Le groupe «tumeurs digestives» de la FNCLCC

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le groupe «tumeurs digestives» de la FNCLCC"

Transcription

1 Cancéro dig. Vol. 2 N /2042/32420 LA RECHERCHE CLINIQUE EN ONCOLOGIE DIGESTIVE Le groupe «tumeurs digestives» de la FNCLCC Thierry Conroy (1), Christine Montoto-Grillot (2), Antoine Adenis (3) (1) Président du groupe digestif de la FNCLCC et oncologue au Centre Alexis Vautrin, Nancy (France) (2) Responsable des Projets du groupe digestif de la FNCLCC, Paris (France) (3) Secrétaire du groupe digestif de la FNCLCC et Oncologue au Centre Oscar Lambret, Lille (France) Présentation de la FNCLCC Créée en 1964, la Fédération Nationale des Centres de Lutte Contre le Cancer (FNCLCC) est l une des quatre fédérations hospitalières représentatives en France. Elle regroupe les 20 Centres de lutte contre le cancer, et a pour mission de défendre les intérêts de ses membres, et de développer avec eux des projets pour améliorer la prise en charge des malades, et faire progresser la science. Les Centres de Lutte Contre le Cancer (CLCC) sont des établissements de Santé privés à but non lucratif, participant au service public hospitalier, exclusivement dédiés à la prise en charge des cancers. Ils assurent des missions de soins, de recherche et d enseignement, avec la volonté permanente d accroître la qualité de la prise en charge et l accessibilité aux soins. Constituant un réseau à la fois régional et national, les Centres sont porteurs d un modèle de prise en charge globale et pluridisciplinaire des personnes atteintes d un cancer, modèle qui a largement servi de socle aux propositions de prise en charge des malades du Plan Cancer 1. Présentation du BECT Créé en 1994 par la FNCLCC, le Bureau d Études Cliniques et Thérapeutiques (BECT) est avant tout un opérateur de recherches cliniques en cancérologie. Il fédère les unités de recherche clinique des Centres de Lutte Contre le Cancer (CLCC). Il est soutenu financièrement par un partenaire caritatif unique : la Ligue Nationale Contre le Cancer. Il a obtenu le statut de Centre d Investigation Clinique (CIC) labellisé par le Ministère de la Santé et par l INSERM. À ce titre, il est éligible aux financements des MERRI (Missions d Enseignement, de Recherche, de Recours et d Innovation). L objectif du BECT est de développer une recherche académique clinique et translationnelle, à la fois pertinente et rigoureuse, dans le but d améliorer les traitements contre le cancer et la prise en charge des patients. Sa stratégie de recherche privilégie les domaines moins exploités par l industrie pharmaceutique (par exemple : cancers œsogastriques, sarcomes), les pathologies orphelines (canal anal, cholangiocarcinome), les prises en charge pluriprofessionnelles (associations de radiothérapie et de chimiothérapie) ou ceux relatifs à la prise en charge de certaines catégories de la population comme les personnes âgées atteintes d un cancer. Bien qu initialement construit à partir des forces soignantes des CLCC, le BECT a vu, au fil du temps, ses activités s étendre à d autres professionnels n exerçant pas forcément dans les CLCC. Ainsi, le BECT promeut-il des études dans plus de 130 Centres français et internationaux. Son envergure internationale est reconnue par l European Organisation for Treatment of Cancer (EORTC) dont il héberge le Bureau de liaison français. Dans son rôle de promoteur académique, le BECT, en collaboration avec la Ligue nationale contre le cancer, met en place et suit des études cliniques dans le cadre de groupes spécifiques par type de tumeurs. Ces groupes «tumeurs» correspondent à un portefeuille d essais définissant des approches stratégiques différentes pour une pathologie d organe donnée. Ces groupes sont au nombre de 9 : Groupe Digestif Groupe Sein Groupe Uro-génital Groupe Sarcome Groupe Gérico (gériatrie en oncologie) Groupe Fedegyn (gynécologie) Groupe GEP (groupe des essais précoces) Groupe ORL Groupe de Recherche Translationnelle En 2009, le BECT a inclus patients dans plus de 20 études ouvertes aux inclusions. aln.editions

2 122 Cancéro dig. Vol. 2 N Présentation du Groupe Digestif Le groupe «tumeurs digestives» de la FNCLCC, à travers les études promues par le BECT, priorise les essais pluridisciplinaires qui associent les oncologues médicaux, les gastroentérologues, les radiothérapeutes, les chirurgiens, les anatomopathologistes, etc. Les études sont intégrées dans le portefeuille d essais (Actions Concertées dans les cancers COloRectaux et Digestifs). Le groupe souhaite mener des études de phase II innovantes susceptibles de servir secondairement de base de discussion pour préparer des études de phase III au sein de PRODIGE (Partenariat de Recherche en Oncologie DIGEstive FNCLCC-FFCD pour les études randomisées). Le groupe est ouvert à tous les professionnels de santé désireux de s investir dans le domaine de la recherche clinique en cancérologie digestive, et soucieux d excellence et de qualité. Le groupe est piloté par un Président et un Secrétaire, renouvelés tous les 4 ans. Le PRODIGE permet ainsi d élaborer et de mettre en œuvre de grandes études nationales et internationales. Grâce à un rythme soutenu en matière s (exemples : PRODIGE 4 / Accord 11/0402 et PRODIGE 2 / Accord 12/0405, qui ont inclus 150 à 200 patients/an), les réponses à des questions stratégiques de cancérologie digestive peuvent être publiées rapidement. Par ailleurs, le lancement récent d études de phase II ou III dans des pathologies plus rares telles que les cancers du canal anal, les cholangiocarcinomes ou les carcinoses péritonéales, ou encore d études associées à de la recherche translationnelle, permettent d accroître la légitimité du groupe. Le groupe «tumeurs digestives» de la FNCLCC compte, en 2010, poursuivre sa politique de lancements d études, avec le soutien du BECT en tant que promoteur. Il veille également, tout en conservant son indépendance scientifique, à renforcer la dynamique de participation de ses membres aux différents groupes de réflexion (sous-groupes thématiques PRODIGE, collaborations intergroupes avec le GERCOR, collaborations translationnelles) afin de demeurer un partenaire créatif et exigeant dans le domaine de la recherche clinique en cancérologie digestive. Les membres du groupe «tumeurs digestives» de la FNCLCC sont également impliqués dans l enseignement en partenariat avec la FFCD : cours intensifs, journée PRODIGE annuelle et, récemment, workshop pluri-professionnel à Montpellier sur le cancer du rectum. Enfin, certains membres du groupe participent à l élaboration du Thésaurus National de Cancérologie Digestive. Essais cliniques en cours en 2010 et promus par le groupe digestif de la FNCLCC via le BECT En janvier 2010, le groupe «tumeurs digestives» de la FNCLCC a la promotion de 7 études en cours de recrutement ou en cours de mise en place, dont 6 études dans le cadre PRODIGE. Ces études concernent des indications très diverses : canal anal, œsophage, cancer colorectal, cholangiocarcinome et estomac. Carcinose péritonéale PRODIGE 7 Accord 15/0608 : essai de phase III évaluant la place de la chimiohyperthermie intrapéritonéale peropératoire (CHIP) après résection maximale d une carcinose péritonéale d origine colorectale associée à une chimiothérapie systémique. L objectif principal de cette étude est d étudier la survie globale chez les patients porteurs d une carcinose péritonéale d origine colorectale, ayant fait l objet d une résection chirurgicale complète macroscopiquement ou suboptimale ( 1 mm) et bénéficiant d un traitement maximal avec chimiohyperthermie (c est-à-dire chirurgie maximale + chimiohyperthermie ± chimiothérapie systémique postopératoire) ou d un traitement maximal sans chimiohyperthermie (c est-à-dire chirurgie maximale ± chimiothérapie systémique). Cette étude est ouverte depuis février 2008, 16 centres experts ont enregistré 88 patients et ont randomisé, en peropératoire, 50 patients en 23 mois. La relative rareté de la situation clinique et le petit nombre de centres experts participants expliquent le retard s par rapport aux prévisions initiales. Canal anal Accord 16/0708 : essai de phase II multicentrique non randomisée étudiant l impact de l association radiochimiothérapie (65 Gy + cisplatine + 5FU) au cetuximab chez les patients présentant un cancer du canal anal localement avancé. L objectif principal de l étude sera d évaluer la réponse tumorale objective (réponses complètes et partielles) 8 semaines après la fin du traitement (radiochimiothérapie + anti-egfr + radiothérapie de complément) dans les cancers anaux localement avancés. Cette étude est ouverte depuis mars 2009, 13 centres ont enregistré 10 patients en 4 mois. Cependant, cette étude a vu ses inclusions s arrêter en juillet 2009 pour toxicité. Après analyse approfondie des 10 patients inclus, des modifications du protocole ont été effectuées et les inclusions ont été relancées le 5 janvier Par mesure conservatoire, seuls 6 centres ayant accès à l IMRT, peuvent, pour le moment, inclure. Une étude de recherche translationnelle est annexée à ce projet afin d étudier les marqueurs tumoraux associés à la réponse et de la toxicité pour étudier, dans le sang, les génotypes des récepteurs Fc des immunoglobulines (FCGR2A et FCGR3), et leur association à la toxicité cutanée, la survie objective et la survie sans rechute. Œsophage PRODIGE 5 - Accord 17/0707 : étude de phase II-III comparant la radiochimiothérapie avec FOLFOX à la radiochimiothérapie à base de 5FU-cisplatine (schéma HERSKOVIC) en traitement de première ligne du cancer de l œsophage inopérable. L objectif

