SECURIDAY 2012 Pro Edition

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "SECURIDAY 2012 Pro Edition"

Transcription

1 SECURINETS CLUB DE LA SECURITE INFORMATIQUE INSAT SECURIDAY 2012 Pro Edition Atelier audit de base de données Chef Atelier : Bilel BARHOUMI (GL 3) Ahmed BEN REHAYEM (RT 3) Maha ROMDHANI (RT 3) Oussema KHLIFI (RT 3) Said IBRAHIM (GL 3) 28/04/2012

2 Table des matières I. Présentation de l atelier : But : Quelques notions :... 4 i. Base de données :... 4 ii. SGBD :... 4 iii. Audit : Les différents niveaux de l'audit de base de données :... 5 i. Audit de structure :... 5 ii. Audit de qualité des données :... 5 iii. Audit de configuration et de performances :... 5 iv. Audit des requêtes clientes :... 6 v. Audit d'infrastructure réseau :... 6 II. Présentation des outils utilisés :... 6 SGBDs :... 6 Outils d investigation :... 6 III. Topologie du réseau :... 7 IV. Configuration des outils : Microsoft Sql Server :... 7 i. Création des instances d objets de SQL Server :... 8 ii. Création des objets de spécification d audit serveur iii. Création des objets de spécification d audit de bases de données : iv. Visualisation des enregistrements d audit : Oracle 11g : i. Logminer : Explorer les fichiers Redo Logs et Archive Logs : ii. Le Flash-Back : MySql 5.5 : i. Préparation du serveur ii. Activation du log à la volée iii. Désactivation des logs iv. Visualisation du fichier log :

3 V. Un scénario de test : VI. Conclusion: Changer le mot de passe par défaut Refuser les connexions distantes Supprimer les comptes inutiles Supprimer la base de données d exemple Activer les logs et les externaliser Exécuter le service avec un compte de service Restreindre les privilèges des utilisateurs Chiffrer les données stockées Appliquer les patchs de l éditeur

4 I. Présentation de l atelier : 1. But : Notre atelier consiste à analyser l'existant d'une base de données (ou d'un ensemble cohérent de bases de données) plus ou moins profondément afin d'en diagnostiquer l'état et de préconiser des améliorations, essentiellement sur le plan de la conformité et des performances. 2. Quelques notions : i. Base de données : Une base de est une entité dans laquelle il est possible de stocker des données de façon structurée et avec le moins de redondance possible. Ces données doivent pouvoir être utilisées par des programmes, par des utilisateurs différents. ii. SGBD : Un système de gestion de base de données (SGBD) est un ensemble de logiciels qui manipulent le contenu des bases de données. Il sert à effectuer les opérations ordinaires telles que rechercher, ajouter ou supprimer des enregistrements, manipuler les index, créer ou copier des bases de données. Les SGBD sont équipés de mécanismes qui effectuent des vérifications à l'insu de l'utilisateur, en vue d'assurer la réussite des transactions, éviter des problèmes dus à la concurrence et assurer la sécurité des données. 4

5 Les principaux systèmes de gestion de base de données sur le marché : IBM DB2, Oracle Database, MySQL, PostgreSQL et Microsoft SQL Server iii. Audit : L'audit, exercé par un auditeur, est un processus systématique, indépendant et documenté permettant de recueillir des informations objectives pour déterminer dans quelle mesure les éléments du système cible satisfont aux exigences des référentiels du domaine concerné. 3. Les différents niveaux de l'audit de base de données : i. Audit de structure : Il s'agit de montrer si la structure de la base est en adéquation avec les exigences fonctionnelles et particulièrement adaptée à l'usage qui en est fait (requêtes). On vérifiera en particulier que le modèle de données a été respectueux des règles de l'art : modélisation relationnelle (MCD, MLD), respect des formes normales, contraintes de domaine, schéma externe... et correspond à la nécessité de service. ii. Audit de qualité des données : Il s'agit de vérifier que la base n'est pas polluée par de nombreuses données inutiles ou erronées. En particulier on vérifiera l'existence de contraintes telles que : contraintes de domaine, intégrité référentielles, unicité, validation, format (notamment les formats normalisés de données)... iii. Audit de configuration et de performances : Il s'agit de vérifier si la configuration du serveur logique (SGBDR) et du serveur physique (hardware) est conforme aux exigences du service des données : en particulier RAM, disques, processeurs, paramétrages à tous niveau. 5

6 Cela nécessite de tracer l'activité du serveur sur divers plans techniques puis d'analyser les données recueillies à l'aide de différentes techniques et moyens qui peuvent faire l'objet de plusieurs passes successives pour affinement. iv. Audit des requêtes clientes : Il s'agit de vérifier : - le style de développement adopté (requêtes adhoc, emploi de procédures stockées, mapping relationnel objet...), - la qualité de l'écriture des requêtes et l'indexation des tables. On procède à l'aide de différentes techniques en fonction de la façon dont est écrit le programme applicatif, techniques qui peuvent être combinées (analyse d'échantillon, traçage de l'activité du moteur SQL, revue de code...). v. Audit d'infrastructure réseau : Il s'agit de vérifier ce qui se passe entre les serveurs SQL et les "clients". Ces clients pouvant être d'autres serveurs (Web, objet...) ou des clients applicatifs finaux. Il faut mesurer les temps de réponse effectifs (trames) et ressentis (utilisateur). II. Présentation des outils utilisés : SGBDs : Pour la réalisation de cet atelier, on a choisi quelques SGBQ qui sont très utilisés dans les entreprises : Oracle 11g : Oracle est un système de gestion de base de données relationnelle produite par Oracle Corporation, c est un des SGBD les plus rapide et performant disponible sur le marché. Microsoft SQL Server 2008 R2: SQL Server est un SGBD relationnel produit par Microsoft, c est un des concurrents direct d oracle. MySQL 5.5: MySQL est un SGBD relationnel open source très populaire, il est largement utilisé dans les sites web vu sa licence flexible et son faible cout. Outils d investigation : SQLMap : c est un outil permettant d effectuer des requêtes SQL de manières automatisées dans le but de trouver et d exploiter une mauvaise configuration sur un serveur Web. Tamper Data : est une extension (add-on) Firefox qui vous donne le pouvoir de visionner, enregistrer et même de modifier les requêtes HTTP sortantes. 6

7 III. Topologie du réseau : Pour la configuration des SGBDs on va travailler sur la même machine contenant le SGBD. Pour la partie injection Sql on utilise notre ordinateur qui doit être connecté au serveur web contenant le web : soit via internet soit réseau locale. IV. Configuration des outils : Cette partie concerne tous ce qui est configuration de chaque outil. Elle doit comporter toutes les commandes que vous avez utilisés (en expliquant bien sûr à quoi elles servent) et éventuellement des imprimes écran qui montrent les résultats obtenus. 1. Microsoft Sql Server : SQL Server 2008 propose une nouvelle fonctionnalité d'audit unifiée qui permet de mettre en place facilement ces audits ce qui permet à un administrateur de bases de données de se concentrer uniquement sur le véritable enjeu : trouver les audits qui seront en adéquation avec les besoins de l'entreprise. Nous utiliserons le langage TSQL pour créer nos objets d'audits. Il est cependant possible d'arriver au même résultat avec la console graphique de gestion des bases de données SQL Server Management Studio. 7

8 i. Création des instances d objets de SQL Server : Commençons par créer 3 instances d audit : Comme résultat, les 3 instances sont créées : 8

