GCHAUFFAGE G ZINGUERIE G PLOMBERIE G CONSTRUCTION BÂTIMENT

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "GCHAUFFAGE G ZINGUERIE G PLOMBERIE G CONSTRUCTION BÂTIMENT"

Transcription

1 GCHAUFFAGE G ZINGUERIE G PLOMBERIE G CONSTRUCTION BÂTIMENT G Montage des foyers réfractaires G Protection des conduits de chauffage G Maintenance des circuits de chauffage G Entretien des générateurs de chauffage G Entretien des cheminées et des inserts

2 G INDEX ALPHABETIQUE PRODUIT PAGE ALUXIL 4 ANTIGEL 10 BIOCIDE 10 BLACKFIRE 4 BOURRELET DIT DE SOIE 3 CALORITE 1 CALORYGEB 1 COLLAFEU 1 DEGRAISSANT BRULEUR 11 DESEMBOUANT 8 DETARTRANT CANALISATIONS 8 DETARTRANT POUDRE S emploie avec pompe à détartrer 9 DETARTRANT S emploie avec pompe à détartrer 9 GALVANISATION A FROID - GALVAGEB 4 LIQUIDE DE RAMONAGE CHAUDIERES 11 NEUTRALISANT 9 PLAQUE ISOLANTE 2 PLAQUE ISOLANTE 2 FACES ALU 2 PROPFEU LINGETTE 12 PROPFEU LIQUIDE 12 PROPFEU POUDRE 12 PROTECTEUR ANTIGEL 2 EN 1 10 PROTECTEUR MULTI-METAUX 10 STOPLEAK 8 TOILE DE COTON 3 TOILE DE COTON PLATREE 3 TRESSE EN FIBRE DE VERRE 2

3 G Montage des foyers réfractaires G MASTICS ET POUDRES RÉFRACTAIRES G CALORYGEB Mastic réfractaire pour appareils de chauffage et foyers de cheminée. G Facilement applicable. G Prêt à l'emploi. Produit de première monte et de réparation. Tenue en température : 1300 C Teinte : noire. Température de mise en œuvre : + 5 C Excellente adhérence sur fonte, ciment, briques réfractaires, acier, inox Sèche à l'air et durcit sous l'action de la température, pour devenir un véritable "granit". Pot 300 g Pot 600 g Pot 5 kg Cartouche 310 ml G CALORITE Poudre réfractaire. Pour le montage de briques réfractaires et la réparation de fours, poêles, chaudières, cheminées Aspect : poudre jaune S'utilise comme un mortier. Tenue en température : 1000 C Temps de travail : 30 min Temps de séchage : 48 h. G Montage et réparation. G Ne se fendille pas Sac 1 kg G ISOLATION G COLLAFEU Colle de fixation de produits réfractaires fibreux sur des pièces soumises à de fortes températures. G Tenue en température jusqu'à 1100 C. Colle mastic à base de silicates alcalins et de charges réfractaires sans amiante Collage de gaines manchons et autres produits réfractaires Montage de briques réfractaires Fixation de tresses. Excellente adhérence sur fonte, ciment et briques réfractaires. Convient pour les matériaux à base de fibres céramiques, laine de roche, fibres de verre Temps de séchage : 48 h à 20 C, 4 h à 100 C. Tube 50 ml sous blister Pot 300 g Pot 600 g Cartouche 310 ml Classement au feu M0-1-

4 G Montage des foyers réfractaires G ISOLATION G TRESSE EN FIBRE DE VERRE Tresse d'étanchéité en fibre de verre. Etanchéité des portes de poêles, fours, inserts, chaudières Souple, elle s'applique facilement Découpe nette et facile Gaine en fibre de verre tricotée et lubrifiée au graphite. Excellentes qualités mécaniques jusqu'à 500 C Les tresses peuvent être fixées à l aide de la colle réfractaire COLLAFEU. G Extensible, convient pour plusieurs diamètres. G Excellente résistance à l'abrasion et aux vibrations. DIAMÈTRE EXTENSIBLE 4/5/6 mm long 2,5 m sous blister /8 mm long 2,5 m sous blister /10 mm long 3 m sous blister /5/6 mm sachet de 5 m /8 mm sachet de 5 m /10 mm sachet de 5 m /12 mm sachet de 5 m /14 mm sachet de 5 m G PLAQUE ISOLANTE Plaque à base de fibre de laine minérale pour isolation thermique et protection au feu. Joint thermique Protection d'un mur par rapport à une source de chaleur. Garnissage interne de fours, foyers, hottes Bonne résistance mécanique en température. Facile à découper Résistance à la température : 1100 C Existe en plaque 1000 x 1000 mm et 500 x 500 mm La plaque peut être fixée à l aide de la colle réfractaire COLLAFEU. Plaque 500 x 500 mm épaisseur 4 mm (x 6) Plaque 1000 x 1000 mm épaisseur 4 mm (x 12) Plaque 1000 x 1000 mm épaisseur 5 mm (x 10) Classement au feu M0 (PV CSTB n RA A). Plaque 1000 x 1000 mm épaisseur 4 mm (x 4) Plaque 1000 x 1000 mm épaisseur 5 mm (x 3) Plaque 1000 x 1000 mm épaisseur 10 mm (x 5) G PLAQUE ISOLANTE 2 FACES ALU Plaque à base de fibre de laine minérale pour isolation thermique et protection au feu. Joint thermique Protection d'un mur par rapport à une source de chaleur. Garnissage interne de fours, foyers, hottes Bonne résistance mécanique en température. Facile à découper Résistance à la température : 600 C Existe en plaque 1000 x 1000 mm et 500 x 500 mm La plaque peut être fixée à l aide de la colle réfractaire COLLAFEU. Plaque 500 x 500 mm épaisseur 4 mm Plaque 1000 x 1000 mm épaisseur 4 mm Classement au feu M0 (PV CSTB n RA A). -2-

5 G Protection des conduits de chauffage G PROTECTION THERMIQUE G BOURRELET DIT DE SOIE Bourrelet textile pour le calorifugeage des tuyauteries de chauffage. Isolation des tuyauteries de chauffage Un seul produit pour tous les diamètres de tuyaux. Tenue en température : de - 40 C à C Diamètre moyen : 30 mm Poids moyen : 125 g/m. G Pose rapide. G Produit non allergisant. Sac de 80 mètres - 10 kg G TOILE DE COTON Protection des isolants autour des tuyauteries. Toile en bande utilisée en armature de protection des isolants autour des tuyauteries. 100% coton cardé pré-encollé, gaze de 11 fils. G 100% naturel biodégradable. Rouleau 0,15 x 20 m G TOILE DE COTON PLATREE Protection des isolants et des calorifugeages. Plâtre adhérent déposé sur une gaze de coton. Temps de séchage 3 heures environ Non inflammable. Temps de début de prise à 20 C = 2 min 30 sec. Ne pas utiliser en atmosphère continuellement humide. G Prise rapide. Rouleau 0,15 x 5 m - Sachet de 4 unités Classement M0 PV du CSTB n RA

6 G Protection des conduits de chauffage G TRAITEMENT ANTI-CORROSION G BLACKFIRE Peinture noire mate haute température. Pour peindre les éléments soumis à de fortes températures : tabliers de cheminées, tubulures d'échappements, moteurs, étuves, fours et radiateurs Aspect : mat. Tenue en température : 400 C Séchage : 1 h Pouvoir couvrant : 3 à 4 m 2. G Très bonne résistance aux chocs thermiques. G La résistance du film augmente avec la température. Aérosol 650/500 ml G ALUXIL Peinture brillante aluminium haute température. Pour peindre les éléments soumis à de fortes températures : installations de chauffage, tuyauteries, boîtes à fumées, conduits en métal, tubulures et pots d'échappements Aspect brillant Tenue en température : 600 C Séchage : 1 h Pouvoir couvrant : environ 3 à 4 m 2 en 2 couches. G Très bonne résistance aux rayures, aux chocs thermiques et aux agents chimiques. Aérosol 650/500 ml G Résiste très bien dans les atmosphères salines ou en température. G Séchage rapide : 15 min. G GALVANISATION A FROID - GALVAGEB Revêtement de protection contre la rouille et la corrosion. Protection de métaux ferreux, des alliages légers et des surfaces galvanisées endommagées. Haute teneur en Zinc Compatible avec tous les procédés de soudage (sauf argon). Tenue en température : - 40 C à C (+ 500 C en pointe). Couvre environ 3 m 2. Aérosol 650/400 ml Brillant Aérosol 650/500 ml GALVAGEB MAT -4-

