L'importance de la petite et moyenne hôtellerie (PMH)

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L'importance de la petite et moyenne hôtellerie (PMH)"

Transcription

1 L'importance de la petite et moyenne hôtellerie (PMH) Professeur Hansruedi Müller, Institut de recherche pour les loisirs et le tourisme (FIF) Université de Berne Conférence de presse annuelle GastroSuisse du 8 avril 2009 à Zurich 1 Chiffres connus de l'hesta Etablissements hôteliers en Suisse 2007 > Etablissements saisis 5675 > Etablissements ouverts avec 5 chambres ou plus étoile 56 2 étoiles étoiles étoiles étoiles 76 Pas d indications ou pas catégorisés 3291 Questions fondamentales > Qu est-ce qui se cache derrière le chiffre 3200? > Combien d établissements sont commercialement viables? 2

2 Fondamentaux de l'étude PMH > Donneur d'ordre et initiateur: GastroSuisse > 3 modules: 1. Recherche de base sur la PMH 2. Défis et ébauches de solutions 3. Programme d'impulsion > Financement du projet: InnoTour + GastroSuisse > Conception du projet FIF Université de Berne (Prof. Hansruedi Müller) IDT Université de St. Gall (Prof. Chr. Lässer) GastroSuisse (groupe de travail) 3 Module 1: 87% des établissements hôteliers sont des PMH > 4389 hôtels ou 87% sont des PMH Nombre de chambres Nombre d hôtels Petits hôtels de petite taille pp 5 à % Petits hôtels de grande taille pg 11 à % Hôtels moyens de petite taille mp 21 à % Hôtels moyens de grande taille mg 36 à % Grands hôtels de petite taille gp 51 à % Grands hôtels de grande taille gg 101 à 181 4% Total % 4

3 Répartition géographique des établissements hôteliers 52 communes centrales 835 établissements hôteliers (17%) 32% nuitées (hôtels) 152 communes touristiques établ. hôteliers 42% nuitées (hôtels) autres communes établ. hôteliers 26% nuitées (hôtels) En moyenne 19 chambres à la campagne 6

4 PMH totalisant près de 50% des nuitées 7 PMH surtout à la campagne 8

5 De nombreux PMH au taux d'occupation honorable 9 La PMH est avantageuse 10

6 PMH avec un taux plus élevé de clients suisses 11 PMH - plus rarement une classification étoiles 12

7 PMH avec 2 milliards de plus-value directe (40%) En milliers de CHF, calcul d après Rütter + Partner Quels hôtels sont commercialement viables? Situation initiale > Pas toute la PMH a le potentiel de rester compétitive à moyen terme > Eviter le maintien de structures Critères de distinction Un hôtel doit réaliser un taux d occupation des chambres disponibles de 90% dans 1. ses communes environnantes, et/ou 3'200 / 2' sa catégorie de taille et/ou / 3'100 14

8 Sens strict (90%) : 3650 hôtels sont viables dont 3100 de la PMH 15 Conclusion Les quelque établissements de la PMH > représentent 87% des hôtels > génèrent près de 50% des nuitées d hôtel > se trouvent en-dessous de la moyenne par rapport à beaucoup de chiffres clé > petits par leur taille, grands par leur qualité et surtout abordables > sont surtout importants dans les zones rurales > réalisent une plus-value directe de près de 2 milliards de CHF > ne sont pas tous commercialement viables mais: - entre 3'650 (strict) et 4'000 établissements (large) resp. - entre 3'100 (large) et 3'400 PMH (large) sont viables! 16

9 Module 2: principaux défis de la PMH > Institut de la gestion des prestations et du tourisme de l'université de St-Gall, Prof. Christian Lässer > Enquête auprès de la PMH 530 questionnaires exploitables > 3 ateliers regroupant chacun 4 à 6 responsables d'établissement de la PMH 17 Vue d'ensemble de l'évaluation des défis entrepreneuriaux 1. Conception des prestations: qualité, infrastructure, innovation 2. Marchés et clients: communication marketing, distribution, CRM (Customer Relationship Management), vente 3. Collaboratrices/collaborateurs: recrutement, qualification, formation continue, succession 4. Finances: capital propre, crédits, coûts 5. Management: compétences, coopérations, efficacité des processus 18

10 Management: l'utilisation des outils de communication modernes représente le plus grand défi Entwicklung neuer Fähigkeiten und Kompetenzen Nutzung moderner Kommunikationsmöglichkeiten Aufbau von Kooperationen generell Zusammenarbeit in der Destination Gemeinsame Vermarktungsanstrengungen Verbesserung der Effizienz der Prozesse im Betrieb Bewertung (-2=unwichtig bis 2=wichtig) bis 20 Zimmer Zimmer >50 Zimmer 19 Finances: la réduction des coûts fixes et variables représente le plus grand défi Verbesserung der Finanzierungssituation des Betriebs generell Beschaffung von Bankkrediten Beschaffung von Eigenkapital Flexibilisierung der Kostenstruktur Reduktion fixer Kosten Reduktion variabler Kosten Bewertung (-2=unwichtig bis 2=wichtig) bis 20 Zimmer Zimmer >50 Zimmer 20

11 Résultats des ateliers: problèmes divers > Manque de volonté de coopération: verticale et horizontale > Développement du savoir-faire en matière de management > Sous-estimation de la complexité des décisions > Image de certaines professions > Grande fluctuation des collaborateurs > Infrastructure obsolète taille inappropriée > Activité variant selon les saisons et fluctuations des taux d'occupation possibilités de réaction restreintes > Grande dépendance vis-à-vis d'une seule personne > Densité élevée des réglementations 21 Aperçu module 3: programme d'impulsion Lancement d'un programme d'impulsion complet: > Management > Développement de l'offre (étoiles / C / programmes Q, etc.) > Marketing > Conduite des collaborateurs > Financement Principes > Renforcer la prise de conscience en termes de défis > Offrir un soutien pour trouver des solutions individuelles 22

Utilisation des Réseaux Sociaux par les Organisations Touristiques en Suisse

Utilisation des Réseaux Sociaux par les Organisations Touristiques en Suisse Utilisation des Réseaux Sociaux par les Organisations Touristiques en Suisse Résultats d une enquête en ligne de mars 2015 Contenu 1. Résumé 2. Contexte 3. Méthode 4. Résultats 5. Questionnaire 2 1. Résumé

Plus en détail

JOURNEE DE L ECONOMIE DU TOURISME MERCREDI 29 FEVRIER 2012 PARTENARIAT. POLITIQUE. QUALITÉ.

