Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download ""

Transcription

1 Incontinence urinaire de la femme âgée Généralités Épidémiologie Vieillissement et IU Étiologies Évaluation médicale de l IU et traitement Protocole prise en charge pluridisciplinaire Conclusion 1

2 Incontinence urinaire: pb fréquent et sous-estimé - Sur 3 millions de personnes incontinentes en France, 70 % sont des personnes âgées - Considérée comme une fatalité : cachée par patients, non recherchée par les médecins - Coût considérable en matière de santé publique - coût direct: 5 à 12 millions de francs/an - coût indirect: 3 à 30 milliards/an - L incontinence urinaire provoque des perturbations favorisant une perte d autonomie 2

3 Épidémiologie de l incontinence urinaire (1) La fréquence augmente avec l age avec la perte d autonomie selon le lieu de vie (25 institution) 25 % vivent à domicile, 65 % en en cas de détérioration psycho intellectuelle La prévalence varie avec l âge, le sexe et le lieu de vie. Au total plus d 1 résident sur 2 a des troubles mictionnels et il existe une grande variabilité entre les structures. 3

4 Épidémiologie de l incontinence urinaire (2) Les types de l IU de la femme de plus de 70 ans sont : - d effort (prévalence de 23%) - par impériosité (prévalence de 6%) - mixte (prévalence de 30%) L IU par impériosité et mixte de la femme est corrélée - au fait de vivre en institution (RR 13.55) - à l incontinence fécale (RR 7.84) - à la diminution des activités quotidiennes (RR 3.55) - à la dépression (RR 2.69) - aux co-morbidités (RR 1.94) Les résultats de la prise en charge des troubles mictionnels de la personne âgée sont probants 4

5 5

6 Les muscles du périnée (d après Kamina.P) 1- aponévrose superficielle 3- aponévrose moyenne 4- muscle gluteus maximus 6- clitoris 7- muscle ischio-caverneux caverneux 8- muscle bulbo-caverneux 9- bulbe vestibulaire 10- glande vestibulaire majeure 11- muscle transverse superficiel 12- centre tendineux 13- sphincter externe de l anus 14- muscle levator ani 15- coccyx 6

7 Vieillissement et incontinence urinaire Le vieillissement seul NE PROVOQUE PAS D INCONTINENCE URINAIRE. Les changements physiologiques liés à l age: - diminution de la capacité de la vessie - augmentation du résidu - contractions vésicales involontaires + fréquentes - carence oestrogénique - relâchement des structures du plancher pelvien. Des modifications pathologiques plus fréquentes avec l age: - les troubles de la mobilité, - les dysfonctionnements du SNC - les affections générales modifiant la diurèse - les médicaments. 7

8 Etiologies de l incontinence urinaire Causes potentiellement réversibles (DRIP) : fécalome. D = delirium, démence ou état confusionnel R = réduction de mobilité ou rétention d urines. I = inflammation : atrophie vaginale, infection urinaire, P = polyurie ou pharmaceutique. Causes en fonction du type d incontinence : - IUE (Insuffisance Sphinctérienne): Faiblesse et laxité de la musculature du plancher pelvien Traumatismes obstétricaux; Augmentation pression intra abdominale - IU par impériosité (Hyperactivité du détrusor) : Neurologique; Pathologie vésicale; Psychogène - IU par regorgement (obstacle): Organique; Fonctionnelle; Iatrogène 8

9 Arbre décisionnel de prise en charge médicale de l IU Histoire EP BU RPM Causes identifiables retrouvées Pas de causes identifiables Mesures thérapeutiques Présomption diagnostique Identification du mécanisme Pas de diagnostic ni d identification d un mécanisme Patient satisfait Patient non satisfait Traitement d épreuve BUD et avis spécialisé Poursuite du traitement et réévaluation régulière Patient satisfait Patient non satisfait 9

10 Organigramme des mesures thérapeutiques (TTT) en fonction des causes identifiables Causes identifiables et mesures TTT Interrogatoire EP BU RPM Médicaments: ou des doses Fécalome: Désobstruction, TTTconstipation marchepied aux WC Infection urinaire : ATB, BU > 48 H RPM > 50 cc BiologieTTT α bloquant Avis uro,néphro Mobilité Aide des soignants à heures fixes Vaginite atrophique: E2 locaux Glycosurie : recherche diabète Delirium Traiter et réévaluer la fonction urinaire. Prolapsus : avis chir (gynécologue) ou palliatif (change, pessaire) Hématurie, protéinurie: Avis uro, néphro Anomalies ex neurologique: avis neurologue 10

11 Arbre décisionnel des TTT d épreuve en fonction des mécanismes Quelque soit le mécanisme identifié, traitement par E2 local : 1 le soir 3 mois puis 1 à 2 fois par semaine à vie Chirurgie (Bandelette TVT) avec avis gynécologue ou urologue Palliatif Avis urologue ou gynécologue Protections, pessaire (cube++) IU d effort Rééducation périnéale Si échec de ces mesures IU par impériosité Rééducation périnéale Si échec de ces mesures Anticholinergique l oxybutinine (Ditropan*) ou chlorure de trospium (Ceris*) pendant 4 à 6 semaines Si échec de ce traitement Avis urologue ou gynécologue IU par rétention (RPM >50 cc) Nouveau sondage AR Réaliser un bilan biologique Traitement par alpha bloquants pendant 2 à 3 semaines. A continuer si disparition du RPM. Si échec de ce traitement 11

12 Intérêt d un protocole sur l IU en structure Pathologie sous-estimée, fréquente Relation entre IU et institution Démarche diagnostique simple Prévention efficace Coût important Solutions apportées par les soignants La prise en charge pluridisciplinaire de l IU est simple, peu consommatrice de temps et d examens complémentaires, améliore l autonomie des patientes. 12

13 Prise en charge multidisciplinaire de l IU de la femme âgée en structure 3 protocoles: 1 protocole soignant de dépistage,1 protocole infirmier de prise en charge et 1 protocole médical de prise en charge. Prise en charge de l IU simplifiée, pluridisciplinaire Aides-soignants soignants:. dépistage systématique des troubles mictionnels (à l entrée, 3 et 6 mois, 1 an); BU et questionnaire Infirmiers: évaluation de l IU; actions correctives; recherche d un RPM. Médecins: : différencier les causes potentiellement réversibles de celles relevant de l avis spécialisé; mesures thérapeutiques simples; traitement d épreuve. 13

14 Questionnaire d évaluation de la fonction urinaire A/ SI PATIENTE INTERROGEABLE 1. Avez-vous vous des fuites urinaires? 2. Avez-vous vous des envies pressantes d uriner? 3. Urinez-vous souvent la nuit? 4. Urinez-vous souvent le jour? 5. Avez-vous vous des pertes d urines lors d efforts? 6. Portez-vous des protections? 7. Devez-vous vous pousser pour uriner ou déféquer? B/ Si patiente in interrogeable : 1. Le lit est-t-il souillé? 2. Le linge est-t-il souillé? 3. Y a t-il des odeurs d urines dans la chambre? 4. La patiente demande souvent de l emmener aux toilettes C/ RESULTAT : questionnaire positif si au moins 1 oui aux questions. Si négatif, arrêter le questionnaire et archiver. Si positif, suivantes : poser les questions Evaluation du retentissement sur la vie quotidienne. Evaluation de facteurs de risque. 14

