Exemples d'activités. La boîte magique

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Exemples d'activités. La boîte magique"

Transcription

1 Exemples d'activités La bîte magique Dévelpper chez l'enfant une meilleure perceptin de luimême. Bîte de cartn, mirir. Façn de prcéder : Placer un mirir au fnd d'une bîte de cartn avant l'arrivée des enfants. Demander aux enfants de s'asseir en cercle. Demander aux enfants de réfléchir durant quelques minutes à une persnne qui à leur avis, est très «spéciale» pur eux, sit à la maisn, sit à l'écle. Laisser les enfants répndre à la questin pur quelques minutes à l'aide d'exemples. Prpser aux enfants la «bîte magique» et faire le cmmentaire suivant : «j'ai aujurd'hui une bîte magique qui va vus permettre de décuvrir une persnne «très spéciale» mais j'aimerais que vus ne disiez à persnne ce que vus verrez dans la bîte». Demander au grupe de racnter ce qu'il a vu dans la «bîte magique». Faire exprimer aux enfants purqui chacun d'entre eux est une persnne très «spéciale»? «Qu'est-ce qui fait que je suis spécial»? Je m'appelle «qualité» Dévelpper chez l'enfant une meilleure cnnaissance et estime d'eux-même. Liste des qualités (PDF). Façn de prcéder : Expliquer aux enfants que l'activité du jur sera faite autur du mt «qualité». Demander aux enfants s.ils cnnaissent ce mt et ce qu'il signifie pur eux.

2 Enrichir la définitin avec eux en expliquant qu'il s'agit suvent d'un talent que l'n pssède u encre une dispsitin heureuse de sn caractère, qui permet d'être aimé et apprécié par les autres. Dnner des exemples d'une u deux de ses prpres qualités u nmmer des qualités de quelques-uns des enfants de la classe, afin de mieux démntrer cmment cette qualité se manifeste. Cnsulter la liste des qualités avec eux. Demander aux enfants de réfléchir quelques minutes à une qualité qu'il u elle pssède. de partager cette qualité avec le reste de la classe. Ex. Je suis patient, j'attends tujurs mn tur. Je suis adrit, je sais fabriquer seul un avin, etc. La nuvelle amie de Delphine Faire prendre cnscience aux enfants qu'il est parfis nécessaire de faire les premiers pas et d'être persévérant, pur se faire des amis. Histire : «La nuvelle amie de Delphine». Façn de prcéder : Demander aux enfants de s'asseir en cercle et expliquer que l'activité du jur se fera autur du thème de l'amitié par le biais d'une histire. Faire la lecture de l'histire «La nuvelle amie de Delphine». Demander aux enfants : de résumer l'histire d'exprimer ce que Rsalie ressent en ce premier jur d'écle maternelle; d'énumérer les gestes gentils de Delphine envers Rsalie; d'expliquer purqui Rsalie ne répnd pas aux ffres de Delphine; d'expliquer ce qu'eux auraient fait pur aider Rsalie à participer aux activités; d'exprimer si à leurs avis, il est imprtant d'inclure dans leurs jeux les cmpagnns et les cmpagnes qui se mntrent timides et ne s'avancent jamais et purqui? de juer les persnnages de l'histire.

3 La nuvelle amie de Delphine C'est la rentrée de septembre pur les enfants de classe maternelle à l'écle St-Quentin et Delphine se sent tute excitée à l'idée de rencntrer de nuveaux amis. Les parents de Delphine viennent tut juste d'emménager dans la jlie maisn aux vlets jaunes de la rue Bisjli et Delphine n'a pas encre eu le temps de faire de nuvelles cnnaissances. Ce matin-là le papa de Delphine l'a recnduite à l'écle pur 8h15, il l'a embrassée bien frt et est reparti vers sn lieu de travail. Delphine s'est aussitôt assise sur le banc tut à côté du grs arbre et s'est cntentée d'bserver avec curisité les autres enfants. Sur un banc d'à côté, une petite fille tute habillée de bleu a l'air terriblement malheureuse et semble se retenir pur ne pas pleurer. C'est que Rsalie se sent dépaysée, ses parents snt partis en vyage et l'nt cnfiée à sa marraine. Tante Mireille se mntre bien gentille et pleine d'attentins mais ce matin, elle aimerait bien que papa et maman sient auprès d'elle. Tut est si nuveau, la ville, la rue, l'écle et tus ces enfants incnnus qui crient et qui curent autur d'elle. Elle se sent tute petite. Delphine, assise tut près, se rend bien cmpte que la petite fille en bleu a besin d'encuragement, elle décide de faire les premiers pas, s'apprche ducement de Rsalie et lui dit gentiment : Bnjur, je m'appelle Delphine, et ti, cmment t'appelles-tu? Rsalie baisse encre un peu plus la tête et ne répnd pas. Delphine persiste. J'ai une belle crde ruge dans mn sac, tu aimerais sauter à la crde avec mi? Rsalie n'se même pas lever les yeux. Delphine qui ne se décurage jamais dit: Tu sais, nus purrins nus asseir ensemble en classe, qu'en dis-tu? À ce mment, la clche snne la rentrée. Sabine la titulaire de maternelle, qui a bservé l'attitude de Rsalie, vient la chercher, lui prend gentiment la main et l'entraîne vers la classe avec les autres enfants.au mment des présentatins en classe, Rsalie n'arrive pas à dire sn nm. Elle garde la tête basse et ne regarde persnne. Delphine qui n'est pas timide pur deux sus est étnnée, elle se prmet de faire parler cette petite fille, mais le bruhaha de la première jurnée l'empêche d'apprcher Rsalie. Delphine, philsphe, se dit que demain sera tujurs là et qu'elle truvera sûrement d'autres ccasins de faire cnnaissance. Le lendemain, aucun changement d'attitude chez Rsalie, et ce, malgré tus les effrts de Sabine la titulaire. Rsalie ne parle pas et les autres élèves cmmencent à la truver un peu bizarre. Lrs des jeux, ils l'ignrent superbement, tus sauf Delphine qui essaie bien de l'intégrer à sn grupe mais sans succès. Delphine pense alrs à une nuvelle apprche, demain elle apprtera sa belle bîte remplie de perles à enfiler, du fil, des ciseaux, elle réussira peut-être à intéresser Rsalie? Le lendemain, elle s'apprche de celle-ci tut ducement et lui dit : Tu veux m'aider à faire des bracelets, j'ai suffisamment de perles pur nus deux. Rsalie garde tujurs la tête baissée mais Delphine est persévérante : Si tu ne veux pas enfiler des perles, viens, nus allns faire un casse-tête.

