Ce livret a été élaboré par le département d ergothérapie de L Hôpital d Ottawa, Campus Général.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Ce livret a été élaboré par le département d ergothérapie de L Hôpital d Ottawa, Campus Général."

Transcription

1 GÉRER VOTRE FATIGUE Gérer votre fatigue Guide pratique destiné aux personnes atteintes de cancer et à leur famille Cette brochure contient des renseignements généraux qui ne sont pas spécifiques à vous. Si vous avez des questions, adressez-vous à votre médecin ou professionnel de la santé. Ils vous connaissent et pourront mieux répondre à vos questions. Ce livret a été élaboré par le département d ergothérapie de L Hôpital d Ottawa, Campus Général. Remerciements : Les étudiants en ergothérapie de l université Queen s ont contribué à l élaboration de ce livret. Nous voulons remercier tout particulièrement Jennifer Wyeth. Ergothérapie, L Hôpital d Ottawa (613) Printemps 2000 P426 (12/00) Imprimé à L Hôpital d Ottawa Campus Général Qu est-ce que la fatigue? Les personnes atteintes de cancer peuvent se sentir très lasses et fatiguées. En réalité, la fatigue est le symptôme le plus courant chez les personnes atteintes de cancer. La fatigue est définie comme un sentiment de lassitude pendant ou après un effort. La fatigue reliée au cancer peut prendre les formes suivantes : ä Sentiment de faiblesse et de fatigue ä Manque d énergie ä Difficulté à rester éveiller, bâillements excessifs ä Sentiment de fatigue même après avoir dormi ä Absence de motivation ä Difficulté d apprentissage ou de concentration ä Mémoire vacillante ä Incapacité à pratiquer des activités plaisantes ä Manque d intérêt pour les personnes et les choses qui vous entourent ä Sentiment de désespoir ä Perte d appétit ä Manque d intérêt pour le sexe ä Irritabilité ou labilité émotionnelle (changements d humeur) La fatigue peut se manifester sous diverses combinaisons de symptômes. Même si la fréquence, l intensité et la durée de la fatigue varient, la fatigue est chronique et modifie la vie des personnes.

2 Les objectifs raisonnables d une personne qui souffre de fatigue peuvent être les suivants : ä Être le moins fatigué possible ä Utiliser ses énergies le plus efficacement possible ä Avoir des périodes de sommeil et de repos régulières Qu est-ce qui cause la fatigue chez les personnes atteintes du cancer? Le cancer et ses traitements peuvent épuiser une personne. La cause exacte de la fatigue est inconnue. Toutefois, les situations décrites ci-dessous peuvent causer la fatigue : ä Le cancer peut rendre votre organisme hyperactif, la consommation d énergie s en trouvant ainsi augmentée. ä Des énergies supplémentaires peuvent être nécessaires à votre organisme pour se débarrasser des cellules tuées par le traitement. ä La malnutrition survient quand les besoins énergétiques dépassent les réserves d énergie. ä Le cancer du poumon peut agir sur la capacité respiratoire d une personne, causant la fatigue. ä L anémie peut être causée par le cancer, la chimio- thérapie ou des problèmes alimentaires, réduisant le nombre de globules rouges et l hémoglobine nécessaire au transport de l oxygène dans l organisme. ä La fatigue peut être accrue par un sommeil agité ou la structure du sommeil si une personne atteinte du cancer est déprimée ou éprouve de la douleur. ä Le déconditionnement causé par des exercices inappropriés peut entraîner une diminution de la résistance et de l endurance. ä Souvent, le déconditionnement accompagné de la diminution de la résistance et de l endurance peut causer une fatigue secondaire, et un cycle de fatigue s ensuit : Qu est-ce qu on peut faire pour réduire la fatigue? Voyez vos réserves d énergie comme une banque. On peut faire et des retraits d énergie et des dépôts d énergie. Un équilibre doit être atteint entre l énergie dépensée et l énergie économisée. Quand une personne est fatiguée, il est important de réduire les dépenses énergétiques et d augmenter les réserves énergétiques afin de rééquilibrer les énergies disponibles. Il existe quatre principes de conservation des énergies : ä Établir des priorités : Il est essentiel qu une personne atteinte de cancer décide à quoi elle consacrera ses énergies. Divisez les tâches de la façon suivante : celles qui sont les plus importantes, celles qui sont plutôt importantes et celles qui sont les moins importantes. Déterminez les activités essentielles à accomplir par opposition à celles que vous pouvez déléguer.

3 ä Planifier : L organisation des activités réduira votre stress et vous évitera des dépenses d énergies inutiles. Planifiez à l avance pour vous éviter des pas, accordezvous des périodes de repos au besoin. Exécutez les activités qui exigent le plus d énergie au moment de la journée où vous en avez le plus. ä Ménager ses forces : Équilibrez les périodes de dépenses énergétiques avec des périodes de repos et de relaxation. Prendre des pauses plus souvent au lieu de prendre une seule grande pause est recommandé. Étalez les tâches sur toute la journée. ä Adopter des nouveaux comportements : S asseoir pour accomplir ses activités exige beaucoup moins d énergie que de rester debout. Un chariot à roulettes peut aussi être utile pour transporter des objets puisque faire glisser un objet exige moins d effort que de le soulever. L organisation de l environnement est aussi importante. Éliminez les risques de chute en enlevant des obstacles. Installer des adaptateurs aux poignées de portes et aux robinets ou acheter un téléphone à haut-parleur constituent des petites économies d énergie qui s accumulent. Réduction des dépenses énergétiques On peut accomplir plusieurs tâches dans une journée. Il est important de déterminer l importance qu a chaque tâche pour la personne de façon à pouvoir déléguer celles qui ne sont pas aussi importantes tout en gardant celles qui comptent le plus. Il existe un grand nombre de stratégies d économie d énergie qui peuvent réduire le degré d effort requis pour accomplir une tâche. Parmi les trucs permettant d économiser ses énergies lors de l accomplissement de ses activités quotidiennes, on retrouve ce qui suit : Soins personnels (se laver, s habiller, faire sa toilette) ä Préparez tous les articles dont vous avez besoin avant de commencer, par exemple, faire un seul voyage pour apporter tout ce dont vous avez besoin à la salle de bains. ä Choisissez des vêtements faciles à enfiler, y compris des chaussures à talon plat. ä Évitez de vous pencher, levez vos pieds ou utilisez des articles dotés d un manche long (chausse-pied, manche enfile-vêtement, éponge). ä Quand vous vous lavez, vous habillez, commencez par les pieds et les jambes étant donné que pour atteindre ces parties, vous dépensez beaucoup d énergie. Ne vous levez qu une seule fois pour remonter vos vêtements. ä Enfilez une robe de chambre en éponge pour vous sécher. ä Utilisez un siège de toilette réglable et une chaise de baignoire. ä Utilisez des brosses et des peignes à manche long pour éviter de vous fatiguer les bras en les tenant au-dessus de votre tête. ä Agrafez votre soutien-gorge en le plaçant à l avant, puis tournez-le. Entretien ménager ä Faites un peu de ménage chaque jour, étalez les tâches sur toute la semaine. ä Déléguez les tâches exigeantes ou embauchez quelqu un, utilisez les services de livraison. ä Utilisez un chariot/tablier pour transporter vos articles. ä Accomplissez le plus de tâches possible en position assise.