9 Après avoir créé et activé les objets d'audit SQL Server pour les 3 cibles concernées, il faut ensuite effectuer un paramétrage supplémentaire pour que SQL Server soit autorisé à écrire dans le journal de sécurité Windows. Pour cela nous utiliserons la console de gestion des stratégies locales du serveur. Autoriser le compte de service SQL Server à générer des audits de sécurité : Panneau de configuration > Système et sécurité > Outils d administration > Attribut de des droits utilisateurs > Générer des audits de sécurité. Ajouter le compte de service du serveur SQL : Dans notre cas nous ajouterons le compte LOCAL SYSTEM 9

10 Activer les audits d'accès sur les objets : Console de gestion des stratégies locales > Stratégie d'audit > Auditer l'accès aux objets. Activer les audits pour les 2 types d'accès : Réussite et Echec ii. Création des objets de spécification d audit serveur Il faut maintenant créer deux objets de spécification d'audit au niveau de l'instance SQL Server : Un objet de spécification d'audit sera à l'écoute des événements ou actions concernant les changements sur les comptes de connexion. Un deuxième objet de spécification d'audit sera, quant à lui, destiné aux changements d'état intervenant sur le serveur. 10

11 On peut vérifier la création des deux spécifications d audit créées comme indiqué dans la figure ci-dessous : Ajouter à l'objet de spécification d'audit serveur nommé audit_modif_users_login le groupe d'événement SERVER_PRINCIPAL_CHANGE_GROUP qui permet de surveiller, entre autres, les événements de création, de suppression et de modification de compte de connexion. Il faudra, au préalable, le désactiver pour pouvoir le modifier. 11

12 iii. Création des objets de spécification d audit de bases de données : iv. Visualisation des enregistrements d audit : Audit de sécurité des comptes de connexion : On va simuler quelque action sur les comptes de connexion pour pouvoir après les récupérer dans les fichiers journaux : Création des comptes de connexion : 12

13 Modification de mot de passe des comptes : Ajout de compte de connexion test1 au role fixe de serveur sysadmin Regarder dans le journal de sécurité de Windows : 13

14 Voici un exemple de ce que l'on trouve dans le journal après avoir exécuté les scripts TSQL ci-dessus : Audit de changement d état du serveur SQL : Initions maintenant un changement dans les options de configuration du serveur. Nous autorisons la procédure xp_cmdshell. 14

15 Redémarrer le serveur de bases de données en utilisant l invite de commande : Audit des accès à la table dbo.users : Tout d abord, on commence par faire des requetes SQL : Select, Update, Insert, Delete Pour consulter les journaux d audit de la base de données : 15

16 Le résultat est le suivant : On voie que SQL Server 2008 possède un outil d'audit extrêmement puissant. Cette nouvelle fonctionnalité permet de répondre parfaitement aux aspects sécurité, performance et gestion. 2. Oracle 11g : i. Logminer : Explorer les fichiers Redo Logs et Archive Logs : Logminer permet de scruter les fichiers REDOLOG (en ligne ou archivés) et dévoiler les transactions s'y trouvant. Les transactions sont trouvées sur la base des requêtes SQL. La vue V$LOGMNR_CONTENTS fournit les instructions SQL que ORACLE a exécuté ainsi que les ordres SQL nécessaires pour revenir en arrière (UNDO). Cette vue doit être peuplée avec le contenu des fichiers REDOLOG. Grâce à l outil logminer on peut : Repérer l heure exacte d exécution d une commande Identifier les commandes passées Générer un script permettant de passer l inverse des commandes sans passer par une restauration incomplète 16

17 Répertorier l ensemble des instructions passées dans une même transaction Calculer des statistiques d accès aux objets Trouver l origine de la génération d un gros volume de redo logs La lecture du fichier REDOLOG : Etape N 1 : Connexion en user SYS : en utilisant l invite de commande Sqlplus d Oracle (menu démarrer > tous les programmes > Oracle Data Base > Outil d administration) On exécute le DBMS_LOGMNR avec le path des fichiers redolog à analyser : SQL> EXECUTE DBMS_LOGMNR.ADD_LOGFILE(logfilename => C:\oraclexe\app\oracle\fast_recovery_area\XE\ONLINELOG\O1_MF_1_7OT7NDO0_.LOG,o ptions => DBMS_LOGMNR.new); SQL> EXECUTE DBMS_LOGMNR.ADD_LOGFILE(logfilename => ' C:\oraclexe\app\oracle\fast_recovery_area\XE\ONLINELOG\O1_MF_2_7OT7NHON_.LOG,op tions => DBMS_LOGMNR.new); 17

18 Vous pouvez voir les dates/heures des switch logfile et les SCN par cette requête : SQL> SELECT FILENAME, LOW_TIME, HIGH_TIME, LOW_SCN, NEXT_SCN FROM V$LOGMNR_LOGS; Etape N 2 : On démarre LOGMINER. A partir de cet instant une vue V_$LOGMNR_CONTENTS sera disponible et alimentée. SQl> EXECUTE DBMS_LOGMNR.START_LOGMNR(options=> DBMS_LOGMNR.DICT_FROM_ONLINE_CATALOG + DBMS_LOGMNR.NO_ROWID_IN_STMT + DBMS_LOGMNR.NO_SQL_DELIMITER); Etape N 3 : On interroge la vue V_$LOGMNR_CONTENTS ou la table V$LOGMNR_CONTENTS. 18

19 SQL> SELECT USERNAME AS USR, SEG_OWNER AS OWNER, Table_name, Operation, SQL_REDO, SQL_UNDO FROM V$LOGMNR_CONTENTS; Etape N 4 : On ferme LOGMINER. La vue V_$LOGMNR_CONTENTS est purgée. SQL> EXECUTE DBMS_LOGMNR.END_LOGMNR(); On ré exécute l étape 1 à 4 pour analyser un autre redolog. ii. Le Flash-Back : Le flashback permet de récupérer un ensemble de données ou d objets dans le passé puis de les réinjecter dans la base de données. La technologie d Oracle 10g ou 11g, offre la capacité d interroger des versions anciennes de schéma d objets ou de données. Le «flashback» a été créé pour réparer facilement les données corrompues d une table par un batch, en réinjectant dans la base de données les données récupérées avant le passage du batch grâce au flashback. Le flashback permet un retour arrière dans la base de données afin de sélectionner des objets ou parties d objets pour les réinjecter dans la version actuelle de la base de données. 19

20 La technologie flashback permet d assurer vite et facilement une réparation à tous les niveaux : Flashback database : vous laisse rapidement ramener votre base à un point dans le temps en réparant toutes les modifications apportées depuis cet instant. Flashback table : vous permet de retrouver rapidement une table et son contenu à un moment dans le passé. Flashback Query : vous laisse voir les modifications apportées par une transaction à une ou plusieurs données, accompagnées de ses métadonnées. SIMULATION : Instructions étape par étape sur la configuration de base de données flash-back dans base de données Oracle 11gR2 est donnée ci-dessous: 1> La base de données doit être en mode ARCHIVELOG. Si ce n'est pas configurer le mode ARCHIVELOG SQL> select log_mode from v$database; 2> Définissez les paramètres d'initialisation SQL> alter system set db_recovery_file_dest_size=3g; SQL> show parameter db_recovery_file_dest SQL> alter system set db_flashback_retention_target=120; 20

