Comment spécifier le béton prêt à l emploi dans les devis de construction

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Comment spécifier le béton prêt à l emploi dans les devis de construction"

Transcription

1 Comment spécifier le béton prêt à l emploi dans les devis de construction Présenté par : Catherine Lavoie ing. M.Sc. Agente technique Comment spécifier le béton prêt à l emploi dans les devis de construction ASSOCIATION BÉTON QUÉBEC 65 producteurs de béton prêt à l emploi 90 % du volume produit et livré au Québec Développement de systèmes de qualité depuis

2 Comment spécifier le béton prêt à l emploi dans les devis de construction Buts de la présentation? Clarifier les normes en vigueurs Se familiariser avec la certification des usines de béton Distinguer les caractéristiques Connaître les critères de spécification Comment spécifier le béton prêt à l emploi dans les devis de construction SUJETS I. Normes et protocole II. Certification des usines de béton III. Caractéristiques du béton IV. Spécification du béton 2

3 I. Normes et protocole NORME : Document d application volontaire Établi par consensus Reconnu et accrédité par le CCN Spécification des exigences I. Normes et protocole AU QUÉBEC: Norme CSA A23.1 / Béton: constituants et exécution des travaux / Essais concernant le béton Norme NQ : Bétons de masse volumique normale et constituants 3

4 I. Normes et protocole NORME CSA A23.1 Le texte des principaux articles, tableaux et figures est rédigé en termes impératifs (doit-obligatoire) «La température du béton à sa mise en place doit se situer dans les limites de» I. Normes et protocole NORME CSA A23.1 Les notes ajoutées aux principaux articles sont fournies à titre indicatif (devrait-suggestion) «Note: La température de mise en place devrait être aussi près que possible des températures minimales recommandées» 4

5 I. Normes et protocole NORME CSA A23.1 Les notes ajoutées aux figures et aux tableaux sont rédigées en termes impératifs (doit) «Tableau 16 Note: La température du BHP ne doit jamais être supérieure à 25 C» I. Normes et protocole NORME CSA A23.1 Les annexes sont non obligatoires mais sont rédigées en termes impératifs Note: Le CNB-2005 réfère à la norme CSA A23.1/ pour le béton 5

6 I. Normes et protocole PROTOCOLE: Vérification objective de la conformité des caractéristiques d un produit ou d un service aux exigences spécifiées dans une norme Effectué par un organisme indépendant et accrédité par le CCN I. Normes et protocole PRODUITS CONFORMES? 1. Effectuer des essais et des vérifications 2. Se fier à la déclaration de conformité du producteur 3. Demander que le béton soit livré par une usine certifiée 6

7 II. Certification des usines de béton IMPLICATION DE L ABQ 1988 : Certification ABQ 1993 : Certification conjointe 1994 : Norme BNQ 1996 : Protocole BNQ 1997 : Premières usines certifiées 2002 : Mise à jour II. Certification des usines de béton DESCRIPTION DU PROTOCOLE Catégorie constituants Catégorie produits Catégorie système qualité Catégorie équipement Catégorie essais 7

8 II. Certification des usines de béton RÉPARTITION DES USINES À ce jour, 117 usines détiennent la certification du BNQ Il y a des usines certifiées dans presque toutes les régions territoriales du Québec (16/17) II. Certification des usines de béton SPÉCIFIÉ PAR : Ministères du transport et de l environnement Villes de Montréal, Québec, Sherbrooke et Trois-Rivières Hydro-Québec 8

9 II. Certification des usines de béton II. Certification des usines de béton ENTREPRISES CERTIFIÉES Site Internet BNQ Site Internet ABQ hyperlien 9

10 II. Certification des usines de béton La certification des usines de béton prêt à l emploi appliquée au Québec est un procédé unique en Amérique du Nord! II. Certification des usines de béton EST-CE UNE GARANTIE? C est une assurance de l uniformité des contrôles du système de fabrication et de la qualité du produit livré! 10

11 III. Caractéristiques du béton CARACTÉRISTIQUES Classe d exposition Résistance à la compression Teneur en air Type de cure à effectuer Affaissement ou étalement III. Caractéristiques du béton CLASSIFICATION DES BÉTONS Application agricole (A) Exposition aux chlorures (C) Exposition au gel/dégel (F) Exposition aux sulfates (S) Non exposé (N) et haute durabilité et performance (C-XL) 11

12 III. Caractéristiques du béton Classes d exposition Description / Applications E/L ƒ c MPa Cat. de teneur en air Type de cure Perm. Ions chlore C-XL Béton armé exposé aux chlorures ou autres environnements agressifs, soumis ou non au gel/dégel, performance devrait être supérieure à celle des classes C-1, A-1, S-1 0,37 50 à 56j 1 ou 2 3 <1000 à 56 jrs C-1 A-1 Béton armé exposé aux chlorures, soumis ou non au gel et dégel. Tabliers de pont, rampes de stationnement, bassins d eau salée 0, ou 2 2 <1500 à 56 jrs C-2 A-2 Béton non armé exposé aux chlorures, soumis au gel/dégel. Planchers de garage, marches, chaussées, trottoirs, bordures et caniveaux. 0, C-3 A-3 Béton constamment submergé, exposé aux chlorures, non soumis au gel/dégel. Parties d ouvrages maritimes submergées. 0, III. Caractéristiques du béton Classes d exposition Description / Applications E/L ƒ c MP) Cat. de teneur en air Type de cure C-4 A-4 Béton non armé exposé aux chlorures, non soumis au gel/dégel. Dalles sur sol dans les stationnements intérieurs. 0, F-1 Béton soumis au gel/dégel, avec saturation, non exposé aux chlorures. Bords de piscine, patios, piscines d eau douce et installations de régulation des eaux douces. 0, F-2 Béton soumis au gel/dégel, sans saturation, non exposé aux chlorures. Murs et poteaux extérieurs. 0, N Béton non exposé aux chlorures ni au gel/dégel. Pour la conception structurale. Semelles, dalles, murs et poteaux intérieurs Selon les besoins structuraux N/A 1 12

13 III. Caractéristiques du béton SANS AIR ENTRAÎNÉ "N" Béton sans air N à 30 MPa E/L = 0,55 Béton avec air E/L = 0,55 N à 25 MPa III. Caractéristiques du béton VARIATIONS DE ƒ c ƒ c à 28 jours (MPa) Rapport eau/liants en masse Béton sans air entraîné 0,38 0,42 0,47 0,54 0,61 0,69 0,79 Béton à air entraîné 0,30 0,34 0,39 0,45 0,52 0,60 0,70 13

14 III. Caractéristiques du béton RÉSISTANCE AUX CYCLES DE GEL/DÉGEL Avec air entraîné Sans air entraîné III. Caractéristiques du béton DURABILITÉ DES BÉTONS Air Sans air 14

