Cent soixante-quinzième session LA COOPÉRATION DE L UNESCO AVEC LES ORGANISATIONS RÉGIONALES ET SOUS-RÉGIONALES AFRICAINES RÉSUMÉ

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Cent soixante-quinzième session LA COOPÉRATION DE L UNESCO AVEC LES ORGANISATIONS RÉGIONALES ET SOUS-RÉGIONALES AFRICAINES RÉSUMÉ"

Transcription

1 ex Organisation des Nations Unies pour l éducation, la science et la culture Conseil exécutif Cent soixante-quinzième session 175 EX/39 PARIS, le 11 août 2006 Original français Point 41 de l ordre du jour provisoire LA COOPÉRATION DE L UNESCO AVEC LES ORGANISATIONS RÉGIONALES ET SOUS-RÉGIONALES AFRICAINES RÉSUMÉ Depuis l avènement de l Union africaine et du NEPAD, la coopération entre l UNESCO et l Afrique connaît une dimension régionale et sous-régionale de plus en plus affirmée. En vue de la prise en compte par les Organes directeurs de cette nouvelle réalité au moment où l Organisation est en train de préparer le Projet de stratégie à moyen terme pour (34 C/4) et le Projet de programme et de budget pour (34 C/5), le Directeur général a jugé pertinent de dresser, à l intention du Conseil exécutif, un état des lieux et les perspectives de cette coopération. Décision proposée : paragraphe 25.

2 175 EX/39 I. Introduction 1. Cadre régional africain : Depuis quelques années, une véritable prise de conscience a été constatée au niveau de la communauté internationale vis-à-vis de la situation en Afrique en même temps qu émerge de plus en plus sur le continent un nouveau leadership, individuel et collectif, fondé sur une volonté politique palpable d appropriation. Ainsi donc, l émergence d une nouvelle génération de dirigeants, la naissance de l Union africaine (UA), la mise en place de nouvelles institutions communautaires, le lancement du programme du Nouveau Partenariat pour le Développement de l Afrique (NEPAD) et le renforcement du rôle des communautés économiques régionales (CER) sont en voie de changer structurellement l Afrique et ses relations avec ses partenaires. 2. Le Cadre des Nations Unies : En septembre 2002, l Assemblée générale a accueilli positivement le NEPAD en tant qu initiative conduite, maîtrisée et gérée par l UA. La résolution 57/7 du 4 novembre 2002 a entériné les recommandations du Secrétaire général selon lesquelles le programme de l UA devrait constituer le cadre dans lequel la communauté internationale, y compris le Système des Nations Unies, concentrerait ses efforts. L Assemblée générale a également demandé à la communauté internationale et au système des Nations Unies d organiser leurs appuis aux pays africains conformément aux principes, objectifs et priorités du Nouveau partenariat. Elle a en outre demandé aux organismes des Nations Unies, dans le respect de leurs mandats respectifs, «d aligner leurs activités, en Afrique, sur les priorités du Nouveau partenariat». Depuis 2002, les 3 résolutions de l Assemblée générale des Nations Unies (A/RES/60/ mars 2006, A/RES/59/254-3 mars 2005, A/RES/58/ février 2004) ont, de façon récurrente, invité les organismes des Nations Unies à travailler avec l UA et d autres organisations intergouvernementales, régionales et sous-régionales pour assurer la réalisation des programmes et priorités du Nouveau Partenariat. 3. L Union africaine et les CER : Contrairement à l Organisation de l Unité Africaine (OUA), dont l objectif premier était le parachèvement de la décolonisation et l abolition de l apartheid, l UA a pour vocation ultime l intégration continentale par le biais de la coopération dans les domaines économique, social, culturel et politique. Ainsi donc, l Acte constitutif de l UA incorpore la Communauté économique africaine instituée par le Traité d Abuja (1991) et son programme d intégration régionale, à travers les CER qui ont été créées pour exécuter ce programme. C est pourquoi, l un des axes stratégiques de la Commission de l UA vise-t-il à créer les conditions les meilleures pour mettre en œuvre l intégralité des objectifs de l Acte constitutif de l Union à travers l accompagnement et l accélération du processus de transformation des Communautés Économiques Régionales (CER) en Communautés d Intégration régionale (CIR). Cette stratégie repose également sur le renforcement des capacités des organes de l Union en vue de leur permettre de mener à bien leur rôle de coordination et d harmonisation des actions d intégration tant au niveau du NEPAD que des CER, telles que l attestent les documents stratégiques de l UA. 4. L Union africaine a identifié 6 régions (Afrique du Nord, Afrique de l Ouest, Afrique de l Est, Afrique Centrale, Afrique Australe) et la Diaspora africaine considérée comme la sixième région. Les CERs sont définies comme les piliers de l UA et sont chargées de la mise en œuvre, au niveau des régions, des programmes de l UA. La Commission de l UA s emploie à cet égard à cordonner, rationaliser et harmoniser le travail des CER au niveau desdites régions. Le 7 e Sommet de l UA (Banjul, Gambie,1er-2 juillet 2006) était consacré à «la rationalisation des CER et à l intégration régionale». Huit principales Organisations ont été retenues par l UA : la Communauté de l Afrique de l Est (CAE), la Communauté économique des États de l Afrique de l Ouest (CEDEAO), la Communauté économique des États de l Afrique centrale (CEEAC), la Communauté des États sahélo-sahariens (CEN-SAD), le Marché Commun de l Afrique orientale et australe (COMESA), l Autorité intergouvernementale pour le Développement (IGAD), la

3 175 EX/39 - page 2 Communauté pour le Développement de l Afrique Australe (SADC), l Union du Maghreb Arabe (UMA). La liste complète des CER et des OIG est en annexe. 5. Par ailleurs, il convient de souligner dans ce contexte, le rôle primordial joué par les organisations régionales et sous-régionales africaines dans les domaines de la prévention et de la gestion des conflits. L Assemblée générale des Nations Unies a invité à cet égard les organismes des Nations Unies à renforcer leur coopération avec l UA, son Conseil de paix et de sécurité ainsi qu avec d autres mécanismes africains, dans les efforts qu ils déploient pour prévenir et régler les conflits aux niveaux sous-régional et continental afin de donner une base solide à la mise en œuvre du Nouveau Partenariat. On peut citer à cet égard le rôle joué par l IGAD dans le règlement du conflit au Sud-Soudan et en Somalie et celui de la CEDEAO pour ce qui concerne le Libéria, la Sierra Leone et la Côte d Ivoire. II. Coopération institutionnelle entre l UNESCO et les organisations africaines 6. Au cours de ces dernières années, l UNESCO a instauré une coopération active non seulement avec l Organisation de l Unité africaine (OUA) mais également avec un certain nombre d Organisations régionales et sous-régionales, pour mettre au point et exécuter conjointement, des programmes et projets prioritaires. Le Président de la Commission de l UA et le Directeur général de l UNESCO ont signé, le 24 janvier 2006 à Khartoum, un nouvel accord de coopération en remplacement de celui qui liait l UNESCO à l OUA. Ce nouvel accord réactualise nos axes de coopération tout en mettant l accent sur une approche régionale et sous-régionale intégrée. 7. Des accords de coopération ont été conclus, des commissions mixtes constituées et des réunions de concertation organisées, en particulier avec la Communauté économique des États de l Afrique de l Ouest (CEDEAO), la Communauté pour le Développement de l Afrique Australe (SADC), la Communauté des États sahélo-sahariens (CEN-SAD), le Marché Commun de l Afrique orientale et australe (COMESA), la Communauté économique et monétaire de l Afrique centrale (CEMAC), et la Commission de l océan Indien (COI). 8. Le Conseil exécutif à sa 174 e session a approuvé les accords récents conclus avec l Autorité intergouvernementale pour le Développement (IGAD) et la Communauté économique des États de l Afrique centrale (CEEAC). Des efforts sont également en cours en vue de la conclusion d accords avec la Communauté de l Afrique de l Est (CAE), l Union du Maghreb Arabe (UMA), et l Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA). 9. Coopération avec l UA et le secrétariat du NEPAD : Depuis l avènement de l UA et du NEPAD, l UNESCO s est employée à accompagner le nouveau cadre d action unifié, basé sur le leadership africain. C est ainsi que l UNESCO avait organisé le séminaire international en 2001 sur les «approches prospectives et les stratégies novatrices en faveur du développement de l Afrique au 21 e siècle». Le but était de définir de nouvelles lignes d action et des stratégies de nature à promouvoir le développement de l Afrique. Un accent particulier avait été mis sur la coopération avec les Organisations régionales africaines. La Stratégie à moyen terme ( ) de l UNESCO avait intégré les recommandations du séminaire et les priorités du NEPAD. Les recommandations sur le suivi de ce séminaire ont fait l objet de la décision 164 EX/8.6 du Conseil exécutif à sa 164 e session. 10. A la demande du Conseil exécutif, le Directeur général a organisé en 2003, le Séminaire de Ouagadougou «L UNESCO et le NEPAD : de la vision à l action» qui a précisé les modalités de l application du Plan d action de l UA dans les domaines de compétence de l Organisation. En marge du séminaire, une table ronde des organisations régionales et sous-régionales africaines a été organisée. C est cette concertation qui a estimé qu outre les relations bilatérales qui existent entre

