de six ateliers auprès des élèves, répartis si possible sur six semaines consécutives, autour des axes suivants : apprendre à se connaître soi-même, apprendre «l autre», accepter les autres et vivre en groupe, connaître ses ressources, ses capacités et ses limites, apprendre les compétences nécessaires pour vivre avec et parmi les autres, développer le sens de la responsabilité et apprendre à mettre des lois et règles en pratique, identifier les influences. Une formation de deux jours ainsi que des réunions de suivi sont nécessaires pour la mise en place de ce programme. Une co-animation de ces ateliers est envisageable.

4 La mise en œuvre d un projet de prévention spécifique L objet de cette démarche est d aider les établissements scolaires à mettre en place un projet de prévention adapté à leurs besoins et attentes. Cette démarche prend appui sur une réelle participation et recherche active des jeunes autour des savoirs : savoir être et savoir-faire. L ANPAA 35 peut par exemple accompagner les établissements de la manière suivante : Prévention par les pairs «Cette approche éducationnelle fait appel à des pairs (personnes de même âge, de même contexte social, fonction, éducation ou expérience) pour donner de l information et pour mettre en avant des types de comportements et de valeurs. L éducation par des pairs est une alternative ou un complément aux stratégies d éducation à la santé traditionnelles. Cette approche repose sur le fait que lors de certaines étapes de la vie, notamment chez les adolescents, l impact est plus grand que d autres influences» 1 Cette démarche permet d impliquer activement les jeunes dans la recherche de priorités, dans l identification des besoins, dans le choix d un projet et dans l évaluation. Les bénéfices 2 de cette démarche sont : Pour les jeunes «pairs» impliqués dans la mise en place d un projet : amélioration de leurs connaissances en termes de santé, amélioration de la confiance et de l estime de soi et amélioration de leurs compétences relationnelles, sociales et professionnelles. Pour les jeunes destinataires du projet : meilleur adhésion aux messages transmis. Pour le groupe d adultes accompagnant les jeunes : ce programme permet aux adultes un meilleur contact, un discours plus adapté à destination des jeunes qu ils encadrent pour parler de santé. Il renforce ainsi la relation adulte-jeune. Mettre en œuvre un projet de prévention par les pairs est une démarche exigeante. Elle nécessite l implication d un groupe d adulte au sein de l établissement pour encourager, valoriser et permettre la prise en compte du projet. Le rôle des adultes est donc primordial pour les protéger, garantir leur identité, leur permettre de rester eux-mêmes, veiller à ce que leur statut ne les marginalise pas. Les adultes restent des «référents». Pour les adultes, le développement de projets par les pairs au sein de l établissement scolaire permet d avoir un levier supplémentaire pour améliorer leur dispositif de prévention. Au regard du projet, un temps de formation ou de sensibilisation à destination des adultes et des jeunes, ainsi que des réunions de suivi sont nécessaires pour la mise en place de cette démarche. 1 Glossaire des termes techniques en santé publique, de la commission européenne. 2 Espair, rapport d évaluation LE GRAND Eric

5 Sensibilisation à la prévention des conduites à risques des jeunes s appuyant sur l animation d un support pédagogique : Jeu Armorisk s Un jeu de plateau 130 x 90 cm, une approche ludique et éducative pour aborder les comportements à risques et notamment, les consommations de substances psychoactives. Ce jeu propose aux participants une course à travers la Bretagne. Chemin faisant, ils découvriront de nouvelles expériences. Ils rencontreront parfois des situations «risquées». A eux d en discuter pour trouver des solutions adaptées. Fresque Home Party Fresque 118 x 84 cm représentant une fête en appartement avec 10 saynètes présentant différents risques et un guide d animation Cette fresque a pour objectif d échanger avec les jeunes sur les prises de risque, sur la fête et les consommations de produits psychoactifs (alcool, cannabis). Elle incite au débat de manière non moralisatrice et jugeant. Deux formules : -Un temps thématique d une demi-journée «Animer une action de prévention» -Une formation d une journée «Animer une action de prévention et notions de base en addictologie liées aux jeunes publics» Objectifs : Connaitre les objectifs de l utilisation dans la prévention des conduites à risque, les règles et recommandations pour l utilisation de l outil, expérimenter l outil, S informer sur les consommations de substances psychoactives et la notion d addiction Réfléchir sur les représentations que chacun peut avoir sur les significations des prises de risques Etre en capacité d animer des temps d échanges avec les jeunes sur leurs représentations des comportements à risque et faciliter leur expression, Mettre en place une animation axée sur la recherche de solutions alternatives par les participants Permettre une réflexion sur les gains et les pertes de ces prises de risques, Informer et apporter des notions de base en santé publique : Sexualité, consommation de toxiques, hygiène de vie, alimentation.., Aider les jeunes à adopter des comportements responsables pour eux même et pour les autres en faisant des choix favorables à leur santé ainsi qu à celle des autres, Repérer les lieux ressource.

6 Contenu : Présentation de l outil, règle et recommandations Expérimentation de l outil par les participants Les substances psychoactives, consommations et addictions, Les structures de prévention, d aide et d accompagnement des jeunes et des parents Public cible : Des jeunes à partir de 13 ans Des adultes professionnels de la jeunesse, de l éducation. Modalités d organisation : Un groupe de 8 à 15 personnes issues d un même établissement scolaire ou de professionnels de l enseignement, de l éducation, et de la jeunesse en interétablissements. Une formatrice de L ANPAA 35 anime la formation et le temps thématique La formation et le temps thématique sont gratuits pour les participants Les supports d animation sont prêtés aux participants. Un guide d animation accompagne l outil.

