Forces et difficultés s des hôpitaux locaux dans l implantation de l IPOl

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Forces et difficultés s des hôpitaux locaux dans l implantation de l IPOl"

Transcription

1 Forces et difficultés s des hôpitaux locaux dans l implantation de l IPOl Louise Charron, infirmière Hôtel-Dieu de Sorel Mélanie Fortier, infirmière Centre hospitalier de Granby Louise Raymond, infirmière Hôpital du Haut-Richelieu

2 LE CONTEXTENTEXTE GÉNOGRAMME FORCESS DIFFICULTÉSU DÉSIRSS SUGGESTIONS

3 Présentation de la situation : Granby Sorel Saint-Jean-sur-Richelieu

4 HDS HHR CHG Bassin population # CLSC # lits / hôpital Pt vu / an / pivot # inf. / clinique (TC +TPP) Clinique d oncologie # md # Jours / sem # tx / période T.S. 7 h / sem. 7 h / sem. 7 h / sem.

5 Type de cancers les plus fréquents : Sein Colo-rectal Poumon Myélome Lymphome non hodgkinien et de hodgkin Exclus : Radiothérapie Greffe de moelle osseuse Leucémie aiguë Pédiatrie

6 Écocarte : PROGRAMME QUÉBÉCOIS DE LUTTE CONTRE LE CANCER P.Q.L.C CONSEIL QUÉBÉCOIS DE LUTTE CONTRE LE CANCER RRSSS MONTÉRÉRIE CENTRE HOSPITALIER régional du Suroît VALLEYFIELD CENTRE HOSPITALIER Pierre-Boucher LONGUEIL HÔPITAL du Haut-Richelieu SAINT-JEAN CENTRE HOSPITALIER Anna-Laberge CHÂTEAUGUAY HÔPITAL RÉGIONAL (CICM) CHARLES LEMOYNE CENTRE HOSPITALIER de GRANBY RÉSEAU SANTÉ Richelieu-Yamaska SAINT-HYACINTHE 19 CLSC HÔPITAL Brome-Missisquoi- Perkins COWANSVILLE CENTRE HOSPITALIER HÔTEL-DIEU DE SOREL

7 Forces : Création d une vision commune Changement des habitudes de pratique Augmentation de l expertise des infirmières en chimiothérapie Standardisation des pratiques dans nos centres Création d une équipe interdisciplinaire Approche globale et systémique Augmentation des liens interétablissements

8 Forces (suite) : Soutien et encadrement Pour l IPO Formation de base de 70 heures, formation mensuelle, supervision téléphonique et individuelle, formations diverses (colloque, congrès, formation continue avec CICM, etc.) Pour les infirmières de chimiothérapie Formation de chimiothérapie de base de 3 jours et par la suite, formation annuelle d une journée Pour les équipes d infirmières en chimiothérapie Stabilisation et renforcement du rôle

9 Forces (suite) : Administratif Budget régional obligatoire Encadrement de l infirmière-clinicienne régionale lors de l implantation Ajout de ressources selon l évolution du PQLC de notre région Clinique Relations étroites et continues entre l IPO et le patient Accès rapide à l IPO lors de la demande de consultation Atmosphère familiale en relation avec la taille restreinte de nos centres Experts facilement accessibles et stables

10 Difficultés s : Résistance aux changements Manque de connaissance du PQLC Manque de connaissance du rôle de l IPO Par l IPO Par l administration Par les autres professionnels Rôles préétablis Restructuration des rôles

11 Difficultés s : Résistance aux changements (suite) Difficulté d avoir des consultations médicales et infirmières lors d un nouveau diagnostic Changements de pratique en oncologie (chimiothérapie, sécurité ) Continuité des services entre les professionnels locaux Continuité des services entre les centres locaux vs centres spécialisés

12 Difficultés s : Rareté des ressources Manque de ressources des intervenants (infirmières et autres) Équipe interdisciplinaire incomplète Augmentation de la charge de travail Pénurie des oncologues Assignation de l IPO à d autres mandats Manque de ressources communautaires

13 Difficultés s : Organisation Peu de soutien administratif actif Peu de locaux adéquats Sentiment de solitude de l IPO

14 Désirs : Augmenter les ressources professionnelles, exemple : remplacement de vacances Augmenter notre compétence pour travailler en interdisciplinarité Respecter les compétences de chacun des intervenants tant à l interne qu à l externe Partager nos connaissances

15 Désirs (suite) : Avoir des locaux mieux adaptés à l évolution de la pratique Augmenter l accessibilité à l IPO Avoir un oncologue disponible sur place Avoir un appui administratif local plus présent

16 Suggestions interventions : Apporter des soins continus incluant le CARING Sécuriser la clientèle et la rendre plus impliquée diminuer les situations d urgence La relation privilégiée entre l IPO, le patient et sa famille, suite à nos rencontres, compense la majorité des difficultés

17 Suggestions interventions : Établir une meilleure communication entre les patients et les professionnels et exercer un soutien biopsychosocial Favoriser que l IPO ne remplisse que cette fonction dans son centre Remplacer l IPO pendant ses vacances

18 Conclusion Malgré toutes les difficultés rencontrées dans ce nouveau rôle, le changement s opère dans l équipe interdisciplinaire grâce à cette nouvelle philosophie d intégrer le patient et ses proches en tant qu acteurs principaux Promouvoir et assurer des soins de qualité aux personnes atteintes de cancer ainsi qu à leur famille est un rôle EXTRAORDINAIRE pour l ensemble de l équipe interdisciplinaire

19

La prise en charge par une équipe dédiée à la lutte contre le cancer du poumon

La prise en charge par une équipe dédiée à la lutte contre le cancer du poumon La prise en charge par une équipe dédiée à la lutte contre le cancer du poumon La prise en charge par une équipe dédiée à la lutte contre le cancer du poumon Lynda Fradette : infirmière pivot Francis Laberge

Plus en détail

LA LUTTE CONTRE LE CANCER DANS LA RÉGION DE LA MONTÉRÉGIE

LA LUTTE CONTRE LE CANCER DANS LA RÉGION DE LA MONTÉRÉGIE LA LUTTE CONTRE LE CANCER DANS LA RÉGION DE LA MONTÉRÉGIE LA LUTTE CONTRE LE CANCER DANS LA RÉGION DE LA MONTÉRÉGIE proportion des résidents se percevant en mauvaise santé est de 11 %. LE PROFIL SOCIOSANITAIRE

Plus en détail

L infirmière pivot Exemple de succès

L infirmière pivot Exemple de succès L infirmière pivot Exemple de succès Sonia Joannette Infirmière pivot en oncologie, BSc. N., CSIO Hôpital Charles LeMoyne Centre intégré de lutte contre le cancer de la Montérégie ( CICM) Le 21 novembre

