CONFLIT PARENTAL ET CONFLIT DE LOYAUTÉ : POUR UN USAGE RAISONNÉ DE L'AUDITION DE L'ENFANT

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CONFLIT PARENTAL ET CONFLIT DE LOYAUTÉ : POUR UN USAGE RAISONNÉ DE L'AUDITION DE L'ENFANT"

Transcription

1 CONFLIT PARENTAL ET CONFLIT DE LOYAUTÉ : POUR UN USAGE RAISONNÉ DE L'AUDITION DE L'ENFANT Sylvie Perdriolle ERES Enfances & Psy 2012/3 - n 56 pages 70 à 78 ISSN Article disponible en ligne à l'adresse: Pour citer cet article : Perdriolle Sylvie, «Conflit parental et conflit de loyauté : pour un usage raisonné de l'audition de l'enfant», Enfances & Psy, 2012/3 n 56, p Distribution électronique Cairn.info pour ERES. ERES. Tous droits réservés pour tous pays. La reproduction ou représentation de cet article, notamment par photocopie, n'est autorisée que dans les limites des conditions générales d'utilisation du site ou, le cas échéant, des conditions générales de la licence souscrite par votre établissement. Toute autre reproduction ou représentation, en tout ou partie, sous quelque forme et de quelque manière que ce soit, est interdite sauf accord préalable et écrit de l'éditeur, en dehors des cas prévus par la législation en vigueur en France. Il est précisé que son stockage dans une base de données est également interdit.

2 ASPECTS CULTURELS ET SOCIAUX sylvie perdriolle, magistrate, ancienne présidente d une chambre de la famille à la cour d appel de paris Sylvie Perdriolle Conflit parental et conflit de loyauté : pour un usage raisonné de l audition de l enfant Le juge aux affaires familiales a l obligation d entendre l enfant quand il le demande, et si la procédure le concerne. C est le cas quand ses parents ne parviennent pas à s accorder sur l organisation de sa vie quotidienne et saisissent le juge aux affaires familiales. en effet, avant toute audition, l enfant a été placé par ses parents au centre de leur conflit et confronté aux loyautés qui l attachent à chacun de ses parents ; ceux-ci ont saisi un juge et sont dans un conflit durable, parfois depuis longtemps et pour un temps encore long. L enfant vient devant un juge parce qu il est déjà au centre des querelles, des discussions, mêlé aux enjeux passionnés qui opposent ses parents.

3 Conflit parental et conflit de loyauté LE DROIT DE L ENFANT À ÊTRE ENTENDU AFFIRMÉ depuis 2002, la loi prévoit que la séparation des parents est sans incidence sur l exercice de l autorité parentale : chacun des parents reste pleinement un parent même si l enfant ne réside pas tous les jours chez lui, sauf, par exception, si l intérêt de l enfant commande qu il en soit autrement. C est le principe général de la coparentalité qui est ici affirmé et qui est la référence des juges. aucune distinction n est faite entre couples mariés et en instance de divorce, divorcés, ou séparés suite à une cohabitation : le principe est le même. Mais que se passe-t-il quand des parents sont en conflit sur la détermination de la résidence de l enfant ou sur l organisation des modalités de maintien du lien avec le parent chez qui il ne réside pas? L enfant va-t-il habiter chez son père ou chez sa mère, se rendra-t-il chez l autre parent une fin de semaine sur deux, une semaine sur deux, ou selon une toute autre organisation, plus adaptée aux conditions matérielles de leur vie quotidienne? Il appartiendra au juge aux affaires familiales saisi par eux de trancher le débat qui les oppose. L audition de l enfant a été rendue obligatoire quand celui-ci le demande (elle était facultative jusqu alors) par le décret du 20 mai 2009 qui fait suite à l article 12 de la Convention internationale des droits de l enfant qui garantit à l enfant capable de discernement la possibilité d être entendu dans toute procédure judiciaire l intéressant ; l information de l enfant de cette possibilité d audition est devenue de plus nécessaire à la reconnaissance des décisions de justice françaises au sein de la communauté européenne (ce qui est important pour tous les enfants de parents originaires de deux pays différents en europe). L audition de l enfant est ainsi devenue une audition fréquente devant les juridictions. Ceci a également conduit à prévoir de demander aux parents qui saisissent la justice d informer leur enfant de la possibilité d être entendu par le juge : la convocation à l audience est accompagnée d un avis qui informe de ce droit. UNE AUDITION DANS UNE PROCÉDURE DE JUSTICE Les parents ont saisi un juge pour décider chez qui l enfant va résider habituellement, ou pour dire si l enfant peut ou non voir tel parent selon telle ou telle modalité. Ils ont ou non des avocats, vont échanger par écrit et par oral des arguments parfois très violents, voudront gagner et faire perdre l autre parent, ou à tout le moins faire valoir leur position devant le juge qui rendra une décision qui va s imposer à eux. La parole de l enfant s inscrit dans cette bataille judiciaire. Bien sûr, les avocats de la famille, pour beaucoup d entre eux, les juges aux affaires familiales, aussi, vont tenter de rapprocher les points de vue, 71

4 Aspects culturels et sociaux de chercher des accords possibles, même partiels, mais quand l enfant demande à être entendu, c est que, le plus souvent, ces efforts d apaisement des conflits n ont pas abouti. Le débat étant porté devant le juge, ce sont les principes directeurs du procès qui s appliquent. Un des principes directeurs qui guide la procédure est ce qui est appelé le principe de la contradiction : nulle partie ne peut être jugée sans avoir été entendue ou appelée, et les parties doivent se faire connaître mutuellement et en temps utiles les arguments échangés (ici, les parties sont les parents). La conséquence directe de ce principe est que l audition de l enfant fait l objet d un compte rendu qui est communiqué à chacun des parents. L audition de l enfant s inscrit donc toujours dans ce cadre de procédure judiciaire et de permanence du conflit. Ceci est un point que je veux souligner : l audition de l enfant par le juge s inscrivant dans le cadre d une procédure de justice, il ne peut s agir d un entretien habituel, d une discussion simple et confidentielle sur les difficultés qu il rencontre dans le conflit qui oppose ses parents. L audition est réalisée par le juge ou par une personne désignée par lui, et le mineur peut être entendu seul, accompagné d un avocat, ce qui est un droit s il le demande, ou par une personne de son choix. Seul l enfant capable de discernement est entendu, l âge de l enfant étant laissé à l appréciation des juges, qui, le plus souvent, entendent les enfants à partir de 7-8 ans. Je parlerai de la pratique parisienne : l audition est réalisée par le juge, au palais de justice, en présence d un avocat désigné par l antenne des mineurs. À paris, l enfant est toujours accompagné d un avocat, spécialisé en matière de mineurs, et cet avocat a entendu l enfant avant l audition, ce qui apporte une garantie de contradictoire et évite l écueil d une relation trop confidentielle entre le juge et l enfant. Ce n est pas toujours simple car l enfant peut parfois avoir le souhait de faire un long récit sur sa situation, ce peut être la première fois qu il évoque une situation particulièrement douloureuse, il peut se trouver envahi par l émotion que représente cette audition. Le juge peut se trouver démuni, car lui-même est tenu par le cadre de la procédure. 72 L AUDITION DE L ENFANT : UN ENJEU DANS LE CONFLIT ENTRE LES PARENTS Les juges constatent que la demande de l enfant parvient dans la plupart des cas par l intermédiaire de l un des parents. parfois, la lettre de l enfant arrive directement sur le bureau du juge, mais l enfant a du être informé avant par un de ses parents, ou par chacun de ses parents du conflit qui les oppose et les anime jusqu à demander au juge de trancher leurs débats. Quand il fait une demande d audition, cette demande est, de ce fait, souvent aussitôt perçue comme une prise de position pour ou contre l un des parents.

