Lot n 12 - Plomberie sanitaire CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES C.C.T.P

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Lot n 12 - Plomberie sanitaire CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES C.C.T.P"

Transcription

1 SOUSCRIPTION DE L ENTREPRISE Atelier AB architectes & associés ZAC La louvade 45 Rue Merlot MAUGUIO Tél : Fax : PRO Département : Maître de l ouvrage : SARL SALVI FRANCE Commune : Monteux Représenté par : CREATION D UN ENTREPOT n 12 - Plomberie sanitaire CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES C.C.T.P BET FLUIDES BET FOBIS Hôtel d entreprises «Croix Rouge» 13 étage 1 10 Avenue de la Croix Rouge AVIGNON Tel : Fax :

2 SOMMAIRE CHAPITRE 1 - GENERALITES OBJET DU PRESENT DOSSIER CONFORMITE AUX NORMES - REGLEMENTS - REGLES DE L'ART QUALITE DES MATERIELS FRAIS A PREVOIR REDACTION DE L OFFRE CARACTERISTIQUES DES FLUIDES ET SERVITUDES IMPOSEES PAR LES SERVICES PUBLICS LIMITES DE LA PRESTATION REGLES DE CALCUL PLANS CHAPITRE 2 - SPECIFICATIONS TECHNIQUES GENERALES CANALISATIONS FOURREAUX SUPPORTS CALORIFUGE ROBINETTERIE CLAPET ANTI-RETOUR MANOMETRE FILTRE DETENDEUR DISCONNECTEUR ANTI-BELIER PURGEUR D'AIR THERMOMETRE SIPHON DE SOL MANCHON ANTIVIBRATILE COMPENSATEUR DE DILATATION APPAREILS SANITAIRES CLAPETS AERATEURS AMENAGEMENTS DIVERS ESSAIS ET RECEPTION DES INSTALLATIONS CHAPITRE 3 - DESCRIPTION DES INSTALLATIONS DISTRIBUTION D EAU FROIDE SANITAIRE Origine des installations Distribution - Canalisations PRODUCTION ET DISTRIBUTION D EAU CHAUDE SANITAIRE Production e.c.s des bureaux et sanitaires Distribution Canalisations Bureaux et Sanitaires APPAREILS SANITAIRES Généralités Indice 1 BET Fluides : BET FOBIS 2/30

3 WC pour PMR WC Lave-mains PMR Vasque Douche Point de puisage ACCESSOIRES EVACUATIONS Eaux vannes - eaux usées Indice 1 BET Fluides : BET FOBIS 3/30

4 CHAPITRE 1 - GENERALITES OBJET DU PRESENT DOSSIER Le présent lot fait l'objet d'une consultation pour les équipements de Plomberie-Sanitaire d un entrepôt sur la commune de Monteux (84). Ce projet comprend : - 3 chambres froides négatives, - 1 SAS chambre froide - 1 Quai, - 1 zone bureaux de 89 m², - 1 zone libre de 188m² - Des locaux techniques. Les installations à réaliser comprennent : - la fourniture et la pose des appareils sanitaires, - la distribution d'eau froide sanitaire aux appareils indiqués sur le plan, - la distribution d'eau chaude sanitaire aux appareils indiqués sur le plan depuis les différentes productions, - l évacuation des EU/EV, - la fourniture des siphons de sol CONFORMITE AUX NORMES - REGLEMENTS - REGLES DE L'ART Les ouvrages seront exécutés conformément aux règlements et normes françaises, DTU et règles de l'art en vigueur. En particulier : - Règlement de sécurité contre les risques d'incendie et de panique dans les établissements recevant du public (dernière édition) et arrêté du établissement de type R. - Arrêté du 23 juin 1978 concernant les installations fixes destinées au chauffage et à l'alimentation en eau chaude sanitaire des bâtiments d'habitation, de bureaux ou recevant du public. - Normes NF P à 204 constituants le code des conditions minima des travaux de Plomberie et installations sanitaires. - DTU N Cahier des charges applicable aux travaux de plomberie sanitaire pour bâtiments à usage d'habitation et ses additifs. - DTU N Travaux de canalisations en chlorure de polyvinyle non plastifié - eau froide avec pression. - DTU N Travaux de canalisations en chlorure de polyvinyle non plastifié. - DTU N Règles de calcul des installations de plomberie sanitaire. - Décret du 14 novembre 1962 concernant la protection des travailleurs. Indice 1 BET Fluides : BET FOBIS 4/30

5 - Au "Code du Travail" décret du "Mesures générales de protection et de salubrité applicables à tous les établissements assujettis" et textes modificatifs et d'application. - Au règlement sanitaire départemental, dans sa dernière édition. - Au règlement sanitaire municipal (si texte en vigueur). - A l'arrêté et à la circulaire du 15 mars 1962 du Ministère de la Santé Publique relatifs aux eaux d'alimentation (désinfection des réseaux). - A la norme C installations électriques. - A la norme X teintes conventionnelles des tuyauteries. - Au recueil des éléments utiles à l'établissement et à l'exécution des projets et marchés de bâtiments en France (R.E.E.F.) édité par le Centre Scientifique et Technique du Bâtiment. - Aux conditions imposées par les Compagnies de distribution d'électricité et d'eau avec lesquelles l'entrepreneur devra se mettre en rapport. - Aux consignes de montage données par les constructeurs. - Aux prescriptions des décrets, arrêtés, règlements et normalisation complétant ou modifiant les documents ci-dessus en vigueur à la date de l'offre. La mise en œuvre de techniques nouvelles non couvertes par un DTU devra se faire en suivant les prescriptions d'un avis technique du C.S.T.B ou d'un avis motivé d'un Bureau de Contrôle agréé par la section "construction" de l'assemblée générale des compagnies d'assurances. Avant l'approvisionnement du matériel et avant l'exécution des travaux, l'entrepreneur devra faire connaître au Maître d'œuvre les dispositions de la présente notice qui ne seraient pas conformes à la réglementation en vigueur au moment de l'exécution des travaux, faute de quoi, il sera tenu de prendre à sa charge tous les frais résultant de la mise en conformité de l'installation. La présente spécification n'est pas exhaustive QUALITE DES MATERIELS Les appareils et matériaux devront être de la meilleure qualité, répondant exactement aux conditions nécessaires à la bonne exécution des travaux. Le matériel devra être conforme aux dernières normes et prescriptions des DTU. Les matériels et appareillages faisant l'objet d'un agrément ou d'un label de qualité, devront avoir obtenu le label. L'entrepreneur devra prendre toutes les dispositions nécessaires pour assurer la protection des matériels mis en place pendant la durée du chantier. Dans son offre, l'entreprise devra préciser la marque et le type retenus pour chaque matériel spécifique. Indice 1 BET Fluides : BET FOBIS 5/30

6 Toute modification dans la liste du matériel établie lors de la mise au point du marché devra faire l'objet d'un accord écrit du Maître d'œuvre FRAIS A PREVOIR Les entreprises soumissionnaires auront à prévoir l'ensemble des frais d'études et des dépenses de fourniture et main d'œuvre nécessaires pour la réalisation et la terminaison complète des travaux. L'entreprise aura à sa charge les frais de transport, de manutention du matériel et l'enlèvement des déchets REDACTION DE L OFFRE Le devis quantitatif établi par le Maître d'œuvre est donné à titre indicatif, il appartient à l'entreprise de le vérifier et au besoin de le modifier en plus comme en moins suivant les quantités qu'elle estime avoir à mettre en œuvre. Le devis estimatif établi par l'entreprise n'engage que sa propre responsabilité. L'ensemble constitue un forfait et ne sera soumis à modifications sauf en cas de changement dans le programme des travaux, demandé par le Maître d'ouvrage CARACTERISTIQUES DES FLUIDES ET SERVITUDES IMPOSEES PAR LES SERVICES PUBLICS 1) Eau froide Le bâtiment sera alimenté par le réseau public. 2) Electricité Triphasé 400 V/230 V - 50 Hz + terre. Neutre à la terre. NOTA IMPORTANT : Afin de répondre aux exigences du décret du 14 novembre 1962, visant à assurer la protection des travailleurs, l'entrepreneur devra établir ses équipements électriques en tenant compte du régime neutre mis à la terre. L'entrepreneur est tenu d'utiliser dans tous les cas des disjoncteurs ou des coupe-circuits à protection et coupure omnipolaires protégés par dispositif différentiel. L'intensité de démarrage pour les moteurs ne devra pas dépasser 2,5 fois l'intensité nominale LIMITES DE LA PRESTATION L'entrepreneur du présent lot sera réputé avoir pris connaissance des descriptifs de tous les lots et d'en avoir tenu compte avant l'établissement de sa proposition de prix. Même s'il en est techniquement dissocié, le présent C.C.T.P. n'a valeur qu associé à ceux des autres de travaux. Indice 1 BET Fluides : BET FOBIS 6/30

7 1) Gros Œuvre Le lot Gros Œuvre doit : - les percements, scellements et rebouchages dans les planchers et murs pour les dimensions supérieures à 10 x 10 cm, - toutes les canalisations d'évacuation enterrées sur terre-plein jusqu'aux regards du lot VRD, - les socles, massifs (à l'exclusion des matériaux antivibratiles fournis par le lot plomberie - sanitaire), - la fourniture et la pose des fourreaux dans les ouvrages en béton, dalles, - la mise en place et scellements de tous les siphons de sol (le réglage de la grille étant effectué par le lot Revêtement de sol), Le lot Plomberie sanitaire - RIA doit : - les évacuations jusqu'aux attentes du lot Gros Œuvre regards et/ou jusqu au regard du lot VRD à 1 m du Bâtiment, - la fourniture de tous les siphons de sol relatifs à l'évacuation des eaux usées, - les percements, scellements et rebouchages dans les cloisons, - les plans de réservations dans les planchers et murs pour les dimensions supérieures à 10 x 10 cm. 2) Etanchéité couverture Le lot Etanchéité couverture doit : - l'étanchéité des ventilations et évents sortant hors couverture. Le lot Plomberie sanitaire - RIA doit : - la mise en place des ventilations primaires. 3) Electricité Le lot Electricité doit : - l'alimentation de tous les appareils électriques relatifs au lot Plomberie sanitaire. Le lot Plomberie sanitaire - RIA doit : - la mise à la terre de tous les appareils et masse métallique, - le raccordement électrique de tous les appareils électriques relatifs au lot Plomberie sanitaire. 4) Carrelages - revêtement Indice 1 BET Fluides : BET FOBIS 7/30

