Ä Une nouvelle dynamique commerciale sur le Pays Nevers Sud Nivernais

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Ä Une nouvelle dynamique commerciale sur le Pays Nevers Sud Nivernais"

Transcription

1 Ä Une nouvelle dynamique commerciale sur le Pays Nevers Sud Nivernais

2 Le Pays Nevers Sud Nivernais Ø Espace de projets Ø Rôle d orienta3on, de coordina3on et de mobilisa3on de moyens financiers Ø Ac3on inscrite dans la mobilisa3on prioritaire des ressources locales et le développement du partenariat

3 Conclusion étude maillage de l offre commerciale sur le Pays Nevers Sud Nivernais Cabinet PIVADIS Ø Déclin et vieillissement démographique qui ont des incidences sur la demande marchande. Ø Vieillissement général de l appareil commercial (principalement sur le commerce tradi3onnel) faute d une demande dynamique et d un vieillissement des chefs d entreprise. Ø Des signes annonciateurs d un renversement de tendance existent

4 Enjeux retenus par le Pays NSN Ø La nécessité de renforcer le maillage commercial du territoire de manière ciblée en travaillant prioritairement à la pérennisa3on de l appareil commercial des pôles structurants Ø La nécessité de généraliser la probléma3que de la transmission (hors pôle urbain de Nevers) Ø La nécessité de définir une charte de développement commercial sur le pôle urbain de Nevers qui vienne compléter la stratégie définie par l étude maillage de l offre commerciale sur le reste du Pays

5 Une stratégie de reconquête Ø Un pôle urbain de Nevers fort avec une offre qui lui permet d augmenter son anrac3vité et un pôle d importance secondaire à Decize. Ø Des pôles relais renforcés qui possèdent une masse cri3que de chalandise qui jus3fie l existence d un appareil commercial significa3f et dont le rôle sera de maintenir, voire de développer, une popula3on locale et de contenir l évasion hors du territoire : Sud Nivernais, Nivernais Bourbonnais, Imphy, Entre Loire et Forêt, Entre Loire et Morvan. Ø Un maillage au plus près quand le poten3el de chiffre d affaires existe afin de maintenir le plus longtemps possible un minimum d ac3vité.

6 Une démarche qui doit permegre Ø De rénover l offre sur le fond (produits en phase avec la demande), sur la forme (modernisa3on des magasins, adapta3on à la probléma3que de l accessibilité), les services (en lien avec les nouvelles technologies), le renouveau (professionnalisa3on des chefs d entreprise). Ø De favoriser l ac3vité commerciale en agissant sur l environnement des commerces (aménagements urbains). Ø De dynamiser l offre par des ac3ons de communica3on, d anima3on et de marke3ng. Ø De favoriser la transmission des entreprises afin de rajeunir la popula3on commerciale.

7 Cartographie de mise en œuvre

8 Deux scénarios Ø Scénario 1 : Engagement de cinq opérations OCMACS Ä Chaque Communauté de Communes est maître d ouvrage de son opération Ø Scénario 2 : Engagement d une opération OCMACS Ä Le Pays NSN est maître d ouvrage et conduit 5 «sousprogrammes» avec des délégations de maîtrise d ouvrage

9 Scénario 2 - Schéma de mise en œuvre Ac0on Transmission PAYS NEVERS SUD NIVERNAIS Comité dédié à l ac0on Pilotage Ac0on dynamique des marchés Ac0on professionnalisa0on des UCIA Coordination des programmes OCMACS OCMACS Sud Nivernais OCMACS Nivernais Bourbonnais OCMACS Imphy OCMACS Entre Loire et Forêt OCMACS Entre Loire et Morvan Communauté de communes du Sud Nivernais Comité local Communauté de communes Nivernais Bourbonnais Comité local C ommunes Imphy Comité local Communauté de communes Entre Loire et Forêt Comité local Communauté de communes Entre Loire et Morvan Comité local Pilotage programme Pilotage programme Pilotage programme Pilotage programme Pilotage programme Anima0on Anima0on Anima0on Anima0on Anima0on M utualisée Mutualisée Mutualisée Mutualisée Mutualisée Urbain Promo0on Anima0on Urbain Promo0on Anima0on Urbain Promo0on Anima0on Urbain Promo0on Anima0on Urbain Promo0on Anima0on Maîtrise d ouvrage : Maîtrise d ouvrage : Maîtrise d ouvrage : Maîtrise d ouvrage : Maîtrise d ouvrage : Maîtrise d ouvrage : Maîtrise d ouvrage : Maîtrise d ouvrage : Maîtrise d ouvrage : Maîtrise d ouvrage : Commune de Decize Associa0on c ommerciale Commune de Associa0on commerciale Commune d Imphy Associa0on commerciale Commune de Associa0on commerciale Commune de Associa0on commerciale de Decize St Pierre le MouMer de St Pierre le MouMer d Imphy La Machine de La Machine Cercy la Tour de Cercy la Tour Entreprises Entreprises Entreprises Entreprises Entreprises Maîtrise d ouvrage : Maîtrise d ouvrage : Maîtrise d ouvrage : Maîtrise d ouvrage : Maîtrise d ouvrage : Entreprises Entreprises Entreprises Entreprises Entreprises

10 Modernisation et développement de l offre commerciale, artisanale et de services Démarche de mise en œuvre par pôle Phases Maître d ouvrage Intervenants Phasage Contenu Pilotage Collectivité locale Comité de pilotage Pilotage Mise en œuvre. (mairie/communauté local Suivi cohérence des actions. de communes) Validation des Avis sur les demandes de financement financements qui seront soumises aux financeurs via le Pays. Préalable Mobilisation des chefs d entreprise Collectivité locale (mairie/communauté de communes) CCI Nièvre Mobilisation Structuration durable de l ass. com. Sensibilisation des entreprises aux enjeux locaux Adhésion des entreprises urbain Traitement de l axe commerçant. Programme Commune Cabinet urbanisme Etude (étude et réalisation) urbain Services Réalisation travaux Elaboration d une charte architecturale Techniques Définition Charte en lien avec l environnement, l histoire et le patrimoine

11 Modernisation et développement de l offre commerciale, artisanale et de services Démarche de mise en œuvre par pôle entreprise Conférence ou formation. Montée en compétence des chefs d entreprises. Adaptation des entreprises Entreprises Accompagnement de la CCIN et du Pays NSN en appui aux animateurs locaux Cabinets experts Communication Architecte/CAUE Gendarmerie Architecte urbanisme Aménagement de magasins Prestataires/artisans Sensibilisation/ Formation Diagnostics / Expertise Réalisation / Travaux Réglementation accessibilité Sensibilisation sécurité Connaissance de l environnement local Aménagement de vitrines Communication/marketing TIC Réalisation de 4 diagnostics Commercial Accessibilité Sécurité Architectural (lien avec le projet urbain) Elaboration du projet Traitement des locaux commerciaux

