VERSION DEMO TABLE DES MATIÈRES SEULEMENT

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "VERSION DEMO TABLE DES MATIÈRES SEULEMENT"

Transcription

1 VERSION DEMO SEULEMENT

2 LES PRINCIPES DE L INVESTISSEMENT IMMOBILIER Auteur : Christian Guay, B.A.A., É.A., M.B.A. Publié par : Christian Guay Version Droit d auteur (Copyright) 1997 par Christian Guay Dépôt légal à l Office de la propriété intellectuelle du Canada : , le 4 février 1997.

3 AVANT-PROPOS Le présent ouvrage est un outil d'appoint, de références et d'analyses, conçu pour aider le propriétaire d'immeuble, le gestionnaire et le futur investisseur. Il est constitué de notions provenant de plusieurs sources: cours universitaires, ouvrages, rapports d évaluation, articles de journaux et expériences personnelles. Cet ouvrage tient compte, autant que possible, des lois et conditions en vigueur en Les renseignements inclus le sont à titre d information seulement et il est du devoir de l'acquéreur de vérifier, au préalable, s ils sont toujours en vigueur (montants, adresses, références juridiques). Les recommandations que l on retrouve dans le présent ouvrage représentent l opinion de l auteur. L acquéreur de cet ouvrage est responsable de ses décisions et de ses actions administratives et il est de son devoir de procéder aux vérifications appropriées avant de prendre une décision finale. De plus, l acquéreur à l obligation de consulter un professionnel le cas échéant. Pour des commentaires, des questions ou des informations relatives au présent ouvrage, il est possible de contacter l auteur à l adresse ou au téléphone suivant: Christian Guay, B.A.A., É.A., M.B.A. 3539, boul. St-Charles Suite 273, Montréal, Qc, H9H 3C4 VERSION DEMO SEULEMENT

4 INTRODUCTION LES TÂCHES D UN GESTIONNAIRE 1. INVESTISSEMENT ET ÉVALUATION D IMMEUBLE 1.1 CONCEPTS DE BASE de finance I EFFET DU TEMPS SUR LA VALEUR DE L ARGENT I MATHÉMATIQUES FINANCIÈRES I L EFFET DE LEVIER I DÉTERMINATION DU TAUX D ACTUALISATION D UN PROJET I L EFFET DE L IMPÔT I QUELQUES DÉFINITIONS I MESURES DE RENDEMENT LIEU 4 I INVESTISSEMENT IMMOBILIER I UN CADRE D ANALYSE POUR L INVESTISSEUR I ANALYSE FINANCIÈRE D UN PROJET D INVESTISSEMENT I CONCEPTS D'ÉVALUATION ET ÉTABLISSEMENT DE LA VALEUR MARCHANDE I MÉTHODE DE PARITÉ OU DE COMPARAISON I MÉTHODE DU REVENU I MÉTHODE DU COÛT I ÉTUDE DE CAS I EXEMPLE COMPLET D UNE ANALYSE DE VENTE I ADMINISTRATION D IMMEUBLES À LOGEMENTS MULTIPLES 2.1 LA COMPTABILITÉ IMMOBILIÈRE II APPROCHE MANUELLE II APPROCHE INFORMATISÉE II LE BUDGET II BUDGET D IMMOBILISATION II BUDGET D EXPLOITATION II L ORGANISATION DES DOSSIERS II DÉFINITION II MISE EN OEUVRE II LES ASSURANCES II ASSURANCE RESPOSABILITÉ CIVILE II ASSURANCE DES BIENS II L'HYPOTHÈQUE II HYPOTHÈQUE IMMOBILIÈRE II HYPOTHÈQUE MOBILIÈRE II HYPOTHÈQUE LÉGALE DE CONSTRUCTION II RECOURS DU CRÉANCIER II CLAUSE SPÉCIALE II-38 i

5 2.5.6 CATÉGORIES DE PRÊTS HYPOTHÉCAIRES II TYPES D HYPOTHÈQUE II FACTEURS À CONSIDÉRER II L'ÉVALUATION MUNICIPALE ET LE COMPTE DE TAXES II INTRODUCTION II CONTESTER SON ÉVALUATION FONCIÈRE (RÉVISION ADMINISTRATIVE ET PLAINTE) II LA RECONDUCTION DES BAUX II DÉLAI POUR LES AVIS DE RECONDUCTION II TRANSMISSION DE L AVIS II CONTENU DE L'AVIS II COMMENTAIRES SUR LES AVIS DE RECONDUCTION II RÉPONSE DU LOCATAIRE II LES RELEVÉS D IMPÔTS FONCIERS (RELEVÉ 4) II EXPLOITATION QUOTIDIENNE 3.1 LA LOCATIONI 7 III ANALYSE DES COMPARABLES ET DES COMPÉTITEURS III VALEUR DES CARACTÉRISTIQUES III CALCUL DE L'AUGMENTATION DE LOYER ET FIXATION DE LOYER III COMMENT ATTIRER LA CLIENTÈLE CHEZ SOI? III NOUVELLE CLIENTÈLE DES MÉTROPOLES III FIXATION DES OBJECTIFS DE LOCATION III HEURES DE VISITES III RECEVOIR LE CLIENT III IMPACT DE LA PUBLICITÉ ET CONTRÔLE DES VISITES III SÉLECTION ET VÉRIFICATION DES LOCATAIRES III ANIMAUX III QUEL BAIL UTILISER III INSCRIPTION DU LOYER AU BAIL III SIGNATURE DU BAIL III LANGUE DE CORRESPONDANCE III RÉSUMÉ DES ÉTAPES DE LA SÉLECTION DES LOCATAIRES ET DE LA SIGNATURE DU BAIL III VISITE AU MOMENT DE LA REMISE DES CLÉS III SERVICE À LA CLIENTÈLE III LE LOCATAIRE QUITTE III LA REPRISE DU LOGEMENT III UNE NOUVELLE RÈGLE POUR CONDOMINIUM III LA RÉSILIATION EN COURS DE BAIL III LA SOUS -LOCATION ET LA CESSION DE BAIL III LA PERCEPTION DES LOYERS III PROCÉDURE DE PERCEPTION III-33 ii

