Visualiser une tension variant dans le temps (correction)

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Visualiser une tension variant dans le temps (correction)"

Transcription

1 Visualiser une tension variant dans le temps (correction) La maîtrise de la visualisation temporelle de tensions est capitale en sciences expérimentale : la plupart des capteurs utilisés génèrent un signal électrique qui doit être acquis, traité et interprété. L objectif de ce TP est d utiliser un oscilloscope et un ordinateur muni d une interface d acquisition pilotés par Latis Pro pour visualiser une simple tension sinusoïdale. 1 - Rappels Lire et compléter la fiche de rappels sur les générateurs de tension et l oscilloscope Tension alternative sinusoïdale t Une tension alternative sinusoïdale est de la forme u( t) U m sin 2 Um sin 2 f t, où T U m est l amplitude de la tension : strictement positive, c est la valeur de la tension comptée entre 0 et un maximum. T est la période temporelle et f la fréquence. Rappeler les unités de ces 2 grandeurs et la relation qui les lie 1 Pour une période exprimée en secondes (s), la fréquence f sera donnée en hertz (Hz) par la relation f.le hertz est T l équivalent de la s 1. 2 t est l angle-argument du sinus, appelé phase ; est la phase pour t = 0 (phase à l origine). T 3 - Utilisation de l oscilloscope pour visualiser la tension u( t) 3 sin t. On prendra l exemple Réglages du G.B.F - sélectionner le signal sinusoïdal - régler l amplitude à 3,00 V et la fréquence à Hz avec le multimètre Visualisation - Brancher l oscilloscope pour visualiser la tension - Choisir un balayage horizontal de façon à avoir un trait continu - Mettre ce signal au milieu de l écran en se servant du «zéro» (bouton 5) - Choisir une acquisition en mode «alternatif» avec le bouton 5 - Régler la base de temps (horizontale) pour avoir sur l écran au moins 2 périodes - Régler la sensibilité verticale pour que la courbe soit la plus «grande» possible - Préciser la base de temps utilisée et le gain vertical.tracer la courbe ci contre. Balayage horizontal : 0,5 ms/div Sensibilité verticale : 1 V/div L amplitude est réglée au multimètre : on voit que, sur l oscillo, elle est de 2 carreaux à 2 V/div, soit de 4 V! L amplitude est réglée à l oscillo (3 carreaux à 1 V/div) : on voit que sur le multimètre, la tension aux bornes du générateur n est que de 2,14 V!

2 Explication : le multimètre ne mesure pas l amplitude U m de la tension, mais sa valeur efficace U eff ; les deux grandeurs sont liées par un facteur «racine carrée de 2» qui explique les différences observées. Conclusion : l amplitude d une tension sinusoïdale se règle à l oscilloscope! A moins de tenir compte du facteur 2. La fréquence, elle, peut se régler au multimètre. 4 - Utilisation de l ordinateur + interface + «LatisPro» pour visualiser la tension u(t) = 3 sin ( t ) 1. Réaliser l acquisition de la tension u(t) avec les paramètres d acquisition suivants. + nombre de points : 200 points + durée totale : prendre au moins 2 T + déclenchement : source : aucune 2. Faire apparaître les grandeurs dans le tableur (se reporter à la page correspondante dans le classeur). Il suffit de se placer dans la liste des courbes, d ouvrir une fenêtre de tableur et d y glisser-déposer la courbe dont on veut afficher les valeurs tabulées. Fenêtres graphiques : pensez à l outil contextuel accessible par un clic droit. 4 T Mesure de la période Ici, l outil «réticule» permet de définir une nouvelle origine à partir de laquelle sera mesuré le temps. On peut alors mesurer plusieurs périodes, ici quatre, et en déduire la valeur de la période, T = 1 ms. nouvelle origine abscisse pour 4 périodes

3 Mesure de l amplitude L outil «réticule» permet de mesurer U max = 3,0 V. 3. Modéliser la courbe : se reporter à la page correspondante dans le classeur On choisit ici une modélisation sinusoïdale Les courbes d acquisition EA0 et de modélisation uth se superposent parfaitement. A noter que Latis Pro permet également, à partir de EA0, de modéliser et de retrouver les paramètres du signal.

4 4. Créer une grandeur uth dans la feuille de calcul avec les paramètres théoriques de u(t) (cf. 3) et la visualiser en fenêtre 1. Problème : on veut l intensité i = g(t) traversant un résistor de résistance R = 100. La tension aux bornes du résistor est la tension u(t) acquise précédemment. 5. Utiliser la feuille de calcul pour calculer i. 6. Visualiser i = g(t) en fenêtre 2. DECODAGE Um=3 définition de l amplitude f=1000 définition de la fréquence Uth=Um*sin(2*Pi*f*Temps) définition (et création) de Uth Il faut bien indiquer les multiplications ; noter que la variable «t» est appelée «Temps» dans Latis Pro. R=100 définition de la résistance I=EA0/R définition (et création) de l intensité depuis EA0 [200] indique que 200 valeurs ont été créées avec succès par calcul. L outil «feuille de calcul» permet de créer de nouvelles fonctions. Ici, la fonction représentative de l intensité i du courant dans le circuit étudié s obtient à partir d un calcul sur la tension EA0. Vous travaillez en réseau : pensez à enregistrer fréquemment votre travail dans le répertoire «Mes Documents» ; c est un dossier réseau auquel vous pouvez accéder depuis n importe quel ordinateur de l établissement, et à travers l ENT depuis chez vous.

