commentaires trimestriels

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "commentaires trimestriels"

Transcription

1 commentaires trimestriels Sécuritaire boursier L Europe s est encore retrouvée à l avant plan de la scène économique et financière durant le dernier trimestre de Les problèmes reliés à la perte de contrôle de la dette publique de la Grèce se sont propagés à l Italie et à l Espagne, ce qui a provoqué la grogne des populations de ces deux pays et le départ précipité de leurs dirigeants. Les risques de contagion à d autres États de la zone euro se sont matérialisés, touchant au passage plus durement que prévu la France et l Allemagne et ravivant les craintes d une récession qui pourrait dépasser les frontières européennes. Un ralentissement de la croissance économique se précise dans la plupart des régions du monde, bien que les États Unis semblent faire preuve d un peu plus de vigueur. Dans ces conditions, les bourses demeurent très volatiles, mais elles continuent de progresser lentement, tout en restant à l affût des nouvelles en provenance de l Union européenne. La dégradation des conditions économiques mondiales a eu des répercussions au Canada durant le dernier trimestre. L essoufflement de la demande intérieure et la détérioration du commerce extérieur ont eu des effets néfastes sur la croissance économique du pays et cette situation devrait se poursuivre un certain temps. À l image de plusieurs autres banques centrales, la Banque du Canada a donc maintenu son taux directeur à 1 % et ne prévoit aucune modification de ce côté pour Soutenus par le niveau d incertitude élevé, les marchés obligataires nord américains ont continué de croître au cours des trois derniers mois. Ainsi, l indice obligataire universel DEX s est apprécié de 7,72 % durant cette période. Les obligations de plus long terme ont présenté les meilleures progressions, les titres des gouvernements provinciaux ayant par ailleurs surclassé ceux des sociétés. De façon générale, la détention de fonds de revenu a contribué de manière positive au rendement du portefeuille. Après un mois d octobre plutôt satisfaisant, la bourse canadienne s est repliée en novembre et en décembre. L indice S&P/TSX a conclu le trimestre en hausse de 3,59 %, ce qui lui a permis de limiter son recul pour 2011 à 8,71 %. La performance des trois derniers mois est principalement due au bon rendement des titres des secteurs des produits industriels (15,12 %) et de l énergie (12,03 %). Les technologies de l information et les matériaux ont été les secteurs les plus pénalisants. Dans ce contexte, le Fonds Desjardins Croissance de dividendes a eu un impact bénéfique sur le portefeuille en vertu d un rendement de 6,24 %. Les marchés boursiers américains ont mieux fait que ceux du Canada, malgré un climat politique tendu aux États Unis et d autres facteurs laissant entrevoir des prévisions de croissance modestes pour L indice S&P 500 a clôturé le quatrième trimestre en progression de 9,46 %, en dollars canadiens, terminant ainsi 2011 en hausse de plus de 4,4 %. Le secteur financier a été le plus favorable durant les trois derniers mois, suivi de près par les secteurs des produits industriels et de l énergie. Puisque le portefeuille ne comprend pas de fonds d actions américaines, il n a pu profiter de l augmentation de valeur des titres américains. Les places boursières internationales ont aussi été affectées par la situation en Europe, comme le démontre la faible croissance de 5,45 % de l indice MSCI Monde au dernier trimestre de Les bourses européennes ont été malmenées, l indice MSCI Europe ayant enregistré une progression de 3,23 %. En Asie, l économie japonaise a repris un peu de vigueur sous l impulsion des projets de reconstruction à la suite du séisme de mars dernier, alors qu un ralentissement s est produit en Chine. Grâce à un rendement de 5,94 %, le Fonds Desjardins Actions mondiales toute capitalisation a influencé favorablement le portefeuille. Les placements complémentaires ont également contribué à la progression du portefeuille, en raison de leur rendement de 3,11 %. Au cours du trimestre se terminant le 31 décembre 2011, le rendement du portefeuille Sécuritaire boursier a été influencé par l instabilité observée sur les bourses partout dans le monde. Nos gestionnaires estiment cependant que malgré une croissance économique limitée et le maintien de certaines incertitudes, les marchés boursiers devraient progresser à moyen terme.

2 commentaires trimestriels (suite) Sécuritaire boursier Les Fonds Desjardins sont offerts par Desjardins Cabinet de services financiers inc., un courtier en épargne collective appartenant au Mouvement Desjardins. Les Fonds Desjardins ne sont pas garantis, leur valeur fluctue fréquemment et leur rendement passé n est pas indicatif de leur rendement futur. Les taux de rendement indiqués sont les taux de rendement total annuel composé historiques en date du 31 décembre 2011 qui tiennent compte des fluctuations de la valeur des titres et du réinvestissement de tous les montants distribués mais non des commissions d achat et de rachat, des frais de placement, des frais optionnels ou de l impôt sur le revenu payables par le porteur, lesquels auraient réduit le rendement. Un placement dans un organisme de placement collectif peut donner lieu à des frais de courtage, des commissions de suivi, des frais de gestion et d autres frais. Veuillez lire le prospectus simplifié avant d investir.

3 commentaires trimestriels Équilibré revenu L Europe s est encore retrouvée à l avant plan de la scène économique et financière durant le dernier trimestre de Les problèmes reliés à la perte de contrôle de la dette publique de la Grèce se sont propagés à l Italie et à l Espagne, ce qui a provoqué la grogne des populations de ces deux pays et le départ précipité de leurs dirigeants. Les risques de contagion à d autres États de la zone euro se sont matérialisés, touchant au passage plus durement que prévu la France et l Allemagne et ravivant les craintes d une récession qui pourrait dépasser les frontières européennes. Un ralentissement de la croissance économique se précise dans la plupart des régions du monde, bien que les États Unis semblent faire preuve d un peu plus de vigueur. Dans ces conditions, les bourses demeurent très volatiles, mais elles continuent de progresser lentement, tout en restant à l affût des nouvelles en provenance de l Union européenne. La dégradation des conditions économiques mondiales a eu des répercussions au Canada durant le dernier trimestre. L essoufflement de la demande intérieure et la détérioration du commerce extérieur ont eu des effets néfastes sur la croissance économique du pays et cette situation devrait se poursuivre un certain temps. À l image de plusieurs autres banques centrales, la Banque du Canada a donc maintenu son taux directeur à 1 % et ne prévoit aucune modification de ce côté pour Soutenus par le niveau d incertitude élevé, les marchés obligataires nord américains ont continué de croître au cours des trois derniers mois. Ainsi, l indice obligataire universel DEX s est apprécié de 7,72 % durant cette période. Les obligations de plus long terme ont présenté les meilleures progressions, les titres des gouvernements provinciaux ayant par ailleurs surclassé ceux des sociétés. De façon générale, la détention de fonds de revenu a contribué de manière positive au rendement du portefeuille. Après un mois d octobre plutôt satisfaisant, la bourse canadienne s est repliée en novembre et en décembre. L indice S&P/TSX a conclu le trimestre en hausse de 3,59 %, ce qui lui a permis de limiter son recul pour 2011 à 8,71 %. La performance des trois derniers mois est principalement due au bon rendement des titres des secteurs des produits industriels (15,12 %) et de l énergie (12,03 %). Les technologies de l information et les matériaux ont été les secteurs les plus pénalisants. Dans ce contexte, le Fonds Desjardins Croissance de dividendes a eu un impact bénéfique sur le portefeuille en vertu d un rendement de 6,24 %. Les marchés boursiers américains ont mieux fait que ceux du Canada, malgré un climat politique tendu aux États Unis et d autres facteurs laissant entrevoir des prévisions de croissance modestes pour L indice S&P 500 a clôturé le quatrième trimestre en progression de 9,46 %, en dollars canadiens, terminant ainsi 2011 en hausse de plus de 4,4 %. Le secteur financier a été le plus favorable durant les trois derniers mois, suivi de près par les secteurs des produits industriels et de l énergie. Puisque le portefeuille ne comprend pas de fonds d actions américaines, il n a pu profiter de l augmentation de valeur des titres américains. Les places boursières internationales ont aussi été affectées par la situation en Europe, comme le démontre la faible croissance de 5,45 % de l indice MSCI Monde au dernier trimestre de Les bourses européennes ont été malmenées, l indice MSCI Europe ayant enregistré une progression de 3,23 %. En Asie, l économie japonaise a repris un peu de vigueur sous l impulsion des projets de reconstruction à la suite du séisme de mars dernier, alors qu un ralentissement s est produit en Chine. Grâce à un rendement de 5,94 %, le Fonds Desjardins Actions mondiales toute capitalisation a influencé favorablement le portefeuille. Les placements complémentaires ont également contribué à la progression du portefeuille, en raison de leur rendement de 3,11 %. Au cours du trimestre se terminant le 31 décembre 2011, le rendement du portefeuille Équilibré revenu a été influencé par l instabilité observée sur les bourses partout dans le monde. Nos gestionnaires estiment cependant que malgré une croissance économique limitée et le maintien de certaines incertitudes, les marchés boursiers devraient progresser à moyen terme.

