«Sécurisation des données hébergées dans les SGBD»

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "«Sécurisation des données hébergées dans les SGBD»"

Transcription

1 Journée CLUSIR EST 28 septembre 2007 «Sécurité, Virtualisation et Bases de données» «Sécurisation des données hébergées dans les SGBD» Bruno Rasle

2 Bruno Rasle Responsable des Offres Co-auteur de Halte au Spam (Eyrolles) Nettoyage de Printemps des DNS Administrateur de l AFCDP Correspondant Informatique & Libertés

3 Respect de la loi (I&L, art. 34) Jurisprudence? CNIL : qui en a peur? Contrôles sur place : une réalité Loi Californienne A l étude à Bruxelles? Crainte de la concurrence Conformité (SoX, LSF, etc.) ou bonnes pratiques Pressions externes

4 SGBD : parents pauvres de la sécurité Pourquoi? Raisons psychologiques : «Elles sont loin au sein de l architecture» «Il n existe pas de risque interne» Si attaques il y a, elles sont discrètes Les DBA ne sont peu formés à la sécurité Très peu d injonctions aux DBA de prendre soin de la protection/confidentialité des données sensibles et si sensibilisation, on se focalise sur les cas les plus évidents, en oubliant certaines pratiques à risques (développement, recette, formation, dépannage) : on reste ancrée dans de la défense «périmétrique», au lieu de suivre la donnée/l actif immatériel. Menaces

5 «Portefeuille de solutions» (qui répondent à des problématiques) Chiffrement Comptes privilégiés Droits des Administrateurs Failles - Correctifs de sécurité Firewall Applicatif Anonymisation Gestion des risques

6 2 Chiffrement de la Donnée stockée 5 Chiffrement au niveau des Applications Stockage 1 Chiffrement de Base de Données 4 Chiffrement des Périphériques Base de données 3 Chiffrement au niveau du Poste Chiffrement Périphériques amovibles Poste de travail

7 Chiffrement sélectif = Protection de la «dernière chance» Ségrégation des rôles et des accès Chiffrement

8 Chiffrement des bases de données: pas si simple création, rotation, protection, gestion des clés, performances, scalabilité, ségrégation des rôles, auditing, périmètre couvert, transparence aux applications, etc Chiffrement

9 Avez-vous vous-même utilisé l un de ces mots de passe pour accéder à des informations confidentielles, sensibles ou personnelles, ou connaissez-vous un collègue qui l ait fait? Oui : 46% (source Cyber-Ark) «Pourquoi est-ce que cela vous surprend tellement que nous regardions les fichiers? Vous n en feriez-vous pas autant si vous aviez accès de façon discrète à tout ce qui passe entre vos mains?» Avez-vous connaissance d anciens collaborateurs qui ont quitté l entreprise et qui disposent toujours des droits d accès à l infrastructure? Oui : 28 % (source Cyber-Ark) Sécurisation des accès privilégiés

10 Chaque base de données Oracle est livrée avec 31 comptes par défaut. comment traiter le risque humain? comment faire appliquer la politique de sécurité? comment assurer la gestion professionnelle des mots de passe privilégiés? Sécurisation des accès privilégiés

11

12 Sécurisation des accès privilégiés

13 Les mots de passe intégrés dans les applications, sont : Stockés en clair - visible par les développeurs et les ingénieurs support Codés en dur toute modification demande une modification du code Statiques rarement modifiés Communs souvent les mêmes Finissent par être connus à longueur de temps Il est quasiment impossible de savoir qui a accès à ces mots de passe, et qui en a connaissance (Audit? Reporting?) Et les applications?

14 Nbre de failles de sécurité publiées depuis janvier 2006 (source Sentrigo) Bases de données Oracle : Nbre cumulé de failles de sécurité publiées depuis 2003 (source Sentrigo) Failles et Correctifs (de sécurité)

15 Rétrospective des CPU Oracle (source Cortina) Deux jours après le CPU d octobre 2005, un malware exploitant l une des 82 failles était déjà signalé. La vulnérabilité, qui selon l éditeur ne concernait que les utilisateurs de la version 10g, existait également sur la version 9i. En juillet 2005, peu de temps après son CPU, Oracle a demandé aux utilisateurs d Oracle et de procéder à nouveau à l installation du patch pour certaines plateformes. Une faille, jugée locale en janvier 2006, est devenue remote en mars Failles et Correctifs (de sécurité)

16 18 Jan 06 CPU 25 Jan 06 DayZero David Litchfield (BlackHat) Failles et Correctifs (de sécurité)

17 patches for Oracle Database version (Patch ) on Solaris... Due to a typo in the patch.sh file, this patch failed to apply with "ERROR: Missing patched object file, <path>/ /db_ /kolfo". 1. Re-download and re-apply the latest version of the patch dated 15-FEB Look for the following line in patch.sh and change 'kolfo' to 'kolf.o', then re-apply the patch Failles et Correctifs (de sécurité)

18 De plus en plus de d attaques sont de type applicatives, et non de type réseau. Ces attaques se moquent des pare-feu «traditionnels». Apparition récente de «WAF» (Web Application Firewall) et de Firewall pour bases de données, sous forme d appliance ou de logiciel à installer sur un serveur. Installation? Flux chiffrés? Risques internes? Panne? Scalabilité? Performances? Firewall Applicatif pour SGBD

19 Firewall applicatif Web sous forme de plug-in Firewall applicatif pour SGBD sous forme de plug-in Firewall Applicatif Pour SGBD

20 Quelles sont les pratiques à risques? Anonymisation

21 Anonymiser réduit le risque Quand parle-t-on d anonymisation? Quelles données anonymiser? Quelles techniques utiliser? Anonymat ou Pseudonymat? Où sont les difficultés? Jargon Anonymisation

22 Quelles techniques utiliser? Par suppression Suppression de données Masquage Par remplacement ou modification Chiffrement Translation - Correspondance Hachage Vieillissement Génération de données (librairie ou aléatoires) Concaténation Mélange Par ajout Obfuscation Anonymisation

23 En août 2006, un FAI américain a mis en ligne pendant quelques heures un document contenant des millions de données sur les recherches effectuées par ses utilisateurs américains. Ce fichier avait été rendu anonyme, mais de façon insuffisante : Exploité par de nombreux chercheurs, il a rapidement livré des résultats assez intéressants et permis de retrouver la trace d internautes, d identifier leurs numéros de sécurité sociale, leurs adresses parfois, jusqu à leur nom pour certains. La taille du corpus à son importance : en France, les équipes de la CNIL ont recours à une doctrine informelle selon laquelle on doit trouver dans le fichier au point 15 (ou 20) représentants d une valeur spécifique, pour minimiser les risques d identifier un individu. Un résultat assuré?