Plus en détail

Réseau de lutte contre le cancer de la Montérégie. Jean Latreille md et Christine Bertrand Pour le Réseau Cancer Montérégie

Réseau de lutte contre le cancer de la Montérégie. Jean Latreille md et Christine Bertrand Pour le Réseau Cancer Montérégie Réseau de lutte contre le cancer de la Montérégie Jean Latreille md et Christine Bertrand Pour le Réseau Cancer Montérégie Objectifs de la présentation Décrire les grands principes qui nous ont guidés

Plus en détail

Infirmière pivot au CRID : un rôle à amarrer avec celui de l IPO

Infirmière pivot au CRID : un rôle à amarrer avec celui de l IPO Infirmière pivot au CRID : un rôle à amarrer avec celui de l IPO Mme Chantal Boisclair, infirmière bachelière Hôpital du Sacré-Cœur de Montréal 26 mars 2004 1 OBJECTIFS Connaître le CRID, l une des composantes

Plus en détail

LA MISE EN PLACE DE L INFIRMIÈRE PIVOT EN ONCOLOGIE EN MONTÉRÉGIE : un processus aux confins du changement organisationnel et clinique

LA MISE EN PLACE DE L INFIRMIÈRE PIVOT EN ONCOLOGIE EN MONTÉRÉGIE : un processus aux confins du changement organisationnel et clinique LA MISE EN PLACE DE L INFIRMIÈRE PIVOT EN ONCOLOGIE EN MONTÉRÉGIE : un processus aux confins du changement organisationnel et clinique Anne Plante M. Sc. Inf. infirmière clinicienne spécialisée 26 mars

Plus en détail

EXEMPLE D UN RAPPORT DE VISITE DE NIVEAU LOCAL GROUPE CONSEIL DE LUTTE CONTRE LE CANCER

EXEMPLE D UN RAPPORT DE VISITE DE NIVEAU LOCAL GROUPE CONSEIL DE LUTTE CONTRE LE CANCER ANNEXE 10 EXEMPLE D UN RAPPORT DE VISITE DE NIVEAU LOCAL GROUPE CONSEIL DE LUTTE CONTRE LE CANCER PROGRAMME DE LUTTE CONTRE LE CANCER ÉVALUATION DES ÉQUIPES INTERDISCIPLINAIRES/ÉTABLISSEMENT RAPPORT DE

Plus en détail

La fonction d infirmière-pivot et la réactivité d un réseau intégré en oncologie : des avenues de recherche pour le futur

La fonction d infirmière-pivot et la réactivité d un réseau intégré en oncologie : des avenues de recherche pour le futur La fonction d infirmière-pivot et la réactivité d un réseau intégré en oncologie : des avenues de recherche pour le futur Présenté par : Dominique Tremblay Inf., M.Sc.Inf. Étudiante au doctorat Direction

Plus en détail

VERS UN TRANSFERT EN MILIEU ADULTE STRUCTURÉ POUR LES JEUNES SURVIVANTS D'UN CANCER, UN PROJET DE COLLABORATION INTERDISCIPLINAIRE RÉSEAU

VERS UN TRANSFERT EN MILIEU ADULTE STRUCTURÉ POUR LES JEUNES SURVIVANTS D'UN CANCER, UN PROJET DE COLLABORATION INTERDISCIPLINAIRE RÉSEAU VERS UN TRANSFERT EN MILIEU ADULTE STRUCTURÉ POUR LES JEUNES SURVIVANTS D'UN CANCER, UN PROJET DE COLLABORATION INTERDISCIPLINAIRE RÉSEAU Congrès pratique exemplaire, 18 novembre 2016 Marie-Claude Charette

Plus en détail

La révision du cadre de pratique des infirmières pivots en oncologie (IPO) au CHU de Québec: une approche dynamique & collaborative

La révision du cadre de pratique des infirmières pivots en oncologie (IPO) au CHU de Québec: une approche dynamique & collaborative La révision du cadre de pratique des infirmières pivots en oncologie (IPO) au CHU de Québec: une approche dynamique & collaborative Maria Gabriela Ruiz, inf., MSc, CSN (c) Conseillère en soins spécialisés

Plus en détail

Les étapes clés pour réussir l implantation d un DCI oncologique

Les étapes clés pour réussir l implantation d un DCI oncologique Les étapes clés pour réussir l implantation d un DCI oncologique Marie-Andrée Fortin, MD. Fadi Hobeila, M.Sc. Direction québécoise de cancérologie Pratiques exemplaires 30 Novembre 2012 Objectifs Présenter

Plus en détail

La traduction et la reproduction totales ou partielles de ce document sont autorisées à la condition que la source soit mentionnée.

La traduction et la reproduction totales ou partielles de ce document sont autorisées à la condition que la source soit mentionnée. POPULATION PRÉSENTANT UN AVC EN MONTÉRÉGIE ÉTAT DE SITUATION 2009-2010 Portrait des services consommés et produits Juin 2011 Une publication du secteur Appréciation de la performance Direction de la gestion

Plus en détail

1998 PLCC: hiérarchisation de soins, interdisciplinarité, infirmière pivot en oncologie

1998 PLCC: hiérarchisation de soins, interdisciplinarité, infirmière pivot en oncologie COMITÉ EXÉCUTIF DU RÉSEAU DE CANCÉROLOGIE DE L OUTAOUAIS Dr Khalid AZZOUZI Directeur médical régional, Outaouais France SEGUIN Répondante régionale, Agence-Outaouais Montebello, 1 er février 2014 1 HISTORIQUE

Plus en détail

DÉVELOPPEMENT DU PROJET CLINIQUE DES CSSS DE LA GASPÉSIE ÎLES-DE-LA-MADELEINE ORIENTATIONS RÉGIONALES ET PROVINCIALES

DÉVELOPPEMENT DU PROJET CLINIQUE DES CSSS DE LA GASPÉSIE ÎLES-DE-LA-MADELEINE ORIENTATIONS RÉGIONALES ET PROVINCIALES DÉVELOPPEMENT DU PROJET CLINIQUE DES CSSS DE LA GASPÉSIE ÎLES-DE-LA-MADELEINE ORIENTATIONS RÉGIONALES ET PROVINCIALES Programme régional de lutte contre le cancer Le Programme régional de lutte contre

Plus en détail

Démystifier le rôle du médecin de famille pour mieux s investir

Démystifier le rôle du médecin de famille pour mieux s investir Démystifier le rôle du médecin de famille pour mieux s investir Arnaud Samson, MD, LMCC Médecin de famille CSSS Manicouagan Professeur agrégé de clinique Université Laval 1er décembre 2006 Objectifs Contribution