6 3.7.2 DEMANDE À LA RÉGIE DU LOGEMENT III L'AUDIENCE À LA RÉGIE III DÉCISION DU RÉGISSEUR III RÉSILIATION DU BAIL ET ÉVICTION III RECOUVREMENT DES LOYERS DUS III DOMMAGES ET INTÉRÊTS III L ENTRETIEN DE L IMMEUBLE III CONCIERGERIE OU ENTRETIEN RÉGULIER III ENTRETIEN PRÉVENTIF ET SAISONNIER10 III DEMANDE DE SERVICE OU ACTION CORRECTIVE III INSPECTION PHYSIQUE DES BÂTIMENTS III LE CONCIERGE III CONTRAT DE CONCIERGERIE III VÉRIFICATION DU TRAVAIL DE CONCIERGERIE III CARNET DE BORD DE L IMMEUBLE III INSPECTION DES LOGEMENTS III LA SÉCURITÉ DES LIEUX III LES PROCÉDURES D'URGENCE III LISTE DES INTERVENANTS EN CAS D'URGENCE III MESURES D URGENCES III LES MODES DE DÉTENTION DES IMMEUBLES III LE PLAN D EXPLOITATION 4.1 LE PLAN D EXPLOITATION 11: plan IV-2 5. BIBLIOGRAPHIE 6. ANNEXE A - FORMULAIRES DE GESTION 7. ANNEXE B - DOCUMENTS DE LA RÉGIE DU LOGEMENT 8. ANNEXE C- LES LETTRES TYPES iii

LOCATAIRES, CONNAISSEZ VOS DROITS

LOCATAIRES, CONNAISSEZ VOS DROITS LOCATAIRES, CONNAISSEZ VOS DROITS Confédération Nationale du Logement Sommaire Avant propos... 13 PARTIE 1 La réglementation 1. Établissement du contrat de location (article 3 de la loi n 89-462 du 6

Plus en détail

22553_le_condo.qxp 9/6/06 2:22 PM Page 7. Sujets traités. La copropriété divise, un mode de vie

22553_le_condo.qxp 9/6/06 2:22 PM Page 7. Sujets traités. La copropriété divise, un mode de vie 22553_le_condo.qxp 9/6/06 2:22 PM Page 7 La copropriété divise, un mode de vie Un choix personnel........................ 15 La proximité du voisinage................... 16 Les limites à observer......................

Plus en détail

QUESTIONNAIRE DES LOCATAIRES CONNAISSEZ-VOUS VOS DROITS? 1. Le locateur peut entrer dans votre appartement en tout temps.

QUESTIONNAIRE DES LOCATAIRES CONNAISSEZ-VOUS VOS DROITS? 1. Le locateur peut entrer dans votre appartement en tout temps. QUESTIONNAIRE DES LOCATAIRES CONNAISSEZ-VOUS VOS DROITS? 1. Le locateur peut entrer dans votre appartement en tout temps. Vrai ou Faux 2. Vous avez le droit de changer les serrures sans la permission du

Plus en détail

Une vue d ensemble du Programme de crédit de taxes foncières agricoles

Une vue d ensemble du Programme de crédit de taxes foncières agricoles Une vue d ensemble du Programme de crédit de taxes foncières agricoles en vigueur depuis le 1 er janvier 2007 Mars 2008 1 Plan du document Qu est-ce que le Programme de crédit de taxes foncières agricoles?

Plus en détail

Gwendoline Aubourg Les droits du locataire

Gwendoline Aubourg Les droits du locataire Gwendoline Aubourg Les droits du locataire Groupe Eyrolles, 2004, ISBN 2-7081-3538-4 Table des matières Préambule....................................................... 7 Pour commencer... Bien choisir

Plus en détail

L achat d une première résidence

L achat d une première résidence L achat d une première résidence Pascal Poirier B.A.A Spécialiste en planification hypothécaire POUR DIFFUSION INTERNE SEULEMENT Ordre du jour Hypothèque, buts Principes de base Mise de fonds et frais

Plus en détail

U52 GESTION. Situations professionnelles Compétences Savoirs associés. 52 C1 - Identifier les grandes caractéristiques de la copropriété

U52 GESTION. Situations professionnelles Compétences Savoirs associés. 52 C1 - Identifier les grandes caractéristiques de la copropriété U52 GESTION La gestion comprend : - la gestion de copropriété - la gestion locative GESTION DE COPROPRIÉTÉ Cette partie décrit l ensemble des activités confiées à un syndic de copropriété professionnel

Plus en détail

Liste de vérification des documents à remettre au Ministère

Liste de vérification des documents à remettre au Ministère Septembre 2013 Outil Liste de vérification des documents à remettre au Ministère 5.3 Financement des améliorations locatives Ce document a été produit grâce à l aide financière du Ministère de la Famille.

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE DE L ACHAT IMMOBILIER OU DE LA VENTE IMMOBILIERE

GUIDE PRATIQUE DE L ACHAT IMMOBILIER OU DE LA VENTE IMMOBILIERE GUIDE PRATIQUE DE L ACHAT IMMOBILIER OU DE LA VENTE IMMOBILIERE Acheter un bien immobilier est une opération juridique sensible. Quelles précautions prendre? Rencontrez votre notaire en amont de votre

Plus en détail

C A N A D A PROVINCE DE QUÉBEC DISTRICT D ABITIBI N o COUR : 615-11-001311-127. C O U R S U P É R I E U R E Chambre commerciale

C A N A D A PROVINCE DE QUÉBEC DISTRICT D ABITIBI N o COUR : 615-11-001311-127. C O U R S U P É R I E U R E Chambre commerciale Samson Bélair/Deloitte & Touche Inc. 1, Place Ville Marie Bureau 3000 Montréal QC H3B 4T9 Canada Tél. : 514-393-7115 Téléc. : 514-390-4103 www.deloitte.ca C A N A D A PROVINCE DE QUÉBEC DISTRICT D ABITIBI

Plus en détail

Le Grand Livre de la Copropriété

Le Grand Livre de la Copropriété Le Grand Livre de la Copropriété Table des matières Section 1 Chapitre 1 L Achat d une copropriété A- Choisir l emplacement de son condo B- Achat, neuf ou usagé? C- Quoi vérifier et que demander avant

Plus en détail

Pour toute question supplémentaire, appelez le 05 56 52 75 23

Pour toute question supplémentaire, appelez le 05 56 52 75 23 Gestionet 53, rue Fondaudège 33 000 BORDEAU Tél : 05 56 52 75 23 GESTIONET & VOUS Quelle est la répartition des tâches entre Gestionet et le Propriétaire? 1 ) A l occasion du changement de locataire Lors

