Note sur le Nouveau Dispositif d'accös au Foncier Economique

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Note sur le Nouveau Dispositif d'accös au Foncier Economique"

Transcription

1 Note sur le Nouveau Dispositif d'accös au Foncier Economique t. L'Agence Nationale d'lntermediation et de Regulation Fonciöre (ANIREF) a organise, le 09 juin 2010, ä la rösidence EL MITHAK un s6minaire sur le foncier economique. Cette rencontre avait pour objet l'explication du nouveau dispositif juridique rögissant le foncier economique, essentiellement industriel et ses activitös connexes (plateformes logistiques, maintenance industrielle). 2. Le cadre juridique rögissant le foncier economique - Ordonnance du fixant les conditions et modalitös de concession des terrains relevant du domaine prive de l'etat et destin6s ä la rdalisation de projets d'investissem e nt. - Decret executif n" du fixant les conditions et modalites de concession des terrains relevant du domaine prive de l'etat destines ä la realisation de projets d'investissements. - Döcret exdcutif n" du fixant les conditions et modalites de concession et de gestion des actifs r6siduels des entreprises publiques autonomes et non autonomes dissoutes et des actifs excedentaires des entreprises publiques öconomiques. 3. Comment acceder au foncier 6conomique Pour acceder ä un bien immobilier, l'investisseur doit contacter l'agence Nationale d'lntermediation et de R6gulation Fonciöre (ANIREF) ou le Comite d'assistance ä la Localisation et ä la Promotion des lnvestissements et de Regulation du Foncier (CALPIREF) lorsqu'il s'agit d'un projet industriel local, et que le foncier sollicitd relöve du domaine priv6 de l'etat et ne concerne pas le portefeuille foncier de l'aniref. Lorsqu'il s'agit d'un projet touristique l'investisseur doit contacter l'agence Nationale de Ddveloppement dutourisme (ANDT). Toutefois, pour les projets d'inter t national c'est le Conseil National d'lnvestissement (CNl) qui est comp6tent L'Agence Nationale d'lnterm6diation et de R6gulation Fonciäre {ANIREF), crdrie en 2007 par ddcret executif 07-I19 du Blal2007. Elle est placee sous la tutelle du ministöre de l'industrie, de la PME et de la promotion de l'investissement. Elle dispose de dix (10) Directions Regionales. Sa mission principale est d'apporter l'appui nöcessaire aux investisseurs qui cherchent une assiette fonciöre pour implanter leurs projets Le Comit6 d'assistance ä la Localisation et ä la Promotion des lnvestissements et de Rdgulation du Foncier (CALPIREF): c'est un organe, prösidö par le Wali ou son reprdsentant compötent pour recevoir les demandes d'investissement et defoncier qui ne s'adressent pas ä I'ANIREF.

2 3.3, L'Agence Nationale de D6veloppement du Tourisme (ANDT): elle est chargee de dögager des assiettes fonciöres destinees ä accueillir des projets d'investissement touristiques appelees zones d'expansions touristiques (ZET) et procöde ä la selection des zones orioritaires destinöes ä Ötre remises ä niveau Le Conseil National d'lnvestissement(cnl) : quand il s'git d'un projet d'interöt national le CNI peut deroger ä la rögle de mise aux enchöres et attribuer l'assiette du terrain dans le cadre de la formule de gre ä 916,6tant donn6 l'importance de ces projets en matiöre de creation de richesses ou d'emploi. 4. Les services offerts par l'aniref aux investisseurs L'ANIREF offre une multitude de services au profit des investisseurs, ä savoir : - l'accompagnement par un r6seau national de structures de proximite; - la mise ä disposition d'actifs fonciers ; - une banque de donn6es de disponibilit6 fonciöre ; - un site Web et toute information sur le foncier economique; - le choix du bien immobilier convenable aux projets d'investissement ; 5. Le mode d'accös ä une assiette fonciöre par l'investisseur Pour r6aliser des projets d'investissement, l'etat concöde des terrains relevant de son domaine priv6 disponible sur la base d'un cahier des charges, aux enchöres publiques ouvertes ou restreinte ou de gr6 ä gr6. Selon I'article 4 de l'ordonnance 0B-04 la concession est devenue le n-rodexclr-rsif d'accös au foncier public et accorde un droit d'usage sur le bien de 33 ans ä 99 ans maximum. Elle est definie comme un contrat par lequel l'etat, propri6taire d'un bien, en accorde la jouissance ä un investisseur. La concession est consacrde par un acte administratif 6tabli par l'administration des domaines. 6. Les droits de l'investisseur-concessionnaire L'acte de concession accorde ä l'investisseur une multitude d'avantages, ä savoir: la stabilitde jouissance du bien pour une longue du16e ; la dispense de paiement de la taxe fonciöre ; le paiement d'une simple redevance locative ; le droit d'un permis de construire ; le droit de propri6te sur les constructions edifiees par l'investisseur; le droit de garantir un pröt bancaire ; la transmission par voie de succession aux heritiers

3 7. Les obligations de l'investisseur-concessionnaire Les obligations de l'investisseur-concessionnaire sont definies dans le cahier des charges qui fait partie integrante de l'acte de concession. - La realisation dans les delais prevus du projet pour lequel la concession a ete consentie; - Le paiement de la redevance locative ; - Le paiement des frais de publicitö fonciöre, de timbre et de la römuneration domaniale. Fn cas de non respect des obligations legales, le concessionnaire encourt la resiliation du contrat de concession. 8. L'observatoire du foncier rsconomique L'une des missions principales de l'aniref est l'elaboration d'une mercuriale des prix du foncier economique, mise ä jour semestriellement et 6laboree sur la base des transactions du foncier economique r6alisees sur une pdriode donnee. La rnercuriale donne des valeurs references maximales, minimales, et moyennes, nationales et par wllaya. Les modes de calcul du prix du mettre carre (Dinarslmz) ainsi que les valeurs obtenues pour chaque periode, sont disponibles sur le site de l'agence. L'observatoire realise egalement des 6tudes de conjoncture sur les tendances dur marche immobilier et foncierealisdes sur la base des derniöres transactions (les six derniers mois). Ces etudes comprennent ögalement des 6ldments de ref6rence slrr certains pays voisins (la Francet la Tunisie), servent avec la mercuriale, dans la ddtermination des valeurs references pour les mises ä prix ä l'occasion des enchöres publiques. Le site de l'agence (www.aniref.dz), qui fait l'objet de mise ä jour rdguliörement, contient une base de donnriesur le foncier economique en Algtirie ainsi que sur l'activite de l'agence. Ce site donne accös, entre autres, ä une banque de donnees par Wilaya, ä des statistiques bien detaillees sur les operations de concession dejä realisdes et les annonces relatives aux opörations programmees, ä des guideschematisös explrquant les dernarches ä suivre pour l'octroi de terrains industriels, ä un ensemble de publications rt!alisees par l'agence, et ä des textes l6gislatifs. L'observatoire a pour missions principales de : - comprendre les processus des valeurs fonciöres ; - mettre en 6vidence les evolutions des prix ; - connaitre les consommations annuelles par le marche foncier ; - reperer les gisements potentiels. 9. Les Zones Integr6es du Developpement Industriel (ZlDl) L'un des objectifs de la strategie industrielle est la mise en euvre des ZlDl qui permettent l'6mergence d'un pöle de croissance industriel basii sur un potentiel de rendement croissant, des infrastructures ddveloppöes, des services d'utilite publique

