MANDAT DU COMITÉ DE GOUVERNANCE, D'ÉTHIQUE ET DE RÉMUNÉRATION MODIFIÉ MARS 2016

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "MANDAT DU COMITÉ DE GOUVERNANCE, D'ÉTHIQUE ET DE RÉMUNÉRATION MODIFIÉ MARS 2016"

Transcription

1 MANDAT DU COMITÉ DE GOUVERNANCE, D'ÉTHIQUE ET DE RÉMUNÉRATION MODIFIÉ MARS 2016

2 MANDAT DU COMITÉ DE GOUVERNANCE, D'ÉTHIQUE ET DE RÉMUNÉRATION DU GROUPE WSP GLOBAL INC. MODIFIÉ MARS 2016 A. OBJET Le rôle du comité de gouvernance, d'éthique et de rémunération (le comité GER) consiste à aider le conseil d'administration de la Société (le conseil) à s'acquitter de ses responsabilités en ce qui a trait à la gouvernance d'entreprise, au risque d'ordre éthique, aux mises en candidature et aux membres du conseil ainsi qu'à la rémunération; au besoin, il formule des recommandations au conseil. B. FONCTIONS ET RESPONSABILITÉS Pour remplir sa mission, le comité GER assume les fonctions et les responsabilités suivantes : GOUVERNANCE 1. Au moins une fois par année, élaborer un ensemble de lignes directrices en matière de gouvernance, après examen des lois et règlements applicables, et en recommander l adoption au Conseil d administration. ÉTHIQUE 2. Discuter avec la direction des politiques et des procédures de la Société visant à assurer l'observation du programme de conformité et d'éthique, en particulier du code d'éthique; 3. Chaque année, examiner les politiques, les programmes et les pratiques de la Société en matière de conduite et d'éthique en entreprise, notamment le code de conduite et les politiques sous-jacentes, en faire rapport au conseil et, lorsque c'est approprié, formuler des recommandations à ce dernier; 4. Au besoin, aider le conseil à interpréter et à appliquer les politiques, les programmes et les pratiques de la Société en matière de conduite et d'éthique en entreprise, notamment le code de conduite et les politiques sous-jacentes; 5. Examiner les violations des politiques de la Société en matière de conduite et d'éthique en entreprise, notamment le code de conduite, de même que les plaintes ou les communications concernant les politiques qui sont signalées au comité GER par le comité d audit, et en faire rapport au conseil; 6. Examiner les politiques et les pratiques de la Société en matière de santé et de sécurité. NOMINATION DES ADMINISTRATEURS 7. Examiner et recommander pour approbation ou pour nomination par le conseil, les candidatures pour les élections et les nominations au conseil; 8. Déterminer la composition des comités du conseil et la recommander à ce dernier; 9. Déterminer les critères de sélection des membres du conseil et les qualités requises, et formuler des recommandations au conseil à ce sujet. wsp.com page 2

3 RÉMUNÉRATION DES ADMINISTRATEURS 10. Au besoin, procéder à un examen annuel de la rémunération des administrateurs pour leurs rôles au sein du conseil et de divers comités, par rapport aux pratiques courantes dans le secteur; 11. Superviser la mise en place de lignes directrices concernant l'actionnariat des administrateurs et, s'il y a lieu, des politiques de rémunération liées à ces lignes directrices; ORIENTATION ET FORMATION CONTINUE DES ADMINISTRATEURS 12. Préparer et examiner, au besoin, un plan d'orientation et un programmes de perfectionnement pour les administrateurs afin que chaque nouvel administrateur comprenne pleinement la structure de gouvernance de la Société, le rôle du conseil et de ses comités, les attentes quant au rendement individuel ainsi qu'aux activités et à l'environnement de travail de la Société. ÉVALUATION DES ADMINISTRATEURS 13. Mettre en place une procédure visant à évaluer l'efficacité du conseil et de ses comités, notamment l'efficacité de leurs présidents respectifs et, s'il y a lieu, de l'administrateur principal. NOMINATION DE DIRIGEANTS 14. Étudier les candidatures aux postes de chef de la direction et de chef de la direction financière, et recommander les nominations pour approbation par le conseil. PLANIFICATION DE LA RELÈVE 15. Examiner périodiquement, avec le président du conseil et le chef de la direction, les plans de relève pour le poste de chef de la direction, d'autres postes de cadres supérieurs, les postes de président du conseil et de présidents des comités et le poste d'administrateur principal de la Société, et formuler des recommandations au conseil quant à la sélection des candidats; 16. Étudier les plans d'intervention en cas d'incapacité soudaine du chef de la direction et formuler des recommandations au conseil à cet égard. STRATÉGIE EN MATIÈRE DE RÉMUNÉRATION 17. Examiner la stratégie globale de la Société en matière de rémunération pour s'assurer que ses politiques et ses pratiques sont conçues de manière à reconnaître et à récompenser le rendement et à établir un cadre de rémunération concurrentiel dans le secteur où elle évolue. RÉMUNÉRATION DES CADRES SUPÉRIEURS 18. Étudier les buts et les objectifs pertinents à la rémunération du chef de la direction et recommander ces buts et ces objectifs au conseil; 19. Évaluer le rendement du chef de la direction par rapport aux buts et aux objectifs pertinents à la rémunération de ce dernier et, se fondant sur son évaluation, formuler des recommandations au conseil quant à la rémunération du chef de la direction; 20. Évaluer la du chef de la direction quant aux buts et aux objectifs pertinents à la rémunération du chef de la direction financière et des autres cadres supérieurs ainsi qu'à la rémunération totale à verser au chef de la direction financière et aux autres cadres supérieurs, et formuler des recommandations au conseil à cet égard; wsp.com page 3