15 III. Caractéristiques du béton TENEUR EN AIR Catégorie de teneur en air 1 Plage de teneurs en air des bétons selon la dimension nominale maximale du gros granulats (%) 10 mm 6 à 9 14 à 20 mm 4 à 8 28 à 40 mm 4 à à 8 4 à 7 3 à 6 III. Caractéristiques du béton EFFET DE LA VIBRATION 15

16 III. Caractéristiques du béton AFFAISSEMENT OU ÉTALEMENT Mesure de consistance ou de fluidité Choisi en fonction du type d ouvrage, de la méthode et des équipements utilisés pour la mise en place III. Caractéristiques du béton APPLICATIONS Affaissement B.H.P. Structure armée Trottoir Dalle Semelle Béton de pavage Étalement Structure fortement armée Moulage complexe et difficile d accès Béton autoplaçant 16

17 III. Caractéristiques du béton AFFAISSEMENT 220 à 190 kg/m à 170 kg/m 3 III. Caractéristiques du béton ESSAI D AFFAISSEMENT 17

18 III. Caractéristiques du béton ESSAI D ÉTALEMENT III. Caractéristiques du béton TOLÉRANCES Multiple de 10 (40, 80, 100 mm) Étalement : 600 à 800 ± 70 mm Affaissement : < 80 ± 20 mm 80 à 180 ± 30 mm >180 ± 40 mm 18

19 III. Caractéristiques du béton RÉGIMES DE CURE ALLOUÉES Type Nom Base Supplémentaire Prolongée Description 3 jours, > 10 C, 40 % de ƒ c 7 jours, > 10 C, 70 % de ƒ c Cure humide de 7 jours III. Caractéristiques du béton EXEMPLE 1 Spécification: Ciment: type 10 Résistance à la compression à 28 jours : 25 MPa Teneur minimale en ciment: 320 kg/m³ Rapport eau/ liants: 0,45 max. Affaissement : 80 ± 30 mm Problématique: Dosage en ciment: trop élevé, pour un béton sans air Dosage en eau: trop bas pour l affaissement 80 mm Rapport E/L équivalant à 35 MPa et plus Spécification d un 35 MPa au lieu d un 25 MPa 19

20 III. Caractéristiques du béton EXEMPLE 2 Spécification: «Fournir un certificat attestant que la centrale de malaxage et le matériel qui seront utilisés pour la fabrication du béton répondent aux exigences des normes CAN3-A23.1-M77, CSA A23.1-M90» Problématique: Il n existe aucun certificat de cette nature, Même norme mais deux publications différentes Spécifier l édition la plus récente Spécifier la Certification BNQ IV. Spécification du béton ALTERNATIVE DE COMMANDE Spécification par performance Spécification normative Références: - Tableau 5 de CSA A23.1/ Annexe «J» Nouveauté: - Responsabilités de l entrepreneur 20

21 IV. Spécification du béton PAR PERFORMANCE La spécification par performance responsabilise le producteur de béton qui doit livrer un produit performant selon les critères demandés par le maître d ouvrage IV. Spécification du béton NORMATIVE La spécification normative responsabilise le maître d ouvrage lorsque des paramètres de dosage sont fournis 21

22 IV. Spécification du béton RESPONSABILITÉS DU PRODUCTEUR Garantir la conformité à la norme Démontrer que le béton satisfait aux critères Identifier à l entrepreneur tout problème anticipé IV. Spécification du béton RESPONSABILITÉS DE L ENTREPRENEUR Les responsabilités de l entrepreneur :article de la norme CSA A23.1/2004 Rencontre pour réviser les spécifications du projet Fiche prébétonnage 22

23 IV. Spécification du béton CARACTÉRISTIQUES (article de CSA A23.1/2004): Classe d exposition du béton f c minimale à un âge donné Application visée Propriétés des granulats Applications architecturales IV. Spécification du béton CARACTÉRISTIQUES (suite) Développement durable Stabilité volumétrique Référence à une certification d usine Critères de pré qualification Toute autre spécification requise par le propriétaire 23

24 IV. Spécification du béton RECOMMANDATIONS Sélectionner des usines certifiées - Utiliser la certification selon le protocole NQ Demander une copie du certificat (validité) - Spécifier les usines certifiées dans le devis Choisir une commande par performance ou normative - Déléguer la responsabilité du béton au producteur (performance) ou l'assumer soi même IV. Spécification du béton RECOMMANDATIONS Connaître et sélectionner correctement les caractéristiques -Classe d exposition du béton - Développement durable - f c minimale à un âge donné - Stabilité volumétrique - Application visée - Certification d usine - Propriétés des granulats - Critères de préqualification - Applications architecturales - Tout autre spécification Utiliser versions récentes des normes et du protocole CSA A23.1 /

25 Comment spécifier le béton prêt à l emploi dans les devis de construction REFÉRENCES Association béton Québec Téléphone: Site Internet: Courriel: 25

Norme NF EN 206-1 et DTU 21

Norme NF EN 206-1 et DTU 21 Norme NF EN 206-1 et DTU 21 La norme NF EN 206-1, avec son annexe nationale, devient la base normative pour tous les bétons de structure. Introduction La norme européenne NF EN 206-1 remplace la norme

Plus en détail

La norme béton NF EN 206-1

La norme béton NF EN 206-1 Chapitre2 La norme béton NF EN 206-1 2.1 - Contexte de la norme NF EN 206-1 2.2 - Domaines d application 2.3 - Évolutions de la norme 9 Chapitre 2 La norme béton NF EN 206-1 2.1 - Contexte de la norme

Plus en détail

2.1 - DURABILITE - CLASSE D EXPOSITION

2.1 - DURABILITE - CLASSE D EXPOSITION 2.1 - DURABILITE - CLASSE D EXPOSITION Désignation de la classe Description de l'environnement 1 - Aucun risque de corrosion ni d'attaque Béton non armé et sans pièces métalliques noyées : toutes expositions,

Plus en détail

Programme d Assurance Qualité (PAQ) pour les bétons des ouvrages d art Canton du Valais

Programme d Assurance Qualité (PAQ) pour les bétons des ouvrages d art Canton du Valais Programme d Assurance Qualité (PAQ) pour les bétons des ouvrages d art Canton du Valais Guide d utilisation Version abrégée Table des matières 1 OBJECTIFS... 2 2 VERSION... 2 3 SPÉCIFICATION DU BÉTON À