8 Le lot Carrelage - revêtement doit : - les relevés avec plinthes recevant les attentes au sol. Le lot Plomberie sanitaire - RIA doit : - la fixation de tous les équipements sur les parois des sanitaires : les forêts et le matériel utilisés pour les percements seront sélectionnés en accord avec le titulaire du lot revêtements, - les joints d'étanchéité autour des appareils sanitaires. 5) Faux-plafonds Le lot Faux-plafond doit : - la fourniture et pose de trappes de visite sous les vannes de barrage, robinets de purge, tampons de dégorgement situés dans les faux-plafonds suivant plans du plombier. Le lot Plomberie sanitaire - RIA doit : - les pastilles de repérage colorées sur les trappes situées au plafond permettant de déterminer le matériel accessible. 6) Peinture Le lot Peinture doit : - la peinture définitive des canalisations apparentes et autres matériels. Le lot Plomberie sanitaire - RIA doit : - la peinture anti-rouille de toutes les parties métalliques en acier noir, - la peinture de repérage et teintes conventionnelles. 7) VRD Le lot VRD doit : - l'alimentation générale d'eau, attente sur vanne, - les tuyauteries et regards extérieurs d'évacuation des eaux usées et eaux vannes. Le lot Plomberie sanitaire - RIA doit : - les tuyauteries d'évacuations EU et EV jusqu'aux regards extérieurs à 1 mètre de la façade, - les plans de réservations et attentes nécessaires à son lot REGLES DE CALCUL 1 - Conditions à garantir Indice 1 BET Fluides : BET FOBIS 8/30

9 Débits Le débit d'alimentation des mélangeurs devra être égal à la somme des débits de base d'eau froide et d'eau chaude du DTU affectée d'un coefficient minimal de 0,60. Le coefficient de simultanéité des installations ne sera pas inférieur à 0,15. Pressions Eau froide et eau chaude : La pression en tout point d'utilisation devra être comprise entre 1,5 et 3 bars, et ce, quelles que soient les variations de pression du réseau d'alimentation. Vitesses En aucun cas, les vitesses dans les tuyauteries d'eau froide et d'eau chaude ne devront être supérieure à: - distribution aux appareils 1,00 m/s - distribution en gaines techniques et en faux-plafonds - tuyauteries en locaux techniques, vide sanitaire 1,50 m/s 2,00 m/s 2 - Règles générales concernant les calculs Les documents utilisés pour les calculs des réseaux (eau froide, eau chaude sanitaire, évacuations) sont tirés des normes françaises et des documents techniques du R.E.E.F. (tableaux et abaques série 03). 3 - Distribution d'eau froide et d'eau chaude Les débits de base et les coefficients de simultanéité sont déterminés suivant les prescriptions du DTU et des compléments DELEBECQUE (publiés dans la revue "couverture - plomberie de l'union des chambres syndicales). - Lavabo 0,20 l/s - WC avec réservoir de chasse 0,12 l/s - WC avec robinet de chasse 1,50 l/s - Evier/déversoir 0,20 l/s 4 - Réseau d'évacuation Les débits à prendre en compte seront conformes aux normes françaises : - Lavabo 0, 75 l/s - WC 1, 50 l/s - Evier, déversoir 0,75 l/s Les coefficients de simultanéité sont identiques à ceux adoptés pour les calculs de distribution. Les calculs seront menés en considérant les tuyauteries coulant à demi-plein, 3 cm/m minimum de pente pour les réseaux EU et EV. Indice 1 BET Fluides : BET FOBIS 9/30

10 Les calculs seront menés en considérant les tuyauteries coulant pleines au 7/10ème, 3 cm/m minimum de pente pour les réseaux EP. Le diamètre minimum imposé pour les chutes EU et EP est de 75 mm intérieur. Le diamètre minimum imposé pour les chutes EV est de 100 mm intérieur PLANS - PB RIA - Sous-sol. - PB RIA - RDC. - PB RIA - R+1. CHAPITRE 2 - SPECIFICATIONS TECHNIQUES GENERALES CANALISATIONS 1 - Tuyauteries en acier L'emploi du tube acier noir pour les installations de distribution d'eau froide, d'eau chaude et d'évacuation d'eaux usées ou d'eaux vannes est interdit. 2 - Tuyauteries en acier galvanisé Les tubes acier seront galvanisés à chaud intérieurement et extérieurement. Ne seront utilisés que les tubes portant une marque de fabrique indiquant leur conformité aux normes. Ils seront assemblés par raccords galvanisés à chaud, par brides ou par soudo-brasure (procédé Gas Flux). Les manchons dits "bout de barre" seront proscrits. Si des pièces sont exécutées en acier noir in situ, en raison de la difficulté d'exécution, elles seront, après façonnage, démontées et galvanisées en atelier. Avant raccordement sur les appareils, les tuyauteries seront soufflées à l'air comprimé, afin d'éliminer les gouttes de soudure et autres corps étrangers ayant pu s'introduire dans les canalisations. Toutes les canalisations en acier galvanisé seront de tarif 3 jusqu'au diamètre 50/60 et tarif 10 au-delà. Les coudes à souder seront de type 5D. Toute la boulonnerie doit être du type mécanique, décolletée avec tête et écrou 6 pans. Les longueurs des boulons seront adaptées aux pièces à serrer, le tronçonnage sur place des boulons trop longs est interdit. Lorsqu'une bride ou contre-bride suit immédiatement un coude, un tronçon de tube de même diamètre sera intercalé pour permettre le passage des boulons et un arrêt facile du calorifuge sur une partie rectiligne. Les collecteurs et toutes canalisations ne prendront pas appui sur les appareils quels qu'ils soient. Des "démontables" seront intercalés sur les canalisations et posés systématiquement aux branchements d'appareils en réservant les dévêtissements nécessaires à la dépose aisée de ceux-ci, qui ne doivent pas entraîner la dépose des organes d'isolement et de réglage. Indice 1 BET Fluides : BET FOBIS 10/30

11 Tous les changements de diamètre seront réalisés par cônes du commerce. Les parties inaccessibles des tubes de distribution seront limitées aux passages des parois et ne comporteront aucun organe ou raccord quel qu'il soit. Les franchissements des joints de dilatation se feront par manchons flexibles Dilatoflex ou qualité équivalente conforme à la norme NF T Tuyauteries en cuivre Les réseaux apparents en cuivre seront réalisés à partir du tube écroui en barres de qualité Sanco, les réseaux encastrés seront réalisés à partir du tube recuit en couronne de grande longueur, de qualité Sanco également (N.F.A ) posées sous fourreaux cintroplast. Les assemblages seront exécutés par soudo-brasure et les coudes seront exécutés par cintrage à froid. Dans les parcours encastrés, les raccordements ou piquage seront proscrits. Les réseaux apparents seront fixés par colliers en acier cadmié. Les réseaux encastrés seront disposés sous fourreaux PVC annelés type Cintroplast. En aucun endroit, les gaines ne seront interrompues et les raboutages éventuels devront être maintenus à l'aide d'une bande de plastique adhésif. Les tubes de diamètre inférieur à 10 mm sont interdits. Les saignées pour les encastrements dans les cloisons et les murs, devront être faites avec soins et selon les règles en usage à cet effet. L'entreprise titulaire du présent lot sera responsable de toutes les dégradations qui pourraient découler d'une mauvaise exécution. Les franchissements des joints de dilatation se feront par manchons flexibles Dilatoflex ou qualité équivalente conformes à la norme NF T Tuyauteries en PVC Les tuyauteries en PVC pression seront de qualité alimentaire, conformes aux normes avec tenue au feu de type M1. Les canalisations seront conformes aux normes NF T et NF T L'assemblage se fera par collage en utilisant toute la gamme de pièces du fabricant, aucun façonnage, aucune modification des pièces d'origine ne seront acceptés. Les raccords seront conformes aux normes NF T , , et La pression nominale sera garantie à 16 bars et 25 bars suivant le diamètre. La mise en œuvre sera réalisée conformément au DTU et aux prescriptions des fabricants (ARMOSIG) et des avis techniques. Le supportage sera réalisé au moyen de colliers métalliques avec garniture antivibratile (genre Mupro ou qualité équivalente). Si nécessaire, des joints de dilatation seront mis en place. Indice 1 BET Fluides : BET FOBIS 11/30

12 Les canalisations seront protégées contre le gel et la condensation par des fourreaux de mousse isolante, qualité M FOURREAUX Toutes les canalisations qui traversent des murs, cloisons ou planchers doivent être protégées par des fourreaux de dimensions appropriées. A travers un joint de dilatation, les fourreaux doivent être distincts de part et d'autre du joint et avoir une section suffisante pour permettre le jeu des canalisations perpendiculairement à leur axe. Les fourreaux ne doivent pas être détruits, ni fluer sous l'action de la température ou des charges apportées par les canalisations. Les fourreaux doivent permettre la libre dilatation des tuyauteries, soit parallèlement, soit perpendiculairement. Ils ne doivent pas être obstrués par du plâtre ou du ciment. Les fourreaux entre parois coupe-feu doivent être bourrés de façon durable d'un matériau empêchant la propagation du feu (tresse d'amiante ou matériau équivalent). Dans les traversées horizontales, les fourreaux seront arasés aux nus des parois. Dans les traversées verticales, ils dépasseront de 0,5 cm du plafond et de 3 cm environ du plancher (niveau sol fini) SUPPORTS Les supports de fixation des canalisations devront être facilement démontables. Ils devront être disposés à intervalles suffisamment rapprochés pour que les canalisations, sous l'effet de leur poids propre et des efforts auxquels elles pourront être soumises, n'accusent pas de déformations anormales. L'écartement maximal des supports est de: - 1,50 m pour les diamètres inférieurs à 1", - 2,25 m pour les diamètres compris entre 1" et 1" 1/2, - 3,00 m pour les diamètres compris entre 2" et 76 x 3, - 4,00 m pour les diamètres compris entre 88 x 3 et 108 x 4, - 5,00 m pour les diamètres supérieurs à 108 x 4. Les supports et les fixations des canalisations devront empêcher la production et la transmission des bruits. Les tuyauteries seront convenablement isolées des supports (bagues Forbas ou collier Mupro). Tous les contacts d'appareils avec la structure du bâtiment ou leurs supports, devront être assurés par plots ou tétons résilients. Indice 1 BET Fluides : BET FOBIS 12/30