4 ä Utilisez de l équipement léger et des appareils permettant de s éviter du travail (plateau tournant, robot culinaire, etc.). ä Utilisez des serviettes de papier/assiettes en carton pour éviter de nettoyer. ä Évitez d utiliser des aspirateurs verticaux. Lieu de travail ä Organisez votre journée de façon à rester sur le même étage la plupart du temps, empruntez les escaliers le moins possible. ä Placez les articles les plus souvent utilisés dans des endroits faciles à atteindre. ä Alternez les tâches exigeantes avec les tâches faciles. ä Prenez plusieurs pauses brèves au lieu d une longue. ä Planifiez votre charge de travail en fonction des périodes les plus productives de votre journée. Économies accrues En plus de conserver ses énergies en réduisant ses dépenses, une personne peut avoir plus d énergie en adoptant de saines habitudes de vie. Alimentation ä Les aliments vous donnent de l énergie. Même quand vous n avez pas beaucoup d appétit, il est important de conserver un apport calorique approprié. ä Planifiez des repas nutritifs et faciles à préparer. ä Préparez plusieurs portions à la fois et congelez-les, vous serez content de les avoir quand vous serez trop fatigué pour faire la cuisine. Demandez à votre famille, à des voisins de vous apporter de la nourriture ou encore faites-vous livrer des repas équilibrés grâce au programme de repas communautaire. ä Mangez davantage lorsque vous avez très faim, en complétant vos repas par des collations. ä Suivez un régime équilibré comprenant des aliments des quatre groupes alimentaires (produits laitiers, fruits et légumes, pain et céréales et protéines). ä Limitez votre consommation d alcool et de caféine. ä Consultez un ou une diététiste si vous avez des questions ou êtes préoccupé. Sommeil ä Être actif le plus possible dans la journée afin que la fatigue normale s installe la nuit; ä Avoir des périodes de repos et de sommeil constantes; ä Quand vous éprouvez de la fatigue dans la journée, faire des sommes peut aider à réduire la fatigue; ä Faire des activités relaxantes (écouter de la musique douce, faire de la méditation, de la relaxation, prendre un bain chaud) avant de se coucher; ä Varier la température de la chambre; ä Bloquer la lumière du jour à l aide rideaux épais ou de stores. Exercice et loisirs ä Même si à première vue l exercice semble fatiguer, en réalité, il réduit la fatigue en augmentant la résistance et l endurance et en prévenant le déconditionnement et la

5 fatigue secondaire. L exercice a aussi de nombreux autres effets positifs, notamment sur la forme cardiovasculaire, la gestion du poids et le bien-être psychologique et émotionnel; ä L activité aérobique est recommandée, elle sollicite les grands muscles et permet d atteindre 60 à 90 p. 100 de la fréquence cardiaque maximale; ä On recommande d en faire entre 3 et 5 fois par semaine à raison de 20 à 60 minutes continues; ä Choisir des exercices physiques que vous aimez et conforment à votre mode de vie; ä Éviter l activité physique modérée ou intense les journées ä où l on vous fait des analyses sanguines ou lorsque vous avez des séances de chimiothérapie; ä Avant d entreprendre un programme d exercice, parlez-en à votre médecin. Si votre programme ne semble pas fonctionner, c est peut-être parce que vous espérez des résultats rapides. Généralement, trouver des moyens de faire face à la fatigue exige du temps. Si la fatigue augmente et que cela vous préoccupe, demander à votre médecin, infirmière ou ergothérapeute de vous aider. Adapté de : How People with Cancer Can Handle Fatigue. Brochure publiée par l Association canadienne des infirmières en oncologie en collaboration avec Janssen-:Ortho Inc. 19 Greenbelt Dr. Toronto (Ontario) M3C 1L9

Gérer la fatigue liée au cancer

Gérer la fatigue liée au cancer Gérer la fatigue liée au cancer pour les personnes atteintes du cancer Dans cette brochure: Comment peut on gérer la fatigue? Qu est ce que la fatigue liée au cancer? Qu est ce qui cause la fatigue liée

Plus en détail

Prévention des chutes des personnes âgée à Domicile

Prévention des chutes des personnes âgée à Domicile Prévention des chutes des personnes âgée à Domicile Dr D. Mengue Semaine bleue 2013 «CODERPA 89» États des lieux plan Quelques chiffres intéressants Les engagements publics pour prévenir la chute chez

Plus en détail

Prévention des chutes

Prévention des chutes Notre mission Dispensateur de services de première ligne et de services spécialisés, le CSSS du Suroît a la responsabilité de maintenir et d améliorer la santé et le bien-être de la population de son territoire

Plus en détail

La prothese de la hanche

La prothese de la hanche La prothese de la hanche Cotyle Tête Tige fémorale Bienvenue au Centre Hospitalier Emile Mayrisch. Vous avez décidé avec votre chirurgien de faire un remplacement de votre hanche par une prothèse total

Plus en détail

de hanche Votre chirurgien vous a posé une prothèse de hanche...

de hanche Votre chirurgien vous a posé une prothèse de hanche... Prothèse de hanche Votre chirurgien vous a posé une prothèse de hanche... Afin de limiter les risques de luxation de prothèse, vous devez éviter certains gestes, pendant une durée minimum de trois mois.

