DTZ Research. Property Times Ile-de-France Croissant Ouest T Un taux de vacance record. 16 avril Sommaire. Auteur.

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "DTZ Research. Property Times Ile-de-France Croissant Ouest T Un taux de vacance record. 16 avril Sommaire. Auteur."

Transcription

1 Property Times Ile-de-France Croissant Ouest T1 213 Un taux de vacance record 16 avril 213 Sommaire Contexte économique 2 Croissant Ouest 3 Boucle Sud 5 Boucle Nord 7 Neuilly-Levallois 9 Péri Défense 11 Définitions 13 Auteur Delphine Mahé Responsable des Etudes France +33 () Contacts Magali Marton Head of CEMEA Research +33 () Hans Vrensen Global Head of Research +44 () Avec seulement m² de bureaux commercialisés au 1 er trimestre 213, le Croissant Ouest enregistre une baisse de sa demande placée de 25% en un an, suivant ainsi la tendance francilienne. Cette moindre performance est principalement liée à un recul des transactions de grandes surfaces, alors que celles intermédiaires ont progressé d une année sur l autre (+9%). La Boucle Sud (-58% en un an) et le secteur Péri Défense (-46%) ont été fortement impactés par ce recul des grandes transactions. A l opposé, la Boucle Nord et Neuilly-Levallois enregistrent des performances en hausse d une année sur l autre. Le loyer prime du Croissant Ouest est resté stable d un trimestre à l autre, à 57 /m²/an. Le loyer moyen de seconde main enregistre, lui, une légère baisse, et se positionne 276 /m²/an. Le loyer de première main est, quant à lui, en nette hausse par rapport à fin 212 (+53%), passant de 38 /m²/an fin à 58 /m²/an au 1 er trimestre 213, suite à un déplacement des transactions sur le secteur de Neuilly-sur-Seine, le plus cher de la zone étudiée. Le stock de bureaux vacants dans le Croissant Ouest, en constante augmentation depuis 211, a continué de croître au 1 er trimestre 213. Il s établit à 987 m² fin mars 213, pour un taux de vacance de 13,1%. Si la situation de suroffre semble s améliorer en Boucle Nord et en Boucle Sud, l offre immédiate demeure orientée à la hausse sur les autres secteurs. Le stock vacant du Croissant Ouest reste caractérisé par le poids important des grandes surfaces, avec près des deux tiers des disponibilités. Près de 17 m² ont été livrés en 212 sur le Croissant Ouest dont 48 3m² étaient vacants à leur livraison. En 213, 26 m² devraient voir le jour, dont 18 m² encore disponibles. Cette offre future neuve se concentre pour essentiellement en Boucle Nord et en Boucle Sud, à Boulogne-Billancourt en particulier. DTZ Research

2 T3 26 T4 26 T1 27 T2 27 T3 27 T4 27 T1 28 T2 28 T3 28 T4 28 T1 29 T2 29 T3 29 T4 29 T1 21 T2 21 T3 21 T4 21 T1 211 T2 211 T3 211 T4 211 T1 212 T2 212 T3 212 T4 212 T1 213 (p) T2 213 (p) Ile-de-France Croissant Ouest T1 213 Contexte économique Un tunnel sans fin Sans surprise, l économie française achève l année 212 sans souffle avec un PIB en recul de,3% au 4 ème trimestre (graphique 1). La croissance aura été nulle sur l ensemble de l année 212 après le rebond, finalement éphémère, de 211 (+1,7%). Si la France a évité de justesse la récession dans un contexte de recul global de l activité au niveau européen (-,4% pour la zone Euro en 212), l ensemble des indicateurs passe au rouge les uns après les autres. Le pouvoir d achat des ménages accuse un recul de,4% en un record depuis 1984 et les ménages français ne cessent de revoir leurs anticipations et leurs dépenses à la baisse. La consommation des ménages, pilier le plus sûr de l économie française, a reculé de,1% en 212, une baisse modeste mais, là encore, historique. La situation se tend également du côté des entreprises, avec un taux de marge à son plus bas niveau depuis 1985, à 27,9%. Les entreprises manufacturières sont les plus touchées avec des taux de marge qui sont passés de 3% en 2 à 21% aujourd hui. Bientôt deux années de hausse continue du chômage Confrontées à une activité au point mort, les entreprises continuent de supprimer des emplois (28 dans le secteur marchand au 4 ème trimestre 212 et 67 sur l ensemble de l année). L emploi intérimaire a été particulièrement touché, revenant à son niveau plancher de 1999 avec à peine 5 intérimaires aujourd hui en poste. Le nombre de demandeurs d emploi poursuit son implacable progression avec un 22 ème mois consécutif de hausse en février 213 (+,6%). Avec 3,2 millions d inscrits au Pôle Emploi (+1,8% en un an), le record de 1997 devrait être atteint dans les mois à venir (graphique 3). L inversion de la courbe du chômage en 213, annoncée par le gouvernement, paraît d ores et déjà compromise alors que les prévisionnistes anticipent une croissance à nouveau nulle, ou du moins, très faible. Ainsi, l Unedic table sur une progression du nombre de chômeurs de l ordre de 18 à 2 pour l année 213. Ce contexte économique difficile pèse aujourd hui sur la mobilité des entreprises, contraintes de «serrer» leurs dépenses sans visibilité certaine sur une reprise économique qui s annonce faible sur les 5 ans à venir (1% en moyenne). Graphique 1 Croissance du PIB, % 1,5 1,,5, -,5-1, -1,5 Source: INSEE Graphique 2 Enquêtes de conjoncture Climat des affaires Moral des ménages Source: INSEE Graphique 3 Demandeurs d emploi en France, catégorie A Source: Pôle Emploi 1 : Demandeurs d emploi, sans activité, tenu de faire des actes positifs de recherche d emploi Property Times 2

3 Ile-de-France Croissant Ouest T1 213 Croissant Ouest Le Croissant Ouest enregistre, à l instar de tous les secteurs franciliens, un début d année difficile. Dans un contexte francilien de recul de la demande placée (- 24%), le Croissant Ouest enregistre, avec seulement m² de bureaux commercialisés au 1 er trimestre 213, une baisse 25% de sa demande placée en un an. Cette contre-performance est principalement liée à un faible nombre de transactions sur des grandes surfaces (-49%), ce qui a particulièrement impacté la Boucle Sud (-58% en un an), et le secteur Péri Défense (-46%). La Boucle Nord et Neuilly-Levallois enregistrent, à l inverse, de meilleures performances d une année sur l autre. Le segment des surfaces intermédiaires (1 à 5 m²), aura ainsi été le moteur du marché au 1 er trimestre 213 (41% des commercialisations), progressant de 9% d une année sur l autre pour atteindre 47 3 m² commercialisés au cours des trois derniers mois. Le créneau des surfaces inférieures à 1 m² enregistre, quant à lui, un recul de 17% en un an. Une transaction d envergure à Neuilly-sur-Seine fait fortement progresser le loyer moyen de 1 ère main. Le loyer prime reste stable depuis fin 211 sur le marché du Croissant Ouest et s établit à 57 /an/m². La valeur moyenne du loyer de 2 nde main diminue très légèrement (-3% en un an) pour se positionner à 276 /m²/an (graphique 5). Le loyer moyen de 1 ère main connaît, quant à lui, une très forte progression, à la faveur de la prise à bail par CMS BUREAU FRANCIS LEFEBVRE de 16 5 m² à Neuilly-sur- Seine à une valeur de 58 /m²/an (graphique 5). Graphique 4 Evolution de la demande placée dans le Croissant Ouest, m² Tableau 1 Segmentation de la demande placée par tranche de surface dans le Croissant Ouest Tranche de surface T1 213 Part Moins de 1 m² 3 7 m² 27% De 1 à 5 m² 47 3 m² 41% Plus de 5 m² 36 9 m² 32% Surface totale m² 1% Graphique 5 Evolution des valeurs locatives dans le Croissant Ouest, /m²/an T1 T2 T3 T4 Loyer prime Loyer moyen 2nde main Loyer moyen 1ère main Property Times 3

4 Ile-de-France Croissant Ouest T1 213 Un stock disponible qui continue de croître. Le stock d immeubles de bureaux vacants dans le Croissant Ouest s est, à nouveau, alourdi au 1 er trimestre 213. Il attient ainsi 987 m² disponibles fin mars 213, soit un taux de vacance de 13,1%, le plus élevé d Ile-de-France (graphiques 6 et 7). Cette offre est caractérisée par une part importante de bureaux de seconde main (8%), mais aussi par le poids important d immeubles de grand gabarit. Avec 329 m² de bureaux disponibles, le secteur Péri Défense concentre un tiers du stock immédiatement disponible dans le Croissant Ouest, suivi par la Boucle Nord (267 m²) et la Boucle Sud (218 m²). Neuilly-Levallois a vu son stock immédiat fortement augmenter (+4% en un an), notamment sur le segment des surfaces supérieures à 5 m², pour atteindre 173 m² de bureaux disponibles fin mars 213. Les taux de vacance s échelonnent de 9,1% en Boucle Sud à 16,6% sur le secteur Péri Défense, ce dernier enregistrant la vacance la plus élevée d Ile-de-France (graphique 7). Retour des opérations en blanc et livraisons en hausse Près de 35 m² de bureaux été livrés au 1 er trimestre 213 sur le Croissant Ouest, dont 18 m² disponibles à leur livraison (graphique 8). En 213, 26 m² de bureaux neufs devraient voir le jour, dont 18 m² encore disponibles. Cette offre neuve se concentre pour l essentiel en Boucle Nord (58 m²) et en Boucle Sud (57 m²), à Boulogne-Billancourt exclusivement. Pour 214, le volume de livraison est, pour l heure, estimé à 186 m² de bureaux dont 1 m² sont actuellement en chantier. Cette production neuve a été pour l essentiel lancée en blanc et 138 m² de bureaux sont encore disponibles. Graphique 6 Evolution de l'offre immédiate dans le Croissant Ouest, m² Graphique 7 Evolution du taux de vacance dans le Croissant Ouest 2% 15% 1% 5% % Graphique 8 Boucle Sud Boucle Nord Neuilly-Levallois Péri Défense Livraison d'immeubles de plus de 5 m² dans le Croissant Ouest, m² Boucle Sud Boucle Nord Neuilly-Levallois Péri Défense Ile-de-France Près de 55 m² livrables en 215 sont d ores et déjà en chantier. A ces chiffres s ajoute un potentiel de 5 m² de projets dotés de permis de construire et dont la livraison pourrait intervenir soit en 215 soit en Livrés En chantier Permis obtenus Source: DTZ Research Property Times 4