21 3> Effectuez un arrêt de la base de données SQL> shutdown immediate; 4> Démarrage de l'instance de base de données oracle et l'amener à monter Etat SQL> startup mount; 5> Activer la journalisation flashback. À ce stade, la base de données flash-back est activé. SQL> alter database flashback on; SQL> select * from v$bgprocess where name='rvwr'; 6> Ouvrez la base de données SQL> alter database open ; 21

22 3. MySql 5.5 : MySQL a plusieurs fichiers de log qui peuvent vous aider à savoir ce qui se passe à l'intérieur de mysqld: Fichier Le log d'erreurs Le log ISAM Le log de requêtes Le log de mises à jour Le log binaire Le log des requêtes lentes Description Problèmes rencontrés lors du démarrage, de l'exécution ou de l'arrêt de mysqld. Garde une trace des changements liés au tables ISAM. Utilisé uniquement pour déboguer le code ISAM. Connexions établies et requêtes exécutées. Désapprouvé : Enregistre toutes les commandes qui changent les données. Enregistre toutes les commandes qui changent quelque chose. Utilisé pour la réplication. Enregistre toutes les requêtes qui ont pris plus de long_query_time à s'exécuter ou celles qui n'ont pas utilisé d'index. i. Préparation du serveur Il va quand même falloir redémarrer le service au moins une fois pour activer un paramètre par défaut : l'emplacement du fichier de log. Pour ce faire, il suffit d'éditer le fichier my.ini (ou my.cnf sous Linux) et d'ajouter/modifier la directive suivante : general_log_file = c:/mysql/logs/query.log Il faut donc logiquement redémarrer le service pour prendre en compte ce paramètre. ii. Activation du log à la volée Dans une invite de commande MySQL ou tout autre outil capable d'exécuter des requêtes mysql avec un utilisateur ayant des droits d'admin, il faut lancer la commande suivante : SET GLOBAL general_log = 'ON'; Les logs sont activés et ajoutés au fichier défini ci-dessus. iii. Désactivation des logs Il suffit de repasser le paramètre à OFF : SET GLOBAL general_log = 'OFF'; Le fichier de log est alors déverrouillé par MySQL et nous pouvons le manipuler comme nous le souhaitons (déplacement, suppression,...) 22

23 iv. Visualisation du fichier log : Accéder au fichier «c:/mysql/logs/query.log» On trouve tous les requêtes exécutées par le SGBD avec les dates. V. Un scénario de test : L administration de la bibliothèque de l INSAT a demandé à des étudiants de créer un site web qui facilite la gestion de la bibliothèque. Ce site permet aux étudiants de chercher de livres dans la bibliothèque. Il permet aussi aux bibliothécaires d ajouter des livres et de faire les emprunts des livres. Vu que ce site va être à la disposition des étudiants, on nous a appelés pour vérifier la sécurité des données contre la suppression et la modification. Pour faire ce diagnostic on va utiliser l injection sql à travers le site. Voilà le site que on va travailler dessous. : 23

24 On choisit l url encerclé pour faire notre injection. On a besoin aussi de récupérer le cookie : pour cela on utilise Tamper data (menu outil de Firefox). Et l injection est réalisé par l outil Sqlmap qui est un outil gratuit et inclue dans la distribution Backtrack. 24

25 i. Tester si l url est vulnérable ou pas. -u (url) : l url choisie --cookie : le cookie fourni par le serveur web pris de Tamper Data --dbs (data base system) : pour afficher le SGBD Le résultat de la requête : l url est vulnérable il retourne les informations concernant le sgbd, la technologie web et les différents bases de données. 25

26 Notre site permet la recherche des livres dans une bibliothèque. Donc, on va choisir la base de données Bibliothèque comme cible. ii. Affichage des tables : -D : la base de données --tables : afficher tous les tables On s intéresse à la table «user» car on voit qu elle peut contenir les mots de passe des administrateurs. iii. Affichage de structure de la table use : 26

27 iv. Affichage du contenue de la table user : On peut aussi voir le contenu de la base de données mysql qui contient tous les informations en relation avec le SGBD : Affichage des différentes tables : 27

28 Affichage et téléchargement du contenue de la table user : Résultat : Sqlmap sauvegarde le résultat dans un fichier comme le suivant : Sécurisation contre les injection Sql : 28

29 Dans le cas où on utilise un entier dans notre variable : $id = $_GET["id"]; if ((!$id) (!ereg("^[0-9]+$", $id))) exit("pas de page à cette addresse"); Vérifier si la variable entré est un nombre ou non VI. Conclusion: Comme conclusion voici quelques conseils de première nécessité pour sécuriser votre base de données. Ceux-ci doivent néanmoins être accompagnés de mesures de sécurisation de votre système d exploitation et de votre moteur d application. 1. Changer le mot de passe par défaut Avant de passer à table, Scott et Tiger se lavent les mains. Même chose lorsque nous avons terminé l installation de notre base de données : il faut systématiquement modifier les mots de passe par défaut. 2. Refuser les connexions distantes Pour ne pas tenter le diable, nous allons également nous assurer que le service de base de données n est pas exposé sur une adresse IP publique. Par défaut, nous devrons nous assurer qu il est en écoute sur l interface loopback ( ) ou une socket système. 3. Supprimer les comptes inutiles Nous allons ensuite supprimer les accès aux données qui nous paraissant inutiles : c est assez simple, nous supprimons tous les comptes d accès configurés après l installation, à l exception bien entendu du compte d administration principal (root, sa, ). 4. Supprimer la base de données d exemple Suivant la règle «tout ce qui ne nous sert pas doit être supprimé», nous allons faire de même avec les bases ou tables de données livrées à l installation pour servir d exemples. Attention, tous les moteurs ne sont pas livrés avec ce type de données. 5. Activer les logs et les externaliser L activation des fichiers de logs doit être un réflexe de la première heure. En cas d interruption du service, d incidents logiciels ou matériels, ou d intrusion sur le système, les journaux d activités permettront de mieux analyser la situation et de prendre les mesures nécessaires. 6. Exécuter le service avec un compte de service Les moteurs de bases de données sont généralement conçus pour n utiliser que des droits limités sur le système d exploitation. Les répertoires et les ports d écoute utilisés en standard sont en effet au sein d un contexte utilisateur et non celui du noyau. 29

30 7. Restreindre les privilèges des utilisateurs Dans une démarche toujours pragmatique, nous allons nous assurer que les privilèges fournis aux utilisateurs de la base de données sont en adéquation avec le besoin fonctionnel. Le compte utilisé pour se connecter à la base et y consulter des données au travers d un script PHP, n aura nullement besoin de droits d écriture ou de suppression. 8. Chiffrer les données stockées Les moteurs les plus récents proposent tous en standard ou via un module additionnel, des options de chiffrement des données. Ne nous gênons pas pour activer l option si nos bases de données sont constituées de données sensibles. 9. Appliquer les patchs de l éditeur Cela semble relever de l'évidence même, mais une fois les phases d'installation, de configuration et de recette terminées, beaucoup d entre nous oublient que nos logiciels s inscrivent dans un cycle de vie parfois mouvementé. 30

SECURIDAY 2010. Dans le cadre de SECURINETS. Et sous le thème de Computer Forensics Investigation. Analyse des bases de données

SECURIDAY 2010. Dans le cadre de SECURINETS. Et sous le thème de Computer Forensics Investigation. Analyse des bases de données Dans le cadre de SECURIDAY 2010 Et sous le thème de Computer Forensics Investigation SECURINETS Vous Présente l atelier : Analyse des bases de données Chef Atelier : Dhikra DABBOUSSI (Réseau Télécom 5)

