La crise des dettes souveraines en Europe

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La crise des dettes souveraines en Europe"

Transcription

1 La crise des dettes souveraines en Europe Renaud Fillieule (Université Lille 1) Université d automne en économie autrichienne ESC Troyes, septembre 2012

2 La zone euro Allemagne Autriche Belgique Chypre Espagne Estonie 17 États membres Finlande France Grèce Irlande Italie Luxembourg Malte Pays-Bas Portugal Slovaquie Slovénie RF - Université d'automne

3 Pays de l UE sans l euro 10 États membres de l UE mais pas de la zone euro Bulgarie Danemark (MCE) Hongrie Lettonie (MCE) Lituanie (MCE) Pologne Rép. tchèque Roumanie Royaume-Uni Suède RF - Université d'automne

4 Non-membres de l UE Pays riches Suisse Norvège Islande Pays des Balkans Albanie Bosnie-Herzégovine Croatie Macédoine Monténégro ( ) Serbie RF - Université d'automne

5 (Source : Wikipedia) RF - Université d'automne

6 Dette publique RF - Université d'automne

7 Dette publique Dette publique «au sens de Maastricht» RF - Université d'automne

8 Dette publique Dette publique «au sens de Maastricht» Composantes : administrations publiques centrales, locales, et de sécurité sociale RF - Université d'automne

9 Dette publique Dette publique «au sens de Maastricht» Composantes : administrations publiques centrales, locales, et de sécurité sociale Caractéristiques : dette brute, explicite, consolidée RF - Université d'automne

10 Dette publique Dette publique «au sens de Maastricht» Composantes : administrations publiques centrales, locales, et de sécurité sociale Caractéristiques : dette brute, explicite, consolidée INSEE Eurostat RF - Université d'automne

11 Les critères de Maastricht Deux critères relatifs à la dette publique au sens de Maastricht : Déficit annuel 3 % du PIB Dette cumulée 60 % du PIB RF - Université d'automne

12 Les critères de Maastricht Deux critères relatifs à la dette publique au sens de Maastricht : Déficit annuel 3 % du PIB Dette cumulée 60 % du PIB Respect des critères en 2011 : zone euro : Finlande, Estonie UE : Danemark, Suède, Bulgarie RF - Université d'automne

13 Les dettes publiques Limité aux pays d Europe occidentale 1/ Pays de la zone euro 2/ Pays UE hors zone euro 3/ Pays Europe occidentale hors UE RF - Université d'automne

14 France : dette publique (% PIB) RF - Université d'automne

15 France : dette publique (% PIB) 100 % du PIB 79,2 % 85,8 % 64,2 % + 21,6 pts (Source : Eurostat) RF - Université d'automne

16 Comparaison avec l Allemagne RF - Université d'automne

17 Comparaison avec l Allemagne 100 % du PIB (Source : Eurostat) RF - Université d'automne

18 Comparaison avec l Allemagne 100 % du PIB 65,2 % 83,0 % + 17,8 pts 81,2 % (Source : Eurostat) RF - Université d'automne

19 Moyenne de la zone euro RF - Université d'automne

20 Moyenne de la zone euro 100 % du PIB (Source : Eurostat) RF - Université d'automne

21 Moyenne de la zone euro 100 % du PIB (Source : Eurostat) RF - Université d'automne

22 Moyenne de la zone euro 100 % du PIB 66,3 % 87,2 % + 20,9 pts (Source : Eurostat) RF - Université d'automne

23 Pays touchés RF - Université d'automne

24 Pays touché : Belgique 100 % du PIB 98,0 % 87,2 % (Source : Eurostat) RF - Université d'automne

25 Pays touché : Autriche 100 % du PIB 98,0 % 87,2 % 72,2 % (Source : Eurostat) RF - Université d'automne

26 Pays touché : Pays-Bas 100 % du PIB 98,0 % 87,2 % 72,2 % 65,2 % (Source : Eurostat) RF - Université d'automne

27 Pays touché : Finlande 100 % du PIB 98,0 % 87,2 % 72,2 % 65,2 % 48,6 % (Source : Eurostat) RF - Université d'automne

28 Pays fortement touchés RF - Université d'automne

29 Fortement touchée : Irlande 108,2 % 100 % du PIB 87,2 % 24,5 % (Source : Eurostat) RF - Université d'automne

30 Fortement touchée : Espagne 108,2 % 100 % du PIB 87,2 % 68,5 % 36,3 % 24,5 % (Source : Eurostat) RF - Université d'automne

31 Fortement touché : Portugal 107,8 % 100 % du PIB 68,3 % 87,2 % 68,5 % 36,3 % 24,5 % (Source : Eurostat) RF - Université d'automne

32 Fortement touchée : Italie 100 % du PIB 103,1 % 68,3 % 120,1 % 107,8 % 87,2 % 68,5 % 36,3 % 24,5 % (Source : Eurostat) RF - Université d'automne

33 Le cas de la Grèce RF - Université d'automne

34 Le cas de la Grèce 165,3 % 106,1 % 100 % du PIB 87,2 % (Source : Eurostat) RF - Université d'automne

35 UE hors zone euro RF - Université d'automne

36 Peu affectée : Suède 100 % du PIB 87,2 % 40,2 % 38,4 % (Source : Eurostat) RF - Université d'automne

37 Affecté : Danemark 100 % du PIB 87,2 % 40,2 % 27,1 % 46,5 % 38,4 % (Source : Eurostat) RF - Université d'automne

38 Très affecté : Royaume-Uni 100 % du PIB 85,7 % 40,9 % 40,2 % 27,1 % 46,5 % 38,4 % (Source : Eurostat) RF - Université d'automne

39 Europe occidentale hors UE RF - Université d'automne

40 Désendettement : Norvège 100 % du PIB 87,2 % 43,7 % (Source : Eurostat) RF - Université d'automne

41 Désendettement : Suisse 100 % du PIB 87,2 % 43,7 % 38,4 % (Sources : Eurostat, Administration fédérale des finances) RF - Université d'automne

42 Fortement touchée : Islande 100 % du PIB 98,8 % 87,2 % 26 % 43,7 % 38,4 % (Source : Eurostat) RF - Université d'automne

43 Les agences de notation RF - Université d'automne

44 Les agences de notation Les «Trois Grandes» (Big Three) : Standard & Poor s Fitch Moody s Autres : Dagong (Chine), Egan-Jones, Kroll, etc. RF - Université d'automne

45 Principes de notation Mesurer «la volonté et la capacité d un État souverain à rembourser sa dette entièrement et dans les délais» (S&P) : note politique note économique note externe note fiscale note monétaire RF - Université d'automne

46 Notation des obligations de LT AAA BBB+ CCC+ AA+ BBB CCC AA BBB- CCC- AA- BB+ CC A+ BB C A BB- D A- B+ B B- RF - Université d'automne

47 Prime : première qualité AAA BBB+ CCC+ AA+ BBB CCC AA BBB- CCC- AA- BB+ CC A+ BB C A BB- D A- B+ B B- RF - Université d'automne

48 High grade : h aute qualité AAA BBB+ CCC+ AA+ BBB CCC AA BBB- CCC- AA- BB+ CC A+ BB C A BB- D A- B+ B B- RF - Université d'automne