5 RAPPELS SUR LES GENERATEURS DE TENSION ET SUR L'OSCILLOSCOPE A - Générateurs et tensions 1 - Tension continue - Tension variable Une tension continue est une tension constante. C est le cas de la tension aux bornes d une pile ou d un de nos générateurs jaunes AL781NX (les repères +/ sont toujours indiqués). Une tension variable est une tension qui varie dans le temps. C est le cas de la tension aux bornes d un GBF (Générateur Basse Fréquence) ou aux bornes d une prise du secteur EDF (il n y a pas de distinction entre les deux bornes). Unité dans le SI : en l honneur de l inventeur de la pile, Alessandro Volta ( ), c est le volt, de symbole V. 2 - Générateur idéal de tension Un générateur idéal de tension est un générateur de résistance interne nulle. La tension U PN à ses bornes est alors constante et égale à la f.e.m notée E. La valeur de cette tension est réglable avec les générateurs du labo. P + U PN N La flèche de tension pointe vers le premier point de mesure, ici P. La tension U PN désigne la différence de potentiel électrique (noté V) entre les points P et N du circuit, U PN = V P V N Cette différence est nulle lorsque les points sont reliés par un fil (ils sont alors au même potentiel) mais ne l est pas lorsqu un dipôle est placé entre ces deux points (un générateur ici). Le potentiel électrique d un point traduit son état électrique ; en électricité, on n a accès qu à la différence d état électrique entre les points : c est elle qui est responsable de la circulation éventuelle d électricité, à la manière d une circulation d eau entre 2 points d altitudes (énergie potentielle de pesanteur) différentes. Ici, le point P est «plus plus» que le point N, ce qui implique que V P > V N et qu ainsi U PN = V P V N > 0 Par convention, les fléches de tension pointent sur le premier point appelé : P pour U PN, A pour U AB Remarque : un générateur de tension est idéal lorsqu il est capable de maintenir la tension à ses bornes constante quelle que soit le circuit de charge que l on branche à ses bornes. L intensité L électricité peut être vue comme un mouvement de porteurs de charge : électrons dans les métaux (fils), ions en solutions Ces particules chargées se mettent en mouvement en présence d une différence de potentiel : dans le cas d électrons, par exemple, chargés négativement, la circulation se fera en fuyant les potentiels plus élevés et en allant vers les potentiels les plus faibles (du «moins» vers le «plus», en somme). En revanche, on représente conventionnellement le courant électrique en sens inverse de la circulation électronique : l intensité étant un débit de charge électrique dans le circuit, elle serait négative dans le cas d une circulation d électrons Conventions générateur/récepteur Pour gagner du temps, on a parfois recours aux conventions générateur/récepteur pour les dipôles. Le principe en est simple : une fois la circulation réelle du courant électrique établie (circuit fléché en intensité), elles donnent le sens des branchements à effectuer pour obtenir des tensions positives ; pour un générateur, la flèche de tension doit être dans le même sens que celui du courant ; pour un récepteur, la flèche de tension doit être en sens contraire. Convention générateur Convention récepteur Postulat de départ : l intensité circule réellement dans le sens indiqué ; celui-ci se détermine soit par mesure (signe de l ampèremètre) ou par les bornes du générateur. Les électrons sont attirés par la borne P et fuient la borne N : V P > V N, d où U PN = V P V N > 0 L intensité circulant de A vers B, les électrons circulent en sens inverse : ils fuient donc B pour aller vers A, jutifiant le fait que V A > V B, et ainsi U AB = V A V B > 0

6 3 - «Générateur basse fréquence» ou G.B.F. a - Le GBF du labo permet d avoir des tensions variables dans le temps soit en dent de scie (triangulaire), en carré, ou sinusoïdale. Une tension variable est généralement notée u(t). La fréquence des signaux est réglable. La valeur de l amplitude du signal est aussi réglable. b - Tension alternative sinusoïdale Une tension est alternative si ses valeurs sont alternativement positive et négative. Une tension sinusoïdale est une tension qui a la forme d une sinusoïde. Elle est périodique. (cf oscillogramme) La période temporelle de cette tension est notée T, elle est en secondes dans le SI. La période est le temps minimal au bout duquel le phénomène se reproduit identiquement à lui-même. 1 La période est reliée à la fréquence f par la relation f. T La fréquence est en hertz, de symbole Hz, dans le système SI ; en l honneur de Heinrich Hertz ( ), découvreur des ondes électromagnétiques. 4 - Appareils de mesure Le fréquencemètre permet de mesurer la fréquence. Il se met en dérivation aux bornes du GBF. Un volmètre permet de mesurer la tension aux bornes d un dipôle. Il se met en dérivation aux bornes du dipôle. Un ampèremètre permet de mesurer l intensité dans une portion de circuit. Il se met en série dans la portion de circuit. Remarque : En régime sinusoidal un appareil de mesure indique une valeur dite efficace.cette valeur efficace est liée à la valeur maximale U m par la relation suivante : U= U m / 2 (tension) I = I m / 2 (intensité) En savoir plus (hors programme) : B - OSCILLOSCOPE 1 - Rôle d un oscilloscope La grandeur visualisée par un oscilloscope est une tension au cours du temps Un oscilloscope se branche donc en dérivation. L intensité d un courant I ne peut être visualisée directement par un oscilloscope ; on résout le problème en mesurant la tension u R aux bornes d une résistance connue : en vertu de la loi d Ohm u R = R i, la tension ainsi observée présente les mêmes variations que l intensité, à R près. 2 - Notions essentielles pour son utilisation a) Base de temps ou sensibilité horizontale S H ou durée de balayage en s /div ou ms/div ou s/div Le spot balaie l écran de gauche à droite puis revient brutalement à gauche.l échelle des temps est donc horizontale. Si S H = 2 ms/div cela signifie qu une division est parcourue en 2 ms Donner dans l encadré la relation entre une date t, S H,et le nombre n H de divisions t = n H S H b) Gain vertical ou sensibilité verticale S v en V/div ou en mv/div Il y a 2 voies donc on trouve 2 boutons de «gain vertical». Si le bouton est sur 1V/div cela signifie qu une division représente 1 V Donner la relation entre une valeur de u(t), S v et le nombre n v de divisions u = n v S v c) Notion de «masse» Voir fiche «Le vocabulaire de l électricité» ou encore «Une petite histoire de l électricité», documents disponibles en téléchargement sur Remarque : une version allégée de Latis Pro est téléchargeable chez vous sur le site ou chez l éditeur ; une licence est offerte aux élèves du lycée, avec la clé LTP

7 Je connecte mon GBF à l oscilloscope et règle bien l amplitude à 3,0 V et la fréquence à Hz. Le multimètre m indique bien une fréquence de Hz en mode fréquencemètre, mais une tension de 2,1 V. Pourquoi? Le multimètre mesure des tensions efficaces : dans le cas d une tension sinusoïdale, la tension efficace correspond à l amplitude divisée par la racine carrée de 2. Pour régler l amplitude, il est donc plus commode d utiliser l oscilloscope, où l amplitude est clairement visualisable. Je monte le GBF ainsi réglé aux bornes d une résistance R = 10 et mesure la tension à ses bornes (ou aux bornes du GBF) : surprise! la tension mesurée n est plus que de 0,3 V alors que j avais réglé mon GBF Pourquoi? Tout simplement parce qu un générateur s adapte généralement à son circuit de charge, c est-à-dire au circuit sur lequel il est branché (sauf s il est idéal en tension, ce qui n est pas le cas du GBF). Les 3 V qu il garantissait lors du réglage sont devenus les 0,3 V observés aux bornes de la résistance de 10. Je branche un générateur continu aux bornes d une résistance R = 10 ; je souhaite mesurer la résistance plus précisément et utilise pour cela le multimètre en mode ohmmètre mais la valeur relevéee st délirante. Pourquoi? L ohmmètre permet bien de mesurer la résistance d un conducteur ohmique, mais ce dernier doit impérativement être isolé du circuit pour ce faire : en effet, en mode ohmmètre, le multimètre envoie un courant constant dans le conducteur et estime la tension à ses bornes, déduisant de cela la résistance par la loi d Ohm. Voici les différents générateur électriques disponibles au laboratoire : nommez-les et précisez, en justifiant, s il s agit d un générateur de tension continue ou alternative. La pile est un générateur de tension continue : le pôle + est la plus courte languette. Sur le circuit ci-contre, indiquez les branchements Y A /EA0 et Y B /EA1 de l oscilloscope ou de la centrale d acquisition permettant la mesure de la tension au borne de chaque résistance L oscilloscope ou la centrale ne disposent que d une masse unique : cette masse doit donc être commune à toutes les voies, et doit être placée ici entre les deux résistances. représentez le sens réel du courant électrique i Le courant électrique circule du + vers le à l extérieur du générateur. représentez les tensions U Ao et U B1 ainsi mesurées par le dispositif précisez le signe des tensions mesurées, en justifiant U Ao > 0 (conv. récepteur) ; U B1 < 0 (conv. générateur) comment obtenir, par ces mesures, la tension aux bornes du générateur? Par la loi des mailles (additivité des tensions en série), U G = U Ao U B1 > 0. comment obtenir l évolution de l intensité dans le circuit au cours du temps? i = U Ao /R 1 = U B1 /R 2 Le GBF est un générateur de tension alternative : il n y a pas de distinction entre ses bornes.. La prise secteur est un générateur de tension alternative : il n y a pas de distinction entre ses bornes.. EA0 Y A i L alimentation stabilisée est un générateur idéal de tension continue : ses bornes +/ sont clairement repérées, et la mention DC (Direct Current) confirme cela.. U Ao R1 + G R2 U B1 EA1 Y B Electricité domestique La puissance classique d un lave-vaisselle ou d un lave-linge tourne aux alentours de 2 kw. Que traduit cette puissance? La puissance traduit la rapidité du transfert d énergie électrique à l appareil. Quelle est l intensité du courant nominal nécessaire à son fonctionnement? A quoi sert la «terre»? P = U.I donc I = P/U = /220 = 9 A