4 commentaires trimestriels (suite) Équilibré revenu Les Fonds Desjardins sont offerts par Desjardins Cabinet de services financiers inc., un courtier en épargne collective appartenant au Mouvement Desjardins. Les Fonds Desjardins ne sont pas garantis, leur valeur fluctue fréquemment et leur rendement passé n est pas indicatif de leur rendement futur. Les taux de rendement indiqués sont les taux de rendement total annuel composé historiques en date du 31 décembre 2011 qui tiennent compte des fluctuations de la valeur des titres et du réinvestissement de tous les montants distribués mais non des commissions d achat et de rachat, des frais de placement, des frais optionnels ou de l impôt sur le revenu payables par le porteur, lesquels auraient réduit le rendement. Un placement dans un organisme de placement collectif peut donner lieu à des frais de courtage, des commissions de suivi, des frais de gestion et d autres frais. Veuillez lire le prospectus simplifié avant d investir.

5 commentaires trimestriels Équilibré croissance L Europe s est encore retrouvée à l avant plan de la scène économique et financière durant le dernier trimestre de Les problèmes reliés à la perte de contrôle de la dette publique de la Grèce se sont propagés à l Italie et à l Espagne, ce qui a provoqué la grogne des populations de ces deux pays et le départ précipité de leurs dirigeants. Les risques de contagion à d autres États de la zone euro se sont matérialisés, touchant au passage plus durement que prévu la France et l Allemagne et ravivant les craintes d une récession qui pourrait dépasser les frontières européennes. Un ralentissement de la croissance économique se précise dans la plupart des régions du monde, bien que les États Unis semblent faire preuve d un peu plus de vigueur. Dans ces conditions, les bourses demeurent très volatiles, mais elles continuent de progresser lentement, tout en restant à l affût des nouvelles en provenance de l Union européenne. La dégradation des conditions économiques mondiales a eu des répercussions au Canada durant le dernier trimestre. L essoufflement de la demande intérieure et la détérioration du commerce extérieur ont eu des effets néfastes sur la croissance économique du pays et cette situation devrait se poursuivre un certain temps. À l image de plusieurs autres banques centrales, la Banque du Canada a donc maintenu son taux directeur à 1 % et ne prévoit aucune modification de ce côté pour Soutenus par le niveau d incertitude élevé, les marchés obligataires nord américains ont continué de croître au cours des trois derniers mois. Ainsi, l indice obligataire universel DEX s est apprécié de 7,72 % durant cette période. Les obligations de plus long terme ont présenté les meilleures progressions, les titres des gouvernements provinciaux ayant par ailleurs surclassé ceux des sociétés. De façon générale, la détention de fonds de revenu a contribué de manière positive au rendement du portefeuille. Après un mois d octobre plutôt satisfaisant, la bourse canadienne s est repliée en novembre et en décembre. L indice S&P/TSX a conclu le trimestre en hausse de 3,59 %, ce qui lui a permis de limiter son recul pour 2011 à 8,71 %. La performance des trois derniers mois est principalement due au bon rendement des titres des secteurs des produits industriels (15,12 %) et de l énergie (12,03 %). Les technologies de l information et les matériaux ont été les secteurs les plus pénalisants. Dans ce contexte, le Fonds Desjardins Croissance de dividendes a eu un impact bénéfique sur le portefeuille en vertu d un rendement de 6,24 %. Les marchés boursiers américains ont mieux fait que ceux du Canada, malgré un climat politique tendu aux États Unis et d autres facteurs laissant entrevoir des prévisions de croissance modestes pour L indice S&P 500 a clôturé le quatrième trimestre en progression de 9,46 %, en dollars canadiens, terminant ainsi 2011 en hausse de plus de 4,4 %. Le secteur financier a été le plus favorable durant les trois derniers mois, suivi de près par les secteurs des produits industriels et de l énergie. Puisque le portefeuille ne comprend pas de fonds d actions américaines, il n a pu profiter de l augmentation de valeur des titres américains. Les places boursières internationales ont aussi été affectées par la situation en Europe, comme le démontre la faible croissance de 5,45 % de l indice MSCI Monde au dernier trimestre de Les bourses européennes ont été malmenées, l indice MSCI Europe ayant enregistré une progression de 3,23 %. En Asie, l économie japonaise a repris un peu de vigueur sous l impulsion des projets de reconstruction à la suite du séisme de mars dernier, alors qu un ralentissement s est produit en Chine. Grâce à un rendement de 5,94 %, le Fonds Desjardins Actions mondiales toute capitalisation a influencé favorablement le portefeuille. Les placements complémentaires ont également contribué à la progression du portefeuille, en raison de leur rendement de 3,11 %. Au cours du trimestre se terminant le 31 décembre 2011, le rendement du portefeuille Équilibré croissance a été influencé par l instabilité observée sur les bourses partout dans le monde. Nos gestionnaires estiment cependant que malgré une croissance économique limitée et le maintien de certaines incertitudes, les marchés boursiers devraient progresser à moyen terme.

6 commentaires trimestriels (suite) Équilibré croissance Les Fonds Desjardins sont offerts par Desjardins Cabinet de services financiers inc., un courtier en épargne collective appartenant au Mouvement Desjardins. Les Fonds Desjardins ne sont pas garantis, leur valeur fluctue fréquemment et leur rendement passé n est pas indicatif de leur rendement futur. Les taux de rendement indiqués sont les taux de rendement total annuel composé historiques en date du 31 décembre 2011 qui tiennent compte des fluctuations de la valeur des titres et du réinvestissement de tous les montants distribués mais non des commissions d achat et de rachat, des frais de placement, des frais optionnels ou de l impôt sur le revenu payables par le porteur, lesquels auraient réduit le rendement. Un placement dans un organisme de placement collectif peut donner lieu à des frais de courtage, des commissions de suivi, des frais de gestion et d autres frais. Veuillez lire le prospectus simplifié avant d investir.

7 commentaires trimestriels Croissance L Europe s est encore retrouvée à l avant plan de la scène économique et financière durant le dernier trimestre de Les problèmes reliés à la perte de contrôle de la dette publique de la Grèce se sont propagés à l Italie et à l Espagne, ce qui a provoqué la grogne des populations de ces deux pays et le départ précipité de leurs dirigeants. Les risques de contagion à d autres États de la zone euro se sont matérialisés, touchant au passage plus durement que prévu la France et l Allemagne et ravivant les craintes d une récession qui pourrait dépasser les frontières européennes. Un ralentissement de la croissance économique se précise dans la plupart des régions du monde, bien que les États Unis semblent faire preuve d un peu plus de vigueur. Dans ces conditions, les bourses demeurent très volatiles, mais elles continuent de progresser lentement, tout en restant à l affût des nouvelles en provenance de l Union européenne. La dégradation des conditions économiques mondiales a eu des répercussions au Canada durant le dernier trimestre. L essoufflement de la demande intérieure et la détérioration du commerce extérieur ont eu des effets néfastes sur la croissance économique du pays et cette situation devrait se poursuivre un certain temps. À l image de plusieurs autres banques centrales, la Banque du Canada a donc maintenu son taux directeur à 1 % et ne prévoit aucune modification de ce côté pour Soutenus par le niveau d incertitude élevé, les marchés obligataires nord américains ont continué de croître au cours des trois derniers mois. Ainsi, l indice obligataire universel DEX s est apprécié de 7,72 % durant cette période. Les obligations de plus long terme ont présenté les meilleures progressions, les titres des gouvernements provinciaux ayant par ailleurs surclassé ceux des sociétés. De façon générale, la détention de fonds de revenu a contribué de manière positive au rendement du portefeuille. Après un mois d octobre plutôt satisfaisant, la bourse canadienne s est repliée en novembre et en décembre. L indice S&P/TSX a conclu le trimestre en hausse de 3,59 %, ce qui lui a permis de limiter son recul pour 2011 à 8,71 %. La performance des trois derniers mois est principalement due au bon rendement des titres des secteurs des produits industriels (15,12 %) et de l énergie (12,03 %). Les technologies de l information et les matériaux ont été les secteurs les plus pénalisants. Dans ce contexte, le Fonds Desjardins Croissance de dividendes a eu un impact bénéfique sur le portefeuille en vertu d un rendement de 6,24 %. Les marchés boursiers américains ont mieux fait que ceux du Canada, malgré un climat politique tendu aux États Unis et d autres facteurs laissant entrevoir des prévisions de croissance modestes pour L indice S&P 500 a clôturé le quatrième trimestre en progression de 9,46 %, en dollars canadiens, terminant ainsi 2011 en hausse de plus de 4,4 %. Le secteur financier a été le plus favorable durant les trois derniers mois, suivi de près par les secteurs des produits industriels et de l énergie. Puisque le portefeuille ne comprend pas de fonds d actions américaines, il n a pu profiter de l augmentation de valeur des titres américains. Les places boursières internationales ont aussi été affectées par la situation en Europe, comme le démontre la faible croissance de 5,45 % de l indice MSCI Monde au dernier trimestre de Les bourses européennes ont été malmenées, l indice MSCI Europe ayant enregistré une progression de 3,23 %. En Asie, l économie japonaise a repris un peu de vigueur sous l impulsion des projets de reconstruction à la suite du séisme de mars dernier, alors qu un ralentissement s est produit en Chine. Grâce à un rendement de 5,94 %, le Fonds Desjardins Actions mondiales toute capitalisation a influencé favorablement le portefeuille. Les placements complémentaires ont également contribué à la progression du portefeuille, en raison de leur rendement de 3,11 %. Au cours du trimestre se terminant le 31 décembre 2011, le rendement du portefeuille Croissance a été influencé par l instabilité observée sur les bourses partout dans le monde. Nos gestionnaires estiment cependant que malgré une croissance économique limitée et le maintien de certaines incertitudes, les marchés boursiers devraient progresser à moyen terme.