4 21. Superviser la conception, la mise en œuvre et l'administration (avec l'aide de tiers administrateurs au besoin) des régimes d'intéressement à court et à long terme et des autres régimes ou structures de rémunération des cadres supérieurs adoptés par la Société; 22. Superviser la mise en place de lignes directrices concernant les exigences quant à l'actionnariat des cadres supérieurs; 23. Superviser la définition et la gestion des risques liés aux politiques et aux pratiques de la Société en matière de rémunération. DIVULGATION DE LA RÉMUNÉRATION 24. Chaque année, examiner et approuver l'analyse de la rémunération qui doit être incluse dans la circulaire de la direction sollicitant des procurations. C. COMPOSITION 1. Le comité GER est constitué d'au moins trois membres indépendants (conformément au Règlement sur le comité d audit, avec ses modifications successives); 2. Les membres et le président du comité GER sont choisis par le conseil. À moins que le président ne soit élu par tous les membres du conseil, il peut être désigné par tous les membres du comité GER. Un membre du comité GER peut démissionner du comité sans démissionner du conseil, mais il doit démissionner lorsqu'il cesse d'être membre du conseil; 3. Le conseil peut à tout moment révoquer ou remplacer un membre du comité GER. Le président peut être révoqué à tout moment par le conseil, ou par le comité GER en consultation avec le conseil. Le conseil peut élire un de ses membres pour combler les vacances au sein du comité GER. Lorsqu il y a vacance au sein du comité GER, les membres restants exercent tous les pouvoirs du comité tant qu il y a quorum; 4. Le comité GER peut déléguer la totalité ou une partie de ses fonctions à un de ses membres ou à d'autres, au besoin, s'il détermine que cela est nécessaire pour s'acquitter de ses responsabilités. D. RÉUNIONS 1. Le comité GER se réunit au moins deux fois par année; il se réunit plus fréquemment si les circonstances l'exigent. Le comité GER peut demander aux membres de la direction ou à d'autres personnes d'assister à ses réunions ou de lui fournir l'information dont il a besoin. Le comité GER a accès complet à toute l'information qu'il considère comme appropriée pour remplir son rôle; 2. Le comité GER peut, s'il considère que c'est approprié, mener ou autoriser des enquêtes sur des questions qui font partie de son mandat; 3. La majorité des membres du comité GER, ou un nombre de membres plus élevé fixé par résolution du comité, forment le quorum nécessaire à la délibération des questions à une réunion, pourvu que le président soit présent. À une réunion, les questions sont tranchées à la majorité des voix exprimées par les membres du comité d audit, sauf lorsque seulement deux membres sont présents, auquel cas, elles sont tranchées à l unanimité. 4. Le comité GER peut tenir des réunions par conférence téléphonique ou par tout autre moyen permis par la loi ou par les règlements de la Société. 5. Le président approuve l'ordre du jour des réunions et veille à ce que les documents de référence soient préparés et distribués aux membres suffisamment à l'avance pour qu'ils puissent les étudier avant la réunion. 6. Les procès-verbaux des réunions du comité GER doivent refléter fidèlement ses délibérations et ses décisions importantes, notamment les recommandations qu il doit formuler au conseil; les procès-verbaux sont distribués aux membres du comité pour approbation. wsp.com page 4

5 7. Sauf s il en est décidé autrement par résolution du comité GER, le secrétaire de la Société est le secrétaire du comité GER. E. AUTRE 1. Le comité GER tient les comptes rendus, qu il peut juger nécessaires, de ses délibérations et fait régulièrement rapport de ses activités et de ses recommandations au conseil, au besoin. 2. Le comité GER a le pouvoir d engager des avocats indépendants ou d autres conseillers indépendants qu il juge nécessaires pour l aider à exercer ses fonctions et de fixer la rémunération de conseillers qu il emploie. 3. Le conseil évalue et examine, annuellement, le rendement du comité GER. F. LIMITES RELATIVES AUX DEVOIRS DU COMITÉ DE GOUVERNANCE, D'ÉTHIQUE ET DE RÉMUNÉRATION 1. Aucune disposition du présent mandat ne vise à étendre la portée des normes de conduire en vertu des exigences législatives ou réglementaires qui s appliquent aux administrateurs ou aux membres du comité GER. 2. En l absence d information à l effet contraire, les membres du comité GER sont en droit de se fier (i) à l intégrité des personnes et des organisations qui leur transmettent de l information et (ii) à l exactitude et à l intégralité de l information fournie. wsp.com page 5

CHARTE DU COMITÉ DE PLANIFICATION STRATÉGIQUE ET DE DÉVELOPPEMENT

CHARTE DU COMITÉ DE PLANIFICATION STRATÉGIQUE ET DE DÉVELOPPEMENT CHARTE DU COMITÉ DE PLANIFICATION STRATÉGIQUE ET DE DÉVELOPPEMENT 2 MISSION ET PRINCIPALES RESPONSABILITÉS Le comité de planification stratégique (le «Comité») assiste le Conseil d administration (le «Conseil»)

Plus en détail

GOUVERNANCE CORPORATIF RÈGLES DU COMITÉ D AUDIT

GOUVERNANCE CORPORATIF RÈGLES DU COMITÉ D AUDIT GOUVERNANCE CORPORATIF RÈGLES DU COMITÉ D AUDIT 1.0. Introduction Les présentes règles (les «règles») énoncent l objectif, la composition, les responsabilités et les pouvoirs du comité d audit (le «comité»)

Plus en détail

CHEMIN DE FER CANADIEN PACIFIQUE LIMITÉE COMPAGNIE DE CHEMIN DE FER CANADIEN PACIFIQUE COMITÉ DE GOUVERNANCE D ENTREPRISE ET DE NOMINATION MANDAT

CHEMIN DE FER CANADIEN PACIFIQUE LIMITÉE COMPAGNIE DE CHEMIN DE FER CANADIEN PACIFIQUE COMITÉ DE GOUVERNANCE D ENTREPRISE ET DE NOMINATION MANDAT CHEMIN DE FER CANADIEN PACIFIQUE LIMITÉE ET COMPAGNIE DE CHEMIN DE FER CANADIEN PACIFIQUE COMITÉ DE GOUVERNANCE D ENTREPRISE ET DE NOMINATION MANDAT Dans les présentes, l expression «Société» désigne à

Plus en détail

COMITÉ DE LA VÉRIFICATION ET DES FINANCES MANDAT

COMITÉ DE LA VÉRIFICATION ET DES FINANCES MANDAT Décembre 2015 COMITÉ DE LA VÉRIFICATION ET DES FINANCES MANDAT 1. CRÉATION Est constitué le Comité de la vérification et des finances (le «Comité») du Conseil d administration de la Banque du Canada. 2.

Plus en détail

MANDAT DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES ET DE LA RÉMUNÉRATION Approuvé par le conseil d administration le 13 novembre 2015

MANDAT DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES ET DE LA RÉMUNÉRATION Approuvé par le conseil d administration le 13 novembre 2015 OFFICE D INVESTISSEMENT DES RÉGIMES DE PENSION («INVESTISSEMENTS PSP») MANDAT DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES ET DE LA RÉMUNÉRATION Approuvé par le conseil d administration le 13 novembre 2015 13 novembre

Plus en détail

3.3 Les membres sont nommés par le Conseil annuellement après l assemblée annuelle des actionnaires de la Société.

3.3 Les membres sont nommés par le Conseil annuellement après l assemblée annuelle des actionnaires de la Société. 1. INTERPRÉTATION ET OBJECTIFS La présente charte doit être interprétée et appliquée conjointement avec les autres chartes et les politiques de gouvernance adoptées par le Conseil. La présente charte énonce

Plus en détail

CHARTE DU COMITÉ DE LA RETRAITE

CHARTE DU COMITÉ DE LA RETRAITE CHARTE DU COMITÉ DE LA RETRAITE de LES COMPAGNIES LOBLAW LIMITÉE TABLE DES MATIÈRES 1. RESPONSABILITÉS DU COMITÉ...1 2. MEMBRES DU COMITÉ...1 3. PRÉSIDENT DU COMITÉ...2 4. DURÉE DU MANDAT DE CHAQUE MEMBRE...2

Plus en détail

RÈGLEMENT DE RÉGIE INTERNE DU COMITÉ DE VIGILANCE ET DE LA QUALITÉ DE L AGENCE DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX DE MONTRÉAL (R )

