Fiche n 3 : Lumière sur la photosynthèse

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Fiche n 3 : Lumière sur la photosynthèse"

Transcription

1 Fiche n 3 : Lumière sur la phtsynthèse Cette fiche pédaggique accmpagne et cmplète la pastille vidé pédaggique «phtsynthèse». Pur une meilleure cmpréhensin, il est recmmandé de cmbiner les deux supprts. Résumé Certains prcessus naturels snt épatants, à la limite du crédible. Cmment l évlutin a-t-elle pu abutir à des mécanismes si sphistiqués? La phtsynthèse est l une des inventins les plus ntables de Dame Nature. Sn apparitin a permis aux êtres vivants de clniser l ensemble des cntinents. Francis Hallé dévile dans cet épisde le secret de cette grande machine à sucre et à xygène. Quizz de la frêt Le quizz de la frêt prte sur la vidé pédaggique : «La phtsynthèse» Questins : 1. Qu est-ce que la phtsynthèse? 2. Quels snt les tris éléments indispensables à la phtsynthèse? 3. Quelle partie de la plante fait ffice de capteur slaire? 4. De qui se nurrissent les plantes? 5. Quel est le rôle de la chlrphylle présente dans les feuilles? 6. À qui sert le carbne prduit par la phtsynthèse? 7. À qui sert l xygène créé par la plante? Répnses : 1. La phtsynthèse est la réactin chimique qui synthétise de l xygène et de la matière rganique à partir de gaz carbnique et de lumière. 2. Eau, CO 2 et lumière 3. Les feuilles des plantes captent l énergie slaire. 4. Les plantes se nurrissent d énergie slaire (lumière). 5. La chlrphylle est impliquée dans la scissin des mlécules de CO 2 (dixyde de carbne) en C (carbne) et en O 2 (dixygène). 6. Le carbne est nécessaire à la crissance des plantes. 7. L xygène est indispensable à la respiratin des êtres vivants (plantes u animaux).

2 Travaux pratiques «À la décuverte des stmates» Prtcle Une feuille de pireau est distribuée à chaque élève. Cuper un fragment de feuille et faire deux entailles parallèles séparées de quelques millimètres. (cf schéma de drite). À l aide de pinces fines, sulever la partie de l épiderme transparente ainsi délimitée jusqu à btenir un fragment d envirn 1 cm de lng. Dépser le mrceau prélevé dans une gutte d eau sur une lame. Observer la préparatin à l aide d un micrscpe. Observatin Faire un dessin d bservatin de la cupe. Identifier les stmates. Légender vtre dessin et indiquer le trajet du dixyde de carbne (CO 2 ), du carbne (C) et de l xygène (O 2 ). Purqui la réactin chimique de la phtsynthèse est-elle capitale pur tutes les autres frmes de vie? Équatin bilan de la phtsynthèse

3 QCM de la frêt Enturer la bnne répnse Quel(s) rgane(s) de la plante capte(nt) l énergie slaire? Les racines La tige Les feuilles Répnse : Les feuilles Quel(s) rgane(s) de la plante capte(nt) l eau? Les racines La tige Les feuilles Répnse : Les racines et les feuilles D ù prvient la culeur verte caractéristique des plantes? Des éléments minéraux absrbés dans le sl De la chlrphylle cntenue dans les feuilles De la réflexin de la lumière du sleil sur les feuilles Répnse : De la chlrphylle Respiratin des animaux : quel gaz est rejeté dans l atmsphère? Du Carbne Du CO 2 De l O 2 Répnse : CO 2 Respiratin des végétaux : quel gaz est rejeté dans l atmsphère? Du Carbne Du CO 2 De l O 2 Répnse : CO 2 Lrs de la phtsynthèse, quel gaz, les plantes rejettent-elles dans l atmsphère? Du Carbne Du CO 2 De l O 2 Répnse : O 2

4 Différence entre la phtsynthèse et la respiratin Purqui est-il décnseillé de drmir la nuit avec une plante dans sa chambre à cucher? La phtsynthèse se prduit uniquement de jur, la réactin n père pas sans lumière. Tut cmme les animaux les plantes respirent, elles cnsmment de l O 2 et rejettent du CO 2 dans l atmsphère. Ce phénmène se prduit de jur cmme de nuit. La nuit, la phtsynthèse cesse : la prductin d O 2 est interrmpue. La plante cntinue, cependant, à respirer en cnsmmant de l O 2 et en libérant du CO 2 dans l air. Néanmins, la quantité d O 2 cnsmmé par vtre plante est tellement faible, qu il faudrait transfrmer vtre chambre en jungle pur que cela truble vtre smmeil!

5 Bilan La phtsynthèse est l un des mécanismes bilgiques les plus indispensables à la vie sur Terre. Cette réactin transfrme l énergie lumineuse prvenant du sleil en sucres, nécessaires à la crissance des végétaux. Les rganismes capables de fabriquer de la matière rganique à partir de matières nn rganiques snt des rganismes auttrphes. La phtsynthèse nécessite de la lumière, de l eau et du gaz carbnique. Une partie du spectre de la lumière est absrbée par les feuilles des plantes. La sève brute cnstituée d eau et de sels minéraux cntenus dans le sl est transprtée des racines vers les feuilles. Le dixyde de carbne présent dans l air entre dans les stmates. À l abri des feuilles, la réactin père. Des glucides snt synthétisés et snt transprtés dans l ensemble de la plante par la sève nurricière. L O 2 prduit par la réactin est rejeté par les pres par lesquels est entré le CO 2. Il est imprtant de différencier la respiratin des plantes et la phtsynthèse. Ces deux prcessus snt indivisibles et indispensables au bn fnctinnement des végétaux. Surces Didier Pl Carré de jardin Élge de la plante Francis Hallé, Editins Pints, 2004 La cnditin trpicale Francis Hallé, Actes Sud, 2010

Lumière sur la photosynthèse

Lumière sur la photosynthèse Les fiches pédagogiques accompagnent et complètent la série des pastilles vidéos pédagogiques. Pour une meilleure compréhension, il est recommandé de combiner les deux supports. apprendre la nature Lumière

Plus en détail

A quoi sert l énergie? Numérote les documents comme ils le sont dans le texte ci-dessus.