7 Sensibilisation à la prévention des risques professionnels liés aux consommations (à destination des filières professionnelles) Au travail, la consommation de substances psychoactives (alcool, drogues, médicaments ) constitue un risque pour la sécurité et la santé des salariés. Les risques liés à ces consommations, occasionnelles ou répétées, peuvent faire l objet d une démarche de prévention et d information sur les dispositions concernant notamment l alcool dans les entreprises Deux formules : -Un temps de sensibilisation de deux heures «Prévention des risques professionnels liés aux consommations de substances psychoactives» en face à face pédagogique -Une formation d une journée «Animer une action de prévention des risques professionnels liés aux consommations de substances psychoactives» Objectifs : Initier une réflexion sur les rapports entre le monde du travail et l alcool. Faire prendre conscience à l ensemble des participants du risque alcool tant au niveau individuel que professionnel. Transmettre une information sur les produits psychoactifs et en particulier l alcool, Transmettre des notions de législation sur le thème alcool et travail. Contenu : Base d informations sur le produit alcool : - notion de verre standard - modalités de consommation - notions sur le métabolisme - alcoolémie à l aide d un simulateur d alcoolémie Législation et consommation d alcool au travail Notion de postes à risques Public cible : Formateurs, professeurs de PSE, tuteurs en entreprise, apprentis, élèves des filières professionnelles. Modalité pédagogiques : Intervenant : Une animatrice-formatrice de l A.N.P.A.A.35 Matériel nécessaire : Paper-board, videoprojecteur

prévention et de sensibilisation sur le thème des addictions Prev e -addi d ct t t e t en

prévention et de sensibilisation sur le thème des addictions Prev e -addi d ct t t e t en Introduction Programme d éducation pour la santé, de prévention et de sensibilisation sur le thème des addictions Programme destiné à développer la prévention auprès des jeunes scolarisées, réduire les

Plus en détail

Préparer la formation

Préparer la formation Préparer Profédus propose des exemples variés de contenus d enseignement en éducation à la santé. Les fiches ne sont pas conçues en «prêt à penser» ; elles restent largement enracinées dans le contexte

Plus en détail

Formations et. http://fr.iofc.org/projets/education/formations

Formations et. http://fr.iofc.org/projets/education/formations Formations et ACCOMPAGNEMENT 2015-2016 http://fr.iofc.org/projets/education/formations Notre démarche Fondé en 2005, le programme Education à la Paix s inscrivait dans la «Décennie internationale de promotion

Plus en détail

Référentiels de formation portant sur la prévention des RPS dans la fonction publique

Référentiels de formation portant sur la prévention des RPS dans la fonction publique MINISTÈRE DE LA RÉFORME DE L ÉTAT, DE LA DÉCENTRALISATION ET DE LA FONCTION PUBLIQUE ÉDITION 2014 Référentiels de formation portant sur la prévention des RPS dans la fonction publique OUTILS DE LA GRH

Plus en détail

«Attraction le manga» d une campagne de communication à un outil d intervention

«Attraction le manga» d une campagne de communication à un outil d intervention «Attraction le manga» d une campagne de communication à un outil d intervention Journées de la prévention 5 juin 2013 Julie-Mattéa Fourès Inpes julie-mattea.foures@inpes.sante.fr La prévention du tabagisme

Plus en détail

Taboo Island. Fiche descriptive. Utilisation en groupe / avec animateur

Taboo Island. Fiche descriptive. Utilisation en groupe / avec animateur Taboo Island Description: S inspirant du jeu de société classique «Taboo», ce jeu demande à un participant de faire deviner un mot à ses coéquipiers, sans utiliser un certain nombre de mots. Type de support

Plus en détail

Quand une équipe profite de sa participation à un projet de recherche pour rendre ses interventions plus efficientes

Quand une équipe profite de sa participation à un projet de recherche pour rendre ses interventions plus efficientes Quand une équipe profite de sa participation à un projet de recherche pour rendre ses interventions plus efficientes Mylène Lévesque, psychologue Caroline Beaulieu, ergothérapeute Projet de recherche printemps

Plus en détail

Accompagnement des trajectoires professionnelles du cadre En 2016

Accompagnement des trajectoires professionnelles du cadre En 2016 Offre de formation de l INSET d Angers Accompagnement des trajectoires professionnelles du cadre En 2016 par des approches individuelles et collectives Ateliers de la mobilité Outils de coaching Analyse

Plus en détail

Contribution du CRFB à la professionnalisation de la fonction RH

Contribution du CRFB à la professionnalisation de la fonction RH Contribution du CRFB à la professionnalisation de la fonction RH 1 Levier essentiel dans le pilotage des grands changements que conduit l Institution, la fonction RH doit, du fait de ce positionnement

Plus en détail

Référentiel de compétences en psychologie clinique (V 29.8.09)

Référentiel de compétences en psychologie clinique (V 29.8.09) Référentiel de compétences en psychologie clinique (V 29.8.09). PSYCHOLOGIE CLINIQUE : définition de base o Nature du domaine professionnel : la psychologie clinique est une discipline se souciant du bien-être

Plus en détail

Préparer la formation

Préparer la formation Préparer Promouvoir des enseignants Profédus propose des exemples variés de contenus d enseignement en éducation à la santé. Les fiches ne sont pas conçues en «prêt à penser» ; elles restent largement

Plus en détail

Prévention des conduites addictives : des sciences sociales aux pratiques locales

Prévention des conduites addictives : des sciences sociales aux pratiques locales Colloque régional de prévention des addictions Mardi 31 mars 2015 Clermont-Ferrand Prévention des conduites addictives : des sciences sociales aux pratiques locales Appels à communication Le Pôle de référence

Plus en détail

Fiche emploi-cible GPEC Accompagnateur de démarches de développement durable

Fiche emploi-cible GPEC Accompagnateur de démarches de développement durable Fiche emploi-cible GPEC Accompagnateur de démarches de développement durable Le tableau ci-après décline : - dans la colonne «Tronc commun», le profil de base, à travers la finalité du poste, les missions,