5 Ile-de-France Croissant Ouest T1 213 Boucle Sud Retour à la normale de la demande placée. Avec 36 3 m² de bureaux commercialisés au 1 er trimestre 213, la Boucle Sud voit sa demande placée chuter de 58% par rapport au 1 er trimestre 212. Tous les segments de surface sont concernés par ce recul, dans des proportions allant de -26% pour les surfaces intermédiaires à -76% pour les grandes surfaces. Il convient toutefois de noter que le que le début d année 212 avait été exceptionnel et que le niveau de commercialisation enregistré au 1 er trimestre 213 est en accord avec la moyenne observée chaque année depuis 1 ans sur ce secteur au 1 er trimestre (36 7 m²) (graphique 9). Alors que 3 transactions de plus de 1 m² avaient été enregistrées au 1 er trimestre 212, seules deux transactions de plus de 5 m² sont intervenues au 1 er trimestre 213, sur des surfaces plus modestes : EUROPE 1 IMMOBILIER sur le «Cristal Monceau» (6 6 m²) et SAGEM DEFENSE SECURITE sur «Arcs de Seine» (5 m²). Le cœur de l activité de la Boucle Sud s est ainsi concentré pour près de moitié sur le segment des surfaces intermédiaires. Les entreprises des secteurs Communication et Création et Juridique-Conseil ont été les plus actives ce trimestre, avec respectivement 11 7 m² et 8 3 m² de bureaux commercialisés. Avec près des ¾ des commercialisations enregistrées sur le trimestre, Boulogne-Billancourt demeure, comme en 212, le moteur du marché de la Boucle Sud. Graphique 9 Evolution de la demande placée en Boucle Sud, m² Tableau 2 Segmentation de la demande placée par tranche de surface en Boucle Sud Tranche de surface T1 213 Part Moins de 1 m² 7 6 m² 21% De 1 à 5 m² 17 1 m² 47% Plus de 5 m² 11 6 m² 32% Surface totale 36 3 m² 1% Graphique 1 T1 T2 T3 T4 Evolution des valeurs locatives en Boucle Sud, /m²/an 6 Correction du loyer prime. Le loyer prime de la Boucle Sud a subi une correction significative, passant de 48 /m²/an fin 212 à 435 /m²/an au 1 er trimestre 213. Au regard des difficultés de commercialisation de certains immeubles livrés ces dernières années, les propriétaires, qui avaient déjà acté une division de leur immeuble, ont en effet été contraints de réviser à la baisse leurs prétentions en termes de loyers attendus (graphique 1) Loyer prime Loyer moyen 2nde main Loyer moyen 1ère main Il en va de même pour les valeurs locatives de seconde main, passées de 348 /m²/an en moyenne en 212 à 311 /m²/an au 1 er trimestre 213. Cette baisse s explique par une concentration des transactions sur des locaux en état d usage (graphique 1). Sources : Loyer moyen Immostat, loyer prime et loyer de 1ère main DTZ Research Property Times 5

6 Ile-de-France Croissant Ouest T1 213 Encore trop de grandes surfaces de seconde main sur le marché. Le bon niveau de commercialisation sur les surfaces intermédiaires a permis une baisse de 4% du stock vacant en trois mois. Bien qu en résorption depuis fin 211, l offre de bureaux immédiatement disponibles en Boucle Sud n en demeure pas moins conséquente avec 218 m² disponibles fin mars 213, soit un taux de vacance de 9,1% (graphiques 11 et 12). Les grandes surfaces représentent plus de la moitié des disponibilités, avec 116 m² de bureaux à commercialiser. Si quelques immeubles neufs livrés ces dernières années comptent toujours dans ce stock, avec 4 offres pour un total de 27 m², les ¾ des disponibilités consistent en des immeubles de seconde main, principalement localisés à Issy-les-Moulineaux. Le stock d offres d une surface comprise entre 1 et 5 m² s est, quant à lui, résorbé de près de 2% depuis fin 212 grâce à plusieurs transactions enregistrées au 1 er trimestre. Avec 57 m² de bureaux disponibles fin mars 213, il est ainsi davantage en adéquation avec les niveaux de commercialisations observés sur le secteur (45 m² commercialisés par an en moyenne sur ce créneau de surface depuis 21). Graphique 11 Evolution de l offre immédiate en Boucle Sud, en m² Graphique 12 Moins de 1 m² De 1 à 5 m² Plus de 5 m² Evolution du taux de vacance 14% 12% 1% 8% 6% 4% 2% % 14 m² de bureaux neufs attendus sur les 2 années à venir, principalement à Boulogne-Billancourt. Après une année 212 «blanche» en termes de livraisons, la Boucle Sud devrait accueillir, en 213, 68 m² de bureaux neufs ou restructurés (graphique 13). Après la livraison du «Cristal Monceau», 6 6 m² commercialisés auprès d EUROPE 1 IMMOBILIER, au 1 er trimestre, trois opérations devraient voir le jour d ici la fin de l année sur Boulogne-Billancourt : deux opérations lancées en blanc, «Ardeko», 19 6 m² développés par HINES, et «IN/OUT», 33 5 m² restructurés par SFL, et le solde de l opération «Akoya». Le niveau de livraisons devrait être similaire en 214, avec 72 m² de bureaux neufs ou restructurés attendus. Les principales disponibilités concernent les projets «In Situ» (13 5 m²) et «Kinetik» (15 m²) développés à Boulogne-Billancourt, et «Noda», seconde tranche de 22 3 m² du projet «Zenora» à Issy-les-Moulineaux. Graphique 13 Disponibilités de première main (de plus de 5 m²) certaines et probables en Boucle Sud, m² Source : DTZ Research Boucle Sud Croissant Ouest Ile-de-France T2-T Boulogne-Billancourt Issy-les-Moulineaux Meudon Saint-Cloud Sèvres Le projet «City lights» pourrait, quant à lui, voir le jour en Property Times 6

7 Ile-de-France Croissant Ouest T1 213 Boucle Nord Un début d année tout à fait honorable Après un volume record de commercialisation en 211 avec 196 m² de bureaux placés, la demande placée en Boucle Nord avait subi un véritable coup d arrêt en 212. Avec 25 3 m² commercialisés en trois mois, la Boucle Nord réalise une performance tout à fait honorable au 1 er trimestre 213, en accord avec sa moyenne long terme (graphique 14). Outre le positionnement d ALCATEL sur un immeuble à développer par SILIC à Colombes, on notera le bon dynamisme des transactions de surfaces intermédiaires. Ces transactions, qui ont représenté 41% des commercialisations du trimestre, ont eu comme autre bénéfice d amorcer la commercialisation de quelques immeubles neufs livrés depuis un certain temps et toujours vacants. Le loyer moyen de seconde main se redresse. Faute de nouvelle transaction de référence, le loyer prime se maintient à 37 /m²/an (valeur faciale). Suite à l installation de PIXMANIA sur 4 6 m² de bureaux dans «O²» et après une année 211 marquée par une concentration des transactions sur les communes mieux valorisées, la valeur locative moyenne de 1 ère main avait connu une nette correction en 212 (-45%) pour s établir à 2 /m²/an. Au 1 er trimestre 213, cette valeur s est redressée pour se positionner à 25 /m²/an. La valeur moyenne de transaction de seconde main a suivi une tendance similaire (+14% par rapport à fin 212), pour s établir à 218 /m²/an au 1 er trimestre 213. Cette hausse s explique par un déplacement des transactions sur des communes mieux valorisées telles que Colombes ou Clichy (graphique 15). Graphique 14 Evolution de la demande placée en Boucle Nord, en m² Tableau 3 Segmentation de la demande placée par tranche de surface en Boucle Nord Tranche de surface T1 213 Part Moins de 1 m² 6 1 m² 24% De 1 à 5 m² 1 5 m² 41% Plus de 5 m² 8 7 m² 34% Surface totale 25 3 m² 1% Graphique 15 Evolution des valeurs locatives en Boucle Nord, en EUR/m²/an HT-HC T1 T2 T3 T4 Loyer prime Loyer moyen 2nde main Loyer moyen 1ère main Sources : Loyer moyen Immostat, loyer prime et loyer 1ère main DTZ Research Property Times 7

8 Ile-de-France Croissant Ouest T1 213 Le stock vacant semble se stabiliser. L offre immédiate en Boucle Nord a progressé de façon continue durant les 6 dernières années. Le 1 er trimestre 213 semble toutefois marquer une rupture. En effet, avec 267 m² de bureaux disponibles, l offre immédiate est demeurée rigoureusement stable en 3 mois. Le taux de vacance se fixe ainsi à 15,2% (graphiques 16 et 17). Bien qu en légère résorption par rapport à fin 212 (-4%), les grandes surfaces demeurent très largement majoritaires, avec 163 m², soit 2/3 du stock. Ces offres de grande envergure concernent, pour moitié, des surfaces neuves, majoritairement dans des immeubles récemment livrés. Malgré un bon niveau de commercialisation au 1 er trimestre 213, le stock vacant de surfaces comprises entre 1 et 5 m² a légèrement augmenté en trois mois, atteignant 77 m² fin mars 213. Ce créneau de surfaces est donc clairement sur-offreur au regard des volumes de commercialisation observés au cours des 1 dernières années (28 m² par an en moyenne). Seul le créneau des petites surfaces (27 m²) dispose d un volume disponible en adéquation avec le volume de prises à bail observé. Une production neuve asservie En 212, près de 13 m² de bureaux neufs ou restructurés ont été livrés en Boucle Nord, dont 43 m² disponibles lors de leur livraison. Pour 213, deux des quatre projets livrables dans l année proposent encore des surfaces disponibles: le «West Plaza» à Colombes (28 8 m²), et «La Défense autrement» au sein de la ZAC des Champs Philippe à la Garenne-Colombes (29 5 m²). En 214, 5 m² de bureaux pourraient sortir de terre, via 3 projets. Toutefois, ces opérations ne sont pas encore en chantier (graphique 18). Graphique 16 Evolution l offre immédiate en Boucle Nord, m² Graphique 17 Evolution du taux de vacance 16% 14% 12% 1% 8% 6% 4% 2% % Graphique 18 Moins de 1 m² De 1 à 5 m² Plus de 5 m² Disponibilités de première main (de plus de 5 m²) certaines et probables en Boucle Nord, m² Boucle Nord Croissant Ouest Ile-de-France T2-T Asnières-sur-Seine Bois-Colombes Clichy Colombes Gennevilliers La Garenne Colombes Villeneuve la Garenne Source : DTZ Research Property Times 8