24 Anonymisation : Un véritable processus

25 Les bonnes résolutions La meilleure anonymisation possible, c est encore la suppression des données à caractère personnel Chaque fois que c'est possible, remplacer une donnée identifiante par un numéro d'ordre Au moindre doute, ne pas hésitez à prendre contact avec la CNIL (ou son CIL) AFCDP (www.afcdp.org ) Glossaire Les questions à se poser Anonymisation Bonnes pratiques

26 Deux outils : le premier crée des jeux de tests de taille réduite mais pleinement fonctionnels à partir des bases de production (les données restent natives) le second anonymise les informations issues des bases de données Anonymisation Outils

27 Cortina vous aide à mieux protéger vos données confidentielles, stratégiques, sensibles à caractère personnel La protection de vos informations est notre cœur de métier

28 Merci de votre attention Bruno Rasle A votre disposition, plusieurs livres blancs : - Audit de mots de passe - «Vive les mots de passe» - Pourquoi Anonymiser les données? - Rétrospective des CPU Oracle, etc. Ainsi que la version gratuite (version Monitor) du Firewall applicatif pour SGBD (Oracle)

DÉVELOPPER DES APPLICATIONS WEB SÉCURISÉES

DÉVELOPPER DES APPLICATIONS WEB SÉCURISÉES DÉVELOPPER DES APPLICATIONS WEB SÉCURISÉES et après? 3 avril 2012 www.advens.fr Document confidentiel - Advens 2012 Etat des lieux en 2012 Augmentation de la fréquence et de la complexité des attaques

Plus en détail

LA PROTECTION DES DONNÉES

LA PROTECTION DES DONNÉES LA PROTECTION DES DONNÉES PROTECTION DES BASES DE DONNÉES 22/11/2012, Swissôtel Métropole INTRODUCTION UNE CIBLE DE CHOIX Contient énormément de données confidentielles Rarement protégée autrement que

Plus en détail

Solutions McAfee pour la sécurité des serveurs

Solutions McAfee pour la sécurité des serveurs Solutions pour la sécurité des serveurs Sécurisez les charges de travail des serveurs avec une incidence minime sur les performances et toute l'efficacité d'une gestion intégrée. Imaginez que vous ayez

Plus en détail

Sécurité de bout en bout Une solution complète pour protéger les données et prévenir les risques

Sécurité de bout en bout Une solution complète pour protéger les données et prévenir les risques Sécurité de bout en bout Une solution complète pour protéger les données et prévenir les risques Michel Mariet, Oracle The following is intended to outline our general product direction. It is intended

Plus en détail

DÉVELOPPER DES APPLICATIONS WEB SÉCURISÉES

DÉVELOPPER DES APPLICATIONS WEB SÉCURISÉES DÉVELOPPER DES APPLICATIONS WEB SÉCURISÉES De la théorie à la pratique Juillet 2012 www.advens.fr Document confidentiel - Advens 2012 Développer des Applications Web Sécurisées Intervenants Agenda Frédéric

Plus en détail

Prise en compte des nouvelles technologies dans les risques d audit

Prise en compte des nouvelles technologies dans les risques d audit DES COLLECTIVITÉS PUBLIQUES LATINES Prise en compte des nouvelles technologies dans les risques d audit SEPTEMBRE 2013 1 AGENDA 1. Contexte réglementaire 2. Objectifs de l audit 3. Nouvelle technologies

Plus en détail

Vers un nouveau modèle de sécurité

Vers un nouveau modèle de sécurité 1er décembre 2009 GS Days Vers un nouveau modèle de sécurité Gérôme BILLOIS - Manager sécurité gerome.billois@solucom.fr Qui sommes-nous? Solucom est un cabinet indépendant de conseil en management et

Plus en détail

10 bonnes pratiques de sécurité dans Microsoft SharePoint

10 bonnes pratiques de sécurité dans Microsoft SharePoint 10 bonnes pratiques de sécurité dans Microsoft SharePoint SharePoint constitue certes un outil collaboratif précieux. Mais gare aux risques pour votre entreprise. 10 bonnes pratiques de sécurité dans Microsoft

Plus en détail

POINTS D ATTENTION ET PRÉCAUTIONS À PRENDRE LORS DE LA NÉGOCIATION ET DE LA CONCLUSION D UN CONTRAT DE CLOUD COMPUTING

POINTS D ATTENTION ET PRÉCAUTIONS À PRENDRE LORS DE LA NÉGOCIATION ET DE LA CONCLUSION D UN CONTRAT DE CLOUD COMPUTING SALON MED-IT CASABLANCA 13-15.11.2012 POINTS D ATTENTION ET PRÉCAUTIONS À PRENDRE LORS DE LA NÉGOCIATION ET DE LA CONCLUSION D UN CONTRAT DE CLOUD COMPUTING Me Cathie-Rosalie JOLY Avocat Associé Cabinet

Plus en détail

Sensibilisation à la sécurité Les composants de vsphere. Edito. Cahier Technique Amosdec Q2 2010 Numéro 5

Sensibilisation à la sécurité Les composants de vsphere. Edito. Cahier Technique Amosdec Q2 2010 Numéro 5 Q2 2010 Numéro 5 Les composants de vsphere Edito 2010 marque une nouvelle étape dans l évolution du marché de la virtualisation : Virtualisation globale des serveurs et des infrastructures Virtualisation