Plus en détail

1. Quel commerce est visé par la loi sur les baux commerciaux?... 4

1. Quel commerce est visé par la loi sur les baux commerciaux?... 4 Table des matières Introduction 1 Note préliminaire : la réforme institutionnelle 2 1 Quel commerce est visé par la loi sur les baux commerciaux? 4 11 Existence d un bail 4 12 Le commerce de détail 5 121

Plus en détail

LOIS ET DECRETS PUBLIES DANS LA FEUILLE OFFICIELLE

LOIS ET DECRETS PUBLIES DANS LA FEUILLE OFFICIELLE LOIS ET DECRETS PUBLIES DANS LA FEUILLE OFFICIELLE Feuille officielle numéro 41, du 19 octobre 2012 Référendum facultatif: délai d'annonce préalable: 8 novembre 2012 délai de dépôt des signatures: 17 janvier

Plus en détail

Immobilier professionnel

Immobilier professionnel Immobilier professionnel Les atouts de la SCI QUILVEST FAMILY OFFICE Introduction La détermination du mode de détention des locaux professionnels constitue un choix important, auquel sont confrontés les

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES 5 B-17-08 N 73 du 11 JUILLET 2008 IMPOT SUR LE REVENU. REDUCTIONS D IMPOT AU TITRE DES INVESTISSEMENTS LOCATIFS REALISES DANS LE SECTEUR

Plus en détail

Flash. Flash d information Immobilier. Parution du décret Pinel du 3 novembre 2014

Flash. Flash d information Immobilier. Parution du décret Pinel du 3 novembre 2014 SEPTEMBRE OCTOBRE NO VEMBRE 2014 Flash Dans ce numéro Baux 1-3 Vente immobilière 3-4 Diagnostic technique 4-5 Parution du décret Pinel du 3 novembre 2014 Flash d information Immobilier Le décret d application

Plus en détail

12 Pièges à Éviter Avant de Signer Un Bail Commercial

12 Pièges à Éviter Avant de Signer Un Bail Commercial 12 Pièges à Éviter Avant de Signer Un Bail Commercial Par Luc Audet, avocat Audet & Associés Avocats, Inc. 164, rue Notre-Dame est, Montréal (Québec) H2Y 1C2 Tél : 514-954-9600 Fax : 514-954-9547 Courriel

Plus en détail

Réalisé par : SIMON ROBIN ; Étudiant en droit à l Université de Montréal Et l équipe du Comité logement Ville-Marie - 2013 -

Réalisé par : SIMON ROBIN ; Étudiant en droit à l Université de Montréal Et l équipe du Comité logement Ville-Marie - 2013 - LEXIQUE LÉGISLATIF DU LOUAGE (C.c.Q.) Réalisé par : SIMON ROBIN ; Étudiant en droit à l Université de Montréal Et l équipe du Comité logement Ville-Marie - 2013 - LEXIQUE LÉGISLATIF C.c.Q Articles 1851

Plus en détail

Guide Prêt Locatif Social (PLS)

Guide Prêt Locatif Social (PLS) Investir dans un logement destiné à la location. Qu est-ceque c est? Le prêt locatif social (PLS) s adresse à tout investisseur qui achète un logement pour le louer. Le PLS est destiné à financer des appartements

Plus en détail

Gestion locative et copropriété immobilière

Gestion locative et copropriété immobilière FORMINDIS est un établissement privé d enseignement à distance déclaré sous le N 52 44 05178 44 auprès du Préfet de région des Pays de la Loire, placé sous le contrôle pédagogique du ministère de l Education

Plus en détail

Introduction générale

Introduction générale Introduction générale Pour qu il y ait location d immeuble, il faut qu il y ait un «bail» Le bail est le contrat par lequel une personne (appelée le bailleur) s engage à faire jouir une autre personne

Plus en détail

FONDS D AIDE À L EMPLOI POUR LES JEUNES (FAEJ)

FONDS D AIDE À L EMPLOI POUR LES JEUNES (FAEJ) FONDS D AIDE À L EMPLOI POUR LES JEUNES (FAEJ) EXIGENCES EN MATIÈRE DE VÉRIFICATION ET DE RESPONSABILITÉ APPLICABLES POUR LA PÉRIODE DU 1ER AVRIL 2015 AU 30 SEPTEMBRE 2015 Avril 2015 FONDS D AIDE À L EMPLOI

Plus en détail

4 - Statistiques sur le nouveau rôle d évaluation

4 - Statistiques sur le nouveau rôle d évaluation SOIRÉE D INFORMATION 1 1 - Présentation du professionnel 2 - Introduction à l évaluation municipale 3 - Résumé des 3 méthodes d évaluation 4 - Statistiques sur le nouveau rôle d évaluation 5 - Exemple

Plus en détail

Référentiel de compétences en courtage immobilier commercial Compétences professionnelles évaluées par l OACIQ

Référentiel de compétences en courtage immobilier commercial Compétences professionnelles évaluées par l OACIQ Compétences professionnelles évaluées par l OACIQ Organisme d autoréglementation du courtage immobilier du Québec, septembre 2010 Tous droits réservés. Le référentiel de compétences est un guide qui permet

Plus en détail

ACTUALITES DES BAUX COMMERCIAUX

ACTUALITES DES BAUX COMMERCIAUX Note Juridique 02 février 2015 ACTUALITES DES BAUX COMMERCIAUX La loi relative à l artisanat, au commerce et aux petites entreprises, dite «Loi Pinel» n 2014-626 en date du 18 Juin 2014, a réformé le statut

Plus en détail

LES DOCUMENTS JURIDIQUES

LES DOCUMENTS JURIDIQUES LES DOCUMENTS JURIDIQUES Introduction Les actes de procédures Les titres de propriété intellectuelle Les documents d appel d offres Les contrats Autres documents juridiques INTRODUCTION Nombreuses sont

Plus en détail

Une alternative d investissement supérieure à un placement obligataire

Une alternative d investissement supérieure à un placement obligataire Une alternative d investissement supérieure à un placement obligataire Achat d appartement avec bail maître et rendement moyen sur 5 ans de 4.8% p.a. en CAD Montreal, Canada INDEX VALEUR AJOUTÉE pour l

Plus en détail

MODE D EMPLOI ACHAT IMMOBILIER. Conseils aux acquéreurs : Faciliter l acquisition de votre bien immobilier

MODE D EMPLOI ACHAT IMMOBILIER. Conseils aux acquéreurs : Faciliter l acquisition de votre bien immobilier MODE D EMPLOI ACHAT IMMOBILIER Conseils aux acquéreurs : Faciliter l acquisition de votre bien immobilier Quels sont mes interlocuteurs? L agent immobilier La profession est réglementée. Elle nécessite

Plus en détail

Devis de sélection d un gestionnaire Choisir le bon gestionnaire pour son immeuble?