3 Cancéro dig. Vol. 2 N principal de l étude est de comparer la survie sans progression entre ces deux radiochimiothérapies. La phase II a inclus 97 patients entre octobre 2004 et décembre 2005, promue par Sanofi-Aventis. Puis, la promotion de la phase III a été reprise par le BECT de la FNCLCC en mars 2008 et 92 patients ont été randomisés en 23 mois parmi les 28 centres ouverts. En février 2010, une analyse intermédiaire de la phase III a été revue par un IDMC. Les experts ont recommandé la poursuite des inclusions. Cholangiocarcinome PRODIGE 12 Accord 18/0803 : essai randomisé de phase III multicentrique, comparant l effet d une chimiothérapie adjuvante de 6 mois par gemcitabine-oxaliplatine à une surveillance, chez des patients opérés d un cancer des voies biliaires. Cette étude a été ouverte aux inclusions en juillet L objectif principal de l étude a pour but d augmenter la survie sans récidive par le GEMOX et d améliorer la qualité de vie. Cette étude est ouverte depuis août Onze centres sont ouverts et 10 patients ont été inclus dans 5 centres. Une étude de recherche translationnelle est annexée à ce projet afin d identifier les principales caractéristiques anatomocliniques et phénotypiques des cancers des voies biliaires avant traitement ; les lésions du foie non tumoral associées et susceptibles de favoriser l émergence des cancers des voies biliaires ; les voies de signalisation susceptibles de prédire la réponse au traitement ; les caractéristiques moléculaires permettant de différencier les tumeurs en fonction de leur siège sur l arbre biliaire (voie biliaire extrahépatique, cholangiocarcinome intrahépatique de siège central (hilaire), cholangiocarcinome de siège périphérique et vésicule. Estomac PRODIGE 17 Accord 20/0904 : essai de phase II randomisé multicentrique évaluant l efficacité d une chimiothérapie seule ou combinée à l AMG 102 ou au panitumumab en traitement de première ligne chez des patients atteints d adénocarcinome œsogastrique localement avancé (non résécable) ou métastatique. L objectif principal de l étude est d évaluer le taux de survie sans progression (SSP) à 4 mois. Cette étude est une opportunité pour le groupe digestif de la FNCLCC car elle permet d accéder à des molécules innovantes. Le dépôt aux CPP et AFSSAPS est prévu au premier semestre Une étude de recherche translationnelle est annexée à ce projet afin d identifier des marqueurs pronostiques et prédictifs potentiels de l effet des traitements, notamment par l étude sur échantillons tumoraux en FISH/CISH et biologie moléculaire, l étude pharmacogénétique sur échantillons sanguins, l étude des cellules tumorales circulantes (CTC), et l étude des cellules immunitaires circulantes (CIC). Côlon métastatique PRODIGE 14 Accord 21/0905 : essai de phase II, randomisé multicentrique, évaluant le meilleur régime de chimiothérapie associée à une thérapie ciblée déterminée selon le statut KRAS dans les métastases hépatiques initialement non résécables des cancers colorectaux métastatiques (CCRM). L objectif principal de l étude est de comparer les taux de résection (R0/R1) des métastases hépatiques entre le bras contrôle (bichimiothérapie + thérapie ciblée) versus le bras expérimental (trichimiothérapie + thérapie ciblée), la thérapie ciblée étant choisie selon le statut K-Ras. Cette étude est en cours de rédaction en ce début d année Une ouverture des Centres est cependant prévue dans l année. Une étude de recherche translationnelle est annexée à ce projet afin d évaluer des facteurs prédictifs liés à la tumeur telle que des mutations somatiques (KRAS, BRAF, TP53 ) et des phénomènes d amplification génique (EGFR) ; d évaluer des facteurs prédictifs liés au patient tels que des polymorphismes génétiques (récepteurs Fc gamma et VEGF) ; d évaluer le phénomène d ADCC par immunohistochimie et méthode Bio-Plex, afin d analyser les populations lymphocytaires recrutées et les chémokines impliquées ; d évaluer l ensemble de ces paramètres sur la réponse histologique, le taux de résection in sano (R0), la survie sans récidive et la survie sans progression ; d étudier les Cellules Tumorales Circulantes comme facteur pronostique des cancers colorectaux métastatiques potentiellement résécables. PRODIGE 18 Accord 22/0906 : essai de phase II, randomisé multicentrique, évaluant l efficacité d une chimiothérapie standard à base de fluoropyrimidine associée au cetuximab ou au bevacizumab, chez des patients KRAS sauvage, atteints d un cancer colorectal métastatique, en progression après une première ligne de traitement avec bevacizumab. L objectif principal de l étude est d évaluer la survie sans progression (SSP) à 4 mois. Cette étude est en cours de rédaction en ce début d année Une ouverture des Centres est prévue courant Une étude de recherche translationnelle est annexée à ce projet afin d étudier les facteurs pronostiques et prédictifs potentiels de réponse aux anti-egfr et anti-vegf.

