Liens de la séquence avec les programmes : -de Français -d Histoire-Géographie -d Education civique -d Histoire des Arts

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Liens de la séquence avec les programmes : -de Français -d Histoire-Géographie -d Education civique -d Histoire des Arts"

Transcription

1

2

3 Liens de la séquence avec les programmes : -de Français -d Histoire-Géographie -d Education civique -d Histoire des Arts

4 Place dans le programme de Français (Première Bac Pro): Objet d étude : Les philosophes des Lumières et leur combat contre l injustice Problématiques liées à cet objet d étude : - Quelles armes littéraires les philosophes des Lumières ont-ils léguées aux générations suivantes pour dénoncer l injustice? - En quoi les écrits des philosophes des Lumières permettent-ils l élaboration d un jugement argumenté?

5 Place dans le programme d Histoire- Géographie: Objets d étude: -Les Lumières, la Révolution française et l Europe : les droits de l Homme (Seconde Bac Pro) -La République et le fait religieux depuis 1880 (Première Bac Pro)

6 Place dans le programme d Education civique: Thèmes: -Engagements individuels et collectifs (Seconde Bac Pro) -Égalité, différences, discriminations (Seconde Bac Pro) -La Constitution et l exercice des pouvoirs( Première Bac Pro) -Le citoyen et la justice(première Bac Pro)

7 Place dans le programme d Histoire des Arts: Les «arts du spectacle vivant»: théâtre, musique, danse, mime, arts du cirque, arts de la rue, marionnettes

8 Démarche de la séquence : La critique du pouvoir d hier à aujourd hui: entre critique déguisée et critique ouverte

9 -Problématiques de la séquence : Pourquoi au XVIIIe siècle était-il difficile pour les philosophes de s en prendre directement au pouvoir? Quelles formes littéraires «déguisées» ont-ils su utiliser judicieusement?

10 Comment progressivement des auteurs contemporains, intéressés par cette critique universelle du pouvoir, ont-ils pu passer d une critique indirecte à une critique directe? Comment pourrait-on faire participer les élèves à cette critique sous la forme d un spectacle vivant?

11 -Champ littéraire : La littérature des Lumières Le conte philosophique Des extraits d œuvres contemporaines souvent utilisées pour la mise en scène dans le théâtre contemporain

12 -Champ linguistique : Lexique de la morale, du droit, de l engagement Argumentation indirecte, directe Lexique du texte théâtral

13 Séance 1 : La critique du pouvoir : des enjeux généraux aux formes d expérimentation

14 Objectifs : -Délimiter les conceptions du pouvoir et comprendre pourquoi il était important mais difficile que les Lumières s attaquent aux abus du pouvoir

15 -Connaître les différentes formes utilisées au XVIIIe pour critiquer le pouvoir par le biais de quelques exemples -Pourquoi cette variété des formes a-t-elle servi les idées contestataires des philosophes?

16 I) Les enjeux fondamentaux pour une critique du pouvoir au XVIIIe siècle

17 1)Les contenus : Activité des élèves: -Quels types de pouvoir peut-on critiquer? D une manière générale? Plus particulièrement au XVIIIe siècle?

18 -Réponses des élèves puis distribution d une chronologie évènementielle sur la politique, la société, les œuvres, les écrivains

19 -Réponses à compléter en s appuyant sur des exemples précis pris dans le support (évaluation) -Bilan : cette critique du pouvoir était-elle facile? Pourquoi?

20 2)Les formes littéraires utilisées : -Supports : Même chronologie + glossaire de définitions des formes littéraires -Activité des élèves : Relever différents titres d œuvres qui peuvent être associés avec les définitions des formes littéraires? Que constatez-vous?

21 II) Illustrations de la critique du pouvoir : exemples de formes aux visées différentes

22 1)Une critique de l autorité? Support : Article «Autorité politique», Encyclopédie, , Denis Diderot Activité des élèves : -Qu est- ce qu une encyclopédie? -Travail de recherche documentaire (voir dossier BNF sur les Lumières)

23 -Etude de l article «Autorité»de Denis Diderot : découpage du texte en quatre parties ; analyse de chacune d elle pour comprendre qu un texte philosophique repose sur le raisonnement logique

24 2)Une critique de l ordre naturel Support : Poème sur le désastre de Lisbonne, Voltaire, 1756 Activité des élèves : -Analyse de la structure formelle du poème

25 -A qui et à quoi s en prend Voltaire dans ce poème? -Quels procédés d écriture propres à la poésie servent le raisonnement de Voltaire?

26 Une critique de l intolérance religieuse Support : Des disputes religieuses, Lettres persanes, Lettre 46, Montesquieu, 1721

27 Activité des élèves : -A quoi renvoie le titre de l œuvre? Qui donne sa vision sur la France? Pourquoi est-ce habile que ce soit ce personnage?

28 -Distinguer le passage abstrait du passage fondé sur le raisonnement d un homme? -Pourquoi ces deux parties? Laquelle vous semble-t-elle la plus habile pour critiquer le trop grand pouvoir des religions?

29 Séance 2 : L Ingénu de Voltaire : étude d un conte philosophique centré sur la critique du pouvoir (étude de l œuvre de 1767 à partir de l édition Magnard, Classiques et contemporains, 2002)

30 Objectifs : -Comprendre la multiplicité des enjeux de l écriture d une œuvre intégrale au XVIIIe siècle : particularité du conte philosophique ; enjeux narratifs et argumentatifs ; argumentation indirecte et argumentation directe

31 -Avoir des connaissances préalables à la lecture pour mieux entrer dans l œuvre -Travail de lecture cursive de l œuvre -Etudes de moments-clés s appuyant sur la dénonciation du pouvoir

32 I) Un contexte riche à connaître avant la lecture :

33 1) Voltaire : un auteur engagé? Support : Notice biographique sur Voltaire jusqu à la parution de l Ingénu

34 Activité des élèves : -Donnez des exemples montrant que Voltaire était un auteur engagé dans sa vie et son œuvre. Quelles limites à cet engagement? -En quoi est-il une bonne illustration de l expression «philosophe des Lumières»?

35 2) Le contexte historique de l Ingénu : Supports : Livre p.7 à 9 + Chronologie sur les Hurons, Indiens, Anglais et Français à l époque de l Ingénu

36 Activité des élèves : -Quels sont les principaux problèmes politiques, sociaux et religieux de la France sous Louis XIV et sous Louis XV? -Quelles sont les tribus d Indiens d Amérique du Nord au XVIIe et au XVIIIe siècle?

37 -Quels rapports entretiennent-ils avec les gouvernements français et anglais de l époque? -Faites un rapprochement entre ce contexte et le moment de l action de l Ingénu. Que remarquez-vous?

38 3)Le contexte culturel de l Ingénu : Support : Livre p Notice biographique sur Voltaire

39 Activité des élèves : -Quelle définition donneriez-vous de l expression «bon sauvage»? -Pourquoi l œuvre L Ingénu peutelle se définir entre «esprit philosophique «et «roman sentimental»? -Quels autres contes philosophiques Voltaire a-t-il écrit?