Plus en détail

Chapitre 1 : Introduction

Chapitre 1 : Introduction Chapitre 1 : Introduction A. Objectifs de l'ouvrage.................. 8 B. Présentation d'oracle11g................. 8 1. Introduction........................ 8 2. Principales nouveautés de la version

Plus en détail

PLAN DE COURS ORACLE : ADMINISTRATION DE BASES DE DONNEES. Objectif. Code. Dure e. Public Concerne. Pre -requis. Programme OR305

PLAN DE COURS ORACLE : ADMINISTRATION DE BASES DE DONNEES. Objectif. Code. Dure e. Public Concerne. Pre -requis. Programme OR305 PLAN DE COURS ORACLE : ADMINISTRATION DE BASES DE DONNEES Objectif Administrer une ou plusieurs bases de, tant sous l'aspect "gestionnaire de " que sous l'aspect "responsable système Oracle". Public Concerne

Plus en détail

et Groupe Eyrolles, 2006, ISBN : 2-212-11747-7

et Groupe Eyrolles, 2006, ISBN : 2-212-11747-7 Tsoft et Groupe Eyrolles, 2006, ISBN : 2-212-11747-7 OEM Console Java OEM Console HTTP OEM Database Control Oracle Net Manager 6 Module 6 : Oracle Enterprise Manager Objectifs Contenu A la fin de ce module,

Plus en détail

Programme détaillé. Administrateur de Base de Données Oracle - SQLServer - MySQL. Objectifs de la formation. Les métiers

Programme détaillé. Administrateur de Base de Données Oracle - SQLServer - MySQL. Objectifs de la formation. Les métiers Programme détaillé Objectifs de la formation Les systèmes de gestion de bases de données prennent aujourd'hui une importance considérable au regard des données qu'ils hébergent. Véritable épine dorsale

Plus en détail

MySQL. (Administrateur) (Dernière édition) Programme de formation. France, Belgique, Suisse, Roumanie - Canada

MySQL. (Administrateur) (Dernière édition) Programme de formation. France, Belgique, Suisse, Roumanie - Canada MySQL (Administrateur) (Dernière édition) Programme de formation Microsoft Partner France, Belgique, Suisse, Roumanie - Canada WWW.SASGROUPE.COM Formez vos salariés pour optimiser la productivité de votre

Plus en détail

Administration d un serveur de base de données SQL Server 2000 Et programmation

Administration d un serveur de base de données SQL Server 2000 Et programmation Compte rendu d'activité Nature de l'activité : Administration d un serveur de base de données SQL Server 2000 Et programmation Contexte : Dans le cadre de l implémentation d une base de données (Access)

Plus en détail

SGBDR. Systèmes de Gestion de Bases de Données (Relationnelles)

SGBDR. Systèmes de Gestion de Bases de Données (Relationnelles) SGBDR Systèmes de Gestion de Bases de Données (Relationnelles) Plan Approches Les tâches du SGBD Les transactions Approche 1 Systèmes traditionnels basés sur des fichiers Application 1 Gestion clients

Plus en détail

Oracle 11g - Dataguard

Oracle 11g - Dataguard Oracle 11g - Dataguard Ecole INSTA Paris http://www.insta.fr/site/ Document et projet réalisé Candy Scordia le 29/07/2011 par Dataguard Oracle 11g R2 Kubuntu 11.04 64 bits Téléchargement de Oracle 11g

Plus en détail

Du 10 Fév. au 14 Mars 2014

Du 10 Fév. au 14 Mars 2014 Interconnexion des Sites - Design et Implémentation des Réseaux informatiques - Sécurité et Audit des systèmes - IT CATALOGUE DE FORMATION SIS 2014 1 FORMATION ORACLE 10G 11G 10 FEV 2014 DOUALA CAMEROUN

Plus en détail

Utilitaire d importation et d exportation de données pour NewWayService 4

Utilitaire d importation et d exportation de données pour NewWayService 4 Utilitaire d importation et d exportation de données pour NewWayService 4 Copyright 1996-2009 OroLogic Inc. http://www.orologic.com Révision 4.01 Table des matières I Table des matières Introduction à

Plus en détail

SQL MAP. Etude d un logiciel SQL Injection

SQL MAP. Etude d un logiciel SQL Injection Introduction Ce TP a pour but d analyser un outil d injection SQL, comprendre les vulnérabilités d une BD et de mettre en œuvre une attaque par injection SQL. Prise en main du logiciel SQLMap est un outil

Plus en détail

cedric.foll@(education.gouv.fr laposte.net) Ministère de l'éducation nationale Atelier sécurité Rabat RALL 2007

cedric.foll@(education.gouv.fr laposte.net) Ministère de l'éducation nationale Atelier sécurité Rabat RALL 2007 A t t a q u e s c o n t r e l e s a p p l i s w e b cedric.foll@(education.gouv.fr laposte.net) Ministère de l'éducation nationale Atelier sécurité Rabat RALL 2007 D e l ' u t i l i t é d e l ' a t t a

Plus en détail

Memento MYSQL LINUX. Pour installer le serveur Mysql. Installer les paquets suivants :

Memento MYSQL LINUX. Pour installer le serveur Mysql. Installer les paquets suivants : Memento MYSQL LINUX Pour installer le serveur Mysql Installer les paquets suivants : Mysql-server (moteur de bases de données) Apache2 (serveur web si besoin) Php5 (langage de programmation permettant

Plus en détail

STATISTICA Version 12 : Instructions d'installation

STATISTICA Version 12 : Instructions d'installation STATISTICA Version 12 : Instructions d'installation STATISTICA Entreprise Server Remarques : 1. L'installation de STATISTICA Entreprise Server s'effectue en deux temps : a) l'installation du serveur et

Plus en détail

Présentation du module Base de données spatio-temporelles

Présentation du module Base de données spatio-temporelles Présentation du module Base de données spatio-temporelles S. Lèbre slebre@unistra.fr Université de Strasbourg, département d informatique. Partie 1 : Notion de bases de données (12,5h ) Enjeux et principes

Plus en détail

Maarch V1.4 http://www.maarch.org

Maarch V1.4 http://www.maarch.org COLD (factures clients) Maarch Professional Services Maarch PS anime le développement d un produit d archivage open source : http://www.maarch.org Guide de visite COLD (factures clients) VERSION DATE ACTEUR

Plus en détail

SQL Server Installation Center et SQL Server Management Studio

SQL Server Installation Center et SQL Server Management Studio SQL Server Installation Center et SQL Server Management Studio Version 1.0 Grégory CASANOVA 2 SQL Server Installation Center et SQL Server Management Studio [03/07/09] Sommaire 1 Installation de SQL Server

Plus en détail

PHP 4 PARTIE : BASE DE DONNEES

PHP 4 PARTIE : BASE DE DONNEES PHP 4 PARTIE : BASE DE DONNEES 1. Introduction 2. Présentation de MySQL 3. Principe 4. Connexion 5. Interrogation 6. Extraction des données 7. Fonctions de services 8. Traitement des erreurs 9. Travaux

Plus en détail

PHP & BD. PHP & Bases de données. Logiciels & matériels utilisés. Bases de données et Web

PHP & BD. PHP & Bases de données. Logiciels & matériels utilisés. Bases de données et Web PHP & Bases de données La quantité de données utilisée par certains sites web nécessite l'utilisation d'une base de données Il faut donc disposer d'un SGBD (mysql, postgresql, oracle, ) installé sur un