JOURNEE DE L ECONOMIE DU TOURISME MERCREDI 29 FEVRIER 2012 PARTENARIAT. POLITIQUE. QUALITÉ. JOURNEE DE L ECONOMIE DU TOURISME MERCREDI 29 FEVRIER 2012 PARTENARIAT. POLITIQUE. QUALITÉ. PROGRAMME 12h45 Cocktail 13h10 Accueil, introduction CN Dominique de Buman, Président STV-FST Influence du taux

Plus en détail

PRESENTATION INSTITUT DE TOURISME HES-SO VALAIS/WALLIS Comité consultatif de la CVT

PRESENTATION INSTITUT DE TOURISME HES-SO VALAIS/WALLIS Comité consultatif de la CVT PRESENTATION INSTITUT DE TOURISME HES-SO VALAIS/WALLIS Comité consultatif de la CVT DR. MARC SCHNYDER RESPONSABLE INSTITUT DE TOURISME HAUTE ÉCOLE DE GESTION & TOURISME ASTER 30.04.2015 marc.schnyder@hevs.ch

Plus en détail

La SCH - un partenaire pour le futur de l hôtellerie et de l hébergement en Suisse. 2. Qu apporte la nouvelle ordonnance sur la SCH?

La SCH - un partenaire pour le futur de l hôtellerie et de l hébergement en Suisse. 2. Qu apporte la nouvelle ordonnance sur la SCH? Société Suisse de Crédit Hôtelier (www.sgh.ch) La SCH - un partenaire pour le futur de l hôtellerie et de l hébergement en Suisse Journée de l Économie Touristique Berne, le 11 mars 2015 Thèmes 1. Vue

Plus en détail

Nouvelles tendances dans l hébergement. Remo Fehlmann, directeur de GastroSuisse

Nouvelles tendances dans l hébergement. Remo Fehlmann, directeur de GastroSuisse Conférence de presse annuelle, le 28 avril 2015, à Berne Nouvelles tendances dans l hébergement Remo Fehlmann, directeur de GastroSuisse (Seul le texte prononcé fait foi.) Mesdames, Messieurs, L hôtellerie-restauration

Plus en détail

L'Industrie Hôtelière Française 2015 38 ème édition avec l aimable participation de la CCI de Lyon

L'Industrie Hôtelière Française 2015 38 ème édition avec l aimable participation de la CCI de Lyon L'Industrie Hôtelière Française 2015 38 ème édition avec l aimable participation de la CCI de Lyon Lyon 25 novembre Real Estate & Hotels Tourisme - Hôtellerie - Loisirs Présentation de la 38 ème édition

Plus en détail

TABLEAU DE BORD DES INDICATEURS DE L ACTIVITÉ TOURISTIQUE DE L OISE

TABLEAU DE BORD DES INDICATEURS DE L ACTIVITÉ TOURISTIQUE DE L OISE Oise Tourisme TABLEAU DE BORD DES INDICATEURS DE L ACTIVITÉ TOURISTIQUE DE L OISE Ce document présente les indicateurs de l économie touristique de l Oise. Edition mai 11 www. SOMMAIRE Rédaction : Oise

Plus en détail

Hôtellerie traditionnelle

Hôtellerie traditionnelle Hôtellerie traditionnelle 2012-2013 Sommaire Synthèse 5 Présentation de la profession 6 1. Définition...6 a. Condition d ouverture d un établissement hôtelier... 6 b. Demande de classement d un établissement

Plus en détail

Avec près des deux tiers des

Avec près des deux tiers des Les Dossiers de l Observatoire Régional du Tourisme n 42 - mars 2012 Le poids économique de l hôtellerie de plein air en Pays de la Loire Plus de 600 campings Un chiffre d affaires annuel de 230 millions

Plus en détail

Services personnalisés pour l hôtellerie et la restauration

Services personnalisés pour l hôtellerie et la restauration Services personnalisés pour l hôtellerie et la restauration Fiduciaire, comptabilité de A à Z, conseils fiscaux, conseils en gestion d entreprise, révision, solutions informatiques Succès grâce au partenariat

Plus en détail

LE MARCHE TOURISTIQUE SUISSE

LE MARCHE TOURISTIQUE SUISSE LE MARCHE TOURISTIQUE SUISSE Mise à jour : juillet 2012 SOMMAIRE Données structurelles Données économiques Habitudes de voyages toutes destinations confondues Voyages des Suisses en France Organisation

Plus en détail

GTEC secteur hôtellerie restauration tourisme

GTEC secteur hôtellerie restauration tourisme GTEC secteur hôtellerie restauration tourisme Contexte de l étude Cette étude s appuie sur des entretiens semi-directifs réalisés en face à face et/ou par téléphone. Dans certains cas le questionnaire

Plus en détail

Exigences d hotelleriesuisse. Catalogue de mesures suite à la suppression du cours plancher du franc suisse face à l euro

Exigences d hotelleriesuisse. Catalogue de mesures suite à la suppression du cours plancher du franc suisse face à l euro Exigences d hotelleriesuisse Catalogue de mesures suite à la suppression du cours plancher du franc suisse face à l euro Synthèse Avec l abandon immédiat du cours plancher du franc suisse face à l euro