15 Arbre décisionnel du dépistage de l IU. Femme âgée 65 A Entrant en structure Ou à 3, 6, 12 mois de l entrée. Par soignants (AS) Questionnaire et BU BU + BU Questionnaire positif BU - Questionnaire ECBU et transmission au médecin Protocole infirmier de prise en charge de l IU Archiver les résultats dans le dossier patient Réévaluer à 1 mois: Questionnaire et BU 15

16 Arbre décisionnel de prise en charge de l IU. BU = bandelette urinaire RPM = résidu post-mictionnel AR = aller-retour Dépistage par les soignants Questionnaire d évaluation positif Plainte de la patiente Fuites urinaires Troubles mictionnels + IDE Faire une BU BU (leuco et nitrites -) BU + (leuco + et/ou nitrites +) Recherche de causes simples ECBU + transmission au médecin Causes simples trouvées Actions correctives par les soignants Persistance des troubles urinaires Sondage AR RPM dans dossier Pas de causes simples Transmettre au médecin Refus du sondage par la patiente Réévaluer la fonction urinaire à 1 mois Persistance des troubles Disparition des troubles urinaires Disparition des troubles urinaires noter dans le dossier patient 16

17 Causes simples recherchées par les IDE L IDE pourra apporter des actions correctives simples: -erreurs hygiéno-diététiques diététiques: : limiter des apports hydriques excessifs (max 2 l/j) ; diminuer la consommation d alcool, tabac, café. -la constipation : veiller à apporter des fibres au régime alimentaire, favoriser une hydratation correcte (1,5 l /jour) mais non excessive. Si les WC SONT SURELEVES, mettre un marchepied pour que la patiente, une fois assise sur les WC, puisse relever les jambes. vérifier si l accès aux WC est satisfaisant -vérifier si est satisfaisant pour la patiente: éclairage. Si patiente à mobilité réduite, veiller à ce que l équipe soignante l amène à heures fixes aux toilettes toutes les 2H- 2H30. 17

18 Organigramme des mesures thérapeutiques (TTT) en fonction des causes identifiables Causes identifiables et mesures TTT Interrogatoire EP BU RPM Médicaments: ou des doses Fécalome: Désobstruction, TTTconstipation marchepied aux WC Infection urinaire : ATB, BU > 48 H RPM > 50 cc BiologieTTT α bloquant Avis uro,néphro Mobilité Aide des soignants à heures fixes Vaginite atrophique: E2 locaux Glycosurie : recherche diabète Delirium Traiter et réévaluer la fonction urinaire. Prolapsus : avis chir (gynécologue) ou palliatif (change, pessaire) Hématurie, protéinurie: Avis uro, néphro Anomalies ex neurologique: avis neurologue 18

19 Grille de recueil des causes simples de l Incontinence Urinaire (IU) Identification des causes Oui Non Pourquoi? Erreur hygiéno-diététiques : Café Tabac OH Constipation Accès aux WC Mobilité réduite Peur de déranger 19

20 Grille de recueil des actions correctives Actions correctives Hygiénodiététiques : Limiter le café Limiter le tabac Limiter OH Hydratation quotidienne 1,5l/j sauf si patient en RH Limiter les apports hydriques après 17h Constipation : Application du protocole constipation Faire marcher Transmises Préconisées au patient OUI NON OUI NON Observations 20

21 Accès aux WC Sonnette hors de portée Dégager l accès aux WC Chaussures Inciter la patiente à aller aux WC régulièrement Constat de mauvaise posture Eclairage défectueux Mobilité réduite Mise en place d un plan de soin AS marche Demande de prescription kiné aux médecins Peur de déranger : Rassurer le patient 21

22 ANNEXE DE LA GRILLE DES ACTIONS CORRECTIVES Actions correctives Ce qui doit être fait HYGIENO- DIETETIQUES Limiter le café Dans osiris faire un objectif médical pour prévenir le médecin Limiter le tabac L IDE doit informer le patient que le tabac à un effet nocif sur l incontinence urinaire. S il pose des questions à ce sujet, lui dire de demander au médecin. Nous n avons pas toutes les réponses Limiter l alcool Idem limiter le tabac Hydratation quotidienne L IDE doit faire apparaître «faire 1,5l/j sauf si patient en boire» à 8h-10h 12h 14h 16h RH dans le plan de soins AS sur Osiris Limiter les apports Idem Hydratation quotidienne hydriques après 17h CONSTIPATION Application du protocole L IDE doit mettre en route le protocole constipation et en informer les AS Faire marcher - L IDE demande aux AS (staff, messagerie) de faire marcher le patient - L IDE demande au médecin en faisant un objectif médical de prescrire une aide à la marche par les kinés - L IDE demande au cadre de santé s il est possible de changer le patient de chambre (s il est trop loin du restaurant) afin de l accompagner à pied plutôt qu en fauteuil roulant pour cause de trajet trop long. 22

23 DISCUSSION Difficultés: Lié au rôle des IDE: sondage, temps d échange en staff pour définir des actions correctives, temps pour réévaluer. Lié au rôle des AS: manque de formation, attention aux changes sytématiques= facilité!!, très investie mais peu de retour. Lié à la patiente: rééducation périnéale,oestrogénothérapie, compréhension, adhésion au projet, patients à mobilité réduite. Lié au rôle des AS: Lié à la patiente Propositions d amélioration: Échographie portable Intérêt majeur de la rééducation périnéale Formation des soignants pour prise de conscience Formation des médecins libéraux +++ (rééducation périnéale, oestrogénothérapie) Recours à une consultation gériatrique spécialisée? 23

24 Conclusion IU de la femme âgée mixte, plurifactorielle. IU s explique par des variations physiologiques qui prédisposent à développer une réèlle IU. Petite vessie, se contractant souvent, quand mobilité réduite ++++ Relation avec Infection urinaire, fécalome, incontinence anale Importance des soignants dans la prise en charge de l incontinence urinaire de la femme âgée= Amélioration de la qualité de vie et de l autonomie. éducation de la patiente (connaissance de son périnée et de sa fonction urinaire, conseils hygiéno-diététiques) lui apporter de l aide pour respecter sa physiologie de la miction toute mesure favorisant son autonomie (adaptation locaux, kiné, famille) Motiver les médecins à prendre en charge ce problème Formation des acteurs de 1 ère ligne, prise en charge pluridisciplinaire 24

