Journée Mondiale des Premiers Secours de la Croix-Rouge

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Journée Mondiale des Premiers Secours de la Croix-Rouge"

Transcription

1 D o s s i e r d e p r e s s e Journée Mondiale des Premiers Secours de la Croix-Rouge Le 10 septembre 2011 Complexe sportif du Château Blanc Contact presse : Virginie Bizot

2 SOMMAIRE 1. Communiqué de presse 2. Pourquoi apprendre les gestes qui sauvent 3. Le défibrillateur automatisé externe 4. Présentation de la Croix-Rouge Française 5. Programme du 10 septembre Budget de l opération 7. Les partenaires techniques et financiers de l opération

3 1- COMMUNIQUE DE PRESSE Le 10 septembre 2011 au Complexe sportif du Château Blanc à Villemandeur, la Croix-Rouge du Loiret proposera des initiations gratuites aux premiers secours intégrant le défibrillateur automatisé externe A l initiative de la délégation départementale du Loiret, des initiateurs et des moniteurs de secourisme, initieront gratuitement le grand public. Pendant une heure, les participants recevront par groupe de 8 à 10 une initiation aux premiers secours intégrant le défibrillateur automatisé externe. Le programme de cette initiation comporte trois points essentiels : l alerte, la réanimation cardio-pulmonaire et la mise en œuvre du défibrillateur, (alerter, masser, défibriller). Le contenu de cette session de formation s appuie sur le référentiel intitulé «sensibilisation du grand public à l arrêt cardiaque» expérimenté par la Croix-Rouge Française depuis septembre A l issue de cette séance de formation essentiellement pratique, chaque participant recevra une attestation de formation. En 2008, la FFC lançait une campagne intitulée «Une vie = trois gestes» afin de sensibiliser le grand public aux gestes qui sauvent en cas d accident et la CRF s y associait. Parce que nous devons continuer à sensibiliser et informer le grand public, les collectivités et les entreprises sur l importance de l accès et de la formation à la défibrillation, il est capital de maintenir nos actions communes. En poursuivant cette mobilisation, nous pourrons préparer le plus grand nombre de citoyens à être prêts en cas d arrêt cardiaque. L INITIATION A LA REDUCTION DES RISQUES En 2011, la JMPS sera l occasion de présenter l ensemble de l offre de formation et en particulier l Initiation à la Réduction des Risques (lrr) autour d un seul message : «Préparez-vous à être prêts». Un projet européen pour préparer les citoyens à la survenue d une catastrophe, parce que, lors d une catastrophe, le premier sauveteur est le premier témoin (membre de la famille, voisin, ami ) La Croix-Rouge française a participé au projet co-financé par la Commission Européenne d autoprotection du citoyen afin de sensibiliser le grand public aux bonnes pratiques à adopter en cas d accident. Objectifs Informer et former le grand public sur les conduites à tenir en cas de catastrophe, qu'elles soient d ordre quotidien et individuel, comme l accident domestique, ou d ordre exceptionnel et collectif, comme la catastrophe majeure. Réduire les conséquences, les coûts humains et matériels liés à une catastrophe grâce aux actions mises en oeuvre avant, pendant et après. Développer une culture du risque (reconnaître et accepter le danger, connaître les numéros d'urgence...) Se préparer à agir (se former aux gestes de premiers secours, se munir d'un "kit catastrophe". Agir (développer la solidarité de proximité après la catastrophe). Dans la même dynamique, la Croix-Rouge réalise un «catakit», qui permet une autonomie de 24 à 48h pour 4 personnes en attendant les secours.

4 2- POURQUOI APPRENDRE LES GESTES QUI SAUVENT? Faire prendre conscience de l importance des gestes de premiers secours dans les situations d urgence comme dans les accidents de la vie courante : D après une étude du comité français pour l éducation de la santé, chaque année, personnes décèdent dans leur environnement familier (soit 4 fois plus que par les accidents de la route). Le taux de chance de survie est de 20 % si la victime bénéficie rapidement des gestes de premiers secours, ce taux chute entre 2 à 4 %, si aucune prise en charge n est faite dans ce laps de temps. Réaffirmer les notions citoyennes d entraide et de service entre toutes les communautés & prodiguer les premiers secours selon les principes d humanité et d impartialité Aujourd hui en France, 17 % de la population est initiée aux Premiers secours (IPS) et 27 % détient le diplôme de secourisme (PSC 1). Soit 44 % de la population est capable d agir en cas d accident et, par conséquent, susceptible de sauver des vies (contre 95% en Norvège, 79% en Allemagne ou 75% en Islande). Apprendre à utiliser le défibrillateur automatisé externe (DAE) pour augmenter considérablement les chances de survie En France, les arrêts cardiaques provoquent à décès par an, si le taux de survie était jusqu ici de 2 % à 4 %, ce dernier pourrait s élever entre 20 et 40 % comme c est le cas dans certains états aux USA où les DAE sont disponibles depuis plusieurs années. Pourquoi enseigner les gestes qui sauvent? Notre conviction Depuis toujours la Croix-Rouge initie et forme le grand public aux gestes qui sauvent. C est un geste d humanité qui fait par lui seul la différence entre vie et mort mais aussi entre indifférence et solidarité. Avec les à morts chaque année d arrêt cardiaque la Croix-Rouge se fait un devoir d aller au devant du grand public pour montrer la simplicité de ces gestes qui peuvent vraiment préserver la vie dans l attente des secours organisés. La Croix-Rouge Française, association incontournable dans la formation aux premiers secours, a parfaitement conscience de la responsabilité qui lui incombe. Elle poursuivra ses actions dans le domaine de la formation comme de l initiation de masse. C est pourquoi, les opérations de ce type continueront à travers des manifestations comme «ville capitale du secourisme», ou «La caravane des plages» de masse : «La Journée Mondiale des 1 er secours» Cette opération s inscrit dans la continuité de la journée européenne des 1 er secours instaurée en 2001 dans le réseau européen de la Croix-Rouge. L an dernier près de 50 pays participaient à l opération. Il s agit de montrer au public que l utilisation des Défibrillateurs Automatisés Externes est non seulement simple mais vitale.