Plus en détail

Sauvegarde des bases SQL Express

Sauvegarde des bases SQL Express Sauvegarde des bases SQL Express Sauvegarder les bases de données avec SQL Express Dans les différents articles concernant SQL Server 2005 Express Edition, une problématique revient régulièrement : Comment

Plus en détail

//////////////////////////////////////////////////////////////////// Administration bases de données

//////////////////////////////////////////////////////////////////// Administration bases de données ////////////////////// Administration bases de données / INTRODUCTION Système d informations Un système d'information (SI) est un ensemble organisé de ressources (matériels, logiciels, personnel, données

Plus en détail

DATAEXCHANGER DEX VERSION X

DATAEXCHANGER DEX VERSION X GUIDE D INSTALLATION DATAEXCHANGER DEX VERSION X SOMMAIRE Sommaire...- 2-1 PRE-REQUIS...- 4-1.1 Cohabitation avec d anciennes versions DEX...- 4-1.2 Matériel...- 4-1.3 Logiciel...- 4-1.4 Base de données...-

Plus en détail

Guide d installation BiBOARD

Guide d installation BiBOARD Version 3.0 29/05/2013 Support BiBOARD E-mail : support@biboard.fr Guide d installation de BiBOARD Ce document est destiné à l équipe informatique en charge de l installation de l application BiBOARD.

Plus en détail

TD_TP4. Sauvegarde et restauration : Utilisation du gestionnaire RMAN 1/9

TD_TP4. Sauvegarde et restauration : Utilisation du gestionnaire RMAN 1/9 TD_TP4 Sauvegarde et restauration : Utilisation du gestionnaire RMAN 1/9 Pré-requis 1) Dans le contexte RMAN, que représente la base de donnée cible (target)? Dans le contexte RMAN, la base de donnée cible

Plus en détail

SECURIDAY 2013 Cyber War

SECURIDAY 2013 Cyber War Club de la Sécurité Informatique à l INSAT Dans le cadre de la 3ème édition de la journée nationale de la sécurité informatique SECURIDAY 2013 Cyber War SECURINETS Présente Formateurs: 1. Trabelsi NAJET

Plus en détail

SECURIDAY 2012 Pro Edition [Architecture réseau : conception et mapping]

SECURIDAY 2012 Pro Edition [Architecture réseau : conception et mapping] SECURINETS CLUB DE LA SECURITE INFORMATIQUE INSAT SECURIDAY 2012 Pro Edition [Architecture réseau : conception et mapping] Chef Atelier : Elyes SOULAIMA (RT5) Naoures KHAIRALLAH (RT5) Hager MAKINA (RT3)

Plus en détail

Nœud Suisse du Projet International GBIF (Global Biodiversity Information Facility)

Nœud Suisse du Projet International GBIF (Global Biodiversity Information Facility) Nœud Suisse du Projet International GBIF (Global Biodiversity Information Facility) Présentation de la solution de backup Oracle de la base de données test GBIF et déploiement de la solution en production

Plus en détail

Mise en route et support Envision 10 SQL server (Avril 2015) A l'intention de l'administrateur SQL Server et de l administrateur Envision

Mise en route et support Envision 10 SQL server (Avril 2015) A l'intention de l'administrateur SQL Server et de l administrateur Envision Page 1 de 7 Mise en route et support Envision 10 SQL server (Avril 2015) A l'intention de l'administrateur SQL Server et de l administrateur Envision Table des matières Table des matières... 1 1. Premier

Plus en détail

IBM SPSS Collaboration and Deployment Services Deployment Manager 5 - Instructions d installation

IBM SPSS Collaboration and Deployment Services Deployment Manager 5 - Instructions d installation IBM SPSS Collaboration and Deployment Services Deployment Manager 5 - Instructions d installation Avant d installer et d utiliser IBM SPSS Collaboration and Deployment Services Deployment Manager, certains

Plus en détail

COMPRENDRE LES DIFFERENTS TYPES DE CONNEXION LORS DE LA

COMPRENDRE LES DIFFERENTS TYPES DE CONNEXION LORS DE LA COMPRENDRE LES DIFFERENTS TYPES DE CONNEXION LORS DE LA DEFINITION D UNE BIBLIOTHEQUE D ACCES A UNE BASE DE DONNEES Cet article s adresse aux administrateurs SAS en charge de la mise à disposition des

Plus en détail

Guide de migration BiBOARD V10 -> v11

Guide de migration BiBOARD V10 -> v11 Guide de migration BiBOARD V10 -> v11 Version 11.3 13/12/2012 Support BiBOARD E-mail : support@biboard.fr Guide de migration BiBOARD Ce document est destiné à l équipe informatique en charge de la migration

Plus en détail

SQL Server 2012 - Administration d'une base de données transactionnelle avec SQL Server Management Studio (édition enrichie de vidéos)

SQL Server 2012 - Administration d'une base de données transactionnelle avec SQL Server Management Studio (édition enrichie de vidéos) Présentation 1. Introduction 13 2. Présentation de SQL Server 14 2.1 Qu'est-ce qu'un SGBDR? 14 2.2 Mode de fonctionnement Client/Serveur 16 2.3 Les plates-formes possibles 17 2.4 Les composants de SQL

Plus en détail

Objet du document. Version document : 1.00

Objet du document. Version document : 1.00 Version document : 1.00 Objet du document Les dix points de cet article constituent les règles à connaitre pour intégrer une application au sein d AppliDis. Le site des Experts Systancia comporte également

Plus en détail

Plan de formation : Certification OCA Oracle 11g. Les administrateurs de base de données (DBA) Oracle gèrent les systèmes informatiques

Plan de formation : Certification OCA Oracle 11g. Les administrateurs de base de données (DBA) Oracle gèrent les systèmes informatiques Plan de formation : Certification OCA Oracle 11g Description Les administrateurs de base de données (DBA) Oracle gèrent les systèmes informatiques industriels les plus avancés. Cette formation permettra

Plus en détail

Gestion du serveur WHS 2011

Gestion du serveur WHS 2011 Chapitre 15 Gestion du serveur WHS 2011 Les principales commandes Windows Home Server 2011 reprend l ergonomie de Windows 7 et intègre les principales commandes de Windows Server 2008 R2. Les commandes

Plus en détail

Cyberclasse L'interface web pas à pas

Cyberclasse L'interface web pas à pas Cyberclasse L'interface web pas à pas Version 1.4.18 Janvier 2008 Remarque préliminaire : les fonctionnalités décrites dans ce guide sont celles testées dans les écoles pilotes du projet Cyberclasse; il

Plus en détail

ALCOMP CATALOGUE DE FORMATION

ALCOMP CATALOGUE DE FORMATION ALCOMP CATALOGUE DE FORMATION 1 N Alcomp transfert de compétences vers nos clients» «Le 2 A : Formations ORACLE A1 : Fondamentaux : Sommaire A2 : Cursus développement : A3 : Cursus Administration : B1

Plus en détail

PHP/MYSQL. Web Dynamique

PHP/MYSQL. Web Dynamique PHP/MYSQL Web Dynamique ENSG Juin 2008 Qui suis-je? Guillaume Gautreau Responsable projets Systèmes d information à l ENPC guillaume@ghusse.com http://www.ghusse.com Ces 6 jours de formation Jour 1 : présentations,

Plus en détail

E-mail : contact@nqicorp.com - Web : http://www.nqicorp.com

E-mail : contact@nqicorp.com - Web : http://www.nqicorp.com - 5, rue Soutrane - 06560 Valbonne Sophia-Antipolis E-mail : contact@nqicorp.com - Web : http://www.nqicorp.com NQI Orchestra 3.3 - Guide d'installation Linux....................................................................