9 Ile-de-France Croissant Ouest T1 213 Neuilly-Levallois Excellent début d année grâce à une transaction d envergure Dans la lignée d un 4 ème trimestre 212 dynamique, le marché de Neuilly-Levallois a connu un excellent début d année 213 avec près de 34 m² de bureaux commercialisés, soit 39% de plus qu au 1 er trimestre 212 (graphique 19). Cette performance est essentiellement liée à l unique transaction d envergure enregistrée ce trimestre : l installation de CMS BUREAU FRANCIS LEFEBVRE sur les 16 5 m² de bureaux restructurés par UNIBAIL au 2-8, rue Ancelle à Neuilly-sur-Seine. Les petites surfaces ne sont pas en reste et progressent de 25% d une année sur l autre pour atteindre un volume de commercialisation de 1 5 m² au 1 er trimestre 213. Seule ombre au tableau, les transactions de surfaces comprises entre 1 et 5 m² reculent d une année sur l autre (-26%). Grâce à la transaction précitée, Neuilly-sur-Seine aura concentré près de ¾ des surfaces commercialisées au 1 er trimestre 213. Sur Levallois-Perret, l essentiel des transactions a concerné des petites surfaces, souvent inférieures à 3 m². Le loyer de 2 nde main poursuit sa correction Les transactions enregistrées sur l immeuble développé par GECINA au «96-14, avenue Charles de Gaulle» à Neuillysur-Seine font toujours office de référence pour le loyer prime, à 57 /m²/an. Le loyer de première main est, quant à lui, en nette hausse par rapport à fin 212 (+53%), passant de 38 /m²/an fin à 58 /m²/an au 1 er trimestre 213, suite à la transaction d envergure intervenue à Neuilly-sur-Seine. Après une baisse de 6% en 212, le loyer moyen de seconde a de nouveau enregistré une correction au 1 er trimestre 213 (-15% en un an), pour se positionner à 326 /m²/an. Cette baisse s explique par une concentration des transactions sur des locaux en état d usage (graphique 2). Graphique 19 Evolution de la demande placée à Neuilly-Levallois, en m² Tableau 4 Segmentation de la demande placée par tranche de surface à Neuilly-Levallois Tranche de surface T1 213 Part Moins de 1 m² 1 5 m² 31% De 1 à 5 m² 6 6 m² 2% Plus de 5 m² 16 5 m² 49% Surface totale 33 7 m² 1% Graphique 2 Evolution des valeurs locatives à Neuilly-Levallois, en EUR/m²/an HT-HC T1 T2 T3 T4 Loyer prime Loyer moyen 2nde main Loyer moyen 1ère main Sources : Loyer moyen Immostat, loyer prime et loyer 1ère main DTZ Research Property Times 9

10 Ile-de-France Croissant Ouest T1 213 Les grandes surfaces font bondir le taux de vacance En hausse constante depuis 21 sur le marché de Neuilly- Levallois, l offre immédiate semble se stabiliser au 1 er trimestre 213. Le stock vacant atteint ainsi 173 m² fin mars, pour un taux de vacance de 12,3% (graphiques 21 et 22). Le volume d offres supérieures à 5 m², en constante augmentation depuis 28, s est légèrement résorbé au cours des trois derniers mois, pour représenter 83 m². Cette offre se concentre essentiellement sur la commune de Levallois-Perret, avec trois opérations représentant 72 m². Le taux de vacance est ainsi nettement plus élevé sur Levallois-Perret (13,2%) que sur Neuilly-sur-Seine (7,6%). Deux offres neuves sont actuellement disponibles sur le segment des grandes surfaces : «Imagine» à Neuilly-sur- Seine (5 3 m²), et «So Ouest» à Levallois-Perret (32 2 m² de bureaux). La légère résorption de la vacance sur le segment des grandes surfaces a été compensée par une hausse du stock sur les autres créneaux de surfaces. Les surfaces intermédiaires sont, notamment, passées de 51 m² fin 212 à 6 m² au 1 er trimestre 213. Ce volume est bien supérieur aux volumes de commercialisation observés sur ce segment de marché depuis 1 ans (34 m² en moyenne par an). Graphique 21 Evolution l offre immédiate à Neuilly-Levallois, en m² Graphique 22 Evolution du taux de vacance 14% 12% 1% 8% 6% 4% 2% % Moins de 1 m² De 1 à 5 m² Plus de 5 m² Deux chantiers en cours livrables en 214 Le 1 er trimestre 213 a vu la livraison de l immeuble «Imagine», 5 3 m² de bureaux restructurés à Neuilly-sur- Seine. Aucune autre livraison d immeuble neuf ou restructuré n est prévu à Neuilly-Levallois en 213. L année 214 devrait changer la donne, avec pas moins de 4 projets attendus à Neuilly-sur-Seine, dont 3 d ores et déjà en chantier et encore disponibles : le «New Time», développant 17 2 m² de bureaux restructurés, le «Silvergreen», proposant 1 6 m² de surfaces neuves, et le « , Avenue Achille Peretti» (5 1 m²) (graphique 23). A partir de 215, les livraisons se recentreront sur Levallois- Perret, où trois immeubles neufs sont attendus d ici fin 216, ajoutant potentiellement 11 m² de bureaux au parc existant. Graphique 23 Disponibilités de première main (de plus de 5 m²) certaines et probables à Neuilly-Levallois, m² Source : DTZ Research Neuilly-Levallois Croissant Ouest Ile-de-France T2-T Levallois-Perret Neuilly-sur-Seine Property Times 1

11 Péri Défense Début d année timide faute de grande transaction Après une très bonne année 212, avec 188 m² de bureaux commercialisés, le marché de Péri Défense entame timidement l année 213 avec seulement 19 6 m² commercialisés en trois mois (graphique 24). Les grandes transactions, traditionnel moteur du marché sur ce secteur (77 m² commercialisés en moyenne chaque année), ont manqué à l appel au 1 er trimestre 213. C est ainsi sur le segment des surfaces intermédiaires que s est concentrée l activité au cours des 3 derniers mois (2/3 des surfaces commercialisées). Le segment des petites surfaces, en recul de 46% d une année sur l autre, n a en effet totalisé que 6 5 m² de demande placée (tableau 5). Le réajustement des valeurs locatives se poursuit En baisse en 212, les valeurs locatives moyennes ont poursuivi leur réajustement au 1 er trimestre 213. En baisse de -3% en 212, le loyer moyen de seconde main enregistre une nouvelle baisse de 1% au 1 er trimestre 213 pour se positionner à 248 /m²/an (graphique 25). Le loyer moyen de première main connaît une correction de même ordre, se positionnant à 375 /an/m² fin mars 213. Cette baisse est à mettre en rapport avec la localisation des transactions, moins proches du marché de La Défense. La signature d UNILEVER à Rueil-Malmaison en 212 fait toujours office de référence pour le loyer prime et fixe une valeur de 39 /m²/an. Graphique 24 Evolution de la demande placée en Péri Défense, en m² Tableau 5 Segmentation de la demande placée par tranche de surface en Péri Défense Tranche de surface T1 213 Part Moins de 1 m² 6 5 m² 33% De 1 à 5 m² 13 1 m² 67% Plus de 5 m² Surface totale 19 6 m² 1% Graphique 25 Evolution des valeurs locatives en Péri Défense, en EUR/m²/an HT-HC T1 T2 T3 T4 Loyer prime Loyer moyen 2nde main Loyer moyen 1ère main Sources : Loyer moyen Immostat, loyer prime et loyer 1ère main DTZ Research Property Times 11

12 La baisse des disponibilités observée en 212 n était finalement que passagère Après un répit en 212, l offre immédiate repart finalement à la hausse en ce début d année. Elle représente, fin mars 213, 329 m², un niveau proche du record atteint en 211. Le taux de vacance de Péri Défense s établit ainsi à 16,6%, et demeure le plus élevé d Ile-de-France (graphiques 26 et 27). La part des surfaces de plus de 5 m², qui s était réduite de 22% en 212, a de nouveau augmenté au 1 er trimestre 213. Elles représentent ainsi la moitié du stock vacant avec 16 m². Ces disponibilités concernent des surfaces neuves, comme «Eureka» et «Axe Seine» à Nanterre, mais surtout des immeubles de seconde main vieillissants voire obsolètes (8%). Cette situation devrait perdurer voire s amplifier avec près de 77 m² de libérations annoncées sur le reste de l année. 215 : année de livraison? Graphique 26 Evolution l offre immédiate en Péri Défense, en m² Graphique 27 Evolution du taux de vacance 2% 15% Moins de 1 m² De 1 à 5 m² Plus de 5 m² En 213, 82 m² de bureaux neufs ou restructurés devraient être livrés. Quatre projets, d ores-et-déjà en chantier, disposent encore de surfaces disponibles: le «Gaïa» et le «Pixel» développant respectivement 11 2 m² et 14 1 m² de bureaux neufs à Nanterre, le «Boma» à Suresnes (21 3 m²), et le solde de «Seine Way» à Rueil- Malmaison (12 3 m²). 1% 5% % Péri Défense Croissant Ouest Ile-de-France En 214, seul le solde de l immeuble «Artefact», 4 m² encore disponibles après le positionnement de SCHNEIDER ELECTRIC, devrait venir alimenter le marché. Pour 215, le potentiel d offre neuve se porte aujourd hui à près de 19 m². Toutefois, aucun de ces projets n est aujourd hui en chantier. On recense actuellement deux projets dotés d un permis de construire à horizon 216 sur Nanterre et Suresnes pour un potentiel de 46 6 m² de bureaux neufs. Graphique 28 Disponibilités de première main (de plus de 5 m²) certaines et probables en Péri Défense, m² T2-T Courbevoie Nanterre Puteaux Rueil-Malmaison Suresnes Source : DTZ Research Property Times 12

