ADMIN SGBD TP 1. Préliminaires. Dictionnaire des données. Utilisateurs, vues et autorisations

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ADMIN SGBD TP 1. Préliminaires. Dictionnaire des données. Utilisateurs, vues et autorisations"

Transcription

1 ADMIN SGBD TP 1 Préliminaires L'objectif de ce TP est de: installer l environnement (PostgreSQL, base, tables), créer des utilisateurs, des vues, et de gérer les privilèges, créer des triggers, utiliser des paramètres d'initialisation. Il faut installer PostgreSQL. Voici une liste de commandes utiles pour la suite du TP. Description Commande Aide SQL \h Aide sur les commandes \ \? Description d une table Redirection sortie Exécution d un script Nom, type et propriétaire des tables dans la base \d nomtable \o nomfichier \i nomfichier \d Quitter PostgreSQL \q Charger la table PAYS grâce au fichier pays.sql. Dictionnaire des données 1.1 Combien d index sont définis sur la table PAYS? 1.2 Y-a-t-il une création d index dans le fichier pays.sql? Pourquoi PostgreSQL crée-t-il un index? 1.3 Créer un second index sur le champ PAYS.population en utilisant SQL. Donner la requête qui permet de vérifier que l index a été crée et ses propriétés. 1.4 Exécuter l instruction SQL suivante: ANALYZE Pays; 1.5 Écrire les commandes qui permettent d analyser la table PAYS, et d afficher le nombre de n- uplets et de pages utilisés par la table PAYS (on pourra s intéresser à la table pg_class). 1.6 Comment donneriez-vous la liste des vues systèmes? 1.7 En utilisant une des vues obtenue ci-dessus, donner les statistiques de chaque champ de la table PAYS. Quel est l attribut qui permet de connaître le nombre de valeurs différentes dans PAYS? 1.8 Toujours en utilisant une vue système, donner les informations concernant les index de la table PAYS. Utilisateurs, vues et autorisations 2.1 Créer deux autres utilisateurs. Vous leur donnerez un nom, et vous indiquerez qui est l utilisateur A (vous), l utilisateur B, et l utilisateur C. 2.2 Créer les tables FILM, ACTEUR, et CASTING en utilisant les fichiers film.sql, acteur.sql, et casting.sql.

2 2.3 Donner la commande qui permet de créer un groupe TP1 qui regroupe les trois utilisateurs. Donner la commande qui vous permet de lister les utilisateurs appartenant à un groupe donné. 2.4 Dans PostgreSQL, on peut affecter 5 types de droit à un utilisateur ou à un groupe (r pour SELECT, a pour INSERT, w pour UPDATE, d pour DELETE, x pour REFERENCES, R pour les RULE, t pour les trigger, C pour CREATE, X pour EXECUTE, U pour USAGE, et all pour posséder rawdxtcxur). Quelle commande utilisez-vous pour créer une vue FILM_VUE sur la table FILM, et pour accorder sur cette vue les droits de lecture au groupe que vous avez créé en 2.3? On vérifiera les droits à l aide de la commande \z FILM. 2.5 Ouvrir trois terminaux simulant les trois utilisateurs. 2.6 Créer les tables suivantes sous le compte de l utilisateur A: XX désigne les initiales de votre prénom et votre nom. Par exemple, Jean Martin créera les tables FILMJM, ACTEURJM, et CAS- TINGJM. CREATE TABLE acteurxx (id INTEGER NOT NULL, nom VARCHAR(35), PRIMARY KEY (id)); CREATE TABLE filmxx (id INTEGER NOT NULL, titre VARCHAR(70), annee DECIMAL(4), note FLOAT, votes INTEGER, realisateur INTEGER, PRIMARY KEY (id)); CREATE TABLE castingxx ( filmid INTEGER NOT NULL, acteurid INTEGER NOT NULL, ord INTEGER, PRIMARY KEY (filmid, acteurid), FOREIGN KEY (filmid) REFERENCES filmxx(id), FOREIGN KEY (acteurid) REFERENCES acteurxx(id)); Insérer les données suivantes dans FILMXX (inutile de peupler les autres tables). INSERT INTO filmxx SELECT * FROM film WHERE annee > 1997; COMMIT; On suppose que vous êtes l utilisateur A. Donner les instructions SQL permettant de répondre aux questions suivantes: 2.6.1" l utilisateur A donne les droits à l utilisateur B d accèder à toutes les informations concernant les films réalisés en 2001 et " l utilisateur A donne les droits aux utilisateurs B et C pour qu ils puissent accèder à toutes les informations concernant les films réalisés en " l utilisateur A autorise l utilisateur B à rechercher, supprimer ou mettre à jour les informations de la table FILM excepté la note " l utilisateur A autorise l utilisateur B à rechercher et insérer toutes les informations concernant un film, et à transmettre ses droits aux autres utilisateurs. Par exemple, quelle est la commande qui lui permet à B de donner ses droits à l utilisateur C? L utilisateur A (vous) annule les droits de l utilisateur B. Que se passe-t-il pour C? 2.6.5" l utilisateur A autorise l utilisateur B à rechercher et insérer toutes les informations concernant un film, et à transmettre ses droits. L utilisateur B donne ses privilèges à l utilisateur C en lui permettant de transmettre ses droits. Ainsi, l utilisateur C accorde ses privilèges à l utilisateur B. Maintenant, l utilisateur A (vous) annule tous les privilèges à l utilisateur B. B peut-il encore insérer des films dans FILMXX?