Plus en détail

Être en sécurité à domicile

Être en sécurité à domicile La prévention des chutes Être en sécurité à domicile CLSC de Saint-Michel CLSC de Saint-Léonard 5540, rue Jarry est Montréal (Québec) H1P 1T9 TABLE DES MATIÈRES La prévention des chutes 2 L aménagement

Plus en détail

Prévention des chutes. Un guide à l intention des patients et leur famille

Prévention des chutes. Un guide à l intention des patients et leur famille Prévention des chutes Un guide à l intention des patients et leur famille 1 Qu est-ce qu une chute? Une chute survient lorsque vous tombez soudainement sur le plancher ou par terre. Une blessure peut ou

Plus en détail

Être en sécurité à domicile

Être en sécurité à domicile La prévention des chutes Être en sécurité à domicile CLSC de Saint-Michel 3355, rue Jarry est Montréal (Québec) H1Z 2E5 Mai 2012 CLSC de Saint-Léonard 5540, rue Jarry est Montréal (Québec) H1P 1T9 Centre

Plus en détail

Comment l activité physique peut-elle améliorer votre vie? Comment l activité physique peut-elle améliorer votre bien être?

Comment l activité physique peut-elle améliorer votre vie? Comment l activité physique peut-elle améliorer votre bien être? Guide de bien-être Activité Physique Comment l activité physique peut-elle améliorer votre vie? Effets positifs Plus grande estime de soi Meilleure condition physique Niveau d'énergie supérieur Meilleure

Plus en détail

de hanche Votre chirurgien vous a posé une prothèse de hanche...

de hanche Votre chirurgien vous a posé une prothèse de hanche... Prothèse de hanche Votre chirurgien vous a posé une prothèse de hanche... Afin de limiter les risques de luxation de prothèse, vous devez éviter certains gestes, pendant une durée minimum de trois mois.

Plus en détail

chutes La prévention des Être en sécurité à domicile Le CSSS Lucille-Teasdale Trois CLSC, sept centres d hébergement et un centre de crise

chutes La prévention des Être en sécurité à domicile Le CSSS Lucille-Teasdale Trois CLSC, sept centres d hébergement et un centre de crise Le CSSS Lucille-Teasdale Trois CLSC, sept centres d hébergement et un centre de crise CLSC de Hochelaga-Maisonneuve 4201, Ontario Est 514 253-2181 CLSC Olivier-Guimond 5810, Sherbrooke Est 514 255-2365

Plus en détail

Vivre avec une prothèse du genou. Conseils pratiques

Vivre avec une prothèse du genou. Conseils pratiques Vivre avec une prothèse du genou Conseils pratiques Introduction Pourquoi cette brochure? Avant la pose de votre prothèse de genou, vous avez bénéficié d un cours. L objectif de ce document est de résumer

Plus en détail

Prévention des chutes à domicile. Catherine THOMAS, ergothérapeute ESSR le Petit Pien

Prévention des chutes à domicile. Catherine THOMAS, ergothérapeute ESSR le Petit Pien Prévention des chutes à domicile Catherine THOMAS, ergothérapeute ESSR le Petit Pien Présentation rapide du métier d ergothérapeute et du Petit Pien. Les conséquences qu on peut observer parmi les personnes

Plus en détail

S alimenter proprement, sans risque d étouffement et de problème pour sa santé. N.B. Le descripteur inclut les repas et les collations

S alimenter proprement, sans risque d étouffement et de problème pour sa santé. N.B. Le descripteur inclut les repas et les collations Alimentation S alimenter proprement, sans risque d étouffement et de problème pour sa santé. N.B. Le descripteur inclut les repas et les collations 1.1 Aucune intervention.. 1.2 Légère vérification avec

Plus en détail

E V A SCORE AOFAS AVANT-PIED

E V A SCORE AOFAS AVANT-PIED Bilan pré-opératoire Questionnaire à remplir par le patient Dr. Aloïs ESPIÉ Nom : Prénom : Date de naissance : / / 19 Date de l examen : / / 201 A propos de votre pied : droit gauche Opéré le : / / 201

Plus en détail

L information nutritionnelle sur l étiquette...

L information nutritionnelle sur l étiquette... Regardez l étiquette L information nutritionnelle sur l étiquette... Aide aide à faire des choix éclairés éclairset Aide à suivre à suivre le Guide le Guide alimentaire alimentaire canadien canadien pour

Plus en détail

www.kamikazzsport.com Marilyn Charbonneau Entraîneur privé, ISSA Master Fitness Trainer - C.E.P.

www.kamikazzsport.com Marilyn Charbonneau Entraîneur privé, ISSA Master Fitness Trainer - C.E.P. www.kamikazzsport.com Marilyn Charbonneau Entraîneur privé, ISSA Master Fitness Trainer - C.E.P. Plan de match Échauffement Retour au calme Volume d entraînement Récupération De la fatigue au surentraînement

Plus en détail

Identifier ses compétences Questionnaire en contexte professionnel

Identifier ses compétences Questionnaire en contexte professionnel Identifier ses compétences Questionnaire en contexte professionnel Nom : Prénom : Date : Mode d emploi Des situations en contexte professionnel ont été élaborées sous forme de questions à choix multiples.