Plus en détail

Département universitaire de médecine de famille et de médecine d urgence

Département universitaire de médecine de famille et de médecine d urgence Département de médecine de famille et de médecine d urgence Spécialiste en procédés administratifs Département Assemblées Conseil départemental Comité de direction Comité des directions de service Départementale

Plus en détail

LES ÉQUIPES INTERDISCIPLINAIRES EN ONCOLOGIE

LES ÉQUIPES INTERDISCIPLINAIRES EN ONCOLOGIE LES ÉQUIPES INTERDISCIPLINAIRES EN ONCOLOGIE COMITÉ DES ÉQUIPES INTERDISCIPLINAIRES DE LUTTE CONTRE LE CANCER (CÉILC) Dr Christian Carrier Anne Plante, M.Sc.inf. Novembre 2005 Membres du Comité Mme Anne

Plus en détail

Un suivi systématique de la clientèle palliative recevant des traitements de radiothérapie

Un suivi systématique de la clientèle palliative recevant des traitements de radiothérapie Un suivi systématique de la clientèle palliative recevant des traitements de radiothérapie Stéphanie Nunès, inf. clin. Maryse Carignan, M. Sc. Inf., CSIO(C) Avec la collaboration de Dr Marie-Andrée Fortin,

Plus en détail

Stratégies d implantation, de déploiement et de diffusion PSI jeunesse

Stratégies d implantation, de déploiement et de diffusion PSI jeunesse Stratégies d implantation, de déploiement et de diffusion PSI jeunesse OBJECTIFS PRINCIPES DIRECTEURS STRATÉGIE : MOYENS Implantation régionale du PSI Cadre de référence régional Niveau stratégique 1 :

Plus en détail

Programme de prévention et de gestion de la Maladie Pulmonaire Obstructive Chronique (MPOC)

Programme de prévention et de gestion de la Maladie Pulmonaire Obstructive Chronique (MPOC) ACTION-SANTÉ : CENTRE DE GESTION DES MALADIES CHRONIQUES DU CLSC DE VERDUN Programme de prévention et de gestion de la Maladie Pulmonaire Obstructive Chronique (MPOC) Par: Marie-Christine Duchesne, Nutritionniste

Plus en détail

Atelier 5 La survivance : vivre après la maladie

Atelier 5 La survivance : vivre après la maladie Atelier 5 La survivance : vivre après la maladie La Survivance : vivre après la maladie Caroline Laverdière, MD, FRCP(c) Hémato-Oncologue CHU Sainte-Justine Université de Montréal Denis Soulières, MD,

Plus en détail

Améliorer la continuité des soins pour la clientèle atteinte de cancer. Le rôle de l infirmière pivot. Amélie Corbeil. Le 20 novembre 2007 15 h

Améliorer la continuité des soins pour la clientèle atteinte de cancer. Le rôle de l infirmière pivot. Amélie Corbeil. Le 20 novembre 2007 15 h Améliorer continuité s soins pour clientèle cancer Le rôle l infirmière pivot Amélie Corbeil Inf., M.Sc., MBA Conseillère - Pratique santé Le 20 novembre 2007 15 h Pn présentation Contexte Objectifs l

Plus en détail

Le suivi systématique de clientèle au CSSS La Pommeraie: des résultats quantifiables.

Le suivi systématique de clientèle au CSSS La Pommeraie: des résultats quantifiables. Le suivi systématique de clientèle au CSSS La Pommeraie: des résultats quantifiables. 3 25 3 28 2 23 15 1 5 12 1 9 8 6 1998-1999 1999-2 2-21 21-22 22-23 23-24 24-25 25-26 Années Alain Bernier inf.b.sc.mba

Plus en détail

Prévention et gestion des conduites suicidaires en milieu hospitalier psychiatrique

Prévention et gestion des conduites suicidaires en milieu hospitalier psychiatrique Prévention et gestion des conduites suicidaires en milieu hospitalier psychiatrique Groupe de travail des infirmières cliniciennes des établissements psychiatriques Groupe de travail 2 Louise Beauvais,

Plus en détail

Santé mentale à distance: tisser des liens par le billet de la télésanté

Santé mentale à distance: tisser des liens par le billet de la télésanté Santé mentale à distance: tisser des liens par le billet de la télésanté Mimi Israël MD Charles-Edouard Carrier inf. Janique Harvey MD Michèle Larose MD 1 Objectifs de l atelier Informer les participants

Plus en détail

Fonds de recherche et d enseignement en hémato-oncologie

Fonds de recherche et d enseignement en hémato-oncologie Je donne pour la vie Fonds de recherche et d enseignement en hémato-oncologie Au Canada, les cancers du sang et de la moelle osseuse font partie des cancers les plus fréquemment diagnostiqués. Encore aujourd

Plus en détail

SOINS ET SERVICES PHARMACEUTIQUES EN TÉLÉ-ONCOLOGIE

SOINS ET SERVICES PHARMACEUTIQUES EN TÉLÉ-ONCOLOGIE SOINS ET SERVICES PHARMACEUTIQUES EN TÉLÉ-ONCOLOGIE Caroline Bellemare, M.Sc. Chef du département de pharmacie, CSSS de l Énergie Caroline Charest, M.Sc. Pharmacienne, CSSS de Trois-Rivières Mélanie Masse,

Plus en détail

Évaluation du réseau intégré de soins et de services en oncologie : l expérience de la Montérégie

Évaluation du réseau intégré de soins et de services en oncologie : l expérience de la Montérégie Évaluation du réseau intégré de soins et de services en oncologie : l expérience de la Montérégie Décembre 2004 Danièle Roberge, Ph.D. Jean-Louis Denis, Ph.D. Linda Cazale, Ph.D. Élise Comtois, M.B.A.

Plus en détail

Organisation d une filière de soin interrégionale en oncologie : Exemple de l Oncologie Pédiatrique

Organisation d une filière de soin interrégionale en oncologie : Exemple de l Oncologie Pédiatrique Organisation d une filière de soin interrégionale en oncologie : Exemple de l Oncologie Pédiatrique P. Chastagner, CHU Nancy Président du conseil scientifique de la Société Française du Cancer de l Enfant

Plus en détail

Le nouveau rôle du DSP et des chefs de département

Le nouveau rôle du DSP et des chefs de département Le nouveau rôle du DSP et des chefs de département 2e journée de formation à l intention des médecins gestionnaires du réseau de la santé Louis Couture, MD DSPH Hôpital Charles LeMoyne Québec 17 novembre

Plus en détail

MODÈLE DE SUPER-CLINIQUE SUR LE TERRITOIRE DU CSSS DE BORDEAUX-CARTIERVILLE SAINT-LAURENT-CAU. Document de travail 28 août 2014