4 Cette fis Rsalie avance timidement sa main et surit légèrement. Delphine prend la main de Rsalie et tutes deux se dirigent vers la table des casse-têtes. Depuis ce jur, Delphine et Rsalie snt devenues de grandes amies. Yvette Lapinte Je m'amuse à recnnaître les sentiments Augmenter chez l'enfant la recnnaissance des différents sentiments qui s'expriment sur les visages. Dessins de visages exprimant la jie, la tristesse, la peur, la clère, le calme, la fierté, etc. Vir dessins Façn de prcéder : Expliquer aux enfants que l'activité du jur a pur bjet l'expressin des sentiments, c'est-à-dire, ce que l'n ressent lrsque quelqu'un nus fait plaisir, nus fait rire, u encre nus fait de la peine, etc., cmment ntre visage exprime ces sentiments. Demander aux enfants de nmmer les sentiments qu'ils cnnaissent et enrichir leur vcabulaire en citant d'autres sentiments tels: affectin, amitié, patience, frce, bnté, tendresse, crainte, etc. Distribuer à chaque enfant une phtcpie de l'un des visages exprimant un sentiment. Demander aux enfants de nmmer le sentiment représenté par l'illustratin reçue et de racnter une curte histire sur l'événement que rappelle ce visage. Ex. : Je me suis senti heureux, cntent, jyeux, lrsque mes parents m'nt emmené au Bidôme. Il est pssible de faire dessiner la situatin que l'enfant veut exprimer et durant le dessin ils peuvent verbaliser autur de la situatin

5 Mes gestes Rendre les élèves capables de recnnaître et d'interpréter les sentiments exprimés par les gestes. Reprductins de phts de persnnes prises dans des revues, des livres à clrier u dans la banque d'images-émtins qui expriment la jie, la peur, la tristesse, le calme, la clère, etc.; et une baguette. Pur btenir une illustratin des sentiments (PDF) Façn de prcéder : Intrduire le sujet du jur, vérifier si les élèves cmprennent bien le mt «sentiment» et suppléer si nécessaire aux explicatins dnnées par les élèves. Utiliser les phts u images rassemblées et les accler au tableau de la classe. Demander aux élèves de venir, deux à deux, à l'avant de la classe. Désigner l'un des deux élèves cmme «acteur» et l'autre cmme «bservateur». Expliquer que l'acteur dit mimer un sentiment (peur, tristesse, jie, clère...) mais uniquement par gestes sans parler et que l'bservateur dit indiquer au tableau, à l'aide de la baguette, le visage exprimant le sentiment mimé. L'histire de Luisette Dévelpper chez l'enfant sn sens de l'empathie et sn suci des sentiments des autres. Aucun. Façn de prcéder : Demander aux enfants de s'asseir en cercle et expliquer que l'activité du jur sera cnsacrée à «cmment se mettre à la place des autres» et ressentir les mêmes émtins que les autres ressentent, c'est-à-dire la jie, la tristesse, la clère, etc. Pur illustrer le thème, une curte histire leur sera lue. Racnter l'histire suivante : Luisette est suvent seule. Lrs des ateliers, ce jur-là, quelques cmpagnns de classe se mettent ensemble

6 pur faire de la plasticine. Luisette s'apprche tranquillement et les bserve. Le grupe se turne vers Luisette et lui dit : «ôte-ti de là, tu es dans ntre chemin». Luisette s'éligne sans dire un mt et va s'asseir tute seule devant sn casse-tête. Expliquer les règles du jeu : les enfants se mettent en équipes de quatre et juent u miment l'histire de Luisette; l'enfant qui jue le rôle de Luisette dit expliquer cmment il s'est senti lrsqu'il était «Luisette; les autres enfants, après le jeu de rôles u de mime, expriment leur pinin sur les sentiments que Luisette peut ressentir à être ainsi laissée de côté, et sur les raisns des cmprtements peu amicaux des cmpagnns de classe. Je veux aider Rendre les élèves capables de savir distinguer les actins généreuses et d'entraide de celles qui ne le snt pas. Buts de papier, bîte à tirage. Façn de prcéder : Décuper d'avance les actins généreuses, d'entraide et d'autres qui ne le snt pas et les dépser dans la bîte à tirage. Intrduire le sujet du jur et demander aux élèves d'expliquer ce que veut dire «être généreux» et «s'entraider». Demander aux élèves: de cueillir à tur de rôle dans la bîte à tirage, un but de papier; de lire le but de papier pigé à vix haute et de dire s'il s'agit d'une actin de générsité, d'entraide u pas; Discuter avec les élèves s'il leur arrive suvent d'être généreux et de s'entraider. Si ui, de dnner des exemples de leurs actins et de cmmenter les cnséquences de ces actins. Liste des actins Rémi décide de faire une surprise à sn père et de mettre de l'rdre sur sn bureau. Amélie met le cuvert pur le super pur aider sa maman.

7 Jnathan veut être le premier à effacer le tableau pur le titulaire et buscule tus les autres élèves pur y arriver. Sylvain ffre de cnstruire un mbile avec Jérémie pur le nuveau bébé de la visine. Françise décide de faire un gâteau-surprise pur la fête de sn papa. Philippe-André ffre d'aller à l'épicerie pur la dame âgée du trisième étage. Jacinthe invite Némie à faire partie de sn équipe de base-ball, mais lrsque vient sn tur de frapper la balle, Jacinthe refuse, sus prétexte qu'elle peut faire perdre l'équipe. Michel ffre à mnsieur Latur d'enlever les mauvaises herbes de sn jardin. Pierre-Luis ffre d'arrser le jardin de madame Ouimet. Marie-Claire ffre de faire la lecture à sa grand-maman qui a des difficultés avec ses yeux. Marie-Jsée aide sa petite seur dans ses devirs. Élise-Andrée refuse d'aider sa maman à transprter un sac d'épicerie. Anne-Élizabeth apprend une chansn pur la fête de sa maman. Émilie décide d'aider sa grande seur à garder le nuveau bébé de la visine. Jseph-André participe avec sn papa, à la cnstructin d'une viturette pur bébé Claude. Jsianne a reçu des sus de sa tante Fernande et prpse d'acheter des chclats et de les partager avec sa cpine Nicle. Jean-Françis ffre à sa grande seur de l'aider à faire la vaisselle. Marcel décide de mettre de l'rdre dans sa chambre sans que sa maman le lui demande. Denis prpse d'apprendre à Rbert à juer au balln-chasseur. Patrice prpse à Lise, qui ne s'avance jamais, à travailler à un prjet de classe ensemble.

8 habiletés sciales) La cnnaissance et l'estime de si (préalables aux La recnnaissance et l'expressin des sentiments (Préalables aux habiletés sciales) En aidant les enfants à recnnaître et à exprimer aisément leurs sentiments, nus les aidns à dévelpper un élément essentiel leur permettant de mieux cmmuniquer et d'être mieux cmpris par leur enturage.

9 (Habiletés sciales) La sensibilité envers les autres La cmpréhensin de ses prpres sentiments permet à l'enfant de devenir plus sensible à ceux ressentis par les autres. Cette sensibilité représente très suvent un préalable à l'établissement de bns rapprts sciaux. En effet, tut être humain a besin d'être écuté et cmpris, il en va de sn équilibre et de sn bien-être. l'empathie se définit cmme une habileté à identifier et à ressentir les états émtinnels de l'autre. capacité de s'émuvir à la jie u au malheur d'un autre. Une telle capacité permet également de diminuer l'incmpréhensin qui est très suvent surce de cnflits. La générsité et l'entraide (Habiletés sciales) Le manque d'habiletés sciales chez un enfant place suvent celui-ci dans une situatin puvant le mener à l'islement u au rejet par ses pairs. Ce qui n'était au début qu'une certaine difficulté à dévelpper des liens sciaux avec autrui risque d'entraîner, au fil des ans, sit un grave prblème de slitude, sit encre, des trubles sérieux d'extéririsatin de la cnduite (agressivité, ppsitin, etc.).