Plus en détail

Virtualisation de la sécurité ou Sécurité de la virtualisation. Virtualisation de la sécurité Sécurité de la virtualisation Retour d expérience

Virtualisation de la sécurité ou Sécurité de la virtualisation. Virtualisation de la sécurité Sécurité de la virtualisation Retour d expérience Virtualisation de la sécurité ou Sécurité de la virtualisation Virtualisation de la sécurité Sécurité de la virtualisation Retour d expérience Virtualisation de la sécurité Les tendances Panorama du marché

Plus en détail

Bâtir son succès sur l Acquia Cloud. Guide de l acheteur

Bâtir son succès sur l Acquia Cloud. Guide de l acheteur Bâtir son succès sur l Acquia Cloud Guide de l acheteur Bâtir son succès sur l Acquia Cloud Table des matières Présentation Générale.... 3 Développer des sites Drupal dans le Cloud: challenges et avantages....

Plus en détail

Menaces du Cyber Espace

Menaces du Cyber Espace Menaces du Cyber Espace Conférence 02-04-2014 David WARNENT Police Judiciaire Fédérale Namur Regional Computer Crime Unit Faits Divers Tendances Social Engineering Hacktivisme Anonymous et assimilés Extorsions

Plus en détail

Etude d impact CIL Volet «Effort» F.A.Q Foire Aux Questions

Etude d impact CIL Volet «Effort» F.A.Q Foire Aux Questions Version 2.2 du 14 octobre 2011 Etude d impact CIL Volet «Effort» F.A.Q Foire Aux Questions Quelles sont vos recommandations pour répondre efficacement au questionnaire?... 2 Je ne suis pas encore désigné

Plus en détail

Panorama de l'évolution du cloud. dans les domaines d'orchestration (cloud et virtualisation)

Panorama de l'évolution du cloud. dans les domaines d'orchestration (cloud et virtualisation) Panorama de l'évolution du cloud et des Datacenters ; La sécurité dans les domaines d'orchestration (cloud et virtualisation) Eric Deronzier (YSOSECURE) Rémi Grivel (SynAApS) 1 L évolution des usages TIC

Plus en détail

Sécurité : les principaux risques et les moyens de protection associés

Sécurité : les principaux risques et les moyens de protection associés Sécurité : les principaux risques et les moyens de protection associés Les dangers sont très nombreux et divers. De plus, ils évoluent rapidement dans le temps. Néanmoins, les principaux risques pour les

Plus en détail

Vote par Internet : quel avenir?

Vote par Internet : quel avenir? Journée de la sécurité des systèmes d information du 22 mai 2008 Proposition d intervention Thème général : anonymat, vie privée et gestion d'identité Vote par Internet : quel avenir? Le 22 mai 2008 Benoit

Plus en détail

Par Mauro Israel coordinateur du Cercle de la Sécurité et des Systèmes d Information. Les frères «Térieur» : Alain et Alex

Par Mauro Israel coordinateur du Cercle de la Sécurité et des Systèmes d Information. Les frères «Térieur» : Alain et Alex Quelques tabous & totems de la sécurité revisités Par Mauro Israel coordinateur du Cercle de la Sécurité et des Systèmes d Information Les frères «Térieur» : Alain et Alex Tabou numéro 2 : Le firewall

Plus en détail

Livre blanc. La sécurité de nouvelle génération pour les datacenters virtualisés

Livre blanc. La sécurité de nouvelle génération pour les datacenters virtualisés Livre blanc La sécurité de nouvelle génération pour les datacenters virtualisés Introduction Ces dernières années, la virtualisation est devenue progressivement un élément stratégique clé pour le secteur

Plus en détail

Technique et architecture de l offre Suite infrastructure cloud. SFR Business Team - Présentation

Technique et architecture de l offre Suite infrastructure cloud. SFR Business Team - Présentation Technique et architecture de l offre Suite infrastructure cloud Les partenaires de l offre Cloud Computing SFR Le focus HP Les principes de mise en œuvre réseau Les principes de fonctionnement de la solution

Plus en détail

Postes de travail dans le Cloud

Postes de travail dans le Cloud Postes de travail dans le Cloud Votre solution miracle pour la fin de vie de Windows XP LIVRE BLANC Sommaire Résumé analytique.... 3 Migration incrémentielle des postes de travail.... 3 Scénarios d utilisation

Plus en détail

JSSI 2008 Obligations de protection des données personnelles et de la vie privée pour un opérateur mobile

JSSI 2008 Obligations de protection des données personnelles et de la vie privée pour un opérateur mobile JSSI 2008 Obligations de protection des données personnelles et de la vie privée pour un opérateur mobile Patrick CHAMBET Alain VERDIER Bouygues Telecom Sommaire Panorama des obligations concernant les

Plus en détail

dans un contexte d infogérance J-François MAHE Gie GIPS

dans un contexte d infogérance J-François MAHE Gie GIPS Management de la sécurité dans un contexte d infogérance J-François MAHE Gie GIPS Mise en place d une convention de service Traitant les points suivants : L organisation de la sécurité du SI La gestion

Plus en détail

Gestion des vulnérabilités «Back to basic» ou nouvelle tactique face à l évolution des attaques?

Gestion des vulnérabilités «Back to basic» ou nouvelle tactique face à l évolution des attaques? Gestion des vulnérabilités «Back to basic» ou nouvelle tactique face à l évolution des attaques? Xavier PANCHAUD Juin 2012, Paris Le groupe BNP Paribas 2 Organisation du BNP Paribas La sécurité des SI

Plus en détail

Projet Sécurité des SI

Projet Sécurité des SI Projet Sécurité des SI «Groupe Défense» Auteurs Candide SA Diffusion: limitée Type de document Compte rendu Projet Sécurité Destinataires P. LATU Date 14/12/09 M2 STRI Version 1.2 Introduction Sous-traitance

Plus en détail

Présentation CERT IST. 9 Juin 2009. Enjeux et Mise en Œuvre du DLP. Alexandre GARRET Directeur des Opérations ATHEOS agarret@atheos.

