LA REPARTITION DES SIEGES SOCIAUX DES 500 PREMIERES ENTREPRISES MONDIALES : L ARCHIPEL MEGALOPOLITAIN MONDIAL

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LA REPARTITION DES SIEGES SOCIAUX DES 500 PREMIERES ENTREPRISES MONDIALES : L ARCHIPEL MEGALOPOLITAIN MONDIAL"

Transcription

1 LA CARTE DU MOIS : LA REPARTITION DES SIEGES SOCIAUX DES 5 PREMIERES ENTREPRISES MONDIALES : L ARCHIPEL MEGALOPOLITAIN MONDIAL Projection : Gall Définition : Spatiale : le cadre de la carte est la carte du monde Thématique : Réaliser une carte localisant les sièges sociaux des 5 plus grandes entreprises mondiales en fonction de leur chiffre d Affaire en 25 (classement 26). Situer ces lieux. En tirer des remarques sur la reproduction ou non du modèle centre/périphérie, sur la toute puissance de la Triade. La problématique : Poser la question des villes globales, de leurs poids respectifs aux différentes échelles (monde, ensembles, Etats ). En tirer des remarques sur la géographie des lieux et sa place dans la géographie au regard de la globalisation. Quelles ruptures se dessinent entre les sites de commandement (le «management») et les sites de production. En déduire la multiplicité des facteurs de localisation des plus grandes entreprises mondiales? Les critères : Pour réaliser cette carte nous avons utilisé le classement en 26 des 5 plus grandes entreprises mondiales paru dans l Expansion et le magazine américain Fortune. Le critère de classement est le chiffre d affaire, le lieu est le siège social de l entreprise. Pour les Etats Unis : nous avons inclus les villes situées dans un rayon de 1 kms des aires métropolitaines supérieures à 4 millions d habitants («metropolitan area»). Aussi subsistent des différences entre le classement de «Fortune» et le nôtre. exemple : New York seule n aurait que 24 sièges sociaux, alors qu elle en a 3 en considérant son espace urbain élargi selon nos critères. Pour le reste du monde: nous appliquons le même principe mais au rayon de 5 kms pour les aires urbaines supérieures à 1 millions d habitants ; ceci concerne en particulier Londres (32 à au lieu de 27) et Paris (36 au lieu de 27) Exemple : Boulogne Billancourt, Courbevoie ou Rueil Malmaison sont inclus dans le site de Paris (alors que Fortune les distingue de Paris). Le protocole d étude et ses limites : Le travail mené est tributaire de la qualité des données économiques sur les entreprises fournies par le magazine Fortune ( qui fait toutefois autorité en la matière.

2 Les données : PAYS Nb.ent PAYS Nb.ent Etats Unis 17 Pays Bas 14 Japon 71 Suisse 12 Allemagne 34 Corée S 12 France 38 Australie 9 R.Uni 4 Espagne 9 Chine 2 Italie 9 Tableau 1 : Répartition du nombre d entreprises parmi les 5 premières dans les principaux pays (26) sièges pop. 24(**) Indice (*) sièges pop. 24(**) Indice (*) sièges pop. 24(**) Indice (*) Tokyo Atlanta 6 4 Minneapolis Paris ,6 Munich 6 2 3, Melbourne Londres ,83 Philadelphie 5 6,8 3 Montreal New York ,4 3 Detroit Bruxelles ,6 Beijing ,76 Seattle 5 4 1,2 5 Francfort 4 2 2, Seoul 11 19,5 8 Rome 5 3 1,67 Stockholm ,67 Chicago Amsterdam 5 2 2,5 La Haye 4 5 8, San Francisco 9 7 1,2 9 Dusseldorf ,33 Taipeh Zurich 9 1 9, Mexico 4 2,2 Cincinnati 3 2 Toronto 8 5 1,6 Bombay 4 18,2 2 San Antonio 3 2 Washington 7 7 5,9 3 Moscou 4 13,3 1 St.Louis 3 2 Madrid 7 5 1,4 Dallas 4 5,8 Milwaukee ,88 Osaka Miami 4 5,8 Charlotte , Los Angeles 6 16,3 8 Essen 4 4 1, Edinbourg 3 1 3, Houston ,2 8 Sydney 4 4 1, Hartford 3 1 3, (*) rapport entre le nb de sièges sociaux et la population de la ville multiplié par 1 (**) en milliers sources : Fortune, Universalis Tableau 2 : classement des sites en fonction du nombre de sièges sociaux par site (au moins 3) et de leur population (26)

3 Pays sites nb entreprises Poids du site majeur France 3 38 Paris 94% R.Uni 5 4 Londres 85% Japon Tokyo 74% Chine 2 5 Beijing 65% Pays Bas 6 14 Amsterdam 5% Allemagne Münich 2% Etats Unis New York 15% MONDE Tableau 3 : Nombre de sites et poids du site majeur (26) ECHELLE CONTINENTALE ECHELLE REGIONALE ECHELLE INFRA-REGIONALE nb sites ent nb sites ent nb sites ent AM.NORD FACADE ATLANTIQUE MEGALOPOLE ATLANTIQUE 7 48 ASIE EST(***) CORRIDOR ASIATIQUE(*) MEGALOPOLE JAPONAISE 9 68 U.EUROPEENE DORSALE EUROPEENNE(**) ESPACE RHENAN (*) pour la définition de l espace, voir carte du mois (**) Paris inclus (***) Chine exclue Tableau 4 : Répartition multiscalaire des sites de commandement (26) Classement entreprises Tokyo Paris Londres New York Beijing San Francisco Séoul Chicago Munich Amsterdam De 1 à 5è de 51 à 1è de 11 à 2è de 21 à 3è à 4è à 5è Total pts à 5è =1pts, 51 à 1è = 75pts, 11à 2è = 5pts, 21à 3è = 25pts, 31 à 4= 15pts, 41 à 5 = 1pts source : Fortune Tableau 5 : Classement indiciaire des 1 premiers sites en fonction du classement mondial des entreprises (26)