Plus en détail

et Groupe Eyrolles, 2006, ISBN : 2-212-11747-7

et Groupe Eyrolles, 2006, ISBN : 2-212-11747-7 Tsoft et Groupe Eyrolles, 2006, ISBN : 2-212-11747-7 Il est possible, pour des objets, de visualiser ou modifier le contenu. La présentation des objets dans le navigateur peut être paramétrée ; vous trouverez

Plus en détail

LANDPARK HELPDESK GUIDE DE PRISE EN MAIN (VERSION 3.9.2)

LANDPARK HELPDESK GUIDE DE PRISE EN MAIN (VERSION 3.9.2) LANDPARK HELPDESK GUIDE DE PRISE EN MAIN (VERSION 3.9.2) Avril 2014 Installation de l application Pré-requis (page 2) Mise en place de la base de données Base de données SQL Express (page 2) Base de données

Plus en détail

Instructions d installation de 15 IBM SPSSModelerServer15pourUNIX

Instructions d installation de 15 IBM SPSSModelerServer15pourUNIX Instructions d installation de 15 IBM SPSSModelerServer15pourUNIX IBM SPSS Modeler Server peut être installé et configuré de manière à s exécuter en mode d analyse réparti, avec une ou plusieurs installations

Plus en détail

CQP ADMINISTRATEUR DE BASES DE DONNÉES (ABD) ----------------------------------------------------------------------------------------------------

CQP ADMINISTRATEUR DE BASES DE DONNÉES (ABD) ---------------------------------------------------------------------------------------------------- ORGANISME REFERENCE STAGE : 26587 20 rue de l Arcade 75 008 PARIS CONTACT Couverture : M. Frédéric DIOLEZ Paris, Lyon, Bordeaux, Rouen, Toulouse, Marseille, Tél. : 09 88 66 17 40 Strasbourg, Nantes, Lille,

Plus en détail

Test de HSQLDB et Comparatif avec Sqlite

Test de HSQLDB et Comparatif avec Sqlite Test de HSQLDB et Comparatif avec Sqlite Table des matières 1 - Conditions préalables... 2 2 - Installation de HSQLDB... 2 3 - Premier Test de HSQLDB... 2 4 - Deuxième Test pour bien comprendre :-)...

Plus en détail

Microsoft OSQL OSQL ou l'outil de base pour gérer SQL Server

Microsoft OSQL OSQL ou l'outil de base pour gérer SQL Server Microsoft OSQL OSQL ou l'outil de base pour gérer SQL Server Suite à mon précédent article concernant MSDE, je me suis rendu compte à partir des commentaires que de nombreux utilisateurs avaient des problèmes

Plus en détail

NVU, Notepad++ (ou le bloc-note), MySQL, PhpMyAdmin. HTML, PHP, cas d utilisation, maquettage, programmation connaissances en HTML, PHP et SQL

NVU, Notepad++ (ou le bloc-note), MySQL, PhpMyAdmin. HTML, PHP, cas d utilisation, maquettage, programmation connaissances en HTML, PHP et SQL Prise en main de NVU et Notepad++ (conception d application web avec PHP et MySql) Propriétés Intitulé long Formation concernée Matière Présentation Description Conception de pages web dynamiques à l aide

Plus en détail

GUIDE DE DEMARRAGE RAPIDE 4.5. FileAudit VERSION. www.isdecisions.com

GUIDE DE DEMARRAGE RAPIDE 4.5. FileAudit VERSION. www.isdecisions.com GUIDE DE DEMARRAGE RAPIDE FileAudit 4.5 VERSION www.isdecisions.com Introduction FileAudit surveille l accès ou les tentatives d accès aux fichiers et répertoires sensibles stockés sur vos systèmes Windows.

Plus en détail

Maintenance et Dépannage

Maintenance et Dépannage Les journaux d événements Maintenance et Dépannage Windows XP Localiser la MMC Menu démarrer paramètres panneau de configuration A gauche, basculer en "affichage des catégories" Performance et maintenance

Plus en détail

CYCLE CERTIFIANT ADMINISTRATEUR BASES DE DONNÉES

CYCLE CERTIFIANT ADMINISTRATEUR BASES DE DONNÉES SGBD / Aide à la décision CYCLE CERTIFIANT ADMINISTRATEUR BASES DE DONNÉES Réf: KAO Durée : 15 jours (7 heures) OBJECTIFS DE LA FORMATION Ce cycle complet vous apportera les connaissances nécessaires pour

Plus en détail

OpenText Content Server v10 Cours 3-0126 (ex 215)

OpenText Content Server v10 Cours 3-0126 (ex 215) v10 Cours 3-0126 (ex 215) Administration système et indexation-recherche Durée : 5 jours Ce cours de 5 jours apprendra aux administrateurs, aux architectes système et aux services support comment installer,

Plus en détail

Tutorial sur SQL Server 2000

Tutorial sur SQL Server 2000 Tutorial sur SQL Server 2000 Système d'exploitation est 2000 pro et Serveur 2000 Sommaire 1 - Installation... 2 2 - Mise à jour... 5 3 - Présentation... 7 3-1 - Service Manager (Démarrer/Programmes/Microsoft

Plus en détail

SQL Data Export for PS/PSS

SQL Data Export for PS/PSS Version 2.3.5 MANUEL D INSTRUCTIONS (M98232701-02-13B) CIRCUTOR, SA SOMMAIRE 1.- INSTALLATION DU LOGICIEL SQL DATA EXPORT... 3 1.1.- ACTIVER CONNEXIONS A DISTANCE DU SERVEUR SQL SERVER... 14 1.2.- DESINSTALLER

Plus en détail

Assistance à distance sous Windows

Assistance à distance sous Windows Bureau à distance Assistance à distance sous Windows Le bureau à distance est la meilleure solution pour prendre le contrôle à distance de son PC à la maison depuis son PC au bureau, ou inversement. Mais

Plus en détail

SQL Server 2008 Report Builder 2.0

SQL Server 2008 Report Builder 2.0 SQL Server 2008 Report Builder 2.0 Installation et utilisation de Report Builder 2.0 Dans le cadre de la création de rapports pour SQL Server Reporting Services 2008, un outil est disponible, Report Builder

Plus en détail

Corrigé de l'atelier pratique du module 3 : Récupération d'urgence

Corrigé de l'atelier pratique du module 3 : Récupération d'urgence Corrigé de l'atelier pratique du module 3 : Récupération d'urgence Table des matières Atelier pratique 3 : Récupération d'urgence 1 Exercice 1 : Implémentation d'une stratégie de sauvegarde 1 Exercice

Plus en détail

Projet GsbFrais virtualisation

Projet GsbFrais virtualisation Projet GsbFrais virtualisation Table des matières Première séance : deux machines physiques... 2 Où et comment s'effectue la connexion à la base de données?... 2 Quelles valeurs ont les trois variables

Plus en détail

4. Utilisation d un SGBD : le langage SQL. 5. Normalisation

4. Utilisation d un SGBD : le langage SQL. 5. Normalisation Base de données S. Lèbre slebre@unistra.fr Université de Strasbourg, département d informatique. Présentation du module Contenu général Notion de bases de données Fondements / Conception Utilisation :

Plus en détail

C'est : C'est : un fichier, analogue à une feuille de calcul Excel, contenant les informations.