Présentation CERT IST. 9 Juin 2009. Enjeux et Mise en Œuvre du DLP. Alexandre GARRET Directeur des Opérations ATHEOS agarret@atheos. Présentation CERT IST 9 Juin 2009 Enjeux et Mise en Œuvre du DLP Alexandre GARRET Directeur des Opérations ATHEOS agarret@atheos.fr Sommaire Constats, Riques & Enjeux Qu'est ce que le DLP? Quelle Démarche

Plus en détail

CHAPITRE 3 : INTERVENTIONS SUR INCIDENTS

CHAPITRE 3 : INTERVENTIONS SUR INCIDENTS CHAPITRE 3 : INTERVENTIONS SUR INCIDENTS CINQ RECOMMANDATIONS ESSENTIELLES 1 CINQ RECOMMANDATIONS ESSENTIELLES CINQ RECOMMANDATIONS ESSENTIELLES BASÉES SUR UNE ANALYSE DES INCIDENTS OBSERVÉS En 2014, le

Plus en détail

Luc RUBIELLO www.innooo.fr

Luc RUBIELLO www.innooo.fr INNOOO LE MOTEUR DE RECHERCHE ET LE RESEAU SOCIAL FRANCAIS SANS PUBLICITE Agir - les moyens de gérer sa personnalité numérique Luc RUBIELLO www.innooo.fr Document confidentiel Ne pas diffuser sans autorisation

Plus en détail

Systèmes Répartis. Pr. Slimane Bah, ing. PhD. Ecole Mohammadia d Ingénieurs. G. Informatique. Semaine 24.2. Slimane.bah@emi.ac.ma

Systèmes Répartis. Pr. Slimane Bah, ing. PhD. Ecole Mohammadia d Ingénieurs. G. Informatique. Semaine 24.2. Slimane.bah@emi.ac.ma Ecole Mohammadia d Ingénieurs Systèmes Répartis Pr. Slimane Bah, ing. PhD G. Informatique Semaine 24.2 1 Semestre 4 : Fev. 2015 Grid : exemple SETI@home 2 Semestre 4 : Fev. 2015 Grid : exemple SETI@home

Plus en détail

Une protection ICT optimale. Du conseil à la gestion en passant par le développement et la mise en oeuvre

Une protection ICT optimale. Du conseil à la gestion en passant par le développement et la mise en oeuvre Une protection ICT optimale Du conseil à la gestion en passant par le développement et la mise en oeuvre 1 Sommaire Cette brochure vous donne de plus amples informations sur la manière dont Telenet peut

Plus en détail

FICHE PRODUIT COREYE CACHE Architecture technique En bref Plateforme Clients Web Coreye Cache applicative Références Principe de fonctionnement

FICHE PRODUIT COREYE CACHE Architecture technique En bref Plateforme Clients Web Coreye Cache applicative Références Principe de fonctionnement COREYE CACHE Solution d absorption de charge pour une disponibilité et une performance optimales des applications Web En bref Architecture technique La plateforme Coreye Cache délivre la majeure partie

Plus en détail

Présentation du référentiel PCI-DSS

Présentation du référentiel PCI-DSS Présentation du référentiel PCI-DSS Hervé Hosy herve.hosy@oppida.fr 06.03.51.96.66 Page 1 Agenda Référentiel PCI-DSS Contexte Structure du référentiel Lien avec les normes ISO 270xx 2 Contexte Page 3 Contexte

Plus en détail

Comment choisir la solution de gestion des vulnérabilités qui vous convient?

Comment choisir la solution de gestion des vulnérabilités qui vous convient? Comment choisir la solution de gestion des vulnérabilités qui vous convient? Sommaire 1. Architecture 2. Sécurité 3. Evolutivité et convivialité 4. Précision/Performance 5. Découverte/Inventaire 6. Analyse

Plus en détail

Sécuriser une infrastructure de postes virtuels avec Citrix NetScaler.

Sécuriser une infrastructure de postes virtuels avec Citrix NetScaler. Sécuriser une infrastructure de postes virtuels avec Citrix NetScaler. 2 Les entreprises adoptent désormais la virtualisation de postes comme un moyen de réduction des coûts d exploitation, de flexibilisation

Plus en détail

" Tests d intrusion» Marc Behar - Frederic Charpentier XMCO - Partners

 Tests d intrusion» Marc Behar - Frederic Charpentier XMCO - Partners " Tests d intrusion» Marc Behar - Frederic Charpentier XMCO - Partners 56 Retour d expériences Page 57 Le test d intrusion et les idées reçues Le test d intrusion et les autres solutions d audit Différents

Plus en détail

L'infonuagique, les opportunités et les risques v.1

L'infonuagique, les opportunités et les risques v.1 L'infonuagique, les opportunités et les risques v.1 Avril 2014 Présenté au PMI 2014 Tactika inc. www.tactika.com @tactika http://ca.linkedin.com/in/tactika 1 Contenu de la conférence 1. Les concepts 2.

Plus en détail

Questionnaire aux entreprises

Questionnaire aux entreprises Questionnaire aux entreprises Septembre 2011 INTRODUCTION Dans le cadre des activités de Ra&D de l Ecole d Ingénieurs et d Architectes de Fribourg, le projet d observatoire national (NetObservatory) pour

Plus en détail

Vulnérabilités engendrées par la virtualisation. Jean-Marie Petry / jean-marie.petry@rbs.fr Chef de Projet / Ingénieur ISIAL

Vulnérabilités engendrées par la virtualisation. Jean-Marie Petry / jean-marie.petry@rbs.fr Chef de Projet / Ingénieur ISIAL Vulnérabilités engendrées par la virtualisation Jean-Marie Petry / jean-marie.petry@rbs.fr Chef de Projet / Ingénieur ISIAL V2-26/9/2007 Vulnérabilités engendrées par la virtualisation Rappel des architectures

Plus en détail

FOURNIR UN SERVICE DE BASE DE DONNÉES FLEXIBLE. Database as a Service (DBaaS)

FOURNIR UN SERVICE DE BASE DE DONNÉES FLEXIBLE. Database as a Service (DBaaS) FOURNIR UN SERVICE DE BASE DE DONNÉES FLEXIBLE Database as a Service (DBaaS) 1 The following is intended to outline our general product direction. It is intended for information purposes only, and may

Plus en détail

EXALOGIC ELASTIC CLOUD MANAGEMENT

EXALOGIC ELASTIC CLOUD MANAGEMENT EXALOGIC ELASTIC CLOUD MANAGEMENT Jean-Marc Digne Ingénieur Avant Vente Oracle France 1 The following is intended to outline our general product direction. It is intended for information purposes only,

Plus en détail

Ce document fait office d introduction au cryptage des données ainsi qu aux solutions de stockage à cryptage fiable proposées par LaCie.