40 II) Lecture cursive : Support : l intégralité du livre à lire à la maison en amont de l entrée dans la séquence

41 Activité des élèves : questionnaire à compléter au fur et à mesure de la lecture (évaluation): 1)Faites un commentaire du soustitre de l œuvre. Quelle est son utilité? 2)Retracez les étapes du schéma narratif et du schéma actantiel de l œuvre

42 3)A qui (personnages) et à quoi s attaque l Ingénu et indirectement Voltaire dans ce conte?

43 4)Faites une présentation de l œuvre qui permette de comprendre les enjeux, le déroulement et le fond de cette histoire. Vous reprendrez des éléments dans la première et la deuxième partie de cette séance (Evaluation écrite et/ou orale)

44 III) Etude de trois extraits-clés : Supports : Livre p. 15 à 30 (chapitres 1 et 2) ; p. 79 à 89 (chapitres 13 et 14) ; p. 105 à 124 (chapitres 19 et 20)

45 Activité des élèves : 1)Un Huron en Basse Bretagne (étude détaillée de l incipit : portraits des personnages, mœurs et pratiques religieuses de la ville, préjugés, énonciation, exotisme de la situation)

46 2) A l épreuve du monde (étude des marques d interventions de l auteur : énonciation, dramatisation du récit, procédés d écriture des chapitres, critiques des jésuites et des jansénistes)

47 3)Retour en Basse-Bretagne (étude comparée entre la fin et le début : transformation des personnages, fin du bailli et de son fils, récit du dénouement, vers un idéal politique?)

48 Séance 3 : Et si vous critiquiez le pouvoir à votre tour?

49 Objectifs : -Partir d extraits d œuvres traitant des abus de pouvoir, les comprendre, les mettre en scène et faire du théâtre interactif -Donner aux élèves les moyens de comprendre le fonctionnement d un texte de théâtre et du théâtre interactif

50 -Jouer les scènes devant un public qui devra interagir (Lien avec le programme d Histoire des Arts avec Arts du spectacle vivant)

51 I) Le fonctionnement du théâtre interactif et les textes de départ : 1)Le fonctionnement du théâtre interactif ou théâtre-forum: Support : Extrait du Théâtre de l opprimé et de Jeux pour acteurs et non acteurs d Augusto Boal ou biographie d Augusto Boal

52 Augusto Boal( ): C est un auteur de textes dramatiques à saveur politique. En 1971, au Brésil, le peuple se révolte contre les manières de faire du gouvernement au pouvoir.

53 La société manifeste pour essayer d obtenir le droit à une vie meilleure. Toutefois, le gouvernement, soutenu par des militaires, fait arrêter ces multiples mouvements de révolte collectifs en usant de techniques très violentes et même sanglantes.

54 C est durant ce même moment qu Augusto Boal est expulsé de son pays sous la pression du pouvoir militaire. M. Boal s exile donc en Argentine où il invente une nouvelle forme de théâtre : le théâtre de l opprimé.

55 Le théâtre de l opprimé c est quoi? Tout d abord, un opprimé est une personne qui subit des injustices, qui est brimée dans sa liberté, qui est soumise à une autorité excessive.

56 Donc, le théâtre de l opprimé est en fait une manière de donner la parole aux gens, à travers le théâtre, pour qu ils puissent exprimer leurs idées. Le théâtre de l opprimé a aussi pour but de ne pas réfléchir sur le passé, mais de préparer le futur.

57 Une des techniques du théâtre de l opprimé: Le théâtre forum : C est un spectacle qui se fait devant public mais il n y a pas d un côté les comédiens et de l autre le public, puisque ce dernier va se transformer en spect-acteur :

58 Une scène comportant un conflit est jouée une première fois devant le public. Cette même scène est rejouée une deuxième fois à l identique. Au cours de celle-ci, un des spectateurs pourra au moment qu il jugera opportun arrêter la scène. Il montera alors sur le plateau et remplacera un des protagonistes de l histoire.

59 En devenant ainsi spect-acteur, il va rejouer la scène avec les comédiens et il pourra changer la réalité de la scène en donnant son point de vue.

60 Les autres comédiens ne vont pas pour autant stopper leur oppression. Au contraire, ils vont la maintenir pour montrer combien il est dur de changer la réalité.

61 Si le spect-acteur ne parvient pas à rompre cette oppression, il sort. La scène est rejouée ; un nouveau spectateur pourra devenir spectacteur et une nouvelle solution sera expérimentée.

62 Il ne s agit pas d apporter ou de trouver la bonne réponse mais d expérimenter ensemble sur scène les pistes, les solutions possibles.

63 Le joker est un personnage important de la séance; il coordonne cette rencontre ; il fait le lien entre les comédiens, les spectateurs et les spectacteurs.

64 Il prépare le public à devenir spectacteur en lui proposant des jeux simples. Au cours de la séance, il tente de pousser la réflexion le plus loin possible.

65 Les textes de départ : Supports possibles avec pour thématique l idée d abus de pouvoir : -Extrait de Voltaire sauve Calas de Michel Mathe avec un passage sur l intolérance religieuse

66 -Extrait de la Controverse de Valladolid de Jean-Claude Carrière (édition Pocket, 2008) vers la fin où le cardinal décide de considérer les Indiens comme des hommes et de prendre à leur place des Africains comme esclaves

67 -Extrait de la Vague de Todd Strasser (éditions Pocket, 2009) où le professeur d Histoire, qui veut faire comprendre les mécanismes du nazisme par une expérimentation pédagogique met en scène ses élèves

68 -Extrait de C était mieux avant d Emmanuel Darley (éditions Actes sud-papiers, 2004) quand le personnage principal veut mettre en place un gouvernement où «c était mieux avant»

69 II) Adaptation des textes pour les jouer : 1)Relecture des textes, compréhension de la situation d oppression et travail d adaptation théâtrale

70 2)Révision des caractéristiques de la mise en scène et répartition des rôles 3)Essai de mise en scène et de jeu de ce texte de départ

71 III) Application des scènes dans le cadre du théâtre interactif (évaluation): 1)Jeu de la scène jusqu à ce que quelqu un intervienne pour éviter la situation d oppression

72 2)Intervention d un ou plusieurs élèves pour modifier cette scène d «oppression» : intervention spontanée ou temps d écriture pour préparer ses arguments avant de les faire intervenir dans la scène

73 3)Nouveau jeu de la scène avec plusieurs interventions possibles jusqu au déblocage de cette situation d oppression

74 4) Intervention possible de comédiens pour aider à la mise en scène et en vue de pouvoir jouer ces scènes devant un public autre que celui de la classe

75 Bibliographie: -Romans et contes, Voltaire, éditions GF L Ingénu, Voltaire, éditions Magnard, Classiques et contemporains, 2002

76 -Jeux pour acteurs et non acteurs, Augusto Boal, éditions La Découverte-Syros, Théâtre de l opprimé, Augusto Boal, éditions La Découverte, 2007