RÈGLEMENT DE RÉGIE INTERNE DU COMITÉ DE VIGILANCE ET DE LA QUALITÉ DE L AGENCE DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX DE MONTRÉAL (R ) RÈGLEMENT DE RÉGIE INTERNE DU COMITÉ DE VIGILANCE ET DE LA QUALITÉ DE L AGENCE DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX DE MONTRÉAL (R2007-01) Date d'entrée en vigueur : 30 janvier 2007 Date de révision : Date

Plus en détail

MANDAT DU COMITÉ D ASSURANCE DE LA QUALITÉ

MANDAT DU COMITÉ D ASSURANCE DE LA QUALITÉ Objet MANDAT DU COMITÉ D ASSURANCE DE LA QUALITÉ Le comité d assurance de la qualité de la Société d évaluation foncière des municipalités (SÉFM) est établi par le conseil d administration afin de permettre

Plus en détail

CHARTE DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES DU CONSEIL D ADMINISTRATION DE LA BANQUE TORONTO-DOMINION

CHARTE DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES DU CONSEIL D ADMINISTRATION DE LA BANQUE TORONTO-DOMINION CHARTE DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES DU CONSEIL D ADMINISTRATION DE LA BANQUE TORONTO-DOMINION Principales responsabilités ~~ Être responsable de l évaluation du rendement, de la rémunération et de

Plus en détail

S T A T U T S DE LA FONDATION IMMOBILIÈRE DE LA VILLE D ONEX. Titre I - Dispositions générales

S T A T U T S DE LA FONDATION IMMOBILIÈRE DE LA VILLE D ONEX. Titre I - Dispositions générales S T A T U T S DE LA FONDATION IMMOBILIÈRE DE LA VILLE D ONEX Titre I - Dispositions générales Article 1 Constitution et dénomination Il est créé, sous la dénomination de «Fondation Immobilière de la Ville

Plus en détail

GROUPE TMX LIMITÉE (la «société») RÈGLES DU COMITÉ DES FINANCES ET DE L AUDIT

GROUPE TMX LIMITÉE (la «société») RÈGLES DU COMITÉ DES FINANCES ET DE L AUDIT GROUPE TMX LIMITÉE (la «société») RÈGLES DU COMITÉ DES FINANCES ET DE L AUDIT 1. Généralités Le conseil d administration de la société (le «conseil») a formé un comité des finances et de l audit (le «comité»)

Plus en détail

CORPORATION SHOPPERS DRUG MART CHARTE DU COMITÉ D AUDIT

CORPORATION SHOPPERS DRUG MART CHARTE DU COMITÉ D AUDIT Nature et portée du comité d audit CORPORATION SHOPPERS DRUG MART CHARTE DU COMITÉ D AUDIT Le comité d audit (le «comité») est un comité permanent dont les membres sont nommés par le conseil d administration

Plus en détail

Association D aide et de Ressources pour une Insertion et une Education adaptée aux handicaps Neurologiques dys A.D.R.I.E.N

Association D aide et de Ressources pour une Insertion et une Education adaptée aux handicaps Neurologiques dys A.D.R.I.E.N STATUTS De l association loi 1901 Association D aide et de Ressources pour une Insertion et une Education adaptée aux handicaps Neurologiques dys A.D.R.I.E.N I- BUTS ET COMPOSITION DE L ASSOCIATION Article

Plus en détail

Mandat du comité de placement

Mandat du comité de placement Tab No.F-5 Mandat du comité de placement 11 novembre 2015 1.0 INTRODUCTION... 1 2.0 OBJET... 1 3.0 COMPOSITION DU COMITÉ... 2 4.0 RÉUNIONS DU COMITÉ... 2 5.0 FONCTIONS ET RESPONSABILITÉS... 2 5.1 Énoncés

Plus en détail

Rôles des différentes instances d un organisme communautaire autonome

Rôles des différentes instances d un organisme communautaire autonome Rôles des différentes instances d un organisme communautaire autonome Assemblée générale : L'assemblée générale est l'instance qui prend les décisions d'orientation, c'est à dire sur les buts et objectifs

Plus en détail

CHARTE DU COMITÉ D AUDIT ET DE RÉVISION DE LA BANQUE DE MONTRÉAL

CHARTE DU COMITÉ D AUDIT ET DE RÉVISION DE LA BANQUE DE MONTRÉAL Approuvée par le Conseil d administration le 28 août 2012 CHARTE DU COMITÉ D AUDIT ET DE RÉVISION DE LA BANQUE DE MONTRÉAL Le Comité est chargé d aider le Conseil d administration à s acquitter des responsabilités

Plus en détail

CLUB VÉLO JONQUIÈRE - RÈGLEMENTS GÉNÉRAUX - ADOPTÉS À L ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ANNUELLE DU 28 SEPTEMBRE 2012

CLUB VÉLO JONQUIÈRE - RÈGLEMENTS GÉNÉRAUX - ADOPTÉS À L ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ANNUELLE DU 28 SEPTEMBRE 2012 CLUB VÉLO JONQUIÈRE - RÈGLEMENTS GÉNÉRAUX - ADOPTÉS À L ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ANNUELLE DU 28 SEPTEMBRE 2012 1 TABLE DES MATIÈRES Club vélo Jonquière- Règlements généraux Chapitre 1 : Identification et mission

Plus en détail

CHARTE DU COMITÉ D AUDIT. HECLA MINING COMPANY Modifiée et mise à jour, en vigueur à compter du 8 décembre 2014

CHARTE DU COMITÉ D AUDIT. HECLA MINING COMPANY Modifiée et mise à jour, en vigueur à compter du 8 décembre 2014 CHARTE DU COMITÉ D AUDIT HECLA MINING COMPANY Modifiée et mise à jour, en vigueur à compter du 8 décembre 2014 FONCTION Le comité d audit (le «comité») aide le conseil d administration (le «conseil») à

Plus en détail

CODE D ÉTHIQUE ET DE DÉONTOLOGIE DES MEMBRES DU CONSEIL D ADMINISTRATION ET DE LA COMMISSION DES ÉTUDES DE L ÉCOLE DE TECHNOLOGIE SUPÉRIEURE 1 TITRE

CODE D ÉTHIQUE ET DE DÉONTOLOGIE DES MEMBRES DU CONSEIL D ADMINISTRATION ET DE LA COMMISSION DES ÉTUDES DE L ÉCOLE DE TECHNOLOGIE SUPÉRIEURE 1 TITRE CODE D ÉTHIQUE ET DE DÉONTOLOGIE DES MEMBRES DU CONSEIL D ADMINISTRATION ET DE LA COMMISSION DES ÉTUDES DE L ÉCOLE DE TECHNOLOGIE SUPÉRIEURE Adoption 1998-10-22 CA-207-1702 Modifications 2008-09-17 EX-301-749

Plus en détail

RÈGLEMENT INTÉRIEUR DE LA RÉGIE DE L ASSURANCE MALADIE DU QUÉBEC

RÈGLEMENT INTÉRIEUR DE LA RÉGIE DE L ASSURANCE MALADIE DU QUÉBEC RÈGLEMENT INTÉRIEUR DE LA RÉGIE DE L ASSURANCE MALADIE DU QUÉBEC Loi sur la Régie de l assurance maladie du Québec (L.R.Q., c. R-5, a. 14 et a. 15 ; 2007, c. 21, a. 9 et a. 11) SECTION I DISPOSITIONS GÉNÉRALES