Ce document fait office d introduction au cryptage des données ainsi qu aux solutions de stockage à cryptage fiable proposées par LaCie. Livre blanc : CRYPTAGE Au regard du formidable succès des disques durs externes pour le stockage et la sauvegarde des données personnelles, commerciales et organisationnelles, le besoin de protection des

Plus en détail

Sécurité des Postes Clients

Sécurité des Postes Clients HERVÉ SCHAUER CONSULTANTS Cabinet de Consultants en Sécurité Informatique depuis 1989 Spécialisé sur Unix, Windows, TCP/IP et Internet Sécurité des Postes Clients Table ronde CFSSI Jeudi 29 mars 2007 Benjamin

Plus en détail

L anonymisation de données en masse chez Bouygues Telecom

L anonymisation de données en masse chez Bouygues Telecom REACTIV Conseil L anonymisation de données en masse chez Bouygues Telecom Jean-Luc Lambert (REACTIV Conseil) Patrick Chambet (Bouygues Telecom) JSSI 2011 Sommaire Constat: tester sur la donnée de production

Plus en détail

quelles conséquences pour la documentation en ligne?

quelles conséquences pour la documentation en ligne? Structure et évolutions de l Internet p.1/23 Structure et évolutions de l Internet quelles conséquences pour la documentation en ligne? JOËL MARCHAND jma@math.jussieu.fr GDS 2754 Mathrice Où en est l Internet?

Plus en détail

Evaluation Gouvernance de la Sécurité de l'information

Evaluation Gouvernance de la Sécurité de l'information CLUSIS Association suisse de sécurité des systèmes d'information Case postale 9 1000 Lausanne 26 Evaluation Gouvernance de la Sécurité de l'information Organisation: Date: Lieu: Interlocuteur(s): Consultant:

Plus en détail

La sécurité informatique

La sécurité informatique La sécurité informatique SOMMAIRE 1. Présentation générale a. La SARL Invesys b. Pourquoi la sécurité informatique? c. Qu est-ce qu un audit de sécurité? 2. Espionnage industriel a. Définition b. Enjeux

Plus en détail

La sécurité des PABX Le point de vue d un constructeur Les mesures de sécurisation des équipements lors du développement et de l intégration

La sécurité des PABX Le point de vue d un constructeur Les mesures de sécurisation des équipements lors du développement et de l intégration La sécurité des PABX Le point de vue d un constructeur Les mesures de sécurisation des équipements lors du développement et de l intégration Pierre-Alexandre FUHRMANN Vice-President Global R&D 25 Avril

Plus en détail

la sécurité change avec Orange développez vos activités en toute sérénité, nous protégeons vos systèmes d information

la sécurité change avec Orange développez vos activités en toute sérénité, nous protégeons vos systèmes d information la sécurité change avec Orange développez vos activités en toute sérénité, nous protégeons vos systèmes d information 2 à nouveau contexte, nouvelle vision de la sécurité Nouveaux usages et nouvelles technologies,

Plus en détail

MEYER & Partenaires Conseils en Propriété Industrielle

MEYER & Partenaires Conseils en Propriété Industrielle Alexandre NAPPEY Conseil en Propriété Industrielle Carole FRANCO Juriste TIC Département Multimédia Aspects juridiques du Cloud Computing INTRODUCTION une infrastructure virtuelle et partagée obtenue à

Plus en détail

Cloud Computing, discours marketing ou solution à vos problèmes?

Cloud Computing, discours marketing ou solution à vos problèmes? Cloud Computing, discours marketing ou solution à vos problèmes? Henri PORNON 3 avril 2012 IETI Consultants 17 boulevard des Etats-Unis - F-71000 Mâcon Tel : (0)3 85 21 91 91 - fax : (0)3 85 21 91 92-

Plus en détail

Laboratoire de Haute Sécurité. Télescope réseau et sécurité des réseaux

Laboratoire de Haute Sécurité. Télescope réseau et sécurité des réseaux Laboratoire de Haute Sécurité Télescope réseau et sécurité des réseaux Frédéric Beck (SED) & Olivier Festor (Madynes) CLUSIR Est - 15 Décembre 2011 Inria : Institut de recherche en sciences du numérique

Plus en détail

TENDANCE BYOD ET SECURITE

TENDANCE BYOD ET SECURITE TENDANCE BYOD ET SECURITE VOTRE MÉTIER, VOS DÉFIS Virtualisation Réseaux sociaux et Cloud Computing Consumérisation et mobilité (BYOD) Complexité croissante L IMPACT SUR L IT Informatique interne complexe

Plus en détail

FICHE N 10 SÉCURITÉ DES DONNÉES

FICHE N 10 SÉCURITÉ DES DONNÉES L article 34 de la loi «Informatique et Libertés» impose à un responsable de traitement de prendre toutes les précautions utiles pour préserver la sécurité des données dont il est responsable, en fonction

Plus en détail

Hyper-V chez PSA. Stéphane CHOVET Spécialise Windows/Hyper-V

Hyper-V chez PSA. Stéphane CHOVET Spécialise Windows/Hyper-V Hyper-V chez PSA Stéphane CHOVET Spécialise Windows/Hyper-V SOMMAIRE Contexte Constat Déploiement Architecture Intégration Points forts/points faibles Perspectives LINUX (Xen) SOLARIS (Container/OVM) AIX

Plus en détail

Xi Ingénierie. La performance technologique au service de votre e-commerce. Comment exploiter les cookies sur vos applications web en toute légalité?