Plus en détail

18 TECHNOBÉTON LE REMBLAI SANS RETRAIT 1. INTRODUCTION 2. UTILISATIONS B U L L E T I N T E C H N I Q U E

18 TECHNOBÉTON LE REMBLAI SANS RETRAIT 1. INTRODUCTION 2. UTILISATIONS B U L L E T I N T E C H N I Q U E LE REMBLAI SANS RETRAIT 18 TECHNOBÉTON B U L L E T I N T E C H N I Q U E 1. INTRODUCTION Le remblai sans retrait est un matériau de remblayage autocompactant de très faible résistance à la compression

Plus en détail

BULLETIN TECHNIQUE. publié par l Association béton Québec

BULLETIN TECHNIQUE. publié par l Association béton Québec Techno-béton BULLETIN TECHNIQUE publié par l Association béton Québec n o 8 LA CURE ) INTRODUCTION L'humidité relative et les conditions climatiques défavorables lors de la mise en place d'un béton exposé

Plus en détail

A apposer sur tout produit mis sur le marché européen. A la fois un symbole, une déclaration et une attestation de conformité à une Directive

A apposer sur tout produit mis sur le marché européen. A la fois un symbole, une déclaration et une attestation de conformité à une Directive Le marquage proprement dit A apposer sur tout produit mis sur le marché européen A la fois un symbole, une déclaration et une attestation de conformité à une Directive N est pas une marque de qualité Obligatoire!

Plus en détail

5.4 Le béton prêt à l emploi BPE

5.4 Le béton prêt à l emploi BPE 5.4 Le béton prêt à l emploi BPE L origine et le développement du BPE L appellation «Béton Prêt à l Emploi» (BPE) est réservée au béton préparé en usine dans des installations fixes (centrales) et transporté

Plus en détail

CATALOGUE 2015 QUÉBEC MÉTROPOLITAIN, CHAUDIÈRE-APPALACHES, BEAUCE ET TÉMISCOUATA-SUR-LE-LAC. VOS DÉFIS, NOTRE POLYVALENCE! cimentquebec.com bcr.

CATALOGUE 2015 QUÉBEC MÉTROPOLITAIN, CHAUDIÈRE-APPALACHES, BEAUCE ET TÉMISCOUATA-SUR-LE-LAC. VOS DÉFIS, NOTRE POLYVALENCE! cimentquebec.com bcr. CATALOGUE 2015 QUÉBEC MÉTROPOLITAIN, CHAUDIÈRE-APPALACHES, BEAUCE ET TÉMISCOUATA-SUR-LE-LAC VOS DÉFIS, NOTRE POLYVALENCE! cimentquebec.com bcr.cc Les prix, avec ou sans air, seront établis après l analyse

Plus en détail

Le béton selon la norme SN EN 206-1

Le béton selon la norme SN EN 206-1 Strength. Performance. Passion. Le béton selon la norme SN EN 206-1 y compris les éléments nationaux NE Holcim (Suisse) SA Préambule Ce dépliant a pour objectif de synthétiser les principales prescriptions

Plus en détail

SOL FORTE ÉPAISSEUR INDUSTRIAL FLORIM

SOL FORTE ÉPAISSEUR INDUSTRIAL FLORIM SOL FORTE ÉPAISSEUR INDUSTRIAL FLORIM Nouvelle solution en grès cérame grande épaisseur pour l aménagement extérieur. Dalles en grès cérame fin coloré pleine masse de 2 cm d épaisseur, obtenues par atomisation

Plus en détail

Pour la qualité des ouvrages de voirie et toiture terrasse réalisés avec des dalles et pavés en béton

Pour la qualité des ouvrages de voirie et toiture terrasse réalisés avec des dalles et pavés en béton Pour la qualité des ouvrages de voirie et toiture terrasse réalisés avec des dalles et pavés en béton Centre d Études sur les Réseaux, les Transports, l Urbanisme et les constructions publiques Ce document,

Plus en détail

NORME CAMEROUNAISE NC 235 : 2005 06

NORME CAMEROUNAISE NC 235 : 2005 06 NC 235 : 2005 06 REPUBLIQUE DU CAMEROUN REPUBLIC OF CAMEROON Paix Travail Patrie Peace Work Fatherland ========= ========= MINISTERE DE L INDUSTRIE, DES MINES ET DU MINISTRY OF INDUSTRY, MINES AND DEVELOPPEMENT

Plus en détail

Caroline Ladang Frederic De Meyer Emmanuel Dehousse

Caroline Ladang Frederic De Meyer Emmanuel Dehousse Béton de fibres d acier Caroline Ladang Frederic De Meyer Emmanuel Dehousse 1 Résumé 1 Définition et historique 2 Caractéristiques 3 Cadre normatif et marquage volontaire Situation actuelle Situation future

Plus en détail

NORME BETON AUTOPLAÇANT LA NORME BETON AUTOPLAÇANT

NORME BETON AUTOPLAÇANT LA NORME BETON AUTOPLAÇANT LA NORME BETON AUTOPLAÇANT 1 Le BETON AUTOPLAÇANT fait l objet de règles complémentaires dans la norme NF EN 206-9 Cette norme précise les règles qui s appliquent au BAP en complément des règles communes

Plus en détail

Les normes en transport

Les normes en transport L Le BUREAU de NORMALISATION du QUÉBEC : un partenaire de la normalisation des infrastructures PAUL GARDON, ING. Analyste en technologie et données industrielles COAUTEURS CHRISTIAN TARDIF, ING. Analyste

Plus en détail

Les enrobés avec chaux hydratée : solution au désenrobage? Par : Michel Paradis, ing. M. Sc. Journée bitume - 26 mars 2002 Trois-Rivières 1 Problématique 2 Désenrobage Présentation - Définition - Évolution

Plus en détail

Ordonnance du DFJP sur les instruments de mesure de quantités de gaz

Ordonnance du DFJP sur les instruments de mesure de quantités de gaz Ordonnance du DFJP sur les instruments de mesure de quantités de gaz 941.241 du 19 mars 2006 (Etat le 1 er janvier 2013) Le Département fédéral de justice et police (DFJP), vu les art. 5, al. 2, 8, al.