49 Qualité moyenne supérieure AAA BBB+ CCC+ AA+ BBB CCC AA BBB- CCC- AA- BB+ CC A+ BB C A BB- D A- B+ B B- RF - Université d'automne

50 Qualité moyenne inférieure AAA BBB+ CCC+ AA+ BBB CCC AA BBB- CCC- AA- BB+ CC A+ BB C A BB- D A- B+ B B- RF - Université d'automne

51 Spéculatif (junk bonds) AAA BBB+ CCC+ AA+ BBB CCC AA BBB- CCC- AA- BB+ CC A+ BB C A BB- D A- B+ B B- RF - Université d'automne

52 Très spéculatif AAA BBB+ CCC+ AA+ BBB CCC AA BBB- CCC- AA- BB+ CC A+ BB C A BB- D A- B+ B B- RF - Université d'automne

53 Extrêmement spéculatif AAA BBB+ CCC+ AA+ BBB CCC AA BBB- CCC- AA- BB+ CC A+ BB C A BB- D A- B+ B B- RF - Université d'automne

54 Défaut imminent AAA BBB+ CCC+ AA+ BBB CCC AA BBB- CCC- AA- BB+ CC A+ BB C A BB- D A- B+ B B- RF - Université d'automne

55 Défaut AAA BBB+ CCC+ AA+ BBB CCC AA BBB- CCC- AA- BB+ CC A+ BB C A BB- D A- B+ B B- RF - Université d'automne

56 Les notes financières (S&P) RF - Université d'automne

57 Les notes financières (S&P) AA A AAA BBB BB Junk bonds B CCC CC RF - Université d'automne

58 AAA : Norvège AAA AA A BBB BB Junk bonds B CCC CC RF - Université d'automne

59 AAA : Suisse AAA AA A BBB BB Junk bonds B CCC CC RF - Université d'automne

60 Forte chute : Islande AAA AA A BBB BB B CCC CC Junk bonds BBB RF - Université d'automne

61 AAA : Danemark AAA AA A BBB BB Junk bonds B CCC CC RF - Université d'automne

62 AAA : Royaume-Uni AAA AA A BBB BB Junk bonds B CCC CC RF - Université d'automne

63 AAA : Suède AAA AA A BBB BB Junk bonds B CCC CC RF - Université d'automne

64 AAA : Allemagne AAA AA A BBB BB Junk bonds B CCC CC RF - Université d'automne

65 AAA : Pays-Bas AAA AA A BBB BB Junk bonds B CCC CC RF - Université d'automne

66 AAA : Finlande AAA AA A BBB BB Junk bonds B CCC CC RF - Université d'automne

67 France : AAA AA+ AA A BBB BB B CCC CC AAA Junk bonds AA RF - Université d'automne

68 Autriche : AAA AA+ AA A BBB BB B CCC CC AAA Junk bonds AA RF - Université d'automne

69 Belgique : AA+ AA AAA AA A AA BBB BB Junk bonds B CCC CC RF - Université d'automne

70 Espagne : AAA BBB+ AA AAA A BBB BB B CCC CC Junk bonds BBB RF - Université d'automne

71 Irlande : AAA BBB+ AAA AA A BBB BB B CCC CC Junk bonds BBB RF - Université d'automne

72 Italie : AAA BBB+ AAA AA A BBB BB B CCC CC Junk bonds BBB RF - Université d'automne

73 Portugal : AA BB AAA AA A BBB BB B CCC CC Junk bonds BB RF - Université d'automne

74 Grèce : A CCC AAA AA A BBB BB Junk bonds B CCC CCC CC RF - Université d'automne

75 Taux d intérêt de long terme Août 2012 (maturité env. 10 ans) Allemagne : 1,34 % France : 2,12 % Italie : 5,82 % Irlande : 5,91 % Espagne : 6,58 % Portugal : 9,89 % Grèce : 24,34 % (Source : BCE) RF - Université d'automne

76 Taux d intérêt de court terme 18 sept. : Espagne place des obligations sur 12 mois à 2,835 % (taux en baisse) 9 juillet : France place env. 6 M d obligations à 3 mois à - 0,005 % et à 6 mois à - 0,006 % (1 re fois taux < 0) 2 oct. : le FESF emprunte 1,99 M pour 3 mois à - 0,0433 % (Bundesbank) RF - Université d'automne

77 Zone euro : situation générale RF - Université d'automne

78 Zone euro : situation générale Fort endettement public : 66,3 % (2007) RF - Université d'automne

79 Zone euro : situation générale Fort endettement public : 66,3 % (2007) CHOC : crise financière de 2008 RF - Université d'automne

80 Zone euro : situation générale Fort endettement public : 66,3 % (2007) CHOC : crise financière de 2008 Recettes publiques, dépenses publiques RF - Université d'automne

81 Zone euro : situation générale Fort endettement public : 66,3 % (2007) CHOC : crise financière de 2008 Recettes publiques, dépenses publiques Déficits explosent RF - Université d'automne

82 Zone euro : situation générale Fort endettement public : 66,3 % (2007) CHOC : crise financière de 2008 Recettes publiques, dépenses publiques Déficits explosent Dette publique : 87,2 % (2011) RF - Université d'automne

83 Zone euro : situation générale Recettes publiques en % PIB : ,3 % 44,8 % 45,3 % (Source : Eurostat) RF - Université d'automne

84 Zone euro : situation générale Recettes publiques en % PIB : ,3 % 44,8 % 45,3 % Dépenses publiques en % PIB : ,0 % 51,2 % 49,4 % (Source : Eurostat) RF - Université d'automne

85 Causes antérieures RF - Université d'automne

86 Causes antérieures Z en fort endettement «structurel» RF - Université d'automne

87 Causes antérieures Z en fort endettement «structurel» CAUSE : «démocratie» (HOPPE) RF - Université d'automne

88 Causes antérieures Z en fort endettement «structurel» CAUSE : «démocratie» (HOPPE) CAUSE : syndicats RF - Université d'automne

89 Causes antérieures Z en fort endettement «structurel» CAUSE : «démocratie» (HOPPE) CAUSE : syndicats CAUSE : institution de l favorise l endettement public (BAGUS) RF - Université d'automne

90 Causes antérieures Z en fort endettement «structurel» CAUSE : «démocratie» (HOPPE) CAUSE : syndicats CAUSE : institution de l favorise l endettement public (BAGUS) Crise économique et financière de 2008 RF - Université d'automne

91 Causes antérieures Z en fort endettement «structurel» CAUSE : «démocratie» (HOPPE) CAUSE : syndicats CAUSE : institution de l favorise l endettement public (BAGUS) Crise économique et financière de 2008 CAUSE : politique monétaire (MISES) RF - Université d'automne

92 Causes antérieures Z en fort endettement «structurel» CAUSE : «démocratie» (HOPPE) CAUSE : syndicats CAUSE : institution de l favorise l endettement public (BAGUS) Crise économique et financière de 2008 CAUSE : politique monétaire (MISES) CAUSE : théorie keynésienne RF - Université d'automne