4 Un petit commentaire et une première analyse : Les sièges sociaux des 5 plus grandes entreprises mondiales se répartissent sur 148 sites, dans des agglomérations allant des plus grandes (Tokyo) aux plus modestes (Clermont Ferrand). En ce qui concerne les espaces : A l échelle du monde : La carte et le graphique 1, montrent l extrême discrimination dans la répartition des plus grandes entreprises mondiales ; il n y a que 15% de ces entreprises qui échappent à la Triade (Amérique Nord + Union européenne + Japon et Corée). A l échelle de la Triade et de certains Etats: deux modèles de distribution (tableau 2) - A l échelle continentale la concentration est très forte pour l Amérique du Nord et l Asie alors qu il y a une distribution plus égale pour l Union européenne. Ainsi les Etats Unis font 93% du pôle Amérique du Nord, le Japon 82% de celui de l Asie En ce qui concerne l Europe (UE), la distribution est beaucoup plus dispersée entre l Allemagne(21), la France (23%), le Royaume Uni (25%) et les Pays Bas (9%). - A l échelle des Etats, les rapports entre espaces et lieux (tableau 3, graphique 3) proposent deux modèles qui s opposent : le modèle polarisé France, R.Uni, Japon - avec peu de sites (par exemple 3 pour la France : Paris, Clermont Ferrand et Lille) et une extrême concentration dans le site majeur (Paris, Londres, Tokyo). Le modèle «éclaté» - Etats Unis, Allemagne avec davantage de sites et une faible concentration dans le pôle majeur (New York, Münich). Enfin un modèle intermédiaire Pays Bas où se réalise un équilibre entre distribution et concentration dans le pôle majeur (Amsterdam). A l échelle régionale : (tableau 4) Les grandes régions définies selon les modèles centre/périphérie permettent d affiner l analyse : au niveau mondial l espace majeur aussi bien pour le nombre de sites que pour le nombre d entreprises concernées est la dorsale européenne (25% des entreprises, 17% des sites), le corridor asiatique (21% et 13%), la façade atlantique américaine (13% et 1%). Au sein de ces régions la mégalopole japonaise est la plus puissante, grâce au poids considérable de Tokyo. Ces comparaisons feront l objet de la prochaine carte du mois. En ce qui concerne les lieux : Tableau 2, 5, graphiques 2 et 3 L archipel mégalopolitain se définit comme centre du monde et hypercentre de la Triade : Tokyo (52 sièges), Paris (36), Londres (34) et New York (3), contrôlent l ensemble des activités mondiales ; plus que jamais elles justifient le titre de villes globales. Ensemble elles représentent le tiers des plus grandes entreprises mondiales, mais aussi rassemblent les trois quart des 1 plus grandes entreprises mondiales. Quatre autres villes jouent un rôle de second niveau : Beijing (15), Séoul et Chicago (11), San Francisco (1). Le graphique 2 utilise un indice qui associe le nombre d entreprises et la taille de l aire urbaine afin d affiner les différences. Parmi les très grandes agglomérations, Paris et Londres se détachent associant puissance démographique et puissance économique. Dans le groupe «intermédiaire» des villes entre 5 et 1 millions d habitants, Beijing et Toronto sont les mieux placées ; la place de Beijing est remarquable, bénéficiant à la fois de l émergence chinoise et de

5 la concentration des sites (tableau 3) dans un pays absent de tout classement il n y a qu une dizaine d années. Le graphique 3 affine l analyse en établissant un indice prenant comme critère le classement de chaque entreprise auquel correspond un nombre de points (par exemple une entreprise classée dans les 5 premières rapporte 1 pts ). Il permet de tenir compte de l importance des entreprises installées dans la ville. Ainsi New York, qui pourtant a moins d entreprises que Londres est devant car elle abrite de très grosses sociétés. D une part, le graphique met en exergue une rupture entre les quatre premières métropoles et les autres et d autre part montre que Paris est la métropole la mieux équilibrée dans la composition du classement des entreprises (les 5 cases sont presque équivalentes). Une réflexion sur la globalisation : La globalisation a introduit une géographie des lieux avec la notion de villes globales qui rassemblent de multiples fonctions au plus haut niveau et une puissance égale à celle de certains Etats. Le choix des sièges sociaux des 5 plus grandes entreprises mondiales comme critère de puissance permet de mettre en évidence le poids énorme de la Triade et en son sein des Etats Unis et du Japon. Il met aussi en évidence à l échelle intermédiaire les centres que sont les régions du nord-est américain,, de la dorsale européenne ou du corridor asiatique ; à plus grande échelle, quatre lieux se dégagent : Tokyo, Paris, New York et Londres, villes globales, hypercentres de la planète auxquelles Beijing se joindra dans un proche avenir.. Jean-Paul Collicard

6 GRAPHIQUES REPARTITION PAR GRANDS ESPACES DES 5 PREMIERES ENTREPRISE MONDIALES Reste m onde 15% AM.NORD 36% U.EUROPEENE 32% ASIE EST (*) 17% (*) Chine exclue Graphique 1 :Répartition des 5 plus grandes entreprises par ensembles indice Indice des lieux de pouvoir en 24 4, des sites ayant au moins 3 entreprises dans 3,5 3, 2,5 Paris Londres les 5 premières mondiales (*) Munich Amsterdam Dusseldorf Edinbourg Hartford Stockholm Tokyo 2, New York 1, Seoul,5, -,5 Mexico Los Angeles Chicago Beijing Moscou Bombay San Francisco Toronto Madrid Houston Osaka Atlanta Seattle Rome Bruxelles Washington Philadelphie Dallas Miami Detroit Essen Sydney Minneapolis Melbourne Montreal Taipeh Cincinnati San Antonio St.Louis Francfort Charlotte Milw aukee (*)en rouge: les agglomérations > 1 millions d'hab., vert entre 5 et 1 millions, bleu < 5 millions (*) Indice des lieux de pouvoir : la surface du cercle est proportionnelle à la population de

7 l agglomération, et l indice est le résultat du rapport entre le nombre de sièges sociaux et la population. Graphique 2 : L indice des lieux de pouvoir en Com position des principaux sites (en fonction du classem ent m ondial des entreprises et de l'indice*) nombre d'entreprises points indice Tokyo Paris New York Londres Beijing San Francisco chicago Munich Amsterdam De 1 à 5 de 5 à 1 de 1 à 2 de 2 à 3 3 à 4 4 à 5 total pts indice (*) Calcul indice: 1à 5è =1pts, 51à 1 = 75pts, 11à 2 = 5pts, 21à 3 = 25pts, 31 à 4= 15pts, 41à 5 = 1pts source : Fortune Graphique 3 : Le poids des grandes métropoles en fonction du nombre et du classement des sièges sociaux d entreprises

LES LIEUX DE POUVOIR DANS LE MONDE ET L ARCHIPEL MEGALOPOLITAIN : ESSAI DE DEFINITION ET DE HIERARCHISATION

LES LIEUX DE POUVOIR DANS LE MONDE ET L ARCHIPEL MEGALOPOLITAIN : ESSAI DE DEFINITION ET DE HIERARCHISATION LA CARTE DU MOIS : LES LIEUX DE POUVOIR DANS LE MONDE ET L ARCHIPEL MEGALOPOLITAIN : ESSAI DE DEFINITION ET DE HIERARCHISATION Projection : Gall Définition : Spatiale : le cadre de la carte est la carte

Plus en détail

LA REPARTITION DES 500 PREMIERES UNIVERSITES MONDIALES : UN ASPECT DE L ARCHIPEL MEGALOPOLITAIN MONDIAL

LA REPARTITION DES 500 PREMIERES UNIVERSITES MONDIALES : UN ASPECT DE L ARCHIPEL MEGALOPOLITAIN MONDIAL LA CARTE DU MOIS : LA REPARTITION DES 500 PREMIERES UNIVERSITES MONDIALES : UN ASPECT DE L ARCHIPEL MEGALOPOLITAIN MONDIAL Projection : Gall Définition : Spatiale : le cadre de la carte est la carte du

Plus en détail

Leçon 8 Tokyo, ville globale.