77 Sitographie: -BNF: Le siècle des Lumières: un héritage pour demain index.htm -Informations complètes sur Voltaire (+ œuvres en ligne):

Projet Enseignement de FLE / FLS et supports multimédia

Projet Enseignement de FLE / FLS et supports multimédia Projet Enseignement de FLE / FLS et supports multimédia Parcours Pédagogique Fiche élaborée par Gabriel Picard Titre : «Une histoire de l outre mer : l héritage colonial français» Thèmes : Colonialisme,

Plus en détail

THÉÂTRE EXERCICES EN ÉCRITURE DRAMATIQUE

THÉÂTRE EXERCICES EN ÉCRITURE DRAMATIQUE THÉÂTRE EXERCICES EN ÉCRITURE DRAMATIQUE Au regard des programmes-cadres Éducation artistique, Le curriculum de l Ontario, 9e et 10e année 2010 (révisé) et Éducation artistique, Le curriculum de l Ontario

Plus en détail

eduscol Ressources pour la voie professionnelle Français Ressources pour les classes préparatoires au baccalauréat professionnel

eduscol Ressources pour la voie professionnelle Français Ressources pour les classes préparatoires au baccalauréat professionnel eduscol Ressources pour la voie professionnelle Ressources pour les classes préparatoires au baccalauréat professionnel Français Présentation des programmes 2009 du baccalauréat professionnel Ces documents

Plus en détail

Objectifs (socio-) culturels : découvrir des œuvres et des auteurs de tous pays ; inciter à la lecture.

Objectifs (socio-) culturels : découvrir des œuvres et des auteurs de tous pays ; inciter à la lecture. Un livre toujours Thèmes Cinéma, littérature, musique, théâtre. Concept Dans «Un livre toujours», comme dans «Un livre un jour», Olivier Barrot présente un livre, en 3 minutes seulement, pour donner aux

Plus en détail

PROGRAMME PROJET CPGE

PROGRAMME PROJET CPGE M. Le Monze 2012-2013 PROGRAMME PROJET CPGE NIVEAU PREMIERE Axes : 1. Présentation des CPGE et de leurs débouchés 2. Méthodes de travail au lycée et dans ces classes 3. Les caractéristiques et problématiques

Plus en détail

Programmes de Français Baccalauréat Professionnel. Distinguer information, commentaire, prise de position

Programmes de Français Baccalauréat Professionnel. Distinguer information, commentaire, prise de position Programmes de Français Baccalauréat Professionnel Classe de 2 nde Sujet Interrogations Contenus et mise en œuvre Construction de l information Les médias disent-ils la vérité? Comment s assurer du bien

Plus en détail

La série L est revalorisée

La série L est revalorisée La série L est revalorisée «elle devient une série d excellence pour les langues» Option LVE de 3 H = Un enseignement obligatoire de 2H = LV1 ou 2 ou LV3 approfondie education.gouv.fr Bulletin officiel

Plus en détail

«Le parcours artistique et culturel de l'enfant à l'école en lien avec l'histoire des arts»

«Le parcours artistique et culturel de l'enfant à l'école en lien avec l'histoire des arts» «Le parcours artistique et culturel de l'enfant à l'école en lien avec l'histoire des arts» Objectifs généraux : - favoriser les liens entre la connaissance et la sensibilité - développer le dialogue entre

Plus en détail

Littérature au cycle 3. Atelier des suppléants Valence, 4.01.12 DDEC 07 / 26

Littérature au cycle 3. Atelier des suppléants Valence, 4.01.12 DDEC 07 / 26 Littérature au cycle 3 Atelier des suppléants Valence, 4.01.12 DDEC 07 / 26 Littérature et programme 2008 SOCLE COMMUN Compétence 1 : Maîtrise de la langue française lire seul des textes du patrimoine

Plus en détail

Séquence l esprit des lumières : le combat pour une pensée libre.

Séquence l esprit des lumières : le combat pour une pensée libre. Séquence l esprit des lumières : le combat pour une pensée libre. - Quelles armes littéraires les philosophes des Lumières ont-ils léguées aux générations suivantes pour dénoncer l injustice?- En quoi

Plus en détail

Unité centrale de la formation des cadres. Centres régionaux des métiers d éducation et de formation (Crmef)

Unité centrale de la formation des cadres. Centres régionaux des métiers d éducation et de formation (Crmef) Centres régionaux des métiers d éducation et de formation (Crmef) Programme du concours d accès au cycle de préparation à l Agrégation de français 1 1: Introduction générale Les épreuves du concours d

Plus en détail

RÉSUMÉ DES NORMES ET MODALITÉS D ÉVALUATION AU SECONDAIRE

RÉSUMÉ DES NORMES ET MODALITÉS D ÉVALUATION AU SECONDAIRE , chemin de la côte Saint-Antoine Westmount, Québec, HY H7 Téléphone () 96-70 RÉSUMÉ DES NORMES ET MODALITÉS D ÉVALUATION AU SECONDAIRE À TRANSMETTRE AU PARENTS Année scolaire 0-0 Document adapté par Tammy

Plus en détail

Réaliser la fiche de lecture du document distribué en suivant les différentes étapes de la méthodologie (consulter le support du TD!

Réaliser la fiche de lecture du document distribué en suivant les différentes étapes de la méthodologie (consulter le support du TD! Réaliser la fiche de lecture du document distribué en suivant les différentes étapes de la méthodologie (consulter le support du TD!) 1. Réaliser la note sur l auteur (bien lire le document, utiliser Internet)

Plus en détail

OBJECTIFS DE L ACTIVITE

OBJECTIFS DE L ACTIVITE Approche par les albums OBJECTIFS DE L ACTIVITE - Etre capable de reconnaitre et identifier un sentiment sur un support, en soi ou chez l autre et contrôler cette émotion : - Apprendre à repérer les caractères

Plus en détail

Joëlle Bolot, Stéphane Cipriani.

Joëlle Bolot, Stéphane Cipriani. Joëlle Bolot, Stéphane Cipriani. Sommaire Programme, Capacités (http://www.education.gouv.fr/cid50636/ mene0925419a.html) Dossier documentaire d histoire géographie en CAP : Note de cadrage de l épreuve.

Plus en détail

Problématique : Comment Molière est-il parvenu à faire de Dom Juan, personnage hypocrite et libertin un personnage mythique?

