LA SITUATION ÉCONOMIQUE S EST STABILISÉE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LA SITUATION ÉCONOMIQUE S EST STABILISÉE"

Transcription

1 Suivez l activité des entreprises de Haute-Savoie NOTE DE CONJONCTURE 2 ème trimestre LA SITUATION ÉCONOMIQUE S EST STABILISÉE Les dirigeants haut-savoyards misaient sur une stabilité de l activité ce trimestre, tendance qui se confirme. Quelques indicateurs traduisent un frémissement d amélioration qui reste timide, à confirmer au prochain trimestre.

2 1 ÉVOLUTION DES INDICATEURS D ACTIVITÉ LE NIVEAU D ACTIVITÉ LE CHIFFRE D AFFAIRES 4% 10% 8% 12% 14% 7% 50% 53% 60% 46% 37% 33% Sur-activité Activité normale Sous-activité 39% 49% 48% 62% 37% 31% En hausse Stable En baisse La situation économique est perçue au 2 e trimestre comme globalement moyenne par 53% des entreprises artisanales haut-savoyardes et bonne par 30% d entre elles. Cette perception des chefs d entreprise est identique à celle du 2 e trimestre (53% des dirigeants la qualifiaient de moyenne et 29% de bonne). Au 2 e trimestre, le niveau d activité des entreprises est jugé comme normal par 53% des dirigeants, en légère remontée par rapport au trimestre précédent. 37% des dirigeants se déclarent en sous-activité, chiffre en amélioration par rapport au trimestre précédent où 46% des dirigeants se déclaraient en sous activité. Ce trimestre, 10% des chefs d entreprise estiment être en suractivité contre seulement 4% au trimestre précédent. Le chiffre d affaires reste stable pour 48% des entreprises (contre 39% au trimestre précédent). Dans le même temps 37% des chefs d entreprise contre 48% au trimestre précédent se déclarent en baisse de chiffre d affaires et 14% se déclarent en hausse contre 12% au trimestre précédent. Que ce soit la baisse ou l augmentation du chiffre d affaires, le motif invoqué reste le même : perte de clients pour les uns ou conquête de nouveaux clients pour les autres La trésorerie est restée stable pour 56% des entreprises (contre 52% au trimestre précédent) et s est améliorée pour 10% d entre elles, (contre 8% au trimestre précédent), le meilleur pourcentage depuis le 2 e trimestre. Cette tendance à l amélioration semble se confirmer avec une baisse du nombre d entreprises déclarant leur trésorerie dégradée : 37% contre 41% au trimestre précédent. Un niveau quasi identique aux 3 e et 4 e trimestres. L investissement se maintient pour 22% des entreprises à l identique du trimestre précédent. Les effectifs sont stables pour 82% des entreprises contre 76% au trimestre précédent et 17% déclarent avoir cherché à recruter ce trimestre. Ce chiffre reste timide par rapport au 2 e trimestre où 21% des entreprises déclaraient avoir cherché à recruter. Concernant les prévisions du trimestre à venir, l ensemble des indicateurs se stabilisent ; 60% des chefs d entreprises misent sur une activité normale. LA TRÉSORERIE LES EFFECTIFS 8% 10% 9% 10% 9% 8% 52% 56% 41% 34% 67% 24% 3e trim Améliorée Stabilisée Dégradée 76% 82% 82% 14% 9% 10% 3e trim En hausse Stable En baisse CHIFFRES CLES entreprises actives au 1 er juillet 570 immatriculations et 293 radiations au 2 e trimestre (solde +277) 44% des immatriculations du trimestre sont des auto entrepreneurs (33% au trimestre précédent) NOTE DE CONJONCTURE 2 e trimestre 2

3 2 FOCUS : L ACTIVITÉ DES ENTREPRISES ARTISANALES HAUT-SAVOYARDES Niveau d activité Solutions mis en place pour faire face à cette sous-activité 100% 90% 80% 70% 60% 50% 40% 30% 20% 10% 0% 8% 8% 10% 56% 55% 53% 36% 37% 37% Au 2 ème trimestre, le niveau d activité est jugé normal par 53% des entreprises artisanales haut-savoyardes, et en sous-activité, par 37%. Les entreprises se déclarant en niveau d activité normale et en sous-activité sont en proportion sensiblement identique au 2e trimestre et 2e trimestre. On note une légère progression du nombre d entreprises se jugeant en suractivité qui, après deux trimestres consécutifs à 8%, passe à 10%. Sur-activité Activité norm Sous-activité 64% 36% Prospection de nouveaux clients, publicité, Nouveau positionnement, nouveaux produits, Avez-vous mis en place des solutions particulières pour faire face à cette sous activité? Licenciement Optimisation de l'organisation du personnel, Autres Innovation Modernisation de l'outil de production, Formation des salariés 55% 45% Oui Non 61% 39% Solutions mises en place pour faire face à cette sous-activité 100% 80% 60% 40% 20% 0% 0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% 70% Pour pallier à une sous-activité, seules 39% des entreprises ont mis en place des solutions particulières au 2e trimestre. (45% au 2e trimestre ). Malgré un niveau d activité similaire à l année précédente, les entreprises sont moins nombreuses à mettre en place des solutions pour faire face à la sous activité. En, les principales solutions mises en place sont la prospection de nouveaux clients, la publicité, un nouveau positionnement, de nouveaux produits dans 67% des cas et la recherche d un nouveau positionnement, de nouveaux produits, de nouveaux canaux de distribution.dans 27% des cas. La solution du licenciement qui était largement utilisée en à hauteur de 15% des cas puis celle solution était retombée à 4% en, progresse légèrement en à hauteur de 6%, les entreprises privilégiant dans 21% des cas sur l optimisation de l organisation du personnel. Vous pouvez désormais retrouver toutes les informations AVISE sur le web NOTE DE CONJONCTURE 2 e trimestre 3

4 3 LES PRINCIPALES TENDANCES DES SECTEURS ALIMENTAIRE Dans l alimentaire, 55% des entreprises jugent la situation de leur secteur d activité moyenne (63% au 1 er trimestre ) 59% des chefs d entreprise estiment le niveau de leur propre activité normal (69% au 1 er trimestre ). Le chiffre d affaires est jugé stable dans 52% des entreprises et en baisse dans 31% d entre elles. Le principal motif invoqué est récurrent : la perte de clients et la baisse de la demande pour 89% des entreprises concernées (au 2e trimestre, 17% des entreprises déclaraient un chiffre d affaires en baisse pour le même motif, dans 50% des cas. La trésorerie s est stabilisée dans 52% des entreprises (contre 69% au 2e trimestre ) et 38% des chefs d entreprises déclarent avoir investi contre 35% au 2e trimestre. La situation des effectifs est restée stable pour 67% des entreprises (contre 85% au même trimestre ), 25% des entreprises ont baissé leurs effectifs. 34% des entreprises déclarent avoir cherché à recruter au cours de ce trimestre (32% en ). BATIMENT Dans le bâtiment, 48% des entreprises jugent la situation du secteur moyenne et 36% la considèrent bonne (au 2e trimestre l évaluation était sensiblement identique : 48% situation moyenne et 32% bonne). S agissant de leur propre activité 62% des entreprises la juge normale et 26% se considèrent en sous activité (contre 56% et 35% au 1 er trimestre ). Le chiffre d affaires est stable dans 52% des entreprises (contre 46% au 1 er trimestre ), en baisse pour 31% d entre elles (contre 39% au 1 er trimestre ) et 17% des chefs d entreprises estiment leur chiffre d affaires en hausse par l apport de nouveaux clients pour 88%. La baisse de chiffre d affaires reste imputable à la perte de clients pour 78% des entreprises et à l accroissement de la concurrence pour 58%. 33% de ces entreprises déclarent utiliser un carnet de commande qui est resté stable dans 45 % des cas. Il s est raccourci pour 38% d entre elles. Tendance à la stabilité de la trésorerie pour 58% des entreprises. Néanmoins, 31% déclarent qu elle s est dégradée par la diminution de l activité (49%) et un accroissement des délais de paiement (53%). Seules 20% des entreprises du bâtiment déclarent avoir investi. MÉTHODOLOGIE Le réseau des Chambres de Métiers et de l Artisanat de Rhône-Alpes réalise tous les trimestres une enquête de conjoncture auprès d un échantillon représentatif de la population artisanale rhônalpine. Près de entreprises artisanales volontaires sont ainsi interrogées par mail. Pour le 2e trimestre, entreprises artisanales ont répondu. Parmi elles, 369 entreprises de Haute-Savoie. NOTE DE CONJONCTURE 2 e trimestre 4