10 (Habiletés sciales) Prcessus de réslutin de prblèmes relatinnels 1. identifier clairement le prblème u le besin psé par la situatin; 2. évaluer les cnséquences de chacune des avenues de slutins qui s'ffrent à lui; 3. mettre en applicatin la slutin la plus adaptée; 4. évaluer la prtée réelle de cette slutin et de l'ajuster au besin. vivre ensemble surce des illustratins et activités

Prénom et nom de l enfant : Sexe de l enfant : M F L âge de l enfant : Nom de la garderie ou du CPE : Adresse : Téléphone :

Prénom et nom de l enfant : Sexe de l enfant : M F L âge de l enfant : Nom de la garderie ou du CPE : Adresse : Téléphone : Veuillez prendre nte qu il est primrdial que le questinnaire sit transmis de façn cnfidentielle, sit directement de la garderie à l écle. Tut dcument reçu par l entremise des parents sera refusé. Date

Plus en détail

Inspiré du document «Du plaisir avec les livres, les images et les mots!» Aline Mercier, chargée de projet, La Vallée des loupiots, Val-d Or.

Inspiré du document «Du plaisir avec les livres, les images et les mots!» Aline Mercier, chargée de projet, La Vallée des loupiots, Val-d Or. Inspiré du dcument «Du plaisir avec les livres, les images et les mts!» Aline Mercier, chargée de prjet, La Vallée des lupits, Val-d Or. 0 24 mis Dès la naissance, vus savez éveiller vtre bébé en lui faisant

Plus en détail

Rapport d évaluation de l action de formation des 11et 12 janvier 2010

Rapport d évaluation de l action de formation des 11et 12 janvier 2010 Rapprt d évaluatin de l actin de frmatin des 11et 12 janvier 2010 Sur le thème : Valriser la prfessinnalisatin pur bien cmmuniquer sur l aide à dmicile Nbre de participants : 10 Ville : Paris Suivie par

Plus en détail

Stress et Anxiété. Stress et anxiété 08-05-2013 08-05-2013. Présentation Définition Symptôme Comment aider mon enfant Questions???

Stress et Anxiété. Stress et anxiété 08-05-2013 08-05-2013. Présentation Définition Symptôme Comment aider mon enfant Questions??? Stress et anxiété Cnférence présenté le 7 mai 2013 Stress et Anxiété Présentatin Définitin Symptôme Cmment aider mn enfant Questins??? 1 Définitin Stress: Le stress est, en bilgie, l'ensemble des répnses

Plus en détail

GUIDE pour la CONDUITE D ENTRETIEN

GUIDE pour la CONDUITE D ENTRETIEN GUIDE pur la CONDUITE D ENTRETIEN - 1 - 1. La situatin d entretien L entretien s éligne des échanges spntanés que l n rencntre qutidiennement en situatin de travail. Une situatin finalisée à durée limitée

Plus en détail

Je suis capable tout seul!

Je suis capable tout seul! Je suis capable tut seul! Cette vignette vise à faire décuvrir aux parents (et autres membres significatifs de l enturage) cmment favriser l autnmie de leur enfant dans tutes les sphères de sn qutidien.

Plus en détail

Chapitre 6 Les groupes au cœur de LinkedIn

Chapitre 6 Les groupes au cœur de LinkedIn Chapitre 6 Les grupes au cœur de LinkedIn Purqui les grupes snt-ils assimilés au cœur de LinkedIn? Parce que ce snt les grupes qui génèrent le plus d interactins. C est au sein des grupes que vus puvez

Plus en détail

Les étapes du deuil. L accompagnement des personnes en deuil Conférence de Mme Rosette Poletti 14 janvier 2012 Sion Aula François-Xavier Bagnoud

Les étapes du deuil. L accompagnement des personnes en deuil Conférence de Mme Rosette Poletti 14 janvier 2012 Sion Aula François-Xavier Bagnoud Les étapes du deuil Les étapes du deuil L accmpagnement des persnnes en deuil Cnférence de Mme Rsette Pletti 14 janvier 2012 Sin Aula Françis-Xavier Bagnud On s intéresse beaucup actuellement au deuil,

Plus en détail

Compte-rendu réunion du CCRPA

Compte-rendu réunion du CCRPA Cmpte-rendu réunin du CCRPA Thème : «Cmment amélirer l accès à la santé?», Nantes, le 13 Décembre 2013 Méthde de travail : la jurnée a été rganisée en 4 temps, autur de la présentatin de différentes prpsitins

Plus en détail

SEMAINE 3 : La formule secrète

SEMAINE 3 : La formule secrète CM1 CM2 IV- SEQUENCES DE LA QUATRIEME PERIODE MARS-AVRIL Objectifs - Cnnaître les changements prduits par le passage du présent au passé simple essentiellement à la 3 e persnne. -Cmprendre que les temps

Plus en détail

ÉTUDIANTS EN SITUATION DE

ÉTUDIANTS EN SITUATION DE ANNEXE 10 ÉTUDIANTS EN SITUATION DE HANDICAP EN STAGE Exemple de frmatin adressée aux enseignants du cllégial. Présentatin par le centre cllégial de sutien à l intégratin de l Est du Québec ccsi@cegep-ste-fy.qc.ca

Plus en détail

nombres "outils" / nombres "objets"

nombres outils / nombres objets 1 1 - À qui servent les nmbres? Le cncept de nmbre se cnstruit à partir de l'usage que l'n en fait. Les nmbres sernt d'abrd vécus cmme "utils", utiles pur résudre des prblèmes, mémriser une quantité, cmparer

Plus en détail

Coaching Professionnel. Franck Struyf

Coaching Professionnel. Franck Struyf Caching Prfessinnel Franck Struyf L'expérience, ce n'est pas ce qui arrive à quelqu'un, c'est ce que quelqu'un fait avec ce qui lui arrive. (Aldus Huxley) Expériences Persnnelles Je m appelle Franck Struyf

Plus en détail

Choisir un coach-mentor

Choisir un coach-mentor Ce texte est une traductin d un dcument prduit par Assciatin f Cach Training Organizatins (ACTO)( www.actnline.cm), et endssé par Internatinal Cach Federatin (ICF). Dans ce texte le masculin inclut le

Plus en détail

L élève passe cette soutenance orale du TPE dans son lycée, sauf pour ceux des établissements hors contrat.