5 Conflit parental et conflit de loyauté La rédaction du compte rendu de l audition de l enfant révèle tous les paradoxes de cette audition : droit pour l enfant d être entendu, mais accentuation de la place de l enfant comme enjeu du conflit parental, et des conflits possibles de loyauté dans lesquels il se trouve, sa parole étant retransmise par écrit et dans le cadre d une procédure à chacun de ses parents. aucun cadre strict n est imposé par les textes quant au mode de rédaction de ces comptes rendus, leurs rédacteurs manifestant eux-mêmes une inquiétude au regard d une complète retranscription de la parole des enfants, et de sa retransmission par écrit aux parents, témoignant de cette hésitation ou nécessaire conciliation entre droit de l enfant et protection. Les magistrats rédigent parfois ces comptes rendus à la première personne, parfois de façon plus impersonnelle à la troisième personne, reprennent les mots des enfants, ou écrivent dans un langage d adulte. La pratique habituelle est en fin d entretien de rassembler les éléments retenus et de demander à l enfant son accord pour une retranscription. Voici des extraits de comptes rendus d audition qui montrent très concrètement comment se noue ce paradoxe. Inès, âgée de 11 ans, demande à être chez chacun de ses parents à égalité. Ses parents se disputent beaucoup et si elle est moitié-moitié chez chacun, ils se disputeront moins, car les disputes ont souvent lieu parce que l un des parents a moins de temps avec elle que l autre parent, dit-elle. Chloé, âgée de 12 ans, explique que l été s est bien passé, les vacances se déroulant très bien avec son père puis avec sa mère. elle a fait dans les deux cas de nombreuses activités de plein air. elle demande que soit noté qu elle souhaite rencontrer ses parents sans qu ils se disputent chaque fois. Nicolas, 10 ans : le juge note qu il ne fait pas de compte rendu, en raison de l état d émotion de l enfant quand celui-ci l a informé de l envoi d un compte rendu à ses parents. Nicolas dit que cela pourrait faire de la peine à l un ou l autre de ses parents et ne le veut pas. dans ces trois cas, ces enfants s essayent à respecter une stricte neutralité, à éviter de se montrer déloyal envers l un des parents, idéalisant, pour l une, un partage du temps à égalité qui règlerait le conflit entre ses parents et la mettrait à l abri de toute trahison. Jonathan, âgé de 13 ans, est entendu devant la cour d appel (un des parents a fait appel de la première décision) après une première audition devant le juge aux affaires familiales en première instance : il explique avoir exprimé le souhait devant le premier juge de résider chez sa mère, après une résidence alternée. Son père a très mal accueilli ce qu il a déclaré lors de cette première audition et ne l a plus revu pendant cinq mois. Cet enfant décrit ensuite assez longuement, ce qui est aussi retranscrit dans le compte rendu, ses relations actuelles avec son père, très tendues, comme un message adressé à celui-ci pour une reprise de relations autres avec lui, les conséquences de la première audition ayant été dramatiques. 73

6 Aspects culturels et sociaux Kevin et Julie sont âgés de 12 et 14 ans, et frère et sœur. Ils sont entendus séparément : Kevin exprime le souhait d aller chez son père. Il dit être bien avec sa mère, content dans sa nouvelle école, où il a des amis, bien s entendre avec le nouveau compagnon de sa mère. Mais il aimerait retrouver toute sa famille qui habite dans la région de son père, où ils habitaient tous auparavant. Julie dit qu elle aimait mieux avant, quand ses parents habitaient dans la même région et qu ils résidaient en alternance chez chacun des parents. elle n est pas très contente du déménagement. Noah, 13 ans : après avoir demandé spontanément au juge et à trois reprises que lui soient expliquées les raisons du divorce de ses parents qu il dit ne pas connaître, Noah dit souhaiter habiter avec son père dont il a très mal vécu l éloignement durant plusieurs mois au moment de la séparation de ses parents. À la suite de ces propos prononcés avec une grande retenue et dans un profond malaise, Noah interrogé sur ses activités extrascolaires parle des différents sports qu il pratique avec plaisir. 74 DIRE DANS TROP DIRE : UNE OBLIGATION LÉGALE QUI PEUT ACCENTUER LES CONFLITS Les enfants expriment la nostalgie d avant, quand les parents vivaient ensemble, puis séparés mais pas trop éloignés, et aussi de tout leur environnement, famille élargie, école, amis du quartier. Comment s exprimer sans froisser l un ou l autre des parents? C est très souvent l enjeu pour ces enfants de leur audition. dire sans trop dire. C est pourquoi nous entendons souvent un vrai soupir de soulagement quand nous expliquons que l audition est terminée, voire un sourire revenir dans un visage chagriné. Quand on est un enfant, comment ne pas penser que ce qui va être dit là devant le juge va peser ensuite dans les relations avec l un ou l autre des parent, même si le juge et l avocat expliquent que la décision appartient au juge, et non pas à l enfant? La prudence dans la rédaction des comptes rendus ne peut éviter tout à fait la réaction d un père ou d une mère, comme ceci est rapporté plus haut. Une nuance peut être apportée quand les enfants sont plus âgés, ont 16 ou 17 ans : ils peuvent exprimer plus délibérément un souhait de changement et l argumenter, ce qui n exclut pas l expression, dans le même temps, d une forte souffrance. ainsi, Thomas, âgé de 16 ans : il explique vivre seul avec sa mère, s entendre très mal avec elle, ce qui entraîne des scènes, des cris, et se trouver plus au calme chez son père. Il fait part d une certaine souffrance et d envies de fugues. Son frère aîné, scolarisé dans une école de commerce en province, revient le week-end chez leur père. Il explique que ses parents sont en constant désaccord à son égard, qu ils n échangent que par mails, et que l approche de l audience a redoublé les tensions.

7 Conflit parental et conflit de loyauté Luna, âgée de 16 ans : elle se trouve chez son père depuis juillet, ne veut pas retourner chez sa mère qui a été violente avec elle, l a insultée, l a laissée chez son père il y a trois ou quatre ans durant sept mois, puis l a reprise de force. après avoir expliqué ses conditions de vie chez son père, elle reprend : sa mère n a pas repris contact avec elle depuis son départ, lui avait dit que si elle partait, elle ne la reverrait plus, mais elle ne comprend pas pourquoi sa mère ne reprend pas contact avec elle, ne lui donne aucune nouvelle. Sébastien, âgé de 17 ans a une demande simple : la précédente décision de justice prévoit qu il passe le mercredi chez son père. Il est en première, va dans un lycée éloigné du domicile de son père, n obtient pas de son père une plus grande souplesse dans son organisation qui lui permettrait de travailler le mercredi chez sa mère. Il a demandé à être entendu par un juge, ne parvenant pas à se faire entendre par son père, la persistance du conflit qui oppose ses parents empêchant que sa propre parole soit entendue hors de cet enjeu. Tous ces récits montrent que quel que soit l âge des enfants leur demande d audition signe le caractère durable, violent des passions qui opposent leurs parents. Les enfants sont avec leurs parents dans ces conflits. Ils peuvent tenter de ménager chacun de leurs parents, demander à se rapprocher de l un plus que de l autre, dans tous les cas, ils sont pris dans ces liens forts de reconnaissance avec chacun de leurs parents, y compris dans les situations qui pourraient les mettre en danger. ainsi, Émilie, âgée de 11ans, dit voir sa mère chez sa grand-mère quand celle-ci a des permissions de sortie puisqu elle est actuellement incarcérée. elle espère pouvoir vivre un jour avec sa mère, a de bons souvenirs d elle quand elle était enfant, sait qu elle ne fera plus les bêtises que sa mère lui avait demandé de faire, comme de porter plainte contre son père, car elle est plus grande. emilie est heureusement élevée dans de bonnes conditions par son père, sa mère connaissant une situation psychique fragile, qui l a conduite à organiser avec d autres des actes de violences pour lesquels elle est en détention. Cette dernière a fait appel de la décision du premier juge qui a confié la résidence de l enfant au père, a parlé à l enfant de la possibilité d être entendue par le juge, et cette enfant a demandé à être entendue. Que conclure? L audition de l enfant peut être un élément d information pour le juge, mais chaque juge perçoit la difficulté de cet acte de procédure. Ceci explique la pondération des propos retenus dans ces auditions qui tentent d éviter que l enfant ne se perçoive comme responsable des déchirements qui opposent ses parents, ou du malheur de l un ou de l autre de ses parents. dans tous les cas, l audition de l enfant est un acte de procédure. elle ne peut pas être confidentielle. elle sera retranscrite dans un écrit adressé aux 75

