DÉCLARATION DE POLITIQUE SUR LES RESSOURCES HUMAINES

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "DÉCLARATION DE POLITIQUE SUR LES RESSOURCES HUMAINES"

Transcription

1 DÉCLARATION DE POLITIQUE SUR LES RESSOURCES HUMAINES JANVIER 2014

2 FERONIA INC (la «Corporation» ou «Société») DÉCLARATION DE POLITIQUE SUR LES RESSOURCES HUMAINES La Déclaration de politique sur les ressources humaines (la «Politique RH») de la Corporation définit les principes directeurs régissant notre approche de la gestion de tout notre capital humain, y compris la main-d'œuvre directe, indirecte et celle de nos fournisseurs. La présente Politique RH n'est ni un contrat, ni un manuel exhaustif. Néanmoins, elle comporte un ensemble de principes directeurs pour la gestion des ressources humaines de la Société, qui sont mis en œuvre par le biais des politiques, processus et procédures opérationnels en matière de RH et des contrats de travail sous-jacents. Communication Feronia disposera de politiques, processus et procédures documentés mettant en œuvre les principes de la présente Politique RH. Nous informerons tous les travailleurs de leurs droits en vertu du droit national du travail et de l'emploi. Nous ferons en sorte que nos politiques soient claires et compréhensibles pour tous les travailleurs. Conditions de travail et conditions d'emploi La Société respectera les conditions de toutes les conventions collectives en vigueur. La Société fournira des conditions de travail et d'emploi raisonnables, respectant au minimum la législation nationale sur le travail. Organisations de travailleurs La Société respectera les lois nationales qui reconnaissent les droits des travailleurs à former et à rejoindre des organisations de travailleurs. Si les législations nationales restreignent lesdits droits, nous ferons en sorte que les travailleurs puissent s'organiser et négocier collectivement. Si les législations nationales restreignent les organisations de travailleurs, nous trouverons d'autres moyens pour que les travailleurs puissent consigner leurs doléances. Nous ne gênerons pas ni ne pénaliserons les travailleurs qui choisissent de se regrouper. 2

3 La direction sera accessible aux représentants des travailleurs. Les organisations de travailleurs doivent représenter la main d'œuvre de manière équitable. Non-discrimination et égalité des chances La Société recrutera, promouvra et indemnisera les travailleurs uniquement en se basant sur leurs capacités à s'acquitter de leurs fonctions. La Société ne prendra pas de décisions de recrutement en se basant sur des caractéristiques personnelles 1 sans rapport avec les exigences inhérentes au poste. Tous les travailleurs bénéficieront des mêmes chances d'accéder à la formation, aux outils et aux possibilités d'avancement. Nous veillerons à ce que tous les travailleurs ne soient pas victimes de harcèlement de la part la direction ou d'autres travailleurs. La discrimination positive n'est autorisée que dans les cas où elle protège des groupes désavantagés ou exclus et leur offre des opportunités spéciales. Réduction des dépenses La Société élaborera et mettra en œuvre un plan pour réduire, si possible, les effets négatifs de la réduction des dépenses si nous anticipons un grand nombre de licenciements. Ledit plan intègrera des principes de non-discrimination et sollicitera l'avis des travailleurs, de leurs organisations et le cas échéant, du gouvernement. Mécanisme de doléances La Société établira et maintiendra un processus transparent permettant aux travailleurs d'exprimer leurs préoccupations et de consigner leurs doléances, y compris des réclamations anonymes. La Société veillera à ce qu'il n'y ait ni représailles, ni discrimination à l'égard des travailleurs qui expriment leurs doléances. La direction de la Société traitera les doléances très sérieusement et prendra rapidement les mesures appropriées. Le mécanisme de doléances de la Société ne remplacera pas d'autres canaux tels que définis par la 1 Telles que le sexe, la nationalité, l'origine ethnique, sociale et indigène, la religion ou les croyances, le handicap, l'âge ou l'orientation sexuelle. 3

4 loi ou les conventions collectives. Travail des enfants La Société n'emploiera pas de travailleurs en dessous de l'âge minimum d'accès à l'emploi, tel que défini par la législation nationale. La Société n'emploiera pas de travailleurs dont l'âge se situe entre l'âge minimum et 18 ans pour des travaux dangereux 2 ou des travaux compromettant leur éducation ou leur développement. Le travail de personnes de moins de 18 ans sera soumis à une évaluation des risques appropriée et à un contrôle régulier de leur santé, leurs conditions et heures de travail. Travail forcé La Société ne recourra pas au travail forcé, défini comme tout travail ou service qu'une personne n'exécute pas de son plein gré, et qui lui est imposé par la force ou sous peine de sanction. Cela concerne tout type de travail non volontaire ou obligatoire, tel que le travail en servitude, la servitude pour dette ou les arrangements de contrat de travail similaires. Le client n'emploiera pas de personnes victimes de la traite 3. La Société respectera le droit des travailleurs à conserver leurs documents personnels et leur argent. La Société respectera le droit des travailleurs à quitter le lieu de travail après le travail. La Société respectera le droit des travailleurs à démissionner. Santé et sécurité au travail La Société fournira un lieu de travail et des conditions de travail sûrs et sains pour tous les employés, sous-traitants, clients et visiteurs (veuillez vous reporter à la Déclaration de Politique sur la santé et la sécurité au travail de Feronia, Janvier 2014). Travailleurs non salariés 2 Les travaux dangereux incluent par exemple le travail (i) exposé à des abus physiques, psychologiques ou sexuels, (ii) sous la terre, sous l'eau, en hauteur ou dans des espaces confinés, (iii) avec des machines, équipements ou outils dangereux, ou impliquant la manipulation de charges lourdes, (iv) dans des environnements malsains exposant le travailleur à des substances, agents, processus, températures, bruits ou vibrations dangereux néfastes pour la santé ou (v) dans des conditions difficiles, telles que de longues heures, tard le soir ou dans une situation de confinement par l'employeur. 3 La traite de personnes est définie comme le recrutement, le transport, le transfert, l'accueil ou la réception de personnes, par la menace de recours ou le recours à la force ou à d'autres formes de contrainte, par enlèvement, fraude, tromperie, abus d'autorité ou d'une situation de vulnérabilité, ou par l'offre ou l'acceptation de paiements ou d'avantages pour obtenir le consentement d'une personne ayant autorité sur une autre personne à des fins d'exploitation. Les femmes et les enfants sont particulièrement vulnérables à la traite de personnes. 4