3 Triggers On va utiliser la table FILMXX de l exercice précédent. 1. Création des triggers On suppose que FILMXX est une table importante, et on souhaite surveiller son utilisation, et en particulier les modifications sur la note (INSERT, DELETE, UPDATE). On va créer en premier lieu une table FILM_AUDIT. create table film_audit (! quand date,! utilisateur varchar(10),! action varchar(10),! filmid float(15),! anc_note float(15),! nouv_note float(15) ); Donner ensuite le code SQL des trois règles permettant de surveiller les modifications de FILM.note, et de placer les informations dans la table FILM_AUDIT. Conseils: on utilisera la création de règle de PostgreSQL (CREATE RULE). on utilisera les fonctions now() et user() pour connaître l instant et l utilisateur. on utilisera les valeurs old.att et new.att pour référencer les anciennes et nouvelles valeurs d un attribut att. 2. Test des triggers On travaillera avec un utilisateur créé précédemment. On lui donnera les droits de modification sur la table FILMXX. Quelles sont les commandes nécessaires pour voir les traces des modifications de l attribut note. On donnera le contenu de la table FILM_AUDIT après quelques tests que vous expliciterez. Configuration de base 1. Installation Une fois PostgreSQL compilé et installé, vous devez créer un compte postgres. Sous ce compte, il faut créer la base dont vous allez vous servir. [galibier]# su - postgres bash$ createdb asrall Ensuite, vous démarrez la base: pg_ctl -D /usr/local/pgsql/data start Vous vous connectez à une session postgresql psql -d asrall -U postgres Vous créez votre compte utilisateur: create user olivier with password toto ; Puis vous vous connectez en tant qu utilisateur: psql -d asrall -U olivier 2. Configuration des accès PostgreSQL permet aux administrateurs de contrôler lees accès à la base. Les accès peuvent être autorisés étant donnés une base, un utilisateur, ou une adresse TCP/IP. Par défaut, PostgreSQL autorise uniquement l accès aux utilisateurs connectés à l ordinateur qui exécute le serveur. Pour activer l accès réseau, vous devez démarrer le serveur (postmaster) avec l option -i.

4 Les accès sont contrôlés grâce au fichier data/pg_hba.conf. Ce fichier contient plusieurs types de configuration: Local Les entrées locales contrôlent les accès pour les utilisateurs connectés sur la machine du serveur. Les options sont: trust, password, crypt, et reject. L option trust permet aux utilisateurs connecté à la machine de se connecter au serveur, l option password nécessite un mot de passe, l option crypt est équivalent à password mais le mot de passe est crypté, et reject rejète toutes les connexions à la base. Un exemple: local! all!!! trust host! all! ! ! trust Host et Hostssl Ces deux options permettent de contrôler les accès TCP/IP. On a les mêmes options que Local, plus les trois suivantes: ident pour utiliser un ident distant pour l authentification, krb4 pour utiliser une authentification Kerberos 4, et krb5 pour une authentification Kerberos 5. Ces options sont activées uniquement si l option -i a été utilisée lors du lancement de postmater. Un exemple: host! all! ! ! crypt host! ventes! ! ! ident Gestion personnalisée Par défaut, les mots de passe utilisés par password et crypt sont stockés dans la table pg_shadow. On peut éventuellement avec password surchager le mot de passe de pg_shadow. Par exemple: host! all! ! ! password mdprel utilise la relation mdprel pour authentifier les utilisateurs. Divers On peut fixer le nombre maximal de connexions grâce à la variable max_connections. On peut fixer un timeout pour la durée dédiée à l authentification d un utilisateur grâce à la variable authentification_timeout. 3. Arrêt du serveur On arrête le serveur proprement grâce à la commande: pg_ctl -D /usr/local/pgsql/data stop -m fast 4. Backup de la base Pour sauvegarder la base, on peut arrêter le serveur, et copier les fichiers du répertoire data/ afin de les dupliquer. On peut également sauvegarder une base active grâce à la commande pg_dumpall (pour toutes les bases), ou pg_dump (pour une base donnée). Les fichiers de configuration (comme pg_hba.conf par exemple) ne sont pas sauvegardés, donc il faut veiller à les inclure dans la sauvegarde. Par exemple, pour sauvegarder la base test, on écrira: pg_dump test > /tmp/test.dump. Pour restaurer la base, on utilisera les commandes suivantes: createdb newtest psql newtest > /tmp/test.dump

5 5. Surveillance Pour surveiller un serveur PostgreSQL, on peut utiliser l option -o de postmaster (cf prochaine séance). On peut également analyser les informations liées aux processus postgres et postmaster. Par exemple, un ps sur le processus postgres donnera des informations sur la charge du processeur, l utilisation de la mémoire, le temps d exécution, Par exemple, sur un système Unix, on peut avoir les informations suivantes: USER PID %CPU TIME STARTED VSZ INBLK OUBLK COMMAND postgres : :15PM /usr/local/postgres/ Cela signifie que le processus postgres utilise 45,4% du CPU, a utilisé 27 secondes du CPU, a démarré à 13h15, a lu 34 blocs (pages), et a écrit 1 bloc (page). Même si les informations sont moins complètes que celles pouvant être obtenues avec les outils d analyse de PostgreSQL, cela donne déjà une base d informations intéressantes.

Il faut installer PostgreSQL (cf. cours, slide 122). Voici une liste de commandes utiles pour la suite du TP.

Il faut installer PostgreSQL (cf. cours, slide 122). Voici une liste de commandes utiles pour la suite du TP. ADMIN SGBD TP 1 Préliminaires L'objectif de ce TP est de: utiliser des paramètres d'initialisation, installer l environnement (PostgreSQL, base, tables), créer des utilisateurs, des vues, et de gérer les

Plus en détail

Lot 1 - Migration du serveur de base de données

Lot 1 - Migration du serveur de base de données Situation Rectiline Lot 1 - Migration du serveur de base de données Table des matières Lot 1 - Migration du serveur de base de données...1 Mise à jour du système Debian 6 :...2 Installation de PostgreSQL:...5

Plus en détail

Compte rendu d activité Fiche n 1

Compte rendu d activité Fiche n 1 Compte rendu d activité Fiche n 1 Alexandre K. (http://ploufix.free.fr) Nature de l activité Création d une base de connaissances avec PostgreSQL Contexte : Le responsable technique souhaite la mise en

Plus en détail

TP1 - Corrigé. Manipulations de données

TP1 - Corrigé. Manipulations de données TP1 - Corrigé Manipulations de données 1. Démarrez mysql comme suit : bash$ mysql -h 127.0.0.1 -u user4 -D db_4 p Remarque: le mot de passe est le nom de user. Ici user4 2. Afficher la liste des bases