Leçon 8 Tokyo, ville globale. Partie I : Des échanges à la dimension du monde. Partie 1 : des échanges à la dimension du monde. Thème 4 : Les lieux de commandement. Leçon 8 Tokyo, ville globale. Question : Pourquoi peut- on dire que

Plus en détail

PORTES D ENTREE ET CENTRES DE LA MONDIALISATION : LES CINQUANTE VILLES QUI COMPTENT Projection : Gall

PORTES D ENTREE ET CENTRES DE LA MONDIALISATION : LES CINQUANTE VILLES QUI COMPTENT Projection : Gall LA CARTE DU MOIS : PORTES D ENTREE ET CENTRES DE LA MONDIALISATION : LES CINQUANTE S QUI COMPTENT Projection : Gall Définition : Spatiale : le cadre de la carte est la carte du monde Thématique : Réaliser

Plus en détail

Prospective des territoires urbains

Prospective des territoires urbains UMR GEOGRAPHIE-CITES Prospective des territoires urbains Denise Pumain Université Paris I Institut Universitaire de France pumain@parisgeo.cnrs.fr CNIS, 28 octobre 2008 Prospective des territoires urbains

Plus en détail

L'inégale intégration des territoires à la mondialisation Quelques pistes pour la construction d'un croquis.

L'inégale intégration des territoires à la mondialisation Quelques pistes pour la construction d'un croquis. L'inégale intégration des territoires à la mondialisation Quelques pistes pour la construction d'un croquis. L'inégale intégration des territoires à la mondialisation Quelques pistes pour la construction

Plus en détail

Observatoire des Investissements Internationaux dans les

Observatoire des Investissements Internationaux dans les Observatoire des Investissements Internationaux dans les 2014 Principales Métropoles M Mondiales 2011 Présentation à la Presse 14 avril L édition 2014 de l Observatoire L Edition 2014 est la 5ème édition

Plus en détail

FRANCE HOTEL MARKET SENTIMENT SURVEY INTRODUCTION. Mars 2009

FRANCE HOTEL MARKET SENTIMENT SURVEY INTRODUCTION. Mars 2009 FRANCE HOTEL MARKET SENTIMENT SURVEY Mars 2009 REPARTITION DES REPONDANTS EN % INTRODUCTION 4,1% 7,3% 5,7% PAR REGION 13,8% 14,6% L étude Horwath HTL Global Hotel Market Sentiment Survey a été lancée afin

Plus en détail

Observatoire des Investissements Internationaux dans les 2015 Principales Métropoles Mondiales 2011

Observatoire des Investissements Internationaux dans les 2015 Principales Métropoles Mondiales 2011 Observatoire des Investissements Internationaux dans les 2015 Principales Métropoles Mondiales 2011 Présentation à la Presse 14 avril L édition 2015 de l Observatoire L Edition 2015 est la 6ème édition

Plus en détail

2013 Principales Métropoles

2013 Principales Métropoles Observatoire des Investissements Internationaux dans les 2013 Principales Métropoles Mondiales 2011 Présentation à la Presse 14 avril L édition 2013 de l Observatoire L Edition 2013 est la 4ème édition

Plus en détail

Mesure de l Intelligence Emotionnelle. Diagnostic des Styles de Leadership. Diagnostic de Climat de Travail. Tests psychométriques - Talent Q

Mesure de l Intelligence Emotionnelle. Diagnostic des Styles de Leadership. Diagnostic de Climat de Travail. Tests psychométriques - Talent Q Formations & Accréditations Mesure de l Intelligence Emotionnelle Diagnostic des Styles de Leadership Diagnostic de Climat de Travail Tests psychométriques - Talent Q Informations : sandrine.enault@haygroup.com

Plus en détail

L investissement direct étranger à Taïwan en 2012

L investissement direct étranger à Taïwan en 2012 Résumé L investissement direct étranger à Taïwan en 212 L Union Européenne est le premier investisseur étranger à Taïwan (31,9 Mds USD en 212). Dans l autre sens, Taïwan est à l origine d environ 226 Mds

Plus en détail

Grand Paris: Bilan touristique 2013 et perspectives 2014

Grand Paris: Bilan touristique 2013 et perspectives 2014 Grand Paris: Bilan touristique 2013 et perspectives 2014 Jean-François Martins Adjoint à la Maire de Paris en charge du Sport et du Tourisme Thierry Le Roy Président de l Office du Tourisme et des Congrès

Plus en détail

Un monde complexe. - Grandes lignes d organisation de l espace mondial -

Un monde complexe. - Grandes lignes d organisation de l espace mondial - Un monde complexe - Grandes lignes d organisation de l espace mondial - Nomenclature Canada Asie -est Un monde inégal Canada Asie -est Pôles de puissance anciens (Triade) Canada Asie -est Pôles de puissance

Plus en détail

Situation 1: Shanghai, métropole émergente ou ville mondiale de la Chine littorale? (Shanghai, vitrine et comptoir de l usine du monde!

Situation 1: Shanghai, métropole émergente ou ville mondiale de la Chine littorale? (Shanghai, vitrine et comptoir de l usine du monde! Situation 1: Shanghai, métropole émergente ou ville mondiale de la Chine littorale? (Shanghai, vitrine et comptoir de l usine du monde!" Objectifs : Analyser les effets économiques, urbains et sociaux

Plus en détail

Pôles et aires de puissance

Pôles et aires de puissance Pôles et aires de puissance NEW YORK TOKYO Introduction Fil général: La mondialisation est- elle un facteur d uniformisation ou de différenciation? Rappels: seq 1 les acteurs, flux, réseaux de la mondialisation

Plus en détail

GUIDE VOYAGES 2015 VOYAGEZ ENCORE PLUS

GUIDE VOYAGES 2015 VOYAGEZ ENCORE PLUS GUIDE VOYAGES 2015 VOYAGEZ ENCORE PLUS www.dinard.aeroport.fr ITALIE 44 NOUVEAU Rome Tous les mardis et samedis A partir du 18 avril Vol direct portugal 59 Porto Tous les lundis et jeudis Du 6 juillet

Plus en détail

Stratégie des villes européennes et développement durable

Stratégie des villes européennes et développement durable Stratégie des villes européennes et développement durable Séminaire FNAU Jean Haëntjens* 01/04/2009 www.addrn.fr * Directeur de l agence d urbanisme de la Région Nazairienne (ADDRN) Auteur de «Le pouvoir

Plus en détail

85 % des immigrants récents du Québec sont établis dans le Grand Montréal 13,5 % 86,5 %

85 % des immigrants récents du Québec sont établis dans le Grand Montréal 13,5 % 86,5 % Perspective Près du quart de la population de la région née à l extérieur du Canada L immigration internationale : principal facteur d accroissement démographique pour, Longueuil et Les immigrants récents

Plus en détail

Repères spatiaux de la 6 e à la 3 e

Repères spatiaux de la 6 e à la 3 e Repères spatiaux de la 6 e à la 3 e - Les continents et les océans, les grands fleuves, les grands traits du relief (principales chaînes de montagnes et grandes plaines) et les principales zones climatiques

Plus en détail

Des échanges à la dimension du monde

Des échanges à la dimension du monde Des échanges à la dimension du monde G1. Les espaces majeurs de production et d échange I. Etude de cas : le premier port du monde, Shanghai Comment le port de Shanghai est-il devenu le premier port au

Plus en détail

Le prix de la nuitée d hôtel en nette augmentation partout dans le monde... sauf en France!