Plus en détail

Fiche d animation n 1 : Pêle-mêle

Fiche d animation n 1 : Pêle-mêle Fiche d animation n 1 : Pêle-mêle Cette animation permet au participants de découvrir les différents pièges du crédit à la consommation et plus particulièrement des ouvertures de crédit. Elle suscite également

Plus en détail

Dispositif d écoute psychologique. Virtual Class Room

Dispositif d écoute psychologique. Virtual Class Room Dispositif d écoute psychologique Virtual Class Room Ordre du jour 1. Présentation de PSYA 2. Le dispositif d écoute psychologique 3. Communication 4. Questions / réponses 2 Présentation de PSYA 1. Qui

Plus en détail

SEMAINES PREVENTI ANTE ECURITE

SEMAINES PREVENTI ANTE ECURITE SEMAINES PREVENTI N ANTE ECURITE Du 3 au 23 décembre 2012 2 Semaines Prévention Santé & Sécurité 2012 TABLEAU DES INTERVENTIONS SUR LES SEMAINES A 6 / B 6 / C 4 Du 03 au 23 décembre 2012 DISPOSITIF INTITULE

Plus en détail

Education Thérapeutique pour les patients coronariens et insuffisants cardiaques

Education Thérapeutique pour les patients coronariens et insuffisants cardiaques Education Thérapeutique pour les patients coronariens et insuffisants cardiaques L expérience de l équipe de Rééducation cardiaque du C.H.U. de Nîmes Intervention du 22/03/2012 à la Réunion de l Association

Plus en détail

Description du projet. La visée

Description du projet. La visée Description du projet La visée «Dans une conjoncture économique difficile et incertaine, dans un environnement de travail sans cesse évolutif, devant des risques répétés de perte d emploi,, celui qui pourra

Plus en détail

La dissémination interne des innovations de terrain

La dissémination interne des innovations de terrain La dissémination interne des innovations de terrain Par Isabelle Jacob, 2002. Contrairement à ce que l'on croit au premier abord, l'un des aspects les plus difficiles dans le Management de l'innovation,

Plus en détail

Démarche expérimentale et trace écrite : les fonctions de nutrition.

Démarche expérimentale et trace écrite : les fonctions de nutrition. Animation pédagogique 13 mars 2013. Morlaix. A. Cuvier: maître-formateur Démarche expérimentale et trace écrite : les fonctions de nutrition. PLAN D ANIMATION. Le temps institutionnel: les programmes,

Plus en détail

IREPS Pays de la Loire POLE SARTHE. 84-100 rue du miroir 72100 Le Mans. Tel 02 43 78 25 06 fax 02 43 78 21 46. Email: ireps72@irepspdl.

IREPS Pays de la Loire POLE SARTHE. 84-100 rue du miroir 72100 Le Mans. Tel 02 43 78 25 06 fax 02 43 78 21 46. Email: ireps72@irepspdl. Renforcer les compétences psychosociales des enfants et adolescents. Repères pour démarrer un projet Pour tous renseignements concernant le programme MAGALI SEGRETAIN msegretain@irepspdl.org Pour les inscriptions

Plus en détail

Accompagner les organisations dans la mise en place de modes collaboratifs pérennes, basés sur l engagement et la confiance. 2 POLES D EXPERTISE

Accompagner les organisations dans la mise en place de modes collaboratifs pérennes, basés sur l engagement et la confiance. 2 POLES D EXPERTISE O Reilly Consultants est un cabinet de conseil en gestion des ressources humaines, formation et coaching qui vise à réconcilier l épanouissement individuel : Accompagner les individus dans la réappropriation

Plus en détail

coaching et formation en entreprise passons au niveau supérieur

coaching et formation en entreprise passons au niveau supérieur coaching et formation en entreprise passons au niveau supérieur Au-delà de l approche économique et technique des problèmes, la performance durable passe aussi par un travail sur les comportements des

Plus en détail

PARCOURS TREMPLIN MANAGER Tout employé d un site logistique ayant dans le cadre de son activité professionnelle la responsabilité quotidienne du management d une équipe 10 jours 7,5 heures 8 à 14 Professionnaliser

Plus en détail

OBJECTIFS ET APPRENTISSAGES

OBJECTIFS ET APPRENTISSAGES La formation Notre approche Intervalle est un cabinet de conseil, d étude et de formation qui accompagne les dynamiques humaines et organisationnelles. Nous intervenons pour des entreprises, des collectivités

Plus en détail

La validation des acquis de l expérience (VAE) bénévole. et les associations

La validation des acquis de l expérience (VAE) bénévole. et les associations fonda 18, rue de Varenne 75007 Paris tel : 01 45 49 06 58 fax : 01 42 84 04 84 fonda@wanadoo.fr www.fonda.asso.fr La validation des acquis de l expérience (VAE) bénévole et les associations Présentation

Plus en détail

CONCLUSIONS DU FORUM DES JEUNES

CONCLUSIONS DU FORUM DES JEUNES 38 e session, Paris 2015 38 C 38 C/19 1 er novembre 2015 Original anglais Point 4.5 de l ordre du jour provisoire CONCLUSIONS DU FORUM DES JEUNES Du 26 au 28 octobre 2015, environ 500 jeunes femmes et

Plus en détail

2 Quels usages peut-on faire du focus group? Encadré 1 L utilisation du focus group en évaluation. Explicitation Restitution. Usages du focus group

2 Quels usages peut-on faire du focus group? Encadré 1 L utilisation du focus group en évaluation. Explicitation Restitution. Usages du focus group LE FOCUS GROUP 1 Pourquoi utiliser cet outil en évaluation? Un focus group est un type d entretien de groupe composé de personnes concernées par une politique de développement ou une intervention. Il est

Plus en détail

Le nouveau projet académique : prendre en compte tous les parcours de réussite

Le nouveau projet académique : prendre en compte tous les parcours de réussite Le nouveau projet académique : prendre en compte tous les parcours de réussite Les projets académiques 2003-2006 (prorogé jusqu en 2007) et 2007-2010 étaient organisés autour des quatre mêmes priorités