Plus en détail

Installation et administration d une base de données MySQL

Installation et administration d une base de données MySQL Compte rendu d'activité Fiche n 2 Nom et prénom : SAÏD Jérôme Nature de l'activité Installation et administration d une base de données MySQL Contexte : Dans le but de mettre en place un outils permettant

Plus en détail

TP Contraintes - Triggers

TP Contraintes - Triggers TP Contraintes - Triggers 1. Préambule Oracle est accessible sur le serveur Venus et vous êtes autorisés à accéder à une instance licence. Vous utiliserez l interface d accés SQL*Plus qui permet l exécution

Plus en détail

UMBB, Département Informatique Cours Master 1 BDA Responsable : A. AIT-BOUZIAD Le 06 Décembre 2011 CHAPITRE 2 CONTRÖLE DE DONNEES DANS SQL

UMBB, Département Informatique Cours Master 1 BDA Responsable : A. AIT-BOUZIAD Le 06 Décembre 2011 CHAPITRE 2 CONTRÖLE DE DONNEES DANS SQL UMBB, Département Informatique Cours Master 1 BDA Responsable : A. AIT-BOUZIAD Le 06 Décembre 2011 CHAPITRE 2 CONTRÖLE DE DONNEES DANS SQL I Gestion des utilisateurs et de leurs privilèges I.1 Gestion

Plus en détail

1.1/Architecture des SGBD Les architectures physiques de SGBD sont très liées au mode de répartition.

1.1/Architecture des SGBD Les architectures physiques de SGBD sont très liées au mode de répartition. LP Informatique(DA2I), F7 : Administration Système, Réseaux et Base de données 15/11/2007, Enseignant : M. Nakechbnadi, mail : nakech@free.fr Première parie : Administration d une BD Chapitre 1 : Architecture

Plus en détail

Base de donnée relationnelle. Exemple de table: Film. Exemple de table: Acteur. Exemple de table: Role. Contenu de la table Role

Base de donnée relationnelle. Exemple de table: Film. Exemple de table: Acteur. Exemple de table: Role. Contenu de la table Role IFT7 Programmation Serveur Web avec PHP Introduction à MySQL Base de donnée relationnelle Une base de données relationnelle est composée de plusieurs tables possédant des relations logiques (théorie des

Plus en détail

Cours Bases de données 2ème année IUT

Cours Bases de données 2ème année IUT Cours Bases de données 2ème année IUT Cours 2 : Contrôle des accès Anne Vilnat http://www.limsi.fr/individu/anne/cours Plan 1 Les privilèges Définitions 2 Rôles Définition de création d attribution de

Plus en détail

ANNEE UNIVERSITAIRE 2006/2007

ANNEE UNIVERSITAIRE 2006/2007 RAOYAUME DU MAROC UNIVERSITE IBN TOUFAIL LICENCE PROFESSIONNELLE KENITRA ADMINISTRATION DES BASES DE DONNEES REALISE PAR : Mr. Khalid ALLILI Mr. Noureddine EL FIZAZI ANNEE UNIVERSITAIRE 2006/2007 Licence

Plus en détail

Manuel d installation. Version 1.1 11/07/2013

Manuel d installation. Version 1.1 11/07/2013 Manuel d installation Version 1.1 11/07/2013 Table des matières I. Description de la solution... 3 II. Installation... 3 a. Prérequis... 3 b. Installation de la base de données... 3 c. Mettre à jour les

Plus en détail

Le langage SQL (première partie) c Olivier Caron

Le langage SQL (première partie) c Olivier Caron Le langage SQL (première partie) 1 Plan Le S.G.B.D. postgres Le langage SQL Langage de manipulation de données Langage de requêtes 2 Quelques mots sur Postgres (1/2) Travaux de Stonebraker (Univ. Berkeley)

Plus en détail

Modèle relationnel Création et modification des relations en SQL

Modèle relationnel Création et modification des relations en SQL Modèle relationnel Création et modification des relations en SQL ENT - Clé sql2009 BD - Mírian Halfeld-Ferrari p. 1 Insertion dans une relation Pour insérer un tuple dans une relation: insert into Sailors

Plus en détail

Introduction aux Systemes d Information et aux Bases de Données

Introduction aux Systemes d Information et aux Bases de Données Introduction aux Systemes d Information et aux Bases de Données L2 Informatique Serenella Cerrito Département d Informatique Évry 2014-2015 Quels valeurs peut prendre un attribut? Ici, les types les plus

Plus en détail

Bases de données et sites WEB

Bases de données et sites WEB Bases de données et sites WEB Cours2 : Sécurité et contrôles d accès Anne Doucet 1 Authentification Autorisation Privilèges Rôles Profils Limitations de ressources Plan Audit Contrôle d accès via les vues

Plus en détail

Instruction d installation de GIMACO

Instruction d installation de GIMACO IDENTIFICATION DU DOCUMENT Objet Procédure d installation de l application GIMACO Référence IN 1258 INF XXX VB - Installation de GIMACO.doc Numéro de version 3.0 Statut Valide Auteur(s) David Pujol, Stéphane

Plus en détail

Chap. 5 : Langage SQL (Structured Query Language) Pr. : Mohamed BASLAM Contact : baslam.med@gmail.com Niveau : S4 BCG Année : 2014/2015 1

Chap. 5 : Langage SQL (Structured Query Language) Pr. : Mohamed BASLAM Contact : baslam.med@gmail.com Niveau : S4 BCG Année : 2014/2015 1 Chap. 5 : Langage SQL (Structured Query Language) Pr. : Mohamed BASLAM Contact : baslam.med@gmail.com Niveau : S4 BCG Année : 2014/2015 1 Plan Généralités Langage de Définition des (LDD) Langage de Manipulation

Plus en détail

Bases de données avancées Triggers

Bases de données avancées Triggers Bases de données avancées Triggers Wies law Zielonka 12 décembre 2009 Résumé Ces notes ne sont pas corrigées, mais peut-être vous les trouverez quand même utiles pour préparer l examen ou projet. Ne pas

Plus en détail

Introduction au langage SQL

Introduction au langage SQL Introduction au langage SQL 1. Description SQL est un acronyme pour Structured Query Language qui a été conçu par IBM, et a succédé au langage SEQUEL. C est maintenant le langage le plus utilisé dans les

Plus en détail

MySQL 5. Guide de l'administrateur et du développeur. Michael Kofler. Groupe Eyrolles, 2005 pour l édition française, ISBN : 2-212-11633-0

MySQL 5. Guide de l'administrateur et du développeur. Michael Kofler. Groupe Eyrolles, 2005 pour l édition française, ISBN : 2-212-11633-0 MySQL 5 Guide de l'administrateur et du développeur Michael Kofler Groupe Eyrolles, 2005 pour l édition française, ISBN : 2-212-11633-0 Table des matières Avant-propos..............................................