4 disponibles et des services d'appui. ll existe deux categories de ZlDl, des zones d'activites polyvalentes et des zones specialis6es. 10. La portefeuille foncier de l'aniref Le foncier industriel (terrains et bätiments) que l'aniref a vocation de gerer sur demande des proprietaires, est constituri du domaine prive de l'etat, des Collectivites locales, et de toutes autres personnes physiques ou morales, prives et publiques. En l'occurrence le portefeuille de l'aniref est constitue de: Les actifs residuels des entreprises publiques dissoutes. En chiffres jusqu'au 16 Mai 2010: le stock foncier rösiduel des EPE dissoutes, susceptible d'alimenter le portefeuille de l'aniref est de 675 actifs, d'une superficie totale (terrains + bätis) de 225 ha Terrains excridentaires: que ce soit des terrains recuperes auprös des Entreprises Publiques Economiques ou des lots de terrains disponibles dans les zones in d ustrielles. En chiffres jusqu'au 16 Mai 201-0: le stock disponible recens est de 81 lots d'une superficie totale de 7B3ha pour les terrains recupör6s auprös des EPE, et de 1429 lots disponibles dans les zones industrielles Z.l d'une superficie globale de 784 ha reoartisur 70 zones. Le portefeuille effectif (d6iä acquis) : pour les deux categoriesus-cit6es le portefeuille detenue reellement par l'aniref jusqu'au t6/05/2010 ötait de 722 actifs (excödentaires et residuels) röpartisur 45 wilayas, dont : actifs: Residuels (EPE et EPL dissoutes) et Excedentaires (EPE en activite ou privatisees), d'une superficie totale 659 ha (dont 71ha bätis). -Et277 lots disponibles dans les Z.l, d'une Superficie totale de L67 ha Les acquisitions de l'agence: Aucun bien n'a 6td acquis par l'aniref, qui dispose de cette prdrogative, de par la loi, en vue de mettre ces terrains ä la disposition des investisse u rs. 11. Bilan d'activit6 de l'aniref Depuis le debut effectif de son activite en 2009, l'aniref a organise quatorze (14) op6rations de mise en concession, touchant au totaltreize (13) Wilayas du pays, et englobant. - En termes d'actifs proposös:28 actifs pour le 4öme trimestre 7009,28 pour le 1u'trimestre 2010, et 51 pour le 26me trimestre 2010 (en cours).

5 - En termes d'actifs concädes: parmi les 56 actifs proposes jusqu'au premier trimestre 201.0,44 actifs ont öt6 concedös, ce qui donne un taux de röalisation de 79%. La superficie globale du foncier proposö lors des operations de mise en concession etait de m2 dont m2 proposes pour le 1" trimestre Quant aux superficies concedöes, le total etait de m'pour le 4eme trimestre 2009, et m2 au titre du 1u'trimestre 20L0. Ces actifs concädäs ne representent ä fin Mars 2010 que 27Yo du portefeuille de l'agence, ce dernier qui est toujours en formation et övolue avec le temps. ll reste ä souligner que la legislation algörienne ne fait pas de distinction entre nationaux et ötrangers dans le domaine des concessions accordees par l'aniref. Les mömes opportunites sont ä la disposition de tout investisseur desirant investir en Algerie. DGRECT/DPSEE Le 15 Juillet 20L0

Le Cadre juridique de. l investissement étranger en Algérie.

Le Cadre juridique de. l investissement étranger en Algérie. Le Cadre juridique de l investissement étranger en Algérie. Le cadre juridique de l investissement en Algérie a connu une évolution en dents de scie au gré de l évolution du pays au plan politique et économique

Plus en détail

JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N 47

JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N 47 JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N 47 Ordonnance n 01-03 du Aouel Joumada Ethania1422 correspondant au 20 août 2001 relative au développement de l'investissement. Le Président de la République,

Plus en détail

CONDITIONS ET MODALITES DE CONCESSION DES TERRAINS RELEVANT DU DOMAINE PRIVE DE L ETAT DESTINES A LA REALISATION DE PROJETS D INVESTISSEMENT.

CONDITIONS ET MODALITES DE CONCESSION DES TERRAINS RELEVANT DU DOMAINE PRIVE DE L ETAT DESTINES A LA REALISATION DE PROJETS D INVESTISSEMENT. CONDITIONS ET MODALITES DE CONCESSION DES TERRAINS RELEVANT DU DOMAINE PRIVE DE L ETAT DESTINES A LA REALISATION DE PROJETS D INVESTISSEMENT. PREAMBULE La nouvelle ordonnance fixant les conditions et les

Plus en détail

Le tourisme, un impératif national d avenir...

Le tourisme, un impératif national d avenir... Le tourisme, un impératif national d avenir... 2 Le développement du tourisme est consacré par le Schéma Directeur de l Aménagement Touristique SDAT qui vise une «mise en tourisme» de l Algérie à l horizon

Plus en détail

LOI N 12-12 DU 26 DECEMBRE 2012 PORTANT LOI DE FINANCES POUR L ANNEE 2013

LOI N 12-12 DU 26 DECEMBRE 2012 PORTANT LOI DE FINANCES POUR L ANNEE 2013 LOI N 12-12 DU 26 DECEMBRE 2012 PORTANT LOI DE FINANCES POUR L ANNEE 2013 DISPOSITIONSFISCALES DIVERSES Art.21- les dispositions de l article 6 de la loi n 99-11 du15 Ramadhan 1420 correspondant au 23

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES FIXANT LES CLAUSES ET CONDITIONS APPLICABLES A LA CONCESSION DE GRE A GRE DES TERRAINS NUS CONFIES EN GESTION A L ANIREF PREAMBULE

CAHIER DES CHARGES FIXANT LES CLAUSES ET CONDITIONS APPLICABLES A LA CONCESSION DE GRE A GRE DES TERRAINS NUS CONFIES EN GESTION A L ANIREF PREAMBULE CAHIER DES CHARGES FIXANT LES CLAUSES ET CONDITIONS APPLICABLES A LA CONCESSION DE GRE A GRE DES TERRAINS NUS CONFIES EN GESTION A L ANIREF PREAMBULE Le présent cahier des charges fixe, conformément aux

Plus en détail

«L INVESTISSEMENT EN ALGÉRIE»