Plus en détail

CATALOGUE FORMATION 2014

CATALOGUE FORMATION 2014 CATALOGUE FORMATION 2014 AT-Talents 56, rue du Ruisseau 75018 Paris 01 42 52 35 35 www.at-talents.com AT-Talents est enregistré en tant qu Organisme de Développement Professionnel Continu auprès de l OGDPC

Plus en détail

Préparer la formation

Préparer la formation Préparer la formation Promouvoir la formation des enseignants Profédus propose des exemples variés de contenus d enseignement en éducation à la santé. Les fiches ne sont pas conçues en «prêt à penser»

Plus en détail

3 clés pour faire. de la communication managériale un levier de performance. Baromètre Afci-ANDRH-Inergie 2013 sur la communication managériale

3 clés pour faire. de la communication managériale un levier de performance. Baromètre Afci-ANDRH-Inergie 2013 sur la communication managériale 3 clés pour faire de la communication managériale un levier de performance Baromètre Afci-ANDRH-Inergie 2013 sur la communication managériale L Afci, l ANDRH et le cabinet Inergie mènent depuis 2006, tous

Plus en détail

Pour vous, nous avons créé le premier simulateur de situations professionnelles en anglais : SIMULANG

Pour vous, nous avons créé le premier simulateur de situations professionnelles en anglais : SIMULANG VOS ATTENTES Vous êtes salarié en entreprise et vous avez besoin de progresser en anglais Vous avez besoin d améliorer votre anglais scolaire ou d entretenir votre niveau Vous n êtes pas complètement à

Plus en détail

LES GROUPES DE PAROLE A France ALZHEIMER

LES GROUPES DE PAROLE A France ALZHEIMER LES GROUPES DE PAROLE A France ALZHEIMER L Association France Alzheimer est une association de familles créée par des familles et des professionnels du soin en 1985. A cette époque il n existe aucun traitement

Plus en détail

Les visio-relais: une autre façon d encourager et soutenir la participation sociale et citoyenne des personnes en situation de handicap.

Les visio-relais: une autre façon d encourager et soutenir la participation sociale et citoyenne des personnes en situation de handicap. D é l é g a tion d é p a rtementale ardéchoise Les visio-relais: une autre façon d encourager et soutenir la participation sociale et citoyenne des personnes en situation de handicap. Rhône-Alpes-Auvergne,

Plus en détail

Offre de formations 2015-2016. L approche tridimensionnelle de l alimentation (biologique, psycho-sensorielle et socioenvironnementale)

Offre de formations 2015-2016. L approche tridimensionnelle de l alimentation (biologique, psycho-sensorielle et socioenvironnementale) Offre de formations 2015-2016 Une offre originale par : L expertise nutritionnelle des formateurs L approche tridimensionnelle de l alimentation (biologique, psycho-sensorielle et socioenvironnementale)

Plus en détail

Fiches Connaissances et compétences Prolongements possibles

Fiches Connaissances et compétences Prolongements possibles Fiches Connaissances et compétences Prolongements possibles Le droit à l éducation Connaître les droits de l'enfant et une organisation internationale Dégager l'idée essentielle d'un texte S'exprimer à

Plus en détail

B R O C H U RE FORMAT I O N PRÊT-A-PORTER & ACCESSOIRES

B R O C H U RE FORMAT I O N PRÊT-A-PORTER & ACCESSOIRES B R O C H U RE FORMAT I O N PRÊT-A-PORTER & ACCESSOIRES CONTACT Tél. 06 78 91 88 99 Fax. 04 84 50 39 89 contact@stylescence-formation.com W W W. S T Y L E S C E N C E - F O R M A T I O N. C O M - S I R

Plus en détail

Santé publique SYNTHÈSE RENCONTRE SANTÉ : TANT QU ON A LA JEUNESSE? Prenez la parole! PARTICIPATIVE 25 FÉVRIER BAUGÉ-EN-ANJOU

Santé publique SYNTHÈSE RENCONTRE SANTÉ : TANT QU ON A LA JEUNESSE? Prenez la parole! PARTICIPATIVE 25 FÉVRIER BAUGÉ-EN-ANJOU Améliorons ensemble la santé en Pays de la Loire. Santé publique Prenez la parole! SYNTHÈSE RENCONTRE PARTICIPATIVE 25 FÉVRIER BAUGÉ-EN-ANJOU SANTÉ : TANT QU ON A LA JEUNESSE? Informez-vous - Participez

Plus en détail

ASSOCIATION L ETAPE PROJET ASSOCIATIF 2013 2018

ASSOCIATION L ETAPE PROJET ASSOCIATIF 2013 2018 ASSOCIATION L ETAPE PROJET ASSOCIATIF 2013 2018 PREAMBULE Le projet associatif constitue avec les statuts, les fondements de toute association. Il est l expression collective des personnes qui décident

Plus en détail

AMETASI CONSEIL EN MANAGEMENT DURABLE

AMETASI CONSEIL EN MANAGEMENT DURABLE AMETASI CONSEIL EN MANAGEMENT DURABLE Développement des Personnes et des Organisations Ce à quoi nous croyons Nous croyons que les entreprises, comme les individus, sont en perpétuelle évolution, Nous

Plus en détail

Présentation du jeu de négociation autour de la problématique de l orpaillage

Présentation du jeu de négociation autour de la problématique de l orpaillage Présentation du jeu de négociation autour de la problématique de l orpaillage «La façon de nous voyons les choses est la source de la façon dont nous pensons et de la façon dont nous agissons Jamais nous

Plus en détail

au sein des Mutuelles Quid de la Communication interne au sein des Mutuelles 6 juin 2012

au sein des Mutuelles Quid de la Communication interne au sein des Mutuelles 6 juin 2012 Quid de la communication interne au sein des Mutuelles Philippe CAQUET Diplômé d études supérieures en Ressources Humaines, Ancien Directeur des Ressources Humaines, de grandes et petites entreprises innovantes

Plus en détail

1/ L équipe d animation :

1/ L équipe d animation : PROJET EDUCATIF ET PEDAGOGIQUE DE LA GARDERIE PERISCOLAIRE DE CRUSEILLES I/ PRESENTATION : PROJET EDUCATIF La Garderie Périscolaire de Cruseilles a été crée par la Commune de Cruseilles dans le but de

Plus en détail

Former n est pas jouer.