5 La Société étendra ses politiques et procédures sur la performance en matière de normes du travail à ses sous-traitants employés directement ou par l'intermédiaire d'agences de recrutement. La Société n'utilisera pas le recrutement comme un moyen de contourner les droits et législations du travail. La Société surveillera les sous-traitants, les agences d'emploi et de recrutement pour vérifier qu'ils respectent bien les droits et règlementations du travail. Chaîne d'approvisionnement La Société étendra les principes de la présente Politique RH dans la mesure du possible à nos fournisseurs. La Société informera ses fournisseurs des exigences de la présente Politique RH concernant le travail des enfants et le travail forcé. La Société surveillera l'adhésion de ses fournisseurs aux exigences de la présente Politique RH concernant le travail des enfants et le travail forcé. 5

CODE DE CONDUITE CONFORMITÉ AUX EXIGENCES JURIDIQUES

CODE DE CONDUITE CONFORMITÉ AUX EXIGENCES JURIDIQUES CODE DE CONDUITE LE PRÉSENT CODE DE CONDUITE EST FONDÉ SUR LES VALEURS DE GMI- DISTRIBUTION. IL A POUR OBJET DE GARANTIR QUE L ENSEMBLE DES EMPLOYÉS, DES GESTIONNAIRES ET DES DIRIGEANTS DE GMI-DISTRIBUTION

Plus en détail

Code de Conduite fournisseurs de Steelcase Recommandations PUBLIÉ EN MARS 2013

Code de Conduite fournisseurs de Steelcase Recommandations PUBLIÉ EN MARS 2013 Code de Conduite fournisseurs de Steelcase Recommandations PUBLIÉ EN MARS 2013 FAQ Code de conduite fournisseurs de Steelcase Sommaire Introduction et domaine d'application 3 Gouvernance organisationnelle

Plus en détail

Norme de performance 2 Main-d œuvre et conditions de travail

Norme de performance 2 Main-d œuvre et conditions de travail Introduction 1. Le Cadre de durabilité de l'ifc présente l'engagement stratégique de la Société pour promouvoir un développement durable, et fait partie intégrante de la démarche suivie par l institution

Plus en détail

SOCIÉTÉ DE TRANSPORT DE LAVAL

SOCIÉTÉ DE TRANSPORT DE LAVAL Page: 1 de: 5 1. PRÉAMBULE La présente politique s'inspire des articles 10 et 10.1 de la Charte des droits et libertés de la personne qui interdit toute forme de harcèlement, tant social que sexuel. Elle

Plus en détail

Code de conduite des fournisseurs de Bombardier

Code de conduite des fournisseurs de Bombardier Code de conduite des fournisseurs de Bombardier 1 À PROPOS DE BOMBARDIER Bombardier croit qu un solide engagement et une approche stratégique à l égard de la responsabilité d entreprise sont essentiels

Plus en détail

CODE OF CONDUCT. à l intention des fournisseurs et partenaires commerciaux

CODE OF CONDUCT. à l intention des fournisseurs et partenaires commerciaux CODE OF CONDUCT à l intention des fournisseurs et partenaires commerciaux Version : 2.0 Valable à partir du : 01/01/2015 Contact : MAN SE, Compliance Awareness & Prevention, Oskar-Schlemmer-Straße 19-21,

Plus en détail

CODE DE CONDUITE FOURNISSEUR SODEXO

CODE DE CONDUITE FOURNISSEUR SODEXO CODE DE CONDUITE FOURNISSEUR SODEXO Avril 2014 SOMMAIRE INTRODUCTION 3 INTEGRITE DANS LA CONDUITE DES AFFAIRES 4 DROITS DE L HOMME - DROITS FONDAMENTAUX AU TRAVAIL 5 Elimination de toute forme de travail

Plus en détail

SECTION 16- CODE DE CONDUITE ET DE PRATIQUES COMMERCIALES

SECTION 16- CODE DE CONDUITE ET DE PRATIQUES COMMERCIALES SECTION 16- CODE DE CONDUITE ET DE PRATIQUES COMMERCIALES 16.1) DÉFINITIONS Les définitions suivantes s appliquent aux lignes directrices : «Compagnie» Désigne la Compagnie SouthEastern Mutual Insurance.

Plus en détail

Code de conduite pour les fournisseurs

Code de conduite pour les fournisseurs Code de conduite pour les fournisseurs Contexte Co-operators s engage à mener ses affaires dans le respect de sa politique de développement durable. Son Code de conduite pour les fournisseurs définit les

Plus en détail

CODE D'ETHIQUE GROUPE CGR

CODE D'ETHIQUE GROUPE CGR CODE D'ETHIQUE GROUPE CGR Chaque salarié et dirigeant du groupe CGR s'engage à : RESPECTER LA PERSONNE ET SON ENVIRONNEMENT AVOIR UNE CONDUITE PROFESSIONNELLE ETHIQUEMENT IRREPROCHABLE AVOIR DES RELATIONS

Plus en détail

Code de conduite des prestataires de services d argent mobile

Code de conduite des prestataires de services d argent mobile Code de conduite des prestataires de services d argent mobile SOLIDITÉ DES SERVICES TRAITEMENT ÉQUITABLE DES CLIENTS SÉCURITÉ DES RÉSEAUX ET CANAUX MOBILES VERSION 1 - NOVEMBRE 2014 Introduction Le présent

Plus en détail

Code de conduite. www.polygongroup.fr

Code de conduite. www.polygongroup.fr Code de conduite Toujours À Vos Côtés. www.polygongroup.fr Our Responsibility Présentation du Code de conduite de Polygon Le Code de conduite de Polygon expose les principes les plus importants de la responsabilité

Plus en détail

Charte des valeurs NIEDAX GROUP - Code de Conduite -

Charte des valeurs NIEDAX GROUP - Code de Conduite - Charte des valeurs NIEDAX GROUP - Code de Conduite - Version 1.0 Principes et lignes directrices des entreprises de NIEDAX GROUP pour un management socialement responsable Page 1 sur 7 Charte des valeurs