8 La terre permet d éviter l électrocution par contact avec la carcasse métallique de la machine, en évacuant les charges en direction du sol relié à la prise de terre (petit ergot des prises de courant). Compte tenu de la valeur de l intensité, c est un dispositif essentiel. Tout courant de défaut est alors détecté par le disjoncteur différentiel (la terre est le potentiel 0) qui ouvre le circuit et protège l usager. La société EDF propose un abonnement de puissance (le plus faible étant de 6 kw), mais facture en énergie consommée : en quoi est-ce plus intéressant pour la société? L énergie correspond à une puissance que multiplie la durée d utilisation : c est donc la dépendance de l énergie à la durée d utilisation de l appareil qu il est intéressant de facturer, en termes de consommation, plutôt que la puissance disponible à proprement parler, qui est facturée sous forme d abonnement. L énergie est factuée en kw.h : que représente cette unité? Comme E = P. t, 1 J = 1 W.h et ainsi 1 kw.h = 1 kj : c est donc une unité d énergie.

CH 06 UTILISATION DE L OSCILLOSCOPE

CH 06 UTILISATION DE L OSCILLOSCOPE CH 06 UTILISATION DE L OSCILLOSCOPE Pendant tout le TP vous utiliserez la Fiche méthode de l oscilloscope OX 71 Livre Bordas, Collection ESPACE, 2008, p 183 I- FONCTIONNEMENT Mettre l appareil sous tension.

Plus en détail

CH IV) Courant alternatif Oscilloscope.

CH IV) Courant alternatif Oscilloscope. CH IV) Courant alternatif Oscilloscope. Il existe deux types de courant, le courant continu et le courant alternatif. I) Courant alternatif : Observons une coupe transversale d une «dynamo» de vélo. Galet

Plus en détail

Nom : Prénom : MPI : L oscilloscope et le générateur de fonctions - 1 - RENCONTRE AVEC L OSCILLOSCOPE ET LE GENERATEUR DE FONCTIONS

Nom : Prénom : MPI : L oscilloscope et le générateur de fonctions - 1 - RENCONTRE AVEC L OSCILLOSCOPE ET LE GENERATEUR DE FONCTIONS Nom : Prénom : MPI : L oscilloscope et le générateur de fonctions - 1 - RENCONTRE AVEC L OSCILLOSCOPE ET LE GENERATEUR DE FONCTIONS I RENCONTRE AVEC L OSCILLOSCOPE : 1) Observation du signal : a) Dessiner

Plus en détail

TENSION et COURANT ALTERNATIF

TENSION et COURANT ALTERNATIF Chapitre 2 TENSION et COURANT ALTERNATIF I/ Principe de fonctionnement d'un oscilloscope 1- Schéma Plaques de déviation horizontale et verticale Tube à vide Faisceau d'électrons B Cathode Anode + Spot

Plus en détail

Epreuve de Physique. Nom : N o : Série E1 ; février 2015 Classe : 3 eme Durée : 55 minutes

Epreuve de Physique. Nom : N o : Série E1 ; février 2015 Classe : 3 eme Durée : 55 minutes Nom : N o : Epreuve de Physique Série E1 ; février 2015 Classe : 3 eme Durée : 55 minutes L usage de la calculatrice scientifique est autorisé. Les figures de l exercice 1 et exercice 2 seront travaillées

Plus en détail

L C D T P I è r e B C P a g e 1. TP 3: Oscilloscope

L C D T P I è r e B C P a g e 1. TP 3: Oscilloscope L C D T P I è r e B C P a g e 1 TP 3: Oscilloscope L C D T P I è r e B C P a g e 2 Partie I : familiarisation avec l oscilloscope 1. Description et mise en marche Utilité : Un oscilloscope permet d analyser

Plus en détail

1/6 TP de physique n 1 UTILISATION DE L OSCILLOSCOPE Terminale

1/6 TP de physique n 1 UTILISATION DE L OSCILLOSCOPE Terminale 1/6 TP de physique n 1 UTILISATION DE L OSCILLOSCOPE Terminale I. BUT - Utiliser un oscilloscope pour mesurer des fréquences et des tensions - Déterminer la fréquence d un émetteur à ultrasons (noté US)

Plus en détail

1 Savoirs fondamentaux

1 Savoirs fondamentaux Révisions sur l oscillogramme, la puissance et l énergie électrique 1 Savoirs fondamentaux Exercice 1 : choix multiples 1. Quelle est l unité de la puissance dans le système international? Volt Watt Ampère

Plus en détail

Chap2 L oscilloscope.

Chap2 L oscilloscope. Chap2 L oscilloscope. Items Connaissances Acquis Fréquence d une tension périodique. Unité de la fréquence dans le Système international (SI). Relation entre la période et la fréquence. Valeur de la fréquence

Plus en détail

LE COURANT ELECTRIQUE CONTINU

LE COURANT ELECTRIQUE CONTINU LE COURT ELECTRQUE COTU 1- perçu historique de l'électricité Voir polycop 2- Le courant électrique l existe deux types de courant. EDF. faire tirages feuille exercice et T annexe Montrer effet induction

Plus en détail

Les régimes périodiques (Chap 2)

Les régimes périodiques (Chap 2) Les régimes périodiques (Chap 2)! Révisé et compris! Chapitre à retravaillé! Chapitre incompris 1. Propriétés des grandeurs physiques : La période T, est le plus petit intervalle de temps, au bout duquel

Plus en détail

CARACTERISTIQUE D UNE DIODE ET POINT DE FONCTIONNEMENT

CARACTERISTIQUE D UNE DIODE ET POINT DE FONCTIONNEMENT TP CIRCUITS ELECTRIQUES R.DUPERRAY Lycée F.BUISSON PTSI CARACTERISTIQUE D UNE DIODE ET POINT DE FONCTIONNEMENT OBJECTIFS Savoir utiliser le multimètre pour mesurer des grandeurs électriques Obtenir expérimentalement

Plus en détail

OBJECTIFS. I. A quoi sert un oscilloscope?