Devis de sélection d un gestionnaire Choisir le bon gestionnaire pour son immeuble? 1 Devis de sélection d un gestionnaire Choisir le bon gestionnaire pour son immeuble? 2 5000, rue des Administrateurs Montréal, Québec H0P 1T0 Montréal, le 31 mars 2011 À qui de droit, Par la présente,

Plus en détail

Dépôt du rôle triennal d évaluation foncière

Dépôt du rôle triennal d évaluation foncière Dépôt du rôle triennal d évaluation foncière Période visée : 2014, 2015 et 2016 Service de l évaluation Direction des finances et des services administratifs Dépôt du rôle triennal d évaluation foncière

Plus en détail

Réductions de loyer automatiques et diminutions des impôts fonciers

Réductions de loyer automatiques et diminutions des impôts fonciers Réductions de loyer automatiques et diminutions des impôts fonciers Quand un loyer est-il automatiqueme nt réduit? La plupart des locataires ne paient pas les impôts fonciers séparément de leur loyer.

Plus en détail

Contenu du profil de compétences. Le profil de compétences des gestionnaires immobiliers membres de l Ordre des évaluateurs agréés du Québec

Contenu du profil de compétences. Le profil de compétences des gestionnaires immobiliers membres de l Ordre des évaluateurs agréés du Québec Le profil de compétences des gestionnaires immobiliers membres de l Ordre des évaluateurs agréés du Québec Près de 15 % des membres de l Ordre des évaluateurs agréés du Québec pratiquent en gestion immobilière,

Plus en détail

Évaluation municipale et taxes foncières Agglomération de Montréal. Présentation à BOMA QUÉBEC

Évaluation municipale et taxes foncières Agglomération de Montréal. Présentation à BOMA QUÉBEC Évaluation municipale et taxes foncières Agglomération de Montréal Présentation à BOMA QUÉBEC le 30 janvier 2014 par Jean-Guy Bernard, AACI., MRICS et Sylvain Leclair, É.A., AACI., B.B.A Valeur : Tout

Plus en détail

Monsieur le Maire, Mesdames, messieurs les conseillers Messieurs de la Direction générale. Madame, Monsieur,

Monsieur le Maire, Mesdames, messieurs les conseillers Messieurs de la Direction générale. Madame, Monsieur, Statistiques du dépôt des rôles 2013; compilation au 14 septembre 2012 Monsieur le Maire, Mesdames, messieurs les conseillers Messieurs de la Direction générale Madame, Monsieur, C est avec plaisir que

Plus en détail

MARIGNAN AVOCATS NEWSLETTER BAUX COMMERCIAUX

MARIGNAN AVOCATS NEWSLETTER BAUX COMMERCIAUX MARIGNAN AVOCATS NEWSLETTER BAUX COMMERCIAUX APPORTS DE LA LOI DU 18 JUIN 2014, DITE «LOI PINEL» ET DE SON DÉCRET D APPLICATION novembre 2014 Newsletter Baux Commerciaux La loi relative à l artisanat,

Plus en détail

CONDO INDUSTRIEL A VENDRE 680 CURE-BOIVIN, BOISBRIAND QC.

CONDO INDUSTRIEL A VENDRE 680 CURE-BOIVIN, BOISBRIAND QC. CONDO INDUSTRIEL A VENDRE 680 CURE-BOIVIN, BOISBRIAND QC. Présenté par : James El-Mashtoub Robert Ghetti Courtier Immobilier Courtier Immobilier Division commerciale Division commerciale 514.952.1111 514.944.9147

Plus en détail

Recueil de délais de conservation

Recueil de délais de conservation Recueil de délais de conservation ABLE DES MAIÈRES Présentation du recueil... 3 1.0 Administration Générale... 4 CDCBM Recueil de délais de conservation 2 2.0 Gestion des ressources financières.. 8 3.0

Plus en détail

Formation ESSEC Gestion de patrimoine

Formation ESSEC Gestion de patrimoine Formation ESSEC Gestion de patrimoine Séminaire «L investissement immobilier» La location meublée François Longin 1 www.longin.fr Plan La location de biens Le marché de la location meublée Aspects juridiques

Plus en détail

Guide du participant. Programme de rénovations écoénergétiques. Marchés Affaires et grandes entreprises

Guide du participant. Programme de rénovations écoénergétiques. Marchés Affaires et grandes entreprises Guide du participant Programme de rénovations écoénergétiques Marchés Affaires et entreprises Le bleu est efficace Dans le cadre de son Plan global en efficacité énergétique, Gaz Métro offre à sa clientèle

Plus en détail

Euro-Courtage. L'immobilier sur mesure. Route de Fontanivent 57 CH 1817 Brent / Montreux

Euro-Courtage. L'immobilier sur mesure. Route de Fontanivent 57 CH 1817 Brent / Montreux Euro-Courtage L'immobilier sur mesure Route de Fontanivent 57 CH 1817 Brent / Montreux 1 La société Euro-Courtage : «Proximité disponibilité - flexibilité» Euro-Courtage, société dynamique active sur l

Plus en détail

POLITIQUE MINISTÉRIELLE EN MATIÈRE DE RECOUVREMENT

POLITIQUE MINISTÉRIELLE EN MATIÈRE DE RECOUVREMENT POLITIQUE MINISTÉRIELLE EN MATIÈRE DE RECOUVREMENT 1. CONTEXTE Dans un souci d équité et de saine gestion des fonds publics, le ministère de l Emploi et de la Solidarité sociale (MESS) se doit de recouvrer

Plus en détail

Fiche d opportunité SOLUTION. (Nom du cadre client responsable du DA) (Nom du demandeur) (Nom du ou de la pilote)

Fiche d opportunité SOLUTION. (Nom du cadre client responsable du DA) (Nom du demandeur) (Nom du ou de la pilote) Outil no. 1 Page Fiche d opportunité 1/2 Définition du besoin À compléter par le demandeur Identification de la demande Type de demande cible requise Coûts estimé ($) Efforts estimés (J/P) cible requise

Plus en détail

courtage hypothécaire

courtage hypothécaire Compétences professionnelles évaluées par l OACIQ Le référentiel de compétences est un guide qui permet aux futurs courtiers de comprendre quelles compétences doivent être développées et maitrisées pour

