POUR QUE LES JEUNES. adoptent les modes de transport actif

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "POUR QUE LES JEUNES. adoptent les modes de transport actif"

Transcription

1 POUR QUE LES JEUNES adoptent les modes de transport actif

2 1 L activité physique Le saviez-vous? Un mode de vie physiquement actif, c est une manière d être, une façon de vivre où l activité physique, sous ses diverses formes, est valorisée et intégrée au quotidien. Quand on parle d activités physiques, on fait référence à : des activités sportives (ex. : soccer, tennis, golf), de loisirs (ex. : danse, geocache) et de plein air (ex. : randonnée, escalade, canotage); des activités utilitaires (ex. : pelletage, entretien de la maison, jardinage); des exercices de développement et d entretien de la condition physique (ex. : course à pied, musculation); des activités de locomotion à des fins de transport (ex. : marche, vélo, patin à roues alignées, planche à roulettes, trottinette). Si les bienfaits de l activité physique sont clairement démontrés et connus pour la santé physique, de plus en plus d études révèlent qu elle contribue également au bien-être psychologique, à la santé mentale, aux compétences sociales, aux habiletés cognitives et à la réussite scolaire des jeunes.

3 2 Pourquoi agir? Dans les faits, et malgré plus de trente ans d initiatives de toutes sortes pour faire bouger les jeunes à l école, pendant leurs loisirs ou leur temps libre, c est seulement 40 % d entre eux qui encore aujourd hui sont suffisamment actifs. Le transport actif a diminué, tandis que le «temps assis» et les activités sédentaires ont augmenté. À titre d exemple, le transport actif vers l école a connu une baisse de 50 % en moins de 30 ans. On observe à la fois des milieux de vie et des activités récréatives où les jeunes bougent moins, de même qu une augmentation du temps de transport motorisé. Pourtant : plus de 80 % des enfants du primaire habitent à moins de 1,6 km de l école; en milieu urbain, près de 90 % des quartiers résidentiels se trouvent à moins d un kilomètre d un parc ou d un espace vert récréatif; environ 50 % des quartiers résidentiels urbains sont à proximité de lieux récréatifs (gymnase, piscine, aréna, centre communautaire de loisirs, etc.). Le transport actif permet d augmenter significativement la pratique quotidienne d activités physiques des jeunes. Or, le simple changement d un mode de vie sédentaire à un mode de vie modérément actif peut avoir des bienfaits énormes sur leur santé. Les initiatives en transport actif permettent également de rejoindre des milliers de jeunes qui ne pratiquent aucune autre forme d activité, en raison notamment de leur faible intérêt pour l activité physique, des faibles moyens financiers de leurs parents, ou encore du peu d installations sportives à proximité de leur domicile. De plus, le transport actif favorise l autonomie et la socialisation, deux éléments qui contribuent également à la réussite éducative. Le saviez-vous? Le potentiel piétonnier est plus élevé dans les milieux défavorisés que dans les milieux plus favorisés. 52,1 % des jeunes au primaire fréquentant des écoles de milieux défavorisés se rendent habituellement à pied à l école, comparativement à 33 % des jeunes de milieux favorisés. Pour 57,3 % des jeunes, le transport vers le lieu de pratique est l un des principaux obstacles à être actif pendant leurs moments de loisir. Globalement, 18,7 % des jeunes se déplacent de façon active pour se rendre à l école. Une plus grande proportion de jeunes du primaire, soit 35,7 %, se déplacent activement, comparativement à 12,7 % des jeunes du secondaire. En choisissant d augmenter le transport actif des jeunes, on décide de tout mettre en œuvre pour remettre la rue et le quartier à l échelle humaine, à l échelle des jeunes et des familles.

4 3 Plusieurs facteurs influencent les habitudes de transport actif des jeunes On pourrait croire que le transport actif repose sur un choix personnel. Ce n est pas toujours vrai, car plusieurs facteurs sur lesquels nous pouvons agir collectivement déterminent les comportements. La proximité et l accessibilité des installations et des équipements de sport et de loisir. Un quartier propice aux déplacements actifs, ce qu on appelle le «potentiel piétonnier». La sécurité, mais surtout la perception de la sécurité (les craintes parentales limitent la mobilité des enfants). Nos attitudes, nos valeurs et nos habiletés (C est l fun! C est bon pour moi. Je suis capable.). Les normes sociales, la perception de l entourage, l approbation sociale (ex. : l automobile comme symbole de réussite sociale, le transport actif associé aux personnes qui n ont pas les moyens d acheter une voiture, etc.). La topographie et les conditions météorologiques.

5 4 Potentiel peu exploité : des environnements favorables au transport actif Au Québec, même si plus de 85 % des établissements scolaires offrent des supports à vélos à leurs élèves, seulement une école secondaire sur deux et une école primaire sur cinq sont situées à proximité de pistes cyclables permettant aux élèves de se rendre à l école de façon active. Ce problème est accentué par le fait qu un peu plus de 20 % des MRC et des municipalités ont des orientations favorisant l aménagement de quartiers selon les critères du nouvel urbanisme soit la densité, la mixité et la connexité. De plus, lorsque les MRC adoptent des orientations favorisant l aménagement de pistes cyclables ou de sentiers piétonniers, ce sont principalement des pistes et des sentiers à vocation récréative qui ne favorisent pas nécessairement le transport actif. En effet, sur un échantillon de 663 municipalités, 8 d entre elles se sont dotées d un plan directeur du réseau cyclable (Québec, Laval, Saint-Hyacinthe, Mille-Îles, Saint-Pascal, Sept-Îles, Joliette, Saint-Jérôme) et seulement 3 ont un plan piétonnier ou de mobilité active (Québec, Sherbrooke et Montréal). Un mouvement qui s amorce L analyse des documents de planification récemment révisés par certaines MRC montre qu un mouvement pour l aménagement favorable aux déplacements actifs semble s amorcer. De plus, l appui du public pour un tel type d aménagement est passé de 44 %, en 2003, à près de 60 % en Les modifications apportées présentement à la Loi sur l aménagement urbain et la sortie prochaine d un plan québécois de mobilité durable devraient accélérer cette tendance. Des gains appréciables et rentables On estime maintenant que construire des villes à forte densité démographique et favoriser des modes de transport plus sécuritaires et économiques permettraient aux municipalités et au gouvernement d augmenter significativement la rentabilité de leurs investissements. Par ailleurs, si des modifications aux infrastructures devaient s étendre sur plusieurs générations, des mesures pour réduire la circulation et sécuriser les chemins empruntés par les écoliers peuvent déjà être mises en œuvre partout au Québec.

6 5 Comment peut-on changer la situation? Il importe que les organisations et les acteurs concernés agissent de façon globale et complémentaire, et ce, à la fois sur les facteurs individuels et environnementaux qui façonnent les comportements des jeunes.