Plus en détail

RENOUVELLEMENT DU MANDAT DU DIRECTEUR GÉNÉRAL OU DU DIRECTEUR DES ÉTUDES

RENOUVELLEMENT DU MANDAT DU DIRECTEUR GÉNÉRAL OU DU DIRECTEUR DES ÉTUDES RÈGLEMENT SUR LA NOMINATION ET LE RENOUVELLEMENT DU MANDAT DU DIRECTEUR GÉNÉRAL OU DU DIRECTEUR DES ÉTUDES Adopté par le Conseil d administration du le l8 mai 2004. DU MANDAT DU DIRECTEUR GÉNÉRAL OU DU

Plus en détail

Groupe WSP Global Inc. (la «Société») RÈGLES DU COMITÉ D AUDIT

Groupe WSP Global Inc. (la «Société») RÈGLES DU COMITÉ D AUDIT Groupe WSP Global Inc. (la «Société») RÈGLES DU COMITÉ D AUDIT I. RÔLE Le rôle du comité d audit de la Société (le «comité d audit») consiste à aider le conseil d administration (le «conseil») à surveiller

Plus en détail

Charte du Comité d audit. I. Introduction. II. Finalité. III. Mandat

Charte du Comité d audit. I. Introduction. II. Finalité. III. Mandat Charte du Comité d audit I. Introduction 1. Le Comité d audit tient un rôle important en surveillant les pratiques de la Cour pénale internationale en matière de gouvernance, de gestion des risques et

Plus en détail

NORME INTERNATIONALE D AUDIT 610 UTILISATION DES TRAVAUX DES AUDITEURS INTERNES

NORME INTERNATIONALE D AUDIT 610 UTILISATION DES TRAVAUX DES AUDITEURS INTERNES NORME INTERNATIONALE D AUDIT 610 UTILISATION DES TRAVAUX DES AUDITEURS INTERNES Introduction (Applicable aux audits d états financiers pour les périodes ouvertes à compter du 15 décembre 2009) SOMMAIRE

Plus en détail

CHARTE DU COMITÉ D AUDIT GEORGE WESTON LIMITÉE

CHARTE DU COMITÉ D AUDIT GEORGE WESTON LIMITÉE CHARTE DU COMITÉ D AUDIT de GEORGE WESTON LIMITÉE TABLE DES MATIÈRES 1. RESPONSABILITÉS DU COMITÉ... 1 2. MEMBRES DU COMITÉ... 1 3. PRÉSIDENT DU COMITÉ... 2 4. DURÉE DU MANDAT DE CHAQUE MEMBRE... 2 5.

Plus en détail

BANQUE DE MONTRÉAL CHARTE DU COMITÉ D AUDIT ET DE RÉVISION

BANQUE DE MONTRÉAL CHARTE DU COMITÉ D AUDIT ET DE RÉVISION BANQUE DE MONTRÉAL CHARTE DU COMITÉ D AUDIT ET DE RÉVISION Le Comité est chargé d aider le Conseil à s acquitter de ses responsabilités de surveillance concernant l intégrité de l information financière

Plus en détail

1.1 La présente politique s applique aux programmes conduisant à l obtention d un grade de premier cycle ou de cycles supérieurs.

1.1 La présente politique s applique aux programmes conduisant à l obtention d un grade de premier cycle ou de cycles supérieurs. Titre Évaluation périodique des programmes Entrée en vigueur 22 juin 1993 Approbation Modification Références Conseil d'administration : CA-014-099 Conseil d'administration : CA-052-381, CA-076-529, CA-121-815

Plus en détail

POLITIQUE CADRE RELATIVE AUX ADMINISTRATEURS ET MEMBRES DE COMITÉS

POLITIQUE CADRE RELATIVE AUX ADMINISTRATEURS ET MEMBRES DE COMITÉS POLITIQUE CADRE RELATIVE AUX ADMINISTRATEURS ET MEMBRES DE COMITÉS Adoptée par le conseil d administration le 23 avril 2015 Direction des affaires corporatives TABLE DES MATIÈRES 1. PRÉAMBULE... 1 2. OBJECTIFS...

Plus en détail

AVIATION CIVILE DE MADAGASCAR

AVIATION CIVILE DE MADAGASCAR AVIATION CIVILE DE MADAGASCAR DECISION N 027 - ACM/DG/SEA/REG/2008 relative à l approbation des organismes chargés du contrôle du niveau des compétences linguistiques du personnel aéronautique (LPO). --------------------

Plus en détail

Commission de l énergie de l Ontario Régime de rémunération assorti d incitatifs à l intention du président de la Commission

Commission de l énergie de l Ontario Régime de rémunération assorti d incitatifs à l intention du président de la Commission Commission de l énergie de l Ontario Régime de rémunération assorti d incitatifs à l intention du président de la Commission Document du régime TABLE DES MATIÈRES A. Définitions... 1 B. Résumé du régime...

Plus en détail

FEDERATION EUROPEENNE DE FINANCES ET BANQUES ETHIQUES et ALTERNATIVES

FEDERATION EUROPEENNE DE FINANCES ET BANQUES ETHIQUES et ALTERNATIVES FEDERATION EUROPEENNE DE FINANCES ET BANQUES ETHIQUES et ALTERNATIVES Association Internationale à but Pédagogique Statuts approuvée par l assemblée générale du 26 juin 2008 Dénomination, but et objectif

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DU CONSEIL D ADMINISTRATION Mis à jour le 23 juillet 2015

REGLEMENT INTERIEUR DU CONSEIL D ADMINISTRATION Mis à jour le 23 juillet 2015 REGLEMENT INTERIEUR DU CONSEIL D ADMINISTRATION Mis à jour le 23 juillet 2015 Préambule Le Conseil d administration de la société AIR FRANCE - KLM (la «Société») fonctionne selon les principes du gouvernement

Plus en détail

Rôle et responsabilité du conseil d administration Aspects pratiques

Rôle et responsabilité du conseil d administration Aspects pratiques Petits déjeuners des PME et des start-up 27 avril 2012 Rôle et responsabilité du conseil d administration Aspects pratiques Olivier Dunant, avocat Plan 1. Rôle du secrétaire du conseil d administration

Plus en détail

DECISION N 09/2006/CM/UEMOA PORTANT CREATION DU COMITE DES REGULATEURS NATIONAUX DE TELECOMMUNICATIONS DES ETATS MEMBRES DE L UEMOA

DECISION N 09/2006/CM/UEMOA PORTANT CREATION DU COMITE DES REGULATEURS NATIONAUX DE TELECOMMUNICATIONS DES ETATS MEMBRES DE L UEMOA UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE ------------------- LE CONSEIL DES MINISTRES DECISION N 09/2006/CM/UEMOA PORTANT CREATION DU COMITE DES REGULATEURS NATIONAUX DE TELECOMMUNICATIONS DES ETATS