12 Modernisation et développement de l offre commerciale, artisanale et de services Démarche de mise en œuvre par pôle collectif Structuration durable de l association Association Prestataires Mobilisation des commerciale pour le portage d un. Promotion commerciale Entreprises/ programme de promotion de l offre collective de Accompagnement Engagement Elaboration d un programme commerciale. l offre de la CCIN et du Pays NSN en appui aux animateurs locaux des actions Engagement des actions Information et valorisation locale de l offre commerciale auprès de la clientèle résidente, secondaire et touristique et des nouveaux arrivants Guide + animation de lancement avec distribution de sacs shopping réutilisables Film promotionnel Site internet de l association Création d un kit d accueil des nouveaux habitants

13 ObjecMf agendu Créer une dynamique locale en engageant l ac3on sur les cinq pôles structurants dans une même unité de temps et d anima3on Emula0on entre les projets (Les idées et ini3a3ves des uns vont enrichir les ac3ons des autres) Mutualisa0on des moyens (Economie d échelle, anima3on commune) Complémentarité des programmes (Ac3on à l échelle de la zone d influence sans chevauchement) Créa0on d une image posi0ve, facteur d aqrac0vité sur le territoire (Avec des effets anendus sur la reprise d entreprise)

14 GOUVERNANCE Coordina0on de l ac0on Pays Nevers Sud Nivernais Pilotage technique des programmes Comités techniques de pilotage locaux Anima0on Equipe d anima0on

15 COORDINATION DE L ACTION: Pays Nevers Sud Nivernais Un comité dédié composé de représentants des Communautés de Communes, des communes structurantes, des associa3ons commerciales, des instances du Pays, des chambres consulaires et des financeurs. Missions :. Coordonner l ensemble des programmes. Veiller au respect des engagements. Assurer la dynamique locale

16 PILOTAGE DES PROGRAMMES Comités techniques de pilotage locaux Pour chaque OCMACS, un comité local composé du Président de la Communauté de Communes, du maire de la commune structurante, du Président de l associa3on commerciale, du Président de la Commission Commerce du Pays, des financeurs. Missions :. Assurer la mise en œuvre, le suivi, la cohérence des ac3ons. Valider les financements

17 MAQUETTE FINANCIERE: Des règles - maîtrise d ouvrage : 20 % minimum à sa charge - Inves3ssement individuel : 1 FISAC pour 1 des collec3vités locales Pra3ques observées : ac3ons et inves3ssements collec3fs - 1/3 FISAC - 2/3 Collec3vité locale + maître d œuvre

18 Equipe d anima0on - Animateur OCMACS Temps plein - Agents de développement des com com 20 % temps plein - Compagnies consulaires 20 % temps plein - Pays Nevers Sud Nivernais 1/3 temps plein Financement (à valider)

19 Feuille de route Fin Finaliser les programmes par pôle (notamment volet urbain) Intervenants: agents de développement des com com avec l appui du Pays et des chambres consulaires - Valida0on de principe par les comités communautaires / conseils municipaux - Engager la redynamisa0on de l associa0on commerciale Intervenant: Chambre de commerce en appui des agents de développement des com com Avant fin mars Elabora0on de fiches ac0ons par les collec0vités - Présenta3on de l ac3on - Le chiffrage + devis - Le phasage Intervenants: agents de développement des com com avec l appui du Pays et des chambres consulaires - Elabora0on des fiches ac0on transversales Intervenants: le Pays avec l appui des agents de développement des com com et des chambres consulaires Avant fin avril Elabora0on de pré- projets OCMACS - Echanges avec les financeurs Juin Dépôt du dossier

Schéma de Développement Touristique Durable Actualisation 2012-2014. Faire de la Nièvre la Bourgogne du Bien-Etre

Schéma de Développement Touristique Durable Actualisation 2012-2014. Faire de la Nièvre la Bourgogne du Bien-Etre Schéma de Développement Touristique Durable Actualisation 2012-2014 Faire de la Nièvre la Bourgogne du Bien-Etre 35 actions au service de l économie et du développement durable de la Nièvre validées par

Plus en détail

Un an d open data à Montpellier

Un an d open data à Montpellier Un an d open data à Montpellier De la mise en ligne à la réu/lisa/on en passant par l anima/on Jean Marie Bourgogne Jérémie Valen/n Journées SIG La Le

Plus en détail

Object de la présenta0on

Object de la présenta0on Object de la présenta0on A par&r de la présenta&on de l ini&a&ve de la ville de Colomiers pour me4re en place une démarche de préven0on des Troubles musculosquele9ques (TMS), nous vous proposons : à la

Plus en détail

Stratégie locale en faveur du commerce, de l artisanat & des services

Stratégie locale en faveur du commerce, de l artisanat & des services 1 Stratégie locale en faveur du commerce, de l artisanat & des services Pays Cœur de Flandre I Phase II La formulation de la stratégie Région Nord Pas de Calais Avril 2013 Région Communauté Nord Pas de

Plus en détail

22ème Conven*on na*onale de l Intercommunalité 14 octobre 2011. Mutualisa*on : déployer les nouveaux ou*ls de la réforme

22ème Conven*on na*onale de l Intercommunalité 14 octobre 2011. Mutualisa*on : déployer les nouveaux ou*ls de la réforme 22ème Conven*on na*onale de l Intercommunalité 14 octobre 2011 Mutualisa*on : déployer les nouveaux ou*ls de la réforme Grand Dole (Pdt : Claude Chalon) Créé en 2008, issu d une fusion, 41 communes, 53

Plus en détail

MOTIVATION DE L ACTION

MOTIVATION DE L ACTION Contrat de territoire 2007 2013 Programme d action pluriannuel_ Agglomération de Nevers, Pays de Nevers Sud Nivernais, villes intermédiaires Agir pour les personnes âgées FICHE ACTION N 22 Répondre aux

Plus en détail

Effectifs : 3 personnes

Effectifs : 3 personnes DÉLÉGATION RÉGIONALE AU COMMERCE ET À L'ARTISANAT Déléguée : Mme Dominique DURAND (depuis janvier 2007) Madame Joselyne FORTEA SANZ (jusqu en décembre 2006) 39 boulevard de la Trémouille 21 000 DIJON Tél.