8 Aspects culturels et sociaux parents. Cette audition qui signe la place centrale de l enfant dans le conflit qui oppose ses parents est de ce fait un droit qui requiert un usage prudent. en effet, la parole de l enfant est un des éléments qui éclaire le juge, une information qui complète d autres informations. Ce n est pas le seul : le juge entend les parents, leurs avocats, ces derniers déposent des conclusions écrites, parfois le juge dispose d enquêtes sociales ou d expertises médico-psychologiques. L audition de l enfant est retenue par le juge dans ce contexte ; elle contribue à l élaboration de la décision judiciaire, mais comme des morceaux d un puzzle à assembler. Mots-clés : audition de l enfant, juge aux affaires familiales, conflit parental, conflit de loyauté. Key words : Child s interview, judge of the family affairs, parent s conflict, loyalty s conflict. 76 RÉSUMÉ L enfant a le droit de demander au juge aux affaires familiales son audition quand ses parents, ne parvenant pas à s accorder, ont saisi ce juge pour qu il tranche le débat qui les oppose sur sa résidence ou ses relations avec chacun de ses parents. Cette audition est un acte de la procédure judiciaire : elle fera l objet d un compte-rendu communiqué à chacun des parents et à leurs avocats. Les enfants s essayent parfois à une stricte neutralité, tentent de dire sans trop en dire, dans cette bataille judiciaire qui déchire leurs parents. Quand ils disent délibérément leur sentiment à l égard d un parent, ils expriment une réelle souffrance. Cette audition signe la place centrale des enfants dans le conflit qui anime les parents. Ce droit pour l enfant à être entendu mérite de ce fait un usage prudent. SUMMARY When parents ask a judge of the family affairs to arbitrate because they disagree about child s residency and relationships, the child gets the right to be heard by this judge. since this interview is part of the proceedings an account will be communicate to each parents and to their lawyers. Children sometimes try to be strictly neutral - in the middle of this judicial struggle which tears apart their parents, children try to tell some without telling too much. They express a real suffering when they deliberately tell their feelings for one of the parents. This interview anchors the child s central place within the parent s conflict. Thereby the child s right to be heard has to be use carefully.

9 Conflit parental et conflit de loyauté À la chambre de la famille de la cour d appel de paris, lorsque des parents poursuivaient leur conflit au travers de leurs enfants, nous avions l habitude, outre de tenter de les concilier en les incitant à recourir à une médiation familiale, de leur distribuer ce document. Un enfant, qui pouvait être le leur, s adressait à eux dans des termes simples et inspirés de la vie quotidienne. C était une façon pour nous de revenir au fondamental de nos décisions : l intérêt de l enfant. Lettre ouverte d un enfant à ses parents séparés Chère Maman et cher papa : 1. N oubliez jamais : je suis l enfant de vous deux. Maintenant, je n ai plus qu un parent avec lequel je vis et qui me consacre le plus de temps. Mais j ai besoin aussi bien de l un que de l autre. 2. Ne me demandez pas si j aime plus l un ou l autre. Je vous aime tous les deux tout autant. Ne critiquez donc pas l autre devant moi. Car cela me fait mal. 3. Aidez-moi à maintenir le contact avec celui d entre vous chez qui je ne suis pas tout le temps. Formez son numéro de téléphone pour moi, ou écrivez-moi son adresse sur une enveloppe. aidez-moi, à Noël ou à l occasion de son anniversaire, à lui confectionner ou à lui acheter un beau cadeau. de mes photos, faites-en toujours une copie pour l autre. 4. Conversez comme des adultes. Mais parlez et ne m utilisez pas comme un messager entre vous encore moins pour des messages qui rendront l autre triste ou furieux. 5. Ne soyez pas triste quand je vais chez l autre. Celui que je quitte ne doit pas penser que je ne l aimerai plus d ici quelques jours. Je préférerais toujours être avec vous deux. Mais je ne peux pas me couper en deux, seulement parce que ma famille s est déchirée. 6. Ne prévoyez jamais rien durant le temps qui m appartient avec l autre. Une partie de mon temps est à ma Maman et à moi ; une partie de mon temps est à mon papa et à moi. Soyez compréhensifs. 7. Ne soyez ni étonnés ni fâchés quand je suis chez l autre et que je ne donne pas de nouvelles. J ai maintenant deux maisons. et je dois bien les distinguer sinon je ne m y retrouve plus du tout. 8. Ne me passez pas à l autre, à la porte de la maison, comme un paquet. Invitez l autre pour un court instant à l intérieur et cherchez comment vous pouvez me faciliter la vie. Quand je suis recherché ou 77

10 Aspects culturels et sociaux ramené, laissez-moi un court instant avec vous deux. Ne détruisez pas ce moment en vous disputant. 9. Laissez-moi être ramené par quelqu un d autre de la maternelle ou de chez des amis si vous ne pouvez supporter le regard de l autre. 10. Ne vous disputez pas devant moi. Soyez au moins aussi poli que vous le seriez avec d autres personnes, comme vous l exigez aussi de moi. 11. Ne me racontez pas des choses que je ne peux pas encore comprendre. discutez-en avec d autres adultes, mais pas avec moi. 12. Laissez-moi amener mes amis chez tous les deux. Je souhaite qu ils puissent connaître ma Maman et mon papa et les trouver sympas. 13. Mettez-vous d accord au sujet de l argent. Je ne souhaite pas que l un en ait beaucoup et l autre très peu. Il faut que ce soit bien pour tous les deux, ainsi je pourrai être à l aise chez tous les deux. 14. N essayez pas de m habituer à la surenchère. de toutes les façons, je ne pourrai jamais manger tout le chocolat que j aimerais. 15. Dites-moi franchement s il vous arrive de ne pas pouvoir boucler le budget. pour moi, le temps est bien plus important que l argent. Je m amuse bien plus avec un jouet simple qu avec un nouveau jouet. 16. Ne soyez pas toujours «actifs» avec moi. Cela ne doit pas toujours être quelque chose de fou ou de neuf quand vous faites quelque chose avec moi. pour moi, le plus beau c est quand nous sommes simplement heureux en train de jouer et que nous ayons un peu de calme. 17. Laissez le plus possible de choses identiques dans ma vie, comme c était avant la séparation. Cela commence par ma chambre, ensuite par les petites choses que j ai faites tout seul avec mon papa ou ma Maman. 18. Soyez aimables avec les autres grands-parents, même si lors de la séparation, ils penchaient davantage pour leur propre enfant. Vous seriez aussi à mes côtés si je n allais pas bien! Je ne veux pas perdre, en plus, mes grands-parents. 19. Soyez «fair-play» avec le nouveau compagnon que l un d entre vous rencontre ou a déjà rencontré. Je dois aussi m entendre avec ces autres personnes. Je préfère quand vous ne vous espionnez pas jalousement l un l autre. Ce serait de toute façon mieux pour moi si vous rencontriez tous les deux quelqu un que vous aimez. Vous ne serez plus aussi fâchés l un envers l autre. 20. Soyez optimistes. Vous n avez pu gérer votre couple, mais laissez-moi le temps pour que cela se passe bien ensuite. relisez toutes mes demandes. peut-être en discuterez-vous. Mais ne vous chamaillez pas. N utilisez pas mes demandes pour faire des reproches à l autre. Si vous ne faites pas cela, vous n aurez pas compris comment je me sens et ce dont j ai besoin pour me sentir heureux. 78

Les vingt demandes. d'un enfant de parents séparés

Les vingt demandes. d'un enfant de parents séparés Éducateur spécialisé, famille, parent, enfant, ado, Les vingt demandes adolescent, difficultés, éducatif, éducative, soutien parental, soutien à la parentalité, problèmes scolaires, relationnel, troubles

Plus en détail

Chers parents. Divorce ou séparation: un cauchemar pour les parents et les enfants? Une lettre de la CPE Berne

Chers parents. Divorce ou séparation: un cauchemar pour les parents et les enfants? Une lettre de la CPE Berne Chers parents Divorce ou séparation: un cauchemar pour les parents et les enfants? la CPE Berne Chers parents, Bientôt, vous ne serez plus des conjoints, mais vous resterez pourtant les parents de vos

Plus en détail

JE SUIS UNE FEMME, JE VIS EN COUPLE ET JE VEUX ME SÉPARER OU DIVORCER

JE SUIS UNE FEMME, JE VIS EN COUPLE ET JE VEUX ME SÉPARER OU DIVORCER JE SUIS UNE FEMME, JE VIS EN COUPLE ET JE VEUX ME SÉPARER OU DIVORCER QUE DOIS-JE FAIRE? Que dois-je faire? Que dois-je savoir avant de prendre ma décision? Quelles sont les démarches légales et de régularisation?