Former n est pas jouer. Former n est pas jouer. Pour quels objectifs et à quelles conditions miser sur la pédagogie ludique? Emmanuelle ROHOU, Consultante-experte en Sciences de l Education 1. Le principe de l utilisation du

Plus en détail

PROJET EDUCATIF DU CLUB NATURE & ENVIRONNEMENT DE T.R.I.

PROJET EDUCATIF DU CLUB NATURE & ENVIRONNEMENT DE T.R.I. PROJET EDUCATIF DU CLUB NATURE & ENVIRONNEMENT DE T.R.I. T.R.I. est une association dont l objectif est l insertion professionnelle et l éducation à l environnement. Le club nature & environnement développe

Plus en détail

Conférence sur l employabilité 24 mars 2006

Conférence sur l employabilité 24 mars 2006 Projet INSPIRAtion Conférence sur l employabilité 24 mars 2006 L autisme est un trouble vastement incompris au Québec, entre autres à cause d un manque d expertise dans la province. Parallèlement, le nombre

Plus en détail

Un apprentissage de la Communication NonViolente

Un apprentissage de la Communication NonViolente Un apprentissage de la Communication NonViolente De quoi s agit-il? Un outil soutenant une démarche pédagogique pour : développer un savoir-faire en communication au service d un savoir-être en relation

Plus en détail

Seance 8 : Bilan carbone : consommons-nous trop d énergie?

Seance 8 : Bilan carbone : consommons-nous trop d énergie? Seance 8 : Bilan carbone : consommons-nous trop d énergie? Durée Matériel Objectifs Compétenc es Lexique 1 heure Pour chaque groupe : - un ordinateur connecté à Internet (si cela n est pas possible, distribuer

Plus en détail

PROGRAMME DES STAGES «DEUXIEME GENERATION» I - ENSEIGNEMENT TRONC COMMUN : LES FACTEURS GENERAUX DE L'INSECURITE ROUTIERE

PROGRAMME DES STAGES «DEUXIEME GENERATION» I - ENSEIGNEMENT TRONC COMMUN : LES FACTEURS GENERAUX DE L'INSECURITE ROUTIERE PROGRAMME DES STAGES «DEUXIEME GENERATION» I - ENSEIGNEMENT TRONC COMMUN : LES FACTEURS GENERAUX DE L'INSECURITE ROUTIERE SEQUENCES et OBJECTIFS Tour de table (2 heures) Données de sécurité routière (30

Plus en détail

INFORMATIONS AUX PARENTS SUR LA TOXICOMANIE

INFORMATIONS AUX PARENTS SUR LA TOXICOMANIE INFORMATIONS AUX PARENTS SUR LA TOXICOMANIE Définition de la toxicomanie : Habitude de consommer un ou plusieurs produits psychoactifs, susceptibles d'entraîner une dépendance psychique et parfois physique.

Plus en détail

CATALOGUE FORMATIONS

CATALOGUE FORMATIONS CATALOGUE DE FORMATIONS 2015 Association Départementale des Pupilles de l Enseignement Public de l Essonne 16 rue Thibaud de Champagne 91090 Tel : 01 69 11 23 83 Fax : 01 60 86 16 36 Site : www.adpep91.org

Plus en détail

Plan d action des médecins et infirmier(e) de l académie

Plan d action des médecins et infirmier(e) de l académie Plan d action des médecins et infirmier(e) de l académie 1 Le cap fixé : - le projet académique 2011-2015 - et sa lecture par et pour l action des médecins et infirmier(e)s de l E.N Deux postulats : Le

Plus en détail

À la découverte de la personne socialement responsable. nnées lumière éditions

À la découverte de la personne socialement responsable. nnées lumière éditions À la découverte de la personne socialement responsable nnées lumière éditions sommaire Le sens de notre démarche... 3 Chapitre I L interaction dans nos débats... 4 La dynamique de la transformation personnelle...

Plus en détail

Règlement Intérieur :

Règlement Intérieur : Approbation du compte-rendu du précédent Conseil d établissement. Nouveau règlement intérieur. Compte rendu du Conseil pédagogique portant sur la mise en œuvre des réformes. Point de situation sur la politique

Plus en détail

EEPU MOURILLON 26 rue Ernest RENAN 83000 Toulon

EEPU MOURILLON 26 rue Ernest RENAN 83000 Toulon EEPU MOURILLON 26 rue Ernest RENAN 83000 Toulon Réseau du Socle ACTIONS 2012-2013 Considération due aux élèves : -restauration de la confiance dans l élève -restauration de l estime de soi -prise en compte

Plus en détail

Le médecin coordonnateur Un manager de proximité

Le médecin coordonnateur Un manager de proximité Le médecin coordonnateur Un manager de proximité ** EDITION 2015 ** Cycle de 9 sessions (84 heures) Votre contact Albine MARLIER, Uriopss Auvergne Limousin Tél direct : 04 73 19 63 42 - a.marlier@uriopss-auvergne.asso.fr

Plus en détail

Public cible : DRH et Responsables RH. Objectifs visés : jurisprudentielles les plus significatives, impactant la relation au travail.