Plus en détail

Atelier n 10 «L ingénierie publique locale au service des poli;ques énergie- climat intercommunales»

Atelier n 10 «L ingénierie publique locale au service des poli;ques énergie- climat intercommunales» Atelier n 10 «L ingénierie publique locale au service des poli;ques énergie- climat intercommunales» Mardi 28 janvier, 14h30 16h30 Un atelier proposé par : L ingénierie publique locale au service des polidques

Plus en détail

Présentation de la démarche de diagnostic à St Nazaire

Présentation de la démarche de diagnostic à St Nazaire Présentation de la démarche de diagnostic à St Nazaire 10/12/2013 Atelier Santé Ville de St Nazaire Direction Action Sociale et Personnes Agées Eléments de contextualisation Une commune de 67000 habitants

Plus en détail

Projet de dossier FISAC transversal Territoire du SEGH

Projet de dossier FISAC transversal Territoire du SEGH Projet de dossier FISAC transversal Territoire du SEGH Partie II : «fiches-actions» Document annexé à la délibération du conseil communautaire de la Communauté de communes de l agglomération annemassienne

Plus en détail

Assurer une coordination stratégique et opérationnelle des acteurs et des zones

Assurer une coordination stratégique et opérationnelle des acteurs et des zones Contrat de territoire 2007 2013 Programme d action pluriannuel Agglomération de Nevers, Pays de Nevers Sud Nivernais, villes intermédiaires Assurer une coordination stratégique et opérationnelle des acteurs

Plus en détail

La Ruche présente : Mamers, ville comestible

La Ruche présente : Mamers, ville comestible La Ruche présente : Mamers, ville comestible Ne te demande pas ce que ta ville peut faire pour toi, mais dis-toi : «qu est ce que je peux faire pour ma ville?» Café associatif La Ruche : présentation Les

Plus en détail

TROISIEME PARTIE : QUELLES ACTIONS POUR DEVELOPPER L ARTISANAT ET LE COMMERCE SUR LE PAYS DE CHAUMONT?

TROISIEME PARTIE : QUELLES ACTIONS POUR DEVELOPPER L ARTISANAT ET LE COMMERCE SUR LE PAYS DE CHAUMONT? TROISIEME PARTIE : QUELLES ACTIONS POUR DEVELOPPER L ARTISANAT ET LE COMMERCE SUR LE PAYS DE CHAUMONT? 3.1 Mettre en place une démarche qualité commerce : Pour fidéliser la clientèle outre la qualité des

Plus en détail

N 3 EDITO. Madame, Mademoiselle, Monsieur,

N 3 EDITO. Madame, Mademoiselle, Monsieur, N 3 EDITO Madame, Mademoiselle, Monsieur, Depuis plusieurs années, la Communauté de Communes du Pays de Lamastre assure le portage de l Opération Rurale Collective (O.R.C) qui a pour but d aider les commerçants

Plus en détail

Témoignage SCoT et PCET du Pays du Mans

Témoignage SCoT et PCET du Pays du Mans Témoignage SCoT et PCET du Pays du Mans Julien Roissé Chargé du SCoT du Pays du Mans Référent technique Grand Ouest de la Fédération Nationale des SCoT Séminaire SCoT Energie Bordeaux 04 novembre 2014

Plus en détail

Bilan qualitatif. du 01/01/2009 au 30/04/2010

Bilan qualitatif. du 01/01/2009 au 30/04/2010 Opération de Restructuration de l'artisanat et du Commerce (ORAC) Bilan qualitatif de la 1 ère tranche du 01/01/2009 au 30/04/2010 Bilan 1 ère tranche ORAC Pays de La Châtre en Berry 1 AXE I : INVESTISSEMENTS

Plus en détail

Transformation Digitale des Ressources Humaines

Transformation Digitale des Ressources Humaines Transformation Digitale des Ressources Humaines Management des Equipes & Projets Coaching Individuel & Groupes Créa>vité Approches collabora>ves Intelligence collec>ve Stratégie et cohérence Management

Plus en détail

Contrats de ville de nouvelle génération. Premier bilan

Contrats de ville de nouvelle génération. Premier bilan Contrats de ville de nouvelle génération Premier bilan Atelier club des agglomérations et métropoles de l AdCF 24 juin 2015 Les grands principes des contrats de ville (décision 22 du CIV) Des contrats

Plus en détail

Alimentation locale, participation et santé. Croisement de politiques publiques autour d un projet de marché

Alimentation locale, participation et santé. Croisement de politiques publiques autour d un projet de marché Alimentation locale, participation et santé Croisement de politiques publiques autour d un projet de marché Marion Gassiot, Mission santé publique, Ville de Nantes Congrès «Paysage, urbanisme et santé»,

Plus en détail

24 e convention nationale de L INTERCOMMUNALITÉ. 2-3-4 Octobre 2013 Montpellier le Corum

24 e convention nationale de L INTERCOMMUNALITÉ. 2-3-4 Octobre 2013 Montpellier le Corum 24 e convention nationale de L INTERCOMMUNALITÉ 2-3-4 Octobre 2013 Montpellier le Corum Atelier Les schémas de mutualisa1on en mode pra1que Gilles Grimaud Président de la communautés de communes du canton

Plus en détail

ACTION N 1 : Animer le FISAC et le réseau d'acteurs Développer des moyens de communication et d animation

ACTION N 1 : Animer le FISAC et le réseau d'acteurs Développer des moyens de communication et d animation PLAN D ACTIONS FISAC-CCIC (Tranche 1) Axe N 1 ACTION N 1 : Animer le FISAC et le réseau d'acteurs Développer des moyens de communication et d animation Animer le FISAC et le réseau d acteurs, soit : Animer

Plus en détail

Fiche pra*que 3. Renforcement du rôle d informa*on et de consulta*on des IRP

Fiche pra*que 3. Renforcement du rôle d informa*on et de consulta*on des IRP Fiche pra*que 3 Renforcement du rôle d informa*on et de consulta*on des IRP La loi vise à favoriser la négocia2on collec2ve et l informa2on des instances représenta2ves du personnel (IRP) sur la forma2on

Plus en détail

Plan Etudiants Pour l Innova1on, le Transfert, l Entrepreneuriat (PEPITE) dans l Enseignement Supérieur

Plan Etudiants Pour l Innova1on, le Transfert, l Entrepreneuriat (PEPITE) dans l Enseignement Supérieur Plan Etudiants Pour l Innova1on, le Transfert, l Entrepreneuriat (PEPITE) dans l Enseignement Supérieur Impossible d'afficher l'image liée. Le fichier a peut-être été déplacé, renommé ou supprimé. Vérifiez

Plus en détail

Des régions au cœur d'une organisa-on décentralisée. 3 principes. Simplicité : On ne repart pas de zéro, on garde ce qui a

Des régions au cœur d'une organisa-on décentralisée. 3 principes. Simplicité : On ne repart pas de zéro, on garde ce qui a Annexe 3 Présenta4on de l organisa4on du mouvement Des régions au cœur d'une organisa-on décentralisée 3 principes Simplicité : On ne repart pas de zéro, on garde ce qui a fonctionné, et on corrige ce