5 FABRICATION Dans le secteur de la fabrication, la situation est jugée moyenne pour 65% des entreprises (41% au même trimestre ) et bonne pour 25% d entre elles (41% en ). Les chefs d entreprises déclarent que leur niveau d activité est normal pour 49% et 44% s estiment en sous-activité. (contre respectivement 57% et 31% en ). Le chiffre d affaires est stable dans 44% des entreprises (46% en ), en hausse dans 14% d entre elles (25% en ) et en baisse pour 41%. Les hausses sont liées à l augmentation de la demande et au gain de nouveaux clients dans 89% des cas. Les baisses sont imputables à la perte de clients (81% des réponses) et à l augmentation de la concurrence (23%). 51% des entreprises confirment utiliser un carnet de commande, 36% d entre elles déclarent que celui-ci est resté stable et 57% explique qu il s est raccourci. La trésorerie est restée stable dans 49% des entreprises du secteur (59% en ) et 22% des entreprises ont investi (23% en ). On constate que taux de stabilité de trésorerie et taux d investissement continuent de diminuer par rapport aux 3 trimestres précédents. 1 er trimestre : 55% et 34%, 4 e trimestre : 58% et 25%, 3 e trimestre : 66% et 20%) SERVICES Dans le secteur des services, 52% des entreprises jugent la situation de leur secteur d activité moyenne (63% au 2e trimestre ) et 22% la juge mauvaise (21% en ). 48% des entreprises estiment être en sous-activité, taux identique au 2 e trimestre. Le chiffre d affaires est en baisse pour 46% des entreprises (taux identique en ), raison invoquée dans 82% des cas la perte de clients et dans 49% des cas par l augmentation de la concurrence. La trésorerie est stable dans 59% des entreprises (51% en ), mais elle s est dégradée dans 35% d entre elles (40% en ). Le niveau d investissement reste faible à 19%, pourcentage quasiment identique au 2e trimestre (21%). Les effectifs restent stables pour 84% des entreprises et seulement 13% des entreprises ont cherché à recruter. Les indicateurs sont exprimés en soldes d opinion, c est-à-dire la différence entre les réponses positives ("à la hausse") et les réponses négatives ("à la baisse)" NOTE DE CONJONCTURE 2 e trimestre 5

6 4 APERÇU RÉGIONAL NIVEAU D ACTIVITE 8% 9% 10% 5% 7% 10% 7% 10% 8% 56% 57% 52% 52% 54% 54% 53% 53% 54% CHIFFRE D AFFAIRES 13% 14% 17% 11% 12% 16% 12% 14% 14% 52% 57% 45% 47% 51% 50% 50% 48% 49% 36% 34% 38% 43% 39% 36% 40% 37% 38% 35% 29% 38% 42% 37% 34% 38% 38% 37% Sous-Activité Activité normale Sur-Activité TRESORERIE 11% 11% 8% 8% 9% 11% 9% 10% 10% EFFECTIFS En baisse Stable En hausse 7% 7% 6% 7% 3% 7% 9% 9% 7% 55% 60% 57% 52% 61% 54% 58% 56% 56% 83% 79% 79% 82% 86% 82% 83% 82% 82% 34% 29% 35% 40% 30% 35% 33% 34% 34% 10% 14% 15% 11% 11% 11% 8% 9% 11% AIN En baisse Stable En hausse Les entreprises artisanales du département de l Ain enregistrent en ce second trimestre un léger regain d activité. Le secteur des services est celui qui profite le plus de cette dynamique alors que les entreprises de l alimentaire sont celles qui enregistrent les plus mauvais résultats. Les perspectives du 3 ème trimestre sont optimistes. ARDECHE Le 2 ème trimestre est marqué par la poursuite du léger redressement constaté en début d année pour les entreprises ardéchoises, confirmé par tous les indicateurs. Les perspectives pour les prochains mois semblent prolonger cette tendance, mais la prudence s impose particulièrement pour les secteurs du bâtiment et de la fabrication. DROME Les indicateurs concernant le niveau d activité, le chiffre d affaires et la trésorerie des entreprises artisanales de la Drôme s améliorent. Une situation qui demeure plus nuancée pour l emploi. Les perspectives demeurent optimistes pour le 3 ème trimestre. ISERE Conformément aux prévisions, la situation économique des artisans isérois s est légèrement améliorée au cours de ce 2 ème trimestre, notamment pour le secteur de la fabrication. L alimentaire reste en difficulté. Une stabilité de la situation est à prévoir pour cet été. LOIRE En baisse Stable En hausse Ce trimestre, les indicateurs portant sur l activité, le chiffre d affaires et la trésorerie s améliorent globalement. Les perspectives pour le 3 ème trimestre laissent espérer une évolution positive. Cependant, il règne encore un climat d incertitude qui se concrétise par des freins à l emploi et un fléchissement de l investissement. RHONE La situation économique dans les entreprises artisanales rhodaniennes s améliore. Les chiffres d affaires et les trésoreries se sont consolidés, une partie des carnets de commandes s allongent. Les prévisions le 3 ème trimestre semblent confirmer ce léger rebond économique, même si la vigilance reste de rigueur. SAVOIE L activité reste ralentie en ce milieu d année, bien que le chiffre d affaires et la trésorerie se stabilisent. Le volume des effectifs est, quant à lui, à la hausse. Les prévisions sont positives pour le 3 ème trimestre, même s il semble difficile de parler d un retour de croissance économique durable. HAUTE-SAVOIE La situation économique est restée globalement stable pour les entreprises haut-savoyardes avec le chiffre d affaires et la trésorerie à des niveaux identiques à ceux du 2 ème trimestre de l année dernière. La conjoncture s améliore légèrement, néanmoins la prudence est de mise pendant la période estivale. NOTE DE CONJONCTURE 2 e trimestre 6

UNE CONJONCTURE PLUS FAVORABLE CE TRIMESTRE

UNE CONJONCTURE PLUS FAVORABLE CE TRIMESTRE NOTE DE CONJONCTURE Suivez l actualité des entreprises de la Drôme 2ème trimestre 2015 UNE CONJONCTURE PLUS FAVORABLE CE TRIMESTRE Des indicateurs renforcés ce trimestre en termes de niveau d activité,

Plus en détail

UNE SITUATION ECONOMIQUE TOUJOURS TRES TENDUE

UNE SITUATION ECONOMIQUE TOUJOURS TRES TENDUE Suivez l activité des entreprises de Haute-Savoie NOTE DE CONJONCTURE 1 er trimestre UNE SITUATION ECONOMIQUE TOUJOURS TRES TENDUE Comme au 1 er trimestre, les indicateurs d activité sont en recul en ce

Plus en détail

ACTIVITE EN BERNE AVANT UN RETOUR DE LA CROISSANCE ECONOMIQUE?