MODÈLE DE SUPER-CLINIQUE SUR LE TERRITOIRE DU CSSS DE BORDEAUX-CARTIERVILLE SAINT-LAURENT-CAU. Document de travail 28 août 2014 MODÈLE DE SUPER-CLINIQUE SUR LE TERRITOIRE DU CSSS DE BORDEAUX-CARTIERVILLE SAINT-LAURENT-CAU Document de travail 28 août 2014 1. DESCRIPTION Une super-clinique regroupe sous un même toit une équipe multidisciplinaire

Plus en détail

Équipes de liaison spécialisées en dépendance dans les urgences Expérience québécoise

Équipes de liaison spécialisées en dépendance dans les urgences Expérience québécoise Équipes de liaison spécialisées en dépendance dans les urgences Expérience québécoise D re Lise Archibald Québec Plan de la présentation Mise en contexte Historique des équipes de liaison et état de situation

Plus en détail

LES SOINS PALLIATIFS À DOMICILE AU QUÉBEC : ENJEUX ET PERSPECTIVES

LES SOINS PALLIATIFS À DOMICILE AU QUÉBEC : ENJEUX ET PERSPECTIVES LES SOINS PALLIATIFS À DOMICILE AU QUÉBEC : ENJEUX ET PERSPECTIVES Serge Dumont Ph. D. MSRC 27 e Congrès de l Association québécoise de soins palliatifs IL Y A SOUFFRANCE ET SOUFFRANCE IL Y A SOUFFRANCE

Plus en détail

Pratique infirmière liée à la chimiothérapie: Ni une petite pilule Ni une petite granule

Pratique infirmière liée à la chimiothérapie: Ni une petite pilule Ni une petite granule 1 Pratique infirmière liée à la chimiothérapie: Ni une petite pilule Ni une petite granule Présenté par : Louise Compagna, adjointe aux chefs Linda Perrault assistante infirmière- chef Nicole Tremblay,

Plus en détail

: déploiement d. équipe de recherche infirmière re pour répondre aux besoins de soins

: déploiement d. équipe de recherche infirmière re pour répondre aux besoins de soins Expérience innovante de collaboration CHUM-Universit Université de Montréal : déploiement d d une équipe de recherche infirmière re pour répondre aux besoins de soins Sylvie Dubois, inf., Ph.D. Adjointe

Plus en détail

Mémoire du CSSS La Pommeraie sur le projet de Loi nº 10. Déposé auprès de la commission parlementaire de la santé et des services sociaux

Mémoire du CSSS La Pommeraie sur le projet de Loi nº 10. Déposé auprès de la commission parlementaire de la santé et des services sociaux Mémoire du CSSS La Pommeraie sur le projet de Loi nº 10 Déposé auprès de la commission parlementaire de la santé et des services sociaux Cowansville, le 28 octobre 2014 Introduction Le projet de loi nº

Plus en détail

FIDÉLISATION, DÉVELOPPEMENT DES COMPÉTENCES ET UTILISATION OPTIMALE DES RESSOURCES. Un projet de réorganisation r au CSSS Pierre Boucher

FIDÉLISATION, DÉVELOPPEMENT DES COMPÉTENCES ET UTILISATION OPTIMALE DES RESSOURCES. Un projet de réorganisation r au CSSS Pierre Boucher FIDÉLISATION, DÉVELOPPEMENT DES COMPÉTENCES ET UTILISATION OPTIMALE DES RESSOURCES Un projet de réorganisation r du travail au CSSS Pierre Boucher Plan de la présentation 1. Présentation du CSSS Pierre

Plus en détail

Psychiatre répondant au sein d une équipe de santé mentale de 1ere ligne : nouveaux défis en psychiatrie communautaire. Yvon Boucher David Robitaille

Psychiatre répondant au sein d une équipe de santé mentale de 1ere ligne : nouveaux défis en psychiatrie communautaire. Yvon Boucher David Robitaille Psychiatre répondant au sein d une équipe de santé mentale de 1ere ligne : nouveaux défis en psychiatrie communautaire Yvon Boucher David Robitaille Plan Qu est-ce qu un psychiatre répondant? Quels besoins

Plus en détail

CSSS CH Agence RUIS Le rôle du DSP dans un réseau réinventé : prendre le risque

CSSS CH Agence RUIS Le rôle du DSP dans un réseau réinventé : prendre le risque CSSS CH Agence RUIS Le rôle du DSP dans un réseau réinventé : prendre le risque Alain-Philippe Lemieux Directeur des services professionnels et hospitaliers Colloque annuel des DSP 3 novembre 2006 Colloque

Plus en détail

Soutien à l annonce du diagnostic de cancer: perspective patients et infirmières pivot en oncologie

Soutien à l annonce du diagnostic de cancer: perspective patients et infirmières pivot en oncologie Soutien à l annonce du diagnostic de cancer: perspective patients et infirmières pivot en oncologie Josée Dorval, inf., M. Sc.inf., Infirmière-chef d unité de soins, Direction des soins infirmiers et des

Plus en détail

LISTE DES CENTRES HOSPITALIERS AYANT REÇU L AUTORISATION DE DISPENSER DES SERVICES DE TOMODENSITOMÉTRIE

LISTE DES CENTRES HOSPITALIERS AYANT REÇU L AUTORISATION DE DISPENSER DES SERVICES DE TOMODENSITOMÉTRIE LISTE DES CENTRES HOSPITALIERS AYANT REÇU L AUTORISATION DE DISPENSER DES SERVICES DE TOMODENSITOMÉTRIE Région Région 01 Bas St-Laurent Hôpital régional de Rivière-du-Loup et de l Estran 1991-02-15 0340X

Plus en détail

PLAN D'EFFECTIFS MÉDICAUX (PEM) Année 2017 PEM 2017 en vigueur du 1er décembre 2016 au 30 novembre 2017

PLAN D'EFFECTIFS MÉDICAUX (PEM) Année 2017 PEM 2017 en vigueur du 1er décembre 2016 au 30 novembre 2017 01 CISSS DU BAS-SAINT-LAURENT Centre hospitalier régional du Grand-Portage psychiatrie adulte 9 7 2 psychiatrie(pédo) 2 2 0 Hôpital régional de Rimouski psychiatrie adulte 11 11 0 psychiatrie(pédo) 3 3

Plus en détail

PROGRAMMATION DES ACTIVITÉS DE FORMATION CONTINUE Contenus et objectifs pédagogiques

PROGRAMMATION DES ACTIVITÉS DE FORMATION CONTINUE Contenus et objectifs pédagogiques PROGRAMMATION DES ACTIVITÉS DE FORMATION CONTINUE OFFERTE PAR LE RÉSEAU DE CANCÉROLOGIE DE LA MONTÉRÉGIE (RCM) 2017-2018 Contenus et objectifs pédagogiques 13 septembre 2017 TABLE DES MATIERES Formation