«L INVESTISSEMENT EN ALGÉRIE» Ministère de l Industrie de la PME et de la de la Promotion des Investissements Communication «L INVESTISSEMENT EN ALGÉRIE» Présentée par: Mr A.C. BOUDIA Madrid, Octobre 2012 Une importante position Géo-Stratégique

Plus en détail

Rencontre programme d aide à la création d entreprises innovantes en Méditerranée Paris, 6, 7 et 8 mars 2012

Rencontre programme d aide à la création d entreprises innovantes en Méditerranée Paris, 6, 7 et 8 mars 2012 Rencontre programme d aide à la création d entreprises innovantes en Méditerranée Paris, 6, 7 et 8 mars 2012 Investir en Algérie : Mode opératoire Ahmed BERRiCHI, Directeur d Etudes Agence Nationale de

Plus en détail

Loi n 41-08 portant création de l'agence marocaine de développement des investissements

Loi n 41-08 portant création de l'agence marocaine de développement des investissements Dahir n 1-09-22 du 22 safar 1430 portant promulgat ion de la loi n 41-08 portant création de l'agence marocaine de développement des investissements. B.O. n 5714 du 5 mars 2009 Vu la Constitution, notamment

Plus en détail

Loi-cadre n 18-95 formant charte de l investissement promulguée par le dahir n 1-95-213 du 14 joumada II 1416 ( 8 novembre 1995).

Loi-cadre n 18-95 formant charte de l investissement promulguée par le dahir n 1-95-213 du 14 joumada II 1416 ( 8 novembre 1995). Loi-cadre n 18-95 formant charte de l investissement promulguée par le dahir n 1-95-213 du 14 joumada II 1416 ( 8 novembre 1995). (BO N 4336 du 6-12-1995) Titre Premier Objectifs de la charte de l'investissement

Plus en détail

PROCEDURES DE CONCESSION DE L EXPLOITATION TOURISTIQUE DES PARCS NATIONAUX ET RESERVES

PROCEDURES DE CONCESSION DE L EXPLOITATION TOURISTIQUE DES PARCS NATIONAUX ET RESERVES REPUBLIQUE DE COTE D IVOIRE Union Discipline Travail - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - MINISTERE DE L ENVIRONNEMENT, DES EAUX ET FORETS - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - Office

Plus en détail

DISPOSITIONS LEGISLATIVES ET REGLEMENTAIRES DANS LE SECTEUR DE LA DISTRIBUTION ET DE LA GESTION DES CENTRES COMMERCIAUX

DISPOSITIONS LEGISLATIVES ET REGLEMENTAIRES DANS LE SECTEUR DE LA DISTRIBUTION ET DE LA GESTION DES CENTRES COMMERCIAUX DISPOSITIONS LEGISLATIVES ET REGLEMENTAIRES DANS LE SECTEUR DE LA DISTRIBUTION ET DE LA GESTION DES CENTRES COMMERCIAUX Monsieur AIT ABDERRAHMANE Abdelaziz Directeur Général de la Régulation et de l Organisation

Plus en détail

Mesures d allègement en faveur de l investissement et de l entreprise

Mesures d allègement en faveur de l investissement et de l entreprise Agence Nationale de Développement de l Investissement 3 ème édition du Forum de la Femme Cheffe d Entreprise «Le Rôle de la Femme dans la relance des activités productives» Annaba, 13 Juin 2013 Mesures

Plus en détail

JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE

JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE N 27 48 ème ANNEE Mercredi 11 Joumada El Oula 1430 Correspondant au JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE CONVENTIONS ET ACCORDS INTERNATIONAUX - LOIS ET DECRETS ARRETES,

Plus en détail

Algérie. Loi de finances complémentaire pour 2011

Algérie. Loi de finances complémentaire pour 2011 Loi de finances complémentaire pour 2011 Loi n 11-11 du 18 juillet 2011 Source : www.droit-algerie.com [NB - Loi n 11-11 du 18 juillet 2011 portant loi de finances complémentaire pour 2011] Art.1.- La

Plus en détail

CIRCULAIRE AUX BANQUES ET AUX ETABLISSEMENTS FINANCIERS N 2000-03 DU 27 MARS 2000 * * * * *

CIRCULAIRE AUX BANQUES ET AUX ETABLISSEMENTS FINANCIERS N 2000-03 DU 27 MARS 2000 * * * * * CIRCULAIRE AUX BANQUES ET AUX ETABLISSEMENTS FINANCIERS N 2000-03 DU 27 MARS 2000 * * * * * OBJET : Fixation des crédits soumis au même taux d'intérêt excessif et des commissions bancaires entrant dans

Plus en détail

AVANTAGES ANDI portoroz, 24,25 Septembre 2013

AVANTAGES ANDI portoroz, 24,25 Septembre 2013 AVANTAGES ANDI portoroz, 24,25 Septembre 2013 Salim BRANKI Directeur d études chragé de la promotion des investissements www.andi.dz 1.Avantages comparatifs de l Algérie Un marché important et stratégique

Plus en détail

FORMULAIRE UNIQUE RELATIF AUX PROJETS D INVESTISSEMENT

FORMULAIRE UNIQUE RELATIF AUX PROJETS D INVESTISSEMENT SIINVEST SYSTEME D'INFORMATION DE GESTION DES PROJETS D'INVESTISSEMENT de la Région de : FORMULAIRE UNIQUE RELATIF AUX PROJETS D INVESTISSEMENT Nom et Prénom ou Raison sociale de l'investisseur (*) Intitulé

Plus en détail

Vu la Constitution, notamment ses articles 85-4 et 125 (alinéa 2);

Vu la Constitution, notamment ses articles 85-4 et 125 (alinéa 2); Décret exécutif n 98-87 du 8 Dhou El Kaada 1418 correspondant au 7 mars 1998 modifiant et complétant le décret exécutif n 91-434 du 9 novembre 1991 portant réglementation des marchés publics...p.6.j.o.r.a.

Plus en détail

Dahir n 1-95-213 du 14 Joumada II 1416 (8 Novembre 1995) portant promulgation de la loi-cadre n 18-95 formant charte de l'investissement.