5 LE SAVIEZ-VOUS? Sur les 5,9 millions d Européens formés aux gestes qui sauvent chaque année, plus de 3 millions de personnes sont formés aux premiers secours par les sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge. 3- LE DEFIBRILLATEUR AUTOMATISE EXTERNE Une nouveauté : le décret du 4 mai 2007 Il faut savoir qu en France, à personnes décèdent chaque année d arrêt cardiorespiratoire soit près de 200 par jour (contre par accident de la route). Le taux de survie après un arrêt cardio-respiratoire se situe entre 2 et 4% alors qu il est de 20 à 40% dans certains états des USA et dans la plupart des pays anglo-saxons où des défibrillateurs sont à disposition du grand public. Les chances sont d autant plus élevées lorsque la victime est secourue dans les 5 minutes suivant l arrêt cardiaque.. Le décret du 4 mai 2007 habilite les particuliers à se servir des défibrillateurs automatisés externe et insiste sur l importance du développement des formations au plus grand nombre. L objectif étant bien évidemment de faire augmenter les chances de survie de victimes d'arrêts cardiaques. La réanimation cardio-pulmonaire et la défibrillation devraient donc pouvoir être réalisées par les proches de la victime ou les témoins immédiats, préalablement formés. Depuis le 1er août 2007, la Croix-Rouge intègre le défibrillateur dans ses formations : IPS-D (1h00) et PSC1 (10h). Les temps morts tuent : données factuelles Le taux de survie en France après un arrêt cardiaque se situe entre 2 et 4% alors qu il est de 20 à 40% dans certaines villes des Etats Unis où des programmes de DAE sont à la disposition du grand public. L arrêt cardiaque survient parfois sans aucun signe précurseur. Il peut toucher n importe qui, n importe quand, n importe où. Seul un choc électrique précoce permet de resynchroniser l activité cardiaque rétablissant ainsi un rythme normal. Les chances sont d autant plus élevées si la victime est secourue dans les 5 minutes suivant l arrêt cardiaque ; d où la nécessité de former un maximum de citoyens La réanimation cardio-pulmonaire et la défibrillation devraient donc pouvoir être réalisées par les proches de la victime ou les témoins immédiats, préalablement formés à son utilisation : parents, collègues, agents de sécurité, etc. Une heure de formation suffit pour acquérir ces gestes indispensables avant l arrivée des secours.

6 4- PRESENTATION DE LA CROIX-ROUGE FRANCAISE La Croix Rouge Française est une association reconnue d utilité publique fondée en 1864 par Henry DUNANT. Elle a fêté en 2009, les 150 ans de la bataille de Solférino qui fut à l'origine de sa création. Elle est présidée par le Pr Jean-François MATTEI. L institution a pour vocation d aider et de secourir les plus démunis, accompagner les plus meurtris par des actions de proximité. Ses activités se répartissent en 4 secteurs : l action sociale, la santé, le secourisme et l action internationale. Une mobilisation de terrain en cas d urgence. Spécialiste de l urgence et des situations d exception, la Croix-Rouge a développé des moyens opérationnels prêts à être mobilisés à la moindre alerte. Elle met à la disposition des pouvoirs publics ses volontaires (personnel médical, paramédical, logisticien, et secouriste) pour des opérations de secours en tant crise de catastrophe naturelle sur le territoire ou à l étranger (Tsunami, Haïti, Vendée, Var ) Le secourisme constitue un domaine d activité central dans l histoire de la Croix-Rouge Française. Plus qu une expertise, c est une culture de formation et d action au service de l intérêt général. Le secourisme en chiffre équipiers secouristes 550 véhicules de 1 er secours à personnes postes de secours / an personnes secourues formateurs La Croix-Rouge premier éducateur national aux 1 er secours. Sauver des vies, prévenir des accidents et éviter le pire c est la mission que poursuit inlassablement l institution, la formation du grand public est une priorité nationale. Si 20 % de la population était formée on pourrait sauver vies par an. La formation au sein de la Croix-Rouge : L association assure chaque année plus d 1,8 million d heure de formation réparties comme suit : PSC 1 : Prévention et secours civiques de niveau IPS : initiations aux premiers secours (cardiaque / pédiatrique) formations au titre du sauvetage secourisme du travail Depuis fin 2004 la CRF assure également la formation des jeunes lors de la journée d appel et de préparation à la défense ( formations /an) Depuis 1994, une caravane itinérante parcourt les plages de France, pour initier les français aux 1 er secours sur leur lieu de vacances. Depuis sa mise en place près de personnes ont été initiées.

7 5- PROGRAMME DU SAMEDI 10 SEPTEMBRE h00 : Ouverture des portes au public accueil et enregistrement au secrétariat. 9h30-10h30 : Début des formations IPS-défibrillateur / Initiation à la réduction des risques 10h30 démonstration de la prise en charge d un arrêt cardiaque par un premier témoin relayé par une équipe de secours 10h30 12h30 IPS-défibrillateur / Initiation à la réduction des risques En parallèle, de 9h00 à 12h Initiations dans les collèges et lycées Pause repas 13h30 16h30 IPS-défibrillateur / Initiation à la réduction des risques 16h30 démonstration de la prise en charge d un arrêt cardiaque par un premier témoin relayé par une équipe de secours 16h30 17h30 IPS-défibrillateur / Initiation à la réduction des risques 17h30 : fin des formations 18h00 Colloque En mesure de l affluence, nous assurerons la journée en continue.

8 6- NOS PARTENAIRES TECHNIQUES ET FINANCIERS Partenaires techniques Association de cardiologues bénévoles au service du public depuis 1964, reconnue d utilité publique en Elle rassemble 27 associations régionales et 180 clubs cœur et santé. Elle déploie son activité autour de quatre missions : la prévention, l aide à la recherche, l aide à la réadaptation des cardiaques, l information sur les gestes qui sauvent. Concernant ce dernier axe elle s est associée depuis plusieurs années avec la CRF, partenaire de la dernière campagne «1 vie = 3 gestes» Partenaires financiers EN COURS La médiatisation et l information du public : EN COURS

9

Se former. aux gestes qui sauvent. et apprendre à utiliser un défibrillateur

Se former. aux gestes qui sauvent. et apprendre à utiliser un défibrillateur Se former aux gestes qui sauvent et apprendre à utiliser un défibrillateur L'intervention dans les premières minutes, avant l'arrivée des secours, est capitale. Connaître les bons réflexes vous aide à

Plus en détail

Communiqué. La FFPSC a du Coeur. Face à la mort subite, le défibrillateur peut sauver des vies

Communiqué. La FFPSC a du Coeur. Face à la mort subite, le défibrillateur peut sauver des vies Communiqué La FFPSC a du Coeur Face à la mort subite, le défibrillateur peut sauver des vies A Chartres, le 6 décembre 2013, la FFPSC, via son comité directeur, a rappelé toute l attention qu elle porte

Plus en détail

Association Française des Premiers Secours des Pyrénées Orientales ( AFPS 66 )

Association Française des Premiers Secours des Pyrénées Orientales ( AFPS 66 ) Association Française des Premiers Secours des Pyrénées Orientales ( AFPS 66 ) n W662005964 / siren 790 223 317 / arrêté préfectoral n 2013109-0001 INITIATIONS Initiation au Défibrillateur : l arrêt cardiaque

Plus en détail

Cependant, pour améliorer la prise en charge de l arrêt cardiaque en France, il convient d agir sur les 3 premiers maillons :

Cependant, pour améliorer la prise en charge de l arrêt cardiaque en France, il convient d agir sur les 3 premiers maillons : L ARRET CARDIAQUE Dans 90% des cas, l arrêt cardiaque est consécutif à des battements anarchiques du cœur, la fibrillation ventriculaire. Dans un premier temps, la victime s effondre par manque d oxygénation

Plus en détail

Dossier de presse Défibrillateurs. Conférence de presse lundi 7 juin 2010. Salle des Commissions Hôtel de Ville - Cahors

Dossier de presse Défibrillateurs. Conférence de presse lundi 7 juin 2010. Salle des Commissions Hôtel de Ville - Cahors Dossier de presse Défibrillateurs Conférence de presse lundi 7 juin 2010 Salle des Commissions Hôtel de Ville - Cahors Sommaire P3 : P4 : P5 : P6 : Communiqué de presse Présentation des défibrillateurs

Plus en détail

Sauver une vie, en 3 gestes!