93 Crise aiguë dans 5 pays Grèce CCC Portugal BB Italie BBB+ Irlande BBB+ Espagne BBB+ RF - Université d'automne

94 Crise aiguë dans 5 pays Grèce CCC Portugal BB Italie BBB+ Irlande BBB+ Espagne BBB+ RF - Université d'automne

95 Crise aiguë dans 5 pays Grèce CCC Portugal BB Italie BBB+ Irlande BBB+ Espagne BBB+ RF - Université d'automne

96 Irlande et Espagne Explication plausible : connue RF - Université d'automne

97 Irlande et Espagne Explication plausible : connue Conditions d application de la théorie? Les «contributions» RF - Université d'automne

98 M2 : taux de variation annuel + 20 % + 10 % 0 % - 10 % (Source : BCE) RF - Université d'automne

99 Tx de Δ M2 : Allemagne + 20 % + 10 % 0 % - 10 % (Source : Bundesbank) RF - Université d'automne

100 Tx de Δ M2 : Irlande + 20 % + 10 % 0 % - 10 % (Source : Central Bank of Ireland) RF - Université d'automne

101 Tx de Δ M2 : Grèce + 20 % + 10 % 0 % - 10 % (Source : Greek Central Bank) RF - Université d'automne

102 Interprétation générale Interventionnisme RF - Université d'automne

103 Interprétation générale Interventionnisme Théorie autrichienne des crises RF - Université d'automne

104 Explication de Patrick Artus RF - Université d'automne

105 Explication de Patrick Artus Multiplicité des émetteurs souverains RF - Université d'automne

106 Explication de Patrick Artus Multiplicité des émetteurs souverains Taux d intérêt trop bas dans certains pays RF - Université d'automne

107 Explication de Patrick Artus Multiplicité des émetteurs souverains Taux d intérêt trop bas dans certains pays Régulations obligeant les banques européennes à détenir des obligations d Etats RF - Université d'automne

108 Explication de Patrick Artus Multiplicité des émetteurs souverains Taux d intérêt trop bas dans certains pays Régulations obligeant les banques européennes à détenir des obligations d Etats Risque moral RF - Université d'automne

109 Le récit keynésien A Manifesto for Economic Sense RF - Université d'automne

110 Le récit keynésien A Manifesto for Economic Sense Causes RF - Université d'automne

111 Le récit keynésien A Manifesto for Economic Sense Causes Nature de la crise RF - Université d'automne

112 Le récit keynésien A Manifesto for Economic Sense Causes Nature de la crise Réponse appropriée RF - Université d'automne

113 Le récit keynésien A Manifesto for Economic Sense Causes Nature de la crise Réponse appropriée La grande erreur RF - Université d'automne

114 «Solutions» + de «solidarité» : FESF (+ eurobonds?) + de création monétaire : rachat «illimité» de dettes par la BCE (BCE, 7 sept.) + de contrôle : projet de «mécanisme unique de supervision» (CE, 12 sept.) RF - Université d'automne

115 Taux de chômage UE/non UE Pays nordiques Finlande 6,9 % 6,4 % 8,2 % 8,4 % 7,8 % Suède 6,1 % 6,2 % 8,3 % 8,4 % 7,5 % Danemark 3,8 % 3,4 % 6 % 7,5 % 7,6 % Norvège 2,5 % 2,5 % 3,2 % 3,6 % 3,3 % (Source : Eurostat) RF - Université d'automne

116 Taux de chômage UE/non UE Pays continentaux France 8,4 % 7,8 % 9,5 % 9,7 % 9,6 % Allemagne 8,7 % 7,5 % 7,8 % 7,1 % 5,9 % Autriche 4,4 % 3,8 % 4,8 % 4,4 % 4,2 % Suisse 2,8 % 2,6 % 3,7 % 3,9 % 3,1 % (Source : Eurostat) RF - Université d'automne

117 PIB par habitant UE/non UE 2010 Finlande $ Suède $ Danemark $ Norvège $ Comparaison à parité de pouvoir d achat (Source : FMI) RF - Université d'automne

118 PIB par habitant UE/non UE 2010 Finlande $ Suède $ Danemark $ Norvège $ 2010 France $ Allemagne $ Autriche $ Suisse $ Comparaison à parité de pouvoir d achat (Source : FMI) RF - Université d'automne

119 Dépenses du gouv t en % du PIB 2012 Finlande 56,2 % Suède 55,2 % Danemark 58,4 % Norvège 46,4 % (Source : Heritage Foundation) RF - Université d'automne

120 Dépenses du gouv t en % du PIB 2012 Finlande 56,2 % Suède 55,2 % Danemark 58,4 % Norvège 46,4 % 2012 France 56,2 % Allemagne 47,5 % Autriche 53,1 % Suisse 33,7 % (Source : Heritage Foundation) RF - Université d'automne

121 RF - Université d'automne

Déchiffrages[s] EU03 - Travail-Emploi

Déchiffrages[s] EU03 - Travail-Emploi EU03 - Travail- Page > Taux d'emploi Total 2 > Taux d'emploi Femmes 3 > Taux d'emploi Hommes 4 > Taux d'emploi 55-64 ans 5 > Taux d'emploi 15-24 ans 6 > Temps de travail annuel 7 > Taux de temps partiel

Plus en détail

Panorama du marché du Crédit à la consommation en Europe en 2013

Panorama du marché du Crédit à la consommation en Europe en 2013 Panorama du marché du Crédit à la consommation en Europe en 2013 Pour la 7 ème année consécutive, Crédit Agricole Consumer Finance publie son étude annuelle sur l état du marché du crédit à la consommation

Plus en détail

15/2015-21 janvier 2015. Proportion d entreprises innovantes dans l Union européenne, 2010-2012 (en % des entreprises)

15/2015-21 janvier 2015. Proportion d entreprises innovantes dans l Union européenne, 2010-2012 (en % des entreprises) 15/2015-21 janvier 2015 Enquête communautaire sur l innovation 2012 La proportion d entreprises innovantes est passée sous la barre des 50% dans l UE en 2010-2012 Les innovations liées à l organisation

Plus en détail

La zone euro et la crise des dettes publiques

La zone euro et la crise des dettes publiques La zone euro et la crise des dettes publiques Charles Wyplosz Institut de Hautes Etudes Internationales et du Développement, Genève Conférence SYZQUANT Genève le 23 novembre 2010 Dettes en 2010 (% PIB)

Plus en détail

Le prix de l électricité à usage domestique a augmenté de 2,9% dans l UE en 2014 Union européenne Bulgarie Danemark Roumanie Suède Eurostat

Le prix de l électricité à usage domestique a augmenté de 2,9% dans l UE en 2014 Union européenne Bulgarie Danemark Roumanie Suède Eurostat 92/2015-27 mai 2015 Prix de l énergie dans l UE Le prix de l électricité à usage domestique a augmenté de 2,9% dans l UE en 2014 Le prix du gaz en hausse de 2,0% dans l UE Dans l Union européenne (UE),

Plus en détail

Les marchés européens

Les marchés européens .creditfoncier.com U N E É T U D E D U C R É D I T F O N C I E R Les marchés européens du crédit immobilier résidentiel en 2014 MAI 2015 rappel méthodologique Cette étude porte sur les marchés du crédit

Plus en détail

Les marchés européens du crédit immobilier en 2015 et la place de la France dans ce marché

Les marchés européens du crédit immobilier en 2015 et la place de la France dans ce marché Les marchés européens du crédit immobilier en 2015 et la place de la France dans ce marché Point presse Crédit Foncier Nicolas Pécourt Directeur Communication externe et RSE 24 Mai 2016 Plan de présentation