Plus en détail

Web dynamique. Techniques, outils, applications. (Partie C)

Web dynamique. Techniques, outils, applications. (Partie C) Web dynamique Techniques, outils, applications (Partie C) Nadir Boussoukaia - 2006 1 SOMMAIRE 1. MySQL et PHP (20 min) 2. SQL (petits rappels) (20 min) 2 MySQL et PHP Synthèse 3 MySQL et PHP SGBD MySQL

Plus en détail

TP1 POSTG. Géomatique. Session TP1. p. 1

TP1 POSTG. Géomatique. Session TP1. p. 1 Certificatt Universitaire en Urbanisme et Développementt Durable Session Géomatique et Systèmes d Informations Géographique P POSTG GRESQL PO INSTALLATION OSTGIS QUANTUMGIS p. 1 Session Géomatique et Systèmes

Plus en détail

2.1/ Les privilèges sous oracle

2.1/ Les privilèges sous oracle LP Informatique(DA2I), UF7 : Administration Système, Réseaux et Base de données 13/12/2007, Enseignant : M. Nakechbnadi, mail : nakech@free.fr Première parie : Administration d une BD Chapitre 2 : Transaction,

Plus en détail

Chapitre V. Les bases de données relationnelles en pratique : Mise en oeuvre et utilisation

Chapitre V. Les bases de données relationnelles en pratique : Mise en oeuvre et utilisation Chapitre V Les bases de données relationnelles en pratique : Mise en oeuvre et utilisation 175 Mise en oeuvre et utilisation d une base de données : points principaux Organisation d un système de gestion

Plus en détail

Spécifications techniques. pour. Serveurs et bases de données

Spécifications techniques. pour. Serveurs et bases de données Spécifications techniques pour Serveurs et bases de données Révisé : 2012-11-26 Spécifications de base Avant toute installation de logiciels Komutel mc, SVP assurez-vous que toutes les mises à jour «Windows

Plus en détail

SQL Description des données : création, insertion, mise à jour. Définition des données. BD4 A.D., S.B., F.C., N. G. de R.

SQL Description des données : création, insertion, mise à jour. Définition des données. BD4 A.D., S.B., F.C., N. G. de R. SQL Description des données : création, insertion, mise à jour BD4 AD, SB, FC, N G de R Licence MIASHS, Master ISIFAR, Paris-Diderot Mars 2015 BD4 (Licence MIASHS, Master ISIFAR, Paris-Diderot) SQL 1/21

Plus en détail

UNIVERSITE du 7 NOVEMBRE à CARTHAGE. Institut National de Sciences Appliquées et de Technologie CONCEPTION DES BASES DE DONNEES PROJECT ADMIN

UNIVERSITE du 7 NOVEMBRE à CARTHAGE. Institut National de Sciences Appliquées et de Technologie CONCEPTION DES BASES DE DONNEES PROJECT ADMIN UNIVERSITE du 7 NOVEMBRE à CARTHAGE Institut National de Sciences Appliquées et de Technologie CONCEPTION DES BASES DE DONNEES PROJECT ADMIN 4éme Année Génie Logiciel REALISE PAR: ADOUANI NABIL LOUKIL

Plus en détail

TP N o 2 - Serveur Apache

TP N o 2 - Serveur Apache IUT de Villetaneuse E. Viennet R&T Module I-C3 Applications Client/Serveur et Web 8/02/06 TP N o 2 - Serveur Apache Ce TP se déroulera avec Linux Red Hat 9 (image GTR-3), en salle de TP réseaux. EXERCICE

Plus en détail

Corrigé Syndic De Coproprietele Syndic Traditionnel

Corrigé Syndic De Coproprietele Syndic Traditionnel Corrigé Syndic De Coproprietele Syndic Traditionnel Listes des dossiers Barème indicatif Dossier 1 : Le système d information du syndic 38 Dossier 2 : L évolution du système d information 33 Dossier 3

Plus en détail

Avertissement. Nom du stagiaire : Modification et utilisation interdites sans l accord de l auteur de ce support.

Avertissement. Nom du stagiaire : Modification et utilisation interdites sans l accord de l auteur de ce support. Reproduction et utilisation interdites sans l accord de l auteur Support de formation Administration Windows 2000 Server Avertissement Ce support n est ni un manuel d utilisation (pour cela, consultez

Plus en détail

Installation d'un serveur FTP géré par une base de données MySQL

Installation d'un serveur FTP géré par une base de données MySQL BTS INFORMATIQUE DE GESTION Option Administrateur de réseaux développement d applications COMPTE-RENDU D ACTIVITE ACTIVITE N 2 Nom et Prénom : Casanova Grégory Identification (objectif) de l activité Installation

Plus en détail

La création d un jeu de sauvegarde (backup set) consiste à déterminer les données qui doivent être sauvegardées sur les serveurs Eurobackup.