Plus en détail

TOURISME - HÔTELLERIE - LOISIRS HÔTELS CLASSÉS 2 MILLIONS D EMPLOIS. +0,7 pt LES SEGMENTS

TOURISME - HÔTELLERIE - LOISIRS HÔTELS CLASSÉS 2 MILLIONS D EMPLOIS. +0,7 pt LES SEGMENTS TOURISME - HÔTELLERIE - LOISIRS #EtudeKPMG L Industrie Hôtelière Française en 2014 L'HÔTELLERIE EN FRANCE AU SECOND SEMESTRE 2014 LE MARCHÉ FRANÇAIS COMPTE 17 943 HÔTELS CLASSÉS CUMULANT 558 279 CHAMBRES

Plus en détail

Moniteur des caisses de pension au 30.09.2015. Résultats pour le troisième trimestre 2015

Moniteur des caisses de pension au 30.09.2015. Résultats pour le troisième trimestre 2015 Moniteur des caisses de pension au 30.09.2015 Résultats pour le troisième trimestre 2015 Dégradation de la situation en matière de taux de couverture Pour le troisième trimestre 2015, le moniteur Swisscanto

Plus en détail

Schéma de développement touristique du Pays Dolois 2011-2016

Schéma de développement touristique du Pays Dolois 2011-2016 Schéma de développement touristique du Pays Dolois 2011-2016 L activité touristique du Pays Dolois, quel constat? Quel cap pour le tourisme dolois? Les champs de progrès pour le tourisme dolois 26 mai

Plus en détail

03.02.2015. hotelleriesuisse. compétence, dynamisme, enthousiasme.

03.02.2015. hotelleriesuisse. compétence, dynamisme, enthousiasme. hotelleriesuisse compétence, dynamisme, enthousiasme. Diapositive 2 Contenu Qui sommes-nous? L hôtellerie suisse Notre cœur d activité Nos partenaires Diapositive 3 Notre vision L hôtellerie suisse est

Plus en détail

régionale. politique Garonne

régionale. politique Garonne Enquêtes de fréquentation : le pourquoi du comment Observer, développer, promouvoir La première mission du Comité Régional de Tourisme d Aquitaine (CRTA)) consiste à promouvoir la région en France et à

Plus en détail

TABLEAU DE BORD 2012 DU TOURISME CHIFFRES CLES DE LA DORDOGNE

TABLEAU DE BORD 2012 DU TOURISME CHIFFRES CLES DE LA DORDOGNE TABLEAU DE BORD 2012 DU TOURISME CHIFFRES CLES DE LA DORDOGNE Le Tourisme en Dordogne L hôtellerie de plein-air L hôtellerie SOMMAIRE Les sites et monuments Le Service Loisirs Accueil Les Gîtes de France

Plus en détail

La fréquentation touristique en Gironde

La fréquentation touristique en Gironde La fréquentation touristique en Gironde Données de cadrage actualisées DONNÉES SOURCES : BASE DE DONNÉES RÉGIONALE CRT AQUITAINE - 2010 Avril 2012 SOMMAIRE Méthodologie Les caractéristiques des séjours

Plus en détail

Etude sur le rapport qualité/prix des prestations touristiques dans les Alpes de Haute Provence

Etude sur le rapport qualité/prix des prestations touristiques dans les Alpes de Haute Provence Etude sur le rapport qualité/prix des prestations touristiques dans les Alpes de Haute Provence Digne les Bains, le 8 décembre 2009 Service études ingénierie et développement, ADT 04 1 La démarche Au préalable

Plus en détail

DIRECTION DU TOURISME

DIRECTION DU TOURISME LA CLIENTELE TOURISTIQUE SUISSE EN LANGUEDOC-ROUSSILLON DIRECTION DU TOURISME Données économiques et touristiques : Population globale : 7,7 millions d habitants Densité de population : 186 habitants/km2

Plus en détail

FREQUENTATION HOTELIERE ET TOURISME D AFFAIRES EN AQUITAINE ET DANS L AGGLOMERATION DE BORDEAUX

FREQUENTATION HOTELIERE ET TOURISME D AFFAIRES EN AQUITAINE ET DANS L AGGLOMERATION DE BORDEAUX FREQUENTATION HOTELIERE ET TOURISME D AFFAIRES EN AQUITAINE ET DANS L AGGLOMERATION DE BORDEAUX Analyse de l environnement concurrentiel français de l hôtellerie bordelaise SOMMAIRE pages CE QU IL FAUT

Plus en détail

Esarc - Pôle formations à distance

Esarc - Pôle formations à distance Esarc - MASTER EUROPEEN EN MANAGEMENT ET STRATEGIE TOURISTIQUE - BAC+5 - MSTO Le Master Européen est un diplôme Bac+5, délivré par la FEDE (Fédération Européenne des Écoles). La FEDE est une association

Plus en détail

Fréquentation touristique en Seine-et-Marne par rapport à l Ile de Ile-de-France en 2013 mars 2014

Fréquentation touristique en Seine-et-Marne par rapport à l Ile de Ile-de-France en 2013 mars 2014 Fréquentation touristique en par rapport à l Ile de en 2013 mars 2014 : 50% du Territoire francilien! Hôtellerie 2 ème capacité hôtelière d après Paris Offre hôtelière 187 hôtels dont 17 Résidences de

Plus en détail

TRAIN DE MESURES EDITEUR

TRAIN DE MESURES EDITEUR TRAIN DE MESURES ABANDON DU TAUX PLANCHER Partenariat. politique. qualité. Editeur Fédération suisse du tourisme Finkenhubelweg 11 3012 Berne www.swisstourfed.ch info@swisstourfed.ch 4 remarques générales

Plus en détail

Les hôtels. Quelle est la réglementation qui s applique?

Les hôtels. Quelle est la réglementation qui s applique? Les hôtels Qu est-ce qu un hôtel?. C est une établissement commercial d hébergement classé qui offre des chambres ou des appartements meublés en location à une clientèle de passage de séjour.. Il peut

Plus en détail

3 sources d information

3 sources d information QUELLES SONT LES SOURCES D INFORMATION DISPONIBLES SUR LES DEPENSES DE FORMATION DES ENTREPRISES EN SUISSE? ET QUE SAIT-ON DES DEPENSES DE FORMATION FINANCEES OU CO- FINANCEES PAR LES ENTREPRISES EN SUISSE?