7 ENTRETIEN D UNE INSTALLATION CHAUFFAGE SANITAIRE EN QUELQUES MOIS SEULEMENT TARTRE, CORROSION, BOUES ENDOMMAGENT UNE INSTALLATION. Pour lui assurer un rendement maximum il est nécessaire de la traiter et de la protéger. Solutionner les problèmes rencontrés dans une installation de chauffage G SYMPTÔMES Bruits de chaudière et claquements dans les radiateurs. Gaz dans le haut des radiateurs. Piquage et percement des radiateurs. Joints défaillants, micro-fuites, entrée d air. Baisse de rendement des radiateurs. Différence de température entre le haut et le bas du radiateur. Obstruction des canalisations. Blocage des robinets de radiateurs. Panne de pompe. Chaudière encrassée. Brûleur obstrué par des suies. Rendement plus faible. Augmentation de la facture énergétique. G LES CAUSES Phénomène de corrosion Réaction électrochimique au cours de laquelle l'oxygène, dissous dans l'eau, oxyde les parties métalliques de l'installation de chauffage et produit des oxydes métalliques. Ces derniers se retrouvent sédimentés ou en suspension, sous forme de boues. Formation de boues Les boues sont constituées en majorité d oxydes issus du processus de corrosion et de matières organiques provenant de proliférations microbiologiques. Formation de tartre Le tartre se forme d autant plus vite que l eau est dure et que sa vitesse de passage dans le circuit est faible. Encrassement de la chaudière L accumulation de suies de nature minérale, de poussières calcinées ou d incrustations sulfureuses encrasse le corps de chauffe de la chaudière et du conduit de fumées. -5- G LES SOLUTIONS GEB DESEMBOUANT Décolle les boues et les incrustations qui obstruent le circuit. STOPLEAK Colmate les micro-fuites inaccessibles. Supprime la porosité des canalisations et des raccords sans démontage des éléments. PROTECTEUR MULTI-METAUX Prévient de la formation des boues, de la corrosion, de l entartrage et de la contamination bactérienne PROTECTEUR ANTIGEL 2 EN 1 Prévient de la formation des boues, de la corrosion, de l entartrage et de la contamination bactérienne, tout en protégeant l installation contre le gel. DESEMBOUANT Décolle les boues et les incrustations de rouille qui obstruent le circuit. STOPLEAK Colmate les micro-fuites inaccessibles. Supprime la porosité des canalisations et des raccords sans démontage des éléments. PROTECTEUR MULTI-METAUX Prévient de la formation des boues, de la corrosion, de l entartrage et de la contamination bactérienne. BIOCIDE Détruit les algues et bactéries et prévient de leur réapparition. DETARTRANT CANALISATIONS GEB Permet de dissoudre le tartre présent dans les canalisations. S utilise avec le Neutralisant. Existe en Poudre, Liquide et Spécial Aluminium. LIQUIDE DE RAMONAGE CHAUDIERES Décolle les résidus de suies et goudron du corps de chauffe de la chaudière. DEGRAISSANT BRÛLEUR Elimine tous les résidus incrustés du brûleur.

8 LA CHAUDIÈRE L encrassement du corps de chauffe et du conduit de fumées par l accumulation de suies de nature minérale, de poussières calcinées ou d incrustations sulfureuses, se produit en général avec les chaudières alimentées au fuel ou mixtes (fuel et gaz). G POURQUOI TRAITER? CHAMBRE DE COMBUSTION G POURQUOI TRAITER? BRÛLEUR L encrassement de la chambre de combustion entraîne une perte de rendement de l appareil avec gaspillage de combustible, bouchage du conduit de fumées et risque de prise de feu. G COMMENT TRAITER LA CHAMBRE DE COMBUSTION? L accumulation de suies et corps gras sur le brûleur empêche son bon fonctionnement. Elle entraîne une perte de rendement de l appareil. Cet encrassement peut provoquer des risques de prise de feu. G COMMENT TRAITER LE BRÛLEUR? Mettre le brûleur en fonctionnement pour atteindre une température de C. Arrêter le brûleur. Vaporiser abondamment le Liquide de ramonage GEB sur les parois internes encore chaudes du corps de chauffe, de manière à obtenir une mousse épaisse. Remettre le brûleur en fonctionnement pour atteindre une température de C. À la suite de cela, les incrustations (suies, goudrons...) se réduisent et tombent G G Après refroidissement aspirer les résidus à l aide d un aspirateur ou les éliminer à l aide d une brosse. 100 BRÛLEUR PEU ENCRASSÉ : Vaporiser le Dégraissant GEB à 20 cm de la surface ou appliquer au chiffon sur le brûleur froid. Essuyer le brûleur avant de le remettre en marche. BRÛLEUR FORTEMENT ENCRASSÉ : Démonter le brûleur lorsqu il est froid. Vaporiser le Dégraissant GEB sur et autour de la tête de combustion, sur le filtre du réservoir et sur les gicleurs (ou injecteurs) avec leurs filtres. Essuyer impérativement toutes les pièces avant de les remonter. Un réglage des gicleurs est obligatoire au moment du remontage. Liquide de ramonage Si le traitement est effectué tous les ans, 1 pulvérisateur suffit pour traiter une chaudière de 50 KWatts. L utilisation de ce produit dispense du brossage des parois de la chaudière mais pas du ramonage mécanique du conduit de fumées. Dégraissant Brûleur Diélectrique à V/an (la tension entre 2 électrodes d allumage pour tous types de chaudière ne dépasse pas V). LES CANALISATIONS D EAU SANITAIRE G POURQUOI LES TRAITER? Il convient de traiter les canalisations afin d éviter l augmentation de la facture énergétique. Le traitement des canalisations permet également d éviter l obstruction des conduits par accumulation du tartre, ainsi que les bruits et claquements dans les radiateurs. G COMMENT TRAITER LES CANALISATIONS? SANS POMPE : Détartrage du serpentin Démonter le serpentin et le vidanger. Le remplir entièrement de produit pur ou dilué selon le degré d entartrage et laisser agir 1 à 1h30 maximum. Si la solution ressort saturée (brunâtre), renouveler l opération. Vidanger et rincer avec le Neutralisant GEB. Détartrage du ballon Vider les 9/10 du ballon et introduire 1 L de produit par une entrée de la cuve. Laisser agir 1h30 maximum. Si la solution ressort saturée (brunâtre), renouveler l opération. Vidanger et rincer avec le Neutralisant GEB. -6-

9 LE CIRCUIT DE CHAUFFAGE INSTALLATION DE CHAUFFAGE G POURQUOI TRAITER? Il convient de traiter le circuit de chauffage afin d éviter le gaspillage de combustible, l augmentation de la consommation d énergie et les bruits de chaudière. G COMMENT TRAITER UNE INSTALLATION NON PROTÉGÉE? Arrêter la chaudière et la circulation de l eau. Vidanger légèrement la chaudière. Introduire 1 L de Désembouant GEB pour 100 L d eau par n importe quel point du circuit (chaudière, tête de purge d un radiateur, robinet de vidange...). Mettre en marche la pompe de circulation et la chaudière pendant 48 heures. 48H G Pour des installations fortement embouées, le traitement peut durer jusqu à 5 jours. 5 jours Vidanger l installation de l eau contenant les boues en s assurant que les vannes soient ouvertes au maximum. (L eau résiduelle est rejetable à l égout ou dans les fosses sceptiques, mais il faut cependant s assurer que l installation ne contenait pas d additifs non rejetables (polluants)). G POURQUOI TRAITER? PLANCHERS CHAUFFANTS Les planchers chauffants sont également soumis aux problèmes de boues et de corrosion, du fait de l intense activité bactérienne. Le développement de biofilm visqueux entraîne une augmentation des phénomènes de corrosions. La réparation des planchers chauffants est difficile, car peu accessible, il est donc absolument nécessaire d effectuer un traitement préventif. Biocide Traiter les planchers chauffants avec le biocide GEB permet d empêcher la prolifération d algues et de bactéries qui bloquerait la circulation. Traitement préventif : 100 ml pour une installation de 100 L. Traitement curatif : pour une action renforcée contre les algues 200 ml. G PROTÉGER SON INSTALLATION Il suffit de traiter les installations venant d être désembouées avec le Protecteur Multi-Métaux GEB, mais aussi les installations neuves pour leur garantir une durée de vie et un rendement maximum. Introduire le Protecteur Multi-Métaux GEB par n importe quel point du circuit. Il reste en permanence dans la chaudière. Désembouant Un bidon d 1 L de produit suffit pour traiter une installation de 100 Litres d eau. Si l installation est très embouée, les boues peuvent colmater des micro-fuites. Pour éviter l apparition de fuites après ce type d intervention, il est recommandé d utiliser Stopleak afin de les colmater. Protecteur Multi-Métaux Un bidon d 1 L de produit suffit pour traiter une installation de 100 Litres d eau. Existe aussi en Protecteur Antigel 2 en 1 G COMMENT TRAITER LES CANALISATIONS? AVEC POMPE : Détartrage du serpentin Remplir le réservoir de l appareil avec 1 L d eau pour 1 L de détartrant. Vidanger entièrement la portion de circuit ou le serpentin. Brancher la pompe et laisser agir 30 à 45 minutes sur le circuit, le serpentin et le ballon. L opération de détartrage est terminée lorsque le reflux de la pompe n est plus troublé par l émission de bulles gazeuses. Le produit est saturé lorsqu il devient brunâtre. Renouveler alors le détartrage avec une solution neuve. Vidanger les circuits sanitaires puis rincer avec le Neutralisant GEB. Détartrage du ballon Vider les 9/10 du ballon Brancher la pompe et laisser agir 45 min. Vider le ballon puis rincer avec le Neutralisant GEB. Détartrant Canalisation Détartrant S emploie avec pompe à détartrer. Existe en version Détartrant aluminium et en Détartrant poudre Neutralisant Utilisé pur 4 L au plus de Détartrant GEB suffisent à dissoudre 1 Kg de tartre. Pour le Détartrant GEB employé avec pompe : 1 L pour 1 L d eau. Pour le Détartrant Canalisation voir comment traiter les canalisations. 1 L de Neutralisant GEB pour 100 L d eau. Dans tous les cas, verser le détartrant dans l eau et non l inverse. Il faut impérativement rincer les éléments traités avec le neutralisant GEB, pour éliminer l acidité résiduelle. -7-