7 6 S engager à mettre en place des politiques, des mesures ou des aménagements physiques favorables au transport actif Pistes d actions Inscrire, dans ces documents officiels, des orientations, des actions et des mesures de suivi appuyant la création et la valorisation d environnements favorables au transport actif pour les jeunes (ex. : plan de réussite et projet éducatif de l école, politique familiale municipale, schéma d aménagement, plan d urbanisme, etc.). Se doter d un plan de mobilité active vers l école, de supports à vélos, etc. Créer des corridors scolaires pour les déplacements à pied et à vélo. Aménager un débarcadère sécuritaire pour le transport en autobus. Aménager, particulièrement dans les quartiers défavorisés, des parcs, des corridors piétonniers et cyclables ainsi que des installations sportives et de plein air, et les rendre plus accessibles aux organismes communautaires. Réaliser des aménagements piétonniers et cyclables sécuritaires, conviviaux et efficaces. Adopter des mesures d atténuation de la circulation, ajouter du mobilier urbain et une signalisation adéquate. Offrir un système de transport collectif ou de transport en commun. Offrir aux jeunes le transport en commun gratuit ou à un coût abordable. Aménager des stationnements pour vélos en nombre suffisant. Aménager les voies publiques et les nouveaux quartiers de sorte qu ils facilitent les déplacements non motorisés sécuritaires. Privilégier la mixité des usages et la proximité des services. Miser sur le développement des compétences des jeunes Cela signifie offrir aux jeunes des occasions d apprentissage et d expérimentation en intégrant, aux horaires et programmations habituels, des activités ou des programmes d expérimentation, de découvertes et d éducation au transport actif donnés par des personnes qualifiées. Pistes d actions Mettre en place, par des programmes éducatifs s adressant aux jeunes, aux parents et au personnel scolaire, des solutions de rechange aux courts déplacements faits en automobile (Mon école à pied à vélo!, Pedibus, Trottibus, etc.). Se déplacer à pied ou à vélo pour participer aux activités de l école, du service de garde, du camp de jour ou du centre communautaire, si elles se tiennent à proximité. Organiser, dans les différents milieux de vie des jeunes, des activités hebdomadaires de marche ou de vélo. Offrir une formation sur la sécurité à vélo et son entretien. Inclure des activités de reconnaissance et de découverte des installations situées à proximité de l école ou du milieu de garde. Inclure la marche dans les projets d aménagement et d animation de la cour d école (Ma cour un monde de plaisir!). Véhiculer un message positif à l égard du transport actif et contribuer à diminuer les perceptions et les normes sociales pouvant le freiner Pistes d actions Concevoir, en s appuyant sur les initiatives existantes, des activités de promotion et de sensibilisation au transport actif. Faire participer les jeunes à l organisation de ces activités. Faire connaître et mettre en lumière les initiatives qui encouragent le transport actif. Porter les petites et les grandes réussites à l attention des décideurs des différents milieux de vie des jeunes. Élaborer des mécanismes de communication et d implication des parents afin qu ils puissent poursuivre à la maison les apprentissages faits à l école ou au service de garde. Informer les élèves et leurs parents des mesures mises en place pour améliorer la sécurité autour des écoles. Demander aux élus municipaux d améliorer les environnements et de construire ou de moderniser des installations sportives et récréatives (Acti-Menu). Valoriser le transport en commun et la bimodalité (autobus vélo ou automobile marche). Jouer un rôle de modèle en adoptant soi-même un mode de vie physiquement actif.

8 Conclusion Les jeunes qui ont recours à un mode de transport actif sont globalement plus actifs que ceux qui font les mêmes trajets en voiture, ce qui suggère que ces derniers ne compensent pas ces périodes d inactivité en faisant plus d exercice dans leur temps libre. Le déplacement actif représente donc une part significative de la dépense énergétique quotidienne et une stratégie alternative de choix. Au Québec, le transport actif augmente à lui seul de 6 % la proportion de jeunes qui font suffisamment d activité physique, malgré le peu d initiatives entreprises dans ce domaine jusqu à présent. Il s agit donc d un potentiel énorme! Un potentiel pourtant encore peu exploité qui n attend que vous pour se réaliser. À vous de jouer. Pour en savoir plus sur cette thématique, quebecenforme.org Pour échanger avec nous sur le sujet

Pour une population plus active. Le milieu municipal peut faire la différence

Pour une population plus active. Le milieu municipal peut faire la différence Pour une population plus active Le milieu municipal peut faire la différence Quelle est la meilleure manière d amener les personnes sédentaires à faire régulièrement de l activité physique? Voilà la question

Plus en détail

Pour une population plus active. L école, un milieu stimulant

Pour une population plus active. L école, un milieu stimulant Pour une population plus active L école, un milieu stimulant Quelle est la meilleure manière d amener les personnes sédentaires à faire régulièrement de l activité physique? Voilà la question sur laquelle

Plus en détail

Bâtir des collectivités qui appuient le transport collectif

Bâtir des collectivités qui appuient le transport collectif Bâtir des collectivités qui appuient le transport collectif Les mécanismes d aménagent du territoire pour appuyer les transports collectifs Congrès annuel 2009 de l'association Canadienne du transport

Plus en détail

Le transport actif vers l école : Comment faire du déplacement vers l école une saine habitude de vie

Le transport actif vers l école : Comment faire du déplacement vers l école une saine habitude de vie Le transport actif vers l école : Comment faire du déplacement vers l école une saine habitude de vie Ce document a été réalisé par Vélo Québec Association pour la Fédération des commissions scolaires

Plus en détail

Le transport actif : marcher pour se rendre à l école

Le transport actif : marcher pour se rendre à l école Le transport actif : marcher pour se rendre à l école Date : le 7 février 2005 Le transport scolaire Dans les politiques des commissions scolaires sur le transport scolaire, on établit une distance entre

Plus en détail

Secteur Fabreville Commission scolaire de Laval Laval

Secteur Fabreville Commission scolaire de Laval Laval Secteur Fabreville Commission scolaire de Laval Laval 2 Remerciements Vélo Québec et Sports Laval tiennent à remercier ses nombreux partenaires pour leur appui dans le développement de À pied, à vélo,

Plus en détail

LES DÉPLACEMENTS ACTIFS ET SÉCURITAIRES. Offre de service Région de la Capitale-Nationale

LES DÉPLACEMENTS ACTIFS ET SÉCURITAIRES. Offre de service Région de la Capitale-Nationale LES DÉPLACEMENTS ACTIFS ET SÉCURITAIRES Offre de service Région de la Capitale-Nationale Septembre 2015 Sylvie Bernier, ambassadrice des saines habitudes de vie de Québec en Forme et présidente de la Table

Plus en détail

Pour des écoles promotrices de réussite éducative en matière de santé et de bien-être. «Partage international en éducation pour un mieux être global»

Pour des écoles promotrices de réussite éducative en matière de santé et de bien-être. «Partage international en éducation pour un mieux être global» Pour des écoles promotrices de réussite éducative en matière de santé et de bien-être «Partage international en éducation pour un mieux être global» L éducation à la santé au Québec Programmes scolaires