Plus en détail

Politique sur le code de conduite et les conflits d intérêts à l intention des membres des conseils de section de l OCRCVM

Politique sur le code de conduite et les conflits d intérêts à l intention des membres des conseils de section de l OCRCVM Politique sur le code de conduite et les conflits d intérêts à l intention des membres des conseils de section de l OCRCVM Les membres des conseils de section (les «Membres») sont tenus de lire et de signer

Plus en détail

Catherine Olivier Divorcer sans casse

Catherine Olivier Divorcer sans casse Catherine Olivier Divorcer sans casse Groupe Eyrolles, 2004, ISBN 2-7081-3511-2 Chapitre 2 Le divorce accepté Cette procédure concerne actuellement environ 15 % des divorces. Le divorce accepté, autrefois

Plus en détail

Enfants au cœur des séparations parentales conflictuelles. pour mieux préserver l intérêt des enfants

Enfants au cœur des séparations parentales conflictuelles. pour mieux préserver l intérêt des enfants Enfants au cœur des séparations parentales conflictuelles 30 RECOMMANDATIONS pour mieux préserver l intérêt des enfants I) Informer les parents sur l exercice de l autorité parentale conjointe et sur les

Plus en détail

Presentation de la mise en œuvre des visites en presence d un tiers sur le territoire de Roanne. Loire

Presentation de la mise en œuvre des visites en presence d un tiers sur le territoire de Roanne. Loire Presentation de la mise en œuvre des visites en presence d un tiers sur le territoire de Roanne. Loire Présentation : Agnès ROCHE : CDS enfance depuis 2010 auparavant responsable éducatif enfance sur le

Plus en détail

Sous la coordination de : Chargée de recherche : Angèle César

Sous la coordination de : Chargée de recherche : Angèle César Évaluation de l instauration de l hébergement égalitaire dans le cadre d un divorce ou d une séparation Sous la coordination de : Marie-Thérèse Casman Chargée de recherche : Angèle César Introduction Contexte

Plus en détail

Le droit de la famille en C.-B.

Le droit de la famille en C.-B. Le droit de la famille en C.-B. Outil de consultation rapide (Family Law in BC Quick Reference Tool) Je ne vis plus avec mon conjoint de fait J étais marié et je suis maintenant séparé Je ne vis pas avec

Plus en détail

VOYAGE AU JAPON OCTOBRE-NOVEMBRE 2014, COLIBRI

VOYAGE AU JAPON OCTOBRE-NOVEMBRE 2014, COLIBRI VOYAGE AU JAPON OCTOBRE-NOVEMBRE 2014, COLIBRI Durant 3 semaines j étais { Hiratsuka, près de Yokohama où j allais tous les jours au lycée. Ma famille d accueil se composait du père, de la mère, de ma

Plus en détail

L audition de l enfant

L audition de l enfant L audition de l enfant On t écoute ton opinion compte Pour les enfants dès 5 ans Chère mère, cher père, cette brochure appartient à votre enfant mais vous Impressum Edition Institut Marie Meierhofer pour

Plus en détail

Un outil pour fabriquer des règles de vie avec les enfants et garder un respect du matériel pendant l accueil temps libre.

Un outil pour fabriquer des règles de vie avec les enfants et garder un respect du matériel pendant l accueil temps libre. Un outil pour fabriquer des règles de vie avec les enfants et garder un respect du matériel pendant l accueil temps libre. Contenu : Un mode d emploi Un panneau 50/70 cm Un rouleau de papier collant 30

Plus en détail

Garde des enfants et droit de visite

Garde des enfants et droit de visite Garde des enfants et droit de visite Lorsque vous ne vivez plus ensemble en famille Conna tre vos droits et vos responsabilités concernant votre enfant Begin a better ending Commencer une meilleure fin

Plus en détail

Sondage France Alzheimer / Opinion Way Paroles de personnes malades Principaux résultats Septembre 2015

Sondage France Alzheimer / Opinion Way Paroles de personnes malades Principaux résultats Septembre 2015 Synthèse Sondage Sondage France Alzheimer / Opinion Way Paroles de personnes malades Principaux résultats Septembre 2015 Préambule Donner la parole aux personnes malades, ne pas s exprimer à leur place,

Plus en détail

CONSEIL DE LA MAGISTRATURE I. B. M. le juge [...] RAPPORT D'EXAMEN. LE plaignant formule deux (2) reproches à l endroit du juge intime soit:

CONSEIL DE LA MAGISTRATURE I. B. M. le juge [...] RAPPORT D'EXAMEN. LE plaignant formule deux (2) reproches à l endroit du juge intime soit: CANADA PROVINCE DE QUÉBEC CONSEIL DE LA MAGISTRATURE CM-8-90-55 DANS L'AFFAIRE DE: I. B. plaignant et M. le juge [...] intimé RAPPORT D'EXAMEN LE plaignant formule deux (2) reproches à l endroit du juge

Plus en détail

Le juge est là pour me protéger

Le juge est là pour me protéger Le juge est là pour me protéger Guide à l usage des enfants et adolescents pour se repérer dans une procédure judiciaire Ce guide appartient à : NOM :... Prénom :... Date de naissance : / / Sommaire Est-ce

Plus en détail

VIVRE DE BELLES RÉUSSITES

VIVRE DE BELLES RÉUSSITES Mise en contexte : Dans le cadre d une activité de formation basée sur une analyse en groupe de récits exemplaires de pratiques d enseignants expérimentés, des futurs enseignants du préscolaire/primaire

Plus en détail

Qu est-ce que le TCF?

Qu est-ce que le TCF? Qu est-ce que le TCF? Le Test de Connaissance du Français (TCF ) est un test de niveau linguistique en français, conçu à la demande du ministère de l Éducation nationale, de l Enseignement supérieur et

Plus en détail

Groupes de parole sur l argent (GPA) :

Groupes de parole sur l argent (GPA) : Jean Beaujouan jean.beaujouan@free.fr Tel : 01 42 23 18 58 Groupes de parole sur l argent (GPA) : les enseignements d une expérience 1. Présentation Définition : dans un groupe de parole sur l argent (GPA),

Plus en détail

UN AN EN PROVENCE. ČECHOVÁ Veronika

UN AN EN PROVENCE. ČECHOVÁ Veronika UN AN EN PROVENCE ČECHOVÁ Veronika Depuis mon enfance, j ai eu un grand rêve. De partir en France et d apprendre la plus belle langue du monde. Grâce à ma professeur de français, Mme Drážďanská, qui m

Plus en détail

L école face aux conflits parentaux. Service social en faveur des élèves - DSDEN des Alpes-Maritimes

L école face aux conflits parentaux. Service social en faveur des élèves - DSDEN des Alpes-Maritimes 1 L école face aux conflits parentaux 2 La coéducation : une complémentarité entre l école et les familles En entrant à l école, l enfant devient un élève ; son père et sa mère deviennent des parents d