INCONTINENCE URINAIRE DU SUJET AGE

INCONTINENCE URINAIRE DU SUJET AGE INCONTINENCE URINAIRE DU SUJET AGE Incontinence urinaire du sujet âgé Particularités épidémiologiques Pathologie féminine 1 femme sur 5 après 65 ans 1 femme sur 4 après 85 ans 1 / 2 à 2 / 3 en institution

Plus en détail

INCONTINENCE URINAIRE

INCONTINENCE URINAIRE INCONTINENCE URINAIRE Généralités Perte involontaire d'urine par l'urètre. Symptôme fréquent (2,5 millions de personnes en France). Nombre sous estimé. Risque 2 fois plus élevé pour les femmes que pour

Plus en détail

INCONTINENCE URINAIRE DU SUJET ÂGÉ «Un syndrome gériatrique majeur» Ph. Chassagne, CHU Rouen

INCONTINENCE URINAIRE DU SUJET ÂGÉ «Un syndrome gériatrique majeur» Ph. Chassagne, CHU Rouen INCONTINENCE URINAIRE DU SUJET ÂGÉ «Un syndrome gériatrique majeur» Ph. Chassagne, CHU Rouen Incontinence urinaire du sujet âgé 1. Epidémiologie 2. Modifications physiologiques associées à l âge altérant

Plus en détail

Mme X agée de 75 ans, autonome, G3P3, ATCD : Insuffisance cardiaque vient vous consulter pour fuites urinaires. Elle présente des pollakiuries,

Mme X agée de 75 ans, autonome, G3P3, ATCD : Insuffisance cardiaque vient vous consulter pour fuites urinaires. Elle présente des pollakiuries, Cas clinique n 2 Mme X agée de 75 ans, autonome, G3P3, ATCD : Insuffisance cardiaque vient vous consulter pour fuites urinaires. Elle présente des pollakiuries, urgenturies et des fuites urinaires à l

Plus en détail

Incontinence urinaire de la femme âgée

Incontinence urinaire de la femme âgée Incontinence urinaire de la femme âgée Généralités Anatomie Épidémiologie Vieillissement et IU Étiologies Évaluation médicale m de l IU l et traitement 2 cas particuliers: Rétention - Troubles cognitifs

Plus en détail

L INCONTINENCE URINAIRE TYPES ET CAUSES

L INCONTINENCE URINAIRE TYPES ET CAUSES L INCONTINENCE URINAIRE TYPES ET CAUSES Le Mai Tu, MD, M.Sc., urologue Institut universitaire de gériatrie de Sherbrooke Centre hospitalier universitaire de Sherbrooke Université de Sherbrooke Octobre

Plus en détail

Incontinence urinaire de la femme

Incontinence urinaire de la femme Incontinence urinaire de la femme Perte involontaire d urine quelles que soient les circonstances de survenue. (ICS 2002) Dr Antoine Wallois Clinique Pauchet Amiens Interrogatoire : essentiel +++ Facteurs

Plus en détail

Dr Thomas CHARLES Service d Urologie Centre de pelvi-périnéologie

Dr Thomas CHARLES Service d Urologie Centre de pelvi-périnéologie Dr Thomas CHARLES Service d Urologie Centre de pelvi-périnéologie Vrai / Faux? L incontinence urinaire est fréquente L incontinence urinaire fait partie du vieillissement normal L incontinence urinaire

Plus en détail

FUITES D URINES. Introduction

FUITES D URINES. Introduction FUITES D URINES Introduction L incontinence urinaire est la perte non contrôlée des urines. En France, on estime qu environ 3 millions de femmes sont confrontées à ce problème. L incontinence reste un

Plus en détail

Prise en charge de l incontinence urinaire en H.d.J.

Prise en charge de l incontinence urinaire en H.d.J. Prise en charge de l incontinence urinaire en H.d.J. L INCONTINENCE URINAIRE Fréquente, véritable problème gériatrique Il est important de la rechercher : Sujet le plus souvent tabou Symptômes minimisés

Plus en détail

L INCONTINENCE URINAIRE CHEZ LA FEMME

L INCONTINENCE URINAIRE CHEZ LA FEMME EPU PEGASE L INCONTINENCE URINAIRE CHEZ LA FEMME Mardi 14 septembre 2004 Expert : Dr François OLIVIER Formateur : Dr Marie-Claude LELEUX 2 PLAN ET INTRODUCTION 1) Plan et introduction 2) Pré-test page

Plus en détail

Incontinence urinaire a l effort chez la femme. Dr BOILEAU Laurent MEDIPOLE de SAVOIE

Incontinence urinaire a l effort chez la femme. Dr BOILEAU Laurent MEDIPOLE de SAVOIE Incontinence urinaire a l effort chez la femme Dr BOILEAU Laurent MEDIPOLE de SAVOIE INTRODUCTION EPIDEMIOLOGIE Forme d incontinence la plus fréquente chez la femme Pathologie souvent méconnue ou minimisée

Plus en détail

Pour toutes les personnes qui veulent en savoir plus sur l incontinence

Pour toutes les personnes qui veulent en savoir plus sur l incontinence Pour toutes les personnes qui veulent en savoir plus sur l incontinence Texte: Inkontinenscentrum i Västra Götaland Photographie: Kajsa Lundberg Layout: Svensk Information Avez-vous des difficultés à vous

Plus en détail

LES BONNES PRATIQUES

LES BONNES PRATIQUES LES BONNES PRATIQUES DE SOINS EN ÉTABLISSEMENTS D H É B E R G E M E N T POUR PERSONNES ÂGÉES DÉPENDANTES Direction Générale de la Santé Direction Générale de l Action Sociale Société Française de Gériatrie

Plus en détail

L incontinence urinaire de la femme

L incontinence urinaire de la femme L incontinence urinaire de la femme Dr Mehdi Jaidane Introduction - Définition Incontinence : symptôme, signe, pathologie Définition : «perte involontaire d urine d par l urèthre» Nouvelle définition d

Plus en détail

Professeur Pierre Marès Damien Chavanat

Professeur Pierre Marès Damien Chavanat Professeur Pierre Marès Damien Chavanat collection 10019-PL08593 L incontinence urinaire donne lieu à des pertes incontrôlables et involontaires d urine qui peuvent se produire à tout moment, de jour comme

Plus en détail

Incontinence Urinaire Epidémologie Typologie des femmes ayant une vessie distendue

Incontinence Urinaire Epidémologie Typologie des femmes ayant une vessie distendue Incontinence Urinaire Epidémologie Typologie des femmes ayant une vessie distendue Épidémiologie Plus de 20% des femmes de tous les âges, soit : 15% des adolescentes, 40% des femmes de plus de 50 ans Plus

Plus en détail

INCONTINENCE URINAIRE

INCONTINENCE URINAIRE INCONTINENCE URINAIRE Dr. René Yiou Service d urologie et département d anatomie CHU Henri Mondor 51, avenue du Maréchal de-lattre-de-tassigny 94010 Créteil Tel: 0149812559 Fax: 01.49.81.25.52 Email: rene.yiou@hmn.ap-hop-paris.fr