Dahir n 1-95-213 du 14 Joumada II 1416 (8 Novembre 1995) portant promulgation de la loi-cadre n 18-95 formant charte de l'investissement. Dahir n 1-95-213 du 14 Joumada II 1416 (8 Novembre 1995) portant promulgation de la loi-cadre n 18-95 formant charte de l'investissement. LOUANGE A DIEU SEUL! (Grand Sceau de Sa Majesté Hassan II) LOI-CADRE

Plus en détail

Services en ligne au niveau du MIPI et de ses établissements sous tutelle: Etat des lieux et perspectives

Services en ligne au niveau du MIPI et de ses établissements sous tutelle: Etat des lieux et perspectives Forum sur l administration électronique Ministère de la Poste et des TIC MPTIC Hôtel El Aurassi Dimanche 20 Décembre 2009 Communication du Ministère de l Industrie et de la Promotion des Investissements

Plus en détail

1.1. Ordonnance nº01 03 du 20 août 2001 relative au développement de l investissement

1.1. Ordonnance nº01 03 du 20 août 2001 relative au développement de l investissement 1.1. Ordonnance nº01 03 du 20 août 2001 relative au développement de l investissement [NB Ordonnance nº01 03 du 20 août 2001 relative au développement de l investissement (JO 2001 47), approuvée par la

Plus en détail

Vu le décret présidentiel n 2014-145 du 28 Joumada Ethania 1435 correspondant au 28 avril 2014 portant nomination du Premier ministre;

Vu le décret présidentiel n 2014-145 du 28 Joumada Ethania 1435 correspondant au 28 avril 2014 portant nomination du Premier ministre; Décret exécutif n 2015-87 du 20 Joumada El Oula 1436 correspondant au 11 mars 2015 définissant le montant et les modalités d'octroi de subvention pour sujétion imposée par l'etat pour l'importation et

Plus en détail

Vu la Constitution, notamment ses articles 85-4 et 125 (alinéa 2) ;

Vu la Constitution, notamment ses articles 85-4 et 125 (alinéa 2) ; Décret exécutif n 2000-48 du 25 Dhou El Kaada 1420 correspondant au 1er mars 2000 fixant les conditions et les modalités de création et d'exploitation des agences de tourisme et de voyages, p.8 Le Chef

Plus en détail

Ministère de l Industrie

Ministère de l Industrie Ministère de l Industrie ZONES INDUSTRIELLES BILAN ET PERSPECTIVES Présentée par M. ABIDI Benaissa PDG AFI Site Web: http ://www.afi.nat.tn Juin 2013 1 Sommaire : I- Présentation de L AFI II- Réalisations

Plus en détail

Le Président de la République, -Vu la constitution, notamment ses articles 122 et 124 ; -Vu la loi n 88-18 du 18 juillet 1988 portant adhésion à la

Le Président de la République, -Vu la constitution, notamment ses articles 122 et 124 ; -Vu la loi n 88-18 du 18 juillet 1988 portant adhésion à la REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE PRESSIIDENCE DE LA REPUBLIIQUE SSeeccrrééttaarri iaatt Géénnéérraal l dduu Goouuvveerrnneemeenntt Année 2007 SOMMAIRE INTITULE Articles Page Titre I - Dispositions

Plus en détail

- Dispositifs de défiscalisation des investissements outre-mer

- Dispositifs de défiscalisation des investissements outre-mer - Dispositifs de défiscalisation des investissements outre-mer L article 21 de la loi de finances pour 2014 réforme le régime de défiscalisation des investissements outre-mer des entreprises. Les conditions

Plus en détail

LE CONTRAT ET LE LOYER DANS LE PARC PRIVÉ Dossier juridique de la Confédération Nationale du Logement. Sommaire

LE CONTRAT ET LE LOYER DANS LE PARC PRIVÉ Dossier juridique de la Confédération Nationale du Logement. Sommaire LE CONTRAT ET LE LOYER DANS LE PARC PRIVÉ Dossier juridique de la Sommaire ANALYSE DE LA CNL / Page 2 Eléments constitutifs du bail / Page 2 Durée du bail / Page 5 Renouvellement du bail / Page 5 Fixation

Plus en détail

NOTICE D'INFORMATION

NOTICE D'INFORMATION Direction Départementale de l Agriculture et de la Forêt Mutation à titre gratuit ou impôt de solidarité sur la fortune portant sur des bois et forêts ou des parts de groupement forestier A4 NOTICE D'INFORMATION

Plus en détail

D E C R E T S. 3 Rabie El Aouel 1432 6 février 2011 JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N 08 3

D E C R E T S. 3 Rabie El Aouel 1432 6 février 2011 JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N 08 3 3 D E C R E T S Décret exécutif n 11-33 du 22 Safar 1432 correspondant au 27 janvier 2011 portant création, organisation et fonctionnement de l'institut algérien des énergies renouvelables. Le Premier

Plus en détail

LOI N 98-750 DU 23 DECEMBRE 1998 RELATIVE AU DOMAINE FONCIER RURAL Modifiée par la loi n 2004-412 du 14 août 2004

LOI N 98-750 DU 23 DECEMBRE 1998 RELATIVE AU DOMAINE FONCIER RURAL Modifiée par la loi n 2004-412 du 14 août 2004 LOI N 98-750 DU 23 DECEMBRE 1998 RELATIVE AU DOMAINE FONCIER RURAL Modifiée par la loi n 2004-412 du 14 août 2004 CHAPITRE PREMIER - DEFINITION ET COMPOSITION DU DOMAINE FONCIER RURAL Section première

Plus en détail

SITE INTERNET www.agencefoncieresaida.com

SITE INTERNET www.agencefoncieresaida.com * REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE* WILAYA DE SAIDA Agence de Gestion et de Régulation Foncières Urbaines de la Wilaya de SAIDA DEPARTEMENT ADMINISTRATION & FINANCES Service Commercial --------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

Pour ceux qui voient loin, l Alg tout près. Le climat de l Investissement

Pour ceux qui voient loin, l Alg tout près. Le climat de l Investissement Pour ceux qui voient loin, l Alg Algérie c est tout près Le climat de l Investissement l en Algérie Situation macroéconomique conomique Des conditions d attractivité Retour à la stabilité politique Stabilisation

Plus en détail

DU GRAND LYON MISE A JOUR 31/12/2012. Avril 2013

DU GRAND LYON MISE A JOUR 31/12/2012. Avril 2013 OBSERVATOIRE DE L'IMMOBILIER D'ENTREPRISE SUR LE POLE ECONOMIQUE OUEST DU GRAND LYON MISE A JOUR 31/12/2012 Avril 2013 TECHLID L Espace EDEL-Ouest - 185, allée des Cyprès 69760 Limonest : 04 72 17 03 33

Plus en détail

BOI-ENR-DMTG-20-40-20140930 ENR

BOI-ENR-DMTG-20-40-20140930 ENR BOI-ENR-DMTG-20-40-20140930 ENR - Mutations à titre gratuit - Donations - Taxe de publicité foncière 1 Les actes de donation portant sur des immeubles intervenant à compter du 1er juillet 2014 entrent

Plus en détail

Investir en Algérie : Mode opératoire

Investir en Algérie : Mode opératoire Investir en Algérie : Mode opératoire Forum du partenariat Algéro ro-françaisais Alger, le 30 Mai 2011 Abdelkrim MANSOURI Directeur Général G ANDI Points abordés Pourquoi Investir en Algérie Quels avantages

Plus en détail

Référence: Journal Officiel n 79 du 29 décembre 2010 p. 79. Après approbation du Président de la République ; Décrète :

Référence: Journal Officiel n 79 du 29 décembre 2010 p. 79. Après approbation du Président de la République ; Décrète : Décret exécutif n 10-326 du 17 Moharram 1432 correspondant au 23 décembre 2010 fixant les modalités de mise en œuvre du droit de concession pour l'exploitation des terres agricoles du domaine privé de

Plus en détail

Conditions et modalités d attribution des logements de fonction au CNRS

Conditions et modalités d attribution des logements de fonction au CNRS Conditions et modalités d attribution des logements de fonction au CNRS Instruction n INS05R143DFI du 19 mai 2005 Secrétariat général Direction des finances MAI 2005 TABLE DES MATIERES PREAMBULE...2 1.