8 commentaires trimestriels (suite) Croissance Les Fonds Desjardins sont offerts par Desjardins Cabinet de services financiers inc., un courtier en épargne collective appartenant au Mouvement Desjardins. Les Fonds Desjardins ne sont pas garantis, leur valeur fluctue fréquemment et leur rendement passé n est pas indicatif de leur rendement futur. Les taux de rendement indiqués sont les taux de rendement total annuel composé historiques en date du 31 décembre 2011 qui tiennent compte des fluctuations de la valeur des titres et du réinvestissement de tous les montants distribués mais non des commissions d achat et de rachat, des frais de placement, des frais optionnels ou de l impôt sur le revenu payables par le porteur, lesquels auraient réduit le rendement. Un placement dans un organisme de placement collectif peut donner lieu à des frais de courtage, des commissions de suivi, des frais de gestion et d autres frais. Veuillez lire le prospectus simplifié avant d investir.

9 commentaires trimestriels Croissance élevée L Europe s est encore retrouvée à l avant plan de la scène économique et financière durant le dernier trimestre de Les problèmes reliés à la perte de contrôle de la dette publique de la Grèce se sont propagés à l Italie et à l Espagne, ce qui a provoqué la grogne des populations de ces deux pays et le départ précipité de leurs dirigeants. Les risques de contagion à d autres États de la zone euro se sont matérialisés, touchant au passage plus durement que prévu la France et l Allemagne et ravivant les craintes d une récession qui pourrait dépasser les frontières européennes. Un ralentissement de la croissance économique se précise dans la plupart des régions du monde, bien que les États Unis semblent faire preuve d un peu plus de vigueur. Dans ces conditions, les bourses demeurent très volatiles, mais elles continuent de progresser lentement, tout en restant à l affût des nouvelles en provenance de l Union européenne. La dégradation des conditions économiques mondiales a eu des répercussions au Canada durant le dernier trimestre. L essoufflement de la demande intérieure et la détérioration du commerce extérieur ont eu des effets néfastes sur la croissance économique du pays et cette situation devrait se poursuivre un certain temps. À l image de plusieurs autres banques centrales, la Banque du Canada a donc maintenu son taux directeur à 1 % et ne prévoit aucune modification de ce côté pour Soutenus par le niveau d incertitude élevé, les marchés obligataires nord américains ont continué de croître au cours des trois derniers mois. Ainsi, l indice obligataire universel DEX s est apprécié de 7,72 % durant cette période. Les obligations de plus long terme ont présenté les meilleures progressions, les titres des gouvernements provinciaux ayant par ailleurs surclassé ceux des sociétés. De façon générale, la détention de fonds de revenu a contribué de manière positive au rendement du portefeuille. Après un mois d octobre plutôt satisfaisant, la bourse canadienne s est repliée en novembre et en décembre. L indice S&P/TSX a conclu le trimestre en hausse de 3,59 %, ce qui lui a permis de limiter son recul pour 2011 à 8,71 %. La performance des trois derniers mois est principalement due au bon rendement des titres des secteurs des produits industriels (15,12 %) et de l énergie (12,03 %). Les technologies de l information et les matériaux ont été les secteurs les plus pénalisants. Dans ce contexte, le Fonds Desjardins Croissance de dividendes a eu un impact bénéfique sur le portefeuille en vertu d un rendement de 6,24 %. Les marchés boursiers américains ont mieux fait que ceux du Canada, malgré un climat politique tendu aux États Unis et d autres facteurs laissant entrevoir des prévisions de croissance modestes pour L indice S&P 500 a clôturé le quatrième trimestre en progression de 9,46 %, en dollars canadiens, terminant ainsi 2011 en hausse de plus de 4,4 %. Le secteur financier a été le plus favorable durant les trois derniers mois, suivi de près par les secteurs des produits industriels et de l énergie. Puisque le portefeuille ne comprend pas de fonds d actions américaines, il n a pu profiter de l augmentation de valeur des titres américains. Les places boursières internationales ont aussi été affectées par la situation en Europe, comme le démontre la faible croissance de 5,45 % de l indice MSCI Monde au dernier trimestre de Les bourses européennes ont été malmenées, l indice MSCI Europe ayant enregistré une progression de 3,23 %. En Asie, l économie japonaise a repris un peu de vigueur sous l impulsion des projets de reconstruction à la suite du séisme de mars dernier, alors qu un ralentissement s est produit en Chine. Grâce à un rendement de 5,94 %, le Fonds Desjardins Actions mondiales toute capitalisation a influencé favorablement le portefeuille. Les placements complémentaires ont également contribué à la progression du portefeuille, en raison de leur rendement de 3,11 %. Au cours du trimestre se terminant le 31 décembre 2011, le rendement du portefeuille Croissance élevée a été influencé par l instabilité observée sur les bourses partout dans le monde. Nos gestionnaires estiment cependant que malgré une croissance économique limitée et le maintien de certaines incertitudes, les marchés boursiers devraient progresser à moyen terme.

10 commentaires trimestriels (suite) Croissance élevée Les Fonds Desjardins sont offerts par Desjardins Cabinet de services financiers inc., un courtier en épargne collective appartenant au Mouvement Desjardins. Les Fonds Desjardins ne sont pas garantis, leur valeur fluctue fréquemment et leur rendement passé n est pas indicatif de leur rendement futur. Les taux de rendement indiqués sont les taux de rendement total annuel composé historiques en date du 31 décembre 2011 qui tiennent compte des fluctuations de la valeur des titres et du réinvestissement de tous les montants distribués mais non des commissions d achat et de rachat, des frais de placement, des frais optionnels ou de l impôt sur le revenu payables par le porteur, lesquels auraient réduit le rendement. Un placement dans un organisme de placement collectif peut donner lieu à des frais de courtage, des commissions de suivi, des frais de gestion et d autres frais. Veuillez lire le prospectus simplifié avant d investir.

11 commentaires trimestriels Croissance maximale L Europe s est encore retrouvée à l avant plan de la scène économique et financière durant le dernier trimestre de Les problèmes reliés à la perte de contrôle de la dette publique de la Grèce se sont propagés à l Italie et à l Espagne, ce qui a provoqué la grogne des populations de ces deux pays et le départ précipité de leurs dirigeants. Les risques de contagion à d autres États de la zone euro se sont matérialisés, touchant au passage plus durement que prévu la France et l Allemagne et ravivant les craintes d une récession qui pourrait dépasser les frontières européennes. Un ralentissement de la croissance économique se précise dans la plupart des régions du monde, bien que les États Unis semblent faire preuve d un peu plus de vigueur. Dans ces conditions, les bourses demeurent très volatiles, mais elles continuent de progresser lentement, tout en restant à l affût des nouvelles en provenance de l Union européenne. La dégradation des conditions économiques mondiales a eu des répercussions au Canada durant le dernier trimestre. L essoufflement de la demande intérieure et la détérioration du commerce extérieur ont eu des effets néfastes sur la croissance économique du pays et cette situation devrait se poursuivre un certain temps. À l image de plusieurs autres banques centrales, la Banque du Canada a donc maintenu son taux directeur à 1 % et ne prévoit aucune modification de ce côté pour Soutenus par le niveau d incertitude élevé, les marchés obligataires nord américains ont continué de croître au cours des trois derniers mois. Ainsi, l indice obligataire universel DEX s est apprécié de 7,72 % durant cette période. Les obligations de plus long terme ont présenté les meilleures progressions, les titres des gouvernements provinciaux ayant par ailleurs surclassé ceux des sociétés. De façon générale, la détention de fonds de revenu a contribué de manière positive au rendement du portefeuille. Après un mois d octobre plutôt satisfaisant, la bourse canadienne s est repliée en novembre et en décembre. L indice S&P/TSX a conclu le trimestre en hausse de 3,59 %, ce qui lui a permis de limiter son recul pour 2011 à 8,71 %. La performance des trois derniers mois est principalement due au bon rendement des titres des secteurs des produits industriels (15,12 %) et de l énergie (12,03 %). Les technologies de l information et les matériaux ont été les secteurs les plus pénalisants. Dans ce contexte, le Fonds Desjardins Croissance de dividendes a eu un impact bénéfique sur le portefeuille en vertu d un rendement de 6,24 %. Les marchés boursiers américains ont mieux fait que ceux du Canada, malgré un climat politique tendu aux États Unis et d autres facteurs laissant entrevoir des prévisions de croissance modestes pour L indice S&P 500 a clôturé le quatrième trimestre en progression de 9,46 %, en dollars canadiens, terminant ainsi 2011 en hausse de plus de 4,4 %. Le secteur financier a été le plus favorable durant les trois derniers mois, suivi de près par les secteurs des produits industriels et de l énergie. Puisque le portefeuille ne comprend pas de fonds d actions américaines, il n a pu profiter de l augmentation de valeur des titres américains. Les places boursières internationales ont aussi été affectées par la situation en Europe, comme le démontre la faible croissance de 5,45 % de l indice MSCI Monde au dernier trimestre de Les bourses européennes ont été malmenées, l indice MSCI Europe ayant enregistré une progression de 3,23 %. En Asie, l économie japonaise a repris un peu de vigueur sous l impulsion des projets de reconstruction à la suite du séisme de mars dernier, alors qu un ralentissement s est produit en Chine. Grâce à un rendement de 5,94 %, le Fonds Desjardins Actions mondiales toute capitalisation a influencé favorablement le portefeuille. Les placements complémentaires ont également contribué à la progression du portefeuille, en raison de leur rendement de 3,11 %. Au cours du trimestre se terminant le 31 décembre 2011, le rendement du portefeuille Croissance maximale a été influencé par l instabilité observée sur les bourses partout dans le monde. Nos gestionnaires estiment cependant que malgré une croissance économique limitée et le maintien de certaines incertitudes, les marchés boursiers devraient progresser à moyen terme.