Le prix de la nuitée d hôtel en nette augmentation partout dans le monde... sauf en France! Communiqué de presse Paris, le 23 août 2012 Le prix de la nuitée d hôtel en nette augmentation partout dans le monde... sauf en France! Découvrez les résultats de l indicateur Hotel Price Radar pour le

Plus en détail

ATLAS DES CEINTURES FERROVIAIRES FRANCAISES, EUROPENNES ET DANS LE MONDE

ATLAS DES CEINTURES FERROVIAIRES FRANCAISES, EUROPENNES ET DANS LE MONDE INSTITUT D'AMÉNAGEMENT & URBANISME DE LILLE ATLAS DES CEINTURES FERROVIAIRES FRANCAISES, EUROPENNES ET DANS LE MONDE Master 2 AUDT Spécialité "Ville et Projets" Année 2006-2007 Rapport atelier de groupe

Plus en détail

ETATS-UNIS, BRESIL: DYNAMIQUES TERRITORIALES

ETATS-UNIS, BRESIL: DYNAMIQUES TERRITORIALES ETATS-UNIS, BRESIL: DYNAMIQUES TERRITORIALES FICHE EDUSCOL: OBJECTIFS ET MISE EN OEUVRE Les élèves réalisent en amont du cours le croquis de l'organisation spatiale soit des Etats-Unis, soit du Brésil.

Plus en détail

Qu est-ce qu une mégalopole?

Qu est-ce qu une mégalopole? I. Qu est-ce qu une mégalopole? La mondialisation se traduit par la multiplication des flux et le développement de réseaux. Ces flux et ces réseaux sont aujourd hui inséparables du monde urbain et des

Plus en détail

CONNAISSANCES : Je sais Je ne sais pas

CONNAISSANCES : Je sais Je ne sais pas FICHE DE PRÉSENTATION DE LA LEÇON PREMIERE PARTIE : DES ÉCHANGES A LA DIMENSION DU MONDE CHAP. IV : LES LIEUX DE COMMANDEMENT Pourquoi les grandes métropoles sont-elles les centres de décision de la mondialisation?

Plus en détail

L évolution à long terme des prix des logements : une perspective internationale

L évolution à long terme des prix des logements : une perspective internationale L évolution à long terme des prix des logements : une perspective internationale Association canadienne de science économique des affaires Kingston (Ontario) 25 août 2015 Lawrence Schembri Sous-gouverneur

Plus en détail

Où sont les Hommes sur la Terre

Où sont les Hommes sur la Terre Où sont les Hommes sur la Terre Introduction : Notre planète est constituée de régions peuplées et d autres qui sont presque vides, ainsi 90% de la population vit dans l hémisphère nord. Dans certains

Plus en détail

Les tendances 2011 des secteurs aérien et hôtelier et du Travel Management dans le monde

Les tendances 2011 des secteurs aérien et hôtelier et du Travel Management dans le monde Les tendances 2011 des secteurs aérien et hôtelier et du Travel Management dans le monde Au premier trimestre 2011, les entreprises ont commencé à réinvestir dans le voyage d affaires tout en restant vigilantes

Plus en détail

Chapitre 31: CARTE DIPLOMATIQUE DU CAMEROUN

Chapitre 31: CARTE DIPLOMATIQUE DU CAMEROUN Chapitre 31: CARTE DIPLOMATIQUE DU CAMEROUN 1. Présentation... 413 2. Méthodologie... 413 3. Sources de documentation... 413 4. Tableaux... 414 Liste des tableaux Tableau 33. 1 : Répartition des représentations

Plus en détail

Baromètre immobilier annuel d ECA International

Baromètre immobilier annuel d ECA International Information presse Paris, le 31 février 2013 Baromètre immobilier annuel d ECA International Paris chute à la 9 ème place des villes aux prix locatifs les plus élevés en Europe et à la 22 ème place au

Plus en détail

Optimiser le. succès. de vos nominations grâce à une solution. fiable, indépendante et globale

Optimiser le. succès. de vos nominations grâce à une solution. fiable, indépendante et globale Optimiser le succès de vos nominations grâce à une solution fiable, indépendante et globale Recrutements Sélection en vue de nominations (horizon court terme) Transformations impliquant des décisions sur

Plus en détail

Problématique. En quoi les Etats-Unis sont-ils un acteur essentiel de la mondialisation? Quelles sont les conséquences sur leur territoire?

Problématique. En quoi les Etats-Unis sont-ils un acteur essentiel de la mondialisation? Quelles sont les conséquences sur leur territoire? Problématique En quoi les Etats-Unis sont-ils un acteur essentiel de la mondialisation? Quelles sont les conséquences sur leur territoire? I. Les Etats-Unis, acteur puissant de la mondialisation A. Des

Plus en détail

Extraction automatisée et analyse de données à partir des pages web, quelles perspectives?

Extraction automatisée et analyse de données à partir des pages web, quelles perspectives? Extraction automatisée et analyse de données à partir des pages web, quelles perspectives? Jérôme Baray Professeur à l UPEC Chercheur à l IRG Jerome-baray@orange.fr Tél : 06 85 83 05 12 Application au

Plus en détail

Un meilleur raisonnement pour les marchés modernes

Un meilleur raisonnement pour les marchés modernes Un meilleur raisonnement pour les marchés modernes RÉSERVÉ À L USAGE DES COURTIERS Réunir NexGen et Natixis Les conseillers connaissaient la Société financière NexGen pour sa gamme diversifiée d investissements

Plus en détail

Document d information

Document d information Document d information L étude Choix concurrentiels compare les coûts d exploitation d une entreprise et d autres facteurs de compétitivité dans plus de 100 villes de 10 pays. Cette étude aide les entreprises

Plus en détail

Australian Airlines Int.