Plus en détail

DROITS HUMAINS ET RESSOURCES HUMAINES SANTÉ ET SÉCURITÉ ENVIRONNEMENT. DD-CHART-002 indice 2

DROITS HUMAINS ET RESSOURCES HUMAINES SANTÉ ET SÉCURITÉ ENVIRONNEMENT. DD-CHART-002 indice 2 Code de Conduite Des Fournisseurs Petzl principes fondamentaux DROITS HUMAINS ET RESSOURCES HUMAINES SANTÉ ET SÉCURITÉ ENVIRONNEMENT DD-CHART-002 indice 2 PRINCIPES FONDAMENTAUX Code de Conduite Des Fournisseurs

Plus en détail

Code de conduite de SKF. pour fournisseurs et sous-traitants

Code de conduite de SKF. pour fournisseurs et sous-traitants Code de conduite de SKF pour fournisseurs et sous-traitants Code de conduite de SKF pour fournisseurs et sous-traitants Les fournisseurs et sous-traitants SKF ont un rôle im portant à jouer dans notre

Plus en détail

Les présentes sont la traduction d un document en langue anglaise réalisée uniquement pour votre convenance. Le texte de l original en langue

Les présentes sont la traduction d un document en langue anglaise réalisée uniquement pour votre convenance. Le texte de l original en langue Les présentes sont la traduction d un document en langue anglaise réalisée uniquement pour votre convenance. Le texte de l original en langue anglaise régira à tous égards vos droits et obligations. L

Plus en détail

Code de Conduite Version abrégée The global leader in door opening solutions

Code de Conduite Version abrégée The global leader in door opening solutions Code de Conduite Version abrégée The global leader in door opening solutions 2 Code de Conduite Cette version du Code de Conduite est une synthèse. Elle est distribuée à l ensemble des employés. La version

Plus en détail

DIALOGUE SOCIAL EUROPÉEN : DIRECTIVES MULTISECTORIELLES SUR LA VIOLENCE DE TIERS ET LE HARCÈLEMENT AU TRAVAIL

DIALOGUE SOCIAL EUROPÉEN : DIRECTIVES MULTISECTORIELLES SUR LA VIOLENCE DE TIERS ET LE HARCÈLEMENT AU TRAVAIL DIRECTIVES MULTISECTORIELLES SUR LA VIOLENCE DE TIERS ET LE HARCÈLEMENT AU (I) INTRODUCTION 1. Les présentes Directives ont pour but d assurer que chaque lieu de travail dispose d une politique axée sur

Plus en détail

RÈGLEMENT 23-103 SUR LA NÉGOCIATION ÉLECTRONIQUE ET L ACCÈS ÉLECTRONIQUE DIRECT AUX MARCHÉS

RÈGLEMENT 23-103 SUR LA NÉGOCIATION ÉLECTRONIQUE ET L ACCÈS ÉLECTRONIQUE DIRECT AUX MARCHÉS Dernière modification en vigueur le 1 er mars 2014 Ce document a valeur officielle chapitre V-1.1, r. 7.1 RÈGLEMENT 23-103 SUR LA NÉGOCIATION ÉLECTRONIQUE ET L ACCÈS ÉLECTRONIQUE DIRECT AUX MARCHÉS A.M.

Plus en détail

Recommandation CP(2014)17 sur la mise en œuvre de la Convention du Conseil de l Europe sur la lutte contre la traite des êtres humains par Saint-Marin

Recommandation CP(2014)17 sur la mise en œuvre de la Convention du Conseil de l Europe sur la lutte contre la traite des êtres humains par Saint-Marin Comité des Parties de la Convention du Conseil de l'europe sur la lutte contre la traite des êtres humains Recommandation CP(2014)17 sur la mise en œuvre de la Convention du Conseil de l Europe sur la

Plus en détail

MAGNA INTERNATIONAL INC. CODE DE CONDUITE ET D ETHIQUE

MAGNA INTERNATIONAL INC. CODE DE CONDUITE ET D ETHIQUE MAGNA INTERNATIONAL INC. CODE DE CONDUITE ET D ETHIQUE Ce Code de Conduite et d Ethique énonce les principes fondamentaux auxquels nous nous engageons dans nos relations avec l ensemble de nos partenaires

Plus en détail

ACCORD-CADRE INTERNATIONAL

ACCORD-CADRE INTERNATIONAL ACCORD-CADRE INTERNATIONAL Entre La société European Aeronautic Defence and Space, ci-après dénommée EADS NV, représentée par Jussi ITÄVUORI, Executive Vice President Human Resources D'une part, Et Le

Plus en détail

Charte Achats et Responsabilité d Entreprise. www.thalesgroup.com

Charte Achats et Responsabilité d Entreprise. www.thalesgroup.com www.thalesgroup.com Charte Achats et Responsabilité d Entreprise Introduction Thales, leader mondial des systèmes d information critiques sur les marchés de l Aéronautique et de l Espace, de la Défense

Plus en détail

La réputation de l entreprise sera le résultat de l application de règles de conduite inspirées des valeurs reconnues par la collectivité.

La réputation de l entreprise sera le résultat de l application de règles de conduite inspirées des valeurs reconnues par la collectivité. 1. PRÉAMBULE La réputation de l entreprise sera le résultat de l application de règles de conduite inspirées des valeurs reconnues par la collectivité. 2. OBJECTIF Le Code d éthique regroupe l essentiel

Plus en détail

Politique d approvisionnement responsable du développement économique communautaire

Politique d approvisionnement responsable du développement économique communautaire Politique d approvisionnement responsable du développement économique communautaire Préambule Les différentes CDEC (Corporations de développement économique communautaire) ont pour mission le développement

Plus en détail

Code à l intention des partenaires commerciaux

Code à l intention des partenaires commerciaux Code à l intention des partenaires commerciaux Groupe Axpo Code à l intention des partenaires commerciaux 02 03 Table des matières Introduction... 05 I. Éthique commerciale et intégrité... 07 II. Respect