C'est : C'est : un fichier, analogue à une feuille de calcul Excel, contenant les informations. C'est : un ensemble de fichiers contenant toutes les informations nécessaires à une application + un logiciel de Gestion de ces informations appelé SGBD (Système de Gestion de Base de Données). C'est :

Plus en détail

Guide d'installation. Release Management pour Visual Studio 2013

Guide d'installation. Release Management pour Visual Studio 2013 1 Guide d'installation Release Management pour Visual Studio 2013 Le contenu de ce document est fourni «en l'état». Les informations et les points de vue contenus dans ce document, y compris les URL et

Plus en détail

LES ACCES ODBC AVEC LE SYSTEME SAS

LES ACCES ODBC AVEC LE SYSTEME SAS LES ACCES ODBC AVEC LE SYSTEME SAS I. Présentation II. SAS/ACCESS to ODBC III. Driver ODBC SAS IV. Driver ODBC SAS Universel V. Version 8 VI. Références I. Présentation Introduction ODBC, qui signifie

Plus en détail

1 Introduction et installation

1 Introduction et installation TP d introduction aux bases de données 1 TP d introduction aux bases de données Le but de ce TP est d apprendre à manipuler des bases de données. Dans le cadre du programme d informatique pour tous, on

Plus en détail

Mysql. Les requêtes préparées Prepared statements

Mysql. Les requêtes préparées Prepared statements Mysql Les requêtes préparées Prepared statements Introduction Les prepared statements côté serveur sont une des nouvelles fonctionnalités les plus intéressantes de MySQL 4.1 (récemment sorti en production

Plus en détail

Manuel du logiciel PrestaTest.

Manuel du logiciel PrestaTest. Manuel du logiciel. Ce document décrit les différents tests que permet le logiciel, il liste également les informations nécessaires à chacun d entre eux. Table des matières Prérequis de PrestaConnect :...2

Plus en détail

Quel SGBDR pour VFP?

Quel SGBDR pour VFP? D. Peralta le 4 mars 2008 Rencontres AtoutFox 2007/2008 Quel SGBDR pour VFP? Lors des précédentes rencontres, nous avons écrit des articles sur l utilisation des SGBDR avec VFP. Nous avons vu les différentes

Plus en détail

Sommaire. 1/ Ressources 2/ Installation du logiciel sur le disque 3/ Création du serveur SQL 4/ Ma première connexion

Sommaire. 1/ Ressources 2/ Installation du logiciel sur le disque 3/ Création du serveur SQL 4/ Ma première connexion Chapitre I : Installation de SQL server Module : SQL server Semestre 3 Année : 2010/2011 Sommaire 1/ Ressources 2/ Installation du logiciel sur le disque 3/ Création du serveur SQL 4/ Ma première connexion

Plus en détail

PostgreSQL. Formations. SQL avancé... 10. Calendrier... 18

PostgreSQL. Formations. SQL avancé... 10. Calendrier... 18 Formations PostgreSQL Catalogue 2015 PostgreSQL Administration... 4 PostgreSQL Avancé... 5 PostgreSQL Hot Standby... 6 PostgreSQL Performance... 7 PostgreSQL Sauvegardes... 8 SQL : Conception & Mise en

Plus en détail

Service WEB, BDD MySQL, PHP et réplication Heartbeat. Conditions requises : Dans ce TP, il est nécessaire d'avoir une machine Debian sous ProxMox

Service WEB, BDD MySQL, PHP et réplication Heartbeat. Conditions requises : Dans ce TP, il est nécessaire d'avoir une machine Debian sous ProxMox Version utilisée pour la Debian : 7.7 Conditions requises : Dans ce TP, il est nécessaire d'avoir une machine Debian sous ProxMox Caractéristiques de bases : Un service web (ou service de la toile) est

Plus en détail

Sauvegarde et Restauration d un environnement SAS

Sauvegarde et Restauration d un environnement SAS Sauvegarde et Restauration d un environnement SAS 1 INTRODUCTION 3 1.1 OBJECTIFS 3 1.2 PERIMETRE 3 2 LA SAUVEGARDE 4 2.1 QUELQUES REGLES D ORGANISATION 4 2.2 DEFINIR LES BESOINS 5 2.3 LA SAUVEGARDE, ETAPE

Plus en détail

NOVAXEL ADMINISTRER SON ESPACE CLOUD

NOVAXEL ADMINISTRER SON ESPACE CLOUD NOVAXEL ADMINISTRER SON ESPACE CLOUD Sommaire 1. Enregistrer sa base dans le module d administration... 3 2. Personnaliser l accès au sous domaine.... 5 3. Personnalisation de l accès à la bibliothèque...

Plus en détail

MS 2273 Administration et maintenance d'un environnement Microsoft Windows Server 2003

MS 2273 Administration et maintenance d'un environnement Microsoft Windows Server 2003 Public Ce cours s adresse aux stagiaires qui sont déjà administrateurs systèmes ou ingénieurs système, ou qui souhaitent le devenir. Connaissances requises Certification CompTIA A+ ou un niveau équivalent

Plus en détail

Présentation du module. Base de données spatio-temporelles. Exemple. Introduction Exemple. Plan. Plan

Présentation du module. Base de données spatio-temporelles. Exemple. Introduction Exemple. Plan. Plan Base de données spatio-temporelles S. Lèbre slebre@unistra.fr Université de Strasbourg, département d informatique. Présentation du module Contenu général Partie 1 : Notion de bases de données (Conception

Plus en détail

Architecture de la plateforme SBC

Architecture de la plateforme SBC Simple Business Connector Architecture de la plateforme SBC Titre Projet Description Architecture de la plateforme SBC Plateforme SBC Ce document reprend toutes les étapes de l'installation du serveur

Plus en détail

GPI 2012. Fonctionnalités Windows. Version mise à jour le 26 février 2015

GPI 2012. Fonctionnalités Windows. Version mise à jour le 26 février 2015 Fonctionnalités Windows Version mise à jour le 26 février 2015 Janvier 2015 Table des matières 1 NOUVEAUTÉS TECHNIQUES... 3 2 PROCÉDURE D INSTALLATION... 5 ANNEXE A MISE À NIVEAU DES BASES DE DONNÉES...

Plus en détail

Cursus Sage ERP X3 Outils & Développement. Le parcours pédagogique Sage ERP X3 Outils et Développement

Cursus Sage ERP X3 Outils & Développement. Le parcours pédagogique Sage ERP X3 Outils et Développement Cursus Outils & Développement Vous êtes Consultant, Chef de Projets, Directeur des Systèmes d Information, Directeur Administratif et Financier, Optez pour les «formations Produits» Nous vous proposons

Plus en détail

Vulnérabilités logicielles Injection SQL. Chamseddine Talhi École de technologie supérieure (ÉTS) Dép. Génie logiciel et des TI

Vulnérabilités logicielles Injection SQL. Chamseddine Talhi École de technologie supérieure (ÉTS) Dép. Génie logiciel et des TI Vulnérabilités logicielles Injection SQL Chamseddine Talhi École de technologie supérieure (ÉTS) Dép. Génie logiciel et des TI 1 Plan SQL Injection SQL Injections SQL standards Injections SQL de requêtes

Plus en détail

CESI Bases de données

CESI Bases de données CESI Bases de données Introduction septembre 2006 Bertrand LIAUDET EPF - BASE DE DONNÉES - septembre 2005 - page 1 PRÉSENTATION GÉNÉRALE 1. Objectifs généraux L objectif de ce document est de faire comprendre