Public cible : DRH et Responsables RH. Objectifs visés : jurisprudentielles les plus significatives, impactant la relation au travail. Public cible : DRH et Responsables RH. Objectifs visés : Identifier les apports des réformes législatives, règlementaires ainsi que les évolutions jurisprudentielles les plus significatives, impactant

Plus en détail

CHARTE DE PARTENARIAT ENTRE LA PREFECTURE DE L ESSONNE ET LE SYNDICAT DES TRAVAUX PUBLICS DE L ESSONNE EN MATIERE DE SÉCURITÉ ROUTIERE

CHARTE DE PARTENARIAT ENTRE LA PREFECTURE DE L ESSONNE ET LE SYNDICAT DES TRAVAUX PUBLICS DE L ESSONNE EN MATIERE DE SÉCURITÉ ROUTIERE CHARTE DE PARTENARIAT ENTRE LA PREFECTURE DE L ESSONNE ET LE SYNDICAT DES TRAVAUX PUBLICS DE L ESSONNE EN MATIERE DE SÉCURITÉ ROUTIERE conclue entre Monsieur le Préfet de L Essonne et Monsieur José RAMOS,

Plus en détail

Manager le changement

Manager le changement Une vraie démarche structurée pour réussir le changement Le changement? Une opportunité mais aussi un risque. Dans un contexte de plus en plus fluctuant, la capacité à bien gérer les transitions est devenue

Plus en détail

CONTACT PRESSE Inpes : Sandra Garnier Tél : 01 49 33 23 06 Email : sandra.garnier@inpes.sante.fr

CONTACT PRESSE Inpes : Sandra Garnier Tél : 01 49 33 23 06 Email : sandra.garnier@inpes.sante.fr Regards portés sur la maladie d Alzheimer par les malades et leurs aidants proches Dossier de presse Septembre 2010 CONTACT PRESSE Inpes : Sandra Garnier Tél : 01 49 33 23 06 Email : sandra.garnier@inpes.sante.fr

Plus en détail

Mener des entretiens professionnels

Mener des entretiens professionnels Formations Mener des entretiens professionnels Durée :... 2,5 jours - 18 heures Personnel concerné :... tout responsable hiérarchique ayant à mener des entretiens d évaluation Méthode pédagogique :...

Plus en détail

Pilotage pédagogique, management et amélioration du climat scolaire

Pilotage pédagogique, management et amélioration du climat scolaire Pilotage pédagogique, management et amélioration du climat scolaire Roselyne TABORISKY, chargée de formation au Centre académique d Aide aux Écoles et aux Établissements (C.A.A.E.E.) de l académie de Versailles

Plus en détail

Emissions TV contre les discriminations Discrimina Stop

Emissions TV contre les discriminations Discrimina Stop Emissions TV contre les discriminations Discrimina Stop Témoignage de Joëlle Gerber, coordinatrice au Conseil municipal des enfants de Schiltigheim. La commission «Respect de l autre» 2007-2010 du Conseil

Plus en détail

Catalogue des Formations

Catalogue des Formations 67, Rue Aziz Bellal, Etage 3, N 2, Maarif. 32, Avenue Abdelali Benchekroune, Etage 5, N 20. Nos atouts formation Thèmes de formation En partenariat avec un réseau national et International, nous dispensons

Plus en détail

Formations Continues en Cliniques psychothérapeutiques

Formations Continues en Cliniques psychothérapeutiques UNIVERSITE LIBRE DE BRUXELLES Formations Continues en Cliniques psychothérapeutiques Systémique Infanto-juvénile Psychanalytique Cognitivo-comportementale Université coordinatrice: Université partenaire:

Plus en détail

Conseil et formation

Conseil et formation Conseil et formation Pour répondre efficacement aux sollicitations de nos clients, nous avons bâti une relation «cousue-main» avec une équipe de consultants expérimentés indépendants dont la richesse se

Plus en détail

ALIDORO CONSULTANTS NOTRE OFFRE DE FORMATION 2015

ALIDORO CONSULTANTS NOTRE OFFRE DE FORMATION 2015 ALIDORO CONSULTANTS NOTRE OFFRE DE FORMATION 2015 SOMMAIRE NOTRE CONCEPTION DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE Notre approche pédagogique et déontologique page 1 Valeur ajoutée d Alidoro Consultants page

Plus en détail

Fiche de présentation

Fiche de présentation Fiche de présentation Nom de la structure : Association Terres à Vivre Adresse : Siège social : 28 rue Jean Baptiste Thiery Solet 54000 - Nancy Téléphone : permanence d écoute, d accueil téléphonique 06-76-26-02-35

Plus en détail

CYCLE CONTROLE DE GESTION NIVEAU 2

CYCLE CONTROLE DE GESTION NIVEAU 2 Plan Régional Interministériel de Formation Haute Normandie ECONOMIE FINANCE GESTION CYCLE CONTROLE DE GESTION NIVEAU 2 Dates : 22 et 23 juin 2015 Ginette MONTCHO Cadre de la Fonction Publique Responsable

Plus en détail

Inspection de l Education Nationale Circonscription de Chinon. Celui dont on a besoin Qui nous rassemble Qui nous ressemble

Inspection de l Education Nationale Circonscription de Chinon. Celui dont on a besoin Qui nous rassemble Qui nous ressemble Inspection de l Education Nationale Circonscription de Chinon Celui dont on a besoin Qui nous rassemble Qui nous ressemble Sommaire Introduction I. Projet, enjeu de réussite II. Problématique 1. Un outil

Plus en détail

SIMULATION DE COURSE AUTOMOBILE

SIMULATION DE COURSE AUTOMOBILE SIMULATION DE COURSE AUTOMOBILE Au cœur de l I-WAY, 18 Simulateurs de pilotage professionnels vous permettent de participer à une course automobile en situation réelle face à d autres pilotes et en toute

Plus en détail

Octobre 2013. Contact Inergie. Luc Vidal Directeur général lvidal@inergie.com 01 41 09 05 45

Octobre 2013. Contact Inergie. Luc Vidal Directeur général lvidal@inergie.com 01 41 09 05 45 Baromètre Afci ANDRH Inergie 2013 sur la Communication Managériale 4 ème édition «L implication des managers dans une communication de proximité avec leurs équipes» Octobre 2013 Contact Inergie Toute publication