Australian Airlines Int. Australian Airlines Int. Informations clés: Code IATA : MA Connecting Cities Date de création : 17/10/1988 (E.Morgan) Hub : Sydney Kingsford Smith Int. Autres bases : Shanghai Pudong Int. Pékin Capital

Plus en détail

Tarifs hôteliers bilan 2013

Tarifs hôteliers bilan 2013 Tarifs hôteliers bilan 2013 Reprise de l industrie hôtelière en zone Europe et forte poussée tarifaire dans la zone ALÉNA (USA-Mexique-Canada) Une année en demi-teinte pour l hôtellerie française +++ Regain

Plus en détail

En matière de placements mondiaux, notre point de vue est unique

En matière de placements mondiaux, notre point de vue est unique Investissements En matière de placements mondiaux, notre point de vue est unique NOUS CONNAISSONS LA CULTURE LOCALE, LES GENS, LES ENTREPRISES UN MONDE D OCCASIONS VOUS ATTEND Pourquoi investir à l échelle

Plus en détail

En matière de placements mondiaux, notre point de vue est unique

En matière de placements mondiaux, notre point de vue est unique En matière de placements mondiaux, notre point de vue est unique NOUS CONNAISSONS LA CULTURE LOCALE, LES GENS, LES ENTREPRISES UN MONDE D OCCASIONS VOUS ATTEND Pourquoi investir à l échelle mondiale? Plus

Plus en détail

Projection : Robinson. Définition : Spatiale : le cadre de la carte est un planisphère du monde. Thématique :

Projection : Robinson. Définition : Spatiale : le cadre de la carte est un planisphère du monde. Thématique : Projection : Robinson Définition : Spatiale : le cadre de la carte est un planisphère du monde Thématique : Réaliser une carte localisant les lieux et les pays concentrant le plus de sièges sociaux des

Plus en détail

Le Port de Montréal au cœur des chaînes d approvisionnement mondiales

Le Port de Montréal au cœur des chaînes d approvisionnement mondiales Le Port de Montréal au cœur des chaînes d approvisionnement mondiales février 2014 Nouvelles dynamiques du commerce international Qu est-ce que cela signifie pour les ports? 3 défis 1. Comment la migration

Plus en détail

Les nouvelles inspirations pour la Saison Hiver 2014-2015. de l Aéroport Nice Côte d Azur

Les nouvelles inspirations pour la Saison Hiver 2014-2015. de l Aéroport Nice Côte d Azur Contact : Géraldine Giraud Tel : 04 93 21 30 67 Mobile : 06 77 44 50 29 geraldine.giraud@cote-azur.aeroport.fr Emis le : 21 octobre 2014 Les nouvelles inspirations pour la Saison Hiver 2014-2015 de l Aéroport

Plus en détail

184 TISSUS DE VILLES

184 TISSUS DE VILLES 183 TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION 1 1. Le poids de l interdépendance dans le devenir urbain 1 2. Systèmes urbains et réseaux de villes 4 3. Les réseaux européens de villes et le système des villes européennes

Plus en détail

Les lieux de commandement : l exemple des grandes métropoles

Les lieux de commandement : l exemple des grandes métropoles Les lieux de commandement : l exemple des grandes métropoles Problématique Qu est-ce qu une métropole? Quel rôle les grandes métropoles mondiales jouent-elles à l échelle mondiale? I. Etude de cas : Tokyo,

Plus en détail

GUIDE VOYAGES 2014 VOYAGEZ PLUS

GUIDE VOYAGES 2014 VOYAGEZ PLUS GUIDE VOYAGES 2014 VOYAGEZ PLUS Réservations : www.dinard.aeroport.fr corse 118 NOUVEAU Ajaccio Tous les samedis du 14 juin au 13 septembre Vol direct Bastia Tous les samedis, du 24 mai au 21 juin et du

Plus en détail

GEOGRAPHIE CROQUIS. Une inégale intégration des territoires dans la mondialisation

GEOGRAPHIE CROQUIS. Une inégale intégration des territoires dans la mondialisation GEOGRAPHIE CROQUIS Une inégale intégration des territoires dans la mondialisation Quelques exemples de croquis Observez les plans possibles GEOGRAPHIE CROQUIS GEOGRAPHIE CROQUIS GEOGRAPHIE CROQUIS Construction

Plus en détail

Choix Concurrentiels. Rapport spécial Pleins feux sur la fiscalité. Édition 2014. choixconcurrentiels.com. Commanditaires

Choix Concurrentiels. Rapport spécial Pleins feux sur la fiscalité. Édition 2014. choixconcurrentiels.com. Commanditaires Choix Concurrentiels Rapport spécial Pleins feux sur la fiscalité Édition 2014 choixconcurrentiels.com Commanditaires ii Choix concurrentiels Pleins feux sur la fiscalité 2014 Table des matières 1. Sommaire

Plus en détail

COMPARAISON DES PRIX DE L ÉLECTRICITÉ DANS LES GRANDES VILLES NORD-AMÉRICAINES. Tarifs en vigueur le 1 er avril 2014 0,0272

COMPARAISON DES PRIX DE L ÉLECTRICITÉ DANS LES GRANDES VILLES NORD-AMÉRICAINES. Tarifs en vigueur le 1 er avril 2014 0,0272 COMPARAISON DES PRIX DE L ÉLECTRICITÉ DANS LES GRANDES VILLES NORD-AMÉRICAINES Tarifs en vigueur le 1 er avril 2014 0,0272 TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION 3 MÉTHODE 7 FAITS SAILLANTS 9 Clients résidentiels

Plus en détail

SENAT Mission commune d information «Centres de décision économique» Classement des métropoles mondiales accueillant le plus de centres de décision

SENAT Mission commune d information «Centres de décision économique» Classement des métropoles mondiales accueillant le plus de centres de décision ATTRACTIVITE SENAT Mission commune d information «Centres de décision économique» Classement des métropoles mondiales accueillant le plus de centres de décision Mai 2007 AVERTISSEMENT Le présent rapport

Plus en détail

PLAN D'ACTION PREVISIONNEL

PLAN D'ACTION PREVISIONNEL Rencontres Séminaires (inscriptions ultérieures) J A N V I E R 16-17 janv Belgique Culture Présentation applis CRT Bruxelles 21-janv. Réunion Club pro : présentation plan d'action 2013 22-25 janvier Familles,

Plus en détail

Réforme des obligations de déclarations de franchissement de seuils et de déclarations d intentions

Réforme des obligations de déclarations de franchissement de seuils et de déclarations d intentions Réforme des obligations de déclarations de franchissement de seuils et de déclarations d intentions RESUME Le régime des déclarations de franchissement de seuils et des déclarations d intentions est réformé

Plus en détail

L Organisation régionale des États-Unis

L Organisation régionale des États-Unis E pluribus unum ( un à partir de plusieurs) L Organisation régionale des États-Unis le Nord Est composé de deux sous-ensembles: la Mégalopolis et les Grands Lacs «Centre» de la puissance américaine C.