Sauver une vie, en 3 gestes! Sauver une vie, en 3 gestes! Gestes Élémentaires de Survie Formation aux élèves de 5 e des collèges Essonniens Pourquoi former aux gestes élémentaires de survie? Reconnaître l arrêt cardiaque Le Sdis de

Plus en détail

Or 4 victimes sur 5 qui survivent à un arrêt cardiaque ont bénéficié de ces gestes simples pratiqués par le premier témoin.

Or 4 victimes sur 5 qui survivent à un arrêt cardiaque ont bénéficié de ces gestes simples pratiqués par le premier témoin. La mort subite est la conséquence d un arrêt cardiaque et respiratoire. Elle survient soudainement chez un individu qui se livre à ses occupations habituelles : au travail, en faisant ses courses, mais

Plus en détail

FORMATION SAUVETEUR SECOURISTE DU TRAVAIL

FORMATION SAUVETEUR SECOURISTE DU TRAVAIL FORMATION SAUVETEUR SECOURISTE DU TRAVAIL «Au-delà de l obligation réglementaire, un enjeu de prévention» EVOLUTION DES PROGRAMMES DE SST Des textes récents des ministères chargés de la santé et de l intérieur

Plus en détail

Défibrillation et Grand Public. Méd-Cl JAN Didier Médecin chef Méd-Cne PIVERT Pascaline

Défibrillation et Grand Public. Méd-Cl JAN Didier Médecin chef Méd-Cne PIVERT Pascaline Défibrillation et Grand Public Méd-Cl JAN Didier Médecin chef Méd-Cne PIVERT Pascaline Quelques chiffres (1) 50 à 60 000 décès en France par mort subite dont la moitié font suite à l apparition d une tachycardie

Plus en détail

N 1780 ASSEMBLÉE NATIONALE PROPOSITION DE LOI

N 1780 ASSEMBLÉE NATIONALE PROPOSITION DE LOI N 1780 ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 QUATORZIÈME LÉGISLATURE Enregistré à la Présidence de l Assemblée nationale le 11 février 2014. PROPOSITION DE LOI relative aux gestes de premiers

Plus en détail

Sensibilisation à l Utilisation d Extincteurs

Sensibilisation à l Utilisation d Extincteurs Sensibilisation à l Utilisation d Extincteurs INCSEN Réagir efficacement face à un début d incendie en respectant les consignes de sécurité Savoir mettre en oeuvre un extincteur Tout personnel d entreprise

Plus en détail

Nous pouvons tous sauver

Nous pouvons tous sauver 1 Nous pouvons tous sauver des vies Vous pouvez sauver une personne victime d un arrêt cardio-respiratoire grâce au défibrillateur automatisé externe (DAE). Il délivre un choc électrique au muscle cardiaque,

Plus en détail

Pour toute information concernant les maladies cardiovasculaires :

Pour toute information concernant les maladies cardiovasculaires : Pour toute information concernant les maladies cardiovasculaires : Ligue Cardiologique Belge Plate-forme d informations et d échanges autour des maladies cardiovasculaires en Belgique au service des patients.

Plus en détail

Arrêt cardiaque. Les Chevaliers du Coeur. rea app. www.osez-sauver.be. Osez Sauver est une initiative de la Ligue Cardiologique Belge

Arrêt cardiaque. Les Chevaliers du Coeur. rea app. www.osez-sauver.be. Osez Sauver est une initiative de la Ligue Cardiologique Belge Arrêt cardiaque rea app Actions Coeur Les Chevaliers du Coeur Osez Sauver est une initiative de la Ligue Cardiologique Belge www.osez-sauver.be 4 victimes sur 5 qui survivent à un arrêt cardiaque ont bénéficié

Plus en détail

reconnaître les dangers et agir en toute sécurité

reconnaître les dangers et agir en toute sécurité LES 1 reconnaître les dangers et agir en toute sécurité L accident peut lui-même être générateur de danger. 1 Effectuer une approche prudente de la zone de l accident. 2 En restant à distance de la victime,

Plus en détail

«SERVIR» PROPOSITION DE MECENAT

«SERVIR» PROPOSITION DE MECENAT «SERVIR» PROPOSITION DE MECENAT Comité Départemental des Yvelines SOMMAIRE La Fédération Croix Blanche.. 3 La Croix Blanche 78... 4 Nos Valeurs... 5 Nos Projets... 5 Votre Engagement... 6 Concrètement...

Plus en détail

AED MAP. lifesaving solutions

AED MAP. lifesaving solutions Entreprises AED MAP lifesaving solutions 1994 Lancement et commercialisation du premier défibrillateur automatique (DAE). 50 000 En France, 50 000 personnes meurent chaque année d un arrêt cardiaque. 4

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE DES DEFIBRILLATEURS POUR SAUVER DES VIES!

DOSSIER DE PRESSE DES DEFIBRILLATEURS POUR SAUVER DES VIES! DOSSIER DE PRESSE DES DEFIBRILLATEURS POUR SAUVER DES VIES! Présentation du dispositif et simulation grandeur nature Lundi 17 janvier à 18h30 Salle Marie Bour 38, rue Mac Mahon 54 000 Nancy SOMMAIRE 1.