4 124 Cancéro dig. Vol. 2 N Récapitulatif des études en cours et à venir du groupe digestif au 26 janvier 2010 Études État Titre Localisation Coordonnateur Traitements Nombre de patients attendus Durée inclusions Nombre de centres Date AFSSAPS 15/0608 CHIP PRODIGE 7 I 16/0708 monobras 17/0707 PRODIGE 5 I 18/0803 PRODIGE 12 I 20/0904 PRODIGE 17 21/0905 PRODIGE 14 22/0906 PRODIGE 18 Reprise inclusions Essai de phase III évaluant la place de la chimiohyperthermie intrapéritonéale peropératoire (CHIP) chez les patients ayant bénéficié d une réduction tumorale chirurgicale maximale d une carcinose péritonéale d origine colorectale. Essai de phase II multicentrique non randomisée étudiant l impact de l association radiochimiothérapie (65 gy + cisplatine + 5FU) au cetuximab chez les patients présentant un cancer anal localement avancé. / III study comparing radiochemotherapy with the folfox regimen versus radiochemotherapy with 5fu-cisplatin (herskovic regimen) in first line treatment of patients with inoperable oesophageal cancer. Essai de phase III multicentrique randomisé, comparant l effet d une chimiothérapie adjuvante de 6 mois par gemcitabineoxaliplatine à 85 mg/m² (GEMOX 85) à une surveillance chez des patients opérés d un cancer des voies biliaires. MEGA : essai de phase II randomisé multicentrique évaluant l efficacité d une chimiothérapie seule ou combinée à l AMG 102 ou au panitumumab en traitement de première ligne chez des patients atteints d adénocarcinome œsogastrique avancé. Essai de phase II randomisé pour déterminer le meilleur régime de chimiothérapie associée à une thérapie ciblée déterminée selon le statut KRAS dans les métastases hépatiques potentiellement résécables des cancers colorectaux métastatiques (CCR). A randomized phase II study for evaluation of two strategies in patients with KRAS, BRAF wildtype metastatic colorectal cancer after first-line bevacizumab plus chemotherapy failure: cetuximab versus bevacizumab in combination with crossover fluoropyrimidyne-bases chemotherapy. Carcinose péritonéale F. QUENET mois 13 05/11/2007 Canal anal E. DEUTSCH ERBITUX 77 2 ans 15 03/10/2008 Œsophage T. CONROY Acide folinique Oxaliplatine 5 FU ans Voies biliaires E. BOUCHER ans 30 11/05/2009 L adénocarcinome localement avancé (non résécable) ou métastatique de l estomac, de l œsophage ou du cardia Cancer colorectal métastatique Cancer colorectal métastatique D. MALKA AMB 102 Panitumumab ans 30 Mars 2010 M. YCHOU ERBITUX ans 40 J. BENNOUNA Bevacizumab ans 40 1 er semestre e semestre 2010

5 Cancéro dig. Vol. 2 N Publication de résultats d études en 2009 L année 2009 a été riche en présentations. En effet, 4 études fédérales dont une étude PRODIGE 2 / Accord 12/0405 ont été présentées dans quatre congrès nationaux et internationaux (dont 5 présentations à l ASCO). Liste des communications en 2009 Poster discussion ASCO 2009 Pr T. CONROY CAV - Nancy 03 Induction chemotherapy (ICT) and dose intensification of the radiation boost in locally advanced anal canal carcinoma (LAACC): definitive analysis of the intergroup 03 trial Poster ASCO 2009 Dr F. VIRET IPC - Marseille 09 Étude randomisée de phase II, évaluant l association (radiothérapie-docétaxel- 5Fluorouracile) et l association (radiothérapiedocétaxel-cisplatine) dans les adénocarcinomes du pancréas non résécables Présentation orale ASCO 2009 Pr J.-P. GÉRARD CAL - Nice 12 Preoperative chemoradiation for locally advanced rectal cancer. Preliminary safety results of the 12 PRODIGE2 randomized trial Poster ASCO CEC 2009 Dr D. MALKA Poster ASCO RC Communication orale RC Francophone 13 Poster CEC JFHOD 2009 Dr D. MALKA 13 Présentation orale ASTRO 2009 Pr J.-P. GÉRARD CAL - Nice 12 Preoperative chemoradiation for locally advanced rectal cancer. Preliminary safety results of the 12 PRODIGE2 randomized trial Poster discussion RC ESMO Une publication est parue dans «Annals of Oncology». Annals of Oncology Pr M. YCHOU Val d Aurelle - Montpellier 02 LV5FU2 + CPT-11 versus LV5FU2 alone in adjuvant colon cancer: Interim safety results of the phase III randomized FNCLCC Accord 02/ FFCD 9802 Trial

Avec le Soutien de ROCHE RECHERCHE CLINIQUE À L HÔPITAL EUROPÉEN. Retour d expérience Dr. Y. RINALDI novembre 2016

Avec le Soutien de ROCHE RECHERCHE CLINIQUE À L HÔPITAL EUROPÉEN. Retour d expérience Dr. Y. RINALDI novembre 2016 Avec le Soutien de ROCHE RECHERCHE CLINIQUE À L HÔPITAL EUROPÉEN Retour d expérience novembre 2016 Gercor DREAM, OPTIMOX3 OPTIMOX 3 TARCEVA STUDY. C04-2 PHASE III STUDY OF AN OPTIMIZED CHEMOTHERAPY + AVASTIN

Plus en détail

Chimiothérapie adjuvante des cancers de la vésicules et des voies biliaires

Chimiothérapie adjuvante des cancers de la vésicules et des voies biliaires Chimiothérapie adjuvante des cancers de la vésicules et des voies biliaires L.Debbah, H.Djedi CAC Annaba CIC Alger le 11/03/2017 Introduction Pathologie rare: -< 1% de tout les cancers dans le monde -

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE 12 MAI 2011

COMMUNIQUE DE PRESSE 12 MAI 2011 COMMUNIQUE DE PRESSE 12 MAI 2011 Cancer du pancréas métastatique : les travaux d une équipe française publiée dans la prestigieuse revue médicale le New England Journal of Medicine The New England Journal

Plus en détail

Thérapies ciblées en cancérologie digestive chez le sujet âgé. Laetitia Dahan CHU Timone Marseille

Thérapies ciblées en cancérologie digestive chez le sujet âgé. Laetitia Dahan CHU Timone Marseille Thérapies ciblées en cancérologie digestive chez le sujet âgé Laetitia Dahan CHU Timone Marseille Principe de prise en charge: Questions non résolues 1 ère étape: faut-il traiter le cancer? - ATCD, comorbidités

Plus en détail

PROTOCOLES GERCOR Cancers Digestifs. Actualisation : mars 2009

PROTOCOLES GERCOR Cancers Digestifs. Actualisation : mars 2009 PROTOCOLES GERCOR Cancers Digestifs Actualisation : mars 2009 ndications Cancer colo-rectal om Phase Objectif Principal Localisé stade Stratégie Chimiothérapie Adjuvante DEA Durée de la chimiothérapie

Plus en détail

Traitement adjuvant des cancers du rectum : cette maison est pour!

Traitement adjuvant des cancers du rectum : cette maison est pour! Traitement adjuvant des cancers du rectum : cette maison est pour! et n a pas de conflits d intérêt Pr Thierry CONROY Chimiothérapie adjuvante des cancers du rectum : le point de la situation Cancers du

Plus en détail

Objectif principal. Objectifs secondaires. Résumé / Schéma de l'étude. Phase : III. Type d'essai : Interventionnel. Thème spécifique : Sujets Agés

Objectif principal. Objectifs secondaires. Résumé / Schéma de l'étude. Phase : III. Type d'essai : Interventionnel. Thème spécifique : Sujets Agés PRODIGE 34 - ADAGE Etude de phase III randomisée évaluant la chimiothérapie adjuvante après résection d'un adenocacinome colique de stade III chez les patients de 70 ans et plus Phase : III Type d'essai

Plus en détail

RAPPORT DE CONGRES : L ASCO 2003/CHICAGO P.ARTRU - G.LLEDO

RAPPORT DE CONGRES : L ASCO 2003/CHICAGO P.ARTRU - G.LLEDO 1 RAPPORT DE CONGRES : L ASCO 2003/CHICAGO P.ARTRU - G.LLEDO L ASCO 2003 aura été un grand cru en cancérologie digestive avec son lot d informations de grande importance concernant surtout le cancer colorectal

Plus en détail

ELOXATINE 100 mg et 50 mg - Poudre lyophilisée pour perfusion

ELOXATINE 100 mg et 50 mg - Poudre lyophilisée pour perfusion DENOMINATION DU MEDICAMENT & FORME PHARMACEUTIQUE ELOXATINE 100 mg et 50 mg - Poudre lyophilisée pour perfusion CARACTERISTIQUES Dénomination commune : Oxaliplatine Composition qualitative et quantitative

Plus en détail

Cohorte NADEGE. Thomas APARICIO. Service de Gastroentérologie Hôpital Avicenne, Bobigny

Cohorte NADEGE. Thomas APARICIO. Service de Gastroentérologie Hôpital Avicenne, Bobigny Cohorte NADEGE Thomas APARICIO Service de Gastroentérologie Hôpital Avicenne, Bobigny thomas.aparicio@avc.aphp.fr Cours intensif de cancérologie digestive, FFCD-PRODIGE, 6 avril 2012 Pourquoi une cohorte