Plus en détail

Place des professionnels libéraux dans le parcours du patient cancéreux. Dr Nathalie Nisenbaum 7 décembre 2006

Place des professionnels libéraux dans le parcours du patient cancéreux. Dr Nathalie Nisenbaum 7 décembre 2006 Place des professionnels libéraux dans le parcours du patient cancéreux Dr Nathalie Nisenbaum 7 décembre 2006 Place des professionnels libéraux dans le parcours du patient cancéreux Prévention et dépistage

Plus en détail

PORTRAIT DES SERVICES EN AUDIOLOGIE ET ACCÈS AUX SERVICES

PORTRAIT DES SERVICES EN AUDIOLOGIE ET ACCÈS AUX SERVICES PORTRAIT DES SERVICES EN AUDIOLOGIE ET RÉGIONS DE MONTRÉAL, LAVAL, LANAUDIÈRE, LAURENTIDES ET MONTÉRÉGIE Le présent document existe grâce à l initiative de l équipe d audiologistes de l Hôpital général

Plus en détail

Offre de formation continue novatrice accessible aux infirmières du CSSS de Saint-Jérôme par la Direction des soins infirmiers

Offre de formation continue novatrice accessible aux infirmières du CSSS de Saint-Jérôme par la Direction des soins infirmiers Offre de formation continue novatrice accessible aux infirmières du CSSS de Saint-Jérôme par la Direction des soins infirmiers Chantale Brochu Claire Godin Louise Tremblay ORIILL 15 mai 2009 Plan de présentation

Plus en détail

L expérience de l Hôpital Maisonneuve-Rosemont

L expérience de l Hôpital Maisonneuve-Rosemont L expérience de l Hôpital Maisonneuve-Rosemont Colloque «Un hôpital accueillant pour les personnes âgées» 1er et 2 mai 2008 Par Dr Odette Roy, Ph.D. Michel Bourbeau, M.D. Plan de la présentation Contexte

Plus en détail

Une nouvelle collaboration infirmière-médecin en contraception

Une nouvelle collaboration infirmière-médecin en contraception Une nouvelle collaboration infirmière-médecin en contraception Comment améliorer l accessibilité des services, 6 mois après l initiation du contraceptif? CSSS de Laval Mai 2010 Par Dr Line Desrosiers,

Plus en détail

L HOSPITALISATION A DOMICILE. 4 décembre 2014

L HOSPITALISATION A DOMICILE. 4 décembre 2014 L HOSPITALISATION A DOMICILE 4 décembre 2014 ZONE D INTERVENTION MONTASTRUC LA CONSEILLERE LEGUEVIN TOULOUSE prochainement VILLEFRANCHE QU EST-CE QUE L HAD? Une HOSPITALISATION alternative, polyvalente

Plus en détail

Prise en charge des cancers de l enfant dans la région Languedoc- Roussillon

Prise en charge des cancers de l enfant dans la région Languedoc- Roussillon Prise en charge des cancers de l enfant dans la région Languedoc- Roussillon CANCERS DE L ENFANT CANCERS DE L ENFANT - Maladie rare : cancer de l enfant

Plus en détail

Collaboration interprofessionnelle en santé mentale: travailleur social et psychiatre répondant

Collaboration interprofessionnelle en santé mentale: travailleur social et psychiatre répondant Collaboration interprofessionnelle en santé mentale: travailleur social et psychiatre répondant Marie Josée Chouinard MD PhD Psychiatre répondant CSSS Pierre Boucher Claude Potvin B.T.S Travailleur social

Plus en détail

Atelier 1 : Mise en place d'un continuum intégré en cancérologie

Atelier 1 : Mise en place d'un continuum intégré en cancérologie Atelier 1 : Mise en place d'un continuum intégré en cancérologie Pierre Paul Milette DGA Santé physique et DSM CIUSSS Centre-Sud- de l Île-de-Montréal Suzanne Leroux inf Bsc chef d unité de soins hémato

Plus en détail

Direction de la programmation et coordination

Direction de la programmation et coordination VERS UN RÉSEAU DE SERVICES INTÉGRÉS DESTINÉS AUX PERSONNES ATTEINTES DE MALADIES PULMONAIRES OBSTRUCTIVES CHRONIQUES (MPOC) Éléments essentiels de la mise en oeuvre Direction de la programmation et coordination

Plus en détail

Expérience du CHUQ en matière de stabilisation des postes d infirmières

Expérience du CHUQ en matière de stabilisation des postes d infirmières Expérience du CHUQ en matière de stabilisation des postes d infirmières Présentation de : Micheline Grégoire, adjointe à la DSI Louise Petitclerc, adjointe à la DRH Déroulement Présentation du CHUQ Origines

Plus en détail

Évaluation du réseau intégré de soins et de services en oncologie : l expérience de la Montérégie

Évaluation du réseau intégré de soins et de services en oncologie : l expérience de la Montérégie Évaluation du réseau intégré de soins et de services en oncologie : l expérience de la Montérégie Décembre 2004 Danièle Roberge, Ph.D. Jean-Louis Denis, Ph.D. Linda Cazale, Ph.D. Élise Comtois, M.B.A.

Plus en détail

LE PLAN CANCER ORGANISATION DE LA CANCÉROLOGIE EN FC

LE PLAN CANCER ORGANISATION DE LA CANCÉROLOGIE EN FC LE PLAN CANCER ORGANISATION DE LA CANCÉROLOGIE EN FC Formation destinée aux Aides Soignantes Jeudi 19 mars 2015 Nicole MOREL Réseau ONCOLIE DÉFINITION PLAN CANCER : Organisation de la cancérologie en France

Plus en détail

Un Guichet d accès téléphonique en santé mentale: modèle lavallois

Un Guichet d accès téléphonique en santé mentale: modèle lavallois Un Guichet d accès téléphonique en santé mentale: modèle lavallois Jean Parratte, md, CSSS de Laval Yvan Pelletier, md, Hôpital Sacré-Cœur de Montréal Avec la participation de: France Caza, md, CLSC Ste

Plus en détail

La collaboration interprofessionnelle en pédiatriep

La collaboration interprofessionnelle en pédiatriep La collaboration interprofessionnelle en pédiatriep Présent senté par Caroline Delisle MédecinM Josée Monfette infirmière re clin. Marie-Pierre Chalifoux Résidente Présentation Le GMF de l UMFl CLM Portrait

Plus en détail

Rapport du Président-directeur général pour la Commission sur les soins de fin de vie YVAN GENDRON PRÉSIDENT-DIRECTEUR GÉNÉRAL