Plus en détail

SÉNAT PROPOSITION DE LOI

SÉNAT PROPOSITION DE LOI N 117 SÉNAT SESSION ORDINAIRE DE 2008-2009 Annexe au procès-verbal de la séance du 2 décembre 2008 PROPOSITION DE LOI relative à l inscription d une initiation à l utilisation du défibrillateur cardiaque

Plus en détail

«Les Défibrill Acteurs» Colloque Parlementaire. Palais du Luxembourg. Salle Vaugirard. 15 juin 2010 16 heures - 18 heures

«Les Défibrill Acteurs» Colloque Parlementaire. Palais du Luxembourg. Salle Vaugirard. 15 juin 2010 16 heures - 18 heures Assocation 1901 «Nous prenons notre rôle à coeur» «Les Défibrill Acteurs» Colloque Parlementaire Palais du Luxembourg Salle Vaugirard 15 juin 2010 16 heures - 18 heures Les Défibrill Acteurs Contact Presse

Plus en détail

Présentation de la Note d analyse «Gestes de premiers secours : une responsabilité citoyenne»

Présentation de la Note d analyse «Gestes de premiers secours : une responsabilité citoyenne» Paris, le 19 février 2013 Présentation de la Note d analyse «Gestes de premiers secours : une responsabilité citoyenne» Mardi 19 février 2013 Intervention de Vincent Chriqui, Directeur général du Centre

Plus en détail

Devenez partenaire! Fondation fribourgeoise de réanimation

Devenez partenaire! Fondation fribourgeoise de réanimation Devenez partenaire! Fondation fribourgeoise de réanimation Sauver des vies Le projet de la Fondation fribourgeoise de réanimation est né grâce à l exemple de la Fondation Ticinocuore tessinoise. En effet,

Plus en détail

LES ATELIERS DE L ANDIISS 6 DÉCEMBRE 2007 MALAKOFF

LES ATELIERS DE L ANDIISS 6 DÉCEMBRE 2007 MALAKOFF 6 DÉCEMBRE 2007 MALAKOFF 1 L UTILISATION DES DEFIBRILLATEURS DANS LES EQUIPEMENTS SPORTIFS Sylvie MILED Pierre-Yves FAVREAU 2 Demain, devrons nous équiper tous les équipements sportifs en défibrillateurs?

Plus en détail

Formez-vous pour mieux. prévenir les risques professionnels

Formez-vous pour mieux. prévenir les risques professionnels Formez-vous pour mieux prévenir les risques professionnels . Formation initiale : 14 heures MAC : 7 heures De 4 à 10 Formateur SST certifié Habilitation de l I. : N 01190/2011/SST-1/0/13 Sauvetage Secourisme

Plus en détail

Institut Régional de Formation Sanitaire et Sociale Auvergne

Institut Régional de Formation Sanitaire et Sociale Auvergne Secourisme IRFSS AUVERGNE Institut Régional de Formation Sanitaire et Sociale Auvergne Institut Régional de Formation Sanitaire et Sociale Auvergne 20 rue du Vert Galant BP 30401 03004 MOULINS CEDEX TEL:

Plus en détail

Direction Générale de la Santé DOCUMENT FORMATEUR. Prévention et Secours Civiques niveau 1 (PSC 1)

Direction Générale de la Santé DOCUMENT FORMATEUR. Prévention et Secours Civiques niveau 1 (PSC 1) DOCUMENT FORMATEUR Prévention et Secours Civiques niveau 1 (PSC 1) Pédagogie Appliquée aux Emplois de Formateur en Prévention et Secours Civiques (PAE PSC) Référentiel interne de formation et de certification

Plus en détail

CATALOGUE FORMATIONS. Secourisme. Prévention des risques. Ordre de Malte France, une force au service du plus faible

CATALOGUE FORMATIONS. Secourisme. Prévention des risques. Ordre de Malte France, une force au service du plus faible CATALOGUE FORMATIONS Secourisme Prévention des risques Ordre de Malte France, une force au service du plus faible Devoir civique Mission sociale Chaque année, près de 20 000 personnes meurent d accidents

Plus en détail

DOSSIER FORMATION PREMIERS SECOURS COLLEGES. DUBOIS Jean-François septembre 2007

DOSSIER FORMATION PREMIERS SECOURS COLLEGES. DUBOIS Jean-François septembre 2007 DOSSIER FORMATION PREMIERS SECOURS COLLEGES P.S.C. 1 A.P.S 1 PSC 1 Cette formation financée par le Conseil Général de Saône et Loire, est destinée aux élèves de 4 ème. Une convention signée entre les 5

Plus en détail

F.C.I. FORMATIONS CONSEILS INCENDIE. Formations. S.S.T. (Sauveteur Secouriste du Travail) E.P.I. (Equipier de Première Intervention)

F.C.I. FORMATIONS CONSEILS INCENDIE. Formations. S.S.T. (Sauveteur Secouriste du Travail) E.P.I. (Equipier de Première Intervention) F.C.I. FORMATIONS CONSEILS INCENDIE Formations S.S.T. (Sauveteur Secouriste du Travail) E.P.I. (Equipier de Première Intervention) S.S.I.A.P. 1 (Service de Sécurité Incendie et d Assistance à Personnes)

Plus en détail

«PRÉPAREZ-VOUS À ÊTRE PRÊTS»

«PRÉPAREZ-VOUS À ÊTRE PRÊTS» DOSSIER DE PRESSE «PRÉPAREZ-VOUS À ÊTRE PRÊTS» accidents domestiques, catastrophes naturelles Octobre Contact presse Christèle Lambert-Côme : 01 44 43 12 07-06 07 34 99 29 christele.lambert-come@croix-rouge.fr

Plus en détail

Institut Régional de Formation Sanitaire et Sociale Auvergne

Institut Régional de Formation Sanitaire et Sociale Auvergne Secourisme IRFSS AUVERGNE Institut Régional de Formation Sanitaire et Sociale Auvergne Institut Régional de Formation Sanitaire et Sociale Auvergne 20 rue du Vert Galant BP 30401 03004 MOULINS CEDEX TEL:

Plus en détail

Contact presse : Service départemental de la communication interministérielle : 02.32.78.27.33 / 27.35 pref-communication@eure.gouv.

Contact presse : Service départemental de la communication interministérielle : 02.32.78.27.33 / 27.35 pref-communication@eure.gouv. Les «Rencontres de la sécurité», qu est-ce que c est? La relation entre nos concitoyens et les services qui concourent à leur sécurité constitue un enjeu important. Encore présente dans les esprits, la

Plus en détail

TITRE La défibrillation automatisé. l Utilisation d un Défibrillateur Semi Automatique

TITRE La défibrillation automatisé. l Utilisation d un Défibrillateur Semi Automatique TITRE La défibrillation automatisé l Utilisation d un Défibrillateur Semi Automatique TITRE La défibrillation automatisé Plan d intervention Objectif La réglementation La chaîne de secours Objectif général

Plus en détail

FORMATION SAUVETEUR SECOURISTE DU TRAVAIL

FORMATION SAUVETEUR SECOURISTE DU TRAVAIL FORMATION SAUVETEUR SECOURISTE DU TRAVAIL OBJECTIFS PEDAGOGIQUES PROFIL PARTICIPANTS Tout public. 1. Permettre à un membre du personnel ou à plusieurs d acquérir les compétences nécessaires afin de pouvoir

Plus en détail

L Association Française des AIDANTS et le Groupe PRO BTP, partenaires pour soutenir les aidants

L Association Française des AIDANTS et le Groupe PRO BTP, partenaires pour soutenir les aidants DOSSIER DE PRESSE L Association Française des AIDANTS et le Groupe PRO BTP, partenaires pour soutenir les aidants PARIS Mercredi 29 février 2012 Communiqué de presse p.2 L Association Française des AIDANTS