10 G Maintenance des circuits de chauffage G TRAITEMENT CURATIF G Convient pour les planchers chauffants. G Un litre suffit à traiter une installation de 100 L d eau. G Non corrosif pour les métaux. G DESEMBOUANT Liquide de désembouage des installations de chauffage. S utilise pour le désembouage des installations de chauffage existantes quel que soit leur âge Elimine les bruits de chaudière et radiateurs Augmente le rendement de l installation. S utilise aussi en prévention avant la mise en marche d une installation neuve, afin d éliminer les résidus (copeaux métalliques, résidus de flux, ) Convient pour les installations en PVCC, PER, acier, fonte, aluminium, fonte aluminium, acier galvanisé, cuivre, laiton et/ou acier inox. Bidon 1 L Bidon 10 L G STOPLEAK Produit de colmatage des micro-fuites pour installations de chauffage. G Inerte vis-à-vis des matériaux constituant les installations. G Evite le démontage des installations. Anti-fuite pour le colmatage des fêlures et micro-fuites inaccessibles sur installations de chauffage central à eau chaude (chaudières, radiateurs, ). S utilise après un désembouage des canalisations Supprime la porosité des canalisations et des raccords métalliques sans démontage des éléments Il est compatible avec l Antigel GEB, les antigels à base de monopropylène glycol, et le Protecteur Multi-Métaux. Bidon 2 L G DETARTRANT CANALISATIONS Liquide de détartrage de tuyauteries, serpentins, cuves de chauffe-eau. G Coloration à saturation du produit en tartre. G Rejet du détartrant par les égouts autorisé. Il s emploie pour tous les appareils de production d eau chaude sanitaire de tous types et les circuits de chauffage obstrués par le calcaire. Elimine le tartre sur les installations en acier, fonte, acier galvanisé, cuivre, laiton, et/ou acier inox (pour l aluminium, la fonte aluminium et l inox utiliser le détartrant aluminium). Il diminue les pertes calorifiques et permet un meilleur rendement de l appareil. Bidon 5 L

11 G Maintenance des circuits de chauffage G DETARTRANT S emploie avec pompe à détartrer Détartrant puissant pour appareil de détartrage de tuyauteries, serpentins et cuves de chauffe-eau. S utilise sur des installations en acier, fonte, acier galvanisé cuivre, laiton et ou acier inox. Ne pas utiliser pour des radiateurs en aluminium S utilise avec un appareil de détartrage. Vidanger les circuits sanitaires puis rincer avec le Neutralisant pour éliminer l acidité résiduelle. G Compatible avec tous les modèles de pompes à détartrer. G Rejet du détartrant par les égouts autorisé. Pour les installations en aluminium et fonte d aluminium, utiliser le Détartrant Aluminium. S emploie avec pompe à détartrer. Bidon 5 L Bidon 5 L Bidon 10 L G DETARTRANT POUDRE S emploie avec pompe à détartrer Détartrant puissant pour tuyauteries, chauffe-eau, circuits de chauffage. Diminue les pertes calorifiques et permet un meilleur rendement de l appareil Inhibiteur de corrosion incorporé Coloration brunâtre du produit à saturation en tartre. Il est compatible avec : acier, inox, fonte et aluminium. G Pratique à l utilisation. G Manipulation facile. G Encombrement réduit. Seau de 2 Kg G NEUTRALISANT Elimine l acidité résiduelle après détartrage. G Inhibiteur de corrosion pour circuits fermés. G Compatible avec pompes tous modèles. Neutralise l action corrosive après le passage de produits acides dans les canalisations. Il neutralise les solutions acides détartrantes avant rejet à l égout Il stoppe l action des détartrants en supprimant l acidité résiduelle et en empêchant la formation de gaz. Bidon 1 L

12 G Maintenance des circuits de chauffage G TRAITEMENT PRÉVENTIF G PROTECTEUR MULTI-METAUX Liquide d entretien permanent des eaux de chauffage. G Recommandé pour les planchers chauffants. G Un litre suffit à traiter une installation de 100 L d eau. G Non corrosif pour les métaux. Produit anti-corrosion et antitartre destiné à la protection des circuits fermés de chauffage central emplis avec de l eau non adoucie Il évite la formation des boues sans et l apparition des bruits de chaudière et radiateurs Il protège l installation des phénomènes de corrosion électrolytique dus à la présence de métaux différents Il empêche la prolifération bactérienne, source importante d embouage dans les installations basse température. avec Il s emploie en protection d une installation neuve ou après traitement de désembouage d une installation existante Il est compatible avec : acier, fonte, acier galvanisé, acier inox, aluminium et fonte d aluminium, cuivre, laiton, bronze, PVCC, PER, PEX, PB, PP. Bidon 1 L Bidon 10 L G PROTECTEUR ANTIGEL 2 EN 1 Protection contre le gel + traitement des installations de chauffage. Protège les installations contre le gel et contre la corrosion électrolytique. Prévient la formation de boues Supprime les bruits de chaudière. Convient pour tous les types de métaux et tubes plastiques. G Contient un biocide empêchant la contamination bactérienne. Bidon 10 L G ANTIGEL G Compatible avec le Protecteur Multi-Métaux. G Respecter le dosage préconisé pour atteindre la protection souhaitée. Protection des installations de chauffage contre le gel. Convient pour tous types de matériaux : fonte, acier, cuivre, laiton, aluminium ainsi que pour les canalisations en PER des planchers chauffants. Bidon 10 L G BIOCIDE G Traitement préventif : 100 ml pour une installation de 100 L. G Traitement curatif (pour une action renforcée contre les algues) : 200 ml pour une installation de 100 L. G S'utilise sur installation classique et planchers chauffants. Liquide de traitement contre les algues et les bactéries. La plupart des planchers chauffants sont constitués de canalisations en PER, l'eau y est stagnante et la température moins élevée que dans les installations classiques. Tous ces facteurs sont propices au développement d'algues et de bactéries qui obstruent les canalisations Le BIOCIDE les détruit et prévient de leur réapparition Indispensable dans les planchers chauffants, il renforce l'action du PROTECTION DES CIRCUITS DE CHAUFFAGE MULTI-METAUX contre la contamination bactérienne, ce qui garantit un allongement de la durée de vie de l'installation. Flacon 100 ml

13 G Entretien des générateurs de chauffage G DEGRAISSANT BRULEUR Nettoyant pour brûleur fuel et filtres. G Sans action corrosive sur les métaux et les vernis de brûleurs. G Sans solvant chloré. G Compatible avec tous les types de matériaux plastiques. Nettoie les brûleurs et les filtres pour chaudières au fuel Solubilise les corps gras, hydrocarbures et suies déposés autour des têtes de brûleurs et des filtres des réservoirs Il peut être utilisé pur en bain pour nettoyer les pièces métalliques. Flacon pulvérisateur 500 ml Bidon 5 L G LIQUIDE DE RAMONAGE CHAUDIERES Liquide d entretien chimique des chaudières. G Améliore le rendement de l appareil. G Prêt à l emploi. G Protège les métaux de la corrosion et ralentit la formation de nouvelles incrustations. Liquide de nettoyage de l intérieur des chaudières et de leurs conduits de fumées Il élimine les suies du corps de chauffe, les incrustations sulfureuses, les poussières calcinées à l intérieur de la chaudière. Flacon pulvérisateur 500 ml Bidon 5 L

14 G Entretien cheminées et inserts G PROPFEU POUDRE Poudre de ramonage et d'entretien chimique des conduits de fumées. G Compatible avec tous les types de conduit. G Existe en pot et en sachets dosés à jeter directement dans le feu. Rend ininflammables les goudrons déposés dans les conduits de cheminées Utilisé comme ramonage chimique avant un ramonage mécanique pour en améliorer l efficacité et en entretien tout au long de la saison de chauffe Convient pour les poêles à charbon, bois ou mazout, pour les cheminées à feu ouvert ou insert, pour toutes les chaudières exceptées les chaudières à fuel et à gaz. Pot de 900 g Sachets dosés en boîte de 700 g 1 dose d attaque 200 g - 5 doses d entretien 100 g GEB est adhérent n de l'afpmr (Association des Fabricants de Produits et Matériels de Ramonage). G PROPFEU LIQUIDE Nettoyant vitres de poêles et d'inserts. Elimine les résidus gras et charbonneux sur les vitres d'inserts et de poêles Convient aussi pour le nettoyage des plaques chauffantes, pour les fours, les rôtissoires et les grilles (sauf aluminium). Efficace même sur goudrons anciens Liquide prêt à l'emploi N'altère pas et ne colore pas les pierres ni le marbre en cas d'éclaboussures. G Produit fortement concentré donc très efficace même à faibles doses. Flacon pulvérisateur 500 ml Recharge 500 ml G PROPFEU LINGETTE Lingette double face pour le nettoyage des vitres d'inserts et de fours. 1 face grattante pour les salissures importantes. 1 face lisse pour nettoyer en surface. G Pratique et efficace. Pack de 16 lingettes