L élève passe cette soutenance orale du TPE dans son lycée, sauf pour ceux des établissements hors contrat. Une fis la prductin écrite et la synthèse du TPE rendus, il faut préparer la sutenance rale! Pur t aider, nus avns demandé à Carl, une prfesseure de SVT qui fait partie chaque année d un jury de TPE, de

Plus en détail

MANUEL D UTILISATION DU SITE INTERNET (PUBLIER)

MANUEL D UTILISATION DU SITE INTERNET (PUBLIER) MANUEL D UTILISATION DU SITE INTERNET (PUBLIER) Chapitre 3 : Page d accueil La page d accueil est la page d entrée sur le site internet Que cntient-elle? Menu principal (haut gauche) Cmme pur tutes les

Plus en détail

Modules d Insertion Professionnelle

Modules d Insertion Professionnelle Mdules d Insertin Prfessinnelle 1 AUGMENTER SA CONFIANCE EN SOI DANS LE CADRE DE SA RÉINSERTION PROFESSIONNELLE... 2 1.1 AUDIENCE ET PRÉREQUIS... 2 1.2 DURÉE... 2 1.3 DÉROULEMENT DE LA FORMATION :... 2

Plus en détail

La Gestion de projet Web

La Gestion de projet Web La Gestin de prjet Web Définitin de gestin de prjet Gérer et animer un prjet, être chef de prjet c est d abrd savir en négcier l bjectif mais aussi prévir. Pur cela, il faut savir mettre en œuvre les utils

Plus en détail

La tribu des Préhistos

La tribu des Préhistos Prénm : Date : Classe : CE2 La tribu des Préhists Françise Demars Décuverte du livre http://lutinbazar.eklablg.cm/ Répnds aux questins suivantes en faisant des phrases. Tu peux t aider du texte. 1. Quel

Plus en détail

FORMATION INNOVATION MANAGEMENT

FORMATION INNOVATION MANAGEMENT FORMATION INNOVATION MANAGEMENT Atelier de 3 jurs «Réinventer sn activité» à destinatin de chefs d entreprises Dates : 24/11, 08/12 et 09/12 Lieu : Chambre de Cmmerce du Luxemburg Frais d'inscriptin :

Plus en détail

Dossier Spécial. Les 5 étapes pour vendre ACT! Apprendre à détecter un besoin en Gestion de Contacts

Dossier Spécial. Les 5 étapes pour vendre ACT! Apprendre à détecter un besoin en Gestion de Contacts Dssier Spécial Les 5 étapes pur vendre ACT! Apprendre à détecter un besin en Gestin de Cntacts Ce dssier à pur bjectif de vus aider à cmmercialiser ACT! auprès de vs clients et prspects. Nus allns vus

Plus en détail

PRÉSENTER TOUT EN MOTIVANT

PRÉSENTER TOUT EN MOTIVANT PRÉSENTER TOUT EN MOTIVANT Durant ces deux jurs, apprenez cmment dnner une présentatin mtivante «qui reste», avec plus d assurance et en tenant cmpte de vs qualités persnnelles. Hôtel Husa Président Park

Plus en détail

Programme de formation Professionnelle pour l obtention du certificat professionnel de Coach Praticien

Programme de formation Professionnelle pour l obtention du certificat professionnel de Coach Praticien Prgramme de frmatin Prfessinnelle pur l btentin du certificat prfessinnel de Cach Praticien Présentatin de la frmatin Vus décidez de devenir cach. C'est un métier, c'est une discipline : il vus faut en

Plus en détail

Vivre avec un conjoint alcoolodépendant

Vivre avec un conjoint alcoolodépendant Vivre avec un cnjint alcldépendant Addictin Suisse Lausanne 2011, 3e éditin revue En cllabratin avec le GREA, Fachverband Sucht et Ingrad. La brchure décrit la situatin d'une femme vivant avec un partenaire

Plus en détail

SEANCE N 1/5 : LES MOYENS DE TRANSPORT

SEANCE N 1/5 : LES MOYENS DE TRANSPORT Technlgie SEANCE N 1/5 : LES MOYENS DE TRANSPORT OBJECTIFS COMPETENCES CRITERES DE REUSSITE CONNAISSANCES PREALABLES * MODALITÉS DE TRAVAIL Identifier différents myens de transprt, leur milieu de fnctinnement

Plus en détail

PREPARATION DE VOTRE PFMP Réalisé et testé par Laurence Martin, enseignante au LP du Toulois et chargée de mission en économie et gestion option vente

PREPARATION DE VOTRE PFMP Réalisé et testé par Laurence Martin, enseignante au LP du Toulois et chargée de mission en économie et gestion option vente PREPARATION DE VOTRE PFMP Réalisé et testé par Laurence Martin, enseignante au LP du Tulis et chargée de missin en écnmie et gestin ptin vente Sus le piltage de Christine Françis IEN Définir PFMP :.. Vus

Plus en détail

développer Mes capacités SécuriSer mon avenir professionnel 1 ER RÉSEAU D EXPERTS POUR LA FORMATION ET L EMPLOI

développer Mes capacités SécuriSer mon avenir professionnel 1 ER RÉSEAU D EXPERTS POUR LA FORMATION ET L EMPLOI dévelpper Mes capacités SécuriSer mn avenir prfessinnel 1 ER RÉSEAU D EXPERTS POUR LA FORMATION ET L EMPLOI Savir évluer dans sn empli u rebndir pur en retruver un Les réalités bservées auprès de nmbreux

Plus en détail

Entretien de bilan en 10 e année. Dossier pour les parents. Evaluation faite par Nom, prénom de l élève Classe Ecole. Erziehungsdirektion

Entretien de bilan en 10 e année. Dossier pour les parents. Evaluation faite par Nom, prénom de l élève Classe Ecole. Erziehungsdirektion Erziehungsdirektin Directin de l instructin des publique Kantns du cantn Bern de Berne Amt für Kindergarten, Vlksschule Office de l enseignement und Beratung présclaire et bligatire, du cnseil et de l

Plus en détail

Conseils et astuces pour l organisation de séminaires et d ateliers

Conseils et astuces pour l organisation de séminaires et d ateliers Bîte à utils pur les Superviseurs de pratiques pédaggiques Cnseils et astuces pur l rganisatin de séminaires et d ateliers Des élèves-enseignants travaillent en petits grupes au curs d un séminaire C'est

Plus en détail

Activité 2. Des microorganismes dans les déchets de la rue.

Activité 2. Des microorganismes dans les déchets de la rue. Activité 2 Des micrrganismes dans les déchets de la rue. Niveau : 3 e année Matières sclaires : Sciences de la nature, rumain. Démarches favrisées : Démarche scicnstructiviste, démarche réflexive. Durée

Plus en détail

Notes de la conférence téléphonique du 27 mars 2015

Notes de la conférence téléphonique du 27 mars 2015 Ntes de la cnférence téléphnique du 27 mars 2015 Il est plus facile de nmmer les prblèmes législatin, structures, intensité des sins à dnner, augmentatin du nmbre d emplyés qui snt «là pur faire un travail

Plus en détail

L estime de soi au quotidien M A R C - S I M O N D R O U I N P H. D. U N I V E R S I T É D U Q U É B E C À M O N T R É A L

L estime de soi au quotidien M A R C - S I M O N D R O U I N P H. D. U N I V E R S I T É D U Q U É B E C À M O N T R É A L L estime de si au qutidien M A R C - S I M O N D R O U I N P H. D. U N I V E R S I T É D U Q U É B E C À M O N T R É A L L estime de si au qutidien Qu est ce que l estime de si?? Un cnstruit multidimensinnel.