Plus en détail

Le premier et le seul Défibrillateur Entièrement Automatique équipé d une réelle assistance au massage cardiaque Intègre la technologie Un Défibrillateur Automatisé Externe (DAE) 100% utile. En cas

Plus en détail

«SAUVETEUR TOUR 2012»

«SAUVETEUR TOUR 2012» [1] L édito du Président Pour la 8 ème année consécutive la Fédération Française de Sauvetage et de Secourisme s invite sur une tournée des plages du littoral Français. Chaque édition a connu un réel succès

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE DES. Contact presse : Sous-direction de la planification

DOSSIER DE PRESSE DES. Contact presse : Sous-direction de la planification DOSSIER DE PRESSE DES Direction générale de la Sécurité civile et de la gestion des crises Sous-direction de la planification et de la gestion des crises Contact presse : COMMUNIQUÉ DE PRESSE Les départements

Plus en détail

FORMATION À LA DÉFIBRILLATION DSA - DEA

FORMATION À LA DÉFIBRILLATION DSA - DEA FORMATION À LA DÉFIBRILLATION DSA - DEA Durée : 4h Personnels concernés : Tout le personnel volontaire. Formation au secourisme PROGRAMME DE LA FORMATION 1 re partie : Qu est ce que la fibrillation? Objectifs

Plus en détail

LES SAUVETEURS EN MER

LES SAUVETEURS EN MER LES SAUVETEURS EN MER Une association, des bénévoles, un engagement fort 2012 L HISTOIRE La Société Nationale de Sauvetage en Mer (SNSM) naît en 1967 de la fusion de deux sociétés centenaires issues d

Plus en détail

informations pratiques

informations pratiques COLLECTIVITÉS LOCALES Arrêt cardiaque informations pratiques avec le soutien de Arrêt cardiaque I Informations pratiques I 1 2 I L arrêt cardiaque L arrêt cardiaque est la première cause de mortalité des

Plus en détail

SAUVETEUR SECOURISTE DU TRAVAIL Cette action est conforme aux préconisations de l I.N.R.S.

SAUVETEUR SECOURISTE DU TRAVAIL Cette action est conforme aux préconisations de l I.N.R.S. SAUVETEUR SECOURISTE DU TRAVAIL Cette action est conforme aux préconisations de l I.N.R.S. OBJECTIFS : Former les salariés des associations adhérentes afin qu'ils soient capables de porter secours à un

Plus en détail

Union Départementale des Sapeurs-Pompiers des Pyrénées-Atlantiques. SÉMINAIRE DES DIRIGEANTS DES AMICALES ET DES SECTIONS JSP Samedi 29 novembre 2014

Union Départementale des Sapeurs-Pompiers des Pyrénées-Atlantiques. SÉMINAIRE DES DIRIGEANTS DES AMICALES ET DES SECTIONS JSP Samedi 29 novembre 2014 Union Départementale des Sapeurs-Pompiers des Pyrénées-Atlantiques SÉMINAIRE DES DIRIGEANTS DES AMICALES ET DES SECTIONS JSP Samedi 29 novembre 2014 1 Sommaire L Union Départementale des Sapeurs-Pompiers

Plus en détail

Un défibrillateur à la CAD offert par GrDF POINT PRESSE Hôtel communautaire Lundi 30 septembre 11h30

Un défibrillateur à la CAD offert par GrDF POINT PRESSE Hôtel communautaire Lundi 30 septembre 11h30 Un défibrillateur à la CAD offert par GrDF POINT PRESSE Hôtel communautaire Lundi 30 septembre 11h30 Jean-François RUIZ Responsable de la Communication - Direction Territoriale PACA Est T. 04 94 30 45

Plus en détail

10 minutes suffisent pour redonner vie à votre entreprise

10 minutes suffisent pour redonner vie à votre entreprise 10 minutes suffisent pour redonner vie à votre entreprise Premiers secours dans les entreprises «Obligations et solutions» par les Docteurs Roch Ogier et Frédéric Lador Êtesvous bien préparé? Saviezvous

Plus en détail

Nouveau programme (selon circ. 53/2007 de la CNAMTS du 3 décembre 2007) Public Concerné. Toute personne motivée par l évolution de son entreprise.

Nouveau programme (selon circ. 53/2007 de la CNAMTS du 3 décembre 2007) Public Concerné. Toute personne motivée par l évolution de son entreprise. Formation Initiale: Sauveteurs Secouristes du Travail Nouveau programme (selon circ. 53/2007 de la CNAMTS du 3 décembre 2007) Public Concerné Toute personne motivée par l évolution de son entreprise. La

Plus en détail

APPEL A PROJETS ARRET CARDIAQUE ET PREMIERS SECOURS

APPEL A PROJETS ARRET CARDIAQUE ET PREMIERS SECOURS APPEL A PROJETS ARRET CARDIAQUE ET PREMIERS SECOURS Note d information La Fondation CNP Assurances lance un nouvel appel à projets dédié aux collectivités territoriales qui s engagent pour implanter des

Plus en détail

CATALOGUE DES FORMATIONS 2010

CATALOGUE DES FORMATIONS 2010 FORSEC est une entreprise de formation spécialisée dans les risques professionnels. CATALOGUE DES FORMATIONS 2010 «Informer, Notre mission : «Informer, Former et Responsabiliser». Former votre personnel

Plus en détail

Contact presse : service communication Tel. : 01 60 91 22 19 / Fax : 01 60 91 23 00 communication@sdis91.fr

Contact presse : service communication Tel. : 01 60 91 22 19 / Fax : 01 60 91 23 00 communication@sdis91.fr OPERATION «POMPIERS JUNIORS» DOSSIER DE PRESSE Contact presse : service communication Tel. : 01 60 91 22 19 / Fax : 01 60 91 23 00 communication@sdis91.fr Service Départemental d Incendie et de Secours

Plus en détail

VILLE DE DOMONT. La défibrillation en accès Public. Page 1

VILLE DE DOMONT. La défibrillation en accès Public. Page 1 VILLE DE DOMONT La défibrillation en accès Public Page 1 En partenariat avec CLUB de DOMONT ROTARY CLUB DE DOMONT-ECOUEN Page 2 SOMMAIRE 1- LE PROJET, QUELS OBJECTIFS POUR LA VILLE DE DOMONT? 2- IMPLANTATION

Plus en détail

Conformément au programme de l I.N.R.S. et à l art. R 231-71 du Code du Travail

Conformément au programme de l I.N.R.S. et à l art. R 231-71 du Code du Travail PREV 1: Prévention des risques liés à l activité physique Conformément au programme de l I.N.R.S. et à l art. R 231-71 du Code du Travail Durée: 2 jours aucun Public concerné : Personnel occupant un poste

Plus en détail

IL Y A URGENCE! En France, chaque année, 50 000 personnes meurent prématurément d un arrêt cardiaque.