Plus en détail

L assainissement des finances publiques luxembourgeoises - Alain Steichen - Professeur associé à l Université de Luxembourg

L assainissement des finances publiques luxembourgeoises - Alain Steichen - Professeur associé à l Université de Luxembourg L assainissement des finances publiques luxembourgeoises - Alain Steichen - Professeur associé à l Université de Luxembourg Un cycle de conférences Le «mur» des pensions La réforme fiscale Une vue d ensemble

Plus en détail

L Europe sociale : travail, santé, retraite/ les meilleures options européennes pour l entreprise et les salariés Conférence

L Europe sociale : travail, santé, retraite/ les meilleures options européennes pour l entreprise et les salariés Conférence L Europe sociale : travail, santé, retraite/ les meilleures options européennes Conférence INTERVENANTS Laurence LUENGAS Directeur des Ressources Humaines de la société PARADIGM Evelyne PICHOT Commission

Plus en détail

Taux de risque de pauvreté ou d exclusion sociale le plus élevé en Bulgarie, le plus faible en République tchèque

Taux de risque de pauvreté ou d exclusion sociale le plus élevé en Bulgarie, le plus faible en République tchèque 168/2014-4 Novembre 2014 Risque de pauvreté ou d'exclusion sociale dans l'ue28 Plus de 120 millions de personnes menacées de pauvreté ou d exclusion sociale en 2013 Soit près d une personne sur quatre

Plus en détail

MOUVEMENTS MIGRATOIRES

MOUVEMENTS MIGRATOIRES PARTIE 5 MOUVEMENTS page 363 5 MOUVEMENTS page 364 SOMMAIRE MOUVEMENTS n Répartition par nationalité des travailleurs entrés en France au cours de l année 29 366 n L immigration familiale 367 à 37 n Les

Plus en détail

REJOIGNEZ LES MEILLEURS COIFFEURS D'EUROPE SANS PLUS TARDER

REJOIGNEZ LES MEILLEURS COIFFEURS D'EUROPE SANS PLUS TARDER REJOIGNEZLESMEILLEURSCOIFFEURSD'EUROPE SANSPLUSTARDER 21décembre2012 ChèreMadame/CherMonsieur, Chaquepayseuropéenasonpropresystèmenationald'enseignementetdequalificationpourlesmétiers delacoiffure.ilyadéjàplusieursannées,lespartenairessociauxeuropéensdusecteurdelacoiffureont

Plus en détail

Le programme Erasmus + à Sciences Po. La bourse de mobilité Erasmus séjours d études et stages

Le programme Erasmus + à Sciences Po. La bourse de mobilité Erasmus séjours d études et stages Le programme Erasmus + à Sciences Po La bourse de mobilité Erasmus séjours d études et stages Qu est ce que le programme Erasmus +? Erasmus + est un programme de la Commission Européenne destiné à encourager

Plus en détail

Premières estimations pour 2014 Le revenu agricole réel par actif en baisse de 1,7% dans l UE28

Premières estimations pour 2014 Le revenu agricole réel par actif en baisse de 1,7% dans l UE28 194/2014-15 décembre 2014 Premières estimations pour 2014 Le revenu agricole réel par actif en baisse de 1,7% dans l UE28 Par rapport à 2013, le revenu agricole réel par actif 1 a diminué de 1,7% dans

Plus en détail

Portrait pays. Juin 2015

Portrait pays. Juin 2015 Portrait pays Juin 2015 Pays participants en 2014 MÉTHODOLOGIE Nouveaux pays en 2015 13 600 salariés européens interrogés en janvier 2015, dans 14 pays : Allemagne, Belgique, Espagne, France, Italie, Suède,

Plus en détail

LES PROS DE LA PLUME L HISTOIRE DE L UNION EUROPéENNE LIGNE DU TEMPS

LES PROS DE LA PLUME L HISTOIRE DE L UNION EUROPéENNE LIGNE DU TEMPS LES PROS DE LA PLUME L HISTOIRE DE L UNION EUROPéENNE LIGNE DU TEMPS INTRO POUR LES ENSEIGNANTS Cette ligne du temps illustre l histoire de l Union européenne. Vous pouvez l imprimer par section et l afficher

Plus en détail

La crise des dettes souveraines*

La crise des dettes souveraines* La crise des dettes souveraines* ANTON BRENDER, FLORENCE PISANI & EMILE GAGNA (*) La découverte 1. Table des matières I Dette souveraine, dette privée II D une crise à l autre III Le piège japonais IV

Plus en détail

Évolution des exportations et importations de biens de l UE avec la Chine, 2004-2014 (en milliards d euros)

Évolution des exportations et importations de biens de l UE avec la Chine, 2004-2014 (en milliards d euros) 116/2015-26 juin 2015 Sommet Union européenne Chine Hausse significative du commerce de biens et de services de l UE avec la Chine en 2014 Déficit de l UE pour les échanges de biens, excédent pour les

Plus en détail

Le coût du rachat de trimestres pour carrière à l étranger multiplié par 4 au plus tard le 1 er janvier 2011

Le coût du rachat de trimestres pour carrière à l étranger multiplié par 4 au plus tard le 1 er janvier 2011 Le coût du rachat de trimestres pour carrière à l étranger multiplié par 4 au plus tard le 1 er janvier 2011 Un article de la loi de financement de la sécurité sociale 2010 aligne le coût de ce rachat

Plus en détail

Prix du gaz et de l électricité dans l Union européenne en 2011

Prix du gaz et de l électricité dans l Union européenne en 2011 COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE n 366 Novembre 2012 Prix du gaz et de l électricité dans l Union européenne en 2011 OBRVATION ET STATISTIQU ÉNERG En 2011, le prix du gaz a augmenté dans tous

Plus en détail

6 e partie LE TOURISME INTERNATIONAL EN FRANCE

6 e partie LE TOURISME INTERNATIONAL EN FRANCE 6 e partie LE TOURISME INTERNATIONAL EN FRANCE Le tourisme international en France - 6 L enquête auprès des visiteurs venant de l étranger (EVE) L enquête DGE-Banque de France auprès des visiteurs venant

Plus en détail

Principaux partenaires commerciaux de l UE, 2002-2014 (Part dans le total des échanges de biens extra-ue, sur la base de la valeur commerciale)

Principaux partenaires commerciaux de l UE, 2002-2014 (Part dans le total des échanges de biens extra-ue, sur la base de la valeur commerciale) 55/2015-27 mars 2015 Commerce international de biens en 2014 Principaux partenaires commerciaux de l UE en 2014: les États-Unis pour les exportations, la Chine pour les importations Le commerce entre États

Plus en détail

Table des matières

Table des matières Table des matières Australie 0 0 28.4 9.4 5.1 57.1 0 Autriche 0.4 0.2 27.5 29 1.7 6.9 34.3 Belgique 0 0.7 24.2 35.6 7.8 0 31.7 Canada 0 0 10.4 24.2 47.5 2.1 15.8 Chili

Plus en détail

Les marchés européens du crédit immobilier en 2013. Une étude du Crédit Foncier

Les marchés européens du crédit immobilier en 2013. Une étude du Crédit Foncier Les marchés européens du crédit immobilier en 2013 Une étude du Crédit Foncier rappel méthodologique Cette étude porte sur les marchés du crédit immobilier en au 31 décembre 2013. Pour faciliter la lecture