Plus en détail

Incontinence urinaire : trop souvent taboue

Incontinence urinaire : trop souvent taboue Incontinence urinaire : trop souvent taboue Tous concernés! De quoi s agit-il? C est une perte accidentelle ou involontaire des urines, qu il s agisse de quelques gouttes à une fuite plus conséquente :

Plus en détail

LE VIEILLISSEMENT UROLOGIQUE: INCONTINENCE URINAIRE. Dr WILLERY Pôle Gériatrie CH ROUBAIX

LE VIEILLISSEMENT UROLOGIQUE: INCONTINENCE URINAIRE. Dr WILLERY Pôle Gériatrie CH ROUBAIX LE VIEILLISSEMENT UROLOGIQUE: INCONTINENCE URINAIRE Dr WILLERY Pôle Gériatrie CH ROUBAIX LE VIEILLISSEMENT UROLOGIQUE: INCONTINENCE URINAIRE 1. DEFINITIONS 2. LE VIEILLISSEMENT URINAIRE 3. L INCONTINENCE

Plus en détail

L incontinence urinaire de la femme

L incontinence urinaire de la femme L incontinence urinaire de la femme I- Introduction - Définition : Dr Mehdi Jaidane L incontinence urinaire est à la fois un symptôme dont se plaint la patiente, un signe clinique et une pathologie. L

Plus en détail

Echographie introïtale : Place en Pelvi-Périnéologie

Echographie introïtale : Place en Pelvi-Périnéologie Echographie introïtale : Place en Pelvi-Périnéologie Club d Echanges en Pelvi-Périnéologie Samedi 4 octobre 2014 Institut Portman Dr philippe FARBOS Service de Radiologie (drs DESCAT, FARBOS, LEVANTAL,

Plus en détail

DES : Médecine physique et de réadaptation. Module : Troubles sphinctériens et MPR Paris: février 2008. Coordonnateur : Gérard AMARENCO

DES : Médecine physique et de réadaptation. Module : Troubles sphinctériens et MPR Paris: février 2008. Coordonnateur : Gérard AMARENCO DES : Médecine physique et de réadaptation Module : Troubles sphinctériens et MPR Paris: février 2008 Coordonnateur : Gérard AMARENCO Titre :La rééduca)on périnéale Auteur : Gilberte Robain Cofemer 2008

Plus en détail

(SEP) Sclérose en plaques

(SEP) Sclérose en plaques La sclérose en plaques est une maladie neurologique connue depuis le siècle dernier. Les troubles vésico-sphinctériens ont été très longtemps sousestimés et malheureusement pris en considération en phase

Plus en détail

Bilan et traitement de l incontinence anale (IA) Emilie DUCHALAIS - Nantes DESC Chirurgie viscérale 08 juin 2011

Bilan et traitement de l incontinence anale (IA) Emilie DUCHALAIS - Nantes DESC Chirurgie viscérale 08 juin 2011 Bilan et traitement de l incontinence anale (IA) Emilie DUCHALAIS - Nantes DESC Chirurgie viscérale 08 juin 2011 Incontinence Anale : Définition Absence de continence anale Continence anale Emission de

Plus en détail

Item 321 : Incontinence urinaire de l'adulte Prolapsus et Incontinence Urinaire d'effort (IUE) (Évaluations)

Item 321 : Incontinence urinaire de l'adulte Prolapsus et Incontinence Urinaire d'effort (IUE) (Évaluations) Item 321 : Incontinence urinaire de l'adulte Prolapsus et Incontinence Urinaire d'effort (IUE) (Évaluations) Collège National des Gynécologues et Obstétriciens Français (CNGOF) Date de création du document

Plus en détail

Incontinence Urinaire Examen Clinique Calendrier Mictionnel

Incontinence Urinaire Examen Clinique Calendrier Mictionnel Incontinence Urinaire Examen Clinique Calendrier Mictionnel R. MATIS Département de périnéologie du GH-ICL Examen clinique Interrogatoire Manœuvre de Bonney Calendrier Mictionnel Interrogatoire Circonstances

Plus en détail

Infections Urinaires Quoi de neuf?

Infections Urinaires Quoi de neuf? Infections Urinaires Quoi de neuf? 6 ème journée régionale Hygiène et prévention du risque infectieux en établissement médico-sociaux Laurence Guet De nouvelles recommandations SPILF 2014 1. Recommandations

Plus en détail

Troubles de la continence urinaire et de la miction

Troubles de la continence urinaire et de la miction Troubles de la continence urinaire et de la miction DESC 2015 > 5ans!!!! Situations pathologiques variées, le plus souvent fonctionnelles, des plus bénignes aux plus graves! Physiopathologie vésico-sphinctérienne

Plus en détail

Troubles génitaux sphinctériens dans la. P Gallien, centre MPR Notre Dame de Lourdes, Rennes

Troubles génitaux sphinctériens dans la. P Gallien, centre MPR Notre Dame de Lourdes, Rennes Troubles génitaux sphinctériens dans la SEP P Gallien, centre MPR Notre Dame de Lourdes, Rennes Rappel anatomique Rappel anatomique Structures anatomiques en jeux Plancher pelvien et le sphincter strié

Plus en détail

Chapitre 1 : Introduction à la rééducation périnéale

Chapitre 1 : Introduction à la rééducation périnéale Chapitre 1 : Introduction à la rééducation périnéale 1. Historique. Kegel (1949). Bourcier (1970). 1985 : reconnaissance officielle d acte de MK. Développement de la MK périnéale : facteur éco/p sociale

Plus en détail

Traiter l incontinence urinaire sans chirurgie ni médication chez les femmes de 60 ans et plus. Observatoire Vieillissement et Société

Traiter l incontinence urinaire sans chirurgie ni médication chez les femmes de 60 ans et plus. Observatoire Vieillissement et Société Traiter l incontinence urinaire sans chirurgie ni médication chez les femmes de 60 ans et plus Observatoire Vieillissement et Société Conférencière Une présentation de: Chantale Dumoulin, PT, PhD. Professeure

Plus en détail

BILAN URODYNAMIQUE ET INCONTINENCE URINAIRE

BILAN URODYNAMIQUE ET INCONTINENCE URINAIRE BILAN URODYNAMIQUE ET INCONTINENCE URINAIRE INTRODUCTION Ce sont l interrogatoire et l examen clinique bien conduits qui font le diagnostic d incontinence urinaire, pas le BUD L'urgenturie n est pas toujours

Plus en détail

LE VIEILLISSEMENT DE L'APPAREIL URINAIRE

LE VIEILLISSEMENT DE L'APPAREIL URINAIRE 04.11.08 Dr Frant Gérontologie LE VIEILLISSEMENT DE L'APPAREIL URINAIRE I)Physiopathologie A)La vessie B)Les reins C)L'uretère II)La dysurie & rétention chronique d'urine A)Généralités B)Chez l'homme 1)Adénome

Plus en détail

Après un an d enquête, 1176 femmes travaillant au C.H.U avaient répondu à notre questionnaire.