Plus en détail

COMITÉ D AUDIT. minimum de cinq administrateurs nommés par le Conseil, dont obligatoirement le président du Comité des RH et de la rémunération;

COMITÉ D AUDIT. minimum de cinq administrateurs nommés par le Conseil, dont obligatoirement le président du Comité des RH et de la rémunération; COMITÉ D AUDIT 1. Composition et quorum minimum de cinq administrateurs nommés par le Conseil, dont obligatoirement le président du Comité des RH et de la rémunération; seuls des administrateurs indépendants,

Plus en détail

DACHSER Code de conduite

DACHSER Code de conduite DACHSER Code de conduite 1. Préambule Toute action chez Dachser repose sur le respect des dispositions juridiquement contraignantes aux niveaux national et international ainsi que sur tous les engagements

Plus en détail

Parallèlement, la Société a prévu des procédures visant la soumission confidentielle et anonyme de telles plaintes. 3. NATURE DE LA PLAINTE

Parallèlement, la Société a prévu des procédures visant la soumission confidentielle et anonyme de telles plaintes. 3. NATURE DE LA PLAINTE Politique et procédures à suivre pour la soumission de plaintes concernant la comptabilité, les contrôles comptables internes, l audit, l environnement et d autres questions 1. OBJECTIFS ET PORTÉE Groupe

Plus en détail

CODE DE CONDUITE SOCIAL, ETHIQUE ET ENVIRONNEMENTAL

CODE DE CONDUITE SOCIAL, ETHIQUE ET ENVIRONNEMENTAL CODE DE CONDUITE SOCIAL, ETHIQUE ET ENVIRONNEMENTAL Sommaire : Préambule Objectifs du Code de Conduite Textes de référence Les engagements et principes fondamentaux : Promotion et développement des systèmes

Plus en détail

2.3 De maintenir un climat de travail exempt d incivilité et de harcèlement.

2.3 De maintenir un climat de travail exempt d incivilité et de harcèlement. Objet : Politique concernant le harcèlement au travail En vigueur le : 2011-06-02 Mise à jour le : 2014-09-01 DIRECTIVE NO : 26 Page 1 de 5 Cette politique remplace toute autre politique antérieure concernant

Plus en détail

UTILISATION DES CARTES DE CRÉDIT PROFESSIONNELLES

UTILISATION DES CARTES DE CRÉDIT PROFESSIONNELLES UTILISATION DES CARTES DE CRÉDIT PROFESSIONNELLES PRINCIPE : L utilisation des cartes de crédit professionnelles devrait renforcer l efficacité en simplifiant l acquisition, la réception et le paiement

Plus en détail

DIRECTIVE DU COMMISSAIRE

DIRECTIVE DU COMMISSAIRE DIRECTIVE DU COMMISSAIRE SUJET: PROCESSUS INTERNE DE RÈGLEMENT DES DIFFÉRENDS N O: DC-12 DATE DE PUBLICATION: 10 AVRIL 2013 DATE D ENTRÉE EN VIGUEUR : 2 SEPTEMBRE 2013 INTRODUCTION Le gouvernement du Canada

Plus en détail

POLITIQUE DE PROTECTION DE LA VIE PRIVÉE

POLITIQUE DE PROTECTION DE LA VIE PRIVÉE POLITIQUE DE PROTECTION DE LA VIE PRIVÉE En vigueur : 1 er janvier 2014 Révisée : 19 mars 2015 Politique de protection de la vie privée Page 1 de 8 CORPORATION WAJAX POLITIQUE DE PROTECTION DE LA VIE PRIVÉE

Plus en détail

POLITIQUE VISANT À CONTRER LE HARCÈLEMENT ET LA VIOLENCE AU TRAVAIL

POLITIQUE VISANT À CONTRER LE HARCÈLEMENT ET LA VIOLENCE AU TRAVAIL POLITIQUE POLITIQUE VISANT À CONTRER LE HARCÈLEMENT ET LA VIOLENCE AU TRAVAIL # 61-03 Adoption le 14 juin 2005 Amendement le Mise en vigueur le 14 juin 2005 Résolution # C.C.-1865-06-05 Autorisation Susan

Plus en détail

Politique du Barreau du Haut-Canada

Politique du Barreau du Haut-Canada Politique du Barreau du Haut-Canada Accessibilité pour les personnes ayant une incapacité : Prestation de services, renseignements, communication, emploi et milieu bâti En vigueur le 1 er janvier 2014

Plus en détail

VERSION 14-07. Engagement de développement durable applicable aux fournisseurs

VERSION 14-07. Engagement de développement durable applicable aux fournisseurs Engagement de développement durable applicable aux fournisseurs 1 PRÉAMBULE Le groupe AREVA a placé le développement durable au cœur de sa stratégie. Il adhère au Pacte Mondial de l ONU et aux Principes

Plus en détail

CHARTE DU COMITÉ D AUDIT

CHARTE DU COMITÉ D AUDIT CHARTE DU COMITÉ D AUDIT Comité d audit 1.1 Membres et quorom Au moins quatre administrateurs, qui seront tous indépendants. Tous les membres du comité d audit doivent posséder des compétences financières

Plus en détail

CONSEIL DE L'EUROPE COMITÉ DES MINISTRES RECOMMANDATION N R (89) 2 DU COMITÉ DES MINISTRES AUX ÉTATS MEMBRES

CONSEIL DE L'EUROPE COMITÉ DES MINISTRES RECOMMANDATION N R (89) 2 DU COMITÉ DES MINISTRES AUX ÉTATS MEMBRES CONSEIL DE L'EUROPE COMITÉ DES MINISTRES RECOMMANDATION N R (89) 2 DU COMITÉ DES MINISTRES AUX ÉTATS MEMBRES SUR LA PROTECTION DES DONNÉES À CARACTÈRE PERSONNEL UTILISÉES À DES FINS D'EMPLOI 1 (adoptée

Plus en détail

G3.1 Content Index - GRI Application Niveau B

G3.1 Content Index - GRI Application Niveau B Application Niveau B G3.1 Content Index - GRI Application Niveau B 1. Stratégie et Analyse 1.1 Déclaration du CEO Rapport Développement Durable 2013 (p4-5) 1.2 Description des principaux impacts, risques