13 Définitions Demande placée Ensemble des transactions, à la location ou à la vente, réalisées par des utilisateurs finaux, y compris les précommercialisations, les clés en main et les opérations pour compte-propre, sous réserve de la levée des conditions suspensives. Offre immédiate Ensemble des surfaces vacantes proposées à la commercialisation à un instant T. Sont exclus les recherches de successeur et les congés de bail jusqu'à la sortie effective du locataire. Loyer moyen de 1 ère main Loyer moyen de 2 nde main Loyer prime Production neuve Production neuve certaine Production neuve probable Production neuve potentielle VEFA Exprimé en euro HT-HC par m² et par an. Le loyer moyen correspond à la moyenne des loyers, pondérée par la surface totale des transactions de première main (surfaces neuves ou restructurées). Exprimé en euro HT-HC par m² et par an. Le loyer moyen correspond à la moyenne des loyers, pondérée par la surface totale des transactions de seconde main (hors surfaces neuves ou restructurées). Le loyer prime correspond à la moyenne des valeurs de transaction les plus élevées observées sur des immeubles neufs ou restructurés, très bien localisés et loués avec une durée d engagement ferme longue. Ensemble des surfaces neuves à construire et en chantier avec ou sans autorisations (PC et agréments) et non encore livrées. Ensemble des opérations mises en chantier à un instant T et non encore livrées. Ensemble des opérations non encore mises en chantier à un instant T et ayant obtenu un agrément et/ou un permis de construire. Ensemble des projets identifiés n'ayant pas encore obtenu d'agrément et/ou de permis de construire. Vente en l Etat Futur d Achèvement. Property Times 13

14 Les publications de DTZ Research L ensemble de nos études sont téléchargeables sur Vous y trouverez: Occupier Perspective Dernières informations sur le marché à destination des entreprises avec commentaires, analyses, graphiques et données. Global Occupancy Costs Offices 212 Global Occupancy Costs Logistics 211 Obligations of Occupation Americas 212 Obligations of Occupation Asia Pacific 212 Obligations of Occupation EMEA 212 Property Times Mises à jour périodiques à destination des investisseurs du marché des utilisateurs, avec commentaires, analyses, graphiques, données et prévisions. Nos publications couvrent : Asie Pacifique, Bangkok, Barcelone, Berlin, Brisbane, Bristol, Bruxelles, Budapest, Chengdu, Chongqing, Dalian, Edinbourg, l Europe, Francfort, Glasgow, Guangzhou, Hangzhou, Ho Chi Minh City, Hong Kong, Inde, Jakarta, Japon, Kuala Lumpur, Londres, Luxembourg, Madrid, Manchester, Melbourne, Milan, Nanjing, Newcastle, Paris, Pékin, Pologne, Prague, Qingdao, Rome, Séoul, Shanghai, Shenyang, Shenzhen, Singapour, Stockholm, Sydney, Taipei, Tianjin, Ukraine, Varsovie, Wuhan et Xian. Investment market update Mises à jour périodiques du marché de l investissement avec commentaires, principales transactions, graphiques, données et prévisions. Nos publications couvrent : Allemagne, Angleterre, Asie Pacifique, Asie du Sud-Est, Australie, Belgique, Chine Continentale, Espagne, Europe, France, Italie, Japon, République Tchèque et Suède. Money into Property Depuis 35 ans, cette étude phare analyse la valorisation du parc immobilier et les flux de capitaux en immobilier à travers le monde. Elle mesure la structure et les changements dans la valorisation du parc immobilier dans le Monde. Disponible pour Monde, Asie Pacifique, Europe et Angleterre. Foresight Analyse trimestrielle basée sur nos prévisions des grands indicateurs immobiliers incluant DTZ Fair Value Index. Disponible pour Monde, Asie Pacifique, Europe et Angleterre. Une étude annuelle sur nos prévisions est également disponible. Insight Etude thématique sur une problématique particulière liée aux marchés immobiliers. European Sustainability Guide Avril 213 Great Wall of Money Mars 213 European Retail Guide - Shopping Centres Mars 213 China Property Market Sentiment Survey - Janvier 213 India Special Economic Zones - Décembre 212 Singapore Executive Condominiums - Décembre 212 UK Secondary market pricing - Décembre 212 Singapore office demand - Décembre 212 China Ecommerce & Logistics - Novembre 212 Net Debt Funding Gap - Novembre 212 German Open Ended Funds - Octobre 212 DTZ Research Data services Pour plus d informations, vous pouvez contacter Graham Bruty Property Market Indicators Séries historiques d indicateurs des marchés en Asie Pacifique et en Europe. Forecasts immobiliers, incluant DTZ Fair Value Index TM Prévisions à 5 ans sur les principaux indicateurs de marché en Asie Pacifique, aux Etats-Unis et en Europe. Investment Transaction Database Données agrégées sur le marché de l investissement en Asie Pacifique et en Europe. Money into Property Données sur la valorisation du parc immobilier (taille, structure, propriété), les flux de capitaux et les résultats de nos enquêtes sur les intentions des investisseurs et des prêteurs. Property Times 14

15 DTZ Research DTZ Research Contacts Global Head of Research Hans Vrensen Phone: +44 () Head of CEMEA Research Magali Marton Phone: Head of South Asia Research Dominic Brown Phone: +61 () Head of Global Forecasting Matthew Hall Phone: +44 () Head of Strategy Research Nigel Almond Phone: +44 () Head of UK Research Ben Burston Phone: +44 () Head of Americas Research John Wickes Phone: Head of Greater China Research David Ji Phone: DTZ Business Contacts DTZ France Antoine Derville Phone: +33 () DTZ France Marc-Henri Bladier Phone: +33 () Agence Laurence Escleine-Dumas Phone: + 33() Corporate Solutions Thierry Laborderie Phone: + 33() Investissement Matthieu Garreaud Phone: + 33() Expertise Jean-Philippe Carmarans Phone: +33() Asset Management François Brisset Phone: + 33() Consulting Philippe Méjean Phone: + 33() Asset Management Patrice Genre Phone: + 33() DISCLAIMER Il ne saurait être initié de transaction, basée sur le présent document, sans l appui d un avis professionnel spécifique et de qualité. Bien que les données aient été vérifiées de façon rigoureuse, la responsabilité de DTZ ne saurait être engagée en aucune manière en cas d erreur ou inexactitude figurant dans le présent document. Toute référence, reproduction ou diffusion, totale ou partielle, du présent document et des informations qui y figurent, est interdite sans accord préalable exprès de DTZ. En tout état de cause, toute référence, reproduction ou diffusion devra en mentionner la source. DTZ Avril Property Times 15

DTZ Research. Property Times La Défense T4 2013 Triste record pour l offre. 9 Janvier 2014. Sommaire. Auteur. Contacts

DTZ Research. Property Times La Défense T4 2013 Triste record pour l offre. 9 Janvier 2014. Sommaire. Auteur. Contacts Property Times La Défense T4 2013 Triste record pour l offre immédiate 9 Janvier 2014 Sommaire Contexte économique 2 Demande placée et valeurs locatives 3 Offre 4 Définitions 5 Auteur Nora Jacintho Chargée

Plus en détail

DTZ Research. Property Times Ile-de-France Croissant Ouest T4 2013 L exception dans un marché dépressif. 15 janvier 2014. Sommaire. Auteur.

DTZ Research. Property Times Ile-de-France Croissant Ouest T4 2013 L exception dans un marché dépressif. 15 janvier 2014. Sommaire. Auteur. Property Times Ile-de-France Croissant Ouest T4 213 L exception dans un marché dépressif 15 janvier 214 Sommaire Contexte économique 2 Croissant Ouest 3 Boucle Sud 5 Boucle Nord 7 Neuilly-Levallois 9 Péri

Plus en détail

DTZ Research. DTZ Insight France : Coût des bureaux - 2012 Attractivité des marchés régionaux. 18 Décembre 2012. Sommaire. Auteur.

DTZ Research. DTZ Insight France : Coût des bureaux - 2012 Attractivité des marchés régionaux. 18 Décembre 2012. Sommaire. Auteur. DTZ Insight France : Coût des bureaux - 2012 Attractivité des marchés régionaux 18 Décembre 2012 Sommaire Coûts d occupation globaux 2 Coûts au poste de travail 3 Loyers de bureaux 4 Charges des immeubles

Plus en détail

DTZ Research. Property Times Ventes de bureaux en Ile-de-France 2013 Les acquisitions se recentrent sur la capitale Hh. 30 Janvier 2014.