Plus en détail

CONSULTATION PUBLIQUE LIVRE VERT VERS UNE POLITIQUE NATIONALE DU SPORT, DU LOISIR ET DE L ACTIVITÉ PHYSIQUE

CONSULTATION PUBLIQUE LIVRE VERT VERS UNE POLITIQUE NATIONALE DU SPORT, DU LOISIR ET DE L ACTIVITÉ PHYSIQUE CONSULTATION PUBLIQUE LIVRE VERT VERS UNE POLITIQUE NATIONALE DU SPORT, DU LOISIR ET DE L ACTIVITÉ PHYSIQUE Ministère de l Éducation, du Sport et du Loisir Argumentaire Préparé par Michel Comeau, Directeur

Plus en détail

Laurence B. Dubé supervisé par Pauline Wolff VÉLO, BOULOT, DODO STRATÉGIE DE DÉVELOPPEMENT POUR LE VÉLO UTILITAIRE À MONTRÉAL

Laurence B. Dubé supervisé par Pauline Wolff VÉLO, BOULOT, DODO STRATÉGIE DE DÉVELOPPEMENT POUR LE VÉLO UTILITAIRE À MONTRÉAL VÉLO, BOULOT, DODO STRATÉGIE DE DÉVELOPPEMENT POUR LE VÉLO UTILITAIRE À MONTRÉAL Le vélo utilitaire à Montréal À Montréal, il est intéressant d observer que depuis une dizaine d années, le vélo est de

Plus en détail

Mobilité active et environnements favorables aux saines habitudes de vie

Mobilité active et environnements favorables aux saines habitudes de vie Mobilité active et environnements favorables aux saines habitudes de vie Richard Delisle Conseiller Kino-Québec Présenté dans le cadre de la rencontre régionale 2013 Villes et Villages en santé et Municipalités

Plus en détail

La prise en compte de la sécurité routière sur le chemin et aux abords des établissements scolaires

La prise en compte de la sécurité routière sur le chemin et aux abords des établissements scolaires La prise en compte de la sécurité routière sur le chemin et aux abords des établissements scolaires Présentation de la fiche «Savoirs de bases en sécurité routière» du CERTU Centre d'études Techniques

Plus en détail

POLITIQUE POUR UNE SAINE ALIMENTATION ET UN MODE DE VIE PHYSIQUEMENT ACTIF (Adoptée le 12 décembre, 2008)

POLITIQUE POUR UNE SAINE ALIMENTATION ET UN MODE DE VIE PHYSIQUEMENT ACTIF (Adoptée le 12 décembre, 2008) POLITIQUE POUR UNE SAINE ALIMENTATION ET UN MODE DE VIE PHYSIQUEMENT ACTIF (Adoptée le 12 décembre, 2008) 1. INTRODUCTION En octobre 2006, le gouvernement du Québec lançait son Plan d action gouvernemental

Plus en détail

PLAN D ACTION POLITIQUE FAMILIALE ET CERTIFICATION MADA 2013-2014-2015. Objectifs Actions Responsables Priorité

PLAN D ACTION POLITIQUE FAMILIALE ET CERTIFICATION MADA 2013-2014-2015. Objectifs Actions Responsables Priorité 03-04-05 Communications Procéder annuellement à la nomination d un responsable des questions familiales au sein du conseil municipal Conseil municipal Effectuer le suivi du plan d action de la politique

Plus en détail

MON ÉCOLE À PIED, À VÉLO! Plan de déplacement

MON ÉCOLE À PIED, À VÉLO! Plan de déplacement MON ÉCOLE À PIED, À VÉLO! Plan de déplacement École des Brise-Vent Saint-Thomas-de-Joliette Étude complétée par Mathieu Martineau Juillet 2011 Partenaire régional de Vélo Québec TABLE DES MATIERES REMERCIEMENTS...

Plus en détail

LA CIBLE Ce que nous savons des 9-13 ans

LA CIBLE Ce que nous savons des 9-13 ans FAIREBOUGERLES9-13.org 1 LA CIBLE Ce que nous savons des 9-13 ans TABLE DES MATIÈRES 3 4 5 DONNÉES SOCIO- DÉMOGRAPHIQUES HABITUDES MÉDIATIQUES ET DE CONSOMMATION EN MATIÈRE DE MODE DE VIE PHYSIQUEMENT

Plus en détail

Plan de transport 2008

Plan de transport 2008 Plan de transport 2008 Montréal Une démarche de planification stratégique de transport durable Claude Carette et Gilles Lalonde - Ville de Montréal Préparé par : Service des infrastructures, transport

Plus en détail

Etablir un compte transport fiche1

Etablir un compte transport fiche1 Mémento de la mobilité Etablir un compte transport fiche1 Méthode Le compte transport regroupe toutes les recettes et dépenses inscrites dans le budget annuel de l entreprise, au démarrage du PDE, et imputables

Plus en détail

LES ÉCO-QUARTIERS, POUR UNE QUALITÉ DE VIE DURABLE

LES ÉCO-QUARTIERS, POUR UNE QUALITÉ DE VIE DURABLE LES ÉCO-QUARTIERS, POUR UNE QUALITÉ DE VIE DURABLE Par définition, un éco-quartier est un milieu de vie, circonscrit dans un territoire donné, qui respecte et applique les principes du développement durable.

Plus en détail

10 h à 10 h 10. Atelier méthodologique Des outils à votre portée pour établir le portrait de l'environnement bâti

10 h à 10 h 10. Atelier méthodologique Des outils à votre portée pour établir le portrait de l'environnement bâti Cette présentation a été effectuée le 25 novembre 2013, au cours de l'atelier méthodologique «Des outils à votre portée pour établir le portrait de l'environnement bâti» dans le cadre des 17es Journées

Plus en détail

EXPOSE DES MOTIFS N 93-2014

EXPOSE DES MOTIFS N 93-2014 Commune de Plan -les-ouates EXPOSE DES MOTIFS N 93-2014 Message aux membres du Conseil municipal OBJET: Crédit d engagement pour l aménagement d abris pour le stationnement des deux roues Fr. 784'000.-

Plus en détail

Sensibilisation aux campagnes nationales (cancer du sein, VIH, diabète, maladies cardio vasculaires, nutrition santé..)