Plus en détail

ASSOCIATION DES BÉNÉVOLES DE L ORCHESTRE SYMPHONIQUE DE QUÉBEC RÈGLEMENT GÉNÉRAL

ASSOCIATION DES BÉNÉVOLES DE L ORCHESTRE SYMPHONIQUE DE QUÉBEC RÈGLEMENT GÉNÉRAL ASSOCIATION DES BÉNÉVOLES DE L ORCHESTRE SYMPHONIQUE DE QUÉBEC RÈGLEMENT GÉNÉRAL Adopté par l Assemblée générale du 9 juin 2015 TABLE DES MATIÈRES PRÉAMBULE SECTION 1 Définitions. 2 SECTION 11 Dénomination

Plus en détail

Politique relative aux règlements administratifs sur la gestion financière

Politique relative aux règlements administratifs sur la gestion financière 1 POLITIQUE RELATIVE AUX RÈGLEMENTS ADMINISTRATIFS SUR LA GESTION FINANCIÈRE PARTIE I PRÉAMBULE ATTENDU : A. que le paragraphe 83(1) de la Loi sur les Indiens reconnaît le pouvoir des premières nations

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR APPROUVE PAR L ASSEMBLEE GENERALE. MESE DU 01 juin 2016

REGLEMENT INTERIEUR APPROUVE PAR L ASSEMBLEE GENERALE. MESE DU 01 juin 2016 SIREN n 390 820 058, Mutuelle soumise aux dispositions du livre II du Code de la Mutualité REGLEMENT INTERIEUR APPROUVE PAR L ASSEMBLEE GENERALE MESE DU 01 juin 2016 Règlement Intérieur - SIREN n 390 820

Plus en détail

POLITIQUE D EXERCICE DES DROITS DE VOTE. Mars 2013

POLITIQUE D EXERCICE DES DROITS DE VOTE. Mars 2013 21 CENTRALE PARTNERS POLITIQUE D EXERCICE DES DROITS DE VOTE Mars 2013 OBJET DE LA POLITIQUE Présenter les conditions dans lesquelles 21 CP entend exercer les droits de vote attachés aux titres cotés détenus

Plus en détail

(DÉNOMINATION PRÉCISE DE L ASSOCIATION) (En abrégé : (le cas échéant) Association régie par la loi du 1 er juillet 1901 et le décret du 16 août 1901

(DÉNOMINATION PRÉCISE DE L ASSOCIATION) (En abrégé : (le cas échéant) Association régie par la loi du 1 er juillet 1901 et le décret du 16 août 1901 (DÉNOMINATION PRÉCISE DE L ASSOCIATION) (En abrégé : (le cas échéant) Association régie par la loi du 1 er juillet 1901 et le décret du 16 août 1901 Siège social : (code postal + nom de la ville) (lieu

Plus en détail

POLITIQUE EN MATIÈRE DE CONFLIT D INTÉRÊTS ET DE NÉPOSTISME

POLITIQUE EN MATIÈRE DE CONFLIT D INTÉRÊTS ET DE NÉPOSTISME POLITIQUE N o 6 POLITIQUE EN MATIÈRE DE CONFLIT D INTÉRÊTS ET DE NÉPOSTISME Modifiée le 9 novembre 2010 cegepdrummond.ca Adoptée au conseil d administration : 7 septembre 2004 (CA-04-09-07-08) Modifiée

Plus en détail

STATUTS ALLAITEMENT VÔTRE

STATUTS ALLAITEMENT VÔTRE STATUTS ALLAITEMENT VÔTRE Article 1 : Dénomination Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts une association régie par la loi du 1 er Juillet 1901 et le décret du 16 Août 1901 ayant pour titre

Plus en détail

Association Enfants et Loisirs STATUTS

Association Enfants et Loisirs STATUTS Association Enfants et Loisirs STATUTS Mise à jour le 16/03/1998 ARTICLE 1 Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts une association régie par la loi 1901 et le décret du 16 Août 1901 ayant

Plus en détail

STATUTS DE L ASSOCIATION DES PASSE-PARTOUT

STATUTS DE L ASSOCIATION DES PASSE-PARTOUT STATUTS DE L ASSOCIATION DES PASSE-PARTOUT I L ASSOCIATION Article 1 : Dénomination, objet et durée L association les Passe-partout», fondée le 21.09.2010, a pour objet la pratique et le développement

Plus en détail

MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION

MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION Objectifs MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION Le conseil d administration (le «conseil») rend compte à l actionnaire et relève du Parlement par l intermédiaire du ministre de l Innovation, des Sciences

Plus en détail

Comité d audit. Règlement. d ordre intérieur ELIA SYSTEM OPERATOR SA

Comité d audit. Règlement. d ordre intérieur ELIA SYSTEM OPERATOR SA Comité d audit Règlement d ordre intérieur ELIA SYSTEM OPERATOR SA 1 Table des Matières 1. Composition et objet 1.1. Membres 1.2. Indépendance 1.3. Nomination, démission et révocation 1.4. Objet 2. Présidence

Plus en détail

Statuts de l association «Réseau Danse Suisse» 1

Statuts de l association «Réseau Danse Suisse» 1 Statuts de l association «Réseau Danse Suisse» 1 I. DÉNOMINATION Article premier : Dénomination et siège Sous la dénomination «Réseau Danse Suisse» est constituée une association au sens des articles 60

Plus en détail

VERTOU-SENIORS. Nouveaux Statuts. Approuvés par l'assemblée Générale Extraordinaire en date du XXXXXXXX

VERTOU-SENIORS. Nouveaux Statuts. Approuvés par l'assemblée Générale Extraordinaire en date du XXXXXXXX VERTOU-SENIORS Nouveaux Statuts Approuvés par l'assemblée Générale Extraordinaire en date du XXXXXXXX Article 1 - Constitution Il est constitué entre les adhérents aux présents statuts et ceux qui y adhéreront

Plus en détail

Statuts de l'association des

Statuts de l'association des STATUTS de l'association des Chambres de Métiers et de l'artisanat des Pyrénées Article 1 - DÉNOMINATION Article 2 - SIÈGE Article 3 - DURÉE Article 4 - COMPOSITION Article 5 - OBJET SOMMAIRE TITRE 1 :

Plus en détail

Du centre de documentation

Du centre de documentation Du centre de documentation Dans cette synthèse, nous vous proposons : Une définition des risques psychosociaux Une réflexion sur les diagnostics autour de ces risques Le cadre règlementaire qui sous-tend

Plus en détail

STATUTS DE «ASSOCIATION LA RADIO METEO» Association déclarée par application de la loi du 1 er juillet 1901 et du décret du 16 août 1901.