Plus en détail

ANNEXE 9 (A) (B) (2) (12) (14) (17) (18) (24) (25) (C) (27) (29) (D) (31) (32) CALCUL DES COÛTS MOYENS ANNUELS DES PRESTATIONS EN NATURE

ANNEXE 9 (A) (B) (2) (12) (14) (17) (18) (24) (25) (C) (27) (29) (D) (31) (32) CALCUL DES COÛTS MOYENS ANNUELS DES PRESTATIONS EN NATURE ANNEXE 9 (A) (B) (2) (12) (14) (17) (18) (24) (25) (C) (27) (29) (D) (31) (32) CALCUL DES COÛTS MOYENS ANNUELS DES PRESTATIONS EN NATURE [Article 4, paragraphe 9, article 94, paragraphe 3, point a) et

Plus en détail

La domiciliation européenne SEPA

La domiciliation européenne SEPA _ FR La domiciliation européenne SEPA Une solution de prélèvement optimisée La zone SEPA compte 32 pays : les 27 États membres de l Union européenne + l Islande, le Liechtenstein, la Norvège, la Suisse

Plus en détail

MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE, DES TRANSPORTS ET DU LOGEMENT

MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE, DES TRANSPORTS ET DU LOGEMENT Infrastructures, transports et mer MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE, Transport Direction des services de transport Décision du 2 avril 2012 relatif aux modèles de licence de transport

Plus en détail

Prix de l énergie dans l Union européenne en 2010

Prix de l énergie dans l Union européenne en 2010 COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE n 249 Septembre 2011 Prix de l énergie dans l Union européenne en 2010 OBRVATION ET STATISTIQU ÉNERG En 2010, le prix du gaz a diminué dans l Union européenne

Plus en détail

Comparaison internationale des Charges fiscales

Comparaison internationale des Charges fiscales Comparaison internationale des Charges fiscales Taux et quotes-parts d'impôts dans différents pays de l'ocde Janvier 2014 Département fédéral des finances DFF Administration fédérale des contributions

Plus en détail

L économie française dans l Europe du tout-compétitivité

L économie française dans l Europe du tout-compétitivité L économie française dans l Europe du tout-compétitivité Michel Husson Fédération CGT des services d études Journée «Compétitivité», 11 décembre 2014 La compétitivité : définition et mesures Capacité (d

Plus en détail

12. Le système monétaire

12. Le système monétaire 12. Le système monétaire Le rôle de la monnaie est fondamental. Imaginez une situation où aucun moyen de paiement ne ferait l unanimité : - Economie de «troc». - On échange des biens et services contre

Plus en détail

25/2015-9 février 2015. Consommation intérieure brute d énergie dans l UE (en millions de tonnes équivalent pétrole, Mtep)

25/2015-9 février 2015. Consommation intérieure brute d énergie dans l UE (en millions de tonnes équivalent pétrole, Mtep) 25/2015-9 février 2015 Production et consommation d énergie en 2013 La consommation d énergie dans l UE est revenue à son niveau du début des années 1990 Dépendance énergétique de l UE à 53% En 2013, la

Plus en détail

OBSERVATION ET STATISTIQUES

OBSERVATION ET STATISTIQUES COMMISSARI GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE n 461 Novembre 2013 Prix du gaz et de l électricité en France et dans l Union européenne en 2012 OBRVION ET STISTIQU ÉNERG En 2012, le prix du gaz a augmenté

Plus en détail

Le tourisme international en France

Le tourisme international en France Le tourisme international en France Le tourisme international en France 6 L enquête auprès des visiteurs venant de l étranger (EVE) L enquête DGCIS-Banque de France auprès des visiteurs venant de l étranger

Plus en détail

Reconnaissance des diplômes étrangers : cadre juridique

Reconnaissance des diplômes étrangers : cadre juridique Département reconnaissance des diplômes Centre ENIC-NARIC France Module 1 première partie Reconnaissance des diplômes étrangers : cadre juridique Projet ERASMUS+ «Appui à l utilisation des outils de mobilité

Plus en détail

45 pays 5 continents 75% de la production mondiale de vin

45 pays 5 continents 75% de la production mondiale de vin L OIV: Etats membres 45 pays 5 continents 75% de la production mondiale de vin MEMBRES: Afrique du Sud, Algérie, Allemagne, Argentine, ARY Macédoine, Australie, Autriche, Belgique, Bosnie-et-Herzégovine,

Plus en détail

Exercer une activité temporaire hors de France

Exercer une activité temporaire hors de France Artisans, commerçants, professions libérales Exercer une activité temporaire hors de France Vos démarches et obligations Édition 2015 Exercer une activité temporaire hors de France Vos démarches et obligations

Plus en détail

Rendement des fonds de pension et des fonds de réserve publics

Rendement des fonds de pension et des fonds de réserve publics Extrait de : Panorama des pensions 2013 Les indicateurs de l'ocde et du G20 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/pension_glance-2013-fr Rendement des fonds de pension et des fonds de

Plus en détail

ANNEXE 8 (A) (B) (24) (C) (29) (D) OCTROI DES PRESTATIONS FAMILIALES

ANNEXE 8 (A) (B) (24) (C) (29) (D) OCTROI DES PRESTATIONS FAMILIALES ANNEXE 8 (A) (B) (24) (C) (29) (D) OCTROI DES PRESTATIONS FAMILIALES (Article 4, paragraphe 8, article 10 bis, point d) et article 122 du règlement d'application) L'article 10 bis point d) du règlement

Plus en détail

OBSERVATION ET STATISTIQUES

OBSERVATION ET STATISTIQUES COMMISSARI Général au développement durable n 683 Octobre 2015 Prix du gaz et de l électricité en France et dans l Union européenne en 2014 OBRVION ET STISTIQU énergie En 2014, le prix du gaz a baissé

Plus en détail

INAMI - Médecin / Dentiste / Pharmacien / Kinésithérapeute

INAMI - Médecin / Dentiste / Pharmacien / Kinésithérapeute INAMI - Médecin / Dentiste / Pharmacien / Kinésithérapeute Offre à l attention de Monsieur Promu P2014 Vous Nom : Monsieur Promu P2014 Adresse :, Date de naissance : 01/06/1989 Age à la souscription :

Plus en détail

Accord de coopération avec la Banque de développement du Conseil de l Europe

Accord de coopération avec la Banque de développement du Conseil de l Europe Cote du document: EB 2007/92/R.55 Point de l ordre du jour: 22 c) Date: 23 octobre 2007 Distribution: Publique Original: Anglais F Accord de coopération avec la Banque de développement du Conseil de l

Plus en détail

Le tourisme international en France

Le tourisme international en France Le tourisme international en France Le tourisme international en France 6 L enquête auprès des visiteurs venant de l étranger (EVE) L enquête Dgcis - Banque de France auprès des visiteurs venant de l

Plus en détail

Des allocations de solidarité

Des allocations de solidarité Retraités juin 205 Des allocations de solidarité Aspa ASI Des allocations de solidarité Vous êtes retraité et vous avez de faibles revenus? Vous pouvez peut-être bénéficier de l allocation de solidarité