A quoi sert l énergie? Numérote les documents comme ils le sont dans le texte ci-dessus. L énergie permet de se déplacer, transprter, faire fnctinner, chauffer u s éclairer. Pur cela, il faut utiliser et transfrmer une surce d énergie. Il en existe plusieurs types dans la nature. Tut d abrd

Plus en détail

Physique Chimie IDENTIFICATION D IONS

Physique Chimie IDENTIFICATION D IONS Dcument du prfesseur 1/11 Niveau 2 de THEME : LA SANTE Physique Chimie IDENTIFICATION D IONS Prgramme : BO n 4 du 29 avril 2010 LA SANTÉ Les cityens divent acquérir une culture scientifique de façn à prcéder

Plus en détail

Physique - Chimie. Connaissances Capacités Exemples d'activités. Obtenir avec une lentille convergente l image d un objet sur un écran.

Physique - Chimie. Connaissances Capacités Exemples d'activités. Obtenir avec une lentille convergente l image d un objet sur un écran. Niveau 4 ème Physique - Chimie Dcument du prfesseur 1/ 7 LES LENTILLES CONVERGENTES ET LES IMAGES Prgramme C. La lumière : culeurs et images ; prpagatin de signaux C2. Que se passe-t-il quand la lumière

Plus en détail

PROGRAMMES DE CRÉDIT D IMPÔT POUR LES CENTRES FINANCIERS INTERNATIONAUX SYNTHÈSE DES PROGRAMMES

PROGRAMMES DE CRÉDIT D IMPÔT POUR LES CENTRES FINANCIERS INTERNATIONAUX SYNTHÈSE DES PROGRAMMES PROGRAMMES DE CRÉDIT D IMPÔT POUR LES CENTRES FINANCIERS INTERNATIONAUX SYNTHÈSE DES PROGRAMMES OCTOBRE 2015 PROGRAMMES DE CRÉDIT D IMPÔT POUR LES CENTRES FINANCIERS INTERNATIONAUX (CFI) CRITÈRES D ADMISSIBILITÉ

Plus en détail

FONCTION MISE EN OEUVRE : ETUDE DU PANNEAU SOLAIRE

FONCTION MISE EN OEUVRE : ETUDE DU PANNEAU SOLAIRE FONCTION MISE EN OEUVRE : ETUDE DU PANNEAU SOLAIRE 1 - BUT Ce TP a pur but de mettre en œuvre une installatin électrique alimentée par un panneau slaire. Cette étude cmprendra : L analyse du besin en énergie

Plus en détail

Partie du programme : De l œil au cerveau : quelques aspects de la vision Niveau : Première S Titre de la séance : Les cellules photoréceptrices

Partie du programme : De l œil au cerveau : quelques aspects de la vision Niveau : Première S Titre de la séance : Les cellules photoréceptrices Partie du prgramme : De l œil au cerveau : quelques aspects de la visin Niveau : Première S Titre de la séance : Les cellules phtréceptrices EXTRAIT DU PROGRAMME La rétine est une structure cmplexe qui

Plus en détail

Leçon 4 : L économie d énergie à l école. Feuille de travail de l élève 1 e Partie

Leçon 4 : L économie d énergie à l école. Feuille de travail de l élève 1 e Partie Leçn 4 : L écnmie d énergie à l écle Feuille de travail de l élève 1 e Partie Cmbien d énergie tn écle écnmise t elle actuellement? Questin Oui Nn Cmmentaires 1 Est ce que tu sais cmbien d énergie tn écle

Plus en détail

POPOTIN FACTORY COUCHES LAVABLES REGRESSION OU REVOLUTION PAR GENEVIEVE METAYER

POPOTIN FACTORY COUCHES LAVABLES REGRESSION OU REVOLUTION PAR GENEVIEVE METAYER POPOTIN FACTORY COUCHES LAVABLES REGRESSION OU REVOLUTION PAR GENEVIEVE METAYER Pratique, écnmique et éclgique, les nuvelles cuches lavables s adaptent très bien à ntre mde de vie mderne. L image des cuches

Plus en détail

Le Spectrophotomètre SPID-HR est un appareil haut de gamme.

Le Spectrophotomètre SPID-HR est un appareil haut de gamme. SPID HR Spectrmètre didactique Le Spectrphtmètre SPID-HR est un appareil haut de gamme. Cet appareil remplit tutes les fnctinnalités demandées dans la partie culeur et image des nuveaux prgrammes de STI2D,

Plus en détail

B.T.S. MANAGEMENT DES UNITÉS COMMERCIALES

B.T.S. MANAGEMENT DES UNITÉS COMMERCIALES B.T.S. MANAGEMENT DES UNITÉS COMMERCIALES A) CHAMP D'ACTIVITÉ Le titulaire du BTS Management des unités cmmerciales a pur perspective de prendre la respnsabilité de tut u partie d'une unité cmmerciale

Plus en détail

Les modèles économiques de l édition de livres accessibles

Les modèles économiques de l édition de livres accessibles Les mdèles écnmiques de l éditin de livres accessibles Flrence LE BORGNE Respnsable Practice TV & Cntenus numériques +33 467 14 44 43 f.lebrgne@idate.fr Présentatin des cnclusins 25 juin 2015 L éditin

Plus en détail

La station traite convenablement ses effluents, elle possède une station d épuration correctement dimensionnée et en bon fonctionnement.