Plus en détail

de la politique touristique suisse

de la politique touristique suisse Département fédéral de l'économie, de la formation et de la recherche Secrétariat d'etat à l'économie SECO Direction de la promotion économique La SCH : un pilier important de la politique touristique

Plus en détail

Formation certifiante Le tourisme. Tout naturellement!

Formation certifiante Le tourisme. Tout naturellement! formation pour le développement durable sanu Postfach, case postale 3132 Dufourstrasse, rue Dufour 18 CH-2500 Biel-Bienne 3 T: +41 (0)32 322 14 33 F: +41 (0)32 322 13 20 sanu@sanu.ch www.sanu.ch Formation

Plus en détail

Le secteur touristique dans les Pyrénées Orientales

Le secteur touristique dans les Pyrénées Orientales Le secteur touristique dans les Pyrénées Orientales Soirée économique des Délégués Consulaires de la CCI de Perpignan jeudi 30 octobre 2014 Les chiffres clés en 2013 3,8 millions de touristes 4,2 millions

Plus en détail

La demande touristique et ses évolutions. 1. État actuel de la demande touristique

La demande touristique et ses évolutions. 1. État actuel de la demande touristique III. La demande touristique et ses évolutions 1. État actuel de la demande touristique Les statistiques internationales et européennes : Croissance du tourisme international de 5 à 6 % en 2005 Forte croissance

Plus en détail

Information Economique

Information Economique Information Economique L ACTIVITE DE L HOTELLERIE en AVEYRON Analyse de données, saisons 211 et 212 L Observatoire mensuel d activité ACTISCOPE TOURISME est un outil qui a pour but de permettre aux différents

Plus en détail

Le secteur: Marché utile. Fabrice HILLAIREAU DGE Direction Générale des Entreprises

Le secteur: Marché utile. Fabrice HILLAIREAU DGE Direction Générale des Entreprises Le secteur: Marché utile Fabrice HILLAIREAU DGE Direction Générale des Entreprises Statistiques du tourisme : le suivi de la demande intérieure (SDT) L offre : suivi du parc et de la fréquentation des

Plus en détail

447 destinations 1 000 résidences 105 500 appartements. Affaires ou loisirs, préférez le prêt-à-vivre. SNRT.fr

447 destinations 1 000 résidences 105 500 appartements. Affaires ou loisirs, préférez le prêt-à-vivre. SNRT.fr 447 destinations 1 000 résidences 105 500 appartements Affaires ou loisirs, préférez le prêt-à-vivre. SNRT.fr NOTRE MÉTIER, l hébergement touristique. Le SNRT regroupe l essentiel des exploitants professionnels

Plus en détail

LE MARCHE CHINOIS LA BOURGOGNE : 2 ÈME DESTINATION FRANÇAISE POUR LA CLIENTÈLE CHINOISE

LE MARCHE CHINOIS LA BOURGOGNE : 2 ÈME DESTINATION FRANÇAISE POUR LA CLIENTÈLE CHINOISE LE MARCHE CHINOIS LA BOURGOGNE : 2 ÈME DESTINATION FRANÇAISE POUR LA CLIENTÈLE CHINOISE Sommaire L ESSENTIEL CARACTÉRISTIQUES GÉNÉRALES DES VOYAGES COMPORTEMENT DE LA CLIENTÈLE CHINOISE EN BOURGOGNE STYLE

Plus en détail

Echos Tourisme. Bulletin de l Observatoire Régional du Tourisme de Champagne-Ardenne. Premier bilan de la saison 2015

Echos Tourisme. Bulletin de l Observatoire Régional du Tourisme de Champagne-Ardenne. Premier bilan de la saison 2015 N 147 - septembre 2015 Echos Tourisme Bulletin de l Observatoire Régional du Tourisme de Champagne-Ardenne Premier bilan de la saison 2015 A l inverse de la tendance nationale, la Champagne-Ardenne affiche

Plus en détail

Compte rendu de la journée technique du mardi 23 septembre organisée par ODIT France à la Maison du Tourisme 75014 Paris

Compte rendu de la journée technique du mardi 23 septembre organisée par ODIT France à la Maison du Tourisme 75014 Paris Compte rendu de la journée technique du mardi 23 septembre organisée par ODIT France à la Maison du Tourisme 75014 Paris Thème : Commercialiser la campagne : les questions de base posées aux territoires

Plus en détail

CRT Picardie. Enquête auprès des acteurs du tourisme

CRT Picardie. Enquête auprès des acteurs du tourisme CRT Picardie Enquête auprès des acteurs du tourisme 1 Votre entreprise ou structure / organisme institutionnel Votre nom : Votre titre : Votre e-mail : (pour pourvoir vous envoyer le résultat de l enquête)

Plus en détail

Baromètre des chaînes

Baromètre des chaînes Baromètre des chaînes hôtelières françaises Résultats 2012 KPMG Real Estate & Hotels KPMG Real Estate & Hotels Une équipe de spécialistes pluridisciplinaires dédiée au secteur du Tourisme, de l Hôtellerie,

Plus en détail

Etude concernant les DMS («destination management system») dans les organisations touristiques ti en Suisse

Etude concernant les DMS («destination management system») dans les organisations touristiques ti en Suisse Etude concernant les DMS («destination management system») dans les organisations touristiques ti en Suisse Roland Schegg et Michael Fux roland.schegg@hevs.ch / michael.fux@hevs.ch Août 2011 Institut t

Plus en détail

appartements de vacances: Guide pour une location professionnelle

appartements de vacances: Guide pour une location professionnelle appartements de vacances: Guide pour une location professionnelle Le but de ce guide est de vous aider dans la location professionnelle et efficace de votre appartement de vacances. Il s adresse aussi