Rapport du Président-directeur général pour la Commission sur les soins de fin de vie YVAN GENDRON PRÉSIDENT-DIRECTEUR GÉNÉRAL Rapport du Président-directeur général pour la Commission sur les soins de fin de vie YVAN GENDRON PRÉSIDENT-DIRECTEUR GÉNÉRAL Décembre 2016 Rapport du Président-directeur général pour la Commission sur

Plus en détail

Plan d ensemble des projets de construction de l Hôpital Charles LeMoyne : mieux répondre aux besoins de notre population de demain

Plan d ensemble des projets de construction de l Hôpital Charles LeMoyne : mieux répondre aux besoins de notre population de demain Plan d ensemble des projets de construction de l Hôpital Charles LeMoyne : mieux répondre aux besoins de notre population de demain Hôpital Charles LeMoyne Qui sommes-nous? Centre régional et universitaire

Plus en détail

TRAJECTOIRE DE SERVICES POUR LA CLIENTÈLE ATTEINTE DE MALADIES PULMONAIRES OBSTRUCTIVES CHRONIQUES (MPOC)

TRAJECTOIRE DE SERVICES POUR LA CLIENTÈLE ATTEINTE DE MALADIES PULMONAIRES OBSTRUCTIVES CHRONIQUES (MPOC) TRAJECTOIRE DE SERVICES POUR LA CLIENTÈLE ATTEINTE DE MALADIES PULMONAIRES OBSTRUCTIVES CHRONIQUES (MPOC) Présentation SoQibs 25 avril 2007 Johanne Roy, M.Sc. Inf. Chargée de projet Agence de la santé

Plus en détail

Atelier «Bouger pour la vie»

Atelier «Bouger pour la vie» Atelier «Bouger pour la vie» La pratique d activités physiques PENDANT et APRÈS les traitements contre le cancer Bastarache, Guillaume, kinésiologue, B.Sc. Service de kinésiologie de la Fondation Virage

Plus en détail

Médico-social et GHT

Médico-social et GHT Pôle Autonomie Médico-social et GHT ANNIE LELIEVRE RESPONSABLE DU PÔLE AUTONOMIE Rencontre régionale des décideurs du médico-social en région Centre-Val de Loire 16 juin 2016 Groupements Hospitaliers de

Plus en détail

Quand les professionnels s unissent pour faire encore mieux dans la prise en charge des patients devant subir une chirurgie du sein.

Quand les professionnels s unissent pour faire encore mieux dans la prise en charge des patients devant subir une chirurgie du sein. Quand les professionnels s unissent pour faire encore mieux dans la prise en charge des patients devant subir une chirurgie du sein. Stéphanie Fradette, physiothérapeute Jocelyne Doucet, infirmière clinicienne

Plus en détail

LA GOUVERNANCE CLINIQUE UN FACTEUR DE SUCCÈS POUR TRANSFORMER

LA GOUVERNANCE CLINIQUE UN FACTEUR DE SUCCÈS POUR TRANSFORMER LA GOUVERNANCE CLINIQUE UN FACTEUR DE SUCCÈS POUR TRANSFORMER Présenté au colloque des CII-CIR par Gertrude Bourdon Directrice générale du Centre hospitalier universitaire de Québec PLAN DE LA PRÉSENTATION

Plus en détail

La collaboration des infirmières et des médecins dans la gestion des soins des plaies

La collaboration des infirmières et des médecins dans la gestion des soins des plaies La collaboration des infirmières et des médecins dans la gestion des soins des plaies Programme de partenariat stratégique Pre Isabelle Reeves, inf. PhD Colloque CII, Montréal Le 6 mai 2010 Plan de la

Plus en détail

UNE GESTION DE CAS INTENSIFIÉE ET OUVERTE SUR LE RÉSEAU

UNE GESTION DE CAS INTENSIFIÉE ET OUVERTE SUR LE RÉSEAU UNE GESTION DE CAS INTENSIFIÉE ET OUVERTE SUR LE RÉSEAU Michel Lemieux, chef de l administration du projet SIPA, CLSC CHSLD Bordeaux-Cartierville et Myriam Proulx, t.s. gestionnaire de cas Projet SIPA,

Plus en détail

CENTRE INTÉGRÉ DE SANTÉ ET DE SERVICES SOCIAUX DE LAVAL. Dre Marie-Andrée Fortin, FRCPC

CENTRE INTÉGRÉ DE SANTÉ ET DE SERVICES SOCIAUX DE LAVAL. Dre Marie-Andrée Fortin, FRCPC CENTRE INTÉGRÉ DE SANTÉ ET DE SERVICES SOCIAUX DE LAVAL L'utilisation des données pour favoriser une gestion agile et efficiente du continuum de soins au centre intégré de cancérologie de Laval Dre Marie-Andrée

Plus en détail

Impact d une formation sur l évaluation de la douleur au triage (urgence)

Impact d une formation sur l évaluation de la douleur au triage (urgence) Impact d une formation sur l évaluation de la douleur au triage (urgence) Résumé de la rédaction : Dans le cadre de son projet Impact d une formation sur l évaluation de la douleur au triage (urgence)

Plus en détail

RÉVOLUTIONNER LE TRAVAIL DE L INFIRMIÈRE AU BLOC OPÉRATOIRE OUI, CELA EST POSSIBLE

RÉVOLUTIONNER LE TRAVAIL DE L INFIRMIÈRE AU BLOC OPÉRATOIRE OUI, CELA EST POSSIBLE RÉVOLUTIONNER LE TRAVAIL DE L INFIRMIÈRE AU BLOC OPÉRATOIRE OUI, CELA EST POSSIBLE M me Guylaine Marquis Conseillère en soins, évaluation de la qualité pour la direction des soins infirmiers CHUM M. Stéphane

Plus en détail

HEMATOLOGIE ONCOLOGIE PEDIATRIQUE Dispositif d annonce du diagnostic ENTRETIEN MEDICAL

HEMATOLOGIE ONCOLOGIE PEDIATRIQUE Dispositif d annonce du diagnostic ENTRETIEN MEDICAL HEMATOLOGIE ONCOLOGIE PEDIATRIQUE Dispositif d annonce du diagnostic ENTRETIEN MEDICAL Date : Nom du médecin qui annonce le diagnostic :. Nom du médecin responsable du patient : non encore défini L annonce

Plus en détail

Colloque des CII-CIR 1 er mai ÉLISE LECLAIR, M.Sc.inf., directrice des soins infirmiers

Colloque des CII-CIR 1 er mai ÉLISE LECLAIR, M.Sc.inf., directrice des soins infirmiers Colloque des CII-CIR 1 er mai 2013 ÉLISE LECLAIR, M.Sc.inf., directrice des soins infirmiers ANNIE LABERGE, M. Sc. inf. ICS en PCI, conseillère cadre en PCI INTRODUCTION Les infections nosocomiales constituent