La station traite convenablement ses effluents, elle possède une station d épuration correctement dimensionnée et en bon fonctionnement. Assainissement La statin traite cnvenablement ses effluents, elle pssède une statin d épuratin crrectement dimensinnée et en bn fnctinnement. A l heure actuelle, en France, 68% des eaux usées snt récupérées

Plus en détail

DECOUVRIR LE MONDE A LA MATERNELLE

DECOUVRIR LE MONDE A LA MATERNELLE DECOUVRIR LE MONDE A LA MATERNELLE L EDUCATION SCIENTIFIQUE La matière, le vivant, les bjets Des mdules d apprentissage avec prgressin de la petite à la grande sectin Dcument élabré à partir des mdules

Plus en détail

LA PRESSE ET INTERNET

LA PRESSE ET INTERNET LHG Lettres-Histire-Gégraphie LA PRESSE ET INTERNET Classe : Terminale BEP Sites cnsultés : Yah!, Le Mnde, L'Humanité, Libératin, Dernières Nuvelles d'alsace, La Dépêche du Midi, L'Est républicain, Ouest-France,

Plus en détail

de l interprétation de conférences

de l interprétation de conférences L de l interprétatin de cnférences Cmment garantir le succès de la cmmunicatin multilingue d une réunin internatinale Avant de cmmencer Interprétatin vs traductin Qu attend-n d un service d interprétatin?

Plus en détail

GUIDE DE LECTURE DU REFERENTIEL PAPIER TOILETTE BP X30-323-8. Sommaire. Introduction 2

GUIDE DE LECTURE DU REFERENTIEL PAPIER TOILETTE BP X30-323-8. Sommaire. Introduction 2 GUIDE DE LECTURE DU REFERENTIEL PAPIER TOILETTE BP X30-323-8 Smmaire Intrductin 2 Cntexte 2 Principes de l affichage envirnnemental 2 Objectif du guide de lecture 2 Présentatin du prduit cncerné par le

Plus en détail

Scénario 2 : La promesse

Scénario 2 : La promesse Scénari 2 : La prmesse D enise est infirmière auxiliaire autrisée depuis 10 ans, Elle exerce dans une clinique externe d un grand hôpital général. Aujurd hui, elle est chargée de prendre sin d Amanda,

Plus en détail

Label guide Version: 11 2014

Label guide Version: 11 2014 Label guide Versin: 11 2014 Le ClimatePartner Label guide 2 Sur ClimatePartner ClimatePartner est l'un des furnisseurs leaders en matière de slutins d'entreprises pur la prtectin du climat et aide les

Plus en détail

Vers une agriculture durable au niveau de la planète Pratiques alimentaires collectives et perspectives globales

Vers une agriculture durable au niveau de la planète Pratiques alimentaires collectives et perspectives globales Prpsitin Référentiel 1 e ESL : Nurrir l humanité Objectif : Scénarii prpsés (quelques exemples) 1 Purqui l hmme n est-il plus un chasseurcueilleur? Arguments : Ntins scientifiques SVT : BO et référentiel

Plus en détail

Guide des MOOC à l UL

Guide des MOOC à l UL Guide des MOOC à l UL Infrmatins pur les enseignants Page SOMMAIRE Qu est-ce qu un MOOC? Quelle différence entre un MOOC et un curs en ligne? Sur quelle platefrme héberger sn MOOC? J ai un prjet de MOOC

Plus en détail

Guide de projet solaire thermique pour les bâtiments collectifs

Guide de projet solaire thermique pour les bâtiments collectifs Avec le sutien de : Avec le sutien de : Guide de prjet slaire thermique pur les bâtiments cllectifs Ce guide vus explique : dans quel cntexte se dévelppe le slaire thermique cmment ça marche ses usages

Plus en détail

CONTENUS-NOTIONS COMPETENCES EXEMPLES D ACTIVITES LES CHANGEMENTS D ETAT DE. Que se passe-t-il quand on L EAU, APPROCHE

CONTENUS-NOTIONS COMPETENCES EXEMPLES D ACTIVITES LES CHANGEMENTS D ETAT DE. Que se passe-t-il quand on L EAU, APPROCHE Niveau 5 ème Prgramme Dcument du prfesseur 1/6 Physique - Chimie ETUDE D UN CHANGEMENT D ETAT DE L EAU : LA SOLIDIFICATION L EAU DANS NOTRE ENVIRONNEMENT. CONTENUS-NOTIONS COMPETENCES EXEMPLES D ACTIVITES

Plus en détail

Numériser un herbier

Numériser un herbier WIKWIO Weed Identificatin and Knwledge in the Western Indian Ocean Numériser un herbier Aruna Seechurn & Azaad Gaung Mauritius Sugarcane Industry Research Institute Réduit- Maurice (Septembre 2014) 1.

Plus en détail

Les émissions potentielles de l entreposage de DD

Les émissions potentielles de l entreposage de DD Les Annexes Tme 2 Annexe 1 Les émissins ptentielles de l entrepsage Annexe 2 Les revendicatins techniques en Allemagne (TA Abfall 1992) Annexe 3 Exemple de l'équipement - stck de pesticides Annexe 4 Travaux

Plus en détail

L UTILISATION DE STANDARDS DE DONNEES DANS LE SECTEUR DE L ASSURANCE BELGE INTRODUCTION

L UTILISATION DE STANDARDS DE DONNEES DANS LE SECTEUR DE L ASSURANCE BELGE INTRODUCTION Cntenu 1. Origine... 2 2. Apprche... 2 3. Dmaine... 2 4. Pints de départ... 3 4.1. Cnventin sectrielle... 3 4.2. De Service Level Agreement vers Cnventin... 3 4.3. Seln le mdèle «cnsensus»... 3 4.4. Basées

Plus en détail

FORMATION INNOVATION MANAGEMENT

FORMATION INNOVATION MANAGEMENT FORMATION INNOVATION MANAGEMENT Atelier de 3 jurs «Réinventer sn activité» à destinatin de chefs d entreprises Dates : 24/11, 08/12 et 09/12 Lieu : Chambre de Cmmerce du Luxemburg Frais d'inscriptin :

Plus en détail

! Attention pour expérimenter porter une blouse.