Plus en détail

Accompagnement. Devenir & Etre Entrepreneur

Accompagnement. Devenir & Etre Entrepreneur Accompagnement Management des Equipes & Projets Coaching Individuel & Groupes Créa;vité Approches collabora;ves Intelligence collec;ve Devenir & Etre Entrepreneur Marie-Christine Cornou Consultante - Coach

Plus en détail

Opération Urbaine Ville de Sorbiers. Règlement d aide à la modernisation des entreprises commerciales et artisanales

Opération Urbaine Ville de Sorbiers. Règlement d aide à la modernisation des entreprises commerciales et artisanales Opération Urbaine Ville de Sorbiers Règlement d aide à la modernisation des entreprises commerciales et artisanales Fonds d Etat (FISAC) Fonds propres Mairie de Sorbiers Opération Urbaine Ville de Sorbiers

Plus en détail

MOTIVATION DE L ACTION

MOTIVATION DE L ACTION Contrat de territoire 2007 2013 Programme d action pluriannuel_ Agglomération de Nevers, Pays de Nevers Sud Nivernais, villes intermédiaires Agir pour l organisation des territoires FICHE ACTION N 17-3

Plus en détail

La professionnalisation de la fonction «ressources humaines» au sein des établissements de santé est donc en Ile-de- France un enjeu majeur.

La professionnalisation de la fonction «ressources humaines» au sein des établissements de santé est donc en Ile-de- France un enjeu majeur. Annexe : extrait du programme fonctionnel 1- Périmètre 1.1. Contexte du projet L Agence régionale de santé d Ile de France L Agence Régionale de Santé (ARS) est la clef de voûte de la nouvelle organisation

Plus en détail

Maisons Régionales de la Santé CADRE D INTERVENTION

Maisons Régionales de la Santé CADRE D INTERVENTION Maisons Régionales de la Santé CADRE D INTERVENTION 1 LES MAISONS REGIONALES DE LA SANTE MRS (programme 2) Enjeux et objectifs Le dispositif des «Maisons Régionales de la Santé» voté en 2010 incarne de

Plus en détail

Le Pack Anima,on. Ou#l de sensibilisa#on au tri des déchets dans les écoles

Le Pack Anima,on. Ou#l de sensibilisa#on au tri des déchets dans les écoles Metz 12 mai 2015 Jérôme Watelet - Animateur Le Pack Anima,on Ou#l de sensibilisa#on au tri des déchets dans les écoles Table des ma,ères Contexte Objec,fs Le Pack anima,on Ø En pra,que Facteurs clés de

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES Pour la mise en œuvre d une maison de santé pluridisciplinaire En Lot-et-Garonne

CAHIER DES CHARGES Pour la mise en œuvre d une maison de santé pluridisciplinaire En Lot-et-Garonne CAHIER DES CHARGES Pour la mise en œuvre d une maison de santé pluridisciplinaire En Lot-et-Garonne Les patients ont besoin d une réponse de proximité et d une prise en charge globale qui nécessite une

Plus en détail

Hébergement en milieu rural en Bourgogne. Etat des lieux et enjeux Juin 2014

Hébergement en milieu rural en Bourgogne. Etat des lieux et enjeux Juin 2014 Hébergement en milieu rural en Bourgogne Etat des lieux et enjeux Juin 2014 2 Avant propos La synthèse qui suit est basée sur une quarantaine d études dédiées au tourisme en Bourgogne réalisées depuis

Plus en détail

Centre commercial, Centre-ville Même combat? Assises de Centre-Ville en Mouvement Reims 12 juin 2013

Centre commercial, Centre-ville Même combat? Assises de Centre-Ville en Mouvement Reims 12 juin 2013 Centre commercial, Centre-ville Même combat? Assises de Centre-Ville en Mouvement Reims 12 juin 2013 Un combat avec quelles armes? Faire et tenir ses promesses Stratégie urbaine Stratégie de fonctionnement

Plus en détail

PRESTATIONS D APPUI-CONSEILS EN MATIERE DE DECORATION ET D ECO-RENOVATION ET D ECO- GESTION POUR LES HEBERGEMENTS TOURISTIQUES DE LA NIEVRE

PRESTATIONS D APPUI-CONSEILS EN MATIERE DE DECORATION ET D ECO-RENOVATION ET D ECO- GESTION POUR LES HEBERGEMENTS TOURISTIQUES DE LA NIEVRE 1 PRESTATIONS D APPUI-CONSEILS EN MATIERE DE DECORATION ET D ECO-RENOVATION ET D ECO- GESTION POUR LES HEBERGEMENTS TOURISTIQUES DE LA NIEVRE LOT N 2 : d hébergements touristiques du département de la

Plus en détail

L Economie Sociale et Solidaire

L Economie Sociale et Solidaire L Economie Sociale et Solidaire DES VALEURS CHARGÉES D HISTOIRE Les premières organisa.ons de l économie sociale sont en effet nées au XIX ème siècle, en réponse à la brutalité de la révolu.on industrielle.

Plus en détail

>> Ex Nihilo : Créateur de vêtements d Image p.2/3. >> Ex Nihilo : Parcours d entrepreneurs p.4/5

>> Ex Nihilo : Créateur de vêtements d Image p.2/3. >> Ex Nihilo : Parcours d entrepreneurs p.4/5 Sommaire >> Ex Nihilo : Créateur de vêtements d Image p.2/3 >> Ex Nihilo : Parcours d entrepreneurs p.4/5 >> Ex Nihilo : Expertises techniques et scientifiques p.6 >> Ex Nihilo : Actualités 2012-2013 p.7

Plus en détail

Opération Collective de Modernisation de l Artisanat, du Commerce et des Services (OCMACS) PAYS LOIRE BEAUCE

Opération Collective de Modernisation de l Artisanat, du Commerce et des Services (OCMACS) PAYS LOIRE BEAUCE Opération Collective de Modernisation de l Artisanat, du Commerce et des Services (OCMACS) PAYS LOIRE BEAUCE Règlement d intervention, conditions d éligibilité des projets concernant l outil de travail

Plus en détail

PLATEFORME D INGENIERIE TERRITORIALE PHASE EXPERIMENTATION. Axe 1 : ACCOMPAGNEMENT DE PROJETS COMPLEXES

PLATEFORME D INGENIERIE TERRITORIALE PHASE EXPERIMENTATION. Axe 1 : ACCOMPAGNEMENT DE PROJETS COMPLEXES Offre de service : ASSISTANCE POUR LA MISE EN PLACE EQUIPE PROJET Appui méthodologique et expertise sur des projets complexes nécessitant des expertises techniques poussées au regard de l évolution des

Plus en détail

Séminaire du 17 octobre 2014 «La gestion des milieux aquatiques dans la loi MAPTAM et le SAGE : quels enjeux pour la Baie de Saint Brieuc?