Plus en détail

L EXPÉRIENCE D IMPLANTATION DU SUIVI SYSTÉMATIQUE DE LA CLIENTÈLE PSYCHOTIQUE

L EXPÉRIENCE D IMPLANTATION DU SUIVI SYSTÉMATIQUE DE LA CLIENTÈLE PSYCHOTIQUE L EXPÉRIENCE D IMPLANTATION DU SUIVI SYSTÉMATIQUE DE LA CLIENTÈLE PSYCHOTIQUE À L'UNITÉ DE SOINS PSYCHIATRIQUES DU CENTRE HOSPITALIER (CH) PIERRE-BOUCHER CENTRE INTÉGRÉ DE SANTÉ ET DE SERVICES SOCIAUX

Plus en détail

Ce que devrait savoir l infirmière sur l histoire naturelle, le pronostic et le plan de traitement des cancers les plus fréquents; deuxième partie.

Ce que devrait savoir l infirmière sur l histoire naturelle, le pronostic et le plan de traitement des cancers les plus fréquents; deuxième partie. Ce que devrait savoir l infirmière sur l histoire naturelle, le pronostic et le plan de traitement des cancers les plus fréquents; deuxième partie. André Blais Hémato oncologue 22 octobre 2010 CSSS de

Plus en détail

RÔLES, ACTIVITÉS CLÉS ET COMPÉTENCES

RÔLES, ACTIVITÉS CLÉS ET COMPÉTENCES Direction de santé publique RÔLES, ACTIVITÉS CLÉS ET COMPÉTENCES DES SUPERVISEURS CLINIQUES DES SIPPE Janvier 2011 Comité aviseur : (par ordre alphabétique) Luce Bordeleau, agente de planification, Christiane

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES. Service de la santé publique (SSP) No du poste selon décision d'organisation : communautaire (ISC)

CAHIER DES CHARGES. Service de la santé publique (SSP) No du poste selon décision d'organisation : communautaire (ISC) DEPARTEMENT DE LA FORMATION, DE LA JEUNESSE ET DE LA CULTURE Service de l enseignement spécialisé et de l appui à la formation (SESAF) Unité de promotion de la santé et de prévention en milieu scolaire

Plus en détail

1160, boulevard Nobert, Longueuil (Québec) J4K 2P

1160, boulevard Nobert, Longueuil (Québec) J4K 2P 1160, boulevard Nobert, Longueuil (Québec) J4K 2P1 450.442.3333 www.alzheimerrivesud.ca 1991-2014 Mission et Valeurs depuis 23 ans Soutenir, aider et accompagner les personnes atteintes de la maladie d

Plus en détail

Évaluation, interventions, suivi et enseignement : les rôles infirmiers au service du patient traité en radio-oncologie

Évaluation, interventions, suivi et enseignement : les rôles infirmiers au service du patient traité en radio-oncologie Évaluation, interventions, suivi et enseignement : les rôles infirmiers au service du patient traité en radio-oncologie Maryse Carignan, M. Sc. inf., CSIO(C) Conseillère clinique, DSI CSSSL Renata Benc,

Plus en détail

PROGRAMME QUÉBÉCOIS DE LUTTE CONTRE LE CANCER

PROGRAMME QUÉBÉCOIS DE LUTTE CONTRE LE CANCER Évaluation du fonctionnement interdisciplinaire de huit équipes de lutte contre le cancer : principaux constats PROGRAMME QUÉBÉCOIS DE LUTTE CONTRE LE CANCER Évaluation Santé et Services sociaux 11-902-08F

Plus en détail

«VERS UN TRANSFERT EN MILIEU ADULTE STRUCTURÉ POUR LES JEUNES SURVIVANTS D'UN CANCER, UN PROJET DE COLLABORATION INTERDISCIPLINAIRE RÉSEAU»

«VERS UN TRANSFERT EN MILIEU ADULTE STRUCTURÉ POUR LES JEUNES SURVIVANTS D'UN CANCER, UN PROJET DE COLLABORATION INTERDISCIPLINAIRE RÉSEAU» «VERS UN TRANSFERT EN MILIEU ADULTE STRUCTURÉ POUR LES JEUNES SURVIVANTS D'UN CANCER, UN PROJET DE COLLABORATION INTERDISCIPLINAIRE RÉSEAU» Par: Annie-Pier Couture B.Sc.Inf, conseillère en soins infirmiers,

Plus en détail

TUBERCULOSE ET IMMIGRATION : DES PARCOURS MULTIPLES

TUBERCULOSE ET IMMIGRATION : DES PARCOURS MULTIPLES TUBERCULOSE ET IMMIGRATION : DES PARCOURS MULTIPLES D re Christine Lacroix Colloque MI 9 avril 2014 Objectifs Comprendre les défis posés par une éclosion en milieu d immigration. Identifier les dernières

Plus en détail

PLAN D'EFFECTIFS MÉDICAUX (PEM) Année 2017 PEM 2017 en vigueur du 1er décembre 2016 au 30 novembre 2017

PLAN D'EFFECTIFS MÉDICAUX (PEM) Année 2017 PEM 2017 en vigueur du 1er décembre 2016 au 30 novembre 2017 en vigueur du 1er décembre 2016 au 30 novembre 01 CISSS DU BAS-SAINT-LAURENT Centre hospitalier régional du Grand-Portage radiologie diagnostique 6 6 0 Hôpital d'amqui radiologie diagnostique PRF 1 0 1

Plus en détail

Tous cancers. Survie relative à 5 ans

Tous cancers. Survie relative à 5 ans 3 Tous cancers ANALYSE En France, en 2000, le nombre de nouveaux cas de cancer a été estimé au total à près de 280 000 dont 58 % chez l homme. Le nombre de décès atteint environ 150 000, dont 61 % survenant

Plus en détail

INFIRMIÈRE TECHNICIENNE EN GMF

INFIRMIÈRE TECHNICIENNE EN GMF INFIRMIÈRE TECHNICIENNE EN GMF L infirmière technicienne en GMF évalue l état de santé, détermine et assure la réalisation du plan de soins et de traitements infirmiers. Elle prodigue les soins et traitements

Plus en détail

LA PEDIATRIE EN FRANCE

LA PEDIATRIE EN FRANCE LA PEDIATRIE EN FRANCE Démographie (source CNOM) Année Total inscrit femmes hommes Différence de donnée 7,8 % Janvier 2009 6464 3898 2566 Part des pédiatres libéraux conventionnés en secteur 1DP et

Plus en détail

Gestion interdisciplinaire des délais de prise en charge en chirurgie gynéco - oncologique