4 175 EX/39 - page 3 chaque Organisation et l UNESCO, il était nécessaire de disposer d un cadre consultatif de haut niveau au sein duquel le Directeur général de l UNESCO et les Secrétaires exécutifs/généraux des organisations puissent se concerter tous les deux ans. La Déclaration de Ouagadougou a ainsi préconisé la mise en place du Forum des organisations régionales et sous-régionales africaines pour le soutien de la coopération entre l UNESCO et le NEPAD (FOSRASUN). Le Conseil exécutif à sa 166 e session (décision 166 EX/4.1) avait approuvé les recommandations du Séminaire de Ouagadougou. 11. Cadre du Forum des organisations régionales et sous-régionales africaines pour le soutien de la coopération entre l UNESCO et le NEPAD (FOSRASUN). Mis en place par le Directeur général, conformément aux recommandations du Séminaire de Ouagadougou, le FOSRASUN a pour ambition, d une part, de servir de plate-forme de dialogue et de partenariat entre la Commission de l UA, les CER et l UNESCO et, d autre part, de promouvoir entre celles-ci des actions concertées pour la réalisation des objectifs de l intégration régionale et sous-régionale au travers de l éducation, des sciences, de la culture et de la communication. La prochaine réunion se tiendra du 1er au 4 septembre Dans le cadre du FOSRASUN, chaque Organisation a désigné un point focal chargé du suivi de la coopération avec l UNESCO. Il est prévu dans les plans de travail du Département Afrique pour le présent biennium, l organisation d un séminaire de formation des points focaux des Communautés économiques régionales dans les domaines de compétence de l Organisation et la tenue de commissions mixtes paritaires. Le Directeur général vient de participer à cet égard à la seconde réunion du genre entre l UNESCO et la CEDEAO à Abuja le 21 juin Par ailleurs, dans le cadre de la mise en œuvre des recommandations de la première réunion du FOSRASUN tenue le 13 septembre 2004 à Paris, il a été passé en revue l état de la ratification par les États africains des conventions et textes normatifs adoptés par l UNESCO. S agissant de textes remontant pour les uns aux années cinquante ou adoptés plus récemment pour d autres, et portant par exemple sur des thèmes aussi variés que la reconnaissance des études et des titres de l'enseignement supérieur dans les Etats d'afrique, le trafic illicite des biens culturels, les droits d auteur ou la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel, il a été constaté un retard considérable. Un travail d information a donc commencé auprès des secrétariats des CER afin de sensibiliser les plus hautes autorités des pays concernés sur ce sujet. 14. Depuis 2003, l UNESCO collabore avec les commissaires correspondants de la Commission de l UA, ainsi qu avec le secrétariat du NEPAD, à l élaboration et la mise en œuvre des plans d action dans les domaines de compétence de l Organisation. Précédée de Conférences ministérielles préparatoires sur l éducation (Alger, avril 2005, Addis-Abeba, janvier 2006) et la culture (Nairobi, décembre 2005), à la préparation desquelles le Secrétariat de l UNESCO avait contribué, la 6ème session ordinaire de l Assemblée des Chefs d État et de gouvernement de l UA (Khartoum, janvier 2006) était consacrée prioritairement à l éducation et à la culture. Le 8 e Sommet de l UA (Addis-Abeba, janvier 2007) sera consacré au développement de la science et de la technologie en Afrique et l Organisation a été invitée à apporter son concours. (a) Dans le domaine de l éducation : Le Sommet de Khartoum a proclamé la seconde Décennie de l éducation pour l Afrique ( ) et a invité l UNESCO à l accompagner dans la mise en œuvre de son cadre d action. Le BREDA, l IICBA, l Association pour le Développement de l éducation en Afrique (ADEA) coopèrent actuellement avec la Commission de l Union Africaine à la finalisation du Plan d Action de la Décennie qui sera formellement lancée en septembre 2006.

5 175 EX/39 - page 4 (b) (c) (d) Dans le domaine de la culture : C était la première fois que la question de la Culture était traitée au niveau des Chefs d État et de gouvernement. L Assemblée a notamment adopté la Charte révisée de la Renaissance culturelle africaine, les statuts de l Académie africaine des langues (ACALAN), l Année 2006 comme année des langues africaines (juin juin 2007), le Plan d action de Nairobi pour la promotion des industries culturelles pour le développement de l Afrique, la mise à jour du Plan d action linguistique pour l Afrique, la convocation de la première édition du Congrès culturel panafricain en 2006, à Nairobi, au Kenya, le document de position africaine sur l état du patrimoine mondial en Afrique et la création du Fonds africain du patrimoine mondial. Education et culture : L Assemblée a adopté une déclaration sur l interface entre la culture et l éducation. Les chefs d État et de gouvernement ont affirmé leur engagement pour l éducation et la culture dans le sens de la renaissance et de l intégration sousrégionale et régionale africaine et ont appelé à l intégration des valeurs culturelles africaines dans les programmes scolaires afin de s assurer de la réalité de leur prise en charge dans la formation des jeunes. L Histoire générale de l Afrique et l utilisation des langues africaines ont été considérées comme fondamentales à cet égard, comme en témoigne la décision d ériger l Académie africaine des langues (ACALAN) au statut d organe de l Union africaine. Dans le domaine de la science et de la technologie : L UA dispose d un Plan d action consolidé pour la science et la technologie, résultant de la Conférence des Ministres africains de la science et de la technologie tenue à Johannesburg en novembre 2003 et à Dakar en septembre L UNESCO, en sa qualité de coordinateur du groupe thématique inter-agences pour la science et la technologie, a contribué aux processus préparatoires de ces deux conférences. Dans le cadre de la mise en œuvre, l UNESCO a été invitée à faire partie d un Groupe de travail UA-NEPAD-UNESCO chargé d élaborer un programme détaillé pour la création et le financement de centres d excellence en Afrique. Le 8 e Sommet de l UA (Addis-Abeba, janvier 2007) sera consacré au développement de la science et de la technologie en Afrique et l Organisation a été invitée à apporter son concours. Le Secrétariat, en liaison étroite avec la Commissaire de l UA en charge des sciences, le point focal science du secrétariat du NEPAD et le Bureau de la Conférence des Ministres africains chargés de la science et de la technologie, est en train de mettre au point un projet de stratégie qui sera soumise aux chefs d État pour approbation. Dans le domaine de l environnement, l UA dispose d un Plan d action qui a été adopté au Sommet de Maputo en juillet Le Secteur des sciences et la COI contribuent à la mise en œuvre de certaines de ses composantes. 15. Coordination et suivi : Le Département Afrique de l UNESCO continue d assurer la coordination de la coopération avec l UA et les CER. Il s appuie à cet égard sur le Bureau de liaison d Addis-Abeba ainsi que sur les points focaux pour les CER que sont les Directeurs des Bureaux régionaux du BREDA et du ROSTA, ainsi que des Directeurs et Chefs des Bureaux d Harare (COMESA et la SADC), d Abuja (CEDEAO), de Libreville (CEEAC), de Rabat (CEN-SAD et UMA), de Yaoundé (CEMAC), de Bamako (UEMOA), de Dar es-salaam (CAE et COI) et d Addis-Abeba (IGAD). 16. Afin d accompagner les instances régionales africaines et conformément au principe selon lequel ce sont les CER qui mettent en œuvre les programmes de l UA dans leur sous-région, l UNESCO s efforce depuis 2003 de concrétiser sa coopération avec les CER a travers de nombreux projets sous-régionaux dont des exemples suivent. Il convient de noter que certains de

6 175 EX/39 - page 5 ces exemples constituent des projets élaborés antérieurement à la mise en place de ce nouveau cadre de coopération. Toutefois, ils illustrent le type d activités qui pourraient à l avenir entrer dans ce cadre. 17. Quelques exemples de projets sous-régionaux : L UNESCO a contribué à l organisation des réunions régionales des ministres de l éducation CEDEAO (Accra, Ghana en janvier 2004) et des ministres de l éducation de la CEMAC (Yaoundé, Cameroun, janvier 2004). Ces deux conférences ont recommandé de renforcer les capacités des institutions de formation et des centres d excellence et de promouvoir l harmonisation des systèmes d éducation et la production de matériel pédagogique commun comme vecteur privilégié du processus d intégration sous-régional et régional. L adoption progressive, au niveau de l éducation de base d un programme scolaire commun aux États membres d une région représente une contribution importante à la politique d intégration sous-régionale. 18. Le programme régional de l UNESCO et de la SADC sur «la gestion et le développement intégrés et durables des régions arides et semi-arides de l'afrique australe» (SIMDAS) a été conçu grâce à la collaboration de divers partenaires de la sous-région. SIMDAS a été adopté à la 32 e session de la Conférence générale de l UNESCO comme un programme phare de l'unesco dans les sciences exactes et naturelles. Il vise à : (a) faciliter la prise des décisions aux gestionnaires des terres et des ressources en eau à travers une recherche scientifique de haut niveau ; (b) Communiquer la science à une large audience, en particulier à travers l'enseignement de la science dans les écoles et les universités et la rédaction des matériels d apprentissage sur les terres arides et semi-arides. 19. Dans le domaine de la culture, l UNESCO soutient les manifestations régionales vecteurs d intégration régionale telles que le Festival panafricain du cinéma de Ouagadougou (FESPACO), le Salon international de l Artisanat de Ouagadougou (SIAO), le Festival panafricain de la Musique (FESPAM), le Marché des Arts du Spectacle Africains (MASA), le Festival Gospel et Racines et le Festival International de la Mode Africaine (FIMA). L Organisation a également été invitée à parrainer et soutenir le Festival régional des parures ainsi que le Festival Azalaï des Arts et de la Culture de l espace de la CEN-SAD. Il convient également de rappeler l excellence de la coopération avec l Académie Africaine des Langues (ACALAN). Au Sommet de Khartoum, le concours de l Organisation a été sollicité en tant que partenaire privilégiée pour la mise en œuvre des décisions relatives aux langues africaines. Un cycle de 5 ateliers sous-régionaux sur les langues africaines va être organisé. Le premier de ces ateliers pour l Afrique de l Ouest a eu lieu à Bamako au mois de mai. 20. L UNESCO avait organisé une table ronde ministérielle sur «Le rôle des réserves de biosphères comme sites opérationnels du NEPAD», Paris, Siège de l UNESCO, 26 janvier (Six États de la CEDEAO y ont pris part : Burkina Faso, Bénin, Côte d Ivoire, Mali, Niger, Sénégal). Ce type de projet contribue à la mise en œuvre du Plan d'action Environnemental du NEPAD par le renforcement des capacités scientifiques et techniques s'appuyant sur les réserves de biosphère, y compris transfrontalières comme sites pilotes et de démonstration. 21. Dans le domaine des Sciences sociales et humaines, il convient de rappeler le projet de création d un forum des intellectuels et chercheurs de la Grande Corne de l Afrique (États membres de l IGAD). L objectif est de contribuer à l intégration régionale dans cette région en offrant un lieu de réflexion sur l avenir commun des peuples de la région afin de contribuer à la recherche d alternatives mutuellement acceptées pour résoudre les problèmes de la région. Il convient également de souligner que l Organisation, en coopération avec les CER, envisage, au vu de l urgence signalée par les plus hautes autorités de nombreux pays africains du problème de la fuite