Plus en détail

COMPTE-RENDU D ACCREDITATION DE LA CLINIQUE LA LIRONDE. Saint-Clément-de-Rivière 34980 Saint-Gély-du-Fesc

COMPTE-RENDU D ACCREDITATION DE LA CLINIQUE LA LIRONDE. Saint-Clément-de-Rivière 34980 Saint-Gély-du-Fesc COMPTE-RENDU D ACCREDITATION DE LA CLINIQUE LA LIRONDE Saint-Clément-de-Rivière 34980 Saint-Gély-du-Fesc Avril 2003 SOMMAIRE COMMENT LIRE LE «COMPTE-RENDU D ACCREDITATION»... p.3 PARTIE 1 PRESENTATION

Plus en détail

PROJET EDUCATIF DE L'ASSOCIATION

PROJET EDUCATIF DE L'ASSOCIATION PROJET EDUCATIF DE L'ASSOCIATION L'association à pour objectifs Aider les parents d'élèves dans la recherche d'organismes de séjours de vacances à l'étranger Aider les jeunes à voyager en proposant des

Plus en détail

Collectif Vivre Son Deuil Bretagne

Collectif Vivre Son Deuil Bretagne Collectif Vivre Son Deuil Bretagne Le Collectif «Vivre Son Deuil Bretagne» est membre fondateur de la Fédération Européenne Vivre Son Deuil. Maison Associative de la Santé 36 bd Albert 1er - 35 200 RENNES

Plus en détail

Éducation nationale ÉDUCATION NATIONALE 1/8

Éducation nationale ÉDUCATION NATIONALE 1/8 Éducation nationale ÉDUCATION NATIONALE 1/8 ACTION DE LUTTE CONTRE LA DÉSCOLARISATION ET L EXCLUSION Objectifs de l action Accompagner les dispositifs de prévention de la déscolarisation. Mettre en place

Plus en détail

LIBAN. département français. Habassou, responsable des programmes

LIBAN. département français. Habassou, responsable des programmes LIBAN POPULATION : 4,6 millions CAPITALE : Beyrouth MONNAIE : Livre Libanaise SUPERFICIE : taille moyenne d un département français DENSITÉ : 373 hab / km² ESPÉRANCE DE VIE : 79,7 ans ACCÈS À L EAU POTABLE

Plus en détail

SINGA LANGUES et culture

SINGA LANGUES et culture SINGA LANGUES et culture SINGA souhaite valoriser la dimension vivante de la langue française et éveiller la curiosité des apprenants. La plupart des personnes réfugiées a besoin d apprendre le français

Plus en détail

Des jeunes pousses pour des génies en herbe!

Des jeunes pousses pour des génies en herbe! Des jeunes pousses pour des génies en herbe! Vendredi 13 et samedi 14 novembre 2015 96 boulevard Bessières 75017 Paris Apprendre, Apprendre à apprendre, Apprendre à aimer apprendre Depuis quelques années,

Plus en détail

CITES CLINIQUE DU STRESS ET DU TRAVAIL, ISoSL, Santé mentale CATALOGUE FORMATIONS CITES CLINIQUE DU STRESS DU TRAVAIL

CITES CLINIQUE DU STRESS ET DU TRAVAIL, ISoSL, Santé mentale CATALOGUE FORMATIONS CITES CLINIQUE DU STRESS DU TRAVAIL CATALOGUE DE FORMATIONS CITES CLINIQUE DU STRESS ET DU TRAVAIL 1 2 CITES CLINIQUE DU STRESS ET DU TRAVAIL, ISoSL, Santé mentale TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION... 5 THÈMES ABORDÉS... 6 FORMATIONS... 7

Plus en détail

BASSE-NORMANDIE RELATIF A LA LUTTE CONTRE L ILLETTRISME ET A L ACCES AUX COMPETENCES DE BASE PREFECTURE DE REGION BASSE-NORMANDIE

BASSE-NORMANDIE RELATIF A LA LUTTE CONTRE L ILLETTRISME ET A L ACCES AUX COMPETENCES DE BASE PREFECTURE DE REGION BASSE-NORMANDIE PROTOCOLE D ACCORD ETAT- REGION BASSE-NORMANDIE RELATIF A LA LUTTE CONTRE L ILLETTRISME ET A L ACCES AUX COMPETENCES DE BASE PREFECTURE DE REGION BASSE-NORMANDIE LE 20 MARS 2007 PROTOCOLE D ACCORD ETAT-

Plus en détail

BILAN DE COMPÉTENCES :

BILAN DE COMPÉTENCES : BILAN DE COMPÉTENCES : retrouvez le sens de l orientation! Parlons de votre avenir avec les Espaces Bilan-Orientation de l Académie de Toulouse. SOMMAIRE «La vie professionnelle, ce n est plus comme avant»

Plus en détail

Le projet associatif. Quelques éléments d histoire

Le projet associatif. Quelques éléments d histoire Le projet associatif Quelques éléments d histoire «UNE ASSOCIATION NATIONALE NEE DE LA COOPERATION DE DEUX RESEAUX» Créée le 1 er janvier 2011, la Fédération Addiction est née de la volonté conjointe de

Plus en détail

MEDIAPPRO Jeunes et médias numériques en Europe

MEDIAPPRO Jeunes et médias numériques en Europe MEDIAPPRO Jeunes et médias numériques en Europe Poitiers, 17/9/07 CARACTÉRISTIQUES DE LA RECHERCHE Mieux connaître la manière dont les 12-18 s approprient les médias électroniques et identifier les axes

Plus en détail

RETAIL & SERVICES. CONTACT Tél. 06 78 91 88 99 Fax. 04 84 50 39 89 contact@stylescence-formation.com. Révélateur de ressources