Problématique : Comment Molière est-il parvenu à faire de Dom Juan, personnage hypocrite et libertin un personnage mythique? SEQUENCE BAC PROFESSIONNEL Dom Juan ou Le festin de pierre de Molière (1665) Etude du genre théâtral Problématique : Comment Molière est-il parvenu à faire de Dom Juan, personnage hypocrite et libertin

Plus en détail

De la source à l information : les relais 1 originels

De la source à l information : les relais 1 originels La construction de l information Préambule : L équipe a eu beaucoup de mal à cerner le terme «construction» qui est au centre de cet objet d étude. Après réflexion, il semble que cela vient du fait que

Plus en détail

5/LES APPRENTISSAGES SCOLAIRES

5/LES APPRENTISSAGES SCOLAIRES 1 er DEGRE 5/LES APPRENTISSAGES B/ACTIVITES DECOUVERTE Mettre en commun les connaissances des participants. Questionner oralement : Devez-vous payer pour que votre enfant aille à l école? Connaissez-vous

Plus en détail

Lire pour préparer un travail

Lire pour préparer un travail Leçon LA LECTURE 5 Choisir ses sources documentaires 1 EFFICACE Lire pour préparer un travail Leçon 5 Choisir ses sources documentaires Avertissement Dans la présente leçon, on se préoccupe du choix adéquat

Plus en détail

ENSEIGNEMENT MORAL ET CIVIQUE. S. COUSTIER CPAIEN Oullins Décembre 2015

ENSEIGNEMENT MORAL ET CIVIQUE. S. COUSTIER CPAIEN Oullins Décembre 2015 ENSEIGNEMENT MORAL ET CIVIQUE S. COUSTIER CPAIEN Oullins Décembre 2015 RESSOURCES PEDAGOGIQUES SITE EDUSCOL dont sont extraits les documents du dossier mis à disposition GESTES PROFESSIONNELS GLOSSAIRE

Plus en détail

Le patinage artistique à l école

Le patinage artistique à l école Le patinage artistique à l école Serge Laget C.P.C. Lyon VII - juin 2000 - avec la participation des éducateurs sportifs de la Ville de Lyon des C.P.C. du groupe Ville de Lyon Présentation du dossier :

Plus en détail

La méthode de travail efficace. Apprendre les leçons par la rédaction de fiche de travail

La méthode de travail efficace. Apprendre les leçons par la rédaction de fiche de travail La méthode de travail efficace Pour réussir ses études, il faut avant tout une bonne stratégie d apprentissage en organisant très méthodiquement sa façon d apprendre. Organiser un planning de travail La

Plus en détail

Guide pédagogique pour le public scolaire

Guide pédagogique pour le public scolaire Guide pédagogique pour le public scolaire Nous voyons des connexions entre ce qui est enseigné à l'école et les thématiques que nous abordons durant le Salon. Par le biais de notre programme, nous cherchons

Plus en détail

La publicité dans les programmes scolaires

La publicité dans les programmes scolaires Rectorat de Lyon Délégation Académique au Numérique Éducatif - DANE La publicité dans les programmes scolaires Edwige Jamin CLEMI / DANE de Lyon Janvier 2015 La publicité dans les programmes du collège

Plus en détail

Ce projet nécessite environ 6 leçons préparatoires avant la journée de rencontre. Étape 1 - Définition du projet commun avec les élèves

Ce projet nécessite environ 6 leçons préparatoires avant la journée de rencontre. Étape 1 - Définition du projet commun avec les élèves Projet Musique Le thème est la musique avec une rencontre basée sur plusieurs ateliers à ce sujet. Les élèves des classes partenaires se retrouveront la matinée pour participer à des ateliers autour de

Plus en détail

La production d écrits. Programmation Cycle 3. École des 3 Fontaines Dambenois Stage École 2005

La production d écrits. Programmation Cycle 3. École des 3 Fontaines Dambenois Stage École 2005 La production d écrits Programmation Cycle 3 École des 3 Fontaines Dambenois Stage École 2005 Production d'écrits Programmation Cycle 3 1 Conférence pédagogique / Stage École Trois Fontaines Dambenois,

Plus en détail

THEATRE FORUM. Education à la santé Tabac, alcool, cannabis Addiction internet et jeux vidéos Prévention des conduites à risques.

THEATRE FORUM. Education à la santé Tabac, alcool, cannabis Addiction internet et jeux vidéos Prévention des conduites à risques. C o m p a g n i e N o c t i l u s T h é â t r e THEATRE FORUM Saison 11 /12 Education à la santé Tabac, alcool, cannabis Addiction internet et jeux vidéos Prévention des conduites à risques NOCTILUS THEATRE

Plus en détail

Organisation de la classe de seconde générale et technologique, au Lycée Pierre LAGOURGUE. Le nouveau lycée d enseignement général et technologique

Organisation de la classe de seconde générale et technologique, au Lycée Pierre LAGOURGUE. Le nouveau lycée d enseignement général et technologique Organisation de la classe de seconde générale et technologique, au Lycée Pierre LAGOURGUE 1 Organisation de la classe de seconde générale et technologique, au lycée Pierre LAGOURGUE ENSEIGNEMENTS OBLIGATOIRES

Plus en détail

FICHE ACTION N 7 [2009-2010]

FICHE ACTION N 7 [2009-2010] FICHE ACTION N 7 [2009-2010] Intitulé: conseil d élèves Niveau(x) ou cycle(s): tous Nombre d enseignants concernés : 3 la directrice, parents élus, représentant de l IEN, représentant de la mairie Nombre

Plus en détail

LE PROGRAMME DES CLASSES DE BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL EN FRANÇAIS

LE PROGRAMME DES CLASSES DE BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL EN FRANÇAIS A. Armand IGEN lettres avril 2009-1 LE PROGRAMME DES CLASSES DE BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL EN FRANÇAIS Cette présentation du programme de français pour les classes de seconde, première, et terminale du

Plus en détail

Valisette architecture

Valisette architecture Valisette architecture Qu est-ce qu un bâtiment, quels sont ses formes et ses usages? jeu des façades & à la découverte d un bâtiment - Repérer et comparer différents éléments d architecture. - Acquérir

Plus en détail

PROGRAMME DE LANGUES VIVANTES DE LA VOIE PROFESSIONNELLE

PROGRAMME DE LANGUES VIVANTES DE LA VOIE PROFESSIONNELLE PROGRAMME DE LANGUES VIVANTES DE LA VOIE PROFESSIONNELLE Proposition d aide à la mise en œuvre pédagogique Domaine : SE CULTIVER ET SE DIVERTIR Programme National de pilotage Séminaire «Mise en œuvre pédagogique

Plus en détail

Deux exemples de paragraphes, donnés en contre-point l un de l autre :

Deux exemples de paragraphes, donnés en contre-point l un de l autre : Un exemple d utilisation des TICE en classe : Correction de devoir appuyée sur la projection au TBI de paragraphes écrits par les élèves. Outils informatiques utilisés : - ordinateur et scanner à la maison

Plus en détail

REPUBLIQUE ET FAIT RELIGIEUX DEPUIS 1880

REPUBLIQUE ET FAIT RELIGIEUX DEPUIS 1880 REPUBLIQUE ET FAIT RELIGIEUX DEPUIS 1880 «La grande idée, la notion fondamentale de l Etat laïque, c est-àdire la délimitation profonde entre le temporel et le spirituel, est entrée dans nos mœurs de manière