7 175 EX/39 - page 6 des compétences, d entamer une réflexion sur les migrations intra-africaines et intercontinentales en liaison avec l OIM et le BIT. 22. Préparation du C/4 et du C/5. Dans le cadre des consultations du Directeur général, les CER et les OIG africaines sont également invitées à apporter leurs contributions afin que la dimension régionale et sous-régionale soit dûment prise en compte. Cet exercice s articule par ailleurs avec les consultations multi-pays qui ont précédé la consultation régionale des Commissions nationales pour la région Afrique (Luanda, Angola, juin 2006). Il convient de rappeler à cet égard qu il est désigné pour chaque CER un bureau multi-pays comme point focal pour la coopération (voir paragraphe 15). Les recommandations qui seront issues de la réunion du Forum des Organisations régionales africaines prévue en septembre 2006 seront également, à cet égard, très importantes. 23. Dans l esprit du partenariat privilégié souhaité par les leaders africains eux-mêmes, l UNESCO aura à cœur de jouer le rôle qui lui revient dans le suivi et la mise en œuvre des décisions prises aux niveaux continental et sous-régional aux côtés de l Union africaine et des Communautés économiques régionales. Dans le contexte des consultations actuelles et sur la base des perspectives de coopération telles que décrites ci-haut, quatre grands axes peuvent d ores et déjà être soulignés pour les années à venir : (a) le développement des capacités des Organisations régionales et sous-régionales dans les domaines de compétence de l UNESCO ; (b) le développement de programmes régionaux contribuant à l intégration régionale ; (c) (d) le renforcement de la coopération dans le cadre de la prévention et du règlement des conflits au niveau sous-régional et au niveau du continent ; l utilisation de la plate-forme des CER pour que l Organisation continue de faire le plaidoyer pour l EPT. 24. Il convient de souligner enfin la distinction et la complémentarité entre les modalités évoquées ci-haut et les formes de coopération qui se mettent en place au niveau de chaque État membre conformément à la stratégie de décentralisation et aux positions de l UNESCO dans le débat actuel sur la réforme des Nations Unies. Projet de décision proposé 25. Compte tenu de ce qui précède, le Conseil exécutif souhaitera peut-être adopter une décision libellée comme suit : Le Conseil exécutif, 1. Rappelant les décisions 164 EX/8.6, 166 EX/4.1, 170 EX/4.1, 2. Ayant examiné le document 175 EX/39, 3. Prenant note avec satisfaction de l état de la coopération déjà existante entre l UNESCO et l Union Africaine d une part et entre l UNESCO et les Organisations régionales africaines d autre part, 4. Soulignant le rôle primordial des Organisations régionales africaines sous l égide de l Union africaine pour la gestion et la résolution des crises et des conflits,

8 175 EX/39 - page 7 5. Remercie le Directeur général d avoir mis en évidence le rôle que l UNESCO peut jouer, dans ses domaines de compétence, pour aider les Organisations régionales africaines, à renforcer leurs capacités techniques, y compris aux fins de l élimination de la pauvreté ; 6. Félicite le Directeur général pour ses initiatives en faveur de l intégration régionale africaine et en particulier des résultats positifs du Sommet de l UA de Khartoum consacré à l éducation et à la culture qui ont considérablement accru la visibilité de l Organisation ; 7. Note avec satisfaction les informations fournies par le Directeur général quant à l'engagement intersectoriel du Secrétariat dans la coopération avec l Union africaine et les organisations régionales ; 8. Prie également le Directeur général de : (a) s assurer que la dimension régionale et sous-régionale soit dûment prise en compte dans la préparation du 34 C/4 et du 34 C/5 ; (b) (c) (d) (e) renforcer la cohérence de la stratégie régionale de l Afrique avec le programme de l UA qui concerne aussi les pays de l Afrique du Nord ; poursuivre ses efforts afin que l UNESCO, dans ses domaines de compétence joue un rôle de premier plan dans la mise en œuvre du programme de l UA au niveau des sous-régions ; veiller à ce que le Secrétariat élabore et mette en œuvre des projets sectoriels à dimension sous-régionale et régionale ; veiller en particulier à accompagner les États membres et les CER dans la mise en œuvre de la Décennie de l éducation ( ) ; 9. Invite le Directeur général à poursuivre sa coopération avec les Organisations régionales et sous-régionales africaines dans le cadre de la mise en œuvre du Programme et budget en cours (33 C/5), et de l'élaboration de la prochaine stratégie régionale pour l'afrique (34 C/4) et du programme et budget (34 C/5).

9 175 EX/39 Annexe ANNEXE Liste des principales Communautés économiques régionales (CER) et des OIG africaines et leurs États membres 1. La Communauté de l Afrique de l Est (CAE) États membres : Kenya, Ouganda, Tanzanie Présidence actuelle : Tanzanie 2. La Communauté économique des États de l Afrique de l Ouest (CEDEAO) États membres : Bénin, Burkina Faso, Cap-Vert, Côte d'ivoire, Gambie, Ghana, Guinée, Guinée- Bissau, Libéria, Mali, Niger, Nigéria, Sénégal, Sierra Leone, Togo Présidence actuelle : Niger 3. La Communauté économique des États de l Afrique centrale (CEEAC) États membres : Angola, Burundi, Cameroun, Congo, Gabon, Guinée équatoriale, R.C.A., RD Congo, Rwanda, Sao Tomé-et-Principe, Tchad Présidence actuelle : Congo 4. La Communauté des États sahélo-sahariens (CEN-SAD) États membres : Bénin, Burkina Faso, Côte d'ivoire, Djibouti, Egypte, Erythrée, Gambie, Ghana, Guinée-Bissau, Libéria, Libye, Mali, Maroc, Niger, Nigéria, R.C.A, Sénégal, Sierra Leone, Somalie, Soudan, Tchad, Togo, Tunisie Présidence actuelle : Libye 5. La Commission de l océan Indien (COI) États membres : Comores, Madagascar, Maurice, Réunion, Seychelles Présidence actuelle : Maurice 6. Le Marché Commun de l Afrique orientale et australe (COMESA) États membres : Angola, Burundi, Comores, Djibouti, Egypte, Erythrée, Éthiopie, Kenya, Libye, Madagascar, Malawi, Maurice, Ouganda, RD Congo, Rwanda, Seychelles, Soudan, Swaziland, Zambie, Zimbabwe Présidence actuelle : Rwanda 7. L Autorité intergouvernementale pour le Développement (IGAD) États membres : Djibouti, Erythrée, Ethiopie, Kenya, Ouganda, Somalie, Soudan Présidence actuelle : Kenya 8. La Communauté pour le Développement de l Afrique Australe (SADC) États membres : Afrique du Sud, Angola, Botswana, Lesotho, Madagascar, Malawi, Maurice, Mozambique, Namibie, RD Congo, Swaziland, Tanzanie, Zambie, Zimbabwe Présidence actuelle : Botswana 9. L Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) États membres : Bénin, Burkina Faso, Côte d'ivoire, Guinée-Bissau, Mali, Niger, Sénégal, Togo Présidence actuelle : Niger 10. L Union du Maghreb Arabe (UMA) États membres : Algérie, Libye, Maroc, Mauritanie, Tunisie Présidence actuelle : Libye Ce document est imprimé sur du papier recyclé.