! Attention pour expérimenter porter une blouse. Dégazage d une eau pétt iillllan tte PC - Niveau 5 e - T.P. 7 - L eau dans ntre envirnnement - Applicatin des savir-faire nuvellement acquis Nm : Prénm : Classe : 5e Cmpétences mises en œuvre et évaluées

Plus en détail

Projet de méthanisation à la ferme

Projet de méthanisation à la ferme Prjet de méthanisatin à la ferme Exercice d étude de cas Pôle de Lanaud (Haute-Vienne) Cntact Slagr : Jérémie PRIAROLLO jeremie.priarll@slagr.ass.fr 05 67 69 69 69 Slag r 75, vie du TOEC - 31076 Tuluse

Plus en détail

Formation Référencement / SEO e-commerce

Formation Référencement / SEO e-commerce Page 1 sur 5 28 bd Pissnnière 75009 Paris T. +33 (0) 1 45 63 19 89 cntact@ecmmerce-academy.fr http://www.ecmmerce-academy.fr/ Frmatin Référencement / SEO e-cmmerce Optimisez et amélirer vtre visibilité

Plus en détail

LE RVER EN UN COUP D ŒIL

LE RVER EN UN COUP D ŒIL LE RVER EN UN COUP D ŒIL Le terme RVER est l acrnyme pur Régime Vlntaire d Epargne-Retraite. C est un nuveau régime de retraite régi par la Li sur les régimes vlntaires d'épargneretraite (Li sur les RVER)

Plus en détail

Steria et Steria et la méthode Agile les méthodes agiles

Steria et Steria et la méthode Agile les méthodes agiles Steria et Steria et la méthde Agile les méthdes agiles Méthdes, Outils, Juridique, Références et Capitalisatin 20 mars 2012 Agenda Purqui l avènement d une telle méthde? Principes structurants assciés

Plus en détail

Physique Chimie B - ÉNERGIE ÉLECTRIQUE ET CIRCUITS ÉLECTRIQUES EN «ALTERNATIF»

Physique Chimie B - ÉNERGIE ÉLECTRIQUE ET CIRCUITS ÉLECTRIQUES EN «ALTERNATIF» Niveau 3 ème Physique Chimie Dcument du prfesseur 1/7 UTILISATION D UN OSCILLOSCOPE Prgramme : (BO spécial n 6 du 28 aût 2008). B - ÉNERGIE ÉLECTRIQUE ET CIRCUITS ÉLECTRIQUES EN «ALTERNATIF» B.1 - De la

Plus en détail

Choisir un coach-mentor

Choisir un coach-mentor Ce texte est une traductin d un dcument prduit par Assciatin f Cach Training Organizatins (ACTO)( www.actnline.cm), et endssé par Internatinal Cach Federatin (ICF). Dans ce texte le masculin inclut le

Plus en détail

Directive relative au traitement des données de Health Info Net

Directive relative au traitement des données de Health Info Net dnnées de Health Inf Net Le traitement des dnnées persnnelles chez Health Inf Net AG () 1 Dispsitins générales 1.1 But et champ d applicatin Le dmaine de la santé est régi par des dispsitins légales particulièrement

Plus en détail

Crèche Les Petits Pas

Crèche Les Petits Pas Crèche Les Petits Pas Règlement intérieur Smmaire 1- Généralités 2- Calendrier d uverture et hraires 2.1 Calendrier 2.2 Hraires 3- Fnctinnement 3.1 Place des parents 3.2 Alimentatin 3.3 Décharge des parents

Plus en détail

Dossier d inscription

Dossier d inscription Dssier d inscriptin VOUVANT (85) Séjur Sprt Santé Senirs AU CHOIX : Samedi 30 au Dimanche 31 mai 2015 OU Jeudi 11 au Vendredi 12 juin 2015 Un événement rganisé par : et sutenu par : Cncept et présentatin

Plus en détail

L ensemble de la population devra respecter strictement les consignes données.

L ensemble de la population devra respecter strictement les consignes données. PANDEMIE GRIPPALE : COMMENT LES ENTREPRISES DOIVENT SE PREPARER Le nuveau virus grippal A H1N1, apparu au Mexique et aux Etats-Unis, cntinue à se répandre très rapidement à travers le mnde. L Organisatin

Plus en détail

Isoler les éléments utiles à l analyse d une image. Réaliser ou compléter un schéma

Isoler les éléments utiles à l analyse d une image. Réaliser ou compléter un schéma Isler les éléments utiles à l analyse d une image Réaliser u cmpléter un schéma 1. Aperçu 2. Fiche d identité 1. Auteur CERTNEF 2. Date 2008 3. TIC utilisé L util dessin Micrsft Office 04 4. Fnctinnalité

Plus en détail

Les découvertes CM1. Matériel : Document d appui Fiches exercices Leçon. Objectifs notionnels : o o o o

Les découvertes CM1. Matériel : Document d appui Fiches exercices Leçon. Objectifs notionnels : o o o o CM1 Les décuvertes Histire Myen-âge Temps mdernes Objectifs ntinnels : Caractériser les prgrès de l agriculture Caractériser les prgrès de la navigatin Caractériser les prgrès de l armement Cmprendre en

Plus en détail

Sociétés Non Financières - taux endettement - % PIB, valeur nominale

Sociétés Non Financières - taux endettement - % PIB, valeur nominale T1 1999 T4 1999 T3 2000 T2 2001 T1 2002 T4 2002 T3 2003 T2 2004 T1 2005 T4 2005 T3 2006 T2 2007 T1 2008 T4 2008 T3 2009 T2 2010 T1 2011 T4 2011 T3 2012 T2 2013 Accmpagner le muvement de désintermédiatin

Plus en détail

Cabinet Consultant Jean-Claude VICTOR

Cabinet Consultant Jean-Claude VICTOR Internatinal Cabinet Cnsultant Jean-Claude VICTOR Outils d apprpriatin pur la mise en œuvre d un système de management intégré à l aide des référentiels ( Nrmes ISO9001 :2000 et ISO14001 :2004, du référentiel

Plus en détail

Les publications du Québec, La santé des enfants en services de garde éducatifs, Collection Petite Enfance, Publications du Québec, 2009, 271 pages.