13 Il sera fait usage, chaque fois que cela sera possible, de supports suspendus, type Flamco de Julien & Mege. Dans le cas de nappe de tuyauteries, ces supports seront suspendus à des rails type Halphen. Les espacements entre les canalisations d'une nappe calorifugée ne doivent pas être inférieurs à: - 8 cm lorsque les canalisations ont un diamètre inférieur à 150 mm, - 10 cm dans les autres cas. La répartition des supports sera coordonnée avec les autres lots CALORIFUGE La résistance thermique des dispositifs d isolation des réseaux de distribution de chaleur, de refroidissement et d ECS devra, au minimum, être conforme aux valeurs indiquées dans la RT 2005 (articles 26, 28 et 30 du chap.ii Valeurs de référence), La résistance des dispositifs d isolation des réseaux de distribution de ventilation devra, au minimum, être conforme aux valeurs indiquées dans la RT 2005 (articles 49 du chap.iii caractéristiques thermiques minimales), Les fibres minérales utilisées devront justifier des tests de non cancérogénicité : taille des fibres et biosolubilité, prévus par la directive européenne 97/69/CE du 5/12/97 (transposée en droit français le 28/8/09) permettant de les exclure de la catégorie des produits dangereux classés Xn, Eviter les mousses alvéolaires et préférer les caoutchoucs synthétiques. À défaut, les isolants en mousse alvéolaire devront être à ODP nul (sans effet sur la couche d ozone). Le passage des joints de dilatation ne doivent pas être réalisé en matériaux de synthèse, l entreprise titulaire du présent lot devra réaliser ces passages en tube acier. ECS Eau de chauffage Classe1 Classe2 Diamètre UI Ep. UI Ep. Ø 10,0 0,25 6 0,23 9 Ø 12,0 0,26 8 0,23 11 Ø 15,0 0, ,24 14 Ø 22,0 0, ,26 19 Ø 28,0 0, ,27 23 Ø 35,0 0, ,29 26 Ø 42,0 0, ,31 29 Ø 54,0 0, ,34 33 Ø 76,1 0, ,40 38 Ø 108,0 0, ,48 41 Diamètre et épaisseur en mm. Coefficient de transmission linéique UI en W/m. NOTA La mise en œuvre par fourreau refendu ne sera pas acceptée. Indice 1 BET Fluides : BET FOBIS 13/30

14 2.5 - ROBINETTERIE La robinetterie sera choisie de manière à s'adapter au réseau sur lequel elle est disposée, notamment en température, en pression de service, en matériau et en diamètre. Toute pièce de robinetterie devra être démontable, soit par nature à l'aide de brides pour les diamètres supérieurs à 50 mm, soit au moyen de pièces taraudées pour les diamètres inférieurs. La robinetterie normalement ouverte doit être du type à "passage direct" (soit à opercules, soit de préférence, à soupape dit à "passage intégral"). La robinetterie normalement fermée doit être du type "à soupape". La robinetterie générale doit être à fermeture lente. Le diamètre nominal de la robinetterie doit être égal au diamètre du tube qu'elle équipe et non au diamètre de l'orifice de l'appareil raccordé. Chaque colonne et chaque antenne doivent comporter : - un robinet d'isolement à volant amovible sur EF et EC, un robinet d'équilibrage sur recyclage d'eau chaude sanitaire, - un robinet de purge à clé triangulaire amovible. Chaque groupe d'appareils, point de puisage, attente ou appareil isolé doit pouvoir être isolé par robinets d'arrêt. 1 - Robinets de réglage Le réglage du débit dans chaque réseau sera assuré par un robinet à soupape : - corps en bronze, - fermeture par soupape, - disque interchangeable en téflon, - tige et fouloir de presse-étoupe à bague graphitée, - couvercle vissé ou fixé par étrier. Fabrication : Pont à mousson ou qualité équivalente. 2 - Robinet vanne d'isolement ou d'arrêt jusqu'au DN 50 Ils seront du type 1/4 de tour à passage intégral : - corps en cupro-alliage nickelé, - sphère laiton chromé dur, - siège et garniture téflon, - levier de manœuvre en acier laqué. Fabrication : Brossette, Giacomini ou qualité équivalente. 3 - Robinet d'isolement ou d'arrêt au-delà du DN 50 Ils seront du type 1/4 de tour à papillon : Indice 1 BET Fluides : BET FOBIS 14/30

15 - corps en fonte, - papillon et axe en acier inoxydable, - bague d'étanchéité annulaire en élastomère, - levier en fonte malléable. Fabrication : Eurovalve ou qualité équivalente. Type : EVBS 4 - Robinet de lavage Ils seront du type 1/4 de tour : - corps en cupro-alliage nickelé, - sphère en laiton chromé dur, - siège et garniture en téflon, - poignée de manœuvre en acier laqué démontable, - raccord au nez. Fabrication : Brossette, Giacomini ou qualité équivalente. 5 - Robinet de vidange Les robinets de vidange seront du type 1/4 de tour à boisseau DN 8 ou DN 12, réalisés en cupro-alliage nickelé. Ils pourront être remplacés par des robinets de vidange incorporés aux vannes d'isolement. Fabrication : Brossette, Giacomini ou qualité équivalente CLAPET ANTI-RETOUR 1 - Type à clapet Ils pourront fonctionner en toute position. Ils seront réalisés en bronze, corps et clapet, avec étanchéité joint nitrile, tige de guidage inox dans bague bronze, ressort inox. Fabrication : Socla ou qualité équivalente. Type : Type à boule Fonctionnement en position verticale ou horizontale. Ils seront réalisés en fonte avec boule en résine ou en fonte caoutchoutée, joint caoutchouc. Fabrication : Socla ou qualité équivalente. Type : B50 ou 408 Indice 1 BET Fluides : BET FOBIS 15/30

16 2.7 - MANOMETRE Les manomètres seront à boîtier métallique, diamètre 100 mm, graduation adaptée à la pression du réseau mesuré. Ils seront montés avec robinet de contrôle, afin de laisser la capsule manométrique détendue en dehors des périodes de mesure FILTRE Les filtres sur les tuyauteries seront du type à tamis, corps laiton ou fonte, tamis inox, PN 16, montage à vis jusqu'au DN 50 et à brides pour les diamètres supérieurs. Fabrication : Brossette ou qualité équivalente DETENDEUR Réducteur de pression en bronze, taraudé jusqu'au DN 50 et à brides pour les diamètres supérieurs. La réduction de pression sera garantie jusqu'à débit nul. L'appareil sera livré équipé d'un manomètre aval. Fabrication : Desbordes ou qualité équivalente. Type : ter DISCONNECTEUR Les disconnecteurs hydrauliques seront réalisés avec corps en fonte et boulonnerie en acier inoxydable. Ils seront sélectionnés de manière à ne pas provoquer une perte de charge supérieure à 0,8 bar sur les réseaux. Fabrication : Watts, Socla, Desbordes ou qualité équivalente ANTI-BELIER Les anti-béliers seront du type pneumatique à membrane de capacité adaptée à l'installation. Fabrication : Watts, Socla, Desbordes ou qualité équivalente. Type : Mini n PURGEUR D'AIR Les purgeurs d'air seront du type automatique, composé de : - corps en fonte et couvercle en fonte boulonné, - siège, flotteur mécanique, visserie en acier inoxydable, - clapet d'étanchéité viton, - DN 15, Indice 1 BET Fluides : BET FOBIS 16/30

17 - orifice pour casse-vide, - température maximum 110 C, - pression 10 bars. Fabrication : Watts, Socla, Desbordes ou qualité équivalente. Type : Valuratic THERMOMETRE Type à liquide Les thermomètres à liquide seront du type droit ou coudé, en verre, réservoir à alcool disposé dans une gaine en laiton avec doigt de gant. Les échelles seront adaptées aux régimes de températures du fluide concerné. Fabrication : CTC ou qualité équivalente SIPHON DE SOL Les siphons de sol auront une garde d'eau minimum de 5 cm. 1 - Siphon de sol à panier DN 75, carré Les siphons de sol à panier DN 75, carrés seront en acier inoxydable et comprendront : - un corps en fonte, - un panier inox, - une grille inox avec cadre réglable. Fabrication : Pont à mousson ou qualité équivalente. Type : RM 20 GO HP 2 - Siphon de sol à panier DN 100, carré Les siphons de sol à panier DN 100, carrés seront en fonte avec panier plastique et comprendront : - un corps fonte avec revêtement époxy, - un panier plastique, - une grille fonte avec revêtement époxy. Fabrication : Pont à mousson ou qualité équivalente. Type: RM 22 FO XP MANCHON ANTIVIBRATILE Les manchons antivibratiles seront composés de deux raccords taraudés pour les DN inférieurs ou égaux à 50 mm ou à brides pour les DN supérieurs, reliés par un manchon en élastomère renforcé Indice 1 BET Fluides : BET FOBIS 17/30

18 assurant la rupture solidienne et garanti pour les températures extrêmes des fluides véhiculés sous une pression égale à 1,5 fois la pression de fonctionnement des installations. Fabrication : LRI ou qualité équivalente. Type : 334 ou COMPENSATEUR DE DILATATION Les compensateurs de dilatation seront du type à soufflet inoxydable avec guidage extérieur. Le montage sera réalisé par brides ou raccord union, PN 16. Fabrication : Brossette ou qualité équivalente APPAREILS SANITAIRES Les appareils sanitaires et leurs robinetteries devront correspondre aux prescriptions définies au DTU 60.1 et devront faire l'objet d'un accord de l'architecte et du Maître de l'ouvrage. Le Maître d'œuvre se réserve le droit de faire remplacer, aux frais de l'installateur, les appareils et les robinetteries non conformes à ceux prévus. Les appareils sanitaires seront en porcelaine sanitaire blanche vitrifiée sauf spécification contraire. Les appareils sanitaires seront conformes aux normes et règlements en vigueur. Ils seront de première qualité, leurs étiquettes de classification ne seront décollées qu'en fin de chantier. Toute la robinetterie sanitaire sera titulaire du label NF et d'un classement acoustique. Elle portera obligatoirement l'estampille du fabricant et fera l'objet d'une garantie de cinq ans. Les robinetteries comporteront des têtes normalisées NF. Toute la robinetterie sanitaire sera classée acoustiquement. Les articles de robinetterie sanitaire en cuivre ou en laiton, devront être munis de la marque de qualité SGM (Syndicat Général des Industries Mécaniques et transformation des Métaux). La qualité de la robinetterie sanitaire en cuivre ou en laiton chromé répondra obligatoirement aux conditions du Cahier des Charges n 9 pour la robinetterie du bâtiment telles que précisées au sousarticle du DTU n Le raccordement des tuyauteries eau froide et eau chaude aux robinetteries sanitaires devra être démontable. Les appareils sanitaires devront être exempts de tout défaut, de première qualité, choix "A", couleur blanche. L'adjudicataire du présent lot devra prendre toutes les précautions nécessaires pour que ces appareils restent en parfait état jusqu'à la livraison des locaux. Les appareils sanitaires seront livrés sur le chantier avec leurs étiquettes d'origine, justifiant le choix et la marque, sous peine de refus. Ces étiquettes ne pourront être enlevées qu'après que le Maître d'œuvre et le vérificateur en auront constaté l'origine et le classement. Indice 1 BET Fluides : BET FOBIS 18/30