TABLE DES MATIÈRES PRINCIPAUX INDICATEURS MACRO-ÉCONOMIQUES

TABLE DES MATIÈRES PRINCIPAUX INDICATEURS MACRO-ÉCONOMIQUES Flash Statistiques - Afrique sélection d indicateurs socio-économiques sur l Afrique Juin 216 TABLE DES MATIÈRES PRINCIPAUX INDICATEURS MACRO-ÉCONOMIQUES -----------------------------------------------------------

Plus en détail

CAN 2017 : Calendrier et résultats des éliminatoires

CAN 2017 : Calendrier et résultats des éliminatoires CAN 2017 : Calendrier et résultats des éliminatoires La Confédération africaine de football (CAF) donne le tableau du programme des éliminatoires de la Coupe d Afrique des nations 2017. Ceci dit, le groupe

Plus en détail

Chapitre 29 : LE CAMEROUN EN AFRIQUE

Chapitre 29 : LE CAMEROUN EN AFRIQUE Chapitre 29 : LE CAMEROUN EN AFRIQUE SOMMAIRE I. LISTE DES GRAPHIQUES... 397 II. LISTE DES TABLEAUX... 397 IV. PRÉSENTATION... 398 V. MÉTHODOLOGIE... 398 VI. SOURCES DE DOCUMENTATION... 398 Chapitre 29

Plus en détail

RECHERCHES ET SAUVETAGE (SAR) EN AFRIQUE. (Note présentée par le Secrétariat de la CAFAC)

RECHERCHES ET SAUVETAGE (SAR) EN AFRIQUE. (Note présentée par le Secrétariat de la CAFAC) DGCA 1 WP/9 ORGANISATION DE l AVIATION CIVILE INTERNATIONALE BUREAU POUR L AFRIQUE OCCIDENTALE ET CENTRALE Première Réunion des Directeurs Généraux de l Aviation Civile (Abuja, 19-21 mars 2002) Point 1

Plus en détail

Développement des relations commerciales du Maroc avec le reste du continent africain. Rabat, 20 juillet 2010

Développement des relations commerciales du Maroc avec le reste du continent africain. Rabat, 20 juillet 2010 Développement des relations commerciales du Maroc avec le reste du continent africain Rabat, 20 juillet 2010 Relations commerciales Maroc-Afrique Commerce Intra africain Importance des CER Coopération

Plus en détail

Format de la compétition préliminaire et procédures de tirage au sort

Format de la compétition préliminaire et procédures de tirage au sort CONDITIONS DE BASE Association membre (AM) : 54 Associations membres participantes : 53 Places de qualification : 5 ASSOCIATIONS MEMBRES Algérie Angola Bénin Botswana Burkina Faso Burundi Cameroun Cap-Vert

Plus en détail

Plaidoyer pour une creation d une nouvelle Division Geographico- Linguistique pour l afrique du Nord

Plaidoyer pour une creation d une nouvelle Division Geographico- Linguistique pour l afrique du Nord UNITED NATIONS WORKING PAPER GROUP OF EXPERTS NO. 42/7 ON GEOGRAPHICAL NAMES Twenty-eight session 28 April 2 May 2014 French Item 7 of the Provisional Agenda Implementation of Resolution and Activities

Plus en détail

RAPPORT SUR LE PERSONNEL DE L OMS DANS LA RÉGION AFRICAINE. Document d information

RAPPORT SUR LE PERSONNEL DE L OMS DANS LA RÉGION AFRICAINE. Document d information 10 juillet 2008 COMITÉ RÉGIONAL DE L AFRIQUE ORIGINAL : ANGLAIS Cinquante-huitième session Yaoundé, Cameroun, 1 er 5 septembre 2008 Point 8.4 de l ordre du jour provisoire RAPPORT SUR LE PERSONNEL DE L

Plus en détail

Education Pour Tous en Afrique. «Statistiques et Analyses sous-régionales. Rapport Dakar + 6

Education Pour Tous en Afrique. «Statistiques et Analyses sous-régionales. Rapport Dakar + 6 Education Pour Tous en Afrique «Statistiques et Analyses sous-régionales» Rapport Dakar + 6 1. Contexte du rapport Depuis 2002, le BREDA publie chaque année e un rapport faisant état des lieux des avancées

Plus en détail

REMERCIEMENTS. L initiative de la PAQI est soutenue par. Ce document est disponsible sous www.paqi.org

REMERCIEMENTS. L initiative de la PAQI est soutenue par. Ce document est disponsible sous www.paqi.org Document d Inventaire 2014 REMERCIEMENTS La qualité a toujours été un problème important dans le monde entier. Avec la mondialisation, il est devenu impératif de garantir la qualité dans tous les aspects

Plus en détail

ATTEINTE DES OMD EN AFRIQUE: UNE ANALYSE RÉGIONALE. Atelier ROPPA ATELIER ROPPA, JUIN 2015, DAKAR. Dr. Suwadu SAKHO-JIMBIRA IPAR, Senegal

ATTEINTE DES OMD EN AFRIQUE: UNE ANALYSE RÉGIONALE. Atelier ROPPA ATELIER ROPPA, JUIN 2015, DAKAR. Dr. Suwadu SAKHO-JIMBIRA IPAR, Senegal ATTEINTE DES OMD EN AFRIQUE: UNE ANALYSE RÉGIONALE Atelier ROPPA ATELIER ROPPA, 22-24 JUIN 2015, DAKAR Dr. Suwadu SAKHO-JIMBIRA IPAR, Senegal 1 Adoption de 8 Objectifs du Millénaire pour le Développement

Plus en détail

Un aperçu de la situation de l assainissement et de la défécation en plain air en Afrique Mise à Jour 2010

Un aperçu de la situation de l assainissement et de la défécation en plain air en Afrique Mise à Jour 2010 Un aperçu de la situation de l assainissement et de la défécation en plain air en Mise à Jour 10 Une perspective régionale s appuyant sur de nouvelles données provenant du programme commun OMS/UNICEF de

Plus en détail

Forum des organisations régionales et sous-régionales africaines pour le soutien de la coopération entre l UNESCO et le NEPAD (FOSRASUN)

Forum des organisations régionales et sous-régionales africaines pour le soutien de la coopération entre l UNESCO et le NEPAD (FOSRASUN) Forum des organisations régionales et sous-régionales africaines pour le soutien de la coopération entre l UNESCO et le NEPAD (FOSRASUN) UNESCO, Paris, le 13 septembre 2004 Communiqué 1. A l invitation

Plus en détail

Série de recensements de la population et de l habitat de 2010 en Afrique

Série de recensements de la population et de l habitat de 2010 en Afrique Distr.: GÉNÉRALE E/ECA/STATCOM/2/11 17 Janvier 2010 NATIONS UNIES CONSEIL ÉCONOMIQUE ET SOCIAL FRANÇAIS Original: ANGLAIS COMMISSION ÉCONOMIQUE POUR L AFRIQUE Deuxième réunion de la Commission africaine

Plus en détail

CONFÉRENCE INTERNATIONALE SUR L ECONOMIE VERTE EN AFRIQUE FRANCOPHONE 4-5 Mai 2015 TUNIS

CONFÉRENCE INTERNATIONALE SUR L ECONOMIE VERTE EN AFRIQUE FRANCOPHONE 4-5 Mai 2015 TUNIS CONFÉRENCE INTERNATIONALE SUR L ECONOMIE VERTE EN AFRIQUE FRANCOPHONE 4-5 Mai 2015 TUNIS Plan L UICN & l Economie Verte L objectif & les résultats attendus La zone couverte par l étude La méthodologie

Plus en détail

Inscription au Challenge App Afrique *Obligatoire

Inscription au Challenge App Afrique *Obligatoire Inscription au Challenge App Afrique *Obligatoire Faisons connaissance... 1. Vous souhaitez participer en tant que : * Une seule réponse possible. Particulier Après avoir répondu à la dernière question

Plus en détail

Evah Oduor Coordinatrice des Affiliés pour l Afrique. Forum des Affiliés 22 octobre 2013 RG New Delhi INTERNATIONAL ELECTROTECHNICAL COMMISSION

Evah Oduor Coordinatrice des Affiliés pour l Afrique. Forum des Affiliés 22 octobre 2013 RG New Delhi INTERNATIONAL ELECTROTECHNICAL COMMISSION Evah Oduor Coordinatrice des Affiliés pour l Afrique Forum des Affiliés 22 octobre 2013 RG New Delhi INTERNATIONAL ELECTROTECHNICAL COMMISSION 2 3 Angola Bénin Botswana Burkina Faso Burundi Cameroun Comores

Plus en détail

Renforcer les capacités afin d intégrer la nutrition dans les programmes nationaux d investissement agricole et de sécurité alimentaire en Afrique

Renforcer les capacités afin d intégrer la nutrition dans les programmes nationaux d investissement agricole et de sécurité alimentaire en Afrique Renforcer les capacités afin d intégrer la nutrition dans les programmes nationaux d investissement agricole et de sécurité alimentaire en Afrique Ateliers du PDDAA pour le renforcement des capacités agricoles

Plus en détail

CONTRIBUTION A LA 8 E SESSION DU FORUM DES NATIONS UNIES SUR LES FORETS (UNFF8)

CONTRIBUTION A LA 8 E SESSION DU FORUM DES NATIONS UNIES SUR LES FORETS (UNFF8) COMMUNAUTE DES ETATS SAHELO-SAHARIENS (CEN-SAD) Secrétariat Général Direction du développement rural CONTRIBUTION A LA 8 E SESSION DU FORUM DES NATIONS UNIES SUR LES FORETS (UNFF8) Novembre 2008 Introduction

Plus en détail

CONSEIL EXÉCUTIF DOUZIÈME SESSION ORDINAIRE JANVIER 2008 ADDIS-ABEBA (ETHIOPIE) Ex.CL/402 (XII)

CONSEIL EXÉCUTIF DOUZIÈME SESSION ORDINAIRE JANVIER 2008 ADDIS-ABEBA (ETHIOPIE) Ex.CL/402 (XII) AFRICAN UNION UNION AFRICAINE UNIÃO AFRICANA Addis-Abeba (ETHIOPIE) P. O. Box 3243 Téléphone 5517 700 Fax : 551 78 44 Website : www.africa-union.org CONSEIL EXÉCUTIF DOUZIÈME SESSION ORDINAIRE 25-29 JANVIER

Plus en détail

ORIENTATION RÉGIONALE POUR L EXÉCUTION DU BUDGET PROGRAMME DE L OMS Rapport du Secrétariat SOMMAIRE. Paragraphes CONTEXTE...