Les publications du Québec, La santé des enfants en services de garde éducatifs, Collection Petite Enfance, Publications du Québec, 2009, 271 pages. Les publicatins du Québec, La santé des enfants en services de garde éducatifs, Cllectin Petite Enfance, Publicatins du Québec, 2009, 271 pages. Germactin Inc préventin des infectins, www.germactin.cm

Plus en détail

Programme de formation Professionnelle pour l obtention du certificat professionnel de Coach Praticien

Programme de formation Professionnelle pour l obtention du certificat professionnel de Coach Praticien Prgramme de frmatin Prfessinnelle pur l btentin du certificat prfessinnel de Cach Praticien Présentatin de la frmatin Vus décidez de devenir cach. C'est un métier, c'est une discipline : il vus faut en

Plus en détail

Physique Chimie LA GRAVITATION

Physique Chimie LA GRAVITATION Dcument du prfesseur 1/6 Fiche prfesseur Physique Chimie LA GRAVITATION LA GRAVITATION Niveau 3 ème Sciences Physiques Prgramme C - De la gravitatin à l énergie mécanique Cnnaissances Capacités Cmmentaires

Plus en détail

COMPTE-RENDU. Formation. «Graines de sciences au Pic du Midi» Du 09 au 12 juillet 2013

COMPTE-RENDU. Formation. «Graines de sciences au Pic du Midi» Du 09 au 12 juillet 2013 COMPTE-RENDU Frmatin «Graines de sciences au Pic du Midi» Du 09 au 12 juillet 2013 1 I Intrductin : L bservatire du Pic du Midi, grand site de Midi-Pyrénées, classé site naturel natinal depuis 2003, accueille

Plus en détail

Non-papier Mise en place d un corridor de prix dans le cadre du marché carbone européen

Non-papier Mise en place d un corridor de prix dans le cadre du marché carbone européen Nn-papier Mise en place d un crridr de prix dans le cadre du marché carbne eurpéen Le marché carbne eurpéen (EU ETS) a jusqu ici rempli avec succès sn rôle de plafnner près de la mitié des émissins de

Plus en détail

SPECTROFLUORIMETRIE D ABSORPTION EMISSION MOLECULAIRE

SPECTROFLUORIMETRIE D ABSORPTION EMISSION MOLECULAIRE SPECTROFLUORIMETRIE D ABSORPTION EMISSION MOLECULAIRE 1 Principe = aspect qualitatif 1.1 Rappels sur le raynnement visible : 1.2 Principe de la flurescence 2 Aspect quantitatif 2.1 Rendement quantitatif

Plus en détail

Dispositif TICE de type hybride en comptabilité

Dispositif TICE de type hybride en comptabilité Dispsitif TICE de type hybride en cmptabilité Objectif du prjet : utiliser les tics en vue d amélirer les apprentissages des étudiants dans mn curs cmptabilité. Carméla Galante LE COURS DE COMPTABILITÉ

Plus en détail

Gestion de projet de production dans le spectacle vivant

Gestion de projet de production dans le spectacle vivant Gestin de prjet de prductin dans le spectacle vivant Planifier, administrer, budgétiser : dnnez vie à vtre prjet! (réf. 401P) Intervenants Francis Richert Respnsable des musiques actuelles amplifiées au

Plus en détail

APPEL À COMMUNICATIONS Colloque international sur la mesure des produits culturels numériques. 9 au 11 mai 2016

APPEL À COMMUNICATIONS Colloque international sur la mesure des produits culturels numériques. 9 au 11 mai 2016 APPEL À COMMUNICATIONS Cllque internatinal sur la mesure des prduits culturels numériques 9 au 11 mai 2016 Date limite de sumissin : 29 ctbre 2015 Cntexte La transfrmatin numérique des mdes de créatin,

Plus en détail

Conception de sites web marchands: TD 2

Conception de sites web marchands: TD 2 Cnceptin de sites web marchands: TD 2 Email : nassim.bahri@yah.fr Site web : http://nassimbahri.vh Nassim BAHRI Etude de cas Un grupe de librairies vudrait mettre en place un site web marchand. Ce client

Plus en détail

INTERNET ETHERNET BUS DE TERRAIN

INTERNET ETHERNET BUS DE TERRAIN INTERNET ETHERNET BUS DE TERRAIN CENTRE D INTERET : COMMUNICATION RESEAUX! "# $! $ % % & '! (!)!* +, - %! &#! / $, %! 0 12 3 % 4 5 0 #! - $ % 6 7! " #$ % $ & 2& 8 + 9! "# $! 7! Mettre sus tensin les rdinateurs

Plus en détail

EFFECTUER UNE RECHARGE QUEL QUE SOIT LE GAZ UTILISÉ

EFFECTUER UNE RECHARGE QUEL QUE SOIT LE GAZ UTILISÉ EFFECTUER UNE RECHARGE QUEL QUE SOIT LE GAZ UTILISÉ NOS BESOINS EN OUTILLAGE, A MINIMA Avant tut, d'une buteille de Gaz, R413A u R134A En deux : Une pmpe à vide En tris : Les Manmètres En Quatre : Une

Plus en détail

Compte-rendu de l Atelier de travail Du 10 avril 2012 de 14h00 à 17h00

Compte-rendu de l Atelier de travail Du 10 avril 2012 de 14h00 à 17h00 Grupe de Réflexin et d Actin sur l Adaptatin au Changement Climatique (GRAACC) Cmpte-rendu de l Atelier de travail Du 10 avril 2012 de 14h00 à 17h00 A l hôtel Campanile 4 rue Mrtier, Lyn 3 ème Dans le

Plus en détail

Raymond Rivest, Consultant TI Automatisation et test performance, certification MSSS. Copyright 2014 - Raymond Rivest

Raymond Rivest, Consultant TI Automatisation et test performance, certification MSSS. Copyright 2014 - Raymond Rivest Raymnd Rivest, Cnsultant TI Autmatisatin et test perfrmance, certificatin MSSS Cpyright 2014 - Raymnd Rivest Prpre au Québec et au réseau de la santé Le site fficiel du MSSS http://msssa4.msss.guv.qc.ca/extranet/ri.nsf/49dd266bd183416e852566e2005