12 commentaires trimestriels (suite) Croissance maximale Les Fonds Desjardins sont offerts par Desjardins Cabinet de services financiers inc., un courtier en épargne collective appartenant au Mouvement Desjardins. Les Fonds Desjardins ne sont pas garantis, leur valeur fluctue fréquemment et leur rendement passé n est pas indicatif de leur rendement futur. Les taux de rendement indiqués sont les taux de rendement total annuel composé historiques en date du 31 décembre 2011 qui tiennent compte des fluctuations de la valeur des titres et du réinvestissement de tous les montants distribués mais non des commissions d achat et de rachat, des frais de placement, des frais optionnels ou de l impôt sur le revenu payables par le porteur, lesquels auraient réduit le rendement. Un placement dans un organisme de placement collectif peut donner lieu à des frais de courtage, des commissions de suivi, des frais de gestion et d autres frais. Veuillez lire le prospectus simplifié avant d investir.

Résultats des portefeuilles Chorus II au 31 mars 2013

Résultats des portefeuilles Chorus II au 31 mars 2013 Résultats des portefeuilles Chorus II au 31 mars 2013 Revue des marchés Rendement des indices en 2013 Rendement (base 100) 114 110 +12,85 % +9,67 % 106 102 98 Janv. Fevr. Mars +3,34 % +0,69 % TSX S&P 500

Plus en détail

Résultats des Portefeuilles Chorus II au 31 décembre 2013

Résultats des Portefeuilles Chorus II au 31 décembre 2013 Résultats des Portefeuilles Chorus II au 31 décembre 2013 Revue des marchés Rendements des indices année 2013 $145 $135 $125 Évolution de la valeur de 100 $ S&P 500 + 41,27 % MSCI + 26,93 % $115 TSX +

Plus en détail

En matière de placements mondiaux, notre point de vue est unique

En matière de placements mondiaux, notre point de vue est unique En matière de placements mondiaux, notre point de vue est unique NOUS CONNAISSONS LA CULTURE LOCALE, LES GENS, LES ENTREPRISES UN MONDE D OCCASIONS VOUS ATTEND Pourquoi investir à l échelle mondiale? Plus

Plus en détail

F O N D S É Q U I L I B R É C O N S E R V AT E U R

F O N D S É Q U I L I B R É C O N S E R V AT E U R RAPPORT ANNUEL DE LA DIRECTION SUR LE RENDEMENT DU FO N D S É Q U I L I B R É C O N S E R VAT E U R AU 31 DÉCEMBRE 2013 Le présent Rapport annuel de la direction sur le rendement du Fonds équilibré conservateur

Plus en détail

LA CATÉGORIE DE SOCIÉTÉ DESJARDINS

LA CATÉGORIE DE SOCIÉTÉ DESJARDINS LA CATÉGORIE DE SOCIÉTÉ DESJARDINS LAISSEZ VOTRE VIE GUIDER VOS CHOIX, PAS L IMPÔT Parce que la vie vous réserve encore bien des surprises, votre situation personnelle sera appelée à changer au fil du

Plus en détail

En matière de placements mondiaux, notre point de vue est unique

En matière de placements mondiaux, notre point de vue est unique Investissements En matière de placements mondiaux, notre point de vue est unique NOUS CONNAISSONS LA CULTURE LOCALE, LES GENS, LES ENTREPRISES UN MONDE D OCCASIONS VOUS ATTEND Pourquoi investir à l échelle

Plus en détail

RAFFINEZ VOTRE STRATÉGIE DE PLACEMENT, SIMPLIFIEZ VOTRE VIE

RAFFINEZ VOTRE STRATÉGIE DE PLACEMENT, SIMPLIFIEZ VOTRE VIE RAFFINEZ VOTRE STRATÉGIE DE PLACEMENT, SIMPLIFIEZ VOTRE VIE Un seul investissement, tout le raffinement que vous recherchez Vous menez une vie active, riche de projets que vous souhaitez réaliser. Vous

Plus en détail

Présentation au Cercle finance du Québec

Présentation au Cercle finance du Québec PRÉSENTATION ÉCONOMIQUE ET FINANCIÈRE Québec, 19 janvier 1 Présentation au Cercle finance du Québec François Dupuis Vice-président et économiste en chef Mouvement des caisses Desjardins Matières premières

Plus en détail

LE GUIDE DE L INVESTISSEUR

LE GUIDE DE L INVESTISSEUR LE GUIDE DE L INVESTISSEUR Nous avons élaboré un guide des principes de base en investissement. Si vous les comprenez bien et les respectez, vous obtiendrez plus de succès dans vos investissements et par

Plus en détail

Investir à long terme

Investir à long terme BMO Gestion mondiale d actifs Fonds d investissement Investir à long terme Conservez vos placements et réalisez vos objectifs Concentrez-vous sur l ENSEMBLE de la situation Le choix des bons placements

Plus en détail

L énigme des titres à revenu fixe Que faire?

L énigme des titres à revenu fixe Que faire? Que faire? La faiblesse des rendements en revenu étant devenue une réalité dans le marché obligataire depuis un certain temps, de nombreux investisseurs parlent d une «nouvelle norme» qui se révèle à la

Plus en détail

Rapport intermédiaire de la direction sur le rendement des Fonds pour la période terminée le 30 juin 2008

Rapport intermédiaire de la direction sur le rendement des Fonds pour la période terminée le 30 juin 2008 Férique logo _b.eps Fonds Férique logo fax.eps Rapport intermédiaire de la direction sur le rendement des Fonds pour la période terminée le 30 juin 2008 Fonds FÉRIQUE Le présent rapport intermédiaire de

Plus en détail

CapitalValeur Vie universelle

CapitalValeur Vie universelle ASSURANCE VIE CapitalValeur Vie universelle Options d investissement et frais qui s y rattachent Capital Valeur - Options d investissement et frais qui s y rattachent La vie universelle Capital Valeur

Plus en détail

Placements Banque Nationale modernise sa marque et devient Banque Nationale Investissements

Placements Banque Nationale modernise sa marque et devient Banque Nationale Investissements INVESTIR Foire aux questions Contexte et foire aux questions Placements Banque Nationale modernise sa marque et devient Banque Nationale Investissements Mise en contexte Placements Banque Nationale inc.

Plus en détail

Rapport de Russell sur la gestion active

Rapport de Russell sur la gestion active FÉVRIER 2015 La chute des prix du pétrole entraîne la plus importante variation des rendements des gestionnaires depuis 2008 : au Canada 65 % des gestionnaires canadiens à grande capitalisation ont devancé

Plus en détail

La croissance mondiale (Croissance du PIB - Volume, en % ) Perspectives 2011 : la croissance contrainte par les politiques économiques

La croissance mondiale (Croissance du PIB - Volume, en % ) Perspectives 2011 : la croissance contrainte par les politiques économiques Economie et Marchés : Bilan 2010 et Perspectives 2011 Paris, le 27 décembre 2010 ECONOMIE Tendances 2010 : poursuite de la reprise dans les pays développés, signes de surchauffe dans certains pays émergents

Plus en détail

TABLEAU DE BORD DES FNB CANADIENS DE BMO

TABLEAU DE BORD DES FNB CANADIENS DE BMO Sommaire mensuel Tableau de bord des FNB canadiens : Les entrées de fonds ont atteint de nouveaux sommets dans le secteur en 2015 DMalgré une conjoncture de marché difficile en 2015, la demande à l égard

Plus en détail

Rapport intermédiaire de la direction sur le rendement du fonds au 30 juin 2015

Rapport intermédiaire de la direction sur le rendement du fonds au 30 juin 2015 Rapport intermédiaire de la direction sur le rendement du fonds au 30 juin 2015 FONDS DIVIDENDE PLUS CANADIEN LANDRY Le présent rapport intermédiaire de la direction sur le rendement du fonds contient

Plus en détail

Environnement Economique

Environnement Economique (Fond Commun de placement) Rapport semestriel (27 juin 2014-29 décembre 2014) Environnement Economique L année 2014 aura été une nouvelle année économiquement contrastée pendant laquelle les Etats-Unis

Plus en détail

PLACEMENTS MONDIAUX SUN LIFE (CANADA) INC.