19 Tous les appareils seront posés avec désolidarisation de toute la structure du bâtiment. Des joints souples seront interposés entre les parois et les appareils sanitaires. La fixation des appareils et leur scellement seront assurés par l'entreprise du présent lot, quelle que soit la nature des matériaux et le type des appareils. Les joints d'étanchéité entre les appareils sanitaires et les parois auxquelles ils sont adossés sont à la charge du présent lot. Immédiatement après la pose, l'entrepreneur devra prévoir, pour chaque appareil, un tampon de papier revêtu d'une fine couche de plâtre, afin d'éviter l'engorgement des siphons pendant les travaux CLAPETS AERATEURS Les clapets aérateurs seront en PVC moulé, comprenant : - un couvercle avec joint démontable, - une membrane caoutchouc. Le montage par collage et le positionnement seront réalisés conformément aux prescriptions de mise en œuvre. Les clapets utilisés devront être titulaires d'un avis technique en cours de validité. Fabrication : Nicoll ou qualité équivalente AMENAGEMENTS DIVERS 1 - Protection des ouvrages métalliques Toutes les parties de l'installation en métaux ferreux non galvanisés et notamment les tuyauteries, colliers, gaines, enveloppes diverses, doivent subir un traitement antirouille soit chez le constructeur, soit sur le chantier avant pose ou immédiatement après (deux couches de peinture antirouille), qu'elles doivent ou non être calorifugées, d'une épaisseur totale de 50 microns au minimum. 2 - Repérage Des plaques inaltérables solidement fixées par vis doivent repérer de manière bien visible, en accord avec les schémas et tableaux affichés en locaux techniques : - Les organes importants ayant une affectation déterminée, les circuits principaux, les vannes de commande et d'isolement, - les appareils en parallèle, individualisés par des numéros tels que pompes, réservoirs, filtres, etc... Les canalisations en locaux techniques et aux nœuds de la distribution doivent recevoir, sur leur surface extérieure finie, une peinture ou un revêtement aux teintes normalisées (NF X Octobre 1977). Les canalisations d'ef et d'ecs seront repérées suivant la norme NFX : Indice 1 BET Fluides : BET FOBIS 19/30

20 - sens et nom du fluide - couleurs d'état et d'identification du fluide 3 - Aménagement des locaux et enceintes techniques Outre les dimensions et dispositions réglementaires à respecter, l'aménagement doit : - permettre de circuler autour des appareils, l'espace nécessaire à cette circulation à une largeur minimale libre de tout obstacle jusqu'à 2 m du sol fini de 0,50 m, - laisser aisément accessibles toutes les parties constitutives des matériels, ainsi que les organes de commande, contrôle, sécurité et les organes de sectionnement soit du sol, soit de passerelles ou échelles fixes. - permettre le démontage de tout ou partie des matériels sans dépose d'autres matériels. - comporter les équipements nécessaires à la manutention des matériels. - toutes les purges d'eaux en locaux techniques doivent être raccordées aux vidanges par canalisations d'évacuation. Des tuyaux souples permettent l'évacuation des purges disséminées. - assurer la mise hors d'eau des matériels, en particulier les appareils au sol et leur socle éventuel antivibratile doivent reposer sur des socles d'une hauteur minimale de 0,20 m - la protection mécanique des organes ou canalisations susceptibles d'être heurtés. Les armoires électriques ne doivent pas être disposées sous les tuyauteries d'eau ou réseaux d'évacuation. 4 - Isolation acoustique Les résultats acoustiques à obtenir sont fixés par les textes réglementaires. Tous les moyens nécessaires doivent être mis en œuvre, en particulier : La continuité électrique devra être réalisée au moyen de tresses. - Les matériels doivent être choisis dans leur zone d'emploi la plus silencieuse, compatible avec les caractéristiques demandées par ailleurs. - Les supports et les fourreaux de toutes les tuyauteries comporteront une bague en matériau résilient placée entre la tuyauterie et le support. - Tous les contacts d'appareils avec la structure de bâtiment ou leur support doivent être assurés par des matériaux résistants. - Les flocages nécessaires (exemples : baignoires, éviers). - Les scellements dans les parois traitées phoniquement ou susceptibles de l'être, sont interdits. 5 - Prescriptions d'ordre sanitaire Conformément au Règlement Sanitaire Départemental Indice 1 BET Fluides : BET FOBIS 20/30

DESCRIPTIF PHASE D.C.E.

DESCRIPTIF PHASE D.C.E. MAITRE D'OUVRAGE : COMMUNE DE VEUREY-VOROIZE! OBJET CHANTIER : CONSTRUCTION MAISON DE LA NATURE LIEU DU CHANTIER : SECTEUR DES JAYERES 38113 VEUREY-VOROIZE DESCRIPTIF PHASE D.C.E. LOT 4 PLOMBERIE - SANITAIRES

Plus en détail

DOSSIER DCE CCTP PLOMBERIE

DOSSIER DCE CCTP PLOMBERIE DOSSIER DCE CCTP PLOMBERIE LOT N 011 PLOMBERIE mardi 20 octobre 2009 1/7 1 GENERALITES 1 1 Prescriptions générales Les entreprises sont tenues de se reporter pour tout ce qui est liaisons entre elles,

Plus en détail

C.C.T.P. D.P.G.F. LOT 8

C.C.T.P. D.P.G.F. LOT 8 Communauté de communes de la MONTAGNE BOURBONNAISE CONSTRUCTION D UN BATIMENT LOCATIF A USAGE ARTISANAL OU INDUSTRIEL Zone d activités du Mornier 03250 LE MAYET DE MONTAGNE Marché de travaux C.C.T.P. D.P.G.F.

Plus en détail

DEFINITION DES TRAVAUX...2

DEFINITION DES TRAVAUX...2 SOMMAIRE Page 1 1 DEFINITION DES TRAVAUX...2 1.1 LES LIMITES DE CES PRESTATIONS SONT :...2 1.1.1 Pour la distribution d'eau froide...2 1.1.2 Pour la distribution d'eau chaude sanitaire...2 1.1.3 Pour les

Plus en détail

MAIRIE DE REMIRE-MONTJOLY DEPARTEMENT DE LA GUYANE GROUPE SCOLAIRE MOULIN A VENT 97350 REMIRE-MONTJOLY CONSTRUCTION DE QUATRES CLASSES MATERNELLE

MAIRIE DE REMIRE-MONTJOLY DEPARTEMENT DE LA GUYANE GROUPE SCOLAIRE MOULIN A VENT 97350 REMIRE-MONTJOLY CONSTRUCTION DE QUATRES CLASSES MATERNELLE MAIRIE DE REMIRE-MONTJOLY DEPARTEMENT DE LA GUYANE GROUPE SCOLAIRE MOULIN A VENT 97350 REMIRE-MONTJOLY CONSTRUCTION DE QUATRES CLASSES MATERNELLE LOT N 8 : PLOMBERIE Cahier des Clauses Techniques Particulières

Plus en détail

LOT N 05 PLOMBERIE VENTILATION CHAUFFAGE

LOT N 05 PLOMBERIE VENTILATION CHAUFFAGE ETABLISSEMENT THERMAL DE LUZ SAINT SAUVEUR CCTP LOT N 05 PLOMBERIE VENTILATION CHAUFFAGE PAGE N 1/12 LOT N 05 PLOMBERIE VENTILATION CHAUFFAGE ETABLISSEMENT THERMAL DE LUZ SAINT SAUVEUR CCTP LOT N 05 PLOMBERIE

Plus en détail

LOT N 14 - PLOMBERIE

LOT N 14 - PLOMBERIE LOT N 14 - PLOMBERIE 1 - PRESCRIPTIONS GENERALES 1.1 - CONSISTANCE DES TRAVAUX Le présent lot a pour objet l'exécution des travaux suivants : - les réseaux d'alimentation et de distribution eau froide

Plus en détail

D.P.G.F. DECOMPOSITION PRIX GLOBAL FORFAITAIRE

D.P.G.F. DECOMPOSITION PRIX GLOBAL FORFAITAIRE ØØØØ SOCIETE D'ETUDES TECHNIQUES POUR LE CHAUFFAGE ET L'INDUSTRIE Société à responsabilité limitée au capital de 50 000 R.C Saint-Etienne 64 B 96 C/1 15, rue de l'eternité- 42.000 SAINT-ETIENNE Téléphone

Plus en détail

4.2 C.C.T.P. GROUPE SCOLAIRE LES GENETS RENOVATION DES SANITAIRES INTERIEURS. Cahier des Clauses Techniques Particulières LOT 2 : PLOMBERIE

4.2 C.C.T.P. GROUPE SCOLAIRE LES GENETS RENOVATION DES SANITAIRES INTERIEURS. Cahier des Clauses Techniques Particulières LOT 2 : PLOMBERIE MAITRE D OUVRAGE / MAITRE D OEUVRE : VILLE DE NICE DIRECTION GENERALE DES SERVICES TECHNIQUES, DE L AMENAGEMENT, DES TRAVAUX, ET DU DEVELLOPEMENT DURABLE DIRECTION DES BATIMENTS COMMUNAUX SERVICE MAINTENANCE

Plus en détail

Lot n 9. plomberie sanitaire CCTP. construction d'une maison d'habitation. impasse de la Vague. 85340 Olonne-sur-Mer

Lot n 9. plomberie sanitaire CCTP. construction d'une maison d'habitation. impasse de la Vague. 85340 Olonne-sur-Mer construction d'une maison d'habitation impasse de la Vague 85340 Olonne-sur-Mer MAITRE D'OUVRAGE Allain Stéphane M. et Mme impasse des Vagues 85340 Olonne-sur-Mer ARCHITECTE : Deschamp Frédéric 9 Quai

Plus en détail

Mairie de Colligny 4, rue Principale 57530 COLLIGNY

Mairie de Colligny 4, rue Principale 57530 COLLIGNY Monneren le 04 avril 2014 Mairie de Colligny 4, rue Principale 57530 COLLIGNY Agrandissement et réhabilitation de la mairie COLLIGNY LOT N 08 VENTILATION - PLOMBERIE - SANITAIRES DÉCOMPOSITION DU PRIX

Plus en détail

PLOMBERIE / SANITAIRES

PLOMBERIE / SANITAIRES SAINT QENTIN - Aménagement d'une crèche N DESIGNATION D MATERIEL té Qté 1 EA FROIDE PLOMBERIE / SANITAIRES NITAIRE 1.1 BRANCHEMENT Vanne d'arrêt Filtre avec isolement Disconnecteur Compteur à impulsion

Plus en détail

LOT N 13 : CHAUFFAGE VENTILATION - PLOMBERIE

LOT N 13 : CHAUFFAGE VENTILATION - PLOMBERIE Lot N 13 : CHAUFFAGE GAZ- VENTILATION - PLOMBERIE SANITAIRE - DPGF - page 1 LOT N 13 : CHAUFFAGE VENTILATION - PLOMBERIE 1 PRODUCTION D'EAU CHAUDE SOLAIRE 2 COMPTAGE 3 VENTILATION 4 PLOMBERIE SANITAIRE

Plus en détail

Thierry Gallauziaux David Fedullo. La plomberie

Thierry Gallauziaux David Fedullo. La plomberie Thierry Gallauziaux David Fedullo La plomberie Deuxième édition 2010 Sommaire Sommaire Les bases de la plomberie Les matières synthétiques...16 Les dangers du gaz et de l eau...16 La plomberie...9 L eau...10