ORIENTATION RÉGIONALE POUR L EXÉCUTION DU BUDGET PROGRAMME DE L OMS Rapport du Secrétariat SOMMAIRE. Paragraphes CONTEXTE... 15 juin 2017 COMITÉ RÉGIONAL DE L AFRIQUE ORIGINAL : ANGLAIS Soixante-septième session Victoria Falls, République du Zimbabwe, 28 août-1 er septembre 2017 Point 18 de l ordre du jour provisoire ORIENTATION

Plus en détail

Présentation du Centre d'études Stratégiques de l Afrique

Présentation du Centre d'études Stratégiques de l Afrique Présentation du Centre d'études Stratégiques de l Afrique L impact du savoir Mandat Centres régionaux Centre d études stratégiques du Moyen Orient et de l Asie du Sud Centre européen George C. Marshall

Plus en détail

LES ÉCHANGES COMMERCIAUX DE LA FRANCE AVEC L AFRIQUE SUBSAHARIENNE EN 2015

LES ÉCHANGES COMMERCIAUX DE LA FRANCE AVEC L AFRIQUE SUBSAHARIENNE EN 2015 Avril 2016 LES ÉCHANGES COMMERCIAUX DE LA FRANCE AVEC L AFRIQUE SUBSAHARIENNE EN 2015 La part de l Afrique subsaharienne dans nos échanges de biens reste faible mais en légère progression depuis 10 ans.

Plus en détail

Composition de l Institut africain de développement économique et de planification IDEP

Composition de l Institut africain de développement économique et de planification IDEP Nations Unies Conseil économique et social E/ECA/COE/35/8 Distr. générale 31 mars 2016 Français Original: anglais Commission économique pour l Afrique Comité d experts Trente-cinquième réunion Comité d

Plus en détail

CONSEIL EXECUTIF Cinquième session ordinaire 25 juin 3 juillet 2004 Addis-Abeba (ETHIOPIE) EX.CL/100(V)

CONSEIL EXECUTIF Cinquième session ordinaire 25 juin 3 juillet 2004 Addis-Abeba (ETHIOPIE) EX.CL/100(V) AFRICAN UNION UNION AFRICAINE UNIÃO AFRICANA Addis Ababa, ETHIOPIA P. O. Box 3243 Telephone 517 700 Cables: OAU, ADDIS ABABA CONSEIL EXECUTIF Cinquième session ordinaire 25 juin 3 juillet 2004 Addis-Abeba

Plus en détail

Conférence générale Vingt-septième session, Paris 1993

Conférence générale Vingt-septième session, Paris 1993 Conférence générale /52 28 septembre 1993 Point 10.2 de l ordre du iour nrovisoire DEFINITION DES REGIONS EN VUE DE L EXECUTION DES ACTIVITES DE CARACTERE REGIONAL, TELLE QU ELLE RESULTE DE L ADMISSION

Plus en détail

Conférence africaine : Programme de transformation de la statistique officielle

Conférence africaine : Programme de transformation de la statistique officielle Conférence africaine : Programme de transformation de la statistique officielle Libreville, Gabon Novembre 2015 Session 3 : Assurer les fondements nécessaires à la modernisation et l integration des systèmes

Plus en détail

UNESCO, le 29 mai 2009

UNESCO, le 29 mai 2009 Discours de M. Koïchiro Matsuura, Directeur général de l UNESCO, à l occasion de la visite au Siège de S. E. M. Amadou Toumani Touré, Président de la République du Mali UNESCO, le 29 mai 2009 Monsieur

Plus en détail

Projet révisé de statuts de l Institut africain de développement économique et de planification

Projet révisé de statuts de l Institut africain de développement économique et de planification Nations Unies Conseil économique et social Commission économique pour l Afrique Comité d experts Trente-cinquième réunion Union africaine Union africaine Union africaine Comité d experts Deuxième réunion

Plus en détail

Aperçu général sur l Initiative Africaine sur les Indicateurs de la Science, Technologie et de l Innovation (AISTI)

Aperçu général sur l Initiative Africaine sur les Indicateurs de la Science, Technologie et de l Innovation (AISTI) Pour une meilleure gouvernance de la Science, de la Technologie et de I Innovation: Outils d analyse et de suivi des politiques et instruments Aperçu général sur l Initiative Africaine sur les Indicateurs

Plus en détail

PRESENTATION DE L OBSERVATOIRE DES FONCTIONS PUBLIQUES AFRICAINES

PRESENTATION DE L OBSERVATOIRE DES FONCTIONS PUBLIQUES AFRICAINES Observatoire des Fonctions Publiques Africaines (OFPA) PRESENTATION DE L OBSERVATOIRE DES FONCTIONS PUBLIQUES AFRICAINES par M. Pollobom Prosper KAMBIRE Secrétaire Exécutif de l OFPA 1 L OFPA 1. L institution

Plus en détail

3.1 La ratification des traités internationaux et régionaux concernant les droits de l enfant

3.1 La ratification des traités internationaux et régionaux concernant les droits de l enfant Quel Score Obtiennent les Gouvernements Africains dans la Protection de Leurs Enfants? 3 quel score obtiennent les gouvernements africains dans la protection de leurs enfants? Un travail sérieux dans la

Plus en détail

Présentation C.A.M.E.S. Pr A. AG MOHAMED FMPOS. BAMAKO/MALI

Présentation C.A.M.E.S. Pr A. AG MOHAMED FMPOS. BAMAKO/MALI Présentation C.A.M.E.S Pr A. AG MOHAMED FMPOS. BAMAKO/MALI 1 Historique L idée de création d un organisme de coordination des problèmes de l Enseignement Supérieur des pays d expression française d Afrique

Plus en détail

DIALOGUE DE LANCEMENT, ENDA CACID LA CHINE EN AFRIQUE

DIALOGUE DE LANCEMENT, ENDA CACID LA CHINE EN AFRIQUE DIALOGUE DE LANCEMENT, ENDA CACID LA CHINE EN AFRIQUE SOMMAIRE ETAT DE LA RECHERCHE SUR LA CHINE-AFRIQUE LA DIPLOMATIE & INSTITUTIONS COMMUNES LE DISCOURS AUTOUR DE LA CHINE-AFRIQUE EXEMPLE CONCRET: ETUDE

Plus en détail

RAPPORT SUR L ETAT DES TRAITÉS DE L OUA/UNION AFRICAINE (au 22 janvier 2007)

RAPPORT SUR L ETAT DES TRAITÉS DE L OUA/UNION AFRICAINE (au 22 janvier 2007) AFRICAN UNION UNION AFRICAINE UNIÃO AFRICANA Addis Ababa, ETHIOPIA P. O. Box 3243 Telephone 517 700 Cables: OAU, ADDIS ABABA CONSEIL EXECUTIF DOUZIEME SESSION ORDINAIRE 25 29 Janvier 2008 Addis-Abeba (ETHIOPIE)

Plus en détail

Appel de Banjul sur l apatridie

Appel de Banjul sur l apatridie Appel de Banjul sur l apatridie Nous, participants à la table ronde régionale sur l apatridie en Afrique de l Ouest, organisée à Banjul, les 4 et 5 décembre 2013, à l initiative du Haut Commissariat des

Plus en détail

QUESTIONNAIRE aux ONG ayant le statut consultatif auprès de l ECOSOC

QUESTIONNAIRE aux ONG ayant le statut consultatif auprès de l ECOSOC QUESTIONNAIRE aux ONG ayant le statut consultatif auprès de l ECOSOC La Section des ONG du Département des affaires économiques et sociales, en coopération avec FMANU et CONGO, vous invite à participer

Plus en détail

Session plénière: Un aperçu des stratégies pour la culture et le développement en Afrique. Intervention M. Kladoumadje Nadjaldongar

Session plénière: Un aperçu des stratégies pour la culture et le développement en Afrique. Intervention M. Kladoumadje Nadjaldongar . Session plénière: Un aperçu des stratégies pour la culture et le développement en Afrique Intervention M. Kladoumadje Nadjaldongar Coordinateur du CELHTO- Commission Africaine Maputo, 23 de juin 2009

Plus en détail

Bureau sous régionale pour l Afrique de l ouest. Note Conceptuelle

Bureau sous régionale pour l Afrique de l ouest. Note Conceptuelle Distr.: Limitée 15 mars 2017 Bureau sous régionale pour l Afrique de l ouest Vingtième (20 ième ) Session du Comité Intergouvernemental des Experts (CIE) de L Afrique de L Ouest Texte : Français Original

Plus en détail

Forum Mondial sur l Agriculture OCDE, Paris, Mai 2006 LES PERFORMANCES DE LES CONTRAINTES AU DEVELOPPEMENT DE L AGRICULTURE SUBSAHARIENNE

Forum Mondial sur l Agriculture OCDE, Paris, Mai 2006 LES PERFORMANCES DE LES CONTRAINTES AU DEVELOPPEMENT DE L AGRICULTURE SUBSAHARIENNE Forum Mondial sur l Agriculture OCDE, Paris, 16 17 Mai 2006 LES CONTRAINTES AU DEVELOPPEMENT DE L AGRICULTURE SUBSAHARIENNE LES PERFORMANCES DE L AGRICULTURE SUBSAHARIENNE Par DR. DANIEL EKLU Directeur