Plus en détail

LE TOURISME INTERNATIONAL EN FRANCE

LE TOURISME INTERNATIONAL EN FRANCE 6 e partie LE TOURISME INTERNATIONAL EN FRANCE 109 Le tourisme international en France - 6 L enquête auprès des visiteurs venant de l étranger (EVE) L enquête DGE-Banque de France auprès des visiteurs

Plus en détail

193/2014-15 décembre 2014. Coûts horaires de la main-d'œuvre dans les États membres de l'ue28, 2012 (en euros)

193/2014-15 décembre 2014. Coûts horaires de la main-d'œuvre dans les États membres de l'ue28, 2012 (en euros) 193/2014-15 décembre 2014 Enquête 2012 sur les coûts de la main-d œuvre dans l UE28 Coûts de la main-d'œuvre les plus élevés dans le secteur financier et des assurances Le triple de ceux du secteur de

Plus en détail

Analyse statistique 2014

Analyse statistique 2014 Analyse statistique 214 Janvier 215 CEDH - Analyse statistique 214 Table des matières Évolution des statistiques de la Cour en 214... 4 A. Nombre de nouvelles requêtes... 4 B. Affaires clôturées par une

Plus en détail

INVESTISSEMENTS MONDIAUX EN R-D

INVESTISSEMENTS MONDIAUX EN R-D INVESTISSEMENTS MONDIAUX EN R-D BULLETIN D'INFORMATION DE L'ISU DECEMBRE 2012, N 22 Ce bulletin d information présente les dernières données de l ISU sur la science et la technologie disponibles en octobre

Plus en détail

Journal officiel de l'union européenne L 129. Législation. Actes législatifs. 57 e année. Édition de langue française. 30 avril 2014.

Journal officiel de l'union européenne L 129. Législation. Actes législatifs. 57 e année. Édition de langue française. 30 avril 2014. Journal officiel de l'union européenne L 129 Édition de langue française Législation 57 e année 30 avril 2014 Sommaire I Actes législatifs RÈGLEMENTS Règlement (UE) n o 421/2014 du Parlement européen et

Plus en détail

Tableau de bord de l Union de l innovation 2014

Tableau de bord de l Union de l innovation 2014 Tableau de bord de l Union de l innovation 2014 Le tableau de bord de l Union de l innovation pour la recherche et l innovation Synthèse Version FR Entreprises et industrie Synthèse Tableau de bord de

Plus en détail

PROGRAMME ERASMUS+ Toute mobilité Erasmus+, financée ou non par la bourse, doit faire l objet de justification sur la base des documents suivants

PROGRAMME ERASMUS+ Toute mobilité Erasmus+, financée ou non par la bourse, doit faire l objet de justification sur la base des documents suivants PROGRAMME ERASMUS+ Le programme Erasmus+ concerne les mobilités réalisées dans le cadre d un des accords Erasmus de Sciences Po Grenoble dans les pays suivants : 27 Etats membres de l Union Européenne

Plus en détail

Le tourisme international en France MÉMENTO DU TOURISME 2007

Le tourisme international en France MÉMENTO DU TOURISME 2007 6 Le tourisme international en France 99 Le tourisme international en France 6 Touristes non-résidents en France Dans ce chapitre sont présentées : les arrivées en France des touristes non-résidents (toute

Plus en détail

Pays dispensés de visa et dérogations à l obligation de visa caraïbe. Pays dont les ressortissants sont dispensés de visa

Pays dispensés de visa et dérogations à l obligation de visa caraïbe. Pays dont les ressortissants sont dispensés de visa Pays dispensés de visa et dérogations à l obligation de visa caraïbe Pour la zone caraïbe du Royaume des Pays-Bas, soit : les éléments territoriaux d Aruba, de Curaçao et de Saint-Martin, et les Pays-Bas

Plus en détail

ANNEXE I AVANCES SUR PENSIONS ALIMENTAIRES, ALLOCATIONS SPÉCIALES DE NAISSANCE ET D ADOPTION. [Article 1 er, point z)]

ANNEXE I AVANCES SUR PENSIONS ALIMENTAIRES, ALLOCATIONS SPÉCIALES DE NAISSANCE ET D ADOPTION. [Article 1 er, point z)] ANNEXE I (1)(5)(A) AVANCES SUR PENSIONS ALIMENTAIRES, ALLOCATIONS SPÉCIALES DE NAISSANCE ET D ADOPTION [Article 1 er, point z)] I - Avances sur pensions alimentaires (1) BELGIQUE Avances sur pensions alimentaires

Plus en détail

UE-27 : quelles prévisions de croissance économique en 2012 et 2013?

UE-27 : quelles prévisions de croissance économique en 2012 et 2013? ACTUALITÉS EUROPÉENNES n 49 janvier 2012 UE-27 : quelles prévisions de croissance économique en 2012 et 2013? par Pierre Verluise, Directeur de recherche à l IRIS, Directeur du site géopolitique www.diploweb.com

Plus en détail

Procédure des déséquilibres macroéconomiques: Bilan approfondi pour le Luxembourg

Procédure des déséquilibres macroéconomiques: Bilan approfondi pour le Luxembourg Procédure des déséquilibres macroéconomiques: Bilan approfondi pour le Luxembourg Commentaires de la Chambre des salariés 25 février 2014 Semestre européen Arsenal de six résolutions législatives («six

Plus en détail

Les comptes nationaux et le SEC 2010

Les comptes nationaux et le SEC 2010 Les comptes nationaux et le SEC 2010 7 ème séminaire de la Banque nationale de Belgique pour enseignants en économie du secondaire Bruxelles, le 22 octobre 2014 Catherine RIGO Plan de l exposé Introduction

Plus en détail

Si la BCE attend pour sortir du Quantitative Easing : alors cette sortie n aura pas lieu avant de nombreuses années.

Si la BCE attend pour sortir du Quantitative Easing : alors cette sortie n aura pas lieu avant de nombreuses années. ÉCONOMIE RECHERCHE ÉCONOMIQUE juin N Espérons que la BCE comprend qu il ne faut pas sortir trop tard du Quantitative Easing Si la BCE attend pour sortir du Quantitative Easing : soit que les réformes structurelles

Plus en détail

Préparez-vous au virement SEPA

Préparez-vous au virement SEPA OCTOBRE 2012 ENTREPRENEURS N 6 PAIEMENT LES MINI-GUIDES BANCAIRES www.lesclesdelabanque.com Le site pédagogique sur la banque et l argent Préparez-vous au virement SEPA FBF - 18 rue La Fayette - 75009

Plus en détail

Catalogue Tarifaire. 1 er juillet 2015

Catalogue Tarifaire. 1 er juillet 2015 Catalogue Tarifaire 1 er juillet 2015 Studio Express tout-en-un STANDARD TELEPHONIQUE VIRTUEL PRIX DES LICENCES Choisissez la formule tout-en-un qui vous convient le mieux Engagement 36 mois ou réengagement

Plus en détail

Flotte Automobile (-3,5t)

Flotte Automobile (-3,5t) Flotte Automobile (-3,5t) ASSISTANCE AUX ENTREPRISES Votre parc toujours en mouvement Panne, accident, vol, gestion... AXA Assistance vous simplifie la vie à tous les niveaux. Un simple véhicule immobilisé

Plus en détail

Mobilité internationale

Mobilité internationale Mobilité internationale études et stages : aides financières* Service des Affaires Internationales Université de Rennes 1 * Les aides financières présentées sont celles dont le SAI a connaissance àla date