OBJECTIFS. I. A quoi sert un oscilloscope? OBJECTIFS Oscilloscope et générateur basse fréquence (G.B.F.) Siuler le fonctionneent et les réglages d'un oscilloscope Utiliser l oscilloscope pour esurer des tensions continues et alternatives Utiliser

Plus en détail

Tension alternative sinusoïdale

Tension alternative sinusoïdale Tension alternative sinusoïdale http://www.bauchrie.sscc.edu.lb http://mazenhabib.webs.com 1 - L oscilloscope: premiers réglages. C est un appareil muni d un écran et qui permet de visualiser et de mesurer

Plus en détail

DOCUMENT ANNEXE IV - L'USAGE D'UN MULTIMETRE. DEPARTEMENT SCIENCES Janvier 2005 A. Biolluz

DOCUMENT ANNEXE IV - L'USAGE D'UN MULTIMETRE. DEPARTEMENT SCIENCES Janvier 2005 A. Biolluz DOCUMENT ANNEXE IV - L'USAGE D'UN MULTIMETRE DEPARTEMENT SCIENCES Janvier 2005 A. Biolluz DOCUMENT ANNEXE IV - L'USAGE D'UN MULTIMÈTRE I. PRÉSENTATION C'est un appareil électrique qui permet de faire

Plus en détail

TP 0: Initiation à l utilisation d un oscilloscope numérique

TP 0: Initiation à l utilisation d un oscilloscope numérique FOUGERAY P. ANNE J.F. TP 0: Initiation à l utilisation d un oscilloscope numérique Objectifs : - Le but de cette manipulation est de connaître les fonctionnalités d un oscilloscope numérique bi courbe,

Plus en détail

L OSCILLOSCOPE ET LES CONTRÔLES ÉLECTRIQUES

L OSCILLOSCOPE ET LES CONTRÔLES ÉLECTRIQUES Lycée professionnel Gaston Barré Baccalauréat professionnel MAINTENANCE des VEHICULES AUTOMOBILES SESSION 2012-2013 L OSCILLOSCOPE ET LES CONTRÔLES ÉLECTRIQUES Nom : Prénoms : LYCEE GASTON BARRÉ 1 L OSCILLOSCOPE

Plus en détail

UTILISATION DE L'OSCILLOSCOPE

UTILISATION DE L'OSCILLOSCOPE 3 ème COURS Electricité Chapitre 4 UTILISTION DE L'OSCILLOSCOPE Je dois savoir Mesurer une tension Mesurer une durée Ce qu'est un oscillogramme Reconnaître l'oscillogramme d'une tension Mesurer période

Plus en détail

Elec II Le courant alternatif et la tension alternative

Elec II Le courant alternatif et la tension alternative Elec II Le courant alternatif et la tension alternative 1-Deux types de courant -Schéma de l expérience : G -Observations : Avec une pile pour G (courant continu noté ): seule la DEL dans le sens passant

Plus en détail

Etude de signaux observés sur un oscilloscope

Etude de signaux observés sur un oscilloscope Etude de signaux observés sur un oscilloscope Exercice 1 : Signaux observés sur un oscilloscope Pour ces différents signaux, donner le nom du signal si cela est possible, noter sa période, hachurer au

Plus en détail

La puissance électrique L'énergie électrique

La puissance électrique L'énergie électrique La puissance électrique L'énergie électrique Je me souviens En classe de 4, on a appris à lire la tension nominale sur une lampe. C est la tension nécessaire aux bornes de la lampe pour qu elle fonctionne

Plus en détail

POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux. - Section Orthoptiste / stage i-prépa intensif -

POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux. - Section Orthoptiste / stage i-prépa intensif - POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux - Section Orthoptiste / stage i-prépa intensif - 1 Chapitre 10 : Condensateur et circuit RC I. Notions de base en électricité : a) Courant électrique

Plus en détail

Prise en main de l oscilloscope. TP1

Prise en main de l oscilloscope. TP1 1. UTILISATION D UN OSCILLOSCOPE POUR LA MESURE D UNE TENSION CONTINUE. 1.1. Repérage des groupes de fonction. Zone ➊ : Assure la fonction MISE EN SERVICE Zone➋ : Assure la fonction ENTREE DES TENSIONS

Plus en détail

TP 6 initiation à l utilisation d un oscilloscope numérique

TP 6 initiation à l utilisation d un oscilloscope numérique TP 6 initiation à l utilisation d un oscilloscope numérique Objectifs : - Le but de cette manipulation est de connaître les fonctionnalités d un oscilloscope numérique Tektronix TDS (210 ou 1001B) bicourbe,

Plus en détail

Fiche technique expérimentale 5. Notions sur l acquisition numérique

Fiche technique expérimentale 5. Notions sur l acquisition numérique Fiche technique expérimentale 5 Notions sur l acquisition numérique D.Malka MPSI 2014-2015 Lycée Saint-Exupéry Ce bref guide traite de quelques éléments important sur l acquisition numérique des signaux

Plus en détail

TP 1 : sources électriques

TP 1 : sources électriques Objectif : étudier différents dipôles actifs linéaires ou non linéaires. Les mots générateur et source seront considérés comme des synonymes 1 Source dipolaire linéaire 1.1 Méthode de mesure de la demie-tension

Plus en détail

3- Mesurer l intensité du courant dans un circuit Faire le schéma du montage en utilisant les symboles normalisés.

3- Mesurer l intensité du courant dans un circuit Faire le schéma du montage en utilisant les symboles normalisés. 1 1 Connaître la grandeur et l unité de l intensité électrique. Faire un schéma d un circuit électrique et indiquer le sens du courant 1- Sens du courant et Nature du courant De nombreuses expériences

Plus en détail

Séquence 14 : puissance et énergie électrique Cours niveau troisième

Séquence 14 : puissance et énergie électrique Cours niveau troisième Séquence 14 : puissance et énergie électrique Cours niveau troisième Objectifs : - Savoir que : o Le watt (W) est l unité de puissance o Le joule (J) est l unité de l énergie o L intensité du courant électrique

Plus en détail

TP0 Utlisations des appareils de mesures. Validations des pré requis de seconde professionnelle

TP0 Utlisations des appareils de mesures. Validations des pré requis de seconde professionnelle Validations des pré requis de seconde professionnelle Mesures des grandeurs caractéristiques de dipôles afin d évaluer leur bon fonctionnement Noms : Date : 3heures Observations : Objectifs : ce TP sur

Plus en détail

Chap1 : Intensité et tension.

Chap1 : Intensité et tension. Chap1 : Intensité et tension. Items Connaissances cquis ppareil de mesure de l intensité. Branchement de l appareil de mesure de l intensité. Symbole normalisé de l appareil de mesure de l intensité. Unité

Plus en détail

ANALYSE SPECTRALE D UN SIGNAL PERIODIQUE

ANALYSE SPECTRALE D UN SIGNAL PERIODIQUE Approche expérimentale ANALYSE SPECTRALE D UN SIGNAL PERIODIQUE Objectifs : - S initier au traitement FFT du logiciel LatisPro - Etudier le spectre d amplitude d un signal carré - Etudier les limites de

Plus en détail

En médecine, on la retrouve dans l électrocardiogramme.