Sensibilisation aux campagnes nationales (cancer du sein, VIH, diabète, maladies cardio vasculaires, nutrition santé..) 1 Enjeu : Dans le contexte socio-économique et sanitaire du Département des Ardennes, les Centres Sociaux structures de proximité peuvent jouer un véritable rôle dans l amélioration de la santé des habitants,

Plus en détail

Champ d intervention 2 : Loisirs, sports et culture

Champ d intervention 2 : Loisirs, sports et culture PLAN D ACTION 2011-2014 Politique familiale et des aînés de Saint-Ulric Champ d intervention 1 : Communication 1.1. Favoriser une meilleure circulation de l information concernant les initiatives citoyennes,

Plus en détail

Education au Développement Durable. Les déplacements dans le Grand Lyon : situation actuelle des solutions pour une mobilité durable

Education au Développement Durable. Les déplacements dans le Grand Lyon : situation actuelle des solutions pour une mobilité durable Lyon, 23/11/11 Education au Développement Durable Les déplacements dans le Grand Lyon : situation actuelle des solutions pour une mobilité durable Pierre SOULARD Responsable du service mobilité urbaine

Plus en détail

François CUILLANDRE Président de Brest métropole océane

François CUILLANDRE Président de Brest métropole océane Brest métropole océane se mobilise pour la promotion des déplacements sûrs et non polluants en proposant une alternative à l utilisation croissante de la voiture particulière, notamment sur les courts

Plus en détail

Les interventions collectives qui permettent d engager des personnes durablement dans une activité physique

Les interventions collectives qui permettent d engager des personnes durablement dans une activité physique Les interventions collectives qui permettent d engager des personnes durablement dans une activité physique Paris 25 03 2006 d après une intervention à la conférence de consensus sur les recommandations

Plus en détail

PRIORITÉS D ACTION PLAN D ACTION POUR L AMÉLIORATION DE LA SÉCURITÉ EN MILIEU URBAIN. Agir Pour des LiEux PubLicS SécuritAirES.

PRIORITÉS D ACTION PLAN D ACTION POUR L AMÉLIORATION DE LA SÉCURITÉ EN MILIEU URBAIN. Agir Pour des LiEux PubLicS SécuritAirES. PLAN D ACTION POUR L AMÉLIORATION DE LA SÉCURITÉ EN MILIEU URBAIN octobre 2015 PRIORITÉS D ACTION Agir Pour des LiEux PubLicS SécuritAirES PLAn d Action Pour L AméLiorAtion de LA Sécurité En milieu urbain

Plus en détail

Plan de stationnement pour vélos

Plan de stationnement pour vélos Plan de stationnement pour vélos À pied, à vélo, ville active est une initiative de Vélo Québec rendue possible grâce au soutien et à l appui financier de : Table des matières INTRODUCTION... 3 RAPPORT

Plus en détail

3. ENJEUX DE DÉVELOPPEMENT ET ORIENTATIONS STRATÉGIQUES

3. ENJEUX DE DÉVELOPPEMENT ET ORIENTATIONS STRATÉGIQUES 3. ENJEUX DE DÉVELOPPEMENT ET ORIENTATIONS STRATÉGIQUES 3.1 Cadre d intervention Le présent plan de mobilité durable s inscrit dans une démarche beaucoup plus large, qui s est amorcée en 2012 par l adoption

Plus en détail

Mémoire du Forum jeunesse de l île de Montréal. Pour des jeunes en mouvement : place à l activité physique et à l aménagement urbain actif

Mémoire du Forum jeunesse de l île de Montréal. Pour des jeunes en mouvement : place à l activité physique et à l aménagement urbain actif Mémoire du Forum jeunesse de l île de Montréal Pour des jeunes en mouvement : place à l activité physique et à l aménagement urbain actif Déposé à la Commission sur la culture, le patrimoine et les sports

Plus en détail

Le plan/schéma vélo pour un usage utilitaire. Réunion des agents de développement des Pays et PNR - 18 septembre 2008 -

Le plan/schéma vélo pour un usage utilitaire. Réunion des agents de développement des Pays et PNR - 18 septembre 2008 - Le plan/schéma vélo pour un usage utilitaire Réunion des agents de développement des Pays et PNR - 18 septembre 2008 - Contexte général La part modale de la voiture augmente malgré une progression des

Plus en détail

POLITIQUE LINGUISTIQUE

POLITIQUE LINGUISTIQUE POLITIQUE LINGUISTIQUE (ONGLET 37) Processus de consultation Comité de la politique linguistique 16 mars 2010 Comité de consultatif de gestion 23 mars 2011 Comité de parents 28 mars 2011 Comité de participation

Plus en détail

Projet ALPHA. Mesure des perceptions de l environnement, du transport actif et de l activité physique Version longue

Projet ALPHA. Mesure des perceptions de l environnement, du transport actif et de l activité physique Version longue Numéro de participant : Projet ALPHA Mesure des perceptions de l environnement, du transport actif et de l activité physique Version longue Nous souhaiterions en savoir un peu plus sur ce que vous pensez

Plus en détail

École Sainte-Jeanne-d Arc

École Sainte-Jeanne-d Arc École Sainte-Jeanne-d Arc Commission Scolaire de Montréal Montréal A. École Sainte-Jeanne-d Arc 2 1. L état de la situation spécifique pour l école Sainte-Jeanne-d Arc 1.1. Caractéristiques de l école

Plus en détail

LE WOONERF AU QUÉBEC? ÉVALUATION DE L AMÉNAGEMENT ET DES OPPORTUNITÉS D IMPLANTATION

LE WOONERF AU QUÉBEC? ÉVALUATION DE L AMÉNAGEMENT ET DES OPPORTUNITÉS D IMPLANTATION L AMÉNAGEMENT ET DES Qu est-ce qu un woonerf? Le terme WOONERF signifie COUR RÉSIDENTIELLE. Il s agit d un AMÉNAGEMENT DE LA RUE visant à améliorer la qualité des quartiers résidentiels en accordant la

Plus en détail

PLAN D ACTION DE SÉCURITÉ POUR LE QUARTIER SAINT-JEAN-VIANNEY ET STRATÉGIE DE MISE EN ŒUVRE

PLAN D ACTION DE SÉCURITÉ POUR LE QUARTIER SAINT-JEAN-VIANNEY ET STRATÉGIE DE MISE EN ŒUVRE PLAN D ACTION DE SÉCURITÉ POUR LE QUARTIER SAINT-JEAN-VIANNEY ET STRATÉGIE DE MISE EN ŒUVRE VERSION FINALE COMITÉ LOCAL DE REVITALISATION INTÉGRÉE DU QUARTIER SAINT-JEAN-VIANNEY (RUI 2) 1 TABLE DES MATIÈRE

Plus en détail

C. École du Bois-Joli

C. École du Bois-Joli C. École du Bois-Joli C.1 L état de la situation spécifique pour l école du Bois-Joli C.1.1 Caractéristiques de l école du Bois-Joli Caractéristiques générales Nom : École du Bois-Joli Commission scolaire

Plus en détail

J aimerais d abord remercier les organisateurs de ce colloque

J aimerais d abord remercier les organisateurs de ce colloque Le transport des personnes au cœur des priorités gouvernementales, par Jacques Gagnon, sous-ministre adjoint, ministère des Transports du Québec (MTQ) J aimerais d abord remercier les organisateurs de

Plus en détail

CENTRE DE FORMATION DU RICHELIEU Point de service de Saint-Bruno. Saint-Bruno-de-Montarville Octobre 2012