DTZ Research. Property Times Ventes de bureaux en Ile-de-France 2013 Les acquisitions se recentrent sur la capitale Hh. 30 Janvier 2014. Property Times Ventes de bureaux en Ile-de-France 213 Les acquisitions se recentrent sur la capitale Hh 3 Janvier 214 Sommaire Contexte économique 2 Demande placée 3 Valeurs à l acquisition 5 Offre et

Plus en détail

Property Times La Défense Bureaux T1 2012 Un début d année encourageant

Property Times La Défense Bureaux T1 2012 Un début d année encourageant 21 24 212 Un début d année encourageant 11 Avril 212 Sommaire Executive summary 1 Contexte économique 2-3 Demande placée et valeurs locatives 4 Carte et principales transactions 5 Offre 6 Définitions 7

Plus en détail

Quand le QCA va. DTZ Research PROPERTY TIMES. Paris QCA T4 2014. Sommaire. Auteur. Contacts

Quand le QCA va. DTZ Research PROPERTY TIMES. Paris QCA T4 2014. Sommaire. Auteur. Contacts DTZ Research PROPERTY TIMES Quand le QCA va Paris QCA T4 214 8 Janvier 215 Sommaire Contexte économique 2 Demande placée et valeurs locatives 3 Offre 4 Définitions 5 Auteur Pierre d Alençon Chargé d Etudes

Plus en détail

DTZ Research. Les Clés du Marché ILE-DE-FRANCE T4 2013 Léger mieux côté transactions. Clés du marché du 4 ème trimestre 2013.

DTZ Research. Les Clés du Marché ILE-DE-FRANCE T4 2013 Léger mieux côté transactions. Clés du marché du 4 ème trimestre 2013. Les Clés du Marché ILE-DE-FRANCE T4 2013 Léger mieux côté transactions 7 Janvier 2014 Données Ile-de-France T4 2013 : Demande placée : 1 844 500 m² Loyer moyen de première main : 443 Loyer moyen de seconde

Plus en détail

Effet «La Marseillaise»

Effet «La Marseillaise» DTZ Research PROPERTY TIMES Effet «La Marseillaise» Marseille Bureaux T4 214 1 Février 215 Sommaire Contexte économique 2 Demande placée et valeurs locatives 3 Offre 4 Définitions 5 Le marché marseillais

Plus en détail

DTZ Research. Investment Market Update France T3 2014 Le marché garde le cap malgré un été calme. 21 Octobre 2014. Sommaire. Auteur.

DTZ Research. Investment Market Update France T3 2014 Le marché garde le cap malgré un été calme. 21 Octobre 2014. Sommaire. Auteur. Investment Market Update France T3 Le marché garde le cap malgré un été calme 21 Octobre Sommaire Contexte économique 2 Le marché en France 3 Les investisseurs 6 Transactions significatives 8 Définitions

Plus en détail

DTZ Research. Investment Market Update France T1 2013 Un début d année encourageant Hh. 17 Avril 2013. Sommaire. Auteurs. Contacts

DTZ Research. Investment Market Update France T1 2013 Un début d année encourageant Hh. 17 Avril 2013. Sommaire. Auteurs. Contacts Investment Market Update France T1 213 Un début d année encourageant Hh 17 Avril 213 Sommaire Contexte économique 2 Le marché en France 4 Le marché en Ile-de-France 6 Le marché en régions 8 Perspectives

Plus en détail

Les clés du marché Ile-de-France Bureaux T2 2012 Fort recul des grandes transactions

Les clés du marché Ile-de-France Bureaux T2 2012 Fort recul des grandes transactions Fort recul des grandes transactions 5 juillet 2012 Contents Executive summary 1 Carte de synthèse 2 Demande placée et taux de rotation 3 Offre immédiate et taux de vacance 4 Loyers moyens 5 Définitions

Plus en détail

ANNEXES DU OSSIER DE PRESSE

ANNEXES DU OSSIER DE PRESSE ANNEXES DU OSSIER DE PRESSE Marseille : une porte d'entrée euroméditerranéenne! Les bureaux à Aix/Marseille Focus sur les bureaux à Marseille Données BNP Paribas Real Estate Property Times : Marseille

Plus en détail

Le marché des bureaux 3ème trimestre 2008 Octobre 2008. Nanterre

Le marché des bureaux 3ème trimestre 2008 Octobre 2008. Nanterre Le marché des bureaux 3ème trimestre 28 Octobre 28 1 Nanterre Chiffres clés Le marché de Péri-Défense au 3ème trimestre 28 : Nanterre - Un niveau de demande placée boosté par une transaction clé en main

Plus en détail

Le marché immobilier de bureaux en Ile-de-France 4 ème trimestre 2014. Accelerating success.

Le marché immobilier de bureaux en Ile-de-France 4 ème trimestre 2014. Accelerating success. Le marché immobilier de bureaux en Ile-de-France 4 ème trimestre 214 Accelerating success. PERSPECTIVES Une année 215 dans la continuité > Après le creux de 213, l activité sur le marché des bureaux francilien

Plus en détail

#Club Pierre. Marché des bureaux en Ile-de-France. 9 Juillet 2015 DTZ Research

#Club Pierre. Marché des bureaux en Ile-de-France. 9 Juillet 2015 DTZ Research #Club Pierre Marché des bureaux en Ile-de-France 9 Juillet 2015 DTZ Research Un 2 ème trimestre meilleur que le 1 er.. Demande placée de bureaux en Ile-de-France, en milliers de m² 3 000 2 500 2 000 1

Plus en détail

L immobilier de bureaux en Europe 2010 : une parenthèse dans la crise

L immobilier de bureaux en Europe 2010 : une parenthèse dans la crise ÉTUDE EN BREF Octobre 2011 L immobilier de bureaux en Europe 2010 : une parenthèse dans la crise Pour les investisseurs, l Europe de l immobilier de bureaux n est pas celle qui est délimitée par les accords

Plus en détail

MARCHÉ IMMOBILIER DE BUREAUX

MARCHÉ IMMOBILIER DE BUREAUX MARCHÉ IMMOBILIER DE BUREAUX PERSPECTIVES CONJONCTURE ÉCONOMIQUE LE MARCHÉ DES BUREAUX EN ILE-DE-FRANCE 1 er Semestre 212 PERSPECTIVES Un contexte de marché favorable aux utilisateurs La crise financière

Plus en détail

DTZ Research. Property Times Région Lyonnaise T2 2014 Les très grands mouvements manquent à l appel. 28 Juillet 2014. Sommaire. Auteurs.

DTZ Research. Property Times Région Lyonnaise T2 2014 Les très grands mouvements manquent à l appel. 28 Juillet 2014. Sommaire. Auteurs. Property Times Région Lyonnaise T2 214 Les très grands mouvements manquent à l appel 28 Juillet 214 Sommaire Contexte économique 2 Bureaux 3 Locaux d activité 7 Logistique 1 Investissement 1 Définitions

Plus en détail

Démarrage en trombe. DTZ Research INVESTMENT MARKET UPDATE. France T1 2015. Sommaire. Auteur

Démarrage en trombe. DTZ Research INVESTMENT MARKET UPDATE. France T1 2015. Sommaire. Auteur DTZ Research INVESTMENT MARKET UPDATE Démarrage en trombe France T1 27 Avril Sommaire Le marché de l investissement démarre l année en trombe, avec près de 5,6 milliards d euros enregistrés au cours du

Plus en détail

Amundi Immobilier. Le marché de l immobilier en France 4 e trimestre 2013. Tendances. Le contexte macroéconomique

Amundi Immobilier. Le marché de l immobilier en France 4 e trimestre 2013. Tendances. Le contexte macroéconomique Trimestriel 27 Janvier 214 nº2 Le marché de l immobilier en France 4 e trimestre 213 Tendances > Progressif redémarrage de l activité attendue au 4 e trimestre 213, mais l évolution du PIB devrait rester

Plus en détail

DTZ Research. Property Times France Hôtellerie 2012 Les cessions de portefeuilles dopent le marché. 29 Janvier 2013. Sommaire. Auteur.

DTZ Research. Property Times France Hôtellerie 2012 Les cessions de portefeuilles dopent le marché. 29 Janvier 2013. Sommaire. Auteur. Property Times France Hôtellerie 2012 Les cessions de portefeuilles dopent le marché 29 Janvier 2013 Sommaire Contexte économique 2 hh Le marché du tourisme en France 4 Les évolutions réglementaires 9

Plus en détail

125 700 m² LE MARCHÉ LOCATIF - 3T 2014 LA DÉFENSE. Demande placée. Taille des transactions 2010 2011 2012 2013 3T2014 2010 2011 2012 2013 3T2014

125 700 m² LE MARCHÉ LOCATIF - 3T 2014 LA DÉFENSE. Demande placée. Taille des transactions 2010 2011 2012 2013 3T2014 2010 2011 2012 2013 3T2014 LE MARCHÉ LOCATIF - 3T 2014 LA DÉFENSE Demande placée 125 700 m² +41% : confirme son retour en grâce sur le marché locatif, en dépit d un 3 ème trimestre 2014 beaucoup moins flamboyant que le précédent,

Plus en détail

Marché immobilier en Ile-de-France

Marché immobilier en Ile-de-France Marché immobilier en Ile-de-France Contexte des marchés locatifs et de l investissement Virginie Houzé Directeur Etudes et Recherche France 18 juin 2015 Paris? Liquidité & Risque Liquidité & risque 10

Plus en détail

Contre vents et marées

Contre vents et marées DTZ Research PROPERTY TIMES Contre vents et marées Paris T1 215 2 Avril 215 Sommaire Contexte économique 2 Synthèse Paris 3 Paris QCA 4 Paris Nord-Est 6 Paris Sud 8 Définitions 1 Le marché des bureaux

Plus en détail

IMMOBILIER D ENTREPRISE CROISSANT OUEST POINT SECOND SEMESTRE 2013

IMMOBILIER D ENTREPRISE CROISSANT OUEST POINT SECOND SEMESTRE 2013 IMMOBILIER D ENTREPRISE CROISSANT OUEST POINT SECOND SEMESTRE 2013 68 avenue des Guilleraies 92000 NANTERRE Téléphone : 01 55 17 00 00 Fax : 09 81 70 68 48 Mail : contact@street-office.fr DECEMBRE 2013

Plus en détail

Optimiser le. succès. de vos nominations grâce à une solution. fiable, indépendante et globale

Optimiser le. succès. de vos nominations grâce à une solution. fiable, indépendante et globale Optimiser le succès de vos nominations grâce à une solution fiable, indépendante et globale Recrutements Sélection en vue de nominations (horizon court terme) Transformations impliquant des décisions sur