Plus en détail

La Retenue à la source obligatoire en Tunisie : Article 52 du Code de l IS et de l IRPP (à jour jusqu à la Loi de finances 2008)

La Retenue à la source obligatoire en Tunisie : Article 52 du Code de l IS et de l IRPP (à jour jusqu à la Loi de finances 2008) La Retenue à la source obligatoire en Tunisie : Article 52 du Code de l IS et de l IRPP (à jour jusqu à la Loi de finances 2008) Objet Article Dispositions Taux Principe 52-I Règle générale Hôtels Bureaux

Plus en détail

Zone d Aménagement Concerté et Lotissement

Zone d Aménagement Concerté et Lotissement ZAC et Lotissement - Version 1 - Juin 2012 Zone d Aménagement Concerté et Lotissement Définition générale : Il existe deux procédures différentes permettant de réaliser une opération d aménagement : la

Plus en détail

Présentation du FGAR et ses Modalités de Fonctionnement

Présentation du FGAR et ses Modalités de Fonctionnement République Algérienne Démocratique et Populaire Ministère de l Industrie, de la Petite et Moyenne Entreprise et de la promotion de l Investissement -Fonds de Garantie des Crédits aux PME - Présentation

Plus en détail

Décret n 76-166 du 27 avril 1976 Fixant les modalités de gestion du Domaine National. LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE. CHAPITRE PREMIER.

Décret n 76-166 du 27 avril 1976 Fixant les modalités de gestion du Domaine National. LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE. CHAPITRE PREMIER. Décret n 76-166 du 27 avril 1976 Fixant les modalités de gestion du Domaine National. LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE. Vu la constitution du 2 juin 1972, modifiée et complétée par la loi n 75-1 du 9 mai

Plus en détail

kpmg Actualités Sommaire Cette actualité n'est pas une analyse exhaustive mais une Actualité législative et règlementaire 2009 Principales mesures

kpmg Actualités Sommaire Cette actualité n'est pas une analyse exhaustive mais une Actualité législative et règlementaire 2009 Principales mesures kpmg Actualités Décembre 2009 Actualité législative et règlementaire 2009 Principales mesures KPMG Algérie Sommaire 1. Conventions tendant à éviter les doubles impositions 2. Lois de finances 3. Investissements

Plus en détail

Guide de l investisseur

Guide de l investisseur Janvier 2009 République Algérienne Démocratique et Populaire MINISTERE DES FINANCES DIRECTION GENERALE DES IMPOTS Guide de l investisseur DIRECTION DES RELATIONS PUBLIQUES ET DE LA COMMUNICATION - Document

Plus en détail

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE. Ministère de l Agriculture et du Développement Rural OFFICE NATIONAL DES TERRES AGRICOLES

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE. Ministère de l Agriculture et du Développement Rural OFFICE NATIONAL DES TERRES AGRICOLES REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE Ministère de l Agriculture et du Développement Rural OFFICE NATIONAL DES TERRES AGRICOLES GUIDE DE PROCEDURES PREMIERE PARTIE PROCEDURES DE CONVERSION DU

Plus en détail

«Programme d aide à la création d entreprises innovantes en Méditerranée» Marseille 14 & 15 Avril 2014

«Programme d aide à la création d entreprises innovantes en Méditerranée» Marseille 14 & 15 Avril 2014 «Programme d aide à la création d entreprises innovantes en Méditerranée» Marseille 14 & 15 Avril 2014 l Algérie, Une économie riche à fort potentiel Salim BRANKI Directeur d études chragé de la promotion

Plus en détail

NOTICE ANNUELLE LA BANQUE TORONTO-DOMINION

NOTICE ANNUELLE LA BANQUE TORONTO-DOMINION NOTICE ANNUELLE LA BANQUE TORONTO-DOMINION Toronto-Dominion Centre Toronto (Ontario) Canada M5K 1A2 Le 28 février 2001 Avis de distribution Le présent document doit être accompagné d un exemplaire de tous

Plus en détail

entreprises» «Des réponses opérationnelles aux besoins des Supplément Entretien avec M. CHAMI, Directeur Général de la CACI N 08 Janvier www.aniref.

entreprises» «Des réponses opérationnelles aux besoins des Supplément Entretien avec M. CHAMI, Directeur Général de la CACI N 08 Janvier www.aniref. N 08 Janvier 2011 Bulletin d'information trimestriel édité par l'agence Nationale d Intermédiation et de Régulation Foncière www.aniref.dz L'ANIREF est une agence sous tutelle du Ministère de l'industrie,

Plus en détail

Les transactions de bureaux Le bilan du premier semestre 2010

Les transactions de bureaux Le bilan du premier semestre 2010 Les transactions de bureaux Le bilan du premier semestre 2010 Atelier Bureaux OIB Les chiffres du 1e semestre 2010-1 Objet de l'atelier et sources Depuis plus de 15 ans, l'oie et l'a-urba réalisent une

Plus en détail

Le President-Fondateur du Mouvement Populaire de la Revolution, President de la Republique.

Le President-Fondateur du Mouvement Populaire de la Revolution, President de la Republique. Code Foncier Journal Officiel n' Special 5 avril2006 ORDONNANCE N 79-112 DU 09 MAl 1979 PORTANT le TARIF DES FRAIS EN MATIERE FONCIERE, IMMOBILIERE, CADASTAlE ET DE REGIME DES EAUX ET D'ENREGISTREMENT

Plus en détail

CODE D'INCITATIONS AUX INVESTISSEMENTS

CODE D'INCITATIONS AUX INVESTISSEMENTS CODE D'INCITATIONS AUX INVESTISSEMENTS LOI DE PROMULGATION Loi n 93-120 du 27 décembre 1993, portant promulgation du code d'incitations aux investissements Au nom du peuple, La Chambre des Députés ayant

Plus en détail

JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE

JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE N 61 48 ème ANNEE Dimanche 6 Dhou El Kaada 1430 Correspondant au JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE CONVENTIONS ET ACCORDS INTERNATIONAUX - LOIS ET DECRETS ARRETES,

Plus en détail

«Urbanisme de projet» - Fiche mesure 9 REFORME DE L APPLICATION DU DROIT DES SOLS

«Urbanisme de projet» - Fiche mesure 9 REFORME DE L APPLICATION DU DROIT DES SOLS «Urbanisme de projet» - Fiche mesure 9 REFORME DE L APPLICATION DU DROIT DES SOLS Présentation et description de la mesure Constat / Enjeux L article 25 de la loi n 2010-788 du 12 juillet 2010 portant