Plus en détail

Sports et loisirs. Votre guide SMS

Sports et loisirs. Votre guide SMS Votre guide SMS Composez des messages personnalisés Le SMS est un outil de communication fréquemment utilisé dans le secteur des sports et des loisirs, tels que les clubs de sports, agences de tourisme

Plus en détail

L hébergement des jeunes touristes en Ile-de-France

L hébergement des jeunes touristes en Ile-de-France L hébergement des jeunes touristes en Ile-de-France ----------------- Synthèse Etude sur les structures d accueil réalisée par l Unat IDF, pour le compte de la DRT IDF et du CRT IDF Septembre 2001 Unat

Plus en détail

Livre blanc HÔTELLERIE INDÉPENDANTE COMMENT RECONQUÉRIR SON AUTONOMIE COMMERCIALE? Ou les moyens de mieux résister à la pression des OTA

Livre blanc HÔTELLERIE INDÉPENDANTE COMMENT RECONQUÉRIR SON AUTONOMIE COMMERCIALE? Ou les moyens de mieux résister à la pression des OTA Livre blanc HÔTELLERIE INDÉPENDANTE COMMENT RECONQUÉRIR SON AUTONOMIE COMMERCIALE? Ou les moyens de mieux résister à la pression des OTA en développant ses réser vations directes. I - OTA & Hôtel indépendants..page

Plus en détail

Proposition de Destination Touristique de Bretagne «Côte de Granit Rose - Baie de Morlaix»

Proposition de Destination Touristique de Bretagne «Côte de Granit Rose - Baie de Morlaix» Proposition de Destination Touristique de Bretagne «Côte de Granit Rose - Baie de Morlaix» Vendredi 6 février 2015-15h Pôle Phoenix à Pleumeur-Bodou Journée de Lancement Proposition de Destination Touristique

Plus en détail

Fédération Régionale de l Hôtellerie Djerba Zarzis

Fédération Régionale de l Hôtellerie Djerba Zarzis Fédération Régionale de l Hôtellerie Djerba Zarzis 1 Présentation de l Ile de Djerba DjerbaestuneIlede514km2desuperficieetde140 kms de littoral, elle représente la porte au Sahara étant sa proximité du

Plus en détail

8 Certifications Minergie

8 Certifications Minergie 8 Chapitre 8 Être Minergie, est-ce aussi être «autrement»? Pour de nombreux acteurs du marché immobilier, un label de durabilité devrait s accompagner d une appréciation de la valeur de leur immeuble,

Plus en détail

Les prix et les coûts de l industrie touristique suisse: une comparaison internationale

Les prix et les coûts de l industrie touristique suisse: une comparaison internationale Les prix et les coûts de l industrie touristique suisse: une comparaison internationale Entre 2000 et 2007, la compétitivité-prix de l économie suisse du tourisme s est nettement améliorée. Le tourisme

Plus en détail

satisfaction client Relation client : satisfaction? fidélisation?

satisfaction client Relation client : satisfaction? fidélisation? Relation client : satisfaction? fidélisation? Un pilier fondamental de la GRC : la satisfaction client La gestion de la relation client Les missions de l entreprise Créer de la valeur pour les clients

Plus en détail

2007 France, Benelux, Suisse, Europe du Nord, Russie.

2007 France, Benelux, Suisse, Europe du Nord, Russie. 2007 France, Benelux, Suisse, Europe du Nord, Russie. Objectifs de fréquentation Prévis ion et obje ctif - France 48000 46000 44000 France Benelux Suisse Prévisions 2006 42000 1740 2700 Objectifs 2007

Plus en détail

Concept Team de relève des chefs circulation des trains (TR-CCT).

Concept Team de relève des chefs circulation des trains (TR-CCT). Concept Team de relève des chefs circulation des trains (TR-CCT). Auteur(s) Tabea Knecht État Définitif Version Version 1 Dernière modification 4. septembre 2015 Dernière modification par Droit d'auteur

Plus en détail

Définition d'un modèle de calcul du coût de la formation et de la recherche académiques médicales dans les hôpitaux universitaires

Définition d'un modèle de calcul du coût de la formation et de la recherche académiques médicales dans les hôpitaux universitaires Département fédéral de l'intérieur DFI Office fédéral de la statistique OFS Santé, éducation et sciences Définition d'un modèle de calcul du coût de la formation et de la recherche académiques médicales

Plus en détail

Inventaire et évaluation de l offre œnotouristique dans les régions européennes viticoles

Inventaire et évaluation de l offre œnotouristique dans les régions européennes viticoles Inventaire et évaluation de l offre œnotouristique dans les régions européennes viticoles Donneur d ordre: Assemblée des Régions Européennes Viticoles (AREV) c/o Conseil Régional Champagne-Ardenne 5, rue

Plus en détail

Tour d'horizon du secteur suisse de l'assurance

Tour d'horizon du secteur suisse de l'assurance id832 Tour d'horizon du secteur suisse de l'assurance Une étude réalisée à la demande de l Association Suisse d Assurances Zurich, le 20 juin 2013 Michael Grass Comité directeur, Senior Economist, BAKBASEL

Plus en détail

Les dispositifs régionaux d appui aux entreprises touristiques

Les dispositifs régionaux d appui aux entreprises touristiques Les dispositifs régionaux d appui aux entreprises touristiques 1 1 Les entreprises touristiques en Aquitaine Le tissu des entreprises touristiques est composé en majorité de TPE dont l activité est marquée

Plus en détail

Le marketing suisse à l'heure du Big Data. 19 Février 2015

Le marketing suisse à l'heure du Big Data. 19 Février 2015 Le marketing suisse à l'heure du Big Data 19 Février 2015 AGENDA 1.Eco système : Gamned! / 1.618 2.Etude «Big Data et Marketing en Suisse romande» 3. Data Digital 4.La connexion des mondes : CRM + digital

Plus en détail

PHENOMENE D INTERNATIONALISATION ET E-COMMERCE

PHENOMENE D INTERNATIONALISATION ET E-COMMERCE Montpellier, le Vendredi 4 décembre 29 PHENOMENE D INTERNATIONALISATION ET E-COMMERCE dossier de presse Sommaire Fréquentation touristique : une destination de tourisme urbain qui progresse! p.3 Une fréquentation