Xi Ingénierie. La performance technologique au service de votre e-commerce. Comment exploiter les cookies sur vos applications web en toute légalité? Xi Ingénierie La performance technologique au service de votre e-commerce Comment exploiter les cookies sur vos applications web en toute légalité? Copyright 2012 Xi Ingénierie Toute reproduction ou diffusion

Plus en détail

La surveillance réseau des Clouds privés

La surveillance réseau des Clouds privés La surveillance réseau des Clouds privés Livre blanc Auteurs : Dirk Paessler, CEO de Paessler AG Gerald Schoch, Rédactrice technique de Paessler AG Publication : Mai 2011 Mise à jour : Février 2015 PAGE

Plus en détail

Virtualisation et Sécurité

Virtualisation et Sécurité HERVÉ SCHAUER CONSULTANTS Cabinet de Consultants en Sécurité Informatique depuis 1989 Spécialisé sur Unix, Windows, TCP/IP et Internet CIO - LMI Virtualisation et Sécurité Alain Thivillon Alain Thivillon

Plus en détail

Montrer que la gestion des risques en sécurité de l information est liée au métier

Montrer que la gestion des risques en sécurité de l information est liée au métier Montrer que la gestion des risques en sécurité de l information est liée au métier Missions de l entreprise Risques métier Solutions pragmatiques et adaptées Savoir gérer la différence Adapter à la norme

Plus en détail

> livre blanc. Mettez-vous vos données et celles de vos clients en danger?

> livre blanc. Mettez-vous vos données et celles de vos clients en danger? > livre blanc Mettez-vous vos données et celles de vos clients en danger? QU EST-CE QUE CELA SIGNIFIE? VOTRE ENTREPRISE N EST PAS TROP GRANDE NI TROP PETITE POUR ÊTRE PIRATÉE Revenons dix ans en arrière,

Plus en détail

Sécurisation du centre de services au sein du cloud computing La stratégie de sécurité de BMC pour l environnement SaaS LIVRE BLANC

Sécurisation du centre de services au sein du cloud computing La stratégie de sécurité de BMC pour l environnement SaaS LIVRE BLANC Sécurisation du centre de services au sein du cloud computing La stratégie de sécurité de BMC pour l environnement SaaS LIVRE BLANC TABLE OF C0NTENTS INTRODUCTION...............................................................

Plus en détail

Installer le patch P-2746 et configurer le Firewall avancé

Installer le patch P-2746 et configurer le Firewall avancé Installer le patch P-2746 et configurer le Firewall avancé SOMMAIRE INTRODUCTION... 2 PRE-REQUIS... 2 MIGRATION DE DONNEES ET DE CONFIGURATION... 2 INSTALLATION... 2 PRINCIPALES EVOLUTIONS FONCTIONNELLES

Plus en détail

LIVRE BLANC. Mise en œuvre d un programme efficace de gestion des vulnérabilités

LIVRE BLANC. Mise en œuvre d un programme efficace de gestion des vulnérabilités Mise en œuvre d un programme efficace de gestion des vulnérabilités Sommaire Les défis de la gestion des vulnérabilités 3 Identification des principales faiblesses 3 Développement d un programme efficace

Plus en détail

La sécurité informatique d'un centre d imagerie médicale Les conseils de la CNIL. Dr Hervé LECLET. Santopta

La sécurité informatique d'un centre d imagerie médicale Les conseils de la CNIL. Dr Hervé LECLET. Santopta La sécurité informatique d'un centre d imagerie médicale Les conseils de la CNIL Dr Hervé LECLET Tous les centres d'imagerie médicale doivent assurer la sécurité informatique de leur système d'information

Plus en détail

Approche Méthodologique de la Gestion des vulnérabilités. Jean-Paul JOANANY - RSSI

Approche Méthodologique de la Gestion des vulnérabilités. Jean-Paul JOANANY - RSSI Approche Méthodologique de la Gestion des vulnérabilités Jean-Paul JOANANY - RSSI Generali un grand nom de l Assurance Le Groupe Generali Generali en France 60 pays 65 millions de clients 80.000 collaborateurs

Plus en détail

Gestion des comptes à privilèges

Gestion des comptes à privilèges 12 décembre 2013 Gestion des comptes à privilèges Bertrand CARLIER, Manager Sécurité de l Information bertrand.carlier@solucom.fr Solucom, conseil en management et système d information Cabinet de conseil

Plus en détail

IPS : Corrélation de vulnérabilités et Prévention des menaces

IPS : Corrélation de vulnérabilités et Prévention des menaces IPS : Corrélation de vulnérabilités et Prévention des menaces SIM+IPS opensource David Bizeul & Alexis Caurette C O N N E C T I N G B U S I N E S S & T E C H N O L O G Y Définitions SIM : Security Information

Plus en détail

Sécurisation d un site nucléaire

Sécurisation d un site nucléaire Sécurisation d un site nucléaire Club automation 03 décembre 2013 Application du concept de défense en profondeur Laurent RAILLIER Un site nucléaire existant Base installée Schneider Electric importante

Plus en détail

Dossier d implantation technique de l offre de services SIHAM-PMS

Dossier d implantation technique de l offre de services SIHAM-PMS Dossier d implantation technique de l offre de services SIHAM-PMS DCSI/SIHAM-PMS AVERTISSEMENT Toute utilisation ou reproduction intégrale ou partielle faite sans le consentement de l Amue est illicite.