Plus en détail

Crèche Les Petits Pas

Crèche Les Petits Pas Crèche Les Petits Pas Règlement intérieur Smmaire 1- Généralités 2- Calendrier d uverture et hraires 2.1 Calendrier 2.2 Hraires 3- Fnctinnement 3.1 Place des parents 3.2 Alimentatin 3.3 Décharge des parents

Plus en détail

EnJeu. «Révélez l incroyable puissance des principes du Lean dans votre activité!» Soirée réseau INSA, UTC et ESCP 27 mai 2015

EnJeu. «Révélez l incroyable puissance des principes du Lean dans votre activité!» Soirée réseau INSA, UTC et ESCP 27 mai 2015 Ludvic Abgrall sciété Enjeu Lean EnJeu «Révélez l incryable puissance des principes du Lean dans vtre activité!» Sirée réseau INSA, UTC et ESCP 27 mai 2015 L histire de la vieille bucherie de Hng Kng Présentatin

Plus en détail

Temps d Accueil Périscolaire Mode d emploi

Temps d Accueil Périscolaire Mode d emploi Qui est cncerné? Temps d Accueil Périsclaire Mde d empli Les Temps d Accueil Périsclaire (TAP) snt accessibles à tus les enfants sclarisés sur la ville de Saint Cyprien, une fis leur inscriptin validée.

Plus en détail

Objectif de la formation. Public visé. Modalités d inscription

Objectif de la formation. Public visé. Modalités d inscription Cursus Spa Manager Prgramme pédaggique Saisn 2012 Objectif de la frmatin Dans un cntexte de pleine crissance, les entreprises du secteur du bien être snt à la recherche d un persnnel hautement qualifié,

Plus en détail

PHASE 1 : choix et définition du sujet du TM.

PHASE 1 : choix et définition du sujet du TM. PHASE 1 : chix et définitin du sujet du TM. Le chix du sujet est une partie imprtante du TM. Ce chix se fait durant la 1 ère phase. La prblématique du thème cncerne le rapprt entre la chimie et la vie

Plus en détail

THEDATASAFE MEDIA KIT. Information concernant THEDATASAFE... 2 Q&A - Pitch... 2

THEDATASAFE MEDIA KIT. Information concernant THEDATASAFE... 2 Q&A - Pitch... 2 MEDIA KIT Infrmatin cncernant THEDATASAFE... 2 Q&A - Pitch... 2 Qui smmes-nus?... 2 Purqui avns-nus créé cette cmpagnie?... 2 Ntre campagne de financement lancée le 17 nvembre 2014... 3 Clôture réussie

Plus en détail

[2011] [Document technique] Ramatoulaye Diouf Yoann Chane-kive Rafael Gonzales Julien Pineau Paul Thevenard Nicolas Rodriguez-Meyer

[2011] [Document technique] Ramatoulaye Diouf Yoann Chane-kive Rafael Gonzales Julien Pineau Paul Thevenard Nicolas Rodriguez-Meyer [2011] [Dcument technique] Ramatulaye Diuf Yann Chane-kive Rafael Gnzales Julien Pineau Paul Thevenard Niclas Rdriguez-Meyer Natural Tuch Natural Tuch est un prduit innvant pur les cnsmmateurs du 21ieme

Plus en détail

GUIDE INSTALLATION IAS

GUIDE INSTALLATION IAS Guide d installatin IAS 1 IMPACT TECHNOLOGIES se réserve le drit de mdifier à tut mment le cntenu de ce dcument. Bien que l exactitude des renseignements qu il cntient sit cntrôlée avec sin, IMPACT TECHNOLOGIES

Plus en détail

Portail HP Education Services FAQ

Portail HP Education Services FAQ Prtail HP Educatin Services FAQ Merci d examiner la liste des «questins fréquemment psées» dans ce dcument. Nus y avns cmpilé les questins les plus suvent psées par les utilisateurs de ntre prtail. La

Plus en détail

PLAN DE FORMATION Formation : Le rôle du superviseur au quotidien Cohorte 2012-2013

PLAN DE FORMATION Formation : Le rôle du superviseur au quotidien Cohorte 2012-2013 PLAN DE FORMATION Frmatin : Le rôle du superviseur au qutidien Chrte 2012-2013 1. Prblématiques ayant engendré le besin de frmatin Dans le passé, n recherchait des superviseurs cmpétents au plan technique.

Plus en détail

Çi-dessous le livret du module de réservation de sièges. Via Thomascookagent.be (pour les agences)

Çi-dessous le livret du module de réservation de sièges. Via Thomascookagent.be (pour les agences) Réservatin de places, enregistrement en ligne et lcatin du Digeplayer chez Thmas Ck Airlines. Réservatin de places chez Pegasus et TUI Airlines Belgium (Lng Haul). Une agence de vyage peut prcéder à la

Plus en détail

de la population 2016 pour construire demain AU RECENSEMENT DE DEMAIN? MODE D EMPLOI

de la population 2016 pour construire demain AU RECENSEMENT DE DEMAIN? MODE D EMPLOI PRÊTS Des chiffres À PARTICIPER aujurd hui AU DE DEMAIN? DEVENEZ SUPERVISEUR CAMPAGNE DE CMMUNICATIN DU 206! MDE D EMPLI Renuvelez le succès de la cllecte par Internet. DES UTILS SIMPLES ET EFFICACES PUR

Plus en détail

ÉCOLE PRIMAIRE ÎLE-DES-SŒURS

ÉCOLE PRIMAIRE ÎLE-DES-SŒURS ÉCOLE PRIMAIRE ÎLE-DES-SŒURS CONCERT DE NOËL 19 DÉCEMBRE 2013 PRÉSCOLAIRE Chansn pur dire merci! INTRO C est un «M» un «E» un «R» C est un «C» avec un «I» Rassemblez tutes ces lettres Vus y truverez merci!

Plus en détail

Plan pluriannuel d accessibilité de TELUS

Plan pluriannuel d accessibilité de TELUS Plan pluriannuel d accessibilité de Li sur l accessibilité pur les persnnes handicapées de l Ontari (LAPHO) 2014-2021 Plan pluriannuel d accessibilité de LAPHO Table des matières Applicatin 1 Intrductin

Plus en détail

3. Economie et société

3. Economie et société Guide méthdique type Banque Prfil E Catalgue des bjectifs de frmatin 3. Ecnmie et sciété Cmpétences-clés 3.1 Cmprendre le cntexte écnmique mndial et identifier les relatins existant entre l entreprise

Plus en détail

CONSEILS AUX ELEVES STAGIAIRES

CONSEILS AUX ELEVES STAGIAIRES CONSEILS AUX ELEVES STAGIAIRES 1 PREPARER SON STAGE Savir se présenter, se situer (la situatin actuelle, la frmatin et la filière envisagée), Réfléchir au cntenu du stage avant de s y présenter, S interrger

Plus en détail

ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE. Niveau B2. Le web social

ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE. Niveau B2. Le web social ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE Niveau B2 Le web scial Le dssier cmprend : - une fiche apprenant - une fiche enseignant - le dcument supprt Auteurs-cncepteurs : Isabelle Barrière, Martine Crsain Fiche apprenant

Plus en détail

16/05/2014 GROUPE DYADEO - Reproduction interdite

16/05/2014 GROUPE DYADEO - Reproduction interdite 16/05/2014 GROUPE DYADEO - Reprductin interdite 1 SOMMAIRE Définitin analyse cncurrentielle Analyse Si tu fais tujurs ce que tu as l habitude de faire, tu réclteras ce que tu as tujurs réclté. - Albert

Plus en détail

Pour répondre au besoin de sécurité juridique et de prévisibilité, la Loi type devrait traiter des questions suivantes:

Pour répondre au besoin de sécurité juridique et de prévisibilité, la Loi type devrait traiter des questions suivantes: Descriptin de la prpsitin du Canada cncernant l élabratin d une Li type sur les règles de cmpétence et de cnflits de lis en matière de cntrats de cnsmmatin dans le cadre de la CIDIP-VII Dans le cadre de

Plus en détail

La prévention, le repérage et la gestion de la crise suicidaire.