ACTIVITE EN BERNE AVANT UN RETOUR DE LA CROISSANCE ECONOMIQUE? 1 er trimestre ACTIVITE EN BERNE AVANT UN RETOUR DE LA CROISSANCE ECONOMIQUE? Un baisse d activité au cours de ce 1 er trimestre pour les entreprises savoyardes, mais les prévisions pour le 2 ème trimestre

Plus en détail

NOTE DE CONJONCTURE. des entreprises de Rhône-Alpes. Suivez l activité UNE ACTIVITE ECONOMIQUE EN LEGERE BAISSE. N 12 - Edition Lyon Rhône Mai 2015

NOTE DE CONJONCTURE. des entreprises de Rhône-Alpes. Suivez l activité UNE ACTIVITE ECONOMIQUE EN LEGERE BAISSE. N 12 - Edition Lyon Rhône Mai 2015 Suivez l activité des entreprises de Rhône-Alpes NOTE DE CONJONCTURE N 12 - Edition Lyon Rhône Mai UNE ACTIVITE ECONOMIQUE EN LEGERE BAISSE L activité économique des entreprises artisanales du Rhône rencontrent

Plus en détail

NOTE DE CONJONCTURE. Suivez l activité. des entreprises de Rhône-Alpes UN NOUVEAU RECUL DE L ACTIVITE. 1 er trimestre 2014

NOTE DE CONJONCTURE. Suivez l activité. des entreprises de Rhône-Alpes UN NOUVEAU RECUL DE L ACTIVITE. 1 er trimestre 2014 Suivez l activité des entreprises de Rhône-Alpes NOTE DE CONJONCTURE 1 er trimestre UN NOUVEAU RECUL DE L ACTIVITE Après un relatif maintien fin, l ensemble des indicateurs économiques reculent en ce début

Plus en détail

NOTE DE CONJONCTURE. des entreprises de l Isère. Suivez l activité NOUVELLE DÉGRADATION DE L ACTIVITÉ. 1er trimestre 2015

NOTE DE CONJONCTURE. des entreprises de l Isère. Suivez l activité NOUVELLE DÉGRADATION DE L ACTIVITÉ. 1er trimestre 2015 Suivez l activité des entreprises de l Isère NOTE DE CONJONCTURE 1er trimestre NOUVELLE DÉGRADATION DE L ACTIVITÉ Des prévisions pessimistes confirmées en ce début d année, hormis pour les entreprises

Plus en détail

DES INDICATEURS PLUTOT ENCOURAGEANTS CE TRIMESTRE EN DROME :

DES INDICATEURS PLUTOT ENCOURAGEANTS CE TRIMESTRE EN DROME : NOTE DE CONJONCTURE Suivez l actualité des entreprises de la Drôme 4ème trimestre DES INDICATEURS PLUTOT ENCOURAGEANTS CE TRIMESTRE EN DROME : Une poursuite de la stabilisation du niveau d activité, une

Plus en détail

STABILISATION RELATIVE EN ATTENDANT LA REPRISE

STABILISATION RELATIVE EN ATTENDANT LA REPRISE Suivez l activité des entreprises du Rhône NOTE DE CONJONCTURE 1 er trimestre 2014 STABILISATION RELATIVE EN ATTENDANT LA REPRISE Malgré une fin d année 2013 conclue avec un regain d'activité et des perspectives

Plus en détail

NOTE DE CONJONCTURE. des entreprises de Rhône-Alpes. Suivez l activité LEGER REGAIN D ACTIVITE EN DEBUT D ANNEE 2015

NOTE DE CONJONCTURE. des entreprises de Rhône-Alpes. Suivez l activité LEGER REGAIN D ACTIVITE EN DEBUT D ANNEE 2015 Suivez l activité des entreprises de Rhône-Alpes NOTE DE CONJONCTURE N 11 - Janvier Edition Lyon Rhône LEGER REGAIN D ACTIVITE EN DEBUT D ANNEE Au cours des derniers mois de l année, le niveau d activité

Plus en détail

NOTE DE CONJONCTURE. des entreprises de l Isère. Suivez l activité NETTE DÉGRADATION DE LA SITUATION. 1er trimestre 2014

NOTE DE CONJONCTURE. des entreprises de l Isère. Suivez l activité NETTE DÉGRADATION DE LA SITUATION. 1er trimestre 2014 Suivez l activité des entreprises de l Isère NOTE DE CONJONCTURE 1er trimestre NETTE DÉGRADATION DE LA SITUATION L activité économique marque un véritable coup d arrêt sur ce 1 er trimestre pour l ensemble

Plus en détail

L Artisanat rhônalpin

L Artisanat rhônalpin L Artisanat rhônalpin Enquête de conjoncture Édito du Président Fort de plus de 119 42 entreprises en Rhône- Alpes, l Artisanat représente 1 entreprise sur 4 de la Région. Présent dans les secteurs de

Plus en détail

ENQUETE CONJONCTURE 1 ER SEMESTRE 2013

ENQUETE CONJONCTURE 1 ER SEMESTRE 2013 ENQUETE CONJONCTURE 1 ER SEMESTRE 2013 Enquête réalisée par mail sur la période du 6 au 13 juin 2013 Préambule : Depuis fin 2011, la Chambre de métiers et de l artisanat réalise une enquête de conjoncture

Plus en détail

A la recherche de vents porteurs

A la recherche de vents porteurs OCTOBRE 2014 A la recherche de vents porteurs Le bilan d activité des TPE-PME pour le troisième trimestre s inscrit dans le prolongement des trimestres précédents. Après avoir été un peu plus favorable

Plus en détail

N 2 - Juillet 2015. Une reprise générale du niveau d activité. LES ENTREPRISES EN SARTHE 16 635 entreprises * dont

N 2 - Juillet 2015. Une reprise générale du niveau d activité. LES ENTREPRISES EN SARTHE 16 635 entreprises * dont 529 entreprises sarthoises inscrites au RCS ont répondu à cette enquête menée entre le 29 juin et le 10 juillet 2015. Les résultats présentés ont fait l objet d un redressement. N 2 - Juillet 2015 Une

Plus en détail

PANORAMA 2013. Économie CONJONCTURE ET CHIFFRES CLÉS DE L ARTISANAT RHÔNALPIN

PANORAMA 2013. Économie CONJONCTURE ET CHIFFRES CLÉS DE L ARTISANAT RHÔNALPIN PANORAMA Économie CONJONCTURE ET CHIFFRES CLÉS DE L ARTISANAT RHÔNALPIN Édito du président LA DIVERSITÉ DES MÉTIERS EN RHÔNE-ALPES LES CHIFFRES PAR SECTEUR + COMPARATIF AVEC LA FRANCE 3 31 % 42 % 41 %

Plus en détail

TENDANCE GLOBALE BILAN SECTORIEL

TENDANCE GLOBALE BILAN SECTORIEL Baromètre de Conjoncture Tarnais N U M E R O N 3 4 4ÈME TRIMESTRE La note de conjoncture du Tarn résulte d une enquête réalisée en janvier 2015 auprès d un échantillon d environ 800 entreprises industrielles,

Plus en détail

Bonne nouvelle du côté de la situation financière, où les mesures de soutien en faveur des entreprises semblent porter leurs fruits.