PLACEMENTS MONDIAUX SUN LIFE (CANADA) INC. PLACEMENTS MONDIAUX SUN LIFE (CANADA) INC. RAPPORT ANNUEL DE LA DIRECTION SUR LE RENDEMENT DU FONDS pour l exercice clos le 3 décembre 204 Fonds d obligations canadiennes Universel BlackRock Sun Life Le

Plus en détail

Commentaire mensuel sur les marchés

Commentaire mensuel sur les marchés Commentaire mensuel sur les marchés Perturbations, inquiétude et confusion sur les marchés Une gestion méthodique est essentielle pour garder son calme et maintenir le cap L intérêt d une méthode de gestion

Plus en détail

30 SEPTEMBRE 2012 COMMENTAIRE ÉCONOMIQUE ET FINANCIER REVUE DES MARCHÉS FINANCIERS. 3 e trimestre

30 SEPTEMBRE 2012 COMMENTAIRE ÉCONOMIQUE ET FINANCIER REVUE DES MARCHÉS FINANCIERS. 3 e trimestre Les marchés boursiers ont rebondi de façon marquée au cours du troisième trimestre, réagissant aux politiques accommodantes annoncées par les principales banques centrales dans le monde et au progrès dans

Plus en détail

Rapport intermédiaire de la direction sur le rendement du Fonds pour la période terminée le 30 juin 2010

Rapport intermédiaire de la direction sur le rendement du Fonds pour la période terminée le 30 juin 2010 Férique logo _b.eps Fonds Férique logo fax.eps Rapport intermédiaire de la direction sur le rendement du Fonds pour la période terminée le 30 juin 2010 Fonds FÉRIQUE Le présent rapport intermédiaire de

Plus en détail

Gestion de portefeuille Natcan

Gestion de portefeuille Natcan Le Fonds d investissement RÉA II Natcan Inc. www.natcan.com Mars 2012 Gestion de portefeuille Natcan Christian Cyr, CFA Premier vice-président actions de petite capitalisation ccyr@natcan.com Marc Lecavalier,

Plus en détail

LES FONDS D INVESTISSEMENT. La façon la plus accessible de diversifier vos placements

LES FONDS D INVESTISSEMENT. La façon la plus accessible de diversifier vos placements LES FONDS D INVESTISSEMENT La façon la plus accessible de diversifier vos placements Gestion professionnelle, diversification et liquidité De plus en plus de gens prennent conscience de la différence entre

Plus en détail

Rapport de Russell sur la gestion active

Rapport de Russell sur la gestion active AOÛT 2015 Les actions bancaires et aurifères permettent aux gestionnaires de titres à grande capitalisation de surmonter la douleur de ne pas détenir le titre de Valeant: Le contexte pour la gestion active

Plus en détail

Rapport annuel de la direction sur le rendement du Fonds

Rapport annuel de la direction sur le rendement du Fonds Rapport annuel de la direction sur le rendement du Fonds pour l exercice clos le 31 décembre 2015 Fonds canadien à revenu fixe parts de catégorie D, parts de catégorie E, parts de catégorie F, parts de

Plus en détail

RAPPORT INTERMÉDIAIRE DE LA DIRECTION SUR LE RENDEMENT DU FONDS. Analyse du rendement par la direction

RAPPORT INTERMÉDIAIRE DE LA DIRECTION SUR LE RENDEMENT DU FONDS. Analyse du rendement par la direction RAPPORT INTERMÉDIAIRE DE LA DIRECTION SUR LE RENDEMENT DU FONDS Fonds de court terme et de revenu Fonds d'obligations mondiales tactique $ US Banque Nationale Pour la période terminée le 2015 Le présent

Plus en détail

CC&L Core Income and Growth Fund. Rapport de la direction sur le rendement du fonds. Pour l exercice clos le 31 décembre 2014

CC&L Core Income and Growth Fund. Rapport de la direction sur le rendement du fonds. Pour l exercice clos le 31 décembre 2014 CC&L Core Income and Growth Fund Rapport de la direction sur le rendement du fonds Pour l exercice clos le 31 décembre 2014 Le présent rapport annuel de la direction sur le rendement du fonds contient

Plus en détail

Gestion d actifs. privée

Gestion d actifs. privée Gestion d actifs privée Avantages Diversification à divers paliers : Mandats : plus de 30 mandats de placement Gestionnaires : 9 équipes distinctes de gestion de portefeuille Catégories d actif : 8 catégories

Plus en détail

MODIFICATION N O 1 DATÉE DU 30 OCTOBRE 2015 APPORTÉE AU PROSPECTUS SIMPLIFIÉ DATÉ DU 13 AVRIL 2015. (le «prospectus») à l égard des fonds suivants :

MODIFICATION N O 1 DATÉE DU 30 OCTOBRE 2015 APPORTÉE AU PROSPECTUS SIMPLIFIÉ DATÉ DU 13 AVRIL 2015. (le «prospectus») à l égard des fonds suivants : MODIFICATION N O 1 DATÉE DU 30 OCTOBRE 2015 APPORTÉE AU PROSPECTUS SIMPLIFIÉ DATÉ DU 13 AVRIL 2015 (le «prospectus») à l égard des fonds suivants : BMO Fonds mondial diversifié (séries T5, F et Conseiller)

Plus en détail

Rapport semestriel au 30 juin 2015

Rapport semestriel au 30 juin 2015 A nthologie Rapport semestriel au 30 juin 2015 Le fonds 1. L environnement économique et financier 2015 Au premier semestre 2015, l économie mondiale a globalement évolué à des niveaux légèrement inférieurs

Plus en détail

RAPPORT INTERMÉDIAIRE DE LA DIRECTION SUR LE RENDEMENT DU FONDS. Analyse du rendement par la direction

RAPPORT INTERMÉDIAIRE DE LA DIRECTION SUR LE RENDEMENT DU FONDS. Analyse du rendement par la direction RAPPORT INTERMÉDIAIRE DE LA DIRECTION SUR LE RENDEMENT DU FONDS Portefeuille de revenu Pour la période terminée le 30 juin 2015 Le présent rapport intermédiaire de la direction sur le rendement du fonds

Plus en détail

Fonds COTE 100 Grandes Sociétés canadiennes

Fonds COTE 100 Grandes Sociétés canadiennes RAPPORT DE LA DIRECTION SUR LE RENDEMENT DES FONDS P AU 31 DÉCEMBRE 2013 Fonds COTE 100 Grandes Sociétés canadiennes Le présent rapport annuel de la direction sur le rendement du fonds contient les faits

Plus en détail

Un fonds d obligations mondiales «pour tous les temps», capable de tirer son épingle du jeu dans toutes les conditions de marché

Un fonds d obligations mondiales «pour tous les temps», capable de tirer son épingle du jeu dans toutes les conditions de marché un méthode différente pour contrer la volatilité des marchés Fonds à revenu stratégique Manuvie* *Aussi offert : Catégorie de revenu stratégique Manuvie Un fonds d obligations mondiales «pour tous les

Plus en détail

Portefeuilles Symétrie

Portefeuilles Symétrie s Concentrez-vous sur vos priorités du moment Samedi, 14 h 09 Admirer le panorama avec ma famille Votre temps est précieux et, comme la plupart des Canadiens, vous préférez vous concentrer sur vos priorités

Plus en détail

Fonds équilibré MD. Résultats d exploitation. Faits nouveaux. Frais de gestion. Rapport de la direction sur le rendement du Fonds (30 juin 2015)

Fonds équilibré MD. Résultats d exploitation. Faits nouveaux. Frais de gestion. Rapport de la direction sur le rendement du Fonds (30 juin 2015) SÉRIE A ET SÉRIE T Résultats d exploitation Dans le cadre de la méthode de gestion des placements de Gestion financière MD inc., nous sélectionnons et surveillons attentivement chacun des conseillers en

Plus en détail

Perspectives des FNB canadiens en 2014. Janvier 2014

Perspectives des FNB canadiens en 2014. Janvier 2014 Perspectives des FNB canadiens en 2014 Janvier 2014 Monthly Strategy Report October 2011 Perspectives des FNB canadiens de BMO Gestion mondiale d actifs en 2014 2 Encore une année exceptionnelle pour le

Plus en détail

Les comptes d épargne libre d impôt. Une nouvelle façon d épargner

Les comptes d épargne libre d impôt. Une nouvelle façon d épargner Les comptes d épargne libre d impôt Une nouvelle façon d épargner Définition du CELI Un compte où le revenu de placement n est pas imposable Un niveau de cotisation annuelle maximal de 5 000 $ Les montants

Plus en détail

Portefeuilles choix sélect RBC La simplicité d un fonds, la puissance de plusieurs.