La création d un jeu de sauvegarde (backup set) consiste à déterminer les données qui doivent être sauvegardées sur les serveurs Eurobackup. Création du jeu de sauvegarde La création d un jeu de sauvegarde (backup set) consiste à déterminer les données qui doivent être sauvegardées sur les serveurs Eurobackup. Etape 1 : introduire son identification

Plus en détail

Bases de données. Jean-Yves Antoine. VALORIA - Université François Rabelais Jean-Yves.Antoine@univ-tours.fr. L3 S&T mention Informatique

Bases de données. Jean-Yves Antoine. VALORIA - Université François Rabelais Jean-Yves.Antoine@univ-tours.fr. L3 S&T mention Informatique Bases de données Jean-Yves Antoine VALORIA - Université François Rabelais Jean-Yves.Antoine@univ-tours.fr L3 S&T mention Informatique Bases de Données IUP Vannes, UBS J.Y. Antoine 1 Bases de données SGBD

Plus en détail

Le language SQL (2/2)

Le language SQL (2/2) Les commandes de base sous Unix SQL (Première partie) Walter RUDAMETKIN Bureau F011 Walter.Rudametkin@polytech-lille.fr Création d'une base ([] facultatif) : createdb nombase [ -U comptepostgres ] Destruction

Plus en détail

Le langage SQL : Le Langage de Contrôle des Données (LCD)

Le langage SQL : Le Langage de Contrôle des Données (LCD) T-GSI STAGE RENOVATION - SQL.Chapitre 5 - Le langage SQL : Le Langage de Contrôle des Données (LCD) Sources du document : Livre bible Oracle 9i, J. Gabillaud, Editions Eni ; Support Oracle ; Documentation

Plus en détail

Setting Up PC MACLAN File Server

Setting Up PC MACLAN File Server Setting Up PC MACLAN File Server Setting Up PC MACLAN File Server Ce chapitre explique comment paramètrer le Serveur de fichiers PC MACLAN, une fois la procédure d installation terminée. Les sujets sont

Plus en détail

Cours n 6 SQL : Langage de définition des données (LDD)

Cours n 6 SQL : Langage de définition des données (LDD) Cours n 6 SQL : Langage de définition des données (LDD) Chantal Reynaud Université Paris X - Nanterre UFR SEGMI - IUP MIAGE Cours de Systèmes de Gestion de Données Licence MIAGE 2003/2004 1 Plan I. Langage

Plus en détail

WINDOWS 2003 SERVER. Stratégies de groupes

WINDOWS 2003 SERVER. Stratégies de groupes WINDOWS 2003 SERVER Stratégies de groupes SOMMAIRE 1. QU'EST-CE QU'UNE STRATEGIE DE GROUPE? 2 1.1 Présentation des stratégies de groupe 2 1.2 Configuration ordinateur 2 1.3 Configuration utilisateur 3

Plus en détail

1. Avec un script php. 2. En utilisant phpmyadmin

1. Avec un script php. 2. En utilisant phpmyadmin Université Lumière - Lyon 2 Master d Informatique M1 - Année 2006-2007 Programmation Web - TDs n 8 9 : PHP - Mysql L. Tougne (http ://liris.cnrs.fr/laure.tougne), 20/11/06 L objectif de ce TD est d utiliser

Plus en détail

DOSSIER TECHNIQUE INSTALLATION PASEO

DOSSIER TECHNIQUE INSTALLATION PASEO DOSSIER TECHNIQUE INSTALLATION PASEO TABLE DES MATIERES 1 Description des produits installés... 3 2 Descriptif des processus d installation produits... 4 2.1 Sql server 2000... 4 2.2 Sql server 2000 service

Plus en détail

1 Démarrage de Marionnet

1 Démarrage de Marionnet Institut Galilée Administration Système Année 2011-2012 INFO 2ème année Master Info 1 Master Image & Réseau 1 T.P. 1 Administration Système Le logiciel Marionnet (www.marionnet.org) offre la possibilité

Plus en détail

Le langage PHP permet donc de construire des sites web dynamiques, contrairement au langage HTML, qui donnera toujours la même page web.

Le langage PHP permet donc de construire des sites web dynamiques, contrairement au langage HTML, qui donnera toujours la même page web. Document 1 : client et serveur Les ordinateurs sur lesquels sont stockés les sites web sont appelés des serveurs. Ce sont des machines qui sont dédiées à cet effet : elles sont souvent sans écran et sans

Plus en détail

1 Partie A : administration d une base de donnée à travers PhpMyAdmin

1 Partie A : administration d une base de donnée à travers PhpMyAdmin Ce TP se compose en 2 sections : une section de prise en main (sur ordinateur) et une section d exercice (sur papier) concernant l algèbre relationnelle. 1 Partie A : administration d une base de donnée

Plus en détail

La replication dans PostgreSQL

La replication dans PostgreSQL 10 mars 2011 Sommaire 1 Introduction 2 Les différents modes de réplication 3 La réplication par journaux Mise en place de la réplication en hot standby Limitations et critiques du hot standby Avenir du

Plus en détail

OI40: bases de données, TP 2

OI40: bases de données, TP 2 OI40: bases de données, TP 2 Frédéric Lassabe October 26, 2010 Ce TP requiert d avoir bien compris le TP précédent. 1 Sujet Lors de ce TP, il sera question d améliorer la base de données du TP précédent.

Plus en détail

Utilser le Seveur de Fichiers PC MACLAN

Utilser le Seveur de Fichiers PC MACLAN Using PC MACLAN File Server Utilser le Seveur de Fichiers PC MACLAN Ce chapitre explique comment utiliser les Serveur de Fichiers PC MACLAN une fois la mise en place terminée et comment afficher et accéder

Plus en détail

LE RPV DE NIVEAU RÉSEAU AVEC TINC

LE RPV DE NIVEAU RÉSEAU AVEC TINC LE RPV DE NIVEAU RÉSEAU AVEC TINC L entreprise Ilog est une petite entreprise de services informatiques située à La Défense. Les chefs de projet de l entreprise sont souvent en déplacement à travers toute

Plus en détail

Cours Administration BD

Cours Administration BD Faculté des Sciences de Gabès Cours Administration BD Chapitre 3 : Administrer la sécurité utilisateur Gestion des utilisateurs et de leurs droits (Partie 2) Faîçal Felhi felhi_fayssal@yahoo.fr 1 Privilèges

Plus en détail

Chapitre 1 Windows Server 2008 11

Chapitre 1 Windows Server 2008 11 Chapitre 1 Windows Server 2008 11 1.1. Les fondations du système... 15 1.2. La virtualisation... 16 1.3. La sécurité... 18 1.4. Le Web... 20 1.5. Fonctionnalité disponible dans Windows Server 2008... 21