Plus en détail

NETWORK & SOFTWARE ENGINEERING MANUEL D UTILISATEUR. Logiciel TIJARA. NETWORK AND SOFTWARE ENGINEERING Manuel d'utilisateur "TIJARA" 1

NETWORK & SOFTWARE ENGINEERING MANUEL D UTILISATEUR. Logiciel TIJARA. NETWORK AND SOFTWARE ENGINEERING Manuel d'utilisateur TIJARA 1 NETWORK & SOFTWARE ENGINEERING MANUEL D UTILISATEUR Logiciel TIJARA Manuel d'utilisateur "TIJARA" 1 SOMMAIRE Introduction Première partie Chapitre 1 : Installation et démarrage Chapitre 2 : Architecture

Plus en détail

Cours Web n o 7 MySQL et PHP

Cours Web n o 7 MySQL et PHP Introduction aux bases de données Cours Web n o 7 MySQL et PHP Sandrine-Dominique Gouraud (gouraud@lri.fr) Pierre Senellart (pierre@senellart.com) Semaine du 7 novembre 2005 S.-D. Gouraud, P. Senellart

Plus en détail

Spécifcation technique

Spécifcation technique Spécifcation technique ITSM Cockpit Page: 1 / 18 Table des matières Introduction... 3 Architecture... 4 Confguration du système... 6 I.Logiciels installés...6 II.Localisation des fchiers...6 A.Base de

Plus en détail

Chapitre 1 Windows Server 2008 11

Chapitre 1 Windows Server 2008 11 Chapitre 1 Windows Server 2008 11 1.1. Les fondations du système... 15 1.2. La virtualisation... 16 1.3. La sécurité... 18 1.4. Le Web... 20 1.5. Fonctionnalité disponible dans Windows Server 2008... 21

Plus en détail

Le gestionnaire des tâches

Le gestionnaire des tâches 43-45 rue CHARLOT 75003 PARIS. Benoît HAMET FRANCE : benoit.hamet@hametbenoit.fr.st Le gestionnaire des tâches......... Le gestionnaire des tâches Sommaire Sommaire...2 Introduction...3 Les onglets et

Plus en détail

3. La SGA ou System global Area

3. La SGA ou System global Area 1/11 L'instance Oracle Oracle est une base de données composée de 3 parties différentes : L'instance Les fichiers de données Les fichiers de données facultatifs (fichier d'initialisation, fichier de mots

Plus en détail

Pack d installation de Windows XP SP3 en mode virtuel pour Windows 7 pro ou ultimate 32 bits

Pack d installation de Windows XP SP3 en mode virtuel pour Windows 7 pro ou ultimate 32 bits Pack d installation de Windows XP SP3 en mode virtuel pour Windows 7 pro ou ultimate 32 bits Dans le dossier Programmes d installation Vous trouverez deux fichiers, l'un de 466 Mo (XP mode), l'autre (Windows6.1-KB958559-x86.msu)

Plus en détail

Procédure d'installation de FME Server pour Windows

Procédure d'installation de FME Server pour Windows Version du logiciel : 2010.6231 VEREMES 42 av. des Jardins 66240 St-Estève www.veremes.com VEREMES Version : 2010.6231 Page 1 / 23 Table des matières 1. Prérequis... 4 2. Téléchargement... 5 3. Installation...

Plus en détail

FileMaker 11. Guide ODBC et JDBC

FileMaker 11. Guide ODBC et JDBC FileMaker 11 Guide ODBC et JDBC 2004-2010 FileMaker, Inc. Tous droits réservés. FileMaker, Inc. 5201 Patrick Henry Drive Santa Clara, California 95054, Etats-Unis FileMaker est une marque de FileMaker,

Plus en détail

SAUVEGARDER SES DONNEES PERSONNELLES

SAUVEGARDER SES DONNEES PERSONNELLES SAUVEGARDER SES DONNEES PERSONNELLES Il est important de sauvegarder son environnement système Windows ainsi que ses données personnelles. Nous verrons dans ce tutorial comment créer un point de restauration

Plus en détail

Web dynamique. Techniques, outils, applications. (Partie C)

Web dynamique. Techniques, outils, applications. (Partie C) Web dynamique Techniques, outils, applications (Partie C) Nadir Boussoukaia - 2006 1 SOMMAIRE 1. MySQL et PHP (20 min) 2. SQL (petits rappels) (20 min) 2 MySQL et PHP Synthèse 3 MySQL et PHP SGBD MySQL

Plus en détail

COMPOSANTS DE L ARCHITECTURE D UN SGBD. Chapitre 1

COMPOSANTS DE L ARCHITECTURE D UN SGBD. Chapitre 1 1 COMPOSANTS DE L ARCHITECTURE D UN SGBD Chapitre 1 Généralité 2 Les composants principaux de l architecture d un SGBD Sont: Les processus Les structures mémoires Les fichiers P1 P2 Pn SGA Fichiers Oracle

Plus en détail

BTS SIO option SISR Lycée Godefroy de Bouillon Clermont-Ferrand

BTS SIO option SISR Lycée Godefroy de Bouillon Clermont-Ferrand Active Directory sous Windows Server SAHIN Ibrahim BTS SIO option SISR Lycée Godefroy de Bouillon Clermont-Ferrand Sommaire I - Introduction... 3 1) Systèmes d exploitation utilisés... 3 2) Objectifs...

Plus en détail

IBM Tivoli Compliance Insight Manager

IBM Tivoli Compliance Insight Manager Simplifier les audits sur la sécurité et surveiller les activités des utilisateurs privilégiés au moyen d un tableau de bord permettant de contrôler la conformité aux exigences de sécurité IBM Points forts

Plus en détail

Instructions d installation de IBM SPSS Modeler Server 15 pour Windows

Instructions d installation de IBM SPSS Modeler Server 15 pour Windows Instructions d installation de IBM SPSS Modeler Server 15 pour Windows IBM SPSS Modeler Server peut être installé et configuré de manière à s exécuter en mode d analyse réparti, avec une ou plusieurs installations

Plus en détail

Généralités sur les bases de données

Généralités sur les bases de données Généralités sur les bases de données Qu est-ce donc qu une base de données? Que peut-on attendre d un système de gestion de bases de données? Que peut-on faire avec une base de données? 1 Des données?

Plus en détail

Dossier I Découverte de Base d Open Office

Dossier I Découverte de Base d Open Office ETUDE D UN SYSTEME DE GESTION DE BASE DE DONNEES RELATIONNELLES Définition : Un SGBD est un logiciel de gestion des données fournissant des méthodes d accès aux informations. Un SGBDR permet de décrire

Plus en détail

Information utiles. cinzia.digiusto@gmail.com. webpage : Google+ : http://www.ibisc.univ-evry.fr/ digiusto/

Information utiles. cinzia.digiusto@gmail.com. webpage : Google+ : http://www.ibisc.univ-evry.fr/ digiusto/ Systèmes de gestion de bases de données Introduction Université d Evry Val d Essonne, IBISC utiles email : cinzia.digiusto@gmail.com webpage : http://www.ibisc.univ-evry.fr/ digiusto/ Google+ : https://plus.google.com/u/0/b/103572780965897723237/

Plus en détail

1 Démarrage de Marionnet

1 Démarrage de Marionnet Institut Galilée Administration Système Année 2011-2012 INFO 2ème année Master Info 1 Master Image & Réseau 1 T.P. 1 Administration Système Le logiciel Marionnet (www.marionnet.org) offre la possibilité

Plus en détail