Plus en détail

Sont abrogées toutes dispositions antérieures contraires à la présente loi et notamment :

Sont abrogées toutes dispositions antérieures contraires à la présente loi et notamment : Loi n 93-120 du 27 décembre 1993, portant promulgation du Code d Incitations aux Investissements; Au nom du peuple; La chambre des Députés ayant adopté ; Le Président de la République promulgue la loi

Plus en détail

LEXIQUE ET CROQUIS ILLUSTRATIFS

LEXIQUE ET CROQUIS ILLUSTRATIFS LEXIQUE ET CROQUIS ILLUSTRATIFS PLU de Bayonne : le règlement (dernière modification : modification n 8) 1 PLU de Bayonne : le règlement (dernière modification : modification n 8) 2 TITRE 4 LEXIQUE ET

Plus en détail

LBPAM OBLI CREDIT. (FCP à catégories de parts : part E et part I) PARTIE A STATUTAIRE

LBPAM OBLI CREDIT. (FCP à catégories de parts : part E et part I) PARTIE A STATUTAIRE CONFORME AUX NORMES EUROPEENNES PROSPECTUS SIMPLIFIE LBPAM OBLI CREDIT (FCP à catégories de parts : part E et part I) PARTIE A STATUTAIRE Présentation succincte Dénomination : LBPAM OBLI CREDIT Forme juridique

Plus en détail

Taxes assises sur le chiffre dʹaffaires

Taxes assises sur le chiffre dʹaffaires Taxes assises sur le chiffre dʹaffaires Chapitre 15 : La taxe sur les établissements à caractère industriel, commercial ou professionnel (TCL) (Version 2006) Documentation obligatoire : Le code de la TVA

Plus en détail

Direction générale de l'epwg-cet de Khenchela ALGERIE 30.000.000DA. Participation en Capital. Description du projet

Direction générale de l'epwg-cet de Khenchela ALGERIE 30.000.000DA. Participation en Capital. Description du projet FICHE DE PROJET Titre du Projet: CREATION D'UNITE DE PRODUCTION DE PAPIER ET DE CARTON Code du Projet 2012/5 Description du projet : Ce promoteur souhaite créer une unité de production de papier et de

Plus en détail

ARRETES, DECISIONS ET AVIS

ARRETES, DECISIONS ET AVIS 9 ARRETES, DECISIONS ET AVIS Arrêté du 12 Chaoual 1430 correspondant au 1er octobre 2009 relatif à la souscription de la déclaration et à la délivrance de l attestation pour les transferts de fonds vers

Plus en détail

Introduction. Avantages comparatifs de l Algérie. Encouragement à l investissement. Nouvelles règles applicables aux IDE

Introduction. Avantages comparatifs de l Algérie. Encouragement à l investissement. Nouvelles règles applicables aux IDE Introduction Avantages comparatifs de l Algérie Encouragement à l investissement Nouvelles règles applicables aux IDE Présentation de l A.N.D.I Créée dans le cadre des réformes de première génération engagées

Plus en détail

(CGI, article 1586 A extrait) (CGI, article 1384)

(CGI, article 1586 A extrait) (CGI, article 1384) TAXE FONCIERE SUR LES PROPRIETES BATIES Prolongation par les départements de la durée d exonération des logements à usage locatif appartenant aux organismes HLM et SEM. (CGI, article 1586 A extrait) "Pour

Plus en détail

LE CREDIT-BAIL MOBILIER & IMMOBILIER. Traitements comptables des opérations dans le cadre du crédit-bail mobilier et immobilier. TABLE DES MATIERES

LE CREDIT-BAIL MOBILIER & IMMOBILIER. Traitements comptables des opérations dans le cadre du crédit-bail mobilier et immobilier. TABLE DES MATIERES LE CREDIT-BAIL MOBILIER & IMMOBILIER Objectif(s) : o Pré-requis : o Modalités : o o o Traitements comptables des opérations dans le cadre du crédit-bail mobilier et immobilier. Connaissances juridiques.

Plus en détail

CONTRAT DE GESTION CENTRE DE VILLÉGIATURE TABLE DES MATIÈRES

CONTRAT DE GESTION CENTRE DE VILLÉGIATURE TABLE DES MATIÈRES CONTRAT DE GESTION CENTRE DE VILLÉGIATURE TABLE DES MATIÈRES PRÉAMBULE... 4 0.00 INTERPRÉTATION... 5 0.01 Terminologie... 5 0.01.01 Autres propriétaires... 5 0.01.02 Clients... 5 0.01.03 Contrat... 5 0.01.04

Plus en détail

362 Aides aux partenariats d'innovation

362 Aides aux partenariats d'innovation Réalisé par : DGO ECONOMIE, EMPLOI ET RECHERCHE Direction des Réseaux d'entreprises Place de la Wallonie, 1 B-5100 JAMBES (NAMUR) BELGIQUE Tel. : +32.(0)81.33.39.39 - Fax : +32.(0)81.33.37.77 E-mail :

Plus en détail

Nomenclatures 2008 NAF rév. 2 - CPF rév. 2. Section K Division 64

Nomenclatures 2008 NAF rév. 2 - CPF rév. 2. Section K Division 64 Nomenclatures 2008 NAF rév. 2 - CPF rév. 2 Section K Division 64 64 ACTIVITÉS DES SERVICES FINANCIERS, HORS ASSURANCE ET CAISSES DE RETRAITE Cette division comprend les activités de collecte et de redistribution

Plus en détail

LOI N 99-64 DU 15 JUILLET 1999, RELATIVE AUX TAUX D'INTERET EXCESSIFS

LOI N 99-64 DU 15 JUILLET 1999, RELATIVE AUX TAUX D'INTERET EXCESSIFS LOI N 99-64 DU 15 JUILLET 1999, RELATIVE AUX TAUX D'INTERET EXCESSIFS Article premier. - Constitue un prêt consenti à un taux d'intérêt excessif, tout prêt conventionnel consenti à un taux d'intérêt effectif

Plus en détail

Les partenariats public-privé (PPP) au service du développement régional Cadre juridique des PPP Béatrice MAJZA Avocat associé

Les partenariats public-privé (PPP) au service du développement régional Cadre juridique des PPP Béatrice MAJZA Avocat associé Les partenariats public-privé (PPP) au service du développement régional Cadre juridique des PPP Béatrice MAJZA Avocat associé 1 1. Qu est-ce qu un PPP? 2. Principaux montages en PPP en droit français.