Plus en détail

LOT N 5 : PLOMBERIE SANITAIRE VENTILATION

LOT N 5 : PLOMBERIE SANITAIRE VENTILATION AMENAGEMENT D UNE SALLE DE REUNION ASSOCIATIVE PLACE DU 1 ER MAI 63200 MENETROL LOT N 5 : PLOMBERIE SANITAIRE VENTILATION Dossier Projet CM/FP N 12-10-6681 Maître d ouvrage MAIRIE Maître d œuvre Xavier

Plus en détail

Construction d'un bâtiment de 4 logements collectifs à Joucas (84) DPGF lot 11 - Plomberie CCTP Description Type Qt Unitaire H.T. Total HT 1 OBJET PM

Construction d'un bâtiment de 4 logements collectifs à Joucas (84) DPGF lot 11 - Plomberie CCTP Description Type Qt Unitaire H.T. Total HT 1 OBJET PM 1 OBJET PM 2 GENERALITES 2.6.5 Renseignements et documents à fournir 2.6.5.2 Avant exécution Selon CCTP ENS 2.6.5.4 A la réception Selon CCTP ENS 1 2.6.8 Protection des ouvrages ENS 1 2.6.10 Contrôles

Plus en détail

LOT 07 PLOMBERIE, CHAUFFAGE, SANITAIRES, CLIMATISATION, VMC

LOT 07 PLOMBERIE, CHAUFFAGE, SANITAIRES, CLIMATISATION, VMC LOT 07 PLOMBERIE, CHAUFFAGE, SANITAIRES, CLIMATISATION, VMC 1 1 CLAUSES ET PRESCRIPTIONS GENERALES 1.1 OBJET DE LA NOTICE Le présent CCTP concerne la description des travaux du lot n 06 PLOMBERIE, CHAUFFAGE,

Plus en détail

Prestations Plomberie Sanitaires

Prestations Plomberie Sanitaires Entretien et maintenance des installations techniques de l Hôtel tertiaire Numerica ZAC des Portes du Jura Prestations Plomberie Sanitaires Sommaire 1. OBJET ET ÉTENDUE... 2 1.1 Nature des prestations...

Plus en détail

COMMUNAUTE DE COMMUNE DU GRAND CHAMBORD

COMMUNAUTE DE COMMUNE DU GRAND CHAMBORD COMMUNAUTE DE COMMUNE DU GRAND CHAMBORD CONSTRUCTION D UNE PLATEFORME BOIS ENERGIE 41 250 BRACIEUX Lot n 08 Sanitaires, MAITRE D ŒUVRE : SOCIETE D ARCHITECTURE BOITTE Siège social Agence de Romorantin

Plus en détail

Mutualité Sociale Agricole 17, avenue André Malraux 57000 METZ

Mutualité Sociale Agricole 17, avenue André Malraux 57000 METZ Monneren le 03/12/2014 Mutualité Sociale Agricole 17, avenue André Malraux 57000 METZ REAMENAGEMENT DES LOCAUX RDC ET R+4 METZ LOT N 8 CHAUFFAGE - VENTILATION - PLOMBERIE - SANITAIRES DÉCOMPOSITION DU

Plus en détail

LOT 04 PLOMBERIE SANITAIRES

LOT 04 PLOMBERIE SANITAIRES LOT 04 PLOMBERIE SANITAIRES page 1 1 CLAUSES ET PRESCRIPTIONS GENERALES 1.1 OBJET DE LA NOTICE Le présent CCTP concerne la description des travaux du lot PLOMBERIE SANITAIRES pour la construction des nouvelles

Plus en détail

SOMMAIRE ARTIPRIX PIQUAGES - FORAGES - PERCEMENTS DES MURS FORAGES DANS MURS FORAGES DANS PLANCHERS PERCEMENTS SAIGNÉES SCELLEMENTS

SOMMAIRE ARTIPRIX PIQUAGES - FORAGES - PERCEMENTS DES MURS FORAGES DANS MURS FORAGES DANS PLANCHERS PERCEMENTS SAIGNÉES SCELLEMENTS 1 2 3 4 5 6 7 PIQUAGES - FORAGES - PERCEMENTS DES MURS FORAGES DANS MURS FORAGES DANS PLANCHERS 15 PERCEMENTS 16 SAIGNÉES SCELLEMENTS FRAIS DIVERS D'INTERVENTION DE DÉPANNAGE RECONNAISSANCE DES TRAVAUX

Plus en détail

VILLE D AMIENS 1/1 CREATION D UNE CRECHE MUNICIPALE SQUARE FRIANT LES 4 CHENES 80000 AMIENS C.C.T.P. LOT : PLOMBERIE - SANITAIRE

VILLE D AMIENS 1/1 CREATION D UNE CRECHE MUNICIPALE SQUARE FRIANT LES 4 CHENES 80000 AMIENS C.C.T.P. LOT : PLOMBERIE - SANITAIRE VILLE D AMIENS 1/1 SOMMAIRE CHAPITRE 1 GENERALITES... 3 4 1.1 OBJET 1.2 PRESTATIONS INCLUSES AU PRESENT LOT 1.3 PRESTATIONS NON COMPRISES 1.4 DESINFECTION DU RESEAU CHAPITRE 2 BASES DE CALCULS... 5 6 2.1

Plus en détail

Procédure adaptée article 28 et suivants du Code des Marchés Publics.

Procédure adaptée article 28 et suivants du Code des Marchés Publics. CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P) PLOMBERIE/SANITAIRE/CHAUFFAGE. PERSONNE PUBLIQUE : MAIRIE D HAILLICOURT OBJET DU MARCHE : Rénovation Plomberie/Sanitaire/Chauffage au Presbytère. PROCEDURE

Plus en détail

Travaux d Aménagement de la Mairie

Travaux d Aménagement de la Mairie Maître d'ouvrage COMMNE DE FRESNAY L EVÊQE 3, Rue de la Mairie 28 310 FRESNAY L EVÊQE Travaux d Aménagement de la Mairie 3, Rue de la Mairie 28 310 Fresnay l Evêque Phase PRO - DCE Lot n 5 : CHAFFAGE VENTILATION

Plus en détail

ECOLE NATIONALE DE VOILE ET DES SPORTS NAUTIQUES

ECOLE NATIONALE DE VOILE ET DES SPORTS NAUTIQUES ECOLE NATIONALE DE VOILE ET DES SPORTS NAUTIQUES BEG ROHU 56510 SAINT PIERRE QUIBERON RENOVATION DES VESTIAIRES-SANITAIRES CADRE DE DÉCOMPOSITION DU PRIX GLOBAL FORFAITAIRE C.D.P.G.F. LOT N 7 PLOMBERIE

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Procédure ADAPTEE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES C.C.T.P. MAIRIE - BOESCHEPE (59299) (DEPARTEMENT DU NORD)

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Procédure ADAPTEE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES C.C.T.P. MAIRIE - BOESCHEPE (59299) (DEPARTEMENT DU NORD) MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Procédure ADAPTEE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES C.C.T.P. Maître de l Ouvrage : MAIRIE - BOESCHEPE (59299) (DEPARTEMENT DU NORD) Objet du marché : RENOVATION D UN

Plus en détail

RENOVATION DES SANITAIRES DU COLLEGE JULES VERNE. CCTP Août 2008 LOT 6 PLOMBERIE

RENOVATION DES SANITAIRES DU COLLEGE JULES VERNE. CCTP Août 2008 LOT 6 PLOMBERIE RENOVATION DES SANITAIRES DU COLLEGE JULES VERNE. ROSIERES EN SANTERRE CCTP Août 2008 LOT 6 PLOMBERIE SOMMAIRE CHAPITRE I GENERALITES... 3 ARTICLE 1 - OBJET DES TRAVAUX... 3 ARTICLE 2 - DEFINITION DES

Plus en détail

COMMUNAUTE DE COMMUNES DU BASSIGNY

COMMUNAUTE DE COMMUNES DU BASSIGNY COMMUNAUTE DE COMMUNES DU BASSIGNY CONSTRUCTION D UN GROUPE SCOLAIRE A PROVENCHERES SUR MEUSE DECOMPOSITION GLOBALE ET FORFAITAIRE LOT N 9 : «PLOMBERIE SANITAIRE» MAITRE D ŒUVRE S.I.C.A.H.R DE L AUBE BUREAU

Plus en détail

LOT N 5 PLOMBERIE - ELECTRICITE

LOT N 5 PLOMBERIE - ELECTRICITE PLOMBERIE - SANITAIRE 1 GENERALITES 11 PRESCRIPTIONS GENERALES 11 1 TEXTES GENERAUX Le présent document a pour objet de décrire et de définir les travaux afférents aux corps d état concernés par la Réfection

Plus en détail

DESSIN D1 Séquence 17

DESSIN D1 Séquence 17 Consignes Après lecture du descriptif plomberie (pages 2 et 3), étude du plan (page 4), et des règles d implantation des appareils sanitaires (page 5): 1 : sur la page 7 (vue en plan de la cuisine à l

Plus en détail

CHAPITRE 1 - GENERALITES - Mission exécution Ens 1 CHAPITRE 2 - BASES DES CALCULS. ens 2 0 - Tube PEHD en tranchée 0 DN50 ml 10 0

CHAPITRE 1 - GENERALITES - Mission exécution Ens 1 CHAPITRE 2 - BASES DES CALCULS. ens 2 0 - Tube PEHD en tranchée 0 DN50 ml 10 0 629 Logements ROBERTY DECAUVILLE 8413 LE PONTET Références au descriptif U Quantités Prix Produits Les quantités sont obligatoirement à vérifier sous la responsabilité de l'entreprise. CHAPITRE 1 GENERALITES

Plus en détail

C.C.T.P. PROJET D'AMENAGEMENT D'UN CENTRE SOCIAL DANS UN BATIMENT EXISTANT LOT N 04 - PLOMBERIE SANITAIRE - ZINGUERIE DEPARTEMENT DE LA HAUTE-GARONNE

C.C.T.P. PROJET D'AMENAGEMENT D'UN CENTRE SOCIAL DANS UN BATIMENT EXISTANT LOT N 04 - PLOMBERIE SANITAIRE - ZINGUERIE DEPARTEMENT DE LA HAUTE-GARONNE DEPARTEMENT DE LA HAUTE-GARONNE COMMUNE DE SAINT-JORY PROJET D'AMENAGEMENT D'UN CENTRE SOCIAL DANS UN BATIMENT EXISTANT C.C.T.P. vvv LOT N 04 - PLOMBERIE SANITAIRE - ZINGUERIE L Entrepreneur : Le Maître

Plus en détail

REHABILITATION DES LOGEMENTS DE LA CITE BAD A ABIDJAN - COCODY

REHABILITATION DES LOGEMENTS DE LA CITE BAD A ABIDJAN - COCODY REPUBLIQUE DE COTE D'IVOIRE ----------- BANQUE AFRICAINE DE DEVELOPPEMENT ---------- REHABILITATION DES LOGEMENTS DE LA CITE BAD A ABIDJAN - COCODY DESCRIPTIF LOT 07 : PLOMBERIE SANITAIRE MODE D'EXECUTION

Plus en détail

LES DTU PLOMBERIE SANITAIRE

LES DTU PLOMBERIE SANITAIRE Roger Cadiergues MémoCad ns03.a LES DTU PLOMBERIE SANITAIRE SOMMAIRE ns03.1. Le cadre DTU plomberie ns03.2. Le cadre du DTU 60.1 actuel ns03.3. L application du DTU 60.1 actuel ns03.4. Le cadre du DTU

Plus en détail

Lot n 8 Plomberie, sanitaire et chauffage.