Plus en détail

La mégarégion logistique. Dynamiques spatiales des activités logistiques, urbanisme logistique

La mégarégion logistique. Dynamiques spatiales des activités logistiques, urbanisme logistique La mégarégion logistique Dynamiques spatiales des activités logistiques, urbanisme logistique Thèse IFSTTAR/ SPLOTT, Université Paris-Est Doctorat dirigé par Laetitia DABLANC (IFSTTAR) et Jean DEBRIE (Paris

Plus en détail

GUIDE VOYAGES 2016 FAITES DECOLLER VOS ENVIES

GUIDE VOYAGES 2016 FAITES DECOLLER VOS ENVIES GUIDE VOYAGES 2016 FAITES DECOLLER VOS ENVIES Réservations : www.rennes.aeroport.fr www.dinard.aeroport.fr pays bas 101 Amsterdam Tous les jours, à partir du 27 mars Vols directs Et aussi de nombreuses

Plus en détail

Résultats semestriels 2006 13 septembre 2006. Londres : The Torch, nouvelle structure publicitaire (Autoroute M4)

Résultats semestriels 2006 13 septembre 2006. Londres : The Torch, nouvelle structure publicitaire (Autoroute M4) Résultats semestriels 2006 13 septembre 2006 Londres : The Torch, nouvelle structure publicitaire (Autoroute M4) 1 1 er semestre 2006 Point sur l activité Jean-Charles Decaux Président du Directoire et

Plus en détail

Lady Gaga s tour. Après «The Fame Ball Tour» et «The Monster Ball Tour», Lady Gaga pense déjà à une troisième tournée mondiale pour 2013

Lady Gaga s tour. Après «The Fame Ball Tour» et «The Monster Ball Tour», Lady Gaga pense déjà à une troisième tournée mondiale pour 2013 Lady Gaga s tour Photo Domain Barnyard 7/01/2010 sous licence Creative Commons paternité 2.0 générique http://fr.wikipedia.org/wiki/lady_gaga#tourn.c3.a9es Après «The Fame Ball Tour» et «The Monster Ball

Plus en détail

COMPARAISON DES PRIX DE L ÉLECTRICITÉ DANS LES GRANDES VILLES NORD-AMÉRICAINES. Tarifs en vigueur le 1 er avril 2011

COMPARAISON DES PRIX DE L ÉLECTRICITÉ DANS LES GRANDES VILLES NORD-AMÉRICAINES. Tarifs en vigueur le 1 er avril 2011 COMPARAISON DES PRIX DE L ÉLECTRICITÉ DANS LES GRANDES VILLES NORD-AMÉRICAINES Tarifs en vigueur le 1 er avril 2011 Version corrigée Novembre 2011 TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION 3 MÉTHODE 7 FAITS SAILLANTS

Plus en détail

N 1, 2 ET 3 TERRES D OUTRE-MER DANS LES OCÉANS PACIFIQUE, ATLANTIQUE ET INDIEN

N 1, 2 ET 3 TERRES D OUTRE-MER DANS LES OCÉANS PACIFIQUE, ATLANTIQUE ET INDIEN N 1, 2 ET 3 TERRES D OUTRE-MER DANS LES OCÉANS PACIFIQUE, ATLANTIQUE ET INDIEN INFORMATIONS COMPLÉMENTAIRES Introduction À travers son histoire, la France s est constituée un vaste territoire ultramarin.

Plus en détail

Urbanisation : des faits et des chiffres

Urbanisation : des faits et des chiffres LE MILLÉNAIREURBAIN N La Session extraordinaire de l Assemblée générale des Nations Unies consacrée à l examen et à l évaluation d ensemble de l application du Programme pour l habitat E W Y O R K, 6 8

Plus en détail

Thème 4 : Les lieux de commandement.

Thème 4 : Les lieux de commandement. Thème 4 : Les lieux de commandement. Russie Hokkaido Japon Corée du nord Corée du sud Honshu Chine Shikoku Kyushu L1 : Etude de Tokyo Pb : Pourquoi peut on dire que Tokyo est une métropole? Document

Plus en détail

Villes et services Le secteur tertiaire (des services): les villes et l armature urbaine LA GÉOGRAPHIE HUMAINE

Villes et services Le secteur tertiaire (des services): les villes et l armature urbaine LA GÉOGRAPHIE HUMAINE LA GÉOGRAPHIE HUMAINE Les activités humaines : Les secteurs industriels et leur tendances spatiales 3 Le secteur tertiaire (des services): les villes et l armature urbaine Commerce (gros et détail) Services

Plus en détail

Observatoire des Investissements Internationaux dans les 2017 Principales Métropoles Mondiales 2011 Présentation à la Presse 14 avril

Observatoire des Investissements Internationaux dans les 2017 Principales Métropoles Mondiales 2011 Présentation à la Presse 14 avril Observatoire des Investissements Internationaux dans les 2017 Principales Métropoles Mondiales 2011 Présentation à la Presse 14 avril L édition 2016 de l Observatoire L Edition 2017 est la 8ème édition

Plus en détail

Rapatriement et valorisation de l épargne des Marocains Résidant à l Etranger. Expérience du Groupe Banque Populaire

Rapatriement et valorisation de l épargne des Marocains Résidant à l Etranger. Expérience du Groupe Banque Populaire Rapatriement et valorisation de l épargne des Marocains Résidant à l Etranger Expérience du Groupe Banque Populaire Neuvième édition du Forum pour le développement de l Afrique les Marocains Du Monde en

Plus en détail

Choix concurrentiels 2008 Comparaison des coûts d implantation des entreprises à l échelon international KPMG SA

Choix concurrentiels 2008 Comparaison des coûts d implantation des entreprises à l échelon international KPMG SA Choix concurrentiels 2008 Comparaison des coûts d implantation des entreprises à l échelon international KPMG SA Sommaire 1. A propos de l étude Choix concurrentiels 2008 2. Comparaison entre pays 3. Résultats

Plus en détail

Tableaux rectifiés ou mis à jour

Tableaux rectifiés ou mis à jour Tableaux rectifiés ou mis à jour Les erreurs constatées et corrigées ne remettent pas en cause le texte de l ouvrage. Toutefois, une erreur de manipulation de fichier page 198 a substitué à l Opéra de

Plus en détail

Aide financière pour des projets en Afrique du Nord

Aide financière pour des projets en Afrique du Nord Aide financière pour des projets en Afrique du Nord Alain Dufour Coordination des affaires économiques internationales Le 12 décembre 2008 Aide financière au MDEIE Un appui qui est offert aux entreprises

Plus en détail

Quelle souveraineté numérique à l âge du Cloud Computing? Didier DANET Pôle Action globale et forces terrestres Ecoles de Saint-Cyr Coëtquidan

Quelle souveraineté numérique à l âge du Cloud Computing? Didier DANET Pôle Action globale et forces terrestres Ecoles de Saint-Cyr Coëtquidan Quelle souveraineté numérique à l âge du Cloud Computing? Didier DANET Pôle Action globale et forces terrestres Ecoles de Saint-Cyr Coëtquidan Les opinions exprimées au cours de l exposé (blablabla ) Droits