Séminaire du 17 octobre 2014 «La gestion des milieux aquatiques dans la loi MAPTAM et le SAGE : quels enjeux pour la Baie de Saint Brieuc? Séminaire du 17 octobre 2014 «La gestion des milieux aquatiques dans la loi MAPTAM et le SAGE : quels enjeux pour la Baie de Saint Brieuc?» Le Schéma d Aménagement et de Gestion des Eaux (SAGE) de la baie

Plus en détail

OCMMR OPERATION COLLECTIVE DE MODERNISATION EN MILIEU RURAL BIENVENUE. à la SOIREE DE LANCEMENT. Lundi 20 janvier 2014 / 19h30 / Saint Marcellin

OCMMR OPERATION COLLECTIVE DE MODERNISATION EN MILIEU RURAL BIENVENUE. à la SOIREE DE LANCEMENT. Lundi 20 janvier 2014 / 19h30 / Saint Marcellin OCMMR OPERATION COLLECTIVE DE MODERNISATION EN MILIEU RURAL BIENVENUE à la SOIREE DE LANCEMENT Lundi 20 janvier 2014 / 19h30 / Saint Marcellin UN VOCABULAIRE COMMUN A TOUS Opération «Sauvegarde, Modernisation,

Plus en détail

COMMERCIAL DE CAEN-MÉTROPOLE

COMMERCIAL DE CAEN-MÉTROPOLE LES RENDEZ VOUS DE L AGENCE D URBA AU PAVILLON CYCLE VILLE ET COMMERCE LES ENJEUX DE L ÉQUIPEMENT COMMERCIAL DE CAEN-MÉTROPOLE PATRICE DUNY, DIRECTEUR AUCAME CAEN NORMANDIE RAPPEL : LE COMMERCE EST CONSUBSTANTIEL

Plus en détail

CONVENTION DE PREFIGURATION DU CONTRAT LOCAL DE SANTE ENTRE. LA COMMUNE DE NIMES, LE CONSEIL GENERAL DU GARD et L AGENCE REGIONALE DE SANTE

CONVENTION DE PREFIGURATION DU CONTRAT LOCAL DE SANTE ENTRE. LA COMMUNE DE NIMES, LE CONSEIL GENERAL DU GARD et L AGENCE REGIONALE DE SANTE CONVENTION DE PREFIGURATION DU CONTRAT LOCAL DE SANTE ENTRE LA COMMUNE DE NIMES, LE CONSEIL GENERAL DU GARD et L AGENCE REGIONALE DE SANTE ENTRE La Commune de NIMES, Place de l Hôtel de Ville, 30033 NIMES

Plus en détail

Démarche Système Global d Information

Démarche Système Global d Information Démarche Système Global d Information Alain Mayeur Quelle démarche pour le SI? UNR et UNT Espace Numérique de Travail PRES SYSTEME D INFORMATION Ministère LRU Modernisation Innovation Pédagogique Société

Plus en détail

Semaine naonale de lue contre le cancer 2013 Ma ville se ligue contre le cancer. Dossier Partenaires

Semaine naonale de lue contre le cancer 2013 Ma ville se ligue contre le cancer. Dossier Partenaires Semaine naonale de lue contre le cancer 2013 Ma ville se ligue contre le cancer Dossier Partenaires 1. L L : Premier financeur privé de la recherche contre le cancer, la Ligue contre le cancer est une

Plus en détail

Mise en œuvre d un Service Public Régional de la Formation Professionnelle Continue en Région Bourgogne

Mise en œuvre d un Service Public Régional de la Formation Professionnelle Continue en Région Bourgogne Mise en œuvre d un Service Public Régional de la Formation Professionnelle Continue en Région Bourgogne 1 Le Conseil régional, chef de file de la formation 2 Le contexte - Rappels Les conseils régionaux

Plus en détail

APPEL A PROPOSITION 2015 USAGES NUMERIQUES

APPEL A PROPOSITION 2015 USAGES NUMERIQUES APPEL A PROPOSITION 2015 USAGES NUMERIQUES Dispositif : USAGES NUMERIQUES (7.2.C) Fonds européen concerné : FEDER Objectif spécifique : Augmenter l usage des services numériques. 1. Actions éligibles :

Plus en détail

Pédagogie de l ac-on communautaire de MACS ( communauté de communes Maremne Adour Côte- Sud)

Pédagogie de l ac-on communautaire de MACS ( communauté de communes Maremne Adour Côte- Sud) Nom de l en-té déposante : EPICEUM agence Nom de l agence de l annonceur : EPICEUM Pédagogie de l ac-on communautaire de MACS ( communauté de communes Maremne Adour Côte- Sud) DATE DE RÉALISATION : ATTRIBUTION

Plus en détail

POUR LE DÉVELOPPEMENT DU TERRITOIRE D EST ENSEMBLE 2014-2017

POUR LE DÉVELOPPEMENT DU TERRITOIRE D EST ENSEMBLE 2014-2017 LE PACTE : un outil pragmatique et partenarial au service des habitants et des acteurs économiques POUR LE DÉVELOPPEMENT DU TERRITOIRE D EST ENSEMBLE 2014-2017 Depuis sa création Est Ensemble a fait du

Plus en détail

INTERCOMMUNALITE TOURISTIQUE MEDOC OCEAN. Dax - Jeudi 1 er Avril 2010 COMMUNAUTE DE COMMUNES DES LACS MEDOCAINS

INTERCOMMUNALITE TOURISTIQUE MEDOC OCEAN. Dax - Jeudi 1 er Avril 2010 COMMUNAUTE DE COMMUNES DES LACS MEDOCAINS INTERCOMMUNALITE TOURISTIQUE MEDOC OCEAN Dax - Jeudi 1 er Avril 2010 COMMUNAUTE DE COMMUNES DES LACS MEDOCAINS 5 LE TERRITOIRE «MEDOC OCEAN» Les communes : Lacanau, Carcans-Maubuisson et Hourtin Population

Plus en détail

ORGANISATION DES POINTS D ETAPE

ORGANISATION DES POINTS D ETAPE Projet de note méthodologique ANRU Janvier 2008 ORGANISATION DES POINTS D ETAPE Note méthodologique 1. PRESENTATION GENERALE 1. Enjeux et objectifs des points d étape Les points d étape, réalisés deux

Plus en détail

Genèse et projet politique -2-

Genèse et projet politique -2- 29 SEPTEMBRE 2015 Genèse et projet politique -2- ECONOMIE TOURISTIQUE DU TERRITOIRE COMPLEMENTARITE TOURISTIQUE DES STATIONS Une progression de l activité touristique - du nord au sud - des lacs vers l

Plus en détail

CREATIVE LEADERS. «Let s make it happen» Accompagnement des managers d équipes et responsables transverses