Plus en détail

JDBC. Daniel Tschirhart : Programmation Java V1.35 1.1

JDBC. Daniel Tschirhart : Programmation Java V1.35 1.1 JDBC Daniel Tschirhart : Programmation Java V1.35 1.1 JDBC JDBC est l'acronyme de Java DataBase Connectivity et désigne une API définie par Sun pour permettre un accès aux bases de données avec Java Accès

Plus en détail

Mécanisme d authentifications : Kerberos

Mécanisme d authentifications : Kerberos Mécanisme d authentifications : Kerberos Responsables du TP : O. Allovon, D. Fossier, F. Gratta, B. Sauvajon Base : Système linux et Windows 2000 en salle TP B120 Accès Internet Accès administrateur Stations

Plus en détail

BD50. TP5 : Développement PL/SQL Avec Oracle SQL Developer. Gestion Commerciale

BD50. TP5 : Développement PL/SQL Avec Oracle SQL Developer. Gestion Commerciale Département Génie Informatique BD50 TP5 : Développement PL/SQL Avec Oracle SQL Developer Gestion Commerciale Françoise HOUBERDON & Christian FISCHER Copyright Avril 2007 Présentation de la gestion commerciale

Plus en détail

Cours 4 : Tables système, contrôle des accès et synonymes

Cours 4 : Tables système, contrôle des accès et synonymes Cours 4 : Tables système, contrôle des accès et synonymes Tables système Les informations du dictionnaire de données (tables système) sont accessibles en consultation seule, au moyen de vues Quatre classes

Plus en détail

FONCTIONS DE TRAITEMENT} COUNT

FONCTIONS DE TRAITEMENT} COUNT Nom Prénom Promotion Date Buhl Damien Année 1 Groupe 2 21 Janvier 2007 CER Prosit n 22 Mots-Clés : - Requête/Langage SQL Le langage SQL (Structured Query Language) est un langage de requêtes, il permet

Plus en détail

Migration de la base de données et récupération après un crash

Migration de la base de données et récupération après un crash Migration de la base de données et récupération après un crash MDaemon est une marque déposée de Alt-N Technologies. Archive Server for MDaemon est développé par la société Achab. Page 1/12 Sommaire Différents

Plus en détail

Module Com231A - Web et Bases de Données Notion 3 : SQL

Module Com231A - Web et Bases de Données Notion 3 : SQL Module Com231A - Web et Bases de Données Notion 3 : SQL Qu est ce qu une base de données? Introduction Une base de données est un ensemble d au moins un tableau contenant des données. Exemple : une base

Plus en détail

Exécution de PCCOMPTA à distance sous Terminal Server 2003.

Exécution de PCCOMPTA à distance sous Terminal Server 2003. Développement de logiciels de gestion Exécution de PCCOMPTA à distance sous Terminal Server 2003. PCCOMPTA SOUS REMOTE DESKTOP CONNECTION Mai 2011. Exécution de PCCOMPTA SOUS Windows 2003 SERVER PCCOMPTA

Plus en détail

Cours 7 : Langage de définition, manipulation et contrôle des données

Cours 7 : Langage de définition, manipulation et contrôle des données Cours 7 : Langage de définition, manipulation et contrôle des données Objets d une base de données Dans un schéma Tables, vues Index, clusters, séquences, synonymes Packages, procédures, fonctions, déclencheurs

Plus en détail

Resume. Sommaire. Introduction

Resume. Sommaire. Introduction Resume L objectif de cet article est de vous montrer une méthode de mise à jour d une base de données Oracle 9i par exemple vers une base donnée Oracle 10G. Il est présenté l ensemble des méthodes permettant

Plus en détail

Formation DEV4 : SQL - Conception & Mise en Oeuvre

Formation DEV4 : SQL - Conception & Mise en Oeuvre Synopsis Formation DEV4 : SQL - Conception & Mise en Oeuvre Le SQL (Structured Query Language) est le langage standard de manipulation de données. À ce titre, il est le pilier fondamental de la base PostgreSQL,

Plus en détail

BTS SIO option SISR Lycée Godefroy de Bouillon Clermont-Ferrand

BTS SIO option SISR Lycée Godefroy de Bouillon Clermont-Ferrand Active Directory sous Windows Server SAHIN Ibrahim BTS SIO option SISR Lycée Godefroy de Bouillon Clermont-Ferrand Sommaire I - Introduction... 3 1) Systèmes d exploitation utilisés... 3 2) Objectifs...

Plus en détail

Bases de Données Relationnelles. SQL Le langage de définition des données de SQL

Bases de Données Relationnelles. SQL Le langage de définition des données de SQL Bases de Données Relationnelles SQL Le langage de définition des données de SQL Introduction SQL : Structured Query Language SQL est normalisé SQL 2: adopté (SQL 92) SQL 3: adopté (SQL 99) Standard d'accès

Plus en détail

Pratique et administration des systèmes

Pratique et administration des systèmes Université Louis Pasteur Licence Informatique (L2) UFR de Mathématiques et Informatique Année 2007/2008 1 But du TP Pratique et administration des systèmes TP10 : Technologie LAMP Le but de ce TP est de

Plus en détail

Serveur de sauvegarde BackupPC Debian GNU/Linux

Serveur de sauvegarde BackupPC Debian GNU/Linux Serveur de sauvegarde BackupPC Debian GNU/Linux Matthieu Vogelweith 17 août 2009 Résumé L objectif de ce document est de détailler l installation d un serveur sauvegarde BackupPc [1] sous Debian Lenny

Plus en détail

Révisions sur les Bases de données. Lycée Thiers - PC/PC*

Révisions sur les Bases de données. Lycée Thiers - PC/PC* Bases de données Architecture clients-serveur Architecture trois tiers Vocabulaire des BDD Algèbre relationnelle Création/modification d une table Commandes SQL de manipulation de tables Définition formelle

Plus en détail

Programme de Formation. Formation PostgreSQL Avancé

Programme de Formation. Formation PostgreSQL Avancé Auteur : Type : Classification : Relatif à : Jean-Paul ARGUDO Programme de Formation Public 2 / 9 Table des matières 1 Description 4 1.1 Objectif..........................................