Plus en détail

Habiter. Devenir propriétaire d un logement neuf à un prix avantageux

Habiter. Devenir propriétaire d un logement neuf à un prix avantageux Habiter Bruxelles Devenir propriétaire d un logement neuf à un prix avantageux DE L INSCRIPTION À L ACQUISITION D UN LOGEMENT SDRB. QUI PEUT ACHETER UN LOGEMENT SDRB? QUELLES SONT LES OBLIGATIONS LIÉES

Plus en détail

RÉSERVATION ET LOCATION DE LOCAUX ET D ESPACES No. : 17 Date : 2007-03-26 Page : 1 de 5

RÉSERVATION ET LOCATION DE LOCAUX ET D ESPACES No. : 17 Date : 2007-03-26 Page : 1 de 5 Page : 1 de 5 BUT Établir la façon de procéder pour traiter les demandes de réservation de locaux et d espaces, locations de locaux et d espaces et autres locations. DÉFINITION Réservation de locaux et

Plus en détail

QUESTIONS À POSER AVANT DE SIGNER UN BAIL COMMERCIAL

QUESTIONS À POSER AVANT DE SIGNER UN BAIL COMMERCIAL QUESTIONS À POSER AVANT DE SIGNER UN BAIL COMMERCIAL 1. Surface a) Quelle est la superficie louable? b) Quelle est la superficie utilisable? c) Le loyer est-il calculé en fonction de la superficie louable

Plus en détail

RÔLE D ÉVALUATION FONCIÈRE 2016-2017-2018

RÔLE D ÉVALUATION FONCIÈRE 2016-2017-2018 RÔLE D ÉVALUATION FONCIÈRE 2016-2017-2018 INTRODUCTION La Division de l évaluation du Service des finances est responsable de la confection du rôle d évaluation de la ville de Sherbrooke. Le rôle d évaluation

Plus en détail

CONDO COMMERCIAL A VENDRE OU A LOUER. 135-C 25ieme Avenue, St-Eustache Qc. J7P-5N2

CONDO COMMERCIAL A VENDRE OU A LOUER. 135-C 25ieme Avenue, St-Eustache Qc. J7P-5N2 CONDO COMMERCIAL A VENDRE OU A LOUER 135-C 25ieme Avenue, St-Eustache Qc. J7P-5N2 Présenté par : James El-Mashtoub Courtier Immobilier Affilié Division commerciale Robert Ghetti Courtier Immobilier Affilié

Plus en détail

NOM DE L ENTREPRISE NO, RUE MUNICIPALITÉ (QUÉBEC) CODE POSTAL Téléphone d entreprise

NOM DE L ENTREPRISE NO, RUE MUNICIPALITÉ (QUÉBEC) CODE POSTAL Téléphone d entreprise NOM DE L ENTREPRISE NO, RUE MUNICIPALITÉ (QUÉBEC) CODE POSTAL Téléphone d entreprise Nom du promoteur Terminé le : insérer DATE TABLE DES MATIÈRES NOTE AU LECTEUR...4 1. LE PROJET...5 1.1 RÉSUMÉ DU PROJET...5

Plus en détail

PROCÉDURE. Gestion des réclamations. DATE DE MISE À JOUR Avril 2014. Procédure de gestion des réclamations Avril 2014 1

PROCÉDURE. Gestion des réclamations. DATE DE MISE À JOUR Avril 2014. Procédure de gestion des réclamations Avril 2014 1 PROCÉDURE Gestion des réclamations DATE DE MISE À JOUR Avril 2014 Procédure de gestion des réclamations Avril 2014 1 Procédure de gestion des réclamations SOMMAIRE SOMMAIRE 2 1. OBJET 3 2. INTERVENANTS

Plus en détail

Fiche pratique n 12 : la location meublée (1/03/2010)

Fiche pratique n 12 : la location meublée (1/03/2010) Fiche pratique n 12 : la location meublée (1/03/2010) La location meublée consiste à mettre à la disposition d un locataire un logement comportant des meubles indispensables à la vie quotidienne. Le régime

Plus en détail

Coordonné par Jean-Michel GUÉRIN. avec la collaboration de Valérie SAMSEL et Renaud TURC SON BIEN IMMOBILIER. Troisième édition

Coordonné par Jean-Michel GUÉRIN. avec la collaboration de Valérie SAMSEL et Renaud TURC SON BIEN IMMOBILIER. Troisième édition Coordonné par Jean-Michel GUÉRIN avec la collaboration de Valérie SAMSEL et Renaud TURC SAVOIR VENDRE SON BIEN IMMOBILIER Troisième édition Groupe Eyrolles, 1998, 2003, 2007 De Particulier à Particulier,

Plus en détail

RESPONSABILITÉ DGA SG

RESPONSABILITÉ DGA SG RÈGLEMENT DE LÉGATION DE FONCTIONS ET DE POUVOIRS GÉNÉRAL - DROITS, POUVOIRS ET OBLIGATIONS 1. Adoption de toute mesure jugée appropriée pour pallier temporairement toute situation d urgence et rapport

Plus en détail

Droit des baux commerciaux

Droit des baux commerciaux SAS ECS Le droit des baux commerciaux - NA 49 - Chapitre 2 Paragraphe 2 Obligation relative à la chose louée L immeuble A USAGE DE LA CHOSE Le preneur doit user de la chose en bon père de famille. L abus

Plus en détail

Plan de classification

Plan de classification Plan de classification 1000 Administration et gestion 1100 Documents constitutifs 1110 Historique, mission et mandat Documents relatifs à la définition de la mission de l organisme et des mandats des unités

Plus en détail

SOMMAIRE. Présentation 3 PARTIE 1

SOMMAIRE. Présentation 3 PARTIE 1 Présentation 3 PARTIE 1 Les professionnels de l immobilier Chapitre 1 Les métiers de l immobilier 21 1 Les principaux métiers de l immobilier 21 Le promoteur immobilier 21 L agent immobilier 21 Le négociateur

Plus en détail

n 5 LE BAIL COMMERCIAL ET SES VARIANTES 1.1. Durée du bail commercial 1.2. Résiliation du bail commercial

n 5 LE BAIL COMMERCIAL ET SES VARIANTES 1.1. Durée du bail commercial 1.2. Résiliation du bail commercial FICHE THEMATIQUE n 5 LE BAIL COMMERCIAL ET SES VARIANTES 1. LE BAIL COMMERCIAL 1.1. Durée du bail commercial 1.2. Résiliation du bail commercial 1.2.1. Résiliation triennale 1.2.2. Résiliation anticipée