Après un an d enquête, 1176 femmes travaillant au C.H.U avaient répondu à notre questionnaire. Prévalence de l incontinence urinaire d effort selon le traumatisme obstétrical et la catégorie socio-. G. Philippe (1), I. Clément (2), I. Thaon (3) (1) Service d urologie C.H.U St jacques, Besançon (2)

Plus en détail

Item 121 (Item 321) Incontinence urinaire de l adulte EVALUATIONS

Item 121 (Item 321) Incontinence urinaire de l adulte EVALUATIONS Item 121 (Item 321) Incontinence urinaire de l adulte EVALUATIONS 2014 1 QUESTION 1/5 : Une incontinence urinaire permanente chez la femme doit faire évoquer : A - Une incontinence urinaire par urgenturie

Plus en détail

Incontinence urinaire. DR.L.PEYRAT C.H.U. Tenon, Paris

Incontinence urinaire. DR.L.PEYRAT C.H.U. Tenon, Paris Incontinence urinaire DR.L.PEYRAT C.H.U. Tenon, Paris INCONTINENCE URINAIRE : DEFINITION 2002 ICS (Internationnal Contience Society) : perte involontaire d urine, on distingue Symptôme : élément décrit

Plus en détail

Incontinence urinaire de la femme

Incontinence urinaire de la femme Incontinence urinaire de la femme AFML formation du 4 et 5 mars 2011 Dr Pierre-Charles CHERRIER Dr Anne-Marie JANICKI Définitions L incontinence urinaire est définie, selon l International Continence Society

Plus en détail

Définition. IUE de la femme neurologique INCONTINENCE URINAIRE : DEFINITION. Hyperactivité vésicale. Incontinence urinaire mixte 28/01/13

Définition. IUE de la femme neurologique INCONTINENCE URINAIRE : DEFINITION. Hyperactivité vésicale. Incontinence urinaire mixte 28/01/13 Définition IUE de la femme L.peyrat INCONTINENCE : perte involontaire des urines par voies naturelles, au dehors de l acte mictionnel et entraînant une gêne sociale (patient, entourage) significative INCONTINENCE

Plus en détail

Incontinence Urinaire Bandelettes sous urétrales BSU

Incontinence Urinaire Bandelettes sous urétrales BSU Incontinence Urinaire Bandelettes sous urétrales BSU BSU Bandelette Synthétique Non résorbable Intervention chirurgicale Par voie vaginale Faible morbidité Hospitalisation maximum 48h BSU - Principes Intervention

Plus en détail

Les Jeudis de l'europe

Les Jeudis de l'europe Indications du Bilan Urodynamique Béatrice LERICHE. Infirmerie protestante. 69300 CALUIRE LE BILAN URODYNAMIQUE PRINCIPES DU BILAN : Pression vésicale. Pression abdominale Pression détrusorienne Pression

Plus en détail

Incontinence urinaire chez la femme

Incontinence urinaire chez la femme Incontinence urinaire chez la femme C est une perte involontaire d urine par l urètre. Elle est multifactorielle. Elle retentie sur l activités professionnelles, sociales et psychiques des patientes. Dans

Plus en détail

L incontinence urinaire chez la personne âgée

L incontinence urinaire chez la personne âgée L incontinence urinaire chez la personne âgée Dre Michèle Morin Interniste gériatre Centre d excellence sur le vieillissement de Québec Définition Toute perte d urine involontaire, en quantité suffisante

Plus en détail

Place du bilan urodynamique dans les explorations de l incontinence urinaire. Dr Béatrice DAVENNE

Place du bilan urodynamique dans les explorations de l incontinence urinaire. Dr Béatrice DAVENNE 1 Place du bilan urodynamique dans les explorations de l incontinence urinaire Dr Béatrice DAVENNE Médecin de Médecine Physique et de Réadaptation. Chef de service Rééducation Neurologique et Urodynamique

Plus en détail

MESURE DU CONTENU VÉSICAL PAR TECHNIQUE

MESURE DU CONTENU VÉSICAL PAR TECHNIQUE MESURE DU CONTENU VÉSICAL PAR TECHNIQUE ULTRASONIQUE (SYSTÈME D ÉCHOGRAPHIE PORTABLE POUR LA VESSIE) RAPPORT D EVALUATION TECHNOLOGIQUE DÉCEMBRE 2008 Service évaluation des actes professionnels 2 avenue

Plus en détail

Le patient neurologique et ses prolapsus. M. Le Fort, L. Le Normand, J.J. Labat, B. Reiss, B. Perrouin-Verbe

Le patient neurologique et ses prolapsus. M. Le Fort, L. Le Normand, J.J. Labat, B. Reiss, B. Perrouin-Verbe Le patient neurologique et ses prolapsus M. Le Fort, L. Le Normand, J.J. Labat, B. Reiss, B. Perrouin-Verbe prolapsus pelvien = pathologie fréquente pourtant risque de méconnaissance / dysfonctions pelvi-périnéales

Plus en détail

«De l apprentissage de la continence à sa préservation tout au long de la vie»

«De l apprentissage de la continence à sa préservation tout au long de la vie» «De l apprentissage de la continence à sa préservation tout au long de la vie» Ghislaine Philippe, kinésithérapeute spécialisée en périnéologie, Membre de l Association Réseau Recherche en Périnéologie

Plus en détail

KEAT : premier électrostimulateur sans fil d auto-rééducation périnéale à domicile

KEAT : premier électrostimulateur sans fil d auto-rééducation périnéale à domicile L incontinence : une maladie très fréquente D après le Pr François Haab, chirurgien urologue, coordinateur du centre d explorations périnéales de l hôpital Tenon (Paris) Des solutions adaptées à chaque

Plus en détail

LES DISPOSITIFS MEDICAUX IMPLANTABLES EN URO-GYNECOLOGIE

LES DISPOSITIFS MEDICAUX IMPLANTABLES EN URO-GYNECOLOGIE LES DISPOSITIFS MEDICAUX IMPLANTABLES EN URO-GYNECOLOGIE (OBSTRUCTION ET INCONTINENCE) 10, 11 et 12 octobre 2006 Dr Jacques BISERTE Urologie = pathologies des app. excréto-urinaire et génital masculin

Plus en détail

Sclérose en plaques. Nathalie MAGRO Infirmière Coordinatrice du Réseau Rhône Alpes Sclérose En Plaques Avec la participation de Maryse CELLIER

Sclérose en plaques. Nathalie MAGRO Infirmière Coordinatrice du Réseau Rhône Alpes Sclérose En Plaques Avec la participation de Maryse CELLIER Sclérose en plaques Nathalie MAGRO Infirmière Coordinatrice du Réseau Rhône Alpes Sclérose En Plaques Avec la participation de Maryse CELLIER Intervention du samedi 26 juin 2010 Introduction La sclérose

Plus en détail

INCONTINENCE URINAIRE (épidémiologie)