Plus en détail

Vous avez eu ou élevé des enfants Vos droits

Vous avez eu ou élevé des enfants Vos droits Salariés FÉVRIER 2014 Vous avez eu ou élevé des enfants Vos droits B Les majorations de durée d assurance B Le congé parental B La majoration pour 3 enfants Vous avez eu ou élevé des enfants Vous avez

Plus en détail

L IMMIGRATION AU SEIN DE L UE

L IMMIGRATION AU SEIN DE L UE L IMMIGRATION AU SEIN DE L UE Source: Eurostat, 2014, sauf indication contraire Les données se rapportent aux ressortissants de pays tiers, dont le lieu de résidence habituel se trouvait dans un pays hors

Plus en détail

RENTES, PENSIONS ET ALLOCATIONS

RENTES, PENSIONS ET ALLOCATIONS PARTIE 3 Avant-propos...76 Synthèse...77 Règlements européens > Les paiements des rentes d accident du travail...8 > Les paiements des pensions d invalidité...83 > Les paiements des pensions de vieillesse...86

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social NATIONS UNIES E Conseil économique et social Distr. GÉNÉRALE ECE/TRANS/SC.3/2006/4/Add.2 19 juillet 2006 FRANÇAIS Original: ANGLAIS COMMISSION ÉCONOMIQUE POUR L EUROPE COMITÉ DES TRANSPORTS INTÉRIEURS

Plus en détail

Qui détient les dettes publiques européennes?

Qui détient les dettes publiques européennes? 24 mars 2010 N 124 Qui détient les dettes publiques européennes? Nous tentons ici la gageure, d estimer le montant et la part des titres de dettes publiques européennes qui sont détenus à l étranger. Nous

Plus en détail

Préparez-vous au virement

Préparez-vous au virement octobre 2012 Entrepreneurs n 6 paiement Les mini-guides bancaires www.lesclesdelabanque.com Le site pédagogique sur la banque et l argent Préparez-vous au virement SEPA FBF - 18 rue La Fayette - 75009

Plus en détail

La crise économique européenne État des lieux et prévisions

La crise économique européenne État des lieux et prévisions SERVICES ÉCONOMIQUES I RECHERCHE La crise économique européenne État des lieux et prévisions Robert Hogue Économiste principal, RBC robert.hogue@rbc.com Séminaire stratégique - Chambre de commerce du Montréal

Plus en détail

Une étude du Crédit Foncier

Une étude du Crédit Foncier Une étude du Crédit Foncier Décembre 2013 Synthèse Le Crédit Foncier a réalisé, en collaboration avec le Cabinet Asterès, une étude sur l état du marché du crédit immobilier souscrit par les particuliers

Plus en détail

ANNEXE 2 SOURCE STATISTIQUE

ANNEXE 2 SOURCE STATISTIQUE ANNEXE 2 SOURCE STATISTIQUE 104 SOURCE STATISTIQUE L entrée en vigueur de la loi du 31 décembre 1990 portant réforme de certaines professions judiciaires et juridiques a suscité un besoin croissant d informations

Plus en détail

EN CAS D URGENCE / 2015

EN CAS D URGENCE / 2015 www.citroen-europass.com EN CAS D URGENCE / 2015 CITROËN Euro Pass Assistance 24 h/24 et 7 j/7 Depuis la France : 01 49 93 73 74 Depuis l étranger : +33 1 49 93 73 74 SOMMAIRE / 2015 QUE FAIRE EN CAS DE

Plus en détail

Guichet Unique de la Mobilité Entrante DRI. Version du 4 Mai 2012

Guichet Unique de la Mobilité Entrante DRI. Version du 4 Mai 2012 Guichet Unique de la Mobilité Entrante DRI Version du 4 Mai 2012 Objectifs Identification des étudiants, doctorants, stagiaires, chercheurs étrangers accueillis à l INSA Vérification de la conformité par

Plus en détail

Caractéristiques des ménages immigrés

Caractéristiques des ménages immigrés Les indicateurs de l intégration des immigrés 2015 Trouver ses marques OCDE/Union européenne 2015 Chapitre 4 Caractéristiques des ménages immigrés La structure du ménage et de la famille est déterminante

Plus en détail

Identification du répondant: 50 character(s) maximum. 50 character(s) maximum. 100 character(s) maximum. Fields marked with * are mandatory.

Identification du répondant: 50 character(s) maximum. 50 character(s) maximum. 100 character(s) maximum. Fields marked with * are mandatory. Vers l application de normes comptables européennes pour le secteur public («EPSAS») dans les États membres de l'ue Consultation publique sur les futurs principes et structures de gouvernance Fields marked

Plus en détail

Quelle garantie pour vos dépôts?

Quelle garantie pour vos dépôts? 006 w w w. l e s c l e s d e l a b a n q u e. c o m Le site d informations pratiques sur la banque et l argent Quelle garantie pour vos dépôts? L E S M I N I - G U I D E S B A N C A I R E S FBF - 18 rue

Plus en détail

Partout et à tout moment

Partout et à tout moment Voyagez rassurés 2 Partout et à tout moment Partout et à tout moment. Quoi qu il arrive, Inter Partner Assistance vous assiste et vous conseille, n importe où, toute l année et à toute heure du jour ou

Plus en détail

3 guerres franco-allemandes en 70 ans

3 guerres franco-allemandes en 70 ans III. La construction européenne jusqu au début des années 2000 Comment et au nom de quelles idées s est construite l Union européenne? La L assaut Sedan, bataille de mai de Givet 1940 Sedan, en 1914 1870

Plus en détail

CONSULTATION SUR LES TRANSFERTS TRANSFRONTALIERS DES SIÈGES STATUTAIRES DES ENTREPRISES - Consultation par la DG MARKT

CONSULTATION SUR LES TRANSFERTS TRANSFRONTALIERS DES SIÈGES STATUTAIRES DES ENTREPRISES - Consultation par la DG MARKT CONSULTATION SUR LES TRANSFERTS TRANSFRONTALIERS DES SIÈGES STATUTAIRES DES ENTREPRISES - Consultation par la DG MARKT Introduction Remarque préliminaire: Le document suivant a été élaboré par les services

Plus en détail

La recherche d assurance maladie à l étranger Procédure à l usage des CPAS

La recherche d assurance maladie à l étranger Procédure à l usage des CPAS La recherche d assurance maladie à l étranger Procédure à l usage des CPAS CAAMI Service Relations internationales (iri.enquete@caami.be) www.caami.be Introduction La Caisse Auxiliaire d Assurance Maladie-Invalidité

Plus en détail

CONFÉRENCE DE PRESSE 1 er juillet 2015. Patrick Blain

CONFÉRENCE DE PRESSE 1 er juillet 2015. Patrick Blain CONFÉRENCE DE PRESSE 1 er juillet 2015 Patrick Blain Présentation 2 1. Marché français juin 2015 et 6 mois 2015 2. Marché français 6 mois 2015 3. Le diesel Euro 6 doit bénéficier de la pastille verte n

Plus en détail

L Euro, l Europe et votre argent. La crise de l euro? Conférence-débat 3 avril 2012