CENTRE DE FORMATION DU RICHELIEU Point de service de Saint-Bruno. Saint-Bruno-de-Montarville Octobre 2012 CENTRE DE FORMATION DU RICHELIEU Point de service de Saint-Bruno Saint-Bruno-de-Montarville Octobre 2012 Rapport de visite Expertise des stationnements pour vélos Centre de formation du Richelieu Point

Plus en détail

Schéma d aménagement et transport actif. Mémoire préparé par Ronald Houde Candiac, QC

Schéma d aménagement et transport actif. Mémoire préparé par Ronald Houde Candiac, QC Schéma d aménagement et transport actif Mémoire préparé par Ronald Houde Candiac, QC Objectif Faire des recommendations sur le volet transport actif du schéma d aménagement révisé Section 3 Le schéma d

Plus en détail

Mobilité et accès au Collège Lionel-Groulx

Mobilité et accès au Collège Lionel-Groulx Urbanisme Collège Lionel-Groulx La mobilité en milieu périurbain En banlieue, les densités sont faibles, ce qui entraîne une augmentation des distances de déplacement. La VOITURE est alors le mode de transport

Plus en détail

Le plan de déplacements urbains d Île-de-France. Rencontre réseau Energie Yvelines 2 avril 2015

Le plan de déplacements urbains d Île-de-France. Rencontre réseau Energie Yvelines 2 avril 2015 Le plan de déplacements urbains d Île-de-France Rencontre réseau Energie Yvelines 2 avril 2015 Le PDUIF : enjeux, objectifs, défis Le PDUIF : un document essentiel de la politique des déplacements en Ile-de-France

Plus en détail

CHOISIR POUR L AVENIR

CHOISIR POUR L AVENIR CHOISIR POUR L AVENIR La politique de développement durable de la Société du parc Jean Drapeau présentée par la Direction des Affaires publiques et du développement durable Mars 2009 CHOISIR POUR L AVENIR

Plus en détail

PLAN D ACTION de la Politique familiale de la Ville de Beloeil

PLAN D ACTION de la Politique familiale de la Ville de Beloeil PLAN D ACTION de la Politique familiale de la Ville de Beloeil Octobre 2006 LOISIRS, SPORTS ET VIE COMMUNAUTAIRE Faciliter l accès aux activités pour toute la famille Améliorer et développer l offre de

Plus en détail

Mobilité urbaine efficace et durable. Suzanne Lareau

Mobilité urbaine efficace et durable. Suzanne Lareau Mobilité urbaine efficace et durable Suzanne Lareau Brain storming Imaginez un moyen de déplacement, efficace sur de courtes distances (5 km), peu coûteux, qui ne pollue pas, ne fait pas de bruit et qui

Plus en détail

Portrait des émissions de GES de la collectivité montréalaise en 2009

Portrait des émissions de GES de la collectivité montréalaise en 2009 ÎLOTS DE FRAÎCHEUR VERDISSEMENT EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE TRANSPORT ACTIF CHANGEMENTS CLIMATIQUES ÉNERGIE RENOUVELABLE APPAREILS ÉCOÉNERGÉTIQUES Le Plan de réduction des émissions de GES de la collectivité

Plus en détail

Présentation - formation coordinateurs Cité de l Energie - 12.11.2013

Présentation - formation coordinateurs Cité de l Energie - 12.11.2013 Présentation - formation coordinateurs Cité de l Energie - 12.11.2013 Mobile en ville! Faire le bon pas! Aujourd hui 2020: Convention des Maires 2050: société à 2000W 1 Mobile en ville! Le casse-tête des

Plus en détail

Plan d action municipal triennal Comité municipal «Ma santé en valeur» de Harrington 2011-2014

Plan d action municipal triennal Comité municipal «Ma santé en valeur» de Harrington 2011-2014 Objectifs Doter la municipalité de Harrington de mesures permettant de diminuer l exposition des citoyens à la fumée secondaire et de motiver les fumeurs à abandonner le tabagisme. Résultats du portrait

Plus en détail

Plan de stationnement pour vélos

Plan de stationnement pour vélos Plan de stationnement pour vélos École Norjoli 70, avenue Beaupré Mont-Joli (Québec) G5H 1C7 418 775-5265 Madame Annie Sirois, directrice À propos de À pied, à vélo, ville active À pied, à vélo, ville

Plus en détail

Vision stratégique du développement culturel, économique, environnemental et social du territoire

Vision stratégique du développement culturel, économique, environnemental et social du territoire Vision stratégique du développement culturel, économique, environnemental et social du territoire PROJET D ÉNONCÉ DE VISION STRATÉGIQUE OCTOBRE 2014 TABLE DES MATIÈRES POURQUOI UN ÉNONCÉ DE VISION STRATÉGIQUE?...

Plus en détail

Plan de mobilité durable du quartier Saint-Sauveur. Une démarche citoyenne

Plan de mobilité durable du quartier Saint-Sauveur. Une démarche citoyenne Plan de mobilité durable du quartier Saint-Sauveur Une démarche citoyenne Exemples de limites à la mobilité durable Constats en bref Caractéristiques de la population - Les 20-34 ans constituent la

Plus en détail

RAPPORT DE RECHERCHE ACTION DANS LE CADRE DE VOLTAGE

RAPPORT DE RECHERCHE ACTION DANS LE CADRE DE VOLTAGE RAPPORT DE RECHERCHE ACTION DANS LE CADRE DE VOLTAGE Luc Marsolais, conseiller en promotion de la santé, janvier 200 LES JEUNES DU 2 ième CYCLE DU COLLÈGE DE L ASSOMPTION NE SONT PAS SUFFISAMMENT ACTIFS

Plus en détail

Conduisons-nous. des habitudes malsaines? nos enfants à adopter. 2013 Bulletin de l activité physique chez les jeunes Jeunes en forme Canada

Conduisons-nous. des habitudes malsaines? nos enfants à adopter. 2013 Bulletin de l activité physique chez les jeunes Jeunes en forme Canada Conduisons-nous nos enfants à adopter des habitudes malsaines? 2013 Bulletin de l activité physique chez les jeunes Jeunes en forme Canada Jeunes en forme Canada est un organisme national caritatif créé

Plus en détail

MODELES DE QUESTIONNAIRE D ENQUETE SUR LA MOBILITE DES ÉCOLIERS

MODELES DE QUESTIONNAIRE D ENQUETE SUR LA MOBILITE DES ÉCOLIERS MODELES DE QUESTIONNAIRE D ENQUETE SUR LA MOBILITE DES ÉCOLIERS OUTIL PRATIQUE L Arene propose aux porteurs de projet de plan de déplacements d école deux modèles de questionnaire modifiables et reproductibles

Plus en détail

Les chevaux et l agriculture, un mariage moderne et constructif

Les chevaux et l agriculture, un mariage moderne et constructif CAPERN 076M C.G. Livre vert Politique bioalimentaire VERSION RÉVISÉE Mémoire pour la Consultation générale et auditions publiques sur le Livre vert pour une politique bioalimentaire : Donner le goût du

Plus en détail

Mis sur pied par Parachute Prévenir les blessures. Sauvez des vies.