INCONTINENCE URINAIRE (épidémiologie) Capacité de gériatrie - Mars 2011 Dr G. Delorme SERVICE D UROLOGIE ET TRANSPLANTATION RENALE CHU BESANCON INCONTINENCE URINAIRE (épidémiologie) Difficile à évaluer avec précision 30% des femmes présentent

Plus en détail

L Incontinence Urinaire au FEMININ. Examen paraclinique. Résidu Post Mictionnel. Examen pelvien

L Incontinence Urinaire au FEMININ. Examen paraclinique. Résidu Post Mictionnel. Examen pelvien L Incontinence Urinaire au FEMININ Dr Isabelle Kaelin-Gambirasio Erika Vögele Dr Johanna Sommer Examen pelvien Inspection : Atrophie vulvovaginale Inflammation vaginale Pertes d urines à la toux Prolapsus

Plus en détail

Incontinence urinaire en gériatrie. DR Depireux urologue DR Noël l interniste

Incontinence urinaire en gériatrie. DR Depireux urologue DR Noël l interniste Incontinence urinaire en gériatrie DR Depireux urologue DR Noël l interniste Vieillissement Variabilité interindividuelle des effets du vieillissement. Aboutissement à un groupe hétérogh rogène du point

Plus en détail

Maladie honteuse. La place de. les incontinences urinaires. Importance du problème. Mythes et réalités

Maladie honteuse. La place de. les incontinences urinaires. Importance du problème. Mythes et réalités Maladie honteuse La place de l anamnèse dans les incontinences urinaires Plus d une femme sur deux reportant des pertes d urine plus d une fois par semaine n en a jamais parlé à son médecin 1 1 Harris

Plus en détail

Prise en charge de l incontinence en hôpital de jour : - un bilan adapté aux patients présentant des troubles cognitifs - conseils aux aidants

Prise en charge de l incontinence en hôpital de jour : - un bilan adapté aux patients présentant des troubles cognitifs - conseils aux aidants Prise en charge de l incontinence en hôpital de jour : - un bilan adapté aux patients présentant des troubles cognitifs - conseils aux aidants Angélique SWIERZEWSKI (Aide soignante) Stéphanie TAGLANG,

Plus en détail

Troubles fonctionnels urinaires (TFU) (Faire Ctrl-P pour imprimer)

Troubles fonctionnels urinaires (TFU) (Faire Ctrl-P pour imprimer) Troubles fonctionnels urinaires (TFU) (Faire Ctrl-P pour imprimer) Prise en main rapide Avertissement : Le module Troubles Fonctionnels Urinaires développé sur Episodus est un module d aide au diagnostic,

Plus en détail

EDUCATION THERAPEUTIQUE A L'AUTO SONDAGE INTERMITTENT

EDUCATION THERAPEUTIQUE A L'AUTO SONDAGE INTERMITTENT EDUCATION THERAPEUTIQUE A L'AUTO SONDAGE INTERMITTENT Fiche descriptive d un programme d éducation thérapeutique à l auto-sondage intermittent Thème du programme: l amélioration et la conservation de son

Plus en détail

Dénutrition de la personne âgée en EHPAD

Dénutrition de la personne âgée en EHPAD Dénutrition de la personne âgée en EHPAD CONSTAT DEFINITION DE LA DENUTRITION «La dénutrition est la conséquence d une insuffisance d apport protéique (dénutrition exogène) ou d un hypercatabolisme lié

Plus en détail

Fuites d urine des femmes

Fuites d urine des femmes mai 2006 Dr Jean-François Hermieu Dr Emmanuel Cuzin et le Comité d urologie et de périnéologie de la femme Fuites d urine des femmes En parler pour se soigner Si vous avez des fuites d urine n ayez pas

Plus en détail

Faiblesse de la vessie? Vessie hyperactive? Agissez! Que pouvez-vous faire contre les envies fréquentes d uriner ou une vessie hyperactive?

Faiblesse de la vessie? Vessie hyperactive? Agissez! Que pouvez-vous faire contre les envies fréquentes d uriner ou une vessie hyperactive? Faiblesse de la vessie? Vessie hyperactive? Agissez! Que pouvez-vous faire contre les envies fréquentes d uriner ou une vessie hyperactive? Troubles de la vessie chez les femmes: très répandus, peu exprimés

Plus en détail

L incontinence urinaire de la femme. J.Lansac CHU Tours

L incontinence urinaire de la femme. J.Lansac CHU Tours L incontinence urinaire de la femme J.Lansac CHU Tours Définitions IUE= fuite d urines lors d activités physiques, toux éternuement IU par impériosité = Urgenturie = plainte de fuite urinaire involontaire

Plus en détail

IUE de la Femme agée. M Carbonnel

IUE de la Femme agée. M Carbonnel IUE de la Femme agée M Carbonnel Introduction Augmentation de IU et de sa sévérité avec age Variable en fonction du lieu de vie ( >80 ans 80% institution, 25% domicile) Viellissement physiologique Dépendance,

Plus en détail

Comment apparaît l incontinence urinaire?

Comment apparaît l incontinence urinaire? Comment apparaît l incontinence urinaire? Les pertes involontaires d urine sont liées à un mauvais fonctionnement de la vessie et des muscles du plancher pelvien. Ce chapitre décrit en détail leur fonctionnement.

Plus en détail

Dossier de presse. Semaine Nationale de la Continence Urinaire. Du 14 au 20 mars 2011

Dossier de presse. Semaine Nationale de la Continence Urinaire. Du 14 au 20 mars 2011 Dossier de presse Semaine Nationale de la Continence Urinaire Du 14 au 20 mars 2011 Continence de la personne âgée : une prise en charge globale et pluridisciplinaire au service de la qualité de vie Service

Plus en détail

Anne Laure Chauveau Cadre de santé Journée Colines 26 janvier 2016. Prise en charge des troubles de la continence chez la personne dépendante

Anne Laure Chauveau Cadre de santé Journée Colines 26 janvier 2016. Prise en charge des troubles de la continence chez la personne dépendante Anne Laure Chauveau Cadre de santé Journée Colines 26 janvier 2016 Prise en charge des troubles de la continence chez la personne dépendante 1 Contexte de travail Consommation importante Utilisation pas

Plus en détail

Comment aborder une incontinence urinaire féminine en médecine générale?