Plus en détail

Adénocarcinome inopérable du pancréas Intérêt de la chimiothérapie néo-adjuvante

Adénocarcinome inopérable du pancréas Intérêt de la chimiothérapie néo-adjuvante Adénocarcinome inopérable du pancréas Intérêt de la chimiothérapie néo-adjuvante M.OUKKAL, K. BOUZID Service d Oncologie Médicale EHS CPMC Alger Symposium International de Cancérologie Digestive Alger

Plus en détail

Chimiothérapie des cholangiocarcinomes localement avancés ou métastatiques

Chimiothérapie des cholangiocarcinomes localement avancés ou métastatiques Chimiothérapie des cholangiocarcinomes localement avancés ou métastatiques Meher BEN ABDELGHANI Oncologie Médicale Centre Paul Strauss- Strasbourg mbenabdelghani@strasbourg.unicancer.fr Généralités Tumeur

Plus en détail

Interne: A. Pham Tuteur : Dr Peugniez

Interne: A. Pham Tuteur : Dr Peugniez Interne: A. Pham Tuteur : Dr Peugniez Généralités Epidémiologie Incidence 7800 nouveaux cas par an (1) 70-80 ans Prédominance masculine Bilan pré thérapeutique TDM TAP Echoendoscopie + biopsie si réalisable

Plus en détail

Session 3 : Recherche clinique

Session 3 : Recherche clinique Session 3 : Recherche clinique Modérateurs : Elena Paillaud Pierre Soubeyran Essai FFCD 1404, REGOLD et autres essais digestifs Thomas Aparicio Gastro entérologue, Bobigny Essais cliniques en cancérologie

Plus en détail

OMEDIT NORD PAS DE CALAIS Réseau Régional de Cancérologie Nord Pas de Calais

OMEDIT NORD PAS DE CALAIS Réseau Régional de Cancérologie Nord Pas de Calais SL-SM-JMT / 10_03_02 OMEDIT NORD PAS DE CALAIS Réseau Régional de Cancérologie Nord Pas de Calais BASE DE TRAVAIL OMEDIT RHONE-ALPES-AUVERGNE RESEAUX DE CANCEROLOGIE RHONE-ALPES ET AUVERGNE GROUPE DE TRAVAIL

Plus en détail

Prise en charge des patients avec cancer du rectum et métastases hépatiques synchrones RESECABLES

Prise en charge des patients avec cancer du rectum et métastases hépatiques synchrones RESECABLES Prise en charge des patients avec cancer du rectum et métastases hépatiques synchrones RESECABLES Regimbeau JM Service de chirurgie digestive et Oncologique CHU Amiens Nord, université de Picardie Amiens

Plus en détail

Quel schéma de radiothérapie proposer à un sujet Agé porteur d un cancer digestif? Exemple du cancer de l œsophage et du rectum

Quel schéma de radiothérapie proposer à un sujet Agé porteur d un cancer digestif? Exemple du cancer de l œsophage et du rectum Quel schéma de radiothérapie proposer à un sujet Agé porteur d un cancer digestif? Exemple du cancer de l œsophage et du rectum Dr Servagi Vernat Stéphanie, Radiothérapeute CHRU Besançon 20 mars 2015 Pas

Plus en détail

Essais en oncologie digestive

Essais en oncologie digestive Essais en oncologie digestive Pr Thomas APARICIO Gastroentérologie & Oncologie Digestive Hôpital Saint Louis, Paris thomas.aparicio@aphp.fr 20/10/2017 Essais multicentriques en Oncogériatrie Digestive

Plus en détail

Cancer du pancréas. Cancer fréquent et grave: décès/an UE Facteurs favorisants: tabac ++ Pronostic catastrophique: Comment améliorer cela???

Cancer du pancréas. Cancer fréquent et grave: décès/an UE Facteurs favorisants: tabac ++ Pronostic catastrophique: Comment améliorer cela??? Cancer du pancréas Cancer fréquent et grave: 40 000 décès/an UE Facteurs favorisants: tabac ++ Pronostic catastrophique: Survie à 5 ans: < 5 % voire < 1 % Diagnostic tardif et génie évolutif particulier

Plus en détail

Thésaurus National de Cancérologie Digestive TNCD

Thésaurus National de Cancérologie Digestive TNCD Thésaurus National de Cancérologie Digestive TNCD www.tncd.org Jean-Louis Legoux Secrétaire Général de la FFCD Membre du comté de Pilotage Histoire Chimiothérapie des cancers digestifs : début des années

Plus en détail

Traitement. des metastases hepatiques. de cancer colorectal : quoi de neuf? Treatment of liver colorectal metastases: what s new? Dossier thematique

Traitement. des metastases hepatiques. de cancer colorectal : quoi de neuf? Treatment of liver colorectal metastases: what s new? Dossier thematique Treatment of liver colorectal metastases: what s new? Audrey Payance (1), Thierry Lecomte (2)(3) 1 CHU d Angers, service d hepato-gastroenterologie, 4, rue rrey, 49933 Angers cedex 9, France 2 Universite

Plus en détail

Cancer colorectal Synthèse des avancées thérapeutiques depuis 1 an

Cancer colorectal Synthèse des avancées thérapeutiques depuis 1 an Cancer colorectal Synthèse des avancées thérapeutiques depuis 1 an Astrid Lièvre Département d Oncologie Médicale Institut Curie Hôpital René Huguenin (Saint-Cloud) Université Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines

Plus en détail

10 ème Rencontre Régionale de cancérologie Digestive

10 ème Rencontre Régionale de cancérologie Digestive 10 ème Rencontre Régionale de cancérologie Digestive Poitiers, le 19 juin 2014 10 ème Rencontre Régionale de Cancérologie Digestive 3 ème communication: Nouveautés en matière de traitement médical des

Plus en détail

Indications de la radiothérapie

Indications de la radiothérapie traitements, soins et innovation MAI 2009 Indications de la radiothérapie CANCER DU rectum COLLECTION recommandations & référentiels OUTIL D AIDE À LA DÉCISION CONSENSUS D EXPERTS À PARTIR DE RECOMMANDATIONS

Plus en détail

ESSAIS CLINIQUES au 1 er juin 2010

ESSAIS CLINIQUES au 1 er juin 2010 ESSAIS CLINIQUES au 1 er juin 2010 44 Prévisionnel fin 2010 60 55 50 45 40 35 30 25 20 15 10 5 0 19 2006 45 2007 54 2008 40 2009 44 2010 Jusqu au 1 er juin 2010 SEIN OVAIRE DIGESTIF PROSTATE POUMON REIN

Plus en détail

Chimiothérapie adjuvant après résection d un cancer du côlon

Chimiothérapie adjuvant après résection d un cancer du côlon Chimiothérapie adjuvant après résection d un cancer du côlon Pr Thomas APARICIO Gastroentérologie & Oncologie Digestive Hôpital Saint Louis thomas.aparicio@aphp.fr 20/10/2017 Pr Thomas APARICIO thomas.aparicio@aphp.fr

Plus en détail

PRODIGE 35 - PANOPTIMOX

PRODIGE 35 - PANOPTIMOX PRODIGE 35 - PANOPTIMOX Phase II randomisée dans le cancer pancréatique métastatique évaluant le FOLFIRINOX +/- LV5FU2 en entretien et le FIRGEM en 1ère ligne Phase : II Type d'essai : Interventionnel

Plus en détail

Cancer Colo-Rectal Métastatique 2e ligne : je switche ma chimiothérapie... et ma thérapie ciblée?