15 282, avenue du bois de la Pie - Paris Nord 2 BP TREMBLAY EN FRANCE ROISSY Charles de Gaulle Cedex Tél. : 33 (0) Fax : 33 (0) Edit 06/08 - Crédits photos : Getty Images - Conception : Ph BINDA

MÉTHODE DE DÉSEMBOUAGE DE CIRCUITS DE CHAUFFAGE

MÉTHODE DE DÉSEMBOUAGE DE CIRCUITS DE CHAUFFAGE MÉTHODE DE DÉSEMBOUAGE DE CIRCUITS DE CHAUFFAGE (Radiateurs et planchers chauffants) Brevet de désembouage N 0116861 EURO FILTR'EAUX 18/22 RUE D ARRAS - F 92000 NANTERRE TÉL. : (33) 01 30 94 37 60 FAX

Plus en détail

Eau chaude sanitaire FICHE TECHNIQUE

Eau chaude sanitaire FICHE TECHNIQUE FICHE TECHNIQUE Eau chaude sanitaire 2 5 6 6 CONNAÎTRE > Les besoins d eau chaude sanitaire > Les modes de production > La qualité de l eau > Les réseaux de distribution > La température de l eau REGARDER

Plus en détail

Les différents éléments d un CESI

Les différents éléments d un CESI Les différents éléments d un CESI 1. Capteur Solaires 1.1. Introduction Un capteur solaire thermique est un dispositif qui transforme le rayonnement solaire en énergie thermique. Les caractéristiques générales

Plus en détail

Manuel d entretien. Présentation de votre chauffe-eau. Poignées de préhension (haut et bas) Protection intérieure par émaillage. Isolation thermique

Manuel d entretien. Présentation de votre chauffe-eau. Poignées de préhension (haut et bas) Protection intérieure par émaillage. Isolation thermique Présentation de votre chauffe-eau Poignées de préhension (haut et bas) Isolation thermique Protection intérieure par émaillage Canne de prise d eau chaude Doigt de gant du thermostat Anode magnésium Résistance

Plus en détail

SOMMAIRE ARTIPRIX PIQUAGES - FORAGES - PERCEMENTS DES MURS FORAGES DANS MURS FORAGES DANS PLANCHERS PERCEMENTS SAIGNÉES SCELLEMENTS

SOMMAIRE ARTIPRIX PIQUAGES - FORAGES - PERCEMENTS DES MURS FORAGES DANS MURS FORAGES DANS PLANCHERS PERCEMENTS SAIGNÉES SCELLEMENTS 1 2 3 4 5 6 7 PIQUAGES - FORAGES - PERCEMENTS DES MURS FORAGES DANS MURS FORAGES DANS PLANCHERS 15 PERCEMENTS 16 SAIGNÉES SCELLEMENTS FRAIS DIVERS D'INTERVENTION DE DÉPANNAGE RECONNAISSANCE DES TRAVAUX

Plus en détail

01/10/07. Notice d emploi et d installation kit ballon 75 kit ballon 100 kit ballon 150 Installatie en gebruiksaanwijzingen

01/10/07. Notice d emploi et d installation kit ballon 75 kit ballon 100 kit ballon 150 Installatie en gebruiksaanwijzingen 01/10/07 Notice d emploi et d installation kit ballon 75 kit ballon 100 kit ballon 150 Installatie en gebruiksaanwijzingen Table des matières Page 1. Composition du ballon réservoir 3 2. Dimensions et

Plus en détail

Marquage laser des métaux

Marquage laser des métaux 62 Colorer Marquage laser des métaux TherMark Produit à base aqueuse pour un nettoyage rapide. Appliquer une fine couche de produit sur le métal, laisser sécher moins de 2 minutes et graver au laser. L

Plus en détail

PLOMBIER. Liste des domaines étudiés Listes des produits Liste des produits avec nom d usage

PLOMBIER. Liste des domaines étudiés Listes des produits Liste des produits avec nom d usage Répertoire des activités de travail exposant aux cancérogènes GISCOP93 Université Paris 13 (Bobigny) plombierv2 Page 1 sur 9 PLOMBIER Liste des domaines étudiés Listes des produits Liste des produits avec

Plus en détail

accumulation. Un procédé indispensable pour des besoins en eau chaude importants, avec un bon niveau de confort.

accumulation. Un procédé indispensable pour des besoins en eau chaude importants, avec un bon niveau de confort. A B C Accélérateur Egalement appelé pompe de circulation ou circulateur, l accélérateur assure la circulation de l eau de chauffage entre la chaudière et les pièces à chauffer. Les installations très anciennes

Plus en détail

Procédés de traitement des eaux de chauffage et de refroidissement par addition de produits et rétention de particules

Procédés de traitement des eaux de chauffage et de refroidissement par addition de produits et rétention de particules Commission chargée de formuler des Avis Techniques Groupe spécialisé n 19 Traitement des eaux Procédés de traitement des eaux de chauffage et de refroidissement par addition de produits et rétention de

Plus en détail

Ballon tampon DUO-E avec ballon ECS immergé

Ballon tampon DUO-E avec ballon ECS immergé Manuel d installation et d utilisation Ballon tampon DUO-E avec ballon ECS immergé 600/150-750/200-1000/220-1500/300 V 1.3 SOMMAIRE 1 Description du dispositif... 3 1.1 Série type... 3 1.2 Protection du

Plus en détail

T.Flow Activ Modulo. Notice de Montage. Ballons de stockage d eau chaude sanitaire B200_T.Flow Activ Modulo et B300_T.Flow Activ Modulo. www.aldes.

T.Flow Activ Modulo. Notice de Montage. Ballons de stockage d eau chaude sanitaire B200_T.Flow Activ Modulo et B300_T.Flow Activ Modulo. www.aldes. Notice de Montage T.Flow Activ Modulo Ballons de stockage d eau chaude sanitaire B200_T.Flow Activ Modulo et B300_T.Flow Activ Modulo 11023718/A - RCS 956 506 828 - Imprimé en France/Printed in France

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES CONTRAT D'EXPLOITATION ET DE MAINTENANCE DES CHAUDIERES INDIVIDUELLES LOT CI FUEL MAITRISE D'OUVRAGE

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES CONTRAT D'EXPLOITATION ET DE MAINTENANCE DES CHAUDIERES INDIVIDUELLES LOT CI FUEL MAITRISE D'OUVRAGE CONTRAT D'EXPLOITATION ET DE MAINTENANCE DES CHAUDIERES INDIVIDUELLES LOT CI FUEL CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES MAITRISE D'OUVRAGE 26 rue de Fleurier B.P. 70309 70006 VESOUL Cedex ~ 03.84.96.13.50

Plus en détail

Produits pour hygiène en cuisine nettoyage de bâtiments détergents pour textiles

Produits pour hygiène en cuisine nettoyage de bâtiments détergents pour textiles Produits vaisselle HalaGastro F11 Détergent pour lave-vaisselle avec chlore actif. Concentration d'utilisation: 0.3 0.5%, ph à 1.0%: 11.7 10600410-0002 10600410-0004 10600410-0007 Bidon 12 kg Bidon 25

Plus en détail

SOMMAIRE. LES MURS EXTERIEURS page 2. LES BOISERIES EXTERIEURES page 5. LES LASURES ET VERNIS page 6. LES FERRURES ET FERRONNERIES page 8

SOMMAIRE. LES MURS EXTERIEURS page 2. LES BOISERIES EXTERIEURES page 5. LES LASURES ET VERNIS page 6. LES FERRURES ET FERRONNERIES page 8 SOMMAIRE LES MURS EXTERIEURS page 2 LES BOISERIES EXTERIEURES page 5 LES LASURES ET VERNIS page 6 LES FERRURES ET FERRONNERIES page 8 LES TOITURES page 8 LES INTERIEURS page 9 CONSEILS PRATIQUES page 11

Plus en détail

description application uv n com. essence de nettoyage essence à nettoyer pour les vêtements, les pièces automobiles, etc.

description application uv n com. essence de nettoyage essence à nettoyer pour les vêtements, les pièces automobiles, etc. Enlève colle et détachant CHIMIE Enlève les restes de toutes sortes de colles : adhésif de masquage, double face, autocollants, lettrage... Enlève les taches d'huile, de graisse, de goudron et de suie.