Mis sur pied par Parachute Prévenir les blessures. Sauvez des vies. Mis sur pied par Parachute Prévenir les blessures. Sauvez des vies. TM Colombie- Britannique/ Yukon Résultats d apprentissage Décrire les choix que peut faire un individu pour atteindre et maintenir un

Plus en détail

Plan d action municipal triennal Comité municipal «Ma santé en valeur» de Brownsburg-Chatham 2013-2015 ZÉRO TABAGISME

Plan d action municipal triennal Comité municipal «Ma santé en valeur» de Brownsburg-Chatham 2013-2015 ZÉRO TABAGISME Objectifs Doter la Ville de Brownsburg-Chatham de mesures permettant de diminuer l exposition des citoyens à la fumée secondaire et de motiver les fumeurs à abandonner le tabagisme. Résultats du portrait

Plus en détail

Action ou mesure non-réalisée. Action ou mesure partiellement réalisée

Action ou mesure non-réalisée. Action ou mesure partiellement réalisée LES ACTIONS 2 0 1 1-2 0 1 2 BILAN Décembre 2011 BILAN LÉGENDES En vert : En bleu : En rouge : Action ou mesure réalisée Action ou mesure partiellement réalisée Action ou mesure non-réalisée page 2 Ville

Plus en détail

CONFÉRENCE DU 30/06/15

CONFÉRENCE DU 30/06/15 CONFÉRENCE DU 3/6/ Contact Presse ASSUREURS PRÉVENTION Benoît DANTON 1 42 47 93 8 6 48 24 77 81 b.danton@ffsa.fr DOSSIER DE PRESSE ASSUREURS PRÉVENTION - «4 ÈME BAROMÈTRE SUR LE NIVEAU D ACTIVITÉ PHYSIQUE

Plus en détail

Les nouvelles offres de transport partagé dans les politiques de mobilité

Les nouvelles offres de transport partagé dans les politiques de mobilité Les nouvelles offres de transport partagé dans les politiques de mobilité Le cas de Montréal Marc Blanchet - Ville de Montréal Directeur direction des transports Préparé par : Service des infrastructures,

Plus en détail

Ville de Prévost Plan d action 2014-2016

Ville de Prévost Plan d action 2014-2016 de Prévost Plan d action 2014-2016 Préparé par le Service des loisirs, culture et vie communautaire Adopté par le Conseil municipal Mis à jour le 9 avrl 2014 de Prévost 1 Distribuer les outils promotionnels

Plus en détail

Les meilleures pratiques de promotion et de prévention en contexte scolaire québécois. Catherine Martin 14 mai 2009

Les meilleures pratiques de promotion et de prévention en contexte scolaire québécois. Catherine Martin 14 mai 2009 Les meilleures pratiques de promotion et de prévention en contexte scolaire québécois Catherine Martin 14 mai 2009 Sommaire de la présentation 1. Comment définir les meilleures pratiques et les inscrire

Plus en détail

Mode de vie physiquement actif : définition commentée

Mode de vie physiquement actif : définition commentée Mode de vie physiquement actif : définition commentée 2 Responsable auprès de la Table de concertation intersectorielle permanente spécifique au mode de vie physiquement actif France Vigneault, ministère

Plus en détail

GESTION PERSONNELLE NIVEAU TROIS ÉCOLE SECONDAIRE

GESTION PERSONNELLE NIVEAU TROIS ÉCOLE SECONDAIRE Nom : Date : GESTION PERSONNELLE NIVEAU TROIS ÉCOLE SECONDAIRE Compétence 1 : Bâtir et maintenir une image de soi positive Niveau trois : Développer des habiletés afin de maintenir une image de soi positive

Plus en détail

PLAN DIRECTEUR DE QUARTIER VIEUX-QUÉBEC HAUTE-VILLE - BASSE-VILLE ET CAP-BLANC DOCUMENT DE CONSULTATION SUR LES ORIENTATIONS ET LES OBJECTIFS

PLAN DIRECTEUR DE QUARTIER VIEUX-QUÉBEC HAUTE-VILLE - BASSE-VILLE ET CAP-BLANC DOCUMENT DE CONSULTATION SUR LES ORIENTATIONS ET LES OBJECTIFS PLAN DIRECTEUR DE QUARTIER VIEUX-QUÉBEC HAUTE-VILLE - BASSE-VILLE ET CAP-BLANC DOCUMENT DE CONSULTATION SUR LES ORIENTATIONS ET LES OBJECTIFS Note : La consultation publique a lieu le lundi, 27 mars, 18

Plus en détail

les pauses du renouvellement urbain NOTE DE CADRAGE Programme de travail 2013

les pauses du renouvellement urbain NOTE DE CADRAGE Programme de travail 2013 les pauses du renouvellement urbain NOTE DE CADRAGE Programme de travail 2013 CONTEXTE Les «pauses du renouvellement urbain», temps d'échange multipartenarial, se sont tenues tout au long de l année 2012.

Plus en détail

La réalisation de projets entrepreneuriaux en milieu scolaire : un outil pour la réussite des jeunes

La réalisation de projets entrepreneuriaux en milieu scolaire : un outil pour la réussite des jeunes La réalisation de projets entrepreneuriaux en milieu scolaire : un outil pour la réussite des jeunes ATELIER : Motiver et engager les jeunes dans leur parcours Présenté par : Éric Darveau, Directeur général

Plus en détail

AU NOM DE: L Association canadienne pour l avancement des femmes, du sport et de l activité physique (ACAFS)

AU NOM DE: L Association canadienne pour l avancement des femmes, du sport et de l activité physique (ACAFS) Programmes d activités physiques s parascolaires pour les filles et les jeunes femmes POLITIQUE ET RECOMMANDATIONS DROIT D AUTEUR 2011 ACAFS Octobre 2011 Les fournisseurs de programmes d activités physiques

Plus en détail

ADOPTER UN MODE DE VIE SAIN ET ACTIF NOM : GROUPE :

ADOPTER UN MODE DE VIE SAIN ET ACTIF NOM : GROUPE : 2 e ANNÉE DU 1 er CYCLE - PRIMAIRE ADOPTER UN MODE DE VIE SAIN ET ACTIF NOM : GROUPE : Adaptation par Martin Darveau, Normand Fortin, Julien Guay, Patrick Santerre, Jean- François Tremblay et Vincent Charbonneau

Plus en détail

LES CYCLISTES À BRUXELLES: QUI SONT-ILS?