Cancer Colo-Rectal Métastatique 2e ligne : je switche ma chimiothérapie... et ma thérapie ciblée? Paris, 09 10 décembre 2016 Cancer Colo-Rectal Métastatique 2e ligne : je switche ma chimiothérapie... et ma thérapie ciblée? Pr Jaafar BENNOUNA Université de Nantes - France Institut de Cancérologie de

Plus en détail

Comité scientifique Orléans : Legoux JL, Lagasse JP FFCD : Seitz JF, Phelip JM, Aparicio T, Faroux R, Bouché O, Lecomte T, Unicancer : Boige V

Comité scientifique Orléans : Legoux JL, Lagasse JP FFCD : Seitz JF, Phelip JM, Aparicio T, Faroux R, Bouché O, Lecomte T, Unicancer : Boige V COURS INTENSIFS DE LA FFCD ORLEANS 17-18 Novembre 2016 Centre Hospitalier Régional d Orléans Salle Jacques Guillemot 14, avenue de l Hôpital 45100 ORLEANS LA SOURCE Comité scientifique Orléans : Legoux

Plus en détail

Cancers Coliques Métastatiques Quand il faut frapper fort. E FRANCOIS Nice

Cancers Coliques Métastatiques Quand il faut frapper fort. E FRANCOIS Nice Cancers Coliques Métastatiques Quand il faut frapper fort E FRANCOIS Nice Cas clinique Homme né en 1952 ATCD : asthme, diabète Douleurs abdominales depuis plusieurs mois 62 kg (PDF 68kg) 1,70m Examen clinique

Plus en détail

Stade I pt1-t2-n0. Stade II pt3-t4-n0. Stade III pt-n1-n2. Discussion RCP Folfox ou Xeloda? Standard Chirurgie seule. Chirurgie + FOLFOX 4 (12 cures)

Stade I pt1-t2-n0. Stade II pt3-t4-n0. Stade III pt-n1-n2. Discussion RCP Folfox ou Xeloda? Standard Chirurgie seule. Chirurgie + FOLFOX 4 (12 cures) Référentiel en Oncologie Digestive Réseau ONCO LR (mise à jour : 2007) Cancer du côlon non métastatique Stade I pt1-t2-n0 Stade II pt3-t4-n0 Stade III pt-n1-n2 Bon pronostic Mauvais pronostic Occlusion,

Plus en détail

NOUVEAU THÉSAURUS DES TUMEURS ENDOCRINES PANCRÉATIQUES

NOUVEAU THÉSAURUS DES TUMEURS ENDOCRINES PANCRÉATIQUES NOUVEAU THÉSAURUS DES TUMEURS ENDOCRINES PANCRÉATIQUES Objectifs pédagogiques : Classifications OMS TNM Options thérapeutiques et indications Réseaux TENPATH et RENATEN Catherine Lombard-Bohas Service

Plus en détail

L apport des groupes coopérateurs à la recherche en oncologie. J. Faivre, Dijon

L apport des groupes coopérateurs à la recherche en oncologie. J. Faivre, Dijon L apport des groupes coopérateurs à la recherche en oncologie J. Faivre, Dijon Conflit d intérêt : aucun - Qui fait de la recherche clinique en oncologie? Place des groupes coopérateurs en oncologie. -

Plus en détail

RappoRt d'activité Impulser la recherche clinique

RappoRt d'activité Impulser la recherche clinique RappoRt d'activité 2008 Impulser la recherche clinique Sommaire La lettre du Président 4 L interview de la Directrice Scientifique 6 Bilan des inclusions en 2008 9 13 ACCORD (Digestif) 14 FEDEGYN 28 GERICO

Plus en détail

Recherche translationnelle : un nouvel aspect de travail des ARCs/TECs

Recherche translationnelle : un nouvel aspect de travail des ARCs/TECs Recherche translationnelle : un nouvel aspect de travail des ARCs/TECs Jean-Louis Legoux CHR d Orléans Recherche translationnelle : quelques exemples Gestion des prélèvements Recherche translationnelle

Plus en détail

FDRK: Feuille de route cancer du colon - Cohorte de patients atteints d'un cancer colorectal

FDRK: Feuille de route cancer du colon - Cohorte de patients atteints d'un cancer colorectal FDRK: Feuille de route cancer du colon - Cohorte de patients atteints d'un cancer colorectal Responsable(s) : Abenhaim Lucien, INSERM U657 Date de modification : 16/07/2013 Version : 2 ID : 6922 Général

Plus en détail

PAOLA-1. peritoneal cancer

PAOLA-1. peritoneal cancer PAOLA-1 Platine, Avastin and OLAparib in 1 st line of advanced high grade epithelial ovarian, fallopian tube, or primary peritoneal cancer Randomized, Double-blind, Phase III Trial of olaparib vs. placebo

Plus en détail

Chimiothérapie du cancer du côlon, indications, effets secondaires

Chimiothérapie du cancer du côlon, indications, effets secondaires Chimiothérapie du cancer du côlon, indications, effets secondaires Michel Ducreux 1,2, Charles Ferté 1,2, Valérie Boige 1, Pascal Burtin 1, Rita Bou-Farah 1, Ludovic Doucet 1, Elodie Mussat 1, Stéphanie

Plus en détail

Traitement(s) complémentaire(s) à la chirurgie de l adénocarcinome pancréatique. Pascale Rivera CHU Toulouse Avril 2013

Traitement(s) complémentaire(s) à la chirurgie de l adénocarcinome pancréatique. Pascale Rivera CHU Toulouse Avril 2013 Traitement(s) complémentaire(s) à la chirurgie de l adénocarcinome pancréatique Pascale Rivera CHU Toulouse Avril 2013 Traitement(s) complémentaire(s) à la chirurgie pancréatique NEO-ADJUVANT ADJUVANT

Plus en détail

Cancer colo-rectal de la prévention au traitement. E Vaillant (Lille)

Cancer colo-rectal de la prévention au traitement. E Vaillant (Lille) Cancer colo-rectal de la prévention au traitement E Vaillant (Lille) plan La cancérologie digestive en pratique La formation nécessaire En pratique Quelle configuration idéale La prévention du cancer colo-rectal

Plus en détail

L oncologie digestive : quel futur? De la compassion à la médecine personnalisée

L oncologie digestive : quel futur? De la compassion à la médecine personnalisée Éditorial L oncologie digestive : quel futur? De la compassion à la médecine personnalisée Digestive oncology: which future? From compassion to tailored medicine Philippe Rougier H^opital Europeen Georges

Plus en détail

PLACE DES GASTRO ENTEROLOGUES EN ONCOLOGIE DIGESTIVE

PLACE DES GASTRO ENTEROLOGUES EN ONCOLOGIE DIGESTIVE PLACE DES GASTRO ENTEROLOGUES EN ONCOLOGIE DIGESTIVE Ph Rougier Sce HépatoGastroentérologie, Oncologie Digestive Hop Ambroise Paré, Boulogne REUNION COMMUNE DE LA SOCIETE ALGERIENNE D HEPATOGASTROENTEROLOGIE

Plus en détail

Cancer colorectal métastatique Traitements au-delà de la 1 ère ligne

Cancer colorectal métastatique Traitements au-delà de la 1 ère ligne Cancer colorectal métastatique Traitements au-delà de la 1 ère ligne Pr David TOUGERON Service d Hépato-Gastro-Entérologie Service d Oncologie Médicale Laboratoire Inflammation, Tissus Epithéliaux et Cytokines

Plus en détail

Quel traitement en 2016 pour les cancers de l œsophage et du cardia non résécables? Cours intensif Orléans 17 novembre 2016 L Bedenne

Quel traitement en 2016 pour les cancers de l œsophage et du cardia non résécables? Cours intensif Orléans 17 novembre 2016 L Bedenne Quel traitement en 2016 pour les cancers de l œsophage et du cardia non résécables? Cours intensif Orléans 17 novembre 2016 L Bedenne Œsophage non résécable (TNCD 2016)? Critères de non-résécabilité Tumeur

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 18 avril 2007

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 18 avril 2007 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 18 avril 2007 TAXOTERE 20 mg, solution à diluer et solvant pour perfusion B/1 flacon de Taxotere et 1 flacon de solvant (CIP : 559 517-9) TAXOTERE 80 mg, solution à diluer