IL Y A URGENCE! En France, chaque année, 50 000 personnes meurent prématurément d un arrêt cardiaque. ARRÊT CARDIAQUE : IL Y A URGENCE! En France, chaque année, 50 000 personnes meurent prématurément d un arrêt cardiaque. Le taux de survie à un arrêt cardiaque en France est de 2à 3% ; il est 4 à 5 fois

Plus en détail

Catalogue Des formations

Catalogue Des formations 2015 Catalogue Des formations - Formations Initiales - Formations Continues Formations initiales Secourisme DAE : Défibrillateur Automatisé Externe IPS : Initiation aux Premiers Secours SEN : Secours à

Plus en détail

CALENDRIER DES FORMATIONS 2 e SEMESTRE 2011

CALENDRIER DES FORMATIONS 2 e SEMESTRE 2011 CALENDRIER DES FORMATIONS 2 e SEMESTRE 2011 Formations Dates Lieux Tarifs Excel Perfectionnement Mercredis 12 et 19 octobre INFORMATIQUE Site internet Retouches d images et photos Powerpoint Lundis 10

Plus en détail

Sensibilisation aux accidents de la vie courante

Sensibilisation aux accidents de la vie courante 1er décembre 2012, Saint Nazaire et Nantes Communiqué de presse Harmonie Soins & Services Enfance & Famille, et le service Prévention d Harmonie Atlantique, ont invité les familles de jeunes enfants le

Plus en détail

Arrêt cardiaque Les 3 gestes qui sauvent

Arrêt cardiaque Les 3 gestes qui sauvent Arrêt cardiaque Les 3 gestes qui sauvent Professeur Pierre CARLI D.A.R. et SAMU Hôpital Necker Paris, France 1 AC et mort subite Le sujet s effondre brutalement (éventuellement convulse ) Interruption

Plus en détail

CAMPAGNE DE SENSIBILISATION «GESTES DE PREMIERS SECOURS» AUTOUR DE CARREFOUR SANTE 11 MAI 26 JUIN 2009

CAMPAGNE DE SENSIBILISATION «GESTES DE PREMIERS SECOURS» AUTOUR DE CARREFOUR SANTE 11 MAI 26 JUIN 2009 CAMPAGNE DE SENSIBILISATION «GESTES DE PREMIERS SECOURS» AUTOUR DE CARREFOUR SANTE 11 MAI 26 JUIN 2009 Chaque année, on estime à 10 000 le nombre de vies qui pourraient être sauvées si 20% de la population

Plus en détail

Apprendre à porter secours Cycle 3

Apprendre à porter secours Cycle 3 Apprendre à porter secours Cycle 3 «Tout individu a droit à la vie à la liberté et à la sécurité de sa personne» Article 3 de la déclaration des Droits de l Homme Pourquoi cet enseignement Un maillon reste

Plus en détail

Référence réglementaire : CODE DU TRAVAIL - Quatrième Partie Livre II Titre II Chapitre IV Section 3 : Matériel de premier secours et secouriste Article R4224-14 En savoir plus sur cet article... Créé

Plus en détail

FICHE DE POSTE INTITULE DU POSTE: COORDONNATEUR REGIONAL DE PROJETS ANTILLES. LIEN HIERARCHIQUE : Chef de délégation régionale Amérique Caraïbes (N+1)

FICHE DE POSTE INTITULE DU POSTE: COORDONNATEUR REGIONAL DE PROJETS ANTILLES. LIEN HIERARCHIQUE : Chef de délégation régionale Amérique Caraïbes (N+1) FICHE DE POSTE INTITULE DU POSTE: COORDONNATEUR REGIONAL DE PROJETS ANTILLES LIEN HIERARCHIQUE : Chef de délégation régionale Amérique Caraïbes (N+1) LIENS FONCTIONNELS : - Direction Outremer (DIROM) -

Plus en détail

Sauveteur Secouriste du Travail

Sauveteur Secouriste du Travail PROGRAMME DE FORMATION SÉCURITÉ & SANTÉ AU TRAVAIL Sauveteur Secouriste du Travail Formation Sauveteur Secouriste du Travail RECYCLAGE FORMATIONS COMPLÉMENTAIRES Formation SST Initiale Formation Incendie

Plus en détail

PARLEMENT COMMUNAUTÉ FRANÇAISE

PARLEMENT COMMUNAUTÉ FRANÇAISE 264 (2011-2012) N o 1 264 (2011-2012) N o 1 PARLEMENT DE LA COMMUNAUTÉ FRANÇAISE Session 2011-2012 31 OCTOBRE 2011 PROPOSITION DE RÉSOLUTION VISANT À PROMOUVOIR L INFORMATION ET LA FORMATION SUR LES DÉFIBRILLATEURS

Plus en détail

DEMANDE DE VALIDATION COMPLETE OU PARTIELLE CQP

DEMANDE DE VALIDATION COMPLETE OU PARTIELLE CQP Fédération française d athlétisme - Direction Technique Nationale Secteur Formation - 33 avenue Pierre de Coubertin 75013 Paris DEMANDE DE VALIDATION COMPLETE OU PARTIELLE CQP CERTIFICAT DE QUALIFICATION

Plus en détail

Catalogue Des formations

Catalogue Des formations 2012 2013 Catalogue Des formations Formation aux premiers secours : DAE, IPS, PSC1, SST etc. Secours en équipe PSE1 PSE2, Monitorat, Passerelle SST Recyclages et formation continues, sessions de maintien

Plus en détail

DÉFIBRILLATEUR? C est un appareil qui permet de sauver la vie d une personne qui subit un arrêt cardiaque.

DÉFIBRILLATEUR? C est un appareil qui permet de sauver la vie d une personne qui subit un arrêt cardiaque. UN DÉFIBRILLATEUR EST UTILISABLE PAR TOUS QU EST-CE QU UN DÉFIBRILLATEUR? C est un appareil qui permet de sauver la vie d une personne qui subit un arrêt cardiaque. Son principe est simple : il envoie

Plus en détail

Catalogue de formation

Catalogue de formation Catalogue de formation Secourisme-Sécurité Sauveteur Secouriste du travail Les personnels volontaires ou désignés pour porter secours en cas d'accident, ils doivent être capable d'agir face à une situation

Plus en détail

L APPRENTISSAGE AUX PREMIERS GESTES DE SECOURS

L APPRENTISSAGE AUX PREMIERS GESTES DE SECOURS L APPRENTISSAGE AUX PREMIERS GESTES DE SECOURS Proposition du Conseil de Développement Erdre & Gesvres 1 SOMMAIRE 1. Contexte et origine du sujet 2. Etat des lieux général 3. Les enjeux d une formation

Plus en détail

Equipe de Direction : -Docteur Christine BOURDEAU Responsable médical. - Annie PAPON Cadre responsable