Plus en détail

Gestion de projet. Epreuves. Examens modulaires SVF-ASFC. Durée de l examen: 60 minutes. Moyens auxiliaires autorisés: aucun

Gestion de projet. Epreuves. Examens modulaires SVF-ASFC. Durée de l examen: 60 minutes. Moyens auxiliaires autorisés: aucun Examens modulaires SVF-ASFC Edition Automne 2009 Gestion de projet Epreuves Durée de l examen: 60 minutes Moyens auxiliaires autorisés: aucun Collez ici votre timbre d identification SVP! Points: Note:

Plus en détail

Un impact fort, mais contrasté

Un impact fort, mais contrasté 6 TOURISME Le tourisme en chiffres Un impact fort, mais contrasté 13,6 milliards de chiffre d affaires, 2,7 milliards de valeur ajoutée. Il est toujours difficile de mesurer le poids économique de l activité

Plus en détail

L'hôtellerie suisse et Internet 2008

L'hôtellerie suisse et Internet 2008 L'hôtellerie suisse et Internet 2008 La distribution en ligne gagne en dynamisme dans l'hôtellerie suisse: Résultats d'une enquête en ligne auprès des membres d'hotelleriesuisse Roland Schegg & Thomas

Plus en détail

TOURISME. Bilan annuel de la conjoncture hôtelière

TOURISME. Bilan annuel de la conjoncture hôtelière TOURISME Bilan annuel de la conjoncture hôtelière 2 Avec cette édition 2015 de Tendances Hôtellerie Gironde et agglomération bordelaise, nous souhaitons donner une image fidèle de l activité hôtelière

Plus en détail

Cévennes Pic Saint-Loup 55 000 habitants 2 Offices de Tourisme 3 communautés de communes 48 communes

Cévennes Pic Saint-Loup 55 000 habitants 2 Offices de Tourisme 3 communautés de communes 48 communes Cévennes Pic Saint-Loup 55 000 habitants 2 Offices de Tourisme 3 communautés de communes 48 communes AGONES ASSAS BRISSAC BUZIGNARGUES CAMPAGNE CAUSSE DE LA SELLE CAZEVIELLE CAZILHAC CLARET COMBAILLAUX

Plus en détail

L hôtellerie en Suisse chiffres et faits

L hôtellerie en Suisse chiffres et faits L hôtellerie en Suisse chiffres et faits hotelleriesuisse compétence, dynamisme, enthousiasme. Monbijoustrasse 130 Case postale CH-3001 Berne Tél. +41 31 370 42 04 Fax +41 31 370 41 50 politik@hotelleriesuisse.ch

Plus en détail

FORMULAIRE DE DEMANDE DE CLASSEMENT D UN OFFICE DE TOURISME DE CATEGORIE II 1/7

FORMULAIRE DE DEMANDE DE CLASSEMENT D UN OFFICE DE TOURISME DE CATEGORIE II 1/7 FORMULAIRE DE DEMANDE DE CLASSEMENT D UN OFFICE DE TOURISME DE CATEGORIE II 1/7 DEMANDE DE CLASSEMENT D UN OFFICE DE TOURISME DE CATEGORIE II (Code du tourisme : art. L.133-1 et suivants, D. 133-20 et

Plus en détail

TYPOLOGIE DES SEJOURS EN RIVIERA COTE D AZUR

TYPOLOGIE DES SEJOURS EN RIVIERA COTE D AZUR TYPOLOGIE DES SEJOURS EN RIVIERA COTE D AZUR Base enquête clientèle avion 2002-2007 Espace littoral hors montagne, séjours loisirs hors affaires et résidences secondaires Octobre 2008 Contact BVA Jean

Plus en détail

Points forts LE TOURISME EN POLYNÉSIE SELON LE MODE D HÉBERGEMENT ÉTUDES. De la Polynésie française

Points forts LE TOURISME EN POLYNÉSIE SELON LE MODE D HÉBERGEMENT ÉTUDES. De la Polynésie française Points forts De la Polynésie française LE TOURISME EN POLYNÉSIE SELON LE MODE D HÉBERGEMENT INSTITUT DE LA STATISTIQUE DE LA POLYNÉSIE FRANÇAISE Points forts De la Polynésie française Le tourisme en Polynésie

Plus en détail

Pa s-d e-ca l a i s. No r d PORTRAIT RÉGIONAL. Secteur. Po r t r a i t. Ré g i o n a l. Restaurants. Restauration collective.

Pa s-d e-ca l a i s. No r d PORTRAIT RÉGIONAL. Secteur. Po r t r a i t. Ré g i o n a l. Restaurants. Restauration collective. PORTRAIT RÉGIONAL Po r t r a i t Ré g i o n a l 2008 Cafétérias No r d Pa s-d e-ca l a i s Restauration collective Hôtels restaurants Restaurants Thalassothérapie Cafés-Bars Secteur Bowlings Hôtellerie

Plus en détail

L hôtellerie de tourisme en 2008

L hôtellerie de tourisme en 2008 Ministère de l économie, des finances et de l emploi Direction du Tourisme N 2008 2 Département de la stratégie, de la prospective, de l évaluation et des statistiques Mars 2008 L hôtellerie de tourisme

Plus en détail

MASTER SMOH STRATÉGIE ET MANAGEMENT DES OPÉRATIONS HÔTELIÈRES

MASTER SMOH STRATÉGIE ET MANAGEMENT DES OPÉRATIONS HÔTELIÈRES MASTER SMOH STRATÉGIE ET MANAGEMENT DES OPÉRATIONS HÔTELIÈRES OBJECTIF GÉNÉRAL Former des cadres capables de contribuer à la performance globale de l entreprise en participant à l élaboration et la mise