Plus en détail

Niveau 2 nde THEME : LA SANTE. Programme : BO spécial n 4 du 29/04/10

Niveau 2 nde THEME : LA SANTE. Programme : BO spécial n 4 du 29/04/10 Dcument du prfesseur 1/9 Niveau 2 nde THEME : LA SANTE Physique Chimie DÉTERMINATION DE LA CONCENTRATION D UNE ESPÈCE DONNEE PAR LA MÉTHODE DE COMPARAISON Prgramme : BO spécial n 4 du 29/04/10 LA SANTE

Plus en détail

QUATRE ACTIVITES INTERNET POUR MIEUX COMPRENDRE LE PARLEMENT FEDERAL

QUATRE ACTIVITES INTERNET POUR MIEUX COMPRENDRE LE PARLEMENT FEDERAL QUATRE ACTIVITES INTERNET POUR MIEUX COMPRENDRE LE PARLEMENT FEDERAL PUBLIC CIBLE 3 E -4 E -5 E -6 E -7 E SECONDAIRE INFORMATIONS SUR L ACTIVITE Grupe-cible Durée Matériel Objectifs 3è-4è-5è-6è-7è secndaire

Plus en détail

Formation «Merchandising Visuel : Comment rendre une présentation produits plus attractive» Paris, 4 et 5 octobre 2016

Formation «Merchandising Visuel : Comment rendre une présentation produits plus attractive» Paris, 4 et 5 octobre 2016 1 Frmatin «Merchandising Visuel : Cmment rendre une présentatin prduits plus attractive» Paris, 4 et 5 ctbre 2016 Présentatin générale de la frmatin Le but de cette frmatin est la valrisatin par la mise

Plus en détail

Évaluation des ATEX. Mise à jour avril 2006. Page 1 sur 6. La réglementation ATEX / Détermination des ATEX

Évaluation des ATEX. Mise à jour avril 2006. Page 1 sur 6. La réglementation ATEX / Détermination des ATEX Mise à jur avril 2006 Évaluatin des ATEX La réglementatin ATEX / Déterminatin des ATEX 1 Rappel Réglementaire Directive 1999/92/CE du Parlement Eurpéen et du Cnseil du 16 décembre 1999 cncernant les prescriptins

Plus en détail

Management intégré de la Qualité, de la Sécurité, de l Environnement :

Management intégré de la Qualité, de la Sécurité, de l Environnement : Revue annuelle (dcument de synthèse) de l année 2008 : (1 er ctbre 2007 30 Septembre 2008) Management intégré de la Qualité, de la Sécurité, de l Envirnnement : La surveillance, la mesure et le suivi du

Plus en détail

MODELE DE DIRECTIVES SUR LE CLASSEMENT ET L ARCHIVAGE DES DOCUMENTS COMMUNAUX. Micheline Guerry-Berchier, secrétaire générale ACF

MODELE DE DIRECTIVES SUR LE CLASSEMENT ET L ARCHIVAGE DES DOCUMENTS COMMUNAUX. Micheline Guerry-Berchier, secrétaire générale ACF MODELE DE DIRECTIVES SUR LE CLASSEMENT ET L ARCHIVAGE DES DOCUMENTS COMMUNAUX Micheline Guerry-Berchier, secrétaire générale ACF 1 1. Principe a. Qu entend-n par directives cmmunales? b. Intérêt de la

Plus en détail

Club informatique Mont-Bruno Séances du 5 et du 10 février 2016 Présentateur : Michel Gagné

Club informatique Mont-Bruno Séances du 5 et du 10 février 2016 Présentateur : Michel Gagné Club infrmatique Mnt-Brun Séances du 5 et du 10 février 2016 Présentateur : Michel Gagné Cntenu de la séance Drpbx Le téléchargement et l installatin La sauvegarde des fichiers La récupératin des fichiers

Plus en détail

Guide de Déclassement. version 5.1.2

Guide de Déclassement. version 5.1.2 Guide de Déclassement versin 5.1.2 04 ctbre 2015 Table des matières 1.3.1 Gestin des archives (déclassement)... 3 1.3.1.1 Fermeture des dssiers actifs... 4 1.3.1.2 Génératin et validatin des listes de

Plus en détail

Les caractéristiques. physiques

Les caractéristiques. physiques Les caractéristiques radi-électriques Anne Claire LEPAGE Enseignant-Chercheur à Télécm ParisTech Caractéristiques des antennes Il existe 2 grandes familles de caractéristiques pur une antenne utilisée

Plus en détail

Madame A. XXXX XXXX XXXX

Madame A. XXXX XXXX XXXX Madame A. Paris, le 21 février 2013 Dssier suivi par : Tél. : Curriel : recmmandatins@energie-mediateur.fr N de saisine : N de recmmandatin : 2013-0207 Objet : Recmmandatin du médiateur sur vtre saisine

Plus en détail

THERAPIE PAR ONDES DE CHOC

THERAPIE PAR ONDES DE CHOC THERAPIE PAR ONDES DE CHOC 3 SOULAGEMENT RAPIDE ET EFFICACE DE LA DOULEUR Slutin unique et nn-invasive pur les pathlgies assciées au système muscul-squelettique Seulement tris à quatre traitements nécessaires,

Plus en détail

CAPACITÉS MISES EN ŒUVRE o o o o

CAPACITÉS MISES EN ŒUVRE o o o o Partie du prgramme : la Terre dans l Univers, la vie et l évlutin du vivant Niveau : première Titre de la séance : le premier mdèle de la tectnique des plaques EXTRAIT DU PROGRAMME A la fin des années

Plus en détail

PROCEDURE POUR UN BESOIN DE SANTE PARTICULIER «PBSP»