Plus en détail

COMMISSION AUTEUR DES VIOLENCES CAS PRATIQUE COMPARATIF

COMMISSION AUTEUR DES VIOLENCES CAS PRATIQUE COMPARATIF CARTA EUROPEA avec le soutien de la Commission Européenne et des barreaux des Programmes EUROMED DROIT et EURODROIT SUD EST MEDITERRANEE Siège social Maison de l Europe à Montpellier Adresse administrative

Plus en détail

Garde, Droit de Visite, et Competence Judiciaire

Garde, Droit de Visite, et Competence Judiciaire Garde, Droit de Visite, et Competence Judiciaire Hotline: (212) 343-1122 www.liftonline.org Ce guide explique ce qui se passe quand une personne initie une procédure de garde ou de droit de visite alors

Plus en détail

Comparaison de l expertise judiciaire au pénal et au civil

Comparaison de l expertise judiciaire au pénal et au civil Questions Réponse Références des Art. 156 à 169 du c.p.p. Avant l expertise Désignation de l expert Nombre d experts Nombre d experts dans le cadre d une contre expertise Possibilité de nommer une personne

Plus en détail

Les ententes parentales. dans le cas d une séparation ou d un divorce

Les ententes parentales. dans le cas d une séparation ou d un divorce Les ententes parentales dans le cas d une séparation ou d un divorce IMPORTANT Tous les renseignements juridiques contenus dans cette présentation sont offerts à titre d information générale seulement.

Plus en détail

Un seul droit de la famille pour toutes les femmes.

Un seul droit de la famille pour toutes les femmes. 1 Règlement extrajudiciaire des différends et droit de la famille FR 001 LE DROIT DE LA FAMILLE ET LES FEMMES EN ONTARIO Un seul droit de la famille pour toutes les femmes. Renseignez-vous sur vos droits.

Plus en détail

II. MODELES D HEBERGEMENT ALTERNE

II. MODELES D HEBERGEMENT ALTERNE II. MODELES D HEBERGEMENT ALTERNE Les modèles ci-dessous couvrent une période de 2 semaines, et ont trois couleurs : une couleur pour le temps de résidence chez le parent A, une couleur pour le temps de

Plus en détail

Et maintenant? Conseils.

Et maintenant? Conseils. Et maintenant? Conseils. Il y a quelques semaines, le docteur nous a renvoyé à la maison en nous annonçant : votre père souffre de démence. Mon frère et moi, nous nous demandons maintenant ce que nous

Plus en détail

«LA MEDIATION AU SERVICE DES BANQUES, DES ASSURANCES ET DES ENTREPREPRISES : INTERETS AU NIVEAU ECONOMIQUE INTERNE ET INTERNATIONAL»

«LA MEDIATION AU SERVICE DES BANQUES, DES ASSURANCES ET DES ENTREPREPRISES : INTERETS AU NIVEAU ECONOMIQUE INTERNE ET INTERNATIONAL» 1 ER FORUM DE MEDIATION BEYROUTH 26, 27 ET 28 JUIN 2008 «LA MEDIATION AU SERVICE DES BANQUES, DES ASSURANCES ET DES ENTREPREPRISES : INTERETS AU NIVEAU ECONOMIQUE INTERNE ET INTERNATIONAL» Silvestre TANDEAU

Plus en détail

Chapitre 2 Les enfants

Chapitre 2 Les enfants Chapitre 2 Les enfants Si vous avez un ou des enfants, c est le problème capital de votre séparation. Que vous soyez marié, pacsé ou en concubinage, les enfants qui sont nés de votre union, enfants dits

Plus en détail

Maltraitance et Negligence des Enfants

Maltraitance et Negligence des Enfants Maltraitance et Negligence des Enfants Hotline: (212) 343-1122 www.liftonline.org Ce guide explique ce qui se passe si vous êtes poursuivi, en anglais «prosecuted» (PROSS-e-kyu-ted) en justice pour maltraitance,

Plus en détail

Garde et Droit de Visite des Enfants

Garde et Droit de Visite des Enfants Garde et Droit de Visite des Enfants Hotline: (212) 343-1122 www.liftonline.org Qu est-ce que la garde? Avoir la garde ou «custody» (KUS-to-dee) en anglais signifie avoir la responsabilité d une autre

Plus en détail

LE GENOGRAMME Formation réalisée par Sandrine Charlet, ASMAE, Pour le Centre d Eveil Inter Aide, Antananarivo, 2005

LE GENOGRAMME Formation réalisée par Sandrine Charlet, ASMAE, Pour le Centre d Eveil Inter Aide, Antananarivo, 2005 LE GENOGRAMME Formation réalisée par Sandrine Charlet, ASMAE, Pour le Centre d Eveil Inter Aide, Antananarivo, 2005 Sandrine Charlet - ASMAE L apprentissage de l utilisation du génogramme passe plus par

Plus en détail

Comment est-ce que je vais vivre avec ma maman et mon papa après le divorce?

Comment est-ce que je vais vivre avec ma maman et mon papa après le divorce? Pour les enfants dès 9 ans Tes parents divorcent. Quelques informations pour t aider. Impressum Edition Résultat du projet «Enfants et divorce» réalisé dans le cadre du PNR 52 sous la direction de Andrea

Plus en détail

Scénarios sociaux Pour faciliter mon parcours aux études supérieures

Scénarios sociaux Pour faciliter mon parcours aux études supérieures Scénarios sociaux Pour faciliter mon parcours aux études supérieures Ces scénarios sociaux ont été préparés depuis l automne 2008 par Jézabel Parent du Cégep Saint-Hyacinthe, Lyne Picard, du CRDI Normand-Laramée,

Plus en détail

L A P U B L I C I T E L O B L I G A T I O N D U B A I L E C R I T

L A P U B L I C I T E L O B L I G A T I O N D U B A I L E C R I T I. L A P U B L I C I T E A partir du 18 mai 2007, toute communication (affichettes, annonces dans les journaux ou sur internet, ) relative à la mise en location de tout logement (résidence principale,

Plus en détail

Introduction. Groupe Eyrolles

Introduction. Groupe Eyrolles Introduction Conciliateurs de Justice depuis un certain nombre d années, nous avons traité et acquis une expérience certaine concernant l ensemble des conflits du quotidien qui préoccupent nos concitoyens

Plus en détail

Script de vente Ruban pour la famille et les amis

Script de vente Ruban pour la famille et les amis Script de vente Ruban pour la famille et les amis Ce bref script de vente instructif vous est proposé à titre de référence. C est un complément au Guide de vente Ruban MD et aux autres outils de la Trousse

Plus en détail

«Je suis cohabitant, je n ai droit à rien» Attention, chaque situation est particulière, il y a un calcul à faire qui est différent pour chacun

«Je suis cohabitant, je n ai droit à rien» Attention, chaque situation est particulière, il y a un calcul à faire qui est différent pour chacun A toutes personnes au chômage, exclues ou pas du chômage, dois-je aller, puis-je aller au CPAS? OUI Ne vous laissez par gagner par des rumeurs du genre : «Je suis cohabitant, je n ai droit à rien» Attention,

Plus en détail

Élève 1 Nombre total Prestation globale de points Devoir 1: Peut répondre de façon structurée et précise en développant ses Entretien idées.