Plus en détail

E.M ECOLE DES METIERS

E.M ECOLE DES METIERS TECHNICIEN SPECIALISE EN GESTION HOTELIERE Cette filière est destinée à former des techniciens spécialisés en gestion hôtelière ayant pour mission de participer au contrôle des tâches de réception, restauration,

Plus en détail

Chantiers sans interruption de trafic: La sécurité des chantiers

Chantiers sans interruption de trafic: La sécurité des chantiers Annonce pour le cours de formation continue VSS Chantiers sans interruption de trafic: 12 avril 18 avril 21 avril 26 avril 3 mai 2016 HEIG-VD, Bâtiment St-Roch, Yverdon-les-Bains COURS DE FORMATION CONTINUE

Plus en détail

L observation touristique locale. Saint André de Cubzac 15 février 2007

L observation touristique locale. Saint André de Cubzac 15 février 2007 L observation touristique locale Saint André de Cubzac 15 février 2007 Historique Le tableau de bord actuel Essais de tableau de bord Les autres sources de données en Aquitaine L observation touristique

Plus en détail

GESTION DE LA RELATION CLIENT (CRM) Etat actuel et perspectives du marché suisse en 2002

GESTION DE LA RELATION CLIENT (CRM) Etat actuel et perspectives du marché suisse en 2002 GESTION DE LA RELATION CLIENT (CRM) Etat actuel et perspectives du marché suisse en 2002 CONSULTING KPMG Consulting SA La «gestion de la relation client» (ou, en anglais, Customer Relationship Management,

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE. «Montagne inventive»

DOSSIER DE CANDIDATURE. «Montagne inventive» DOSSIER DE CANDIDATURE «Montagne inventive» sommaire I) Le tourisme au cœur de la dynamique du territoire Savoie Mont-Blanc...2 ii) Un projet de Pôle touristique d excellence en quatre axes...4 Axe 1 -

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes. Evaluation des licences professionnelles de l Université de la Polynésie Française

Section des Formations et des diplômes. Evaluation des licences professionnelles de l Université de la Polynésie Française Section des Formations et des diplômes Evaluation des licences professionnelles de l Université de la Polynésie Française 2011 Section des Formations et des diplômes Evaluation des licences professionnelles

Plus en détail

BACHELOR. HES-SO Valais-Wallis rte de la Plaine 2 3960 Sierre +41 27 606 89 11 info@hevs.ch www.hevs.ch

BACHELOR. HES-SO Valais-Wallis rte de la Plaine 2 3960 Sierre +41 27 606 89 11 info@hevs.ch www.hevs.ch BACHELOR HES-SO Valais-Wallis rte de la Plaine 2 3960 Sierre +41 27 606 89 11 info@hevs.ch www.hevs.ch «PERSPECTIVES PROFESSIONNELLES» TÉMOIGNAGES Gilles DIND Suisse Tourisme, directeur des marchés d Europe

Plus en détail

Encourager l innovation et l esprit d entreprise. Instruments pour le tourisme et développement régional

Encourager l innovation et l esprit d entreprise. Instruments pour le tourisme et développement régional Encourager l innovation et l esprit d entreprise Instruments pour le tourisme et développement régional «L innovation et l esprit d entreprise sont les clés pour des régions fortes et un tourisme compétitif.

Plus en détail

Tableau de bord du tourisme

Tableau de bord du tourisme Tableau de bord du tourisme février 2013 T O U R I S M E Directeur de la publication : Pascal Faure Direction éditoriale : François Magnien Auteurs : Séverine Francastel, Abdel Khiati, Jean-Christophe

Plus en détail

LES HÔTELS EN CÔTE-D OR

LES HÔTELS EN CÔTE-D OR LES HÔTELS EN CÔTE-D OR Décembre 2010 PREAMBULE Cette étude porte sur les dit de «tourisme» à l exclusion des les meublés, gîtes, chambres d hôtes, résidences hôtelières DEFINITIONS ET NORMES DE CLASSEMENT

Plus en détail

OCSTAT. Communications statistiques OFFICE CANTONAL DE LA STATISTIQUE. Le tourisme à Genève et en Suisse. N 7 / Décembre 1999 GENÈVE

OCSTAT. Communications statistiques OFFICE CANTONAL DE LA STATISTIQUE. Le tourisme à Genève et en Suisse. N 7 / Décembre 1999 GENÈVE OCSTAT GENÈVE OFFICE CANTONAL DE LA STATISTIQUE Communications statistiques N 7 / Décembre 1999 Le tourisme à Genève et en Sommaire Page Introduction 2 1. Le tourisme dans le monde 2 2. Touristes et tourisme

Plus en détail

Profil du secteur de l hôtellerie et du tourisme

Profil du secteur de l hôtellerie et du tourisme Hôtellerie Introduction Hôtellerie Profil du secteur de l et du tourisme Par rapport à d autres industries, le secteur du tourisme a l avantage de proposer plus de 400 postes différents. On y trouve aussi

Plus en détail

SEFRI, juin 2014. Evaluation nationale du case management «Formation professionnelle» Cahier des charges

SEFRI, juin 2014. Evaluation nationale du case management «Formation professionnelle» Cahier des charges SEFRI, juin 2014 Evaluation nationale du case management «Formation professionnelle» Cahier des charges Sommaire 1 CONTETE... 3 1.1 CONDITIONS-CADRES... 3 1.2 CASE MANAGEMENT «FORMATION PROFESSIONNELLE»...

Plus en détail

L année touristique 2014 démarre de façon positive pour Paris avec un taux d occupation des hôtels de 72,5 % en progression de 0,6 point en janvier.