Plus en détail

La mise en oeuvre de la réforme du droit des sols. Laurent LEBON DDE 59 SUCT/ADS 1

La mise en oeuvre de la réforme du droit des sols. Laurent LEBON DDE 59 SUCT/ADS 1 La mise en oeuvre de la réforme du droit des sols Laurent LEBON DDE 59 SUCT/ADS 1 Les textes de référence : ordonnance n 2005-1527 du 8 décembre 2005 relative au permis de construire et aux autorisations

Plus en détail

Foncière des Régions : un 1 er trimestre 2011 dynamique

Foncière des Régions : un 1 er trimestre 2011 dynamique Communiqué de presse Paris, le 12 mai 2011 Foncière des Régions : un 1 er trimestre 2011 dynamique Le chiffre d affaires consolidé à fin mars 2011 est en progression de + 3,3% à 209,4 M, tandis que le

Plus en détail

RÈGLEMENT NUMÉRO VA-868 ÉTABLISSANT UN PROGRAMME D AIDE FINANCIÈRE ET DE CRÉDIT DE TAXES AUX ENTREPRISES

RÈGLEMENT NUMÉRO VA-868 ÉTABLISSANT UN PROGRAMME D AIDE FINANCIÈRE ET DE CRÉDIT DE TAXES AUX ENTREPRISES PROVINCE DE QUÉBEC DISTRICT D ABITIBI VILLE D AMOS RÈGLEMENT NUMÉRO VA-868 ÉTABLISSANT UN PROGRAMME D AIDE FINANCIÈRE ET DE CRÉDIT DE TAXES AUX ENTREPRISES CONSIDÉRANT QU il y a lieu de favoriser le développement

Plus en détail

E T A T S D E C L A R A T I F S F. C. T. V. A 2 0 1 6 - d r o i t c o m m u n

E T A T S D E C L A R A T I F S F. C. T. V. A 2 0 1 6 - d r o i t c o m m u n E T A T S D E C L A R A T I F S F. C. T. V. A 2 0 1 6 - d r o i t c o m m u n Compte administratif 2014 ETAT N 1 Nom de la collectivité : Trésorerie de : Montant A BUDGET PRINCIPAL BUDGETS ANNEXES (préciser

Plus en détail

à vendre IMMEUBLE COMMERCIAL À VENDRE 975, RUE SAINTE-THÉRÈSE DRUMMONDVILLE (QUÉBEC) PRIX DEMANDÉ : 399 000 $ Caractéristiques

à vendre IMMEUBLE COMMERCIAL À VENDRE 975, RUE SAINTE-THÉRÈSE DRUMMONDVILLE (QUÉBEC) PRIX DEMANDÉ : 399 000 $ Caractéristiques IMMEUBLE COMMERCIAL À VENDRE 975, RUE SAINTE-THÉRÈSE DRUMMONDVILLE (QUÉBEC) PRIX DEMANDÉ : 399 000 $ Caractéristiques La Caisse Desjardins de Drummondville désire vous informer de la mise en marché de

Plus en détail

Par Cyrille MBIRA ABOUEM Juriste des Organisations/ Expert Foncier

Par Cyrille MBIRA ABOUEM Juriste des Organisations/ Expert Foncier Les conditions d accès au foncier au Cameroun Par Cyrille MBIRA ABOUEM Juriste des Organisations/ Expert Foncier Colloque accompagner l insertion des jeunes dans les agricultures familiales au sud Montpellier,

Plus en détail

OGISTICS LOGISTICS PERSPECTIVE

OGISTICS LOGISTICS PERSPECTIVE OGISTICS FROM A NEW A NEW Medhub, une plaque tournante de la logistique mondiale FROM A NEW Picking, Entreposage Kitting Co-packing Labelling Assemblage Contrôle qualité. Port Tanger Med et Medhub Tanger

Plus en détail

Investissement direct (WOFE) 1

Investissement direct (WOFE) 1 Investissement direct (WOFE) 1 2 Pourquoi créer une WFOE en Chine? Les sociétés commerciales à capitaux étrangers ont la capacité de s'engager dans les activités suivantes: L'achat en Chine pour l'export

Plus en détail

Nous sommes à votre service pour la location et la gestion de votre bien, en toute tranquillité d'esprit.

Nous sommes à votre service pour la location et la gestion de votre bien, en toute tranquillité d'esprit. Nous sommes à votre service pour la location et la gestion de votre bien, en toute tranquillité d'esprit. RD 932 Chemin Eliza Hegi 64 480 USTARITZ Tel : 05.59.70.35.59 - Fax : 05.59.70.39.60 E-mail : lesalizes.ustaritz@century21france.fr

Plus en détail

EXTRAITS DU CODE DE L ENVIRONNEMENT. Partie législative. Section 2: Conception, production et distribution de produits générateurs de déchets

EXTRAITS DU CODE DE L ENVIRONNEMENT. Partie législative. Section 2: Conception, production et distribution de produits générateurs de déchets le Code de l Environnement p. 1 EXTRAITS DU CODE DE L ENVIRONNEMENT Partie législative Section 2: Conception, production et distribution de produits générateurs de déchets des déchets issus de leurs produits

Plus en détail

Vu la loi organique n 12-05 du 18 Safar 1433 correspondant au 12 janvier 2012 relative à l information ;

Vu la loi organique n 12-05 du 18 Safar 1433 correspondant au 12 janvier 2012 relative à l information ; Décret exécutif n 12-212 du 17 Joumada Ethania 1433 correspondant au 9 mai 2012 fixant le statut de l établissement public de télédiffusion d Algérie. Le Premier ministre, Sur le rapport du ministre de

Plus en détail

LE CADRE COMPTABLE GENERAL

LE CADRE COMPTABLE GENERAL LE CADRE COMPTABLE GENERAL Chaque plateforme est dans l obligation d établir des comptes annuels (bilan, compte de résultat et annexe) et de se référer au Plan Comptable Général. Quels sont les principes

Plus en détail

MÉMORANDUM D INFORMATION TECHNOPÔLE D OUJDA PLACEMENT DES ZONES D ACTIVITÉS DE LA RÉGION DE L ORIENTAL

MÉMORANDUM D INFORMATION TECHNOPÔLE D OUJDA PLACEMENT DES ZONES D ACTIVITÉS DE LA RÉGION DE L ORIENTAL MÉMORANDUM D INFORMATION TECHNOPÔLE D OUJDA PLACEMENT DES ZONES D ACTIVITÉS DE LA RÉGION DE L ORIENTAL TABLE DES MATIÈRES Localisation du site.......... 3 Caractéristiques du site............ 4 Structure

Plus en détail

LAVIGNE & ZAVANI. Administration de biens Syndics de Copropriété. - page 1 -

LAVIGNE & ZAVANI. Administration de biens Syndics de Copropriété. - page 1 - LAVIGNE & ZAVANI Administration de biens Syndics de Copropriété - page 1 - CONTRAT DE GESTION IMMOBILIERE (Mandant : personne physique) Loi n 70-09 du 2 Janvier 1970, décret n 72-678 du 20 Juillet 1972)

Plus en détail

., APJB REPUBLIQUE DU BENIN Fralomll''':u.lIc!..rnlvall

., APJB REPUBLIQUE DU BENIN Fralomll''':u.lIc!..rnlvall ., APJB REPUBLIQUE DU BENIN Fralomll''':u.lIc!..rnlvall PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE DECRET N " 2015-009 DU 29 JANVIER 2015 fixant les modalités d'exercice du droit de préemption et de location-vente des

Plus en détail

Régime de l utilisation de terres en Chine

Régime de l utilisation de terres en Chine Régime de l utilisation de terres en Chine La première Constitution chinoise en 1954 a stipulé qu en Chine le sol en milieu urbain appartient à l État, en milieu rural il appartient aux collectivités locales.