Plus en détail

InfoMaison No.01 DOCUMENTS À PRODUIRE OU À COMPLÉTER

InfoMaison No.01 DOCUMENTS À PRODUIRE OU À COMPLÉTER InfoMaison No.01 Est un dossier préparé pour Info-Immobilier-Rive-Nord (IIRN) à l intention de toutes les personnes intéressées par l immobilier et l immobilier résidentiel de la Rive-Nord du Grand Montréal

Plus en détail

Cycle de formations Nouveau Programme. Gestion locative utilisateurs ICS

Cycle de formations Nouveau Programme. Gestion locative utilisateurs ICS Cycle de formations Nouveau Programme Gestion locative utilisateurs ICS Septembre 2014 Juin 2015 Cycle de formations «Gestion locative utilisateurs ICS» La Fapil lance le cycle de formations 2014-2015

Plus en détail

Expertise immobilière

Expertise immobilière Expertise immobilière Guide pratique Bernard de Polignac Jean-Pierre Monceau Troisième édition Groupe Eyrolles 2000, 2002, 2005 ISBN 2-212-11665-9 LA PRATIQUE DE L EXPERTISE IMMOBILIÈRE 34 LE DÉROULEMENT

Plus en détail

le PARCOURS de vente www.notaires.paris-idf.fr

le PARCOURS de vente www.notaires.paris-idf.fr IMMOBILIER le PARCOURS de vente L acte de vente www.notaires.paris-idf.fr Le parcours de vente LʼACTE DE VENTE Toute vente immobilière doit être constatée par acte notarié. Après la signature de l avant-contrat

Plus en détail

ÉNONCÉ DE POLITIQUE CODE : BG-7 ORGANISMES EXTERNES POLITIQUE ET STRUCTURE DE LOCATION DES LOCAUX DE LA COMMISSION. Origine :

ÉNONCÉ DE POLITIQUE CODE : BG-7 ORGANISMES EXTERNES POLITIQUE ET STRUCTURE DE LOCATION DES LOCAUX DE LA COMMISSION. Origine : POLITIQUE : ORGANISMES EXTERNES POLITIQUE ET STRUCTURE DE LOCATION DES LOCAUX DE LA COMMISSION CODE : BG-7 Origine : Services de l équipement Autorité : Résolutions 83-02-23-13; 85-03-27-9.6; 87-04-22-9.2;

Plus en détail

Conditions d éligibilité pour l accession à la propriété d un logement du programme accession abordable

Conditions d éligibilité pour l accession à la propriété d un logement du programme accession abordable Conditions d éligibilité pour l accession à la propriété d un logement du programme accession abordable L acquéreur dispose de ressources ne dépassant pas les plafonds de ressources retenus pour bénéficier

Plus en détail

N 114 SÉNAT PREMIÈRE SESSION ORDINAIRE DE 1985-1986. Annexe au procès-verbal de la séance du 27 novembre 1985. PROJET DE LOI

N 114 SÉNAT PREMIÈRE SESSION ORDINAIRE DE 1985-1986. Annexe au procès-verbal de la séance du 27 novembre 1985. PROJET DE LOI N 114 SÉNAT PREMIÈRE SESSION ORDINAIRE DE 1985-1986 Annexe au procès-verbal de la séance du 27 novembre 1985. PROJET DE LOI ADOPTÉ PAR L'ASSEMBLÉE NATIONALE APRÈS DÉCLARATION D'URGENCE relatif au renouvellement

Plus en détail

KIT FISCAL LMNP EHPAD MARTINIQUE

KIT FISCAL LMNP EHPAD MARTINIQUE KIT FISCAL LMNP EHPAD MARTINIQUE PERSONNE PHYSIQUE ou INDIVISION PRESENTATION DE NOTRE ENVOI ORDRE DE MISSION Loueur en meublé non professionnel Page 1 MANDAT DE GESTION FISCALE Pages 2 & 3 OPTIONS FISCALES

Plus en détail

LE LOGEMENT EST VENDU : QUE DEVIENT LE BAIL?

LE LOGEMENT EST VENDU : QUE DEVIENT LE BAIL? 0 LE LOGEMENT EST VENDU : QUE DEVIENT LE BAIL? Rien n interdit au propriétaire de mettre en vente le bien loué pendant la durée de la location. En soi, la vente du bien loué ne met pas fin au bail, mais

Plus en détail

DÉFINITION DES DONNÉES FINANCIÈRES PUBLIÉES PAR LES SOCIÉTÉS CIVILES DE PLACEMENT IMMOBILIER (SCPI)

DÉFINITION DES DONNÉES FINANCIÈRES PUBLIÉES PAR LES SOCIÉTÉS CIVILES DE PLACEMENT IMMOBILIER (SCPI) DÉFINITION DES DONNÉES FINANCIÈRES PUBLIÉES PAR LES SOCIÉTÉS CIVILES DE PLACEMENT IMMOBILIER (SCPI) À compter du 1er juillet 2012, les gestionnaires de SCPI, réunis au sein de l ASPIM, s engagent à déterminer

Plus en détail

ANNEXE QC-177. Processus d acquisition des 4 propriétés visées par le Projet

ANNEXE QC-177. Processus d acquisition des 4 propriétés visées par le Projet ANNEXE QC-177 Processus d acquisition des 4 propriétés visées par le Projet EXTENSION DE LA MINE AURIFÈRE CANADIAN MALARTIC ET DÉVIATION DE LA ROUTE 117 À L ENTRÉE EST DE LA VILLE DE MALARTIC PROCESSUS

Plus en détail

LERY IMMOBILIER DOSSIER DE CANDIDATURE A LA LOCATION REFERENCE DU BIEN : TYPE : SURFACE : DEPOT DE GARANTIE : DOSSIER ACCEPTE selon SAA le :

LERY IMMOBILIER DOSSIER DE CANDIDATURE A LA LOCATION REFERENCE DU BIEN : TYPE : SURFACE : DEPOT DE GARANTIE : DOSSIER ACCEPTE selon SAA le : LERY IMMOBILIER DOSSIER DE CANDIDATURE A LA LOCATION REGIE LERY 165 Bd de La Croix Rousse 69004 LYON Gestion Locative Syndic Tél. 04.72.10.61.90 regielery@lery-immobilier.fr LERY TRANSACTIONS 4 rue Villeneuve