CREATIVE LEADERS. «Let s make it happen» Accompagnement des managers d équipes et responsables transverses CREATIVE LEADERS «Let s make it happen» Accompagnement des managers d équipes et responsables transverses CREATIVE LEADERS accompagne les entreprises vers la performance durable en combinant 3 dimensions

Plus en détail

Se former aux méthodes et outils

Se former aux méthodes et outils Se former aux méthodes et outils du développement commercial Les ouls concrets du développement commercial La forma!on débute par 4 demi-journées où nous abordons les fondamentaux du développement commercial

Plus en détail

REQUALIFICATION DE ZONES D ACTIVITES

REQUALIFICATION DE ZONES D ACTIVITES REQUALIFICATION DE ZONES D ACTIVITES Le Schéma Régional de Développement Economique prévoit dans son orientation intitulée Promouvoir une attractivité économique durable, axe 5 une stratégie foncière pour

Plus en détail

Point d étape Note méthodologique

Point d étape Note méthodologique Point d étape Note méthodologique Avril 2008 Avril 2008 SOMMAIRE... Préambule : Enjeux et objectifs des points d étape... 4 Partie 1 : Réalisation des points d étape pour les projets de rénovation urbaine

Plus en détail

Présentation du projet

Présentation du projet Séminaire mi-parcours SNB du 28/11/2013 à Paris Présentation du projet «Mise en œuvre d une animation territoriale en faveur de l intégration de la biodiversité dans les Chartes Forestières de Territoire

Plus en détail

Regarder autrement pour mobiliser son potentiel managérial

Regarder autrement pour mobiliser son potentiel managérial Regarder autrement pour mobiliser son potentiel managérial Sommaire >>>> Notre vocation >> p.3 >>>> Notre projet pédagogique >> p.6 >>>> Notre offre produits >> p.11 >>>> L équipe et ses références >>

Plus en détail

Projet de management commercial unique du Réseau La Poste et de la Banque Postale

Projet de management commercial unique du Réseau La Poste et de la Banque Postale Projet de management commercial unique du Réseau La Poste et de la Banque Postale DRH La Banque Postale / Services Financiers et du Réseau La Poste Document confidentiel Sommaire Projet de structure managériale

Plus en détail

Bloc territorial communes /communauté comment organiser les synergies?

Bloc territorial communes /communauté comment organiser les synergies? Bloc territorial communes /communauté comment organiser les synergies? Mutualisations, territorialisation et plateforme de services aux communes claire.vigeant@chora.fr CHÔRA CONSEIL, 6 rue du 8 mai 1945,

Plus en détail

- organiser plus efficacement la gouvernance touristique du Cotentin.

- organiser plus efficacement la gouvernance touristique du Cotentin. LEADER 2014-2020 GAL du Pays du Cotentin Action 2 Conforter et optimiser la dynamique touristique de la destination Cotentin Sous-mesure 19.2 - Aide à la mise en œuvre d opérations dans le cadre de la

Plus en détail

Objec&f. Démontrer la réalité d une négocia&on dans une entreprise en difficulté financière et la diversité des intérêts en cause

Objec&f. Démontrer la réalité d une négocia&on dans une entreprise en difficulté financière et la diversité des intérêts en cause Objec&f Démontrer la réalité d une négocia&on dans une entreprise en difficulté financière et la diversité des intérêts en cause Mais d abord il faut comprendre.. 1 2 Qu est- ce que la LACC? La Loi sur

Plus en détail

LA GESTION URBAINE DE PROXIMITE POUR DES INVESTISSEMENTS DURABLES DANS LES QUARTIERS

LA GESTION URBAINE DE PROXIMITE POUR DES INVESTISSEMENTS DURABLES DANS LES QUARTIERS LA GESTION URBAINE DE PROXIMITE POUR DES INVESTISSEMENTS DURABLES DANS LES QUARTIERS Mise en œuvre d une d politique publique de jardins partagés FRARU FLOIRAC 20 MAI 2008 PERIMETRE DE LA GUP BAGATELLE

Plus en détail

Fiche projet La révision du projet d aménagement d une station touristique future Version du 26 novembre 2010

Fiche projet La révision du projet d aménagement d une station touristique future Version du 26 novembre 2010 République Tunisienne Ministère de l Environnement et du Développement Durable Coopération Technique Allemande Elaboration de la stratégie nationale d adaptation au changement climatique du secteur touristique

Plus en détail

La Communica)on pour : Les Tréteaux Blancs Toulouse, une troupe/école de Théâtre qui

La Communica)on pour : Les Tréteaux Blancs Toulouse, une troupe/école de Théâtre qui CHALLENGE ETUDIANT 4 ème Edi)on 2015-2016 La Communica)on pour : Les Tréteaux Blancs Toulouse, une troupe/école de Théâtre qui emmène les enfants jouer devant des enfants hospitalisés, malades ou handicapés.

Plus en détail

Syndicat Mixte pour le Sundgau

Syndicat Mixte pour le Sundgau IGT.ITG 22 rue Saint-Louis 67000 STRASBOURG Tél : 09 52 38 37 65 Fax : 09 57 38 37 65 Courriel : igt.itg@igt-itg.eu www.igt-itg.eu Cabinet ARGOS 8 rue Raymond Bank BP 1523 38025 GRENOBLE cedex 1 Tel :

Plus en détail

D.U. TÉLÉMÉDECINE TIC SANTÉ MEETING 11 SEPTEMBRE 2014

D.U. TÉLÉMÉDECINE TIC SANTÉ MEETING 11 SEPTEMBRE 2014 D.U. TÉLÉMÉDECINE TIC SANTÉ MEETING 11 SEPTEMBRE 2014 Nathalie Salles, Professeur CHU de Bordeaux pôle gérontologie, Vice-présidente Association Agir Pour La Télémédecine Mickaël Chaleuil, Président Association

Plus en détail

L Opération Urbaine de Développement du commerce et de l Artisanat de la Ville de VESOUL

L Opération Urbaine de Développement du commerce et de l Artisanat de la Ville de VESOUL L Opération Urbaine de Développement du commerce et de l Artisanat de la Ville de VESOUL La Ville de VESOUL souhaitant soutenir et redynamiser l activité commerciale et artisanale a entrepris en 2007,

Plus en détail

D 4. Handicap COHESION SOCIALE ENTRE LES POPULATIONS, LES TERRITOIRES, LES GENERATIONS

D 4. Handicap COHESION SOCIALE ENTRE LES POPULATIONS, LES TERRITOIRES, LES GENERATIONS D 4 COHESION SOCIALE ENTRE LES POPULATIONS, LES TERRITOIRES, LES GENERATIONS Les spécificités urbanistiques du territoire vélizien soulignent l enjeu de l accessibilité de la ville aux personnes à mobilité

Plus en détail

Le cadre général du point d étape...