Plus en détail

Fiche n VI-1 "La préfabrication en usine"

Fiche n VI-1 La préfabrication en usine Fiche n VI-1 "La préfabrication en usine" 1. Objet de la présente fiche Cette fiche concerne le contrôle de la réalisation d éléments ou parties d ouvrages, préfabriqués en usine tels que : Poutres préfabriquées

Plus en détail

>I Maçonnerie I Escaliers

>I Maçonnerie I Escaliers ESCALIERS >I Maçonnerie I Sommaire Terminologie Textes de référence Mise en œuvre Conception Finition Produits Cahier des Clauses Techniques Particulières g Terminologie n Ouvrage de circulation verticale

Plus en détail

SOCIETE NATIONALE DES CHEMINS DE FER BELGES SPECIFICATION TECHNIQUE

SOCIETE NATIONALE DES CHEMINS DE FER BELGES SPECIFICATION TECHNIQUE SOCIETE NATIONALE DES CHEMINS DE FER BELGES SPECIFICATION TECHNIQUE L - 72 FOURNITURE DE SEMELLES ELASTIQUES POUR LA FIXATION DE VOIE "TYPE BOTZELAER" EDITION: 04/2001 Index 1. INTRODUCTION... 3 1.1. DOMAINE

Plus en détail

Prolifération des moisissures Normalisation: les options possibles

Prolifération des moisissures Normalisation: les options possibles Rencontre du RTHQ Prolifération des moisissures Normalisation: les options possibles Paul Gardon ing. Coordonnateur, normalisation Date 6 mai 2014 CRIQ - Tous droits réservés Le BNQ, processus de normalisation

Plus en détail

PRESCRIPTION DES BETONS SELON LES NORMES NBN EN 206-1:2001 & NBN B 15-001:2004

PRESCRIPTION DES BETONS SELON LES NORMES NBN EN 206-1:2001 & NBN B 15-001:2004 PRESCRIPTION DES BETONS SELON LES NORMES NBN EN 206-1:2001 & NBN B 15-001:2004 Avec exemples de spécifications de bétons et cahier des charges-type DOSSIER CIMENT 34 avril 2005 béton norme q4 (Ajp) BBSfB

Plus en détail

Rapport d évaluation CCMC 13302-R

Rapport d évaluation CCMC 13302-R Rapport d évaluation CCMC 13302-R RÉPERTOIRE NORMATIF 07 44 50 Publié 2008-03-12 Révisé 2008-04-25 Réévaluation 2011-03-12 6XUH7RXFK 1. Opinion Le Centre canadien de matériaux de construction (CCMC) est

Plus en détail

LA FUMEE DE SILICE : L addition incontournable pour des bétons durables. Patrick GUIRAUD CIMbéton

LA FUMEE DE SILICE : L addition incontournable pour des bétons durables. Patrick GUIRAUD CIMbéton Patrick GUIRAUD CIMbéton EVOLUTION DU CONTEXTE NORMATIF EUROPEEN Un nouveau contexte normatif et réglementaire encadre désormais l utilisation du matériau BETON. Toutes les normes constituent un ensemble

Plus en détail

COLLECTION T ECHNIQUE C IMBÉTON G 58 EUROPE : LA NOUVELLE DONNE. Conception et réalisation des ouvrages avec les produits structuraux en béton

COLLECTION T ECHNIQUE C IMBÉTON G 58 EUROPE : LA NOUVELLE DONNE. Conception et réalisation des ouvrages avec les produits structuraux en béton COLLECTION T ECHNIQUE C IMBÉTON G 58 EUROPE : LA NOUVELLE DONNE Conception et réalisation des ouvrages avec les produits structuraux en béton EUROPE : LA NOUVELLE DONNE Conception et réalisation des ouvrages

Plus en détail

Sources. la Newsletter. Activités, services et produits dʼhauraton France Juin 2012

Sources. la Newsletter. Activités, services et produits dʼhauraton France Juin 2012 Sources 8 la Newsletter Activités, services et produits dʼhauraton France Juin 2012 Edito Thierry Platz, Gérant Norme EN 1433 Conformité, sécurité des caniveaux hydrauliques et responsabilité pénale. NORME

Plus en détail

BÉTONNAGE PAR TEMPS CHAUD

BÉTONNAGE PAR TEMPS CHAUD BÉTONNAGE PAR TEMPS CHAUD COOL TM BÉTON PRÉPARÉ NOS SOLUTIONS PRÉVENTIVES ET PERFORMANTES POUR VOS OUVRAGES PAR TEMPS CHAUD QUAND DEVONS-NOUS PRENDRE DES PRÉCAUTIONS LORS DU BÉTONNAGE PAR TEMPS CHAUD?

Plus en détail

des bétons soumis au gel et aux sels de déverglaçage

des bétons soumis au gel et aux sels de déverglaçage Chapitre4 Durabilité des bétons soumis au gel et aux sels de déverglaçage 4.1 - Mécanismes développés par le gel et les sels de déverglaçage 4.2 - Document de référence 4.3 - Principes de prévention 37

Plus en détail

Liste minimale des éléments habituellement demandés par le Groupe Spécialisé

Liste minimale des éléments habituellement demandés par le Groupe Spécialisé Document entériné par le Groupe Spécialisé n 3 le 15 janvier 2013 Liste minimale des éléments habituellement demandés par le Groupe Spécialisé Groupe Spécialisé n 3 «Structures, planchers et autres composants

Plus en détail

FISSURES DE RETRAIT PLASTIQUE

FISSURES DE RETRAIT PLASTIQUE FISSURES DE RETRAIT PLASTIQUE TECHNOBÉTON BULLETIN TECHNIQUE 1. INTRODUCTION Les fissures de retrait plastique apparaissent à la surface du béton frais, peu après la mise en place ou durant la finition1.

Plus en détail

CCTP TÉLÉCHARGÉ Dallage béton avec isolant JACKODUR

CCTP TÉLÉCHARGÉ Dallage béton avec isolant JACKODUR CCTP TÉLÉCHARGÉ Ici vous pouvez inscrire le Produit que vous avez sélectionné Produit choisit (*) : Epaisseur : (*) : voir les propriétés dans le corps du texte. Fabricant : Produit : JACKON Insulation

Plus en détail

Addendum au référentiel de certification de la marque Dalles de voirie & Toiture en béton

Addendum au référentiel de certification de la marque Dalles de voirie & Toiture en béton Organisme certificateur mandaté par AFNOR Certification N d identification : NF 187 N de révision : 1 +A2 Date de mise en application de la révision : Mars 2006 Date de mise en application de l addendum

Plus en détail

2.4 Le béton prêt à l emploi BPE

2.4 Le béton prêt à l emploi BPE Chapitre 2 Les bétons courants 2.4 Le béton prêt à l emploi BPE 2.4.1 - L origine et le développement du BPE L appellation «Béton Prêt à l Emploi» (BPE) est réservée au béton préparé en usine dans des

Plus en détail

Formulation et détermination du type de liants hydrocarbonés et mixte à froid et en centrale. Alan Carter, ÉTS

Formulation et détermination du type de liants hydrocarbonés et mixte à froid et en centrale. Alan Carter, ÉTS et détermination du type de liants hydrocarbonés et mixte à froid et en centrale Formation sur le retraitement à froid des chaussées souples Montréal, 4-6 décembre 2007 Plan de la présentation Méthode

Plus en détail

Panneaux de fibres. soit du feutrage de ces fibres et de leurs propriétés adhésives intrinsèques soit de l addition aux fibres d un liant synthétique.