Plus en détail

Pauvreté énergétique en Afrique

Pauvreté énergétique en Afrique Commission Africaine de l'energie (AFREC) Document sur la Pauvreté énergétique en Afrique Par Dr. Gilbert NZOBADILA Consultant Politique énergétique - AFREC 1 1- Introduction : Contexte Africain : La Commission

Plus en détail

RAPPORT DU SOUS-COMITE DES CONTRIBUTIONS (11 juin 2007)

RAPPORT DU SOUS-COMITE DES CONTRIBUTIONS (11 juin 2007) AFRICAN UNION UNION AFRICAINE UNIÃO AFRICANA Addis-Abeba (ETHIOPIE) P. O. Box 3243 Téléphone 5517 700 Fax : 551 78 44 Website : www.africa-union.org CONSEIL EXECUTIF Onzième session ordinaire 25 29 juin

Plus en détail

Eastern Africa Farmers Federation (EAFF)

Eastern Africa Farmers Federation (EAFF) Eastern Africa Farmers Federation (EAFF) FIDA/Mwanzo Millinga L EAFF (Eastern Africa Farmers Federation) est un réseau régional, fondé en 2001, qui regroupe des organisations en rapport avec l agriculture

Plus en détail

Projet de statuts révisés de l Institut africain de planification et de développement économique

Projet de statuts révisés de l Institut africain de planification et de développement économique Nations Unies Conseil économique et social Union africaine Union africaine E/ECA/COE/36/11 Distr. générale 19 mars 2017 Français Original : anglais Commission économique pour l Afrique Comité d experts

Plus en détail

1.1 Président : Professeur Kelsey Antangamuerino Harrison (Nigéria) Vice-Président : Dr Maria do Rosario de Fatima Madeira Rita (Angola)

1.1 Président : Professeur Kelsey Antangamuerino Harrison (Nigéria) Vice-Président : Dr Maria do Rosario de Fatima Madeira Rita (Angola) Page 1 1. ORGANISATION DES TRAVAUX 1.1 Président : Professeur Kelsey Antangamuerino Harrison (Nigéria) Vice-Président : Dr Maria do Rosario de Fatima Madeira Rita (Angola) 1.2 Rapporteurs des discussions

Plus en détail

Candidature à l'élection des membres des groupes de travail de l'aci Afrique

Candidature à l'élection des membres des groupes de travail de l'aci Afrique ACI Afrique Candidature à l'élection des membres des groupes de travail de l'aci Afrique Candidature et processus des élections des membres des Groupes de Travail de l ACI Afrique ACI Afrique 09/04/2013

Plus en détail

ONZIÈME CONFÉRENCE DE NAVIGATION AÉRIENNE. Montréal, 22 septembre 3 octobre 2003

ONZIÈME CONFÉRENCE DE NAVIGATION AÉRIENNE. Montréal, 22 septembre 3 octobre 2003 AN-Conf/11-WP/150 12/9/03 ONZIÈME CONFÉRENCE DE NAVIGATION AÉRIENNE Montréal, 22 septembre 3 octobre 2003 Point 1 : Présentation et évaluation d un concept opérationnel de gestion du trafic aérien (ATM)

Plus en détail

PROGRAMME TURQUIE-AFRIQUE PROGRAMME DE BOURSES DE LICENCE REPUBLIC OF TURKEY

PROGRAMME TURQUIE-AFRIQUE PROGRAMME DE BOURSES DE LICENCE REPUBLIC OF TURKEY www.turkiy escholarsh ips.gov.tr PROGRAMME TURQUIE-AFRIQUE PROGRAMME DE BOURSES DE LICENCE REPUBLIC OF TURKEY BURUNDİ TURQUIE TUNISIE MAROC ALGÉRIE LIBYE EGYPTE MAURITANIE CAP-VERT SÉNÉGAL GAMBIE TCHAD

Plus en détail

Le 12 mars 2014 Sommes allouées aux pays par le Fonds mondial :

Le 12 mars 2014 Sommes allouées aux pays par le Fonds mondial : Le 12 mars 2014 Sommes allouées aux pays par le Fonds mondial : 2014-2016 Le Fonds mondial met en œuvre à partir de 2014 un nouveau modèle de financement. En notre qualité de partenaires dans la riposte

Plus en détail

CONSEIL EXÉCUTIF Vingtième session ordinaire janvier 2012 Addis-Abeba (Ethiopie) EX.CL/707 (XX) Rev. 1 Original : Anglais

CONSEIL EXÉCUTIF Vingtième session ordinaire janvier 2012 Addis-Abeba (Ethiopie) EX.CL/707 (XX) Rev. 1 Original : Anglais AFRICAN UNION UNION AFRICAINE UNIÃO AFRICANA Addis Ababa, ETHIOPIA P. O. Box 3243 Telephone +251115-517700 Fax : +251115-517844 Website : www.africa-union.org SC6637 CONSEIL EXÉCUTIF Vingtième session

Plus en détail

AFRICAN UNION UNION AFRICAINE. Addis Ababa, Ethiopia P. O. Box 3243 Téléphone : Fax : website : www. africa-union.

AFRICAN UNION UNION AFRICAINE. Addis Ababa, Ethiopia P. O. Box 3243 Téléphone : Fax : website : www. africa-union. AFRICAN UNION UNION AFRICAINE UNIÃO AFRICANA Addis Ababa, Ethiopia P. O. Box 3243 Téléphone : 5517 700 Fax : 5511299 website : www. africa-union.org DIVISION OF COMMUNICATION AND INFORMATION COMMUNIQUE

Plus en détail

STRATÉGIE GLOBALE POUR LE PROGRAMME MOST. Résumé

STRATÉGIE GLOBALE POUR LE PROGRAMME MOST. Résumé Conseil exécutif Cent quatre-vingt-dix-neuvième session 199 EX/7 PARIS, le 23 février 2016 Original anglais Point 7 de l'ordre du jour provisoire STRATÉGIE GLOBALE POUR LE PROGRAMME MOST Résumé Le présent

Plus en détail

Intégrité dans la Fonction Publique Résultats des Indicateurs d Intégrité en Afrique

Intégrité dans la Fonction Publique Résultats des Indicateurs d Intégrité en Afrique Intégrité dans la Fonction Publique Résultats des Indicateurs d Intégrité en Afrique Août 0 La sous-catégorie Intégrité dans la Fonction Publique évalue les mesures d intégrité au sein de la fonction publique.

Plus en détail

MOUSSA FAKI MAHAMAT Juriste. Introduction

MOUSSA FAKI MAHAMAT Juriste. Introduction MOUSSA FAKI MAHAMAT Juriste Nationalité : Tchadienne Naissance : 21 juin 1960 Situation familiale : Marié (6 enfants) BP 746 N djamena / TCHAD Introduction Haut cadre de l Administration tchadienne, Monsieur

Plus en détail

Cent soixante-quatorzième session

Cent soixante-quatorzième session ex Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture Conseil exécutif Cent soixante-quatorzième session 174 EX/17 PARIS, le 23 février 2006 Original français Point 38 de l ordre

Plus en détail

Tableau 1.3 : Répartition de la population résidente selon la nationalité et le sexe

Tableau 1.3 : Répartition de la population résidente selon la nationalité et le sexe Tableau 1.3 : Répartition de la population résidente selon la nationalité et le sexe Résultats définitifs détaillés, RGPH4-novembre 2010 19 Ensemble du pays Togolais 2 886 514 3 063 429 5 949 943 Ghana

Plus en détail

Compétitivité en Afrique. Résultats du Rapport sur la Compétitivité en Afrique 2015 Gammarth, 9 mars 2016

Compétitivité en Afrique. Résultats du Rapport sur la Compétitivité en Afrique 2015 Gammarth, 9 mars 2016 Compétitivité en Afrique Résultats du Rapport sur la Compétitivité en Afrique 2015 Gammarth, 9 mars 2016 Rapport sur la Compétitivité en Afrique: Une attention particulière sur l Afrique depuis 1998 Offre

Plus en détail

LE COMMERCE DE PRODUITS AGRICOLES ENTRE PAYS AFRICAINS :

LE COMMERCE DE PRODUITS AGRICOLES ENTRE PAYS AFRICAINS : LE COMMERCE DE PRODUITS AGRICOLES ENTRE PAYS AFRICAINS : Enjeux et contraintes 1. LES ECHANGES EN AFRIQUE : TUNISIE- UEMOA Par Mr Walid GADDAS Directeur Général, STECIA InternaEonal EN 2009 1. LES ECHANGES

Plus en détail

Stimuler le développement du Secteur Privé en Afrique

Stimuler le développement du Secteur Privé en Afrique Stimuler le développement du Secteur Privé en Afrique L e Groupe de la Banque africaine de développement (BAD) est une institution financière multilatéral régionale qui a pour objectif de promouvoir une

Plus en détail

Élections Résultats des Indicateurs d Intégrité en Afrique Août 2015

Élections Résultats des Indicateurs d Intégrité en Afrique Août 2015 Élections Résultats des Indicateurs d Intégrité en Afrique Août 20 La sous-catégorie Élections évalue l indépendance des institutions en charge de la supervision des élections, de même que l accès aux

Plus en détail

PRESENTATION DE L AFERA

PRESENTATION DE L AFERA ASSOCIATION DES FONDS D ENTRETIEN ROUTIER AFRICAINS (AFERA) PRESENTATION DE L AFERA PAR JEROME OBI ETA COORDONNATEUR DE L AFERA PLAN DE PRESENTATION Introduction Objectifs Les Membres/Organes Nous Acquis