Élève 1 Nombre total Prestation globale de points Devoir 1: Peut répondre de façon structurée et précise en développant ses Entretien idées. Élève 1 Nombre total de points 2 (77%) Devoir 1: Entretien 5 points Devoir 2 : Jeu de rôle 5 points Devoir 3 : Commentaire 4 points Transcription du commentaire (Temps de production 1:32 min) Prestation

Plus en détail

Bienvenue à Ton livret d accueil au Conseil général, service de l Aide Sociale à l Enfance (ASE)

Bienvenue à Ton livret d accueil au Conseil général, service de l Aide Sociale à l Enfance (ASE) Bienvenue à Ton livret d accueil au Conseil général, service de l Aide Sociale à l Enfance (ASE) Tu viens d être confié(e) au Conseil général, au service de l Aide Sociale à l Enfance, et tu dois te poser

Plus en détail

FIN-NET. La résolution extrajudiciaire des litiges transfrontaliers dans le domaine des services financiers. Guide du consommateur

FIN-NET. La résolution extrajudiciaire des litiges transfrontaliers dans le domaine des services financiers. Guide du consommateur FIN-NET La résolution extrajudiciaire des litiges transfrontaliers dans le domaine des services financiers Guide du consommateur FIN-NET La résolution extrajudiciaire des litiges transfrontaliers dans

Plus en détail

L arbitrage familial. Un seul droit de la famille. flew. fodf. Renseignez-vous sur vos droits. Version révisée AOcVF avril 2010

L arbitrage familial. Un seul droit de la famille. flew. fodf. Renseignez-vous sur vos droits. Version révisée AOcVF avril 2010 FR007 7 L arbitrage familial Un seul droit de la famille pour toutes les femmes Renseignez-vous sur vos droits fodf Femmes ontariennes et droit de la famille Le dro i t d e s avoir flew Family Law Education

Plus en détail

«3 pas pour être moi facilement et créer ma vie aisément»

«3 pas pour être moi facilement et créer ma vie aisément» «3 pas pour être moi facilement et créer ma vie aisément» Leçon 15 : Comment être un coach, un thérapeute, un indépendant aligné et puissant. Célébration? Mon intention C est une leçon en 2 parties qui

Plus en détail

Je veux être... CONSEILLÉ, ACCOMPAGNÉ, PROTÉGÉ, ENTENDU, RECONNU

Je veux être... CONSEILLÉ, ACCOMPAGNÉ, PROTÉGÉ, ENTENDU, RECONNU Je veux être... CONSEILLÉ, ACCOMPAGNÉ, PROTÉGÉ, ENTENDU, RECONNU MOI INFIRMIER Je veux être conseillé dans l exercice de mon métier Notre métier est en constante évolution. En cela, il est passionnant

Plus en détail

Annexe I CODE DE DÉONTOLOGIE ET RÈGLES D ÉTHIQUE DES ADMINISTRATEURS PUBLICS DE L ÉCOLE NATIONALE DES POMPIERS DU QUÉBEC (L ENPQ) Adopté par le conseil d administration 6 juin 2003 Code d éthique et de

Plus en détail

ASSEMBLÉE NATIONALE SERVICE DE LA SÉANCE DIVISION DES LOIS. 27 juin 2014 PROPOSITION DE LOI

ASSEMBLÉE NATIONALE SERVICE DE LA SÉANCE DIVISION DES LOIS. 27 juin 2014 PROPOSITION DE LOI Le présent document est établi à titre provisoire. Seule la «Petite loi», publiée ultérieurement, a valeur de texte authentique. ASSEMBLÉE NATIONALE SERVICE DE LA SÉANCE DIVISION DES LOIS 27 juin 2014

Plus en détail

Communication non-violente et médiation. Étienne Godinot 04.06.2014

Communication non-violente et médiation. Étienne Godinot 04.06.2014 Communication non-violente et médiation Étienne Godinot 04.06.2014 La communication non-violente et la médiation Sommaire 1 - La communication non-violente Qu est ce que la CNV? Définition, rôle Une démarche

Plus en détail

Votre droit à contester la décision prise concernant votre demande

Votre droit à contester la décision prise concernant votre demande Votre droit à contester la décision prise concernant votre demande Votre droit à contester la décision prise concernant votre demande La Sécurité sociale veut être certaine que vous bénéficiez bien des

Plus en détail

Un seul droit de la famille pour toutes les femmes.

Un seul droit de la famille pour toutes les femmes. 5 Garde et accès FR 005 LE DROIT DE LA FAMILLE ET LES FEMMES EN ONTARIO Un seul droit de la famille pour toutes les femmes. Renseignez-vous sur vos droits. Garde et accès La présente brochure est conçue

Plus en détail

I. Notion d Enfant placé élargissement aux situations proches du placement

I. Notion d Enfant placé élargissement aux situations proches du placement Circulaire 36200 p. 1 Circulaire n 509 Allocations familiales en faveur des enfants placés, conformément aux articles 51, 3, 7 et 70 L.C. (Txt 40) C. 06/03/1992 Nous constatons qu un certain nombre de

Plus en détail

Relevez les expressions de temps et employez-les en parlant de vous.

Relevez les expressions de temps et employez-les en parlant de vous. 1 Sarah 1 Une jeune femme va vous parler de son travail. Lisez les questions suivantes, ensuite, écoutez l enregistrement et répondez en quatre mots au maximum. 1 Où est-ce que la jeune femme travaille?

Plus en détail

Comment s exerce l autorisation parentale de sortie de l enfant du territoire national ou l opposition à cette sortie?

Comment s exerce l autorisation parentale de sortie de l enfant du territoire national ou l opposition à cette sortie? Comment s exerce l autorisation parentale de sortie de l enfant du territoire national ou l opposition à cette sortie? En cas d autorité parentale exclusive, c est la liberté ; le parent la détenant pouvant

Plus en détail

BUREAU INTERNATIONAL DU TRAVAIL GENÈVE, 2005 MÉMORANDUM SUR L OBLIGATION DE SOUMETTRE LES CONVENTIONS 1 ET RECOMMANDATIONS AUX AUTORITÉS COMPÉTENTES

BUREAU INTERNATIONAL DU TRAVAIL GENÈVE, 2005 MÉMORANDUM SUR L OBLIGATION DE SOUMETTRE LES CONVENTIONS 1 ET RECOMMANDATIONS AUX AUTORITÉS COMPÉTENTES BUREAU INTERNATIONAL DU TRAVAIL GENÈVE, 2005 MÉMORANDUM SUR L OBLIGATION DE SOUMETTRE LES CONVENTIONS 1 ET RECOMMANDATIONS AUX AUTORITÉS COMPÉTENTES Article 19 de la Constitution de l Organisation internationale

Plus en détail

France 2010 - DIVJEUSEIN10. Arguments. pour convaincre. TOUTES LES BONNES RAISONS de participer au dépistage organisé du cancer du sein

France 2010 - DIVJEUSEIN10. Arguments. pour convaincre. TOUTES LES BONNES RAISONS de participer au dépistage organisé du cancer du sein France 2010 - DIVJEUSEIN10 Arguments pour convaincre TOUTES LES BONNES RAISONS de participer au dépistage organisé du cancer du sein Arguments pour convaincre Le cancer du sein touche autour de 50 000

Plus en détail

Code civil suisse. (Autorité parentale) Modification du 21 juin 2013. Délai référendaire: 10 octobre 2013

Code civil suisse. (Autorité parentale) Modification du 21 juin 2013. Délai référendaire: 10 octobre 2013 Délai référendaire: 10 octobre 2013 Code civil suisse (Autorité parentale) Modification du 21 juin 2013 L Assemblée fédérale de la Confédération suisse, vu le message du Conseil fédéral du 16 novembre

Plus en détail

Reprendre confiance en soi

Reprendre confiance en soi Reprendre confiance en soi Je pense ne pas avoir le niveau pour m exprimer dans cette langue... J ai un peu honte de faire le premier pas et débuter la conversation... Je n ai pas le courage de m adresser

Plus en détail

A1 Parler avec quelqu un Je peux dire qui je suis, où je suis né(e), où j habite et demander le même type d informations à quelqu un. Je peux dire ce que je fais, comment je vais et demander à quelqu un

Plus en détail

PRESTATIONS DE SERMENT DES AVOCATS

PRESTATIONS DE SERMENT DES AVOCATS PRESTATIONS DE SERMENT DES AVOCATS C est avec beaucoup de plaisir, monsieur le Bâtonnier FOUQUET, que j ai reçu, comme vous, monsieur le Premier Président, la nouvelle de ce que cette année, les jeunes

Plus en détail

principe du compagnon TROUSSE 1 re ANNÉE Leçon d autoprotection GRATUITE

principe du compagnon TROUSSE 1 re ANNÉE Leçon d autoprotection GRATUITE Répond aux exigences éducatives provinciales Also available in English Le principe du compagnon TROUSSE 1 re ANNÉE Leçon d autoprotection GRATUITE MARTINNESORTPASSEUL.CA CENTRE CANADIEN DE PROTECTION DE