PROCEDURE POUR UN BESOIN DE SANTE PARTICULIER «PBSP» Département de la frmatin et de la sécurité Service de l'enseignement Departement für Bildung und Sicherheit Dienststelle für Unterrichtswesen PROCEDURE POUR UN BESOIN DE SANTE PARTICULIER «PBSP» 2 Table

Plus en détail

Chap.5 Instruments d optique (Cours - TD)

Chap.5 Instruments d optique (Cours - TD) Chap.5 Instruments d ptique (Curs - TD) 1. Mdèle ptique de l eil 1.1. Quelques éléments d anatmie de l eil 1.2. Phénmène d accmmdatin 1.3. Défauts de l eil 1.4. Taille apparente d un bjet vu par l eil

Plus en détail

Haut Conseil de la santé publique

Haut Conseil de la santé publique Haut Cnseil de la santé publique AVIS relatif à la vaccinatin par le vaccin pneumcccique cnjugué 11 décembre 2009 Vaccin pneumcccique cnjugué Un nuveau vaccin pneumcccique cnjugué (Prevenar 13 ), cmpsé

Plus en détail

Politique Environnement du groupe GDF SUEZ

Politique Environnement du groupe GDF SUEZ Plitique Envirnnement du grupe GDF SUEZ Cmme tute rganisatin humaine, le grupe GDF SUEZ est en interactin avec l Envirnnement. Le présent dcument précise les principaux enjeux de cette interactin ainsi

Plus en détail

Comment congeler des carottes

Comment congeler des carottes Cmment cngeler des carttes Si vus avez plus carttes qu'il ne vus faut pur les temps à venir, envisagez de les cngeler en vue d'une utilisatin ultérieure. Pur cngeler des carttes, vus devez les décuper

Plus en détail

OBSERVATION DES CLASSES

OBSERVATION DES CLASSES Prpsitin Graz OBSERVATION DES CLASSES 30-08-2002 NOTES POUR LES OBSERVATEURS OBJECTIFS: Observer la manière dnt l enseignant(e)intègre l apprche dans ses activités qutidiennes. Cela implique aussi une

Plus en détail

LA COMPTABILITE DES ASSOCIATIONS

LA COMPTABILITE DES ASSOCIATIONS LA COMPTABILITE DES ASSOCIATIONS Présentatin de l'rganisme de frmatin «l écle de la micrfinance» L Ecle de la Micrfinance est un rganisme de frmatin français [1] qui entend répndre à la demande de bénévles

Plus en détail

- 07 - LE TABLEAU DE BORD REMONTEE DES COMPTES. Outils de gestion prévisionnelle, d'analyse financière et du contrôle de gestion. TABLE DES MATIERES

- 07 - LE TABLEAU DE BORD REMONTEE DES COMPTES. Outils de gestion prévisionnelle, d'analyse financière et du contrôle de gestion. TABLE DES MATIERES - 07 - LE TABLEAU DE BORD REMONTEE DES COMPTES Objectif(s) : Pré requis : Mdalités : Présentatin du tableau de brd, Principes de la remntée des cmptes. Outils de gestin prévisinnelle, d'analyse financière

Plus en détail

Compte rendu de la Visite du CETEMMSA

Compte rendu de la Visite du CETEMMSA Cmpte rendu de la Visite du CETEMMSA Les 3 et 4 Juillet Barcelne Opératin financée dans le cadre du PDI 2014 par : Partenaires rganisateurs : SPORALTEC a rganisé, dans le cadre de sn PDI 2014, une visite

Plus en détail

Comment suivre mes informations RSE?

Comment suivre mes informations RSE? Cmment suivre mes infrmatins RSE? Intervenant : sarah GUEREAU 21 nvembre 2014 Smmaire Définitin de la Respnsabilité Sciétale des Entreprises Purqui se lancer? Analyse du marché Rapprt RSE et publicatins

Plus en détail

Chromatographie du paprika

Chromatographie du paprika Travaux Pratiques de Chimie rganique Nadia BULEKRAS Chrmatgraphie du paprika I. INTRDUCTIN Le mt paprika, emprunté au hngris, dérive du mt serb-crate "paprena", qui signifie "celui qui pique", lui-même

Plus en détail

Toxicologie des dioxines

Toxicologie des dioxines III12 TOXICITE DES DIOXINES Txiclgie des dixines = risques dus aux émanatins de Dixines «Dixines» = Plluants Organiques persistants (POP) plychlrdibenz dixines (PCDD) plychlrdibenz furanes (PCDF) plychlrbiphényles

Plus en détail

OFFRE DE SERVICE TECHNICO-AGRONOMIQUE

OFFRE DE SERVICE TECHNICO-AGRONOMIQUE OFFRE DE SERVICE TECHNICO-AGRONOMIQUE SPÉCIALISÉ EN SERRES par Grupe Hrticle Ledux Inc. DESCRIPTION DU BESOIN Ntre ffre permet de cuvrir les besins nn jurnaliers mais habituellement requis en serres pur

Plus en détail

LA TAXATION DES SERVICES DE TELECOMMUNICATIONS : CAS DU BENIN

LA TAXATION DES SERVICES DE TELECOMMUNICATIONS : CAS DU BENIN LA TAXATION DES SERVICES DE TELECOMMUNICATIONS : CAS DU BENIN SG3RG-AFR Ctnu, Bénin, 8-9 mai 2012 Luc BOKO Chef Dvisin des Affaires Enmiques ATRPT - BENIN Smmaire 1.Etat des lieux 2.Taxatin des services

Plus en détail

CULTURE IN VITRO DU SAINT PAULIA

CULTURE IN VITRO DU SAINT PAULIA THÈME : La mrphgenèse végétale et l'établissement du phéntype Niveau : Première S CULTURE IN VITRO DU SAINT PAULIA Extrait du BO : Le dévelppement du végétal est influencé par la répartitin des hrmnes