Plus en détail

Séquence : création de films d animation

Séquence : création de films d animation Animation pédagogique : TNI et maîtrise de la langue (mercredi 12 décembre 2012) Compétences du socle (palier2):. DIRE. LIRE - Compétence1 maîtrise de la langue :. ECRIRE.ETUDE DE LA LANGUE Séquence :

Plus en détail

Organisme indépendant dont la mission consiste à mieux sensibiliser la population à l'histoire et à la citoyenneté canadiennes. Chaque année, plus de

Organisme indépendant dont la mission consiste à mieux sensibiliser la population à l'histoire et à la citoyenneté canadiennes. Chaque année, plus de Organisme indépendant dont la mission consiste à mieux sensibiliser la population à l'histoire et à la citoyenneté canadiennes. Chaque année, plus de huit millions de Canadiens accèdent à nos programmes,

Plus en détail

Défi lecture 2011-12

Défi lecture 2011-12 Défi lecture 201112 Contexte : Travail à partir des sélections du prix des incorruptibles 20062011.. Historique : Créé en 1988 par des libraires avec la collaboration de Françoise Xenakis, présidente d'honneur,

Plus en détail

Histoires des arts : plans possibles pour le passage de l épreuve orale

Histoires des arts : plans possibles pour le passage de l épreuve orale Histoires des arts : plans possibles pour le passage de l épreuve orale Vous devrez être capable de : Situer l œuvre dans le temps, dans l espace et dans son contexte historique, social ou artistique Analyser

Plus en détail

MAITRISE DU LANGAGE ET DE LA LANGUE FRANCAISE au cycle 2 (programmes 2007)

MAITRISE DU LANGAGE ET DE LA LANGUE FRANCAISE au cycle 2 (programmes 2007) MAITRISE DU LANGAGE ET DE LA LANGUE FRANCAISE au cycle 2 (programmes 2007) Ces tableaux reprennent les compétences des programmes 2007. Ils servent de référentiel commun à tous les enseignants du cycle

Plus en détail

série sciences et technologies du management et de la gestion STMG Livret scolaire pour l examen du baccalauréat technologique

série sciences et technologies du management et de la gestion STMG Livret scolaire pour l examen du baccalauréat technologique Livret scolaire pour l examen du baccalauréat technologique arrêté du 6 décembre 2012 série sciences et technologies du management et de la gestion STMG nom de l'élève prénoms date de naissance nom et

Plus en détail

Master Métiers de l Enseignement, de l Education et de la Formation Mention «Second degré» Parcours Philosophie

Master Métiers de l Enseignement, de l Education et de la Formation Mention «Second degré» Parcours Philosophie Master Métiers l Enseignement, l Education et la Formation Mention «Second gré» Parcours Philosophie 1- Présentation générale du parcours : La mention Second gré parcours Philosophie du master MEEF est

Plus en détail

CO-INTERVENTION. Deux situations pour provoquer le débat: la co-intervention dans le cadre de la prévention. Ex: langage en GS

CO-INTERVENTION. Deux situations pour provoquer le débat: la co-intervention dans le cadre de la prévention. Ex: langage en GS CO-INTERVENTION Deux situations pour provoquer le débat: la co-intervention dans le cadre de la prévention. Ex: langage en GS la co-intervention dans le cadre de la remédiation: ex mathématique en CE2

Plus en détail

ATELIERS THEATRE. Théâtre Découverte:

ATELIERS THEATRE. Théâtre Découverte: ATELIERS THEATRE Théâtre Découverte: Pour les plus jeunes (cycle2) Découverte du théâtre par le biais du mime, de jeux d imitation, d improvisations, travail de l expressivité, et apprentissage de la collaboration

Plus en détail

Partie IV. Responsabilité humaine En termes de santé et d environnement

Partie IV. Responsabilité humaine En termes de santé et d environnement Partie IV Responsabilité humaine En termes de santé et d environnement Forum santé et environnement 24/11 et 25/11 Pour chaque intervention, notez ce que vous avez retenu. Les addictions : Le don d organes

Plus en détail

Text Types and Purposes

Text Types and Purposes Text Types and Purposes College and Career Readiness (CCR) Anchor Standard 1: Ecrire une composition avec une idée principale, claire, explicite ou implicite en utilisant des éléments et des arguments

Plus en détail

Tapori France ATD Quart Monde 2014 1/5

Tapori France ATD Quart Monde 2014 1/5 1/5 Les enfants, acteurs essentiels du combat contre les idées reçues. Prendre en compte leur parole et les actes concrets qu ils posent. Réfléchir et débattre ensemble PROPOSER UN DEBAT PHILO Il s'agit

Plus en détail

L OPTION CINÉMA AUDIOVISUEL AU LYCÉE ALBERT CAMUS

L OPTION CINÉMA AUDIOVISUEL AU LYCÉE ALBERT CAMUS L OPTION CINÉMA AUDIOVISUEL AU LYCÉE ALBERT CAMUS QU EST- CE QUE L OPTION CINÉMA- AUDIOVISUEL? L option Cinéma Audiovisuel (CAV) fait partie des enseignements artistiques proposés au lycée. Le lycée Albert

Plus en détail

1. ARTS, VILLES, POLITIQUES ET SOCIÉTÉS _arts et villes au XX e siècle. _les artistes et l'architecture

1. ARTS, VILLES, POLITIQUES ET SOCIÉTÉS _arts et villes au XX e siècle. _les artistes et l'architecture histoire des arts au lycée option de détermination option facultative sitographie _1 SITOGRAPHIE 1. DES SITES EN LIEN AVEC LE PROGRAMME DE TERMINALE [OPTION DE DÉTERMINATION] 1. ARTS, VILLES, POLITIQUES

Plus en détail

FICHE N 8 «Lire-écrire-publier» à partir des ressources en ligne de la BnF : un atelier éditorial Pascale Hellégouarc h, université Paris 13

FICHE N 8 «Lire-écrire-publier» à partir des ressources en ligne de la BnF : un atelier éditorial Pascale Hellégouarc h, université Paris 13 titre trop long FICHE N 8 «Lire-écrire-publier» à partir des ressources en ligne de la BnF : un atelier éditorial Pascale Hellégouarc h, université Paris 13 Niveau et thème de programme Terminale L, «Lire-écrire-publier»

Plus en détail

Rencontres au Castelnau ou.. quand les auteurs s en vont au champ. Sandrine Trochet. Enseignante Castelnau Barbarens.