Equipe de Direction : -Docteur Christine BOURDEAU Responsable médical. - Annie PAPON Cadre responsable Equipe de Direction : -Docteur Christine BOURDEAU Responsable médical - Annie PAPON Cadre responsable 1 AFGSU Niveau 1 page 4 AFGSU Niveau 2 page 5 AFGSU face aux risques NRBC page 6 Recyclage AFGSU Niveau

Plus en détail

La formation aux premiers secours

La formation aux premiers secours La formation aux premiers secours Les premiers secours sont l'ensemble des techniques d'aide d'urgence données aux blessés et malades par une personne qui n'est pas nécessairement médecin. Elles ont pour

Plus en détail

FRANCHE-COMTE DEFIBRILLATEURS Le défibrillateur, un investissement pour la vie

FRANCHE-COMTE DEFIBRILLATEURS Le défibrillateur, un investissement pour la vie FRANCHE-COMTE DEFIBRILLATEURS Le défibrillateur, un investissement pour la vie Défibrillateur Samaritan Pad 300 P FRANCHE-COMTE DEFIBRILLATEURS 31 rue de Bavans 25113 Sainte-Marie Tél : 09.81 92 73 50

Plus en détail

CATALOGUE FORMATIONS Santé et Sécurité du Travail

CATALOGUE FORMATIONS Santé et Sécurité du Travail Prévention et Sécurité Incendie Jean-Baptiste PLAISANCE email : azur.secourisme@yahoo.fr AUDIT ASSISTANCE CONSEILS et FORMATIONS Tél : 06 99 97 18 18 www.formations-secourisme.fr Des formations interactives

Plus en détail

2 La chaîne de survie canadienne : espoir des patients cardiaques

2 La chaîne de survie canadienne : espoir des patients cardiaques 2 La chaîne de survie canadienne : espoir des patients cardiaques Les maladies cardiovasculaires sont la principale cause de décès au Canada. Bien que leur incidence ait diminué au cours des dernières

Plus en détail

Le PSC1 se former aux gestes des premiers secours

Le PSC1 se former aux gestes des premiers secours Le PSC1 se former aux gestes des premiers secours CRIJ Franche-Comté 27 rue de la République à Besançon 03 81 21 16 16 www.jeunes-fc.com Le PSC1 : quelle utilité? Si l on est témoin d un accident ou d

Plus en détail

Formation grand public à l'utilisation des défibrillateurs automatiques sur la ville d'alençon.

Formation grand public à l'utilisation des défibrillateurs automatiques sur la ville d'alençon. DOSSIER DE PRESSE Alençon, vendredi 20 février Formation grand public à l'utilisation des défibrillateurs automatiques sur la ville d'alençon. En France chaque année, l arrêt cardiorespiratoire inopiné,

Plus en détail

Formations d ambulanciers. Ordre de Malte France, une force au service du plus faible

Formations d ambulanciers. Ordre de Malte France, une force au service du plus faible Formations d ambulanciers Ordre de Malte France, une force au service du plus faible Qui sommes-nous? Association reconnue d utilité publique depuis 1928, l Ordre de Malte France affirme les valeurs qui

Plus en détail

Santé et sécurité au travail Formations

Santé et sécurité au travail Formations Urgence secourisme Action sociale Santé autonomie Formation Action internationale Santé et sécurité au travail Formations 2015 Santé et sécurité au travail Formations 2015 Édito Les exigences de l économie

Plus en détail

Equipe de Direction : -Docteur Christine BOURDEAU Responsable médical. - Sophie BAREUX IADE - Laurent HUGUET IADE Enseignants CESU

Equipe de Direction : -Docteur Christine BOURDEAU Responsable médical. - Sophie BAREUX IADE - Laurent HUGUET IADE Enseignants CESU Equipe de Direction : -Docteur Christine BOURDEAU Responsable médical - Sophie BAREUX IADE - Laurent HUGUET IADE Enseignants CESU Décret n 2012-565 du 24 avril 2012 relatif à la Commission nationale des

Plus en détail

Journée mondiale des premiers secours 8 septembre 2012

Journée mondiale des premiers secours 8 septembre 2012 DOSSIER DE PRESSE Journée mondiale des premiers secours Catastrophes naturelles, accidents domestiques, arrêts cardiaques «PRÉPAREZ-VOUS À ÊTRE PRÊTS» Septembre 2012 Contact presse Christèle Lambert-Côme

Plus en détail

Dossier de presse. Contacts presse

Dossier de presse. Contacts presse Dossier de presse Contacts presse Sylvie MULLER Chargée de communication 21 avenue Foch 57018 METZ Tél. 03 87 39 40 61 Portable 06 34 46 73 52 sylvie.muller@secumines.org Stéphanie FIRETTO Responsable

Plus en détail

AED Plus. La meilleure assistance pour les sauveteurs

AED Plus. La meilleure assistance pour les sauveteurs AED Plus La meilleure assistance pour les sauveteurs RCP indispensable Les dernières recommandations publiées en 2010 par le conseil européen de réanimation (ERC, European Resuscitation Council) sont claires

Plus en détail

Devenir une force au servir du plus faible Proposition de mécénat

Devenir une force au servir du plus faible Proposition de mécénat Devenir une force au servir du plus faible Proposition de mécénat Contribuer à former des jeunes au métier d ambulancier Contact : Catherine Scordia - Direction des formations c.scordia@ordredemaltefrance.org

Plus en détail

Des compétences au service de la formation Pour un soin de qualité

Des compétences au service de la formation Pour un soin de qualité CENTRE HOSPITALIER De La Rochelle CATALOGUE FORMATIONS CESU 17 2012 Des compétences au service de la formation Pour un soin de qualité CESU 17 - CENTRE HOSPITALIER LA ROCHELLE 17019 LA ROCHELLE CEDEX 1

Plus en détail

Formation Premier Secours PSC1 Formation dispensé par Géraldine et Didier, de la Croix Rouge d Etrepagny, le samedi 19 Décembre 2015

Formation Premier Secours PSC1 Formation dispensé par Géraldine et Didier, de la Croix Rouge d Etrepagny, le samedi 19 Décembre 2015 Formation dispensé par Géraldine et Didier, de la Croix Rouge d Etrepagny, le samedi 19 Décembre 2015 Dans le cadre de notre activité sportive, une formation de premier secours (PSC1) peut amener à répondre

Plus en détail

FORMATIONS 2014-2015

FORMATIONS 2014-2015 FORMATIONS 2014-2015 2 SOMMAIRE PLAN D ACCES Fiche 1 : Fiche 2 : Fiche 3 : Fiche 4 : Fiche 5 : Fiche 6 : - Fiche d inscription - Comité Départemental Olympique et Sportif du Nord - Centre de Ressource

Plus en détail

Formation à l utilisation du défibrillateur semi-automatique (DSA)