Plus en détail

3éme Journée Annuelle Régionale de Cancérologie Digestive ONCOMIP. Carlos Gomez-Roca

3éme Journée Annuelle Régionale de Cancérologie Digestive ONCOMIP. Carlos Gomez-Roca 3éme Journée Annuelle Régionale de Cancérologie Digestive ONCOMIP Carlos Gomez-Roca L accès aux essais de phase précoce Old School Guidé par l histologie ou tout venant 20 a 40 patients Profile de tolérance

Plus en détail

Diagnostic clinique et biologique de récidive métastatique du cancer du colon

Diagnostic clinique et biologique de récidive métastatique du cancer du colon Diagnostic clinique et biologique de récidive métastatique du cancer du colon Réunion ACOMEN novembre 2015 Dr CLAVEL Léa Service de gastro-entérologie et d oncologie digestive, Pr PHELIP, CHU Saint-Etienne

Plus en détail

Métastases hépatiques colorectales. Diane Goéré Michel Ducreux

Métastases hépatiques colorectales. Diane Goéré Michel Ducreux Métastases hépatiques colorectales Diane Goéré Michel Ducreux Patiente de 58 ans ATCD personnels : Stent coronaire en 2007 ATCD familiaux : RAS Juin 2012: Sigmoidectomie pour tumeur infiltrante, sténosante,

Plus en détail

Cholangiocarcinome : chimiothérapie des formes avancées et métastatiques

Cholangiocarcinome : chimiothérapie des formes avancées et métastatiques Cholangiocarcinome : chimiothérapie des formes avancées et métastatiques Dr Nadia BOUARIOUA Service de Gastroentérologie et Oncologie digestive CHU Saint-Etienne Cours intensif de la FFCD Orléans le 18/11/2016

Plus en détail

PRODIGE 42 - GERICO 12 - NACRE

PRODIGE 42 - GERICO 12 - NACRE PRODIGE 42 - GERICO 12 - NACRE Etude de phase III évaluant deux traitements néoadjuvants, radiochimiothérapie (5 semaines - 50 Gy + Capécitabine) et radiothérapie (1 semaine - 25 Gy), chez les patients

Plus en détail

Prise en charge des métastases hépatiques de cancer colo-rectal

Prise en charge des métastases hépatiques de cancer colo-rectal Prise en charge des métastases hépatiques de cancer colo-rectal Dr Frédéric Meaux Jeudi 12 Avril 2012 Clinique Ambroise Paré Beuvry Rappel épidémiologique : En France, le cancer colo-rectal: 36.000 nouveaux

Plus en détail

GERCOR C09-1 IDEA Synopsis en français version approuvée V1-10 Avril Numéro PROTOCOLE GERCOR : C09-1 Numéro EudraCT :

GERCOR C09-1 IDEA Synopsis en français version approuvée V1-10 Avril Numéro PROTOCOLE GERCOR : C09-1 Numéro EudraCT : IDEA Etude clinique IDEA (International Duration Evaluation of Adjuvant Chemotherapy) Numéro PROTOCOLE GERCOR : C09-1 Numéro EudraCT : 2009-010384-16 Etude de Phase III randomisée, évaluant la durée du

Plus en détail

COURS INTENSIFS DE LA FFCD Amiens, le 11 et 12 mai 2017

COURS INTENSIFS DE LA FFCD Amiens, le 11 et 12 mai 2017 COURS INTENSIFS DE LA FFCD Amiens, le 11 et 12 mai 2017 Université de Picardie Jules Verne d Amiens - Amphithéâtre C, Bâtiment G, Chemin du Thil, 80000 AMIENS Comité d organisation : Dr Vincent Hautefeuille

Plus en détail

L Unité de Recherche Clinique du Centre François Baclesse

L Unité de Recherche Clinique du Centre François Baclesse L Unité de Recherche Clinique du Centre François Baclesse Le Centre François Baclesse Centre Régional de Lutte contre le Cancer Prise en charge de tous les types de cancers; sein, gynécologie, urologie,

Plus en détail

AB Science annonce l autorisation d initier une phase 2 dans le cancer de l estomac avec le masitinib

AB Science annonce l autorisation d initier une phase 2 dans le cancer de l estomac avec le masitinib Paris, le 17 janvier 2011, 8h45 AB Science annonce l autorisation d initier une phase 2 dans le cancer de l estomac avec le masitinib Le programme de développement clinique du masitinib dans les tumeurs

Plus en détail

SYNOPSIS PROTOCOLE UC- 0140/1308

SYNOPSIS PROTOCOLE UC- 0140/1308 SYNOPSIS PROTOCOLE UC- 0140/1308 A) IDENTIFICATION DE L ETUDE CLINIQUE NUMERO DE CODE DU PROTOCOLE PROMOTEUR : UC-0140/1308 VERSION ET DATE: VERSION DU 08 SEPTEMBRE 2014 TITRE DE L ESSAI: Etude de phase

Plus en détail

PRODIGE 45 - HIGH-LIGHT

PRODIGE 45 - HIGH-LIGHT PRODIGE 45 - HIGH-LIGHT Phase II randomisée évaluant l'efficacité et la tolérance de 2 stratégies thérapeutiques combinant le bévacizumab à la chimiothérapie : désescalade versus escalade chez des patients

Plus en détail

ETUDE CANTO Etude des toxicités chroniques des traitements anticancéreux chez les patientes porteuses de cancer du sein localisé

ETUDE CANTO Etude des toxicités chroniques des traitements anticancéreux chez les patientes porteuses de cancer du sein localisé ETUDE CANTO Etude des toxicités chroniques des traitements anticancéreux chez les patientes porteuses de cancer du sein localisé Dr Fabrice André, Investigateur-coordinateur AG SEIN - Réunion du 12 octobre

Plus en détail

Cancer du pancréas métastatique: un traitement plus efficace, une avancée majeure de la recherche française.

Cancer du pancréas métastatique: un traitement plus efficace, une avancée majeure de la recherche française. COMMUNIQUE DE PRESSE Embargo mardi 8 juin 2010 - minuit (heure française) Cancer du pancréas métastatique: un traitement plus efficace, une avancée majeure de la recherche française. Les résultats de l

Plus en détail

PREAMBULE. Ce référentiel a été établi en collaboration par les médecins. Il constitue une aide à la prescription pour les situations couramment

PREAMBULE. Ce référentiel a été établi en collaboration par les médecins. Il constitue une aide à la prescription pour les situations couramment PREAMBULE Ce référentiel a été établi en collaboration par les médecins nucléaires et oncologues du CHU, CRLC et libéraux de la région, en connaissance des données actuelles de la littérature, des Standards

Plus en détail

Haute Autorité de santé COMMISSION DE LA TRANSPARENCE

Haute Autorité de santé COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Haute Autorité de santé COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 08 juin 2005 AVASTIN 25mg/ml, solution à diluer pour perfusion, flacon de 4 ml (B/1) AVASTIN 25mg/ml, solution à diluer pour perfusion, flacon

Plus en détail

Chimiothérapie adjuvante d indication contreversée (sujets âgés, stade II)

Chimiothérapie adjuvante d indication contreversée (sujets âgés, stade II) - Marseille, le 21 juin 2013 - Chimiothérapie adjuvante d indication contreversée (sujets âgés, stade II) Thierry Lecomte Service d Hépato-gastroentérologie et de Cancérologie digestive - CHU de Tours

Plus en détail

Prise en charge des patients atteints de métastases hépatiques synchrones du cancer colorectal

Prise en charge des patients atteints de métastases hépatiques synchrones du cancer colorectal Mesure 19 soins et vie des malades Mars 2011 recommandations professionnelles Prise en charge des patients atteints de métastases hépatiques synchrones COLLECTION recommandations & référentiels Recommandations