Plus en détail

Les méthodes alternatives de règlement des conflits et le droit de la famille

Les méthodes alternatives de règlement des conflits et le droit de la famille FR001 1 Les méthodes alternatives de règlement des conflits et le droit de la famille Un seul droit de la famille pour toutes les femmes Renseignez-vous sur vos droits fodf Femmes ontariennes et droit

Plus en détail

Niveau A2 du Cadre européen commun de référence pour les langues. DELF Prim A2. Livret de l examinateur. Production orale PMA22S008 04/06/13

Niveau A2 du Cadre européen commun de référence pour les langues. DELF Prim A2. Livret de l examinateur. Production orale PMA22S008 04/06/13 Niveau A2 du Cadre européen commun de référence pour les langues Livret de l examinateur Production orale PMA22S008 04/06/13 Épreuve de production / interaction orale 25 points Cette épreuve est composée

Plus en détail

Construire un référentiel de communication avec les élèves

Construire un référentiel de communication avec les élèves Construire un référentiel de communication avec les élèves Oser entrer en communication : Ø Communiquer avec les adultes et avec les autres enfants par le langage, en se faisant comprendre Ø S exprimer

Plus en détail

Guide. pour mieux comprendre ma mesure de protection juridique

Guide. pour mieux comprendre ma mesure de protection juridique Guide pour mieux comprendre ma mesure de protection juridique Je m appelle Christel Prado. Je suis présidente de l Unapei. L Unapei est une association nationale qui défend, les droits des personnes handicapées

Plus en détail

Un seul droit de la famille pour toutes les femmes.

Un seul droit de la famille pour toutes les femmes. 7 Arbitrage familial FR 007 LE DROIT DE LA FAMILLE ET LES FEMMES EN ONTARIO Un seul droit de la famille pour toutes les femmes. Renseignez-vous sur vos droits. Arbitrage familial La présente brochure est

Plus en détail

Petit Hector et la triche

Petit Hector et la triche Petit Hector et la triche En plus de la vie avec ses parents, Petit Hector en avait au moins trois autres : deux vies à l école, avec les maîtres et avec les copains, et puis la vie des vacances, où il

Plus en détail

Questionnaire pour le Jumeau B Second né

Questionnaire pour le Jumeau B Second né ETUDE SUR LA QUALITE DES RELATIONS GEMELLAIRES D ENFANTS DE 3 A 5 ANS ET PRATIQUES EDUCATIVES PARENTALES Questionnaire pour le Jumeau B Second né Thèse réalisée dans le cadre d un Doctorat de Psychologie

Plus en détail

Préparation pour la garderie et l école

Préparation pour la garderie et l école 135 Chapitre14 Préparation pour la garderie et l école Dans certaines communautés, il y a des endroits où l on prend soin des enfants pendant que leurs parents travaillent. Ce sont généralement des écoles

Plus en détail

«Pour vous accorder la permission de

«Pour vous accorder la permission de «Pour vous accorder la permission de déménager, la cour se basera sur le seul critère du «meilleur intérêt de l enfant».» Déménager avec les enfants Il s agit d une question délicate, particulièrement

Plus en détail

Conception Annie LeBel agente de soutien pédagogique et technique Pour le centre de la petite enfance Magimuse

Conception Annie LeBel agente de soutien pédagogique et technique Pour le centre de la petite enfance Magimuse Conception Annie LeBel agente de soutien pédagogique et technique Pour le centre de la petite enfance Magimuse Papa, maman, Voici un petit survol de ce que j ai vécu cette année au centre de la petite

Plus en détail

Si vous vivez actuellement un conflit conjugal, votre situation peut être très douloureuse.

Si vous vivez actuellement un conflit conjugal, votre situation peut être très douloureuse. Que faire lors d un conflit conjugal? Consultations matrimoniales Séparation et divorce Médiation familiale Négociation Droit familial collaboratif Litige Que faire lors d un conflit conjugal? Si vous

Plus en détail

Comment discuter de la mort

Comment discuter de la mort Chapitre 3 Comment discuter de la mort 1. Le questionnement de l enfant 2. Jusqu où aller dans la discussion? 3. La transmission par les parents de leur savoir et de leur expérience 4. Les questions majeures

Plus en détail

pratiques Unité économique et sociale : les juges fournissent de nouvelles précisions

pratiques Unité économique et sociale : les juges fournissent de nouvelles précisions pratiques [comité d entreprise] Unité économique et sociale : les juges fournissent de nouvelles précisions Les effets de la reconnaissance d une unité économique et sociale sont progressivement affinés

Plus en détail

QUESTIONNAIRE aux ETUDIANTS OUT. Comment avez-vous été accueillis et contactés sur place?

QUESTIONNAIRE aux ETUDIANTS OUT. Comment avez-vous été accueillis et contactés sur place? Université à l étranger: Université Nationale de La Plata Semestre/Année de séjour : Semestre 1/ 2012/2013 Domaine d études : Etudes européennes L accueil : QUESTIONNAIRE aux ETUDIANTS OUT Comment avez-vous

Plus en détail

S ouvrir aux différences ou s y enfarger

S ouvrir aux différences ou s y enfarger Audet, G. (2006). Voir http://www.recitdepratique.fse.ulaval.ca/ S ouvrir aux différences ou s y enfarger Je suis enseignante à la maternelle depuis trente ans, dont treize ans vécus en milieu défavorisé.

Plus en détail

Un seul droit de la famille pour toutes les femmes.

Un seul droit de la famille pour toutes les femmes. 8 Le droit de la famille et les femmes immigrantes, réfugiées ou sans statut FR 008 LE DROIT DE LA FAMILLE ET LES FEMMES EN ONTARIO Un seul droit de la famille pour toutes les femmes. Renseignez-vous sur

Plus en détail

CE QUE VOUS DEVRIEZ SAVOIR INTRODUCTION AU BUREAU DE L AVOCAT PUBLIC FEDERAL COMMIS A LA DEFENSE ET AU SYSTEME JUDICIAIRE FEDERAL

CE QUE VOUS DEVRIEZ SAVOIR INTRODUCTION AU BUREAU DE L AVOCAT PUBLIC FEDERAL COMMIS A LA DEFENSE ET AU SYSTEME JUDICIAIRE FEDERAL CE QUE VOUS DEVRIEZ SAVOIR INTRODUCTION AU BUREAU DE L AVOCAT PUBLIC FEDERAL COMMIS A LA DEFENSE ET AU SYSTEME JUDICIAIRE FEDERAL F E D E R A L P U B L I C D E F E N D E R O F F I C E 1 2 6 C O L L E G

Plus en détail

Affidavit à l appui d une demande de garde ou de droit de visite (Au besoin, joignez des feuilles supplémentaires.)