Panneaux de fibres. soit du feutrage de ces fibres et de leurs propriétés adhésives intrinsèques soit de l addition aux fibres d un liant synthétique. Panneaux derivés du bois Panneaux de fibres Definition Caractéristiques Fabrication Références normatives Spécifications Marquage C.E Certification Acquis environnementaux Définition : Panneau dit de "

Plus en détail

Le béton auto-plaçant: règles complémentaires à l EN 206

Le béton auto-plaçant: règles complémentaires à l EN 206 Session d hiver 2009 Tendances les plus récentes en ce qui concerne le gravier et le béton 31 mars 2009, Centre de formation du Léman, Jongny Le béton auto-plaçant: règles complémentaires à l EN 206 1

Plus en détail

Contenu de la présentation Programme 28.10.2010

Contenu de la présentation Programme 28.10.2010 Fire Safety Day 2010 28 octobre 2010 - Leuven Note d information technique NIT 238 L application de systèmes de peinture intumescente sur structures en acier Source: Leighs Paints ir. Y. Martin CSTC/WTCB

Plus en détail

déclaration de performance Conduit de fumées double paroi avec isolation lame d air inox Système Metaloterm UK MPA NRW 0432-CPD-2199951

déclaration de performance Conduit de fumées double paroi avec isolation lame d air inox Système Metaloterm UK MPA NRW 0432-CPD-2199951 déclaration de performance Page 1 / 6 0432 Produit: Conduit de fumées double paroi avec isolation lame d air inox Système Fabricant: Lieu de production: Ontop B.V. Oude Veerseweg 23 4332 SH Middelburg

Plus en détail

CAHIER DES PRESCRIPTIONS TECHNIQUES

CAHIER DES PRESCRIPTIONS TECHNIQUES Version Cahier des prescriptions techniques pour Tubes PVC assainissement Janvier 21 CAHIER DES PRESCRIPTIONS TECHNIQUES TUBES EN POLYCHORURE DE VINYLE [PVC] Pour l assainissement gravitaire 1 Version

Plus en détail

Agrément technique national

Agrément technique national DEUTSCHES INSTITUT FÜR BAUTECHNIK (INSTITUT ALLEMAND DU GENIE CIVIL) Etablissement de droit public 10829 Berlin, le 1 er Février 2008 Kolonnenstraße 30 L Téléphone : 030 78730-261 Fax : 030 78730-320 Référence

Plus en détail

Seul les Labels, et représentent une preuve officielle. Le marquage NF EN131 est une affirmation qui n engage que la responsabilité du fabricant.

Seul les Labels, et représentent une preuve officielle. Le marquage NF EN131 est une affirmation qui n engage que la responsabilité du fabricant. LES NORMES La sécurité sous toutes ses formes EXIGEZ LA CERTIFICATION POUR VOS ECHELLES ET MARCHEPIEDS LA PREUVE PAR LE LABEL NORMES, DÉCRET, LABELS Des textes officiels et des marques qui certifient la

Plus en détail

BULLETIN TECHNIQUE. publié par l Association béton Québec

BULLETIN TECHNIQUE. publié par l Association béton Québec Techno-béton BULLETIN TECHNIQUE publié par l Association béton Québec n o 9 LE BÉTON POUR USAGE RÉSIDENTIEL 1) INTRODUCTION Les constructions résidentielles sont composées de nombreux éléments en béton

Plus en détail

I. Définitions et exigences

I. Définitions et exigences I. Définitions et exigences Classes d indicateurs chimiques [1] Stérilisation : synthèse des normes ayant trait Exigences générales : Chaque indicateur doit porter un marquage clair mentionnant le type

Plus en détail

Murs Fiches d Application

Murs Fiches d Application Fiches d Application et Revêtement de Panneau Perforé Panneau Sandwich Consulter le Dossier Technique Viroc disponible dans www.viroc.pt, dans la langue FR, sur la page Téléchargements. Autres Fichiers

Plus en détail

Guide de pose. bordures et caniveaux préfabriqués en béton

Guide de pose. bordures et caniveaux préfabriqués en béton [ carnet de chantier ] Guide de pose des bordures et caniveaux préfabriqués en béton édito Ce carnet, plus particulièrement destiné au personnel de chantier, présente sous forme synthétique et illustrée

Plus en détail

LE BÉTON POUR USAGE RÉSIDENTIEL

LE BÉTON POUR USAGE RÉSIDENTIEL LE BÉTON POUR USAGE RÉSIDENTIEL 9 TECHNOBÉTON BULLETIN TECHNIQUE 1. INTRODUCTION Les constructions résidentielles sont composées de nombreux éléments en béton : semelles et murs de fondation ou murs hors

Plus en détail

Le nouveau programme d assurance qualité (PAQ) du MTQ pour les enrobés : l expérience acquise avec les projets pilotes 2007.

Le nouveau programme d assurance qualité (PAQ) du MTQ pour les enrobés : l expérience acquise avec les projets pilotes 2007. Transp ort s Québec Direction du Laboratoire des chaussées Le nouveau programme d assurance qualité (PAQ) du MTQ pour les enrobés : l expérience acquise avec les projets pilotes 2007. Michel Paradis, ing..

Plus en détail

Notice technique W 10 021. f Edition novembre 2013

Notice technique W 10 021. f Edition novembre 2013 Schweizerischer Verein des Gas- und Wasserfaches Société Suisse de l Industrie du Gaz et des Eaux Società Svizzera dell Industria del Gas e delle Acque Swiss Gas and Water Industry Association W 10 021

Plus en détail

Certification des produits d'ingénierie

Certification des produits d'ingénierie Certification des produits d'ingénierie Sylvain Gagnon, ing. Chercheur Systèmes de construction 418-659 659-2647, poste 3102 sylvain.gagnon@qc.forintek.ca www.valuetowood.ca www.valeuraubois.ca Plan de

Plus en détail

Construire des Ouvrages d'art en Béton Les contrôles en cours de chantier

Construire des Ouvrages d'art en Béton Les contrôles en cours de chantier Construire des Ouvrages d'art en Béton Les contrôles en cours de chantier Philippe DROY (CETE Lyon DLL) 19-20 janvier 2011 SOMMAIRE Levée du point d arrêt avant bétonnage Réception sur site et contrôle

Plus en détail

Exigences pour les glissières préfabriquées en béton ou coulées en place

Exigences pour les glissières préfabriquées en béton ou coulées en place Exigences pour les glissières préfabriquées en béton ou coulées en place Ir Claude Ployaert Ingénieur Conseil FEBELCEM La norme harmonisée EN 1317-5 traite des critères de durabilité. Celle-ci sera d application