Plus en détail

Chape sèche FERMACELL

Chape sèche FERMACELL Chape sèche Des systèmes reconnus dans la construction sèche présentant des qualités coupefeu et d isolation phonique. Descriptif : Chape sèche de haute qualité adaptée à divers domaines d utilisation,

Plus en détail

LE FILTRE A PARTICULES : SES PROBLEMATIQUES ET NOS SOLUTIONS

LE FILTRE A PARTICULES : SES PROBLEMATIQUES ET NOS SOLUTIONS LE FILTRE A PARTICULES : SES PROBLEMATIQUES ET NOS SOLUTIONS 1. NOTIONS DE BASE 2. CAUSES POSSIBLES DE DYSFONCTIONNEMENT 3. POURQUOI NETTOYER PLUTÔT QUE CHANGER? 4. METHODOLOGIE D APPLICATION FAP-NET (réf.

Plus en détail

2 Trucs et Astuces 2

2 Trucs et Astuces 2 Trucs et Astuces 2 2 Le chauffe-eau solaire 1.Les capteurs 2.Les circuits solaires 3.Le circuit sanitaire 4.Les systèmes d appoint 5.Fiches synthèse 6.Bon à savoir Trucs et Astuces 3 1 Les capteurs Trucs

Plus en détail

Les clés pour entretenir facilement votre spa. SpaTime la gamme d entretien pour les spas

Les clés pour entretenir facilement votre spa. SpaTime la gamme d entretien pour les spas Les clés pour entretenir facilement votre spa SpaTime la gamme d entretien pour les spas Equilibre de l eau Votre spa est un lieu de détente et de bien-être par excellence. Il est donc essentiel que l

Plus en détail

1 - Définitions et principes

1 - Définitions et principes 23% des émissions annuelles de GES émis proviennent du secteur du bâtiment soit presque autant que les transports (27%). 17 TWh, c est l énergie dissipée dans les logements parisiens dont 77% pour le chauffage

Plus en détail

FUEL / GAZ / ÉLECTRIQUE

FUEL / GAZ / ÉLECTRIQUE EPA Environnement Peinture et Application ÉTUVES POUR SÉCHAGE CUISSON PEINTURE OU POUDRE AVEC ÉCHANGEUR FUEL / GAZ / ÉLECTRIQUE 200 C 95 C 0 à 95 C pour peinture liquide / colle 0 à 200 C pour peinture

Plus en détail

SALLE DE BAIN, DOUCHE, PLAN DE TRAVAIL CUISINE, PISCINE... Collage et jointoiement. L Epoxy facile

SALLE DE BAIN, DOUCHE, PLAN DE TRAVAIL CUISINE, PISCINE... Collage et jointoiement. L Epoxy facile SALLE DE BAIN, DOUCHE, PLAN DE TRAVAIL CUISINE, PISCINE... Collage et jointoiement L Epoxy facile DOMAINES D EMPLOI Recommandé pour salle de bain, douche, plan de travail cuisine, piscine, bassins thermaux,

Plus en détail

NOTICE TECHNIQUE SSC : Système Solaire Combiné eau chaude sanitaire / appui chauffage maison / appui eau chaude piscine

NOTICE TECHNIQUE SSC : Système Solaire Combiné eau chaude sanitaire / appui chauffage maison / appui eau chaude piscine NOTICE TECHNIQUE SSC : Système Solaire Combiné eau chaude sanitaire / appui chauffage maison / appui eau chaude piscine «Capteur autonome eau chaude» Choix de la gamme ECOAUTONOME a retenu un capteur solaire

Plus en détail

documentation c a l f e u t r e m e n t s

documentation c a l f e u t r e m e n t s documentation c a l f e u t r e m e n t s Notre département calfeutrement vous propose sur toute la France, le rebouchement de vos passages de câbles ou tuyauteries afin de reconstituer le degré coupe-feu

Plus en détail

Mode d emploi Geberit AquaClean 8000

Mode d emploi Geberit AquaClean 8000 Entretien et nettoyage Le Geberit AquaClean 8000 est un produit haut de gamme et très facile à entretenir. La céramique des WC possède un revêtement spécial. Grâce à ce revêtement, les gouttes d'eau prennent

Plus en détail

Formation Initiale du personnel. A l hygiène et à l entretien des locaux

Formation Initiale du personnel. A l hygiène et à l entretien des locaux Formation Initiale du personnel A l hygiène et à l entretien des locaux Formation initiale à l hygiene et l entretien des locaux 1.Principes d hygiène fondamentaux 1.1. Notions de base sur les salissures:

Plus en détail

Nettoyage et entretien de pistolets de laquage

Nettoyage et entretien de pistolets de laquage Le guide pour un entretien parfait du pistolet de laquage Nettoyage et entretien de pistolets de laquage www.sata.com Les démarches - Un nettoyage de pistolets professionnel Produits hydrodiluables Attention:

Plus en détail

Se protéger contre la contamination par les micro-organismes. Gazole, gazole non routier et fioul domestique Cuves de stockage et réservoirs

Se protéger contre la contamination par les micro-organismes. Gazole, gazole non routier et fioul domestique Cuves de stockage et réservoirs 0193 exe TOTAL A5 contamination_mise en page 1 20/09/11 15:41 Page1 Se protéger contre la contamination par les micro-organismes Gazole, gazole non routier et fioul domestique Cuves de stockage et réservoirs

Plus en détail

COLLECTEURS SOLAIRES POUR INSTALLATIONS VERTICALES

COLLECTEURS SOLAIRES POUR INSTALLATIONS VERTICALES collecteurs solaires 9.1 11.2008 F I C H E T E C H N I Q U E plus de produit AVANTAGES POUR L INSTALLATION ET L'ENTRETIEN COLLECTEURS SOLAIRES POUR INSTALLATIONS VERTICALES Le collecteur solaire CS 25

Plus en détail

Systèmes de supportage. Systèmes coupe-feu. Hilti. Performance. Fiabilité.

Systèmes de supportage. Systèmes coupe-feu. Hilti. Performance. Fiabilité. Systèmes de supportage Systèmes coupe-feu Hilti. Performance. Fiabilité. Mastics coupe-feu Mastic coupe-feu silicone CFS-S SIL page 252 Mastic coupe-feu acrylique CFS-S ACR page 253 Mastic coupe-feu intumescent

Plus en détail

Foyer 900 Double ouverture

Foyer 900 Double ouverture Foyer 900 Double ouverture Référence 6890 LC 26/01/2010 page 1/6 580 1158 Foyer 900 Double ouverture Notice particulière d utilisation et d installation AD6890 Consulter attentivement ce complément notice

Plus en détail

Déchets spécifiques de type F, stockés en alvéole spécifique mono matériaux, dans un centre de stockage d inertes

Déchets spécifiques de type F, stockés en alvéole spécifique mono matériaux, dans un centre de stockage d inertes Les déchets actuellement considérés comme inertes en France et stockés comme tels sont des déchets suivants : (1) Stockage en classe III, recyclage, 17 01 01 Béton (armé ou non) 17 01 02 Briques (1) Stockage

Plus en détail

Foyer 1100 Double ouverture

Foyer 1100 Double ouverture Foyer 1100 Double ouverture Référence 6811 44 LC 27/01/2010 page 1/6 580 949 1158 Foyer 1100 DO AD681144 Notice particulière d utilisation et d installation Consulter attentivement ce complément notice

Plus en détail

Filtre permanent d'antigraffiti, d'antisticker, antioxydant et d'ultraviolets de protection.

Filtre permanent d'antigraffiti, d'antisticker, antioxydant et d'ultraviolets de protection. Fiche Tecniqué 09.07.A HLG SYSTEM Filtre permanent d'antigraffiti, d'antisticker, antioxydant et d'ultraviolets de protection. Propriétés de la protection Champs d'application Principalement les types

Plus en détail

Note technique : Rénovation thermique des gîtes de Tayac et Taurines

Note technique : Rénovation thermique des gîtes de Tayac et Taurines Note technique : Rénovation thermique des gîtes de Tayac et Taurines Réalisé par : Arnaud Larvol Conseiller énergie Pays Ruthénois 6, avenue de L Europe 12 000 Rodez 05.65.73.61.70 a.larvol@pays-ruthenois.f

Plus en détail

gamme de nettoyants industriels adaptés!

gamme de nettoyants industriels adaptés! gamme de nettoyants industriels adaptés! Une gamme de nettoyants industriels adaptés! Une buzil solutions de propreté L entreprise propose à ses clients une offre «tout compris» en matière de solutions

Plus en détail

Soudal Panel System SPS. La force extrême derrière vos panneaux de façade. www.soudal.com SOUDAL PANEL SYSTEM. Soudal Panel System 1 SPS SOUDAL PANEL

Soudal Panel System SPS. La force extrême derrière vos panneaux de façade. www.soudal.com SOUDAL PANEL SYSTEM. Soudal Panel System 1 SPS SOUDAL PANEL www.soudal.com Soudal Panel System La force extrême derrière vos panneaux de façade WINDOW Soudal Panel System 1 Soudal Panel System () Qu est-ce que le? Les panneaux de façade existent dans tous les modèles