Plus en détail

N.-B. 18 à 34 24,3 28,1 20,1 24,4. 35 à 54 36,7 23,0 31,6 49,3 55 à 64 18,7 18,7 21,3 16,9 65 et plus 20,3 30,2 26,9 9,4

N.-B. 18 à 34 24,3 28,1 20,1 24,4. 35 à 54 36,7 23,0 31,6 49,3 55 à 64 18,7 18,7 21,3 16,9 65 et plus 20,3 30,2 26,9 9,4 Profil démographique 1 18 à 34 24,3 28,1 20,1 24,4 Groupe d âge 35 à 54 36,7 23,0 31,6 49,3 55 à 64 18,7 18,7 21,3 16,9 65 et plus 20,3 30,2 26,9 9,4 Sexe Niveau de scolarité Homme 48,0 40,5 47,8 52,3

Plus en détail

Centre de la petite enfance. Méthode de travail et Organisation de son travail

Centre de la petite enfance. Méthode de travail et Organisation de son travail Centre de la petite enfance Méthode de travail et Organisation de son travail Colloque ASSTSAS 2001 Plan de la présentation Facteurs de risque en CPE Comment réduire ces facteurs de risque Nouvelles façons

Plus en détail

Modifier ses habitudes de vie, Vicki Lebrun, Kinésiologue Marie-France Langlois, MD Orford, le 2 octobre 2009

Modifier ses habitudes de vie, Vicki Lebrun, Kinésiologue Marie-France Langlois, MD Orford, le 2 octobre 2009 Modifier ses habitudes de vie, un défi quotidien. LE VOLET EXERCICE Vicki Lebrun, Kinésiologue Marie-France Langlois, MD Orford, le 2 octobre 2009 Exercice d auto-réflexion 5 minutes Objectifs de l atelier

Plus en détail

CONFORT. à domicile. Votre

CONFORT. à domicile. Votre Cachet du pharmacien ACCOMPAGNEMENT Les anticoagulants oraux - Votre confort à domicile Le désir de grossesse - Le diabète - La pharmacie @ domicile Votre santé en tête-à-tête - Le suivi de votre traitement

Plus en détail

Sommaire PRÉFACE... XI REMERCIEMENTS... XII

Sommaire PRÉFACE... XI REMERCIEMENTS... XII Sommaire PRÉFACE... XI REMERCIEMENTS... XII 1. FAIRE LE PLEIN DE CARBURANT POUR SE MUSCLER... 1 Avec quoi fabrique-t-on du muscle?... 2 D où le muscle tire-t-il son énergie?... 3 Règles de nutrition pour

Plus en détail

LE Module 04 : SOMMEIL Module 04 :

LE Module 04 : SOMMEIL Module 04 : Module 04 : le sommeil Module 04 : le sommeil Ce module comprend les sections suivantes : Messages clés Problèmes de sommeil courants Les médicaments et le sommeil Conseils provenant de familles sur les

Plus en détail

Vivre avec une prothèse de hanche: mode d emploi. Information destinée aux patients

Vivre avec une prothèse de hanche: mode d emploi. Information destinée aux patients Information destinée aux patients Vivre avec une prothèse de hanche: mode d emploi Service de chirurgie orthopédique et traumatologie de l appareil moteur Sommaire Introduction... 3 Préparation musculaire...

Plus en détail

CHIRURGIE THORACIQUE. Information sur la préparation et les différents aspects de votre chirurgie thoracique. Pour vous, pour la vie

CHIRURGIE THORACIQUE. Information sur la préparation et les différents aspects de votre chirurgie thoracique. Pour vous, pour la vie 23 CHIRURGIE THORACIQUE Information sur la préparation et les différents aspects de votre chirurgie thoracique Pour vous, pour la vie Cette brochure contient des informations concernant la chirurgie que

Plus en détail

Maigrir sans stress sans stress vous maigrirez

Maigrir sans stress sans stress vous maigrirez Maigrir sans stress sans stress vous maigrirez Prof. Alain Golay Service d enseignement thérapeutique pour maladies chroniques Hôpitaux Universitaires de Genève Estime de soi Affirmation de soi Gestion

Plus en détail

Pourquoi l anémie? Les nourrissons de 9 à 24 mois sont plus à risque de développer une anémie par manque de fer, car :

Pourquoi l anémie? Les nourrissons de 9 à 24 mois sont plus à risque de développer une anémie par manque de fer, car : L ANÉMIE FERRIPRIVE L anémie se définit comme une diminution du taux d hémoglobine ou du volume des globules rouges. L hémoglobine est une protéine du sang qui sert à transporter l oxygène des poumons

Plus en détail

Avec un nouveau bébé, la vie n est pas toujours rose

Avec un nouveau bébé, la vie n est pas toujours rose Avec un nouveau bébé, la vie n est pas toujours rose Le «blues du post-partum» est FRÉQUENT chez les nouvelles mères. Quatre mères sur cinq auront le blues du post-partum. LE «BLUES DU POST-PARTUM» La

Plus en détail

CERTIFICAT D EXCELLENCE EN APTITUDE PHYSIQUE DES FC

CERTIFICAT D EXCELLENCE EN APTITUDE PHYSIQUE DES FC Référence : A. Certificat d excellence en aptitude physique des FC. Politique de décembre 2006, PDF BUT Le Certificat d excellence en aptitude physique des FC a été créé dans le but de souligner les efforts

Plus en détail

MANGER EN FAMILLE ET EN HARMONIE, EST-CE POSSIBLE?

MANGER EN FAMILLE ET EN HARMONIE, EST-CE POSSIBLE? MANGER EN FAMILLE ET EN HARMONIE, EST-CE POSSIBLE? À préparer : Liste de présences Documents à remettre aux participants : o Facultatif : Section B (p. 2 à 4), établir les bases d un repas harmonieux o

Plus en détail

LE PETIT DÉJEUNER UN GRAND PAS POUR VOTRE ÉQUILIBRE

LE PETIT DÉJEUNER UN GRAND PAS POUR VOTRE ÉQUILIBRE LE PETIT DÉJEUNER UN GRAND PAS POUR VOTRE ÉQUILIBRE LE PETIT DÉJEUNER... POURQUOI? POUR QUI? À Après huit à douze heures de sommeil, les réserves d'énergie de l'organisme sont épuisées : le petit déjeuner

Plus en détail

www.programmeaccord.org

www.programmeaccord.org LA DOULEUR, JE M EN OCCUPE! NUTRITION ET DOULEUR CHRONIQUE CHRONIQUE De nos jours, l importance d adopter de saines habitudes alimentaires ne fait plus aucun doute. De plus, il est très facile d obtenir

Plus en détail

Bonjour, je m appelle Jen Dalke et je travaille comme thérapeute agréée en lymphœdème au Centre de santé du sein de l Office régional de la santé de

Bonjour, je m appelle Jen Dalke et je travaille comme thérapeute agréée en lymphœdème au Centre de santé du sein de l Office régional de la santé de Bonjour, je m appelle Jen Dalke et je travaille comme thérapeute agréée en lymphœdème au Centre de santé du sein de l Office régional de la santé de Winnipeg. Je suis l une des deux thérapeutes qui s occupent

Plus en détail

LA RATION ET L EQUILIBRE ALIMENTAIRE QUOTIDIEN

LA RATION ET L EQUILIBRE ALIMENTAIRE QUOTIDIEN LA RATION ET L EQUILIBRE ALIMENTAIRE QUOTIDIEN Par le Dr Mourad BRAHIMI, médecin du travail au CMB Je vais vous parler aujourd hui de ce que nous devons manger tous les jours et en quelle quantité pour

Plus en détail

Gina Sanders. Troubles du sommeil : banal... mais pas fatal!