Plus en détail

1.3 Caractéristiques et emplois des ciments

1.3 Caractéristiques et emplois des ciments 1.3 Caractéristiques et emplois des ciments L industrie cimentière met aujourd hui à la disposition de l utilisateur un grand nombre de ciments qui présentent des caractéristiques bien définies et adaptées

Plus en détail

NORME SUR LES PISCINES RÉSIDENTIELLES DOTÉES D UN PLONGEOIR

NORME SUR LES PISCINES RÉSIDENTIELLES DOTÉES D UN PLONGEOIR NORME SUR LES PISCINES RÉSIDENTIELLES DOTÉES D UN PLONGEOIR Enveloppe d eau minimale pour prévenir les blessures médullaires cervicales résultant d un plongeon effectué à partir d un plongeoir. 1 ORIGINE

Plus en détail

Cours de Structures en béton Prof. André Oribasi

Cours de Structures en béton Prof. André Oribasi Cours de Structures en béton Chapitre 2 LES MATERIAUX EN PRESENCE Section 2.2 Le béton 2.2.1 Les constituants du béton 2.2.2 Les types de béton 2.2.3 La résistance à la compression 2.2.4 La résistance

Plus en détail

MARQUE NF - ÉLÉMENTS EN BÉTON POUR RÉSEAUX D'ASSAINISSEMENT SANS PRESSION

MARQUE NF - ÉLÉMENTS EN BÉTON POUR RÉSEAUX D'ASSAINISSEMENT SANS PRESSION Organisme certificateur Centre d Études et de Recherches de l Industrie du Béton CS 10010 28233 ÉPERNON CEDEX FRANCE Tél. 02 37 18 48 00 Fax 02 37 32 63 46 e-mail : qualite@cerib.com www.cerib.com mandaté

Plus en détail

En France, 7 maçonneries sur 10 sont réalisées avec des blocs béton.

En France, 7 maçonneries sur 10 sont réalisées avec des blocs béton. LES BLOCS EN BETON Les blocs, généralement de forme parallélépipédique, ont un poids et des dimensions qui permettent de réaliser des parois de géométrie simple ou complexe et qui les rendent manuportables

Plus en détail

Technologie du béton GCI 340

Technologie du béton GCI 340 Ammar Yahia, ing., Ph.D. Génie civil. Automne 2011 Les granulats à béton - Généralités variables influençant la qualité du béton - Caractéristiques des granulats - Propriétés des granulats à béton - Essais

Plus en détail

>I Maçonnerie I ESCALIERS MAISON INDIVIDUELLE

>I Maçonnerie I ESCALIERS MAISON INDIVIDUELLE ESCALIERS >I Maçonnerie I Sommaire Terminologie Textes de référence Mise en œuvre Conception Finition Produits Cahier des Clauses Techniques Particulières Terminologie Ouvrage de circulation verticale

Plus en détail

Evaluation de la conformité à la norme he N 12150-2 du «Verre de silicate sodo-calcique de sécurité trempé thermiquement» (Août 2005)

Evaluation de la conformité à la norme he N 12150-2 du «Verre de silicate sodo-calcique de sécurité trempé thermiquement» (Août 2005) D i r e c t i v e r e l a t i v e a u x p r o d u i t s d e l a c o n s t r u c t i o n Evaluation de la conformité à la norme he N 12150-2 du «Verre de silicate sodo-calcique de sécurité trempé thermiquement»

Plus en détail

de construction métallique

de construction métallique sous la direction de Jean-Pierre Muzeau Manuel de construction métallique Extraits des Eurocodes à l usage des étudiants Afnor et Groupe Eyrolles, 2012 ISBN Afnor : 978-2-12-465370-6 ISBN Eyrolles : 978-2-212-13469-8

Plus en détail

Contrôle des soudures

Contrôle des soudures DESTINATAIRES : Ingénieurs responsables des structures en DT Ingénieurs et techniciens du Service de la conception et du Service de l entretien de la Direction des structures DATE : Le 4 juin 2009 OBJET

Plus en détail

Avantages des postes préfabriqués MT/BT 3. Choix du matériel par utilisation 4. Poste MT/BT à couloir de manœuvre: CLIPPER 6

Avantages des postes préfabriqués MT/BT 3. Choix du matériel par utilisation 4. Poste MT/BT à couloir de manœuvre: CLIPPER 6 SOMMAIRE Avantages des postes préfabriqués MT/BT 3 Choix du matériel par utilisation 4 Poste MT/BT à couloir de manœuvre: CLIPPER 6 Poste MT/BT compartimenté: ALTO L4 8 Poste MT/BT bas de poteau: ALTO

Plus en détail

AllJoist Prefabricated I-Joists

AllJoist Prefabricated I-Joists Rapport d'évaluation CCMC 12787-R RÉPERTOIRE NORMATIF : 06 17 33.01 Publié : 1996-12-23 Réévalué : 2010-06-02 Réévaluation : 2011-12-23 Réévaluation en cours AllJoist Prefabricated I-Joists 1. Opinion

Plus en détail

www.perinetcie.fr Pour plus d informations ou téléchargement de doc RDV sur notre site internet :

www.perinetcie.fr Pour plus d informations ou téléchargement de doc RDV sur notre site internet : SOMMAIRE Applications des blocs courants & accessoires... 10 Gamme s traditionnels & Garanties NF... 12 Cette gamme regroupe tous les incontournables. On y retrouve les blocs creux, les semi-pleins, les

Plus en détail

Les dispositions constructives préventives

Les dispositions constructives préventives Les dispositions constructives préventives Prise en considération des contraintes Détail des dispositions constructives associées Jean-Sébastien MAIRE / IRIS CONSEIL Armand JOLY / Provence Impressions

Plus en détail

Epaisseur des parois en mm

Epaisseur des parois en mm 116-CPD-BL227 Blocs granulats courant à maçonner : CATEGORIE 1 - GROUPE 3 Variations dimensionnelles 0,5 mm/m Absorption d eau et durabilité gel/dégel : blocs tinés à être enduit Coefficient diffusion

Plus en détail

Pathologies des FONDATIONS

Pathologies des FONDATIONS Pathologies des FONDATIONS Module #2: Résistance structurale Excavation par Michel F. Coallier (2006) 1 Exigences de résistance r structurale: : (CNB 95-9.4) La partie 9 du CNB ne spécifie pas des exigences

Plus en détail

E/ECE/324/Rev.2/Add.109/Rev.3/Amend.2 E/ECE/TRANS/505/Rev.2/Add.109/Rev.3/Amend.2