Gestion interdisciplinaire des délais de prise en charge en chirurgie gynéco - oncologique Gestion interdisciplinaire des délais de prise en charge en chirurgie gynéco - oncologique Philippe Sauthier, MD Chef du service de gynécologie oncologique (CHUM) Adjoint médical du Centre Intégré de Cancérologie

Plus en détail

DATE DE PRODUCTION : mardi 29 novembre 2016 PAGE 1 DE 6 Régie de l'assurance maladie du Québec

DATE DE PRODUCTION : mardi 29 novembre 2016 PAGE 1 DE 6 Régie de l'assurance maladie du Québec 11097029 HOPITAL JUIF DE READAPTATION 659 0 0 659 12420774 HOPITAL SANTA CABRINI 8 089 4 300 0 12 389 12431656 INSTITUT DE CARDIOLOGIE DE MONTREAL 7 568 13 0 7 581 12452645 HOPITAL MARIE CLARAC 1 938 0

Plus en détail

La consultation infirmière

La consultation infirmière La consultation infirmière Francine Python Congrès SOS, 18 mars 2010 Le Contexte de Travail Établissement privé de la Côte vaudoise Service ambulatoire d oncologie et d hématologie Entre 25 et 40 patients

Plus en détail

INFIRMIÈRES ET MÉDECINS DES PREMIERS GMF: QUELS CHANGEMENTS DE PRATIQUE PROFESSIONNELLE?

INFIRMIÈRES ET MÉDECINS DES PREMIERS GMF: QUELS CHANGEMENTS DE PRATIQUE PROFESSIONNELLE? INFIRMIÈRES ET MÉDECINS DES PREMIERS GMF: QUELS CHANGEMENTS DE PRATIQUE PROFESSIONNELLE? Présenté au déjeuner-causerie de l Agence de la santé et des services sociaux de Lanaudière par Lysette Trahan,

Plus en détail

Activités Intitulé de l'activité Volume horaire

Activités Intitulé de l'activité Volume horaire Résumé UE (la fiche complète est disponible sur www.vinci.be) - Année académique 2017-2018 (version définitive) Cursus de Spécialisation en oncologie Code O4110 Cycle / Bloc 1 / 6 Niveau CFC Quadrimestre

Plus en détail

Le Dossier Commun Communicant de Cancérologie (DCC)

Le Dossier Commun Communicant de Cancérologie (DCC) Le Dossier Commun Communicant de Cancérologie (DCC) Avenir dans la nouvelle région Plan Personnalisé de Soins : PPS Dr L Remenieras, responsable du 3 C Régional d Hématologie Vendredi 20 Mai 2016 DCC:

Plus en détail

L infirmière pivot en oncologie: son rôle auprès de la clientèle en soins palliatifs

L infirmière pivot en oncologie: son rôle auprès de la clientèle en soins palliatifs L infirmière pivot en oncologie: son rôle auprès de la clientèle en soins palliatifs 21e congrès du Réseau de soins palliatifs du Québec Louise Courchesne Inf. Bach. IPO CSIO Isabelle Blouin Inf. B. Sc.

Plus en détail

39 ème réunion scientifique annuelle de l Association canadienne de gérontologie

39 ème réunion scientifique annuelle de l Association canadienne de gérontologie 39 ème réunion scientifique annuelle de l Association canadienne de gérontologie Plein feu sur l intégration des savoirs et des pratiques La réforme de la santé et l organisation des soins aux aînés dans

Plus en détail

Plan de formation pour les infirmières des cliniques satellites en insuffisance cardiaque

Plan de formation pour les infirmières des cliniques satellites en insuffisance cardiaque Plan de formation pour les infirmières des cliniques satellites en insuffisance cardiaque Jean-Dominic Rioux, M. Sc. inf. praticien spécialisé en cardiologie 26 octobre 2009 Objectifs Faire connaître le

Plus en détail

LE PROGRAMME QUÉBÉCOIS DE LUTTE CONTRE LE CANCER L ÉVALUATION ET LA DÉSIGNATION DES ÉTABLISSEMENTS ET DES ÉQUIPES BILAN.

LE PROGRAMME QUÉBÉCOIS DE LUTTE CONTRE LE CANCER L ÉVALUATION ET LA DÉSIGNATION DES ÉTABLISSEMENTS ET DES ÉQUIPES BILAN. LE PROGRAMME QUÉBÉCOIS DE LUTTE CONTRE LE CANCER L ÉVALUATION ET LA DÉSIGNATION DES ÉTABLISSEMENTS ET DES ÉQUIPES 2005-2009 BILAN Novembre 2010 Le rapport L évaluation et la désignation des établissements

Plus en détail

L INTERVENANT PIVOT EN ONCOLOGIE un rôle d évaluation, d information et de soutien pour le mieux-être des personnes atteintes de cancer

L INTERVENANT PIVOT EN ONCOLOGIE un rôle d évaluation, d information et de soutien pour le mieux-être des personnes atteintes de cancer L INTERVENANT PIVOT EN ONCOLOGIE un rôle d évaluation, d information et de soutien pour le mieux-être des personnes atteintes de cancer L INTERVENANT PIVOT EN ONCOLOGIE un rôle d évaluation, d information

Plus en détail

Partenaires jusqu au dernier souffle Soins de fin de vie pour les maladies pulmonaires chroniques (MPC)

Partenaires jusqu au dernier souffle Soins de fin de vie pour les maladies pulmonaires chroniques (MPC) Soins de fin de vie pour les maladies pulmonaires chroniques (MPC) Présenté par : Nathalie Painchaud, Inf., B.Sc. Diane Nault, Inf., M.Sc. Service régional de soins pulmonaires à domicile (SRSAD) Hôpital

Plus en détail

La communauté de pratique en pharmacie et la continuité des soins entre l'hôpital et la communauté Survol

La communauté de pratique en pharmacie et la continuité des soins entre l'hôpital et la communauté Survol La communauté de pratique en pharmacie et la continuité des soins entre l'hôpital et la communauté Survol Annick Dufour, B.Pharm., M. Sc., clinicienne associée, membre du comité des pharmaciens de la Direction

Plus en détail

2 es Journées bi-annuelles de santé mentale S outiller pour agir ensemble. Service Info-Social 24/7 Une réalité au Saguenay Lac-Saint-Jean

2 es Journées bi-annuelles de santé mentale S outiller pour agir ensemble. Service Info-Social 24/7 Une réalité au Saguenay Lac-Saint-Jean Centrale Info-Santé et Info-Social Saguenay Lac-Saint-Jean 2 es Journées bi-annuelles de santé mentale S outiller pour agir ensemble Service Info-Social 24/7 Une réalité au Saguenay Lac-Saint-Jean Annie

Plus en détail