Bonne nouvelle du côté de la situation financière, où les mesures de soutien en faveur des entreprises semblent porter leurs fruits. COMMUNIQUE DE PRESSE 05 AOUT 2015 Bpifrance présente la 61 ème enquête de conjoncture dans les PME Un redressement des perspectives d activité des PME qui se poursuit, mais lentement et en ordre dispersé.

Plus en détail

CONJONCTURE ET STRATÉGIES PROFESSIONNELLES DES CADRES BAROMÈTRE SEMESTRIEL N 6

CONJONCTURE ET STRATÉGIES PROFESSIONNELLES DES CADRES BAROMÈTRE SEMESTRIEL N 6 CONJONCTURE ET STRATÉGIES PROFESSIONNELLES DES CADRES BAROMÈTRE SEMESTRIEL N 6 Juillet 11 OBJECTIF DE L ENQUÊTE Tous les six mois, l Apec interroge un échantillon représentatif de 1 cadres du secteur privé

Plus en détail

NOTE DE CONJONCTURE DE L ARTISANAT

NOTE DE CONJONCTURE DE L ARTISANAT NOTE DE CONJONCTURE DE L ARTISANAT DES PAYS DE LA LOIRE 2nd semestre 2013 - Edition Janvier 2014 Au cours du second semestre, l activité a été contrastée. Même si le nombre d artisans déclarant une hausse

Plus en détail

UN REGAIN D OPTIMISME

UN REGAIN D OPTIMISME 2015 UN REGAIN D OPTIMISME Activité : reprise en pente douce Emploi : renforcement des effectifs Comme pressenti en novembre dernier, les chefs d entreprise de la région Rhône- Alpes anticipent un développement

Plus en détail

CONJONCT URE. +1 point. Intentions de recrutements de cadres : entre prudence et reprise de confiance

CONJONCT URE. +1 point. Intentions de recrutements de cadres : entre prudence et reprise de confiance CONJONCT URE estre NOTE DE conjoncture TRIMESTRIELLE de L APEC N Intentions de recrutements de cadres : entre prudence et reprise de confiance Les recruteurs font toujours preuve de prudence dans leurs

Plus en détail

TENDANCES RÉGIONALES FRANCHE-COMTE

TENDANCES RÉGIONALES FRANCHE-COMTE TENDANCES RÉGIONALES FRANCHE-COMTE OCTOBRE 2010 Tous les commentaires s appliquent à des données corrigées des variations saisonnières. Les résultats des enquêtes sont désormais publiés selon la nouvelle

Plus en détail

La conjoncture en région Centre Val de Loire

La conjoncture en région Centre Val de Loire Tendances régionales La conjoncture en région Centre Val de Loire Enquêtes mensuelles Septembre 215 Tassement de la production industrielle, activité globale un peu plus soutenue dans les services marchands.

Plus en détail

LES CHIFFRES CLÉS DE L ARTISANAT. Bilan des immatriculations / radiations d entreprises artisanales. Solde net 1 002 entreprises 74%

LES CHIFFRES CLÉS DE L ARTISANAT. Bilan des immatriculations / radiations d entreprises artisanales. Solde net 1 002 entreprises 74% n 6 - JANVIER 21 LES CHIFFRES CLÉS DE L ARTISANAT 23 629 c est * le nombre d entreprises 2 inscrites au Répertoire des métiers de l Essonne. dirigeants d entreprise artisanale ont été interrogés à la fin

Plus en détail

Biens d équipement de production Point de conjoncture 3 ème trimestre 2014

Biens d équipement de production Point de conjoncture 3 ème trimestre 2014 Biens d équipement de production Point de conjoncture 3 ème trimestre 2014 Le Symop, Syndicat des machines et technologies de production, propose à la presse chaque trimestre un point de conjoncture sur

Plus en détail

Un climat des affaires incertain

Un climat des affaires incertain Avril 2015 Méthodologie Les résultats présentés sont issus du panel de conjoncture «suivi de la situation économique» CCIR / CCIT de Rhône-Alpes. 362 TPE-PME représentatives de l industrie, du BTP, du

Plus en détail

OCTOBRE 2012 : Des taux bas, des prix qui ne grimpent plus et des acquéreurs qui ne se décident toujours pas à acheter

OCTOBRE 2012 : Des taux bas, des prix qui ne grimpent plus et des acquéreurs qui ne se décident toujours pas à acheter Enquête trimestrielle menée auprès des candidats à l acquisition d un logement dans les 12 prochains mois Communiqué de presse - Octobre 2012-8ème vague - 3ème trimestre 2012 / ANALYSE GLOBALE OCTOBRE

Plus en détail

NOTE DE CONJONCTURE DE L ARTISANAT

NOTE DE CONJONCTURE DE L ARTISANAT NOTE DE CONJONCTURE DE L ARTISANAT DES PAYS DE LA LOIRE 2nd semestre 2010 - Edition Janvier 2011 L'amélioration de l'activité dans les entreprises artisanales ligériennes constatée avant l'été 2010 se

Plus en détail

NOTE DE CONJONCTURE DE L ARTISANAT

NOTE DE CONJONCTURE DE L ARTISANAT NOTE DE CONJONCTURE DE L ARTISANAT DES PAYS DE LA LOIRE - Edition Février 2010 Le ralentissement d'activité, observé depuis 2008, demeure mais ne s'est pas accentué au cours du second semestre 2009. La

Plus en détail

UPA / I+C LES METIERS DE L ARTISANAT ET DU COMMERCE DE PROXIMITE

UPA / I+C LES METIERS DE L ARTISANAT ET DU COMMERCE DE PROXIMITE Juillet-août-septembre 2012 Note trimestrielle N 40 Lettre trimestrielle d information UPA / I+C LES METIERS DE L ARTISANAT ET DU COMMERCE DE PROXIMITE CONJONCTURE Détérioration plus marquée au cours de

Plus en détail

PANORAMA 2014. Édition 2015 CONJONCTURE ET CHIFFRES CLÉS DE L ARTISANAT RHÔNALPIN

PANORAMA 2014. Édition 2015 CONJONCTURE ET CHIFFRES CLÉS DE L ARTISANAT RHÔNALPIN PANORAMA Édition 2015 CONJONCTURE ET CHIFFRES CLÉS DE L ARTISANAT RHÔNALPIN Edito du Président L artisanat rhônalpin, fort de plus de 125 000 entreprises, est source de dynamisme économique dans notre

Plus en détail

BAROMETRE DE CONJONCTURE DE L HEBERGEMENT D ENTREPRISES

BAROMETRE DE CONJONCTURE DE L HEBERGEMENT D ENTREPRISES 1 er et 2 ème trimestres 2010 Note semestrielle N 1 BAROMETRE DE CONJONCTURE DE L HEBERGEMENT D ENTREPRISES 1. CHIFFRE D AFFAIRES TOTAL DES CENTRES D AFFAIRES Chiffre d affaires total / surface totale

Plus en détail

Un climat des affaires incertain

Un climat des affaires incertain AVRIL 2015 Un climat des affaires incertain Au premier trimestre, 39 % des TPE-PME rhônalpines ont observé une baisse de chiffre d affaires par rapport à la même période de 2014 et seulement 24 % une hausse.