Comment aborder une incontinence urinaire féminine en médecine générale? Comment aborder une incontinence urinaire féminine en médecine générale? V. RAVERY Service d Urologie CHU Bichat Paris Problème important de santé publique Prévalence IUF 10-30 % (3 à 6 millions de femmes)

Plus en détail

Vous perdez des gouttes d'urine en toussant ou en sautant. Vous avez de la difficulté à vous rendre à temps à la toilette

Vous perdez des gouttes d'urine en toussant ou en sautant. Vous avez de la difficulté à vous rendre à temps à la toilette Vous perdez des gouttes d'urine en toussant ou en sautant Vous avez de la difficulté à vous rendre à temps à la toilette Vous avez des douleurs durant les relations sexuelles 1. LES PROBLÈMES DE VESSIE:

Plus en détail

VESSIES NEUROLOGIQUES

VESSIES NEUROLOGIQUES VESSIES NEUROLOGIQUES Dr Vincent Meyer Urologue Centre Hospitalier P. Oudot, Bourgoin Jallieu Miction physiologique Au moment du remplissage vésical : vessie relâchée et sphincter contracté Une fois que

Plus en détail

OUI OUI OUI OUIOUI OUI OUI OUI OUI. adhère au GIM! OUI OUI OUI OUI. La Mutuelle Centrale des Finances. DossIER

OUI OUI OUI OUIOUI OUI OUI OUI OUI. adhère au GIM! OUI OUI OUI OUI. La Mutuelle Centrale des Finances. DossIER Revue de la Mutuelle Centrale des Finances SSN 1141-4685 Prix 1,14 Juillet 2005 DossER La Mutuelle Centrale des Finances n o 133 OU adhère au GM! O O page 10 SavOR ncontinence ou ncontinentes ou incontinents?

Plus en détail

Dans le prolapsus rectal extériorisé: les troubles de la continence sont-ils suffisamment améliorés par la rectopexie par coelioscopie?

Dans le prolapsus rectal extériorisé: les troubles de la continence sont-ils suffisamment améliorés par la rectopexie par coelioscopie? Dans le prolapsus rectal extériorisé: les troubles de la continence sont-ils suffisamment améliorés par la rectopexie par coelioscopie? Mémoire de DESC de chirurgie hépatobiliaire et digestive SCVO, RENNES

Plus en détail

Facteurs favorisants. L âge dans les infections urinaires. L infection urinaire: Recommandations 2009

Facteurs favorisants. L âge dans les infections urinaires. L infection urinaire: Recommandations 2009 Le bon usage des antibiotiques dans les infections urinaires du sujet âgé Dr F. LECOMTE CHIC QUIMPER L infection urinaire: Recommandations 2009 Classification IU simples ou non compliquées (AP) Cystite

Plus en détail

IUE LES BANDELETTES SOUS URETRALES

IUE LES BANDELETTES SOUS URETRALES IUE LES BANDELETTES SOUS URETRALES L Incontinence Urinaire: - Chez la femme. - Quel que soit le type. - Tous âges confondus. Introduction A une PREVALENCE GLOBALE de 27,6%* Augmente avec l âge 2 pics:

Plus en détail

INCONTINENCE URINAIRE DES PERSONNES AGEES

INCONTINENCE URINAIRE DES PERSONNES AGEES INCONTINENCE URINAIRE DES PERSONNES AGEES A..DECAMPS,P.DEHAIL,V.BEAUMATIN Pôle de Gérontologie,Unité SSR GENERALITES «fuites involontaires d urine provenant de la défaillance du système de clôture ou d

Plus en détail

Stratégie d amélioration de la prise en charge de l infection urinaire du sujet âgé Le point de vue du gériatre

Stratégie d amélioration de la prise en charge de l infection urinaire du sujet âgé Le point de vue du gériatre Stratégie d amélioration de la prise en charge de l infection urinaire du sujet âgé Le point de vue du gériatre Docteur Christophe TRIVALLE Pôle GériatrieG christophe.trivalle@aphp.fr gerontoprevention.free.fr

Plus en détail

Apprendre pour la vie : Prise en charge des troubles vésicaux et intestinaux. Présenté par le bureau national de la Société canadienne de la SP

Apprendre pour la vie : Prise en charge des troubles vésicaux et intestinaux. Présenté par le bureau national de la Société canadienne de la SP : Prise en charge des troubles vésicaux et intestinaux Présenté par le bureau national de la Société canadienne de la SP Magali Plante Directrice des services et de l action sociale Société canadienne

Plus en détail

Contexte de l étude réalisée sur 10 semaines

Contexte de l étude réalisée sur 10 semaines Réalisation d un examen cytobactériologique des urines dans le service des maladies infectieuses et tropicales du CHU de Rouen : vers un résultat fiable à 100% A. Deperrois-Lefebvre, A. Le Gouas, F. Boissaud,

Plus en détail

Dr Azizi Fatima MG Rabat 11/04/2013

Dr Azizi Fatima MG Rabat 11/04/2013 Dr Azizi Fatima MG Rabat 11/04/2013 Introduction L anxiété fait partie du registre émotionnel normal de l être humain Le caractère pathologique doit être évalué à partir de critères diagnostiques aussi

Plus en détail

Troubles de la continence urinaire et de la miction. J. Moscovici (Toulouse)

Troubles de la continence urinaire et de la miction. J. Moscovici (Toulouse) Troubles de la continence urinaire et de la miction J. Moscovici (Toulouse) DESC 19/09/2012 Introduction Problème quotidien Vaste sujet médico-chirurgical Situations pathologiques variées, le plus souvent

Plus en détail

Incontinence anale! Séminaire DES! 13/02/2010! O. Roux!

Incontinence anale! Séminaire DES! 13/02/2010! O. Roux! Incontinence anale! Séminaire DES! 13/02/2010! O. Roux! Incontinence anale! Définitions! Diagnostic! Score! Explorations! Traitements.! !Lʼappareil sphinctérien! Sphincter interne : continence basale!

Plus en détail

CENTRE PUBLIC D ACTION SOCIALE L ARBRE DE VIE MAISON DE REPOS ET DE SOINS

CENTRE PUBLIC D ACTION SOCIALE L ARBRE DE VIE MAISON DE REPOS ET DE SOINS CENTRE PUBLIC D ACTION SOCIALE L ARBRE DE VIE MAISON DE REPOS ET DE SOINS 76, Rue de Pâturages 7390 QUAREGNON 065/956.600 065/956.548 Dossier Médical Concerne : Nom :.Prénom : Sexe : Adresse: N. Code Postal

Plus en détail

EXAMENS RADIOLOGIQUES

EXAMENS RADIOLOGIQUES Fixe : Uro.Nephro EXAMENS RADIOLOGIQUES La cystographie : o Examen permettant de visualiser la vessie au moyen d injection d un produit radio opaque soit : Par voie basse : cystographie rétrograde Par

Plus en détail

DEMANDE D ADMISSION. 3. Médecin traitant :...

DEMANDE D ADMISSION. 3. Médecin traitant :... Date: DEMANDE D ADMISSION Mme M-J Servais Tél. : 085/519289 1 Fax : 085/410315 Email : mj.servais@cnrf.be Mise à jour doc : 01/12/2013 Données administratives 1. Identification du patient : Nom :... Prénom

Plus en détail

PREVENTION DES CHUTES: L'approche des Equipes Infirmières et Aides Soignantes

PREVENTION DES CHUTES: L'approche des Equipes Infirmières et Aides Soignantes PREVENTION DES CHUTES: L'approche des Equipes Infirmières et Aides Soignantes I Ingrid VICENTE, Aide Soignante, Christine COLAS,IRUS Unité de Réadaptation Orthopédique 2EK Mars 2015 Forum :Prévention des

Plus en détail

Causes de l incontinence urinaire

Causes de l incontinence urinaire Causes de l incontinence urinaire Transitoire - fonctionnelles (alitement pour cause médicale, non repérage des toilettes) - infection urinaire - fécalome ; - confusion ; - iatrogènies (diurétiques, sédatifs,.).