Le cadre général du point d étape... Le cadre général du point d étape Les objectifs du point d étape L objectif général du point d étape, à 2 ans et à 4 ans, est d apprécier l avancement du projet et la tendance générale d évolution du quartier

Plus en détail

«silver économie» économie orientée vers les seniors. St Savin - commission économie

«silver économie» économie orientée vers les seniors. St Savin - commission économie «silver économie» économie orientée vers les seniors 2 Répondre aux enjeux sociaux par une approche économique 3 4 Population relative au niveau national et départemental 5 Projection sur le Sud Vienne

Plus en détail

PIBA. Projets et Ingénierie du Bâtiment & Aménagement

PIBA. Projets et Ingénierie du Bâtiment & Aménagement PIBA Projets et Ingénierie du Bâtiment & Aménagement PRESENTATION HISTORIQUE: La société PIBA (Projets, Ingénierie, Bâtiments et Aménagement) est une filiale du bureau d études IBAU) dédiée aux métiers

Plus en détail

Groupe de travail «ingénierie locale» (bilan au 13-02-

Groupe de travail «ingénierie locale» (bilan au 13-02- Groupe de travail «ingénierie locale» (bilan au 13-02- 2014) Contexte et objectif du groupe de travail Les travaux réalisés en 2012 par le groupe de travail sur l ingénierie locale, mis en place par le

Plus en détail

Du diagnostic au Plan d Actions

Du diagnostic au Plan d Actions PDU DE LA COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DE ROYAN ATLANTIQUE (CARA) 2013-2022 Du diagnostic au Plan d Actions Réunions Publiques Automne 2012 1 Déroulé de la séance Rappel de la démarche (loi, diagnostic,

Plus en détail

Comment bâtir une stratégie commerciale partagée?

Comment bâtir une stratégie commerciale partagée? Comment maintenir et développer le commerce face aux nouveaux modes de consommation? LUNDI 17 NOVEMBRE CCI GRENOBLE Comment bâtir une stratégie commerciale partagée? Comment bâ*r une stratégie commerciale

Plus en détail

PIBA. Projets et Ingénierie du Bâtiment & Aménagement

PIBA. Projets et Ingénierie du Bâtiment & Aménagement PIBA Projets et Ingénierie du Bâtiment & Aménagement PIBA offre une gamme cohérente de savoirs faire en assistance à Maîtrise d Ouvrage, en Maîtrise d Ouvrage Déléguée ainsi qu en pilotage de projets.

Plus en détail

Elle aboutira à la rédaction d un cahier des charges pour le lancement d une campagne de communication.

Elle aboutira à la rédaction d un cahier des charges pour le lancement d une campagne de communication. Axe 1.1 : Création d une destination «Gironde» Action 1.1.1 : Lancement d une étude sur l image et le positionnement marketing de la Gironde La Gironde a des images, des sites touristiques Cependant, il

Plus en détail

Dispositif : Recherche et Innovation dans le secteur privé

Dispositif : Recherche et Innovation dans le secteur privé Dispositif : Recherche et Innovation dans le secteur privé Axe 1 Objectif Thématique 1 : Renforcer la recherche, le développement technologique et l innovation Investissement prioritaire B : Promotion

Plus en détail

Un schéma d organisa0on du PEB et de la fourniture de documents en France BSN 8

Un schéma d organisa0on du PEB et de la fourniture de documents en France BSN 8 Un schéma d organisa0on du PEB et de la fourniture de documents en France BSN 8 Sommaire Probléma0que et historique Ac0ons engagées et objec0fs Bilan Ac0ons 2013 OpenRefdoc Contrat type STM Historique

Plus en détail

«PROJET DE PÔLE» COMMERCE ET ARTISANAT : Définition d une stratégie de développement et d un plan d actions pour le bourg-centre de Largentière

«PROJET DE PÔLE» COMMERCE ET ARTISANAT : Définition d une stratégie de développement et d un plan d actions pour le bourg-centre de Largentière MARCHÉS DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES ET PARTICULIÈRES (CCTP) «PROJET DE PÔLE» COMMERCE ET ARTISANAT : Définition d une stratégie de développement et d un plan d actions

Plus en détail

Conseil syndical du SCOT des Monts du Lyonnais mardi 3 février 2015. Débat sur le Projet d aménagement et de développement durables (Padd)

Conseil syndical du SCOT des Monts du Lyonnais mardi 3 février 2015. Débat sur le Projet d aménagement et de développement durables (Padd) Conseil syndical du SCOT des Monts du Lyonnais mardi 3 février 2015 Débat sur le Projet d aménagement et de développement durables (Padd) 1. Le rôle du Padd dans le Schéma de cohérence territoriale 2.

Plus en détail

1.1 - Favoriser l accueil et le développement des. entreprises

1.1 - Favoriser l accueil et le développement des. entreprises Module 1 : Formation, développement et innovation économique 1.1 - Favoriser l accueil et le développement des réservée : 560 000 OBJECTIFS STRATÉGIQUES - Encourager les modes de production responsables

Plus en détail

Image de Nevers et de l action touristique locale. Etude réalisée en mai juin juillet 2007

Image de Nevers et de l action touristique locale. Etude réalisée en mai juin juillet 2007 Image de Nevers et de l action touristique locale Etude réalisée en mai juin juillet 2007 Image de Nevers dans la presse en 2006 Presse nationale : Nevers est très peu citée dans la presse nationale sauf

Plus en détail

Etude pour la mise en place de démarches environnementales dans la conception et la gestion de zones d activité

Etude pour la mise en place de démarches environnementales dans la conception et la gestion de zones d activité Etude pour la mise en place de démarches environnementales dans la conception et la gestion de zones d activité COMMUNAUTE URBAINE DE CHERBOURG Groupe de travail n 1 «Gouvernance de la qualité environnementale

Plus en détail

Schéma de développement touristique du Pays Dolois 2011-2016

Schéma de développement touristique du Pays Dolois 2011-2016 Schéma de développement touristique du Pays Dolois 2011-2016 L activité touristique du Pays Dolois, quel constat? Quel cap pour le tourisme dolois? Les champs de progrès pour le tourisme dolois 26 mai

Plus en détail

Fédération des Agences Urbaines du Maroc MAJAL. Les projets et Démarches de dématérialisa3on. Séminaire de restitution. 29 Mars 2014.