RETAIL & SERVICES. CONTACT Tél. 06 78 91 88 99 Fax. 04 84 50 39 89 contact@stylescence-formation.com. Révélateur de ressources B R O C H U RE FORMAT I O N CONTACT Tél. 06 78 91 88 99 Fax. 04 84 50 39 89 contact@stylescence-formation.com W W W. S T Y L E S C E N C E - F O R M A T I O N. C O M - S I R E T 5 3 0 5 4 7 4 4 7 0 0 0

Plus en détail

Ateliers Arts & Sens

Ateliers Arts & Sens Ateliers Arts & Sens Management favorisant la relation, le bien-être et l innovation Le Parcours Sensi Experience Management renforce l intelligence collective de l équipe des équipes Sensi Experience

Plus en détail

Stages Individuels. www.crossknowledge.com

Stages Individuels. www.crossknowledge.com Stages Individuels www.crossknowledge.com CrossKnowledge France 2 bis, rue Godefroy - 92817 Puteaux cedex - France T : +33 (0)1 41 38 14 99 - F : +33 (0)1 41 38 14 39 Plus d informations : www.stages-individuels.fr

Plus en détail

Notre offre conseil retraite

Notre offre conseil retraite Entreprises I FÉVRIER 2011 I Notre offre conseil retraite adaptée aux différents besoins de votre entreprise La Retraite, c est notre métier! Depuis le 1 er janvier 2010, la loi de financement de la Sécurité

Plus en détail

L éthique en E.M.S. Centre de formation spécialisé dans les secteurs médico-social et sanitaire

L éthique en E.M.S. Centre de formation spécialisé dans les secteurs médico-social et sanitaire L éthique en E.M.S. Centre de formation spécialisé dans les secteurs médico-social et sanitaire Pourquoi l éthique et l exigence éthique dans les établissements? La question de l éthique et de la réflexion

Plus en détail

Dans le cadre du parcours du lycéen, l Accompagnement Personnalisé c est un nouveau dispositif qui doit permettre de

Dans le cadre du parcours du lycéen, l Accompagnement Personnalisé c est un nouveau dispositif qui doit permettre de Les démarches pédagogiques et les tâches proposées lors des 72 heures de l accompagnement personnalisé en classe de seconde, quelle mise en lien avec les enseignements généraux et les enseignements d exploration?

Plus en détail

Réunion du réseau «Conseil Citoyen»

Réunion du réseau «Conseil Citoyen» Réunion de réseau «conseil citoyen». 15.01.2015. Compte rendu. L IREV a proposé une première réunion de réseau sur les conseils citoyens, à laquelle étaient invités les chefs de projet politique de la

Plus en détail

ANTICIPER & GERER LES CONFLITS

ANTICIPER & GERER LES CONFLITS ANTICIPER & GERER LES CONFLITS Les différents niveaux de conflits Catégories de conflits Origine des conflits Prévenir les conflits : Identifier les irritants humains et les indicateurs sociaux Gérer les

Plus en détail

DU PACTE CIVIQUE JUILLET 2012 DECEMBRE 2014

DU PACTE CIVIQUE JUILLET 2012 DECEMBRE 2014 DU PACTE CIVIQUE JUILLET 2012 DECEMBRE 2014 comportement des personnes, des organisations et des institutions et politiques publiques, changements qui sont devenus indispensable pour faire face à la crise

Plus en détail

1) DES OBJECTIFS PARTAGÉS : partir d une vision commune Pour créer du lien il est essentiel d avoir une vision commune.

1) DES OBJECTIFS PARTAGÉS : partir d une vision commune Pour créer du lien il est essentiel d avoir une vision commune. Formation des enseignants et des personnels d éducation à la prévention des violences et à la résolution non-violente des conflits 10 et 11 mars 2015 à l ESEN Poitiers Titre de l intervention : CONSTRUIRE

Plus en détail

Newsletter EDITO FORMER ET COMMUNIQUER PAR LE JEU L ÉQUIPE. Avril 2014

Newsletter EDITO FORMER ET COMMUNIQUER PAR LE JEU L ÉQUIPE. Avril 2014 FORMER ET COMMUNIQUER PAR LE JEU Newsletter Avril 2014 EDITO Ces derniers mois, de nouveaux projets - de véritables défis pour certains d entre eux - ont occupé nos esprits et nos journées. Nous y avons

Plus en détail

service de prévention régional Ile-de-France

service de prévention régional Ile-de-France service de prévention régional Ile-de-France Principes et objectif général L association OPPELIA se donne comme objectif général de développer des interventions préventives, notamment des actions de prévention

Plus en détail

CONTENTIEUX ADMINISTRATIF

CONTENTIEUX ADMINISTRATIF TECHNIQUES JURIDIQUES CONTENTIEUX ADMINISTRATIF Dates : 21 22 septembre 2015 Lieu : AMIENS Xavier FURON, responsable des affaires juridiques et règlementaires de l Université de Lille 1. Etre en capacité

Plus en détail

Cadre complet de mieux-être en milieu travail Présenté par : Marilyn Babineau, Réseau de santé Horizon Isabelle Duguay, Réseau de santé Vitalité Le 7

Cadre complet de mieux-être en milieu travail Présenté par : Marilyn Babineau, Réseau de santé Horizon Isabelle Duguay, Réseau de santé Vitalité Le 7 Cadre complet de mieux-être en milieu travail Présenté par : Marilyn Babineau, Réseau de santé Horizon Isabelle Duguay, Réseau de santé Vitalité Le 7 novembre 2012 Cadre de mieux-être en Le cadre de notre

Plus en détail

Atelier Communication Managériale Entreprises & Médias 7 février 2014

Atelier Communication Managériale Entreprises & Médias 7 février 2014 Baromètre Afci ANDRH Inergie 2013 sur la Communication Managériale 4 ème édition «L implication des managers dans une communication de proximité avec leurs équipes» Atelier Communication Managériale Entreprises

Plus en détail