Lot n 8 Plomberie, sanitaire et chauffage. 1 Lot n 8 Plomberie, sanitaire et chauffage. Documents de référence. 1 D.T.U applicables au présent lot. D.T.U n 60.1 Pour les travaux de plomberie et sanitaire. D.T.U n 60.2 pour les évacuations des E.U

Plus en détail

30. SPECIFICATIONS TECHNIQUES DETAILLEES 30.1. TRAVAUX DIVERS. Sous total 30.1. 30.2. PRODUCTION DE CHALEUR

30. SPECIFICATIONS TECHNIQUES DETAILLEES 30.1. TRAVAUX DIVERS. Sous total 30.1. 30.2. PRODUCTION DE CHALEUR 30. SPECIFICATIONS TECHNIQUES DETAILLEES 30.1. TRAVAUX DIVERS 30.1.1. Bloc-porte métallique coupe-feu 1 heure à un vantail Dépose de l ancienne porte inutilisée Bâti métallique en tôle d acier pliée de

Plus en détail

LOT N 9 Plomberie Sanitaires

LOT N 9 Plomberie Sanitaires MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX CCTP & devis estimatif LOT N 9 Plomberie Sanitaires COMMUNE DE NEUCHATEL URTIERE CONSTRUCTION D UNE MAIRIE Objet du marché : Construction d une Mairie 2eme Appel d offres 05.2013

Plus en détail

D.P.G.F. D.C.E. Juin 2015. Reconstruction de la Salle Polyvalente

D.P.G.F. D.C.E. Juin 2015. Reconstruction de la Salle Polyvalente MAITRE DE L OUVRAGE Commune de Mairie 62170 Tél. : 03 21 1 46 56 E-mail : mairie.beaumerie@wanadoo.fr Reconstruction de la Salle Polyvalente D.C.E. Juin 2015 LOT PLOMBERIE SANITAIRE CHAUFFAGE V.M.C. Décomposition

Plus en détail

PARTIE A - CHAUFFAGE / VENTILATION

PARTIE A - CHAUFFAGE / VENTILATION LOT N 8 : CHAFFAGE / VENTI LATION / PLOMBERIE SANITAIRE N ART DESIGNATION DES OVRAGES QTE P.. P.. x Q PARTIE A - CHAFFAGE / VENTILATION 1 GENERALITES 1.1à 1.9.2 Pour mémoire PM 2 DONNEES TECHNIQES 2.1

Plus en détail

MAITRES D OUVRAGE. Projet d Extension d un Accueil de Loisirs et Création d une Maison de Quartier. Rue du Cézallier - 15100 SAINT-FLOUR

MAITRES D OUVRAGE. Projet d Extension d un Accueil de Loisirs et Création d une Maison de Quartier. Rue du Cézallier - 15100 SAINT-FLOUR MAITRES D OUVRAGE COMMUNAUTE de COMMUNES du PAYS de SAINT-FLOUR Village d Entreprises - ZA du Rozier-Coren 15100 SAINT-FLOUR COMMUNE de SAINT-FLOUR Mairie 1, Place d Armes 15100 SAINT-FLOUR Projet d Extension

Plus en détail

Décomposition du Prix Global et Forfaitaire

Décomposition du Prix Global et Forfaitaire Décomposition du Prix Global et Forfaitaire Création d'un espace périscolaire Et d'une nouvelle mairie A CUSE et ADRISANS Rue PATARD 25 680 CUSE et ADRISANS Lot n 3 Ventilation - Plomberie sanitaire Maître

Plus en détail

Maître d ouvrage MAIRIE DE GUIPAVAS PLACE ST ELOI 29490 GUIPAVAS PLOMBERIE-SANITAIRE-CHAUFFAGE

Maître d ouvrage MAIRIE DE GUIPAVAS PLACE ST ELOI 29490 GUIPAVAS PLOMBERIE-SANITAIRE-CHAUFFAGE REALISATION DE BUREAUX, REFECTION DE VESTIAIRES DE LA SALLE N 2. MISE EN SECURITE ET ACCESSIBILITE DE LA SALLE N 2, DE LA SALLE D EXPRESSION CORPORELLE ET DE LA SALLE DE COMBAT. Maître d ouvrage MAIRIE

Plus en détail

Lot n 5 PLOMBERIE - SANITAIRE. Appel d'offre. Commune Mirabel & Blacons. Immeuble "les Cascades" 26400 MIRABEL ET BLACONS

Lot n 5 PLOMBERIE - SANITAIRE. Appel d'offre. Commune Mirabel & Blacons. Immeuble les Cascades 26400 MIRABEL ET BLACONS Commune Mirabel & Blacons Immeuble "les Cascades" 26400 MIRABEL ET BLACONS MAITRE D'OUVRAGE Commune de Mirabel et Blacons 26400 MIRABEL ET BLACONS Tél : 04 75 40 00 66 Lot n 5 PLOMBERIE - SANITAIRE Appel

Plus en détail

Décomposition du Prix Global et Forfaitaire. SALLE COMMUNALE ''DES HUTTES'' 18 Route de Chaillé Les Marais 85370 NALLIERS

Décomposition du Prix Global et Forfaitaire. SALLE COMMUNALE ''DES HUTTES'' 18 Route de Chaillé Les Marais 85370 NALLIERS BP 112-85000 LA ROCHE SR YON Bureau d Etudes Techniques tous fluides F i l i a l e d u g r o u p e A R E A Tél. 02 51 37 48 88 - Fax 02 51 62 22 07 areaelr.bet@orange.fr / www.areaetudes.net MAITRE D OVRAGE

Plus en détail

I. N. R. A. CENTRE VAL DE LOIRE Site d ARDON

I. N. R. A. CENTRE VAL DE LOIRE Site d ARDON I. N. R. A. CENTRE VAL DE LOIRE Site d ARDON LOCAUX VESTIAIRES- SANITAIRES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIÈRES LOT N 2 : STRUCTURE MODULAIRE Le 28 août 2014 GÉNÉRALITÉS Le présent Cahier des Clauses

Plus en détail

COMMUNE D'AYN REAMENAGEMENT DES COMBLES DE LA MAIRIE CREATION DE 2 LOGEMENTS

COMMUNE D'AYN REAMENAGEMENT DES COMBLES DE LA MAIRIE CREATION DE 2 LOGEMENTS COMMUNE D'AYN REAMENAGEMENT DES COMBLES DE LA MAIRIE CREATION DE 2 LOGEMENTS LOT N 05: PLOMBERIE SANITAIRE - VENTILATION - PRO FEVRIER 2013 1 GENERALITES ADMINISTRATIVES I.01) Objet du présent descriptif:

Plus en détail

Les différentes architectures des réseaux bouclés Notions de dimensionnement L équilibrage Quelques exemples de défauts de conception

Les différentes architectures des réseaux bouclés Notions de dimensionnement L équilibrage Quelques exemples de défauts de conception Les réseaux bouclés Les différentes architectures des réseaux bouclés Notions de dimensionnement L équilibrage Quelques exemples de défauts de conception 91/204 La distribution d eau chaude sanitaire Bouclage

Plus en détail

LOT N 8 - CHAUFFAGE - VENTILATION - PLOMBERIE

LOT N 8 - CHAUFFAGE - VENTILATION - PLOMBERIE LOT N 8 - CHAUFFAGE-VENTILATION-PLOMBERIE 1 LOT N 8 - CHAUFFAGE - VENTILATION - PLOMBERIE 8-3 - CADRE DE DECOMPOSITION DU PRIX GLOBAL ET FORFAITAIRE 1 DEPOSE - Dépose et neutralisation des réseaux de chauffage,

Plus en détail

LOT N 16B AMENAGEMENT CUISINE & SALLE D'EAU

LOT N 16B AMENAGEMENT CUISINE & SALLE D'EAU LOT N 16B AMENAGEMENT CUISINE & SALLE D'EAU 1 - PRESCRIPTIONS GENERALES 1.1 - CONSISTANCE DES TRAVAUX Le présent lot a pour objet l'exécution des travaux suivants : - Fourniture et pose d éviers 2 bacs

Plus en détail

On retrouve généralement les réseaux séparatifs dans les petites et moyennes agglomérations ou dans les extension des villes.

On retrouve généralement les réseaux séparatifs dans les petites et moyennes agglomérations ou dans les extension des villes. Préambule et domaine d'application Le présent document a été créé dans le but pour permettre le dimensionnement des installations de plomberie sanitaire. C'est un document de synthèse, Il reprend partiellement

Plus en détail

LOT n 08 - PLOMBERIE. Vestiaires football DREUIL 08/ 1

LOT n 08 - PLOMBERIE. Vestiaires football DREUIL 08/ 1 LOT n 08 - PLOMBERIE Vestiaires football DREUIL 08/ 1 SOMMAIRE 08. 00 - GENERALITES - 08. 01 - Références aux normes - 08. 02 - Echantillons et modèles - 08. 03 - Diamètre des canalisations et réseaux

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P)

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P) CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P) Marché privé de travaux - pièce n 3 Maître de l ouvrage : Fonds Calédonien de l Habitat Objet du marché : RESTRUCTURATION DE 103 LOGEMENTS «Rivière

Plus en détail

FABRICATION FRANÇAISE ET NORMES PMR

FABRICATION FRANÇAISE ET NORMES PMR Limiance Dimensions extérieures : 2206 X 1667 mm (habillage extérieur compris, hors prestation hva-concept) Largeur porte : 830 mm Surface utile : 2,95 m² Poids : 920 kg (+/- 5 %) Présentation avec finition

Plus en détail

CCTP Cahier des Clauses Techniques Particulières

CCTP Cahier des Clauses Techniques Particulières solutions ciblées pour des espaces toujours aux normes LYCÉE JEAN MOULIN Réfection des toilettes de l'internat Bât C CCTP Cahier des Clauses Techniques Particulières Lot n MAÎTRE D'OUVRAGE LYCÉE JEAN MOULIN

Plus en détail

LOT N 7 - PLOMBERIE SANITAIRE

LOT N 7 - PLOMBERIE SANITAIRE 50 - LOT N 7 - PLOMBERIE SANITAIRE 0 - GENERALITES 1 - DEFINITION DES TRAVAUX A REALISER 2 - NOMENCLATURE DES OUVRAGES 3 - EQUIPEMENT SANITAIRE 51-7.0 GENERALITES 7.0.1 : NORMES ET TEXTES REGLEMENTAIRES

Plus en détail

JCS DCE. Construction de 26 logements individuels & intermédiaires. JCS architectes

JCS DCE. Construction de 26 logements individuels & intermédiaires. JCS architectes JCS ARCHITECTES Commune de Jarville - Meurthe & Moselle Construction de 26 logements individuels & intermédiaires Rue Joseph Piroux date : 04/03/2011 format : éch : Lot 09 Plomberie sanitaire Maîtrise

Plus en détail

Construction d un bâtiment industriel de type atelier relais 01500 CHATEAU GAILLARD. Décomposition du Prix Global et Forfaitaire (D.P.G.F.