Plus en détail

PROPERTY REPORT PRINCIPAUX MARCHÉS DE BUREAUX EN EUROPE DE L OUEST 2012 T3

PROPERTY REPORT PRINCIPAUX MARCHÉS DE BUREAUX EN EUROPE DE L OUEST 2012 T3 PROPERTY REPORT PRINCIPAUX MARCHÉS DE BUREAUX EN EUROPE DE L OUEST PROPERTY REPORT - PRINCIPAUX MARCHÉS DE BUREAUX EN EUROPE DE L OUEST - OCTOBRE 212 2 CONTACTS INTERNATIONAL INVESTMENT GROUP Peter Rösler

Plus en détail

performance environnementale Synthèse Décembre 2013 Analyse de la demande de bureaux «verts» EN ile-de-france

performance environnementale Synthèse Décembre 2013 Analyse de la demande de bureaux «verts» EN ile-de-france Étude réalisée en partenariat avec Immobilier tertiaire et performance environnementale Analyse de la demande de bureaux «verts» EN ile-de-france Synthèse Décembre 2013 Ce document synthétise les principaux

Plus en détail

Marchés immobiliers : conjoncture et perspectives

Marchés immobiliers : conjoncture et perspectives Marchés immobiliers : conjoncture et perspectives CB Richard Ellis 16 septembre 2008 Contexte économique Environnement international o L économie mondiale tourne au ralenti (incertitudes financières, inflation,

Plus en détail

Le marché locatif de bureaux en région lyonnaise

Le marché locatif de bureaux en région lyonnaise Le marché locatif de bureaux en région lyonnaise 1 er trimestre 2015 Etude réalisée sur la base des chiffres CECIM, intégrant les transactions directes Sommaire Contexte économique L essentiel du marché

Plus en détail

Commerces de proximité Quelles politiques architecturales, urbaines et économiques des collectivités locales et opérateurs pour optimiser le commerce

Commerces de proximité Quelles politiques architecturales, urbaines et économiques des collectivités locales et opérateurs pour optimiser le commerce Commerces de proximité Quelles politiques architecturales, urbaines et économiques des collectivités locales et opérateurs pour optimiser le commerce de proximité Carole Delaporte et Christine Tarquis

Plus en détail

Point d actualité. Conseil Economique, Social & Environnemental Régional. Séance plénière 2 février 2015

Point d actualité. Conseil Economique, Social & Environnemental Régional. Séance plénière 2 février 2015 Conseil Economique, Social & Environnemental Régional Point d actualité Séance plénière 2 février 2015 Rapporteur général : Jean-Jacques FRANCOIS, au nom du Comité de Conjoncture CONTEXTE GÉNÉRAL A la

Plus en détail

L analyse des marchés immobiliers par Crédit Foncier Immobilier sur les 9 premiers mois de 2013

L analyse des marchés immobiliers par Crédit Foncier Immobilier sur les 9 premiers mois de 2013 Paris, le 15 octobre 2013 COMMUNIQUE DE PRESSE L analyse des marchés immobiliers par Crédit Foncier Immobilier sur les 9 premiers mois de 2013 Un marché immobilier résidentiel caractérisé par une baisse

Plus en détail

Hay Group Spectrum. La nouvelle génération de solutions en RH

Hay Group Spectrum. La nouvelle génération de solutions en RH Hay Group Spectrum La nouvelle génération de solutions en RH De nos jours, une approche intégrée aux RH s impose. Une approche qui alimente de données concrètes votre processus décisionnel stratégique.

Plus en détail

Étude trimestrielle de Crédit Foncier Immobilier

Étude trimestrielle de Crédit Foncier Immobilier Étude trimestrielle de Crédit Foncier Immobilier UN MARCHÉ LOCATIF QUI TOURNE AU RALENTI 1 er trimestre 213 Direction des Études Point de conjoncture bureaux marché locatif UN MARCHÉ LOCATIF QUI TOURNE

Plus en détail

Délégation Asie-Pacifique du Groupe Crédit Agricole à Hong Kong et à Shanghai. Le RMB s internationalise: Un simple filet d eau ou le déluge?

Délégation Asie-Pacifique du Groupe Crédit Agricole à Hong Kong et à Shanghai. Le RMB s internationalise: Un simple filet d eau ou le déluge? Délégation Asie-Pacifique du Groupe Crédit Agricole à Hong Kong et à Shanghai Le RMB s internationalise: Un simple filet d eau ou le déluge? Le Tour du Monde en 8 heures Poitiers, le 21 juin 2011 Agenda

Plus en détail

Le logement en Europe

Le logement en Europe Le logement en Europe DONNÉES 2014, TENDANCES 2015 Contact presse Galivel & Associés 01 41 05 02 02 galivel@galivel.com Leader de l immobilier en Europe, ERA publie sa nouvelle étude sur les marchés du

Plus en détail

Property Market Trends FRANCE MARS - 2014

Property Market Trends FRANCE MARS - 2014 Property Market Trends FRANCE MARS - 214 SOMMAIRE INTRODUCTION 4 Principales tendances 5 Tableau récapitulatif LE MARCHÉ LOCATIF DES BUREAUX EN ÎLE-DE-FRANCE 8 Les secteurs de marché 1 Une demande en

Plus en détail

Eco-Fiche BILAN DE L ANNEE 2012 QUELLES PERSPECTIVES POUR 2013? 1

Eco-Fiche BILAN DE L ANNEE 2012 QUELLES PERSPECTIVES POUR 2013? 1 Eco-Fiche Janvier 2013 BILAN DE L ANNEE 2012 QUELLES PERSPECTIVES POUR 2013? 1 Retour sur l année 2012 : l atonie En 2012, le Produit Intérieur Brut (PIB) s est élevé à 1 802,1 milliards d euros, soit

Plus en détail

LE MARCHÉ DE L INVESTISSEMENT EN FRANCE

LE MARCHÉ DE L INVESTISSEMENT EN FRANCE CB RICHARD ELLIS Market View Conjoncture immobilière ILE-DE-FRANCE / FRANCE 3 ème trimestre 2010 TENDANCES Investissements France entière Engagements Taux «prime» bureaux Bureaux Ile-de-France Demande

Plus en détail

DERIVES SUR ACTIONS ET INDICES. Christophe Mianné, Luc François

DERIVES SUR ACTIONS ET INDICES. Christophe Mianné, Luc François DERIVES SUR ACTIONS ET INDICES Christophe Mianné, Luc François Sommaire Notre activité Nos atouts La gestion du risque Conclusion 2 Notre activité 3 Les métiers Distribution de produits dérivés actions

Plus en détail

Étude trimestrielle de Crédit Foncier Immobilier

Étude trimestrielle de Crédit Foncier Immobilier Étude trimestrielle de Crédit Foncier Immobilier UN MARCHÉ LOCATIF QUI TOURNE AU RALENTI 2 e trimestre 2013 Direction des Études Point de conjoncture bureaux marché locatif L INÉVITABLE REPLI D ACTIVITÉ

Plus en détail

Les marchés de l immobilier à l international. Évolutions, structures et performances

Les marchés de l immobilier à l international. Évolutions, structures et performances Les marchés de l immobilier à l international Évolutions, structures et performances Séminaire d actualité 22 mai 2015 Montants investis en immobilier d entreprise milliards d euros 50 45 40 35 30 Données

Plus en détail

LE MARCHE LOCATIF DES BUREAUX FRANCILIENS IL FAUT SAVOIR GARDER RAISON

LE MARCHE LOCATIF DES BUREAUX FRANCILIENS IL FAUT SAVOIR GARDER RAISON LE MARCHE LOCATIF DES BUREAUX FRANCILIENS IL FAUT SAVOIR GARDER RAISON Un vent d optimisme nouveau commence à souffler sur le marché francilien de la location de bureaux. Le volume des transactions s est

Plus en détail

La stabilité des prix : pourquoi est-elle importante pour vous? Brochure d information destinée aux élèves

La stabilité des prix : pourquoi est-elle importante pour vous? Brochure d information destinée aux élèves La stabilité des prix : pourquoi est-elle importante pour vous? Brochure d information destinée aux élèves Que peut-on acheter pour dix euros? Et si, avec cet argent, vous pouviez acheter deux maxi CD

Plus en détail

Le marché de l assurance de protection juridique en Europe. Octobre 2013

Le marché de l assurance de protection juridique en Europe. Octobre 2013 Le marché de l assurance de protection juridique en Europe Octobre 2013 Le marché de l assurance de protection juridique en Europe Octobre 2013 Dans sa dernière publication, RIAD, l Association internationale

Plus en détail

Europimmo LFP. SCPI d entreprise, immobilier européen AVERTISSEMENT

Europimmo LFP. SCPI d entreprise, immobilier européen AVERTISSEMENT LFP Europimmo SCPI d entreprise, immobilier européen AVERTISSEMENT Les parts de SCPI sont des supports de placement à long terme et doivent être acquises dans une optique de diversification de votre patrimoine.