Gina Sanders. Troubles du sommeil : banal... mais pas fatal! Gina Sanders Troubles du sommeil : banal... mais pas fatal! Tous concernés! De quoi s agit-il? encontrer ponctuellement des dif cultés pour s endormir, se réveiller en pleine nuit ou se retrouver debout

Plus en détail

DYSFONCTIONS TEMPORO- MANDIBULAIRES

DYSFONCTIONS TEMPORO- MANDIBULAIRES DYSFONCTIONS TEMPORO- MANDIBULAIRES Conseils et instructions pour soulager la douleur Pour vous, pour la vie Les patients souffrants de dysfonctions temporo-mandibulaires peuvent soulager leurs douleurs

Plus en détail

Ma vie Mon plan. Cette brochure appartient à :

Ma vie Mon plan. Cette brochure appartient à : Ma vie Mon plan Cette brochure est pour les adolescents(es). Elle t aidera à penser à la façon dont tes décisions actuelles peuvent t aider à mener une vie saine et heureuse, aujourd hui et demain. Cette

Plus en détail

La hernie discale Votre dos au jour le jour...

La hernie discale Votre dos au jour le jour... La hernie discale Votre dos au jour le jour... Votre dos est fragile. Ce document va vous aider à le préserver au jour le jour. Si vous venez de vous faire opérer, certaines activités vous sont déconseillées

Plus en détail

QUESTIONNAIRE SPORT SANTE

QUESTIONNAIRE SPORT SANTE QUESTIONNAIRE SPORT SANTE NOM.... PRENOM..... AGE PROFESSION.... L objectif de ce questionnaire confidentiel est de vous aider à : - mieux vous positionner sur votre condition physique. - mieux évaluer

Plus en détail

Analyse de l adaptation du travail aux individus dans un souci de santé et sécurité des employées ainsi que de l efficacité de l organisation du

Analyse de l adaptation du travail aux individus dans un souci de santé et sécurité des employées ainsi que de l efficacité de l organisation du Analyse de l adaptation du travail aux individus dans un souci de santé et sécurité des employées ainsi que de l efficacité de l organisation du travail. Centre de la petite enfance (Québec) RÉSUMÉ Au

Plus en détail

Faire des étirements pour améliorer la flexibilité

Faire des étirements pour améliorer la flexibilité MINTO PREVENTION & REHABILITATION CENTRE CENTRE DE PREVENTION ET DE READAPTATION MINTO Faire des étirements pour améliorer la flexibilité Aperçu de la trousse Les exercices d étirement font partie intégrante

Plus en détail

Prendre soin de son dos. 1 > Mieux utiliser son corps : les grands principes > Vous êtes assis en position de repos. > Vous êtes assis en voiture

Prendre soin de son dos. 1 > Mieux utiliser son corps : les grands principes > Vous êtes assis en position de repos. > Vous êtes assis en voiture 1 > Mieux utiliser son corps : les grands principes > Vous êtes assis en position de repos Si l on regarde la télévision, par exemple, le dossier du siège doit permettre au corps d être légèrement incliné

Plus en détail

Chapitre 19 DÉGRADATION DES ACTIVITÉS DE LA VIE QUOTIDIENNE

Chapitre 19 DÉGRADATION DES ACTIVITÉS DE LA VIE QUOTIDIENNE Chapitre 19 DÉGRADATION DES ACTIVITÉS DE LA VIE QUOTIDIENNE Introduction Les activités de la vie quotidienne (AVQ) sont un ensemble d activités définies qui sont nécessaires aux soins personnels normaux,

Plus en détail

S ickness Impact Profile (SIP)

S ickness Impact Profile (SIP) Nom : Prénom : Date de naissance : Service : Hôpital/Centre MPR : Examinateur : Date du jour : Étiquettes du patient S ickness Impact Profile (SIP) Il présente le même problème de droit d auteur (pour

Plus en détail

Faites marcher votre cerveau, il a besoin d exercice!

Faites marcher votre cerveau, il a besoin d exercice! L aide d aujourd hui. L espoir de demain... MD Faites marcher votre cerveau, il a besoin d exercice! Ce qu il faut savoir sur la santé du cerveau, l Alzheimer et les maladies apparentées Votre cerveau

Plus en détail

b nnenuit Quelques conseils pour bien dormir Edition 2010

b nnenuit Quelques conseils pour bien dormir Edition 2010 1 b nnenuit Quelques conseils pour bien dormir Edition 2010 2 z6creation.net Notre santé dépend en grande partie d une bonne qualité du sommeil. Bien dormir, cela se prépare : la présente brochure vous

Plus en détail

Juillet 2005 P529 (12/05) Printed at The Ottawa Hospital

Juillet 2005 P529 (12/05) Printed at The Ottawa Hospital Soin de la vulve Avertissement Ces renseignements ont été préparés par L Hôpital d Ottawa et ne visent pas à remplacer les conseils d un fournisseur de soins de santé qualifié. Veuillez consulter votre

Plus en détail

Activité physique et grossesse

Activité physique et grossesse Informations Patients Activité physique et grossesse Active pour la vie Vous êtes enceinte ou vous souhaitez le devenir? Voilà l occasion de faire le point sur vos habitudes de vie. Vous savez déjà que

Plus en détail

Anémie et maladie rénale chronique. Phases 1-4

Anémie et maladie rénale chronique. Phases 1-4 Anémie et maladie rénale chronique Phases 1-4 Initiative de qualité en matière d issue des maladies rénales de la National Kidney Foundation Saviez-vous que l initiative de qualité en matière d issue des

Plus en détail

Le proche aidant doit faire partie de l équipe pour que l usager se rétablisse.