LES CYCLISTES À BRUXELLES: QUI SONT-ILS? LES CYCLISTES À BRUXELLES: QUI SONT-ILS? Résultats de l enquête menée en 2013 www.provelo.org Table des matières Introduction...3 Méthodologie...3 Récolte des données... 3 Traitement des données...3 Résultats...4

Plus en détail

Politique municipale sur l accueil, l intégration et la rétention des personnes immigrantes Juin 2010

Politique municipale sur l accueil, l intégration et la rétention des personnes immigrantes Juin 2010 Politique municipale sur l accueil, l intégration et la rétention des personnes immigrantes Juin 2010 Commissariat aux relations internationales et à l immigration Table des matières Page Déclaration d

Plus en détail

POUR UNE RUE SAINTE-CATHERINE OUEST À ÉCHELLE HUMAINE

POUR UNE RUE SAINTE-CATHERINE OUEST À ÉCHELLE HUMAINE MÉMOIRE DU FORUM JEUNESSE DE L ÎLE DE MONTRÉAL POUR UNE RUE SAINTE-CATHERINE OUEST À ÉCHELLE HUMAINE PRÉSENTÉ AU MAIRE DE MONTRÉAL DANS LE CADRE DE LA DÉMARCHE DE CONSULTATION SAINTE-CATHERINE OUEST S

Plus en détail

Les vélos dans les grands parcs

Les vélos dans les grands parcs Les vélos dans les grands parcs MODIFICATIONS RÉGLEMENTAIRES GDD : 1151701008 et 1151701009 Révisé le 8 septembre 2015 Service des grands parcs, du verdissement et du Mont-Royal Plan de la présentation

Plus en détail

Circulation à vélo sur les campus universitaires. Quelques expériences canadiennes et américaines

Circulation à vélo sur les campus universitaires. Quelques expériences canadiennes et américaines Circulation à vélo sur les campus universitaires Quelques expériences canadiennes et américaines Octobre 2004 Introduction Au printemps 2004, en réponse au sommet de Montréal de 2002, la ville de Montréal

Plus en détail

PACTE POUR LA RÉUSSITE ÉDUCATIVE

PACTE POUR LA RÉUSSITE ÉDUCATIVE PACTE POUR LA RÉUSSITE ÉDUCATIVE Préambule PACTE POUR LA RÉUSSITE ÉDUCATIVE La réussite éducative se définit comme la recherche du développement harmonieux de l enfant et du jeune. Elle est plus large

Plus en détail

QUESTIONNAIRE SUR LES ENVIRONNEMENTS FAVORABLES DANS LES MUNICIPALITÉS. Municipalité : Environnement PHYSIQUE

QUESTIONNAIRE SUR LES ENVIRONNEMENTS FAVORABLES DANS LES MUNICIPALITÉS. Municipalité : Environnement PHYSIQUE QUESTIONNAIRE SUR LES ENVIRONNEMENTS FAVORABLES DANS LES MUNICIPALITÉS Municipalité : Environnement PHYSIQUE En 1. Les infrastructures et l offre d activités physiques et sportives sont aussi nombreuses

Plus en détail

Charte du transport actif des enfants et des jeunes du Canada

Charte du transport actif des enfants et des jeunes du Canada Charte du transport actif des enfants et des jeunes du Canada Aménager des collectivités saines et durables où le transport actif est la norme pour les enfants et les jeunes Nous, soussignés, reconnaissons

Plus en détail

Automne 2005 : Consultation sur les orientations pour la sécurité alimentaire dans le cadre d un budget récurrent.

Automne 2005 : Consultation sur les orientations pour la sécurité alimentaire dans le cadre d un budget récurrent. Initiative de soutien au développement de la sécurité alimentaire dans la région de Montréal. Cadre de référence 2007-2012 Document de consultation Agence de la santé et des services sociaux de Montréal-

Plus en détail

Plan de Déplacement de la ville de Romans-sur-Isère

Plan de Déplacement de la ville de Romans-sur-Isère Plan de Déplacement de la ville de Romans-sur-Isère Réseau ecomobilité 3ème rencontre Jeudi 20 février 2014 RAEE Les questions posée pour cet atelier - Définitions, contexte, points de départ - Action

Plus en détail

L ATELIER DYNAMO. à Nancy

L ATELIER DYNAMO. à Nancy Écologie, économie et social L ATELIER DYNAMO à Nancy 6 années d existence 1200 adhérents à l année 1000 vélos récupérés et 600 remis en circulation 4 salariés, 2 volontaires en Service Civique et 15 bénévoles

Plus en détail

École Sainte-Bernadette Commission scolaire des Rives-du-Saguenay 824 Rue Chabanel, Chicoutimi (Québec) G7H 3T7

École Sainte-Bernadette Commission scolaire des Rives-du-Saguenay 824 Rue Chabanel, Chicoutimi (Québec) G7H 3T7 École Sainte-Bernadette Commission scolaire des Rives-du-Saguenay 824 Rue Chabanel, Chicoutimi (Québec) G7H 3T7 ÉCOLE SAINTE-BERNADETTE 824 Rue Chabanel, Chicoutimi (Québec) G7H 3T7 ÉQUIPE Coordination

Plus en détail

Observatoire des effets du tramway

Observatoire des effets du tramway Observatoire des effets du tramway Modes doux Méthodologie Les modes doux désignent les déplacements effectués à pied, à vélo, en roller Dans cette étude sur les effets du tramway, il est proposé d évaluer

Plus en détail

Le partage du réseau cyclable montréalais : Avec qui et comment?

Le partage du réseau cyclable montréalais : Avec qui et comment? Direction générale Direction du greffe Division des élections du soutien aux commissions 275, rue Notre-Dame Est, Bureau R-134 Montréal, Québec H2Y 1C6 Téléphone : (514) 872-3770 Télécopieur : (514) 872-5655

Plus en détail

Axes stratégiques ANNEXE 2

Axes stratégiques ANNEXE 2 Contrat de Ville de l agglomération Bergeracoise Axes stratégiques ANNEXE 2 Validés par le Comité de Pilotage du 29 janvier 2015 1 PILIER DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ET EMPLOI ORIENTATIONS STRATÉGIQUES Orientation

Plus en détail

PRÉSENTATION DU PROGRAMME. Le cœur à l école. PROGRAMME DE PRÉVENTION DE L ÉCHEC SCOLAIRE ET SOCIAL Volets préscolaire et 1 er cycle du primaire

PRÉSENTATION DU PROGRAMME. Le cœur à l école. PROGRAMME DE PRÉVENTION DE L ÉCHEC SCOLAIRE ET SOCIAL Volets préscolaire et 1 er cycle du primaire PRÉSENTATION DU PROGRAMME Le cœur à l école PROGRAMME DE PRÉVENTION DE L ÉCHEC SCOLAIRE ET SOCIAL Volets préscolaire et 1 er cycle du primaire Le programme Le coeur à l école s adresse aux parents d enfants

Plus en détail

FAIRE DU DÉFI SANS AUTO SOLO UN SUCCÈS!