E/ECE/324/Rev.2/Add.109/Rev.3/Amend.2 E/ECE/TRANS/505/Rev.2/Add.109/Rev.3/Amend.2 9 novembre 2015 Accord Concernant l adoption de prescriptions techniques uniformes applicables aux véhicules à roues, aux équipements et aux pièces susceptibles d être montés ou utilisés sur un véhicule

Plus en détail

1. Comprendre que l humidité du béton peut causer des problèmes à tout type de revêtement de sol et d enduit.

1. Comprendre que l humidité du béton peut causer des problèmes à tout type de revêtement de sol et d enduit. Humidité & Béton Objectifs: 1. Comprendre que l humidité du béton peut causer des problèmes à tout type de revêtement de sol et d enduit. 2. Pourquoi autant de problèmes aujourd hui? 3. Quelles normes

Plus en détail

Etude expérimentale d un béton de sable de dune pour la fabrication des dalles et pré dalles armées et faiblement armées

Etude expérimentale d un béton de sable de dune pour la fabrication des dalles et pré dalles armées et faiblement armées Etude expérimentale d un béton de sable de dune pour la fabrication des dalles et pré dalles armées et faiblement armées Laid BEDADI 1,* et Mohamed Tahar BENTEBBA 2,µ 1 Laboratoire de Travaux Public du

Plus en détail

PB20RT+ Bloc thermique à isolation rapportée

PB20RT+ Bloc thermique à isolation rapportée PB20RT+ à isolation rapportée PONCEBLOC 20RT+ Dimension du bloc standard (L x ép. x h en mm) Résistance mécanique L 30 Nombre de blocs/m² 8 Poids du bloc sec (kg) 12,5 Résistance thermique maçonnerie seule

Plus en détail

NOUVEAU! Le choix de la sécurité et de la transparence en cas d incendie! Protection contre les fumées et classement de résistance au feu E30

NOUVEAU! Le choix de la sécurité et de la transparence en cas d incendie! Protection contre les fumées et classement de résistance au feu E30 Protection Feu NOUVEAU! Le choix de la sécurité et de la transparence en cas d incendie! Protection contre les fumées et classement de résistance au feu E30 Les façades résistantes au feu E30 sont des

Plus en détail

«Construire des Ouvrages d Art en Béton»

«Construire des Ouvrages d Art en Béton» «Construire des Ouvrages d Art en Béton» Les contrôles du béton en amont Bruno BOULET(DLCF) Date : 19-20 Janvier 2011 Lieu : CETE de LYON www.setra.developpement-durable.gouv.fr SOMMAIRE Documents qualité

Plus en détail

Manuel de Conception pour Garde-corps

Manuel de Conception pour Garde-corps Manuel de Conception pour Garde-corps Pour Concepteurs, Ingénieurs, Architectes, Entrepreneurs, Installeurs www.allium.com Table de matière Introduction 2 Type de systèmes de garde corps.4 o Série 100

Plus en détail

FOAMGLAS PERINSUL S (Standard) FOAMGLAS PERINSUL HL (High load) Système 5.2. avec cahier des charges à partir de la page 3

FOAMGLAS PERINSUL S (Standard) FOAMGLAS PERINSUL HL (High load) Système 5.2. avec cahier des charges à partir de la page 3 Systèmes d isolation spéciaux FOAMGLAS PERINSUL S (Standard) FOAMGLAS PERINSUL HL (High load) Elément d isolation thermique porteur pour maçonnerie Coupe système Système 5.2 5 6 7 9 8 1 Dalle en béton

Plus en détail

MANUFACTURIER DE BLOC DE BÉTON

MANUFACTURIER DE BLOC DE BÉTON FACTEURS DE SÉLECTION GRANULAT TRUE LITE Le granulat True Lite est, comme son nom l indique, un matériau réellement léger, une véritable innovation pour l industrie de la construction. True Lite est un

Plus en détail

ESCALIER EN BÉTON PRÉFABRIQUÉ

ESCALIER EN BÉTON PRÉFABRIQUÉ SALIR N ÉTON PRÉARIQUÉ La nouvelle règlementation Édition mai 2008 n application de la loi du 11 février 2005 pour l égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes

Plus en détail

Des outils pour la qualité de vos analyses...

Des outils pour la qualité de vos analyses... Des outils pour la qualité de vos analyses... Nos prestations de métrologie - en toute confiance... Des outils adaptés à vos contraintes Votre société est accréditée ou doit respecter des exigences normatives

Plus en détail

produits et services

produits et services RÉPERTOIRE DES produits et services Béton préparé Béton préfabriqué Béton bitumineux Concassage et granulat 1960 Walter Bélanger fonde Béton Provincial. L'entreprise de Matane offre alors du béton préparé,

Plus en détail

Démêler les normes NSF et CSA

Démêler les normes NSF et CSA 1 Démêler les normes NSF et CSA Donald Ellis, ing. Direction des eaux municipales Carrefour de l eau Express Congrès annuel de l AESEQ 10 avril 2015 2 Ce que l'on conçoit bien s'énonce clairement, et les

Plus en détail

T43. Les nouvelles solutions des bétons prêts à l emploi BÉTONS ET GÉNIE CIVIL COLLECTION TECHNIQUE C IMBÉTON

T43. Les nouvelles solutions des bétons prêts à l emploi BÉTONS ET GÉNIE CIVIL COLLECTION TECHNIQUE C IMBÉTON T 43 Bétons et Génie Civil - Les nouvelles solutions des bétons prêts à l'emploi COLLECTION TECHNIQUE C IMBÉTON T43 BÉTONS ET GÉNIE CIVIL Les nouvelles solutions des bétons prêts à l emploi Avant-propos

Plus en détail

La GARANTIE d'une maçonnerie de QUALITÉ avec le BLOC BÉTON CERTIFIÉ. Qualité des produits

La GARANTIE d'une maçonnerie de QUALITÉ avec le BLOC BÉTON CERTIFIÉ. Qualité des produits La GARANTIE d'une maçonnerie de QUALITÉ avec le BLOC BÉTON CERTIFIÉ Qualité des produits Choisir la sérénité Ce document, destiné aux prescripteurs et aux entrepreneurs, a été conçu pour leur apporter

Plus en détail

SPECIFICATION TECHNIQUE ONE ST N ST/D59 L59

SPECIFICATION TECHNIQUE ONE ST N ST/D59 L59 SPECIFICATION TECHNIQUE ONE ST N ST/D59 L59 Poteaux en béton pour lignes électriques aériennes Edition septembre 2005 Direction Approvisionnements et Marchés Division Etudes et Normalisation Adresse :