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE ROBERT WALTERS

DOSSIER DE PRESSE ROBERT WALTERS DOSSIER DE PRESSE ROBERT WALTERS En France PRÉSENTATION DES ACTIVITÉS DE ROBERT WALTERS FRANCE Créé à Paris en 1999 par Antoine Morgaut, Robert Walters France intervient sur le placement de cadres et de

Plus en détail

NICE 2014 CALENDRIER DES ACTIONS DE PROMOTION OFFICE DU TOURISME ET DES CONGRES DE NICE 22 AOÛT 2013

NICE 2014 CALENDRIER DES ACTIONS DE PROMOTION OFFICE DU TOURISME ET DES CONGRES DE NICE 22 AOÛT 2013 + NICE 2014 CALENDRIER DES ACTIONS DE PROMOTION OFFICE DU TOURISME ET DES CONGRES DE NICE 22 AOÛT 2013 + 2014 DÉVELOPPER UNE IMAGE PLUS QUALITATIVE DE LA DESTINATION OBJECTIFS GÉNÉRAUX AUGMENTER LA RECETTE

Plus en détail

Chapitre : les Etats-Unis superpuissance mondiale

Chapitre : les Etats-Unis superpuissance mondiale Chapitre : les Etats-Unis superpuissance mondiale Introduction : La notion de «puissance» en géographie qualifie le poids d un Etat par rapport aux autres. Une grande puissance est donc un Etat qui se

Plus en détail

Observatoire des investissements internationaux dans les principales métropoles mondiales

Observatoire des investissements internationaux dans les principales métropoles mondiales Document de travail Observatoire des investissements internationaux dans les principales métropoles mondiales 2012 Avec le concours d Méthodologie Enquête réalisée par avec un échantillon représentatif

Plus en détail

Observatoire des Investissements Internationaux dans les 2014 Principales Métropoles Mondiales 2011

Observatoire des Investissements Internationaux dans les 2014 Principales Métropoles Mondiales 2011 Observatoire des Investissements Internationaux dans les 2014 Principales Métropoles Mondiales 2011 Présentation à la Presse 14 avril L édition 2014 de l Observatoire L Edition 2014 est la 5ème édition

Plus en détail

Tokyo: une métropole mondiale. Problématique : quels lieux de la ville de Tokyo montrent ses relations et son pouvoir sur le Japon et le monde?

Tokyo: une métropole mondiale. Problématique : quels lieux de la ville de Tokyo montrent ses relations et son pouvoir sur le Japon et le monde? Tokyo: une métropole Problématique : quels lieux de la ville de Tokyo montrent ses relations et son pouvoir sur le Japon et le monde? Consignes : observe attentivement le plan de Tokyo. cherche les lieux

Plus en détail

CHAPITRE 9 Le management à la japonaise : au-delà des mythes et des folklores

CHAPITRE 9 Le management à la japonaise : au-delà des mythes et des folklores CHAPITRE 9 Le management à la japonaise : au-delà des mythes et des folklores Page 336 TABLEAU 9-1 Une appréciation de la performance économique du Japon Accroissement du volume du PIB Accroissement du

Plus en détail

Rapport moral et d activités 2007 de Réseaudencia

Rapport moral et d activités 2007 de Réseaudencia Rapport moral et d activités 2007 de Réseaudencia Audencia Nantes École de Management Samedi 1er décembre 2007 Association des Diplômés du Groupe Audencia 8 route de la Jonelière BP 31222 44312 Nantes

Plus en détail

PREMIER BAROMETRE EUROPEEN DU VOYAGE EN LIGNE

PREMIER BAROMETRE EUROPEEN DU VOYAGE EN LIGNE PREMIER BAROMETRE EUROPEEN DU VOYAGE EN LIGNE BARCELONE, JUILLET 2008 PRESENTATION Ce Barométre est le résultat de l analyse des données obtenues à partir des réservations générées de 5 pays sur les 17

Plus en détail

Exemple de progression

Exemple de progression CROQUIS ET SCHEMAS EN GEOGRAPHIE LYCEE- 2012 Exemple de progression ère en 1 S CROQUIS ET SCHEMAS EN GEOGRAPHIE: CONSTRUIRE UNE FICHE SUR LES DEUX EXERCICES Ce sont deux outils représentant l organisation

Plus en détail

Navette Atlantis à Cap Canaveral. Un exemple de régions motrices du Sud = la FLORIDE

Navette Atlantis à Cap Canaveral. Un exemple de régions motrices du Sud = la FLORIDE Navette Atlantis à Cap Canaveral Un exemple de régions motrices du Sud = la FLORIDE B. Des activités économiques et des réseaux puissants : -- une agriculture commerciale puissante et exportatrice (productions

Plus en détail

Le tourisme urbain dans l hôtellerie française Un poids de plus en plus important

Le tourisme urbain dans l hôtellerie française Un poids de plus en plus important Direction du Tourisme Département de la stratégie, de la prospective, de l évaluation et des statistiques N 2008-6 Le tourisme urbain dans l hôtellerie française Un poids de plus en plus important En 2007,

Plus en détail

LES VILLES DANS LA MONDIALISATION

LES VILLES DANS LA MONDIALISATION 4G2 LES VILLES DANS LA MONDIALISATION I. Pourquoi Tokyo est-elle une métropole bien intégrée dans la mondialisation? II. Comment expliquer la crise, puis le renouveau de la ville de Détroit? III. Des villes

Plus en détail

FORMATION ET ASSISTANCE TECHNIQUE. Mieux comprendre le système commercial de l OMC

FORMATION ET ASSISTANCE TECHNIQUE. Mieux comprendre le système commercial de l OMC FORMATION ET ASSISTANCE TECHNIQUE Mieux comprendre le système commercial de l OMC Le saviez vous? Plus de 14 7 participants issus de pays en développement ont bénéficié des cours de formation et des programmes

Plus en détail

Le desserrement des emplois dans neuf aires urbaines entre 1997 et 2008

Le desserrement des emplois dans neuf aires urbaines entre 1997 et 2008 www.certu.fr Séminaire de l'observation Urbaine. 15 novembre 2011. Le desserrement des emplois dans neuf aires urbaines entre 1997 et 2008 Nicolas GILLIO et Geneviève ROCHE Ministère de l'écologie, de

Plus en détail

LE QUÉBEC, VOTRE DESTINATION D AFFAIRES

LE QUÉBEC, VOTRE DESTINATION D AFFAIRES LE QUÉBEC, VOTRE DESTINATION D AFFAIRES QUÉBEC LE QUÉBEC, VOTRE DESTINATION D AFFAIRES CHOISISSEZ LE QUÉBEC POUR : L INNOVATION ET LA CRÉATIVITÉ Stockholm UNE MAIN-D ŒUVRE COMPÉTENTE Londres Ville de Québec

Plus en détail

Temps Fort Filière Atelier Décoration. Un événement organisé par CCI International Franche-Comté, avec le soutien de Business France et de la Région

Temps Fort Filière Atelier Décoration. Un événement organisé par CCI International Franche-Comté, avec le soutien de Business France et de la Région Temps Fort Filière Atelier Décoration Jeudi 26 Novembre 2015 10èmes Clés de l International Un événement organisé par CCI International Franche-Comté, avec le soutien de Business France et de la Région

Plus en détail

Contenu. La prudence s impose négociations hôtelières en 2015 4. Le baromètre hôtelier de HRG 6. À propos du baromètre hôtelier de HRG 12.