L année touristique 2014 démarre de façon positive pour Paris avec un taux d occupation des hôtels de 72,5 % en progression de 0,6 point en janvier. L année touristique 2014 démarre de façon positive pour Paris avec un taux d occupation des hôtels de 72,5 % en progression de 0,6 point en janvier. Sommaire Synthèse 1 Arrivées hôtelières par pays 2 Nuitées

Plus en détail

Enquête sur nos clientèles touristiques

Enquête sur nos clientèles touristiques Dossier de presse 2012 : P.Leroux Provence-Alpes-Côte d Azur Enquête sur nos clientèles touristiques Sommaire Origine géographique, comportement, dépenses des touristes 3 Enquête mode d emploi 4 1./ Quel

Plus en détail

Maroc Etat des lieux de la coopération internationale et des investissements étrangers

Maroc Etat des lieux de la coopération internationale et des investissements étrangers Maroc Etat des lieux de la coopération internationale et des investissements étrangers U Etude réalisée sous la direction d IDEFIE par Charline Jacob-Nassimian Juillet 2010 UI. La situation économique

Plus en détail

Compte d exploitation 2013. Prévoyance professionnelle Swiss Life Suisse

Compte d exploitation 2013. Prévoyance professionnelle Swiss Life Suisse Compte d exploitation 2013 Prévoyance professionnelle Swiss Life Suisse Editorial Chère lectrice, cher lecteur, En 2013, Swiss Life a une nouvelle fois fait la preuve éclatante de sa stabilité financière,

Plus en détail

Point de presse Swisscom IT Services. Zurich, le 2 décembre 2004

Point de presse Swisscom IT Services. Zurich, le 2 décembre 2004 Point de presse Swisscom IT Services Zurich, le 2 décembre 2004 Sommaire Swisscom IT Services Les défis de l externalisation Le marché de l informatique bancaire 2 Sommaire Swisscom IT Services Les défis

Plus en détail

La classification suisse des hôtels

La classification suisse des hôtels La classification suisse des hôtels Règlement sur la classification suisse des hôtels et l utilisation des marques de garantie afférentes Le présent règlement a été adopté par l Assemblée des délégués

Plus en détail

PRÉSENTATION D EXTENDAM

PRÉSENTATION D EXTENDAM MANDAT DE GESTION ISF 2015 PRÉSENTATION D EXTENDAM Un métier : l investissement pour compte de tiers Extendam est une société de gestion indépendante qui réalise des investissements pour le compte de clients,

Plus en détail

THL News n 20. Juin 2013. Management : Ce qu il faut savoir de la génération Y

THL News n 20. Juin 2013. Management : Ce qu il faut savoir de la génération Y THL News n 20 Juin 2013 Retrouvez toute l actualité sociale, juridique, fiscale et réglementaire des Cafés, Hôtels et Restaurants Votre animateur régional KPMG du Réseau Cafés, Hôtels, Restaurants François

Plus en détail

de l hôtellerie, de la restauration et des activités de loisirs les métiers PORTRAIT RÉGIONAL Corse

de l hôtellerie, de la restauration et des activités de loisirs les métiers PORTRAIT RÉGIONAL Corse HÉBERGER DÉTENDRE les métiers de l hôtellerie, de la restauration et des activités de loisirs 2013 PORTRAIT RÉGIONAL Corse HÉBERGER DÉTENDRE sommaire Corse 4 Chiffres-clés synthèse sectorielle régionale

Plus en détail

A-t-on besoin d'un système de paiement plus rapide?

A-t-on besoin d'un système de paiement plus rapide? Comportements de paiement en Suisse A-t-on besoin d'un système de paiement plus rapide? Building Competence. Crossing Borders. Swiss Banking Operations Forum 2015 Sandro Graf, Corinne Scherrer 5 mai 2015

Plus en détail

HÔTELLERIE SOMMAIRE. Création et diffusion Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisation de l auteur Mise à jour : 12/10/2015 1

HÔTELLERIE SOMMAIRE. Création et diffusion Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisation de l auteur Mise à jour : 12/10/2015 1 HÔTELLERIE SOMMAIRE LE MARCHÉ DE L'HÔTELLERIE... 2 LA RÉGLEMENTATION DE L'HÔTELLERIE... 5 L'ACTIVITÉ DE L'HÔTELLERIE... 7 LES POINTS DE VIGILANCE DE L'HÔTELLERIE... 11 EN SAVOIR PLUS SUR CE SECTEUR...

Plus en détail

Observatoire Économique du Tourisme du Pays de Saint-Omer 2008. 22 Avril 2010

Observatoire Économique du Tourisme du Pays de Saint-Omer 2008. 22 Avril 2010 Observatoire Économique du Tourisme du Pays de Saint-Omer 2008 22 Avril 2010 En 2008, le Pays de Saint-Omer a accueilli 534 646 visiteurs + 7,7 % + 7,7 % 23 équipements touristiques répondants Soit une

Plus en détail

Projet de création d hôtel : Pôle d activités du Griffon (Laon) Mai 2008

Projet de création d hôtel : Pôle d activités du Griffon (Laon) Mai 2008 Projet de création d hôtel : Pôle d activités du Griffon (Laon) Mai 2008 Sommaire 1. Contexte géographique et économique 2. Marché hôtelier de l Aisne 3. Analyse du site 4. Hypothèses de développement

Plus en détail

ctivateur d ffaires Franchisés & Investisseurs

ctivateur d ffaires Franchisés & Investisseurs ctivateur d ttractivité d un réseau en mouvement Une nouvelle direction n En 2015, AKENA hôtels se réinvente. L arrivée d une nouvelle direction impulse un nouveau projet d entreprise, avec la mise en

Plus en détail

Grand Paris: Bilan touristique 2013 et perspectives 2014

Grand Paris: Bilan touristique 2013 et perspectives 2014 Grand Paris: Bilan touristique 2013 et perspectives 2014 Jean-François Martins Adjoint à la Maire de Paris en charge du Sport et du Tourisme Thierry Le Roy Président de l Office du Tourisme et des Congrès

Plus en détail

TABLEAU DE BORD DES INVESTISSEMENTS TOURISTIQUES EN PACA

TABLEAU DE BORD DES INVESTISSEMENTS TOURISTIQUES EN PACA TABLEAU DE BORD DES INVESTISSEMENTS TOURISTIQUES EN PACA RESUME DE L EDITION 2013 DONNEES 2012 Le Tableau de bord des investissements touristiques en France a été mis en place en 2006 par Atout France.

Plus en détail