Portefeuilles choix sélect RBC La simplicité d un fonds, la puissance de plusieurs. Portefeuilles choix sélect RBC La simplicité d un fonds, la puissance de plusieurs. Les portefeuilles choix sélect RBC se conforment en tout temps à la tolérance au risque et aux objectifs de placement

Plus en détail

L ART DE BIEN FAIRE LES CHOSES SOLUTIONS GÉRÉES GRANITE SUN LIFE GUIDE DE L ÉPARGNANT

L ART DE BIEN FAIRE LES CHOSES SOLUTIONS GÉRÉES GRANITE SUN LIFE GUIDE DE L ÉPARGNANT L ART DE BIEN FAIRE LES CHOSES SOLUTIONS GÉRÉES GRANITE SUN LIFE GUIDE DE L ÉPARGNANT L ART DE BIEN FAIRE LES CHOSES V O U S Ê T E S MAÎTRE D E VOTRE ART (et nous aussi) Chaque personne a au moins un talent

Plus en détail

LE REER COLLECTIF FÉRIQUE OPTEZ POUR UN REER DE GÉNIE

LE REER COLLECTIF FÉRIQUE OPTEZ POUR UN REER DE GÉNIE LE REER COLLECTIF FÉRIQUE OPTEZ POUR UN REER DE GÉNIE BIENVENUE DANS UN RÉGIME DE RETRAITE À NUL AUTRE PAREIL LE REER COLLECTIF FÉRIQUE EN BREF En vertu d une entente avec Gestion FÉRIQUE, votre employeur

Plus en détail

Mes fonds de placement

Mes fonds de placement À partir de la répartition de l'actif correspondant à votre profil d'investisseur, vous pouvez sélectionner soit un fonds multigestion comprenant une répartition de fonds prédéterminée, ou construire votre

Plus en détail

FONDS DE PLACEMENT FMOQ

FONDS DE PLACEMENT FMOQ RAPPORT INTERMÉDIAIRE DE LA DIRECTION SUR LE RENDEMENT DU FONDS DE PLACEMENT FMOQ AU 30 JUIN 2014 Le présent Rapport intermédiaire de la direction sur le rendement du Fonds de placement FMOQ (le «Fonds»)

Plus en détail

La meilleure combinaison des meilleurs fonds

La meilleure combinaison des meilleurs fonds La meilleure combinaison des meilleurs fonds Les Portefeuilles Méritage MD Fonds de tiers à 100 % Plusieurs profils d investisseur Distribution fiscalement avantageuse Diversification optimale Gestionnaires

Plus en détail

PARAMETRE DE MARCHE. Rapport au 30 mars 2012. Paramètres de marché au 30 mars 2012. 1 Marchés Actions

PARAMETRE DE MARCHE. Rapport au 30 mars 2012. Paramètres de marché au 30 mars 2012. 1 Marchés Actions PARAMETRE DE MARCHE Rapport au 30 mars 2012 Paramètres de marché au 30 mars 2012 Le premier trimestre de l année 2012 a été marqué par l apaisement des tensions sur les dettes souveraines et une nette

Plus en détail

Les difficultés économiques actuelles devraient demeurer contenues à moins que les tensions financières s amplifient

Les difficultés économiques actuelles devraient demeurer contenues à moins que les tensions financières s amplifient PRÉSENTATION ÉCONOMIQUE ET FINANCIÈRE Association des économistes québécois de l Outaouais 5 à 7 sur la conjoncture économique 3 avril Les difficultés économiques actuelles devraient demeurer contenues

Plus en détail

DESTINÉE Assurance vie universelle. Sommaire des comptes de placement

DESTINÉE Assurance vie universelle. Sommaire des comptes de placement DESTINÉE Assurance vie universelle Sommaire des comptes de placement Destinée, contrat d assurance vie universelle, procure une protection d assurance permanente en cas de décès, pour votre famille ou

Plus en détail

Les comptes d épargne libre d impôt Un excellent incitatif pour épargner

Les comptes d épargne libre d impôt Un excellent incitatif pour épargner Les comptes d épargne libre d impôt Un excellent incitatif pour épargner Discours du budget 2008 De quoi s agit-il? Un compte où les cotisations sont versées en dollars après impôt et les retraits sont

Plus en détail

Aperçu du Comité de répartition des actifs de Gestion de patrimoine TD

Aperçu du Comité de répartition des actifs de Gestion de patrimoine TD Deuxième trimestre de 2013 Aperçu du Comité de répartition des actifs de Gestion de patrimoine TD Le Comité de répartition des actifs de Gestion de patrimoine reste d avis que nous sommes dans une période

Plus en détail

Rapport semestriel 2015 de la direction sur le rendement du Fonds

Rapport semestriel 2015 de la direction sur le rendement du Fonds (le «Fonds») Période du 13 novembre 2014 (la «période») Gestionnaire : BMO Investissements Inc. (le «gestionnaire» ou «BMOII») Gestionnaire de portefeuille : BMO Gestion d actifs inc., Toronto (Ontario)

Plus en détail

PORTEFEUILLES SÉLECT RBC Des solutions de placement savamment orchestrées

PORTEFEUILLES SÉLECT RBC Des solutions de placement savamment orchestrées PORTEFEUILLES SÉLECT RBC Des solutions de placement savamment orchestrées Grâce aux Portefeuilles sélect RBC, vous pouvez dormir en paix, en sachant que RBC Gestion mondiale d actifs gère vos placements

Plus en détail

Option de souscription en dollars américains

Option de souscription en dollars américains Option de souscription en dollars américains Qu il s agisse de fonds d actions canadiennes, américaines ou étrangères, de fonds de titres à revenu ou de fonds équilibrés, Fonds communs Manuvie est heureuse

Plus en détail

Occasions de dividendes. Solutions de dividendes CI

Occasions de dividendes. Solutions de dividendes CI Occasions de dividendes Solutions de dividendes CI Occasions de dividendes Au cours des cinq dernières années, les rendements des produits de revenu traditionnels ont diminué de façon constante alors que

Plus en détail

Mise en oeuvre d une stratégie de gestion de risques pour les régimes de retraite

Mise en oeuvre d une stratégie de gestion de risques pour les régimes de retraite IMPLEMENTED RISK MANAGEMENT CANADA INC. (GESTION IMPLÉMENTÉE DU RISQUE) Mise en oeuvre d une stratégie de gestion de risques pour les régimes de retraite Nicholas Ricard, M.A écon. 18 et 19 avril 2013

Plus en détail

OPTIMISEZ VOTRE PORTEFEUILLE AVEC UNE APPROCHE INNOVANTE

OPTIMISEZ VOTRE PORTEFEUILLE AVEC UNE APPROCHE INNOVANTE OPTIMISEZ VOTRE PORTEFEUILLE AVEC UNE APPROCHE INNOVANTE VISEZ PLUS HAUT AVEC VOTRE INVESTISSEMENT Votre vie est bien remplie. Votre carrière et votre vie personnelle vous nourrissent d une multitude de

Plus en détail

Le premier trimestre 2015 a été marqué par plusieurs faits saillants importants :

Le premier trimestre 2015 a été marqué par plusieurs faits saillants importants : Groupe Ouellet Bolduc CONSEILLERS EN PLACEMENT LE RAPPORTEUR LE RAPPORTEUR PREMIER TRIMESTRE DE 2015 Le premier trimestre 2015 a été marqué par plusieurs faits saillants importants : Des variations rapides

Plus en détail

Marché Obligataire des Pays Émergents

Marché Obligataire des Pays Émergents Colloque sur la retraite et les placements au Québec Marché Obligataire des Pays Émergents 20 NOVEMBRE 2014 JEAN CHARBONNEAU, MBA VICE-PRÉSIDENT PRINCIPAL ET GESTIONNAIRE DE PORTEFEUILLE PLACEMENTS AGF

Plus en détail

CHAPITRE I : ENVIRONNEMENT INTERNATIONAL

CHAPITRE I : ENVIRONNEMENT INTERNATIONAL CHAPITRE I : ENVIRONNEMENT INTERNATIONAL L activité économique mondiale en 2013 s est caractérisée par une reprise progressive dans les pays avancés, bien qu à des degrés variables selon les pays. Dans

Plus en détail

Pioneer Investments, 27 février 2003

Pioneer Investments, 27 février 2003 Pioneer Investments, 27 février 2003 1995-2002 Heurs et malheurs des épargnants européens par André Babeau Président du Comité d orientation Conseiller Scientifique au BIPE 1 Le choc de l année 2000 la

Plus en détail

La Financière Sun Life annonce ses résultats du quatrième trimestre de 2009 et de l exercice 2009

La Financière Sun Life annonce ses résultats du quatrième trimestre de 2009 et de l exercice 2009 La Financière Sun Life annonce ses résultats du quatrième trimestre de 2009 et de l exercice 2009 Note à l intention des rédacteurs : Tous les montants sont en dollars canadiens, sauf indication contraire.