Plus en détail

Gestion des Incidents SSI

Gestion des Incidents SSI Gestion des Incidents SSI S. Choplin D. Lazure Architectures Sécurisées Master 2 ISRI/MIAGE/2IBS Université de Picardie J. Verne Références CLUSIF Gestion des incidents de sécurité du système d information

Plus en détail

PCI (Payment Card Industry) DSS (Data Security Standard )

PCI (Payment Card Industry) DSS (Data Security Standard ) PCI (Payment Card Industry) DSS (Data Security Standard ) Jean-Marc Robert Génie logiciel et des TI PCI-DSS La norme PCI (Payment Card Industry) DSS (Data Security Standard) a été développée dans le but

Plus en détail

OPERATION AUDIT DE LA BANQUE EN LIGNE. Règles de bonnes pratiques pour les internautes et les professionnels

OPERATION AUDIT DE LA BANQUE EN LIGNE. Règles de bonnes pratiques pour les internautes et les professionnels OPERATION AUDIT DE LA BANQUE EN LIGNE Règles de bonnes pratiques pour les internautes et les professionnels Les services de banque en ligne se sont considérablement développés. Ils permettent désormais

Plus en détail

Nexthink Library. Tous droits réservés. Version: 1.1. Dernière mise à jour: 24 mars 2012

Nexthink Library. Tous droits réservés. Version: 1.1. Dernière mise à jour: 24 mars 2012 Version: 1.1 Dernière mise à jour: 24 mars 2012 est un composant optionnel de la solution Nexthink V4, organisé autour d une base de connaissances collaborative regroupant des investigations, des rapports,

Plus en détail

Comment optimiser le TCO des postes de travail grâce à la Virtualisation

Comment optimiser le TCO des postes de travail grâce à la Virtualisation Comment optimiser le TCO des postes de travail grâce à la Virtualisation Yves TAPIA Responsable de l Offre Poste de Travail 1 Un peu d histoire en 2008 / 2009 vous pensiez déjà à virtualiser le poste de

Plus en détail

Mail-SeCure sur une plateforme VMware

Mail-SeCure sur une plateforme VMware OUR INNOVATION YOUR SECURITY Mail-SeCure sur une plateforme VMware APERÇU Les menaces liées aux messages électroniques sont un problème connu depuis longtemps. La plupart des entreprises prennent des mesures

Plus en détail

Sécurisation en réseau

Sécurisation en réseau Déni de services Sécurisation en réseau Utilisant des bugs exemple Ping of death (Cf. RFC IP) l exploitation des protocoles TCP SYN flooding Envoi seulement le début du 3-way handshake Saturation de la

Plus en détail

Expérience d un hébergeur public dans la sécurisation des sites Web, CCK. Hinda Feriani Ghariani Samedi 2 avril 2005 Hammamet

Expérience d un hébergeur public dans la sécurisation des sites Web, CCK. Hinda Feriani Ghariani Samedi 2 avril 2005 Hammamet Expérience d un hébergeur public dans la sécurisation des sites Web, CCK Hinda Feriani Ghariani Samedi 2 avril 2005 Hammamet Plan Introduction Sécurisation des sites Web hébergés a Conclusion Introduction

Plus en détail

Le contrat Cloud : plus simple et plus dangereux

Le contrat Cloud : plus simple et plus dangereux 11 février 2010 CONFERENCE IDC CLOUD COMPUTING Le Cloud dans tous ses états Le contrat Cloud : plus simple et plus dangereux Les bons réflexes pour entrer dans un contrat Cloud en toute sécurité Benjamin

Plus en détail

Faits techniques et retour d'expérience d'une cellule d'expertise dans la lutte contre le code malveillant. EdelWeb / Groupe ON-X

Faits techniques et retour d'expérience d'une cellule d'expertise dans la lutte contre le code malveillant. EdelWeb / Groupe ON-X 1 OSSIR 2007/11/12 Faits techniques et retour d'expérience d'une cellule d'expertise Jérémy Lebourdais Mickaël Dewaele jeremy.lebourdais (à) edelweb.fr mickael.dewaele (à) edelweb.fr EdelWeb / Groupe ON-X

Plus en détail

et développement d applications informatiques

et développement d applications informatiques Protection des données personnelles et développement d applications informatiques Agnès Laplaige, CIL de l'ecole Polytechnique avril 2011 Thèmes I&L Informatique et Libertés Protection de la vie privée

Plus en détail

CNAM-TS. Constitution et mise en place d une équipe sécurité

CNAM-TS. Constitution et mise en place d une équipe sécurité CNAM-TS Couverture Constitution et mise en place d une équipe sécurité La CNAM-TS en quelques chiffres 70 % des remboursements maladie des assurés sociaux + de 120 Milliards de remboursements / an 150

Plus en détail

Résoudre les problèmes PHP, les meilleures (et les pires) techniques

Résoudre les problèmes PHP, les meilleures (et les pires) techniques Résoudre les problèmes PHP, les meilleures (et les pires) techniques Xavier Gorse Architecte - Expert PHP (ELAO) xavier.gorse@elao.com Un peu d ordre dans la maison! Toutes les lignes téléphoniques sont

Plus en détail

Présentation SERVEUR EN CLUSTER. Clinkast 4 Avenue du Général de Gaulle F 92360 Meudon (+33) 6 20 44 86 95 (+33) 1 46 30 24 13

Présentation SERVEUR EN CLUSTER. Clinkast 4 Avenue du Général de Gaulle F 92360 Meudon (+33) 6 20 44 86 95 (+33) 1 46 30 24 13 Présentation SERVEUR D APPLICATIONS EN CLUSTER Description Un cluster est un ensemble d instances de serveurs d applications combinant haute disponibilité et forte évolutivité. Contrairement à un système

Plus en détail

Sécurité Applicative: Frein ou Accélérateur

Sécurité Applicative: Frein ou Accélérateur Sécurité Applicative: Frein ou Accélérateur Renaud Bidou (DenyAll) Patrick Chambet (C2S - Groupe Bouygues) RIAMS 2012 5/29/2012 Deny All 2012 1 5/29/2012 Deny All 2012 1 Agenda 1. Pourquoi sécuriser ses

Plus en détail

Rationalité et irrationalité dans le gestion des risques informatiques

Rationalité et irrationalité dans le gestion des risques informatiques IBM Security Systems Rationalité et irrationalité dans le gestion des risques informatiques Sophie Tacchi sophie_tacchi@fr.ibm.com 1 Agenda Evolution technologique, innovation Typologie des risques Analyse