En médecine, on la retrouve dans l électrocardiogramme. CHAPITRE 2 : LA TENSION ALTERNATIVE. Une ville, la nuit, brille de mille feux alimentés par le courant alternatif. Vers la fin du XIX ème siècle, le courant alternatif a supplanté le courant continu. C

Plus en détail

Baccalauréat Professionnel SYSTÈMES ÉLECTRONIQUES NUMÉRIQUES. Champ professionnel : Alarme Sécurité Incendie SOUS - EPREUVE E12

Baccalauréat Professionnel SYSTÈMES ÉLECTRONIQUES NUMÉRIQUES. Champ professionnel : Alarme Sécurité Incendie SOUS - EPREUVE E12 Baccalauréat Professionnel SYSTÈMES ÉLECTRONIQUES NUMÉRIQUES Champ professionnel : Alarme Sécurité Incendie SOUS - EPREUVE E12 TRAVAUX PRATIQUES SCIENTIFIQUES SUR SYSTÈME Durée 3 heures coefficient 2 Note

Plus en détail

Chapitre 3 : L'oscilloscope

Chapitre 3 : L'oscilloscope Chapitre 3 : L'oscilloscope I Présentation de l'appareil A) À quoi sert un oscilloscope Coller la fiche d'exercice L'oscilloscope est un appareil permettant de visualiser directement une tension au cours

Plus en détail

Évaluation : Évaluation sur la puissance et l énergie électrique

Évaluation : Évaluation sur la puissance et l énergie électrique Évaluation : Évaluation sur la puissance et l énergie électrique Durée : 1h ++ + Unité internationale de la puissance. Relation permettant de calculer la puissance. Unité internationale de la fréquence.

Plus en détail

Instruments de mesure

Instruments de mesure Chapitre 9a LES DIFFERENTS TYPES D'INSTRUMENTS DE MESURE Sommaire Le multimètre L'oscilloscope Le fréquencemètre le wattmètre Le cosphimètre Le générateur de fonctions Le traceur de Bodes Les instruments

Plus en détail

1. Utilisation du logiciel oscillo

1. Utilisation du logiciel oscillo LP CHATEAU BLANC 45 CHALETTE/LOING BAC PRO SEN TR THÈME : GENERATION ET MESURE DES SIGNAUX PERIODIQUES TP N 1 ACADÉMIE D ORLÉANS-TOURS OBJECTIFS : UTILISER LE LOGICIEL OSCILLO GENERER ET MESURER LA FREQUENCE

Plus en détail

Chapitre 3 : Mesure et Incertitude.

Chapitre 3 : Mesure et Incertitude. Chapitre 3 : Mesure et ncertitude. Le scientifique qui étudie un phénomène naturel se doit de faire des mesures. Cependant, lors du traitement de ses résultats ce pose à lui la question de la précision

Plus en détail

3 ème COURS Electricité Chapitre 4 UTILISATION DE L'OSCILLOSCOPE CORRECTION DES EXERCICES. Téléchargé sur http://gwenaelm.free.

3 ème COURS Electricité Chapitre 4 UTILISATION DE L'OSCILLOSCOPE CORRECTION DES EXERCICES. Téléchargé sur http://gwenaelm.free. 3 ème COURS Electricité Chapitre 4 UTILISATION DE L'OSCILLOSCOPE CORRECTION DES EXERCICES Téléchargé sur http://gwenaelm.free.fr/gestclasse Correction : Exercice 1 p 135 C'est le bouton de réglage a) qui

Plus en détail

CORRECTION TP Multimètres - Mesures de résistances - I. Mesure directe de résistors avec ohmmètre - comparaison de deux instruments de mesure

CORRECTION TP Multimètres - Mesures de résistances - I. Mesure directe de résistors avec ohmmètre - comparaison de deux instruments de mesure Introduction CORRECTION TP Multimètres - Mesures de résistances - La mesure d une résistance s effectue à l aide d un multimètre. Utilisé en mode ohmmètre, il permet une mesure directe de résistances hors

Plus en détail

Énergie électrique et circuits électriques en «alternatif».

Énergie électrique et circuits électriques en «alternatif». Partie B: Énergie électrique et circuits électriques en «alternatif». Chapitre 1 : Chapitre 2 : périodique. Chapitre 3 : Chapitre 4 : La production d'électricité. Tension continue et tension alternative

Plus en détail

LES CIRCUITS ÉLECTRIQUES EN RÉGIME SINUSOÏDAL

LES CIRCUITS ÉLECTRIQUES EN RÉGIME SINUSOÏDAL LES CIRCUITS ÉLECTRIQUES EN RÉGIME SINUSOÏDAL Compétences mises en jeu durant l'activité : Compétences générales : Etre autonome S'impliquer Suivre et réaliser un protocole expérimental en toute sécurité

Plus en détail

Séance de TP n 3 : L amplificateur opérationnel (AOp)

Séance de TP n 3 : L amplificateur opérationnel (AOp) LSM 2 - Mesures physiques - Instrumentation Séance de TP n 3 : L amplificateur opérationnel (AOp) Les circuits étudiés jusqu'ici sont des circuits passifs constitués de résistances, condensateurs inductances

Plus en détail

FICHES D UTILISATION DU LOGICIEL LATIS PRO MENU

FICHES D UTILISATION DU LOGICIEL LATIS PRO MENU FICHES D UTILISATION DU LOGICIEL LATIS PRO MENU A- Comment enregistrer les coordonnées successives d un point en mouvement à partir d une vidéo? Pages 2 et 3 B- Comment réaliser l acquisition d une tension?

Plus en détail

SCIENCES DE L INGENIEUR GENIE ELECTRIQUE

SCIENCES DE L INGENIEUR GENIE ELECTRIQUE TP N 4 page 1/8 Centres d intérêt abordés : Thématiques : CI9 Acquisition et conditionnement des informations I4 Transformation d une grandeur physique à mesurer Activités proposées : Compétences visées

Plus en détail

1 Introduction. CIRCUITS RLC À COURANT ALTERNATIF

1 Introduction. CIRCUITS RLC À COURANT ALTERNATIF PHYSQ 126: Circuits RLC 1 CIRCUITS RLC À COURANT ALTERNATIF 1 Introduction. Le but de cette expérience est d introduire le concept de courant alternatif (en anglais, Alternating Current ou AC) et d étudier

Plus en détail

CH 11: PUIssance et Énergie électrique

CH 11: PUIssance et Énergie électrique Objectifs: CH 11: PUssance et Énergie électrique Les exercices Tests ou " Vérifie tes connaissances " de chaque chapitre sont à faire sur le cahier de brouillon pendant toute l année. Tous les schémas

Plus en détail

1 Description de la maquette C 591 SUJET C 590 SIMULATION ÉLECTRONIQUE D UNE MESURE DE PUISSANCE. 1.1 Schéma général. Concours Centrale-Supélec