Plus en détail

La radiothérapie stéréotaxique en cancérologie digestive

La radiothérapie stéréotaxique en cancérologie digestive 11 avril 2014 La radiothérapie stéréotaxique en cancérologie digestive Michel Rives Historique Un peu de terminologie Radio chirurgie = Traitement des lésions intracraniennes en dose unique avec un cadre

Plus en détail

PH 2.5 LANDI, LEPERE, VAILLANT (1/2 temps) Assistants 2.5 COLUSSI, PERNOT, PERKINS (1/2 temps)

PH 2.5 LANDI, LEPERE, VAILLANT (1/2 temps) Assistants 2.5 COLUSSI, PERNOT, PERKINS (1/2 temps) A renvoyer par mail pour le 8 novembre 2013 à maggy.reibel@curie.fr Service : HGE- oncologie digestive Hôpital : HEGP Introduction du chef de service (projet de service ) Le service de gastroentérologie

Plus en détail

Radiothérapie dans le Cancer du Rectum. Olivier Dubreuil Février 2008

Radiothérapie dans le Cancer du Rectum. Olivier Dubreuil Février 2008 Radiothérapie dans le Cancer du Rectum Olivier Dubreuil Février 2008 Plan Pourquoi? Comment? Quand faire de la radiochimiothérapie? Conclusions Pourquoi faire de la radiothérapie? Diminution des récidives

Plus en détail

Traitement du cancer gastrique métastatique. P. Michel Service d Hépato-Gastroentérologie et Nutrition, CHU de Rouen

Traitement du cancer gastrique métastatique. P. Michel Service d Hépato-Gastroentérologie et Nutrition, CHU de Rouen Traitement du cancer gastrique métastatique P. Michel Service d Hépato-Gastroentérologie et Nutrition, CHU de Rouen XXe siècle Meta analyse Cochrane Library 35 essais 5726 patients Chimio vs Soins Palliatifs

Plus en détail

TITRE INTRODUCTON METHODES RESULTATS CRITIQUES CONCLUSIONS. Perrine CHARLET

TITRE INTRODUCTON METHODES RESULTATS CRITIQUES CONCLUSIONS. Perrine CHARLET Perrine CHARLET 12.02.16 Le cancer du colon : épidémiologie INTRODUCTION MONDE - 3 rang incidence 1,4M/an (poumon>sein) - 4 rang mortalité (poumon>foie>estomac) FRANCE -3 rang incidence 42000/an (prostate>sein)

Plus en détail

12 ème Biennale Monégasque de Cancérologie Février 2016 Actualités des essais ORL du GORTEC

12 ème Biennale Monégasque de Cancérologie Février 2016 Actualités des essais ORL du GORTEC 12 ème Biennale Monégasque de Cancérologie Février 2016 Actualités des essais ORL du GORTEC Yoann POINTREAU MD PhD Institut inter-régional de Cancérologie - Le Mans CHRU Bretonneau Tours SALTORL ETUDE

Plus en détail

Cancer de l ovaire Version / décembre 2001

Cancer de l ovaire Version / décembre 2001 Cancer de l ovaire I-Introduction La stratégie de traitement choisie à l Institut Paoli Calmettes s applique aux tumeurs ovariennes, de la trompe et aux adénocarcinomes péritonéaux. Le traitement médical

Plus en détail

Equipe ORL Clinique ORL et chirurgie CF, EPH Batna

Equipe ORL Clinique ORL et chirurgie CF, EPH Batna 1 CO-AUTEURS / STRUCTURES Equipe ORL Clinique ORL et chirurgie CF, EPH Batna Equipe Oncologie CAC Batna Equipe Radiothérapie CAC Batna INTRODUCTION MATERIEL ET METHODES RESULTATS / DISCUSSION CONCLUSION

Plus en détail

Les Scoops de l ASCO 2016

Les Scoops de l ASCO 2016 Les Scoops de l ASCO 2016 Cancer Colorectal Dr Hélène Senellart, ICO Nantes CCR Adjuvant ADN circulant (abst 3511) Immunoscore (abst 3500) CCR Métastatique Thérapie ciblée en 2 ème ligne (abst 3514) CCR

Plus en détail

Prise en charge des cancers du colon

Prise en charge des cancers du colon Prise en charge des cancers du colon Pr B. HEYD Service de Chirurgie Viscérale, Digestive et Cancérologique Unité de transplantation Hépatique CHU Besançon Cancers colo rectaux 34 000 nouveaux cas 65 %

Plus en détail

Traitement du cancer des voies biliaires. Aziz Zaanan, le 7 décembre 2007

Traitement du cancer des voies biliaires. Aziz Zaanan, le 7 décembre 2007 Traitement du cancer des voies biliaires Aziz Zaanan, le 7 décembre 2007 Traitement chirurgical = seul traitement à visée curative Classification de Thomkins Classification de Bismuth et Corlette pour

Plus en détail

Stratégie Thérapeutique des métastases hépatiques résécables des cancers colo-rectaux

Stratégie Thérapeutique des métastases hépatiques résécables des cancers colo-rectaux Stratégie Thérapeutique des métastases hépatiques résécables des cancers colo-rectaux Dr Philippe KOSYDAR- chirurgie Digestive SEL des Drs BRIEZ et KOSYDAR Polyclinique du Bois Oncomel Introduction Foie

Plus en détail

Principes de la chirurgie carcinologique

Principes de la chirurgie carcinologique Principes de la chirurgie carcinologique Chirurgie carcinologique Introduction: Pendant longtemps, la chirurgie a représenté LE SEUL TRAITEMENT des tumeurs solides Aujourd hui, la chirurgie RESTE le traitement

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 16 mars 2005

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 16 mars 2005 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 16 mars 2005 ERBITUX 2 mg/ml, solution pour perfusion 1 flacon (50 ml) MERCK LIPHA SANTE cetuximab Liste I Médicament réservé à l usage hospitalier Prescription réservée

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 8 juillet 2009

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 8 juillet 2009 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 8 juillet 2009 XELODA 150 mg, comprimé pelliculé Boite de 60 comprimés (CIP : 365 745-6) XELODA 500 mg, comprimé pelliculé Boite de 120 comprimés (CIP : 365 746-2) Laboratoires

Plus en détail

INDICATIONS DE LA RADIOTHERAPIE DANS LE CANCER DU RECTUM. DES, le 3 Mars 2006 Baumgaertner Isabelle

INDICATIONS DE LA RADIOTHERAPIE DANS LE CANCER DU RECTUM. DES, le 3 Mars 2006 Baumgaertner Isabelle INDICATIONS DE LA RADIOTHERAPIE DANS LE CANCER DU RECTUM DES, le 3 Mars 2006 Baumgaertner Isabelle Introduction Le traitement du cancer rectal pose le problème de la récidive loco-régionale Son taux est

Plus en détail

FREGAT - Cohorte interventionnelle sur des patients porteurs

FREGAT - Cohorte interventionnelle sur des patients porteurs FREGAT - Cohorte interventionnelle sur des patients porteurs d'un cancer œso-gastrique nouvellement diagnostiqués et naïfs de tout traitement Responsable(s) : Mariette Christophe Date de modification :

Plus en détail

RESEAUX DE CANCEROLOGIE RHONE-ALPES ET AUVERGNE ONCORA - CONCORDE - ONCOLOIRE - ARC ALPIN - ONCAUVERGNE

RESEAUX DE CANCEROLOGIE RHONE-ALPES ET AUVERGNE ONCORA - CONCORDE - ONCOLOIRE - ARC ALPIN - ONCAUVERGNE RESEAUX DE CANCEROLOGIE RHONE-ALPES ET AUVERGNE ONCORA - CONCORDE - ONCOLOIRE - ARC ALPIN - ONCAUVERGNE GROUPE DE TRAVAIL REFERENTIELS COMMUNS DE PROTOCOLES DE CHIMIOTHERAPIE REFERENTIEL DE BON USAGE -

Plus en détail

Stratégies thérapeutiques médicales du cancer colo-rectal métastatique (CCRm)