Plus en détail

PERSONNE AGEE AUX URGENCES. Dr O.DROUIN Court Séjour Gériatrique CH VERDUN

PERSONNE AGEE AUX URGENCES. Dr O.DROUIN Court Séjour Gériatrique CH VERDUN PERSONNE AGEE AUX URGENCES Dr O.DROUIN Court Séjour Gériatrique CH VERDUN ET NON PAS URGENCES DE LA PERSONNE AGEE QUELQUES BANALITES TOUJOURS BONNES A PRECISER L âge n est pas une pathologie L âge de l

Plus en détail

Programme de rééducation de la vessie

Programme de rééducation de la vessie Programme de rééducation de la vessie 1 2 Introduction Ce à quoi vous devriez vous attendre : vous lever la nuit pour aller uriner à une ou Lorsque vous urinez, vous éliminez l équivalent d une à deux

Plus en détail

Introduction Diagnostic de la cystite aiguë

Introduction Diagnostic de la cystite aiguë CYSTITES Introduction Les infections urinaires basses sont fréquentes : 20 à 30 % des femmes adultes ont au moins une cystite* dans leur vie. La prévalence de l infection urinaire basse est 30 fois plus

Plus en détail

Assises professionnelles de l infectiologie

Assises professionnelles de l infectiologie Valoriser l infectiologie transversale par l amélioration de la qualité Arnaud Pouillart Hôpitaux pédiatriques de Nice CHU-Lenval 1 Champ de l étude Activités transversales : Expertise, activité intellectuelle

Plus en détail

30/10/2015. Voie ascendante, rétrograde. Anomalies anatomiques et/ou dispositif/exploration urinaire. Voie hématogène

30/10/2015. Voie ascendante, rétrograde. Anomalies anatomiques et/ou dispositif/exploration urinaire. Voie hématogène Infections urinaires communautaires Physio-pathologie Voie ascendante, rétrograde Anomalies anatomiques et/ou dispositif/exploration urinaire Voie hématogène 1 Rappel anatomique Rétrograde Rappel anatomique

Plus en détail

PROTECTION DU PLANCHER

PROTECTION DU PLANCHER «MIEUX VAUT PREVENIR QUE GUERIR» PROTECTION DU PLANCHER PELVIEN ET DU DOS PREVENTION DES INCONTINENCES URINAIRES CHEZ LES JEUNES FEMMES ET DES HERNIES INGUINALES CHEZ LES GARCONS. L analyse des statistiques

Plus en détail

Rétention urinaire et personnes âgées

Rétention urinaire et personnes âgées Rétention urinaire et personnes âgées Docteur Anne Marie Mathieu Chef de service Hôpital Corentin Celton AP-HP La rétention urinaire complète est une urgence diagnostique et thérapeutique. Risque vital

Plus en détail

TRAITEMENT DE L INCONTINENCE URINAIRE. Dr B Pogu Urologue FMC Sud Marne

TRAITEMENT DE L INCONTINENCE URINAIRE. Dr B Pogu Urologue FMC Sud Marne TRAITEMENT DE L INCONTINENCE URINAIRE Dr B Pogu Urologue FMC Sud Marne DEFINITION! Incontinence urinaire (IU) : perte involontaire des urines par l urètre, survenant en dehors de la miction et pouvant

Plus en détail

RESULTATS A LONG TERME DE L A BANDELETTE SOUS-URETRALE TVT DANS L IUE CHEZ LA FEMME. ALGER DECEMBRE 2014

RESULTATS A LONG TERME DE L A BANDELETTE SOUS-URETRALE TVT DANS L IUE CHEZ LA FEMME. ALGER DECEMBRE 2014 RESULTATS A LONG TERME DE L A BANDELETTE SOUS-URETRALE TVT DANS L IUE CHEZ LA FEMME. ALGER DECEMBRE 2014 INTRODUCTION L IUE : définie comme une perte involontaire d urine à travers le méat urétral lors

Plus en détail

patient porteur de BHR en SSR

patient porteur de BHR en SSR Gestion d un d patient porteur de BHR en SSR Centre Mutualiste de RééR ééducation et Réadaptation R Fonctionnelles de Kerpape D. HELGUEN-E. LE CAIGNEC EOHH Journée régionale de formation en hygiène hospitalière

Plus en détail

RÉÉDUCATION DE L INCONTINENCE URINAIRE. 26 novembre 2016 Anne CLARENNE

RÉÉDUCATION DE L INCONTINENCE URINAIRE. 26 novembre 2016 Anne CLARENNE RÉÉDUCATION DE L INCONTINENCE URINAIRE 26 novembre 2016 Anne CLARENNE ANAMNÈSE Motif de la consultation Antécédents Fonctionnalité périnéale Renseignements généraux Médicaments Bilans médicaux 26/11/2016

Plus en détail

Infections Urinaires en 2011 Epidémiologie, Prévention. Dr Thomas Perpoint Maladies Infectieuses et Tropicales GH Nord, Lyon JRFHH, mai 2011

Infections Urinaires en 2011 Epidémiologie, Prévention. Dr Thomas Perpoint Maladies Infectieuses et Tropicales GH Nord, Lyon JRFHH, mai 2011 Infections Urinaires en 2011 Epidémiologie, Prévention Dr Thomas Perpoint Maladies Infectieuses et Tropicales GH Nord, Lyon JRFHH, mai 2011 Plan Définitions Epidémiologie Prévalence, incidence, terrain

Plus en détail

Rééducation de la rééducation de l Incontinence Urinaire de l homme : Résultats. Guy Valancogne

Rééducation de la rééducation de l Incontinence Urinaire de l homme : Résultats. Guy Valancogne Rééducation de la rééducation de l Incontinence Urinaire de l homme : Résultats Guy Valancogne Depuis la fin des années 90 : études pour le cas spécifique de l incontinence masculine, - certaines d entre

Plus en détail

LA DYSURIE PSYCHOGENE

LA DYSURIE PSYCHOGENE LA DYSURIE PSYCHOGENE DEFINITION Le terme de Dysurie est utilisé en France pour désigner une gêne à la miction, avec un jet faible, long à apparaître et à se tarir,et avec la nécessité de pousser pour

Plus en détail

I. Contenu. II. Base juridique

I. Contenu. II. Base juridique Les modalités et les critères de qualification particulière permettant à la sage-femme de pratiquer la connaissance et la maîtrise du périnée: la formation de base I. Contenu Le (date à déterminer), le

Plus en détail