Plus en détail

Guide de l hivernage. Conseils de remisage pour les Motocycles, les Scooters et les Quads. * Donnez vie à vos rêves

Guide de l hivernage. Conseils de remisage pour les Motocycles, les Scooters et les Quads. * Donnez vie à vos rêves * * Guide de l hivernage Conseils de remisage pour les Motocycles, les Scooters et les Quads * Donnez vie à vos rêves Pourquoi ce guide? L immobilisation de votre Honda pendant la période hivernale, sans

Plus en détail

Libre-Service de l agence ISOPAR Garges-lès-Gonesse

Libre-Service de l agence ISOPAR Garges-lès-Gonesse Libre-Service de l agence ISOPAR Garges-lès-Gonesse 60 Tarif Public H.T. (réservé aux professionnels) Verre cellulaire FOAMGLAS T4+ FOAMGLAS S3 FOAMGLAS F FOAMGLAS TAPERED FOAMGLAS BOARD PANNEAU READY

Plus en détail

CONSTRUCTION D UN CHAUFFE EAU SOLAIRE

CONSTRUCTION D UN CHAUFFE EAU SOLAIRE CONSTRUCTION D UN CHAUFFE EAU SOLAIRE Motivé par le développement durable je voulais absolument trouver la méthode pour me fabriquer un chauffe eau solaire. J ai donc décidé moi aussi de m investir dans

Plus en détail

Chauffage individuel FICHE TECHNIQUE

Chauffage individuel FICHE TECHNIQUE FICHE TECHNIQUE Chauffage individuel 2 9 10 CONNAÎTRE > Chauffage central à eau > Chauffage par pièce > Autres systèmes REGARDER > Energies utilisées > Consommations > Inconforts ENTRETENIR > Contrat de

Plus en détail

VERRE DECORATIF AGC POUR APPLICATIONS INTERIEURES GUIDE DE NETTOYAGE ET D ENTRETIEN

VERRE DECORATIF AGC POUR APPLICATIONS INTERIEURES GUIDE DE NETTOYAGE ET D ENTRETIEN VERRE DECORATIF AGC POUR APPLICATIONS INTERIEURES GUIDE DE NETTOYAGE ET D ENTRETIEN VERSION 2.0 MAI 2015 Cette version du guide annule et remplace toutes les versions précédentes. Consultez régulièrement

Plus en détail

LE CHAUFFAGE CENTRAL AU BOIS AVEC HYDROACCUMULATION

LE CHAUFFAGE CENTRAL AU BOIS AVEC HYDROACCUMULATION LE CHAUFFAGE CENRAL AU BOIS AVEC HYDROACCUMULAION Descriptif de la technologie L association d une chaudière turbo bois et d un ballon d hydroaccumulation est aujourd hui le meilleur système de chauffage

Plus en détail

Foyer 700 GA Double ouverture à contre poids

Foyer 700 GA Double ouverture à contre poids Foyer 700 GA Double ouverture à contre poids Référence 6876 43 Rédacteur FL, le 23/06/2014 Page 1 sur 7 AN687643 Foyer 700 GA DO à contre poids référence 6876 43 Notice particulière d utilisation et d

Plus en détail

L HABITAT. Technologie 5ème

L HABITAT. Technologie 5ème L HABITAT LES FONCTIONS CLORE: air, eau RESISTER: poids propre, charges d exploitation, charges climatiques (neige, vent) ISOLER: thermique, acoustique CHAUFFER l hiver RAFFRAICHIR l été PROCURER: hygiène,

Plus en détail

Phase de processus Poste période Activité stable Activité évolutive. d étude ou de bureau d étude

Phase de processus Poste période Activité stable Activité évolutive. d étude ou de bureau d étude Répertoire des activités de travail exposant aux cancérogènes GISCOP93 Université Paris 13 (Bobigny) Page 1 sur 11 Parmi les postes répertoriés, beaucoup de postes sont cités une seule fois. Pour eux,

Plus en détail

+ de 800 photos. pour vous guider pas à pas. Robert Longechal. La plomberie. La maison du sol au plafond. J installe Je pose Je change Je répare

+ de 800 photos. pour vous guider pas à pas. Robert Longechal. La plomberie. La maison du sol au plafond. J installe Je pose Je change Je répare + de 800 photos pour vous guider pas à pas Robert Longechal La plomberie La maison du sol au plafond J installe Je pose Je change Je répare Maquette intérieure et couverture : Maud Warg Réalisation de

Plus en détail

Entretien domestique

Entretien domestique VÉRIFICATION DU BON FONCTIONNEMENT Mettez l appareil sous tension. Si votre tableau électrique est équipé d un relais d asservissement en heures creuses (tarif réduit la nuit), basculez l interrupteur

Plus en détail

M A N U E L D I N S T R U C T I O N S

M A N U E L D I N S T R U C T I O N S M A N U E L D I N S T R U C T I O N S FR RÈGLES GÉNÉRALES POUR L UTILISATION DE LA MACHINE SOMMAIRE Lire attentivement le manuel d instructions et les limitations de la garantie. La machine doit être branchée

Plus en détail

FORT EN CHIMIE DEGRIPPANTS, GRAISSES ET LUBRIFIANTS

FORT EN CHIMIE DEGRIPPANTS, GRAISSES ET LUBRIFIANTS FORT EN CHIMIE DEGRIPPANTS, GRAISSES ET LUBRIFIANTS DEGRIPPANTS Dégrippant PREMIUM ICE - Art. nr. 200774 - Dégrippant puissant et rapide - Décale les éléments et raccords filetés bloqués par la rouille

Plus en détail

MISE À LA TERRE POUR LA SÉCURITÉ ÉLECTRIQUE

MISE À LA TERRE POUR LA SÉCURITÉ ÉLECTRIQUE Les informations techniques PROMOTELEC MISE À LA TERRE POUR LA SÉCURITÉ ÉLECTRIQUE 1 La sécurité des personnes contre un défaut d isolement survenant dans un matériel doit être assurée. En effet, un défaut

Plus en détail

CURAGE BIOLOGIQUE DES COLONNES E.U. et E.V. DES IMMEUBLES COLLECTIFS. Distribué par AEDES. Développé, breveté et produit par AB7 Industries

CURAGE BIOLOGIQUE DES COLONNES E.U. et E.V. DES IMMEUBLES COLLECTIFS. Distribué par AEDES. Développé, breveté et produit par AB7 Industries Bio7 Curage CURAGE BIOLOGIQUE DES COLONNES E.U. et E.V. DES IMMEUBLES COLLECTIFS Distribué par AEDES Développé, breveté et produit par AB7 Industries www.aedes.fr 1 PRINCIPE ACTIF Dans tous les pays du

Plus en détail

Fiche-conseil C5 Production d eau chaude sanitaire

Fiche-conseil C5 Production d eau chaude sanitaire Service d information sur les économies d énergie Fiche-conseil C5 Production d eau chaude sanitaire 1 Préparation de l eau chaude sanitaire 2 1) Différents systèmes de production A Chaudière combinée

Plus en détail

La chaleur du bien être à tarif réduit

La chaleur du bien être à tarif réduit La chaleur du bien être à tarif réduit Appareils de chauffage électrique à accumulation de chaleur Description Utilisation Installation Modèles: 3700, 4700, 5700, 6700 3800, 4800, 5800 3600, 4600, 5600,

Plus en détail

direct serve EN DE NI ES PT CZ SK www.moulinex.com

direct serve EN DE NI ES PT CZ SK www.moulinex.com FR direct serve EN DE NI ES PT CZ SK www.moulinex.com 4 3 2 1 71mm 5 6 7 1 2 3 4 5 6 OK Click NO 7 8 9 150ml 10 Nous vous remercions d avoir choisi un appareil de la gamme Moulinex. CONSIGNES DE SECURITE

Plus en détail

Traitement de l eau par flux dynamique

Traitement de l eau par flux dynamique GmbH Traitement de l eau par flux dynamique afin de réduire les impuretés microbiologiques afin d empêcher l apparition de nouveaux germes dans les eaux de consommation et de process et Nouveau avec certificat

Plus en détail

TOUT SAVOIR SUR LE CHAUFFAGE

TOUT SAVOIR SUR LE CHAUFFAGE DÉCO Ambiance automnale pour décor original Rangements, mobilier, cloisons, peinture AMÉNAGER LES PETITS ESPACES Incendie, cambriolage ON S'ALARME! BÉTON, CUIVRE, ZINC, ALU, BOIS Rénovation durable du

Plus en détail

Formulaire standardisé pour un chauffe-eau solaire

Formulaire standardisé pour un chauffe-eau solaire 1. Coordonnées du demandeur Nom du demandeur Adresse de l installation Rue : N :. Code Postal : Commune : Age du bâtiment : - plus de 5 ans - moins de 5 ans 2. 2. Coordonnées de l installateur agréé 1

Plus en détail

Une efficacité garantie grâce aux combustibles solides.