Construction d un bâtiment industriel de type atelier relais 01500 CHATEAU GAILLARD. Décomposition du Prix Global et Forfaitaire (D.P.G.F. Communauté de Communes de la Plaine de l Ain 143 rue du Château 01150 CHAZEY SUR AIN Construction d un bâtiment industriel de type atelier relais 01500 CHATEAU GAILLARD Décomposition du Prix Global et

Plus en détail

AQUIANO 2 Batiments de logements - 44 Logements

AQUIANO 2 Batiments de logements - 44 Logements 26 bis chemin de froid lieu Tel : 06.80.62.02.32 SIRET 49846558200019 SARL IMMO LEMAN Impasse du bastion 74200 THONON Tampon Entreprise AQUIANO 2 Batiments de logements - 44 Logements Route de L'Horloge

Plus en détail

Transformation du Gîte BIZOUARD en un T4 duplex. DEVIS DESCRIPTIF et QUANTITATIF. des TRAVAUX (CCTP & DPGF)

Transformation du Gîte BIZOUARD en un T4 duplex. DEVIS DESCRIPTIF et QUANTITATIF. des TRAVAUX (CCTP & DPGF) Maître d Ouvrage LEGTA de MANCY 410, Montée Gauthier Villars 39015 LONS LE SAUNIER Transformation du Gîte BIZOUARD en un T4 duplex DEVIS DESCRIPTIF et QUANTITATIF des TRAVAUX (CCTP & DPGF) LOT N 5 PLOMBERIE-SANITAIRE

Plus en détail

Grille d'évaluation Compétences reliées aux activités Evaluation du stage en entreprise

Grille d'évaluation Compétences reliées aux activités Evaluation du stage en entreprise Page 1 sur 6 Grille d'évaluation Compétences reliées aux activités Evaluation du stage en entreprise Nom élève:.. Entreprise: Nom et fonction du professeur:. Dates de stage:.. Zone de compétence: Zone

Plus en détail

MSA SIEGE SOCIAL DE VALENCE (26) EXTENSION DE BUREAUX

MSA SIEGE SOCIAL DE VALENCE (26) EXTENSION DE BUREAUX MAITRE D OUVRAGE 29, Rue Frédéric CHOPIN 26000 VALENCE MSA CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES LOT N 06 REVETEMENTS DE SOLS SOUPLES ARCHITECTE BET STRUCTURE / ECONOMIE / FLUIDES Cabinet d'architecture

Plus en détail

Plomberie sanitaires

Plomberie sanitaires EXTENSION DE L ECOLE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES LOT N 7 Plomberie sanitaires JEAN-YVES IMBERT ARCHITECTE D.P.L.G. INNOPARC - AVENUE MARC SEGUIN BP 434 07 004 PRIVAS TELEPHONE 04-75-65-82-72

Plus en détail

DESCRIPTIF BUREAUX (BATIMENTS D ET E) NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE

DESCRIPTIF BUREAUX (BATIMENTS D ET E) NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE DESCRIPTIF BUREAUX (BATIMENTS D ET E) NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE Notice descriptive sommaire 1 1. CONCEPTION DU BATIMENT Locaux à usage de bureaux assujettis au code du Travail et ERP 5 ème catégorie

Plus en détail

DOSSIER RESSOURCES. Dossier RESSOURCES. Session 2013. Durée : 4h Coefficient : 3 Page 1 / 14

DOSSIER RESSOURCES. Dossier RESSOURCES. Session 2013. Durée : 4h Coefficient : 3 Page 1 / 14 DOSSIER Durée : 4h Coefficient : 3 Page 1 / 14 Maison de retraite Les Hortensias Générateur d air chaud, type SOMAT puissance estimée 400 kw et équipé d un brûleur fioul SIGMA. Cuve fioul acier de 3000

Plus en détail

Lot n 08 PLOMBERIE / SANITAIRES

Lot n 08 PLOMBERIE / SANITAIRES Lot n 08 PLOMBERIE / SANITAIRES 08.1 CONSISTANCE DES TRAVAUX... 2 08.2 TEXTES ET REGLEMENTS... 2 08.3 PRESCRIPTIONS GÉNÉRALES... 2 08.4 PRESCRIPTIONS PARTICULIÈRES... 3 08.4.1 GENERALITES... 3 08.4.2 PLOMBERIE...

Plus en détail

SCI SAPHIR. Extension et restructuration de l EHPAD «Résidence du Pyla sur Mer»

SCI SAPHIR. Extension et restructuration de l EHPAD «Résidence du Pyla sur Mer» Département de la Gironde SCI SAPHIR 7 Allée de la Chapelle 33115 LE PYLA SUR MER Extension et restructuration de l EHPAD «Résidence du Pyla sur Mer» Architecte Maître d'œuvre BET Structure BET Fluides

Plus en détail

Commune de SAINT LEONARD - 88650

Commune de SAINT LEONARD - 88650 Commune de SAINT LEONARD - 88650 ------------------------------------------------------------------------ PROJET D EXTENSION DU CENTRE DE SECOURS & CREATION DE GARAGES COMMUNAUX ------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

COMMUNE DE MILLANÇAY «EXTENSION DE LA BIBLIOTHEQUE ET BUREAUX» Rue des hauts châteaux 41200 MILLANÇAY SOCIETE D ARCHITECTURE BOITTE

COMMUNE DE MILLANÇAY «EXTENSION DE LA BIBLIOTHEQUE ET BUREAUX» Rue des hauts châteaux 41200 MILLANÇAY SOCIETE D ARCHITECTURE BOITTE COMMUNE DE MILLANÇAY «EXTENSION DE LA BIBLIOTHEQUE ET BUREAUX» Rue des hauts châteaux 41200 MILLANÇAY Lot n 07 - Chauffage MAITRE D ŒUVRE : SOCIETE D ARCHITECTURE BOITTE Siège social Agence de Romorantin

Plus en détail

AMÉNAGEMENT DE BUREAUX AU 1 ETAGE, AMENAGEMENT D'ARCHIVES AU SS ET REFECTION DES FACADES DU SIEGE SOCIAL CCAF

AMÉNAGEMENT DE BUREAUX AU 1 ETAGE, AMENAGEMENT D'ARCHIVES AU SS ET REFECTION DES FACADES DU SIEGE SOCIAL CCAF 1408 AMÉNAGEMENT DE BUREAUX AU 1 ETAGE, AMENAGEMENT D'ARCHIVES AU SS ET REFECTION DES FACADES DU SIEGE SOCIAL CCAF 14 rue de Lesquerde 66 220 SAINT PAUL DE FENOUILLET Maître d'ouvrage Architecte COMMUNAUTÉ

Plus en détail

Projet : REHABILITATION DES BUREAUX DE LA MSA NYONS PHASE : PROJET CCTP LOT N 08 PLOMBERIE/SANITAIRES

Projet : REHABILITATION DES BUREAUX DE LA MSA NYONS PHASE : PROJET CCTP LOT N 08 PLOMBERIE/SANITAIRES Projet : REHABILITATION DES BUREAUX DE LA MSA NYONS PHASE : PROJET CCTP LOT N 08 PLOMBERIE/SANITAIRES MAITRE D'OUVRAGE : MSA ARDECHE DROME LOIRE 29, rue Frédéric Chopin, 26000 Valence Tél : 04 75 75 88

Plus en détail

DESCRIPTIF TECHNIQUE Lot unique Fourniture et installation de deux chambres froides : une positive et une négative

DESCRIPTIF TECHNIQUE Lot unique Fourniture et installation de deux chambres froides : une positive et une négative Marché à procédure adaptée DESCRIPTIF TECHNIQUE Lot unique Fourniture et installation de deux chambres froides : une positive et une négative Maître de l'ouvrage : INSTITUT NATIONAL DE LA RECHERCHE AGRONOMIQUE

Plus en détail

T.Flow Activ Modulo. Notice de Montage. Ballons de stockage d eau chaude sanitaire B200_T.Flow Activ Modulo et B300_T.Flow Activ Modulo. www.aldes.

T.Flow Activ Modulo. Notice de Montage. Ballons de stockage d eau chaude sanitaire B200_T.Flow Activ Modulo et B300_T.Flow Activ Modulo. www.aldes. Notice de Montage T.Flow Activ Modulo Ballons de stockage d eau chaude sanitaire B200_T.Flow Activ Modulo et B300_T.Flow Activ Modulo 11023718/A - RCS 956 506 828 - Imprimé en France/Printed in France

Plus en détail

4 PLOMBERIE/SANITAIRE CHAUFFAGE

4 PLOMBERIE/SANITAIRE CHAUFFAGE Réhabilitation du préau des Capucins Salle des associations / Commune de Cazères 31220 Page 1 sur 7 Préau des Capucins - Mairie de Cazères Mai 2012 LOT N 4 : PLOMBERIE/SANITAIRE - CHAUFFAGE C A B I N E

Plus en détail

COMMUNE DE TRAVAILLAN RESTRUCTURATION ET EXTENSION DES ECOLES MATERNELLES ET PRIMAIRES DE LA COMMUNE DE TRAVAILLAN DANS LE VAUCLUSE (84).