Rencontres au Castelnau ou.. quand les auteurs s en vont au champ. Sandrine Trochet. Enseignante Castelnau Barbarens. Rencontres au Castelnau ou.. quand les auteurs s en vont au champ Sandrine Trochet. Enseignante Castelnau Barbarens. 1,Un constat : Il existe de fortes inégalités entre les écoles quant à l accès à la

Plus en détail

Initiation et réalisation BD. Création d univers et dialogué. Réalisation d un récit de A à Z. Découpage et storyboard. Mise en couleur numérique

Initiation et réalisation BD. Création d univers et dialogué. Réalisation d un récit de A à Z. Découpage et storyboard. Mise en couleur numérique Initiation bande dessinée La semaine du 21 au 25 avril 2014 De 9h30 à 16h30 Module Scénario BD du 7 et 8 décembre 2013 du 11 et 12 janvier 2013 Tous les mardis du 21 janvier au 8 avril 2014 Module Dessin

Plus en détail

Projet disciplinaire d ouverture culturelle en Lettres Histoire. «Paris ville cosmopolite, citoyenne et de diversités culturelles»

Projet disciplinaire d ouverture culturelle en Lettres Histoire. «Paris ville cosmopolite, citoyenne et de diversités culturelles» Lycée Professionnel Jules MICHELET 1, rue Jules Michelet 94120 FONTENAY SOUS BOIS Tél. : 01.48.75.64.85 Fax : 01.48.75.80.87 Projet disciplinaire d ouverture culturelle en Lettres Histoire THEME «Paris

Plus en détail

FORMATION L ENFANT ET LE JEU

FORMATION L ENFANT ET LE JEU FORMATION L ENFANT ET LE JEU Le jeu est au cœur du métier de l animateur car il est un moyen de connaître, de comprendre et d accompagner l enfant dans son développement. Les enjeux éducatifs liés au jeu

Plus en détail

Auteurs, illustrateurs, traducteurs en Lorraine Fiche de recensement

Auteurs, illustrateurs, traducteurs en Lorraine Fiche de recensement Auteurs, illustrateurs, traducteurs en Lorraine Fiche de recensement Juin 2012 - Version WORD disponible sur demande à cr-livre@lorraine.eu, toutes les réponses sont facultatives à l exception de vos noms,

Plus en détail

«Dire et écrire» pour réaliser une composition en travail collaboratif en géographie. Agnès Dullin, lycée J. Racine 20 rue du Rocher, 75008 Paris

«Dire et écrire» pour réaliser une composition en travail collaboratif en géographie. Agnès Dullin, lycée J. Racine 20 rue du Rocher, 75008 Paris «Dire et écrire» pour réaliser une composition en travail collaboratif en géographie Agnès Dullin, lycée J. Racine 20 rue du Rocher, 75008 Paris OBJECTIFS 1- Niveau et insertion dans la programmation 2-

Plus en détail

Niveau de recrutement : Bac. Année de sortie : Bac + 3. Durée de la formation : 6 semestres

Niveau de recrutement : Bac. Année de sortie : Bac + 3. Durée de la formation : 6 semestres Licence lettres et langues, mention Lettres modernes Nature : Formation diplômante Diplôme national Lieu d'enseignement : Lyon Niveau de recrutement : Bac Année de sortie : Bac + 3 Durée de la formation

Plus en détail

Renardot et le souvenir volé (I. Wlodarczyk et Thanh Portal) éditions du Caïman Proposition d exploitation en classes de GS ou CP

Renardot et le souvenir volé (I. Wlodarczyk et Thanh Portal) éditions du Caïman Proposition d exploitation en classes de GS ou CP Renardot et le souvenir volé (I. Wlodarczyk et Thanh Portal) éditions du Caïman Proposition d exploitation en classes de GS ou CP En amont d'une lecture offerte Échanger, s exprimer Inventer une histoire

Plus en détail

mention : Métiers de l Enseignement, de l Éducation et de la Formation / second degré (MEEF) parcours : Lettres Modernes (CAPES)

mention : Métiers de l Enseignement, de l Éducation et de la Formation / second degré (MEEF) parcours : Lettres Modernes (CAPES) mention : Métiers de l Enseignement, de l Éducation et de la Formation / second degré (MEEF) parcours : Lettres Modernes (CAPES) responsable : Jean-Marc Vercruysse - SEMESTRE 1 - ECU 1 : Questions de littérature

Plus en détail

Stage New Delhi octobre 2012

Stage New Delhi octobre 2012 Stage New Delhi octobre 2012 «L école du socle : donner du sens et des contenus à la continuité pédagogique» Enseignement de la langue française École : BO n 3-19 juin 2008 / BO n 1 du 5 janvier 2012 programmes

Plus en détail

FRANCAIS. Introduction. II - Démarches. I - Finalités. Bulletin officiel spécial n 2 du 19 février 2009 1/11. Ministère de l'éducation nationale

FRANCAIS. Introduction. II - Démarches. I - Finalités. Bulletin officiel spécial n 2 du 19 février 2009 1/11. Ministère de l'éducation nationale FRANCAIS Bulletin officiel spécial n 2 du 19 février 2009 Introduction L enseignement du français dans les classes préparatoires au baccalauréat professionnel poursuit les exigences de l enseignement du

Plus en détail

COMPTE-RENDU DE LA RENCONTRE PROFESSIONNELLE «INTRODUCTION AUX OUTILS FONDAMENTAUX DE LECTURE ET D ANALYSE DES SCENARIOS» I PAGE 1

COMPTE-RENDU DE LA RENCONTRE PROFESSIONNELLE «INTRODUCTION AUX OUTILS FONDAMENTAUX DE LECTURE ET D ANALYSE DES SCENARIOS» I PAGE 1 I PAGE 1 LE CADRE Rencontre professionnelle organisée par Films en Bretagne, en partenariat avec Groupe Ouest et Clair Obscur. Dans le cadre du Festival Travelling 2015. Lundi 9 février 2015 I Rennes SEMINAIRE

Plus en détail

D art d art. Thèmes. Concept. Contenu. Le site de l émission. Objectifs. Art, cinéma, littérature, musique

D art d art. Thèmes. Concept. Contenu. Le site de l émission. Objectifs. Art, cinéma, littérature, musique D art d art Thèmes Art, cinéma, littérature, musique Concept «D art d art» est une émission qui fait découvrir ou redécouvrir une œuvre d art au téléspectateur. Cette émission présente l artiste et ses

Plus en détail

INSTITUT de THEATRE FRANCOPHONE DE POLOGNE. Programme de développement des pratiques théâtrales dans des classes de FLE

INSTITUT de THEATRE FRANCOPHONE DE POLOGNE. Programme de développement des pratiques théâtrales dans des classes de FLE INSTITUT de THEATRE FRANCOPHONE DE POLOGNE Programme de développement des pratiques théâtrales dans des classes de FLE Lycée / septembre 2015 - juin 2018 Rapport sur l activité théâtrale en français dans

Plus en détail

LA LITTÉRATURE À L ÉCOLE MATERNELLE

LA LITTÉRATURE À L ÉCOLE MATERNELLE LA LITTÉRATURE À L ÉCOLE MATERNELLE «CE NE SONT PAS LES LIVRES QUI SONT IMPORTANTS MAIS CE QUE L ON FAIT AVEC EUX, CE QU ILS PERMETTENT DE RESSENTIR, DE COMPRENDRE, DE TRANSFORMER, DE QUESTIONNER» AFL

Plus en détail

EPREUVE ORALE D ENTRETIEN DOMAINE DES ARTS VISUELS

EPREUVE ORALE D ENTRETIEN DOMAINE DES ARTS VISUELS EPREUVE ORALE D ENTRETIEN DOMAINE DES ARTS VISUELS Concours concernés : - Concours externe de recrutement de professeurs des écoles - Concours externe spécial de recrutement de professeurs des écoles -