Plus en détail

Point de conjoncture

Point de conjoncture Point de conjoncture Mars 2013 COMMENTAIRE DE LA CGPME Le 22 février dernier, la Commission européenne a rendu son verdict. Dans ses prévisions d hiver, elle estime à 0,1 % la croissance française pour

Plus en détail

Observatoire de la performance des PME-ETI 16 ème édition avril 2012. OpinionWay Banque PALATINE Pour i>tele Challenges

Observatoire de la performance des PME-ETI 16 ème édition avril 2012. OpinionWay Banque PALATINE Pour i>tele Challenges Observatoire de la performance des PME-ETI 16 ème édition avril 2012 OpinionWay Banque PALATINE Pour i>tele Challenges OpinionWay, 15 place de la République, 75003 Paris. Méthodologie Étude quantitative

Plus en détail

Un climat des affaires conforté

Un climat des affaires conforté JUILLET 2015 Un climat des affaires conforté Même si une part toujours importante de TPE/PME enregistre un recul du chiffre d affaires, le bilan du 2 e trimestre marque une amélioration sensible, confirmée

Plus en détail

ENQUETE DE CONJONCTURE COMMERCE PRINTEMPS-ETE 2014. Pays de Fougères. Octobre 2014 - NB

ENQUETE DE CONJONCTURE COMMERCE PRINTEMPS-ETE 2014. Pays de Fougères. Octobre 2014 - NB ENQUETE DE CONJONCTURE COMMERCE PRINTEMPS-ETE 2014 Pays de Fougères Octobre 2014 - NB METHODOLOGIE Enquête adressée par mail auprès de 2 445 commerces Envoyée le 9 septembre 2014, après la saison estivale

Plus en détail

I nternational. N euchâtel. S uisse. Conjoncture économique - 2 e trimestre 2014

I nternational. N euchâtel. S uisse. Conjoncture économique - 2 e trimestre 2014 Conjoncture économique - 2 e trimestre 214 PIB PIB et Baromètre EUR PIB Baromètre conjoncturel Marche des affaires Perspectives - NE Emploi Entrée de commandes Production Exportations Chômage Poursuite

Plus en détail

Note de conjoncture de l Artisanat des Pays de la Loire

Note de conjoncture de l Artisanat des Pays de la Loire Note de conjoncture de l Artisanat des Pays de la Loire 1er semestre 2014 - Edition juillet 2014 Ce semestre, que retenir dans l artisanat régional? Pour mémoire, le second semestre 2013 avait été marqué

Plus en détail

Enquêtes mensuelles. Indicateurs du Climat des Affaires

Enquêtes mensuelles. Indicateurs du Climat des Affaires Tendances régionales La conjoncture en Midi-Pyrénées Décembre 215 La production industrielle a légèrement progressé dans l ensemble des secteurs. Les carnets de commandes sont toujours jugés de bon niveau.

Plus en détail

Divergences sectorielles

Divergences sectorielles Octobre 2015 Méthodologie Les résultats présentés sont issus du panel de conjoncture «suivi de la situation économique» CCIR / CCIT de Rhône-Alpes. 373 TPE-PME représentatives de l industrie, du BTP, du

Plus en détail

Les entreprises en Ile de France

Les entreprises en Ile de France Tendances régionales Les entreprises en Ile de France Contexte conjoncturel Bilan 1 Perspectives 1 lndicateur du Climat des Affaires Un indicateur du climat des affaires permet une lecture rapide et simplifiée

Plus en détail

27-31, avenue du Général Leclerc 94710 Maisons-Alfort Cedex Tél. : 01 41 79 80 00. bpifrance-lelab.fr

27-31, avenue du Général Leclerc 94710 Maisons-Alfort Cedex Tél. : 01 41 79 80 00. bpifrance-lelab.fr 27-31, avenue du Général Leclerc 94710 Maisons-Alfort Cedex Tél. : 01 41 79 80 00 bpifrance-lelab.fr 01. Vers une reprise malgré tout? - 4 + 13 Solde d opinion sur l évolution de l activité des PME en

Plus en détail

Des dirigeants de PME/ETI toujours moroses et sceptiques sur le crédit d impôt compétitivité et emploi

Des dirigeants de PME/ETI toujours moroses et sceptiques sur le crédit d impôt compétitivité et emploi Paris, le 20 décembre 2012 Des dirigeants de PME/ETI toujours moroses et sceptiques sur le crédit d impôt compétitivité et emploi La Banque Palatine, Banque des moyennes entreprises et des ETI au sein

Plus en détail

Enquête sur les perspectives des entreprises

Enquête sur les perspectives des entreprises Enquête sur les perspectives des entreprises Résultats de l enquête de l hiver 213-214 Vol. 1.4 13 janvier 214 Des signaux positifs ressortent de l enquête menée cet hiver, notamment en ce qui concerne

Plus en détail

Situation économique des entreprises du commerce de détail au 2 ème trimestre 2015 JUILLET 2015

Situation économique des entreprises du commerce de détail au 2 ème trimestre 2015 JUILLET 2015 Situation économique des entreprises du commerce de détail au 2 ème trimestre JUILLET RÉSUMÉ DES RÉSULTATS C O M M E A N T I C I P É E PA R L E S C O M M E R Ç A N T S, L A C T I V I T É D E C E P R I

Plus en détail

Mouvements des entreprises au Répertoire des Métiers 1er Semestre 2014

Mouvements des entreprises au Répertoire des Métiers 1er Semestre 2014 Mouvements des entreprises au Répertoire des Métiers 1er Semestre 214 Observatoire des Métiers et de l Artisanat Région Centre Août 214 Au 3 juin 214, le nombre d entreprises inscrites au RM a dépassé

Plus en détail

Le contexte économique général

Le contexte économique général n 6 1er semestre Janvier Juin Le contexte économique général L année a démarré dans la continuité de dans un climat d austérité et d efforts, les différents indicateurs économiques restant essentiellement

Plus en détail

Situation économique des entreprises du commerce de détail au 2 ème trimestre 2015 JUILLET 2015

Situation économique des entreprises du commerce de détail au 2 ème trimestre 2015 JUILLET 2015 Situation économique des entreprises du commerce de détail au 2 ème trimestre 2015 JUILLET 2015 RÉSUMÉ DES RÉSULTATS C O M M E A N T I C I P É E PA R L E S C O M M E R Ç A N T S, L A C T I V I T É D E

Plus en détail

Concilier vie privée et vie professionnelle, un enjeu pour tous les acteurs de l entreprise

Concilier vie privée et vie professionnelle, un enjeu pour tous les acteurs de l entreprise Concilier vie privée et vie professionnelle, un enjeu pour tous les acteurs de l entreprise Stabilité de la confiance des dirigeants de PME-ETI Paris, 17 octobre 2013 La Banque Palatine, banque des moyennes

Plus en détail

Conjoncture économique et emploi 2012. Résultats de l enquête auprès des. chefs d entreprise de l Aire urbaine