Le proche aidant doit faire partie de l équipe pour que l usager se rétablisse. Si votre proche n aime pas la nourriture de l hôpital, il est possible d amener de la nourriture de la maison (vérifiez auprès de l infirmière). Si votre proche a peu d appétit et/ou a perdu du poids,

Plus en détail

Équilibre alimentaire : on a tous à y gagner!

Équilibre alimentaire : on a tous à y gagner! Équilibre alimentaire : on a tous à y gagner! Tous concernés! De quoi s agit-il? Notre assiette est la première des médecines. En effet, manger sainement et équilibré contribue à prévenir les principales

Plus en détail

drépanocytose Informations et conseils

drépanocytose Informations et conseils drépanocytose Informations et conseils Lisez attentivement ce document et conservez-le soigneusement avec la carte de soins. Il contient des informations sur la maladie, ses complications et leur prévention.

Plus en détail

Compétences pour vivre chez soi (exemple d Arnaud)

Compétences pour vivre chez soi (exemple d Arnaud) Compétences pour vivre chez soi (exemple d Arnaud) Arnaud Arnaud a 32 ans. Il présente de l'autisme et une déficience intellectuelle modérée. Arnaud vit seul dans sa maison. En journée, il va dans un service

Plus en détail

L original des questions et réponses du jeu Vérité et Santé

L original des questions et réponses du jeu Vérité et Santé L original des questions et réponses du jeu Vérité et Santé Santé 1. Que pouvez-vous faire pour accorder la priorité à la santé de votre cœur? a) Évaluer vos risques b) En parler avec votre médecin c)

Plus en détail

Santé et activité physique

Santé et activité physique Santé et activité physique J.P. Brackman médecin du sport P. Bruzac-Escanes diététicienne F. Saint Pierre biostatisticien Support d une conférence donnée à l auditorium de Balma le 16 juin 2006 Objectifs

Plus en détail

La drépanocytose. Sikkelcelziekte (Frans)

La drépanocytose. Sikkelcelziekte (Frans) La drépanocytose Sikkelcelziekte (Frans) Qu est-ce que la drépanocytose? La drépanocytose est une maladie causée par un changement héréditaire du pigment rouge dans les globules rouges : l hémoglobine.

Plus en détail

Articulaction Exercices pour le dos et le cou

Articulaction Exercices pour le dos et le cou Articulaction Exercices pour le dos et le cou Programme de prévention des blessures au travail Service de santé et sécurité au travail Centre Acti-Santé Programme d exercices pour le dos et le cou Les

Plus en détail

Brûlures d estomac. Mieux les comprendre pour mieux les soulager

Brûlures d estomac. Mieux les comprendre pour mieux les soulager Brûlures d estomac Mieux les comprendre pour mieux les soulager Définition et causes Brûlures d estomac Mieux les comprendre pour mieux les soulager Vous arrive-t-il de ressentir une douleur à l estomac

Plus en détail

PETIT GUIDE pour un ALLAITEMENT réussi et durable

PETIT GUIDE pour un ALLAITEMENT réussi et durable PETIT GUIDE pour un ALLAITEMENT réussi et durable Ca y est, bébé est arrivé! Vous voici de retour à la maison avec votre petit bout. A vous les moments de bonheur et de complicité avec lui. Le lait maternel,

Plus en détail

Manuel d instruction. Item#: HC01060. www.babytrend.com

Manuel d instruction. Item#: HC01060. www.babytrend.com Item#: HC01060 Vérifiez que vous avez toutes les pièces ci-dessous pour ce modèle avant d assembler le produit. Dossier du siège x 1 Crochets d ajustement en hauteur x 2 Plateau pour la tablette x 1 Tablette

Plus en détail

En faire plus, est-ce toujours mieux?

En faire plus, est-ce toujours mieux? En faire plus, est-ce toujours mieux? Le sport de haut niveau est en constante évolution. Les performances sportives ne cessent de progresser, et cela a pour conséquence d exiger de l athlète un engagement

Plus en détail

BASES DE L ENTRAINEMENT PHYSIQUE EN PLONGEE

BASES DE L ENTRAINEMENT PHYSIQUE EN PLONGEE BASES DE L ENTRAINEMENT PHYSIQUE EN PLONGEE І) INTRODUCTION II) BASES PHYSIOLOGIQUES III) PRINCIPES GENERAUX DE L ENTRAINEMENT PHYSIQUE IV) ENTRAINEMENT DANS LES DIFFERENTES FILIERES V) LA PLANIFICATION

Plus en détail

Apprendre ensemble Chaque étape de la vie VILLE DE TORONTO ÉQUIPE DES SERVICES À LA PETITE ENFANCE : COMMUNITY LIVING TORONTO SURREY PLACE CENTRE

Apprendre ensemble Chaque étape de la vie VILLE DE TORONTO ÉQUIPE DES SERVICES À LA PETITE ENFANCE : COMMUNITY LIVING TORONTO SURREY PLACE CENTRE Apprendre ensemble Chaque étape de la vie VILLE DE TORONTO ÉQUIPE DES SERVICES À LA PETITE ENFANCE : COMMUNITY LIVING TORONTO SURREY PLACE CENTRE FEUILLE DE CONSEILS Le routine du coucher «Je ne veux pas

Plus en détail

Perdre du poids : quinze conseils d experts

Perdre du poids : quinze conseils d experts Perdre du poids : quinze conseils d experts Sachant que le poids perdu en moyen de régimes ou par des moyens trop drastiques est repris, comment éviter le piège? Les solutions reposent, considèrent les

Plus en détail

La mort imminente à domicile

La mort imminente à domicile Renseignements pour les personnes soignantes La mort imminente à domicile À quoi s attendre? Que faire? Table des matières À quoi s attendre?... 1 Quand une personne est mourante... 2 Au moment de la mort...

Plus en détail

Pour retourner un exemplaire papier du questionnaire de sondage. Par la poste : Par télécopie : 416 922-7538 Tricia Kindree

Pour retourner un exemplaire papier du questionnaire de sondage. Par la poste : Par télécopie : 416 922-7538 Tricia Kindree À l écoute des personnes touchées par la SP Sondage à l intention des proches d une personne qui est atteinte de SP ou qui a reçu un diagnostic de SCI et des aidants non rémunérés d une personne qui est

Plus en détail

Attention les articulations La meilleure prévention.