Plus en détail

La reine des fourmis a disparu. Fred Bernard / François Roca

La reine des fourmis a disparu. Fred Bernard / François Roca La reine des fourmis a disparu. Fred Bernard / François Roca I- Découverte. Objectif : Créer un horizon d attente. 2 entrées sont proposées au choix : 1) Support : «Bizarre, mais vrai.» : découverte d

Plus en détail

FICHES DE REVISIONS LITTERATURE

FICHES DE REVISIONS LITTERATURE Fiche n 1 : Les 4 types de texte Fiche n 2 : La situation d énonciation 1- Le texte narratif qui sert à raconter 2- Le texte descriptif qui sert à faire voir 3- Le texte explicatif qui sert à faire comprendre

Plus en détail

ANNEE SCOLAIRE 2013/2014

ANNEE SCOLAIRE 2013/2014 CALENDRIER PREVISIONNEL DES FORMATIONS «LIRE ET FAIRE LIRE» PROPOSEES PAR LA COORDINATION FOL/UDAF DU MAINE ET LOIRE Et COUPON DE PRE-INSCRIPTION JOINT AU CALENDRIER départementale Lire et Faire Lire du

Plus en détail

CLASSE DE 3 ème. Présentation de l année

CLASSE DE 3 ème. Présentation de l année CLASSE DE 3 ème Présentation de l année Quelques points de repères pour l année de 3 ème 1 er trimestre Informations La classe rencontre la conseillère d Orientation Réunion d information parents / direction

Plus en détail

Accompagnement à la médiation culturelle : propositions d actions pour les travailleurs sociaux, animateurs et bénévoles des structures sociales

Accompagnement à la médiation culturelle : propositions d actions pour les travailleurs sociaux, animateurs et bénévoles des structures sociales Accompagnement à la médiation culturelle : propositions d actions pour les travailleurs sociaux, animateurs et bénévoles des structures sociales partenaires 1 Encore L accompagnement à la médiation culturelle

Plus en détail

100 papiers, de Jeanne Taboni Misérazzi, illustré par Matt7ieu Radenac, éditions du Caïman Utilisation en classe de GS

100 papiers, de Jeanne Taboni Misérazzi, illustré par Matt7ieu Radenac, éditions du Caïman Utilisation en classe de GS 100 papiers, de Jeanne Taboni Misérazzi, illustré par Matt7ieu Radenac, éditions du Caïman Utilisation en classe de GS En amont d'une lecture offerte S approprier le langage Activités Échanger, s exprimer

Plus en détail

Le Master Littérature et Cinéma & Le Laboratoire de Recherche sur l Histoire, le Patrimoine, la Culture et le Développement Régional.

Le Master Littérature et Cinéma & Le Laboratoire de Recherche sur l Histoire, le Patrimoine, la Culture et le Développement Régional. Le Master Littérature et Cinéma & Le Laboratoire de Recherche sur l Histoire, le Patrimoine, la Culture et le Développement Régional Organisent Un colloque national sur le thème : Littérature, Cinéma et

Plus en détail

RÉSUMÉ DES NORMES ET MODALITÉS D ÉVALUATION À L INTENTION DES PARENTS

RÉSUMÉ DES NORMES ET MODALITÉS D ÉVALUATION À L INTENTION DES PARENTS École secondaire Louis-Philippe-Paré 235, boulevard Brisebois, Châteauguay (Québec) J6K 3X4 Téléphone : 514 380-8899 Télécopieur : 450 692-0031 Site Web : http://lpp.csdgs.qc.ca/ Courriel : lpp@csdgs.qc.ca

Plus en détail

Déroulement / consignes Durée Remarques

Déroulement / consignes Durée Remarques : Projet de littérature et production d écrit : Lire et écrire des parodies* de contes : comprendre en le lisant silencieusement un texte littéraire court formuler dans ses propres mots une lecture entendue

Plus en détail

La relation textes/images à l école primaire

La relation textes/images à l école primaire La relation textes/images à l école primaire Réaliser des Vidéos, des BD et des photos romans Un dossier proposé par Fabienne Dachet Maître formateur CD 77 Réaliser un photo roman au C2 CE1 Insérer de

Plus en détail

CORRIGÉ DE L ÉPREUVE DE FRANÇAIS

CORRIGÉ DE L ÉPREUVE DE FRANÇAIS Session : principale 2014 Sections : Sciences techniques I- ÉTUDE DE TEXTE : A- Compréhension/ CORRIGÉ DE L ÉPREUVE DE FRANÇAIS QUESTIONS ET COMMENTAIRES 1- Quel avantage de la calculette l auteur présente-t-il

Plus en détail

Guide méthodologique 4

Guide méthodologique 4 N/Réf : X2 217 012 Collection Guides méthodologiques Comment réaliser un travail de recherche Guide méthodologique 4 Louis Gaudreau Conseiller en documentation Centre des médias Septembre 2007 TABLE DES

Plus en détail

Pondération des compétences 2011-2012

Pondération des compétences 2011-2012 des compétences 2011-2012 Éducation préscolaire, enseignement primaire et enseignement secondaire Addenda au Programme de formation de l école québécoise Direction de l évaluation, MELS Document de travail

Plus en détail

BTS DESIGN GRAPHIQUE option A : communication et médias imprimés

BTS DESIGN GRAPHIQUE option A : communication et médias imprimés BTS DESIGN GRAPHIQUE option A : communication et médias imprimés Le BTS Design graphique a pour fondement la conceptualisation et la création de produits de communication au service d un particulier, d

Plus en détail

ANNEXE 2 : L'AP en première

ANNEXE 2 : L'AP en première ANNEXE 2 : L'AP en première GRILLE DE CONSTRUCTION D'UNE SEQUENCE D'ACCOMPAGNEMENT PERSONNALISÉ Intitulé de la séquence Lien avec les Intitulé de la séquence déroulé des activités Des cartes par anamorphose

Plus en détail

CONTEXTE PÉDAGOGIQUE

CONTEXTE PÉDAGOGIQUE CONTEXTE PÉDAGOGIQUE Le principe L Isoloir est un dispositif participatif en ligne innovant, ludique et interactif, simple à mettre en œuvre et qui ménage une véritable place aux enseignants. Face à la

Plus en détail

TOUTES LES QUESTIONS SUR DGEMC

TOUTES LES QUESTIONS SUR DGEMC TOUTES LES QUESTIONS SUR DGEMC DGEMC, c'est quoi? DGEMC peut-il être choisi en Première? Si je choisis DGEMC en Terminale, est-ce que je suis obligé(e) d'abandonner ma spécialité de Première? Est-ce que

Plus en détail

Trame de restitution des ateliers menés en classe IEN Landivisiau 2011. Conception et mise en œuvre d une séquence de lecture au CM