Fédération des Agences Urbaines du Maroc MAJAL. Les projets et Démarches de dématérialisa3on. Séminaire de restitution. 29 Mars 2014. Fédération des Agences Urbaines du Maroc MAJAL Les projets et Démarches de dématérialisa3on Séminaire de restitution 29 Mars 2014! M2M Group Dématérialisa+on: Défini+on et Impacts Directs Dématérialisa+on

Plus en détail

FISAC DE BEAUCAIRE. Cahier des charges relatif à la rénovation des vitrines. Tranche 3

FISAC DE BEAUCAIRE. Cahier des charges relatif à la rénovation des vitrines. Tranche 3 FISAC DE BEAUCAIRE Tranche 3 Cahier des charges relatif à la rénovation des vitrines Ce document est le cahier des charges relatif à la fiche Acton N 1 de la tranche 3 du FISAC. Son objectif est de répondre

Plus en détail

Comité syndical 29 avril 2015 à Janzé

Comité syndical 29 avril 2015 à Janzé Comité syndical 29 avril 2015 à Janzé Les missions du Pays touristique (inscrites dans les statuts du Syndicat Mixte). 1. Élaborer et participer à la mise en œuvre d un projet de développement touristique

Plus en détail

MARCHES PUBLICS DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES

MARCHES PUBLICS DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES Tourtouse, le 25 septembre 2009 MARCHES PUBLICS DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES Consultation en vue de l étude de faisabilité et de programmation de l aménagement de la motte féodale de Tourtouse (Définition

Plus en détail

CHARTE D URBANISME COMMERCIAL ENTRE BREST METROPOLE OCEANE LA CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE DE BREST

CHARTE D URBANISME COMMERCIAL ENTRE BREST METROPOLE OCEANE LA CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE DE BREST CHARTE D URBANISME COMMERCIAL ENTRE BREST METROPOLE OCEANE LA CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE DE BREST LA CHAMBRE DE METIERS ET DE L ARTISANAT DU FINISTERE REVISION DE JUIN 2006 1 SOMMAIRE I. INTRODUCTION...

Plus en détail

PROJET DE RÉNOVATION DU QUARTIER LOUVOIS

PROJET DE RÉNOVATION DU QUARTIER LOUVOIS PROJET DE RÉNOVATION DU QUARTIER LOUVOIS POURQUOI? LA DALLE LOUVOIS, LE CONSTAT : UNE STRUCTURE VIEILLISSANTE IMPLIQUANT DES COÛTS D ENTRETIEN EN CROISSANCE RÉGULIÈRE : > Inadaptée > Difficile d accès

Plus en détail

Aménagement des traverses de petites agglomérations

Aménagement des traverses de petites agglomérations Aménagement des traverses de petites agglomérations GUIDE METHOLOGIQUE A L ATTENTION DES COLLECTIVITES Interlocuteur Traverses d agglomérations CG24: DRPP- Pôle Pilotage et Maîtrise d ouvrage Service Ordonnancement

Plus en détail

Les services municipaux de loisir :

Les services municipaux de loisir : Les services municipaux de loisir : l innovation sociale au service du développement dynamique de nos communautés MÉMOIRE DÉPOSÉ DANS LE CADRE DE LA CONSULTATION DU LIVRE BLANC SUR L AVENIR DES MUNICIPALITÉS

Plus en détail

"PLAN DEPARTEMENTAL DES ESPACES, SITES ET ITINERAIRES DE PLEINE NATURE." Un plan au service du développement des territoires et de la Nièvre.

PLAN DEPARTEMENTAL DES ESPACES, SITES ET ITINERAIRES DE PLEINE NATURE. Un plan au service du développement des territoires et de la Nièvre. "PLAN DEPARTEMENTAL DES ESPACES, SITES ET ITINERAIRES DE PLEINE NATURE." Un plan au service du développement des territoires et de la Nièvre. GUIDE PDESI 58 Loire Puisaye La Charitésur- Loire St-Benind'Azy

Plus en détail

Processus d élaboration du contrat de ville et calendrier

Processus d élaboration du contrat de ville et calendrier Processus d élaboration du contrat de ville et calendrier Travail préparatoire interne à l État : Mise en place de l équipe interministérielle Constitution du point de vue de l État sur la situation des

Plus en détail

REGLEMENT D AIDE RELATIF AUX INVESTISSEMENTS DES ENTREPRISES PROGRAMME FISAC OPERATION COLLECTIVE EN MILIEU RURAL

REGLEMENT D AIDE RELATIF AUX INVESTISSEMENTS DES ENTREPRISES PROGRAMME FISAC OPERATION COLLECTIVE EN MILIEU RURAL Communauté de communes du Chardon Lorrain 2 bis rue Henri Poulet 54470 THIAUCOURT 03.83.81.91.69 accueil@cc-chardonlorrain.fr REGLEMENT D AIDE RELATIF AUX INVESTISSEMENTS DES ENTREPRISES PROGRAMME FISAC

Plus en détail

LE PORT (974) / TAMATAVE (Toamasina)

LE PORT (974) / TAMATAVE (Toamasina) Historique de la coopération La ville du Port mène depuis 1994 un programme de coopération décentralisée avec la ville de Tamatave, dont la proximité géographique et culturelle est à l origine. Un accord

Plus en détail

Etude préalable FISAC

Etude préalable FISAC 1 Etude préalable FISAC Pays du Bocage Vendéen Programme d actions - Signature de la convention 18 novembre 2013 2 Le programme d action Pays du Bocage Vendéen A. Volet accessibilité Méthodologie Cette

Plus en détail

Cabinet de Conseil STRATÉGIE MANAGEMENT ORGANISATION JURIDIQUE FORMATION AVEC BW CONSULTANTS CHOISISSEZ DE GARANTIR VOTRE DEVELOPPEMENT

Cabinet de Conseil STRATÉGIE MANAGEMENT ORGANISATION JURIDIQUE FORMATION AVEC BW CONSULTANTS CHOISISSEZ DE GARANTIR VOTRE DEVELOPPEMENT Cabinet de Conseil STRATÉGIE MANAGEMENT ORGANISATION JURIDIQUE FORMATION 1 Pourquoi nous choisir? Le chef d entreprise, surtout s il est propriétaire, déteste l aventure. Notre Objec>f est de vous accompagner

Plus en détail

ETUDE «BOUTIQUE MÉTIERS D ART» PROPOSITIONS DE CAHIER DES CHARGES DE LA CHARTE

ETUDE «BOUTIQUE MÉTIERS D ART» PROPOSITIONS DE CAHIER DES CHARGES DE LA CHARTE ETUDE «BOUTIQUE MÉTIERS D ART» PROPOSITIONS DE CAHIER DES CHARGES DE LA CHARTE Charte du réseau «boutique métiers d art» PREAMBULE La FNAA, soutenue par des institutionnels publics, a lancé un réseau de

Plus en détail

BRIANÇON VILLE - SANTÉ OMS Mai 2010

BRIANÇON VILLE - SANTÉ OMS Mai 2010 BRIANÇON VILLE - SANTÉ OMS Mai 2010 BRIANÇON LA VILLE QUI GRIMPE BRIANÇON BRIANÇON VILLE-SANTE OMS LES DETERMINANTS SOCIAUX DE LA SANTÉ BRIANÇON VILLE-SANTE OMS La santé concerne les soignants mais aussi

Plus en détail