Plus en détail

3 Cession par voie de location vente (hors M4)

3 Cession par voie de location vente (hors M4) 3 Cession par voie de location vente (hors M4) Quels textes de référence? Instruction M14 Tome 1 annexe 42 Instruction M52 Tome 1 annexe 37 et 38 Instruction M71 Tome 1 annexe 34 et 35 Article D 1617-19

Plus en détail

FORMULAIRE DE RÉCLAMATION - ENTREPRISES

FORMULAIRE DE RÉCLAMATION - ENTREPRISES FORMULAIRE DE RÉCLAMATION - ENTREPRISES PROGRAMME GÉNÉRAL D AIDE FINANCIÈRE LORS DE SINISTRES RÉELS OU IMMINENTS DATE DU SINISTRE : À expédier au plus tard trois mois suivant la date de publication à la

Plus en détail

Liste de vérification des documents à remettre au Ministère

Liste de vérification des documents à remettre au Ministère Septembre 2013 Outil Liste de vérification des documents à remettre au Ministère 5.2 Financement de l acquisition d une propriété 1 Ce document a été produit grâce à l aide financière du Ministère de la

Plus en détail

PARCOURS DE FORMATION DES CHA NON-COURTIERS

PARCOURS DE FORMATION DES CHA NON-COURTIERS Utilisez les résumés ci-dessous pour évaluer votre niveau de connaissances dans chaque champ de compétences. Les questions de l examen de compétence national sont basées sur ces thèmes et sous-thèmes.

Plus en détail

IMMOBILIER. ACHETEUR VENDEUR : qui paye quoi?

IMMOBILIER. ACHETEUR VENDEUR : qui paye quoi? Conférence débat Jeudi 5 juin 2014 IMMOBILIER ACHETEUR VENDEUR : qui paye quoi? La vente d un bien immobilier doit être constatée par acte authentique. L intervention d un notaire est donc obligatoire.

Plus en détail

Chapitre 4. Recouvrement des créances fiscales. Entité vérifiée : Revenu Québec (Centre de perception fiscale)

Chapitre 4. Recouvrement des créances fiscales. Entité vérifiée : Revenu Québec (Centre de perception fiscale) Chapitre 4 Recouvrement des créances fiscales Entité vérifiée : Revenu Québec (Centre de perception fiscale) Mise en contexte Créances fiscales : 7,6 G$ au 31 mars 2011 Somme avant ajustements pour tenir

Plus en détail

MÉMO PRATIQUE J EMMÉNAGE

MÉMO PRATIQUE J EMMÉNAGE MÉMO PRATIQUE Vous trouverez dans ce MÉMO PRATIQUE Dialoge des informations et des conseils qui vous aideront à bien préparer votre arrivée dans votre nouveau logement. Étape 1 Les premières démarches

Plus en détail

INVESTIR EN LOI DUFLOT. Optimisons ensemble votre patrimoine. Le 1 er uro à investir est celui que l on peut légalement distraire de ses impôts

INVESTIR EN LOI DUFLOT. Optimisons ensemble votre patrimoine. Le 1 er uro à investir est celui que l on peut légalement distraire de ses impôts INVESTIR EN LOI DUFLOT Le 1 er uro à investir est celui que l on peut légalement distraire de ses impôts Optimisons ensemble votre patrimoine LA LOI DUFLOT La loi de finances de 2013 définit un nouveau

Plus en détail

LOUER UN BIEN IMMOBILIER

LOUER UN BIEN IMMOBILIER Coordonné par Jean-Michel GUÉRIN avec la collaboration de Charlie CAILLOUX LOUER UN BIEN IMMOBILIER Groupe Eyrolles, 1998, 2003, 2007, 2011 De Particulier à Particulier, 1998, 2003, 2007, 2011 ISBN : 978-2-212-55247-8

Plus en détail

Les principales caractéristiques des baux commerciaux et emphytéotiques et des contrats de superficie

Les principales caractéristiques des baux commerciaux et emphytéotiques et des contrats de superficie Les principales caractéristiques des baux commerciaux et emphytéotiques et des contrats de superficie Gauthier Ervyn ge@vdelegal.be 1. LES BAUX COMMERCIAUX Diversité des règles en matière de bail : Régime

Plus en détail

Selon la charte de l expertise en évaluation immobilière, 3 ème édition Juin 2006, la valeur vénale est :

Selon la charte de l expertise en évaluation immobilière, 3 ème édition Juin 2006, la valeur vénale est : COMPAGNIE NATIONALE DES EXPERTS IMMOBILIERS * 1 Alain MANZON Expert Immobilier-Consultant JANVIER 2013 N d agrément - 1004 - Diplômé de l Enseignement Supérieur RD559 Beauvallon Guerre vieille 83310 GRIMAUD

Plus en détail

FASCICULE IV : LE VOTE DES TAUX DES DÉPARTEMENTS. I. Taux départemental de taxe foncière sur les propriétés bâties... 2

FASCICULE IV : LE VOTE DES TAUX DES DÉPARTEMENTS. I. Taux départemental de taxe foncière sur les propriétés bâties... 2 FASCICULE IV : LE VOTE DES TAUX DES DÉPARTEMENTS I. Taux départemental de taxe foncière sur les propriétés bâties... 2 II. Droit départemental d enregistrement et taxe départementale de publicité foncière

Plus en détail

MUNICIPALITÉ DE CACOUNA ADOPTION D UN PROGRAMME DE REVITALISATION À L ÉGARD DE SECTEURS PARTICULIERS 2010

MUNICIPALITÉ DE CACOUNA ADOPTION D UN PROGRAMME DE REVITALISATION À L ÉGARD DE SECTEURS PARTICULIERS 2010 RÈGLEMENT NO 29-10 PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE CACOUNA ADOPTION D UN PROGRAMME DE REVITALISATION À L ÉGARD DE SECTEURS PARTICULIERS 2010 Résolution 2010-03-88.2 ATTENDU que la Municipalité de Cacouna

Plus en détail

ENGAGEMENT DE CAUTION CONJOINTE ET SOLIDAIRE

ENGAGEMENT DE CAUTION CONJOINTE ET SOLIDAIRE ENGAGEMENT DE CAUTION CONJOINTE ET SOLIDAIRE Je soussigné (Nom, Prénoms) demeurant. déclare par la présente, me porter caution conjointe, solidaire et personnelle, sans bénéfice de discussion ni de division,