Plus en détail

RECUEIL DE GESTION SECTEUR RESSOURCES HUMAINES IDENTIFICATION 5231-04-01 POLITIQUE RELATIVE AU HARCÈLEMENT PSYCHOLOGIQUE

RECUEIL DE GESTION SECTEUR RESSOURCES HUMAINES IDENTIFICATION 5231-04-01 POLITIQUE RELATIVE AU HARCÈLEMENT PSYCHOLOGIQUE 1. RÉFÉRENCE Loi sur les normes du travail (en vigueur le 1 er juin 2004, art. 81.18) 2. DÉFINITIONS 2.1 Comportement se manifestant soit par des paroles, des actes ou des gestes répétés, à caractère vexatoire

Plus en détail

Circulaire 2014 05 PRÉVENTION DES RISQUES PSYCHOSOCIAUX AU TRAVAIL

Circulaire 2014 05 PRÉVENTION DES RISQUES PSYCHOSOCIAUX AU TRAVAIL Prévention des risques psychosociaux au travail dont LE STRESS, LA VIOLENCE et LE HARCÈLEMENT MORAL et SEXUEL PRINCIPE L employeur a une obligation légale de protéger chaque travailleur contre les risques

Plus en détail

PROCESSUS RÉGISSANT L UTILISATION DE LA LIGNE ÉTHIQUE DU BUREAU DE L INSPECTEUR GÉNÉRAL DE LA VILLE DE MONTRÉAL

PROCESSUS RÉGISSANT L UTILISATION DE LA LIGNE ÉTHIQUE DU BUREAU DE L INSPECTEUR GÉNÉRAL DE LA VILLE DE MONTRÉAL PRÉAMBULE OBJECTIFS PROCESSUS RÉGISSANT L UTILISATION DE LA LIGNE ÉTHIQUE DU BUREAU DE L INSPECTEUR GÉNÉRAL DE LA VILLE DE MONTRÉAL PRÉAMBULE Considérant la reconnaissance par la Ville de Montréal (ci-après

Plus en détail

Politique en matière d accessibilité de l Ontario

Politique en matière d accessibilité de l Ontario Politique en matière d accessibilité de l Ontario 1. Objectifs et portée La Loi de 2005 sur l accessibilité pour les personnes handicapées de l Ontario (LAPHO) élabore, met en œuvre et applique les normes

Plus en détail

Code de conduite des fournisseurs

Code de conduite des fournisseurs Code de conduite des fournisseurs Novembre 2014 1. Introduction La Société canadienne des postes (Postes Canada), une société d État fédérale, vise à maintenir la confiance de tous ses intervenants en

Plus en détail

Tableau synoptique Texte C 183 Droit suisse Réalisé Besoin d'adaptation femme enfant

Tableau synoptique Texte C 183 Droit suisse Réalisé Besoin d'adaptation femme enfant Tableau synoptique Art. 1 Aux fins de la présente convention, le terme femme s'applique à toute personne du sexe féminin, sans discrimination quelle qu'elle soit, et le terme enfant à tout enfant, sans

Plus en détail

EXPORTATION ET DÉVELOPPEMENT CANADA MANDAT DU COMITÉ DE LA VÉRIFICATION DU CONSEIL D ADMINISTRATION

EXPORTATION ET DÉVELOPPEMENT CANADA MANDAT DU COMITÉ DE LA VÉRIFICATION DU CONSEIL D ADMINISTRATION EXPORTATION ET DÉVELOPPEMENT CANADA MANDAT DU COMITÉ DE LA VÉRIFICATION DU CONSEIL D ADMINISTRATION I. COMPOSITION ET FONCTIONNEMENT DU COMITÉ DE LA VÉRIFICATION 1. Le Comité de la vérification (le «comité»)

Plus en détail

Dispositions pénales Loi du Bien-être et Code Code pénal social 1/5

Dispositions pénales Loi du Bien-être et Code Code pénal social 1/5 Dispositions pénales Loi du Bien-être et Code Code pénal social 1/5 Code pénal social Application sur la Loi et le Code du Bien-être au travail Dispositions pénales de la Loi du Bien-être de 1996 Les articles

Plus en détail

FONDATION FIDUCIAIRE CANADIENNE DE BOURSES D ÉTUDES. Mandats des comités du conseil d administration 2.4

FONDATION FIDUCIAIRE CANADIENNE DE BOURSES D ÉTUDES. Mandats des comités du conseil d administration 2.4 FONDATION FIDUCIAIRE CANADIENNE DE BOURSES D ÉTUDES Mandats des comités du conseil d administration 2.4 2.4.2 Comité de vérification et de la gestion des risques 1. Mandat Le Comité de vérification et

Plus en détail

Starbucks Coffee Company. Cocoa Practices. Carte de Pointage. Novembre 2014. Version 3.0

Starbucks Coffee Company. Cocoa Practices. Carte de Pointage. Novembre 2014. Version 3.0 Starbucks Coffee Company Cocoa Practices Carte de Pointage Novembre 2014 Version 3.0 EA IS1: Démonstration de transparence SR HP1: Salaires et avantages SR HP4: Travail des enfants/ Non discrimination/

Plus en détail

Aide-mémoire pour les administrateurs Liste de vérification

Aide-mémoire pour les administrateurs Liste de vérification Aide-mémoire pour les administrateurs Liste de vérification Prenez note que cette liste ne s applique qu aux organismes de bienfaisance enregistrés qui sont constitués en personne morale ou qui sont établis

Plus en détail

Travail forcé & Traite d êtres humains.