Affidavit à l appui d une demande de garde ou de droit de visite (Au besoin, joignez des feuilles supplémentaires.) ONTARIO situé(e) au Requérant(e)(s) (Nom du tribunal) Adresse du greffe Nom et prénom officiels et adresse aux fins de signification numéro et rue, municipalité, code postal, numéros de téléphone et de

Plus en détail

Le divorce. Procédures

Le divorce. Procédures Vos droits Institutions Acteurs F i c h e P r a t i q u e Le divorce Procédures Le divorce Les procédures de divorce sont aujourd hui pacifiées et simplifiées. Toutefois, les conséquences restent les mêmes

Plus en détail

BANQUE EUROPÉENNE D INVESTISSEMENT Août 2004 CONSEIL DES GOUVERNEURS. Procès-verbal de la décision du 27 juillet 2004 suscitée par procédure écrite

BANQUE EUROPÉENNE D INVESTISSEMENT Août 2004 CONSEIL DES GOUVERNEURS. Procès-verbal de la décision du 27 juillet 2004 suscitée par procédure écrite BANQUE EUROPÉENNE D INVESTISSEMENT Août 2004 PV/04/11 CONSEIL DES GOUVERNEURS Procès-verbal de la décision du 27 juillet 2004 suscitée par procédure écrite OLAF : DÉCISION EN MATIÈRE DE LUTTE CONTRE LA

Plus en détail

Les mesures urgentes et provisoires durant la procédure en divorce

Les mesures urgentes et provisoires durant la procédure en divorce 1 Les mesures urgentes et provisoires durant la procédure en divorce I. Introduction II. Procédure a)conditions d application b)compétence c)mode d introduction de la demande : - la citation à double détente

Plus en détail

Rapport de stage Mer et Monde. Frédérique Morissette

Rapport de stage Mer et Monde. Frédérique Morissette Rapport de stage Mer et Monde Frédérique Morissette Comment décrire en quelques mots cette merveilleuse expérience qu à été mon stage au Sénégal? Impossible selon moi, je devrais écrire des pages et des

Plus en détail

Bulletin de l ACFM. Principe directeur. Aux fins de distribution aux parties intéressées dans votre société

Bulletin de l ACFM. Principe directeur. Aux fins de distribution aux parties intéressées dans votre société Association canadienne des courtiers de fonds mutuels Mutual Fund Dealers Association of Canada 121 King Street W., Suite 1600, Toronto (Ontario) M5H 3T9 Tél. : (416) 361-6332 Téléc. : (416) 943-1218 SITE

Plus en détail

La discipline avec la méthode E-S-T-I-M-E

La discipline avec la méthode E-S-T-I-M-E La discipline avec la méthode E-S-T-I-M-E Pour qu un enfant se «laisse» encadrer ou discipliner, il faut d abord que ses besoins affectifs soient satisfaits : Mon enfant est-il sécurisé par quelques règles

Plus en détail

Le tribunal de la famille et de la jeunesse

Le tribunal de la famille et de la jeunesse Le tribunal de la famille et de la jeunesse Le tribunal de la famille et de la jeunesse (*) est opérationnel dans tout le pays depuis le 1 er septembre 2014. C est désormais ce tribunal qui est compétent

Plus en détail

POSITIONNEMENT DE SORTIE Page 1. Corrigé

POSITIONNEMENT DE SORTIE Page 1. Corrigé Page 1 Corrigé Vous travaillez actuellement dans un grand magasin comme vendeur au rayon électroménager. On vient d ouvrir une nouvelle partie dans le magasin. Elle est consacrée à la vente de produits

Plus en détail

90558-CDT-06-L3French page 1 of 10. 90558: Listen to and understand complex spoken French in less familiar contexts

90558-CDT-06-L3French page 1 of 10. 90558: Listen to and understand complex spoken French in less familiar contexts 90558-CDT-06-L3French page 1 of 10 NCEA LEVEL 3: FRENCH CD TRANSCRIPT 2006 90558: Listen to and understand complex spoken French in less familiar contexts New Zealand Qualifications Authority: NCEA French

Plus en détail

Que dois-je faire si j ai un problème? Ou comment résoudre un conflit de manière efficace

Que dois-je faire si j ai un problème? Ou comment résoudre un conflit de manière efficace N 1365/Corr. 25 janvier 2007 Que dois-je faire si j ai un problème? Ou comment résoudre un conflit de manière efficace Les conflits sont le propre des êtres humains et les problèmes sont le quotidien de

Plus en détail

Pour les adolescentes et les adolescents dès 12 ans

Pour les adolescentes et les adolescents dès 12 ans Pour les adolescentes et les adolescents dès 12 ans Qu est-ce qu une audition d enfant? Impressum Edition Résultat du projet «Enfants et divorce» réalisé dans le cadre du PNR 52 sous la direction de Andrea

Plus en détail

ARBITRAGE, CONCILIATION, MÉDIATION & PROCÉDURE PARTICIPATIVE

ARBITRAGE, CONCILIATION, MÉDIATION & PROCÉDURE PARTICIPATIVE COMPTE-RENDU DU COLLOQUE ORGANISE PAR LE CETAN EUROPE LE 18 OCTOBRE 2013 A AIX-EN-PCE, ÉTABLI PAR GILLES RACOT, LE 04 NOVEMBRE 2013 LES MODES ALTERNATIFS DE RÈGLEMENT DES CONFLITS - MARC ARBITRAGE, CONCILIATION,

Plus en détail

FICHE DE BONNE PRATIQUE

FICHE DE BONNE PRATIQUE FICHE DE BONNE PRATIQUE Programme d actions pour améliorer la prévention des violences faites aux femmes, des violences intrafamiliales, et l aide aux victimes MESURE D ACCOMPAGNEMENT PROTÉGÉ DES ENFANTS

Plus en détail

GUIDE RELATIF À LA GESTION DES DROITS DU PARENT NON-GARDIEN EN MILIEU SCOLAIRE

GUIDE RELATIF À LA GESTION DES DROITS DU PARENT NON-GARDIEN EN MILIEU SCOLAIRE GUIDE RELATIF À LA GESTION DES DROITS DU PARENT NON-GARDIEN EN MILIEU SCOLAIRE à être produit par le comité des secrétaires généraux de la Montérégie et de l Estrie Mario Champagne Francine Julien Daniel

Plus en détail

Comment être heureux en Amour. Découvrez l ERREUR N 1 que nous commettons toutes dans nos vies amoureuses et comment l éviter

Comment être heureux en Amour. Découvrez l ERREUR N 1 que nous commettons toutes dans nos vies amoureuses et comment l éviter Comment être heureux en Amour Découvrez l ERREUR N 1 que nous commettons toutes dans nos vies amoureuses et comment l éviter A propos de l auteure Régine Coicou est coach en rencontre et relation amoureuse.

Plus en détail

Poser des limites à l enfant. Sanction : comment avoir une attitude éducative constructive et cohérente avec l enfant?

Poser des limites à l enfant. Sanction : comment avoir une attitude éducative constructive et cohérente avec l enfant? «Poser des limites à l enfant. Sanction : comment avoir une attitude éducative constructive et cohérente avec l enfant?» Intervention de Madame Mireille Colin, formatrice et psychopraticienne. Pourquoi

Plus en détail

Les enfants malentendants ont besoin d aide très tôt

Les enfants malentendants ont besoin d aide très tôt 13 CHAPITRE 2 Les enfants malentendants ont besoin d aide très tôt Pendant les premières années de leur vie, tous les enfants, y compris les enfants malentendants, apprennent rapidement et facilement les

Plus en détail

Syndicat National des Personnels de l Education et du Social Protection Judiciaire de la Jeunesse Fédération Syndicale Unitaire MODE D EMPLOI

Syndicat National des Personnels de l Education et du Social Protection Judiciaire de la Jeunesse Fédération Syndicale Unitaire MODE D EMPLOI a Syndicat National des Personnels de l Education et du Social Protection Judiciaire de la Jeunesse Fédération Syndicale Unitaire Secrétariat National : 54, Rue de l Arbre Sec 75001 Paris Tél : 01 42 60

Plus en détail

Travailler efficacement avec votre avocate ou avocat

Travailler efficacement avec votre avocate ou avocat Travailler efficacement avec votre avocate ou avocat (Traduction du webinaire www.lawhelpontario.org/videos/webcast.132633- Working_Effectively_With_Your_Lawyer) Travailler avec une avocate ou un avocat

Plus en détail

Mon argent pour la vie

Mon argent pour la vie Mon argent pour la vie Bâtir son épargne. Protéger ses avoirs. Prendre sa retraite en toute confiance. QUESTIONNAIRE SUR LE STYLE DE VIE À LA RETRAITE NAME DATE CURRENT AGE AGE YOU HOPE TO RETIRE La vie

Plus en détail

Vous divorcez, vous vous séparez?

Vous divorcez, vous vous séparez? Service Com&Doc - Crédit image : drx - Fotolia.com - Imprimerie Caf35 - Mars 2014 Vous divorcez, vous vous séparez? 5 questions pour mieux comprendre Vous informer et vous aider dans vos démarches Vous

Plus en détail