Plus en détail

LE DISPOSITIF «PINEL» LOGEMENTS NEUFS OU EN VEFA EN METROPOLE

LE DISPOSITIF «PINEL» LOGEMENTS NEUFS OU EN VEFA EN METROPOLE LE DISPOSITIF «PINEL» LOGEMENTS NEUFS OU EN VEFA EN METROPOLE La loi de finances pour 2015, qui a rebaptisé le dispositif «Duflot» en dispositif «Pinel», a apporté des améliorations au dispositif d investissement

Plus en détail

Rendements en immobilier et méthode de fixation des loyers

Rendements en immobilier et méthode de fixation des loyers Rendements en immobilier et méthode de fixation des loyers Constats et solutions pour préserver le parc de logements locatifs privés Les Entretiens sur l habitat Montréal, 26 mars 2013 Par Hans Brouillette

Plus en détail

État des RISQUES Naturels et Technologiques

État des RISQUES Naturels et Technologiques État des RISQUES Naturels et Technologiques Pays Basque : Résidence PHAROS 7 Bis, Rue du Pont de l Aveugle 64600 ANGLET Tél : 05.59.52.20.93 Fax : 05.59.42.05.65 Page 1 / 10 Art. L. 125-5 I du Code de

Plus en détail

Indicateurs immobiliers

Indicateurs immobiliers Indicateurs immobiliers Préface Chers lecteurs, Suite à l internationalisation et la professionnalisation correspondante du marché de l immobilier, l utilisation et l interprétation d indicateurs immobiliers

Plus en détail

Table des matières. Préface... Instructions aux lecteurs...

Table des matières. Préface... Instructions aux lecteurs... Table des matières Préface... Instructions aux lecteurs... vii ix SECTION I La copropriété... 1 1010 La définition du contexte juridique de la copropriété... 1 1038 La naissance de la copropriété : publication

Plus en détail

PUBLICITE IMMOBILIERE MENTIONS OBLIGATOIRES OU INTERDITES

PUBLICITE IMMOBILIERE MENTIONS OBLIGATOIRES OU INTERDITES PUBLICITE IMMOBILIERE MENTIONS OBLIGATOIRES OU INTERDITES Mise à jour de la Loi du 17 mars 2014 relative à la consommation et de la Loi du 24 mars 2014 pour l'accès au logement et un urbanisme rénové,

Plus en détail

Coordonné par Jean-Michel GUÉRIN. avec la collaboration de Laurent LAMIELLE et de Valérie SAMSEL SAISONNIÈRES

Coordonné par Jean-Michel GUÉRIN. avec la collaboration de Laurent LAMIELLE et de Valérie SAMSEL SAISONNIÈRES Coordonné par Jean-Michel GUÉRIN avec la collaboration de Laurent LAMIELLE et de Valérie SAMSEL LES LOCATIONS SAISONNIÈRES Groupe Eyrolles, 2012 De Particulier à Particulier, 2012 ISBN : 978-2-212-55427-4

Plus en détail

Le bail commercial : les aspects importants à vérifier

Le bail commercial : les aspects importants à vérifier Le bail commercial : les aspects importants à vérifier Le choix d un local commercial est une étape cruciale dans le développement d une entreprise. L endroit choisi peut sembler prometteur mais il faut

Plus en détail

Préambule...13 1. Investir dans l immobilier pour préparer l avenir...15 2. Se constituer des revenus avec l immobilier locatif...

Préambule...13 1. Investir dans l immobilier pour préparer l avenir...15 2. Se constituer des revenus avec l immobilier locatif... SOMMAIRE Chapitre 1 Introduction... 13 Préambule...13 1. Investir dans l immobilier pour préparer l avenir...15 2. Se constituer des revenus avec l immobilier locatif...16 Chapitre 2 La location en meublé...

Plus en détail

Le financement de votre investissement locatif à la BIL. BIL IMMO DAY 2 octobre 2014

Le financement de votre investissement locatif à la BIL. BIL IMMO DAY 2 octobre 2014 Le financement de votre investissement locatif à la BIL BIL IMMO DAY 2 octobre 2014 Agenda Investissement locatif Plan de financement Financement des projets immobiliers Variantes de taux Garanties Questions-réponses

Plus en détail

Ordonnance du DEFR sur les coopératives d habitation du personnel de la Confédération

Ordonnance du DEFR sur les coopératives d habitation du personnel de la Confédération Ordonnance du DEFR sur les coopératives d habitation du personnel de la Confédération 842.18 du 19 mai 2004 (Etat le 1 er janvier 2013) Le Département fédéral de l économie, de la formation et de la recherche

Plus en détail

Direction de l évaluation Dépôt des rôles d évaluation Agglomération de Longueuil Boucherville

Direction de l évaluation Dépôt des rôles d évaluation Agglomération de Longueuil Boucherville Direction de l évaluation Dépôt des rôles d évaluation Agglomération de Longueuil Boucherville 2013-2014 - 2015 Plan de présentation 1. Données générales 2. Statistiques de l agglomération 3. Ville de

Plus en détail

En cas de co-location, le cautionnement porte sur tous les co-titulaires du bail. Un engagement limité à un seul co-locataire ne sera pas accepté.

En cas de co-location, le cautionnement porte sur tous les co-titulaires du bail. Un engagement limité à un seul co-locataire ne sera pas accepté. JUSTIFICATIFS A FOURNIR 3 derniers bulletins de salaires OU 3 derniers relevés de retraite copie du contrat de travail OU attestation de l employeur 2 derniers avis d imposition ou de non-imposition photocopie

Plus en détail

Le guide de l investisseur immobilier loi Scellier*

Le guide de l investisseur immobilier loi Scellier* www.defiscalisation-diagnostic.com Le guide de l investisseur immobilier loi Scellier* * Sous réserve des décrets d application et d instruction fiscales à paraître pour la loi de finance rectificative

Plus en détail

Coordonné par Jean-Michel GUÉRIN, avec la collaboration de Marthe GALLOIS. Quatrième édition

Coordonné par Jean-Michel GUÉRIN, avec la collaboration de Marthe GALLOIS. Quatrième édition Coordonné par Jean-Michel GUÉRIN, avec la collaboration de Marthe GALLOIS LA COPROPRIÉTÉ Quatrième édition Groupe Eyrolles, 1998, 2000, 2002, 2006 De Particulier à Particulier, 1998, 2000, 2002, 2006 ISBN

Plus en détail