Contenu. La prudence s impose négociations hôtelières en 2015 4. Le baromètre hôtelier de HRG 6. À propos du baromètre hôtelier de HRG 12. Contenu La prudence s impose négociations hôtelières en 2015 4 Le baromètre hôtelier de HRG 6 À propos du baromètre hôtelier de HRG 12 Annexe 14 2 LE BAROMÈTRE HÔTELIER FÉVRIER 2015 LE BAROMÈTRE HÔTELIER

Plus en détail

COMPARAISON DES PRIX DE L ÉLECTRICITÉ DANS LES GRANDES VILLES NORD-AMÉRICAINES. Tarifs en vigueur le 1 er avril 2015 0,0272

COMPARAISON DES PRIX DE L ÉLECTRICITÉ DANS LES GRANDES VILLES NORD-AMÉRICAINES. Tarifs en vigueur le 1 er avril 2015 0,0272 COMPARAISON DES PRIX DE L ÉLECTRICITÉ DANS LES GRANDES VILLES NORD-AMÉRICAINES Tarifs en vigueur le 1 er avril 2015 0,0272 TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION 3 MÉTHODE 7 FAITS SAILLANTS 9 Clients résidentiels

Plus en détail

ICC 110 5. 28 février 2013 Original: français. Conseil international du Café 110 e Session 4 8 Mars 2013 Londres, Royaume Uni

ICC 110 5. 28 février 2013 Original: français. Conseil international du Café 110 e Session 4 8 Mars 2013 Londres, Royaume Uni ICC 110 5 28 février 2013 Original: français F Conseil international du Café 110 e Session 4 8 Mars 2013 Londres, Royaume Uni Les échanges mondiaux du café soluble Contexte Conformément aux objectifs de

Plus en détail

L APPROCHE COMPARATIVE EN CARTOGRAPHIE De nouvelles possibilités offertes par les nouveaux programmes de terminale

L APPROCHE COMPARATIVE EN CARTOGRAPHIE De nouvelles possibilités offertes par les nouveaux programmes de terminale François Dillmann est professeur d histoiregéographie au lycée Camille Sée de Colmar et formateur académique. Sa contribution s inscrit dans le prolongement de la journée de formation sur les nouveaux

Plus en détail

Croquis. Un monde complexe

Croquis. Un monde complexe Croquis Un monde complexe I. Un monde polycentrique en recomposi6on A/ Les puissances tradi6onnelles Les aires de puissance confrontées au défi de la crise économique et financière et dont la domina6on

Plus en détail

Division de la Population Départment des Affaires Économiques et Sociales Nations Unies New York

Division de la Population Départment des Affaires Économiques et Sociales Nations Unies New York Division de la Population Départment des Affaires Économiques et Sociales Nations Unies New York LES MIGRATIONS DE REMPLACEMENT : S'AGIT-IL D'UNE SOLUTION AU DÉCLIN ET AU VIEILLISSEMENT DES POPULATIONS?

Plus en détail

Propriété Industrielle

Propriété Industrielle 6 l organisation de la Propriété Industrielle Le 0 mars 88, les pays signataires de la Convention d Union de Paris se sont engagés à créer un service spécial de Propriété Industrielle. C est dans ces conditions

Plus en détail

impacts de la réglementation d internet sur les investessement précoces

impacts de la réglementation d internet sur les investessement précoces impacts de la réglementation d internet sur les investessement précoces résumé en 2014, nous avons mené une étude auprès de 0 investisseurs dans huit pays à travers le monde (australie, france, allemagne,

Plus en détail

Présentation de NERA Economic Consulting. Paris

Présentation de NERA Economic Consulting. Paris Présentation de NERA Economic Consulting Paris NERA Economic Consulting fait partie du Groupe Oliver Wyman, au sein de Marsh & McLennan Companies NERA Economic Consulting au sein de OWG et MMC Consulting

Plus en détail

CROQUIS DE GÉOGRAPHIE Classe de terminale des séries L, ES, S. THÈME : L Amérique : puissance du Nord et affirmation du Sud

CROQUIS DE GÉOGRAPHIE Classe de terminale des séries L, ES, S. THÈME : L Amérique : puissance du Nord et affirmation du Sud CROQUIS DE GÉOGRAPHIE Classe de terminale des séries L, ES, S THÈME : L Amérique : puissance du Nord et affirmation du Sud FESSELIER-SOERIP Patrice Lycée du Grand Nouméa 2015 Sujet : Les dynamiques territoriales

Plus en détail

Prévisions 2013 du voyage d affaires et Indice de négociabilité des tarifs hôteliers

Prévisions 2013 du voyage d affaires et Indice de négociabilité des tarifs hôteliers Prévisions 2013 du voyage d affaires et Indice de négociabilité des tarifs hôteliers Octobre 2012 Dans cette étude 1. Tendances tarifaires du secteur aérien évolution de l ATP en Europe 2. Tendances tarifaires

Plus en détail

Stratégie du ministère du Tourisme du Québec sur le marché français. Sylvie Quenneville Directrice générale du marketing

Stratégie du ministère du Tourisme du Québec sur le marché français. Sylvie Quenneville Directrice générale du marketing Stratégie du ministère du Tourisme du Québec sur le marché français Sylvie Quenneville Directrice générale du marketing Plan de la présentation Présentation de la Direction générale du marketing Performance

Plus en détail

1 ère session : Les passagers changent-ils avec la crise?

1 ère session : Les passagers changent-ils avec la crise? 1 ère session : Les passagers changent-ils avec la crise? 1.1 - Quels passagers dans les aéroports français? Elisabeth Bouffard-Savary (Chef de Bureau Direction du Transport Aérien DGAC) Chaque acteur

Plus en détail

LE CONSEIL EN STRATÉGIE

LE CONSEIL EN STRATÉGIE Grow Further. APRÈS LE DOCTORAT Le BCG recrute des candidats talentueux provenant d horizons variés. Par leur curiosité intellectuelle, leur rigueur et leurs compétences en matière de résolution de problèmes,

Plus en détail

Problématique : Comment les métropoles sont-elles devenues des lieux de commandement incarnant et symbolisant la mondialisation?

Problématique : Comment les métropoles sont-elles devenues des lieux de commandement incarnant et symbolisant la mondialisation? CLERC Elodie (Collège Lucie Aubrac _ DOUBS) CUINET Florie (Collège René CASSIN_ BAUME LES DAMES) GT collège 2010/2011 I - DES ÉCHANGES À LA DIMENSION DU MONDE (environ 40% du temps consacré à la géographie)

Plus en détail