Une efficacité garantie grâce aux combustibles solides. Une efficacité garantie grâce aux combustibles solides. HMX la reine du chauffage au bois. HMX la technique de chauffage optimale pour un chauffage écologique. Chaudière modulante à bûches de bois. Puissance

Plus en détail

NOTICE D INSTALLATION

NOTICE D INSTALLATION BALLON THERMODYNAMIQUE MONOBLOC EAU CHAUDE SANITAIRE NOTICE D INSTALLATION Lisez attentivement la notice d installation avant le montage de l appareil www.airtradecentre.com SOMMAIRE A. REMARQUES IMPORTANTES...

Plus en détail

PRODUITS d entretien pour l asphalte GUIDE. d installation et d information

PRODUITS d entretien pour l asphalte GUIDE. d installation et d information PRODUITS d entretien pour l asphalte GUIDE d installation et d information TABLE des matières À propos de RESISTO 2 AsphaltE Nettoyeur et dégraisseur 3 Apprêt pour taches d huile 3 Enduit de colmatage

Plus en détail

40 ECO-CONSEILS 7 fiches pour une consommation annuelle d énergie plus légère.

40 ECO-CONSEILS 7 fiches pour une consommation annuelle d énergie plus légère. «Consommer moins en consommant mieux» 40 ECO-CONSEILS 7 fiches pour une consommation annuelle d énergie plus légère. Maîtriser notre consommation en électricité, c est nous engager à adopter des gestes

Plus en détail

«lavage nettoyage hygiène» tout par un seul partenaire. Produits et prix 2014 Auto et transports

«lavage nettoyage hygiène» tout par un seul partenaire. Produits et prix 2014 Auto et transports «lavage nettoyage hygiène» tout par un seul partenaire Produits et prix 2014 valable dès le 1 er janvier 2014 Shampooings pour voitures 3 Produits de séchage 3 Cire pour voitures 3 Entretien des voitures

Plus en détail

SYSTEM O. Un système unique pour des réseaux distincts Eau froide sanitaire Eau chaude sanitaire

SYSTEM O. Un système unique pour des réseaux distincts Eau froide sanitaire Eau chaude sanitaire SYSTEM O Un système unique pour des réseaux distincts Eau froide sanitaire Eau chaude sanitaire CONCEPTION, CHOIX DES MATÉRIAUX ET MAINTENANCE : La sécurité des réseaux passe par une bonne conception,

Plus en détail

Colle époxydique multi usages, à 2 composants

Colle époxydique multi usages, à 2 composants Notice Produit Edition 20 01 2014 Numéro 9.11 Version n 2013-310 01 04 02 03 001 0 000144 Colle époxydique multi usages, à 2 composants Description est une colle structurale thixotrope à 2 composants,

Plus en détail

GUIDE D INSTRUCTION. Montage Entretien

GUIDE D INSTRUCTION. Montage Entretien GUIDE D INSTRUCTION Montage Entretien INSTRUCTIONS PARTICULIÈRES Dès réception des marchandises, veuillez vérifier le bon état de l'emballage. Veuillez mentionner tout dégât éventuel de transport sur le

Plus en détail

Béton ciré sols & murs

Béton ciré sols & murs Béton ciré sols & murs FICHE PRATIQUE BÉTON CIRÉ SOLS & MURS 1 Les nouveautés apportées par Cirex System Face à la demande croissante et à l engouement des médias pour le béton ciré, Cirex System a décidé

Plus en détail

MISE À LA TERRE POUR LA SÉCURITÉ ÉLECTRIQUE

MISE À LA TERRE POUR LA SÉCURITÉ ÉLECTRIQUE Les informations techniques PROMOTELEC MISE À LA TERRE POUR LA SÉCURITÉ ÉLECTRIQUE La sécurité des personnes contre un défaut d isolement survenant dans un matériel doit être assurée. En effet, un défaut

Plus en détail

Chauffe-eau électrique Chaffoteaux

Chauffe-eau électrique Chaffoteaux Chauffe-eau électrique Chaffoteaux Guide de montage Difficulté : Durée de l intervention : 1h30 à 2h00 Besoin d informations? Contactez-nous au 01 47 55 74 26 ou par email à Sommaire Introduction... 2

Plus en détail

STEAMY MINI. Nous vous félicitons pour l acquisition de l appareil «STEAMY - MINI», un appareil de grande qualité.

STEAMY MINI. Nous vous félicitons pour l acquisition de l appareil «STEAMY - MINI», un appareil de grande qualité. REITEL Feinwerktechnik GmbH Senfdamm 20 D 49152 Bad Essen Allemagne Tel. (++49) 5472/94 32-0 Fax: (++49) 5472/9432-40 Mode d emploi STEAMY MINI Cher client, Nous vous félicitons pour l acquisition de l

Plus en détail

FOYER- INSERT - POÊLE - CHAUDIÈRE - CUISINIÈRE ÉVACUER LES FUMÉES EN TOUTE SÉCURITÉ GUIDE POUJOULAT RACCORDER CRÉER TUBER

FOYER- INSERT - POÊLE - CHAUDIÈRE - CUISINIÈRE ÉVACUER LES FUMÉES EN TOUTE SÉCURITÉ GUIDE POUJOULAT RACCORDER CRÉER TUBER FOYER- INSERT - POÊLE - CHAUDIÈRE - CUISINIÈRE GUIDE POUJOULAT RACCORDER CRÉER TUBER ÉVACUER LES FUMÉES EN TOUTE SÉCURITÉ CHOISIR CHEMINÉES POUR PLUS DE PERFORMANCE > Les conduits Poujoulat sont ronds,

Plus en détail

>> Une solution pour chaque projet

>> Une solution pour chaque projet Dossier spécial eau chaude sanitaire JUIN 2013 L eau chaude sanitaire par De Dietrich >> Une solution pour chaque projet solaire bois pompes à chaleur Condensation fioul/gaz Le Confort Durable L eau chaude

Plus en détail

Formulaire standardisé pour un chauffe-eau solaire

Formulaire standardisé pour un chauffe-eau solaire Formulaire standardisé pour un chauffe-eau solaire Annexe au formulaire de demande de prime 1. Coordonnées du demandeur Nom du demandeur Adresse Adresse de l installation Rue : N : Code Postal : Commune

Plus en détail

Instructions d'utilisation

Instructions d'utilisation U22 K 7208 5500 0/2003 FR (FR) Pour l'opérateur Instructions d'utilisation Chaudière à condensation à gaz Logamax plus GB22-24/24K Prière de lire ces instructions avec soin avant l'utilisation Avant-propos

Plus en détail

Notice pour le contrôle et le nettoyage de conduits de fumée

Notice pour le contrôle et le nettoyage de conduits de fumée Notice pour le contrôle et le nettoyage de conduits de fumée 1. De quoi s agit-il? Les conduits de fumée doivent présenter les ouvertures nécessaires au contrôle et au nettoyage. Les ventilateurs d extraction

Plus en détail

www.soudal.com Infos produits & Méthode Le plus rapide des systèmes de collage de toit SOUDA THERM ROOF

www.soudal.com Infos produits & Méthode Le plus rapide des systèmes de collage de toit SOUDA THERM ROOF www.soudal.com Infos produits & Méthode Le plus rapide des systèmes de collage de toit 1 Soudatherm Roof 330 Produits Mousse-colle pour matériaux d isolation de toiture Colle polyuréthane mono-composante

Plus en détail

Ballon d eau chaude WW 300-S

Ballon d eau chaude WW 300-S Système solaire Ligne standard Ballon d eau chaude WW 300-S Français Manuel de montage et d utilisation Version 02 - Etat 10/2008 N article : 257 134 Ballon d eau chaude WW 300-S N article : 257 109 Printed

Plus en détail

Soltherm 2014. Valable pour les travaux faisant l objet d une facture finale datée au plus tôt le 1 er juin 2014.

Soltherm 2014. Valable pour les travaux faisant l objet d une facture finale datée au plus tôt le 1 er juin 2014. Soltherm 2014 Annexe technique à partir du 1 er juin 2014 Valable pour les travaux faisant l objet d une facture finale datée au plus tôt le 1 er juin 2014. Ce document doit être complété et signé par

Plus en détail

GUIDE D ENTRETIEN DE VOTRE SPA A L OXYGENE ACTIF

GUIDE D ENTRETIEN DE VOTRE SPA A L OXYGENE ACTIF Actualisé 22/02/2008 - FL GUIDE D ENTRETIEN DE VOTRE SPA A L OXYGENE ACTIF Un bon entretien de votre spa comporte 2 étapes indissociables : le traitement mécanique et le traitement chimique. TRAITEMENT

Plus en détail

TECHNI.CH. Rapport technique / domaine du bâtiment. Contenu : L humidité dans les bâtiments

TECHNI.CH. Rapport technique / domaine du bâtiment. Contenu : L humidité dans les bâtiments Page 1 / 6 Rapport technique / domaine du bâtiment Contenu : L humidité dans les bâtiments Rédaction : Tomasini François / Etudiant ETC 3 ème année Date : Décembre 2010 Présentation Un problème abordé

Plus en détail

SCIENCE DES MATERIAUX DE CONSTRUCTION

SCIENCE DES MATERIAUX DE CONSTRUCTION UNIVERSITE ABOUBEKR BELKAID FACULTE DES SCIENCES DE L INGENIEUR DEPARTEMENT DE GENIE CIVIL SCIENCE DES MATERIAUX DE CONSTRUCTION Responsable: Dr. GHOMARI Fouad COMPORTEMENT AU FEU DU BETON. Le feu est

Plus en détail

ROTEX Sanicube - L accumulateur d eau chaude sanitaire hygiénique.