STATUTS DE «ASSOCIATION LA RADIO METEO» Association déclarée par application de la loi du 1 er juillet 1901 et du décret du 16 août 1901. STATUTS DE «ASSOCIATION LA RADIO METEO» Association déclarée par application de la loi du 1 er juillet 1901 et du décret du 16 août 1901. ARTICLE PREMIER - NOM Il est fondé entre les adhérents aux présents

Plus en détail

FEDERATION FRANÇAISE DE BOXE STATUTS TYPES POUR UN CLUB AFFILIE A LA FFB

FEDERATION FRANÇAISE DE BOXE STATUTS TYPES POUR UN CLUB AFFILIE A LA FFB FEDERATION FRANÇAISE DE BOXE STATUTS TYPES POUR UN CLUB AFFILIE A LA FFB I. OBJET ET COMPOSITION DE L ASSOCIATION ARTICLE 1 L association dite.. fondée le A pour objet la pratique de la boxe, de l éducation

Plus en détail

ANNEXE. Dispositions de la Loi sur les cités et villes (L.R.Q., chapitre C-19) sur le vérificateur général et sur le vérificateur externe

ANNEXE. Dispositions de la Loi sur les cités et villes (L.R.Q., chapitre C-19) sur le vérificateur général et sur le vérificateur externe ANNEXE Dispositions de la Loi sur les cités et villes (L.R.Q., chapitre C-19) sur le vérificateur général et sur le vérificateur externe Rapport du vérificateur général de la Ville de Québec 2002 Tome

Plus en détail

Dessine-moi. un Barreau. Orientations dégagées par le Conseil général

Dessine-moi. un Barreau. Orientations dégagées par le Conseil général Dessine-moi un Barreau Orientations dégagées par le Conseil général Séance du 28 et 29 mars 2014 INTRODUCTION Les 28 et 29 mars 2014, les membres du Conseil général se sont réunis afin de poursuivre la

Plus en détail

Programme de perfectionnement professionnel

Programme de perfectionnement professionnel Programme de perfectionnement professionnel Adopté le 13 juin 2006 par le conseil d administration (255 e assemblée résolution n o 2139) JUIN 2006 Réf. : 1303 TABLE DES MATIÈRES PAGE PRÉAMBULE. 3 1. LES

Plus en détail

DÉDUCTIONS POUR FRAIS DE GARDE D ENFANTS

DÉDUCTIONS POUR FRAIS DE GARDE D ENFANTS DIRECTIVE 5.5 DÉDUCTIONS POUR FRAIS DE GARDE D ENFANTS RÉSUMÉ DES DISPOSITIONS LÉGISLATIVES Au moment d établir le revenu imposable d une ou d un bénéficiaire, des frais de garde d enfants peuvent être

Plus en détail

LETTRE D'INFORMATION AU CE

LETTRE D'INFORMATION AU CE LETTRE D'INFORMATION AU CE - AVRIL 2010 - QUE PEUT DEMANDER LE CE EN AVRIL OU LE MOIS SUIVANT LORSQUE LA LOI NE FIXE PAS DE DELAI PRECIS Au mois d'avril le CE peut demander à être consulté sur plusieurs

Plus en détail

Association «Chats libres» des Hauts Cantons de l Hérault

Association «Chats libres» des Hauts Cantons de l Hérault ARTICLE 1 : Constitution et dénomination Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts une association régie par la loi du 1er juillet 1901 et le décret du 16 août 1901, ayant pour titre : «Chats

Plus en détail

Statuts. de la Société. de Radiodiffusion et de Télévision. du canton de Vaud (SRT VD)

Statuts. de la Société. de Radiodiffusion et de Télévision. du canton de Vaud (SRT VD) Statuts de la Société de Radiodiffusion et de Télévision du canton de Vaud (SRT VD) Page 2 sur 7 I. Dispositions générales Article 1 - Nom, siège, composition 1. Conformément aux statuts de la Société

Plus en détail

STATUTS DE «STOCKHOLM ACCUEIL»

STATUTS DE «STOCKHOLM ACCUEIL» STATUTS DE «STOCKHOLM ACCUEIL» TITRE I : DISPOSITIONS GÉNÉRALES Article 1 - Dénomination et domicile de l association : L association a pour dénomination «Stockholm Accueil». Elle élit domicile auprès

Plus en détail

"COOPERE 34 " "COOrdination Pour l Education Relative à l Environnement sur les territoires héraultais"

COOPERE 34  COOrdination Pour l Education Relative à l Environnement sur les territoires héraultais Ces statuts précisent et complètent, en lui restant fidèle, la charte du réseau COOPERE 34, revue en assemblée générale extraordinaire du 10 mars 2015. Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts,

Plus en détail

Système de gestion Santé, Sécurité et Environnement Procédure de rédaction et mise à jour programme SSE. No : SSE Révision: 0 1.

Système de gestion Santé, Sécurité et Environnement Procédure de rédaction et mise à jour programme SSE. No : SSE Révision: 0 1. No : 1.1.1 Préparé par : Daniel Dufresne Approuvé CÉF par : Date : 28 mai 2012 Révisé par : Approuvé CSF par : Page : 1 de 5 1.0 OBJET Cette procédure a pour objectif de faciliter la préparation de document

Plus en détail

Projet de réécriture des statuts de l'association Enjeux d'enfants - Octobre 2015

Projet de réécriture des statuts de l'association Enjeux d'enfants - Octobre 2015 STATUTS DE L ASSOCIATION "ENJEUX D ENFANTS GRAND OUEST" Il est fondé, entre toutes personnes qui auront adhéré aux présents statuts, une association conformément à la Loi du 1er juillet 1901. Les statuts

Plus en détail

STATUTS-TYPE D APEL D ETABLISSEMENT. L Association de parents d élèves de l Enseignement libre de (nom de l établissement)

STATUTS-TYPE D APEL D ETABLISSEMENT. L Association de parents d élèves de l Enseignement libre de (nom de l établissement) STATUTS-TYPE D APEL D ETABLISSEMENT L Association de parents d élèves de l Enseignement libre de (nom de l établissement) Article 1 Formation Possibilité d ajouter : dite Apel Saint Il est fondé entre

Plus en détail

MANDAT PAGE : 1 DE : 8 ENTRÉE EN VIGUEUR : REMPLACE : APPROUVÉ PAR : CONSEIL D'ADMINISTRATION APPROUVÉ LE :

MANDAT PAGE : 1 DE : 8 ENTRÉE EN VIGUEUR : REMPLACE : APPROUVÉ PAR : CONSEIL D'ADMINISTRATION APPROUVÉ LE : MANDAT PAGE : 1 DE : 8 ENTRÉE EN VIGUEUR : 2014-06-12 REMPLACE : 2013-06-14 APPROUVÉ PAR : CONSEIL D'ADMINISTRATION APPROUVÉ LE : 2014-06-12 MANDAT DU COMITÉ D AUDIT À moins que le contexte n indique le

Plus en détail

décret sur l organisation et le fonctionnement des Greta

décret sur l organisation et le fonctionnement des Greta décret sur l organisation et le fonctionnement des Greta MINISTÈRE DE L ÉDUCATION NATIONALE Décret no 2013-852 du 24 septembre 2013 relatif aux groupements d établissements (Greta) constitués en application

Plus en détail

AVENANT N 3 DU 6 JUILLET 2011

AVENANT N 3 DU 6 JUILLET 2011 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ CONVENTIONS COLLECTIVES Accord interprofessionnel CRÉATION DU FONDS D ASSURANCE FORMATION DES PETITES ET MOYENNES ENTREPRISES (6 juillet 1972) AVENANT N

Plus en détail

STATUTS. Le siège social est fixé à Saint Denis. Il pourra être déplacé par simple décision du conseil d administration.