La prévention, le repérage et la gestion de la crise suicidaire. La préventin, le repérage et la gestin de la crise suicidaire. Intervenant : Françis Rault (psychlgue) D après un cncept québequis de J. Rchette Résumé par Anne-Catherine Chaumnt La majeure partie des

Plus en détail

Association Enfance et Loisirs à Naves E l a n. Siège : Mairie 19460 NAVES. Projet Pédagogique. 06.61.30.50.75 elan.naves@gmail.

Association Enfance et Loisirs à Naves E l a n. Siège : Mairie 19460 NAVES. Projet Pédagogique. 06.61.30.50.75 elan.naves@gmail. Assciatin Enfance et Lisirs à Naves E l a n Siège : Mairie 19460 NAVES Assciatin élan Prjet Pédaggique Administratin : 1, rue de l Hôtel de Ville 19460 Naves 05.55.26.14.24 Animatin a : Lestrade 19460

Plus en détail

Devoirs scolaires et autonomie: le rôle des parents

Devoirs scolaires et autonomie: le rôle des parents Devirs sclaires et autnmie: le rôle des parents Atelier-débat rganisé par les parents d élèves du cllège Paul Langevin Animée par Nathalie Gurslas Bgren Les devirs & les parents Les devirs snt un myen

Plus en détail

Travaux de maintenance

Travaux de maintenance Travaux de maintenance La cmmunicatin cncernant la campagne Des cntacts nt été pris avec BEMAS qui regrupe de nmbreuses entreprises de la maintenance, mais sans succès. L annnce de la campagne s est faite

Plus en détail

Centre de réadaptation

Centre de réadaptation Centre de réadaptatin Cmment passer d une pratique clinique d expert à celui d une pratique clinique d accmpagnateur par des actes cliniques et administratifs cncrets? Intrductin Plusieurs recherches et

Plus en détail

SYNTHESE ET RECOMMANDATIONS DE LA 3 ème CONFERENCE FORMATION DU SECTEUR DE L ENERGIE ET DES MINES

SYNTHESE ET RECOMMANDATIONS DE LA 3 ème CONFERENCE FORMATION DU SECTEUR DE L ENERGIE ET DES MINES SYNTHESE ET RECOMMANDATIONS DE LA 3 ème CONFERENCE FORMATION DU SECTEUR DE L ENERGIE ET DES MINES 1. SYNTHESE : Au terme de la 3 ème cnférence frmatin tenue à Alger les 12 et 13 décembre 2006, les pratiques

Plus en détail

LA COMPTABILITE DES ASSOCIATIONS

LA COMPTABILITE DES ASSOCIATIONS LA COMPTABILITE DES ASSOCIATIONS Présentatin de l'rganisme de frmatin «l écle de la micrfinance» L Ecle de la Micrfinance est un rganisme de frmatin français [1] qui entend répndre à la demande de bénévles

Plus en détail

Renseignements concernant la contrefaçon des billets de banque au Canada et ses effets sur les victimes et la société

Renseignements concernant la contrefaçon des billets de banque au Canada et ses effets sur les victimes et la société Renseignements cncernant la cntrefaçn des billets de banque au Canada et ses effets sur les victimes et la sciété Table des matières 1. Le rôle de la Banque du Canada dans la prspérité écnmique du Canada...

Plus en détail

COMMENT METTRE EN ŒUVRE UNE POLITIQUE ANTI-TABAC DANS DES IMMEUBLES À LOGEMENTS MULTIPLES

COMMENT METTRE EN ŒUVRE UNE POLITIQUE ANTI-TABAC DANS DES IMMEUBLES À LOGEMENTS MULTIPLES Mars 2011 COMMENT METTRE EN ŒUVRE UNE POLITIQUE ANTI-TABAC DANS DES IMMEUBLES À LOGEMENTS MULTIPLES Prtcle relatif aux cndminiums et aux cpératives de lgement en Ontari Les étapes suivantes ne snt que

Plus en détail

Entretiens de Terminales

Entretiens de Terminales Enseignement Cathlique, sus cntrat d'assciatin avec l'etat, sus tutelle du Dicèse de Cambrai, LYCEE SAINT JEAN 246, Rue Saint Jean - BP 70639 59506 DOUAI Cédex Tél : 03.27.94.46.60 Fax : 03.27.96.89.03

Plus en détail

TSTT - ACC FICHE 28 : L ENTRETIEN D ACHAT-VENTE

TSTT - ACC FICHE 28 : L ENTRETIEN D ACHAT-VENTE TSTT - ACC FICHE 28 : L ENTRETIEN D ACHAT-VENTE L entretien d achat-vente ne s imprvise pas. Il se dérule suivant 5 étapes. Chaque étape est très imprtante car sa réussite cnditinne la cnclusin de la vente,

Plus en détail

LA SPÉCIFICITÉ DU RÔLE DU PÈRE

LA SPÉCIFICITÉ DU RÔLE DU PÈRE ANNEXE II Cnférence de Daniel Paquette LA SPÉCIFICITÉ DU RÔLE DU PÈRE 2.1 La relatin d activatin père-enfant Le lien d attachement favrisant chez l enfant l uverture au mnde le cntexte d un lien affectif

Plus en détail

Réunions de territoires Parentalité Juin 2014 Compte rendu

Réunions de territoires Parentalité Juin 2014 Compte rendu Le Cmité de piltage du Réseau Parentalité Reaap de la Drôme, cmpsé de la directin départementale de la chésin sciale, la Caf, le Cnseil général, la Msa et l Udaf, a rganisé, en cmplémentarité des rencntres

Plus en détail

CAS FR300 A Advanced Language Practicum

CAS FR300 A Advanced Language Practicum CAS FR300 A Advanced Language Practicum Printemps 2012 Prfesseur : Sphie JOËSSEL CAS FR 300 : Advanced Language Practicum Enseignante : Titre : Adresse électrnique : Sphie JOËSSEL Maîtrise de Français

Plus en détail

SPEED MESSENGER SYSTEM Applications des services à valeur ajoutée

SPEED MESSENGER SYSTEM Applications des services à valeur ajoutée SPEED MESSENGER SYSTEM Applicatins des services à valeur ajutée Speed Messenger System se définit cmme un système de transmissin à distance des messageries rapides avec des myens à base d'électrnique et