Trame de restitution des ateliers menés en classe IEN Landivisiau 2011. Conception et mise en œuvre d une séquence de lecture au CM Conception et mise en œuvre d une séquence de lecture au CM ECOLE : Penzé Niveau de classe : CE2 CM1 CM2 ENSEIGNANTE : Aline Doillon Janvier Février 2011 A- Choix des items travaillés (programmes 2008)

Plus en détail

Caligula. d Albert Camus. Séquence. Introduction : L intérêt pédagogique SOMMAIRE

Caligula. d Albert Camus. Séquence. Introduction : L intérêt pédagogique SOMMAIRE Séquence Caligula d Albert Camus Fiche pédagogique réalisée par Kim-Lan Delahaye, professeure de Lettres modernes dans les Hauts-de-Seine. SOMMAIRE Séance 1 La scène d exposition p. 2 (classe de Troisième)

Plus en détail

Ressources pédagogiques

Ressources pédagogiques Centre d apprentissage Ressources pédagogiques www.collectionscanada.gc.ca/education/ Primaire Intermédiaire Secondaire Primaire (de 4 à 11 ans) PIKA : base de données sur la littérature canadienne pour

Plus en détail

METHODE IDENTIFIER LA NATURE D UN DOCUMENT

METHODE IDENTIFIER LA NATURE D UN DOCUMENT METHODE IDENTIFIER LA NATURE D UN DOCUMENT Dire «ce document est un texte» ou «c est un tableau de statistiques», cela ne suffit pas à donner avec précision la nature d un document. Plus cette nature est

Plus en détail

Le carnet culturel n est pas. Comment le mettre en place et le faire vivre en classe?

Le carnet culturel n est pas. Comment le mettre en place et le faire vivre en classe? Année 2012-2013 Circonscription de Tours Centre Le carnet culturel Comment le mettre en place et le faire vivre en classe? Proposition des formateurs à compléter par les observations des enseignants Le

Plus en détail

Créer une Image Active du monument aux morts Collège

Créer une Image Active du monument aux morts Collège Créer une Image Active du monument aux morts Collège Proposition d exploitation pédagogique Objectifs pédagogiques Concevoir et produire une ressource documentaire synthétique sur le monument aux morts.

Plus en détail

L ENSEIGNEMENT DU FRANçAIS AU COLLÈGE ET AU LYCÉE

L ENSEIGNEMENT DU FRANçAIS AU COLLÈGE ET AU LYCÉE L ENSEIGNEMENT DU FRANçAIS AU COLLÈGE ET AU LYCÉE Les tableaux ci-dessous ont été élaborés en regroupant dans un cadre commun de présentation les éléments constitutifs des programmes des lycées et des

Plus en détail

Education à la route

Education à la route Education à la route de chez moi à l'école... en sécurité LIVRET PEDAGOGIQUE Sommaire 2. aide méthodologique au projet d action 3/4. quelques pistes de travail autour du Roman-Photo 5. Roman-Photo et constructions

Plus en détail

II- L'environnement matériel des séances d histoire

II- L'environnement matériel des séances d histoire Magali Chapelet-Guirriec - Pierrick Friquet Circonscription de Brest - Nord - Novembre 2012 Enseigner l'histoire en cycle 3 «Si nous voulons être les acteurs responsables de notre propre avenir, nous avons

Plus en détail

2 Quels usages peut-on faire du focus group? Encadré 1 L utilisation du focus group en évaluation. Explicitation Restitution. Usages du focus group

2 Quels usages peut-on faire du focus group? Encadré 1 L utilisation du focus group en évaluation. Explicitation Restitution. Usages du focus group LE FOCUS GROUP 1 Pourquoi utiliser cet outil en évaluation? Un focus group est un type d entretien de groupe composé de personnes concernées par une politique de développement ou une intervention. Il est

Plus en détail

Scénario n 18 : RÉALISER UN CARNET DE VOYAGE NUMÉRIQUE VIA MADMAGZ PORTANT SUR LA GESTION DE L EAU

Scénario n 18 : RÉALISER UN CARNET DE VOYAGE NUMÉRIQUE VIA MADMAGZ PORTANT SUR LA GESTION DE L EAU Scénario n 18 : RÉALISER UN CARNET DE VOYAGE NUMÉRIQUE VIA MADMAGZ PORTANT SUR LA GESTION DE L EAU SUJET(S) : Production par les élèves de ressources numériques / Former à la veille et à la diffusion de

Plus en détail

Mundaneum. Les collecteurs de mondes. RENAISSANCE 2.0: Voyage aux origines du Web. Dossier du professeur

Mundaneum. Les collecteurs de mondes. RENAISSANCE 2.0: Voyage aux origines du Web. Dossier du professeur Mundaneum RENAISSANCE 2.0: Voyage aux origines du Web Les collecteurs de mondes Dossier du professeur 1. Présentation de l animation Description Cet outil pédagogique a pour but de mettre l élève au centre

Plus en détail

Des livres de français, avantages, inconvénients

Des livres de français, avantages, inconvénients Des livres de, avantages, inconvénients Les livres référencés dans le tableau sont disponibles à l'ien. La liste n'est pas exhaustive. Les titres marqués d'une * nous semblent particulièrement intéressants.

Plus en détail

L orientation en classe de seconde

L orientation en classe de seconde L orientation en classe de seconde Mercredi 26 février 2014 Adeline Neumann-Rosselot, Jean-Yves Guarneri Personne ressource information orientation Lycée Français International de Hong Kong Plan de la

Plus en détail

EPREUVE D ADMISSION LE MEMOIRE

EPREUVE D ADMISSION LE MEMOIRE EPREUVE D ADMISSION LE MEMOIRE RAPPEL CALENDRIER DE L EXAMEN RAPPEL CIRCULAIRE Structure de l examen Epreuve d admission: Soutenance, devant le jury, d un mémoire rédigé par le candidat et portant sur

Plus en détail

Titre : Bien identifiable, facile à repérer

Titre : Bien identifiable, facile à repérer TITRE : Pourquoi AUTEUR : Nikolaï Popov RESUME ET INTERET DE L ALBUM : GRILLE D ANALYSE D UN ALBUM EDITEUR : Nord Sud ILLUSTRATEUR : Nikolaï Popov Une gentille grenouille hume en paix une jolie fleur dans

Plus en détail

I/ Présentation de notre association et de notre programme

I/ Présentation de notre association et de notre programme GUIDE ENSEIGNANTS INTERVENTION EN CLASSE D UN ENTREPRENEUR 1. Présentation de notre association et de notre programme 2. Le contenu de l intervention de l entrepreneur 3. La préparation de l intervention

Plus en détail

P12D1 - SCIENCES HUMAINES - Semestre 2

P12D1 - SCIENCES HUMAINES - Semestre 2 P12D1 - SCIENCES HUMAINES - Semestre 2 Anglais Nombre heures Cours 24 Modalités de contrôle Fanny GILLET 2 épreuves écrites (contenant une compréhension de l écrit et une production écrite) /1 épreuve

Plus en détail