1 Description de la maquette C 591 SUJET C 590 SIMULATION ÉLECTRONIQUE D UNE MESURE DE PUISSANCE. 1.1 Schéma général. Concours Centrale-Supélec Exemple de sujet de travaux pratiques de physique proposé au concours Centrale- Supélec. La colonne de gauche donne le texte tel qu il est soumis au candidat. En regard, à droite, figurent les savoir-faire

Plus en détail

1 Conducteurs et semi-conducteurs

1 Conducteurs et semi-conducteurs Séance de Spécialité n o 20 Diode et redressement Mots-clefs «conducteurs» et «semi-conducteurs». 1 Conducteurs et semi-conducteurs Les semi-conducteurs sont des matériaux qui ont une conductivité électrique

Plus en détail

La tension et l intensité du courant électrique

La tension et l intensité du courant électrique ÉLECTRICITE 1 La tension et l intensité du courant électrique OUVERTURE Le lecteur mp3 Les élèves peuvent remarquer que ce type d indications est présent sur tous les appareils électriques. Il peut être

Plus en détail

TP mesures électriques

TP mesures électriques TP0 : FAMILIARISATION AVEC L OSCILLOSCOPE On utilise l oscilloscope HAMEG HM 303-4 dont la face avant est donnée par la figure suivante : L explication de la fonction de chaque touche est donnée sur la

Plus en détail

T.P. n 4. polytech-instrumentation.fr 0,15 TTC /min à partir d un poste fixe

T.P. n 4. polytech-instrumentation.fr 0,15 TTC /min à partir d un poste fixe T.P. n 4 polytech-instrumentation.fr 0 825 563 563 0,15 TTC /min à partir d un poste fixe Redressement d une tension I. Objectifs Redressement d une tension alternative par le moyen de diodes. Transformation

Plus en détail

Utilisation d un multimètre numérique

Utilisation d un multimètre numérique Fonctions Mesure des Tensions en courant continu Mesure des tensions en courant alternatif (non utilisé actuellement en automobile) Mesure des intensités en courant continu (maxi 10 A, suivant contrôleur)

Plus en détail

Travaux pratiques d électronique, première séance. Circuits passifs. S. Orsi, A. Miucci 22 septembre 2014

Travaux pratiques d électronique, première séance. Circuits passifs. S. Orsi, A. Miucci 22 septembre 2014 Travaux pratiques d électronique, première séance Circuits passifs S. Orsi, A. Miucci 22 septembre 2014 1 Révision 1. Explorez le protoboard avec le voltmètre. Faites un schéma des connexions. 2. Calibrez

Plus en détail

Metrix Mtx 3252 Notice d utilisation. Sommaire

Metrix Mtx 3252 Notice d utilisation. Sommaire Metrix Mtx 3252 Notice d utilisation Sommaire 1 - Mode opératoire de l acquisition du signal 11 raccordements mise en marche de l oscilloscope...2 12 Raccordement aux points de mesure...2 13 Sélection

Plus en détail

ÉLECTRICITÉ DÉFINITION DÉFINITION NATURE DU COURANT UNITÉS DE MESURE

ÉLECTRICITÉ DÉFINITION DÉFINITION NATURE DU COURANT UNITÉS DE MESURE DÉFINITION NATURE DU COURANT DÉFINITION «Électricité» est un mot provenant du grec ἤλεκτρον, êlektron, signifiant ambre jaune. Les Grecs anciens avaient découvert qu après avoir été frottée, l ambre jaune

Plus en détail

M HAMED EL GADDAB & MONGI SLIM

M HAMED EL GADDAB & MONGI SLIM Sous la direction : M HAMED EL GADDAB & MONGI SLIM Préparation et élaboration : AMOR YOUSSEF Présentation et animation : MAHMOUD EL GAZAH MOHSEN BEN LAMINE AMOR YOUSSEF Année scolaire : 2007-2008 RECUEIL

Plus en détail

Oscilloscope - GBF Mesure et visualisation - Signaux variables

Oscilloscope - GBF Mesure et visualisation - Signaux variables 1 ère STI2D TP V2.0 Oscilloscope - GBF Mesure et visualisation - Signaux variables CO8.sin4 Identifier les variables mesurées. CO9.sin2 Instrumenter un système. Acquerir l'information. Utilisation d'un

Plus en détail

Notice d utilisation de l oscilloscope numérique Tektronix TDS 2002

Notice d utilisation de l oscilloscope numérique Tektronix TDS 2002 Notice d utilisation de l oscilloscope numérique Tektronix TDS 2002 Frédéric ROGER http://www.margo.ssi.free.fr Page 1/6 1/ Description 4 5 2 3 1 1/ Réglages verticaux 1.1 Les molettes permettent de positionner

Plus en détail

La puissance électrique

La puissance électrique Nom : Prénom : Classe : Date : Physique Chimie La puissance électrique Fiche élève 1/5 Objectifs : o Comparer le produit de la tension d utilisation U appliquée aux bornes d une lampe par l'intensité I

Plus en détail

L oscilloscope Cathodique

L oscilloscope Cathodique Modèle de compte-rendu de TP L oscilloscope Cathodique Ce document a été publié pour l unique but d aider les étudiants, il est donc strictement interdit de l utiliser intégralement en temps que compte-rendu

Plus en détail

( ) = < u > +Δu ( t )

( ) = < u > +Δu ( t ) TP CIRCUITS ELECTRIQUES R.DUPERRAY Lycée F.BUISSON PTSI GBF, OSCILLOSCOPE ET MULTIMETRE : PRODUCTION, VISUALISATION ET MESURE DE SIGNAUX ELECTRIQUES OBJECTIFS Produire un signal électrique (une tension)

Plus en détail

Partie Agir : Défis du XXI ème siècle CHAP 20-ACT EXP Convertisseur Analogique Numérique (CAN)

Partie Agir : Défis du XXI ème siècle CHAP 20-ACT EXP Convertisseur Analogique Numérique (CAN) 1/5 Partie Agir : Défis du XXI ème siècle CHAP 20-ACT EXP Convertisseur Analogique Numérique (CAN) Objectifs : Reconnaître des signaux de nature analogique et des signaux de nature numérique Mettre en

Plus en détail

Chapitre 3.11 L électricité domestique et le courant alternatif

Chapitre 3.11 L électricité domestique et le courant alternatif Chapitre 3. L électricité domestique et le courant alternatif Courant continu Amplitude de I constante Ex : Courant alternatif Amplitude de I non constante Ex : carrée Symbole pour une source alternatif

Plus en détail

PROCEDURE DE MISE EN MARCHE DE L OSCILLOSCOPE METRIX OX 803B

PROCEDURE DE MISE EN MARCHE DE L OSCILLOSCOPE METRIX OX 803B 1 ) DESCRIPTION ET INITIALISATION D UN OSCILLOSCOPE Fiche Méthode PROCEDURE DE MISE EN MARCHE DE L OSCILLOSCOPE 1 METRIX OX 803B 9 15 4 7 6 2 14 5 8 17 3 12 11 10 16 13 Les boutons de 9 à 13 sont identiques

Plus en détail

PUISSANCE ET ÉNERGIE ÉLECTRIQUE

PUISSANCE ET ÉNERGIE ÉLECTRIQUE TP d électricité Rédigé par JF Déjean page 1/6 PUISSANCE ET ÉNERGIE ÉLECTRIQUE Programme : B.O n 10 du 15-10-1998 Chapitre : Électricité et vie quotidienne. Contenu : Paragraphe B 2-3 : Installations électriques

Plus en détail

TRAVAUX PRATIQUES SCIENTIFIQUES SUR SYSTÈME

TRAVAUX PRATIQUES SCIENTIFIQUES SUR SYSTÈME Baccalauréat Professionnel SYSTÈMES ÉLECTRONIQUES NUMÉRIQUES Champ professionnel : Alarme Sécurité Incendie SOUS - EPREUVE E12 TRAVAUX PRATIQUES SCIENTIFIQUES SUR SYSTÈME Durée 3 heures coefficient 2 Note

Plus en détail

La partie supérieure (pilotée par le bouton CLOCK) concerne les informations sur l'heure et sur la durée d'enregistrement.