Plus en détail

PRESENTATION SYMPOSIUM SATELLITE ONUSIDA / PNUD

PRESENTATION SYMPOSIUM SATELLITE ONUSIDA / PNUD ASSEMBLEE PARLEMENTAIRE DE LA FRANCOPHONIE Réseau parlementaire de lutte contre le VIH/SIDA PRESENTATION SYMPOSIUM SATELLITE ONUSIDA / PNUD POINT DE VUE QUANT AUX DROITS DE L HOMME DANS LA LUTTE CONTRE

Plus en détail

Journée mondiale de la diversité culturelle pour le dialogue et le développement

Journée mondiale de la diversité culturelle pour le dialogue et le développement U united nations educational, scientific and cultural organization organisation des nations unies pour l'éducation, la science et la culture 7, place de Fontenoy, 75352 Paris 07 SP 1, rue Miollis, 75732

Plus en détail

Commission de l OMT pour l Afrique Cinquante-sixième réunion Luanda (Angola), 28 avril 2014 Point 4.2 de l ordre du jour provisoire

Commission de l OMT pour l Afrique Cinquante-sixième réunion Luanda (Angola), 28 avril 2014 Point 4.2 de l ordre du jour provisoire Commission de l OMT pour l Afrique Cinquante-sixième réunion Luanda (Angola), 28 avril 2014 Point 4.2 de l ordre du jour provisoire CAF/56/4.2 Madrid, mars 2014 Original : anglais Point 4.2 de l ordre

Plus en détail

Déposer une demande d'aide aux Cinémas du Monde

Déposer une demande d'aide aux Cinémas du Monde Déposer une demande d'aide aux Cinémas du Monde 1. Création de votre compte Pour déposer une demande d'aide aux cinémas du Monde, vous devez créer votre compte sur le site du CNC. Cliquez sur le lien 'Ouvrir

Plus en détail

REUNION D INFORMATION AVEC LES DELEGUES PERMANENT SUR LA PRIORITE AFRIQUE

REUNION D INFORMATION AVEC LES DELEGUES PERMANENT SUR LA PRIORITE AFRIQUE REUNION D INFORMATION AVEC LES DELEGUES PERMANENT SUR LA PRIORITE AFRIQUE MISE EN ŒUVRE DE LA STRATÉGIE OPÉRATIONNELLE POUR L AFRIQUE COOPERATION UNESCO-AU 28 MAI 2014 UNESCO, Paris Firmin Edouard Matoko

Plus en détail

Développement social et humain

Développement social et humain Développement social et humain Les objectifs de travail de ce groupe thématique reposent sur les priorités de l Union africaine et du NEPAD et correspondent aux objectifs du Millénaire pour le développement,

Plus en détail

SECRETAIRE GENERAL 1

SECRETAIRE GENERAL 1 SECRETAIRE GENERAL 1 1. BONS OFFICES La disposition reproduite ci-dessous invite le Secrétaire général à offrir ses bons offices concernant les réfugiés et les personnes déplacées en Azerbaïdjan. Numéro

Plus en détail

Les systèmes financiers d Afrique subsaharienne et la crise financière mondiale Impact, risques et mesures prioritaires

Les systèmes financiers d Afrique subsaharienne et la crise financière mondiale Impact, risques et mesures prioritaires Les systèmes financiers d Afrique subsaharienne et la crise financière mondiale Impact, risques et mesures prioritaires Perspectives économiques régionales mai 2009 Avertissement : Les opinions exprimées

Plus en détail

CONFÉRENCE MONDIALE DE TRANSPORT AÉRIEN : DÉFIS ET PROMESSES DE LA LIBÉRALISATION. Montréal, mars 2003

CONFÉRENCE MONDIALE DE TRANSPORT AÉRIEN : DÉFIS ET PROMESSES DE LA LIBÉRALISATION. Montréal, mars 2003 ATConf/5-WP/79 1 4/3/03 CONFÉRENCE MONDIALE DE TRANSPORT AÉRIEN : DÉFIS ET PROMESSES DE LA LIBÉRALISATION Montréal, 24 29 mars 2003 Point 2 : Examen des questions clés de réglementation dans le cadre de

Plus en détail

Couverture Sanitaire Universelle et Financement de la santé Cas de la RDC. Réunion AFMED novembre 2014

Couverture Sanitaire Universelle et Financement de la santé Cas de la RDC. Réunion AFMED novembre 2014 Couverture Sanitaire Universelle et Financement de la santé Cas de la RDC Réunion AFMED novembre 2014 Plan de la présentation 1. OMS 2. CSU, où en sommes nous? 3. Pistes de solution 2 ORGANISATION MONDIALE

Plus en détail

L'Acte constitutif. Nous, Chefs d Etat et de Gouvernement des Etats membres de l Organisation de l Unité Africaine (OUA) ;

L'Acte constitutif. Nous, Chefs d Etat et de Gouvernement des Etats membres de l Organisation de l Unité Africaine (OUA) ; L'Acte constitutif Nous, Chefs d Etat et de Gouvernement des Etats membres de l Organisation de l Unité Africaine (OUA) ; 1. Le Président de la République d Afrique du Sud 2. Le Président de la République

Plus en détail

Genre Résultats des Indicateurs d Intégrité en Afrique

Genre Résultats des Indicateurs d Intégrité en Afrique Genre Résultats des Indicateurs d Intégrité en Afrique Août 01 La sous-catégorie Genre évalue le cadre juridique soutenant l égalité entre les sexes, ainsi que la parité genre au sein du gouvernement.

Plus en détail

ACTE CONSTITUTIF DE L UNION AFRICAINE

ACTE CONSTITUTIF DE L UNION AFRICAINE ORGANISATION OF AFRICAN UNITY ORGANISATION DE L UNITE AFRICAINE ACTE CONSTITUTIF DE L UNION AFRICAINE COPIE CERTIFIEE.. Signature Conseiller Juridique de l OUA 1 ACTE CONSTITUTIF DE L UNION AFRICAINE Nous,

Plus en détail

«Faire de l Afrique un partenaire pour le Commerce Electronique» Présentation de l AACE

«Faire de l Afrique un partenaire pour le Commerce Electronique» Présentation de l AACE «Faire de l Afrique un partenaire pour le Commerce Electronique» Présentation de l AACE AGENDA 1. L AACE EN BREF 2. LES PROJETS ET REALISATIONS DE L AACE 3. DEFIS ET PERSPECTIVES L AACE EN BREF L AACE

Plus en détail

ACTIVITÉS DU GROUPE DE LA BANQUE AFRICAINE DE DÉVELOPPEMENT EN ZONE FRANC

ACTIVITÉS DU GROUPE DE LA BANQUE AFRICAINE DE DÉVELOPPEMENT EN ZONE FRANC RÉUNION DES MINISTRES DE L'ÉCONOMIE ET DES FINANCES DES PAYS MEMBRES DE LA ZONE FRANC SECRÉTARIAT PARIS, LES 5 ET 6 AVRIL 12 ACTIVITÉS DU GROUPE DE LA BANQUE AFRICAINE DE DÉVELOPPEMENT EN ZONE FRANC 1.

Plus en détail

PRESENTATION DU REPAR CEFDHAC. Par Hon. ZAM Jean Jacques Coordonnateur Régional REPAR - CEFDHAC

PRESENTATION DU REPAR CEFDHAC. Par Hon. ZAM Jean Jacques Coordonnateur Régional REPAR - CEFDHAC PRESENTATION DU REPAR CEFDHAC Par Hon. ZAM Jean Jacques Coordonnateur Régional REPAR - CEFDHAC PLAN DE L EXPOSE Introduction I. Mission et objectifs II. Cadre organisationnel III. Cadre Juridique IV. Fonctionnement

Plus en détail

INITIATIVES DES PAYS DE LA CEDEAO SUR LES CHANGEMENTS CLIMATIQUES Atelier de l IEPF l

INITIATIVES DES PAYS DE LA CEDEAO SUR LES CHANGEMENTS CLIMATIQUES Atelier de l IEPF l INITIATIVES DES PAYS DE LA CEDEAO SUR LES CHANGEMENTS CLIMATIQUES Atelier de l IEPF l à Copenhague, le 05 décembre 2009 Par M. Ibila DJIBRIL, Point Focal Changements Climatiques du BéninB E-mail : idjibril@yahoo.fr

Plus en détail

ACTE CONSTITUTIF DE L UNION AFRICAINE

ACTE CONSTITUTIF DE L UNION AFRICAINE ACTE CONSTITUTIF DE L UNION AFRICAINE COPIE CERTIFIEE.. Signature Conseiller Juridique de l OUA ACTE CONSTITUTIF DE L UNION AFRICAINE Nous, Chefs d Etat et de Gouvernement des Etats membres de l Organisation

Plus en détail

Réunion Consultative CountrySTAT " En prélude à la 22 ème Session de l AFCAS"

Réunion Consultative CountrySTAT  En prélude à la 22 ème Session de l AFCAS FOOD AND AGRICULTURE ORGANIZATION OF THE UNITED NATIONS Réunion Consultative CountrySTAT " En prélude à la 22 ème Session de l AFCAS" FAO-CCM-8F APERCU DES NOUVEAUX PROJETS CountrySTAT : PHASE II BMGF

Plus en détail

Assemblée générale. Nations Unies A/65/L.26/Rev.1

Assemblée générale. Nations Unies A/65/L.26/Rev.1 Nations Unies A/65/L.26/Rev.1 Assemblée générale Distr. limitée 17 décembre 2010 Original : français Soixante-cinquième session Point 122 l) de l ordre du jour Coopération entre l Organisation des Nations