Plus en détail

ENREGISTEUR NUMERIQUE USB Guide utilisateur

ENREGISTEUR NUMERIQUE USB Guide utilisateur Intrductin La netbx HD ffre désrmais la fnctinnalité d Enregistreur Numérique USB (PVR-USB) vus permettant : D enregistrer directement sur vtre disque USB les prgrammes TNT u TNT-HD reçu par vtre netbx

Plus en détail

Gestion des Prospects : Adresses à exporter

Gestion des Prospects : Adresses à exporter Gestin des Prspects : Adresses à exprter 2 Tables des matières 1. Intrductin : Adresses à exprter p 3 2. Que signifie une adresse qualifiée? p4 2.1 Particulier = le client final 2.2 Cnducteur lié à une

Plus en détail

Fiche pédagogique N 1

Fiche pédagogique N 1 CAPITALISATION DU PROGRAMME PROCOPIL Prgramme cmmun des réseaux : - Slidarité Laïque (France) - Fédératin Rumaine des ONG pur l Enfant (FONPC) - Réseau Natinal bulgare pur l Enfance (RNE) - Alliance mldave

Plus en détail

FORMATIONS FAFIEC 2008

FORMATIONS FAFIEC 2008 ACTIONS COLLECTIVES NATIONALES 1 Nuvelle actin : Prfessinnaliser sa démarche cmmerciale (Appel d ffres de sélectin d rganismes de frmatins en curs) Savir vendre une prestatin de cnseil, c'est avant tut

Plus en détail

VIE SOCIALE ET CITOYENNE : UN GAGE DE SANTÉ. Présentée par Madame Gisèle Gobeil

VIE SOCIALE ET CITOYENNE : UN GAGE DE SANTÉ. Présentée par Madame Gisèle Gobeil VIE SOCIALE ET CITOYENNE : UN GAGE DE SANTÉ Présentée par Madame Gisèle Gbeil 1. Buts de l expsé Tracer un tableau glbal des différents aspects de la vie sciale que l n peut se créer et des bienfaits pur

Plus en détail

Booster votre transformation par l Ergonomie!

Booster votre transformation par l Ergonomie! Page 1 sur 5 The e-cmmerce Academy 28 bd Pissnnière 75009 Paris T. +33 (0) 1 45 63 19 89 cntact@ecmmerce-academy.fr http://www.ecmmerce-academy.fr/ Bster vtre transfrmatin par l Ergnmie! Pertinence + facilité

Plus en détail

Appel aux projets - 2015-16

Appel aux projets - 2015-16 Appel aux prjets - 2015-16 LA MISSION DE L ESC RENNES «Préparer, par l enseignement et la recherche, des managers respnsables et innvants à agir efficacement dans un envirnnement glbalisé» La missin vise

Plus en détail

Matériel requis : Des ordinateurs, des tablettes ou des téléphones cellulaires, la fiche descriptive et l évaluation

Matériel requis : Des ordinateurs, des tablettes ou des téléphones cellulaires, la fiche descriptive et l évaluation Des prfessinnels créatifs 2015 L activité gagnante au niveau secndaire Créée par : Beverly A. Kukhta-Jacksn, Westdale Secndary Schl, Hamiltn-Wentwrth District Schl Bard, Hamiltn, Ontari Titre de l activité

Plus en détail

Nous proposons 3 syntaxes au choix :

Nous proposons 3 syntaxes au choix : Slutin d envi de SMS Dcumentatin technique 1. Créatin et gestin de cmpte 2. Envi par email 3. Envi via l interface Web 4. Envi par cmmande http 5. Envi via le lgiciel 123SMS 6. Publipstage SMS persnnalisés

Plus en détail

UN ALBUM PHOTO «RÉALISER UN ALBUM PHOTO DE LA CLASSE»

UN ALBUM PHOTO «RÉALISER UN ALBUM PHOTO DE LA CLASSE» UN ALBUM PHOTO «RÉALISER UN ALBUM PHOTO DE LA CLASSE» INFORMATIONS SUR L ACTIVITE Grupe-cible Pur tus Durée Matériel 90 min Les dcuments apprtés par les élèves Un appareil pht Un grand album pht u panneau

Plus en détail

Carte de stationnement pour personnes handicapées

Carte de stationnement pour personnes handicapées Carte de statinnement pur persnnes handicapées 1. Qu est-ce que c est? C est une carte qui vus dnne certains avantages pur statinner : - le véhicule que vus cnduisez ; - le véhicule dnt vus êtes passager.

Plus en détail

Guide d aide à la rédaction d un essai

Guide d aide à la rédaction d un essai Guide d aide à la rédactin d un essai Un essai peut avir plusieurs bjectifs, mais la structure de base reste la même quel qu en sit le sujet. Vus puvez l écrire afin de discuter d un pint de vue particulier

Plus en détail

Plan d accessibilité pluriannuel (2014-2021)

Plan d accessibilité pluriannuel (2014-2021) Intrductin Ce plan pluriannuel expse les grandes lignes de la stratégie des Services à l enfance Grandir ensemble pur prévenir et éliminer les bstacles à l accessibilité afin de répndre aux exigences actuelles

Plus en détail

Rapport d enquête. Le patient évalue-t-il l impact financier de ses choix à l hôpital?

Rapport d enquête. Le patient évalue-t-il l impact financier de ses choix à l hôpital? Rapprt d enquête Le patient évalue-t-il l impact financier de ses chix à l hôpital? 1. Intrductin La MC a cnstaté que de nmbreux patients épruvent des difficultés à évaluer l impact financier de leurs

Plus en détail

COMMUNIQUE DE LANCEMENT. Sage 100 Trésorerie

COMMUNIQUE DE LANCEMENT. Sage 100 Trésorerie COMMUNIQUE DE LANCEMENT Sage 100 Trésrerie Sage 100 Trésrerie Ce qu il faut retenir Sage présente Sage 100 Trésrerie, sn nuveau mdule de gestin de trésrerie dispnible à la vente à partir du 15 janvier

Plus en détail

Renouvellement d une police d assurance

Renouvellement d une police d assurance AGENTS, COURTIERS Renuvellement d une plice d assurance La prcédure de renuvellement vise à aider les représentants à respecter leurs bligatins lrs du renuvellement d une plice d assurance. Ces bligatins

Plus en détail

DEDELIBERATION N CR 06-15

DEDELIBERATION N CR 06-15 1 CR 06-15 DEDELIBERATION N CR 06-15 DU 13 FEVRIER 2015 Plitique culturelle Evlutin du sutien réginal à la restauratin du patrimine bâti. LE CONSEIL REGIONAL D ILE-DE-FRANCE VU le règlement (UE) n 651/2014

Plus en détail

Les milieux d accueil de la petite enfance et leurs travailleurs créateurs de lien et vecteurs essentiels d inclusion sociale