La partie supérieure (pilotée par le bouton CLOCK) concerne les informations sur l'heure et sur la durée d'enregistrement. Introduction Le Wattmètre Go-green est un appareil de mesure très utile pour évaluer ses consommations électriques dans son logement. Il permet, selon son paramétrage, d'obtenir des données comme la puissance

Plus en détail

Electricité 4. Cours. Les résistances électriques. Quatrièmes. 4 ème. Qu est-ce qu une résistance et à quoi sert-elle?

Electricité 4. Cours. Les résistances électriques. Quatrièmes. 4 ème. Qu est-ce qu une résistance et à quoi sert-elle? 4 ème Electricité 4 Qu est-ce qu une résistance et à quoi sert-elle? Objectifs 1 Savoir utiliser un ohmmètre et le code des couleurs 2 Connaître l influence d une résistance dans un circuit 3 Connaître

Plus en détail

C.M.E.2.3 Comment évaluer sa consommation d énergie électrique?

C.M.E.2.3 Comment évaluer sa consommation d énergie électrique? C.M.E.2.3 Comment évaluer sa consommation d énergie électrique? I) Énergie et puissance électrique : Analysons le document suivant : Ampoules basse consommation et ampoules classiques. Les ampoules classiques

Plus en détail

Session de Juillet 2001. Durée 2 H Documents interdits.

Session de Juillet 2001. Durée 2 H Documents interdits. Session de Juillet 2001 Durée 2 H Documents interdits. Exercice 1 : Oscillations forcées de dipôles électriques Lors d une séance de travaux pratiques, les élèves sont conduits à étudier les dipôles en

Plus en détail

TP 1: Circuits passifs

TP 1: Circuits passifs Travaux Pratiques Avancés (TPA) d Electronique Année 2015-16 TP 1: ircuits passifs Sergio Gonzalez Sevilla *, Antonio Miucci Département de Physique Nucléaire et orpusculaire (DPN), Université de Genève

Plus en détail

Introduction :... 3. L accès à Estra et à votre propre espace... 4. Connexion... 4. Votre espace personnel... 5

Introduction :... 3. L accès à Estra et à votre propre espace... 4. Connexion... 4. Votre espace personnel... 5 ESTRA SOMMAIRE Introduction :... 3 L accès à Estra et à votre propre espace... 4 Connexion... 4 Votre espace personnel... 5 Home d Estra et Fonctions generales... 7 Home... 7 Rechercher un document...

Plus en détail

TENSION CONTINUE ET TENSION ALTERNATIVE PERIODIQUE Programme B - Énergie électrique et circuits électriques en «alternatif»

TENSION CONTINUE ET TENSION ALTERNATIVE PERIODIQUE Programme B - Énergie électrique et circuits électriques en «alternatif» Niveau 3 ème Physique Chimie Document du professeur 1/7 TENSION CONTINUE ET TENSION ALTERNATIVE PERIODIQUE Programme B - Énergie électrique et circuits électriques en «alternatif» Connaissances Capacités

Plus en détail

OSCILLOSCOPE. Présentation Altitude Tracé. Leçon + ex n 3 page 207 + ex n 18 page 226 chapitre 13 page 198

OSCILLOSCOPE. Présentation Altitude Tracé. Leçon + ex n 3 page 207 + ex n 18 page 226 chapitre 13 page 198 Date: Séquence n OSCILLOSCOPE Présentation Altitude Tracé Leçon + ex n 3 page 207 + ex n 18 page 226 chapitre 13 page 198 Présentation Présentation Présentation Fiche méthode page 247 Présentation Fiche

Plus en détail

ACQUISITION DE COURBES DEPUIS UN OSCILLOSCOPE

ACQUISITION DE COURBES DEPUIS UN OSCILLOSCOPE Sciences et Technologies de l Industrie et du Développement Durable SYNCHRONIE 6 STI2D CI8 : Mesures énergétiques Ressource EE ACQUISITION DE COURBES DEPUIS UN OSCILLOSCOPE 1. Lancement du logiciel Lancer

Plus en détail

Chapitre 3 : Mesure d'une tension alternative

Chapitre 3 : Mesure d'une tension alternative Chapitre 3 : Mesure d'une tension alternative Comment utiliser une tension alternative, quelle valeur fournit-elle réellement? Pour répondre à ces questions, nous devons d'abord connaître les caractéristiques

Plus en détail

Etude de la communication entre la borne de recharge et le chargeur de batterie : vérification du fonctionnement Thème : Énergie

Etude de la communication entre la borne de recharge et le chargeur de batterie : vérification du fonctionnement Thème : Énergie LYCÉE JULES VIETTE MONTBELIARD 1STI2D Système d Information et Numérique Etude de la communication entre la borne de recharge et le chargeur de batterie : vérification du fonctionnement Thème : Énergie

Plus en détail

MESURE DES TENSIONS ET DES COURANTS

MESURE DES TENSIONS ET DES COURANTS Chapitre 7 MESURE DES TENSIONS ET DES COURANTS I- MESURE DES TENSIONS : I-1- Généralités : Pour mesurer la tension UAB aux bornes d un récepteur, il faut brancher un voltmètre entre les points A et B (

Plus en détail

Energie et conversions d énergie

Energie et conversions d énergie Chapitre 6 et conversions d énergie I) NOTIONS GENERALES Les différentes formes d énergie : électrique (liée aux courants et tensions) lumineuse (liée à un mouvement ou à l altitude) thermique (liée à

Plus en détail

TP : Une résistance pour se chauffer?

TP : Une résistance pour se chauffer? TP : Une résistance pour se chauffer? Document extrait d un site Internet : L'effet Joule est un mode de production de chaleur qui se produit lors du passage du courant électrique dans un conducteur présentant

Plus en détail

TP - cours : LE MULTIMETRE

TP - cours : LE MULTIMETRE MP : TP-OU~1.DO - 1 - TP - cours : LE MULTMETRE ) Présentation et mise en garde Deux types d'appareil : - à aiguille (ou analogique), - numérique Rôle : le même appareil permet de mesurer plusieurs grandeurs

Plus en détail

1) Prise en main de l'oscilloscope numérique et de sa fonction FFT.