Plus en détail

Configuration du mode d'authentification Windows. Pour vérifier que SQL Server utilise l'authentification Windows

Configuration du mode d'authentification Windows. Pour vérifier que SQL Server utilise l'authentification Windows Configuration du mode d'authentification Windows Dans cet exercice, vous allez vérifier que SQL Server est configuré pour utiliser l'authentification Windows afin d'autoriser l'accès à SQL Server par le

Plus en détail

//////////////////////////////////////////////////////////////////// Administration bases de données

//////////////////////////////////////////////////////////////////// Administration bases de données ////////////////////// Administration bases de données / INTRODUCTION Système d informations Un système d'information (SI) est un ensemble organisé de ressources (matériels, logiciels, personnel, données

Plus en détail

Procédure d enregistrement de la licence IW Document Manager Standard ou IW Publishing Manager

Procédure d enregistrement de la licence IW Document Manager Standard ou IW Publishing Manager Procédure d enregistrement de la licence IW Document Manager Standard ou IW Publishing Manager Objectif : Enregistrer la licence dans la base Canon Europe Enregistrer les informations de garantie dans

Plus en détail

Formation PHP/MySQL. Pierre PATTARD. Avril 2005

Formation PHP/MySQL. Pierre PATTARD. Avril 2005 Formation PHP/MySQL Pierre PATTARD Julien BENOIT Avril 2005 Le PHP Langage interprété, côté serveur pages interprétées par le serveur web pas de compilation, code éditable avec un bloc notes. aucune différences

Plus en détail

ISC21-1 --- Système d Information Architecture et Administration d un SGBD Compléments SQL

ISC21-1 --- Système d Information Architecture et Administration d un SGBD Compléments SQL ISC21-1 --- Système d Information Architecture et Administration d un SGBD Compléments SQL Jean-Marie Pécatte jean-marie.pecatte@iut-tlse3.fr 16 novembre 2006 ISIS - Jean-Marie PECATTE 1 Valeur de clé

Plus en détail

1- Définition d'un utilisateur :

1- Définition d'un utilisateur : Gestion des utilisateurs et des groupes sous windows XP page 1 L'objectif de ce cours est la définition, la création ainsi que la gestion des objets représentant les personnes qui doivent ouvrir une session

Plus en détail

Gestion des accès aux ressources à l aide des groupes

Gestion des accès aux ressources à l aide des groupes Gestion des accès aux ressources à l aide des groupes Un groupe est un ensemble de comptes d utilisateur. Les groupes permettent de simplifier la gestion de l accès des utilisateurs et des ordinateurs

Plus en détail

STATISTICA Version 12 : Instructions d'installation

STATISTICA Version 12 : Instructions d'installation STATISTICA Version 12 : Instructions d'installation STATISTICA Entreprise (Small Business Edition) Remarques 1. L'installation de STATISTICA Entreprise (Small Business Edition) s'effectue en deux temps

Plus en détail

Table des matières 1 TRANSFERT DE DONNÉES... 2 1.1 BULK INSERT... 2 1.2 OPENROWSET... 4 1.3 BCP... 5

Table des matières 1 TRANSFERT DE DONNÉES... 2 1.1 BULK INSERT... 2 1.2 OPENROWSET... 4 1.3 BCP... 5 Table des matières 1 TRANSFERT DE DONNÉES... 2 1.1 BULK INSERT... 2 1.2 OPENROWSET... 4 1.3 BCP... 5 2011 Hakim Benameurlaine 1 1 TRANSFERT DE DONNÉES Pour transférer des données, il existe différentes

Plus en détail

Procédure d installation de la solution Central WiFI Manager CWM

Procédure d installation de la solution Central WiFI Manager CWM Procédure d installation de la solution Central WiFI Manager CWM Introduction : Central WiFi Manager est une solution serveur basée sur une interface web permettant la gestion centralisée de points d accès

Plus en détail

HAYLEM Technologies Inc.

HAYLEM Technologies Inc. HAYLEM Technologies Inc. GUIDE D INSTALLATION RÉSEAU V1.0 LOGICIEL POUR LES PERSONNES AYANT DES DIFFICULTÉS À LIRE ET À ÉCRIRE DYSLEXIE DYSORTHOGRAPHIE DYSPHASIE OBJECTIF DE CE DOCUMENT 1 Informations

Plus en détail

Créer et partager des fichiers

Créer et partager des fichiers Créer et partager des fichiers Le rôle Services de fichiers... 246 Les autorisations de fichiers NTFS... 255 Recherche de comptes d utilisateurs et d ordinateurs dans Active Directory... 262 Délégation

Plus en détail

E-mail : contact@nqicorp.com - Web : http://www.nqicorp.com

E-mail : contact@nqicorp.com - Web : http://www.nqicorp.com - 5, rue Soutrane - 06560 Valbonne Sophia-Antipolis E-mail : contact@nqicorp.com - Web : http://www.nqicorp.com NQI Orchestra 3.3 - Guide d'installation Windows.................................................................

Plus en détail

Cours Bases de données 2ème année IUT

Cours Bases de données 2ème année IUT Cours Bases de données 2ème année IUT Cours 12 : Concurrence d accès Anne Vilnat http://www.limsi.fr/individu/anne/cours Plan 1 Accès concurrents Définitions Verrous Collisions Niveaux de cohérence Blocage

Plus en détail

MISE A JOUR SQL DE 5.22X VERS 5.23I1

MISE A JOUR SQL DE 5.22X VERS 5.23I1 MISE A JOUR SQL DE 5.22X VERS 5.23I1 1 SOMMAIRE SOMMAIRE... 2 INTRODUCTION... 3 AVANT DE COMMENCER... 4 MISE A JOUR - PARTIE COMMUNE... 5 REGISTRY... 10 MISE A JOUR DE LA BASE DE DONNEES... 11 VOTRE BASE

Plus en détail

SQL (Première partie) Walter RUDAMETKIN

SQL (Première partie) Walter RUDAMETKIN SQL (Première partie) Walter RUDAMETKIN Bureau F011 Walter.Rudametkin@polytech-lille.fr Les commandes de base sous Unix Création d'une base ([] facultatif) : createdb nombase [ -U comptepostgres ] Destruction