Plus en détail

.Next. Advanced Customer Service Intelligent Pricing & Promotion

.Next. Advanced Customer Service Intelligent Pricing & Promotion .Next Demand Forecasting Open to buy Assortment Sourcing Optimisation Procurement & Production Planning Advanced Replenishment In store HR Optimisation Mobile Point Of Service CRM & Loyalty Advanced Customer

Plus en détail

le bilan de l immobilier d entreprise année 2013

le bilan de l immobilier d entreprise année 2013 le bilan de l immobilier d entreprise année 2013 Le marché de l immobilier d entreprise sur le territoire de Plaine Commune en 2013 Le territoire de Plaine Commune s agrandit au 1 er janvier 2013 pour

Plus en détail

Observatoire des Investissements Internationaux dans les 2015 Principales Métropoles Mondiales 2011

Observatoire des Investissements Internationaux dans les 2015 Principales Métropoles Mondiales 2011 Observatoire des Investissements Internationaux dans les 2015 Principales Métropoles Mondiales 2011 Présentation à la Presse 14 avril L édition 2015 de l Observatoire L Edition 2015 est la 6ème édition

Plus en détail

AXA - Séminaire International de Presse Présentation d AXA REIM

AXA - Séminaire International de Presse Présentation d AXA REIM AXA - Séminaire International de Presse Présentation d AXA REIM Suduiraut 23 juin 2006 Pierre Vaquier, AXA REIM France Président Directeur Général Sommaire AXA REIM : une des 8 expertises du modèle multiexpert

Plus en détail

Performances contrastées entre les marchés locatif et d investissement

Performances contrastées entre les marchés locatif et d investissement . Panorama bureaux Ile-de-France 4 ème trimestre 2013 Performances contrastées entre les marchés locatif et d investissement Pénalisé par l environnement économique, fiscal et règlementaire, le marché

Plus en détail

La première SCPI d entreprise diversifiée Europe du marché

La première SCPI d entreprise diversifiée Europe du marché 11 septembre 2014 Communiqué de presse La Française lance LFP Europimmo, La première SCPI d entreprise diversifiée Europe du marché La Française REM lance LFP Europimmo, la première SCPI d entreprise dont

Plus en détail

Le marché informatique en France 2011 et tendances 2012

Le marché informatique en France 2011 et tendances 2012 Le marché informatique en France 2011 et tendances 2012 Juin 2012 Sextant Expertise 27, Boulevard des Italiens 75002 Paris Tél. : 01 40 26 47 38 www.sextant-expertise.fr Société inscrite à l ordre des

Plus en détail

Éléments méthodologiques sur le reporting environnemental 2011

Éléments méthodologiques sur le reporting environnemental 2011 1 Nos performances environnementales, sociales et sociétales en 2011 Éléments méthodologiques sur le reporting environnemental 2011 Sur les données environnementales publiées dans le présent rapport, il

Plus en détail

Actifs des fonds de pension et des fonds de réserve publics

Actifs des fonds de pension et des fonds de réserve publics Extrait de : Panorama des pensions 2013 Les indicateurs de l'ocde et du G20 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/pension_glance-2013-fr Actifs des fonds de pension et des fonds de réserve

Plus en détail

LA RÉDUCTION DU TEMPS DE TRAVAIL : UNE COMPARAISON DE LA POLITIQUE DES «35 HEURES» AVEC LES POLITIQUES D AUTRES PAYS MEMBRES DE L OCDE

LA RÉDUCTION DU TEMPS DE TRAVAIL : UNE COMPARAISON DE LA POLITIQUE DES «35 HEURES» AVEC LES POLITIQUES D AUTRES PAYS MEMBRES DE L OCDE LA RÉDUCTION DU TEMPS DE TRAVAIL : UNE COMPARAISON DE LA POLITIQUE DES «35 HEURES» AVEC LES POLITIQUES D AUTRES PAYS MEMBRES DE L OCDE par John P. Martin, Martine Durand et Anne Saint-Martin* Audition

Plus en détail

2013 Principales Métropoles

2013 Principales Métropoles Observatoire des Investissements Internationaux dans les 2013 Principales Métropoles Mondiales 2011 Présentation à la Presse 14 avril L édition 2013 de l Observatoire L Edition 2013 est la 4ème édition

Plus en détail

Venir au siège DomusVi à Suresnes

Venir au siège DomusVi à Suresnes PLans de localisation 1/ Quartier 2/ Paris 3/ Île-de-France 160 360 144 MONT VALÉRIEN D3 RUE DU CALVAIRE RUE WORTH LONGCHAMP T 2 D985 Dir. Rueil RUE DES MOULINEAUX BD HENRI SELLIER RUE DE SÈVRES HÔPITAL

Plus en détail

Édito FRANCE NOTE DE CONJONCTURE. 1er trimestre 2012 FRANCE. www.colliers-keops.fr

Édito FRANCE NOTE DE CONJONCTURE. 1er trimestre 2012 FRANCE. www.colliers-keops.fr 1er trimestre 2012 FRANCE FRANCE NOTE DE CONJONCTURE Édito Depuis plusieurs mois, le secteur de l immobilier d entreprise subit une double pression. D un côté, le scénario d une croissance molle s impose

Plus en détail

AXA COMMUNIQUÉ DE PRESSE

AXA COMMUNIQUÉ DE PRESSE AXA COMMUNIQUÉ DE PRESSE PARIS, 6 MAI 2015 Indicateurs d activité T1 2015 Chiffre d affaires en hausse de 10% en publié, bénéficiant d effets de change positifs Variation en comparable (à taux de change

Plus en détail

Étude trimestrielle de Crédit Foncier Immobilier

Étude trimestrielle de Crédit Foncier Immobilier Étude trimestrielle de Crédit Foncier Immobilier UN MARCHÉ LOCATIF QUI TOURNE AU RALENTI 3 e trimestre 2013 Direction des Études Point de conjoncture bureaux marché locatif FORTE DÉCÉLÉRATION SUR LES GRANDES

Plus en détail

Étude trimestrielle de Crédit Foncier Immobilier

Étude trimestrielle de Crédit Foncier Immobilier Étude trimestrielle de Crédit Foncier Immobilier 213 : UN BON DEUXIÈME SEMESTRE EN PERSPECTIVE 3 e trimestre 214 Direction des Études Point de conjoncture bureaux Marché locatif Île-de-France COUP DE FREIN

Plus en détail

ATELIER PARISIEN D URBANISME. Le parc de bureaux parisien et son potentiel de transformation

ATELIER PARISIEN D URBANISME. Le parc de bureaux parisien et son potentiel de transformation ATELIER PARISIEN D URBANISME Le parc de bureaux parisien et son potentiel de transformation AVRIL 2015 Directrice de la publication : Dominique Alba Étude réalisée par : François Mohrt Sous la direction

Plus en détail

Chiffre d'affaires par ligne de services

Chiffre d'affaires par ligne de services Troisième trimestre 2010 des revenus: EUR 1.210 millions Réservez au projet de loi: 90%, même par rapport au troisième trimestre 2009, 2010 Cash Flow Opérationnel s'élève à EUR 83 millions dans les neuf

Plus en détail

Les difficultés économiques actuelles devraient demeurer contenues à moins que les tensions financières s amplifient

Les difficultés économiques actuelles devraient demeurer contenues à moins que les tensions financières s amplifient PRÉSENTATION ÉCONOMIQUE ET FINANCIÈRE Association des économistes québécois de l Outaouais 5 à 7 sur la conjoncture économique 3 avril Les difficultés économiques actuelles devraient demeurer contenues

Plus en détail

Observatoire des Investissements Internationaux dans les

Observatoire des Investissements Internationaux dans les Observatoire des Investissements Internationaux dans les 2014 Principales Métropoles M Mondiales 2011 Présentation à la Presse 14 avril L édition 2014 de l Observatoire L Edition 2014 est la 5ème édition

Plus en détail

La confiance des chefs d entreprise continue de se renforcer en mai

La confiance des chefs d entreprise continue de se renforcer en mai 25-5-27 29-5-26 Liens: NBB.Stat Information générale Enquête mensuelle de conjoncture auprès des entreprises - mai 25 La confiance des chefs d entreprise continue de se renforcer en mai Le baromètre de

Plus en détail

Étude trimestrielle de Crédit Foncier Immobilier

Étude trimestrielle de Crédit Foncier Immobilier Étude trimestrielle de Crédit Foncier Immobilier 2013 : UN BON DEUXIÈME SEMESTRE EN PERSPECTIVE 2 e trimestre 2014 Direction des Études Point de conjoncture bureaux Marché locatif Île-de-France UN MARCHÉ

Plus en détail

Panorama bureaux Ile-de-France

Panorama bureaux Ile-de-France Panorama bureaux Ile-de-France I 1 On Point I 3 ème trimestre 2014 I 2 Le fait marquant Demande placée, le QCA a le vent en poupe depuis le début de l année Alors que la demande placée totale acte une

Plus en détail

Chantier Matériau. Work Material. project references. www.guardindustrie.com - www.guardindustry.com - www.guardindustrieitalia.it

Chantier Matériau. Work Material. project references. www.guardindustrie.com - www.guardindustry.com - www.guardindustrieitalia.it ReFeRENCES de chantiers project references www.guardindustrie.com - www.guardindustry.com - www.guardindustrieitalia.it Place Catalogne, Paris (France) Pavés béton Catalogne square, Paris (France) Concrete

Plus en détail

Les grandes transactions de bureaux en Ile-de-France

Les grandes transactions de bureaux en Ile-de-France Les grandes transactions de bureaux en Ile-de-France ilan 00 Janvier 009 Prochaine édition : Juillet 009 Valeurs locatives moyennes hautes Le secteur financier : champion de la consommation tertiaire Le

Plus en détail

Le creusement des inégalités touche plus particulièrement les jeunes et les pauvres

Le creusement des inégalités touche plus particulièrement les jeunes et les pauvres LE POINT SUR LES INÉGALITÉS DE REVENU Le creusement des inégalités touche plus particulièrement les jeunes et les pauvres Résultats issus de la Base de données de l OCDE sur la distribution des revenus

Plus en détail

esynthèse Études & Recherche Le marché des bureaux en Ile-de-France Août 2007 Forte augmentation de l'offre neuve

esynthèse Études & Recherche Le marché des bureaux en Ile-de-France Août 2007 Forte augmentation de l'offre neuve esynthèse Le marché des bureaux en Ile-de-France Août 27 Forte augmentation de l'offre neuve Études & Recherche Les commercialisations de bureaux en Ile-de-France se maintiennent à un très bon niveau en

Plus en détail

PROPERTY REPORT LE MARCHÉ DES BUREAUX SECONDAIRES EN EUROPE DE L OUEST SEPTEMBRE 2011

PROPERTY REPORT LE MARCHÉ DES BUREAUX SECONDAIRES EN EUROPE DE L OUEST SEPTEMBRE 2011 PROPERTY REPORT LE MARCHÉ DES BUREAUX SECONDAIRES EN EUROPE DE L OUEST SEPTEMBRE 211 PROPERTY REPORT - LE MARCHE DES BUREAUX SECONDAIRES EN EUROPE DE L OUEST - SEPTEMBRE 211 2 CONTACTS INTERNATIONAL INVESTMENT