COMMUNE DE TRAVAILLAN RESTRUCTURATION ET EXTENSION DES ECOLES MATERNELLES ET PRIMAIRES DE LA COMMUNE DE TRAVAILLAN DANS LE VAUCLUSE (84). COMMUNE DE TRAVAILLAN RESTRUCTURATION ET EXTENSION DES ECOLES MATERNELLES ET PRIMAIRES DE LA COMMUNE DE TRAVAILLAN DANS LE VAUCLUSE (84). CCTP LOT N 4: PLOMBERIE SANITAIRE Maître d œuvre Olivier FOULQUIER

Plus en détail

VILLE DE FEYZIN ( Rhône ) Réfection d'un réseau d'évacuation d'eau usée. Place René LESCOT

VILLE DE FEYZIN ( Rhône ) Réfection d'un réseau d'évacuation d'eau usée. Place René LESCOT VILLE DE FEYZIN ( Rhône ) MAITRE D'OUVRAGE VILLE DE FEYZIN Réfection d'un réseau d'évacuation d'eau usée Place René LESCOT CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUE PARTICULIERES (C.C.T.P) SOMMAIRE 1 OBJET DU MARCHE...3

Plus en détail

+ de 800 photos. pour vous guider pas à pas. Robert Longechal. La plomberie. La maison du sol au plafond. J installe Je pose Je change Je répare

+ de 800 photos. pour vous guider pas à pas. Robert Longechal. La plomberie. La maison du sol au plafond. J installe Je pose Je change Je répare + de 800 photos pour vous guider pas à pas Robert Longechal La plomberie La maison du sol au plafond J installe Je pose Je change Je répare Maquette intérieure et couverture : Maud Warg Réalisation de

Plus en détail

LOT 1 PLOMBERIE SANITAIRES

LOT 1 PLOMBERIE SANITAIRES Rénovation des logements de Griffeuille 2012 2014 C.C.T.P (Cahier des clauses techniques particulières) LOT 1 PLOMBERIE SANITAIRES SOMMAIRE SOMMAIRE... 2 ÉTENDUE DES TRAVAUX REGLEMENTATIONS NORMES... 3

Plus en détail

FTA 10/05-C Page 1 sur 5

FTA 10/05-C Page 1 sur 5 FTA 10/05-C Page 1 sur 5 FICHE TECHNIQUE FTA/10/05-C Robinets à membrane. Date d approbation : 16 mai 2013 Nombre de pages : 5 NOTES PRELIMINAIRES 1) S'il est fait mention de normes, de plans types, de

Plus en détail

Lot n 6: Electricité - Chauffage électrique et VMC CHAPITRE 3 GENERALITES VMC...29 03.01 PRESCRIPTIONS REGLEMENTAIRES...29

Lot n 6: Electricité - Chauffage électrique et VMC CHAPITRE 3 GENERALITES VMC...29 03.01 PRESCRIPTIONS REGLEMENTAIRES...29 CHAPITRE 3 GENERALITES VMC...29 03.01 PRESCRIPTIONS REGLEMENTAIRES...29 03.02 BASE DE CHOIX ET CALCUL...29 03.03 QUALITE DES INSTALLATIONS...29 03.03.01 Matériels...29 03.03.02 Installations électriques...30

Plus en détail

Quantité proposée TOTAL.

Quantité proposée TOTAL. CCTP Mars 2015 - Page 2/12 1 - DESCRIPTION D PROJET Pour mémoire PM 0,00 TOTAL DESCRIPTION D PROJET 0,00 Euros HT 2 - INTERVENTIONS PREALABLES 21 - Principe général Pour mémoire PM 0,00 PRINCIPE GENERAL

Plus en détail

C.C.T.P. Cahier des Charges Techniques Particulières Partie 1/2: GENERALITES

C.C.T.P. Cahier des Charges Techniques Particulières Partie 1/2: GENERALITES 1/13 Maître d Ouvrage : Le village 26 380 PEYRINS ETENSION ET AMENAGEMENT DE L ECOLE MATERNELLE DCE LOT N 06 Plomberie - Sanitaire C.C.T.P. Cahier des Charges Techniques Particulières Partie 1/2: GENERALITES

Plus en détail

DOSSIER DCE CCTP CLOISON AMMOVIBLE

DOSSIER DCE CCTP CLOISON AMMOVIBLE DOSSIER DCE CCTP CLOISON AMMOVIBLE LOT N 013 CLOISON AMMOVIBLE mardi 20 octobre 2009 1/6 1 GENERALITES 1 1 Prescriptions générales Les entreprises sont tenues de se reporter pour tout ce qui est liaisons

Plus en détail

Eau chaude sanitaire FICHE TECHNIQUE

Eau chaude sanitaire FICHE TECHNIQUE FICHE TECHNIQUE Eau chaude sanitaire 2 5 6 6 CONNAÎTRE > Les besoins d eau chaude sanitaire > Les modes de production > La qualité de l eau > Les réseaux de distribution > La température de l eau REGARDER

Plus en détail

LE PVC. Introduction : Vous venez de vous laver les mains dans le lavabo ou bien, vous venez de laver votre assiette dans l évier de la cuisine.

LE PVC. Introduction : Vous venez de vous laver les mains dans le lavabo ou bien, vous venez de laver votre assiette dans l évier de la cuisine. LE PVC Introduction : Vous venez de vous laver les mains dans le lavabo ou bien, vous venez de laver votre assiette dans l évier de la cuisine. Que devient l eau que vous venez d utiliser? L eau usée s

Plus en détail

COMMUNE de SAINT-ROCH MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX. Passé selon une procédure adaptée en application des articles 26 et 28

COMMUNE de SAINT-ROCH MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX. Passé selon une procédure adaptée en application des articles 26 et 28 COMMUNE de SAINT-ROCH MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Passé selon une procédure adaptée en application des articles 26 et 28 Du Code des Marchés Publics CAHIER DES CHARGES TECHNIQUES PARTICULIERES C.C.T.P FOURNITURE

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES ( C C T P )

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES ( C C T P ) Maître d Ouvrage COMMUNE DE SAINT ETIENNE DE CROSSEY 134 Rue de la Mairie 38960 SAINT ETIENNE DE CROSSEY Tél : 04 76 06 00 11 - Fax : 04 76 06 00 73 Mise en accessibilité des toilettes publiques et d une

Plus en détail

CONSTRUCTION D UNE SALLE MULTISPORTS SAINTE MAURE

CONSTRUCTION D UNE SALLE MULTISPORTS SAINTE MAURE MAÎTRE D OUVRAGE : MAÎTRE D OUVRAGE DELEGUE : Société Immobilière d Aménagement du Barsuraubois et de l Aube 7 rue Jean-Louis DELAPORTE 10000 TROYES NATURE DE L OPERATION : CONSTRUCTION D UNE SALLE MULTISPORTS

Plus en détail

CHAMBRE DES METIERS ET DE L ARTISANAT DE L ARDECHE 5 Rue de l Isle 07302 TOURNON SUR RHONE

CHAMBRE DES METIERS ET DE L ARTISANAT DE L ARDECHE 5 Rue de l Isle 07302 TOURNON SUR RHONE 1 CHAMBRE DES METIERS ET DE L ARTISANAT DE L ARDECHE 5 Rue de l Isle 07302 TOURNON SUR RHONE PROJET DE CONSTRUCTION D UN BATIMENT ADMINISTRATIF Avenue Sadi Carnot 07500 GUILHERAND GRANGES DECOMPOSITION

Plus en détail

RESTRUCTURATION D UNE PARTIE D UN BATIMENT COMMUNAL avec deux logements 5 rue de l Eglise 02290 RESSONS LE LONG LOT N 6 PLOMBERIE

RESTRUCTURATION D UNE PARTIE D UN BATIMENT COMMUNAL avec deux logements 5 rue de l Eglise 02290 RESSONS LE LONG LOT N 6 PLOMBERIE RESTRUCTURATION D UNE PARTIE D UN BATIMENT COMMUNAL avec deux logements 5 rue de l Eglise 02290 RESSONS LE LONG Octobre 2007 LOT N 6 PLOMBERIE Juin 2009 Maître d'ouvrage Commune de RESSONS LE LONG 2 rue

Plus en détail

Descriptif. Fonctions. Caractéristiques. Applications. Tests. Vanne de régulation permettant la limitation et la stabilisation hydraulique du débit.

Descriptif. Fonctions. Caractéristiques. Applications. Tests. Vanne de régulation permettant la limitation et la stabilisation hydraulique du débit. DN 50 à 000 - Série K 0 Vanne de régulation permettant la limitation et la stabilisation hydraulique du débit. Descriptif Généralités sur le fonctionnement de la vanne Hydrobloc, voir fiche Série K. Gamme

Plus en détail

DESCRIPTIF TECHNIQUE Lot unique Fourniture et Installation de deux systèmes de chauffe-eau solaires

DESCRIPTIF TECHNIQUE Lot unique Fourniture et Installation de deux systèmes de chauffe-eau solaires Marché à procédure adaptée DESCRIPTIF TECHNIQUE Lot unique Fourniture et Installation de deux systèmes de chauffe-eau solaires Maître de l'ouvrage : INSTITUT NATIONAL DE LA RECHERCHE AGRONOMIQUE Etablissement

Plus en détail

Ballon tampon DUO-E avec ballon ECS immergé

Ballon tampon DUO-E avec ballon ECS immergé Manuel d installation et d utilisation Ballon tampon DUO-E avec ballon ECS immergé 600/150-750/200-1000/220-1500/300 V 1.3 SOMMAIRE 1 Description du dispositif... 3 1.1 Série type... 3 1.2 Protection du

Plus en détail

REALISATION D UN BLOC SANITAIRE PARKING DU VEYRET. Mairie Annexe COMMUNE DE PORT LEUCATE 11370 DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES CCTP

REALISATION D UN BLOC SANITAIRE PARKING DU VEYRET. Mairie Annexe COMMUNE DE PORT LEUCATE 11370 DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES CCTP COMMUNE DE LEUCATE 11 370 REALISATION D UN BLOC SANITAIRE PARKING DU VEYRET Mairie Annexe COMMUNE DE PORT LEUCATE 11370 NOV 2013 PIECES ECRITES MAITRISE D OUVRAGE Commune de LEUCATE Hôtel de Ville 11370

Plus en détail

Facilité fixation par le dessus. Gain de temps pose en 3 minutes. Sécurité joint d étrier imperdable. NOS ATOUTS PRODUITS.

Facilité fixation par le dessus. Gain de temps pose en 3 minutes. Sécurité joint d étrier imperdable. NOS ATOUTS PRODUITS. 1.Posez 2.Vissez 3.Fixez C est installé! fixation par le dessus. pose en 3 minutes. joint d étrier imperdable. Mitigeur d évier. Fixation traditionnelle également fournie. Classement E1 C2 A1 U3 Q1 Réf.

Plus en détail

Hôpitaux, cliniques, maisons de retraite. Enseignement secondaire, universités. Monuments, cinémas, théâtres, musées

Hôpitaux, cliniques, maisons de retraite. Enseignement secondaire, universités. Monuments, cinémas, théâtres, musées CHAMPS D APPLICATION : PRESTO Santé est une offre complète de solutions d accessibilité parfaitement adaptées aux besoins des personnes à mobilité réduite Personnes en fauteuil roulant, personnes agées

Plus en détail

Le PVC La pente Les diamètres La ventilation Le tracé Les colliers La découpe Le chanfrein L assemblage Le collage L emboitement

Le PVC La pente Les diamètres La ventilation Le tracé Les colliers La découpe Le chanfrein L assemblage Le collage L emboitement Le PVC La pente Les diamètres La ventilation Le tracé Les colliers La découpe Le chanfrein L assemblage Le collage L emboitement Les tuyaux en PVC Le polychlorure de vinyle ou chlorure de polyvinyle (Polymère

Plus en détail

LOT N 08 - PLOMBERIE

LOT N 08 - PLOMBERIE Opération : TERRAIN FAMILIAL RUE LEON BLUM A FEYZIN LOT N 08 - PLOMBERIE Page 1 LOT N 08 - PLOMBERIE 1 PRESCRIPTIONS GENERALES 2 1.1 CONNAISSANCE DES LIEUX...2 1.2 COORDINATION AVEC LES CORPS D'ETAT...2

Plus en détail