ROTEX Sanicube - L accumulateur d eau chaude sanitaire hygiénique. ROTEX Sanicube : combinaison de l accumulateur et du chauffe-eau instantané. ROTEX Sanicube - L accumulateur d eau chaude sanitaire hygiénique. Le Chauffage! Autant d eau chaude sanitaire que vous voulez.

Plus en détail

MASCOU LIQUIDES CATALOGUE 2014 LIQUIDES DE COUPE ET DE PERÇAGE DE QUALITÉ SUPÉRIEURE!

MASCOU LIQUIDES CATALOGUE 2014 LIQUIDES DE COUPE ET DE PERÇAGE DE QUALITÉ SUPÉRIEURE! CATALOGUE 2014 MASCOU LIQUIDES LIQUIDES DE COUPE ET DE PERÇAGE DE QUALITÉ SUPÉRIEURE! À l exception des produits et, fabriqués en Allemagne MASCOU-CUT LIQUIDE DE COUPE SEMI-SYNTHÉTIQUE ET BIOSTABLE La

Plus en détail

Diagnostiquer les défauts de peinture et les éliminer.

Diagnostiquer les défauts de peinture et les éliminer. Diagnostiquer les défauts de peinture et les éliminer. Avant-propos Les défauts de peinture Inévitables, mais gérables. Les causes des défauts de peinture sont diverses. Il est possible que votre client

Plus en détail

Système multicouche raccords à sertir et tubes

Système multicouche raccords à sertir et tubes Système multicouche raccords à sertir et tubes 4BONNES RAISONS DE CHOISIR LES SOLUTIONS 4GAMMES COMPLÉMENTAIRES 1 L EFFICACITÉ : pour répondre à toutes les configurations Avec les solutions multiconnect,

Plus en détail

Etant donné que la manipulation et l installation ne sont pas exécutées par SealEco, SealEco n en assume donc aucune responsabilité.

Etant donné que la manipulation et l installation ne sont pas exécutées par SealEco, SealEco n en assume donc aucune responsabilité. Préface Les informations contenues dans ce manuel servent de ligne de conduite pour réaliser une étanchéité parfaite avec nos membranes. Elles sont fondées sur l expérience pratique que SealEco a acquise

Plus en détail

ANTI CONDENSATION PEINTURE ASSAINISSANTE PEINTURE ANTI-CONDENSATION. Direct sur Murs Humides. Cuisine - Salle de Bain - Lingerie PRINCIPES ACTIFS

ANTI CONDENSATION PEINTURE ASSAINISSANTE PEINTURE ANTI-CONDENSATION. Direct sur Murs Humides. Cuisine - Salle de Bain - Lingerie PRINCIPES ACTIFS ANTI HUMIDITÉ PEINTURE ASSAINISSANTE Direct sur Murs Humides i s o l e e t c o n s o l i d e PEINTURE ANTI-CONDENSATION Cuisine - Salle de Bain - Lingerie a n t i - b u é e PRINCIPES ACTIFS l e s s i va

Plus en détail

HYDROGAZ. BALLON ECS 750 À 6 000 Litres

HYDROGAZ. BALLON ECS 750 À 6 000 Litres HYDROAZ BALLON S 750 À 6 000 Litres L Hydrogaz est un système performant de production d eau chaude semi-instantanée, intégrant directement un équipement gaz à haut rendement. Ce concept original et unique

Plus en détail

Décomposition du Prix Global et Forfaitaire

Décomposition du Prix Global et Forfaitaire Décomposition du Prix Global et Forfaitaire Création d'un espace périscolaire Et d'une nouvelle mairie A CUSE et ADRISANS Rue PATARD 25 680 CUSE et ADRISANS Lot n 3 Ventilation - Plomberie sanitaire Maître

Plus en détail

Le chauffage, épisode 2 : plomberie

Le chauffage, épisode 2 : plomberie Le chauffage, épisode 2 : plomberie tomtom, le 19 mars 2010 à 14:47 Si vous avez bien tout suivi l'article précédent, nous voilà donc partis dans la conception et la réalisation d'un chauffage central.

Plus en détail

AQUACONDENS CHAUFFAGE SEUL 1 MODÈLE MODULANT DE 6 À 25 KW AQUACONDENS PACK CHAUFFAGE ET EAU CHAUDE SANITAIRE AQUACONDENS MI

AQUACONDENS CHAUFFAGE SEUL 1 MODÈLE MODULANT DE 6 À 25 KW AQUACONDENS PACK CHAUFFAGE ET EAU CHAUDE SANITAIRE AQUACONDENS MI Aquacondens Chaudières murales à condensation AQUACONDENS CHAUFFAGE SEUL 1 MODÈLE MODULANT DE 6 À 25 KW AQUACONDENS PACK CHAUFFAGE ET EAU CHAUDE SANITAIRE PAR BALLON SÉPARÉ 2 MODÈLES MODULANT DE 6 À 25

Plus en détail

Avanttia Solar. Chaudière Hybride CONDENSATION. L innovation qui a du sens

Avanttia Solar. Chaudière Hybride CONDENSATION. L innovation qui a du sens Chaudière Hybride CONDENSATION GAZ AVEC CHAUFFE- EAU-SOLAIRE INTÉGRÉ www.marque-nf.com CIRCUIT SOLAIRE FONCTIONNANT EN AUTOVIDANGE PRÉPARATEUR SOLAIRE EN INOX CAPTEUR SOLAIRE - DRAIN L innovation qui a

Plus en détail

Notice d emploi. Module hydraulique hybride GENIA MODULE CRM BB MI

Notice d emploi. Module hydraulique hybride GENIA MODULE CRM BB MI Notice d emploi Module hydraulique hybride GENIA MODULE CRM BB MI Table des matières LIRE ATTENTIVEMENT AVANT UTILISATION 1 Lisez-moi... 2 1.1 Bienvenue... 2 1.2 Enregistrement de votre garantie... 2

Plus en détail

Soltherm Personnes morales

Soltherm Personnes morales Soltherm Personnes morales Annexe technique Valable pour les travaux faisant l objet d une facture finale datée au plus tôt le 1 er janvier 2015 ou dans des maisons unifamiliales/appartements dont la déclaration

Plus en détail

SUPER-ISOL. produits d entretien Prix revendeurs Hors TVA SPENCER STOVE PRODUCTS. www.stoveproducts.com

SUPER-ISOL. produits d entretien Prix revendeurs Hors TVA SPENCER STOVE PRODUCTS. www.stoveproducts.com 2012-2013 Belgium Invest SUPER-ISOL Liste de prix produits d entretien Prix revendeurs Hors TVA SPENCER STOVE PRODUCTS www.stoveproducts.com Tel. +32 (0)16 57 33 04 - Fax +32 (0)16 57 33 08 T.V.A. BE 0450.631.217

Plus en détail

Tutoriel de montage du kit sanitaire. Chauffe eau solaire HELIOFRANCE

Tutoriel de montage du kit sanitaire. Chauffe eau solaire HELIOFRANCE Tutoriel de montage du kit sanitaire Chauffe eau solaire HELIOFRANCE Montage de la partie sanitaire Lisez, et comprenez bien lʼintégralité de se document avant de commencer. Recommandations Le raccordement

Plus en détail

FOYER - INSERT - POÊLE - CUISINIÈRE ÉVACUER LES FUMÉES EN TOUTE SÉCURITÉ GUIDE POUJOULAT RACCORDER CRÉER TUBER

FOYER - INSERT - POÊLE - CUISINIÈRE ÉVACUER LES FUMÉES EN TOUTE SÉCURITÉ GUIDE POUJOULAT RACCORDER CRÉER TUBER FOYER - INSERT - POÊLE - CUISINIÈRE GUIDE POUJOULAT RACCORDER CRÉER TUBER ÉVACUER LES FUMÉES EN TOUTE SÉCURITÉ CHOISIR POUJOULAT POUR PLUS DE PERFORMANCE POUR L AVENIR > Les conduits Poujoulat sont ronds,

Plus en détail

Accessoires pour nettoyeurs haute pression

Accessoires pour nettoyeurs haute pression Accessoires pour nettoyeurs haute pression Universel et répond à toutes les applications Accessoires pour nettoyeurs haute pression 62 Nettoyage efficace sans éclaboussures Les laveurs de sol Round Cleaner

Plus en détail

Système d énergie solaire et de gain énergétique

Système d énergie solaire et de gain énergétique Système d énergie solaire et de gain énergétique Pour satisfaire vos besoins en eau chaude sanitaire, chauffage et chauffage de piscine, Enerfrance vous présente Néo[E]nergy : un système utilisant une

Plus en détail