Plus en détail

État de Droit Résultats des Indicateurs d Intégrité en Afrique Août 2015

État de Droit Résultats des Indicateurs d Intégrité en Afrique Août 2015 État de Droit Résultats des Indicateurs d Intégrité en Afrique Août 201 La sous-catégorie État de Droit évalue l autonomie du pouvoir judiciaire à opérer en dehors de tout contrôle externe, l existence

Plus en détail

STATUT ET REGLEMENT INTERIEUR DE LA FEDERATION AFRICAINE DES TECHNICIENS ORTHO-PROTHESISTES ( F.A.T.O

STATUT ET REGLEMENT INTERIEUR DE LA FEDERATION AFRICAINE DES TECHNICIENS ORTHO-PROTHESISTES ( F.A.T.O FATO Fédération Africaine des Techniciens Orthoprothésistes 06 BP 9882 Ouagadougou 06 Burkina Faso Tel : (226) 50 38 77 41 /70 24 43 14 Fax : (226) 5038 77 41 E-mail : fato@fatoafrique.org Site Web : www.fatoafrique.org

Plus en détail

PLAN RÉGIONAL POUR LA MISE EN ŒUVRE DE LA SÛRETÉ DE L AVIATION ET DE LA FACILITATION EN AFRIQUE (PLAN AFI SECFAL) MANDAT DU COMITÉ DIRECTEUR

PLAN RÉGIONAL POUR LA MISE EN ŒUVRE DE LA SÛRETÉ DE L AVIATION ET DE LA FACILITATION EN AFRIQUE (PLAN AFI SECFAL) MANDAT DU COMITÉ DIRECTEUR PLAN RÉGIONAL POUR LA MISE EN ŒUVRE DE LA SÛRETÉ DE L AVIATION ET DE LA FACILITATION EN AFRIQUE (PLAN AFI SECFAL) MANDAT DU COMITÉ DIRECTEUR 15-1461 1. MANDAT 1.1 Le Plan régional de mise en œuvre complet

Plus en détail

Renforcer la Composante Santé des Plans Nationaux d Adaptation au Changement Climatique

Renforcer la Composante Santé des Plans Nationaux d Adaptation au Changement Climatique Renforcer la Composante Santé des Plans Nationaux d Adaptation au Changement Climatique Dr Magaran Monzon BAGAYOKO Coordonnateur- Protection de l Environnement Humain Bureau Régional de l OMS pour l Afrique

Plus en détail

ATELIER REGIONAL SUR LE MAEP EN PARTENARIAT AVEC LA CEDEAO

ATELIER REGIONAL SUR LE MAEP EN PARTENARIAT AVEC LA CEDEAO Page 1 ATELIER REGIONAL SUR LE MAEP EN PARTENARIAT AVEC LA CEDEAO Promouvoir l Adhésion Universelle au MAEP pour une Intégration Régionale renforcée entre les pays membres de la CEDEAO NOTE CONCEPTUELLE

Plus en détail

Condition féminine ; Service du droit des femmes et de l'égalité ; Mission des affaires européennes et internationales ( )

Condition féminine ; Service du droit des femmes et de l'égalité ; Mission des affaires européennes et internationales ( ) Condition féminine ; Service du droit des femmes et de l'égalité ; Mission des affaires européennes et internationales (1982-1993) Répertoire (19970444/1-19970444/16) Archives nationales (France) Pierrefitte-sur-Seine

Plus en détail

Accords ou organisations régionales de coopération économique ou de libre-échange dont est partie prenante le MAROC

Accords ou organisations régionales de coopération économique ou de libre-échange dont est partie prenante le MAROC Accords ou organisations régionales de coopération économique ou de libre-échange dont est partie prenante le MAROC Dénomination de l'organisation/date d entrée en vigueur GRANDE ZONE DE LIBRE-ÉCHANGE

Plus en détail

LE GroupE de LA BANquE AFrICAINE de développement. Au cœur de la transformation de l Afrique

LE GroupE de LA BANquE AFrICAINE de développement. Au cœur de la transformation de l Afrique LE GroupE de LA BANquE AFrICAINE de développement Au cœur de la transformation de l Afrique Créé en 1964, le Groupe de la Banque africaine de développement (BAd) est une institution financière de développement

Plus en détail

RAPPORT DE LA RÉUNION DE LA COMMISSION RÉGIONALE DE L OIE POUR L AFRIQUE. Paris, 21 mai 2007

RAPPORT DE LA RÉUNION DE LA COMMISSION RÉGIONALE DE L OIE POUR L AFRIQUE. Paris, 21 mai 2007 177 75 SG/11B/AF Original : français RAPPORT DE LA RÉUNION DE LA COMMISSION RÉGIONALE DE L OIE POUR L AFRIQUE Paris, 21 mai 2007 La Commission régionale de l'oie pour l'afrique s'est réunie le 21 mai 2007

Plus en détail

MISE EN ŒUVRE DE LA RESOLUTION DE LA CONFERENCE SUR LA CHARTE AFRICAINE DE LA STATISTIQUE PROGRES REALISES

MISE EN ŒUVRE DE LA RESOLUTION DE LA CONFERENCE SUR LA CHARTE AFRICAINE DE LA STATISTIQUE PROGRES REALISES COMMISSION DE L UNION AFRICAINE Sixième réunion du Comité d experts Réunion du Comité d experts de la troisième réunion annuelle conjointe de la Conférence des ministres de l'économie et des finances de

Plus en détail

ATELIER SANTE QUALITE ET SECURITE 2007

ATELIER SANTE QUALITE ET SECURITE 2007 RESEAU INTERNATIONAL POUR LA PLANIFICATION ET L AMELIORATION DE LA QUALITE ET LA SECURITE DES SOINS EN AFRIQUE ATELIER SANTE QUALITE ET SECURITE 2007 ATELIER PREPARATOIRE DU COLLOQUE DES MINISTRES DE LA

Plus en détail

STRATEGIE DE COLLABORATION SUR LES PRATIQUES TRADITIONNELLES

STRATEGIE DE COLLABORATION SUR LES PRATIQUES TRADITIONNELLES STRATEGIE DE COLLABORATION SUR LES PRATIQUES TRADITIONNELLES ENTRE LA COMMISSION DE L UNION AFRICAINE (CUA) LE COMITE DES EXPERTS AFRICAINS SUR LES DROITS ET LE BIEN-ETRE DE L ENFANT (CEADBE) LA COMMISSION

Plus en détail

22 e Conférence de la Commission Régionale de l'oie pour l'afrique. Thème technique II:

22 e Conférence de la Commission Régionale de l'oie pour l'afrique. Thème technique II: 22 e Conférence de la Commission Régionale de l'oie pour l'afrique Thème technique II: Dr A. Bakkouri - Swakopmund, Namibie, 20-24 février 2017 I. Situation globale de la PPR II. III. IV. Stratégie Mondiale

Plus en détail

CONFÉRENCE DES MINISTRES RESPONSABLES DE LA MÉTÉOROLOGIE EN AFRIQUE DÉCLARATION MINISTÉRIELLE

CONFÉRENCE DES MINISTRES RESPONSABLES DE LA MÉTÉOROLOGIE EN AFRIQUE DÉCLARATION MINISTÉRIELLE CONFÉRENCE DES MINISTRES RESPONSABLES DE LA MÉTÉOROLOGIE EN AFRIQUE DÉCLARATION MINISTÉRIELLE 1. Nous, ministres et chefs de délégation, réunis lors du débat ministériel organisé au cours de la première

Plus en détail

Bulletin Climatique Décadaire. N 05 Valable du 11 au 20Février 2015 FAITS SAILLANTS :

Bulletin Climatique Décadaire. N 05 Valable du 11 au 20Février 2015 FAITS SAILLANTS : African Centre of Meteorological Application for Development Centre Africain pour les Applications de la Météorologie au Développement Bulletin Climatique Décadaire N 05 Valable du 11 au 20Février 2015

Plus en détail

COORDINATION MONDIALE ET SOUTIEN À LA MISE EN ŒUVRE DE L ODD 4 ÉDUCATION Résumé

COORDINATION MONDIALE ET SOUTIEN À LA MISE EN ŒUVRE DE L ODD 4 ÉDUCATION Résumé Conseil exécutif Deux-centième session 200 EX/7 PARIS, le 8 août 2016 Original anglais Point 7 de l'ordre du jour provisoire COORDINATION MONDIALE ET SOUTIEN À LA MISE EN ŒUVRE DE L ODD 4 ÉDUCATION 2030

Plus en détail

La pauvreté est en baisse dans les deux-tiers des pays enquêtés en Afrique

La pauvreté est en baisse dans les deux-tiers des pays enquêtés en Afrique Round 6 d Afrobaromètre Nouvelles données collectées à travers l Afrique Addis Ababa, Ethiopie 21 janvier 2016 Communiqué de presse La pauvreté est en baisse dans les deux-tiers des pays enquêtés en Afrique

Plus en détail

Rapport sur la série de recensements de la population et de l habitat de 2010 en Afrique

Rapport sur la série de recensements de la population et de l habitat de 2010 en Afrique Distr.: GÉNÉRALE NATIONS UNIES CONSEIL ÉCONOMIQUE ET SOCIAL COMMISSION ÉCONOMIQUE POUR L AFRIQUE E/ECA/STATCOM/3/9 Juin 2011 FRANÇAIS Original : ANGLAIS Troisième réunion de la Commission africaine de

Plus en détail