Stratégies thérapeutiques médicales du cancer colo-rectal métastatique (CCRm) Stratégies thérapeutiques médicales du cancer colo-rectal métastatique (CCRm) Distinguer les formes accessibles à un traitement à visée curative, potentiellement curative, définitivement palliative Connaître

Plus en détail

Cancers digestifs à l ASCO 2014

Cancers digestifs à l ASCO 2014 Cancers digestifs à l ASCO 2014 R. AMAROUCHE; M. OUKKAL Clinique Zirout Amine, Alger COLORECTAL Métastatique: CALGB TRIBE CRYSTAL Maintenance: CAIRO3 FOIE Adjuvant: STROM ESTOMAC Métastatique: RAINBOW

Plus en détail

Traitement des Cancers Biliaires : Standards & Perspectives. David Malka Institut Gustave Roussy, Villejuif

Traitement des Cancers Biliaires : Standards & Perspectives. David Malka Institut Gustave Roussy, Villejuif Traitement des Cancers Biliaires : Standards & Perspectives David Malka Institut Gustave Roussy, Villejuif Pré-test Concernant le traitement des cancers biliaires (une ou plusieurs réponses) : 1. La gemcitabine

Plus en détail

Prise en charge du carcinome épidermoïde du canal anal

Prise en charge du carcinome épidermoïde du canal anal Prise en charge du carcinome épidermoïde du canal anal Dr Véronique Vendrely Service de Radiothérapie-CHU de Bordeaux Email: veronique.vendrely@chu-bordeaux.fr OBJECTIFS PEDAGOGIQUES Définition histologique

Plus en détail

Référentiels Marocains de Chirurgie Cancérologique Digestive

Référentiels Marocains de Chirurgie Cancérologique Digestive Référentiels Marocains de Chirurgie Cancérologique Digestive Chirurgie des métastases hépatiques des cancers colorectaux Pr Belkouchi - Pr Chihab - Pr Zentar - Pr Benkabbou 1. Introduction La présence

Plus en détail

Chimiothérapie adjuvante du cancer du colon consensus (thésaurus) 2005

Chimiothérapie adjuvante du cancer du colon consensus (thésaurus) 2005 Chimiothérapie adjuvante du cancer du colon consensus (thésaurus) 2005 Cours INSERM 7 mars 2006 Géraldine PERKINS, Ph ROUGIER Les facteurs pronostiques STADE TNM +++ Taille de la tumeur Qualité de la chirurgie

Plus en détail

Traitement chirurgical du cancer de l estomac: Y a-t-il une place pour la chirurgie de la carcinose?

Traitement chirurgical du cancer de l estomac: Y a-t-il une place pour la chirurgie de la carcinose? Traitement chirurgical du cancer de l estomac: Y a-t-il une place pour la chirurgie de la carcinose? Glehen olivier Chirurgie Oncologique Hospices Civils de Lyon Centre Hospitalier Lyon Sud Université

Plus en détail

Métastases pulmonaires dans le cancer colorectal: un exemple de multidisciplinarité. Dr Couteau, Dr Delchier, Dr Gallocher, Dr Rabinel, Dr Rives

Métastases pulmonaires dans le cancer colorectal: un exemple de multidisciplinarité. Dr Couteau, Dr Delchier, Dr Gallocher, Dr Rabinel, Dr Rives Métastases pulmonaires dans le cancer colorectal: un exemple de multidisciplinarité Dr Couteau, Dr Delchier, Dr Gallocher, Dr Rabinel, Dr Rives Cas clinique 1 Mr M- JL, né en 1944, tabagisme Mars 2006

Plus en détail

Discussion et validation du référentiel CBNPC stade IV. Dr Aurélie GROUET Hôpital Privé Sainte Marie Chalon-sur-Saône

Discussion et validation du référentiel CBNPC stade IV. Dr Aurélie GROUET Hôpital Privé Sainte Marie Chalon-sur-Saône Discussion et validation du référentiel CBNPC stade IV Dr Aurélie GROUET Hôpital Privé Sainte Marie Chalon-sur-Saône PLAN Introduction Exigences de qualité dans la prise en charge des cancers bronchiques

Plus en détail

PAC ACCORD Actions concertées dans les Cancers COloRectaux et Digestifs PRODIGE 24 PROTOCOLE ACCORD 24/0610. EudraCT N :

PAC ACCORD Actions concertées dans les Cancers COloRectaux et Digestifs PRODIGE 24 PROTOCOLE ACCORD 24/0610. EudraCT N : PAC ACCORD Actions concertées dans les Cancers COloRectaux et Digestifs PRODIGE 24 PROTOCOLE ACCORD 24/0610 EudraCT N : 2011-002026-52 Essai de phase III randomisé multicentrique comparant une chimiothérapie

Plus en détail

Faut-il prescrire une CT adjuvante dans le cancer colique > 70 ans? Laurent Bedenne Symposium de cancérologie digestive SAHGE - FFCD ALGER

Faut-il prescrire une CT adjuvante dans le cancer colique > 70 ans? Laurent Bedenne Symposium de cancérologie digestive SAHGE - FFCD ALGER Faut-il prescrire une CT adjuvante dans le cancer colique > 70 ans? Laurent Bedenne Symposium de cancérologie digestive SAHGE - FFCD ALGER 12-12-2010 Les cancers digestifs du sujet âgé : un problème sanitaire

Plus en détail

ANNEXE. Rappel de la demande d étude

ANNEXE. Rappel de la demande d étude ANNEXE AVIS DU GROUPE INTERET DE SANTE PUBLIQUE ET ETUDES POST-INSCRIPTION SUR LES RESULTATS FINAUX de l ETUDE POST-INSCRIPTION sur VECTIBIX (Etude VECTEUR du Laboratoire SAS AMGEN) et sur les DONNEES

Plus en détail

Cancers digestifs. Gastrointestinal malignancies

Cancers digestifs. Gastrointestinal malignancies Gastrointestinal malignancies Article coordonné par C. Tournigand* * Service d oncologie médicale, hôpital Saint-Antoine, Paris. ** Hôpital Ambroise-Paré, Boulogne-Billancourt. Cancer colorectal A. Lièvre**

Plus en détail

Succès de la recherche clinique française en oncologie. journée d'oncocentre - 1 er décembre 2016

Succès de la recherche clinique française en oncologie. journée d'oncocentre - 1 er décembre 2016 Succès de la recherche clinique française en oncologie journée d'oncocentre - 1 er décembre 2016 EMRC Objectifs Équipes Mobiles de Recherche Clinique Faciliter la mise en place des essais et les inclusions

Plus en détail

+33 (0) rue Saint-Denis Boulogne-Billancourt +33 (0)

+33 (0) rue Saint-Denis Boulogne-Billancourt +33 (0) stephanie.magnan@os-p.fr/ +33 (0)1 41 10 06 54 19 rue Saint-Denis 92100 Boulogne-Billancourt florian.aim@os-p.fr/ +33 (0)1 41 10 06 51 Avec le soutien institutionnel de orateurs & modérateurs Julien Adam

Plus en détail

SYNOPSIS PROTOCOLE PRODIGE 24 ACCORD 24

SYNOPSIS PROTOCOLE PRODIGE 24 ACCORD 24 SYNOPSIS PROTOCOLE PRODIGE 24 ACCORD 24 A) IDENTIFICATION DE L ESSAI CLINIQUE NUMERO DE CODE PROMOTEUR : UC-0110/1006 PRODIGE 24 ACCORD 24 VERSION ET DATE : VERSION N 4 DU 13/05/2012 TITRE DE L ESSAI :

Plus en détail

Les infos pratiques de la plateforme régionale de génétique moléculaire des cancers (T. solides)

Les infos pratiques de la plateforme régionale de génétique moléculaire des cancers (T. solides) Les infos pratiques de la plateforme régionale de génétique moléculaire des cancers (T. solides) M. Danjoux, pathologiste Purpan/IUC 3ème Journée Annuelle Régionale de Cancérologie Digestive localisation

Plus en détail