STATUTS. Le siège social est fixé à Saint Denis. Il pourra être déplacé par simple décision du conseil d administration. STATUTS 1. TITRE Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts une association régie par la loi du 1 er juillet 1901 et le décret du 16 août 1901 dénommée «ARC EN CIEL - Réseau Dionysien de Soins

Plus en détail

RESOLUTION DU CONSEIL DE COOPERATION DOUANIERE RELATIVE AU CADRE DE NORMES VISANT A SECURISER ET A FACILITER LE COMMERCE MONDIAL.

RESOLUTION DU CONSEIL DE COOPERATION DOUANIERE RELATIVE AU CADRE DE NORMES VISANT A SECURISER ET A FACILITER LE COMMERCE MONDIAL. RESOLUTION DU CONSEIL DE COOPERATION DOUANIERE RELATIVE AU CADRE DE NORMES VISANT A SECURISER ET A FACILITER LE COMMERCE MONDIAL (Juin 2006) RESOLUTION DU CONSEIL DE COOPERATION DOUANIERE RELATIVE AU

Plus en détail

Formation sur le rôle du conseil syndical

Formation sur le rôle du conseil syndical Formation sur le rôle du conseil syndical Adil 31 Agence départementale d information sur le logement de la Haute-Garonne Le rôle du conseil syndical Il est composé de copropriétaires élus par l AG ( les

Plus en détail

Ordre des experts-comptables région Paris Ile-de-France. «La responsabilité des élus face aux nouvelles obligations des Comités»

Ordre des experts-comptables région Paris Ile-de-France. «La responsabilité des élus face aux nouvelles obligations des Comités» Ordre des experts-comptables région Paris Ile-de-France «La responsabilité des élus face aux nouvelles obligations des Comités» Ordre des experts-comptables région Paris Ile-de-France Introduction «La

Plus en détail

Compte rendu des délibérations, y compris les motifs de décision

Compte rendu des délibérations, y compris les motifs de décision Compte rendu des délibérations, y compris les motifs de décision relativement à Demandeur Saskatchewan Research Council Objet Demande de modification du permis d exploitation d un réacteur de faible puissance

Plus en détail

Grille d'évaluation d'un programme de prévention des risques liés à l ergonomie

Grille d'évaluation d'un programme de prévention des risques liés à l ergonomie Grille d'évaluation d'un programme de prévention des risques liés à l ergonomie EXAM DES BASES D'UN PROCESSUS FRUCTUEUX DE PRÉVTION À L ÉTUDE/ 1. La haute direction a clairement affirmé son engagement

Plus en détail

STATUTS de la FONDATION. de la COMMUNE de BERNEX. pour le LOGEMENT

STATUTS de la FONDATION. de la COMMUNE de BERNEX. pour le LOGEMENT Fondation de la Commune de Bernex pour le Logement STATUTS de la FONDATION de la COMMUNE de BERNEX pour le LOGEMENT approuvés par le Conseil municipal en date du 14 décembre 1993 modifiés (art. 10) et

Plus en détail

Association des étudiants de la SAR

Association des étudiants de la SAR STATUTS DE L'ASSOCIATION Association des étudiants de la SAR Article premier Nom I. Nom, siège, durée et but Sous la dénomination «Association des étudiants de la SAR» (ci-après «l Association»), il est

Plus en détail

LA VERSION ELECTRONIQUE FAIT FOI

LA VERSION ELECTRONIQUE FAIT FOI EXIGENCES SPECIFIQUES POUR L ACCREDITATION DES ORGANISMES PROCEDANT A LA CERTIFICATION DES ORGANISMES DE FORMATION A LA PREVENTION DES RISQUES LIES A L AMIANTE CERT CPS REF 24 Révision 05 Section «Certifications»

Plus en détail

PASSERELLE V STATUTS

PASSERELLE V STATUTS PASSERELLE V STATUTS ARTICLE 1 : constitution Il a été constitué en Avril 2003, entre les membres fondateurs, une association- régie par la loi du 1er juillet 1901-ayant pour nom «PASSERELLE V». Sa durée

Plus en détail

NOTES POUR L AUDITION DU DIRECTEUR GÉNÉRAL DES ÉLECTIONS DU QUÉBEC MONSIEUR PIERRE REID. Devant la Commission de la culture et de l éducation

NOTES POUR L AUDITION DU DIRECTEUR GÉNÉRAL DES ÉLECTIONS DU QUÉBEC MONSIEUR PIERRE REID. Devant la Commission de la culture et de l éducation NOTES POUR L AUDITION DU DIRECTEUR GÉNÉRAL DES ÉLECTIONS DU QUÉBEC CCE - 068M C.P. P.L. 86 Organisation et gouvernance des commissions scolaires MONSIEUR PIERRE REID Devant la Commission de la culture

Plus en détail

Code : PR-DRH Cadres

Code : PR-DRH Cadres Code : PR-DRH-000-2 PROCÉDURE Direction responsable : Direction des ressources humaines Approuvée par : Le comité des ressources humaines - CA Adoptée par : S/O Entrée en vigueur le : 17 septembre 2009

Plus en détail

Statuts de l'omnisports

Statuts de l'omnisports Statuts de l'omnisports ARTICLE 1 Constitution et Dénomination Il est créé entre les adhérents aux présents statuts une association sportive et culturelle omnisports régie par la loi du 1er juillet 1901

Plus en détail

SOLVAY SA REGLEMENT D ORDRE INTERIEUR DU COMITE EXECUTIF. Les quatre principes suivants guident le mode de fonctionnement du Comité exécutif:

SOLVAY SA REGLEMENT D ORDRE INTERIEUR DU COMITE EXECUTIF. Les quatre principes suivants guident le mode de fonctionnement du Comité exécutif: SOLVAY SA REGLEMENT D ORDRE INTERIEUR DU COMITE EXECUTIF PRÉAMBULE Les quatre principes suivants guident le mode de fonctionnement du Comité exécutif: Prise de décision collégiale résultant d un débat

Plus en détail

REPRESENTANTS DES USAGERS DU SECTEUR MEDICO-SOCIAL ET DEMOCRATIE SANITAIRE

REPRESENTANTS DES USAGERS DU SECTEUR MEDICO-SOCIAL ET DEMOCRATIE SANITAIRE REPRESENTANTS DES USAGERS DU SECTEUR MEDICO-SOCIAL ET DEMOCRATIE SANITAIRE Démarche exploratoire de formation-action Journées interdépartementales des 14-16-18 avril 2014 Extraits du Code de l Action Sociale

Plus en détail

NORME INTERNATIONALE D AUDIT 610 PRISE EN COMPTE DES TRAVAUX DE L'AUDIT INTERNE

NORME INTERNATIONALE D AUDIT 610 PRISE EN COMPTE DES TRAVAUX DE L'AUDIT INTERNE NORME INTERNATIONALE D AUDIT 610 PRISE EN COMPTE DES TRAVAUX DE L'AUDIT INTERNE SOMMAIRE Paragraphes Introduction... 1-4 Rôle et objectifs de l'audit interne... 5 Relations entre l'audit interne et l'auditeur