Travail forcé & Traite d êtres humains. Travail forcé & Traite d êtres humains. L approche préventive de Patagonia Introduction condamne sévèrement et interdit toutes formes de travail forcé ou d esclavage dont la traite des êtres humains, le

Plus en détail

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À RIMOUSKI POLITIQUE DE GESTION DES RISQUES

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À RIMOUSKI POLITIQUE DE GESTION DES RISQUES Titre : POLITIQUE DE GESTION DES RISQUES CODE : APPROUVÉ PAR : CONSEIL D'ADMINISTRATION RÉS. : CA-617-7747 10-12-2013 EN VIGUEUR : 10-12-2013 MODIFICATIONS : Note : Le texte que vous consultez est une

Plus en détail

Code de Conduite pour les Fournisseurs

Code de Conduite pour les Fournisseurs Code de Conduite pour les Fournisseurs 2013 Présentation de Duncan Palmer, Directeur financier de Reed Elsevier Notre comportement individuel et collectif est régi par des standards de haut niveau, tels

Plus en détail

RSE Charte Responsabilité Sociétale Vignal Lighting Group

RSE Charte Responsabilité Sociétale Vignal Lighting Group RSE Charte Responsabilité Sociétale Vignal Lighting Group «Comment Vignal Lighting Group intègre les problématiques de développement durable dans son activité» Page 1 Mot du Président Le Développement

Plus en détail

Les présentes sont la traduction d un document en langue anglaise réalisée uniquement pour votre commodité. Le texte de l original en langue anglaise

Les présentes sont la traduction d un document en langue anglaise réalisée uniquement pour votre commodité. Le texte de l original en langue anglaise Les présentes sont la traduction d un document en langue anglaise réalisée uniquement pour votre commodité. Le texte de l original en langue anglaise régira à tous égards vos droits et obligations. L original

Plus en détail

Diriger nos business de façon durable

Diriger nos business de façon durable Code de bonne conduite Diriger nos business de façon durable Afin de guider et soutenir les parties prenantes du marché dans leur démarche d excellence et de création de valeur dans le long terme, les

Plus en détail

Politique sur la non-violence en milieu de travail

Politique sur la non-violence en milieu de travail Politique sur la non-violence en milieu de travail Direction des ressources humaines Adoptée le 15 avril 2013 Résolution 130415-4 POLITIQUE SUR LA NON-VIOLENCE EN MILIEU DE TRAVAIL 1. Objectifs La Ville

Plus en détail

MANAGEMENT DE LA RADIOPROTECTION

MANAGEMENT DE LA RADIOPROTECTION Page : 1/10 MANUEL MAN-CAM-NUC-F Seule la version informatique est mise à jour, avant toute utilisation consulter sur le réseau Intranet la version en cours de ce document Page : 2/10 HISTORIQUE DE RÉVISION

Plus en détail

Dossier de demande d agrément

Dossier de demande d agrément ASSILASSIME SOLIDARITE 1165 rue Défalè BP 13 979 Lomé TOGO Téléphone : (+) 228 22 21 12 34 N de récépissé : 1537/MATDCL-SG-DLPAP-DOCA du 28 décembre 2012 Dossier de demande d agrément Document n 11 Code

Plus en détail

Meeting Room & Study Room Policy Instructions for the Meeting Room Reservation System

Meeting Room & Study Room Policy Instructions for the Meeting Room Reservation System Salles de réunion & salles d étude : Procédures et règles Des salles de réunion sont disponibles dans la bibliothèque Martin Luther King, Jr. Memorial et la plupart des 25 bibliothèques de quartier. Des

Plus en détail

Rapport de vérification interne. Cadre de gestion et de contrôle des demandes d agrément. de la Division des régimes de retraite privés

Rapport de vérification interne. Cadre de gestion et de contrôle des demandes d agrément. de la Division des régimes de retraite privés Rapport de vérification interne du Cadre de gestion et de contrôle des demandes d agrément de la Division des régimes de retraite privés du Bureau du surintendant des institutions financières Novembre

Plus en détail

Charte éthique et Responsabilité d entreprise

Charte éthique et Responsabilité d entreprise Charte éthique et Responsabilité d entreprise Introduction M2MSOFT est une société française créée en 2003, qui conçoit, développe et commercialise des produits standards pour les communications voix,

Plus en détail

MANDAT DU COMITÉ DE GOUVERNANCE ET DE RESSOURCES HUMAINES

MANDAT DU COMITÉ DE GOUVERNANCE ET DE RESSOURCES HUMAINES MANDAT DU COMITÉ DE GOUVERNANCE ET DE RESSOURCES HUMAINES Objet Le comité de gouvernance et de ressources humaines du conseil d administration est établi par la Société d évaluation foncière des municipalités

Plus en détail

Le RSE de BEDEL. Responsabilité sociale de l'entreprise. BEDEL est une entreprise socialement responsable.

Le RSE de BEDEL. Responsabilité sociale de l'entreprise. BEDEL est une entreprise socialement responsable. Le RSE de BEDEL Responsabilité sociale de l'entreprise. BEDEL est une entreprise socialement responsable. Notre démarche commerciale ne découle pas seulement d une maximisation des profits, mais exige

Plus en détail

Notre avons pour rêve d être la Meilleure Entreprise Brassicole dans un Monde Meilleur.

Notre avons pour rêve d être la Meilleure Entreprise Brassicole dans un Monde Meilleur. Politique mondiale de sourcing responsable d'anheuser-busch InBev Vue d'ensemble Quoi et pourquoi La présente Politique mondiale de sourcing responsable (ci-après «Politique») définit les normes, attentes

Plus en détail

Politique relative à l attribution des contrats et à la gestion contractuelle du Groupe d approvisionnement en commun de l Est du Québec

Politique relative à l attribution des contrats et à la gestion contractuelle du Groupe d approvisionnement en commun de l Est du Québec Politique relative à l attribution des contrats et à la gestion contractuelle du Groupe d approvisionnement en commun de l Est du Québec Document diffusé au réseau de la santé et des services sociaux du

Plus en détail

Politique : RH-B1 TITRE : Bénévoles. Adopté : 17 avril 2007. CATÉGORIE : Ressources humaines. Dernière révision : 25 janvier 2013

Politique : RH-B1 TITRE : Bénévoles. Adopté : 17 avril 2007. CATÉGORIE : Ressources humaines. Dernière révision : 25 janvier 2013 Politique : RH-B1 TITRE : Bénévoles CATÉGORIE : Ressources humaines SURVEILLANCE : juin 2014 Adopté : 17 avril 2007 Dernière révision : 25 janvier 2013 Révisée le : 20 septembre 2013 Le Centre de santé

Plus en détail

Harcèlement psychologique en milieu de travail syndiqué

Harcèlement psychologique en milieu de travail syndiqué Harcèlement psychologique en milieu de travail syndiqué Point de vue syndical sur l application des lois Michelle Desfonds Marie-Claude Morin Communication présentée à la 6e Conférence internationale sur

Plus en détail

La loi NRE. Article 116

La loi NRE. Article 116 La loi NRE La loi sur les nouvelles régulations économiques fixe (art.116) l'obligation pour les sociétés française cotées sur un marché réglementé l'obligation de rendre compte dans leur rapport annuel

Plus en détail

Après quatre tests d évaluation passés dans des pays différents (USA et Amérique latine), la norme SA 8000 a été validée et diffusée.