Plus en détail

LINQ to SQL. Version 1.1

LINQ to SQL. Version 1.1 LINQ to SQL Version 1.1 2 Chapitre 03 - LINQ to SQL Sommaire 1 Introduction... 3 1.1 Rappels à propos de LINQ... 3 1.2 LINQ to SQL... 3 2 LINQ to SQL... 3 2.1 Importer des tables... 3 2.1.1 Le concepteur

Plus en détail

SQL (suite) Manipulation: CRUD Insertion, Suppression, mise à jour, lecture Triggers Vues. Bases de données

SQL (suite) Manipulation: CRUD Insertion, Suppression, mise à jour, lecture Triggers Vues. Bases de données SQL (suite) Manipulation: CRUD Insertion, Suppression, mise à jour, lecture Triggers Vues Manipulation CRUD INSERT INTO (Create) pour insérer des tuple SELECT FROM (Read) pour lire des tuples UPDATE (Update)

Plus en détail

Cours Bases de données 2ème année IUT

Cours Bases de données 2ème année IUT Cours Bases de données 2ème année IUT Cours 1 : Vues et Index Anne Vilnat http://www.limsi.fr/individu/anne/cours Plan 1 Les Vues Généralités Syntaxe Avantages Conditions de mise à jour 2 Index Généralités

Plus en détail

Encryptions, compression et partitionnement des données

Encryptions, compression et partitionnement des données Encryptions, compression et partitionnement des données Version 1.0 Grégory CASANOVA 2 Compression, encryption et partitionnement des données Sommaire 1 Introduction... 3 2 Encryption transparente des

Plus en détail

DOCUMENT D ACCOMPAGNEMENT POUR L INSTALLATION DU LOGICIEL ESTIMACTION

DOCUMENT D ACCOMPAGNEMENT POUR L INSTALLATION DU LOGICIEL ESTIMACTION DOCUMENT D ACCOMPAGNEMENT POUR L INSTALLATION DU LOGICIEL ESTIMACTION EstimAction Nom d utilisateur : Mot de passe : Microsoft SQL Server Express Edition Adresse de la base de données : Nom d utilisateur

Plus en détail

Cygwin PostgreSQL. Chapitre Installation de PostgreSQL Téléchargement des packages Cygwin

Cygwin PostgreSQL. Chapitre Installation de PostgreSQL Téléchargement des packages Cygwin Chapitre 1 Cygwin PostgreSQL PostgreSQL existe essentiellement sous Linux. Un portage a été réalisé sous Windows. Il s agit de Cygwin PostgreSQL. Le fonctionnement est à peu près identique dans les deux

Plus en détail

IBM SPSS Modeler Text Analytics Server for Windows. Instructions d installation

IBM SPSS Modeler Text Analytics Server for Windows. Instructions d installation IBM SPSS Modeler Text Analytics Server for Windows Instructions d installation IBM SPSS Modeler Text Analytics Server peut être installé et configuré pour s exécuter sur un ordinateur exécutant IBM SPSS

Plus en détail

Symphony. I. Base de données Oracle XE 11g : défaire le dimensionnement de la bdd... 40

Symphony. I. Base de données Oracle XE 11g : défaire le dimensionnement de la bdd... 40 Symphony Procédures d installation de Symphony avec la BDD Oracle en local et configuration de la BDD avec l application SQL Developer (BDD installée manuellement) 1. Avant installation... 2 2. Les manuels

Plus en détail

Servlets, beans, base de données

Servlets, beans, base de données Institut Galilée E-services Année 2014-2015 Master 2 T.P. 2 Servlets, beans, base de données L objectif de ce TP est de mettre en place un site web pour l administration et la commande de pizzas : une

Plus en détail

Instructions d installation de IBM SPSS Modeler Server 14.2 pour Windows

Instructions d installation de IBM SPSS Modeler Server 14.2 pour Windows Instructions d installation de IBM SPSS Modeler Server 14.2 pour Windows IBM SPSS Modeler Server peut être installé et configuré de manière à s exécuter en mode d analyse réparti, avec une ou plusieurs

Plus en détail

CREATION WEB DYNAMIQUE

CREATION WEB DYNAMIQUE CREATION WEB DYNAMIQUE IV ) MySQL IV-1 ) Introduction MYSQL dérive directement de SQL (Structured Query Language) qui est un langage de requêtes vers les bases de données relationnelles. Le serveur de

Plus en détail

Définition de contraintes. c Olivier Caron

Définition de contraintes. c Olivier Caron Définition de contraintes 1 Normalisation SQL-92 Les types de contraintes 1 Les types de contraintes Normalisation SQL-92 Les contraintes de domaine définissent les valeurs prises par un attribut. 1 Les

Plus en détail

TP2a : Windows 2008 Server et Active Directory + station windows 7

TP2a : Windows 2008 Server et Active Directory + station windows 7 TP2a : Windows 2008 Server et Active Directory + station windows 7 Description de la configuration et des objectifs du TP : Installer un serveur Windows 2008 contrôleur de domaine en machine virtuelle

Plus en détail

Le Client/Serveur avec Enterprise Miner version 4

Le Client/Serveur avec Enterprise Miner version 4 Le Client/Serveur avec Enterprise Miner version 4 1 Comment configurer le client/serveur avec la version 4 d'enterprise Miner? Comme en version 3.0, il suffit de faire cette opération une seule fois. Un

Plus en détail

Création d'une base de données Oracle

Création d'une base de données Oracle TP1 Création d'une base de données Oracle MASTER INFORMATIQUE I2A Année universitaire 2006-2007 RAPPORT DE PROJET (Document de 15 pages) Encadrant : Rosaire Amore Participants : Erik Allais Abdel Rafrafi

Plus en détail

TP BIOINFORMATIQUE Bases de Données relationnelles

TP BIOINFORMATIQUE Bases de Données relationnelles TP BIOINFORMATIQUE Bases de Données relationnelles Objectif : Construire et utiliser une base de données relationnelle simple. Déroulement : Ce TP se déroulera sur 2 séances. 1. Modélisation simplifiée

Plus en détail