L Euro, l Europe et votre argent. La crise de l euro? Conférence-débat 3 avril 2012 L Euro, l Europe et votre argent. La crise de l euro? Conférence-débat 3 avril 2012 Pascale Micoleau-Marcel Déléguée Générale de l IEFP La finance pour tous Sommaire 1/ De quoi parle-t-on? 2/ Pourquoi

Plus en détail

Patrick ARTUS Directeur de la Recherche et des Etudes - NATIXIS Forum Financier de Belgique Liège - 31 janvier 2011

Patrick ARTUS Directeur de la Recherche et des Etudes - NATIXIS Forum Financier de Belgique Liège - 31 janvier 2011 "Un retour sur les causes profondes de la crise de la zone euro". Patrick ARTUS Directeur de la Recherche et des Etudes - NATIXIS Forum Financier de Belgique Liège - 31 janvier 11 Emploi manufacturier

Plus en détail

MEDEF Actu-Eco. Semaine du 10 au 14 mars 2014 n 153 SOMMAIRE

MEDEF Actu-Eco. Semaine du 10 au 14 mars 2014 n 153 SOMMAIRE MEDEF Actu-Eco Semaine du 1 au 14 mars 214 n 153 SOMMAIRE FRANCE 1. Production industrielle en janvier 214 : +,7% sur un mois, +,4% en moyenne mobile sur trois mois 2. Balance commerciale en janvier 214

Plus en détail

ANNEXES. à la COMMUNICATION DE LA COMMISSION AU PARLEMENT EUROPÉEN ET AU CONSEIL

ANNEXES. à la COMMUNICATION DE LA COMMISSION AU PARLEMENT EUROPÉEN ET AU CONSEIL COMMISSION EUROPÉENNE Bruxelles, le 23.7.2014 COM(2014) 520 final ANNEXES 1 to 3 ANNEXES à la COMMUNICATION DE LA COMMISSION AU PARLEMENT EUROPÉEN ET AU CONSEIL L'efficacité énergétique: quelle contribution

Plus en détail

TARIF POSTAL FRANCE METROPOLITAINE AU 1 er juillet 2011. A partir de 1000 exemplaires en distribution J+2 TARIF «LETTRE EN NOMBRE»

TARIF POSTAL FRANCE METROPOLITAINE AU 1 er juillet 2011. A partir de 1000 exemplaires en distribution J+2 TARIF «LETTRE EN NOMBRE» TARIF POSTAL FRANCE METROPOLITAINE AU 1 er juillet 2011 Pour vos envois URGENTS inférieurs à 400 exemplaires TARIF «LETTRE» TARIF «ECOPLI» Service Rapide Délai 24h Service Economique Délai 4 jours Poids

Plus en détail

Phares allumés en journée pas obligatoire pas obligatoire pas obligatoire. obligatoire si temps hivernal entre 01/11 et 15/04

Phares allumés en journée pas obligatoire pas obligatoire pas obligatoire. obligatoire si temps hivernal entre 01/11 et 15/04 Allemagne Autriche Belgique Bulgarie pas de limite mais recommandation à 130 km/h 130 km/h 120 km/h 130 km/h obligatoire obligatoire obligatoire obligatoire obligatoire entre 01/11 et 01/03 obligatoire

Plus en détail

Les prestations servies dans la zone UE-EEE-Suisse entre 2004 et 2013

Les prestations servies dans la zone UE-EEE-Suisse entre 2004 et 2013 R EGARD SUR... Les prestations servies dans la zone UE-EEE-Suisse entre 24 et 213 (application des règlements (CEE) n 148/71 puis (CE) n 883/24) Chaque année, les paiements effectués par la France en application

Plus en détail

Sous-indicateur n 3-5-1 : Taux d emploi des femmes et des hommes âgés de 20 à 64 ans

Sous-indicateur n 3-5-1 : Taux d emploi des femmes et des hommes âgés de 20 à 64 ans 94 Partie II Objectifs / Résultats Objectif 3 : Concilier vie familiale et vie professionnelle Indicateur n 3-5 : Indicateur sur l emploi des femmes Sous-indicateur n 3-5-1 : Taux d emploi des femmes et

Plus en détail

ANNEXE X PRESTATIONS SPÉCIALES EN ESPÈCE À CARACTÈRE NON CONTRIBUTIF. [Article 70, paragraphe 2, point c)]

ANNEXE X PRESTATIONS SPÉCIALES EN ESPÈCE À CARACTÈRE NON CONTRIBUTIF. [Article 70, paragraphe 2, point c)] ANNEXE X (1) (3) PRESTATIONS SPÉCIALES EN ESPÈCE À CARACTÈRE NON CONTRIBUTIF [Article 70, paragraphe 2, point c)] BELGIQUE a) Allocation de remplacement de revenus (loi du 27 février 1987). b) Revenu garanti

Plus en détail

Le marché des automatismes domestiques en Europe à horizon 2017

Le marché des automatismes domestiques en Europe à horizon 2017 Le marché des automatismes domestiques en Europe à horizon 2017 VERBATIM Présentation à l IGNES 27 Juin 2013 Une proposition d étude du cabinet CODA Strategies Octobre 2012 CODA STRATEGIES - 4 rue Galvani

Plus en détail

à la Consommation en Europe

à la Consommation en Europe Le Marché du Crédit à la Consommation en Europe Une étude SOFINCO Novembre 2007 Evry, le 29 novembre 2007 - Nicolas Pécourt 1 Le crédit à la consommation en Europe Périmètre Cette étude est un complément

Plus en détail

La lettre d Information des Français de l Étranger. Les trimestres pour enfants. Présentation

La lettre d Information des Français de l Étranger. Les trimestres pour enfants. Présentation La lettre d Information des Français de l Étranger La lettre du département des Relations internationales et de la coordination de la Cnav I SEPTEMBRE/OCTOBRE 200 I Les trimestres pour enfants Auparavant

Plus en détail

Allemagne Autriche Belgique Bulgarie pas de limite mais recommandation à

Allemagne Autriche Belgique Bulgarie pas de limite mais recommandation à Allemagne Autriche Belgique Bulgarie pas de limite mais recommandation à 130 km/h 120 km/h 130 km/h 130 km/h recommandé mais obligatoire pour des véhicules obligatoire obligatoire obligatoire professionnels

Plus en détail

Professionnels de l'intérim, services et métiers de l'emploi. au détachement de travailleurs en FRANCE

Professionnels de l'intérim, services et métiers de l'emploi. au détachement de travailleurs en FRANCE Professionnels de l'intérim, services et métiers de l'emploi RÈGLES applicables au détachement de travailleurs en FRANCE Ce document est purement informatif et, à ce titre, volontairement synthétique.

Plus en détail

Le commerce extérieur de la Belgique

Le commerce extérieur de la Belgique Le commerce extérieur de la Belgique janvier-septembre 2010 Le commerce extérieur de la Belgique à l issue des 9 premiers mois de 2010 (Source: BNB concept communautaire*) Analyse des chiffres des 9 premiers

Plus en détail

Kit Demande de Bourse Etude Erasmus 2014-2016

Kit Demande de Bourse Etude Erasmus 2014-2016 CESI-ERA- 1415 - Informations Programme Erasmus ERASMUS 2014-2016 Période d Etude Note d information aux élèves Les élèves de l ei.cesi et d exia.cesi peuvent bénéficier d une bourse Erasmus : - pour une

Plus en détail