Après quatre tests d évaluation passés dans des pays différents (USA et Amérique latine), la norme SA 8000 a été validée et diffusée. LA NORME SA 8000 Les origines de la norme SA 8000 La norme SA 8000 est le résultat, entre autre, du constat de la multiplication des normes et des standards existants sur le marché. C est en octobre 1997

Plus en détail

ETHIQUES & ENGAGEMENTS SOCIE TE EDIPOST ----------------------- MISE A JOUR :

ETHIQUES & ENGAGEMENTS SOCIE TE EDIPOST ----------------------- MISE A JOUR : ETHIQUES & ENGAGEMENTS SOCIE TE EDIPOST ----------------------- MISE A JOUR : Mercredi 2 Février 2011 ----------------------- Mercredi 2 Février 2011 Auteur : Direction Générale EDIPOST Page : 2 sur 13

Plus en détail

HARCÈLEMENT EN MILIEU DE TRAVAIL

HARCÈLEMENT EN MILIEU DE TRAVAIL HARCÈLEMENT EN MILIEU DE TRAVAIL SERVICES DES RESSOURCES HUMAINES Numéro du document : 0903-07 Adoptée par la résolution : 60 0903 En date du : 2 septembre 2003 Modifiée par la résolution : En date du

Plus en détail

POLITIQUE DE GOUVERNANCE N o : Le conseil d administration Le :

POLITIQUE DE GOUVERNANCE N o : Le conseil d administration Le : Destinataires : POLITIQUE DE GOUVERNANCE N o : Administrateurs, directeurs, gestionnaires, médecins, employés, bénévoles, stagiaires et fournisseurs Élaborée par : Le conseil d administration Le : Adoptée

Plus en détail

Directive de la Présidence

Directive de la Présidence Directive de la Présidence Date : 5 mars 2004 DIRECTIVE RELATIVE À LA CONSTITUTION DE FONDS D AFFECTATION SPÉCIALE DE LA COUR PÉNALE INTERNATIONALE Section première Dispositions générales 1.1. La présente

Plus en détail

Introduction. Application

Introduction. Application Politique sur l accessibilité de Primerica et plan d accessibilité pluriannuel (le «plan d accessibilité») (Règlement de l Ontario 191/11) relatif à la Loi sur l accessibilité pour les personnes handicapées

Plus en détail

Orientations sur le traitement des réclamations par les intermédiaires d assurance

Orientations sur le traitement des réclamations par les intermédiaires d assurance EIOPA(BoS(13/164 FR Orientations sur le traitement des réclamations par les intermédiaires d assurance EIOPA WesthafenTower Westhafenplatz 1 60327 Frankfurt Germany Phone: +49 69 951119(20 Fax: +49 69

Plus en détail

POLITIQUE SECTORIELLE DÉFENSE

POLITIQUE SECTORIELLE DÉFENSE POLITIQUE SECTORIELLE DÉFENSE 1. INTRODUCTION... 2 2. ENGAGEMENT... 2 3. GESTION DU RISQUE... 2 4. STANDARDS ET CRITÈRES SPÉCIFIQUES AU SECTEUR... 3 5. CHAMP D'APPLICATION... 4 6. PROCÉDURES D'APPLICATION...

Plus en détail

Rapport de surveillance des politiques de Limites des pouvoirs de la direction

Rapport de surveillance des politiques de Limites des pouvoirs de la direction POINT DE L ORDRE DU JOUR : 15g Rapport de surveillance des politiques de Limites des pouvoirs de la direction Période de référence : Du 9 mai 2013 au 8 mai 2014 Période de référence précédente : 7 juin

Plus en détail

Centre de la petite enfance Le Petit Réseau. Politique pour contrer le harcèlement

Centre de la petite enfance Le Petit Réseau. Politique pour contrer le harcèlement Centre de la petite enfance Le Petit Réseau Politique pour contrer le harcèlement Février 2008 2 A- Énoncé et application L objectif premier de cette politique est de consacrer notre souci de prévenir

Plus en détail

CONSEIL DE L EUROPE COMITE DES MINISTRES

CONSEIL DE L EUROPE COMITE DES MINISTRES CONSEIL DE L EUROPE COMITE DES MINISTRES Recommandation Rec(2005)5 du Comité des Ministres aux Etats membres relative aux droits des enfants vivant en institution (adoptée par le Comité des Ministres le

Plus en détail

RAPPORT D'EVALUATION DU CAO. Plainte à l'égard du projet AES Sonel (Projet IFC #11579) Cameroun. Juillet 2013

RAPPORT D'EVALUATION DU CAO. Plainte à l'égard du projet AES Sonel (Projet IFC #11579) Cameroun. Juillet 2013 RAPPORT D'EVALUATION DU CAO Plainte à l'égard du projet AES Sonel (Projet IFC #11579) Cameroun Juillet 2013 Bureau du CAO Société Financière Internationale/ Agence Multilatérale de Garantie des Investissements

Plus en détail

Responsabilité sociétale de l entreprise : principes et applications en santé

Responsabilité sociétale de l entreprise : principes et applications en santé Responsabilité sociétale de l entreprise : principes et applications en santé Dr Hervé LECLET Médecin radiologue Consultant et formateur en management, gestion des risques et évaluation des pratiques en

Plus en détail

POLITIQUE DE DÉNONCIATION

POLITIQUE DE DÉNONCIATION ÉNONCÉ DE POLITIQUE POLITIQUE DE DÉNONCIATION Canadian Bank Note Company, Limited (la «Société») s est donné pour mission de mener ses affaires en conformité avec les normes les plus rigoureuses en matière