Plus en détail

MODIFICATION N 3 AU PROSPECTUS SIMPLIFIÉ DATÉ DU 30 MARS 2015

MODIFICATION N 3 AU PROSPECTUS SIMPLIFIÉ DATÉ DU 30 MARS 2015 DATÉE DU 10 SEPTEMBRE 2015 MODIFICATION N 3 AU PROSPECTUS SIMPLIFIÉ DATÉ DU 30 MARS 2015 TEL QUE PRÉCÉDEMMENT MODIFIÉ PAR LA MODIFICATION N 1 DATÉE DU 10 AVRIL 2015 ET PAR LA MODIFICATION N 2 DATÉE DU

Plus en détail

Liberté LA VIE COMME VOUS LA VOULEZ

Liberté LA VIE COMME VOUS LA VOULEZ Liberté LA VIE COMME VOUS LA VOULEZ LA LIBERTÉ DE FAIRE CE QUE VOUS VOULEZ Quand on est maître de son temps, la vie est riche de possibilités et on peut mener sa vie comme on le veut en toute liberté Le

Plus en détail

Portefeuille Fidelity Croissance

Portefeuille Fidelity Croissance Portefeuille Fidelity Croissance Rapport annuel de la direction sur le rendement du Fonds 30 juin 2015 Mise en garde à l égard des énoncés prospectifs Certaines parties de ce rapport, y compris, mais sans

Plus en détail

RAPPOR T TRIMESTRIEL. 31 mars, 2003 FONDS DE PLACEMENT IMMOBILIER COMINAR

RAPPOR T TRIMESTRIEL. 31 mars, 2003 FONDS DE PLACEMENT IMMOBILIER COMINAR RAPPOR T TRIMESTRIEL 31 mars, 2003 FONDS DE PLACEMENT 1 Message aux porteurs de parts Au nom des fiduciaires et de tous les employés de Cominar, il me fait plaisir de vous présenter les résultats des trois

Plus en détail

5 raisons d investir dans des fonds d actions américaines

5 raisons d investir dans des fonds d actions américaines 5 raisons d investir dans des fonds d actions américaines Avec toute la volatilité qui règne sur les marchés ces derniers temps, nombreux sont les investisseurs qui cherchent à diversifier leur portefeuille.

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL DE LA DIRECTION SUR LES RENDEMENTS DU FONDS MONÉTAIRE FMOQ AU 31 DÉCEMBRE 2008

RAPPORT ANNUEL DE LA DIRECTION SUR LES RENDEMENTS DU FONDS MONÉTAIRE FMOQ AU 31 DÉCEMBRE 2008 RAPPORT ANNUEL DE LA DIRECTION SUR LES RENDEMENTS DU FONDS MONÉTAIRE FMOQ AU 31 DÉCEMBRE 2008 Le présent Rapport annuel de la direction contient les faits saillants financiers, mais non les États financiers

Plus en détail

Rapport intermédiaire de la direction sur le rendement du fonds

Rapport intermédiaire de la direction sur le rendement du fonds Portefeuille équilibré sous gestion CIBC Rapport intermédiaire de la direction sur le rendement du fonds pour la période close le 30 juin 2015 Tous les chiffres sont en dollars canadiens, sauf indication

Plus en détail

Développements. Internationaux

Développements. Internationaux Développements Internationaux Pétrole et matières premières Le cours de l or noir a baissé à nouveau Au quatrième trimestre 2015, le cours du Brent a fluctué autour de 45 $ par baril en moyenne. L offre

Plus en détail

Mes fonds de placement

Mes fonds de placement Pour vous aider à sélectionner les placements qui vous conviennent, nous vous proposons les deux méthodes suivantes : 1. Choisir un parcours cycle de vie C'est la méthode la plus simple. Il suffit de sélectionner

Plus en détail

D ici 2019, le rendement annuel moyen composé, y compris les dividendes, se situerait approximativement entre 6 et 14 %.

D ici 2019, le rendement annuel moyen composé, y compris les dividendes, se situerait approximativement entre 6 et 14 %. LE RAPPORTEUR PERSPECTIVES 2015 Le jeu des prévisions est inévitable et toujours très captivant. Toutefois, avec les années, nous avons appris à les mettre en perspective, particulièrement les prévisions

Plus en détail

Portefeuilles Jov Prospérité en multigestion FORT TOUT SEUL, PUISSANTS ENSEMBLE

Portefeuilles Jov Prospérité en multigestion FORT TOUT SEUL, PUISSANTS ENSEMBLE Portefeuilles Jov Prospérité en FORT TOUT SEUL, PUISSANTS ENSEMBLE Portefeuilles Jov Prospérité en FORT TOUT SEUL, PUISSANTS ENSEMBLE Depuis des années, l'accès à l'élite mondiale des gestionnaires a été

Plus en détail

COMMUNIQUÉ. 1080, chemin Saint-Louis, Sillery, C. P. 1907, succursale Terminus, Québec (Québec) G1K 7M3 www.inalco.com

COMMUNIQUÉ. 1080, chemin Saint-Louis, Sillery, C. P. 1907, succursale Terminus, Québec (Québec) G1K 7M3 www.inalco.com COMMUNIQUÉ L INDUSTRIELLE ALLIANCE TERMINE L ANNÉE 2002 EN FORCE : AUGMENTATION DU REVENU DE PRIMES DE 20 % ET RENDEMENT ANNUALISÉ SUR LES CAPITAUX PROPRES DE 14,5 % POUR LE QUATRIÈME TRIMESTRE Québec,

Plus en détail

FONDS CIBLÉ CANADIEN PORTLAND Rapport intermédiaire de la direction sur le rendement des fonds 31 MARS 2014. conseils en placements

FONDS CIBLÉ CANADIEN PORTLAND Rapport intermédiaire de la direction sur le rendement des fonds 31 MARS 2014. conseils en placements conseils en placements conseils en placements Rapport intermédiaire de la direction sur le rendement des fonds 31 MARS 2014 ÉQUIPE DE GESTION DU PORTEFEUILLE James Cole Vice-président principal et gestionnaire

Plus en détail

Rapport annuel de la direction sur le rendement du Fonds

Rapport annuel de la direction sur le rendement du Fonds Rapport annuel de la direction sur le rendement du Fonds pour l exercice clos le 31 décembre 2015 Fonds d obligations à rendement réel parts de catégorie D, parts de catégorie E, parts de catégorie F,

Plus en détail

Rapport trimestriel 31 mars 2002 FONDS DE PLACEMENT IMMOBILIER COMINAR

Rapport trimestriel 31 mars 2002 FONDS DE PLACEMENT IMMOBILIER COMINAR Rapport trimestriel 31 mars 2002 FONDS DE PLACEMENT Message aux détenteurs de parts Au nom des fiduciaires et de tous les employés de Cominar, il me fait plaisir de vous présenter les résultats du premier

Plus en détail

FIRST ASSET DEX ALL CANADA BOND BARBELL INDEX ETF. Rapport annuel de la direction sur le rendement du Fonds pour l exercice clos le 31 décembre 2013

FIRST ASSET DEX ALL CANADA BOND BARBELL INDEX ETF. Rapport annuel de la direction sur le rendement du Fonds pour l exercice clos le 31 décembre 2013 FIRST ASSET DEX ALL CANADA BOND BARBELL INDEX ETF Rapport annuel de la direction sur le rendement du Fonds pour l exercice clos le 31 décembre 2013 Fonds : First Asset DEX All Canada Bond Barbell Index

Plus en détail

Fonds de titres à revenu fixe Profil MC

Fonds de titres à revenu fixe Profil MC Rapport intermédiaire de la direction sur le rendement du Fonds POUR LE SEMESTRE CLOS LE 30 SEPTEMBRE 015 AVERTISSEMENT CONCERNANT LES DÉCLARATIONS PROSPECTIVES Il est possible que le présent rapport renferme

Plus en détail

Variation des actifs détenus par les banques centrales par rapport au PIB de leurs pays respectifs

Variation des actifs détenus par les banques centrales par rapport au PIB de leurs pays respectifs Graphique 1 Certaines banques centrales se sont engagées à procéder à un nouvel assouplissement monétaire substantiel en recourant à des mesures non traditionnelles Variation des actifs détenus par les

Plus en détail

L OFFICE D INVESTISSEMENT DU RÉGIME DE PENSIONS DU CANADA

L OFFICE D INVESTISSEMENT DU RÉGIME DE PENSIONS DU CANADA États financiers trimestriels de L OFFICE D INVESTISSEMENT DU RÉGIME DE PENSIONS DU CANADA Trimestre terminé le L'OFFICE D'INVESTISSEMENT DU RÉGIME DE PENSIONS DU CANADA Bilan (en milliers de dollars)