Plus en détail

Cycle de conférences sur Cloud Computinget Virtualisation. Le Cloud et la sécurité Stéphane Duproz Directeur Général, TelecityGroup

Cycle de conférences sur Cloud Computinget Virtualisation. Le Cloud et la sécurité Stéphane Duproz Directeur Général, TelecityGroup Cycle de conférences sur Cloud Computinget Virtualisation Le Cloud et la sécurité Stéphane Duproz Directeur Général, TelecityGroup Le «Cloud»a déjàdécollé Source: http://blog.rightscale.com/ 2 Mais de

Plus en détail

le paradoxe de l Opérateur mondial

le paradoxe de l Opérateur mondial HCFDC Internet, cyberdéfense et cybersécurité Enjeux et réponses le paradoxe de l Opérateur mondial Francis BRUCKMANN Directeur adjoint de la Sécurité Groupe ORANGE Diffusion libre Haut Comité Français

Plus en détail

Les avantages de la solution Soluciteam

Les avantages de la solution Soluciteam Qui sommes nous? Les avantages de la solution Soluciteam Notre offre Nos missions Nos références 1 - QUI SOMMES NOUS? PRESENTATION DE L ENTREPRISE Soluciteam, société de prestations de services informatiques

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES ASSISTANCE ET MAINTENANCE DU RESEAU ET DES SERVEURS. Table des matières

CAHIER DES CHARGES ASSISTANCE ET MAINTENANCE DU RESEAU ET DES SERVEURS. Table des matières 19/07/2012 Table des matières I/ INTRODUCTION... 3 a) Objectif... 4 b) Services attendus... 4 c) Identifications des parties... 4 d) Durée... 4 e) Critères de sélections...5 II/ Description de l existant...

Plus en détail

La Gestion des Applications la plus efficace du marché

La Gestion des Applications la plus efficace du marché La Gestion des Applications la plus efficace du marché Contexte La multiplication des applications web professionnelles et non-professionnelles représente un vrai challenge actuellement pour les responsables

Plus en détail

Introduction aux antivirus et présentation de ClamAV

Introduction aux antivirus et présentation de ClamAV Introduction aux antivirus et présentation de ClamAV Un antivirus libre pour un système libre Antoine Cervoise ClamAV : http://www.clamav.net/ Plan Le monde des malwares Historique Les logiciels malveillants

Plus en détail

Présentation de la démarche : ITrust et IKare by ITrust

Présentation de la démarche : ITrust et IKare by ITrust Présentation de la démarche : ITrust et IKare by ITrust 1.1. ITrust La société ITrust est composée d Ingénieurs CISSP et LeadAuditor 27001. ITrust édite depuis 2007 un catalogue de services autour : -

Plus en détail

OFFRES DE SERVICES SDS CONSULTING

OFFRES DE SERVICES SDS CONSULTING OFFRES DE SERVICES SDS CONSULTING AUTOUR DE LA SOLUTION TSM DERNIERE MISE A JOUR : MAI 2011 préalable 1 Liste des services proposés Nos équipes sont spécialisées depuis de nombreuses années dans le domaine

Plus en détail

Formation CCNA SECURITY: Implementing Cisco IOS Network Security (IINS)

Formation CCNA SECURITY: Implementing Cisco IOS Network Security (IINS) Formation CCNA SECURITY: Implementing Cisco IOS Network Security (IINS) Description : Le centre de formation «The FourthR RABAT» organise une session de formation CCNA SECURITY (Cisco Certified Network

Plus en détail

Pour les entreprises de taille moyenne. Descriptif Produit Oracle Real Application Clusters (RAC)

Pour les entreprises de taille moyenne. Descriptif Produit Oracle Real Application Clusters (RAC) Pour les entreprises de taille moyenne Descriptif Produit Oracle Real Application Clusters (RAC) POURQUOI VOTRE ENTREPRISE A BESOIN DE CLUSTERISER LES SERVEURS La continuité opérationnelle est cruciale

Plus en détail

Firewall IDS Architecture. Assurer le contrôle des connexions au. nicolas.hernandez@univ-nantes.fr Sécurité 1

Firewall IDS Architecture. Assurer le contrôle des connexions au. nicolas.hernandez@univ-nantes.fr Sécurité 1 Sécurité Firewall IDS Architecture sécurisée d un réseau Assurer le contrôle des connexions au réseau nicolas.hernandez@univ-nantes.fr Sécurité 1 Sommaire général Mise en oeuvre d une politique de sécurité

Plus en détail

Travaux soutenus par l ANR. Jean-François CAPURON (DGA) Bruno LEGEARD (Smartesting)

Travaux soutenus par l ANR. Jean-François CAPURON (DGA) Bruno LEGEARD (Smartesting) Travaux soutenus par l ANR Jean-François CAPURON (DGA) Bruno LEGEARD (Smartesting) 03 Avril 2012 1. Test de sécurité et génération de tests à partir de modèle 2. Le projet SecurTest à DGA Maîtrise de l

Plus en détail

Protection de votre environnement virtualisé contre les virus et programmes malveillants

Protection de votre environnement virtualisé contre les virus et programmes malveillants Protection de votre environnement virtualisé contre les virus et programmes malveillants Auteur : Gary Barnett Date de publication : juin 2012 All contents The Bathwick Group Ltd 2012 Sommaire Introduction...3

Plus en détail

Conseil Audit Management Expertise informatique

Conseil Audit Management Expertise informatique Votre management informatique sur mesure Conseil Audit Management Expertise informatique La société CAMEX'IN vous propose le management informatique à la demande Pour qui? Professions libérales PME PMI

Plus en détail

Audits Sécurité. Des architectures complexes

Audits Sécurité. Des architectures complexes Audits Sécurité Des architectures complexes L avènement d Internet et le développement des applications Intranet/Extranet ont permis aux entreprises d accroître leur compétitivité par l ouverture de leurs

Plus en détail