FAIRE DU DÉFI SANS AUTO SOLO UN SUCCÈS! FAIRE DU DÉFI SANS AUTO SOLO UN SUCCÈS! Guide du coordonnateur Édition 2015 Mot d Équipe Altius, partenaire régional Or du Défi La mission d'équipe Altius est d'augmenter la productivité et la rentabilité

Plus en détail

ÉCOLE PRIMAIRE Saint-Eugène. Commission scolaire du Chemin-du-Roy Ville de Trois-Rivières Mauricie Novembre 2012.

ÉCOLE PRIMAIRE Saint-Eugène. Commission scolaire du Chemin-du-Roy Ville de Trois-Rivières Mauricie Novembre 2012. ÉCOLE PRIMAIRE Saint-Eugène Commission scolaire du Chemin-du-Roy Ville de Trois-Rivières Mauricie Novembre 2012. 1 Table des matières INTRODUCTION...3 RAPPORT DE VISITE POUR L INSTALLATION DE STATIONNEMENTS

Plus en détail

Les déplacements sur le territoire angevin

Les déplacements sur le territoire angevin Les déplacements sur le territoire angevin Conseil des Jeunes Angevins 24 janvier 2011 Bernadette CAILLARD-HUMEAU Première adjointe au Maire Vice-présidente Angers Loire Métropole Transports Déplacements

Plus en détail

POLITIQUE LINGUISTIQUE DE LA COMMISSION SCOLAIRE DES DÉCOUVREURS

POLITIQUE LINGUISTIQUE DE LA COMMISSION SCOLAIRE DES DÉCOUVREURS Page 1 de 6 POLITIQUE LINGUISTIQUE DE LA COMMISSION SCOLAIRE DES DÉCOUVREURS 1. OBJECTIFS DE LA POLITIQUE Promouvoir l utilisation d un français oral et écrit de qualité par les élèves et par tous les

Plus en détail

JEUNE CONSEIL DE MONTRÉAL XXVIII e ÉDITION

JEUNE CONSEIL DE MONTRÉAL XXVIII e ÉDITION JEUNE CONSEIL DE MONTRÉAL XXVIII e ÉDITION Projet de règlement no. 1 : Règlement sur les stationnements et la mobilité urbaine PRÉSENTATION Présenté par Madame Marie-Ève Dostie, membre du comité exécutif,

Plus en détail

Mes parents, mon éducatrice, mon éducateur, partenaires de mon développement! Parce que chaque enfant est. unique. mfa.gouv.qc.ca

Mes parents, mon éducatrice, mon éducateur, partenaires de mon développement! Parce que chaque enfant est. unique. mfa.gouv.qc.ca Mes parents, mon éducatrice, mon éducateur, partenaires de mon développement! Parce que chaque enfant est unique mfa.gouv.qc.ca Les services de gardes éducatifs, un milieu de vie stimulant pour votre enfant

Plus en détail

Municipalité amie des aînés (MADA) Notre plan d action. Septembre 2013. Famille

Municipalité amie des aînés (MADA) Notre plan d action. Septembre 2013. Famille Municipalité amie des aînés (MADA) Notre plan d action Septembre 2013 Famille Table des matières Mot du maire... 1 Mot de la conseillère responsable des questions familiales et des aînés... 1 Présentation

Plus en détail

RÉSULTATS D UN SONDAGE SUR LES BESOINS DES PARENTS D ENFANTS DE 0-5 ANS

RÉSULTATS D UN SONDAGE SUR LES BESOINS DES PARENTS D ENFANTS DE 0-5 ANS RÉSULTATS D UN SONDAGE SUR LES BESOINS DES PARENTS D ENFANTS DE 0-5 ANS Juin 2015 Projet «La Voix des parents» - Municipalités de Pincourt, Île- Perrot, Terrasse-Vaudreuil, Notre-Dame-de-l Île-Perrot Projet

Plus en détail

Quoi de neuf en accessibilité?

Quoi de neuf en accessibilité? RQVVS 2013 Quoi de neuf en accessibilité? Parcours sans obstacles : concevoir et réaliser des aménagements extérieurs universellement accessibles et favorables à la participation sociale de tous. Les règles

Plus en détail

Mémoire du Conseil régional de l environnement de Montréal dans le cadre de la consultation publique sur :

Mémoire du Conseil régional de l environnement de Montréal dans le cadre de la consultation publique sur : Mémoire du Conseil régional de l environnement de Montréal dans le cadre de la consultation publique sur : La traversée de la rue à Montréal : Comment accroître le confort et la sécurité des piétons 10

Plus en détail

Ce petit guide a été réalisé par le Conseil Municipal Enfants grâce aux informations trouvées sur le site internet de la sécurité routière.

Ce petit guide a été réalisé par le Conseil Municipal Enfants grâce aux informations trouvées sur le site internet de la sécurité routière. Page 2 : Sommaire Page 3 : Présentation du petit guide Page 4 et 5: Le petit guide des piétons Page 6 et 7 : Le petit guide du cyclisme Page 8 : Le petit guide des planches à rou lettes, patins et trottinettes

Plus en détail

École secondaire Alphonse -Desjardins. Laval Avril 2014

École secondaire Alphonse -Desjardins. Laval Avril 2014 École secondaire Alphonse -Desjardins Laval Avril 2014 1 Table des matières MISE EN CONTEXTE... 3 SOMMAIRE DU RAPPORT DE VISITE... 4 1. ÉTAT DES LIEUX... 5 1.1. EMPLACEMENT ET ENVIRONNEMENT DE L ÉCOLE...

Plus en détail

IREPS Pays de la Loire POLE SARTHE. 84-100 rue du miroir 72100 Le Mans. Tel 02 43 78 25 06 fax 02 43 78 21 46. Email: ireps72@irepspdl.

IREPS Pays de la Loire POLE SARTHE. 84-100 rue du miroir 72100 Le Mans. Tel 02 43 78 25 06 fax 02 43 78 21 46. Email: ireps72@irepspdl. Renforcer les compétences psychosociales des enfants et adolescents. Repères pour démarrer un projet Pour tous renseignements concernant le programme MAGALI SEGRETAIN msegretain@irepspdl.org Pour les inscriptions

Plus en détail

MOBILITÉ DURABLE: CONCEPT ET APPLICATIONS, DE LA THÉORIE À LA PRATIQUE. Présenté par Monique Léveillé Sherbrooke, le 17 février 2011

MOBILITÉ DURABLE: CONCEPT ET APPLICATIONS, DE LA THÉORIE À LA PRATIQUE. Présenté par Monique Léveillé Sherbrooke, le 17 février 2011 MOBILITÉ DURABLE: CONCEPT ET APPLICATIONS, DE LA THÉORIE À LA PRATIQUE. Présenté par Monique Léveillé Sherbrooke, le 17 février 2011 MOBILITÉ DURABLE: CONCEPT En théorie,un concept à déclinaisons multiples,

Plus en détail

L approche par milieu de vie : particularités et avantages

L approche par milieu de vie : particularités et avantages Diapositive 1 L approche par milieu de vie : particularités et avantages par Pierre Maurice Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) L approche par milieu de vie, particularités s et avantages

Plus en détail