Attention les articulations La meilleure prévention. Attention les articulations La meilleure prévention. Suva Caisse nationale suisse d assurance en cas d accidents Case postale 6002 Lucerne Téléphone 041 419 51 11 Fax 041 419 59 17 (pour commandes) Internet

Plus en détail

Bouche sèche. Parfois, l eau ne suffit pas. Guide pour les patients qui suivent un traitement contre le cancer. Spécialiste de la bouche sèche

Bouche sèche. Parfois, l eau ne suffit pas. Guide pour les patients qui suivent un traitement contre le cancer. Spécialiste de la bouche sèche Bouche sèche Guide pour les patients qui suivent un traitement contre le cancer Parfois, l eau ne suffit pas Spécialiste de la bouche sèche La bouche sèche : un effet indésirable fréquent lors du traitement

Plus en détail

Tout ce que vous devez savoir pour bien équiper vos locaux

Tout ce que vous devez savoir pour bien équiper vos locaux Hélène Renaud asstsas Louise Morissette asstsas Tout ce que vous devez savoir pour bien équiper vos locaux Vous rénovez les aires de jeux? Vous achetez de nouveaux équipements? Quels modèles choisir et

Plus en détail

PARTIE 13. Activités de la vie quotidienne. L AVC et la routine quotidienne 13.1. 1. Préparer le terrain. 2. Préparer les outils. Aperçu de la partie

PARTIE 13. Activités de la vie quotidienne. L AVC et la routine quotidienne 13.1. 1. Préparer le terrain. 2. Préparer les outils. Aperçu de la partie PARTIE 13 Activités de la vie quotidienne 13 : Activités de la vie quotidienne Aperçu de la partie Cette partie a pour but d aider le patient dans ses activités de la vie quotidienne : l utilisation de

Plus en détail

Le Conseil départemental des Vosges vous informe. Canicule et personnes fragiles

Le Conseil départemental des Vosges vous informe. Canicule et personnes fragiles Le Conseil départemental des Vosges vous informe Canicule et personnes fragiles Une chaleur excessive, se prolongeant dans le temps, est pénible à supporter pour toute la population. Certaines personnes

Plus en détail

Hockey Canada 8.0 TECHNIQUES DE PRÉVENTION DES BLESSURES. 8.1 Principes généraux de conditionnement

Hockey Canada 8.0 TECHNIQUES DE PRÉVENTION DES BLESSURES. 8.1 Principes généraux de conditionnement 8.0 TECHNIQUES DE PRÉVENTION DES BLESSURES 8.1 Principes généraux de conditionnement C est un fait bien connu que les joueurs en excellente forme physique sont moins susceptibles de subir des blessures.

Plus en détail

soigner ma tension Je me dépense pour Activité physique ou sportive chez le sujet hypertendu

soigner ma tension Je me dépense pour Activité physique ou sportive chez le sujet hypertendu Je me dépense pour soigner ma tension Activité physique ou sportive chez le sujet hypertendu Informations et conseils du Comité Français de Lutte contre l Hypertension Artérielle La pratique régulière

Plus en détail

Assurance de soins de longue durée Sun Life

Assurance de soins de longue durée Sun Life Assurance de soins de longue durée Sun Life CARACTÉRISTIQUES DU PRODUIT L ASSURANCE DE SOINS DE LONGUE DURÉE Sun Life fournit une prestation de type revenu si vous ne pouvez plus prendre soin de vous-même

Plus en détail

INFORMATIONS DESTINÉES AUX PATIENTS OPÉRÉS DE LA COIFFE DES ROTATEURS

INFORMATIONS DESTINÉES AUX PATIENTS OPÉRÉS DE LA COIFFE DES ROTATEURS INFORMATIONS DESTINÉES AUX PATIENTS OPÉRÉS DE LA COIFFE DES ROTATEURS DESCRIPTION DU GESTE CHIRURGICAL 0-6 SEMAINES: PHASE DE REPOS Vous allez bientôt bénéficier d une réparation de la coiffe des rotateurs.

Plus en détail

Manuel de Bonnes Pratiques Professionnelles Ménage-repassage

Manuel de Bonnes Pratiques Professionnelles Ménage-repassage Manuel de Bonnes Pratiques Professionnelles Ménage-repassage Pendant mon service, il m est interdit de : Fumer (à l intérieur comme à l extérieur du domicile). Consommer de l alcool. Utiliser le téléphone

Plus en détail

Un mode de vie actif et sain pour tous les élèves

Un mode de vie actif et sain pour tous les élèves Un mode de vie actif et sain pour tous les élèves Guide des parents pour les cours d Éducation physique et Éducation à la santé de 11e et de 12e années Éducation, Citoyenneté et Jeunesse Manitoba Données

Plus en détail

Mon autonomie, j y tiens dans ma maison. CICAT des Pays de la Loire - 2013

Mon autonomie, j y tiens dans ma maison. CICAT des Pays de la Loire - 2013 Mon autonomie, j y tiens dans ma maison 1 Sommaire 2 Vieillir chez soi dans une maison fonctionnelle Les activités quotidiennes concernées Les précautions et mesures à prendre Les aménagements et équipements

Plus en détail

Tout travail effectué en condition de chaleur excessive constitue un risque pour la santé, quelle que soit la brièveté de l activité considérée.

Tout travail effectué en condition de chaleur excessive constitue un risque pour la santé, quelle que soit la brièveté de l activité considérée. Lucerne, le 1.6.2006 Factsheet Chaleur 1. Introduction Toute activité impliquant une exposition à la chaleur combinée avec des efforts intenses et le port de vêtements inappropriés provoque un échauffement

Plus en détail

Les bons gestes et postures au quotidien. Parce que votre souffle est précieux. Les Activités de la Vie Journalière

Les bons gestes et postures au quotidien. Parce que votre souffle est précieux. Les Activités de la Vie Journalière Parce que votre souffle est précieux Les bons gestes et postures au quotidien Les Activités de la Vie Journalière Ce document a été réalisé grâce à la contribution de : B. Palomba, C. Cals, J. Desplan

Plus en détail

Projet pédagogique de la crèche

Projet pédagogique de la crèche Projet pédagogique de la crèche MISSION L équipe éducative de la structure d accueil le Scoubidou veille à accueillir chaque enfant dans un contexte social et sécurisant tant au niveau affectif que matériel.