Les milieux d accueil de la petite enfance et leurs travailleurs créateurs de lien et vecteurs essentiels d inclusion sociale Les milieux d accueil de la petite enfance et leurs travailleurs créateurs de lien et vecteurs essentiels d inclusin sciale De nmbreuses familles vivent en Belgique des situatins de pauvreté, de précarité

Plus en détail

Scénario 2 : La promesse

Scénario 2 : La promesse Scénari 2 : La prmesse D enise est infirmière auxiliaire autrisée depuis 10 ans, Elle exerce dans une clinique externe d un grand hôpital général. Aujurd hui, elle est chargée de prendre sin d Amanda,

Plus en détail

Programme de surveillance : Développement professionnel Document explicatif

Programme de surveillance : Développement professionnel Document explicatif Prgramme de surveillance : Dévelppement prfessinnel Dcument explicatif DÉVELOPPEMENT PROFESSIONNEL Questinnaire d aut-inspectin«(qai) Plan d atteinte des standards (PAS) Plan de prise en charge du patient

Plus en détail

DOSSIER D INSCRIPTION

DOSSIER D INSCRIPTION DOSSIER D INSCRIPTION Année sclaire 2014-2015 PRENOM ET NOM DE L ELEVE :... PHOTO Avant de nus returner le dssier d inscriptin de vtre enfant, assurez- vus que l ensemble des pièces demandées ci- dessus

Plus en détail

Terrain de jeu Analogie au sport professionnel

Terrain de jeu Analogie au sport professionnel Terrain de jeu Analgie au sprt prfessinnel USO : US Oynnax Rugby : management dans le sprt Le 9 décembre 2009, Olivier Nier, entraîneur de l USO, Pr D2 de rugby, réalisait dans le cadre d une cnférence

Plus en détail

Compte rendu Commission Communication du 7 juillet 2010 Brasserie Flo

Compte rendu Commission Communication du 7 juillet 2010 Brasserie Flo Cmpte rendu Cmmissin Cmmunicatin du 7 juillet 2010 Brasserie Fl Persnnes présentes - Gérard Simnin - Yves Bncur - Hubert Gign - Patrick Beaujard - Frédéric Berruet - Linel Valdan - Christine Herzg - Ingrid

Plus en détail

Découvrez l informatique Ou Apprenez à mieux vous servir de votre ordinateur

Découvrez l informatique Ou Apprenez à mieux vous servir de votre ordinateur Décuvrez l infrmatique Ou Apprenez à mieux vus servir de vtre rdinateur Des curs d infrmatique adaptés à vs besins, individuels et persnnalisés Après un 1er rendez-vus, je vus prpse des curs adaptés à

Plus en détail

La saison école et cinéma 2009/2010

La saison école et cinéma 2009/2010 La saisn écle et cinéma 2009/2010 «Le cinéma, c'est un styl, du papier et des heures à bserver le mnde et les gens.» Jacques Tati Le cinéma peut apparaître cmme une srtie banale pur la plupart des adultes.

Plus en détail

INITIATION À L'IMMOBILIER COMMERCIAL Avec Jean-Pierre Du Sault, MBA, investisseur immobilier certifié, accompagnateur autorisé du Club et coach

INITIATION À L'IMMOBILIER COMMERCIAL Avec Jean-Pierre Du Sault, MBA, investisseur immobilier certifié, accompagnateur autorisé du Club et coach PLAN DE COURS COACHING AVANCÉ Jurnée 1 : 9 Janvier 2016 INITIATION À L'IMMOBILIER COMMERCIAL Avec Jean-Pierre Du Sault, MBA, investisseur immbilier certifié, accmpagnateur autrisé du Club et cach L'immbilier

Plus en détail

Créer un outil pour les non-professionnels de la statistique : Récit d une expérience

Créer un outil pour les non-professionnels de la statistique : Récit d une expérience Créer un util pur les nn-prfessinnels de la statistique : Récit d une expérience Stéphane HERAULT cntact@adscience.fr I. INTRODUCTION Dcteur en Bilgie-Santé, les quelques années pendant lesquelles j ai

Plus en détail

Vous construisez? Avez-vous pensé à tous les risques?

Vous construisez? Avez-vous pensé à tous les risques? Vus cnstruisez? Avez-vus pensé à tus les risques? Les risques d'un chantier Cnstruire est un grand défi qui nécessite des myens imprtants. Dans cette périlleuse entreprise, vus n êtes pas à l abri d une

Plus en détail

Les Systèmes ADDATech Inc. Clinicmaster Changement d option sur poste de travail

Les Systèmes ADDATech Inc. Clinicmaster Changement d option sur poste de travail Les Systèmes ADDATech Inc. Clinicmaster Changement d ptin sur pste de travail 1 Ce que vus devez savir À Partir de la versin 7.16.00, l arrière scène des ptins de pste de travail vnt se cmprter différemment.

Plus en détail

Bourse Étienne-Beauclair Banque Nationale

Bourse Étienne-Beauclair Banque Nationale La Burse Étienne-Beauclair Banque Natinale Burse d' excellence destinée aux persnnes ayant une déficience visuelle pur la réalisatin de prjets nvateurs 15 000 $ Dépsez vs candidatures entre Le 15 décembre

Plus en détail

PROCEDURE POUR UN BESOIN DE SANTE PARTICULIER «PBSP»

PROCEDURE POUR UN BESOIN DE SANTE PARTICULIER «PBSP» Département de la frmatin et de la sécurité Service de l'enseignement Departement für Bildung und Sicherheit Dienststelle für Unterrichtswesen PROCEDURE POUR UN BESOIN DE SANTE PARTICULIER «PBSP» 2 Table

Plus en détail

TÉLÉMÉDECINE. Docteur Xavier DEAU Conseiller National de l Ordre des Médecins Exercice Professionnel

TÉLÉMÉDECINE. Docteur Xavier DEAU Conseiller National de l Ordre des Médecins Exercice Professionnel TÉLÉMÉDECINE Dcteur Xavier DEAU Cnseiller Natinal de l Ordre des Médecins Exercice Prfessinnel TÉLÉMÉDECINE DÉONTOLOGIE DR DEAU CNOM INTRODUCTION La télémédecine est un myen exceptinnel d ptimiser la qualité

Plus en détail

Le service 3 D Secure sert à sécuriser vos paiements sur Internet en vous demandant de vous authentifier

Le service 3 D Secure sert à sécuriser vos paiements sur Internet en vous demandant de vous authentifier A qui sert le service 3 D Secure VISA et MasterCard? Le service 3 D Secure sert à sécuriser vs paiements sur Internet en vus demandant de vus authentifier lrs de chaque paiement afin de s'assurer que vus

Plus en détail

MISSION TICE AISNE ESPACE NUMERIQUE DE TRAVAIL E.N.T.

MISSION TICE AISNE ESPACE NUMERIQUE DE TRAVAIL E.N.T. MISSION TICE AISNE ESPACE NUMERIQUE DE TRAVAIL E.N.T. Mdifié en juillet 2014, ce dcument prpse des pssibilités de travail avec Icnit. Fichier surce : http://dsden02.ac-amiens.fr/tnp/tnp_internet/dssiers_tnp/activites_classe_mbile/ent/missin_tuic_02_ent_2012.pdf

Plus en détail