Conjoncture économique et emploi 2012. Résultats de l enquête auprès des. chefs d entreprise de l Aire urbaine Conjoncture économique et emploi 2012 Principaux résultats Résultats de l enquête auprès des de l enquête réalisée par Médiamétrie chefs d entreprise de l Aire urbaine du 29 mai au 4 juin 2012 1 Présentation

Plus en détail

BILAN TOUS SECTEURS CONFONDUS BILAN SECTORIEL

BILAN TOUS SECTEURS CONFONDUS BILAN SECTORIEL Baromètre de Conjoncture Tarnais N U M E R O N 27 1 E R TRIMESTRE 2013 La note de conjoncture du Tarn résulte d une enquête réalisée en avril 2013 auprès d un échantillon d environ 1 200 entreprises industrielles,

Plus en détail

CHAMBRE DE MÉTIERS ET DE L ARTISANAT DU VAL D OISE

CHAMBRE DE MÉTIERS ET DE L ARTISANAT DU VAL D OISE CHAMBRE DE MÉTIERS ET DE L ARTISANAT DU VAL D OISE L artisanat du Val d Oise : UNE RESSOURCE ÉCONOMIQUE MAJEURE POUR LE DÉPARTEMENT chiffres-clés conjoncture 16 514 entreprises Au 1 er juillet 3 449 immatriculations

Plus en détail

TENDANCES REGIONALES PICARDIE

TENDANCES REGIONALES PICARDIE TENDANCES REGIONALES PICARDIE OCTOBRE 2007 Picardie Tendances régionales OCTOBRE 2007 Page 1 sur 7 Vue d ensemble de l activité économique Période sous revue : SEPTEMBRE 2007 INDUSTRIE Poids des effectifs

Plus en détail

Enquête d opinion sur la conjoncture 2013 Aire urbaine. Principaux résultats de l enquête réalisée par Médiamétrie du 3 au 7 juin 2013

Enquête d opinion sur la conjoncture 2013 Aire urbaine. Principaux résultats de l enquête réalisée par Médiamétrie du 3 au 7 juin 2013 Enquête d opinion sur la conjoncture 2013 Aire urbaine Principaux résultats de l enquête réalisée par Médiamétrie du 3 au 7 juin 2013 1 Présentation de l enquête L'Observatoire de l'emploi de l'aire urbaine

Plus en détail

Observatoire de la performance des PME-ETI 7 ème édition juin 2011. OpinionWay Banque PALATINE Pour i>tele Challenges

Observatoire de la performance des PME-ETI 7 ème édition juin 2011. OpinionWay Banque PALATINE Pour i>tele Challenges Observatoire de la performance des PME-ETI 7 ème édition juin 2011 OpinionWay Banque PALATINE Pour i>tele Challenges OpinionWay, 15 place de la République, 75003 Paris. Méthodologie Étude quantitative

Plus en détail

Enquête de conjoncture trimestrielle dans la Métallurgie en Rhône-Alpes de Juillet 2015

Enquête de conjoncture trimestrielle dans la Métallurgie en Rhône-Alpes de Juillet 2015 Enquête de conjoncture trimestrielle dans la Métallurgie en Rhône-Alpes de Juillet 2015 451 réponses en juillet 2015 65 % de moins de 50 salariés 26,5 % entre 51 et 250 salariés 8,5 % de plus de 250 salariés

Plus en détail

ACTIVITÉ DE L ARTISANAT DU BÂTIMENT : UN DÉBUT D ANNÉE DIFFICILE ET DES TRÉSORERIES ENCORE DÉGRADÉES

ACTIVITÉ DE L ARTISANAT DU BÂTIMENT : UN DÉBUT D ANNÉE DIFFICILE ET DES TRÉSORERIES ENCORE DÉGRADÉES LA LETTRE D INFORMATION HEBDOMADAIRE DU RÉSEAU Conjoncture du 1 er trimestre 215 Avril 215 ACTIVITÉ DE L ARTISANAT DU BÂTIMENT : UN DÉBUT D ANNÉE DIFFICILE ET DES TRÉSORERIES ENCORE DÉGRADÉES Au 1 er trimestre

Plus en détail

Sommaire. Les femmes dans l économie régionale. L effectif féminin du Bâtiment et des Travaux Publics en Rhône-Alpes

Sommaire. Les femmes dans l économie régionale. L effectif féminin du Bâtiment et des Travaux Publics en Rhône-Alpes LES FEMMES DANS LE SECTEUR DU BATIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS Sommaire Les femmes dans l économie régionale L effectif féminin du Bâtiment et des en RhôneAlpes L effectif féminin du Bâtiment et des par

Plus en détail

Observatoire de la performance des PME-ETI

Observatoire de la performance des PME-ETI Observatoire de la performance des PME-ETI 48 ème édition Juin 2015 OpinionWay 15 place de la République 75003 Paris. Charles-Henri d Auvigny, Matthieu Cassan, Emmanuel Kahn & pour Méthodologie Méthodologie

Plus en détail

LE MARCHÉ DU LOGEMENT 3 ème trimestre 2013

LE MARCHÉ DU LOGEMENT 3 ème trimestre 2013 29 novembre 2013 SERVICE ÉCONOMIQUE ET FINANCIER LE MARCHÉ DU LOGEMENT 3 ème trimestre 2013 1- Marché des logements neufs : nouvelle baisse des ventes et des mises en vente au 3 ème trimestre 2013 Après

Plus en détail

>> La bonne tenue du commerce auto se confirme, les difficultés de l après vente aussi.

>> La bonne tenue du commerce auto se confirme, les difficultés de l après vente aussi. 2 ème trimestre 20 Juillet 20 - N 21 >> La bonne tenue du commerce auto se confirme, les difficultés de l après vente aussi. Alors que 20 s annonçait comme l année de la reprise, l évolution de l activité

Plus en détail

internationale, nationale et vendéenne Petit-déjeuner de l OESTV - Vendredi 11 juillet 2014

internationale, nationale et vendéenne Petit-déjeuner de l OESTV - Vendredi 11 juillet 2014 Regards sur la conjoncture internationale, nationale et vendéenne Petit-déjeuner de l OESTV - Vendredi 11 juillet 2014 CONJONCTURE INTERNATIONALE & NATIONALE Reprise lente en ZONE EURO et à rythmes variables

Plus en détail

TENDANCES RÉGIONALES CHAMPAGNE-ARDENNE

TENDANCES RÉGIONALES CHAMPAGNE-ARDENNE TENDANCES RÉGIONALES CHAMPAGNE-ARDENNE MAI 2007 CHAMPAGNE-ARDENNE Tendances régionales Mai 2007 1 Vue d ensemble de l activité économique Période sous revue : AVRIL 2007 INDUSTRIE 30,3 % des effectifs

Plus en détail

Baromètre de conjoncture de la Banque Nationale de Belgique

Baromètre de conjoncture de la Banque Nationale de Belgique BANQUE NATIONALE DE BELGIQUE ENQUETES SUR LA CONJONCTURE Baromètre de conjoncture de la Banque Nationale de Belgique Janvier 211 15 1 5-5 -1-15 -2 - -3-35 21 22 23 24 26 27 28 29 21 211 Série dessaisonalisée

Plus en détail

Les dossiers de l Observatoire des Métiers et de l Emploi. juin 2013. Regards croisés sur l intérim