1) Prise en main de l'oscilloscope numérique et de sa fonction FFT. TP n 8 : obtention des spectres de signaux usuels. But du TP : ce huitième TP de BTS SE a pour but l'étude de la manière d'obtenir le spectre d'un signal sinusoïdal et carré avec un rapport cyclique variable.

Plus en détail

Fiche technique expérimentale 3. Utilisation d un multimètre (I)

Fiche technique expérimentale 3. Utilisation d un multimètre (I) Fiche technique expérimentale 3 Utilisation d un multimètre (I) D.Malka MPSI 2014-2015 Lycée Saint-Exupéry Dans cette fiche, on ne s intéresse qu au mesure de tension et d intensité en régime continu mais,

Plus en détail

Electricité et magnétisme

Electricité et magnétisme Le champ magnétique Activité 1 a) O α S N s G n b) Bobine O s G n α I Document 1 Une petite aiguille aimantée suspendue par son centre de gravité G à un fil sans torsion est placée au voisinage d un aimant

Plus en détail

Grandeurs électriques : énergie, puissance, tension et courant

Grandeurs électriques : énergie, puissance, tension et courant Grandeurs électriques : énergie, puissance, tension et courant Document 1 : Facture d électricité d un appartement témoin : Document 2 : Puissance de quelques appareils électriques http://www.maconsoelec.com/

Plus en détail

CRÉER SON SITE INTERNET. Créer son site Internet. Méd de Roanne. FG 16/09/08

CRÉER SON SITE INTERNET. Créer son site Internet. Méd de Roanne. FG 16/09/08 CRÉER SON SITE INTERNET 1 Tout d abord, nous allons réviser quelques notions de base permettant de comprendre ce qu est un site Internet, et ce que cela implique. Dans un second temps, le lien ci-après

Plus en détail

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES SUJET EII.9

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES SUJET EII.9 TP II.9 Page 1/5 CCLURÉT PRFINNL ÉPRUV D TRVUX PRTIQU D CINC PHYIQU UJT II.9 Ce document comprend : - une fiche descriptive du sujet destinée à l examinateur : Page 2/5 - une fiche descriptive du matériel

Plus en détail

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES TP EII ExAO Page 1/6 BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES Ce document comprend : - une fiche descriptive du sujet destinée à l examinateur : Page 2 - une fiche

Plus en détail

Devoir de synthèse N 1 Décembre 2011

Devoir de synthèse N 1 Décembre 2011 Lycée Privé Alfarabi SFAX Devoir de synthèse N 1 Décembre 2011 2011 / 2012 Section : Sciences de l informatiques Coefficient : 3 EPREUVE : SCIENCES PHYSIQUES Durée : 3 heures M. Abdmouleh Nabil Le devoir

Plus en détail

THÈME : LA SANTÉ LE DIAGNOSTIC MÉDICAL ONDES ULTRASONORES PRINCIPE DE L'ECHOGRAPHIE

THÈME : LA SANTÉ LE DIAGNOSTIC MÉDICAL ONDES ULTRASONORES PRINCIPE DE L'ECHOGRAPHIE T.P PHYSIQUE SECONDE. THÈME : LA SANTÉ LE DIAGNOSTIC MÉDICAL ONDES ULTRASONORES PRINCIPE DE L'ECHOGRAPHIE TP P5 F.MISTRAL 2010 NOM :... PRÉNOM :... CLASSE :... DATE :... I. INTRODUCTION a) L échographie

Plus en détail

Le grand livre de l électricité

Le grand livre de l électricité Le grand livre de l électricité Thierry GALLAUZIAUX David FEDULLO Groupe Eyrolles, 2005, ISBN 2-212-11535-0 Les bases Figure 4 : Les groupements dʼéléments 17 Le grand livre de l'électricité Exemple :

Plus en détail

Chapitre 14 Notion de résistance électrique. Loi d Ohm

Chapitre 14 Notion de résistance électrique. Loi d Ohm Chapitre 14 Notion de résistance électrique. Loi d Ohm Plan Introduction: I Mesurer avec un multimètre Mesure de l intensité Mesure de la tension II Pour aller plus loin Mesures en courant continu. Rappels

Plus en détail

Administration via l'explorateur WebSphere MQ

Administration via l'explorateur WebSphere MQ Ce document présente l utilisation de l Explorateur WebSphere MQ, et en particulier sa capacité à administrer des Queue Manager distants. Il aborde également les problèmes de sécurité liés à l administration

Plus en détail

3) Cet appareil produit quel genre de courant (continu ou alternatif)? Expliquer votre choix.

3) Cet appareil produit quel genre de courant (continu ou alternatif)? Expliquer votre choix. EXERCICES SUR L INTENSITÉ & LA TENSION DU COURANT ÉLECTRIQUE Exercice 1 1) Donner la lecture de la mesure. 2) Quelle est la nature de la grandeur mesurée? 3) Cet appareil produit quel genre de courant

Plus en détail

DIPLÔME INTERMÉDIAIRE ÉPREUVE EXPÉRIMENTALE DE SCIENCES PHYSIQUES ET CHIMIQUES

DIPLÔME INTERMÉDIAIRE ÉPREUVE EXPÉRIMENTALE DE SCIENCES PHYSIQUES ET CHIMIQUES DIPLÔME INTERMÉDIAIRE ÉPREUVE EXPÉRIMENTALE DE SCIENCES PHYSIQUES ET CHIMIQUES CME2 : Comment sont alimentés nos appareils électriques? Sujet : Adaptateur de téléphone portable Ce document comprend : -

Plus en détail

TS Physique L automobile du futur Electricité

TS Physique L automobile du futur Electricité P a g e 1 TS Physique Electricité Exercice résolu Enoncé Le moteur thermique, étant très certainement appelé à disparaître, les constructeurs automobiles recourront probablement au «tout électrique» ou

Plus en détail

Oscilloscope - MPSI 1 Lycée Chaptal - 2012. Oscilloscope Élec.1. La fiche sur l appareillage électrique.

Oscilloscope - MPSI 1 Lycée Chaptal - 2012. Oscilloscope Élec.1. La fiche sur l appareillage électrique. Oscilloscope - MPSI 1 Lycée Chaptal - 2012 Oscilloscope Élec.1 TP de Physique Objectifs du TP Document utile Découvrir l oscilloscope ; Comprendre les modes d affichage et les principes de synchronisation

Plus en détail

1 Systèmes triphasés symétriques

1 Systèmes triphasés symétriques 1 Systèmes triphasés symétriques 1.1 Introduction Un système triphasé est un ensemble de grandeurs (tensions ou courants) sinusoïdales de même fréquence, déphasées les unes par rapport aux autres. Le système

Plus en détail

METIERS DE L ELECTROTECHNIQUE

METIERS DE L ELECTROTECHNIQUE METIERS DE L ELECTROTECHNIQUE Baccalauréat Professionnel Electrotechnique Energie Equipements Communicants MESURES SUR DES APPLICATIONS PROFESSIONNELLES S01 CIRCUITS PARCOURUS PAR DU COURANT CONTINU GENERATEUR/RECEPTEUR

Plus en détail