Plus en détail

CAHIER DES PRESCRIPTIONS TECHNIQUES

CAHIER DES PRESCRIPTIONS TECHNIQUES CAHIER DES PRESCRIPTIONS TECHNIQUES FOURNITURE DE TUBES EN POLYETHYLENE HAUTE DENSITÉ PEHD Pour le transport et la distribution de l eau 1 TABLE DES MATIERES 1. INTRODUCTION _ DOMAINE D EPMLOI 2. CONFORMITE

Plus en détail

Coulis structuraux. Ancrages (Goujons) - Tiges filetées - Barres d'armature

Coulis structuraux. Ancrages (Goujons) - Tiges filetées - Barres d'armature Coulis structuraux Nivellement/Alignement (Précision) - Appuis - Assises Ancrages (Goujons) - Tiges filetées - Barres d'armature Restauration (Injection/Remplissage) - Sous pression - Gravité Polymère

Plus en détail

ISOLATION EN MOUSSE DE POLYURÉTHANE PULVÉRISÉE POUR BÂTIMENT RÉSIDENTIEL WALLTITE. Présenté par Emile Loiselle INTERNAL 1 6/5/2008

ISOLATION EN MOUSSE DE POLYURÉTHANE PULVÉRISÉE POUR BÂTIMENT RÉSIDENTIEL WALLTITE. Présenté par Emile Loiselle INTERNAL 1 6/5/2008 ISOLATION EN MOUSSE DE POLYURÉTHANE PULVÉRISÉE POUR BÂTIMENT RÉSIDENTIEL WALLTITE Présenté par Emile Loiselle 6/5/2008 INTERNAL 1 Résumé Présentation de la mousse de polyuréthane pulvérisée Utilisations

Plus en détail

Référentiel de certification de la marque

Référentiel de certification de la marque Organisme certificateur mandaté par AFNOR Certification N d identification : NF 025 A N de révision : 5 Date de mise en application : Référentiel de certification de la marque CERIB Centre d Études et

Plus en détail

Filage Système de détection et alarme incendie Chapitre bâtiment - Code de construction CNB 2005 modifié Québec

Filage Système de détection et alarme incendie Chapitre bâtiment - Code de construction CNB 2005 modifié Québec Filage Système de détection et alarme incendie Chapitre bâtiment - Code de construction CNB 2005 modifié Québec Association Canadienne Alarme Incendie (ACAI) 14 novembre 2013 PLAN DE PRÉSENTATION Mandat

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE. Sika MonoTop -412 N DESCRIPTION DU PRODUIT MORTIER DE RÉPARATION STRUCTURELLE R4

FICHE TECHNIQUE. Sika MonoTop -412 N DESCRIPTION DU PRODUIT MORTIER DE RÉPARATION STRUCTURELLE R4 FICHE TECHNIQUE MORTIER DE RÉPARATION STRUCTURELLE R4 DESCRIPTION DU PRODUIT Sika MonoTop -412 N est un mortier de réparation structurelle monocomposant à faible retrait et renforcé de fibres, conforme

Plus en détail

SOMMAIRE 1. OBJET... 3

SOMMAIRE 1. OBJET... 3 SOMMAIRE 1 SOMMAIRE 1. OBJET... 3 2. DOMAINE D APPLICATION... 5 3. CALCULS EN ENVIRONNEMENT AGRESSIF... 7 3.1 Généralités... 7 3.2 Vérification des dalles... 12 3.3 Vérification des poutres... 24 3.4 Calculs

Plus en détail

Eurosol, le panneau performant d isolation thermique adapté à tous les planchers.

Eurosol, le panneau performant d isolation thermique adapté à tous les planchers. Eurosol, le panneau performant d isolation thermique adapté à tous les planchers. Le sol, seule surface avec laquelle nous sommes toujours en contact, représente 15% des pertes calorifiques du bâtiment.

Plus en détail

AVIS TECHNIQUE M 001

AVIS TECHNIQUE M 001 AVIS TECHNIQUE M 001 Mur de soutènement TERRACLASS Fournisseur : Société Terre Armée ltée Février 2010 Révision : Juillet 2013 AVIS TECHNIQUE M 001 TERRACLASS 2 1.0 PRÉSENTATION 1.1 Renseignements commerciaux

Plus en détail

BNQ 3019-190 Lutte aux ilots de chaleur urbains Aménagement des aires de stationnement Guide à l intention des concepteurs

BNQ 3019-190 Lutte aux ilots de chaleur urbains Aménagement des aires de stationnement Guide à l intention des concepteurs INFRA 2013 BNQ 3019-190 Lutte aux ilots de chaleur urbains Aménagement des aires de stationnement Guide à l intention des concepteurs Paul Gardon ing. Normalisateur 2 décembre 2013 Titre professionnel

Plus en détail

Système de mur Hybride Mur acoustique réfléchissant / absorbant Béton / Acier / PVC / Fibrociment

Système de mur Hybride Mur acoustique réfléchissant / absorbant Béton / Acier / PVC / Fibrociment Système de mur Hybride Mur acoustique réfléchissant / absorbant Béton / Acier / PVC / Fibrociment Fiche technique Système de mur Hybride Spécifications des panneaux Description du produit : Fonction :

Plus en détail

Ordonnance du DFJP sur les instruments de pesage à fonctionnement automatique

Ordonnance du DFJP sur les instruments de pesage à fonctionnement automatique Ordonnance du DFJP sur les instruments de pesage à fonctionnement automatique du 19 mars 2006 (Etat le 1 er janvier 2013) Le Département fédéral de justice et police (DFJP), vu les art. 5, al. 2, 8, al.

Plus en détail

Programme de subvention pour la stabilisation des fondations

Programme de subvention pour la stabilisation des fondations Programme de subvention pour la stabilisation des fondations Le contexte Le nouveau programme pour la consolidation des fondations affectées par un tassement de sol s insère dans les modalités du programme

Plus en détail

infosteel Journée d études EN1090 Wavre 9/10 décembre 2010

infosteel Journée d études EN1090 Wavre 9/10 décembre 2010 Journée d études EN1090 Wavre 9/10 décembre 2010 Protection contre la corrosion. Ir. MASSART Pascal Service Public de Wallonie Direction des Structures Métalliques. Protection contre la corrosion Prescriptions

Plus en détail

2.2.2 - Les domaines d emploi du béton

2.2.2 - Les domaines d emploi du béton 2.2.2 - Les domaines d emploi du béton Le bâtiment Le béton tient une place essentielle dans l urbanisme moderne. Cela semble normal lorsqu on considère sa participation dans la construction de logements

Plus en détail

Boîte de branchement et d inspection PRO 630

Boîte de branchement et d inspection PRO 630 Boîte de branchement et d inspection PRO 630 PRO 630 - GÉNÉRALITÉS Fonction des regards sur le réseau Le rôle des «regards», terme généralement employé, est de permettre l accès aux canalisations pour

Plus en détail