Les dossiers de l Observatoire des Métiers et de l Emploi. juin 2013. Regards croisés sur l intérim Les dossiers de l Observatoire des Métiers et de l Emploi juin 2013 Regards croisés sur l intérim regards croisés sur l intérim L Observatoire des Métiers et de l Emploi s est vu confier, depuis 2008,

Plus en détail

Observatoire du design en Rhône-Alpes

Observatoire du design en Rhône-Alpes Observatoire du design en Rhône-Alpes 2013 2014 Le codesign La région Rhône-Alpes, deuxième région française pour la concentration de designers et d entreprises utilisatrices de design, a structuré depuis

Plus en détail

Enquête réalisée par Centre Relations Clients - 6, avenue Jean Bertin - 21 000 DIJON - 03 80 40 72 35

Enquête réalisée par Centre Relations Clients - 6, avenue Jean Bertin - 21 000 DIJON - 03 80 40 72 35 Enquête réalisée par Centre Relations Clients - 6, avenue Jean Bertin - 21 000 DIJON - 03 80 40 72 35 Méthodologie Ce Baromètre est mis en place par la Chambre Régionale de Commerce et d Industrie de Bourgogne,

Plus en détail

TENDANCES RÉGIONALES RÉGION CORSE

TENDANCES RÉGIONALES RÉGION CORSE TENDANCES RÉGIONALES RÉGION CORSE JUILLET 2010 Tous les commentaires s appliquent à des données corrigées des variations saisonnières Les résultats des enquêtes sont désormais publiés selon la nouvelle

Plus en détail

Lente amélioration de la conjoncture

Lente amélioration de la conjoncture Conjoncture économique - 1 e trimestre 214 USA JPN EUR PIB PIB et Baromètre PIB Baromètre conjoncturel Marche des affaires Perspectives - NE Emploi Entrée de commandes Production Exportations Chômage Lente

Plus en détail

>> Baisse continue de l activité

>> Baisse continue de l activité 4 ème trimestre 20 Janvier 2013 - N 15 >> continue de l activité Dans les services comme dans l industrie, le climat des affaires reste dégradé au quatrième trimestre 20 et il s établit nettement en dessous

Plus en détail

Bulletin trimestriel de conjoncture n 49

Bulletin trimestriel de conjoncture n 49 Bulletin trimestriel de conjoncture n 49 Mars 2010 4 ème trimestre 2010 Pour le deuxième trimestre consécutif, stabilisation du chiffre d affaires en entretien-rénovation de logements Au 4 ème trimestre

Plus en détail

UN 1 ER SEMESTRE EN DEMI-TEINTE

UN 1 ER SEMESTRE EN DEMI-TEINTE 2015 UN 1 ER SEMESTRE EN DEMI-TEINTE Activité : reprise modérée Emploi : contraction des effectifs Contrairement à leurs prévisions de novembre dernier, les PME de la région anticipent un développement

Plus en détail

OBSERVATOIRE DYNAMIQUE DES METIERS DU NUMERIQUE, DE L INGENIERIE, DES ETUDES & CONSEIL ET DES FOIRES, SALONS & CONGRES SYNTHESE 4 EME TRIMESTRE 2013

OBSERVATOIRE DYNAMIQUE DES METIERS DU NUMERIQUE, DE L INGENIERIE, DES ETUDES & CONSEIL ET DES FOIRES, SALONS & CONGRES SYNTHESE 4 EME TRIMESTRE 2013 OBSERVATOIRE DYNAMIQUE DES METIERS DU NUMERIQUE, DE L INGENIERIE, DES ETUDES & CONSEIL ET DES FOIRES, SALONS & CONGRES SYNTHESE 4 EME TRIMESTRE 213 V2. 17 Mars 214 1 Synthèse des données du 4 ème Trimestre

Plus en détail

Evolution de l'indice de Confiance des Ménages

Evolution de l'indice de Confiance des Ménages Note d information du Haut-commissariat au Plan Résultats de l enquête de conjoncture auprès des ménages Troisième trimestre 2012 Au cours du troisième trimestre de 2012, l Indice de Confiance des Ménages

Plus en détail

Baromètre des courtiers de proximité

Baromètre des courtiers de proximité Edition 2013 Baromètre des courtiers de proximité Une profession qui ressent la crise mais fait preuve d adaptabilité courtiers restent optimistes malgré la crise Diriez-vous que la profession de courtier

Plus en détail

Résultats du 41 e Observatoire Banque Palatine PME-ETI

Résultats du 41 e Observatoire Banque Palatine PME-ETI Résultats du 41 e Observatoire Banque Palatine PME-ETI Paris, le 20 novembre 2014 La Banque Palatine, banque des moyennes entreprises et des ETI au sein du Groupe BPCE, présente les résultats de son 41

Plus en détail

Enquête sur le financement des TPE-PME du MEDEF Situations, perspectives et outils de financement des TPE-PME en 2014

Enquête sur le financement des TPE-PME du MEDEF Situations, perspectives et outils de financement des TPE-PME en 2014 des TPE-PME du MEDEF Situations, perspectives et outils de financement des TPE-PME en 2014 MEDEF Actu-Eco semaine du 16 au 20 juin 2014 1 Introduction Contexte Le MEDEF suit avec une grande attention la

Plus en détail

PANEL 100. Synthèse. Enquête annuelle. Imprimerie Brochure Dorure

PANEL 100. Synthèse. Enquête annuelle. Imprimerie Brochure Dorure Enquête annuelle PANEL 100 Édition 200 9 Imprimerie Sérigraphie Reliure Brochure Dorure Synthèse L évolution de l emploi et de la formation dans les Industries de la Communication Graphique et du Multimédia

Plus en détail

ADEME. Les Français et les Energies Renouvelables. Baromètre 2010

ADEME. Les Français et les Energies Renouvelables. Baromètre 2010 ADEME Les Français et les Energies Renouvelables Baromètre Contexte de l étude La France mise sur le développement des énergies et matières renouvelables pour : Réduire sa dépendance à la fois sur le plan

Plus en détail

Besoin et offre de formation dans les métiers du Bâtiment en lien avec le Grenelle de l Environnement

Besoin et offre de formation dans les métiers du Bâtiment en lien avec le Grenelle de l Environnement Phase 2: Analyse du besoin des entreprises Besoin et offre de formation dans les métiers du Bâtiment en lien avec le Grenelle de l Environnement Les plus fortes demandes en «Construction durable» Estimation

Plus en détail

EN NORD PAS-DE-CALAIS

EN NORD PAS-DE-CALAIS FÉVRIER 2015 LES ENTREPRISES EN NORD PAS-DE-CALAIS BILAN 2014 ET PERSPECTIVES 2015 Sommaire CONTEXTE CONJONCTUREL... 3 SYNTHÈSE... 4 INDUSTRIE... 5 RAPPEL DU CONTEXTE CONJONCTUREL RÉGIONAL 2013 ET 2014...