Plus en détail

Nouveaux promoteurs, petites et moyennes entreprises

Nouveaux promoteurs, petites et moyennes entreprises Nouveaux promoteurs, petites et moyennes entreprises (Articles 44 à46 bis) I. Nouveaux promoteurs : 1. Définition (art 44) : Sont considérés nouveaux promoteurs (N.P), les personnes physiques de nationalité

Plus en détail

Publication au JORF du 5 mai 2002. Décret n 2002-788 du 3 mai 2002. Décret relatif au compte épargne-temps dans la fonction publique hospitalière

Publication au JORF du 5 mai 2002. Décret n 2002-788 du 3 mai 2002. Décret relatif au compte épargne-temps dans la fonction publique hospitalière 1 sur 5 01/08/2007 23:43 Publication au JORF du 5 mai 2002 Décret n 2002-788 du 3 mai 2002 Décret relatif au compte épargne-temps dans la fonction publique hospitalière NOR:MESH0221497D version consolidée

Plus en détail

PARTIE 1: DISPOSITIONS RELATIVES A L'EQUILIBRE FINANCIER

PARTIE 1: DISPOSITIONS RELATIVES A L'EQUILIBRE FINANCIER PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE REPUBLIQUEGABONAISE Union-Travail-Justice Visa du Président du Conseil d'etat I4Ü(~12012 déterminant les ressources et les charges de l'etat pour l'année 2013 Le Parlement a

Plus en détail

Vu la loi constituante n 2011-6 du 16 décembre 2011, portant organisation provisoire des autorités publiques,

Vu la loi constituante n 2011-6 du 16 décembre 2011, portant organisation provisoire des autorités publiques, Décret n 2012-753 du 2 juillet 2012, fixant l'organisation administrative et financière et les modalités de fonctionnement du centre national du cinéma et de l'image. Le chef du gouvernement, Sur proposition

Plus en détail

Instruction du 26 octobre 1993 (BOI 7 G-6-93)

Instruction du 26 octobre 1993 (BOI 7 G-6-93) G MTG EXEMPTION 1 EXEONERATION+ TB1 abt 3 Instruction du 26 octobre 1993 (BOI 7 G-6-93) I. CHAMP D'APPLICATION DE L ARTICLE 21 DE LA LOI DE FINANCES RECTIFICATIVE POUR 1993 A. LES BIENS CONCERNÉS PAR LE

Plus en détail

RECUEIL DE TEXTES LEGISLATIFS ET REGLEMENTAIRES CATASTROPHES NATURELLES

RECUEIL DE TEXTES LEGISLATIFS ET REGLEMENTAIRES CATASTROPHES NATURELLES RECUEIL DE TEXTES LEGISLATIFS ET REGLEMENTAIRES CATASTROPHES NATURELLES SOMMAIRE I. ORDONNANCE N 03-12 DU AOUT 2003 RELATIVE A L OBLIGATION D ASSURANCE DES CATASTROPHES NATURELLES ET A L INDEMNISATION

Plus en détail

SCPI Gemmeo Commerce. L immobilier de commerce français en portefeuille

SCPI Gemmeo Commerce. L immobilier de commerce français en portefeuille SCPI Gemmeo Commerce L immobilier de commerce français en portefeuille Sommaire Avertissement...3 Investir indirectement dans de l immobilier de commerce...4 Une stratégie de gestion à l écoute des tendances

Plus en détail

Rn2d - Ne pas diffuser sans autorisation. Conditions applicables à partir du 1 er janvier 2015

Rn2d - Ne pas diffuser sans autorisation. Conditions applicables à partir du 1 er janvier 2015 Le calcul de la Garantie Financière pour les opérateurs de voyages Conditions applicables à partir du 1 er janvier 2015 Attention, 2 types de Garanties financières différentes peuvent être demandées à

Plus en détail

n 57-09 portant création de la Société «Moroccan Agency For Solar Energy

n 57-09 portant création de la Société «Moroccan Agency For Solar Energy Royaume du Maroc Ministère de l'energie, des Mines, de l'eau et de l'environnement n 57-09 portant création de la Société «Moroccan Agency For Solar Energy ÉNERGIE, EAU ENVIRONNEMENT Juin 2010 n 57-09

Plus en détail

Nomenclatures 2008 NAF rév. 2 - CPF rév. 2. Section L

Nomenclatures 2008 NAF rév. 2 - CPF rév. 2. Section L Nomenclatures 2008 NAF rév. 2 - CPF rév. 2 Section L Section L : ACTIVITÉS IMMOBILIÈRES Cette section comprend les activités de bailleurs, d'agents et/ou de courtiers dans l'un ou plusieurs des domaines

Plus en détail

L OPCI. (Organisme de Placement Collectif Immobilier) Amundi-Le Comptoir par CPR pour Generali

L OPCI. (Organisme de Placement Collectif Immobilier) Amundi-Le Comptoir par CPR pour Generali L OPCI (Organisme de Placement Collectif Immobilier) Amundi-Le Comptoir par CPR pour Generali Document réservé aux professionnels de la gestion de patrimoine Sommaire 1. L OPCI : définition 1.1. Qu est-ce

Plus en détail

Décrète : Chapitre I Dénomination - Objet - Siège

Décrète : Chapitre I Dénomination - Objet - Siège Décret exécutif n 10-227 du 21 Chaoual 1431 correspondant au 30 septembre 2010 portant création, organisation et fonctionnement du centre algérien de développement du cinéma. Le Premier ministre, Sur le

Plus en détail

Cahier des charges relatif à la recherche, sur la commune de Nîmes, de biens immobiliers destinés aux services du Département du Gard

Cahier des charges relatif à la recherche, sur la commune de Nîmes, de biens immobiliers destinés aux services du Département du Gard relatif à la recherche, sur la commune de Nîmes, de biens immobiliers destinés aux services du Département du Gard Information générale Dans le cadre des réflexions entreprises sur son patrimoine immobilier,

Plus en détail

... Numéro consacré aux principales mesures de la loi de finances 2012 :

... Numéro consacré aux principales mesures de la loi de finances 2012 : ... Numéro consacré aux principales mesures de la loi de finances 2012 : Nouvelle réduction du montant du plafond global applicable à certains avantages fiscaux en matière d'impôt sur le revenu Prorogation

Plus en détail