Plus en détail

GDF SUEZ CODE DE CONDUITE A L USAGE DES FINANCIERS DU GROUPE

GDF SUEZ CODE DE CONDUITE A L USAGE DES FINANCIERS DU GROUPE CODE DE CONDUITE A L USAGE DES FINANCIERS DU GROUPE SOMMAIRE Préambule 1 Article 1 2 Conflits d Intérêts Article 2 3 Qualité de l information du Public Article 3 3 Respect des lois, règles et règlements

Plus en détail

RECUEIL DES RÈGLES DE GESTION (POLITIQUE)

RECUEIL DES RÈGLES DE GESTION (POLITIQUE) RECUEIL DES RÈGLES DE GESTION (POLITIQUE) Titre : Responsable de l'application : Santé et sécurité du travail Direction des services des ressources humaines Adoption : 23 mars 1998 (98-03-23-05) Entrée

Plus en détail

POLITIQUE DE GESTION DES RISQUES ADOPTÉE 329-CA-3476 (23-04-2013)

POLITIQUE DE GESTION DES RISQUES ADOPTÉE 329-CA-3476 (23-04-2013) POLITIQUE DE GESTION DES RISQUES ADOPTÉE 329-CA-3476 (23-04-2013) (NOTE : Dans le présent document, le genre masculin est utilisé à titre épicène dans le but d alléger le texte.) TABLE DES MATIÈRES 1.

Plus en détail

EIOPA-BoS-12/069 FR. Orientations sur le traitement des réclamations par les entreprises d assurance

EIOPA-BoS-12/069 FR. Orientations sur le traitement des réclamations par les entreprises d assurance EIOPA-BoS-12/069 FR Orientations sur le traitement des réclamations par les entreprises d assurance 1/7 1. Orientations Introduction 1. Conformément à l article 16 du règlement instituant l EIOPA 1 (European

Plus en détail

CHAPITRE QUINZE POLITIQUE DE CONCURRENCE, MONOPOLES ET ENTREPRISES D ÉTAT

CHAPITRE QUINZE POLITIQUE DE CONCURRENCE, MONOPOLES ET ENTREPRISES D ÉTAT CHAPITRE QUINZE POLITIQUE DE CONCURRENCE, MONOPOLES ET ENTREPRISES D ÉTAT Article 15.1 : Droit et politique en matière de concurrence 1. Chacune des Parties adopte ou maintient des mesures prohibant les

Plus en détail

POLITIQUE CONCERNANT LES MOYENS DE CONTRER LE HARCÈLEMENT RACIAL. Modification :

POLITIQUE CONCERNANT LES MOYENS DE CONTRER LE HARCÈLEMENT RACIAL. Modification : POLITIQUE CONCERNANT LES MOYENS DE CONTRER LE HARCÈLEMENT RACIAL Adoption : Modification : Résolution XXIV du Conseil provisoire de la CSDM du 3 juin 1998 INTRODUCTION Toute personne a le droit de vivre

Plus en détail

LIGNES DIRECTRICES PRINCIPE 1 : TRAVAIL DES ENFANTS. Objectifs

LIGNES DIRECTRICES PRINCIPE 1 : TRAVAIL DES ENFANTS. Objectifs PRINCIPE 1 : TRAVAIL DES ENFANTS Prohiber le travail des enfants et respecter la réglementation se rapportant aux jeunes travailleurs Il convient de respecter les textes suivants : Conventions de l`oit

Plus en détail

Accord de partenariat

Accord de partenariat Accord de partenariat Cet accord est conclu entre CoachingLabs LLC propriétaire du programme minceur LeBootCamp d une part et [prénoms, nom], ici nommé Affilié, d autre part, pour la participation au programme

Plus en détail

Code de Conduite des Fournisseurs de Microsoft

Code de Conduite des Fournisseurs de Microsoft Code de Conduite des Fournisseurs de Microsoft Microsoft aspire à être davantage qu une bonne entreprise elle souhaite être une grande entreprise. Pour atteindre cet objectif, nous nous sommes fixé pour

Plus en détail

Politique de gestion des ressources humaines

Politique de gestion des ressources humaines Politique de gestion des ressources humaines Adopté au conseil d administration le 18 octobre 2005 Résolution numéro 2068 Amendé le 16 avril 2013 par le conseil d administration Résolution numéro 2592

Plus en détail

CHECK-LIST. du label Valais excellence PHASE 2

CHECK-LIST. du label Valais excellence PHASE 2 CHECK-LIST du label Valais excellence PHASE 2 La check-list Valais excellence a pour objectif de compléter les exigences ISO 9001 et ISO 14001 par celles 1) de la création de richesse en Valais 2) correspondantes

Plus en détail

TEMBEC INC. MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION

TEMBEC INC. MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION 1 TEMBEC INC. MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION I. INTRODUCTION A. Objet et objectifs Le Conseil d administration (le «Conseil») de la société par actions Tembec Inc. (la «Société») est responsable de

Plus en détail

Position de l ACPR relative à l application du règlement n 97-02 à l intermédiation en opérations de banque et en services de paiement

Position de l ACPR relative à l application du règlement n 97-02 à l intermédiation en opérations de banque et en services de paiement Le 13 novembre 2013 Position de l ACPR relative à l application du règlement n 97-02 à l intermédiation en opérations de banque et en services de paiement 2013-P-01 Document de nature explicative La présente

Plus en détail

Domaines clés d expertise

Domaines clés d expertise Domaines clés d expertise Évaluation de l'impact sur l'environnement Évaluation de site Échantillonnage environnemental et travail analytique Durabilité Communications et gestion des liaisons avec des

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social Nations Unies Conseil économique et social Distr. générale 25 septembre 2012 Français Original: anglais ECE/AC.30/2012/3 Commission économique pour l Europe Groupe de travail sur le vieillissement Conférence

Plus en détail

Politique et procédures. sur la Ligne de signalement fraude et inconduite

Politique et procédures. sur la Ligne de signalement fraude et inconduite Politique et procédures sur la Ligne de signalement fraude et inconduite 7 novembre 2011 TABLE DES MA TIÈRES 1. Définitions... 4 2. Objectifs... 4 3. Principes... 5 4. Champs d'application... 6 5. Traitement

Plus en détail