Plus en détail

Rapport annuel de la direction sur le rendement du Fonds

Rapport annuel de la direction sur le rendement du Fonds Rapport annuel de la direction sur le rendement du Fonds pour l exercice clos le 31 décembre 2015 Fonds d obligations non fédérales garanties à long terme parts de catégorie O Gérant : SOCIÉTÉ DE PLACEMENTS

Plus en détail

Études. Les résultats des établissements de crédit en 2000 et au premier semestre 2001

Études. Les résultats des établissements de crédit en 2000 et au premier semestre 2001 Les résultats des établissements de crédit en 2000 et au premier semestre 2001 La rentabilité des établissements de crédit français a continué de progresser en 2000 et, malgré un infléchissement, s est

Plus en détail

Catégorie de société Macro de répartition d actifs canadiens NordOuest NEI

Catégorie de société Macro de répartition d actifs canadiens NordOuest NEI Rapport annuel de la direction sur le rendement au 30 2015 Le présent rapport annuel de la direction sur le rendement du Fonds contient les faits saillants financiers, mais non les états financiers annuels

Plus en détail

La grande déception. Krishen Rangasamy, économiste. Novembre 2010

La grande déception. Krishen Rangasamy, économiste. Novembre 2010 La grande déception Krishen Rangasamy, économiste Novembre 21 La grande déception 6 Croissance annuelle mondiale du PIB réel 5 5 % +4,4 % +3,9 % 4 +3,6 % 3 2 4 ans avant la récession 21 211 212 Prévision

Plus en détail

Rapport annuel de la direction sur le rendement du Fonds

Rapport annuel de la direction sur le rendement du Fonds Rapport annuel de la direction sur le rendement du Fonds pour l exercice clos le 31 décembre 2014 Fonds prudent de revenu mensuel parts de catégorie O, parts de catégorie I, parts de catégorie P, parts

Plus en détail

INTACT CORPORATION FINANCIÈRE ANNONCE SES RÉSULTATS DU DEUXIÈME TRIMESTRE DE 2010

INTACT CORPORATION FINANCIÈRE ANNONCE SES RÉSULTATS DU DEUXIÈME TRIMESTRE DE 2010 Communiqué de presse TORONTO, le 5 août 2010 INTACT CORPORATION FINANCIÈRE ANNONCE SES RÉSULTATS DU DEUXIÈME TRIMESTRE DE 2010 Bénéfice net d exploitation par action en hausse de 34 % en raison de l amélioration

Plus en détail

Les rendez-vous économiques et financiers

Les rendez-vous économiques et financiers Les rendez-vous économiques et financiers Les banques centrales au pilotage de l économie?... ou l Art du «Policy-mix» Novembre 2014 Prévisions 2014 & 2015 d Amundi 2014 2015 0,8% 1,3% 7,4% 7,1% Une Croissance

Plus en détail

Fonds d investissement Tangerine

Fonds d investissement Tangerine Fonds d investissement Tangerine Prospectus simplifié Portefeuille Tangerine revenu équilibré Portefeuille Tangerine équilibré Portefeuille Tangerine croissance équilibrée Portefeuille Tangerine croissance

Plus en détail

Un hiver plus favorable aux emprunteurs qu à l activité économique

Un hiver plus favorable aux emprunteurs qu à l activité économique 18 mars 1 Un hiver plus favorable aux emprunteurs qu à l activité économique Faits saillants Les conditions météorologiques difficiles affectent les statistiques économiques nord-américaines. L environnement

Plus en détail

Rapport annuel de la direction sur le rendement du Fonds

Rapport annuel de la direction sur le rendement du Fonds BMO NESBITT BURNS Rapport annuel de la direction sur le (le «Fonds») 31 DÉCEMBRE 2011 Gestionnaire de portefeuille : BMO Gestion d actifs Inc., Toronto (Ontario) Le présent rapport annuel de contient des

Plus en détail

Êtes-vous prêt à vivre votre retraite autrement?

Êtes-vous prêt à vivre votre retraite autrement? Êtes-vous prêt à vivre votre retraite autrement? Portefeuilles de retraite TD La nouvelle réalité de la retraite Le paysage de la retraite a changé, et les marchés aussi. Êtes-vous préparé? Si vous êtes

Plus en détail

La situation économique et financière de Taiwan en 2015

La situation économique et financière de Taiwan en 2015 La situation économique et financière de Taiwan en 215 Résumé L économie taiwanaise a progressé de 3,74% en 214, plus forte croissance des économies avancées en Asie. Le commerce extérieur, la consommation

Plus en détail

Perspectives économiques 2013-2014

Perspectives économiques 2013-2014 Carlos Leitao Économiste en chef Courriel : LeitaoC@vmbl.ca Twitter : @vmbleconomie Perspectives économiques 2013-2014 L amélioration de l économie atténuée par l incertitude politique Prix du pétrole:

Plus en détail

COMPTE DU RÉGIME DE PENSION DE LA GENDARMERIE ROYALE DU CANADA. Comptables agréés Toronto (Ontario) Le 29 avril 2005

COMPTE DU RÉGIME DE PENSION DE LA GENDARMERIE ROYALE DU CANADA. Comptables agréés Toronto (Ontario) Le 29 avril 2005 Rapport des vérificateurs Au conseil d administration de l Office d investissement des régimes de pensions du secteur public Compte du régime de pension de la Gendarmerie royale du Canada Nous avons vérifié

Plus en détail

COMMUNIQUÉ. 1080, Grande Allée Ouest, C. P. 1907, succursale Terminus, Québec (Québec) G1K 7M3 www.inalco.com

COMMUNIQUÉ. 1080, Grande Allée Ouest, C. P. 1907, succursale Terminus, Québec (Québec) G1K 7M3 www.inalco.com COMMUNIQUÉ L INDUSTRIELLE ALLIANCE ANNONCE UN BÉNÉFICE NET RECORD AU QUATRIÈME TRIMESTRE ET DES PRIMES ET DÉPÔTS EN HAUSSE DE 19 % La société conclut l acquisition de Clarington Québec, le 8 février 2006

Plus en détail

GROUPE D OPC AGF. FONDS ÉQUILIBRÉS ET DE RÉPARTITION DE L ACTIF Fonds canadiens 1, 2, 3, 5, 7, 8. FONDS D ACTIONS Fonds canadiens *1, 3, 5, 7, 8

GROUPE D OPC AGF. FONDS ÉQUILIBRÉS ET DE RÉPARTITION DE L ACTIF Fonds canadiens 1, 2, 3, 5, 7, 8. FONDS D ACTIONS Fonds canadiens *1, 3, 5, 7, 8 GROUPE D OPC AGF offrant des titres de la série OPC, de série D, de série F, de série J, de série O, de série Q, de série T, de série V, de série W et de la série Classique (selon les indications) Notice

Plus en détail

Direction des Etudes et des Prévisions Financières N 04/08- avril 2008 DENI/SCI. Tableau de bord. ( variations en % sauf indication contraire)

Direction des Etudes et des Prévisions Financières N 04/08- avril 2008 DENI/SCI. Tableau de bord. ( variations en % sauf indication contraire) Royaume du Maroc N 04/08- avril 2008 DENI/SCI Synthèse En matière de politique monétaire, la Fed, a baissé son taux directeur de 75 pb pour le ramener à 2,25%, lors de sa réunion du 18 mars 2008, dans

Plus en détail

FONDS DE REVENU FIXE (PORTICO) (Sera renommé Fonds d obligations de base Plus (Portico)) FONDS DE REVENU CANADIEN

FONDS DE REVENU FIXE (PORTICO) (Sera renommé Fonds d obligations de base Plus (Portico)) FONDS DE REVENU CANADIEN Rapport annuel de la direction sur le rendement du Fonds Pour l exercice clos le Le présent rapport annuel de la direction sur le rendement du Fonds renferme des faits saillants financiers, mais ne contient

Plus en détail

rapport ANNUEL LE RENDEMENT DU FONDS

rapport ANNUEL LE RENDEMENT DU FONDS Le présent Rapport annuel de la direction sur le rendement du Fonds contient les faits saillants financiers, mais non les États financiers annuels audités du fonds d investissement. Vous pouvez obtenir

Plus en détail

ASSURANCE VIE. CapitalValeur INFO. Revue des comptes indiciels SÉRIE V. Volume 1 / Numéro 1 / Troisième trimestre

ASSURANCE VIE. CapitalValeur INFO. Revue des comptes indiciels SÉRIE V. Volume 1 / Numéro 1 / Troisième trimestre ASSURANCE VIE CapitalValeur INFO Revue des comptes indiciels SÉRIE V Volume / Numéro / Troisième trimestre 3 septembre 25 CapitalValeur INFO ASSURANCE VIE Table des matières Revenu Obligations... 3 Actions

Plus en détail