Plus en détail

NORMES DE FINANCEMENT DU SENTIER TRANSCANADIEN 2011-2013

NORMES DE FINANCEMENT DU SENTIER TRANSCANADIEN 2011-2013 NORMES DE FINANCEMENT DU SENTIER TRANSCANADIEN 2011-2013 VUE D ENSEMBLE Le Sentier est un rganisme enregistré de bienfaisance à but nn lucratif vué à la réalisatin de la cnstructin et de la prmtin du sentier

Plus en détail

Stratégie et coordination de la démarche lean

Stratégie et coordination de la démarche lean Stratégie et crdinatin de la démarche lean Améliratin de la perfrmance et des prcessus CQPM : MQ 2008 07 69 0272 Animateur de la Démarche Lean Management Public / Pré requis Salariés qui nt une visin glbale

Plus en détail

Centre e-learning HES-SO

Centre e-learning HES-SO Installer le lgiciel Ht Ptates - Décmpresser le fichier winhtpt60.zip - Lancer le Setup - Suivre la prcédure prpsée par l assistant Chisir le type d exercice Ht Ptates Ce lgiciel prpse cinq types de questinnaires

Plus en détail

STACKTON Mur de Soutènement BLOC-G

STACKTON Mur de Soutènement BLOC-G STACKTON Mur de Sutènement BLOC-G Directive Spécifique 1. Général : 1.1 But Les travaux tiennent cmpte de la livraisn et de l installatin des blcs mdulables pur le mur de sutènement, cnfrmément au plan

Plus en détail

PHYSIOLOGIE DU TRAVAIL ET ERGONOMIE. «Analyse de la situation de travail Méthodes et techniques» COURS A3 LEÇON 1

PHYSIOLOGIE DU TRAVAIL ET ERGONOMIE. «Analyse de la situation de travail Méthodes et techniques» COURS A3 LEÇON 1 PHYSIOLOGIE DU TRAVAIL ET ERGONOMIE «Analyse de la situatin de travail Méthdes et techniques» COURS A3 LEÇON 1 (Dispensée en 1985 par Alain Wisner) TRAVAIL, CONDITIONS DE TRAVAIL, ERGONOMIE, SOCIOTECHNIQUE,

Plus en détail

Chap.6 Description des changements d état d un corps pur

Chap.6 Description des changements d état d un corps pur Chap.6 Descriptin des changements d état d un crps pur 1. Définitins et bservatins expérimentales 1.1. Changement d état Définitins 1.2. Définitin d une phase 1.3. Evlutin de T lrs d un changement d état

Plus en détail

EVOLUTION DE LA MASSE AU COURS D UNE TRANSFORMATION CHIMIQUE.

EVOLUTION DE LA MASSE AU COURS D UNE TRANSFORMATION CHIMIQUE. Niveau 4 ème Dcument du prfesseur 1/6 Physique - Chimie EVOLUTION DE LA MASSE AU COURS D UNE TRANSFORMATION CHIMIQUE. Prgramme A - De l air qui nus enture à la mlécule Cette séance expérimentale illustre

Plus en détail

Document d information

Document d information Dcument d infrmatin Dépôt du rapprt du Bureau du vérificateur général sur la vérificatin de gestin de l Administratin de la Chambre Au sujet de la vérificatin Prtée La vérificatin avait pur but d examiner

Plus en détail

Fiche pratique N 5. «Elaboration des outils d évaluation des compétences» De quoi s agit-il? 1. Démarche de mise en œuvre

Fiche pratique N 5. «Elaboration des outils d évaluation des compétences» De quoi s agit-il? 1. Démarche de mise en œuvre Fiche pratique N 5 «Elabratin des utils d évaluatin des cmpétences» De qui s agit-il? 1 Evaluer des cmpétences cnsiste, en un instant T, à apprécier le niveau d acquisitin u de maîtrise des cmpétences

Plus en détail

Activité 7 : Diagramme circulaire

Activité 7 : Diagramme circulaire Activité 7 : Diagramme circulaire Prblème Le club de sccer de Nathan veut cncevir des tee-shirts. Les membres du club nt vté pur chisir la culeur des tee-shirts. Les dnnées snt cnsignées dans le tableau

Plus en détail

Son unité noté N est le newton.

Son unité noté N est le newton. Statique Frces pnctuelles 1) Ntin d actin mécanique On appelle actin mécanique tutes causes susceptibles de créer pur un bjet slide(*) : Un muvement Une défrmatin u un déplacement (bjet fixe) une situatin

Plus en détail

CONSEILS AUX ELEVES STAGIAIRES

CONSEILS AUX ELEVES STAGIAIRES CONSEILS AUX ELEVES STAGIAIRES 1 PREPARER SON STAGE Savir se présenter, se situer (la situatin actuelle, la frmatin et la filière envisagée), Réfléchir au cntenu du stage avant de s y présenter, S interrger

Plus en détail

NOS FORMATIONS MULTIVALENTE

NOS FORMATIONS MULTIVALENTE NOS FORMATIONS MULTIVALENTE Cnseil en Dévelppement Stratégique pur Décideurs www.multivalente.cm 2 Les fndamentaux d une démarche planifiée à l exprt «Les fndamentaux d une démarche planifiée à l exprt».

Plus en détail

Expériences de physique

Expériences de physique Expériences de physique Lumière Cmment allumer une bugie par magie Attentin, cette expérience de physique amusante est très facile à réaliser mais il faut la faire avec la présence d un adulte (manipulatin

Plus en détail

CAPACITÉS MISES EN ŒUVRE o o

CAPACITÉS MISES EN ŒUVRE o o EXTRAIT DU PROGRAMME Le mdèle de la tectnique des plaques cnstitue un cadre intellectuel utile pur rechercher des gisements pétrliers. A partir de l étude d un exemple n mntre que la tectnique glbale peut

Plus en détail

ÉTABLISSEMENT DU COÛT DE LA VIE

ÉTABLISSEMENT DU COÛT DE LA VIE ÉTABLISSEMENT DU COÛT DE LA VIE Dans une planificatin financière intégrée, l établissement du cût de la vie cnstitue une étape essentielle qui servira à : assurer la chérence entre le cût de la vie et

Plus en détail