Plus en détail

Baromètre de conjoncture de la Banque Nationale de Belgique

Baromètre de conjoncture de la Banque Nationale de Belgique BANQUE NATIONALE DE BELGIQUE ENQUETES SUR LA CONJONCTURE Baromètre de conjoncture de la Banque Nationale de Belgique Janvier 211 15 1 5-5 -1-15 -2 - -3-35 21 22 23 24 26 27 28 29 21 211 Série dessaisonalisée

Plus en détail

Les perspectives économiques

Les perspectives économiques Les perspectives économiques Les petits-déjeuners du maire Chambre de commerce d Ottawa / Ottawa Business Journal Ottawa (Ontario) Le 27 avril 2012 Mark Carney Mark Carney Gouverneur Ordre du jour Trois

Plus en détail

Croissance plus lente dans les pays émergents, accélération progressive dans les pays avancés

Croissance plus lente dans les pays émergents, accélération progressive dans les pays avancés POUR DIFFUSION : À Washington : 9h00, le 9 juillet 2015 STRICTEMENT CONFIDENTIEL JUSQU À DIFFUSION Croissance plus lente dans les pays émergents, accélération progressive dans les pays avancés La croissance

Plus en détail

Louvain School of Management The Preferred International Management School in Belgium CAMPUS UCL MONS

Louvain School of Management The Preferred International Management School in Belgium CAMPUS UCL MONS Louvain School of Management The Preferred International Management School in Belgium CAMPUS UCL MONS Our mission : Educating Responsible Leaders For a Responsible World LSM the Business School of UCL

Plus en détail

Le point sur les marchés des pensions. des pays de l OCDE OCDE

Le point sur les marchés des pensions. des pays de l OCDE OCDE CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 17 décembre 2013 à 14h30 «Etat des lieux sur l épargne en prévision de la retraite» Document N 13 Document de travail, n engage pas le Conseil Le

Plus en détail

J.P. Morgan Asset Management

J.P. Morgan Asset Management J.P. Morgan Asset Management Insight + Process = Results Héritage du groupe JPMorgan Chase & Co. De la Bank of the Manhattan Company - première institution de l héritage du groupe agréée en 1799 à l acquisition

Plus en détail

à la Consommation dans le monde à fin 2012

à la Consommation dans le monde à fin 2012 Le Crédit à la Consommation dans le monde à fin 2012 Introduction Pour la 5 ème année consécutive, le Panorama du Crédit Conso de Crédit Agricole Consumer Finance publie son étude annuelle sur l état du

Plus en détail

Malgré un environnement économique difficile, IMMOBEL continue à investir pour assurer sa croissance

Malgré un environnement économique difficile, IMMOBEL continue à investir pour assurer sa croissance Bruxelles, le 31 août 2012 8h40 Information réglementée COMMUNIQUÉ DE PRESSE Malgré un environnement économique difficile, IMMOBEL continue à investir pour assurer sa croissance Résultat opérationnel consolidé

Plus en détail

Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord trimestriel 1 er Trimestre 2013

Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord trimestriel 1 er Trimestre 2013 Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord trimestriel 1 er Trimestre 2013 I. L ensemble des marchés I.1. L environnement des marchés : les conditions de

Plus en détail

Investissements et R & D

Investissements et R & D Investissements et R & D Faits marquants en 2008-2009 - L investissement de l industrie manufacturière marque le pas en 2008 et se contracte fortement en 2009 - Très fort recul de l utilisation des capacités

Plus en détail

Comité de Bâle sur le contrôle bancaire. Rapport intérimaire sur la mise en œuvre du cadre réglementaire de Bâle

Comité de Bâle sur le contrôle bancaire. Rapport intérimaire sur la mise en œuvre du cadre réglementaire de Bâle Comité de Bâle sur le contrôle bancaire Rapport intérimaire sur la mise en œuvre du cadre réglementaire de Bâle Octobre 2013 Le présent document est traduit de l anglais. En cas de doute ou d ambiguïté,

Plus en détail

Un climat des affaires conforté

Un climat des affaires conforté JUILLET 2015 Un climat des affaires conforté Même si une part toujours importante de TPE/PME enregistre un recul du chiffre d affaires, le bilan du 2 e trimestre marque une amélioration sensible, confirmée

Plus en détail

Intraday Pricing Service. Votre traitement instantané quand vous le souhaitez.

Intraday Pricing Service. Votre traitement instantané quand vous le souhaitez. Intraday Pricing Service Votre traitement instantané quand vous le souhaitez. Intraday Pricing Service associe une base de données sur les instruments financiers d envergure internationale à un système

Plus en détail

Vos lignes téléphoniques fixes Analogiques, numériques (T0/T2) ou IP (Trunk SIP)

Vos lignes téléphoniques fixes Analogiques, numériques (T0/T2) ou IP (Trunk SIP) OFFRE ANNIVERSAIRE Profitez des promotions exceptionnelles Vos lignes téléphoniques fixes Analogiques, numériques (T0/T2) ou IP (Trunk SIP) Avec appels illimités vers les fixes et les mobiles en France

Plus en détail

NOTES DE CONJONCTURE - MARS 2014

NOTES DE CONJONCTURE - MARS 2014 CONTRAT SOCIAL 28/03/2014 J.Blanchard NOTES DE CONJONCTURE - MARS 2014 ----ooo---- ECONOMIE MONDIALE : sans changement notable sauf crises graves Les dernières prévisions pour 2014 et 2015 confirment les

Plus en détail

Agricultural Policies in OECD Countries: Monitoring and Evaluation 2005. Les politiques agricoles des pays de l OCDE: Suivi et évaluation 2005.

Agricultural Policies in OECD Countries: Monitoring and Evaluation 2005. Les politiques agricoles des pays de l OCDE: Suivi et évaluation 2005. Agricultural Policies in OECD Countries: Monitoring and Evaluation 2005 Summary in French Les politiques agricoles des pays de l OCDE: Suivi et évaluation 2005 Résumé Le soutien accordé aux producteurs

Plus en détail

Cinq ans après le début de la crise financière, l économie

Cinq ans après le début de la crise financière, l économie 52 5 L immobilier d entreprise allemand et les investisseurs Par Marcus Cieleback, directeur de recherche, PATRIZIA Immobilien AG. 5.1/ SITUATION GÉNÉRALE Cinq ans après le début de la crise financière,

Plus en détail

L ESSENTIEL 2014. *Séance de travail collaboratif. Séance de coworking* au NUMA, lieu de l innovation et du numérique à Paris.

L ESSENTIEL 2014. *Séance de travail collaboratif. Séance de coworking* au NUMA, lieu de l innovation et du numérique à Paris. L ESSENTIEL 2014 *Séance de travail collaboratif Séance de coworking* au NUMA, lieu de l innovation et du numérique à Paris. BNP Paribas accompagne l ensemble de ses clients : particuliers, associations,

Plus en détail

ANTICIPATIONS HEBDO. 16 Février 2015. L'élément clé durant la semaine du 9 Février 2015

ANTICIPATIONS HEBDO. 16 Février 2015. L'élément clé durant la semaine du 9 Février 2015 Direction de la Recherche Economique Auteur : Philippe Waechter L'élément clé durant la semaine du 9 Février 2015 Le premier point cette semaine porte sur la croissance modérée de la zone Euro au dernier

Plus en détail

Les banques suisses 2013 Résultats des enquêtes de la Banque nationale suisse

Les banques suisses 2013 Résultats des enquêtes de la Banque nationale suisse Communiqué presse Communication Case postale, CH-8022 Zurich Téléphone +41 44 631 31 11 communications@snb.ch Zurich, le 19 juin 2014 Les banques suisses 2013 Résultats s enquêtes la Banque nationale suisse

Plus en détail

FORTUNA di GENERALI. Fiche info financière assurance-vie pour la branche 23. FORTUNA di GENERALI 1

FORTUNA di GENERALI. Fiche info financière assurance-vie pour la branche 23. FORTUNA di GENERALI 1 FORTUNA di GENERALI 1 TYPE D ASSURANCE-VIE GARANTIES Assurance-vie dont le rendement est lié à des fonds d investissement (branche 23). Fortuna di Generali garantit des prestations en cas de vie ou en

Plus en détail

Banque et Finance. 6, Rue Duret - 75116 Paris T. : 33 (0)1. 53. 67. 50. 00 F : 33 (0)1. 53. 67. 50.01

Banque et Finance. 6, Rue Duret - 75116 Paris T. : 33 (0)1. 53. 67. 50. 00 F : 33 (0)1. 53. 67. 50.01 Banque et Finance PARIS LYON BORDEAUX LILLE LA REUNION BRUXELLES BARCELONE MILAN STUTTGART TUNIS BUENOS AIRES QUEBEC MONTREAL PEKIN SHANGHAI CANTON HANOI HO CHI MINH VILLE SINGAPOUR 6, Rue Duret - 75116

Plus en détail

Synopsis Fortis de l année 1998

Synopsis Fortis de l année 1998 Synopsis Fortis de l année 1998 1 Synopsis de l année 1998 Dans le courant de 1999, les activités de la Générale de Banque et de la CGER en Belgique et de MeesPierson, de la Generale Bank Nederland et

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE VENTE

CONDITIONS GENERALES DE VENTE 1/ Cartes Kertel Rechargeables CONDITIONS GENERALES DE VENTE 1-1/ CARTES FRANCE MONDE RECHARGEABLES: Les cartes "classiques" KERTEL (ci-après "les Cartes") sont des cartes de télécommunication, permettant

Plus en détail

L année touristique 2014 démarre de façon positive pour Paris avec un taux d occupation des hôtels de 72,5 % en progression de 0,6 point en janvier.

L année touristique 2014 démarre de façon positive pour Paris avec un taux d occupation des hôtels de 72,5 % en progression de 0,6 point en janvier. L année touristique 2014 démarre de façon positive pour Paris avec un taux d occupation des hôtels de 72,5 % en progression de 0,6 point en janvier. Sommaire Synthèse 1 Arrivées hôtelières par pays 2 Nuitées

Plus en détail