Plus en détail

Manuel de l ergonomie au bureau

Manuel de l ergonomie au bureau Manuel de l ergonomie au bureau 1 Manuel préparé par le Service environnement, santé et sécurité de l Université Concordia. Pour tout complément d information sur l ergonomie, les étirements et les autres

Plus en détail

Lutter contre les chutes

Lutter contre les chutes Lutter contre les chutes Réduire le risque des chutes à domicile et à l'extérieur Enjeu Personne n'est à l'abri des chutes, mais le risque augmente avec l'âge. Voici quelques mesures simples que vous pouvez

Plus en détail

La musculation avec bande élastique

La musculation avec bande élastique La musculation avec bande élastique Principes de base de la musculation Avant d entreprendre tout programme d exercices, assurez-vous d avoir l accord de votre médecin. Choix d exercices Choisir 4 exercices

Plus en détail

ÉQUILIBRE ET PRÉVENTION DES CHUTES

ÉQUILIBRE ET PRÉVENTION DES CHUTES ÉQUILIBRE ET PRÉVENTION DES CHUTES Équilibre et prévention des chutes Les effets des chutes : un cercle vicieux pour les seniors La peur de la chute entraîne : Un refus de sortir, qui altère les «relations

Plus en détail

Un peu d exercice et une saine alimentation peuvent soulager et prévenir le stress du travail

Un peu d exercice et une saine alimentation peuvent soulager et prévenir le stress du travail L utiliser, pour ne pas en perdre Un peu d exercice et une saine alimentation peuvent soulager et prévenir le stress du travail Compétence n o 3 Nutrition et mode de vie sain Par Marlo Brausse et Janine

Plus en détail

Directives pour l utilisation de l échelle d évaluation

Directives pour l utilisation de l échelle d évaluation INSTITUT NATIONAL D'ASSURANCE MALADIE-INVALIDITE Etablissement public institué par la loi du 9 août 1963 AVENUE DE TERVUREN 211-1150 BRUXELLES Service des soins de santé Directives pour l utilisation de

Plus en détail

Initier les jeunes à l entraînement S approprier les consignes Utiliser le calendrier des séances d entraînement Développer la vitesse Travailler la

Initier les jeunes à l entraînement S approprier les consignes Utiliser le calendrier des séances d entraînement Développer la vitesse Travailler la Être actif, Initier les jeunes à l entraînement S approprier les consignes Utiliser le calendrier des séances d entraînement Développer la vitesse Travailler la force et la coordination Développer l endurance

Plus en détail

Bien comprendre les avantages de la cessation du tabagisme

Bien comprendre les avantages de la cessation du tabagisme Bien comprendre les avantages de la cessation du tabagisme Le tabagisme est une habitude extrêmement coûteuse. Avez-vous déjà pensé aux montants dépensés pour satisfaire cette habitude? Faites le calcul

Plus en détail

Comment se préparer à des épreuves d endurance

Comment se préparer à des épreuves d endurance Comment se préparer à des épreuves d endurance Ce guide est destiné à des athlètes participant à des épreuves d endurance telles que marathons, triathlons, cyclisme, VTT, crosscountry et ski de fond. Quel

Plus en détail

Liste de contrôle à utiliser pour les ménages privés

Liste de contrôle à utiliser pour les ménages privés Examen de l habitat à des fins de prévention des chutes Liste de contrôle à utiliser pour les ménages privés 1. Aspects d ordre général Ces points sont à examiner pour chaque pièce du logement utilisée

Plus en détail

Trop chaud! Les maladies liées à la chaleur

Trop chaud! Les maladies liées à la chaleur Trop chaud! Les maladies liées à la chaleur Les sports et les loisirs apportent de nombreux avantages aux enfants et peuvent être une manière amusante et agréable de faire de l activité physique. Cependant,

Plus en détail

Liste de vérification

Liste de vérification Liste de vérification de votre sécurité à la maison Quelques simples précautions peuvent rendre votre maison plus sûre et prévenir les chutes Pour rester sur pied Mesures à prendre pour prévenir les chutes

Plus en détail

En quoi consistera ce jeu?

En quoi consistera ce jeu? 1 Projet Comité d Education à la Santé et à la Citoyenneté inter degré Création jeu par les élèves de l école du Gliesberg, de l école Martin Schongauer et du collège Hans Arp de Strasbourg Création d

Plus en détail

Association Tes Vacances Paris, le 14/11/2014 6 bis passage de la Fonderie 75011 PARIS

Association Tes Vacances Paris, le 14/11/2014 6 bis passage de la Fonderie 75011 PARIS Séjours de répit et de vacances pour adolescents et adultes en situation d autisme (SCATED) Association Tes Vacances Paris, le 14/11/2014 6 bis passage de la Fonderie 75011 PARIS A l attention de M/Mme

Plus en détail

Carlo Diederich Directeur Santé&Spa. Tél. + 352 23 666-801 / c.diederich@mondorf.lu

Carlo Diederich Directeur Santé&Spa. Tél. + 352 23 666-801 / c.diederich@mondorf.lu Carlo Diederich Directeur Santé&Spa Tél. + 352 23 666-801 / c.diederich@mondorf.lu Mondorf Healthcare at work Nouveau service destiné aux entreprises en collaboration avec les Services de Médecine du Travail

Plus en détail

Comment bien gérer votre temps

Comment bien gérer votre temps Comment bien gérer votre temps Bonjour, je m appelle Marie-Ève. Au secondaire, vous aviez l habitude d être en classe 30 heures par semaine, alors qu à l université, vous pouvez avoir de 15 à 25 heures

Plus en détail

Back2Flow. La fluidité retrouvée. Manuel d utilisation. www.healthylifefactory.com

Back2Flow. La fluidité retrouvée. Manuel d utilisation. www.healthylifefactory.com Back2Flow Manuel d utilisation La fluidité retrouvée www.healthylifefactory.com Back2Flow Manuel d utilisation Qu est-ce que le BACK2FLOW? Back2Flow est un appareil générant des exercices passifs qui offrent

Plus en détail