Formation à l utilisation du défibrillateur semi-automatique (DSA) Formation à l utilisation du défibrillateur semi-automatique (DSA) Que devons nous savoir? Utiliser en toute sécurité un défibrillateur semi-automatique au cours de la réanimation cardio-pulmonaire Durée

Plus en détail

Principes clés : prendre en compte les types de vulnérabilité et les capacités locales

Principes clés : prendre en compte les types de vulnérabilité et les capacités locales Chaque jour des milliers de personnes perdent la vie et beaucoup plus encore souffrent inutilement parce qu elles ne sont pas préparées à faire face à une situation d urgence ou parce qu elles ne reçoivent

Plus en détail

PROGRAMME DE FORMATION des SAUVETEURS-SECOURISTES DU TRAVAIL

PROGRAMME DE FORMATION des SAUVETEURS-SECOURISTES DU TRAVAIL PROGRAMME DE FORMATION des SAUVETEURS-SECOURISTES DU TRAVAIL La formation s adresse à un groupe de 4 à 10 personnes et sa durée est de 12 heures auxquelles il faut ajouter, si nécessaire, le temps pour

Plus en détail

dessins et scénario Kéline Fichter Éditions CHEPE

dessins et scénario Kéline Fichter Éditions CHEPE L arrêt cardiaque touche en France environ 60 000 personnes par an. C est la première cause de mortalité, bien loin devant les accidents de la route (4 600 morts en 2007). C est un tueur qui tue «au hasard»,

Plus en détail

LES SAUVETEURS EN MER

LES SAUVETEURS EN MER LES SAUVETEURS EN MER Une association, des bénévoles, un engagement fort L HISTOIRE La Société Nationale de Sauvetage en Mer (SNSM) naît en 1967 de la fusion de deux sociétés centenaires issues d une vieille

Plus en détail

DE LA FORME. Entreprise AMBASSADEURS FORMATIONS. Acquérir les clés pour agir sur trois facteurs du bien-être : L activité physique ou sportive

DE LA FORME. Entreprise AMBASSADEURS FORMATIONS. Acquérir les clés pour agir sur trois facteurs du bien-être : L activité physique ou sportive Entreprise FORMATIONS AMBASSADEURS DE LA FORME Acquérir les clés pour agir sur trois facteurs du bien-être : L activité physique ou sportive L alimentation La gestion du stress et de l anxiété Partenaires

Plus en détail

Sauveteur Secouriste du Travail (SST)

Sauveteur Secouriste du Travail (SST) Sauveteur Secouriste du Travail (SST) OBJECTIFS Intervenir efficacement face à une situation d accident Intervenir dans le respect des procédures fixées par l entreprise en matière de prévention. CONTENU

Plus en détail

SPÉCIALISTE DE LA PRÉVENTION DES RISQUES PROFESSIONNELS. Audit / Conseil. Expertise. Formation. Equipement. Maintenance. www.stoporisk.

SPÉCIALISTE DE LA PRÉVENTION DES RISQUES PROFESSIONNELS. Audit / Conseil. Expertise. Formation. Equipement. Maintenance. www.stoporisk. SPÉCIALISTE DE LA PRÉVENTION DES RISQUES PROFESSIONNELS Audit / Conseil Expertise Formation Equipement Maintenance STOPORISK 65 Avenue de Colmar 92500 Rueil Malmaison STOPORISK est l agence CP 92 du réseau

Plus en détail

Campagne «Arrêt cardiaque : 1 vie = 3 gestes»

Campagne «Arrêt cardiaque : 1 vie = 3 gestes» Campagne «Arrêt cardiaque : 1 vie = 3 gestes» DOSSIER DE PRESSE du 19 janvier 2008 Fiche 1 SOMMAIRE Lancement de la campagne annuelle d'information grand public : «Arrêt cardiaque : 1 vie = 3 gestes» p.3

Plus en détail

L ORGANISME PROFESSIONNEL DE PRÉVENTION DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS (OPPBTP)

L ORGANISME PROFESSIONNEL DE PRÉVENTION DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS (OPPBTP) CHAPITRE 15 L ORGANISME PROFESSIONNEL DE PRÉVENTION DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS (OPPBTP) Les actions marquantes de 2007 319 De nombreuses conventions de partenariat signées 319 L OPPBTP présent

Plus en détail

Formations. Catalogue. Edito Octobre 2015 Management sécurité Manutention, Risque Routier Secourisme Incendie Électricité Levage et manutention

Formations. Catalogue. Edito Octobre 2015 Management sécurité Manutention, Risque Routier Secourisme Incendie Électricité Levage et manutention Catalogue 2015 Edito Octobre 2015 Management sécurité Manutention, Risque Routier Secourisme Incendie Électricité Levage et manutention Edito 2015 C est la rentrée! Période d effervescence s il en est,

Plus en détail

Ministère de l intérieur, de l outre-mer et des collectivités territoriales

Ministère de l intérieur, de l outre-mer et des collectivités territoriales ! Ministère de l intérieur, de l outre-mer et des collectivités territoriales Recommanda)ons DE LA DIRECTION DE LA SÉCURITÉ CIVILE relatives!!! à l initiation du grand public à la prise en charge de l

Plus en détail

Je soussigné(e) Mme, Mlle, M.., reconnaît avoir pris connaissance du règlement ci-dessus et en accepte les conditions. Fait le..

Je soussigné(e) Mme, Mlle, M.., reconnaît avoir pris connaissance du règlement ci-dessus et en accepte les conditions. Fait le.. Fiche d inscription Prévention et Secours Civiques de Niveau 1 (PSC1) DELEGATION LOCALE DE SURESNES Madame Mademoiselle Monsieur NOM d usage : NOM de naissance : Prénom : Date de naissance : Lieu de naissance

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social NATIONS UNIES E Conseil économique et social Distr. GÉNÉRALE ECE/TRANS/WP.1/2006/5 5 janvier 2006 FRANÇAIS Original: ANGLAIS COMMISSION ÉCONOMIQUE POUR L EUROPE COMITÉ DES TRANSPORTS INTÉRIEURS Groupe

Plus en détail

Organisation de la gestion de crise à Mayotte. Préfecture de Mayotte- SIDPC Mise à jour août 2011

Organisation de la gestion de crise à Mayotte. Préfecture de Mayotte- SIDPC Mise à jour août 2011 Organisation de la gestion de crise à Mayotte Préfecture de Mayotte- SIDPC Mise à jour août 2011 SOMMAIRE INTRODUCTION AVANT LA CRISE PENDANT LA CRISE APRES LA CRISE 2 Service interministériel de défense

Plus en détail

FORMATION AUX PREMIERS SECOURS

FORMATION AUX PREMIERS SECOURS Evènements FORMATION AUX PREMIERS SECOURS Mission Locale du Charolais - 17 rue Jean Bouveri - 71 130 GUEUGNON Structure support du projet Rappel de la mise en place et des objectifs de cette action. L

Plus en détail