Plus en détail

Les Très Petites Entreprises du secteur Construction en Rhône-Alpes

Les Très Petites Entreprises du secteur Construction en Rhône-Alpes Les Très Petites Entreprises du secteur Construction en Rhône-Alpes Un tissu d entreprises en mutation Edition 2012 Septembre 2012 1 SOMMAIRE I. Caractéristiques des Très Petites Entreprises du BTP en

Plus en détail

Informations Rapides ISSN 0151-1475 11 février 2009 - n 44 INSEE 2009

Informations Rapides ISSN 0151-1475 11 février 2009 - n 44 INSEE 2009 INSEE CONJONCTURE Informations Rapides ISSN 151-14 11 février 9 - n 44 INSEE 9 Enquêtes européennes trimestrielles de conjoncture* Janvier 9 Thème «International» DANS L'INDUSTRIE MANUFACTURIÈRE** Au quatrième

Plus en détail

L ouverture des marchés de l électricité et du gaz naturel pour les clients professionnels Baromètre annuel vague 6 Septembre 2010

L ouverture des marchés de l électricité et du gaz naturel pour les clients professionnels Baromètre annuel vague 6 Septembre 2010 L ouverture des marchés de l électricité et du gaz naturel pour les clients professionnels Baromètre annuel vague 6 Septembre 2010 Baromètre annuel vague 6-1 - PRESENTATION DE L ETUDE Baromètre annuel

Plus en détail

Bulletin trimestriel de conjoncture n 64

Bulletin trimestriel de conjoncture n 64 Bulletin trimestriel de conjoncture n 64 2 ème trimestre 2015 La 4 e campagne de BOREAL montre un nouveau repli de l activité d entretien amélioration du logement de 2,4% en valeur, par rapport au 1 er

Plus en détail

Observatoire de la performance des PME-ETI 17 ème édition mai 2012. OpinionWay Banque PALATINE Pour i>tele Challenges

Observatoire de la performance des PME-ETI 17 ème édition mai 2012. OpinionWay Banque PALATINE Pour i>tele Challenges Observatoire de la performance des PME-ETI 17 ème édition mai 2012 OpinionWay Banque PALATINE Pour i>tele Challenges OpinionWay, 15 place de la République, 75003 Paris. Méthodologie Étude quantitative

Plus en détail

SYNTHESE DE LA NOTE TRIMESTRIELLE DE CONJONCTURE ECONOMIQUE 4 ème TRIMESTRE 2013 (octobre-novembre-décembre 2013)

SYNTHESE DE LA NOTE TRIMESTRIELLE DE CONJONCTURE ECONOMIQUE 4 ème TRIMESTRE 2013 (octobre-novembre-décembre 2013) FRANCE BOIS FORÊT Observatoire économique Filière Forêt Bois SYNTHESE DE LA NOTE TRIMESTRIELLE DE CONJONCTURE ECONOMIQUE 4 ème TRIMESTRE 20 (octobre-novembre-décembre 20) Evolutions différenciées en fin

Plus en détail

Contexte conjoncturel. Indicateur du Climat des Affaires

Contexte conjoncturel. Indicateur du Climat des Affaires Tendances régionales Les entreprises en Rhône-Alpes Contexte conjoncturel Indicateur du Climat des Affaires Un indicateur du climat des affaires permet une lecture rapide et simplifiée de la situation

Plus en détail

Cahiers Conjoncturels Aubois

Cahiers Conjoncturels Aubois Cahiers Conjoncturels Aubois Tendances 1 er Prévisions 2 nd 29 ème édition Septembre 1 Synthèse Constats SECTEURS D ACTIVITE Prévisions Evolution CA Note d activité Note de confiance Perspectives d évolution

Plus en détail

L ACTIVITE. Evolution de l'activité industrielle secteur privé. Evolution de l'activité industrielle secteur public

L ACTIVITE. Evolution de l'activité industrielle secteur privé. Evolution de l'activité industrielle secteur public N 729 ENQUETE SUR LA SITUATION ET LES PERSPECTIVES DANS L INDUSTRIE AU - TROISIEME TRIMESTRE 215 - L enquête d opinion auprès des chefs d entreprise industrielle, initiée par les services de l ONS couvre

Plus en détail

Présentation des industries de la Métallurgie

Présentation des industries de la Métallurgie Présentation des industries de la Métallurgie - Sources U.I.M.M. Lorraine En France Les industries de la transformation des métaux recouvrent les activités suivantes : - Biens intermédiaires : production

Plus en détail

Un climat des affaires conforté

Un climat des affaires conforté Juillet 2015 Méthodologie Les résultats présentés sont issus du panel de conjoncture «suivi de la situation économique» CCIR / CCIT de Rhône-Alpes. 371 TPE-PME représentatives de l industrie, du BTP, du

Plus en détail

Baromètre de l innovation Octobre 2014

Baromètre de l innovation Octobre 2014 Baromètre de l innovation Octobre 2014 Diffusion des données personnelles sur le web : quelles sont les attentes des Français? Un baromètre BVA Syntec numérique Ce sondage est réalisé par pour le Publié

Plus en détail

Le Bâtiment en Ile-de-France Troisième trimestre 2012 Activité atone perspectives en nette baisse

Le Bâtiment en Ile-de-France Troisième trimestre 2012 Activité atone perspectives en nette baisse DAEJ/CAB/2012/55 31 octobre 2012 Note pour le cahier de la Cellule Economique Le Bâtiment en Ile-de-France Troisième trimestre 2012 Activité atone perspectives en nette baisse 1- L activité des entreprises

Plus en détail

BPIFRANCE LE LAB PRESENTE LA 59 EME ENQUETE DE CONJONCTURE DANS LES PME

BPIFRANCE LE LAB PRESENTE LA 59 EME ENQUETE DE CONJONCTURE DANS LES PME COMMUNIQUE DE PRESSE 29 JUILLET 2014 BPIFRANCE LE LAB PRESENTE LA 59 EME ENQUETE DE CONJONCTURE DANS LES PME Des perspectives de croissance positives pour 2014 pour les entreprises de l industrie et des

Plus en détail

22,7 % Industrie. Production passée et prévisions (en solde d opinions CVS)

22,7 % Industrie. Production passée et prévisions (en solde d opinions CVS) 22,7 % Poids des effectifs de l industrie par rapport à la totalité des effectifs (source : ACOSS-URSSAF-31/12/214)) Industrie La production industrielle a légèrement baissé au mois de septembre. La demande

Plus en détail

Toujours pas de reprise

Toujours pas de reprise 2 ème TRIMESTRE JUILLET 2015 CHIFFRE D AFFAIRES 2 ème TRIM 2015 Toujours pas de reprise La conjoncture est encore une fois perçue par près de 80 % de nos dirigeants comme défavorable voire très défavorable.

Plus en détail

Point d actualité. Conseil Economique, Social & Environnemental Régional. Séance plénière 2 février 2015

Point d actualité. Conseil Economique, Social & Environnemental Régional. Séance plénière 2 février 2015 Conseil Economique, Social & Environnemental Régional Point d actualité Séance plénière 2 février 2015 Rapporteur général : Jean-Jacques FRANCOIS, au nom du Comité de Conjoncture CONTEXTE GÉNÉRAL A la

Plus en détail

Note. ure. des CCI d Aquitaine. Situations et perspectives Janvier 2012. Tendances régionales Approches territoriales Approches sectorielles

Note. ure. des CCI d Aquitaine. Situations et perspectives Janvier 2012. Tendances régionales Approches territoriales Approches sectorielles Note Conjonct de ure des d Aquitaine Situations et perspectives Janvier 2012 Tendances régionales Approches territoriales Approches sectorielles industrie, bâtiment, commerce, services SUD-OUEST FRANCE

Plus en détail