Plus en détail

CANADIAN AUDITING STANDARDS IMPLEMENTATION PRACTITIONER S SUPPORT

CANADIAN AUDITING STANDARDS IMPLEMENTATION PRACTITIONER S SUPPORT CANADIAN AUDITING STANDARDS IMPLEMENTATION PRACTITIONER S SUPPORT MISE EN ŒUVRE DES NORMES CANADIENNES D AUDIT SOUTIEN AUX PROFESSIONNELS EN EXERCICE NORMES ABORDÉES NCA 260, «Communication avec les responsables

Plus en détail

Extraits. Le Conseil d Administration CapitalatWork Foyer Group. Date d approbation CA 15 juin 2016

Extraits. Le Conseil d Administration CapitalatWork Foyer Group. Date d approbation CA 15 juin 2016 Principes généraux déterminant la politique de rémunération applicable aux membres du Conseil d Administration et aux salariés de CapitalatWork Foyer Group * Extraits Approuvé par Le Conseil d Administration

Plus en détail

Projet de loi n o 160 (2001, chapitre 11) Loi concernant la Bibliothèque nationale du Québec et modifiant diverses dispositions législatives

Projet de loi n o 160 (2001, chapitre 11) Loi concernant la Bibliothèque nationale du Québec et modifiant diverses dispositions législatives DEUXIÈME SESSION TRENTE-SIXIÈME LÉGISLATURE Projet de loi n o 160 (2001, chapitre 11) Loi concernant la Bibliothèque nationale du Québec et modifiant diverses dispositions législatives Présenté le 14 novembre

Plus en détail

Plan d accessibilité pluriannuel,

Plan d accessibilité pluriannuel, Plan d accessibilité pluriannuel, 2012-2021 Loi sur l accessibilité pour les personnes handicapées de l Ontario (LAPHO), 2005 Règlement 191/11, «Normes d accessibilité intégrées» Échéance 2012 Partie III

Plus en détail

STATUTS association Tampon Tennis de Table

STATUTS association Tampon Tennis de Table STATUTS association Tampon Tennis de Table Article 1er Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts une association régie par la loi du 1er juillet 1901 et le décret du 16 août 1901, ayant pour

Plus en détail

STATUTS IMAGINARIUM FESTIVAL

STATUTS IMAGINARIUM FESTIVAL STATUTS IMAGINARIUM FESTIVAL Association Loi 1901 Compiègne, le 20 novembre 2015 TITRE 1 : Disposition générales Article 1 - Dénomination Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts une association

Plus en détail

I. Nom, siège, durée et but

I. Nom, siège, durée et but STATUTS DE L'ARO Article premier Nom et logo I. Nom, siège, durée et but Sous la dénomination ARO - Association des Etudiants Roumains de l EPFL (ci-après «l Association»), il est constitué une association

Plus en détail

STATUTS. Article 1. GM Association de la Résidence «GILLES MARTIN» Article 2

STATUTS. Article 1. GM Association de la Résidence «GILLES MARTIN» Article 2 STATUTS Article 1 Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts une association régie par la loi du 1er juillet 1901 et le décret du 16 aout 1901 ayant pour titre GM Association de la Résidence

Plus en détail

Statuts de l association APEL Notre Dame - Draveil. Sommaire

Statuts de l association APEL Notre Dame - Draveil. Sommaire Sommaire Article 1 Formation... 1 Article 2 Siège... 1 Article 3 Durée et exercice social... 1 Article 4 Objet de l association... 2 Article 5 Composition... 2 Article 6 Ressources de l association...

Plus en détail

POLITIQUE DE RÉMUNÉRATION POUR LES DIRIGEANTS ET CONDITIONS D EMPLOI

POLITIQUE DE RÉMUNÉRATION POUR LES DIRIGEANTS ET CONDITIONS D EMPLOI POLITIQUE DE RÉMUNÉRATION POUR LES DIRIGEANTS ET CONDITIONS D EMPLOI Adoptée par le Comité exécutif le 11 septembre 2006 conformément aux statuts du Comité exécutif Informations données aux membres du

Plus en détail

POLITIQUE CONGÉS AVEC OU SANS TRAITEMENT, PROGRAMMES DE COOPÉRATION ET STAGES DE PERFECTIONNEMENT

POLITIQUE CONGÉS AVEC OU SANS TRAITEMENT, PROGRAMMES DE COOPÉRATION ET STAGES DE PERFECTIONNEMENT Service des ressources humaines POLITIQUE CONGÉS AVEC OU SANS TRAITEMENT, PROGRAMMES DE COOPÉRATION ET STAGES DE PERFECTIONNEMENT Numéro de la politique : CSRS-POL-2011-01 Numéro de la résolution : CC

Plus en détail

Règlement Intérieur du Conseil d Administration

Règlement Intérieur du Conseil d Administration Règlement Intérieur du Conseil d Administration Préambule Le Conseil d Administration de U10, lors de sa séance du 28 mars 2013, a modifié son Règlement Intérieur adopté en Conseil d Administration du

Plus en détail

STATUTS. - de contribuer à faire respecter la place légitime de l exercice de l ORL et de la chirurgie cervico faciale dans les Centres Hospitaliers.

STATUTS. - de contribuer à faire respecter la place légitime de l exercice de l ORL et de la chirurgie cervico faciale dans les Centres Hospitaliers. ASSOCIATION CNOCH STATUTS Article 1 Titre et But Il est constitué, entre les adhérents aux présents statuts, une association régie par la Loi du 1er juillet 1901 et le décret du 16 août 1901, appelée:

Plus en détail

Exemple d un canevas de procès-verbal

Exemple d un canevas de procès-verbal Exemple d un canevas de procès-verbal Version du 12 mai 2014 La certification des organismes communautaires partenaires du ministère de l Immigration, de la Diversité et de l Inclusion LA CERTIFICATION

Plus en détail

la Direction de l Université de Lausanne adopte la Directive suivante :

la Direction de l Université de Lausanne adopte la Directive suivante : Directives de la Direction Directive de la Direction 1.27. Commission du personnel de l'unil En application de : - la Loi du 6 juillet 2004 sur l'université de Lausanne (LUL), en particulier de son article

Plus en détail

STATUTS (modifié au Conseil d Administration de l Université du 8/2/2001)

STATUTS (modifié au Conseil d Administration de l Université du 8/2/2001) STATUTS (modifié au Conseil d Administration de l Université du 8/2/2001) - Dispositions Générales o Dénomination o Missions o Organes - Conseil d Administration o Composition o Durée o Élections o Éligibilité

Plus en détail

ORGANISATION INTERNE DE L OFFICE NATIONAL DES STATISTIQUES (O.N.S.)

ORGANISATION INTERNE DE L OFFICE NATIONAL DES STATISTIQUES (O.N.S.) ORGANISATION INTERNE DE L OFFICE NATIONAL DES STATISTIQUES (O.N.S.) Le Décret Législatif 94-01 du 15 Janvier 1994 relatif au système statistique identifie les organes de production et de coordination du

Plus en détail